Cholestérol et corruption : bas les masques !

 

Nous le savions mais, pour ne pas embarrasser des collègues naïfs, ne pas envenimer un débat difficile avec des questions non médicales ni scientifiques, et surtout laisser un peu de temps à chacun, nous nous étions abstenus d’accuser

Forts de cette apparente passivité de la part de la profession, et de plus en plus inquiets des déboires commerciaux de leurs nouveaux anticholestérol (les anti-PCSK9), les industriels impliqués et leurs complices ont perdu toute prudence.

Ainsi la tentative de corruption éclate au grand jour. Bas les masques !

Voici ce que reçoivent ces jours-ci (Octobre 2017) les collègues Canadiens :

En d’autres termes, on propose à ces médecins praticiens, et sous couvert d’un ridicule programme « d’approche orientée des traitements anticholestérol » [ça vaut son pesant de cacahuètes...], de les rémunérer grassement en échange de recrutement [enrollment en anglais] de patients fragiles et à haut risque pour…

Pour quoi faire au fait ?

Ça n’est pas dit ! C’est bizarre !

Mais si on cherche un peu sur Internet, on trouve de quoi alimenter sa curiosité :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0828282X17306438

Je recopie un petit morceau d’anthologie, corruptrice :

C’est délicieusement délicat comme suggestion et recommandation. Je traduis : « Les médecins suivront les patients recrutés selon leurs principes personnels mais en ayant connaissance des plus récentes recommandations du Canadian Heart research Centre, une émanation de l’industrie pharmaceutique, qui dit que le vilain cholestérol doit être inférieur à 2 mmol/L. »

Pour y parvenir chez ces patients difficiles, il faut obligatoirement prescrire un médicament anti-PCSK9 !

Menace sous-jacente (mais non écrite) : si vous ne prescrivez pas, vous ne serez pas payés !

Le but de GOAL est donc d’encourager la prescription d’un nouveau médicament anticholestérol qui tarde à rentrer dans les mœurs cardiologiques : tu prescris, je te récompense !

Ils veulent ainsi convaincre 300 cardiologues canadiens de participer à cette farce.

Ils savent que c’est une farce et ils savent que les cardiologues le savent…

Pour les sécuriser à propos d’un éventuel scrupule éthique (on ne sait jamais, y en a encore d’assez couillons pour hésiter !), ils disent qu’ils  s’occupent de tout. Je recopie le petit paragraphe concernant l’éthique et que chacun peut vérifier dans le document complet ci-dessus.

En d’autres termes : Chers confrères, tout est propre (« sécurisé » comme ils disent), ne vous inquiétez pas ! Et si vous aviez des ennuis, notre Institution vous assistera.

Pas sympa ça ?

Ils sont très sûrs d’eux apparemment. Ils ont sans doute raison : ce ne sont pas les Sociétés Savantes (et autres corporations) auxquelles ils appartiennent qui leur feront des ennuis puisque les dirigeants et sommités de ces Sociétés sont eux-mêmes rémunérés par le très dévoué Canadian Heart research Centre.

Et si les sociétés savantes approuvent, les assurances et les administrations ne diront rien. C’est pour le bien des patients ! Nous prenons en charge l’éducation des médecins !

Pas sympa ça ?

Quand tout le monde bafoue la Loi, il n’y a plus de Loi, dit un proverbe chinois…

Nous sommes donc en présence, sous couvert d’une « fausse bonne conscience » édictée par le très commercial Canadian Heart research Centre, d’une tentative de corruption de médecins qui en théorie sont au service de leurs patients, par delà toute considération commerciale.

C’est bien tentant pour un médecin surtout s’il est en début de carrière. Non seulement il est rémunéré par le Canadian Heart research Centre, mais en plus il force des patients (qui espèrent que tout cela est pour leur bien) à revenir le voir 3 fois en 6 mois, toutes consultations couvertes par les Assurances des patients. Et tout ça dans la poche du médecin qui, bien sûr, vérifiera par des examens adaptés (et dispendieux) à chaque visite que le traitement est efficace et bien toléré. Coûts des examens complémentaires à la charge du patient ou de son assurance qui, de toute façon, rentrera dan ses frais en augmentant les « cotisations » l’année suivante.

Pas sympa ça ?

Bien que je ne sois pas au courant de ce type d’éducation rémunérée des médecins en France pour le moment, je ne doute pas qu’on y vienne assez rapidement !

Tout dépendra sans doute de la façon dont le marché, et la profession, réagiront  !

Espérons que si on ne réagit pas correctement, une nouvelle Loi ne nous y obligera pas, comme on le voit à propos des vaccins, ces jours-ci.

Il faut s’y habituer, la corruption est partout, et pas seulement pour le cholestérol ! Mais les visiteurs de ce blog le savent déjà, hélas !

 

 

 

 

70 réflexions au sujet de « Cholestérol et corruption : bas les masques ! »

  1. Reliquet

    Yo Maître,

    Vous connaissez Brandy Vaughan? Vous devriez, l’Américaine la plus couillue de l’Ouest, assurément. Elle était cadre chez Merck à l’époque du Vioxx et n’a pu supporter la manière dont cette firme a tenté de poursuivre l’exploitation de cette molécule malgré une surmortalité inouïe, alors elle est partie, et mal lui en a pris, j’ai mal pour elle!

    Brandy a réussi à refaire sa vie… en Hollande après d’incroyables piratages informatiques de tous ce qui lui appartenait et était attaché à un ordinateur. Si je vous ai dit qu’elle est courageuse c’est qu’en plus elle remonte au créneau pour défendre la liberté vaccinale en expliquant que la sécurité des études sur les vaccins elle les connait bien vous pensez, puisqu’elle les a vu se fabriquer sous ses yeux dans le bureau d’à côté du sien.

    Mieux que ça, abyssalement plus incroyable. Qui se souvient du jour où la rougeole est devenu une maladie abominable, honnie sur toute la planète? Plus personne? et bien avec l’exemple californien nous allons pouvoir reprendre l’histoire du début, comment transformer une maladie infantile à la con en catastrophe pédiatrique abominable, et quelle maladie on pourrait bien requalifier de la sorte? La carie dentaire? Le vaccin est presque prêt, il faut attendre. Alors?

    La varicelle bien sûr, vaccination obligatoire en Californie, ça y est les parents tremblent de tous leurs adipocytes que leurs enfants ne meurent tous vésiculeux… Il n’y a plus qu’à produire assez de vaccins et nous allons voir apparaître cette vaccination-là aussi via le CTV, aucun doute puisque les Italiens ont déjà succombé!

    Question de temps et d’argent. Et de corruption évidemment, respect du thème.

    Brandy Vaughan était à Paris lors de la journée pour la liberté vaccinale. Prévention-Santé y a enregistré une de ses plus belles interviews. Moi je dis que quand on entend ce qu’on entend…

    https://www.prevention-sante.eu/radio-tv/scandale-chez-merck-une-ancienne-cadre-brandy-vaughan-avoue-tout

    Répondre
    1. souris7
      En réponse à : Reliquet

      Magnifique et chapeau à toute l’équipe! La vérité n’a pas de prix, mais le silence oui. J’ai regardé en replay le magasine d’Elise sur le Lévotyrox. Ainsi, on aurait fait preuve de trop de paternalisme. C’est à hurler, d’ailleurs Annie ne s’en prive pas.
      Le 15 octobre, une manifestation est prévue dans plusieurs villes pour la liberté vaccinale. Je serai à Paris, mais très peu d’infos circulent à ce sujet. Plutôt inquiétant.
      A dimanche, j’espère!

      Répondre
        1. Inoxydable
          En réponse à : gb

          Bon sang, on y comprend rien. Le 15 ou le 14 ? Sur certains sites c’est annoncé le dimanche 15 ( pour Marseille) et pour d’autres villes c’est le Samedi 14 ce qui semble plus logique. Faudrait savoir. Ca sent la désinformation. Pour ma part, je n’ai pas pu planifier en fonction de mes « obligations  » familiales ». Mais quand je réfléchis bien : Les gens n’avaient qu’à voter comme il faut ! Tout était dans les urnes…

          Répondre
      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Jean-Marc REHBY

        Elle est « top » sauf quand elle elle dit « merckx » avec un x comme le cycliste…
        Choupinette !
        Je mets ça pour voir combien de temps il faudra pour qu’elle réagisse l’artiste !
        Top chrono, il est 14:47 le 11/10/17

        Répondre
    2. MT
      En réponse à : Reliquet

      Vous remuer le couteau dans la plaie Dr Reliquet!
      Mais quel monde de déments, je me demande parfois si je ne suis pas en train d’halluciner à force de respirer des gaz d’anesthésie! (on travaille pourtant en circuit fermé au bloc maintenant mais bon…)
      Ouai, la vilaine rougeole, la très méchante varicelle… Bouououh…
      Avec le DTP, au moins, on parlait de maladies graves mais maintenant?
      Enfin, à quand le vaccin contre les caries obligatoire (ouarf!), j’ai hâte!

      Répondre
          1. Jean-Marc REHBY
            En réponse à : phil

            Quelle tristesse ce machisme ! ces hommes qui regardent une femme au niveau des seins ou des jambes et qui la trouve sexy!! et qui perdent le fil n’écou!tant plus le discours
            C’est comme ça que BigPharma entourloupe les docteurs: des visiteuses sexy souvent largement décolletées et qui gloussent quand il faut et hop je prescris les statines et les NACO (nouveau anticoagulants oraux) pas loin de 300 morts en France d’hémorragie interne mais on ne les retire pas du marché alors que 3 ou 4 ont suffit pour retirer le TETRAZEPAM ( MYOLASTAN)
            Si en plus la belle visiteuse propose un bon repas avec un spécialiste rémunéré ou un week end à Pragues, Budapest ou Copenhague c’est le Nirvana !!

          2. phil
            En réponse à : phil

            @JM RHEBY « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets, les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées »

  2. Charles

    Levothyrox: sur le sujet, nouvel article du Monde (des deconneurs…): bon tout ca c’est la faute des toubibs qui n’ont pas pris soin d’ajuster la psologie, les cons… Faut dire qu’on ne leur a peut etre pas ni suggerer ni donner les temps (3 millions de consommateurs…)

    Donc, je m’interressait a savoir ce que notre GPVN (Grand PharmacoVigilant National, Marc Girard, pour les intimes…) avait a dire… Je n’airien trouvé…

    Dés que ca sort, vite, j’y cours. Je suis friand…

    Répondre
    1. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : Charles

      Bin ichi les docteurs et les docteuses y »z »avotent mêmeteu pas été informés que le LEVO machin y’étot chingé alors!!!

      Répondre
    2. herve_02
      En réponse à : Charles

      Pourquoi ajuster la posologie, puisque c’est bio-équivalent ? Bio-équvalent ne veut pas dire que c’est équivalent biologiquement ? et que l’on peut remplacer l’un par l’autre sans ajustements, ce qui serait corroboré par le fait qu’il suffise d’une micro-étude pour le mettre sur le marché ?

      Ou alors bio équivalent ne veut rien dire d’autre que ‘normalement ça doit être la même chose’, ruinant alors les génériques qui n’ont comme seule évaluation que l’expérience des patients-cobayes qui ne sont victimes que de nocebo.

      Bon le monde, franchement, il y a longtemps qu’ils font plus semblant, ce n’est qu’une propagande de plus.

      Répondre
      1. Francoise
        En réponse à : herve_02

        Vouiiii, Hervé_02… Bien vu !!!

        L’ « affaire » du Levothyrox ruine officiellement toute assurance et toute confiance des patients concernant les génériques, et remet en cause leur efficacité équivalente, au moins pour les médicaments à marge thérapeutique étroite… et au moins pour certains patients…
        … donc ce qui veut dire, si on est raisonnable et un peu prudent : de manière générale !!!
        D’autant que la plupart des génériques remplacent le principe actif aussi; donc double incertitude (mais ils ne changent pas toujours les excipients -bien que ce soit le cas, le plus souvent-).
        … donc, c’est très très très complexe !!!!
        Et donc, probablement qu’on ne changera rien du tout et qu’on continuera à faire semblant de croire! que tout et OK?!
        (Faut voir les essais de bio-équivalence, hein, c’est vraiment grandiose!!!)

        J’ai lu qu’il y avait une soixantaine de patients qui allaient porter plainte contre l’ANSM ET un MEDECIN généraliste aussi (Dr Nicolas Bouvier, à Reims… bravo, Dr!!!!), qui doit se sentir bien isolé…. Il veut que la lumière soit faite sur cette sale histoire. Courageux !
        https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/10/14/levothyrox-je-pense-avoir-ete-trompe-sur-la-qualite-du-medicament-un-generaliste-porte-plainte-contre-merck_851291?xtor=EPR-4-%5BNL_weekend%5D-20171014#utm_source=qdm&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20171014&utm_campaign=NL_weekend

        Répondre
        1. Francoise
          En réponse à : Francoise

          Ah, non, erreur de ma part : Dr Nicolas B. porte plainte contre le labo Merck. Mais, courageux, oui, aussi ! D’ailleurs, je suis prise d’un doute, concernant les plaintes des patients ? Contre qui ? Pas facile de trouver de l’info évidemment. J’ai lu 60 patients, mais ne sais plus si c’est contre l’ANSM (ça me semble improbable, en fait ?) ou contre Merck ?

          Répondre
      2. Charles
        En réponse à : herve_02

        C’est bioequivalent EN MOYENNE, à la louche, mais pas patient par patient. Le changement d’exipient aura suffit a changer la dose reellement recue chez 1-2 % de patients, c’est peu, mais avec 3 millions de con-sommateur, cela finit par faire…

        Répondre
        1. herve_02
          En réponse à : Charles

          @charles

          Est-ce que vous accepteriez de recevoir un traitement qui, en moyenne, marche ? à la place d’un autre que vous connaissez et qui vous satisfait ? un traitement qui est vital pour vous ?

          Est-ce que vous accepteriez d’être opéré par un chirurgien qui, en moyenne, à de bons résultats ?

          et un anesthésiste, qui, en moyenne, n’a pas de décès lors de l’endormissement ?

          Ou mettre vos enfants dans une école qui, en moyenne, arrive à apprendre à lire et à écrire aux élèves, en moyenne ?

          Répondre
    3. Emilio
      En réponse à : Charles

      La seule chose qu’il est possible de dire, c’est que ça fait bien longtemps que la pharmacovigilance est devenue inefficace.

      Ça fait depuis quand que notre amiral nous avertit des mensonges autour des statines ? A-t-il été officiellement entendu ? Même si je n’ai parlé que vaccin sur ce blog ces derniers temps, j’ai lu l’amiral (pas le premier livre), et je tiens à lui réaffirmer ma fidélité, mais je n’ai pas sa ténacité.

      Marc Girard critique le système de manière FONDAMENTALE (voir article La France s’Indigne) et n’a pas vocation à intervenir à chaque fois qu’un problème est médiatisé.

      Hier à Lyon, c’était une journée de colère contre la vaccination obligatoire. J’ai rencontré Lucienne Foucras, Capucine, Jean-Pierre Auffret, un monsieur Reynald membre de ALIS, et 2 autres femmes remarquables à qui je n’ai pas demandé leur identité.

      Aujourd’hui c’est lundi matin et les choses reprennent leur cours normal … L’indifférence…

      Répondre
  3. Reliquet

    Oh, putain!

    Celle-là, elle va m’empêcher de dormir. C’est tiré d’un site que je ne devrais jamais lire en tant qu’homme de droite vu que c’est un site de gauche, sauf que depuis quelques temps j’ai hissé le drapeau noir, tibias croisés sous crâne, alors…

    Ca cause du Dengvexia de Sanofi, qui protègerait (chiffre de firme) 93% des vaccinés des formes hémorragiques, les mortelles. Evidemment, c’est plutôt un vaccin connoté pays émergents avec difficultés de paiement à la clé. Donc?

    Voilà ce qu’on lit sur le site « les crises »;

    Le mardi 16 mai, à Gentilly, lors du comité de groupe France, la direction annonce le changement de stratégie. Récit de syndicalistes présents ce jour-là :
    « La direction nous annonce avec un certain cynisme que 359 millions de doses vont être détruites mais que ce n’est pas grave, cela n’aura pas d’impact financier, ça n’entrera pas dans les comptes. Les ‘‘doses non-provisionnées’’, ils appellent ça. On s’est regardés, on leur a demandé de répéter, ils ont confirmé. On leur a dit que ça concernait la santé, que ça pourrait quand même servir à soigner des gens qui en ont besoin : il faut deux doses pour une vaccination complète. Mais ils avaient l’air de s’en foutre, des malades. En fait, avec la dengue, ils ont fait un pari idiot : ‘‘Comme on est les premiers sur la dengue, on va pouvoir la vendre au prix qu’on veut.’’ Sauf qu’on s’adressait à des pays pauvres, qui en plus ont connu des problèmes internes.
    À partir de là, ils auraient pu donner ou céder les doses en trop à prix coûtant, car ça ne coûte rien à produire, rien du tout. Ils auraient très bien pu vendre 200 millions de doses à 1 dollar. Mais ils sont tombés dans une habitude malsaine de la pharmacie : détruire plutôt que donner, par peur que les acheteurs n’attendent ensuite que le prix baisse.
    En attendant, le site de Neuville ne tourne plus, il est à l’arrêt. On va produire un peu jusqu’à la fin de l’année, et puis fini. Les doses sont stockées là, dans des gros sacs en plastique, congelées. Même l’Inspection du travail ne savait pas que Neuville était à l’arrêt. On ne produira plus de vaccin contre la dengue avant 2021, au mieux. D’ici là, on ne sait pas si on va se retrouver au chômage technique, ou autre chose. »

    Une p’tite dernière, pour la route, juste une larme alors…

    « Pour David Loew, directeur de Sanofi‑Pasteur (la filiale vaccin), une conclusion s’imposait : « Nous voulons rééquilibrer nos efforts vers des vaccins ayant un champ d’application géographique mondial » (Les Échos, 29/3/2017). Le marché régional, c’est trop incertain. »

    Aahh! Voilà pourquoi les 11 vaccins alors?

    Après le drapeau noir avec os il y a quoi pour mieux montrer ma colère, le rouge avec une étoile et une Kalchnikov? Mais comment je vais pouvoir expliquer ça à ma mère?

    https://www.les-crises.fr/les-vandales-de-la-sante-par-cyril-pocreaux-et-francois-ruffin/

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Reliquet

      Val-de-Reuil. Sanofi investit 170 M€ pour la fabrication de vaccins contre la grippe saisonnière
      Le groupe Sanofi investit à Val-de-Reuil dans une nouvelle unité de production. Les vaccins contre la grippe saisonnière y seront fabriqués.
      Publié le 13 Oct 17 à 11:30

      Le groupe Sanofi a démarré les travaux dans son site de Val-de-Reuil. Il va s’agrandir avec le but de renforcer sa « position de leader mondial [dans le secteur des] vaccins contre la grippe saisonnière ».

      La nouvelle unité de production représente un investissement de 170 millions d’euros. Elle « permettra à Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, d’augmenter l’approvisionnement de VaxigripTetra® jusqu’à 70 pays sur six continents ». D’après le communiqué, « la nouvelle installation de Val-de-Reuil sera le seul site de ce type en France ».
      Santé publique

      David Loew, vice-président exécutif de Sanofi et responsable de Sanofi Pasteur, a ainsi déclaré : « La grippe représente toujours un enjeu majeur de santé publique dans le monde, entraînant de graves complications, des hospitalisations et des décès, en particulier pour certaines personnes à haut risque. »

      L’entreprise, par la voix de son dirigeant, se trouve en pointe de la « lutte contre ce problème de santé publique sous-estimé », mettant en avant « l’expertise de [ses] collaborateurs » et son « savoir-faire industriel de pointe ».

      Répondre
    2. Akira
      En réponse à : Reliquet

      Pour ce qui est des crises, si olivier est plutôt de gauche, les lecteurs sont assez également reparti. Pas mal d entres eux sont même assez régulièrement sur des sites classés plus qu’à droite.
      Ce genre de sites plutôt contestataire et hors du mainstream est assez souvent visité par tous les déçus des consensus mous, qu’ils soient de droite ou de gauche.
      Par contre Ruffin, la c est sur que c est très marqué politiquement.

      Répondre
      1. Emilio
        En réponse à : Akira

        Je ne sais pas si cette vidéo de Dietrich rencontrant Ruffin a été publié sur ce blog :

        https://youtu.be/GEurNEL0XKU

        Dietrich parle à partir de 9’30″

        J’aime bien la « grande gueule Ruffin », pour autant, je n’ai aucune raison de penser que le parti « La France Insoumise » dont il est membre nous apportera la liberté vaccinale ou une expertise « indépendante » sur les statines.

        Raquel Garrido est une « insoumise ». Samuel Vimaire (un habitant de framasphere, instance framasoft du réseau Diaspora*) se revendique de la « France Insoumise », pour autant, ils me semblent tous deux être d’authentiques ennemis de la liberté la plus élémentaire des familles.

        http://lelab.europe1.fr/video-raquel-garrido-la-france-insoumise-veut-rendre-les-vaccins-obligatoires-si-le-peuple-est-consentant-3444959

        Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Inoxydable

            Faut savoir ce qu’on veut.
            Vous aimez la politique ?
            La politique, c’est tuer ses adversaires ; et ensuite trahir ses meilleurs amis !
            Le Général puis François furent des maîtres en la matière…
            Napoléon le 4ème est de la même veine.
            Le 1er et le 3ème (je parle des napoléons du 19ème siècle) furent des formidables meneurs d’hommes ; ils ont changé notre beau pays (pour le meilleur ou pour le pire ; à chacun de voir sa façon de voir…) ; un peu des dictateurs aussi, ceux-là !
            Problème : avec les napoléons, ça finit toujours mal, Waterloo ou Sedan, ça fait encore plus mal quand ça s’arrête…
            Tout ça pour dire que, puisqu’il faut des politiciens, autant en prendre des actifs-efficaces dont on connait le parcours à l’avance ; de toute façon, ça finira mal !

        1. akira
          En réponse à : Emilio

          Je pense a l’inverse que ce parti a permis de faire emerger des idee a partir de la base de maniere beaucoup plus efficace que les partis traditionnels. Sur le modele de Podemos et des autres partis similaires, il y a une veritable concertation citoyenne. Apres est ce qu’un majorite peut se degager sur ce sujet, ca reste tres hypothetique mais c’est surement un des rares partis ou c’est encore possible (avec eventuellement l’extreme de l’autre cote mais qui presente bien trop de lignes rouges pour moi).
          En outre, Ruffin a montre a des multiples reprises qu’il est largement assez independant pour prendre fortement position si la cause le motive, et cela meme contre son parti. Et il est bien plus qu’une grande gueule …

          Répondre
          1. MT
            En réponse à : akira

            Oh oui, Ruffin!
            Avez-vous Merci Patron! ?
            Quel film formidable…
            J’étais abonnée à Fakir, faudrait que je m’y remette mais je ne trouve pas le temps.
            C’est une piste très intéressante ce Ruffin, faudrait voir comment le contacter?

  4. Emilio

    @Akira : Dimanche, j’ai refusé de donner mon nom à une journaliste parce que je n’ai PLUS la moindre confiance dans les médias.

    Georget, Girard, MdL etc … ne donne jamais d’interviews avec David Pujadas, ni avec Michel Cymes (enfin si MdL à donné une interview chez Cymes, j’imagine que c’était la dernière !).

    Par contre Buzyn vomi chez Cymes dans l’indifférence la plus totale CONTRE la liberté des familles françaises de ne pas vacciner les enfants dont ELLES auront quotidiennement la charge…

    Ce qui gouverne la politique vaccinale, c’est le MENSONGE et LE MEPRIS…

    Alors pourquoi ne pas citer Closer ?

    Et puis je n’ai absolument rien contre Ruffin, je pense au contraire qu’il pourrait être un allié indéfectible …

    Dimanche, j’ai discuté de manière extrêmement directe avec des victimes des vaccins, dont Buzyn ose nier l’existence…

    Maintenant, il faut que l’on mette sous le nez de Buzyn le mensonge IMMENSE qui a concerné la pandémie H1N1 et arrêter de se soumettre aux experts qui ont essayé de nous vendre une incroyable coercition en 2009… et dont la philosophie totalitaire imprègne toujours autant les médias 8 ans plus tard.

    Répondre
Commentaires : page 2 sur 2«12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.