Début de guerre civile au Royaume-Uni à cause des statines

 

Les britanniques sont des gens raisonnables et pragmatiques, dit-on.

Aurait-on tort ?

Je ne parle pas du Brexit ; mais des statines ; vous savez, ces médicaments qui sauvent des vies et n’ont aucun effet secondaire digne d’être « retenu » par des médecins intelligents…

Nos amis britanniques semblent vouloir s’entretuer à la suite de la publication dans le Lancet [la revue internationale et très "british" qui dit tout ce que l'industrie aime entendre sauf ce qu'elle ne veut pas entendre dire...].

J’en ai parlé dans un billet précédent de cette revue de 30 pages et tous les imbéciles de service s’en sont emparés comme d’une nouvelle Bible qui enfin disait toute la vérité…

Ça a rendu fou furieux les éditeurs du British Medical Journal [BMJ pour les intimes], une revue aussi très British mais indépendante [plutôt plus que moins] de l’industrie ; on les comprend : les thèses « réchauffées » et les auteurs du Lancet sont à la fois très arrogants [c'est nous qu'on dit vrai, les autres sont des incapables ce qui inclut nombre d'auteurs et les éditeurs du BMJ] et fort suspects…

Je renvoie les visiteurs de ce Blog à mes ouvrages pour « visualiser » soit en anglais pour les aspects scientifiques ; soit en français pour une interprétation « rigide » des faits connus !

Quel spectacle !

Partout où on peut s’exprimer, y compris sur les ondes de la très glorieuse et respectable BBC, les deux camps s’étripent…

La controverse sur les statines n’a donc pas fini de provoquer des tempêtes médiatiques… inaudibles chez nous jusqu’au prochain épisode… que j’entends venir…

Mon point de vue de chercheur et médecin un peu psychorigide, c’est que tout cela frise étrangement le ridicule !

Les anglais sont-ils devenus fous ?

Il suffirait, ce que demande d’ailleurs les éditeurs du BMJ, de réunir un Comité d’experts, des vrais experts vraiment indépendants évidemment, pas des porte-manteaux de l’industrie des statines, et le point serait vite fait : que savons-nous ? qu’ignorons-nous ?

Bon, faut pas rêver !

Cela dit, chacun peut contribuer en signant (et en faisant signer) la pétition ci-dessous : http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol/index.php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

75 réflexions au sujet de « Début de guerre civile au Royaume-Uni à cause des statines »

  1. Béa

    J’ai lu dernièrement cet article http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4899713/ qui va dans le sens de l’hypothèse d’une dysfonction métabolique pour expliquer la physiopathologie des démences.
    Les cellules du cerveau ne seraient plus capables d’utiliser le glucose comme carburant énergétique. D’autres études montrent que les corps cétoniques permettent d’améliorer la cognition chez des personnes avec une démence type Alzheimer.
    Dans une équipe de l’INRA (voir leur travaux : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18042368 et http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1471-4159.2002.00932.x/full) ils montrent q’un type de protéine de transport du glucose des cellules endothéliales (GLUT1) dans le cerveau semble perturbé lorsque les rats ont une alimentation déficiente en acide gras omega 3. Dans ce cas le glucose ne serait plus disponible pour les cellules du cerveau.
    Cela rejoint donc l’hypothèse métabolique des démences.
    En effet, sans glucose (et sans corps cétoniques) les neurones finiraient par déclencher un processus d’apoptose.
    Ces études confirment donc les bienfaits d’une alimentation riche en omega-3.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Béa

      Bravo et merci pour les références.
      Bien que je ne sois pas un « artiste » de l’Alzheimer, j’ai noté ces hypothèses [j’aurais besoin de plus de temps pour analyser l’article de juin 2016) métaboliques…
      Pour certains, l’Alzheimer serait un Diabète de type 3
      Nous y reviendrons, promis.

      1. paulvandrome
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        un livre, un blog de deux trés grands noms de la neuropsychologie :
        1/ penser autrement le vieillissement
        2/ http://www.mythe-alzheimer.org/

        même s’ils n’ont pas lu manisfestement vos livres et votre pertinente critique de la théorie du cholesterol ces deux « artistes »de la « maladie d’alzheimer » méritent d’être lus et relus par toutes les personnes concernées par les états dits démentiels et encore capables d’accéder à une pensée critique.

      1. phil
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Pour quelle raison ?

        Avec Bill Gates (ce foutu salaud de Bill Gates), ils ont bien l’intention d’investir des millions de dollars pour « aider l’homme ».

        Parvenus au somment de la gloire et de la richesse (une richesse qui leur donne le vertige), ces 2 génies n’ont plus – pour trouver une raison d’être – que de se lancer à corps perdu dans la philanthropie.

        Et quelque chose me dit que ça va marcher, ils regorgent d’enthousiasme et d’ingéniosité, ont + de moyens que les Etats et eux, au moins, fonctionneront sans conflits d’intérêts

        A mon avis un grand espoir pour l’humanité

      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Ils sont devenus « Dieu » ! Tout puissants, ils ne sont pas encore la Trinité, mais il y a déjà le Père (GATES… qui a ouvert la porte) le Fils ( ZUCKERBERG qui a su se sucrer au passage ) mais il manque le Saint-Esprit … à moins que… j’ai trouvé : c’est le dénominateur commun, le POGNON !
        Avec ça, ils vont éradiquer, booster les cerveaux, rendre les chercheurs plus intelligents pour trouver des  » statines » pour toutes les maladies dans leur collimateur ( Science sans conscience n’est que ruine de l’âme), ils deviendront Démiurge pour finir tristement Deus ex machina !

    1. Al. Pedrinha
      En réponse à : nicole

      C’est bien qu’il mette de l’argent dans ces projets mais je crains qu’il ne surestime la puissance du carburant dollar. La maladie et l’humain (les souris aussi…) , c’est trèèèèèèès compliqué. Prévenir toutes les maladies…..
      enfin faut être optimiste.
      Il verse les sous 10 ans. 10 ans c’est rien. JE veux dire comme temps de recherche pour les objectifs affichés.

  2. Jean-Marc REHBY

    Bien sûr ils ne lisent pas ni la HAS ni les articles concernés pas le temps pas envie c’est en anglais et puis le Pr a dit et puis un professeur sait de quoi il parle.
    Et puis eh oh l’objectif c’est cholestérol le plus bas possible si bas  » qu’un canal s’est perdu » et cekoitès ki fait le plus baisser le serial killer c’est la schtrouphastatine yop la boum et donc c’est ça qu’il faut écrire et puis le restau ouceke la belle visiteuse nous a emmenés il était super on s’est régalé et même qu’il valait mieux pas doser notre cholestérol le lendemain!!
    Donc AMM hors AMM bof ils sortent tous de cardio avec CRESTOR et INEXIUM alors ???
    Il est pas beau le marketing !!
    Pour lancer le fameux CRESTOR le labo AZ a mis UN MILLIARD DE DOLLARS en pub et promotion et on s’étonne que leur produit soit numéro UN

    1. phil
      En réponse à : phil

      [ Les données de recherche ont montré une relation entre les niveaux de cholestérol HDL et de la mortalité par une courbe en forme de U, avec le risque élevé de décès aux deux extrémités du spectre. Le maintien des niveaux intermédiaires de cholestérol HDL pouvant augmenter la longévité devra être explorée dans les études futures. « Une grande base de données est essentielle pour nous permettre de continuer la recherche et au défi les connaissances antérieures dans nos efforts continus afin de créer une meilleure compréhension des niveaux de cholestérol HDL et le risque de mort», a-t-il conclu. ]

    2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : phil

      Merci de l’info ; quoique pas vraiment nouvelle, désolé et merci quand même…
      Ça fait un moment que seuls les crétins (pas forcément et seulement « ceux des Alpes ») continuent de penser qu’il y a un « bon » cholestérol…
      Et pourtant ils y tenaient à leurs conneries…
      Bon vent, matelot !

      1. phil
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        bien sûr certes, ce n’est pas une nlle pour NOUS, mais pour eux !

        Nous on sait depuis longtemps, eux pas…

        Et la preuve qu’ils découvrent, c’est qu’ils sont stupéfaits, de bonne foi et stupéfaits.

        Genre: « Y a 1 truc bizarre, on a dû louper une marche, on refait nos calculs…  »

        Le but des calculs étant de revenir au « statu quo ante », mais visiblement ils craignent de ne pas y arriver…

      2. Reliquet
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour Maître,

        Vous avez vu son site préféré à Phil, après les siens et le vôtre évidemment?

        Avis-de-décès.com!

        Même eux font de la cholestéro-cardiologie, ils doivent se classer devant « Archives of Cardio-vascular diseases », eux aussi probablement…

        Le site de l’art de vivre en trépassant mieux, le summum de la décroissance heureuse par l’agonie confirmée par mail?

        Ce qui laisse espérer un tas de concepts internet intéressants, la création de la chaîne crèvendirect.com, meursducon.fr puis un jour, en majesté, jeprescrisdesstatines/mortdemespatientsjemenfous/jevaisdinerchezMerck@SFC.org

        Par contre, s’agissant de leurs résultats, je ne rigole plus. Les courbes en U ou en J, on sait que vous aimez bien et intuitivement on comprend bien le concept.

        Mais moi, je m’en fous du CHO, dans les limites imparties du travail que vous m’avez imposé pour le comprendre, 99,9% de la population peut s’assoir sur son bilan lipidique, c’est entendu.

        Cette histoire du HDL élevé prétendument protecteur et qui subitement devient tueur démolit effectivement la thèse officielle du HDL salvateur.

        Mais pas que, on aurait tort de rire. Si on part de l’idée que l’on s’en fout des CHO, aucune étude ne doit pouvoir démontrer rien dans aucun des deux sens, protection ou morbidité accrue, me fais-je bien comprendre?

        Donc, ou cette étude est parfaitement une daube et on retourne d’où l’on vient les uns les autres, ou elle ne souffre d’aucun défaut méthodologique majeur et un pan entier de la réflexion doit se réorganiser autour de ces résultats…

        Maître, vous êtes là, je ne vous ai pas trop fait bailler? on veut savoir ce qu’elle vaut l’étude Borniol de Phil!

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Reliquet

          Une courbe en U n’est pas la démonstration d’une relation de cause à effet.

          Cela montre simplement que dans les portions extrêmes correspondant évidemment à des modes de vie extrêmes, des facteurs multiples ont des effets multiples sur la santé.

          Un exemple simple : soit un individu qui boit quinze cocas par jour (ça n’est pas rare aux USA) : il est à l’extrême droite de la courbe en U qui montre la relation entre sucre et santé.
          Est-ce le sucre qui altère sa santé ou bien le manque de tout ce qu’il ne mange pas à la place du sucre ? Ou autre chose ?
          On sait depuis longtemps que les voraces de sucres sont aussi des voraces de graisses saturées, par exemple…

        2. phil
          En réponse à : Reliquet

          toi y en a compris l’explication du Monsieur ? (pour moi c’est trop dur, je ne suis pas scientifique mais humoriste)

          J’ai instauré sur doctissimo 10 files sur le cholestérol en 2008, TOUTES CENSUREES

          ce fut une guerre de tranchées, j’ai alors redémarré sous un faux pseudo (oui je sais c’est un pléonasme) et ça a donné ça début 2009, avec + de 3000 messages :

          http://forum.doctissimo.fr/forum2.php?config=sante.inc&cat=44&post=145477&page=1&sondage=0&owntopic=3&trash=0&trash_post=0&print=0&numreponse=0&quote_only=0&new=0&nojs=0

          je continue de m’y abreuver régulièrement (car le sujet est suivi), et c’est là que j’ai péché ce lien « Décès.com », qui est 1 site tout à fait sérieux, même si on ne ne s’y bidonne pas

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : oursdesneiges

      Je n’ai pas le temps de lire en détails, hélas !
      Et pas non plus, hélas, le temps d’approfondir la question ; par exemple d’essayer de savoir ce qui s’est passé depuis la publication en 2009 ; ou bien : où se mettent ces nanoparticules à part dans les plaquettes…

      Pas très étonnant que les plaquette les captent !
      Pas très étonnant que les plaquettes en deviennent dysfonctionnelles !

      Et puis ? Pour quoi faire ?
      beaucoup de poisons font ça !

      Bon vent, matelot et toutes voiles dehors !

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.