Trêve de plaisanteries … Rions un peu … avec … Swynghedauw !

 

Les visiteurs habituels de ce Blog, ou les lecteurs de mes livres, sont désormais bien avertis des procédés de la propagande et du conditionnement des esprits ; ils ne se laissent plus prendre.

On est habitué aux arts et subtilités de ce sport dangereux dont le but ultime, et parfois honorable, est de faire la promotion commerciale de quelque chose « à vendre ».

Actuellement, le lobby du cholestérol, des statines et des chimiothérapies anticholestérol supposées remplacer avantageusement les statines bat son plein, de façon outrancière dans tous les médias aux ordres !

Ça n’aura échappé à personne ; et on se dispute en stupidités pour essayer de faire bonne figure dans ce panorama ; personne ne manque, ils sont tous là un peu comme dans ces films américains où l’on nous montre une fête ou un anniversaire organisé par un parrain de la mafia.

J’ai longtemps espéré que la science et la médecine, et donc les sciences médicales à plus forte raison, devaient échapper à ça pour une simple raison d’éthique minimale.

J’ai longtemps pensé que la majorité des scientifiques, tel celui [Bernard Swynghedauw] qui fait le titre de ce billet, aurait la vanité (ou l’honneur, tout dépend comment on prend la chose) de ne pas s’exposer eux-mêmes ou d’éviter de prendre à parti un confrère (moi par exemple) qui ne serait pas de leur avis.

J’évite au maximum de citer les noms de ceux qui participent à ces jeux malsains, bref je me refuse à régler des comptes de façon infantile ; sauf si une forme de limite (dans l’art de la désinformation) est dépassée.

C’est le cas à propos d’un texte vengeur (à mon propos, Ah bon Dieu !) qu’un visiteur de ce blog a eu la gentillesse de me communiquer. Je vais y consacrer quelques lignes.

Ce texte (sur le grand méchant cholestérol et le vilain docteur, c’est moi, qui ose le trouver plutôt sympa) a été publié sur un site consacré à la pseudo-science.

Pseudo-science dont je me rendrais coupable évidemment, tandis que l’auteur, un ex-prestigieux chercheur d’un non moins prestigieux Institut National, lui n’aurait produit que de la vraie science.

Les éditeurs de ce site de pseudo-science m’ont généreusement accordé quelques lignes de réponse qui figurent désormais en fin du texte de notre prestigieux homme de science.

Pour le visiteur de ce Blog qui m’a alerté, c’est insuffisant, vue la perfidie (sans doute inconsciente) de notre Swynghedauw dans l’art de désinformer

Je ne vais pas revenir sur toutes les banalités reproduites par Swynghedauw, c’est presque mieux écrit dans Science et Avenir ; dans lequel je recommande à notre ami de publier désormais ; ils seront « entre eux ».

Mais un paragraphe particulier chagrine mon « donneur d’alerte » personnel. Je le reproduis ci-dessous. Swynghedauw y parle de mes œuvres évidemment ; je cite :

Pas un mot sur le gigantesque et minutieux travail effectué par des centaines d’équipes et qui a établi progressivement la séquence d’événements depuis la pénétration du cholestérol dans la paroi jusqu’à la formation des stries lipidiques, leur transformation en plaques et leur ulcération, laquelle est à l’origine du caillot qui finalement va obturer l’artère.

Mon « donneur d’alerte » me fait remarquer, à juste raison, comment l’auteur de ces lignes, par l’usage d’expressions et de mots typiques d’une propagande d’une autre époque m’accuse à la fois de manipulation et de légèreté, alors même que je suis l’auteur de centaines d’articles scientifiques en anglais et de milliers de pages en français sur ces sujets :

Pas un mot sur

- gigantesque et minutieux travail …

- des centaines d’équipes …

- a établi progressivement …

C’est vrai que c’est lourd ! Et que des gentils naïfs pourraient se laisser prendre !

Comme me le souligne mon « donneur d’alerte », voilà qu’en peu de mots, Swynghedauw déclare :

- que je suis moi-même un manipulateur : pas un mot sur …

- que je ne fais pas le poids face à : des centaines d’équipes

- que la théorie du cholestérol aurait été : établie, c’est-à-dire vérifiée et validée …

- grâce au travail : gigantesque et minutieux de centaines d’équipes

Les lecteurs de mes livres et articles savent que j’ai traité toutes ces questions abondamment dans des milliers de pages, mais le visiteur occasionnel de tel ou tel site de médecine ou de « pseudo-médecine » pourrait se laisser abuser.

Je ne vais pas ici photocopier toutes les explications que j’ai données par ailleurs.

Mais je peux toutefois inviter tout un chacun à aller vérifier !

Par ailleurs, je les invite à vérifier aussi si les propos de Swynghedauw repose sur un travail personnel concret [a t-il lui-même publier des articles scientifiques sur ce sujet ? Est-il un expert du cholestérol et/ou des statines ?] ou s’il n’est finalement qu’un vulgaire « perroquet savant » de l’espèce qui publie dans Science et Avenir, se contentant de psalmodier les mêmes inepties !

A la fin, ça fait des milliers d’auteurs qui auront dit la même chose, un travail gigantesque et minutieux …

Terminons, pour rire, sur une vulgaire plaisanterie !

Qu’on me cite une seule étude, sur l’homme, où l’on a démontré :

1) la « pénétration » (hum !) du cholestérol dans la paroi ;

2) que cette « pénétration » est à l’origine de la plaque d’athérosclérose

J’attends la réponse de Swynghedauw …ou d’un autre !

Et pas une citation d’un autre ! Et pas une étude sur la mouche tsé-tsé ! Sur l’homme ! Une belle étude !

 

74 réflexions au sujet de « Trêve de plaisanteries … Rions un peu … avec … Swynghedauw ! »

  1. SFTbruno

    Bonsoir,

    Je me suis attaché a vérifier certains points du livre « Cholestérol… », incriminés dans le billet du Dr B.S, posté sur le site « Sciences & pseudo sciences »

    Résultat :
    1) « Mais si ce n’est pas le cholestérol qui est responsable de l’infarctus, c’est quoi ? Le mécanisme proposé est surprenant … »
    Pourtant pages 276 à 283 du livre, le Dr M.D.L. explique justement le mécanisme d’un infarctus en passant par la définition de l’athérosclérose et en donnant la description de deux mécanismes expliquant, « comment et pourquoi un caillot se forme au contact de certaines lésions d’athéroscléroses ». Le candide que je suis a trouvé ces explications claires et cohérentes, (en tout cas elles n’ont pas heurté ma logique).
    Si il y a encore des incertitudes sur les raisons de la rupture de certaines plaques, toutes ces années perdues a élaborer une « théorie » du cholestérol, n’y sont sans doute pas pour rien.
    2) « Pas un mot sur la paroi elle-même (p 228) ! ».
    Et pour cause cette page est une page de transition entre deux chapitres et ne comporte qu’une courte citation de Lindsay Waters.
    Pour finir,
    3) « Deux exemples pour illustrer. Page 170, les deux essais cliniques de prévention secondaire CARE et LIPID sont présentés comme figurant dans un contexte « d’hystérie collective »… »
    Pourquoi le Dr B.S. ne mentionne que cette page,(d’ailleurs « l’hystérie collective » concerne l’étude 4s, mais bon passons) alors qu’aux pages 320 et 321 le Dr M.D.L. s »attarde plus longuement sur les études LIPID et CARE.

    Voilà, voilà, je suis bien conscient que cette modeste contribution n’aura que peu d’effet dans cet immense océan, mais bon ça m’aura défoulé un peu…

    Bon courage à vous Docteur et merci pour votre constance

  2. patrick

    Bonjour docteur,
    Que penser de ce que dit à l’instant dans « le journal de la santé » le docteur Ncolas Danchin?

    1. phil443
      En réponse à : patrick

      ah oui, cet illustre expert ancien patron de la SFC dont Th.Souccar écrivait dans Lanutrition.fr qu’il était « sponsorisé à faire pâlir un pilote de formule 1″.

      Si vous voulez savoir pourquoi la science n’avance pas, là est l’explication…

  3. riad

    bonjour,
    je viens de regarder le podcast de l’émission et j’ai vraiment mais vraiment bien rigolé lorsque j’ai entendu Nicolas Danchin répondre à la question : « vous avait un lien d’interet avec les fabriquant de statine, comment vérifier que vous dite la vérité ? ».
    Il a dit : « He bien ils suffit que le public vérifie les études sur internet qui ont montré la diminution de la mortalité cardia vasculaire… »
    Ah Ah Ah ! Il a dit exactement la même chose que le Dr Michel De lorgeril lorsqu’il est passé dans l’émission ! Sauf que Le Dr De Lorgeril a donnée une info supplémentaire, c’est qu’il faut allé regardé les études parut après le scandale du vioxx, pas avant ! Après le changement des règles sur les essais cliniques !

  4. RN67

    Je note surtout qu’il a sciemment omis de répondre à la question posée, à savoir l’existence ou l’inexistence de lien avec les fabricants de statices.

    1. riad
      En réponse à : RN67

      si si, il l’a admis c’est pour cela qu’il demande – avec beaucoup d’assurance – d’allé regarder les études sur internet !

  5. riad

    n’empêche, c’est dingue le tsunami provoqué par un simple livre !
    Pour faire un tel tapage médiatique il faut vraiment que leur business soit menacé ! c’est la panique à bord !
    une chose m’a marqué c’est que dans l’émission il n’ya pas eut un mot sur le livre du docteur de lorgeril et sur son intervention à la télé au sujet des études !

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : riad

      C’est vrai que l’on ne parle jamais (ou le moins possible) de nous car nous avons dit la même chose (et même bien pire) depuis 2007 sans réel impact sur les ventes !
      Nous sommes donc quantité négligeable.
      Le livre de Even a semble-t-il un réel effet sur les ventes et la situation pourrait leur échapper, d’où la panique !
      Attendons la suite !

      1. riad
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Il y a une video de vous qui circule mais qui est de trés mauvaise qualité. Elle a un impacte important. dommage que le titre ne soit pas plus choc !

        14276 vu sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xc6tw4_la-problematique-du-cholesterol_tech

        20552 vu du youtube : http://www.youtube.com/watch?v=slpI_SpJjjs

        Un jolie reportage avec plein de jolies illustrations disponibles sur internet ou vendu en DVD ferait certainement fureur !
        c’est une véritable guerre médiatique que l’on vit là !

          1. riad
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            je les ai vu mais celle-ci est beaucoup plus efficace en terme de communication ! En 8 minute vous avez dit tout ça :
            - Le cholestérol est innocent
            - guerre commercial entre secteur de la viande et le secteur végétal
            - Le cholestérol c’est une arnaque
            - ils demandaient des preuves, et bien on les a inventé, c’est une vrai arnaque
            - après le scandale du vioxx en 2005, nouvelles règle pour les essais cliniques
            - Du coup toutes les preuves ont disparu (petit sourire)
            - Tout les essais avec les statines sont maintenant négatif !
            - L’industrie essaye de préserver ses profits le plus longtemps possible avant que le peuple et les médecins ne comprennent enfin qu’ils ont été abusé (gros sourire)
            - conflit entre patient et médecin à cause des effets secondaires
            - vous augmentez votre risque d’avoir des cancers
            - vous augmentez votre risque de devenir aveugle (c’est fort !)
            - vous augmentez votre risque de devenir idiot (trés fort !)
            - vous intoxiquez vos muscles et votre système digestif

      2. raphel
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Docteur , j’ai pu revoir ce magazine de la sante , l’argument de vos adversaire est tres simple ou même simplet , si vous arretez de prendre vos statines vous riquez ENORMEMENT de mourir , comme on a pas envie de mourir mais plutot soufrir un peu , alors voila …..

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : raphel

          Et comme ce n’est pas vrai que les statines empêchent de mourir …
          Mais les autres (subventionnés pour le dire) le disent !
          « On croit qui? » me direz-vous à juste raison …
          Ceux évidemment qui n’ont pas d’intérêt commerciaux (à part le chiche revenu de livres sur le sujet, mais il faut bien s’exprimer …) majeurs, qui sont libres et indépendants et de vrais experts, avec des travaux validé sur ces sujets et de vraies publications scientifiques !
          Je répète : 1) expert 2) libre 3) indépendant !

  6. Jean-Marc REHBY

    and the show must go on comme on dit dans le spectacle.
    Petite nouvelle du front un patient hypertendu diabétique que je suis depuis quelques mois voit son angtéiologue pour echo-doppler des vaisseaux du cou. Description de quelques lésions inférieures à
    50% pas de sténose et pas de conséquences hémodynamiques, (ça va quoi à 68 ans diabétique hypertendu on peut avoir un peu d’artériosclérose ça ce sont mes commentaires
    Conclusion du grand spécialiste traitement lourd et surtout reprendre le CRESTOR (que j’avais fait arrêter bien sûr) qui a démontré sa capacité à stabiliser les plaques et à les réduire. MAGNIFIQUE!!
    J’ai donc répondu à mon cher confrère que je souhaitais qu’il m’adresse les études l’ayant démontré (études méthodologiquement correctes, sans biais et sans mani,p cela va sans dire). Si elles existent je promets de prescrire du CRESTOR à tous mes patients et de lui faire parvenir à lui, grand spécialiste, une caisse de champagne en remerciement. J’attends sa réponse.
    Elle est pas belle la vie?
    Cordialement JM REHBY

  7. Ronald Najar

    Bonjour Docteur,
    vous m’aviez déjà informé sur votre blog en janvier sur comment arrêter les statines, ce que j’ai fait ! mais accompagné d’un régime inspiré par le votre .
    Conclusion:
    - mon taux de cholesterol n’a augmenté que de 10% sans statines
    - mon taux de trigli à baissé
    - la glycémie à jeun a baissé
    et surtout ma libido est de retour avec une nouvelle jeunesse (j’ai 65 ans)
    J’ai donc l’intention de raconter mon expérience dans un ouvrage, aidé au niveau diététique par le Dr Pellet, mais surtout en expliquant que VOUS êtes à l’origine de ce « miracle », c’est la raison pour laquelle je voudrai savoir si vous accepteriez de participer ou commenter cet expérience vivante qui pourrait aider des millions d’individus.
    Dans l’attente de vous lire et de vous rencontrer
    Très cordialement
    Ronald Najar

  8. Lantidote

    Hier soir j’ai assisté par curiosité à une conférence donnée par le cardio qui a ordonné mon angioplastie lors de mon infarctus il a un an. Et qui m’avait bien entendu prescrit des statines à la sortie, ce que je ne prends plus depuis des années.
    Je passe sur le filme de présentation dans lequel les méchantes boules de cholestérol « pénètrent » dans l’artère et viennent gonfler l’athérome (le tout en dessin animé superbe).
    Mais j’ai découvert un nouvel argument des pro-statines que je n’avais pas encore entendu : « même si vous n’avez pas de cholestérol, vous devez prendre des statines parce-que celles-ci ont la propriété de nettoyer le filtre que constitue l’enveloppe des artères ! » et donc, même si c’est par exemple le tabac qui pollue vos artères et qui les font vieillir, les statines vont arranger tout ça !
    Ca vient de sortir ou j’ai été distrait dans mes dernières lectures ?
    Merci Michel (?) de m’éclairer, éventuellement…

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Lantidote

      Ce cardiologue invente des balivernes, un « filtre » dites-vous ?
      Vous avez sans doute mal compris.
      Il a voulu parler d’un « philtre », boisson magique contenant des statines …
      Ceci dit, les cardiologues US sont actuellement (et depuis 2008 et le scandale de l’essai ENHANCE, que je raconte dans mon livre « Cholestérol, mensonges, et propagande ») partagés en deux groupes : 1) ceux qui prescrivent les statines (ou autre chose) pour baisser le cholestérol rt 2) ceux qui prescrivent uniquement les statines (et quelque soit le cholestérol de la victime) sous prétexte que les statines protègent indépendamment de l’effet sur le cholestérol. Ces derniers admettent implicitement que le cholestérol est innocent …
      Bon, en France, il y a d’un côté ceux qui raisonnent en scientifique (nous ne sommes pas nombreux …) et de l’autre les autres …
      Ne vous étonnez pas du classement des universités françaises …

Commentaires : page 3 sur 3«123

Les commentaires sont fermés.