Concertation publique sur les vaccins et ingérences multiples

 
Le journal LE MONDE [où l’on trouve le meilleur et le pire ; pourrait faire beaucoup mieux à propos des sciences médicales, bon…] publiait le 3 Février 2016 un article-débat avec le titre “Non à l’ingérence des lobbys dans la concertation publique sur le vaccin” ; signé par une brochette de gens respectables et bien intentionnés.
Ce qui est étonnant, c’est qu’il faille le dire ; ou le réclamer ; voire le mendier
Ainsi donc cette concertation publique pourrait ne pas être totalement libre et indépendante ?
Peut-on oser dire une telle horreur ?
Autre question : mendier est-il suffisant ? Que peut-on espérer ? Quelles sortes de farces et attrapes va t-on encore nous servir ?
N’est donc point encore venu le temps d’exiger ?
Si nous restons sur la question des vaccins, ou du principe vaccinal de façon générale, ou encore sur telle ou telle vaccination spécifique, d’où vont sortir les documents scientifiques de qualité, les recherches fécondes et indépendantes sur lesquels des experts supposés experts et supposés indépendants vont devoir travailler puis délibérer puis conclure et recommander ou “aviser” ?
Que vient faire le public dans cette démarche hautement spécialisée ?
Simplement exiger et surveiller, et puis valider ?
N’étant pas moi-même un vaccinologue expert [mais, il faut le répéter, la vaccination est une question de médecine générale, et pas une affaire de spécialiste], je vais faire mon travail de vérification et de méthodologiste indépendant ; et je dirai via ce blog ce que m’inspirent les débats publics qui me viendront aux oreilles.
Chacun de nous devrait faire cet effort de documentation. Geste de citoyen !
Donner l’exemple à la jeunesse. Urgent !
Je propose de commencer aujourd’hui et de travailler tous ensemble.
Première étape : se procurer en urgence et lire le livre de Michel Georget :
“L’apport des vaccinations à la santé publique”.
Aux Éditions Dangles ; je ne suis pas “actionnaire”…
Ce n’est pas la Bible ; c’est un document facile à lire ; et en français.
Merci à tous de vérifier, infirmer (avec de solides arguments) ou confirmer ce que vous y lirez.
Si vous avez des questions, j’essaierai (ou d’autres, ou Michel Georget lui-même) d’y répondre.
Allez, au travail !
Nous allons aider à protéger les bébés (le calendrier vaccinal commence à 2 mois) et nos séniors (vaccin contre la grippe quasi gratuit) ; s’ils doivent l’être…