UMBRA MAI FU « Si douce l’ombre de ce platane »

Que vient faire « l’ombre d’un platane » [c'est le thème de cette musique-là "UMBRA MAI FU" : https://www.youtube.com/watch?v=Inl7-Fl77lA ; profitez bien...] dans un blog consacré essentiellement à la science de la médecine préventive ?

Rien apparemment.

Pourtant si, quoique chacun puisse avoir sa vision de la médecine préventive, car il nous apparait de façon de plus en plus pressante que nous ne pouvons pas adopter un mode de vie protecteur si nos conditions d’existence ne sont pas en adéquation avec, c’est-à-dire « protectrices ».

Autrement dit, quel que soit la bonne volonté de chacun d’entre nous [ou son niveau de conscience critique comme disaient certains politiciens des temps anciens], si le milieu dans lequel nous vivons est insalubre, ou violemment contaminé, nous ne pouvons pas nous protéger.

Exemple 1 : si l’exercice physique que je pratique de façon hygiénique pour entretenir mon système cardiovasculaire, mes poumons et mes muscles se fait dans une atmosphère de particules de gasoil, j’aggrave mon cas…

Exemple 2 : si je me nourris, selon les conseils du Dr de Lorgeril, avec des aliments riches en mercure, cadmium et phosphine, je m’empoisonne consciencieusement plutôt que je me protège.

Chacun peut multiplier les exemples apparemment paradoxaux.

Autrement dit, faute d’une vision environnementale de l’existence, nous allons droit à l’échec.

Bon Dieu !

Est-ce possible ?

Question 1 : Avons-nous quelques données scientifiques pour soutenir cette vision cauchemardesque de notre situation humanitaire ?

Question 2 : que pouvons nous faire ?

D’abord rester placide et serein ; par exemple en ré-écoutant « Umbra mai fu » ; c’est là : https://www.youtube.com/watch?v=Inl7-Fl77lA

Ensuite en participant à la réflexion engagée dans notre prochain livre [sortie mi-janvier 2015] ; car c’est là son sujet principal : apporter des documents solides puis faire des propositions concrètes et enfin susciter des réactions …

Nous comptons sur vous !

Bonne année 2015 ! Et prenons de l’énergie de Haendel-Jarousski…

17 réflexions au sujet de « UMBRA MAI FU « Si douce l’ombre de ce platane » »

  1. phil

    du bon et du pas bon dans tout ça, si je puis me permettre (ce qui est un comble pour un thuriféraire aux ordres je l’avoue) : tout d’abord l’opéra me donne des boutons, rien de + mauvais pour mon système CV, ça le grippe, j’y peux rien, c’est organique…

    Mais là où j’exulte (depuis le temps que je t’attends), c’est lorsqu’on imagine que tous « nos » efforts sont vains dans un monde à la dérive, ne le serait-il que physiquement ( je parle de « la » physique ). Mais il se pourrait aussi qu’il débloque mentalement, que peut donc le régime crétois face à la névrose et au burn out ?

    Bref quand on dit « maladies de civilisation » (cancers et maladies CV en particulier, nos 2 tueurs en série), n’auraient-il pas pour origine l’état physique de la planète + l’état physique de nos corps sans repos, travaillant comme des c… jour et nuit afin d’arriver à acheter le dernier i phone?… Car la pub est formelle : si vous ne l’avez pas vous êtes un c… on

    Alors bravo pour l’avoir souligné (au moins l’état de la planète), et alors que faire ?

    Je pense que les prises de conscience sont en cours ( instinct de conservation oblige ), on dépolluera, on fera du bio, on piègera les particules fines et on créera des stations d’épuration

    bon je dis ça parce que c’est le nouvel an

    mais dans le fond c’est vrai quand même…

  2. superwebcrawler

    Bonjour Docteur,

    Très difficile de répondre à la problématique que vous posez, d’autant qu’une multitude d’études (« publier ou périr »), la plupart non cliniques d’ailleurs mais plutôt basées sur des modèles mathématiques et/ou statistiques plus ou moins affutés, jettent le trouble… et risquent de démotiver les individus en remettant en cause le fait que le « mode de vie » (pour faire simple et synthétique) peut diminuer (par exemple) maladies cardio-vasculaires et cancers…

    Un exemple de ce type d’études rapporté aujourd’hui même par Le Monde (entre autres) :

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/01/cancers-le-role-du-hasard-reevalue_4548347_3244.html

    Pour ma part, je suis et suivrai vos conseils en terme d’alimentation, moins pour diminuer mes risques de mort prématurée mais tout simplment parce que cette alimentation est tout simplement « bonne » gustativement et que je me sens en forme (vraisemblablement car j’absorbe de bonnes graisses).

    Bonne année 2015 à tous,

    Alain

  3. Papynou34

    Une grande question : la pratique de la médecine est elle comprise dans l’environnement?
    A voir à partir de mi janvier!!!!
    Pour ma part, je vous donne ma réponse en prime time apres une entrevue médicale de ce matin : presque deux heures d’attente pour 10mn d’entretien au cours duquel, je n’avais qu’a écouter des propos assèné sur un ton qui ne prêtent à aucune discussion. Il ne me rest(e) (erait) plus qu’à avaler la longue liste de médocs prescrits par ordinateur qui me font penser que je ne suis qu’un vieux tas d’organes!!!!!!!
    Mais à midi je me suis régaler avec un dos de cabillaud, de la mâche verte ainsi qu’un reste de poireaux
    sauvages. Mais je dois etre hors sujet…….

    1. phil
      En réponse à : phil

      PS – je m’explique : quel rapport entre vos maladies (présentes ou à venir, dsl pour ceux qui se croient encore en bonne santé) et la corruption avérée – mais bien occultée – des labos ?

      Simple : non seulement ils nous empoisonnent au sens physique du terme, mais surtout – tant qu’ils font encore de l’argent – ils ne cherchent pas vraiment à nous soigner. Mais hélas la question est + vaste : QUI CHERCHE VRAIMENT A NOUS SOIGNER ? Et le corps médical dans son ensemble, évidemment au fait de cette question, ne s’en satisfait-il pas avec complaisance ?

      A votre avis est-ce un hasard si, malgré la débauche de moyens à disposition,ni les maladies CV ni les cancers ne sont encore vaincus, et ne sont pas en passe de l’être ?…

      Une fois malade on vous prend en charge à fond ( car ça, ça rapporte un max ), mais a-t-on la volonté de vous empêcher de tomber malade ? Ou y a-t-il une volonté de ne rien faire ?

      Contre cette hypocrisie sociale et médicale, une belle brochette de mandarins (au bon sens du terme) s’élève, mais avec impuissance car ils ont le nombre contre eux. J’en parle sur mon site, je vais y ajouter le Pr Goetze, une sacrée pointure à ce qu’il semble.

      allez bises (c’est le nouvel an)
      phil

  4. phil

    je m’sens seul ici en ce moment:(

    demain sur France 5 émission classée 3 étoiles : « Morts sur ordonnance »

    il s’agit des effets secondaires des médicaments qui tuent (apparemment surtout les psychotropes), mais il sera intéressant de savoir si on y parle aussi des statines…

    Commentaire Télé Loisirs : « Une enquête de 1ère importance »

    Une prise de conscience ?

  5. lucas michel

    cher docteur ,je voulais vous envoyer une demande de renseignement le mail que j’ai est celui qui figure sur bmc médicine 2013 11 :5, il doit etre perime,ou puis-je trouver le bon? merci

    1. phil
      En réponse à : Rangiroa

      moi je suis en colère et je vais acheter une kalachnikov (c’est une image)

      je pense que c’est + efficace que d’être triste…

  6. Olive verte

    Un peu dans l’esprit de ce billet, et si la capitainerie (j’ai grandi près d’un très grand port militaire, et de pêche, mais du mousse à l’amiral, je n’ai jamais vraiment retenu qui fait quoi sur un navire, en passant par le capitaine, qui ne doit pas quitter le navire, d’accord, mais que fait il dessus ?) est d’accord, je vous livre ce lien, avec un cas incroyable de pollution industrielle pas si loin que ça de chez nous. Et des effets nets constatés sur la santé.

    http://revolutions-scientiqfiques-et-diabetes.e-monsite.com/blog/pollutions-et-cancers-maladies-cardio-vasculaires.html


Les commentaires sont fermés.