Archives pour la catégorie Web

Un « cercle de médecins bienveillants » peut-être en voie de disparition

 

Attention, je vais me livrer à un sport difficile ; un vol en rase-motte, dirait un pilote d’avion un peu fou…

Concernant mon titre, au cas où un docteur-farceur manquerait un peu d’humour et de culture littéraire ou cinématographique, je fais référence au très fameux « Cercle des poètes disparus » ou un quelque chose du même genre ; ça suffit comme explication de texte ; y en a parfois, je ne vous raconte pas le pire …

Bref, de plus en plus de visiteurs de ce blog, et ailleurs aussi, me demandent le nom et l’adresse de médecins susceptibles de partager mes idées sur le cholestérol et les statines ; ou au moins capables de ne pas exercer un chantage ridicule sur l’absolue nécessité de consommer sa statine au risque de mort qui s’ensuivrait sinon…

[une première motte évitée, bravo le pilote !)

Bon. Chacun dans sa région espère que je lui désigne son sauveur. Le puis-je ?

Je résume le problème.

Un blog est un lieu public ! Dans le cas contraire, ce serait de peu d’intérêt…

Je ne peux donc faire de la publicité pour des confrères, c’est interdit ! En plus, eux-mêmes ne le souhaiteraient pas forcément ; voir leurs consultations envahies par des camisards statinophobes pourraient mettre en santé leur équilibre mental déjà parfois compromis par une pratique quotidienne que beaucoup déplorent… (Oups ! deuxième motte évitée !)

Pourtant dans certains pays, on peut trouver ainsi des sites internet avec des listes de médecins qui prétendent suivre une ligne particulière et qui sort de l’ordinaire ;  mais que je n’approuve pas forcément d’ailleurs. Un exemple avec ces carbophobiques-là, c’est pas chez nous… (troisième motte évité, bravo commandant !)

C’est là : http://lowcarbdoctors.blogspot.se/

Tout ça pour dire quoi ?

Pour faire une proposition : si quelqu’un voulait s’occuper de constituer cette liste confidentielle, qui donc ne serait communiquée que sur demande et en fonction d’un lieu géographique, il rendrait un grand service à l’humanité souffrante.

L’aile de l’avion frôle la motte mais on s’en sort à nouveau… Sacré pilote !

Je résume : une liste confidentielle de médecins qui pensent comme moi que les statines sont inutiles, inefficaces mais horriblement toxiques.

J’attends des propositions pour la Méthode à suivre. Courage, confrères ! Généralistes ou spécialistes, faites vos jeux !

Il se peut que par cette démarche, votre honneur, votre réputation et peut-être même votre avenir juridique s’en trouvent préservés.

L’avenir proche risque de parler assez fort ; et c’est la dernière motte que je viens d’éviter avec brio !

Je me voyais plutôt à la barre d’un voilier que dans l’aéronavale, mais il faut savoir évoluer, Tonnerre de Brest !

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi 18 Novembre à 16:30

 

Croyez-moi si vous voulez ; au moment où j’écris ces lignes, 5 (cinq) robots américains pas moins sont branchés sur ce blog et espionnent vos moindres gestes et paroles ; ils savent qui vous êtes et d’où vous venez…

Prudence, des chiens enragés le peuvent aussi ; un robot c’est à la portée de n’importe quel étudiant en robotique ; après les smartphones, les collégiens auront des robots bientôt …

Quel monde ! Oups !

16:45 le 4 Novembre : les 300,000 signatures sont dépassées ; cap sur les 500,000 !

 

En 3 semaines, nous avons donc atteints les 300,000 ! 100,000 par semaine !

Bravo à tous ; et merci au nom de tous ceux qui, peut-être, seront ainsi libérés !

Que des résistants libèrent des prisonniers, ce n’est pas nouveau, et c’est sans cesse une « ordonnance à renouveler » ; et pas de « substituable » s’il vous plait…

300,000 : est-ce bien, est-ce mal ?

Toujours pas l’ombre d’un mouvement sur le front ennemi ; donc c’est insuffisant.

Jamais content celui-là, diront certains. Effectivement ! On ne fait pas une pétition pour atteindre un nombre ; mais on a un objectif ; et tant que cet objectif n’est pas atteint, il faut insister.

Pour le moment, c’est un coup d’épée dans l’eau.

Si 500,000 ne font rien bouger, il faudra le million !

J’ai une autre raison d’être mécontent : beaucoup de visiteurs ou d’interlocuteurs me disent ne pas lire mon dernier livre prétextant en connaitre déjà le contenu.

Grave erreur : « L’Horrible vérité » actualise l’état des lieux ; il explique (au chapitre 1) la délirante confession du Pr Rory Collins (qui fut la référence scientifique de la Haute Autorité de Santé dans sa déclaration de 2010 sur les statines) rendant caduques toutes les recommandations officielles publiées à ce jour dans tous les pays.

C’est un argument majeur pour convaincre les Autorités Sanitaires de revoir leur dossier sur les statines car ça leur donne un magnifique prétexte : « ce n’est pas eux qui se sont trompés, c’est le vilain Collins qui les a trompés…« . Donc on revoit l’affaire sans se discréditer !

Le chapitre 2 explique la physiologie du cholestérol. C’est un point fondamental pour comprendre comment la problématique du cholestérol s’est développée. A ce jour, aucun ouvrage en français n’a décrit cette question de façon aussi simple, et compréhensible par tout un chacun, tout en étant à peu près complète. De nombreux médecins et amis m’ont avoué leur soudaine découverte d’un sujet qu’ils pensaient pourtant avoir assimilé. Ils ne doutent plus dès lors que « le cholestérol est vraiment innocent » comme un olibrius le prétendait il y a déjà 12 ans déclenchant un concert de protestations…

Le chapitre 3 est crucial car il explique la méthodologie. On n’évalue pas la toxicité d’un médicament comme on évalue son efficacité supposée ou réelle. Tant qu’on n’a pas compris ça, on ne peut pas prendre la mesure réelle de l’Horrible Vérité ! Et si on n’a pas mesuré l’ampleur de la tragédie, on est moins crédible et moins convainquant pour FAIRE SIGNER.

Du chapitre 4 au chapitre 14, je décris les principaux effets toxiques des statines : 11 chapitres, rien que ça ; et pour une seule classe de médicaments ; horrible, donc !

Devinez ce qui m’arrive ? Certains me reprochent d’en avoir oubliés, de ne pas avoir tout dit, d’être insuffisant ; et ils ont raison. Je me rattraperai dans la prochaine édition. Promis.

En plus, des publications récentes font état de formes de toxicité nouvelles et assez originales ; par exemple à propos d’une interaction coupable avec les vaccins anti-grippaux. J’y reviendrai dans un prochain message… Mais d’autres me disent que j’aurais dû anticiper ; ils ont raison eux-aussi ; on le savait un peu certes, mais on a craint de donner l’impression de « charger la barque »…

Bon, je laisse tous les lecteurs paresseux et « suffisants » la joie de découvrir le reste du bouquin ; ils ne seront pas déçus et sortiront de cette lecture la « rage au ventre » ; la situation idéale pour aller convaincre son voisin, son ami, son collègue de SIGNER cette pétition !

 

 

 

 

Encore un effort pour faire signer ; sinon, échec lamentable ; triomphe des faussaires…

 

Certains le prédisaient, d’autres comme moi étaient en « attente de voir » ; mais le fait est là : nous sommes en train d’échouer collectivement à nous faire entendre.

Pas encore 300,000 signatures en ce 1er Novembre… C’est de l’atonie, voire de l’apathie !

Pour que ça bouge, il en faudrait 500,000 voire un million, un raz-de-marée ; à mon avis, il n’y aura pas ; quoique les courageux instigateurs de cette pétition pensaient que 300,000 suffiraient.

Suis-je surpris ?

Pas vraiment. Deux mots pour expliquer.

Dans mon dernier livre ["l'Horrible vérité"], je dis des choses épouvantables dont je n’avais moi-même jamais mesurées à quel point elles étaient horribles..

Exemple ?

Je laisse entendre que les statines sont 3 à 4 fois plus cancérigènes que le tabac.

« Entendre » dans le sens latin de l’intendere, c’est-à-dire « comprendre »…

Autrement dit, je le dis avec prudence car, du fait de la falsification de la réalité, je ne me permets pas d’être plus précis ni plus affirmatif…

Je m’attendais à de violentes réactions ; ou à des cris d’horreur. Rien ! Rien du tout !

J’annonce que près de 7 millions de français consomment consciencieusement des médicaments cancérigènes (avec un délai d’apparition des cancers de 10 ans environ) ; je donne des chiffres et des références et je n’observe aucune réaction.

J’explique pourquoi et comment nous avons pu être abusés [c'est le génial (oups !) concept de l'Opéra en 3 actes au chapitre 14] et aucune célébrité ne vient m’expliquer à quel point je suis ignare ou délirant…

Pas même une plainte en justice d’une quelconque victime (un prescripteur ou un patient victime d’un cancer) de mes propos audacieux.

Je pourrais penser que je suis simplement inaudible ou incompréhensible mais le livre se vend plutôt bien et la fréquentation de ce Blog a triplé en 3 semaines… chose que je n’avais jamais observée au cours des 10 dernières années.

Il se passe donc un phénomène étrange : mes lecteurs glissent sur mes phrases sans vraiment les lire, les médias ne me lisent carrément pas [certains susurrent qu'ils ne sont pas convaincus ; mais en fait ils ne m'ont pas lu...] ; et sans espoir qu’un quelconque expert de l’industrie vienne demander des explications.

En bref, si nous ne réagissons pas collectivement, si nous n’éveillons pas les dormeurs et les anesthésiés dès aujourd’hui, si nous nous avérons incapables d’alarmer le peuple, d’autres viendront demain nous poursuivre pour non assistance à personne en péril ; et nous le mériterons car nous n’aurons pas fait notre travail de diffusion de l’information !

Malheur à nous qui savions et n’avons pas su transmettre !

Peut-être (autocritique), cette pétition est trop longue à lire et décourage certains.

Alors simplifions ! Que chacun d’entre nous alerte ses voisins, ses amis, sa famille, une signature par ordinateur, en utilisant cette approche simplifiée (ci-dessous) :

http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol/index.php

Il n’est peut-être pas trop tard, mais il est déjà bien tard…

 

 

 

AGRICULTURE BIO ET MYCOTOXINES

 

Parmi les grands reproches faits à l’agriculture biologique par des adversaires incompétents mais très idéologues, il y aurait une plus grande concentration de mycotoxines dans les aliments Bio.

Les mycotoxines peuvent être méchantes, mieux vaut s’en passer.

Faute de fongicides (les chimiques qui tuent les champignons qui produisent les mycotoxines…), on aurait obligatoirement des mycotoxines. Bon !

Comme les bio n’utilisent pas de fongicides et autres poisons, au moins en principe, il est relativement rationnel de penser que les aliments Bio contiennent plus de mycotoxines que les aliments conventionnels.

J’espère avoir été clair, malgré le pastis. Je continue l’idée précédente.

Tout ceci est concevable ; à moins que les fermiers Bio, qui ont souvent un cerveau, disposent de techniques et méthodes pour se protéger des mycotoxines sans faire appel à la Chimie dévastatrice…

C’est donc une question très intéressante que celle-là !

Au vu de ma relative expertise sur ce sujet [voir notre livre sur "Le Nouveau régime méditerranéen"], on m’a demandé une sorte de rapport ; je passe les détails…

Il est préférable dans mon métier d’exposer les faits sur une base scientifique ; ce rapport n’était pas destiné à des français, vous avez compris, j’ai meilleure réputation ailleurs que chez nous ; « nul n’est prophète en s.. ».

Bref, me voilà (en plein débat sur les statines, donc plutôt occupé, ce qui me laisse peu de temps pour fréquenter les pistes de ski en Octobre…)  à arpenter les pentes arides de la bibliographie scientifique et la forêt vierge des bibliothèques universitaires ; merci Internet…

Résultat simplissime ;  tout le monde va comprendre même les experts de la Pitié-Salpêtrière, mes meilleurs amis télévisuels avec les présentateurs médicaux de la 5.

Que nous dit la littérature scientifique ?

# 56 références entre 1983 et 2014

# La majorité consacrée aux techniques utilisées pour mesurer les mycotoxines (je simplifie mais tout le monde peut vérifier…)

# 13 études comparaient les aliments bio avec des aliments conventionnels avec l’espoir de trouver plus de mycotoxines dans les premiers. Bon !

# 6 études ne montrent pas de différence. Zut alors !

# 6 études montrent moins de mycotoxines dans les aliments Bio. Merde alors !

# Finalement une étude (sur 13) rapporte un peu plus de mycotoxines dans les aliments Bio.

Tout le monde a compris ma seule conclusion possible en tant qu’observateur indépendant (les mycotoxines c’est pas mon truc) : contrairement aux idées reçues qui pullulent dans l’agriculture conventionnelle et les experts travaillant pour Monsanto [pour faire simple], l’agriculture biologique n’est pas contaminée par des mycotoxines selon des savants en Italie, Norvège, Allemagne…

Pire, en termes de mycotoxines, l’agriculture biologique est plus propre que la conventionnelle.

Non seulement, on a moins de contaminants chimiques avec le Bio , mais on a aussi moins de contaminants naturels type mycotoxines sécrétées par des champignons.

Bon Dieu ! Mangeons Bio. Urgent !

PS (pour rigoler un peu) : les statines naturelles (par exemple celles qu’on trouve dans la levure de riz rouge [poison ça, pas manger, même pas donner aux rats...] sont des sortes de mycotoxines. No comment !

 

 

 

 

 

JE M’EXCUSE TRES OFFICIELLEMENT

 

Mon épouse qui fait partie des « plus belles femmes du monde » (et que j’adore) ; et qui, comme telle, ne rate pas une occasion de rabaisser mon EGO me reproche de (sans cesse selon elle dans mes réponses aux visiteurs du Blog et ailleurs) renvoyer à mes livres ; à l’un ou un autre en fonction des questions.

Comme si je faisais du « merchandising » comme y disent dans les supermarchés…

Je m’en excuse !

Mais lire nos livres (ou nos articles scientifiques en anglais) est la meilleure façon d’obtenir l’information que l’on recherche. Car il est impossible de donner brièvement (sur un blog) une réponse intelligente à une question compliquée.

Et les questions qui me sont posées sont rarement simples, malgré leur apparence simple.

Pour des réponses simples ou niaiseuses, il faut plutôt s’adresser aux « experts » lipidologues et cardiologues dont nous avons eu des échantillons récemment à la télé (sur la 2 et aussi la 5) ; en provenance de la Pitié-Salpêtrière à Paris ou d’ailleurs [aux USA et au Québec aussi, il y en a quelques uns qu'il faudra enregistrer au Musée des Plus Grands Comiques, avec Coluche et les autres] ; alternativement il y a quelques perroquet savants au Zoo de Vincennes…

Donc, je m’excuse ; mais malgré cette contrition, je vais continuer à vous encourager à vous les procurer ces livres ; et si vous ne voulez pas les acheter, volez-les…

S’ils vous paraissent compliqués, acharnez-vous et concentrez-vous car ils ne le sont pas vraiment. Et puis, vous pouvez sauter des paragraphes ou des chapitres du moment que vous obtenez les informations que vous recherchez pour votre cas personnel à un moment précis ; vous y reviendrez plus tard pour comprendre encore mieux.

Sachez-le, si ce Blog existe c’est pour répondre aux questions que soulève la lecture des livres ! Les livres et le Blog sont inséparables.

Sachez-le aussi, aucune erreur importante (sur le fond) ne m’a jamais été indiquée !

Des imprécisions certes, des petites erreurs certes ; mais sur le fond je n’ai rien eu à changer au cours des 12 dernières années. Ce n’est pas de la vanité.

Si je dis cela c’est pour susciter votre confiance et vous inciter à insister dans votre lecture (même si vous n’êtes pas un grand liseur – ou liseuse) car ça pourrait vous sauver la vie.

Bref, je ne peux faire autrement que de vous encourager à consulter nos livres.

Je le répète, ils peuvent vous sauver la vie ; beaucoup plus que de consulter ce Blog ou d’échanger via Tweeter.

 

 

 

 

Quelques dates et rendez-vous

 

1- Le samedi 26 Septembre à 16:00, je serai à la Bibliothèque Municipale de Grenoble (à Grand Place) pour une conférence sur la diète méditerranéenne et quelques échanges avec le public si il y a demande…

2- Le samedi 3 octobre (dans l’après-midi), je serai au Parc Floral de Vincennes à Paris pour deux conférences ; l’une en séance plénière sur la diète méditerranéenne ; puis une autre (en plus petit comité) pour parler du cholestérol et des statines ; pour rigoler un peu ; quoique ce ne soit pas drôle du tout, cette sombre affaire…

3- Le mardi 6 Octobre à 20:30 sur la 5 (TV ; Enquête de Santé), je serai dans un film sur le cholestérol et les statines. Je ne connais pas le contenu réel de ce film. Je n’ai pas été invité sur le plateau (genre Table ronde) « en direct » après le film. Je redoute fortement que sous prétexte d’impartialité (si vraiment le film dit ce que je veux dire…), on invite des « supposés » experts indépendants et objectifs [je n'en connais pas, à vrai dire...] pour casser en partie le message que j’aurais essayé de faire passer [médicaments inutiles et toxiques à proscrire sans exception] ; on peut faire confiance aux « présentateurs » pour ce genre de boulot très professionnel du genre ["il ne faut pas exagérer ; ne tombons pas dans les excès, etcétéra..."] ; à moins que les invités (dont je ne connais pas la liste) ne laissent point faire ; ce n’est pas impossible…

Je propose que nous nous retrouvions en direct sur Twitter pendant l’émission ; je twitterai pour donner mes impressions [satisfecit ou non].

Vous pourrez me retrouver à :  https://twitter.com/MdeLorgeril/

Allez, on va bien s’amuser ; quoique ça ne soit pas très drôle, cette sombre affaire…

 

 

 

Les programmes télévisuels sont-ils utiles à l’émergence des évidences en médecine ?

 

C’est une question compliquée car la « télé » a des impératifs : l’audience, certes ; donc plaire au plus grand nombre ; mais aussi se faire comprendre du plus grand nombre ; le contraire de l’élitisme ; distraire et faire du spectacle pour des spectateurs passablement abrutis par des conditions d’existence [travail, famille, patrie, ...] qui ne contribuent pas à l’ouverture des esprits.

J’ai souvent été « aspiré » (depuis mes premiers exploits médico-scientifiques du milieu des années 1990s) par cette enivrante spirale spectaculaire. J’en ai toujours  (j’ai bien écrit « toujours » ; donc sans exception) gardé un goût amère en me disant à chaque fois qu’on ne m’y reprendrait pas…

Et pourtant, de façon répétitive, je suis retombé dans cette ornière désastreuse ; et à chaque fois pour toutes sortes de bonnes raisons.

Et aujourd’hui encore. Et donc encore une fois, je me dis que je n’aurais pas dû, que je ne devrais pas ; et je le fais pourtant !

Je demande pardon !

Question : pourquoi malgré cette frustration répétitive (et attendue), je recommence ?

Réponse : ce n’est pas une question d’égo, je sais que je serai toujours un peu ridiculisé, associé à d’autres déclarants dont je ne partage pas les idées ; et surtout que jamais mes idées seront correctement présentées. Alors pourquoi ?

Parce que j’ai toujours un peu l’espoir que ça pourrait rendre service à quelques uns, éveiller quelques consciences, provoquer quelques réactions favorables aux idées et théories que je défends et surtout éviter à quelques uns les malheurs que la médecine moderne leur réserve…

Bilan : concernant la seule question du cholestérol et des médicaments anticholestérol, la bagarre dure depuis 12 ans. Ai-je gagné quelque chose ? Ai-je fait avancer les choses grâce à des participations à des télés ou des radios ?

Pas sûr ! Peut-être serait-il préférable de « cultiver son jardin » comme disait Voltaire…

Avis des visiteurs souhaités ; avec comme question principale : avons-nous quelques bonnes raisons de « participer » à ces tristes spectacles ?

Exemple à prendre : la dernière émission « Cash investigation » de la 2 visible désormais sur le web.