Dernières nouvelles des « fondus » anticholestérol et des médicaments qui vont avec…

 

Ça s’agite beaucoup ces temps-ci autour du cholestérol ; et pas seulement chez SANOFI à propos des anticorps monoclonaux anticholestérol [juste avant un prochain vaccin anticholestérol... à moins que la Direction (dans tous les sens du terme !) change assez rapidement...] .

Un exemple ci-dessous au mois d’Août 2017.

Ce serait drôle si ça n’était tragique. Pour cet auteur de renom (pour lequel je n’ai pas beaucoup d’estime… je retiens mes mots !) le cholestérol doit être traité !

Un peu comme la diphtérie ou la polio.

En d’autres termes, le cholestérol est une maladie !

Heureusement que cet animal ne couve pas dans le nid des vaccinalistes maximalistes, il voudrait sans doute lui-aussi  « éradiquer »… le cholestérol…

Mais mon message d’aujourd’hui est ailleurs ; il s’agit de la confiance/défiance des médecins américains vis-à-vis de ce qu’on leur raconte à propos de l’utilité/toxicité des statines.

Voyez ci-dessous ce curieux sondage sur un des sites les plus fréquentés par les médecins US.

Traduction du titre : « Y a-t-il une troisième voie ? »

Dit autrement : y a-t-il un terrain d’entente possible entre les « statines à tout prix » et les « pas de statine du tout » ?

C’est intéressant dans le contexte d’un marketing effréné (médias professionnels impliqués à 100% sans nuance) des premiers alors que les seconds peinent à se faire entendre…

Heureusement, Madame la Ministre, que des réseaux sociaux obscurantistes (évidemment) font le boulot que les médias conventionnels n’osent faire ; un peu (beaucoup) comme avec la question vaccinale…

Traduction de la question  du sondage : « Est-ce que le débat sur le ratio bénéfice/risque des statines a dégénéré ? »

Ce n’est pas comme ça qu’il fallait poser la question évidemment ; il eût fallu demander : « êtes-vous clair à propos de l’usage des statines ? » ou quelque chose comme ça.

La réponse (sous-jacente) des médecins US est assez évidente : ils ne comprennent plus rien !

Certes, maintenant que le nouveau marché des anticorps monoclonaux est ouvert, on peut abandonner le défense des statines à de plus lugubres idiots « utiles »…

Medpage (le propriétaire du site) c’est un peu ça : tout en prudence pour ne pas fâcher les sponsors…

Ils ont tort de négliger la question des statines, à mon avis, car ce faisant c’est toute la théorie du cholestérol-maladie qui s’effondre. Bon ! Laissons faire la Nature !

Je suis désolé pour ceux qui n’auront pas bien entendu le message que j’assène depuis plus de 12 ans : ils continuent à s’empoisonner en pure perte.

Que nous dit vraiment ce sondage ?

1) que les médecins américains sont perplexes et que, malgré la disproportion des moyens mis en œuvre pour les faire taire, le travail des petites souris résistantes aux statines fait son chemin…

2) qu’il semble difficile d’arriver à un consensus ;

3) que plus de la moitié des médecins américains estiment que la plus grande confusion règne à propos de statines sans espoir de clarification ; quand le doute s’installe, le business est mal…

Vous avez des doutes quant à ma 1ère interprétation ?

Voyez une autre étude (publiée dans le journal officielle de la Société Américaine de Cardiologie) évaluant les prescriptions de statines après un AVC aux USA : ci-dessous.

Je rappelle que les sociétés savantes (oups !) et les autorités (oups !) sanitaires préconisent les statines après un AVC sans restriction aux USA comme en France.

Que dit cette étude ?

Que moins d’un patient américain sur deux se voient prescrire une statine après un AVC.

Interprétation : fiasco quasi total des recommandations officielles. Bien peu écoutent ce que les officiels racontent. On peut penser que beaucoup de ceux qui prescrivent quand même le font par crainte de n’être pas « conformes » [il y a "con" dans "conforme"] ou simplement par habitude…

Les réseaux sociaux obscurantistes sont en train d’avoir raison des conformismes [il y a "con" dans "conformisme"]… Aura fallu près de 15 ans, mais quand même !

Je suis désolé pour ceux qui n’auront pas bien entendu le message que j’assène depuis plus de 12 ans : ils continuent à s’empoisonner en pure perte.

Vraiment désolé ! Ce n’est pas faute d’avoir fait mon maximum ; mais je me sens moins seul : 50% des médecins américains [probablement les médecins-techniciens les mieux formés au monde] se morfondent dans le doute désormais ; et ça s’aggrave de jour en jour.

 

 

 

 

 

84 réflexions au sujet de « Dernières nouvelles des « fondus » anticholestérol et des médicaments qui vont avec… »

  1. Gilles

    Bonjour,

    Avez-vous entendu parler de Dave Feldman ?
    Selon sa théorie tout le système hdl, ldl, triglycerides est un système de distribution d’énergie.
    Il parvient à diminuer ses ldl en 3 jours.

    J’aimerais avoir votre opinion.

    http://cholesterolcode.com/about/

    Merci,

    Gilles

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Gilles

      J’ai l’impression que ce pauvre Dave est resté dans l’illusion que le cholestérol est méchant et que sa concentration sanguine doit être diminuée…
      Il a probablement l’objectif de faire parler de lui afin de vous vendre quelque chose… mais ce n’est pas sûr et je n’ai pas le temps de vérifier.
      Cela dit, il n’a visiblement rien compris à la physiologie des lipoprotéines [avec les décennies nous avons acquis quelques connaissances] et je vous recommande d’oublier tout ça !
      J’allais dire que vous feriez bien (plutôt) de lire « L’horrible vérité sur les médic… » mais vous auriez l’ignoble pensée que je veux vous vendre quelque chose ; ce qui n’est pas (contrairement à mon Éditeur sans doute mais ça n’est pas sûr) mon objectif mais qui pourtant pourrait vous sauver la vie !
      C’est vous qui voyez, comme dit l’humoriste…

      Répondre
      1. Gilles
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        « J’ai l’impression que ce pauvre Dave est resté dans l’illusion que le cholestérol est méchant et que sa concentration sanguine doit être diminuée… ».
        Au contraire, je pense qu’il se fiche complètement du « cholestérol qui bouche les artères » et il veut plutôt comprendre comment le système fonctionne et qu’est-ce qui fait varier les paramètres.
        Et non, il ne vend rien.
        C’est une tout autre approche, une autre façon de voir le système lipidique.

        Vous ne voulez même pas y jeter un petit coup d’oeil ?

        Gilles

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Gilles

          Je l’ai fait, que croyez-vous ?
          Il veut quand même diminuer ses LDL ? En 3 jours ? Je n’ai pas rêvé ?
          Et j’avions conclu que s’il essayait quelque chose, il n’avait pas la bonne méthode…
          La connaissance (au sens large) ne s’invente pas, c’est un empilement de données venant de tous horizons ; il est essentiel de toujours partir d’un « état des lieux » ; on peut certes « reculer » mais il faut une base de départ, sinon on est dans l’idéologie…
          Relire les épistémologistes… N’est pas scientifique qui veut, contrairement à la croyance, un ingénieur n’est pas un scientifique, par exemple…
          Merci de respecter le métier !
          Je sais nous sommes méprisés par la bureaucratie étatique ; mais c’est bien vrai que beaucoup ne méritent rien d’autres que le mépris…
          Bon, je m’énerve ; et à l’heure de l’apéro en plus…

          Répondre
Commentaires : page 3 sur 3«123

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.