ALERTE ! LE Dr DANCHIN TRES BIENTÔT A NOUVEAU SOUS LES FEUX DE LA RAMPE !

Nous venons d’apprendre [pas vraiment par hasard mais grâce à une indiscrétion d’un BigPharma qui va s’en servir pour faire la promotion de sa statine], que de subtiles et brillants scientifiques français allaient très bientôt faire parler d’eux ; en publiant (certes dans un journal de seconde zone qui doit survivre grâce aux générosités du même BigPharma) un article titré :
A real-life effectiveness of statins in the prevention of first acute coronary syndrome in France: a prospective observational study.
Traduction “honnête” par moi : Efficacité des statines dans la vraie vie pour la prévention d’un premier accident coronarien aigu en France : une étude prospective et observationnelle.
C’est dans “International Journal of Cardiology” (une revue que personne ne lit évidemment) et en lisant la brochette des coauteurs qui cosignent ça sans aucune honte, on a une idée du niveau scientifique de l’époque …
J’ai honte de devoir parler de ça, j’ai honte que ça existe, j’ai honte d’être …
Ça restera dans les annales …
C’est évidemment destiné à ces médias concupiscents qui vont se jeter là-dessus pour entretenir une propagande (pas d’autres mots pour décrire ça !) sur les statines et visant à rassurer les médecins prescripteurs et leurs victimes.
Je ne vais pas perdre du temps à commenter ces idioties en détails, en principe un étudiant en médecine y suffirait ; mais je m’arrête une minute (ça suffit pour juger du reste) sur deux aspects caricaturaux :
1- le titre : “Efficacité des statines …” : on n’a pas le droit évidemment de parler d’efficacité d’un médicament sur la base d’une étude d’observation ! Ces auteurs témoignent dès leur titre d’une incroyable incompréhension des sciences médicales. Admettons que certains savent qu’ils ne peuvent pas le dire, mais le disent quand même ; c’est qu’ils acceptent simplement de tromper les lecteurs ; et ça, ça s’appelle “mentir” !
2- la dernière phrase de leur “abstract et conclusion” dit : A similar magnitude of effect for statin use was observed in real life, as compared to randomised clinical trials in France.
Traduction : Une  amplitude similaire de l’effet des statines est donc observée dans la vraie vie comparée à celle des essais cliniques en France.
Ici l’ambiguïté concerne [outre de prétendre qu’ils ont testé une efficacité thérapeutique] les essais cliniques en France ; alors qu’aucun essai clinique n’a jamais été conduit en France pour tester les statines dans la prévention de l’infarctus et syndromes annexes …
Il n’y a aucune comparaison possible entre leurs données (dont je tairai ici la vacuité) et les résultats d’essais cliniques qui sont la seule façon d’évaluer l’efficacité d’un médicament … dois-je le répéter ?
J’ai honte pour eux ! 
Mais il n’est pas trop tard pour s’excuser … de participer aux “Mensonges et propagande” ; certes il y a pire comme je me suis plu à le montrer dans mes livres. Bonne lecture !
J’ai honte, à l’avance, pour les médias qui vont se faire l’écho de ça, eux qui n’ont pas dit mot concernant l’essai clinique (un vrai et assez bien fait celui-là) sur statine et détresse respiratoire que j’ai commenté dans mon billet précédent …
Si vous en avez vu trace quelque part, merci de me dire, on enverra des fleurs (ou des bonbons) à cet héroïque rédacteur …
Quelle époque ! Et c’est tout ça qu’on nous oppose …

53 Replies to “ALERTE ! LE Dr DANCHIN TRES BIENTÔT A NOUVEAU SOUS LES FEUX DE LA RAMPE !”

    1. Effectivement, à bien y regarder, on peut se demander si l’auteur n’a pas fait justement “très attention” de ne pas nous citer, bien qu’on ait l’impression d’avoir quelque peu “inspiré” cette analyse ; certaines critiques des essais cliniques (j’ai lu vite, j’avoue) sont presque du copié-collé de nos livres …
      Bon !
      Ce n’est pas grave du moment que les idées passent …
      Pendant des années, nous avons subi la même sorte de “traitement” sur d’autres sujets : d’abord on se moquait de nous (et de nos concepts innovateurs) et une fois que ces concepts étaient “validés” par la Communauté scientifique et médicale, on attribuait à d’autres les mérites de la découverte …
      On peut penser qu’il se passera la même chose pour le cholestérol et les statines ; certains sauront mieux que d’autres se “faire valoir” …
      C’est dur pour l’ego !
      Il y a sans doute un “art de se faire aimer” … Ça on n’a pas compris !

      1. Merci de vos remarques très pertinentes.
        Vieille tactique, basssement humaine : tous les vrais inventeurs et trouveurs, courageux, se sont fait spolier. Oui, oui, “il y a un art de se faire aimer”… Rien d’nouveau sous l’soleil !
        “Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.” (A. Schopenhauer)
        Mais, toujours, quelque part, dans l’ombre, se tapit un bavard… “Le temps dira tout à la postérité. C’est un bavard ; il parle quand on ne l’interroge pas.” (Euripide)
        Même si le temps n’a pas la même allure pour tout le monde !

  1. Bonjour,
    Lorsque je dis “point intéressant”, je veux parler du sens des mots (“Quand les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté.” – Confucius)
    En effet, dans le paragraphe “Mais d’où vient la crise cardiaque ?”, on peut lire : “On ne connaît pas, en effet, l’origine de la plaque d’athérome”, etc.
    Mais… “L’athérome n’existe pas !” 🙂
    Enfin, le point positif (dans ce mélange de demi-vérités, d’interrogations souvent inutiles, et de “on ne sait pas”), c’est que certaines personnes, attentives, repéreront Le Livre, et ça, c’est bien !
    “Agitez le peuple avant de l’utiliser.” (Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

  2. Michel de Lorgeril, on parle de vous et de votre livre sur le Cholestérol, dans le numéro de novembre de “Que choisir” : “Le cholestérol accusé à tort”.
    Vous avez peut-être lu l’article. Un point intéressant à propos de l’athérome (parmi d’autres, comme “L’étude de Lyon”).
    Le dessin est très amusant.
    Bonne soirée !

  3. Bonjour Docteur. Compte tenu du fait que le Dr Danchin et affidés ne méritent que le mépris, je profite de ce billet pour vous soumettre une réflexion à « visée » scientifique qui m’est venu il y quelques semaines en relisant diverses vulgarisations de découvertes scientifiques relatives au « rat taupe nu » dont on s’est aperçu qu’il pouvait vivre 32 ( dix fois plus que ses congénères terrestres ) ans dans son élément souterrain, qu’il ne semblait pas souffrir des douleurs, qu’il avait une santé de fer et surtout qu’il ne faisait pas de cancers même si on cherchait à lui en inoculer ! Le secret majeur des ce « miracle » serait la particularité de son acide hyaluronique très visqueux qui le débarrasserait de ses tumeurs.
    Cet acide se retrouve dans la matrice extracellulaire (le tissu conjonctif entre les cellules) mais la forme présente chez le rat-taupe nu est différente et cinq fois plus lourde que celle retrouvée chez l’Homme. (La relation entre la forte concentration d’acide hyaluronique et l’absence de tumeurs malignes chez le rat-taupe nu est démontrée, en 2013, par Vera Gorbunova et Andrei Seluanov de l’Université de Rochester, à New York, dans une étude publiée dans le magazine Nature) Bon j’arrête là cette description, chacun pourra vérifier ces articles…
    Or chez l’homme, cet acide hyaluronique est souvent utilisé comme marqueur tumoral pour le cancer de la prostate et celui du sein. Il peut également être utilisé pour suivre l’évolution de la maladie.
    Mais je viens de relire un article de S&v de mai 2012 intitulé « la tumeur du pancréas perd son bouclier » et qui précise que le cancer du pancréas ( le plus redoutable en termes de survie) fait l’objet de recherches visant à supprimer l’acide Hyaluronique qui densifie le « Stroma », amas de tissus fibreux qui se forme autour de la tumeur et cela pour permettre à la chimiothérapie d’atteindre sa cible via les vaisseaux sanguins…L’équipe de Sunil Hurigorani de l’ Ecole de Médecine de Seattle avait trouvé un moyen de détruire avec succès cette molécule permettant de diminuer la pression interstitielle trop élevée permettant ainsi, sur les souris traitées, aux vaisseaux de retrouver un plus large diamètre et d’apporter jusqu’à la tumeur les médicaments anti cancers ;
    C’est là que je me pose quelques questions :
    1/ Des recherches antérieures parlaient « d’asphyxier » les tumeurs en empêchant le réseau sanguin qui les entourent de se développer…
    2/ Les tumeurs du pancréas, de la prostate, du sein sont « enfermées » dans un stroma constitué en grande partie d’Acide Hyaluronique qui « asphyxient » les vaisseaux entourant les tumeurs….
    3 / Les rats taupes nus se débarrassent de leurs tumeurs avec, entre autre, une forte production d’Acide hyaluronique plus visqueux que le notre…
    Et si tout simplement cet Acide Hyaluronique, au lieu d’être un simple marqueur chez l’homme, n’était autre qu’un reliquat archaïque d’une fonction destinée à étouffer les tumeurs pour les neutraliser…
    Et si à force de vouloir traiter avec des médicaments ( comme le Statines par ex.) on empêchait le corps de produire une arme essentielle pour se défendre…
    Ne prend on pas le problème à l’envers ? N’y a t’ il personne qui synthétise les recherches en la matières ?
    Bon , je ne suis pas un scientifique, ma réflexion n’est probablement qu’une élucubration de Béotien sur le sujet. Mais si ?,,,,
    Liens : Nature Published online 19 June 2013 : « High-molecular-mass hyaluronan mediates the cancer resistance of the naked mole rat »
    https://www.fhcrc.org/…/featured-researchers/hingorani-sunil.html
    Biomed experts : 2013: Paolo Provenzano de P ;Sunil R Hingorani
    Acide hyaluronique, pression du fluide et la résistance du stroma dans le cancer du pancréas.
    Journal britannique de cancer 2013 ; 1:1-8.
    Bonne soirée. Bon, cela n’a rien à voir avecles maladies cardio vasculaires sans doute mais qui sait?

    1. Très intéressant.
      Bien raisonné, bravo !
      Comme vous le savez (voir mes billets concernant les vasodilatateurs et les traitements antihypertenseurs), je crois aussi que l’inhibition des tumeurs par asphyxie ou autre inhibition de contact est importante. Faut pas “ouvrir” les vaisseaux avec des médicaments …
      Concernant l’acide hyaluronique chez votre petite taupe, je reste un peu dubitatif.
      Chaque semaine, nous avons dans ces prestigieux journaux des annonces miraculeuses qui ne sont jamais confirmées, hélas, c’est la science-spectacle !
      Des carrières, des titres, des positions avantageuses en dépendent, telle est notre époque.
      Bon, c’est sympa, mais …

      1. Cher docteur, merci pour votre réponse; J’avais peur de m’être aventuré en terrain glissant. Néanmoins on verra si les recherches sur cette “taupe’ un peu-beaucoup spéciale donneront quelques chose. Wait and see…

  4. Je rectifie mon post précédent :
    Les acides gras sont tous insolubles dans l’eau.
    Les acides gras à chaîne courte, moins de 8 carbones sont hydrophiles, c’est à dire qu’il se mélange à l’eau sans émulsifiant, mais ils ne se dissolvent pas dans l’eau.
    Au delà de 8 carbones ils sont de moins en moins hydrophiles, ils se mélangent de moins en moins bien à l’eau.
    Versez de l’huile dans de l’eau. Vous n’arriverez pas à faire un mélange. Dès que vous cessez d’agiter l’eau et l’huile se séparent, sauf les acides gras à chaînes courtes qui resteront mélangés à l’eau.
    Si vous voulez faire une mayonnaise il faut ajouter un émulsifiant, un jaune d’œuf par exemple qui contient beaucoup de cholestérol.
    Il existe plus de 60 émulsifiants industriels ajoutés aux aliments.

  5. Est-ce que les acides gras trans provoquent une élévation du taux de cholestérol ?
    Si ce n’était pas le cas, ce serait une raison supplémentaire de l’inefficacité des statines qui se polarisent sur le cholestérol pour prévenir des maladies cardio-vasculaires.
    « Les acides gras trans sont toxiques, principale complication : induction d’arythmies ventriculaires malignes. »
    Les acides gras à chaîne courte, moins de 8 carbones sont solubles dans le plasma.

    1. Selon certains experts effectivement les trans sont associés à une augmentation du cholestérol de façon similaire aux saturés.
      Les acides gras à chaîne très courte ne sont pas solubles dans le plasma, ils sont transportés de façon différente que par les lipoprotéines en étant liés au cholestérol ou au glycérol, ils se “collent” à l’albumine …

      1. Donc seul les trans à chaîne très courte (et tous les acides gras à chaîne très courte) ne sont pas associés à une augmentation du cholestérol. Mais je ne sais pas s’il en existe beaucoup.
        Les trans ne sont pas synthétisés par l’organisme et ne sont pas reconnus comme tels.
        Cela revient à assembler un puzzle avec quelques pièces d’un autre puzzle qui ressemble à celui qu’on assemble. Cet assemblage sera toujours imparfait et peut poser problème.
        Je pars quelques semaines dans ce que phil443 appelle « un mode de vie “à l’ancienne”, coupé du monde et de son stress ». Je coupe les ponts informatiques.
        Merci Docteur et à bientôt.

  6. Le vaccin contre la grippe est plus efficace que les statines pour réduire la survenue d’accidents cardio-vasculaires, selon une méta-analyse qui vient de sortir et qui ne se base que sur des essais contrôlés randomisés : Je proposedonc de remplacer les statines par le vaccin anti-grippe rapidement car selon ces chiffres et quelques extrapolations danchinesques, il y aurait plus de morts sous statines qu’après un vaccin antigrippe.
    Jacob A. Udell & al. Association Between Influenza Vaccination and Cardiovascular Outcomes in High-Risk Patients. A Meta-analysis, JAMA October 23/30, 2013, Vol 310, No. 16
    In a meta-analysis of RCTs, the use of influenza vaccine was associated with a lower risk of major adverse cardiovascular events. The greatest treatment effect was seen among the highest-risk patients with more active coronary disease.
    Influenza vaccine was associated with a lower risk of composite cardiovascular events (2.9% vs 4.7%; RR, 0.64 [95% CI, 0.48-0.86], P = .003) in published trials. http://jama.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1758749

    1. merci de nous attirer sur ce terrain difficile.
      Cette méta-analyse n’a pas beaucoup d’intérêt (à mon avis) puisqu’on ne sait pas (mais j’avoue ne pas avoir scruté vraiment en détails les données de chaque essai inclus) si les accidents cardiovasculaires surviennent chez ceux qui font une grippe ou pas.
      En d’autres termes, si la vaccination protège, elle protègerait indépendamment de l’effet anti-grippe ou simplement parce que les vaccinés font moins de grippe et en conséquence moins d’ischémie myocardique ?
      Voudrait-on nous faire croire que le vaccin lui-même serait protecteur un peu comme les statines auraient protégé contre les pneumopathies ?
      Les maladies infectieuses, je l’ai expliqué dans mes livres, augmentent le risque de complications cardiovasculaires chez ceux qui sont fragiles pour une raison ou une autre …
      Paradoxalement, les antibiotiques ne diminuent pas le risque, mais les données sont limitées.
      Bref, tout ça ressemble beaucoup à du marketing pour convaincre les gens de se laisser vacciner, au moment où un sentiment (justifié) de suspicion prévaut dans la population à propos des vaccins …
      Les marchands de vaccins sont aussi des marchands de statines !
      J’avoue humblement que, faute d’expérience professionnelle active (de terrain) avec les vaccins, je me sens un peu “léger” sur ce sujet … Je doute mais je crains de faire un peu de parano … mais je doute terriblement !

      1. Je doute aussi. Ce qui m’interpelle c’est le RR à 0,64, (vaccinés antigrippe versus témoins) qui ne parvient pas pour autant à promouvoir ce vaccin d’automne au rang des outils efficaces de prévention cardiovasculaires.
        Alors pourquoi avec un RR plus proche de un, les statines ont-elles été jugées efficaces en prévention cardio-vasculaire ?
        Je suis d’accord avec vous, la première info qu’on attend en randomisant les vaccinés et les non vaccinés est plutôt la réponse à la question “le vaccin protège-t-il de la grippe ?”
        Gardons les pieds sur terre, même si elle se réchauffe et donne l’impression que le bon sens s’évapore.

    2. INdependamment de la valeur des articles inclus, le simple regard ou calcul de la diminution réelle du risque permet de conclure que c’est de la poudre aux yeux, du spin doctoring:
      Diminution des “évènements cardiovasculaires” de 1,7% et de 0,2% de la mortalité totale, en risque absolu (réel). Le traitement ne bénéficie pas en terme de mortalité à 99,8% des vaccinés. Circulez , y’a rien à voir.
      On peut mesurer ça , 2‰ de mortalité en moins ? Et parler de causalité ?
      QUel est le taux de complication de la vaccination ? Surement faible mais à rapprocher du bénéfice hypothétique en tout cas microscopique.
      Qui paye l’accès libre sur le site du JAMA à ce papier ? Curieuse, cete gratuité inhabituelle ?

      1. Merci pour vos analyses détaillées.
        Sur le vaccin antigrippe en général, il y avait eu un article assez fouillé, là :
        http://www.atoute.org/n/article/faut-il-ou-non-se-faire-vacciner.html
        Je ne suis pas toujours d’accord avec les propos du responsable de ce site, mais ça permet d’avoir beaucoup d’infos sur l’intérêt, ou le non intérêt, de ce vaccin.
        Je profite par ailleurs de vos (dr de Lorgeril, M. Barahj, et autres intervenants) lectures pointues d’articles scientifiques pour une question bête. En tant que non médecin, je n’ai le plus souvent accès qu’à l’abstract des articles sur pubmed, et pas au corps de l’article en entier. Y a t’il une possibilité que j’ai raté ?
        ça m’a posé par exemple des difficultés dans des discussions sur un autre sujet, sur un blog du Monde : http://sante2020.blog.lemonde.fr/2013/10/11/pradaxa-la-plainte-de-trop/
        Dr de Lorgeril, vous serez surpris que je ne vous y cite pas, bien que vous soyez le premier que j’ai lu à avoir alerter sur les surrisques d’infarctus du myocarde avec Pradaxa, mais quand je l’ai fait sur d’autres articles, un des intervenants réguliers, très fidèle, quasi-croyant, aux avis type HAS, etc., avait inondé de messages vous critiquant, ce qui noyait totalement la lecture des messages. J’ai voulu éviter cet écueil, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

        1. Je vous bénis, mon enfant, pour avoir beaucoup pêché, vous serez beaucoup pardonné !
          Concernant le Pradaxa ( 1) qui n’est pas plus efficace (à très peu de choses près, et sur la base d’essais commerciaux forcément biaisés en sa faveur) que les AVK ; 2) pour lequel on n’a aucun moyen de savoir si on tombe “juste” en puissance anticoagulante ; 3) qui est sans antidote en cas de pépin hémorragique ; 4) qui est vendu à un prix exorbitant par rapport aux AVK ) je reste excessivement “sur la réserve” comme on dit dans les BD comiques …

  7. Cher Doc ,
    Votre ” ami Alain ” disait dans ses posts que le cho n’est pas un lipide , mais un alcool .
    Qu’en est-il ?…..est-ce incompatible ?….
    Sans entrer dans des détails techniques, pourriez-vous éclairer nos loupiotes ?
    Muchas gracias Senor Del Orgeril .

    1. Il n’a pas tort.
      Le cholestérol peut effectivement être, comme le glycérol, une sorte d’alcool qui forment des esters avec les acides qu’ils transportent tous les deux : un acide gras pour chaque cholestérol, trois acides gras pour chaque glycérol.
      Du fait de ces alliances (bien pratiques pour transporter nos acides gras insolubles dans le sang, c’est-à-dire dans l’eau, c’est la définition du gras …), les “tri-glycér-ides” et les esters de cholestérol passent pour des graisses …
      Je vous passe la suite, tout dépend du business qu’on veut faire avec ça !

  8. Ce matin je voulais juste parler du plaisir, et du plaisir pour lequel on a le soutien de la faculté , c’est c ‘est à dire le votre, boire ou plutôt savourer un bon vin, s’octroyer une bonne tartine d’huile d’olive, manger quelques bons fruits, quelques noix fraîches , se faire griller des châtaignes , deviser avec quelques amis. Pleurer quand l’autre s’en va et en avoir le droit, sans avoir besoin de le cacher. Manger quelques plantes sauvages qu’on a cueilli juste avant, c’est possible même en ville puisque presque partout on supprime les pesticides et dans les parcs on peut en trouver, être dans la simplicité du coeur , qui fait du bien au coeur….lire des commentaires légers pertinents et intelligents , pleins de citations qui donnent envie de se plonger dans des lectures, sur le blog de qui vous savez….merci docteur pour tout ça

  9. Oups !
    En chinois ne dit on pas “Quis custodiet ipsos custodes” ?
    (Rien voir avec une auto)

  10. Ils vont finir par tirer toute la couverture de leur côté et s’accaparer de “l’exception française” (qui existait déjà avant les statines). Ils sont à 2 doigts d’affirmer que la prise massive de statines en France permet de maintenir des taux faibles de problèmes cardiovasculaires.
    Toute cette propagande, c’est du lavage de cerveau (avec les statines il n’en reste plus beaucoup à laver). Digne de “1984”.

  11. “Une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites.” ! (Alphonse Allais)
    Finalement, “pour marcher au pas, le cerveau est superflu ; la moëlle épinière suffit” ! “A deux reprises, j’ai donc défilé avec ma promo sur les Champs-Elysées. Je me souviens d’avoir éprouvé une certaine gêne, car j’avais lu la remarque d’Einstein : ‘Pour marcher au pas, le cerveau est superflu, la moelle épinière suffit.’ ” (A. Jacquard)
    Que d’humains se pressent vers la lumière pour mieux briller…
    Vous, vous répandez La Lumière autour de vous ! Merci beaucoup !

  12. on s’instruit tous les jours, un peu de pub (c’est de rigueur) pour les héros de notre système de santé. Extrait du lien d’Olivier :
    [ Le plus symbolique d’entre eux : Jean-François Bergmann, Vice-Président de la Commission d’AMM.
    Le Professeur Bergmann s’est exprimé il y a quelques jours sur le brûlot des professeurs Even et Debré : “Le Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux”. Nous ne reviendrons pas sur cet ouvrage rédigé à la va-vite par deux mandarins retraités, frustrés de s’être fait voler la vedette du pourfendeur de Big Pharma par le Dr Frachon. Avec son livre et sa pugnacité, elle a plus apporté au système que cet ex-doyen et ce député qui ont pourtant eu en leur temps largement les moyens de corriger ce qu’ils dénoncent aujourd’hui. Nous sommes désolés, mais c’était avant qu’il fallait agir ! Ils appartiennent au passé. Intéressons-nous plutôt au présent… et au futur !
    Le Professeur Bergmann a plusieurs casquettes :
    – Vice-Président de la Commission d’AMM à l’Agence du Médicament (ANSM)
    – Médecine interne à l’Hôpital Lariboisière
    – Et probablement le plus polyvalent visiteur médical de tous les temps
    Cette dernière casquette est affligeante ! ]…
    On notera avec allégresse la logique de la mauvaise foi : le livre d’Even et Debré n’a aucune valeur parce qu’il fallait l’écrire avant.
    C’est beau un scientifique qui réfléchit…

    1. C’est encore plus “beau qu’un parapluie sur une table de dissection
      Celle ou celui qui donnera l’auteur de cette sublime envolée aura droit à un “virulent” cadeau …
      … l’estime de tous les “avatars” qui pullulent sur ce blog …

      1. sur “Agora Vox” on tient à sa peau, voilà ce qu’ils disent 🙂
        “Auteur de l’article Pharmaleaks
        Nous sommes un petit groupe composé de médecins et de pharmaciens de tous horizons. Nous sommes en conflit d’intérêt permanent avec tout le monde puisque nous sommes au coeur du système. Certains viennent de l’industrie, d’autres du milieu hospitalier. Vous comprendrez pourquoi nous ne tenons pas à nous dévoiler davantage. (…)”

        1. C’est bon signe.
          Comme je l’ai expliqué quelque part, ce sont souvent les “traitres” qui font avancer les choses dans un monde où il n’y a plus de loi puisque ceux censés faire respecter la loi ne respecte pas la loi …
          C’est une paraphrase d’un proverbe chinois …

      2. L’auteur de ce parapluie sur une table de dissection a laissé le nom d’un lycée à Tarbes*
        Isidore ducasse, dit comte de Lautréamont, Les chants de maldoror, oeuvre riche, moi qui suis un grand lecteur .. oeuvre littéraire difficile, pas dans le sens difficile à lire, mais il faut y rentrer.
        * Tarbes : pas très loin du Gers, département où on mange souvent encore de la façon suivante : repas assez frugaux (sauf les réunions de famille ou lors des fêtes, ou là les gens se lâchent, avec des repas plus copieux) avec toujours une salade, ou autre plat de crudités en entrée, beaucoup, beaucoup de petits jardins familiaux, de marchés, avec pleins de légumes, plantes sauvages parfois, repas où le temps est suspendu, je me suis déjà fait “grondé” dans un restau plus à l’ouest, la patronne m’interdisant de commander dessert et café en même temps, non mais, je me croyais où ? il fallait que je prenne le temps de savourer, souffler … ce n’était pas inscrit sur la carte, mais … obligatoire.

        1. Bravo !
          Relisez s’il vous plaît l’histoire du baobab …
          Et si ça ne vous fait pas rire, cherchez les commentaires et explications chez André Breton, l’amoureux de Nadja, vous vous souvenez, amis de la littérature ?

      3. « Il est beau […] comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie ! »
        Isidore Ducasse dit le Comte de Lautréamont (Les Chants de Maldoror)

        1. J’aurais plutôt cru à du “Frédéric Dard”. Mais bon si c’est du Lautréamont c’est encore plus percutant. Ha ha…

  13. Bonjour
    Permettez à un pôv’cardiologue de bââse de mettre un peu son grain de sel, après 43 ans en service de cardiologie et une démission pour incompatibilité définitive.
    Cholesterol et maladies cardio vasculaires, infarctus,artériosclérose, athérome, artères bouchée par le cholestérol etc… etc…
    Recommandation de la HAS la HAUTE autorité de santé sur les statines qui dans son introduction désigne le cholestérol comme le premier responsable des maladies CV un serial-killer qu’on vous dit!!
    Alors un peu de bon sens et d’observation si tel était le cas les malades présentant un infarctus ou une angine de poitrine devraient avoir un cholestérol très élevé et d’autant plus élevé que les lésions des artères coronaires sont importantes et ceux qui ont des “coronaires pourries” comme on dit dans le jargon des cardios devraient avoir un cholestérol au plafond. Donc, comme on dit, une relation linéaire entre cholestérol et infarctus, comme c’est le cas pour hypertension et AVC (accident vasculaire cérébral)
    Et ben pas de bol ce N’EST PAS DU TOUT LE CAS il suffit de regarder les résultats des examens biologiques pour s’en rendre compte et pire plein de ces patients étaient déjà traités par une statine.
    Alors évidement si le cholestérol doit être le plus bas possible et qu’on a inventé le concept de pas de cholestérol du tout c’est pain béni pour big pharma qui pourra continuer à se gaver avec les statines ou leurs avatars à venir avec la bénédiction enthousiaste des pseudo scientifique grassement rémunérés et les gogos de docteur (dont je fus!) gobant tout ce que disent ces “leaders d’opinion”.
    Que du bonheur!

  14. Le test “trouvez-vous le nom Papazian Laurent dans les médias à propos de son essai thérzapeutique d’octobre ?” est négatif si on utilise Google, je viens de le faire.
    Voici un autre test “où voit-on écrit, à propos des piqûres de guêpe, que le venin d’hyménoptère, thermolabile, est détruit à 39° ?” On lit beaucoup de choses pour les piqûres de guêpe : pompiers, glaçon, désinfectant, antalgique, AINS, cortisone, aspivenin, vinaigre, pierre d’alun, parfois cigarette incandescente, mais jamais “premier geste = eau chaude à 40° y compris sur les paupières ou dans la bouche”. Après 2 minutes dans l’eau à 40°, il n’y a plus aucune douleur, aucune inflammation, aucune trace de la piqûre.
    Si les traditions s’auto-entretiennent verticalement, nous pouvons leur opposer le contre-pouvoir d’Internet qui diffuse l’info horizontalement.

  15. Ci-après, un article édifiant sur les liens d’ intérêts dans le domaine de la cardiologie…
    http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/exclusif-pradaxa-et-conflits-d-142400
    Concernant l’ article qui nous interesse… à fouiller…
    Lamiae Grimaldi-Bensouda, Michel Rossignol, Nicolas Danchin, Jean Dallongeville, Eric Bruckert, Jonathan Banayan, Yves Cottin, Elodie Aubrun, Artak Khachatryan, Jacques Bénichou, Lucien Abenhaim, for the PGRx-MI study group

    1. Très intéressant !
      Ne pas s’étonner donc que de “gendre en beau-frère” les choses ne changent guère !
      Caricature de démocratie !
      Détournement des moyens de l’État …
      Et c’est ça qu’on nous oppose ?

  16. si le cholestérol occasionne l’athérosclérose, surveiller le cholestérol serait utile. Mais si c’était le cas, les plaques artérielles seraient composées en grande partie de cholestérol, non?
    Selon les analyses post-mortem, ces mêmes plaques sont composées pour 10% de cholestérol, et la partie dure, obstructive du dépôt est due à 70 % au calcium et au fibrinogène.
    Il paraîtrait que l’athérome débute aux endroits atteints d’inflammation. Avec le temps, la strie initiale peut grossir, se charger en lipides (notamment polyinsaturées, surtout oméga-6, mais PAS en saturées), en fibrinogène, en plaquettes et autres cellules sanguines et en calcium pour constituer la « plaque d’athérome ».

    1. Il parle d’autre chose, d’un essai à faire, en 2012, du temps où ces imbéciles essayaient de faire croire que les statines …
      J’ai la nausée !

      1. Bonjour cher Docteur; j’ai l’impression que le lien fourni par “ccmiens” est en rapport avec votre billet précédent à propos de “futillity” etc.. s’agissant d’une étude sur le même sujet et qui a avorté à MARSEILLE. A propos et sans vouloir vous blâmer, Le Pr. Papazian Laurent est non seulement un brave garçon mais aussi un homme très courageux selon un de mes proches qui le connaît. Regardez ses photos sur le Net et renseignez vous sur les circonstances de son “aspect” et vous comprendrez…Ce qui n’empêche pas qu’il soit dans le moule et en conformité avec l’enseignement qu’on lui a inculqué sur les “bienfaits des statines”.

          1. Beaucoup de liens sur le Net, mais effectivement rien dans les médias “classiques” sauf erreur ou omission de ma part. C’est pourtant un travail d’équipe en partie française ce me semble.
            Bien amicalement

  17. Bon sang!!! vous êtes vraiment plus débiles que vous avez l’air!! A voir comme va votre pays on peut croire que le c……c’est vous!!
    un suisse optimiste et fier

    1. J’ai parfois du mal à comprendre l’humour helvétique, bien qu’ayant assez longtemps vécu chez les calvinistes …
      Ceci dit, ami suisse, ne vous faites aucune illusion, les vôtres (que je connais bien) ne valent pas plus chers (comme on dit chez vous) ; seulement un peu moins “bruyants” et arrogants … mais tout aussi prescripteurs … et c’est ça qui compte pour le business, pas le bruit !

  18. Il n’y a aucun lien entre le cholestérol dans l’alimentation et le cholésterol sanguin. Aucun. Et nous sommes au courant de cela depuis le début.]
    (Dr. Ancel Keys, EATING WELL, March/April 1997).”

  19. Desespérant! car malgré leur incurie criante , ces faiseurs d’ opinion sont religieusement écoutés par la plupart des médecins , spécialistes ou pas, c ‘est tellemnt plus confortable d ‘être dans le troupeau à bêler comme tout le monde… soyons patients,le temps fera son travail , mais à quel prix…

  20. Bonjour Docteur;
    On touchait le fond, maintenant on gratte.
    Amicalement

  21. mais n’y a-t-il donc personne pour attaquer ces escrocs en justice ? La médecine est-elle donc le dernier rempart où l’on peut répandre de fausses nouvelles sans être pénalement sanctionné ? Ces mensonges ( diffusés en toute connaissance de cause par des spécialistes qualifiés ) sont-ils adoubés par la classe médicale dans sa majorité ?
    Hélas c’est ici qu’il faut trouver l’explication de l’immunité dont jouissent ces faussaires : ils sont sûrs d’eux-mêmes car ils se savent protégés, par leurs confères mais aussi – semble-t-il – par des politiques
    donc honte à eux, honte à notre société, et continuons ce juste et nécessaire combat !

Comments are closed.