LA MALADIE INFANTILE DE LA REVUE PRESCRIRE

Les statines, c’est la maladie infantile de la Revue Prescrire !

Mais on peut en guérir !

Certains lecteurs recherchant désespérément une source d’information libre et indépendante se tournent parfois vers la Revue PRESCRIRE.

Ce n’est pas un mauvais réflexe, à mon avis, mais il faudrait que sa rédaction fasse d’urgence quelques mea culpa !
Fondée pour se faire glorieusement le « défenseur » de la médecine par la preuve, cette revue (dont le comité de rédaction ne comporte pas de scientifiques expérimentés ayant eux-mêmes conduits des essais cliniques; disons qu’ en ces temps de pâques, c’est un péché véniel) n’a pas compris le virage des années 2004-2005 et l’implication de la Nouvelle règlementation des Essais Cliniques, tels que décrit dans nos livres, notamment la dernière version de « Cholestérol, mensonges et propagande » (publiée en Mars 2013).
De ce fait, ils ne veulent pas [probablement, ne peuvent pas, autre péché véniel] voir qu’il n’y a pas de différence entre les statines, contrairement à l’évidence et en contradiction (péché mortel !) avec les proclamations de la Haute Autorité (HAS), c’est pas peu dire.

Si les statines les plus efficaces pour baisser le cholestérol sont inefficaces pour sauver des vies, les moins efficaces n’ont aucune chance de sauver la moindre vie. Quelque en soit l’indication et les circonstances !
Pour s’extraire avantageusement de leur contradiction, les rédacteurs de PRESCRIRE écrivaient encore en Février 2013 : « Tous les médicaments hypocholestérolémiants ne se valent pas, toutes les statines ne se valent pas. Quand un médicament est justifié, le mieux est de choisir la pravastatine (Elisor ou autre) ou la simvastatine (Zocor ou autre), les hypocholestérolémiants les mieux évalués en termes de morts et d’accidents cardiovasculaires. »

On n’ose pas imaginer qu’il y ait là quelque publicité dissimulée pour ces deux statines-là …

Mais ayant en leur temps glorifié ces deux statines [sur la base d'une lecture très naïve des articles publiés à l'époque], et se refusant à admettre qu’ils ont été trompés [ce que j'ai reconnu dès 2006 sans en avoir honte ...], ils inventent donc des différences entre les statines … sans aucune base scientifique solide !
Les seules différences probantes entre les statines efficaces et les inefficaces, c’est que les premières ont été investiguées AVANT la Nouvelle Règlementation et les deuxièmes APRÈS la Nouvelle Règlementation !
Les investigateurs des premières ont bénéficié d’un laxisme total des autorités, et les investigateurs des secondes se savaient « sous surveillance » !

C’est une très grosse différence quand on se remémore la tragédie du Vioxx ou quand on observe le déroulement de l’affaire SERVIER-Médiator !

Tant que la rédaction de PRESCRIRE n’aura pas fait son « aggiornamento », elle sera empêtrée dans ses malheureuses contradictions …

C’est dur d’admettre qu’on a été trompé quand, depuis des années, on fait la leçon aux autres …

C’est ce que je crains le plus pour moi-même !

Courage, camarades, il faut le faire ; mais plus vous attendez et moins vous serez pardonnables !

On vous aime bien quand même,  vous n’êtes pas les pires !

47 réflexions au sujet de « LA MALADIE INFANTILE DE LA REVUE PRESCRIRE »

  1. REHBY Jean-Marc

    Petite anecdote depuis le début de l’année 2012 on m’a gentiment interdit de dicter les courriers des patients que je vois en consultation de cardio au CHRU de Lille pour cause de risque de « contradiction » avec les courriers du PH ou du PU PH. Mais « et les patients qui viennent de l’extérieur et ne sont pas suivis au CHR, pareil…  »
    Mes propres patients auxquels je fais une épreuve d’effort s’étonnent de recevoir un courrier d’un médecin qu’ils ne connaissent pas et qui ne les a jamais vus!!! surtout quand ce médecin préconise un tas d’examens complémentaires y compris coronarographie alors que je les avais rassurés devant une très bonne épreuve maximale négative!!!
    J’ai démissionné mon préavis se termine le 15 juin avec mes vacances j’arrêterai début mai.
    Mon cher MDL y’a du boulot!!
    Au fait, avez vous reçu chers confrères, cette merveilleuse plaquette d’Astra Zeneca sur la fabuleuse histoire de JUPITER avec photo en couleur de la planète et tout et tout un monde de bisounours!!

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : REHBY Jean-Marc

      Qu’il y ait du boulot, je le sais, très en particulier à Lille, où sévissent des cardiologues et des épidémiologistes des bas-fonds (je ne parle pas de finances quand je dis « fonds ») et où ont sévit des « lipidologistes » particulièrement pernicieux et finalement bien « en fonds » (et là quand je dis « fonds » …)
      Mais, bon ! Même Cahuzac, un brave type aux « fonds » pas malheureux (et là quand je parle de « fonds » …) et Armstrong sont tombés !
      Tous les fruits pourris finissent par tomber !
      Ce qui aide beaucoup ce sont les témoignages comme les vôtres (on a osé « signer » vos rapports à votre place …, même dans les pires années où sévissaient des « maharadjas » dans nos hôpitaux universitaires, je n’ai pas entendu parler de telles avanies !) ; bref je me sens moins seul !
      Si d’autres voulaient « témoigner », nous nous sentirions moins seuls !

      1. REHBY Jean-Marc
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Un grand et bien connu de ces lipidologistes me disait qu’il était tout à fait normal que Merck lui payât le voyage pour New York en Concorde !!
        Il le valait bien !
        Il ne voyait pas quel problème cela pouvait poser.Les statines rendent-elles aveugles en plus ?

        1. ccmiens
          En réponse à : REHBY Jean-Marc

          Bonjour,
          « Parce que je le vaux bien ». Slogan bien connu. Sa valeur n’est pas dans sa science et son utilité pour les patients, mais dans sa capacité à générer un retour sur investissement. Il est lucide le bougre.
          Faire son beurre avec le cholestérol, c’est normal.
          Amicalement

          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : ccmiens

            Putain, que c’est bien dit ! (A prononcer avec l’accent de Marseille)
            Mais on peut remplacer par : (n’oubliez pas l’accent) : « Pute borgne …« 

          2. ccmiens
            En réponse à : ccmiens

            Ben oui, le patient fait son cholestérol avec le beurre, le médecin fait son beurre avec le cholestérol. Faut pas confondre.

  2. Inoxydable

    @ Dr De Lorgeril, curieux, pourtant on n’a jamais discuté de vie voix! J’aimerai bien continuer sur la derniere expression, mais on serait complètement hors-sujet… Amicalement et respectueusement( Ca peut aller de pair…)

  3. JM51

    Oméga-3 : inefficaces en prévention cardiovasculaire
    La supplémentation en oméga-3 n’a pas d’efficacité démontrée pour réduire le risque de nouvel accident cardiovasculaire.

    Chez les patients ayant déjà eu un accident cardiovasculaire, un régime de type « méditerranéen » semble bénéfique, selon des données de niveau de preuve modeste, mais convergentes.

    Un tel effet n’est pas prouvé pour une supplémentation spécifique en acides gras polyinsaturés oméga-3, comme le confirme la publication en 2012 d’une synthèse de 14 essais totalisant plus de 20 000 patients.

    Les oméga-3 ont généralement été apportés sous forme de capsule contenant de l’huile de chair de poissons gras. Les patients étaient âgés en moyenne de 63 ans et ont reçu le supplément pendant au moins un an.

    Après un suivi de 2 ans en moyenne, la supplémentation en oméga-3 n’a pas réduit la mortalité totale, ni la fréquence des infarctus du myocarde, ni des autres pathologies cardiaques ou vasculaires cérébrales.

    Mais les oméga-3 augmentent les risques de saignements.

    En prévention après des antécédents cardiovasculaires, la supplémentation en oméga-3 n’a pas d’efficacité démontrée, mais expose à des effets indésirables. Mieux vaut un régime alimentaire plus diversifié, de type « méditerranéen ».

    ©Prescrire 1er mai 2013

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : JM51

      J’ai déjà commenté cet article dans une réponse précédente. je vous la remets …
      Faudrait que j’en fasse un billet …
      Voilà :
      « Une fois de plus, la revue Prescrire montre l’étendue de son incompétence, même s’il me fait plaisir de lire qu’il faut adopter un régime méditerranéen …
      N’est pas scientifique qui veut !
      Mais beaucoup font semblant ! Ça peut rapporter … mais pas gros …
      Pour une mise au point sérieuse de la question des oméga-3, je vous recommande la lecture de deux articles (en anglais, désolé) dans une des meilleures revues (gratuites sur Internet via PubMed en tapant « de lorgeril m ») de médecine actuellement :
      1) « Recent findings on the health effects of omega-3 fatty acids and statins, and their interactions: do statins inhibit omega-3? » by de Lorgeril M, Salen P, Defaye P, Rabaeus M. In BMC Med. 2013 Jan 4;11:5.
      2) « New insights into the health effects of dietary saturated and omega-6 and omega-3 polyunsaturated fatty acids. » by de Lorgeril M, Salen P. in BMC Med. 2012 May 21;10:50. »
      Bonne lecture !

      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        @ JM : Voici la traduction automatique Google du premier article cité par le Dr De Lorgeril : Si vous voulez je vous mets en ligne le suivant.

        Les découvertes récentes sur les effets sur la santé des acides gras oméga-3 les acides gras et les statines, et leurs interactions: les statines inhibent oméga-3?

        Mots-clés: données récentes sur les effets des acides gras oméga de la santé et les statines et les interactions statines inhibent omega
        Auteurs: de Lorgeril M, Salen P, Defaye P, M, Rabaeus
        Adresse: Laboratoire Coeur et la nutrition, TIMC-IMAG CNRS 5525, Université Joseph Fourier, Faculté de Médecine de Grenoble, 38054 La Tronche, France. michel.delorgeril @ UJF-grenoble.fr
        Revue: BMC Med.
        Publication: 2013 Jan 4; 11:05. doi: 10.1186/1741-7015-11-5.

        Résumé

        Les premiers essais contrôlés randomisés (ECR) ont démontré les bienfaits des oméga-3, des acides gras (n-3), tandis que les essais cliniques randomisés récents ont été négatifs. Nous abordons maintenant la question, en se concentrant sur les changements temporels ayant eu lieu: la plupart des patients dans les essais cliniques randomisés récents ne sont plus n-3 déficiente et la grande majorité sont désormais traités avec des statines. ECR récents essais n-3 contre les arythmies suggèrent que n-3 réduisent le risque que chez les patients ne prenant pas de statine. D’autres essais cliniques randomisés récents dans la prévention secondaire ont été négatifs bien que, dans une analyse post-hoc séparant les utilisateurs de statines et les non-utilisateurs, la protection non significatif de n-3 a été observée chez les non-utilisateurs de statines alors que les utilisateurs de statines n’ont eu aucun effet. ECR récents essais statines – après la mise en œuvre du nouveau règlement sur les essais cliniques en 2007 – sont négatifs (ou défectueux), suggérant que l’absence d’effet de n-3 ne peut pas être attribué à une protection parallèle par les statines. Enfin, les statines favorisent le métabolisme des oméga-6 acides gras (n-6), qui à son tour inhibe n-3 et, contrairement à n-3, ils augmentent la résistance à l’insuline et le risque de diabète. Ainsi, les statines n-3 et sont réactives à différents niveaux et les statines semblent inhiber n-3.

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Inoxydable

          Merci de votre initiative.
          J’avoue ne pas apprécier les traductions « informatisées » souvent truffées d’erreurs …
          Peu d’auteurs aiment voir leur prose ainsi déformée …
          D’autant que toutes ces informations majeures (ici validées par la Communauté scientifique en langue anglaise) ont été servies en « prime time » en français aux lecteurs de nos livres … qui donc savent déjà tout ça, en principe, …
          Arrêtons les frais, s’il-vous-plaît.

          1. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Cher Docteur, je pensais bien faire. Je sais, pour l’avoir déjà signalé une fois, que les traductions automatiques Google sont parfoir rédigées en « petit français ». Mais en laissant le texte original et celui traduit côte à côte, on parvient, avec un peu de reflexion, à comprendre le texte original qui devrait, lorsqu’on cherche un article écrit en Français, être d’origine automatiquement traduit!!! Je sais que dans la recherche ça se passe comme ça, mon fils fait pareil « les abstrats » etc. C’est d’ailleurs lui qui m’a montré commen faire. Nous avons une belle langue, utilisons là, ne laissons pas le soin à des « journaleux » et à des « experts » nous polluer l’intellect avec leurs interwiews (entrevues…) orientées. Voici ma seulle excuse. Je ne le ferai plus…J’arrête les frais comme vous dites.

          2. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Encore moi. Juste pour vous dire qu’il est parfois impossible d’avoir un texte en Français,, comme par ex. Celui de votre entretien avec un journaliste Bréislien sur la Diète Méditerranéenne : l’entretienen Français ne sort pas en Français mais en Portugais comme celui original. J’ai ainsi fait un copier-cloller sur Gougle traduction ce qui m’a donné une traduction presuqe parfaite, nos deux langues ayant une syntaxe très proche, ce qui n’est pas le cas avec l’Anglais,l’Allemand ou autres Danoiseries…
            Encore un mot : Parfois les erreurs ou fautes d’ortographe de nos commentaires ne sont réellement visibles que lorsq’uon envoi celui-ci et qu’il s’affiche dans le panneau complet. On ne peut plus corriger contrairement à l’ancien système avant la validation.

          3. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Oups! Je viens de retourner sur votre entretien avec le journaliste Brésilien, cette fois ci le texte était en français§ Incompréhensilbe!!!§(Pas le Français ,mais que cela n’ait pas fonctionné les fois précédentes?!).

  4. David Martins

    bon jour,

    aucune traduction dans d’autres langues (anglais, portugais, espagnol ou italien) de vos livres?

    Sincèrement.

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.