Début de guerre civile au Royaume-Uni à cause des statines

 
Les britanniques sont des gens raisonnables et pragmatiques, dit-on.
Aurait-on tort ?
Je ne parle pas du Brexit ; mais des statines ; vous savez, ces médicaments qui sauvent des vies et n’ont aucun effet secondaire digne d’être “retenu” par des médecins intelligents…
Nos amis britanniques semblent vouloir s’entretuer à la suite de la publication dans le Lancet [la revue internationale et très “british” qui dit tout ce que l’industrie aime entendre sauf ce qu’elle ne veut pas entendre dire…].
J’en ai parlé dans un billet précédent de cette revue de 30 pages et tous les imbéciles de service s’en sont emparés comme d’une nouvelle Bible qui enfin disait toute la vérité…
Ça a rendu fou furieux les éditeurs du British Medical Journal [BMJ pour les intimes], une revue aussi très British mais indépendante [plutôt plus que moins] de l’industrie ; on les comprend : les thèses “réchauffées” et les auteurs du Lancet sont à la fois très arrogants [c’est nous qu’on dit vrai, les autres sont des incapables ce qui inclut nombre d’auteurs et les éditeurs du BMJ] et fort suspects…
Je renvoie les visiteurs de ce Blog à mes ouvrages pour “visualiser” soit en anglais pour les aspects scientifiques ; soit en français pour une interprétation “rigide” des faits connus !
Quel spectacle !
Partout où on peut s’exprimer, y compris sur les ondes de la très glorieuse et respectable BBC, les deux camps s’étripent…
La controverse sur les statines n’a donc pas fini de provoquer des tempêtes médiatiques… inaudibles chez nous jusqu’au prochain épisode… que j’entends venir…
Mon point de vue de chercheur et médecin un peu psychorigide, c’est que tout cela frise étrangement le ridicule !
Les anglais sont-ils devenus fous ?
Il suffirait, ce que demande d’ailleurs les éditeurs du BMJ, de réunir un Comité d’experts, des vrais experts vraiment indépendants évidemment, pas des porte-manteaux de l’industrie des statines, et le point serait vite fait : que savons-nous ? qu’ignorons-nous ?
Bon, faut pas rêver !
Cela dit, chacun peut contribuer en signant (et en faisant signer) la pétition ci-dessous : http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol/index.php
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

75 Replies to “Début de guerre civile au Royaume-Uni à cause des statines”

    1. Je n’ai pas le temps de lire en détails, hélas !
      Et pas non plus, hélas, le temps d’approfondir la question ; par exemple d’essayer de savoir ce qui s’est passé depuis la publication en 2009 ; ou bien : où se mettent ces nanoparticules à part dans les plaquettes…
      Pas très étonnant que les plaquette les captent !
      Pas très étonnant que les plaquettes en deviennent dysfonctionnelles !
      Et puis ? Pour quoi faire ?
      beaucoup de poisons font ça !
      Bon vent, matelot et toutes voiles dehors !

    1. [ Les données de recherche ont montré une relation entre les niveaux de cholestérol HDL et de la mortalité par une courbe en forme de U, avec le risque élevé de décès aux deux extrémités du spectre. Le maintien des niveaux intermédiaires de cholestérol HDL pouvant augmenter la longévité devra être explorée dans les études futures. « Une grande base de données est essentielle pour nous permettre de continuer la recherche et au défi les connaissances antérieures dans nos efforts continus afin de créer une meilleure compréhension des niveaux de cholestérol HDL et le risque de mort», a-t-il conclu. ]

    2. Merci de l’info ; quoique pas vraiment nouvelle, désolé et merci quand même…
      Ça fait un moment que seuls les crétins (pas forcément et seulement “ceux des Alpes”) continuent de penser qu’il y a un “bon” cholestérol…
      Et pourtant ils y tenaient à leurs conneries…
      Bon vent, matelot !

      1. bien sûr certes, ce n’est pas une nlle pour NOUS, mais pour eux !
        Nous on sait depuis longtemps, eux pas…
        Et la preuve qu’ils découvrent, c’est qu’ils sont stupéfaits, de bonne foi et stupéfaits.
        Genre: “Y a 1 truc bizarre, on a dû louper une marche, on refait nos calculs… ”
        Le but des calculs étant de revenir au “statu quo ante”, mais visiblement ils craignent de ne pas y arriver…

      2. Bonjour Maître,
        Vous avez vu son site préféré à Phil, après les siens et le vôtre évidemment?
        Avis-de-décès.com!
        Même eux font de la cholestéro-cardiologie, ils doivent se classer devant “Archives of Cardio-vascular diseases”, eux aussi probablement…
        Le site de l’art de vivre en trépassant mieux, le summum de la décroissance heureuse par l’agonie confirmée par mail?
        Ce qui laisse espérer un tas de concepts internet intéressants, la création de la chaîne crèvendirect.com, meursducon.fr puis un jour, en majesté, jeprescrisdesstatines/mortdemespatientsjemenfous/jevaisdinerchezMerck@SFC.org
        Par contre, s’agissant de leurs résultats, je ne rigole plus. Les courbes en U ou en J, on sait que vous aimez bien et intuitivement on comprend bien le concept.
        Mais moi, je m’en fous du CHO, dans les limites imparties du travail que vous m’avez imposé pour le comprendre, 99,9% de la population peut s’assoir sur son bilan lipidique, c’est entendu.
        Cette histoire du HDL élevé prétendument protecteur et qui subitement devient tueur démolit effectivement la thèse officielle du HDL salvateur.
        Mais pas que, on aurait tort de rire. Si on part de l’idée que l’on s’en fout des CHO, aucune étude ne doit pouvoir démontrer rien dans aucun des deux sens, protection ou morbidité accrue, me fais-je bien comprendre?
        Donc, ou cette étude est parfaitement une daube et on retourne d’où l’on vient les uns les autres, ou elle ne souffre d’aucun défaut méthodologique majeur et un pan entier de la réflexion doit se réorganiser autour de ces résultats…
        Maître, vous êtes là, je ne vous ai pas trop fait bailler? on veut savoir ce qu’elle vaut l’étude Borniol de Phil!

        1. Une courbe en U n’est pas la démonstration d’une relation de cause à effet.
          Cela montre simplement que dans les portions extrêmes correspondant évidemment à des modes de vie extrêmes, des facteurs multiples ont des effets multiples sur la santé.
          Un exemple simple : soit un individu qui boit quinze cocas par jour (ça n’est pas rare aux USA) : il est à l’extrême droite de la courbe en U qui montre la relation entre sucre et santé.
          Est-ce le sucre qui altère sa santé ou bien le manque de tout ce qu’il ne mange pas à la place du sucre ? Ou autre chose ?
          On sait depuis longtemps que les voraces de sucres sont aussi des voraces de graisses saturées, par exemple…

          1. En voila une opportunité pour les labos, la nouvelle statine pour baisser le HDL!!!!
            (joke)

        2. toi y en a compris l’explication du Monsieur ? (pour moi c’est trop dur, je ne suis pas scientifique mais humoriste)
          J’ai instauré sur doctissimo 10 files sur le cholestérol en 2008, TOUTES CENSUREES
          ce fut une guerre de tranchées, j’ai alors redémarré sous un faux pseudo (oui je sais c’est un pléonasme) et ça a donné ça début 2009, avec + de 3000 messages :
          http://forum.doctissimo.fr/forum2.php?config=sante.inc&cat=44&post=145477&page=1&sondage=0&owntopic=3&trash=0&trash_post=0&print=0&numreponse=0&quote_only=0&new=0&nojs=0
          je continue de m’y abreuver régulièrement (car le sujet est suivi), et c’est là que j’ai péché ce lien “Décès.com”, qui est 1 site tout à fait sérieux, même si on ne ne s’y bidonne pas

  1. Bien sûr ils ne lisent pas ni la HAS ni les articles concernés pas le temps pas envie c’est en anglais et puis le Pr a dit et puis un professeur sait de quoi il parle.
    Et puis eh oh l’objectif c’est cholestérol le plus bas possible si bas ” qu’un canal s’est perdu” et cekoitès ki fait le plus baisser le serial killer c’est la schtrouphastatine yop la boum et donc c’est ça qu’il faut écrire et puis le restau ouceke la belle visiteuse nous a emmenés il était super on s’est régalé et même qu’il valait mieux pas doser notre cholestérol le lendemain!!
    Donc AMM hors AMM bof ils sortent tous de cardio avec CRESTOR et INEXIUM alors ???
    Il est pas beau le marketing !!
    Pour lancer le fameux CRESTOR le labo AZ a mis UN MILLIARD DE DOLLARS en pub et promotion et on s’étonne que leur produit soit numéro UN

      1. Pour quelle raison ?
        Avec Bill Gates (ce foutu salaud de Bill Gates), ils ont bien l’intention d’investir des millions de dollars pour “aider l’homme”.
        Parvenus au somment de la gloire et de la richesse (une richesse qui leur donne le vertige), ces 2 génies n’ont plus – pour trouver une raison d’être – que de se lancer à corps perdu dans la philanthropie.
        Et quelque chose me dit que ça va marcher, ils regorgent d’enthousiasme et d’ingéniosité, ont + de moyens que les Etats et eux, au moins, fonctionneront sans conflits d’intérêts
        A mon avis un grand espoir pour l’humanité

      2. Ils sont devenus “Dieu” ! Tout puissants, ils ne sont pas encore la Trinité, mais il y a déjà le Père (GATES… qui a ouvert la porte) le Fils ( ZUCKERBERG qui a su se sucrer au passage ) mais il manque le Saint-Esprit … à moins que… j’ai trouvé : c’est le dénominateur commun, le POGNON !
        Avec ça, ils vont éradiquer, booster les cerveaux, rendre les chercheurs plus intelligents pour trouver des ” statines” pour toutes les maladies dans leur collimateur ( Science sans conscience n’est que ruine de l’âme), ils deviendront Démiurge pour finir tristement Deus ex machina !

    1. C’est bien qu’il mette de l’argent dans ces projets mais je crains qu’il ne surestime la puissance du carburant dollar. La maladie et l’humain (les souris aussi…) , c’est trèèèèèèès compliqué. Prévenir toutes les maladies…..
      enfin faut être optimiste.
      Il verse les sous 10 ans. 10 ans c’est rien. JE veux dire comme temps de recherche pour les objectifs affichés.

  2. J’ai lu dernièrement cet article http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4899713/ qui va dans le sens de l’hypothèse d’une dysfonction métabolique pour expliquer la physiopathologie des démences.
    Les cellules du cerveau ne seraient plus capables d’utiliser le glucose comme carburant énergétique. D’autres études montrent que les corps cétoniques permettent d’améliorer la cognition chez des personnes avec une démence type Alzheimer.
    Dans une équipe de l’INRA (voir leur travaux : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18042368 et http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1471-4159.2002.00932.x/full) ils montrent q’un type de protéine de transport du glucose des cellules endothéliales (GLUT1) dans le cerveau semble perturbé lorsque les rats ont une alimentation déficiente en acide gras omega 3. Dans ce cas le glucose ne serait plus disponible pour les cellules du cerveau.
    Cela rejoint donc l’hypothèse métabolique des démences.
    En effet, sans glucose (et sans corps cétoniques) les neurones finiraient par déclencher un processus d’apoptose.
    Ces études confirment donc les bienfaits d’une alimentation riche en omega-3.

    1. Bravo et merci pour les références.
      Bien que je ne sois pas un “artiste” de l’Alzheimer, j’ai noté ces hypothèses [j’aurais besoin de plus de temps pour analyser l’article de juin 2016) métaboliques…
      Pour certains, l’Alzheimer serait un Diabète de type 3
      Nous y reviendrons, promis.

      1. un livre, un blog de deux trés grands noms de la neuropsychologie :
        1/ penser autrement le vieillissement
        2/ http://www.mythe-alzheimer.org/
        même s’ils n’ont pas lu manisfestement vos livres et votre pertinente critique de la théorie du cholesterol ces deux “artistes”de la “maladie d’alzheimer” méritent d’être lus et relus par toutes les personnes concernées par les états dits démentiels et encore capables d’accéder à une pensée critique.

  3. Mais je ne vois pas dans ma pratique quotidienne que les médecins prescripteurs de statines fassent de distinction entre prévention primaire et secondaire : ils prescrivent pareils dans les 2 cas!..
    La seule différence c’est qu’en prévention secondaire ils prescrivent souvent “hors AMM”.

      1. …Merci pour votre réponse…en fait les concepts de prévention primaire ou secondaire semblent une astuce marketing de plus…en effet il n’y a QU’UNE prévention,qu’il y ait eu ou non un accident CV…régime méditerranéen, activité physique,arrêt du tabagisme etc…

      2. SeulEs pravastatine et simvastatine sont admises par la HAS en post-infarctus mais les généralistes ne lisent même pas les publications de la HAS…

  4. Vin jaune magnifique et le prix ne me surprend pas.
    Si vous passez par le Jura allez faire une dégustation chez JEAN BOURDY à ARLAY 14ème gébnération de vigneron, la petite maison de ses ancêtres est un musée du vin avec des Château Chalon du 18eme et peut être avant.
    J’y ai fait une dégustation mémorable avec des amis et il nous a sorti un Chardonnay 1955 d’une fraicheur incroyable et un -Château Chalon 1-947 in croyable. ces deux là je ne les ai pas craché !!!
    Et en plus il est en biodynamie depuis 2006.

    1. J’ai certainement dû déguster son vin s’il est présent à la percée du vin jaune (qui n’aura pas lieu en 2017 malheureusement).
      Pour info, il semble (à vérifier) que faire goûter du vin du Jura en association avec du comté ou des noix permette de faire passer un vin moyen pour du bon vin. C’est la thèse très sérieuse que défend un ami …
      Sinon, je me pose une question à la suite de la lecture de cet article :
      https://www.mesvaccins.net/web/news/9580-vaccination-des-nourrissons-contre-la-meningite-b-au-royaume-uni-a-peine-10-mois-et-deja-un-franc-succes
      Pour rappel, on vaccine les nourrissons à 2 mois, 4 mois et 11 mois avec 2 vaccins = Infanrix Hexa et Prevenar. Cet article semble envisager de rajouter un 3eme vaccin contre méningite B lors de la primo vaccination et des 2 rappels (schéma en 3 doses) …
      Si un médecin décide concrètement de ne plus participer à cette folie, quels peuvent être les conséquences pour lui-meme ? Ses revenus sont-ils menacés ? Sa crédibilité est-elle menacée? Va-t-il être attaqué, déconventionné ? Pourra-t-il continuer à exercer ?
      Question subsidiaire : si les vaccins deviennent tous “exigibles’ et si la législation française sur ce sujet se rapprochait de celle des pays de l’ancien bloc soviétique (voir la carte de bas de page http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/09/16/25403-vaccins-francais-appeles-donner-leur-avis ) est-ce que l’on ouvre pas littéralement la porte à un alourdissement rapide du calendrier vaccinal ? Les laboratoires n’auraient même plus besoin de provisionner un budget com’ puisque les vaccins seraient obligatoires … La mise au point d’un nouveau vaccin ne serait plus risqué pour les laboratoires puisqu’ils seraient illico EXIGIBLES dès leur inscription au calendrier vaccinal (relire avis HCSP qui veut créer un “statut juridique” pour les vaccinations inscrites au calendrier vaccinal).
      Vivement décembre que cette question de l’obligation vaccinale soit tranchée (pour le meilleur et pour le pire), parce que là vraiment je souffre.

      1. Du calme, vous n’avez pas connu les appendicectomies, amygdalectomies et autres “organotomies” – sans parler des douches des enfants des écoles américaines au DDT – des années d’après-guerre…
        Concernant le nombre de cas répertoriés dans votre référence (ci-dessous), vous serez gentil de bien vouloir vérifier la source, l’exactitude des chiffres, les moyens diagnostics utilisés,
        etc… Dans ce monde en folie, ne rien croire “sur parole” ; tout vérifier !
        Je vous rappelle que sur une base un peu comparable, on nous annonçait récemment 10.000 décès supplémentaires en France en 9 mois de 2013 en raison des arrêts de statine… Qu’advint-il vraiment ?
        Dix mois après le lancement de ce nouveau programme de vaccination au Royaume-Uni, alors que les autres pays se montraient prudents dans l’ambiance actuelle d’hésitation vaccinale, les résultats sont là : entre septembre 2015 et mai 2016, 37 cas d’infection invasive à méningocoque B ont été recensés, contre 74 cas en moyenne les quatre dernières années sur une période équivalente, soit une baisse de 50 %.

        1. Je ne suis pas sûr que vous ayez bien compris où je voulais en venir.
          Je veux justement dénoncer la propagande de mesvaccins.net qui pourrait vouloir rajouter un 3eme vaccin (avec schéma 3 doses) après Infanrix Hexa et Prévenar et qui concernerait la méningite type B … sont fous.
          Je sais évidemment que les chiffres cités dans cet article ne peuvent en aucune manière servir à justifier une telle folie. Je suis évidemment horrifié par ce que veut promouvoir mesvaccins.net avec cet article.
          J’avais déjà précisé que la vaccination serait un “sésame” absolu pour l’industrie pharmaceutique puisque c’est le seul médicament que l’on peut vendre massivement alors même qu’il n’y a aucune corrélation entre la fréquence des maladies à “prévenir” et les ventes potentielles…
          Le second lien du Figaro c’est juste pour la carte des obligations vaccinale en bas de page.

  5. Mouais, mais le BMJ croit encore aux statines en prevention secondaire. C’est quand même pas de grands clairvoyants. MDL devrait peut être envoyer son livre à Fiona.
    http://www.bmj.com/content/354/bmj.i4992
    “Not everyone agrees. Though the benefits of statins for secondary prevention or in people at high risk of cardiovascular disease are undisputed,”
    Undisputed mon c…
    Un petit village gaulois dans les Alpes ….

    1. Vous avez raison (bravo pour votre analyse critique !) et, comme je l’écris dans mon billet, cette “guerre civile” à la britannique est ridicule car les arguments des uns et des autres sont faibles, y compris ceux du BMJ… qui vient, par ailleurs (mais ce n’est pas anodin) de nous refuser un article sur l’essai HOPE 3.
      Les critiques de notre article [que nous allons soumettre ailleurs ; que de temps perdu !] émanant du BMJ et des ses “referees” sont tellement stupides qu’une fois passé le sentiment de honte [tel est donc le niveau scientifique “moyen” de la communauté médicale internationale ? Sachant que le niveau britannique est 3 fois au-dessus du niveau français…], on comprend que ces gens-là (y compris notre amie Fiona) ne comprennent pas le b a ba de la médecine scientifique, ou “evidence-based-medicine” comme y disent ceux de là-bas…
      Cela dit, on a les amis qu’on mérite, et au moment où ils sont “utiles” [on n’est pas obligé de les aimer…] à une cause qui nous dépasse tous ; et Fiona est “utile” au stade de critique où nous sommes simplement parce qu’elle dit à Collins et Horton qu’ils sont de médiocres cons… ce que nous pouvons hurler longtemps sans jamais être entendus…
      Bon vent, matelot

      1. Hou-là ! Quels qualificatifs !!! Amplement mérités mais j’ajoute ” fieffes menteurs ” avant tout, cas ils savent mais ne font rien… On a le droit d’être “con”, c’est inné, on naît, on vit ainsi, on reste ainsi, certains même excellent dans la connerie et on meurt dans cet état. Mais mentir, c’est volontaire.
        Impardonnable.

        1. Carrère d’Encausse aussi a été habillée pour l’hiver, ça tombe bien c’est la saison, elle en a du bol ! Pourtant elle n’est pas conne puisqu’elle est médecin (échographe il parait), tout comme Cymes.
          Il y a un sketch de Fernand Raynaud à ce sujet, pour les anciens…

        2. Le Pr SHUMWAY célèbre chirurgien cardiaque américain, c’est lui a mis au point la greffe cardiaque et les pontages aorto-coronaires ( avant de se faire griller la politesse par Barnard un de ses élèves, qui est devenu une rock star) a dit dans un congrès de cardio au début des années 90 quand la folie des statines est arrivée: ” j’ai opéré et disséqué des dizaines de milliers de coronaires et je n’y ai jamais vu de cholestérol!!”
          Sic transit gloria mundi….

          1. Pour voir du cholestérol dans une plaque d’athérosclérose, il faut qu’il ait “cristallisé” (avec un microscope de puissance moyenne, on voit alors des cristaux mais faut chercher…) au sein d’une très vieille plaque ; et si la plaque est vieille, le patient n’est pas jeune [facile à comprendre] ; et si le patient est âgé (généralement très âgé), c’est que la plaque était … bénigne…
            Laissons tranquille le cholestérol des plaques de nos vieillards !
            Facile à comprendre, Madame !

      2. Je me demande tout de même s’ils ne sont pas obligés de rajouter qu’il y a des bénéfices en prévention secondaire, pour être publiés et échapper aux accusations que connaissent les lanceurs d’alerte . L’article du BMJ aura je l’espère quelques retombées heureuses sur les personnes de plus de 60 ans. D’ailleurs c’est clairement indiqué dans la notice avec une mise en garde spéciale pour les plus de 70 ans. Mais qui lit les notices? Plus la liste des effets secondaires est longue , moins on la lit. C’est la technique de la notice “parapluie” que dénonce Irène Frachon.
        Je recherche des informations sur une maladie dégénérative du cerveau: l’aphasie progressive primaire . Les symptômes de cette maladie sont assez bien décrits, mais on ne connaît pas les causes. Peut-on imaginer que ralentir la production de cholestérol dans le cerveau pourrait entraîner de tels dégâts irréversibles? J’imagine que les données sont insuffisantes pour l’instant et que c’est sans doute multifactoriel. Merci Docteur pour votre avis. Vos témoignages sont aussi les bienvenus.

        1. De mon côté, je suis malheureusement très démuni n’ayant jamais vu un cas de “primary progressive aphasia (ou PPA)”.
          Ce que je peux dire est donc assimilable à du “bavardage” non scientifique, désolé.
          D’autant plus que je ne trouve pas de “bilans biologiques” ou de profil épidémiologique dans cette pathologie…
          Cela dit certains présentent la PPA comme une “variant of Alzheimer disease” ; et ça change tout car les démences sont favorisées par les troubles du métabolisme du cholestérol cérébral, notamment les prédispositions “familiales” à avoir un cholestérol bas ou très bas… Or malheureusement, contrairement aux lipoprotéines, les statines pénètrent dans le cerveau ; je simplifie… Lisez attentivement les pages que je consacre à cette difficile question dans “L’Horrible vérité…”.

          1. je n’en sais pas plus et en 45 ans jamais vu jamais entendu causer!!

        2. Ce n’est pas un témoignage mais une hypothèse (à infirmer/confirmer) : il parait que le cerveau fabrique son propre cholestérol. Dans ce cas les anti-cholestérol – qui font tant de dégâts ailleurs – n’auraient ici pas d’impact.
          Mais comme la vérité n’est jamais aussi simple, j’aimerais bien qu’on me dise pourquoi les statines provoquent des états suicidaires si elles n’ont pas d’impact sur le cerveau ?
          (PS : je sais qu’un billet a été publié ici sur “cholestérol et cerveau”)

          1. Bon Dieu, il n’a pas lu la Bible : “L’Horrible vérité sur…” où j’ai tout expliqué sue le cerveau, le cholestérol et les statines…
            Vade retro satanas !

          2. aussi n’ayez crainte je recule, parfois le burn out ne tient qu’à un phil et je ne voudrais pas être celui-là

          3. @ ¨Phil : Vous n’avez pas lu “Mensonge et propagande sur le cholestérol ? Tout y est de la page 248 à la page 254, il y a matière à réflexion sans se faire une hernie au cerveau.
            J’ai prêté “l’horrible vérité…” à mon M.T depuis plusieurs mois. Il devrait me le rendre incessamment, sinon j’ aurais pu vous indiquer le bonnes pages.
            Mais je pense que vous les connaissez, vous faites de la provoc, non ?

        3. Bonjour.Je vous fais part de mes réflexions quant à la soit disant prévention secondaire.Nous avons en France une méga méta analyse” grandeur nature”:entre 6 et 7 millions de français prennent(hélas!) des statines.Or une publication de la cnam de 2010-2011 nous dit que 90% des prescriptions se font en prévention primaire.Si les facteurs de risques sont vraiment bien ciblés,et qu’il n’y a pas d’efficacité ou très peu en prévention primaire(je répète ce que disent par les statinophiles),cela veut dire que la majorité des accidents CV doit survenir chez des gens qui étaient déjà sous statine,tout au moins on doit retrouver cette tendance dans les statistiques.Comment pourrait-on expliquer qu’une molécule n’ait pas protégé un individu alors qu’il n’avait pas encore eu d’accident CV,et qu’elle va le protéger quand il en a eu un?Une autre explication me semble plus logique:un certain pourcentage de victimes d’accidents CV changent de mode de vie(arrêt du tabac,alimentation,activité physique…)ce qui peut expliquer la soit disant prévention secondaire.Et si la majorité des accidents ne surviennent pas chez des individus sous statine,cela veut dire soit que l’on ne sait pas reconnaître les individus à risques,soit que la prescription est inutile…ou les deux..?…CQFD.
          Qu’en pensez-vous?

          1. Vous avez raison mais ce sont les notions mêmes de “prévention primaire et secondaire” qui ne sont pas comprises, y compris par nos experts les plus aiguisés et l’Editeur-en-Chef du BMJ…
            En effet, il s’agit d’empêcher exactement la même maladie (l’infarctus par exemple) qui survient toujours par le même mécanisme (thrombose dans la coronaire) que ce soit la première fois (prévention primaire) ou une 2ème ou 3ème fois (prévention secondaire)…
            En d’autres termes, si un traitement est efficace la 2ème fois, il DOIT être efficace aussi la 1ère fois…
            Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tant de gens apparemment intelligents (y compris parmi les cardiologues qui voient tous les jours des infarctus) persistent dans une telle confusion…
            Question : d’où viennent ces concepts (parfaitement inutiles en médecine pratique) de prévention primaire et secondaire ?
            Réponse : un caramel “fictif” au premier gagnant !

          2. Capitaine, vous pointez là la faille par où le bateau fait eau : le rôle caché (car sous la ligne de flottaison) des dénominateurs. ce sont eux qui font la pluie et le beau temps dans les études, et quand ils embêtent les promoteurs, ils sont supprimés d’un coup de baguette magique en faisant un RR, un HR ou un OR.

          3. Ca a foiré.
            “Vous avez raison mais ce sont les notions mêmes de « prévention primaire et secondaire » qui ne sont pas comprises, y compris par nos experts les plus aiguisés et l’Editeur-en-Chef du BMJ…”
            “En d’autres termes, si un traitement est efficace la 2ème fois, il DOIT être efficace aussi la 1ère fois…”
            Je me risque à me mêler aux experts incomprenants.
            Si un traitement est efficace il doit forcément etre efficace en prévention secondaire PS comme en primaire PP.
            OK
            En prevention primaire on traite des gens considérés à risque mais dont , du fait qu’ils sont à rique seulement ont une maladie coronaire “à venir” plus rare ou moins évoluée. PArce que le risque n’est qu’un risque pas une certitude de maladie .
            Donc moins de risque de faire le fatal caillot pour cette population d’etude en PP que pour une etude en PS.
            En somme ils sont moins a risque pendant un periode de quelques années de mourir (de la coronaire) .
            Donc coté placebo il y a moins de morts que dans une étude ou il n’y a que des malades avérés de la coronaire.
            Et comme il y en a moins (moins d’événements) il faut des montagnes de kyrielles de sujets pour que la différence atteigne la significativité .
            LEs grands sachants disent “oui tut çaaaa, mais l’étude est n’est pas assez puissant pour montrerl’efficacité (que nous tenons néanmoins pour acquise) de la perlimpimpostatine.
            La mon ordinateur biologique placé entre les oreilles ne suit plus.
            je me dis que si il faut enormément de malades c’est que l’effet est minime.
            Mais je suis pas sûr .
            Quelqu’un nous explique ? S’il vous plait ?

          4. Vous avez le caramel !
            Les notions de prévention primaire et secondaire ne sont pas médicales mais “technico-statistiques” et seulement utiles à l’industrie…
            En prévention secondaire (la maladie est avérée et le risque [de récidive] est élevé), j’ai besoin de 1000 patients pour tester mon médicament ou mon hypothèse
            En prévention primaire (la maladie ne s’est pas encore exprimée et le risque – dans la population étudiée – est faible, en termes de probabilité), j’ai besoin de 10,000 patients pour tester le même médicament ou la même hypothèse…
            Bon vent, matelot

          5. qu’estce que ça veut dire en français , “vous avez le caramel” ?

          6. Dans un message précédent, j’avais promis un “caramel” fictif à celui ou celle qui dirait (à peu près) ce que vous avez diot à propos des préventions primaire et secondaire…

  6. Bonjour à tous.
    Une observation sans rapport avec le sujet (quoi que!), Marina Carerre Dencausse sur France Inter aujourd’hui, préconise le régime méditerranéen pour éviter Alzheimer mais précise que toutes les études sur les bienfaits du vin ont été réalisés par des “gens” du Sud Ouest en conflits d’intérêts. Je ne cite pas, ce ne sont pas ses exacts mots, mais ça voulait dire ça. Qu’en pensez-vous docteur?

    1. On connait les “relations suspectes” de la Madame avec le concept de “conflit d’intérêt”…
      Vous ne devriez pas perdre votre temps à écouter la dadame…
      Lisez plutôt Le nouveau régime méditerranéen…
      Vous comprendrez que le régime méditerranéen ne se réduit pas à la consommation de vin ; putain qu’elle est c !
      Il y a tellement d’études (de tellement de pays) sur les bienfaits de la consommation de vin, et d’alcool en général, que résumer la question à des “gens du Sud-Ouest” nous informe simplement que la dadame ne connait pas son sujet (ça on savait !) mais surtout que probablement elle ne lit que le français et encore seulement dans le quotidien régional du coin…
      Voilà le niveau de l’information médicale nationale !

      1. Faut-y qui soye énervé le bon maître pour se mettre à jurer et à insulter les médiocres mais nous savons depuis Audiard que les cons osn-ent tout et que c’est à ça qu’on les reconnait.
        Pour le vin c’est c’est un Pr de Santé publique ANGLAIS qui a fait une étude approfondie sur les vins et leurs richesse en en bonnes choses pour la santé. Il a classé les vins numéro 1 un vine de Sardaigne numéro 2 un vin de Sicile et numéro 3 le MADIRAN un de chez nous par en bas près des Pyrénées.
        Au fait j’ai un patient vigneron en Madiran qui fait un excellent vin si ça vous dit !!!!!!
        Ouaf ouaf !!!

        1. Dur le Madiran !
          Faut laisser vieillir…
          Quoique je ne connaisse pas les “nouveaux” et “bio”…
          Mais avec un cassoulet, que ne boirait-on pas, Canaillou ?

  7. Je fais un peu de tri et je retrouve un Cardiologie Pratique de mai dernier avec le compte rendu de l’ACC (American College of Cardiology pour les intimes ). CR du Dr F. Dievart bien connu pour ses liens longs comme le bras avec l’industrie, les 2 bras même.
    “Le cru 2016 Que du bonheur” qu’il dit.
    grand blabla sur les hypercholestérolémies familiales et une petite phrase amusante “seul 45% ont u,n LDL-C >1,90, et 27% <1,30 mais tous ces gens ont un risque CV élevé très élevé même" les enseignement apportés par cette étude sont passionnants même s'ils ont leurs propres limites: agrégats d'études cas contrôle et d'études d'observation épidémiologiques (le maître vous expliquera sûrement mieux que moi le peu de valeur de tout ça)prise en compte de trois gènes alors que d'autres sont peut être aussi concernés !
    Bref un foutoir. mais c'est pas tout car notre ami F.D. a de la ressource : HOPE3 le grand vainqueur LES STATINES !
    Il a été démontré que les statines diminuent le risque CV quelles que soient les valeurs de base du ldl donc proposer une statine à une population devrait diminuer le risque CV de cette population ( toujours dixit F.D.
    La rosuvastatine est efficace sur tous les critères réduction du risque d'infarctuc et d'AVC mais pas de différence de décès et surtout pas d'augmentation du risque de diabète ou de cancer mais augmentation minime des risque de cataracte et de troubles musculaires. (on croit rêver)
    Ensuite il cite des essais ILLUMINATE ACCELERATE totalement négatifs malgré une baisse importante voire très importante du LDL 37% dans ACCELERATE sans bénéfice clinique et il s'interroge :" le LDL peut-il encore être considéré comme un facteur de risque " ah ah HOPE 4 il commencerait à douter???!!!
    Surtout avec augmentation de 58% de la mortalité et de 25% des accidents CV avec une augmentation de 72% du HDL et une diminution de 28% du LDL dans ILLUMINATE mais malgré cela il n'a pas vu la lumière !!
    Et pourtant il termine par une bonne question: " L'absence de bénéfice CV associé à une diminution de 37% du LDL dans un essai contrôlé de forte puissance suscite des questions le LDL est -il un facteur de risque ou plutôt un marqueur de risque CV?
    Je vous fais grâce du reste
    Oculos habent…..

    1. Je vous fais grâce du reste
      Oculos habent…..
      “et bene pendentes” ?
      Benêts ouais !

    2. Ce même “expert” écrivait il y a quelques années combien il était important de faire baisser le LDL tellement le lien était fort avec les maladies cardio-vasculaires…
      “Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent” disait autrefois Edgar Faure.

  8. Pétition signée, enfin re-signée avec une autre adresse email, il semblerait que ce soit la même que celle que vous nous aviez déjà proposé de signer, me trompé-je ?

    1. C’est la même ; mais on n’arrive pas à dépasser les 400,000 et il va falloir, face aux grains et tempêtes qui viennent, prendre des ris et probablement hisser le tourmentin, mille sabords !

  9. Il fut un temps ou le Dieu Ra servait de prétextes et d’excuses à des comportements malsains. Le transfert a eu lieu, exit Ra, Welcome Dollar !!!!
    La partie n’est pas gagnée, et force est de constater que les statines ne sont qu’une partie de l’iceberg médical.

  10. Ouais ……pas de quoi en faire un Cheddar , encore moins un Ossau-Iraty dont les acides gras et les polyphénols d’estives nous revigorent lentement ( avec un verre de Médoc , ça va sans dire ) .

  11. Si j’ai bien compris docteur, ça bouge ! On dit que ce qui n’avance pas recule, et ce qui stagne aussi.
    C’est peut-être la petite brèche dont nous ( NOUS au sens large) les statinophobes et cholestérosceptiques convaincus, avions besoin.

    1. Un épisode de plus ?
      Anecdotique ?
      On va voir… mais il faut de la patience car le camp d’en face joue “gros” et ne va pas lâcher son os comme ça…

    2. Chlestérosceptiques convaincus j’adore les oxymores!!

      1. Vous en avez rêvé ? Phil l’a fait pour vous : obscure clarté, silencieux tintement, obscure clarté, aigre-doux sont des oxymores, mais sceptiques convaincus c’est pas sûr. C’était pour couper les cheveux en 4

Comments are closed.