Comment le journal Le Monde se déshonore en faisant mentir les chiffres ! [délires vaccinologiques : saison 10]

 

Pour des raisons qui échappent à l’entendement du vulgaire (dont je fais partie) mais qui sont sans doute de très bonnes raisons commerciales, le quotidien du soir est soudainement devenu un militant forcené d’une cause perdue d’avance : la vaccination maximaliste obligatoire.

Dans un article (mis à jour le 22 mai 2017 à 11:39) produit par une « petite bande de joyeux déconneurs » dont on peut vérifier l’indubitable expertise et les objectifs en visitant le site (ci-dessous), nos data-journalistes (comme ils disent) veulent faire pédagogie.

On n’attendait qu’eux pour enfin comprendre : merci les amis ! Pas sûr toutefois que nous ayons compris ce que vous vouliez nous faire avaler de force.

Ainsi donc se met à délirer un média respectable… qui pourra toujours arguer, certes, de la liberté d’expression pour justifier de ces ridicules compromissions. Ils feront encore pleins d’articles, nos artistes, sur la post-vérité et le complotisme…

Y a t-il encore un pilote à la barre du paquebot Le Monde ? Le feu couve dans les cales du Tétanic, il suffira d’un « petit » iceberg…

Ses rédacteurs, donc, un peu médicalisés et sans doute un peu scientifisés donnent dans la grosse artillerie et font parler les chiffres… à leur guise.

Pour faire parler et faire émerger la réalité, chers jeunes amis, il est préférable toutefois de ne pas trop « torturer » les témoins.

Nos exégètes de la vaccination maximaliste veulent donc prouver que la vaccination nous a définitivement débarrassés de certaines maladies à obligation vaccinale. Ils prennent plusieurs exemples et commencent par la diphtérie.

Faute de temps et parce que nos jeunes amis me fatiguent (et feraient mieux de retourner à leur école de journalisme), je ne discuterais que de la diphtérie ici.

Pour conforter leurs vues, par bêtise, maladresse ou peut-être (je n’ose l’imaginer) dans l’intention de tromper, ils produisent un graphique qu’ils pensent définitifs et que je reproduis à mon tour ci-dessous :

Vu rapidement comme ça, le vulgaire (dont je fais partie) est impressionné : 99.98% !

Badaboum !

S’ils avaient un minimum de l’humilité qui caractérise les vrais scientifiques, ils sauraient que ce genre de chiffres laissent généralement… rêveurs ou incrédules en médecine : soyons raisonnables.

Question : pourquoi montrent-ils les chiffres qu’après 1946 alors qu’ils clament que la vaccination fut rendue obligatoire en 1938 ?

Pour être précis, il faut ajouter que le vaccin anti-diphtérique date des années 1920s et que son utilisation se répandit rapidement dans tout le pays ; avec déjà une obligation au service militaire dès 1930.

Un honnête et consciencieux investigateur (pas un vulgaire militant de la post-vérité) se doit de montrer les chiffres depuis le début du 20ème siècle par exemple. Ces chiffres existent, ils sont publiés et notre ami Michel Georget les a rendu très accessibles dans ses ouvrages, par exemple dans « Vaccinations. Les vérités indésirables » (Éditions Dangles, 2000).

Je reproduis le graphique de la page 197 et chacun peut vérifier la véracité des chiffres.

Ciel, que vois-je ?

Pleins de choses passionnantes pour un investigateur humble, honnête et précis :

1) l’incidence de la diphtérie a plutôt augmenté avec l’introduction (non encore obligatoire mais supposément utile) du vaccin dans les années 1920s ;

2) l’incidence de la diphtérie en France a connu un pic (après l’obligation vaccinale en 1938) alors même que des campagnes massives (et obligatoires) de vaccination furent organisées par le Régime de Vichy dans la France occupée ;

3) l’épidémie de diphtérie s’est éteinte progressivement (et plutôt) lentement après la guerre ; et apparemment de façon indépendante de la vaccination ;

4) ce qui m’amène à conclure prudemment que bien d’autres facteurs que la vaccination anti-diphtérique jouent des rôles décisifs dans les épidémies de diphtérie ;

5) ce qui ne m’amène pas à conclure imprudemment que la vaccination anti-diphtérique ne peut pas (au moins un peu) contribuer à protéger les populations.

Comme le souligne Michel Georget, ces données (quoique percutantes) doivent être confirmées par des comparaison avec des populations témoins dans le temps et dans l’espace. Dit autrement, que s’est-il passé ailleurs ? Et aussi avant et après vaccination ?

Michel Georget, qui est lui-même un vrai décodeur de la réalité des faits, rapporte les chiffres d’incidence de la diphtérie en Norvège entre 1919 et 1943.

Que décrivent les Madsen (les investigateurs norvégiens) ?

Un effondrement de la diphtérie en Norvège entre 1919 et 1939 alors que la vaccination n’était ni obligatoire ni couramment pratiquée. Quand la vaccination a été rendue obligatoire en 1941 (sous la pression de l’armée allemande occupante), la diphtérie a explosé en Norvège ! Badaboum !

Je n’en conclurais pas pour autant que la vaccination a provoqué une nouvelle épidémie en Norvège. Je me contenterais de dire que :

1) d’autres facteurs (que la vaccination) sont cruciaux dans l’apparition ou la réapparition de la diphtérie ;

2) face à ces facteurs, la vaccination est apparemment inefficace ou inutile !

Ce sera mon dernier mot sur ce sujet !

Je vous laisse à vos pensées personnelles ; et vous encourage à la plus grande bienveillance vis-à-vis de nos « petits déconneurs du grand quotidien du soir« …

D’autres, plus rigolos mal élevés, diraient : « Vos gueules, les mouettes ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

147 réflexions au sujet de « Comment le journal Le Monde se déshonore en faisant mentir les chiffres ! [délires vaccinologiques : saison 10] »

  1. Inoxydable

    Pour « Lebreuth » afin qu’il puisse brouter, voici un extrait d’un article :

    « En Allemagne pendant la dernière guerre, la vaccination est devenue obligatoire et l’incidence de la maladie est passée de 30 000 cas en 1926 à 153 000 cas en 1945. Après la guerre, la vaccination a été abandonnée pour des raisons économiques et les 153 000 cas sont tombés à 20 950 en 1952. Dès 1960 le nombre de cas était devenu négligeable. »
    parue sur ce site et il y a des références qu’il pourra vérifier par lui-même , à moins qu’il ne soit « rétif » :

    diphtérie – vaccins.biz
    http://www.vaccins.biz/dipht%E9rie.htm
    En Allemagne pendant la dernière guerre, la vaccination est devenue obligatoire … Lorsque la vaccination contre la diphtérie commença …
    Bon appétit.

    Répondre
  2. Emilio

    J’espère que les aimsibiens sont conscients que les propos provax et les dérapages vont se multiplier sur ce blog, sur Facebook, sur Twitter, sur Mastodon (voir mamot.fr #aimsib ) et Framasphere ( #aimsib ).

    La propagande vaccinale est finalement très simple … Elle est essentiellement constituée d’un arsenal de mots et de concepts que l’on répète à l’infini (complotiste, antivaccin, théorie du complot, la vaccination est solidaire, sûr et infaillible etc.). Mais il n’y a que des peureux derrière ses mots… plus j’analyse le truc et plus j’ai le sentiment qu’il n’y a que des gens qui ont peur de s’être trompé en se vaccinant eux-meme, leurs enfants ou leurs patients.

    Va pas falloir se laisser impressionner …

    Par ailleurs, la propagande vaccinale est bête et méchante, c’est « de la fonte ». On est à des années lumières de l’esprit de finesse …

    Si chacun prend des notes concernant l’ensemble des attaques (nature et argumentaire développé) dont il est victime, il rend service à la communauté car permet d’avancer vers un faisceau de contre-arguments significatifs contre ceux qui veulent vacciner de force les petits français.

    Répondre
  3. Reliquet

    Moment très désagréable du web.

    Le « Lebreuth » est issu d’un blog Facebook qui se nomme « les médecins ne sont pas des pigeons ».

    30.000 abonnés et seulement 30 outrés de la culture du doute mais qui font la Loi.

    Statines, vaccination? Pas de réflexion, qui veut ergoter appartient forcément à une secte.

    Donc sur plainte auprès de l’administrateur du site et après tentative d’intimidation auprès de mon Départemental, je suis dorénavant frappé d’interdiction d’expression sur ce site. Je n’ai jamais été mis en défaut d’argumentation ni de confraternité, on m’a reproché pire, témoigner et argumenter.

    L’un d’eux a réussi a écrire un jour que voyez bien qu’il appartient à une secte, il a réponse à tout!

    Je ne sais que dire face à Lebreuth, lui montrer comment se construit une réflexion critique, lui donner des arguments de réflexions sereins, je pense que les habitués de ce blog pourraient lui délivrer une belle leçon de pédagogie patiente, mais la patience est-elle enseignée au CNRS, ça…

    Puisque les Lebreuth m’ont interdit toute expression, peut-être pourrions-nous nous montrer d’un autre calibre intellectuel?

    A chaque question (intelligente), un réponse?

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Reliquet

      Certes ; mais seulement jusqu’à certain point…
      Pour s’exprimer en toute sérénité, il y a l’AIMSIB qui grâce à vous monte en puissance…
      Pas besoin d’être nombreux…

      Quelques fois, il suffit d’un seul pour faire bouger des plaques tectoniques : Marc Girard, Michel Georget, Irène…

      Répondre
      1. Francoise
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        @ Bon Dr MdeL
        Les plaques tectoniques bougent trèèès lentement, mais « irrépressiblement »… rien ne les arrête, jamais ! Et c’est ce mouvement qui soulève les montagnes :-)

        Répondre
    2. DR ISABELLE CHIVILO
      En réponse à : Reliquet

      sur les réseaux sociaux, lebreuth continue à harceler.. lui ai dit que l’on avait un boulot, nous, qu’il fallait se calmer avec l’immédiateté.. mais je pense aussi , il faut que l’on prépare des réponses argumentées à leurs questions. si on ne répond pas , ils prennent tout le monde à témoin, comme quoi , on n’a rien à leur répondre…
      Les pigeons ne m’ont pas encore virée.. donc j’ai toujours la porte d’entrée.. et oui,ce que je poste est partagé par d’autres qui ne disent rien… ( en plus de ce qui lu et partagé sur mon profil )
      J’ai cherché un peu sur internet : Lebreuth dit être médecin de la fac d’amiens , vivant à Perpignan, pas trouvé de médecin à ce nom, mais peut être est ce un pseudo )

      Répondre
        1. Inoxydable
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Euh…Pourquoi d’ extrême droite ? Pour moi c’est plutôt un larbin de Big Pharma et des financiers associés qui mènent de plus en plus la barque. J’ai vérifié aussi , pas de toubib à ce nom nulle part. Je parie que s’il mettait son vrai nom ( supposé qu’il soit médecin) on verrait des conflits d’ intérêts à la pelle , ou alors une soumission aveugle à son mentor de la fac d’Amiens.
          Je n’ai plus  » fèces de bouc » et donc je ne peux plus vérifier, mais il y a quelques mois j’ai lu un échanges entre deux ex internes d’Amiens qui vomissaient sur MdL et l’AIMSIB et il me semble qu’ils s’appelaient par leur prénoms. Ca doit pouvoir se retrouver.

          Répondre
          1. Akira
            En réponse à : Inoxydable

            Economiquement, c’est tres tres liberal. Pour moi (mais l’Amiral n’est pas d’accord), on peut appeler ca de l’extreme droite …

  4. Liane

    Bonjour à tous,
    Bonjour Docteur

    Je suis allée faire un tour rapide sur Face-book dans le pigeonnier…eh bien ça discute!
    -les médecins ne sont pas assez payés et il faut en finir avec la sécurité sociale; ça serait mieux pour les patients d’avoir une assurance privée, etc… j’ai perdu 2 à 3 minutes, ça ira comme ça.
    Je tiens à vous remercier de nous apporter toutes les explications mises à la portée de tous (étant moi-même juste une patiente , souvent im-patiente ), j’ai appris énormément de choses grâce à votre blog et aux contributions des autres participants (sauf votre chéri, bien sûr).

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Liane

      J’ai aussi compris que le des pigeons est assimilable à celui des palmipèdes…
      Mais il y a probablement « autre chose » dessous que nous n’allons pas tarder à découvrir…
      ¨Être maltraitée par ces gens-là mérite une médaille…
      C’est la preuve « a contrario » !

      Répondre
      1. isabelle chivilo
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        ça y est , j’ai été virée par les palmipèdes….. dommage, vu les 34000 abonnés qui lisent sans rien dire.. Ils ont même créé une autre page ( les « vrais  » médecins ne sont pas des pigeons ) où pour entrer il faut montrer patte blanche ( réservée médecins, externes et internes sur preuve ( certif scolarité, N°conseil ordre etc.. ) si j’avais le temps je créerais la page des « les médecins ne sont pas tous des moutons de panurge »…lol
        Quant aux quelques hurleurs, Lebreuth impossible à trouver .. par contre Nanou Liso en fait , c’est Agnes Lisoprawski , psychiatre à Paris..

        Pour celles qui ne sont pas encore faites virées de la page, on peut peut être récupérer des abonnés… Etonnez vous que moi et Vincent , nous soyons exclus mais que heureusement , nous publions sur nos profils respectifs …. sous entendu, ceux des abonnés, qui le souhaitent , peuvent venir s’instruire chez nous …(!
        Je suis étonnée que les syndicats de médecins ne s’expriment pas.;Ceci dit , à la FMF , cela commence tout doucement .. sur le fait de l’obligation..Suis sur le forum FMF ( y suis syndiquée ) , certains demandent si le syndicat soutiendra les médecins qui refuseront de se soumettre à l’obligation vaccinale des enfants.. J’attendais que ça bouge un peu pour les informer .. vais y aller doucement ( le syndicat est très divers dans sa composition..) …Bon là je ne risque pas de me faire virer du syndicat vu que le président est un de mes associés ..

        Répondre
  5. Charles

    Discussion animée !!!

    pour ma part, sur un graphique incluant le guerre, je zappe la zone. Donnees peu fiables.

    Par contre si voulait monter que ce sont les condition d’hygiene qui sont le moteur de l’epedemie, ca je ne dis pas… Nos grands parents nous en ont conté les horreurs

    Je ne comprend toujours pas en quoi l’obligation constitue une strategie pour rapprocher le bon peuple du bon vaccin

    Ni ce que le pneumocoque ou le VHB font la… Et pourquoi pas l’hepatiteA?

    Répondre
    1. Inoxydable
      En réponse à : Charles

      Cher ami ( si vous permettez) vous dites que vous zappez la zone comme étant peu fiable. C’est mal connaître les allemands en la matière : j’ai eu l’occasion de voir un livret militaire individuel allemand, il contient à peu près la même chose que le Français, la religion en plus. Voici un extrait du site Français:
      Livret militaire – Sources de la Grande Guerre
      sourcesdelagrandeguerre.fr/?tag=livret-militaire
      « Il contient notamment les informations suivantes, plus ou moins bien renseignées sur chaque homme : état civil, signalement, situation militaire, campagnes, blessures, décorations, instructions diverses, compétences particulières, avis de changement de domicile, fiche de vaccination. Très rarement, on y trouve une photographie d’identité. En cas de blessure, on peut en détacher un billet d’hôpital, qui doit être rempli au poste de secours avant tout évacuation vers une formation sanitaire. Le livret contient également un bon pour servir de feuille de route, en prévision du retour au foyer par voie de chemin de fer, ainsi que le fascicule de mobilisation, qui indique quand et comment rejoindre le lieu indiqué en cas de mobilisation. »
      Si ça ce n’est pas fiable, qu’est ce qui l’est alors ?
      D’autant que les Nazis dans leur délires de précisions et dans l’horreur de leur travail macabre, allaient jusqu’à répertorier le dents en or des morts en camps de concentration. Un ancien comptable de camps de 96 ans vient justement d’être condamné en Allemagne … Allez lui demander.
      Sur cet autre site, s’agissant d’un forum on y voit quelques photos de livrets Allemands avec les vaccins indiqués ( je n’y ai pas vu celui de la diphtérie mais il manque souvent des pages. A voir
      Vos livrets militaires allemands WWII (Soldbuch, …
      http://www.passionmilitaria.com/t56139-vos-livrets-militaires-allemands...
      Bon, pour les passionnés de ce genre de blog, ce ne sont pas les informations sur vaccins qui priment mais les campagnes militaires, les armements. Juste pour information.

      Répondre
      1. phil
        En réponse à : Inoxydable

        j’ai eu maille à partir récemment durant 2 mois avec 1 zig assez documenté, et qui soutenait mordicus que MdL était un charlatan et que le cholestérol était bien à l’origine de l’athérosclérose…

        Débat rapidement violent, entretenu par plusieurs « Cholesterol Skeptics » eux-mêmes fort bien documentés.

        jusqu’à ce qu’un intervenant demande au zig : c’est quoi votre métier ?

        Réponse : c’est pas votre pb…

        Réponse à la réponse : alors vous êtes exclu du débat car on a besoin de savoir dans quelle branche vous travaillez.

        L’argument a fait mouche et la fine (mouche) a expliqué qu’il vendait des compléments alimentaires… pour lutter contre le cholestérol. Depuis 20 ans sans doute.

        Ce long développement pour dire que dès qu’on creuse 1 peu dans le CV de certains aficionados exaltés, on trouve… des question de pognon.

        CQFD,

        Si M. Lebreuth veut bien nous dire son vrai nom et son vrai job, on aura fait 1 grand pas en avant.

        Et comme disait l’Africain, hier nous étions au bord du gouffre, depuis on a fait 1 grand pas en avant

        Répondre
  6. Emilio

    Lebreuth n’a jamais dit qu’il était favorable à l’obligation vaccinale.

    La seule menace immédiate est celle-ci : que la « provocation-test » du Buzyn ne rencontre aucune résistance. Notre gouvernement veut réexaminer CHAQUE ANNÉE la liste des vaccins obligatoires, c’est clairement notifié ici : http://www.gouvernement.fr/argumentaire/8-nouveaux-vaccins-obligatoires-pour-les-enfants-de-moins-de-2-ans

    Les 8 vaccins obligatoires ne sont qu’un « ballon d’essai ».

    C’est inutile de s’adresser aux médecins, il faut s’adresser aux parents. Il faut trouver un argumentaire (une méthode ?) pour clouer le bec à ceux qui n’ont que les mots « Complotiste ! Antivaccin ! Imposteur ! » à la bouche.

    L’argumentaire des vaccinateurs repose sur une méthode consistant à déporter un débat rationnel (efficacité et utilité des vaccinations) vers l’intégrité de la personne qui interroge (imposteur!). Mentalement, celui qui suit la discution, qui aurait pu être convaincu par un argument rationnel voit son ego sollicité… Il sent son honnêteté et son intelligence mise en cause (comment ai-je pu commencé à croire un vilain « antivax » ???).

    Avoir le dernier mot est inutile. Il faut être visible … Ceux qui « doutent » sont légions, mais ils n’ont pas envie de s’impliquer dans des débats stressants, ça ne les empêche pas de lire.

    Il faut être visible auprès des gens les plus directement concerné par la vaccination (les parents) qui ont horreur d’être pris pour des cons, surtout si l’on parle de la sécurité de leur enfants, mais qui peuvent avoir eux-mêmes une certaine résistance à reconnaître qu’ils ont pu se faire avoir.

    Viendez sur Framasphere (visible sans inscription) : https://framasphere.org/tags/aimsib

    Et Mastodon : https://mamot.fr/@Aimsib

    Répondre
    1. Minoque
      En réponse à : Emilio

      Oui un bel argumentaire bien ficelé Emilio mais on pourrait peut-être aussi demander aux parents de s’informer en cherchant un peu (comment qu’on a fait nous ?) en se documentant afin d’aller voir plus loin… Il s’agit quand même de la santé publique ! Et ils ont eu des exemples avant…

      Et pi sur les 34000 abonnés des médecins ne sont pas des pigeons pkoi quelques uns sont-ils aussi virulents, vulgaires, parce que complotiste et imposteur c’est presque gentil quand on lit, de la part d’une psy ? comme Nanou Liso, psychopathe oui (ça peut s’expliquer :-) ou Lebreuh Mg et Guillemin cardio ? d’autres genres d’immondices de la part de gens qui ont une autre vocation que de vociférer de la sorte et qui sont censés soigner, être à l’écoute… On est mal très très mal avec cette génération de trentenaires qu’ils soient aussi aveuglés de clichés tout faits et bien relayés pour que ça rentre et reste dans le crâne …
      On se demande pkoi ? Ils ne sont pourtant pas inféodés eux comme ils disent , n’ont-ils pas envie de changer la branche ou ils restent assis parce que s’ils continuent ainsi ils sont en train de la scier pour les 33998 restants qui les lisent … j’espère !

      Répondre
    2. DR ISABELLE CHIVILO
      En réponse à : Emilio

      Oui je suis d’accord avec Emilio. ceci dit , parler aux parents, n’empêche pas de parler aux soignants…et il faut être visible ++++ avec un argumentaire tout prêt.. Tout le monde ne lira pas les livres de Michel Georget ( même si je donne les réf aux patients ! ) , ne lira pas les articles de MdL ni sur Docdu16 .. Lire des « trucs » longs, c’est devenu difficile , tout le monde zappe..
      Sinon 1/ les 2 principaux hurleurs des pigeons +-sous pseudo , ne représentent qu’eux mêmes. Je vais peut être arriver à en savoir un peu plus sur eux..
      2/ Le monde de la vaccinologie rejoint le monde des pesticides etc… Les lobbyistes habituels qui dézinguent les chercheurs indépendants ( dont le CRIIGEN ) sont en train de réagir sur les vaccins.. Quand je disais que le discours des décodeurs du Monde me faisait penser à celui que je connais bien des pro ogm,…. Les mecs ont du temps, écrivent des articles longs , avec moults graphiques , s’auto référencesnt entre eux… ex http://seppi.over-blog.com/2017/08/vaccins-encore-une-tribune-indigente-dans-le-monde.heureusement-il-y-a-les-decodeurs.html…. Wackes Seppi ( de son vrai nom André Heitz ) .. inutile de mettre d’essayer d’argumenter chez eux, on perd son temps ( et eux , en ont du temps ).. ( je me suis plusieurs fois frottée à eux ) .. Une enquête qui date un peu avait dénoncé leurs agissements ( https://www.combat-monsanto.org/spip.php?article1069) ( enquête faite par Benjamin Sourice que nous connaissons bien au CRIIGEN ) …
      Il y a une tripotée de sites et blogs de ce genre ( théière cosmique, imposteurs.org etc.. ) même manière de faire que les pro-vaccins… J’en ai croisé – en particulier au tribunal lors de procès que nous avons intenté pour diffamation ( ex Adrover/Suwalki des imposteurs )..
      bref faut s’attendre à ce que ce petit monde s’agite ++ même si leur audience n’est pas immense , on les voit de temps en temps… Je vais rarement sur leur blog ( sauf si je veux mettre un commentaire court et lancer quelques piques ) ..

      Répondre
      1. DR ISABELLE CHIVILO
        En réponse à : DR ISABELLE CHIVILO

        Bon sinon, je viens de voir un jeune patient de 20 ans ( 2ème fois que je le vois ) , un contact un peu particulier, la 1ère fois que je l’ai vu, me suis demandée s’il n’avait des « traits »‘ autistiques..Là il vient me voir avec sa grand mère parce que , voulant faire une formation d’auxiliaire véto, on lui demande des vaccins et il ne veut pas se faire vacciner … contre rien parce que : lui et sa gd mère me racontent, à l’age de 6 mois après avoir eu infanrix quinta + engerix B, ses parents ont vu son comportement changer, repli sur lui, refus du contact.. ça a duré jusqu’en milieu de maternelle, là une « psy? » l’a pris en charge quelques temps.. Il lie ça avec les vaccins ( bon moi je penche plutôt pour l’engerix il a eu quand même ses 3 doses ) ..Les médecins ont toujours dit c’était rien … dernier vaccin en 2003 ( DTP) .. depuis il ne veut plus rien… du coup, pour entrer dans son école il doit être vacciné contre le tétanos.. j’ai prescris une sérologie ( qu’il puisse opposer à son école si on lui demande ) mais son immunisation est basse, on va être coincé….. en plus, rupture de stock pour le vaccin antitétanique….. et bon je trouve qu’il a des séquelles neuro-psy .. Suis bien embêtée.. et pour le vaccin et pour ses troubles ( que ni lui ni sa grand mère ne semblent voir .) .

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : DR ISABELLE CHIVILO

          Troubles neurologiques ?
          Même bénins ?
          Il s’agit d’une contrindication évidente à toute nouvelle vaccination. Il faut inscrire ça sur le carnet de vaccination ; et personne ne viendra vous embêter…
          Par contre, l’école d’auxiliaire véto va t-elle l’accepter ?
          Mon conseil : inscrire seulement « contrindication » sur le carnet de vaccination et croiser les doigts pour que ça passe ; en cas de questions de l’école, de confrères ou d’une Autorité quelconque, vous faites référence au « secret médical » en premier et si insistance, vous laissez habilement filtrer que vous avez un dossier… Il faut l’avoir !

          Répondre
          1. Reliquet
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Bonjour Isabelle,

            Il existe une rafale de prétextes à utiliser tant pour les médecins que les familles dans le bouquin de Jean Pierre Joseph « Vaccins, on nous aurait menti », Testez Ed. en fin d’ouvrage.

          2. DR ISABELLE CHIVILO
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            le souci c’est que les troubles apparus à l’âge de 6 mois ne sont notifiés nulle part sur le carnet, les médecins ayant visiblement pris ça à la légère…d’ailleurs, peu de choses écrites sur le carnet de santé… L’idéal serait que je puisse voir un des 2 parents qui puissent me décrire chronologiquement et précisément les faits ( parce que l’ado bien sûr ne se souvient pas et me répète ce que ses parents lui ont raconté ) .. EN tous cas, il est très anxieux vis à vis d’une quelconque vaccination..je vais lui faire un certification de contre indication , le problème c’est que l’école peut refuser l’inscription…..
            C’est le problème avec les jeunes qui s »‘inscrivent en 1ère année de médecine, obligation de la vaccination contre hépatite B alors que la plupart ne feront pas médecine…….Difficile pour eux de résister à la pression.. si on leur dit qu’ils ne pourront pas s’inscrire sans ça.. même si ce n’est pas vrai…

          3. DR ISABELLE CHIVILO
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            la rentrée de septembre risque d’être plus agitée ( nous les médecins, on va voir beaucoup de gamins ( entrée en crèche, certif etc. ) c’est l’occasion d’en parler . Mais je pensais à une chose, je sais que le programme du congrès de l’IPSN est déjà finalisé mais on ne pourrait pas demander à Augustin de Livois de prévoir une conférence à  » 3 mains » , les 2 michels + vincent sur les vaccins? parce que les gens vont forcément poser des questions .. et le congrès c’est 3 000 personnes donc bonne audience.. j’ai fait les 2 premiers ‘( accompagnant GE Séralini puis Christian Vélot ) et je me suis déjà inscrite pour celui ci..( cette année , c’est notre vénérable président du CRIIGEN Joel Spiroux qui officie ). Vous en pensez quoi?
            Bon sinon, va falloir que je me relise les livres de Michel Georget et lire celui de JP Joseph

      2. Emilio
        En réponse à : DR ISABELLE CHIVILO

        Ces sites (tout comme pseudo-science.org , psiram , hoaxbuster, les « decodeurs » du Monde etc …) sont en mission commando pour détruire la réputation de tout individu qui se mettrait sur le chemin de l’obligation vaccinale géante.

        Ces gens ne sont pas des enfants de coeur. Vers la fin de l’année, ils vont pilonner comme jamais (antivaccin ! Complotiste ! Imposteur ! Vous vendez des livres ! Les antivaccins profitent de la vaccination des autres ! Etc …).

        Voilà un commentaire reçu sur Framasphère, qui vous donne un avant-goût de la merde contre laquelle il va falloir lutter en fin d’année :

        « Comme d’hab, une série d’inepties sans aucune source scientifique…
        En plus là, on y ajoute des procès d’intentions, allez, je débunke :

        La peur des vaccins est irrationnelle :
        https://www.youtube.com/watch?v=UjQ2Jk-yT9U

        Réponse à une vidéo antivax :
        https://www.youtube.com/watch?v=IGh663zSdgw&t=1239s

        Deux vidéos explicatives sur la vaccination :
        https://www.youtube.com/watch?v=YBKxH0oPKEw
        https://www.youtube.com/watch?v=msnP5I3n3HE

        Les quatre vidéos citent des sources scientifiques ou des sources citant des sources scientifiques dans leurs description.

        Une dernière vidéos sur les niveaux de preuves et le fonctionnement des publications scientifiques (très méconnu du grand public) :
        https://www.youtube.com/watch?v=pyj6ysoUBNw

        Pour conclure donc, je ne vois absolument aucun rapport entre la vaccination et la consommation d’alcool sauf si on tient compte de quelques rumeurs infondées. »

        Il va falloir se durcir les gens … Ce n’est pas en contrant point par point les affirmations de ces vidéos que l’on pourra lutter contre ce genre de propagande.

        C’est à NOUS d’imposer le point de départ de toute réflexion, selon NOS critères, pas les critères du ministère de la santé.

        Le 1er janvier 2018 sera un nouveau point de départ qui va rebattre les cartes concernant les moyens de lutter pour la liberté vaccinale.

        Nous n’avons pas à négocier autre chose que la liberté vaccinale. Notre énergie doit se focaliser sur ces points:

        - Pas d’obligations vaccinales légale
        - Pas d’exigibilité des preuves vaccination avant entrée en collectivité
        - Pas de carnet de vaccination électronique.

        Céder sur l’un de ces 3 points constitue une négociation. Ne pas négocier… et garder notre crédibilité.

        Répondre
        1. Stéphane
          En réponse à : Emilio

          C’est aussi dû à la génération. Je suis un peu plus vieux qu’eux, la quarantaine, et je ne plonge absolument pas dans le scientisme (car c’est de cela qu’il s’agit). L’enseignement officiel doit être mis en cause, surtout l’absence totale de réflexion philosophique et littéraire dans les sections scientifiques.
          Peut-on vraiment mettre au-dessus de tout les « études en double aveugle randomisées » comme le fait Hygiène mentale (proche des Décodeurs), par exemple ? Une épistémologie sur le sujet a-t-elle été déjà menée ? C’était la question que je posais naguère à MdL qui s’était un peu agacé (lol), sur la fiabilité des études scientifiques, de Lyon ou Predimed, mais peu importe l’étude en fait. Je pensais alors à un chiffre, un pourcentage de fiabilité, par exemple, mais je me rends compte que ça ne servirait à rien. On répondrait à des chiffres par d’autres chiffres.
          Qu’est-ce que la méthode scientifique ? Et quelle est sa valeur ? Voilà les questions que je me pose aujourd’hui, et je ne pense pas leur trouver réellement de réponse.

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Stéphane

            Vous confondez deux problèmes ; urgent de lire tonton Guy : 1) la validité de LA méthode scientifique en médecine ; 2) la validité des études (supposées) scientifiques mais qui sont des mises en scène commerciales…
            Urgent de changer de grille de lecture !

          2. Stéphane
            En réponse à : Stéphane

            Je ne pense pas confondre. Je parlais bien des études randomisées en double aveugle, leur fiabilité repose sur des mathématiques, en fin de compte. D’ailleurs, on utilise d’abord les ordinateurs pour éviter de perdre du temps avec des algorithmes qui testent à la place d’individus. Cette vidéo explique le protocole habituel : https://www.youtube.com/watch?v=P2oSxXyNSiw
            Je me demandais donc si on avait fait la critique de LA méthode scientifique, étude randomisée en double aveugle, vue par les scientistes comme le nec plus ultra de la science, la preuve absolue, quasi divine ? Parce qu’après tout, si la science physique a ses épistémologues, pourquoi la médecine ou la biologie en seraient exemptées ? Par exemple : http://s.bourdreux.free.fr/education/epistemologie/epistemo_physique.html

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Stéphane

            Admettons que nous parlions de la même chose. Après Paul Feyerabend, on n’a pas vraiment analysé (à ma connaissance) la méthodologie dans les sciences médicales ; vous pouvez au moins me lire moi, si je puis permettre en toute humilité, car j’ai plusieurs fois expliqué ces choses-là dans mes livres…
            Le problème reste qu’en théorie, l’essai clinique est ce qu’on fait de mieux ; mais que seuls aujourd’hui les industriels ont les moyens financiers (et la nécessité) de conduire des essais ; et la pression commerciale est telle que…
            Pour la suite, lisez-moi, merci !

          4. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Emilio

            Texte magnifique de notre ami ; mais qui exige discussion et réflexion, comme d’habitude…
            Contrairement à vous, je le trouve limpide ; aussi dans les « petites » obsessions de notre ami qui est friand de psychanalyse et, de fait, n’apprécie point qu’on s’en méfie (Karl Popper)…
            Sa réflexion gagnerait, à mon humble avis (mais que suis-je face à ce flot de culture ?), à s’inspirer plus de Kant (Emmanuel) et surtout Schopenhauer (Arthur)…
            Ça promettrait de belle soirées, un verre à la main, mais l’animal est peu accessible…

          5. Stéphane
            En réponse à : Stéphane

            Dans le Nouveau régime…, vous demandez qu’on vous fasse confiance sur votre évaluation de la qualité des études scientifiques pour chaque sujet traité. Je n’ai pas lu les ouvrages « polémiques », seulement vos livres sur la protection de la santé. Je pense que vous faites allusion à ceux-là. J’essaierai de me les procurer. Je vous fais confiance de toute façon.
            Je pensais seulement, un peu naïvement certes, que les résultats des études étaient au même niveau que celle de Lyon, 70%. Or, Predimed affiche 30% je crois. Mais peut-être que les deux études n’ont comme point commun que le régime méditerranéen. Quoiqu’il en soit, c’est positif et apparemment, aucune étude n’est négative sur ce régime. Il semble donc y avoir au minimum un consensus.
            Quoiqu’il en soit, je ne suis pas scientiste, j’apprécie surtout la culture méditerranéenne et son histoire, je ne mange pas méditerranéen parce que « la science dit que »… Par chance, il se trouve que la cuisine méditerranéenne protège(rait) aussi notre santé, alors tant mieux ! J’essaie d’ailleurs de laisser maintenant de côté les préoccupations nutritionnelles, pour retrouver une alimentation seulement liée au plaisir et à la culture, tout en étant confiant puisque je mange méditerranéen.

          6. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Stéphane

            Il n’y a pas d’expérience parfaite (toujours un défaut décelable notamment en clinique) ; nous devons être humble avec nos propres travaux ; ce qui importe c’est la transparence (totalement absente des expériences cliniques dites commerciales) et la reproductibilité…
            Predimed a beaucoup de défauts ; quand l’Étude de Lyon en montre très peu ou pas du tout (en toute humilité) ; et malgré les efforts désespérés de quelques crétins analphabètes pour en trouver jusqu’à inventer des chiffres [le spécialiste en la matière: le célèbre Professeur Moul… à gaufre, de Lyon, comme dirait le Capitaine Haddock) ; mais ça dépend certes de la façon d’examiner la méthodologie et les résultats… puis l’interprétation qu’on en fait.
            Au-delà des grands principes, « pas de meilleur experts des bottes que le bottier qui fait des bottes« …

        2. Minoque
          En réponse à : Emilio

          Jean-Luc ????
          Bon on peut se détendre un peu avant ce qui ns attend ! Déjà je vais tenter de répondre à un pigeon déplumé (merci Pascale) puisqu’il me questionne sur le lavage de cerveau … mais je n’aime vraiment pas m’exposer ainsi au lynchage irrespectueux et anti-démocratique !
          Et je retire le mot inféodé de mon dernier billet ( merci Pascale) ! Quelle naïve je suis et ça répond un peu plus à mes pkoi ils ne tentent rien pour s’amender ! La corruption est devenue infernale !

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Minoque

            Demandez à rico ; il va vous expliquer la « Société Spectaculaire et Marchande » … C’est notre spécialiste ; c’est plus clair que tonton Guy…

          2. Ricomart
            En réponse à : Minoque

            Quand l’économie toute-puissante est devenue folle… les temps spectaculaires ne sont rien d’autres.
            Jamais dans l’histoire des hommes… les mêmes ont été les maîtres de tout ce que l’on fait et de tout ce que l’on en dit.

        3. aubepine
          En réponse à : Emilio

          Sidérée! … au hasard d’une conversation, une jeune Pharmacien (ne?) me confie avoir fait les onze vaccins à sa petite fille, faute de DTP! sur ordonnance de son Médecin!…???
          Si tout le monde baisse pavillon ainsi !!!…

          Répondre
  7. gb

    A emilio
    Je suis bien d’accord que tout cela est un ballon d’essai …En tant que maman la tâche est difficile …Car déjà sans l’obligation on nous fait culpabiliser si on refuse certains vaccins. ..Il faut vraiment trouver la perle rare qui puisse entendre nos objections et autant dire que ça ne courent pas les rues. … sincèrement je pense qu’il faut se mobiliser..Beaucoup de parents autour de moi suivent les recommandations sans broncher…font confiance. ..

    Répondre
    1. Francoise
      En réponse à : gb

      @ gb
      Tenter de les réveiller, peut-être, les parents autour de vous ? Vous êtes ici au bon endroit, pour ce faire et y être accompagnée ! Et hop! on imprime des bonnes pages choisies des articles de Dr MdeL et on partage.
      Je sais, c’est ch***, ça gâche du papier et on peut se dire que c’est inutile…. ?
      Mon expérience pourtant… quand je donne l’adresse du blog : quasiment personne ne va voir !
      Quand je prends peine de donner un document imprimé… c’est comme si l’info prenait de la valeur (au moins toute la valeur que je mets, moi, dans cette intention est visible) et en ciblant bien mes destinataires… le retour est infiniment plus convaincant (et convaincu ou au minimum la plupart des gens sont ébranlés dans leurs certitudes ) !

      Répondre
  8. herve_02

    Je crois que c’est se battre contre les moulins : ils sont légions et peuvent engager autant de personnes qu’il faut (ils ont des milliards). Parler de preuves scientifiques est compliqué car ils peuvent publier des centaines d’articles et font du ghost writting, donc les seules études indépendants qui existent sont noyées dans les études frauduleuses ou fausses. Il n’est que voir le cas Séralini, ou pour ceux qui ont une mémoire plus longue celui de benveniste et aujourd’hui de montagnier. Ce n’est plus de la science que l’on voit aux manette de la santé publique, on ne peut pas parler science avec des gens qui n’en font pas.

    Si on ajoute que les études sur les vaccins sont ‘secret industrielle’ et qu’on ne peut pas les voir pour ‘reviewer’, il est juste impossible de contrer les discours scientifiques car aucune étude n’est faite en dehors de provax. A ce propos lors de son expertise sur la vaccination hepB, Marc Girard était tombé sur des morts pendant l’étude préalable à l’AMM, morts qui avaient été retirés du résultat.

    Je vois 2 angles d’attaques :
    - Leur demander des preuves scientifiques sur la protection de groupe. Parce qu’on en parle beaucoup comme d’un dogme mais peu de science dans la boucle.
    - Clamer haut et fort que c’est inconstitutionnel (et saisir le conseil d’état sur la répression pénale qui y sera attaché – si on supprime la répression pénale, nous avons gagné) car la CEHD et la convention d’Oviedo sont au dessus des lois françaises.

    Ensuite, un travail important est de recenser tous les vaccins qui ont été retirés du marché et lister les effets secondaires graves qu’ils provoquaient. Je pense qu’il est difficile de s’attaque à LA vaccination, mais on peut saper la confiance dans les producteurs de vaccins.

    Ainsi il faut les interroger sur le niveau de preuve au sujet de la sécurité des vaccins : combien de personne dans l’étude initiale, statistiquement quelle probabilité de tomber sur un effet secondaire grave pour 1000, et 1 pour 10 000. Parce que 3 injections pour une protection, c’est 2 400 000 piqûres et 2 400 cas graves (ou 24 000) tout cela pour sauver peut être 1 ou 2 morts.

    Ainsi nous ne sommes pas contre les vaccinations de groupe à risques particulier mais pas en pop générale. Ils vont un peu ramer. et lorsqu’ils continuent à annoner protéger les autres blablabla on peut parler de pression de sélection sur les souches virales, nouveaux virus qui prennent la place du virus ‘éradiqué’ (ex paralysie flasque vs polio en inde), échange de matériel génétique, déplacement de l’age de la maladie. ce sont des choses documentées et qu’il est ‘compliqué’ de nier, d’autant plus que ce n’est plus leur champ de compétence.

    Répondre
    1. Emilio
      En réponse à : herve_02

      La constitutionnalité de l’obligation vaccinale a été confirmée suite à une Question Prioritaire de Constitutionnalité déposée par la famille Larère :

      https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030378746&dateTexte=&categorieLien=id

      Marc Girard avait rédigé cet article à ce sujet :

      http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article335

      Pour tuer la contestation concernant les NOUVELLES obligations vaccinales, la justice va-t-elle condamner une famille (Déchéance droits parentaux, amende …etc).

      Hier, on pouvait reprocher l’absence de conformité entre obligations vaccinales et disponibilité des SEULS vaccins obligatoires … Ce ne sera plus le cas demain.

      Répondre
      1. herve_02
        En réponse à : Emilio

        Non, c’est une grave erreur de penser cela.C’est l’angle d’attaque du p* de m* d’avocat (qui mérite de se faire éclater les 2 rotules à la batte de base ball) qui est mauvais.

        Il n’y est pas dit que l’obligation est constitutionnelle, il y est dit que, les motifs soulevés par le requérant affirmant que la vaccination est un empoisonnement et que la constitution garantie la bonne santé DONC que la vaccination est inconstitutionnelle ne sont pas valide CAR

        1 – il n’est pas montré que c’est un empoisonnement
        2 – le cons constit ne peut imposer à un gouvernement comment SOIGNER
        3 – COMME LA QUESTION NE POSE PAS SUR LA RÉPRESSION PÉNALE (ET DONC QUE LE CONSEIL NE PEUT RÉPONDRE À CETTE PROBLÉMATIQUE
        => que DE CE POINT DE VUE LÀ, la vaccination n’apparaît pas comme contraire à la constitution.

        Ce qui est un énorme différence. Au moment de la QPC, il fallait attaquer sur la pénalisation de l’obligation et aller jusqu’à la CEDH et c’était gagné d’avance, je prends les paris ici avec qui veut.

        D’ailleurs les instances politiques le savait car au moment de la QPC (avant de savoir de quoi on parlait) on commençait à dire que l’obligation allait être levée. Je prends le pari que lors d’un prochain procès qui attaque sur l’angle inconstitutionnel (DDH – art 8.3 + conv Oviedo car ce n’est pas un problème de santé publique – ce n’est pas ébola) ET répression pénale illégale, on aura un non lieu direct.

        Répondre
        1. RicoMart
          En réponse à : herve_02

          Curieuse façon d’envisager le traitement des rotules de l’avocat dit M ! Souvent le diagnostique et le traitement qui en découle envisagés sous le coup de l’émotion peuvent se révêler inappropriés. Je conseillerais volontiers à notre légiste-02 une approche bienveillante du problème, le base-ball restant un sport peut pratiqué sous nos latitudes.

          Santé et sagesse méditerranéennes

          Répondre
        2. Emilio
          En réponse à : herve_02

          Pas sûr de comprendre votre réponse …

          Par contre, j’avais déjà posté ici ce document concernant la « compétence » de l’UE sur l’obligation vaccinale :

          https://www.senat.fr/questions/base/2015/qSEQ150315475.html

          notamment : « S’agissant des dispositions de l’article 3 de la charte des droits fondamentaux de l’Union, il convient de les interpréter en ce sens que l’objectif de niveau élevé de la protection de la santé humaine ne permet pas à un particulier de soustraire son enfant à l’obligation de vaccination fixée par le droit national. La Cour de justice de l’Union européenne confirme cette analyse, notamment dans l’affaire préjudicielle Sirokà, C459/13 du 17 juillet 2014, et précise que l’obligation vaccinale relève de la compétence des États membres. Plusieurs rapports ont néanmoins mis en exergue la complexité de la double approche « vaccination obligatoire » et « vaccination recommandée ». Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié en septembre 2014 un avis relatif « à la politique vaccinale et à l’obligation vaccinale en population générale (hors milieu professionnel et règlement sanitaire international). »

          J’avais parlé de l’Europe et des obligations vaccinales ici :

          http://michel.delorgeril.info/mediator/la-fille-de-brest-lecons-et-commentaires/comment-page-4#comment-28953

          Répondre
  9. herve_02

    oups…

    Un truc de ouf que l’on pourrait demander est la publication en open data des données des études préalable à l’AMM car on ne fait pas confiance aux instances de contrôles car trop proche des labos. (ca risque de tanguer).Parce que la santé publique IMPLIQUE des données publique. (ça fait un chouette slogan)

    Ensuite on peut les titiller en expliquant que pour eux quelques cas grave ils s’en foutent si cela doit augmenter la couverture vaccinale mais que pour les parents qui voient leur enfant mort pour un chiffre de couverture vaccinale c’est pas très charli. Je pense que c’est un angle d’attaque à creuser : opposer le macro et le micro est-ce que ‘protéger’ tout le monde contre la rougeole vaut les morts (et les atteintes neurologiques) suite aux vaccins ? est-ce qu’ils sont d’accord pour expliquer dans une émission à la télé à des parents dont les enfants sont morts ou atteints de séquelle grave que c’est pour le bien de tous ? le pathos ça marche à tous les coups.

    Répondre
Commentaires : page 2 sur 4«1234»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.