Toujours pas vacciné ? Urgent de réfléchir !

Alors que la propagande vaccinaliste (et obligationniste) institutionnelle et académique bât son plein et que la désinformation médiatique explose partout outrageusement et honteusement, il est urgent de poser son sac, son chapeau et réfléchir.

Que se passe-t-il ?

Quelle folie s’est emparée des autorités pour oser de façon aussi flagrante inventer des faits ?

Urgent de faire le point sur la carte des océans et du ciel étoilé (Mille sabords ! Qu’ai-je fait de mon sextant ?) pour prendre un cap et tracer une route qui nous éloigne des cyclones et tornades… du ridicule académique.

Pour y aider, je viens de publier un petit livre ‘introductif’ à la médecine des vaccins qui aidera (sans doute) quelques lecteurs et citoyens consciencieux et attentifs à comprendre les enjeux. Je vous livre la page de couverture ci-dessous.

Le livre n’est pas “énorme” et pas dispendieux non plus (10€) et vous apportera (surtout si vous savez lire entre les lignes) quelques informations utiles.

En retour, je serais reconnaissant à chacun de vous, visiteur de ce blog, de réagir et de me dire ce qui vous choque et ce que vous ne comprenez pas ou mal.
Ainsi nous progresserons ensemble et peut-être des solutions réalistes se dégageront.

Bonne lecture !

158 Replies to “Toujours pas vacciné ? Urgent de réfléchir !”

  1. Savez-vous [bonne nouvelle pour le jeune papa !] que désormais les maladie autoimmunes dans la parentèle proche sont une contre-indication au ROR pour le bébé, d’après le CDC américain ?

    Ah bon? C’est officiel?
    Et quelles sont les raisons données par le CDC?
    Et pourquoi le ROR en particulier?

    1. Cet article a été publié en 2018.
      Concernant l’espérance de vie et celle “en bonne santé”, j’espère que vous avez apprécié la conférence que j’ai donnée à Marseille récemment sur ce sujet…

  2. Robert Cohen, petit coquin!…

    https://www.bastamag.net/webdocs/pharmapapers/breves/pour-la-premiere-fois-un-medecin-qui-n-a-pas-declare-ses-liens-d-interets-est-sanctionne/

    “C’est sans précédent : la chambre disciplinaire du Conseil de l’ordre des médecins a émis un avertissement à l’encontre d’un expert pour ne pas avoir mentionné ses liens d’intérêts avec les fabricants de vaccins lors de ses interventions dans les médias. Cet expert, le pédiatre Robert Cohen, qui coordonne le réseau Infovac, une association qui propose informations et conseils sur les vaccinations, avait ainsi omis avoir perçu de plusieurs laboratoires 57 730 euros depuis 2012. Ces laboratoires sont, en premier lieu, les producteurs de vaccins Pfizer, MSD, GSK et Sanofi, selon EurosForDocs, qui reprend les données de la base Transparence Santé.”

  3. Bonjour,
    Quel est le degré de fiabilité scientifique du travail diffusé sous forme de vidéo intitulé “Dangers de l’Aluminium des Vaccins : L’ALU TOTAL !” dont l’auteure/autrice semble répondre au nom de “Hypatie A”? Ce travail semble avoir été critiqué par Jean-François Cliche sur un site intitulé “Le soleil”. Des médecins aguerris pourraient-ils en faire une recension critique?

    1. Je n’ai pas vu la vidéo sur les dangers de l’aluminium mais j’ai été voir ce que racontait le dénommé Jean-François Cliche qui se prend pour un savant et qui est un gentil garçon certainement et sans aucun doute et selon toute probabilité mais… qui ne sait pas analyser un dossier scientifique et médical ; ni même procéder
      A moins d’être un perroquet de l’OMS et de quelques académies archaïques (pléonasme !), il est assez facile de constater que l’aluminium vaccinal est toxique.
      Mais si on est payé pour dire le contraire, ce n’est plus un préjugé c’est une “prise illégale d’intérêt” et ça mérite la prison…
      Bon voyage, Jean-François !

    2. @ Perplexed
      Et pourquoi ne mettez-vous pas le lien de la critique que vous mentionnez ? J’ai galéré pour le trouver !
      … Pour que tout le monde sache de quoi vous parlez, c’est élémentaire, mon Cher…
      https://www.lesoleil.com/actualite/science/vaccins–le-grand-mechant-aluminium-9d8ab5b5c30ba45ecb34aadf0c0e39bd
      La vidéo est citée dans le texte mais je n’en ai pas le lien. Près de 2h. de vidéo., vous savez, c’est long.
      Vous parlez d’une “recension critique” ? Vous doublez carrément l’effet, alors 😉 ?

  4. Cher confrère,
    je viens d’achever la lecture du Livre 1, ainsi que l’ensemble des mails sur le Blog
    J’ai l’impression d’un “entre soi”, tout le monde parle ds le même sens, ce qui est peut être normal sur un blog !
    Je serai (le 1er critiqueur ?) plutôt critique. J’ai lu tous vos livres et vous savez que je soutiens pleinement votre analyse du dogme cholestérol et statines. J’ai été votre élève pour un DU Micronutrition à Dijon. Je vous ai vu et entendu argumenter sur ce sujet face à un prétoire de cardiologues lors d’un congrès à l’Institut Pasteur de Lille , section Nutrition. J’apprécie bien entendu votre verve, votre persévérance, et surtout votre compétence scientifique à l’ère des débiles-news.
    – Le ton du Blog est clairement anti vaccinaliste et les personnes qui réagissent trouvent dans votre analyse un appui à leurs convictions préalables. Cela ne me parait pas très scientifique…
    – Lire : “la mafia pharmaceutique ne peut exister sans un partie du corps médical complice. Il faut bien des toubibs pour prescrire et injecter tous ces trucs moisis.” n’est pas très élégant. Le débat pourrait garder sa rigueur scientifique sans sombrer ds des commentaires du genre qui ne sont guère aptes à faire progresser les bonnes connaissances.
    – Concernant le thème, je suis surpris (et un peu déçu) qu’un cardiologue chercheur traite ce sujet de la vaccination, comme je trouverais pas terrible qu’un infectiologue discoure sur le cholestérol ! (tout en pensant au fond de moi qu’il n’y a que qq’un comme vous qui peut analyser les études et les stat comme vous le faites !!) J’ai pensé la même chose de Joyeux, chirurgien du cancer qui s’est mis à parler Vaccins. Je pense qu’il est important pour être crédible (auprès des médecins, généralistes en l’occurrence) de rester ds son domaine de compétence.
    – concernant le livre, une chose essentielle me surprend de votre part : tous vos livres se terminent avec une imposante bibliographie. Dans ce livre 1, “Médecine des vaccins”, juste 11 références, dont 5 sont des renvois sur des sites Internet. C’est bien peu pour un sujet de cette importance. Nous avons des Infectiologues français, dont une est Prix Nobel… Ils mériteraient d’être cités, au moins pour leur travail, même s’il est critiquable.
    – si j’ai le temps, j’écrirai un autre message pour discuter des points relevés au cours de ma lecture !
    Le sujet me passionne, de longue date puisque quand j’étais gamin, j’ai accompagné mon père, un pionnier jurassien du bio, aux conférences enflammées de Delarue contre la vaccination !! Il y a donc longtemps que j’ai été vacciné et votre livre représente pour moi un sacré rappel…
    J’apprécierai votre réponse
    Bien à vous

    1. La médecine des vaccins est un problème de médecine générale ; tout médecin quel que soit sa spécialité doit être compétent…
      Tout parent qui doit livrer, voire abandonner, son bébé à un médecin vaccinaliste doit être informé…
      Mais il est bien sûr préférable d’avoir quelques notions d’épidémiologie ; et de physiologie car le sujet nécessite une culture multi-disciplinaire.
      A titre d’exemple, les lipoprotéines (les trucs qui transportent le cholestérol) sont des actrices majeurs de l’immunité…

      Que vous ayez été mon élève à Dijon, que le ton du blog vous déplaise, que le thème ne soit pas du ressort d’un cardiologue (voir plus haut), que vous soyez choqué qu’un infectiologue parle de cholestérol (ils devraient pourtant c’est urgent), que ma bibliographie ne vous satisfasse pas ne doit pas vous priver d’une lecture attentive et raisonnée avant de poser des questions intelligentes dont les réponse se trouvent dans le livre !
      Oups ! Et je suis gentil là !

    2. mon commentaire sur la complicité des médecins ne vous a peut être pas plu, mais si Marc Girard parle de mafia médico pharmaceutique, c’est parce que le terme est incroyablement judicieux.

      Vous croyez que les patients ayant reçu Engerix B, Pandemrix ou le Gardasil se les sont injectés tout seuls ? Que les investigateurs des essais cliniques idoines sont devenus soudainement aveugles quant aux imputabilités des effets indésirables, où à chaque fois qu’il se passe quelque chose on nous répond “this is not related to the vacccine” sans autre explication ?

      Ne pas savoir peut être excusable, couvrir et se taire c’est être complice. Et je peux vous dire que nos grands PUPH de la place (pour avoir discuté avec l’un d’entre eux actuellement trainé dans la boue) savent bien qu’engerix est un produit immonde. Mais tout le monde se tait. L’omerta, la caractéristique des structures mafieuses.

    3. @ Pascal

      Votre commentaire m’interpelle.
      Vous dites:
      “Le ton du Blog est clairement anti vaccinaliste et les personnes qui réagissent trouvent dans votre analyse un appui à leurs convictions préalables. Cela ne me parait pas très scientifique…”

      Sur ce site, de nombreuses personnes, dont je fais partie, se sont sérieusement informées avant de trouver dans le livre de MDL un appui à leurs convictions préalables.
      Ma première conviction a été que “les vaccins sont efficaces, sûrs et indispensables”. Comme vous j’imagine, j’ai subi un lavage de cerveau durant mes études de médecine.
      Je ricanais quand quelqu’un mettait en doute le bien-fondé des vaccins quelqu’ils soient.
      J’ai d’abord douté, puis j’ai lu (beaucoup), réfléchi, discuté.
      Je suis devenue grosso modo antivaccinaliste mais je ne suis pas opposée de principe à toute vaccination. Peut-être certains pourraient avoir une utilité dans certaines conditions (groupes à risque par exemple) mais cela reste à prouver.

      Sur ce blog, de nombreuses discussions scientifiques (ne vous en déplaise) ont lieu depuis bien longtemps maintenant.
      Nous avons malheureusement du mal à trouver des arguments en faveur des vaccins. C’est peut-être cela le problème principal! Et pourtant, nous cherchons! (sans rire)
      Que faut-il faire pour rester crédible et scientifique à vos yeux?
      Citer Didier Raoult? Daniel Floret? Alain Fisher?

      Les commentaires sur le livre de MDL ne sont qu’un continuum.
      Les gens qui viennent s’exprimer ici pour la grande majorité réfléchissent, lisent, discutent et ne sont pas des antivaxx par principe mais par la force de la raison.

      Vous dites aussi:
      “Je pense qu’il est important pour être crédible (auprès des médecins, généralistes en l’occurrence) de rester ds son domaine de compétence.”
      Je pense que vous vous trompez.
      Franchement, avez-vous déjà entendu les soi-disant experts en infectiologie dire des choses intelligentes sur la question vaccinale?
      Nous vivons aujourd’hui une période critique: la propagande bat son plein et les libertés individuelles sont gravement menacées avec l’élargissement des obligations vaccinales…
      Combien de temps va t’il falloir attendre avant qu’un infectiologue compétent prenne conscience de l’urgence du problème???

      1. Ben oui, Raoult a un discours assez interessant … en particulier sur l’inutilite de certains vaccins.

        1. @ Akira

          Raoult a pour moi une qualité: il remet en question l’obligation vaccinale.

          S’il remet effectivement en question l’inutilité de certains vaccins avant 2 ans (après 2 ans c’est le flou absolu concernant DTP, méningocoque…) il voudrait vacciner:
          – tous les bébés et les femmes enceintes contre la grippe et la coqueluche,
          – tous les bébés contre la varicelle et les rotavirus,
          – tout le monde contre le pneumocoque avec des rappels tous les 10 ans (revoir le topo scientifique de CMT sur le prevenar c’est flippant)

          – Il faudrait peut-être rendre obligatoire le vaccin contre la rougeole (et la grippe je ne sais plus) chez le personnel hospitalier et d’EHPAD! Ben oui, comme le vaccin ne protège pas pour toute la vie, il faudrait faire des sérologies et vacciner ceux qui ne sont plus immunisés pour protéger les patients.

          – Il faudrait se servir de la médecine scolaire pour vérifier le statut immunologique des adolescents (hépatite B) et les vacciner le cas échéant (on ne vaccine plus les nourrissons mais les ado, oui!).

          – Quant à sa position sur Gardasil (c’était en 05.2017), je vous laisse voir ici, c’est réjouissant, je cite:
          “En pratique, nous disposons d’un vaccin contre trois types de cancers. Il faut faire une campagne nationale d’information et rembourser ce vaccin et pour les garçons, et pour les filles avant la puberté, et même pour les femmes adultes volontaires.”
          https://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-vaccin-contre-le-papillomavirus-que-pour-les-gays-et-les-vierges-07-05-2017-2125439_445.php

          Désolée mais pour moi, sous couvert de bonnes intentions, de raisonnement pseudo-scientifique et de vaccination personnalisée, ce type est une calamité et son discours est incohérent…
          A t’il au moins un essai randomisé de bonne qualité prouvant que vacciner tous les bébés contre la grippe diminue la mortalité sans conséquences fâcheuses?
          A t’il seulement compris le problème posé par la vaccination contre le pneumocoque? Contre la coqueluche?
          Il admet que le vaccin contre la rougeole ne protège pas aussi bien que l’immunisation par la maladie avec les conséquences que l’on connait mais il dit que la vaccination contre la rougeole c’est très bien quand même tout en disant que la rougeole est grosso modo une maladie bénigne…

          Alors, en ce qui me concerne, je préfère lire le livre d’un cardiologue qui réfléchit plutôt que celui d’un spécialiste en maladies infectieuses qui est incapable de raisonner de façon cohérente.

          1. Vous écrivez : “A t’il au moins un essai randomisé de bonne qualité prouvant que…” ?
            C’est la bonne question. Ayant dû fréquenter quelques (des centaines) spécialistes des petites bêtes dont le grand savon de Marseille (auquel vous faites référence) est aussi un spécialiste, j’ai constaté deux choses :
            1) en général, ils ne comprennent pas la recherche clinique, l’épidémiologie et encore moins ce qu’est un essai clinique ; au point de ne pas comprendre de quoi on parle quand on en parle…
            2) en général (à nouveau, car il y a de brillantes exceptions…), ils ne comprennent pas l’immunologie. Experts en “petites bêtes”, ils ne peuvent étudier l’hôte…

          2. moi je l’appelle “le vaccinateur fou”, il veut vacciner tout le monde contre tout et n’importe quoi.

            Bon après les maladies auto-immunes c’est pas dans son service que ça se traite donc il s’en moque sûrement 🙂

          3. Je vous trouve d’une condescendance phenomenale. Ca n’est pas tres compatible de mon point de vue avec l’humilite necessaire dans la recherche scientifique.

          4. @ Akira

            Je ne sais pas à qui votre message concernant la condescendance et l’humilité est adressé.
            J’ai à chaque fois l’impression que quand on dit les choses franchement, ça n’est jamais assez “politiquement correct”, comme si c’était mal vu d’assumer ses idées jusqu’au bout.
            Et que bizarrement, les rôles s’inversent dès lors que l’on ose critiquer les soi-disant “experts”représentants l’idéologie dominante.

            Nous ne sommes pas humbles et nous sommes condescendants, c’est bien cela?
            Et Didier Raoult serait le vrai scientifique empreint d’humilité? Ou alors il est juste sympa et faut pas en dire du mal, faudrait le ménager?
            Avez-vous bien écouté ce qu’il dit?

            Est-ce humble de la part d’un infectiologue renommé d’oser proférer de telles assertions (vaccination massive concernant en majorité des bébés, des ados et des femmes enceintes en bonne santé) sans la moindre preuve scientifique?
            Vous le trouvez raisonnable?

            L’humilité scientifique, à mon sens, consisterait à d’abord s’informer correctement avant de revendiquer le droit d’émettre publiquement ce type de recommandations.
            Il ne me semble pas qu’il ait fait ce travail. Ou alors je n’ai rien compris.

            En définitive, je rejoins complètement la vision de Marc Girard sur la sur-médicalisation des bien-portants et la médiocrité des soi-disants experts.
            Le problème majeur dans notre société, c’est que plus personne ou presque n’ose dénoncer les choses telles qu’elles sont, sans faux-semblants, par peur de se mettre tout le monde à dos.
            En ce moment, je lis “La culture du narcissisme” de Christopher Lasch, on est en plein dedans.
            S’il faut prendre des pincettes pour parler de Didier Raoult, je préfère me taire et souffrir en silence.

            Quelle est votre opinion à ce sujet puisque vous son discours intéressant? Ca pourrait faire avancer le schmilblick?

          5. Deux commentaires, ma chérie :
            1) surtout ne vous taisez pas ; on vous aime comme ça ; vous nous illuminez !
            2) qui (parmi les professionnels de santé) peut être en désaccord avec (comme vous dites) “Marc Girard sur la sur-médicalisation des bien-portants et la médiocrité des soi-disants experts” ? Et ça concerne aussi le grand (prochain nobélisable) Savont de Marseille ; pas de pitié !

          6. @Akira,
            Complètement d’accord avec Vous ! Tout le monde gagnerait tant à ce qu’il n’en soit pas ainsi. Et c’est vraiment dommage .

          7. @MT :
            Son discours sur les vaccination polio par exemple, la reconnaissance que dans les cas ou le risque est nul car la maladie inexistante, il est inutile et contre productif de vacciner.
            C’est loin d etre une position courante chez les infectiologue. Je trouve que ca a le merite d etre souligne.

            Ca ne signifie pas que je suis d accord avec lui sur le reste mais je me refuse a me laisser aller a ces discours condescendants (“je sais tout et ils ne comprennent rien de toute facon.”)

          8. @MT :

            Il y a une vidéo de Raoult sur lequel il s’exprime au sujet de l’obligation vaccinale, c’est ici à partir de la 49ème minute :

            https://www.youtube.com/watch?v=gssKVHpKBwk

            Il parle de l’obligation vaccinale comme d’un problème qui créer de l’agitation autour DES vaccins (ici il parle plus spécifiquement du vaccin hépatite B).

            Les propos qu’il tient sont à mettre en relation avec les 3 articles de Marc sur les “eunuques des vaccins hépatite B”, mais aussi avec “du rôle de la France dans le développement de la criminalité médico-pharmaceutique” puisque pour Raoult, les affaires qui ont tellement fait souffrir Marc relève d’un mythe…

            L’article qui cite Raoult sans le nommer est “Big Canard : voir plus loin que le bout de son bec…” (virologue marseillais).

            Ca fait bien longtemps que je comprend votre souffrance MT, ce n’est pas pour rien que je soutiens autant le seul véritable opposant aux obligations vaccinales qui n’a jamais pris de pincettes pour dénoncer l’obligation pour CE QU’ELLE EST, celui qui explique que les obligations vaccinales trahissent le retour de la bête immonde … sur arrière-fond d’une absence de compassion.

          9. Marc Girard avait écrit à propos du grand spécialiste marseillais des maladies infectieuses (on le reconnait quand on lit entre les lignes).

            Voilà ce qui était décrit :

            Volant au secours d’un virologue marseillais “de renom” présenté comme le souffre-douleur du lobby agro-alimentaire, Le Canard croit bon de souligner qu’il s’agit du microbiologiste européen “qui aligne le plus grand nombre de publications scientifiques”.

            […]

            Le Canard oublie de rappeler que son intrépide lanceur d’alertes alimentaires est également l’auteur d’un rapport désopilant sur le bioterrorisme, dont les fabricants continuent de faire grand cas devant les homologues du juge Van Ruymbeke dans les procès qui les opposent aux victimes de leurs tromperies, et qui présentait sans rire les firmes produisant des vaccins comme des bienfaiteurs désintéressés assumant, au détriment de leur viabilité financière (!), d’innombrables avanies au seul profit de la santé publique [28] ; accessoirement, Le Canard semble également avoir raté le moment où la communauté scientifique s’est rendu compte qu’en matière de “publications scientifiques”, le quantitatif était l’ennemi du crédible…

          10. Vis-à-vis du “Canard” et d’autres médias supposés indépendants (Mediapart, par exemple), je suis étonné de les voir à ce point “enchainés” dans leurs préjugés…
            Bougeront-ils finalement ?
            Quand ?

          11. L’appel du grand raout.
            Un doc qui me recevrait avec une bagouse pareille à l’index, ça m’inquièterait ! Tout de suite, je supposerais m’être trompé d’adresse, d’avoir atterri par mégarde soit dans un club de bikers, soit dans une réunion de gothiques, soit pire encore chez un croque-mort de mauvais goût. Il pourrait en même temps être un mix de tout cela, indépendamment de toute science ou spécialisation médicale.
            Ayant le net avantage de ne rien y comprendre et d’en savoir encore moins, j’ai pour habitude d’écouter ce que l’on me dit et d’essayer d’entrevoir ce que cela dit. Et là patatra, on s’y perd ! C’est un résumé, certainement, où rien de bien rigoureux n’est exposé, où une espèce de tri entre le grain et l’ivraie de la vaccination semble faite sans grande explication, car derrière le biker se cache probablement un puit de science, une expérience peu commune, et l’ignorant que je suis n’est pas en mesure de se faire un quelconque avis.
            Pour celui ou celle que la question vaccinale occupe depuis de longues années, je comprends qu’ils puissent avoir un avis beaucoup plus tranché et ne voir chez le gothique de la Timone que confusion. Et quand la critique est sévère cela ne fait pas de son auteur un irrémédiable vilain. On peut ne pas aimer la manière et apprécier le point de vue. Et lorsque l’on est en désaccord rien n’interdit la critique sans concession. Pour ma part, mais cela n’a pas prétention à l’exemplarité, je préfère l’humour et la dérision. D’autres, dont j’aime l’approche, se feront plus cruels. Il faut de tout pour faire un monde et pour le défaire !

          12. Quel art !
            Quelle littérature !
            On dirait un intellectuel en kabic jaune ; merveilleux !
            Manque plus que la barbichette de Tournesol !

          13. à quand un vaccin contre les LDL-C ? non je déconne, on a déjà les anti corps monoclonaux si ma mémoire ne me fait pas défaut.

          14. @Dreamer (et d’autre) :
            Vous vous rendez compte qu’a chercher des cochoneries dans les CV des personnes que vous critiquez sur les vaccins, vous procedez de la meme manieres que les anti-vaxx ?Ils vont chercher les positions cathos retrogrades chez Joyeux ou les interventions peu feministes-orthodoxes de Tonton Marc ?
            Si on cherche chez chacun d’entre nous, on peut trouver des choses peu reluisantes. C’est tellement facile de s’enfourner dans la breche … facile mais pas pertinent et improductif. Quand on critique un sujet, on ne va pas descendre la personne pour autre chose.

            @MT:
            Dans un registre Gilet Jaune, Etienne Chouart a (pendant un temps) ete proche de Alain Soral. A cote de cela, il a une reflexion fantastique sur les institutions, le referendum d’initiative populaire et le tirage au sort comme moyen de reprensentation democratique. Est ce que je vais me priver de sa reflexion a cause de son passif avec Soral ? Personnellement non !
            Il faut se sentir sacrement pur(e), vierge et parfait(e) pour aller cracher (parce que ce que je lit ici s’apparente parfois plus a cela qu’a de la critique) sur toutes les personnes qui ont pu avoir un positionnement different du sien,

          15. Du calme, akira !

            Savez-vous [bonne nouvelle pour le jeune papa !] que désormais les maladie autoimmunes dans la parentèle proche sont une contre-indication au ROR pour le bébé, d’après le CDC américain ?
            On peut parier que les simples d’esprit qui servent d’experts pour le Ministère vont emboîter le pas (de l’oie ?) ; à moins qu’ils n’aient d’abord besoin d’une confirmation Européenne…

          16. je ne comprends pas la remarque qui m’a été adressée. Je n’ai été cherché le CV de personne, j’ai juste été cherché une de ses interventions publiques dans lesquelles il se prononce – en substance – pour vacciner contre tout et n’importe quoi.

          17. Que de prétentions, MT (et autres) ,
            Que Didier Raoult vous plaise ou non, c’est en effet un type d’une intelligence remarquable. Il serait incapable de raisonner de façon cohérente ? On touche vraiment le fond, là. A force de traiter tout le monde d’imbéciles, on finit par perdre confiance, vous savez. Ca suppose sinon qu’il y a une dizaine d’initiés qui ont tout compris, qui sont sur ce blog, et les autres sont des cons, des escrocs ou des imbéciles. La compréhension défaillante de celui qui dit ce genre d’énormités serait une autre explication

            Et l’information n’est plus traitée de manière bien rigoureuse, ni prudente, non plus

            @ Akira ,
            Lire initiative citoyenne est très insuffisant pour s’informer correctement.
            Les contre-indications fermes que l’on vous annoncent du CDC se trouvent ici :
            https://www.cdc.gov/vaccines/hcp/vis/vis-statements/mmr.html
            Je vous laisse apprécier la manière dont le traitement est fait ici de l’information initiale

          18. Bon, on clôture sur le grand savont de Marseille ?
            Quant à rico, attention, l’animal est à double sens, pas comme les autoroutes, il faut trouver le “bon sens”…
            Oups !

          19. Que doit-on apprécier de “la manière dont le traitement est fait ici de l’information initiale” ?

            Je copie l’information “initiale” qui concerne l’immunité :
            “1- Has a weakened immune system due to disease (such as cancer or HIV/AIDS) or medical treatments (such as radiation, immunotherapy, steroids, or chemotherapy).
            2- Has a parent, brother, or sister with a history of immune system problems.

            Les rédacteurs font donc la différence entre une immunodéficience induite et d’autres “problèmes immunitaires” parmi lesquels les maladies auto-immunes sont comptées, non ?

        2. @ Akira

          Parce que Raoult a une position acceptable sur le vaccin polio, il faudrait être gentil avec lui et le souligner puisque c’est rare pour un infectiologue.
          Un peu comme si Marine Le Pen disait un truc sympa sur les pauvres au milieu de propos totalement faschistes, on pourrait se dire que pour une nana d’extrême droite, elle est pas si mal.

          Désolée, je ne vous suis pas.

          1. Vous manipulez a dessein mes propos, ca n’est pas tres honnete. Je n’ai certainement pas dit qu’il fallait etre gentil avec lui mais que les discours d’une condescendance gratuite me paraissent exageres.
            Je vous serais gre de garder vos artifices de rethorique manipulatoire pour d’autres, ca ne prendra pas avec moi.

          2. @ Akira

            On va tenter de clôturer l’échange rapidement car il est improductif et prend une tournure puérile.

            Vous prônez la tolérance et l’humilité mais ne supportez manifestement pas que je pense différemment de vous, c’est à n’y rien comprendre.

            Je me contrefous de Didier Raoult en tant que personne.
            Ce sont les faits qui m’intéressent.
            Je n’ai pas critiqué sa tenue vestimentaire ni ses conviction religieuses ou politiques mais ses propos, en tant qu’expert, sur les vaccins et je pense en avoir expliqué les raisons.
            Je trouve ses arguments incohérents, non fondés scientifiquement et sa position de leader d’opinion les rend potentiellement lourds de conséquence. Sa position plus nuancée sur le vaccin anti-polio n’y changera rien en ce qui me concerne.
            Ai-je le droit de l’exprimer sans faux-semblants sans que vous veniez me faire la morale?

            “Il faut se sentir sacrement pur(e), vierge et parfait(e) pour aller cracher (parce que ce que je lit ici s’apparente parfois plus a cela qu’a de la critique) sur toutes les personnes qui ont pu avoir un positionnement different du sien”

            Mais qu’est ce qu’il ne faut pas entendre!
            Question argumentation, il me semble avoir explicité les raisons pour lesquelles ce type était à mes yeux une calamité (j’assume et je le redis).
            S’il fallait vraiment que je sois exhaustive, il me faudrait 10 pages.
            Le problème n’est pas qu’il ait des idées différentes des miennes, c’est que ses idées sont (à mon sens) possiblement dangereuses pour la santé de milliers de personnes et que proférer de telles assertions publiquement est loin d’être anodin.

            Pourquoi vouloir réduire mes propos en une vulgaire attaque de personne et à de la condescendance? Parce que je n’y ai pas mis les formes? Parce que je ne pense pas comme vous?

            Est-ce que quand vous vous plaignez du manque de bienveillance de Marc Girard je viens vous faire la leçon comme quoi vous chercheriez des choses peu reluisantes chez les autres ou je ne sais quoi?
            Effectivement, Marc Girard a une certaine virulence avec laquelle vous avez manifestement du mal à composer.
            Je peux le comprendre, raison pour laquelle je ne suis jamais intervenue à ce propos.
            Mais il me semble que l’essentiel est ailleurs.
            D’ailleurs, je vous incite à le relire plus attentivement car pour ce qui est de ses propos peu féministes , je suis perplexe. C’est exactement l’inverse! Il est un des rares à dénoncer sans compromis la violence faite aux femmes. (Et en cela je l’en remercie.)

            Pour terminer, j’avoue qu’en tant que soignante, je me sens souvent désemparée; je fais tout pour ne pas être complice de ce système pourri mais par moment je désespère face à l’aveuglement des autres et à la violence de cette médicalisation forcenée à laquelle il n’est vraiment pas simple d’échapper (que l’on soit soignant ou patient d’ailleurs).

            Aussi je remercie les MDL, Marc Girard de tenir bon…

            PS: Moi aussi j’aime rire, Rico, mais j’avoue que par moment, comment vous dire??

    4. @Pascal
      je voulais rebondir sur un des points.
      Je pense qu’il est au contraire nécessaire pour chaque médecin d’être curieux et élargir son domaine de compétences hors du champ de sa propre spécialité, et cela tout au long de sa vie ! C’est peut-être en se spécialisant dans trop de domaines que la médecine scientifique a dévié. Regarder le corps (et l’être) d’un patient dans son ensemble permet bien souvent d’échapper à quelques médicaments, actes médicaux ou opérations inutiles. Ceci n’est pas un commentaire scientifique mais un commentaire de bon sens 😉

    5. @Pascal ,
      Je suis heureuse de vous voir ici. Un médecin inconnu qui s’aventure sur ce blog est une chance pour ceux qui le fréquentent. Si vous venez avec cet objet de critiquer positivement, c’est bien pour nous. La pensée unique me fait peur ; l’entre-soi m’étouffe ; un seul son de cloche et je me sens totalement anémiée.
      Ah, mais vous voilà d’entrée pas trop bienvenu… et pourquoi donc ? Je vous vois tout courtois, plein de bonnes intentions déclarées et de promesse d’arguments.
      Vous me feriez plaisir en persistant un peu, malgré votre manque de temps et les moqueries que vous risquez…. Faites-le pour les autres qui ne se moqueront pas, mais qui liraient avec intérêt, pour tous ceux qui s’interrogent sans a priori. Nous sommes sur un blog et il faut respecter inconditionnellement le maître des lieux… et parce que Dr Michel de Lorgeril place la liberté d’expression (quand elle est courtoise et argumentée) au-dessus d’à peu près tout et que nous devons en user à bon escient et sans en exagération.
      Faites vivre cette science qui vit aussi (ou certainement surtout) de la controverse. Faites-le avec intelligence et bienveillance et avec de bons arguments. Donnez-nous des choses intelligentes à lire et des arguments convaincants, mais réfutables. Epargnez-nous (dans la mesure de votre possible) les articles à méthodologie discutable (et c’est bien gentil de dire ça) ou dont la partie statistique fait rougir tout scientifique qui a des connaissances dans le domaine en particulier sur l’usage des bonnes fonctions ou paramètres (cela arrive trop souvent malheureusement), mais que très peu de lecteurs repèrent, pour peu que l’analyse s’appui sur une cohorte de nombreux patients.
      La science “vaut” beaucoup moins, si personne ne vient discuter les arguments, que ce soit ici ou ailleurs.
      Il me tarde de vous lire

  5. Il y a un sujet que je trouve très grave, il me semble qu’il ne préoccupe pas grand monde, c’est la nouvelle obligation vaccinale prévue par le PLFSS 2019 avec une “expérimentation” dans 2 régions (en espérant que mes infos soient toujours à jour, c’était au terme de l’examen du texte au Sénat) : une vaccination obligatoire pour le personnel de santé.

    Il y a 2 autres horreurs dans ce PLFSS, au sujet de la vaccination antigrippale des enfants sans facteurs de risque et de la vaccination contre les papillomavirus pour filles et garçons (mais ça ne parle pas encore d’obligation, cf article 39 bis, 39 ter et quater du PLFSS).

    Au niveau du parlement européen, il se passe aussi de sacrés trucs, avec la coalition pour une vaccination continue (j’avoue que la première fois que j’ai lu ça j’ai imaginé quelqu’un en train de se vacciner “continuellement” ça m’a fait rigolé, genre il se vaccine toute la journée, jamais il ne fait une pause) ou des gens qui expliquent que la non-vaccination n’est pas un droit … il me semble que ca indique que l’attaque contre les droits fondamentaux n’est pas seulement une spécificité française.

    Juste un petit calcul : on a rendu obligatoire 10 vaccins multivalents pour 800 000 nourrissons (pour le moment), ces vaccins avaient déjà des taux de couverture très élevé (genre du 70 à 85 ou 95 %). Les nouvelles obligations n’ont pas encore réellement été rentables pour l’instant puisqu’il est clair que ces vaccinations étaient massivement pratiquées même avant les récentes obligations.

    Mais si l’on légifère de manière à faire passer de 25% (de mémoire) la vaccination antigrippale chez les soignants à quelque 90% (pour une vaccination que l’on répète annuellement) grâce à une nouvelle loi d’obligation vaccinale professionnelle. Quel sera le niveau de rentabilité ? Parce qu’ils sont combien les professionnels de santé et qui sera concernée ?

    Il semble que ce qui se passe avec ce PLFSS 2019 confirme une nouvelle fois que l’élargissement des obligations vaccinales à 11 valences était bel et bien une provocation-test, comme l’a souvent indiqué Marc Girard, visant à tester les résistances, et à aller plus loin dans la contrainte concernant d’autres types de vaccination… avec en ligne de mire les obligations vaccinales professionnelles. Est-ce qu’il ne s’agira pas ensuite de la rendre obligatoire pour le personnel de l’éducation ? Des administrations ?

  6. Marc vient de publier un nouvel article
    (L’hypocrisie des médecins confrontés aux obligations vaccinales) :

    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article431

    Cet article confirme une nouvelle fois les raisons pour lesquelles Emilio aime autant Marc Girard … a savoir qu’il est une des rares personnes qui a pleinement conscience du genre de philosophie qui existe derrière les obligations vaccinales, du genre de menace qui pèse sur la population à cause des obligations vaccinales… il est aussi un ami vraiment fidèle. Je ne possède absolument pas le courage d’affronter 1% de ce qu’il a vécu dans les prétoires (cf article “du rôle de la France dans la criminalité medico-pharmaceutique”).

    Son expérience de l’expertise judiciaire y est probablement pour beaucoup dans sa capacité à distinguer les obligations vaccinales comme un symptôme vraiment inquiétant de la nouvelle société que Macron est en train de nous créer. La réhabilitation des obligations vaccinales témoigne d’un monde de plus en plus BRUTAL, chacun devrait se méfier au quotidien de ses penchants à accepter cette brutalité. Faire ça c’est déjà un premier acte de résistance…

    L’incapacité continuelle de certains médecins , de certains intervenants sur les blogs ou sur twitter (qui se prétendent pourtant extrêmement critiques) à ne pas voir la menace que fait peser l’obligation vaccinale est choquante.

    1. Je suis bien d’accord avec l’ensemble de l’analyse de tonton Marco ; et qu’il martèle sous mes yeux admiratifs depuis tant d’années…
      Il fut seul, bien seul (comme notre ami Georget fut isolé si longtemps) ; mais ils ne sont plus seuls ; ce qui signifie que leurs combats solitaires ne furent pas inutiles !

      Je serai moi-même [et c’est pas la 1ère fois] face à des juges et des plaignants pour avoir osé dire (et écrire) la moitié de ce que dit tonton… Chacun sa croix…

      1. des médecins ont-ils porté plainte ? Je me souviens de la SAINTE COLERE de l’un d’eux à propos de la rougeole sur TV publique

        Bousculé sur ce blog, s’il trouve 1 créneau il ne va pas le rater, j’espère qu’on ne va pas le rater non plus, en effet ce n’est pas la 1ère fois

    2. Je dirais surtout que l’incapacite continuelle de ne pas considerer qu’il est possible de d’autres personnes puissent avoir des avis critiques differents du tien est nettement plus problematique !

    1. Ebola n’a pas de moteur ; il ne “démarre” pas sauf dans les médias pour faire l’actu du jour !
      Je ne suis pas un virologue mais je sais que ça s’agite sérieusement dans les coffre-forts de BigPharma ; mais les tenanciers des coffre-forts savent-ils faire les vaccins ?
      Un vaccin anti-Ebola peut-il exister ?
      Y a t-il vraiment un vaccin anti-quelque chose ? Lequel ?

  7. Bonjour Docteur. Offensive de harcèlement des “Autorités de Santé” le semaine dernière : Jeudi j’ai reçu un appel téléphonique vers 11 h 30, aux heures durant lesquelles je reçois souvent des appels de tentatives d’arnaques, de la part de ma mutuelle. La dame, sans doute plus très jeune, désarçonnée par le ton de mauvaise humeur de ma voix , me demandant si j’étais bien M. ….. , sommée de se présenter et d’ annoncer l’objet de son appel, bredouillait qu’elle appelait de la part de ma mutuelle pour le vaccin de la grippe etc… J’ai mis fin à l’appel illico en lui précisant qu’elle pouvait se faire elle même s’injecter le vaccin.
    Je sais, je n’ai pas été correct ni bienveillant, mais compte tenu que j’avais déjà renvoyé à ma mutuelle son document me prescrivant de ma faire vacciner, que c’était remboursé, en précisant qu’elle pouvait à l’avenir économiser tout courrier en ce sens, je n’étais pas d’humeur.
    Tant pis si je passe pour un mauvais coucheur, mais ce matraquage vaccinal m’est insupportable et confine au harcèlement !!!

    1. Il y a aussi actuellement un matraquage hystérique concernant le cholestérol et les médicaments qui vont avec…
      Comme Napoléon à Waterloo, ils lancent la Vieille Garde pour essayer de sauver l’Empereur ; mais celui-ci est nu ; c’est fini…

  8. Heu, en allant chercher votre livre sur Amazon, je suis tombé sur celui-ci :

    https://www.amazon.fr/bonne-santé-enfants-non-vaccinés/dp/2889115682/

    Livre de 2015. Le connaissez-vous ?

    « Si beaucoup de livres stigmatisent les risques des vaccins, celui-ci est le premier à mettre l’accent sur les bienfaits de l’abstention vaccinale. Son auteur démontre avec brio que les rares groupes d’enfants non vaccinés sont la preuve que la vie se défend mieux contre les maladies que contre les vaccins. Des problèmes de santé commencent souvent après un vaccin. On entend par exemple : « C’est depuis son vaccin qu’il a commencé à tousser ! » Ce type de témoignage est fréquent. La bonne santé des enfants non vaccinés est confirmée par plusieurs études et observations dans divers pays.

    (…)

    L’auteur cite des études publiées en Angleterre, en Suède, en Allemagne, en Espagne, aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle Zélande, qui montrent toutes que les enfants non vaccinés ont beaucoup moins d’allergies (asthme en particulier) et moins de troubles du comportement que les enfants témoins, vaccinés. L’auteur nous montre qu’il n’existe aucune évidence scientifique prouvant que les vaccins administrés de routine aux petits enfants soient plus utiles que dangereux. »

    Pas si mal, non ? 🙂

    Il y a aussi les « Qui aime bien, vaccine peu ! » Je dis « les » car il y a plusieurs petits livres.

    1. Pas si mal, effectivement ; et pas récent ; mais ça manque un peu de science solide et le vaccinaliste bureaucrate de base peut balayer tout ça en disant que…

  9. Etant donné l’inefficacité et la dangerosité du vaccin contre la grippe, je vous propose ma méthode pour guérir de cette maladie : 2 grammes de vitamine C toutes les 30 minutes et en trois heures, disparues les douleurs, tremblements, mal de tete et retour à une temprature corporelle normale. Poursuivre la prise de vitamine C en réduisant progressivement les doses pour arriver à 4 à 6 grammes par jour en trois prises ce qui represente la quantité minimale que chacun devrait prendre pour etre débarassé des rhumes, grippes et de nombreux autres problemes.
    En espérant que cela pourra etre utile……

    1. Très efficace
      Sous forme liposomale ,c’est plus cher, mais plus efficace
      3 à 4 g /j durant 7 j
      En 24 h vous être quasi gueri ,mais il faut terminer le traitement
      sous peine de rechute

  10. Ça y est, nous voici envore attaqué ola rougeole, au secours :

    https://mobile.francetvinfo.fr/sante/vaccins/les-cas-de-rougeole-sont-en-hausse-de-plus-de-30-dans-le-monde-en-2017-alerte-l-oms_3077967.html

    (29/11/2018 | 21:18 – ce soir donc)

    Morceaux choisis :

    « Les cas de rougeole ont bondi de plus de 30% dans le monde en 2017, par rapport à 2016, annonce, jeudi 29 novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 110 000 personnes sont mortes de cette maladie. En raison des lacunes de la couverture vaccinale (…) »

    « De son côté, le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de l’Alliance du vaccin (Gavi), pointe la “diffusion de fausses informations sur le vaccin” (…) et la “faible couverture vaccinale” en Afrique. (…) Martin Friede, qui dirige le Département des Vaccins à l’OMS. »

    1. Sans ironie aucune, je comprends donc que plus on vaccine (plus l’hystérie vaccinale s’esclaffe) et plus il y a des rougeoles ?
      Bizarre !

      1. …lorsque j’étais enfant, Maman, infirmière, lorsqu’un de nous attrapait la rougeole, les oreillons, etc. nous demandait de nous passer le même ‘schwingom’ (gomme à mâcher) pour être sûre que toute la fraterie serait malade en même temps et que nous n’attraperions pas ces maladies en tant qu’adultes. Ça fonctionnait très bien.

        1. Ma défunte belle-mère, décédée à 92 ans , énième fille d’une fratrie de 11 enfants, femme plutôt fluette et apparemment fragile, passait son temps à ramasser les bonbons que ses frères plus âgés recrachaient en toussant de la coqueluche et autres maladies infantiles : Elle n’a JAMAIS eu ou souffert d’une maladie infantile, pas même d’une grippe le long de sa vie et en ce qui concerne les vaccins , bien rapide était celui qui essayait de l’attraper avec une seringue à la main.
          Pour la H1 N1, son mari s’est fait vacciné et l’a attrapé, elle l’a refusé et n’a rien eu. Comment expliquer ça ?

  11. Bulletin de l’Ordre

    20,4 millions de décès de la rougeole évités grâce au vaccin ,entre 2000 et 2016

    1. Demandez-leur d’où sort ce calcul ?
      La réponse sera amusante.

      Merci de procéder sans désemparer !

      1. c’est toujours à mourir de rire ce genre d’estimations : “le médicament M a sauvé X vies”.

        Comment récrire une histoire qui ne s’est jamais produite.

        1. Faut pas etre plus royaliste que le roi.

          Ca peut tres bien se faire. C’est d ailleurs un des ingredients necessaire pour determiner la taille d’un echantillon pour une etude pharma … pour determiner combien de personnes doivent etre inclue pour avoir la puissance statistique suffisante.
          Que ca puisse etre mal fait est une chose. Mais l’idee n’a rien de saugrenu.

  12. H.S mais pas tout à fait : Ah ça ! Vu hier hier à la T.V dans « Cash investigation » Mme Lucet interrogeant un courageux chirurgien, le Dr Lantieri, à propos de implants « mammaires » provoquant des cancers Bravo. La commission n’a rien fait pendant 3 ans. Interrogeant Mme Buzyn qui subitement 48 heures avant l’interview s’est réveillée et à fait semblant d’avancer le dossier, la commission donnera ses conclusions dans 3 mois ( chanson déjà entendue chez d’autres ses jours ci …), mais quelle mauvaise foi dans ses réponses ! Y a pas d’industriels fautifs en somme, et puis faut voir les autres. Pas de médecins complices etc. On a envie «  de lui claquer le beignet » comme on disait jadis.
    Même chose pour les valves percutanées TAVI technique employée dans les cas de rétrécissement aortique. L’enquête a montré que les études sur leur durées sont biaisées et ne se déroulent que sur 1 an. Certaines se détériorent au bout de 6 – 8 ans et même avant, un chercheur indépendant ( j’espère) de l’Hôpital Laval au Canada l’a démontré, mais bon on met à l’intérieur une valve plus petite  et on recommence: A chaque fois 18000 € du prix de la valve. Combien rembourse la sécurité sociale ? Cela me rappelle une polémique sur les vaccins. Ou les statines…
    Mais en fait, ces scandales sont sur le devant de la scène car ils se voient, ils sont réels parce qu’ils sont dus à des objets étrangers au corps et peuvent déclencher une catastrophe physique. Les Statines et cochonneries du même acabit ou les vaccins sont sournois et leurs effets ne se voient pas tout de suite , ne se ressentent que plus tard lorsqu’il est trop tard.
    Dans ce sens, je retiens entre autre de votre livre sur les vaccins : «  L’administration d’un vaccin est un geste irréversible » . Que des effets secondaires apparaissent dans un mois ou dans dix ans, ça ne fait pas de différence. Ce sera à l’enfant, aux parents ( Lorsqu’ils n’abandonnent ..) à la société d’en assumer les conséquences. Pour les statines c’est pareil : les dégâts sont parfois rapides ( diabète) mais d’autres (cancers et autres Alzheimer …) au bout de 20 – 30 ans . Qui s’en émeut à part ceux qui sont touchés et informés ; c’est à dire nous et les ceux qui suivent vos écrits . La HAS commence peut-être à douter, mais que ça avance lentement…

    1. La HAS aurait des doutes ?
      Et pourquoi pas la Ministre ?
      Tous innocents, pas de coupable !
      C’est pas moi ! Et ceux qui l’ont dit le premiers seront guillotinés…

      1. Bonsoir docteur. Lorsque je dis que la HAS ” commence PEUT-ÊTRE à avoir des doutes” je fais référence à ça :
        https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2885402/fr/dyslipidemies-face-au-doute-sur-l-impartialite-de-certains-de-ses-experts-la-has-abroge-sa-recommandation
        Elle s’ aperçoit – avec retard,-mais il n’est jamais trop tard pour bien faire- que sa confiance dans les “experts” était imprudente et mal placée en raison des conflits d’intérêts non déclarés. Si elle creuse un peu, elle apercevra de la “gadoue” , de la fange qui entoure la théorie de mauvais cholestérol et des statines… enfin, j’espère.
        @ Dreamer. Je voulais dire ” lorsque les parents n’abandonnent pas” – j’ai vu parfois des enfants complètement handicapés, débiles profond dont les parents s’occupent avec courage jusqu’à l’âge adulte … ou jusqu’à ce que ces parents disparaissent. Après que deviennent -ils ? Placés en institution spécialisée comme ceux que les parents rejettent dès d’ailleurs la naissance ( Témoignage de proches en milieu hospitalier néonat) qui s’ enfuient épouvantés . Là, c’est la société qui prend en charge, qui se substitue et doit assumer ( 7500 bébés handicapés lourds en France chiffre de 2004) Voir ceci :
        Organisation de la prise en charge dans différents pays
        lara.inist.fr/bitstream/handle/2332/1318/inserm_handicap_part3.pdf?… · Fichier PDF

    2. “Ce sera à l’enfant, aux parents ( Lorsqu’ils n’abandonnent ..) à la société d’en assumer les conséquences.

      Non. L’affaire du vaccin contre l’hépatite B montre que la société n’assumera jamais.

      Si vous ou votre gamin faites un accident vaccinal vous serez seul(s). On vous crachera à la gueule, et le médecin qui vous aura vacciné – loin de vous aider à restaurer votre état de santé – n’aura comme seul objectif que de se défausser pour qu’on ne vienne pas le chercher en responsabilité civile puisque

      “c’est pas le vaccin”
      “ça fait pas ça un vaccin”

      la mafia pharmaceutique ne peut exister sans un partie du corps médical complice. Il faut bien des toubibs pour prescrire et injecter tous ces trucs moisis.

      1. “corps médical complice” Vous écrivez ?
        C’est vous qui le dites, pas moi, au cas où quelqu’un penserait que c’est moi qui ait écrit ça et s’en offusquerait…

        1. “une partie” du corps médical. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac.

          de toute façon ça devient patent : qui prescrit le médiator hors AMM ? Diane 35 hors AMM ? Androcur hors AMM ? Le vaccin HB aux enfants alors qu’il n’avait qu’une AMM pour les adultes ? qui prescrit des statines ?

          Il faut bien des toubibs complices pour que le business tourne.

    3. Suite à mon poste précédent qui le complète bien à partir d’au autre site . Voici

      LE SCANDALE DES IMPLANTS – jesuismalade.org
      jesuismalade.org › MEDECINE › AVENIR DE LA MÉDECINE
      Hier soir avez-vous regardé Cash investigation? Je voulais en faire un résumé mais je vous conseille d’aller le visionner en “replay”, c’est plus simple.
      http://jesuismalade.org/le-scandale-des-implants/
      et ce médecin ne mâche pas ses mots.

  13. J’ai terminé votre livre.

    Vous êtes extrêmement critique envers l’obligation vaccinale, ça me plaît, parce qu’il n’y a presque personne (Il y a Marc Girar) qui s’exprime sur ce sujet d’une manière autant décomplexée…

    Mais vous tentez souvent de trouver des “circonstances atténuantes” à ceux qui veulent discuter l’obligation vaccinale au lieu de la contester SANS CONDITIONS. Mais peut-être que j’ai mal lu …

    Je ne trouve aucune circonstance atténuante à qui que ce soit dès lors qu’il défend l’obligation vaccinale ou minore les conséquences politiques qu’elle entraîne.

    1. A moins de voir le monde “en noir et blanc”, il faut laisser du temps aux gens pour changer. En étant abrupt d’emblée, vous fermez les neurones des lecteurs. Il faut donc avancer en douceur (sans faire de concession majeure) pour laisser aux lecteurs sceptiques (c’est la cible du livre et des 9 qui vont suivre) le temps de se rendre compte du panorama…
      Se parler entre soi, entre convaincus, est d’un intérêt faible.
      Votre duo avec toton Marco est sympa mais ne fait pas avancer…
      Prenez l’exemple du cholestérol et des statines, nous sommes en train de gagner [ils en sont au point de faire de la pub dans le métro comme pour vendre de la lessive ou des bagnoles], mais il aura fallu plus de 10 ans…

      1. Je ne comprenais pas de quoi vous parliez, et je suis tombé toute à l’heure sur cette pub incroyable dans le métro pour nous fourguer des trucs pour baisser le cholestérol !

    2. Ma position est 100% antivaccinale
      Il faut interdire les vaccins qui ne sont sources que de désordres immunitaires ,de catastrophes sanitaires
      Dans un 2e temps , si une étude scientifique prouve l’efficacité d’un vaccin et sa bonne tolérance on pourra l’accepter

      Il est complètement irrationnel de continuer les vaccinations quand il est prouvé, depuis 200 ans ,que leur rapport risque/bénéfice est négatif!

  14. Bonjour docteur. La grande offensive commence ou continue :
    https://www.ledauphine.com/vaucluse/2018/11/26/grippe-il-faut-vacciner-en-priorite-les-enfants-de-2-a-10-ans
    J’ai regardé sur la “transparence santé” ci ce brave Professeur avait quelque “conflits d’intérêts” avec l’industrie pharmaceutique .. Eh beh, il est aussi encore plus transparent qu’un certain Professeur aux “abois” (de cerf) dont on a parlé ! Pas plus de 200€ de frais de repas depuis 2013 et il n’a pas déclaré de rémunérations ni quoi que ce soit. Un saint homme vous dis-je.
    Quand à son service situé en réalité au CHU de la Timone : Inconnu au bataillon.
    Et sur le site de la veille Sanitaire, semaine 46, dernier bulletin du 21/11/2018 :
    http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Grippe/Grippe-generalites/Donnees-de-surveillance/Bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-46.-Saison-2018-2019/11/2018
    graphique bien plat tout ça, la campagne vaccinale n’est pas encore avancée sans doute, mais ça viendra, on vaccinera à tire larigot et il y aura sans doute un plus…

    1. Ben oui ! Le budget “marketing” est conséquent ; y a du bon pain tout chaud sorti du four à se partager ; on se jette dessus…
      Ça n’est pas nouveau !

    2. la base transparence santé, ça ne sert pas (plus) à grand chose.

      ça fait longtemps que la corruption passe par les paiements indirects (cf. Marc Arbyn et la revue Cochrane sur les vaccins HPV), les liens familiaux (j’embauche ta femme, ton fils, ta belle soeur, ton cousin…) ou professionnels comme ce grand PUPH qui a refait l’informatique de son labo pour presque 100 000€ gracieusement payés par un grand industriel du monde pharma…

  15. Je l’ai lu plus tard que vous autres, c’est qu’il n’est pas évident de se le procurer vite, hors internet, dans une librairie d’une ville moyenne du sud-ouest, il y a de longs délais.

    Je l’ai lu d’une traite, comme je lis un policier prenant dont je veux connaître la fin, même si ici, le héros (ou l’héroïne) est chacun d’entre nous, et que la fin est provisoire, une annonce de suites qui rendent impatient.

    Très loin des hauteurs littéraires, artistiques, scientifiques, historiques, politiques, priap … oups, pardon, des multiples commentateurs – trices, je réponds à la demande expresse du maître de céans de poser des questions sur l’ouvrage, d’autant que dans la précipitation, j’ai dû louper des infos.
    La première est celle ci : les immunoglobulines mentionnées dans un chapitre sont elles une vraie solution pour toutes les personnes immuno-déprimées ? Je savais très vaguement que ça existait pour des pathologies très particulières, mais est ce que c’est une vraie solution de substitution avec moins d’effets secondaires potentiels que les vaccins en rafale? J’imagine qu’il y a 1000 cas générant l’immuno dépression, est ce que les avantages et inconvénients, les indications, sont bien circonscrits ?
    Si oui, pourquoi encore parler (je pense aux autorités) de vaccination altruiste ?
    Si non, pourquoi ne pas affiner (par les mêmes) les connaissances, quelque chose l’empêche ? Puisque j’imagine que l’expérience d’utilisation de ces produits doit être maintenant assez étendue (vitesse d’injection, effets secondaires potentiels, etc.)
    Merci si quelqu’un peut m’éclairer.

    1. Deux questions intéressantes :
      1) Les immunoglobulines ?
      Le sérum antitétanique ou la sérothérapie (aussi équine) antidiphtérique étaient déjà des immunoglobulines, mais avec de fréquentes complications.
      Aujourd’hui, on sait faire des anticorps (des immunoglobulines) humanisés et dirigés spécifiquement contre des toxines ou des cibles précises… et donc beaucoup moins d’effets adverses ! Je vous laisse consulter la littérature

      2) les vaccins altruistes ? Si vous leur enlevez ça, “le roi est nu” comme disent les poètes !

  16. Sortant d’un énième rendez-vous avec un sbir des laboratoires pharmaceutiques… Euh pardon un pédiatre; je pense que je vais courir acheter ce livre. Cela fait 2 ans et demi que je me bats pour ne pas piquer mon enfant mais à chaque sortie de ces rendez-vous, je culpabilise et doute de mon choix. J’ai pourtant lu des ouvrages et des études mais les médecins ont cette capacité à vous faire douter de toutes vos convictions.
    Est-il disponible à la fnac ?

    1. Il est dans toutes les bonnes librairies. Il y a des bonnes librairies partout…
      Si vous commandez par Amazone, vous pourrez laisser un commentaire ; ce qui peut aider à la diffusion du livre…

      Vu le prix [10€], calculé pour faciliter la diffusion des idées et réalités rapportées, il me semble critique de faire cadeau d’un spécimen à tous les médecins (et autres professionnels de santé) que vous connaissez pour Noël…
      Façon de rendre service à tous nos bébés !

      Si vous êtes radins, vous pouvez juste copier le tableau de la page 46 et ensuite vous inscrire sur la liste des visites à la Prison où l’on va m’enfermer.
      Sans paranoïa ni mégalomanie, Voltaire et Victor Hugo avaient la chance de simplement passer une frontière Européenne pour se mettre à l’abri. Pour moi, m’enfuir à Guernesey ou Lausanne ne me protègera en rien de la fureur ministérielle… Ooooooooooooooooups !

      1. Déjà le “criminel” MDL devait être mis en taule pour l’affaire du cholestérol. Normal – et même nécessaire – de mettre les criminels en zonzon. Puis… rien du tout, mais que fait donc la police ?

        Réflexion faite ( car contrairement à ce que disent les mauvaises langues, la justice réfléchit – surtout à sa réputation), les preuves ont manqué pour incarcérer le trublion. Il resta donc en liberté.

        Et voilà que l’histoire se répète, et certes il faut s’attendre à un tir de barrage. Mais tout en étant iconoclaste, l’ouvrage est prudent et n’avance rien qui ne soit démontré.

        C’est qu’on marche sur des oeufs. Pas question de dire “Ne vous vaccinez pas”, mais invitation quand même – à réfléchir et des questions : quels résultats obtenus pour quels risques courus ?

        Pour 10 € vous aurez gagné le droit de réfléchir

        Et je m’en vais de ce pas “liker” sur Amazon (pardon pour ce barbarisme, mais à barbare barbare 1/2)

        1. D’ici peu, je vous donnerai quelques informations amusantes à propos de mes séjours “espérés” par certains (par exemple le célèbre Docteur Simiesque, bien connu dans les parcs zoologiques de la Société du Spectacle) dans les Goulags de la même Société spectaculaire et marchande…

    2. Vacciner, c’est maltraiter… les chiffres de l’abstinence vaccinale le laissent entrevoir!
      http://initiativecitoyenne.be/article-vacciner-c-est-maltraiter-les-chiffres-de-l-abstinence-vaccinale-le-laissent-entrevoir-116496497.html

      Déduction de l’Etude Kiggs :
      A chaque fois que nous avons vacciné mille enfants :

      à 123 d’entre eux nous avons donné une allergie,

      à 156 un asthme ou une bronchite chronique,

      à 62 une névrodermite,

      à 126 un herpès,

      à 90 une tendance aux otites,

      à 81 le rhume des foins,

      à 59 une hyperactivité,

      à 48 une scoliose,

      à 33 une épilepsie,

      à 14 une migraine,

      à 16 une affection thyroïdienne.

    3. Bonjour,
      Je comprends vos hésitations; il y a une dizaine d’années ma fille a subit des reproches, culpabilisation pour refuser le ROR pour son fils. La pédiatre à la fin lui a dit que si elle refusait encore ce vaccin ce n’était pas la peine qu’elle revienne.
      C’est ce qu’elle a fait; depuis mon petit fils est suivi par le médecin généraliste du village; il n’y a jamais eu de problème.
      D’autre part un couple de la famille (80ans tous les deux) ont eu une bien mauvaise grippe en déc 17: ils étaient vaccinés tous les deux.
      Au même moment un couple d’amis (75ans) ont été bien fatigués par la grippe: ils étaient vaccinés tous les deux. Et la semaine dernière ce même monsieur devait revoir le médecin pour des complications de grippe; sa femme me disait qu’elle commençait à se demander si le vaccin était efficace parce que cette année encore ils sont vaccinés.

      1. J’ai une histoire beaucoup plus triste à vous raconter Mme JR (seriez-vous l’épouse du texan du même nom ?)
        Ma mère vieille mère, que je suis arrivé à dissuader de se faire vacciner contre la grippe depuis une bonne décennie, avait, l’an passé, des voisins de son âge qui se sont faits vacciner contre la dite grippe, respectueux qu’ils étaient du conseil des autorités sanitaires. Le monsieur déclara rapidement une méchante et vilaine grippe. La dame sembla résister un peu mieux avant, qu’ à son tour, de déclarer la même vilaine grippe. Tous deux furent hospitalisés, le monsieur en mauvaise état et la dame avec un état qui se dégradait jour après jour. Le monsieur arriva à s’en remettre et la vieille dame trépassa. Evidemment il ne fut déclarer aucune conclusion de cause à effet, car probablement ces deux-là avaient-ils tardé à se faire vacciner !

        1. Ce type de complications post-vaccinales n’est pas étonnant.
          Hélas !
          J’en explique le mécanisme biologique (inéluctable) dans mon Livre 2 sur les vaccins à paraître en Février 2019…

          Surtout ne répétez pas ces “détails” comme disait l’autre à propos d’autres choses ; le vaccin antigrippal est effectivement miraculeux : le chiffre d’affaire de chaque industriel du secteur pour ce seul vaccin saisonnier dépasse le milliard d’euros…
          Une plus grosse “poule aux oeufs d’or” comme disait encore un autre (beaucoup plus respectable), c’est pas tous les jours…

          1. il m’a été rapporté il y a à peine deux semaines que les narcolepsies n’ont pas été le seul effet indésirable notoire du vaccin H1N1 de 2009, certains ont fait des guillain barré et n’y ont pas survécu…

          2. C’est bien possible ; et le Guillain-Barré est aussi une pathologie neurologique auto-immune ; mais qui est beaucoup plus précoce que la narcolepsie.
            Vous aurez tout ça dans mon prochain livre sur la toxicité des vaccins (sortie en Février 2019).

          3. oui. Il y a eu des papiers publiés dans Vaccine pour lesquels le lien statistiques est très clair entre les vaccins H1N1 et SGB.

          4. Méfiez-vous du journal “Vaccine” c’est l’organe de la désinformation d’origine industrielle et gouvernementale…

          5. oui je sais bien, c’est la feuille de choux de propagande des fabricants 🙂 j’adore la lire rien que pour ça.

            c’est pourquoi quand il y a des papiers “inquiétants” qui passent là dedans, ça en dit long sur la catastrophe iatrogène sous-jacente…

        2. j’ai la même anecdote avec des 1 couple d’amis qui a survécu, mais à l’époque ça m’avait alerté.

          Question naïve et peut-être sotte (ou pas) : est-il vrai que les virus mutent d’une année sur l’autre, ou s’immunisent tels les rats devenant résistants aux raticides ?

          Donc que le vaccin serait obsolète une fois sur le marché ?

          1. Oui les virus changent d’une année sur l’autre.
            Les industriels prétendent que c’est plus ou moins prévisible et qu’ils s’adaptent ; mais que parfois ils se trompent…Oups !
            Ils sont rigolos : ils se trompent souvent à mon avis ; ce qui donne des vaccins inutiles ; mais toxiques quand même…
            Faut être un peu “cuculs” pour se vacciner contre la grippe dans ces conditions, un peu comme la roulette russe… Dangereux ça !

        3. J’ai eu un patient qui a fait une pemphigoide bulleuse gravissime suite à la vaccination contre la grippe. La complication a été déclarée par son médecin à la pharmacovigilance.
          Je connais aussi un jeune homme qui a fait un Guillain Barré suite à la même vaccination avec hospitalisation en Réa, intubation, etc… Il lui reste quelques petites séquelles (troubles de l’érection, un détail pour un jeune homme non??). A ma connaissance, aucun lien reconnu…

          1. Le SGB c’est LE truc qui apparaît dans à peu près toutes les notices de vaccins… c’est très frappant.

          2. Oui parce que c’est le prototype de la pathologie auto-immune aigüe ; cela dit, pour certains il y a des GB non auto-immuns…

  17. La pleine lune ou bien le livre ? les 2, sans doute, m’ont tenu éveillée.
    Merci, Michel, ce livret sera d’une grande utilité. Souhaitons qu’il permette de lever le tabou et réveille une curiosité scientifique qui se perd chez les médecins particulièrement.
    Je diffuse au mieux.

    1. Diffusez, diffusez, ça pourrait sauver la qualité de vie de millions de bébés !

    1. Ils n’entendent pas ces imbéciles… Car nous ne sommes rien ; nous sommes des “riens” pour les ministres et les députés…

      Quelque part, nous sommes aussi des “gilets jaunes” ; je me sens très “gilet jaune” ; eux-aussi ont l’impression de parler dans le vide, de n’être rien…

      Nous sommes tous des “riens” : tous de “gilets jaunes”…

      1. Ah Docteur. Je me croyais seul à tourner en rond avec mon épouse nos vélos et nos gilets jaunes dans un rond-point d’entrée et de sortie d’autoroute ce dernier Samedi pendant cinq minutes. faute de nombre, j’ai abandonné.
        A croire que ça plait au citoyens de se faire tondre et d’entendre Jupiter lancer se foudres sur ceux qui ne croient pas que demain “on rasera gratis” comme disait fau mon ancien coiffeur.
        Lol…

      2. C’est curieux mais le jaune ne m’a jamais inspiré !
        Dans la symbolique des couleurs, le jaune c’est la foi, la lumière, la couleur des dieux – peu probante pour l’iconoclaste – mais aussi, la tromperie et la trahison. Beaucoup trop pour un prolétaire pétrit de culture ouvrière où le jaune c’est le briseur de grève, de solidarité. Beaucoup trop pour l’amant éperdu pour qui il est la marque de l’infamie. Et si, ici, on aime la révolte, ne faudrait-il pas confondre colère et stratégie !

        1. Rico pas hurler avec les loups, ça fait comme une fausse note

          Les sans culottes sont dans la rue, avec la haine, la violence, le déni de démocratie, mais rien à voir avec Louis XVI, ceux-là ont 2 bagnoles et veulent des sous, encore des sous…

          En 1792 (ça lui a valu une promo) Napoléon a circonscrit la commune, en 2018 Napoléon 4 n’a plus que le canon à eau, misère et décadence

          1. Je l’avoue, je le confesse, ni droite ni gauche, avec ou sans culotte, jaune ou vert, ni riche ni pauvre, je me sens très “gilet jaune” : j’ai été traité et je suis encore traité “avec mépris” par les autorités et académies, je suis poursuivi “en justice” par des faux plaignants qui sont des vrais délinquants ; mon salaire du CNRS était un salaire de misère tout en travaillant bien plus que 37, 39 ou 40 heures ; plus je travaillais et plus j’étais détesté, voire haï, par la bourgeoisie bien pensante qui aujourd’hui s’émeut de la menace climatique en roulant soit en trottinette électrique sur mes trottoirs soit en SUV-Nissan les weekends d’hiver sur mes routes de montagnes… Je suis un peu cucul et beaucoup “gilet jaune”…

          2. Petit HS pour se détendre, le malaise français vu de l’étranger :

            [ Pire encore, c’est maintenant la presse étrangère qui étrille le mari de Brigitte Macron. Le quotidien allemand Die Welt estime par exemple : “Les Français ont l’impression d’être pris pour des imbéciles. A juste titre”. Outre-Rhin, le Süddeutsche Zeitung ose même la comparaison entre le président et Marie-Antoinette, qui propose de donner de la brioche à ceux qui n’ont plus de pain…

            En Italie, le Corriere Della Sera constate “Maintenant qu’il est à l’Élysée, il est perçu comme un nouvel aristocrate, éloigné des problèmes de la population commune”. Pendant ce temps, en Espagne, El Mundo décrit “la plus grande expression de rejet à laquelle Emmanuel Macron a dû faire face jusqu’à présent”.

            …jusqu’au Royaume-Uni

            Enfin, au Royaume-Uni, la presse n’est pas plus chaleureuse avec le chef de l’Etat. La BBC a souligné l’incapacité d’Emmanuel Macron à “rétablir la confiance dans la démocratie parmi ceux qui se sentaient désabusés et détachés de la politique”. Les murs vont trembler à l’Élysée… ]

            Et on a oublié Trump. Dire qu’il y a 1 an 1/2 tout le monde l’adorait, c’est futile l’amour

          3. Futile, futile…
            Je me sens futile vu que j’ai voté pour celui-là…
            Et à la maison, les Princesses se foutent de ma gueule… Sans pitié, les Princesses
            C’est pas tant que je regrette ; c’est qu’il n’y avait rien en face sinon un admirateur des castrateurs sud-américains et une madame “sans-gêne” parricide…

          4. Mais je ne hurle pas mon Filou, je chante les couleurs. Et puis je n’aime pas les loups, ceux-là mangent les brebis, même si certain reproche à ces dernières d’aimer être tondues. Vois-tu des gilets dans les banlieues de mon enfance je n’en vois guère et pourtant ce sont aussi des sans-culottes, à moins qu’il y ait quelque hiérarchie parmi ceux-ci, certains seraient moins sans-culottes que d’autres ? Et puis l’on a toujours les ultras que l’on mérite, quand sur le jaune flottent d’autres couleurs que le jaune… Qu’il y ait quelque légitimité à la colère présente qui, autre que les loups, le contesterait ? On peut être légitime et ne pas savoir énoncer ce qu’il y a d’universel dans sa colère et offrir ainsi l’accès à quelques aventuriers en soif de pouvoir. Ne te méprends pas, il reste à ces gilets-là le soin de préciser ceux qu’ils sont et ceux dont ils ne veulent pas au risque de devenir la troupe d’assaut d’ultra-libéraux qui n’ont jamais caché l’être. Il restera alors à la misère d’être plus misérable encore.

          5. “Ne pas savoir énoncer ?”
            N’est pas Danton ou Robespierre qui veut…
            Qu’attendons-nous, nous les intello-énonceurs ?

          6. @MdL
            Je ne souviens pas un jour de m’être tu ! Sous ces cieux où sous d’autres latitudes. Mais ce que jamais je ne fis c’est de parler pour les autres, pour cela il est des professionnels de la récupération. Je me suis juste contenter de parler en mon nom ou avec ceux avec qui je partageais quelques aventures. Il est par ailleurs de très grands orateurs que le présent aura oublié leur préférant quelques spectaculaires représentations.

          7. @Emilio

            Non, je ne connaissais pas ce site, merci de ton partage !
            Je vais te faire un aveu, j’ai grandi et longtemps vécu dans ses banlieues, que le pharaon marseillais connaît aussi, et la conscience d’hier y était aussi présente qu’aujourd’hui. Aurait-il oublié la haute conscience politique des nuits de rodéos ? Et ce qu’il ne sait pas l’embaumé, car il n’était pas né, c’est que bon nombre de blousons noirs, pourtant terribles et surmédiatisés de l’époque, finirent au service d’ordre de la CGT. Et s’il y a toujours d’affreux petits criminels avides d’argent et de pouvoir dans ces lieux périphériques, il y a aussi toute une population de déclassés éduquée qui, avec des bac+5, trouve tout juste des emplois d’ouvriers spécialisés dans ce qui nous reste d’industrie ; et, pour les autres, les miettes des aides sociales qui scandalisent tant ceux qui trouvent encore du travail. Ce que les bobos fantasment de la banlieue n’est jamais qu’une affaire de bobo, mais pour celles et ceux qui vivent la réalité de ces lieux la misère n’est pas affaire d’esthétique.

        2. @ Ricomart. Et pourtant si l’on revient à sa couleur d’ensoleillement, le jaune évoque aussi la joie ou encore l’amitié. On peut offrir des roses jaunes pour exprimer des sentiments amicaux ou révéler un enjouement. Donc, quelques roses jaunes pour décorer une salle de réception peuvent bien dire que la fête promet d’être divertissante.
          Les gilets jaunes sont quand même plus agréables à regarder que les “Blacks Blocks” et ils sont repérables, ils ne se cachent pas.
          Alors les comparer aux briseurs de grèves, faut oser .

        3. @Rico : je me suis mal exprimé, je te fécilitais de ne pas hurler avec les loups. @ MDL : c’est passionnant l’intérieur d’1 individu, tant qu’on n’a pas regardé on ne peut pas comprendre.

          1. Oups, comme dirait le bon MdL !
            Je n’avais effectivement pas bien compris, probablement c’est l’idée de la fausse note qui m’a mal inspiré, et qu’un chanteur de mon espèce puisse faire un canard voilà bien de quoi rendre honteux.

          2. @ Phil “Les sans culottes sont dans la rue, avec la haine, la violence, le déni de démocratie, mais rien à voir avec Louis XVI, ceux-là ont 2 bagnoles et veulent des sous, encore des sous” Non mais, changez de lunettes et mettez un sonotone ou mieux, faites vous embaucher chez BFMTV dont les “journaleux” qui commentent à l’inverse de qu’ils voient et invitent des “spécialistes” lèche botte.
            Regarder “l’intérieur d’un individu”… Encore une “C…..rie” Freudienne. Sans doute qu'” une madame “sans-gêne” parricide…” vous plaît : faut “tuer le père”;
            @ MdL”, mais il me semble que l’ancien candidat devenu “Jupiter Elyséen” prétendait être prêt à prendre les armes si son adversaire féminin était élue car les Français descendraient dans la rue… On a vu ces jours ci seulement un an et demi après. Et ce n’est pas fini : Attendez les nouvelles “ponctions” dès la nouvelle année et tout ça sous le prétexte de l’écologie et de la transition écologique. Le diesel tue, sauf les ruches d’abeilles sur les toits de Paris qui se régalent mieux qu’à la campagne….
            https://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/nouailhac-la-verite-sur-le-matraquage-fiscal-des-automobilistes-19-11-2018-2272646_2428.php

  18. Il serait bien d’ajouter les liens des différents supports et plateforme pour l’acheter 😉

    1. Surtout pas !
      Le Conseil de l’Ordre m’attaquerait en m’accusant de me faire de la publicité…

  19. Je viens de lire votre premier opus sur la médecine des vaccins, félicitations!
    Vous avez réussi à exposer clairement les grands problèmes de la question vaccinale sans tomber dans la polémique habituelle, ouf!
    Les questions prioritaires sont vraiment bien choisie et bien traitées, de même que les exemples pour illustrer.
    Je pense que pour une personne qui n’a jamais réfléchi à la question vaccinale ou qui est perdue, c’est parfait++
    Livre acheté dans une petite librairie (pour faire plaisir à Emilio!) donc pas possible de laisser un commentaire vie Amazone…

    Quelques question/réflexions:

    -Pour les cas de rougeole répertoriés, que ce soit sur les graphiques montrant son incidence dans le temps au Canada et aux US ou sur les cartes montrant la couverture vaccinale en Europe et les cas déclarés:
    Comment sont évalués les cas déclarés?
    Il me semble que c’est soit un diagnostic clinique, soit un diagnostic biologique (isolation du virus et/ou taux d’IgM).
    Car il semble que le diagnostic clinique de rougeole soit de plus en plus sujet à caution (étant donné que les médecins voient de moins en moins de rougeole, ils ne savent plus la diagnostiquer avec pour conséquence un taux d’erreur potentielle important).
    En considérant cette marge d’erreur diagnostique, ne risque t’on pas de se fourvoyer avec pour conséquence des résultats in-interprétables?

    – Pour la rubéole, je suis d’accord avec vous pour le raisonnement consistant à ne pas vacciner en systématique et de cibler si besoin les femmes en âge de procréer et qui ne seraient pas immunisées (je vois de temps en temps des patients sourds du fait d’une rubéole congénitale, ça existe bel et bien!) mais en pratique, je ne vois pas comment procéder…
    Si l’on estime que le taux d’anticorps n’est pas fiable pour estimer le degré de protection contre une maladie (en prenant l’exemple d’une personne avec un taux d’anticorps dit protecteur et qui ferait une rougeole) alors comment faire?

    Bon désolée, j’ai tendance à chercher la petite bête… mais pour moi, si l’on affirme que le taux d’anticorps n’est pas représentatif du degré de protection contre une maladie, on ne peut pas doser un taux d’anticorps pour affirmer derrière qu’une personne est protégée ou pas, je me trompe?

    – Pour ce qui est de la variole et de la vaccination des cas contacts, il me semble que Bernard Guennebaud affirme que d’après ses recherches cela aggravait la mortalité (ce qu’il appelle l’effet Buchwald il me semble); qu’en pensez-vous?

    Hum, j’étais de garde cette nuit, je n’ai peut-être pas tous mes neurones, aussi veuillez m’excuser si mes questions ne sont pas pertinentes!

    1. Merci de vos questions intéressantes. Je suppose que vous avez bien travaillé cette nuit car vos questions sont intelligentes.
      Il y en a 3 si je ne m’abuse moi-même qui ait mal dormi :

      1) Comment sont évalués les cas déclarés de rougeole ? Il y a dans les études de façon générale 3 types de diagnostic : le clinique (qui peut inclure de la biologie simple), de l’épidémiologique (les contacts supposés malades d’un cas avéré) et le biologique fort (identification d’un virus spécifique dans un prélèvement). Vous avez compris qu’aucun n’est satisfaisant, que le mieux est d’avoir les 3 mais que parfois, il y en a même pas un… No additional comment!

      2) Rubéole : le taux d’anticorps n’est pas fiable ? Je n’en suis pas sûr pour savoir si un enfant a été exposé ou pas ; ce qui est différent de l’idée qu’une éruption cutanée est vraiment due à la rubéole. A mon avis, en l’absence de vaccination, l’identification d’anticorps anti-rubéoleux indique qu’il y a eu exposition et que la jeune femme est très probablement protégée. S’il y a eu vaccination, c’est autre chose, hélas !

      3) Variole et vaccination des cas contacts ? Quoique nous n’ayons aucun document scientifique solide concernant l’efficacité de la vaccination des cas contacts (par rapport aux autres mesures), nous ne pouvons pas rejeter l’idée que ça ait pu servir, au moins un peu… Si tonton Bernard nous lit, il va nous donner son avis…

  20. Ca y est, je l’ai fini!

    Il est clair, il est concis, mais il va pas beaucoup faire avancer votre dossier pour l’attribution de votre légion d’honneur, pourtant ça aurait fait classe une touche de rouge sur votre anorak de glacier bleu clair…

    Mon passage préféré n’a pas été long à venir, il se situe page 27, j’hésite à recopier mais ça donnera envie aux autres d’en lire plus: -“A ce jour et sauf erreur, aucun des 11 vaccins obligatoires …/… n’a été testé dans des conditions techniques acceptables selon les procédures exigées de nos jours. Pourtant aucun produit de santé ne peut (sauf dérogation exceptionnelle) obtenir d’autorisation de mise sur le marché si un essai clinique n’a pas certifié une efficacité minimale. Avec les vaccins obligatoires nous sommes donc hors réglementation et en dehors des principes fondamentaux de la médecine moderne”.

    Voilà, on peut sortir le sac de menottes et appeler une quinzaine de paniers à salade, ce soir on fait péter les objectifs de surpopulation carcérale?

    C’est bien d’avoir cité le gars de la page 116 aussi, quel regret qu’on lui ai pas terminé notre petit tour de piste à l’époque où on le tenait dans le viseur…

    De quoi il cause le tome 2 et il sort quand? le sommaire général va être publié aussi ou on joue avec les nerfs de son lectorat captif?

    1. Merci de votre commentaire.
      Si vous l’avez acheté via Amazone, merci d’aller mettre un petit mot de félicitations…

      1. On peut poster aussi un commentaire sur Amazon si on y a un compte sans l’avoir acheté chez eux.

    2. Sur les procédures de tests, de mémoire, l’EMA s’en sort en expliquant que les essais de phase 3 ne sont qu’optionnels pour les vaccins dont il a été montré une corrélation entre immunogénicité et efficacité protectrice

  21. @ Barahj ; L’article que vous citez s’ applique à juste raison pour les cas graves et urgents, lorsque les médecins ou autres “sachants” sont trop pusillamines, l’acutalité nous rappelle presque tous les jours ce que cela donne.
    Mais qu’en est-il d’ enfoncer une aiguille dans le corps d’un enfant contre sa volonté ou celle des parents pour injecter les produits allogènes possiblement toxiques pour certains constitue à minima des “voies de faits volontaires” voire des violences volontaires… Combien de médecins feront procéder à une analyse sanguine ou autre préalable pour déterminer si l’enfant, ou l’adulte fragile, fait partie par ex. des des sous-groupes HLA les plus à risque de déclencher une SEP, une SLA ou une autre “saloperie” que la victime ou ses parents seront les seuls à assumer jusqu’à la fin de leur vie ?
    Cela en fera des frais supplémentaires pour la Sécurité Sociale si chacun demandait à son M.T de vérifier ! Et si chacun le demandait, ce serait la joie des laboratoires en plus…
    Donc pour moi PAS d’ OBLIGATION vaccinale et pas de contrainte du médecin pour cela !
    C’est aux parents de décider après consentement ECLAIRE et non manipulé.

    1. Et pas oublier de mettre un petit commentaire “dithyrambique” sur le livre au moment (ou juste après vu qu’il y a deux heures de lecture…) de la commande sur Amazone…

  22. Merci, j’espère ensuite pouvoir le proposer a mon medecin généraliste qui souhaite me faire appliquer la loi sur l’obligation vaccinale rapidement pour mon bebe 2018.

    1. Un médecine généraliste n’a pas “à faire appliquer la Loi”.
      Élaborer et faire appliquer une Loi est du ressort des autorités politiques. Faire respecter la loi est du ressort du policier et du juridique. Un médecin n’est pas un policier ni un procureur !
      Un médecin généraliste n’a aucune obligation juridique sauf le respect du Code de santé publique : vous ne trouverez aucun article qui puisse justifier une quelconque obligation vaccinale.
      Vous êtes seul(e) responsable de la santé de votre bébé. Si une complication postvaccinale survenait, vous serez seul(e).
      Si votre bébé attrape une maladie supposée “préventable” par un vaccin, vous serez également seul(e) ; une autorité pouvant vous reprocher une forme de “maltraitance”…
      Vous pourrez alors, grâce à mes écrits, vous défendre en disant que vous n’avez pas d’évidence robuste que le vaccin supposé utile est vraiment efficace… A moins qu’il ne s’agisse d’un vaccin dont le rapport bénéfice/risque (à l’échelon individuel) soit vraiment évident.
      Dans toute cette démarche, votre médecin n’est qu’un possible “conseiller”…

      1. Le bulletin de Juin 2018 du CNOM incite quand même les toubibs à jouer le rôle d’auxiliaire de police en appelant à la dénonciation des parents récalcitrants auprès des autorités compétentes.

        1. Ce faisant il viole un article majeur du code de santé publique ayant trait au secret médical…
          La Société du Spectacle dans toute sa grandeur : ceux-là qui appellent au respect du code sont les premiers à le violer !

          1. Non, c’est logique.

            Dans la mesure où “ne pas vacciner un enfant est considéré par les autorités comme un mauvais tratement à enfant”, …
            … il découle que l’application de l’artice 345-bis alinea 4 du code de santé publique (ce n’est pas le bon numéro et pas forcément le bon code, mais l’article existe) …
            ….oblige quiconque, curé, médecin, voisin , parent, instituteur/trice , quidam, quimonsieur, à pied, à cheval, en voiture , à faire un signalement aux autorités compétentes par exemple le Procureur de la Republique.

            On peu discuter de la prémisse mais les mineurs , les personnes agées et tous les citoyens non en état de se défendre contre la maltraitance, nommés “incapables” je crois dans le jargon ad hoc, sont protégés par cette obligation de signalement (meilleur terme que dénonciation).

            C’est un dispositif légal heureux et utile.

            Et le conseil de l’ordre (national? ) pousse à son application , largement insuffisante, on trouve trop de drames qui auraient pu être évités: vieux ou enfants battus, handicapées violées et engrossées, etc…

            Reste la prémisse.

          2. Oui, mais le seul juge de tout ça (y compris les prémisses) c’est le médecin sur le terrain ; pas le Conseil de l’Ordre du haut de son appendice parisienne…

          3. Le seul juge ayant le pouvoir d’imposer ses vues à tous sur la premisse , je ne pense pas que le medecin traitant girondin pourra à la fois , oups pardon , en même temps l’être et être reconnu.
            Ce sera une décision jacobine. Ce pourrait même être la justice (sans majuscule elle ne le mérite pas assez souvent), qui pourtant n’est pas scientifiquement qualifiée

          4. Oui mais le Juge n’intervient pas sur le médical, seulement sur le juridique… En principe…

          5. Je disais cela justement parce que cette année il me semble un tribunal a rendu un arret bizarre et contradictoire en statuant à l’imputabilité d’un cas de sclérose en plaques au vaccin contre l’hépatite B alors que il me semble ( pas sûr) il reconnaissait que il n’y avait pas de preuve que ce vaccin provoque la SEP

          6. C’est exact. J’en parle dans mon prochain livre sur la toxicité des vaccins.
            Mais c’est UN cas sur des milliers négligés probablement, “faute de preuves” comme disent les imbéciles ; et comme je l’explique dans mon 1er livre sur les vaccins…

  23. N’ayant pas encore le livre je ne vais pas parler sur son contenu mais sur ce qu’on peut en attendre. L’obsession de l’obligation vaccinale est une catastrophe et ce n’est pas nouveau, elle nous a fait gâcher beaucoup d’occasions dans le passé.
    C’est comme au foot, pour changer le tableau d’affichage il faudrait marquer des buts mais pour en marquer il faut d’abord jouer, dribbler des adversaires, une fois, 10 fois et recommencer, s’entraîner pour mieux jouer afin d’établir la confiance avec une partie du public.
    Avec cette obsession de l’obligation on met la charrue avant les bœufs. Il faut d’abord inspirer confiance, faire réfléchir, faire s’interroger sur les vaccinations et pas exclusivement sur leur obligation. C’est de tout cela que cette obsession nous a éloigné et j’espère, je suis convaincu, que ce premier livre de Michel de Lorgeril commencera à combler ce vide que nous avons laissé se creuser.

  24. @emilio

    Quelle drôle d’idée de vouloir “comparer” une réflexion générale de chercheur (pro) par rapport à deux autres (1,5 pro), comme si l’une pourrait être plus fraîche, plus complète ou plus bio que les voisines?

    Je suis déjà certain d’une chose, qui séparera définitivement les écrits de Michel de Lorgeril de ceux de “Marc” et de “CMT”:

    Chez MdL au moins la haine n’est jamais une arme. D’où la probable progression indolore de certaines de ses idées…

    1. Je ne suis expert en rien.

      Je cherche simplement à compiler le plus d’informations possibles pour dénoncer l’obligation vaccinale, ce qui est mon seul et unique objectif depuis plusieurs années maintenant.

      Je ne soutiens (et en fait elle m’agace plutôt) certainement pas CMT et les signataires de la “Lettre ouverte aux députés contre le projet d’extension de l’obligation de vaccination des nourrissons” avec sa conclusion vaseuse (pour être gentil) :

      “Nous vous demandons donc de ne pas voter cette mesure et de demander que l’obligation puisse être examinée par les parlementaires vaccin par vaccin, et en s’appuyant sur une expertise indépendante.”

      Quand à la “haine” ou “l’absence de bienveillance” que vous voulez à tout prix affecter à la personne de Marc Girard, ça commence à être vraiment ridicule … J’ai bien compris le type de sacrifice qu’il a dû faire pour mener à bien ses missions d’expertises judiciaires pour accepter qu’on le méprise de cette manière. Ce qu’il a subi n’a rien à voir avec des critiques vexantes (mais parfaitement justifiées) de la part d’un autre médecin.

      Je pense qu’il faut vraiment arrêter avec ça parce que ça va sérieusement mal tourner… alors même que le dossier le plus brûlant est l’obligation vaccinale et la promotion de la vaccination contre les papillomavirus (avec 2 régions pilotes dont celle où travaille Michel …) que l’on veut élargir aux garçons, le retour de l’obligation vaccinale antigrippale chez les soignants, et une proposition de loi (obligation vaccinale contre les papillomavirus) déposée par des députés en juin 2017, renvoyée à la commission des affaires sociales de Véran et pas encore examinée…

      https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/la-recommandation-du-vaccin-anti-hpv-etendue-aux-garcons-dans-deux-regions

      1. Ta dévotion t’aveugle. Tu te rends compte de l contradiction dans tes propos ?
        Tu demandes d être indulgent avec Marc alors qu’il envoie ch**** toutes les personnes qui ne sont pas de son avis avec son verbe acerbe ? Tu te souviens de sa critique du papier de nexus ? Pourquoi voudrais tu que les personnes qui se sont fait allumées par marc soit toutes bienveillantes avec lui alors qu il l’a si peu ete avec elles.
        Ce n est qu’ une réaction combien symétrique …

        C est une critique de ton point de vue, pas de marc. Même si sa virulence me fait parfois tiquer, je suis toujours chacune de ses contributions avec attention.

        1. On est courtois avec tonton Marco même s’il est de mauvaise humeur et ronchonne comme d’habitude…

        2. Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, sa “virulence” est un style assumé hérité de charlie hebdo.

          Il y a parfois du 10ème degré à saisir (j’en ai parlé avec l’auteur lui même)

          1. Ronchon mais meilleur que Charlie-Hebdo, désolé ; un zeste de citron situationniste mais manque l’alcalinisation méditerranéenne…
            Que voulez-vous, c’est un homme du nord, y connait pas l’huile d’olive et le cépage de Santorini… Le malheureux !
            C’est pour ça qu’il est ronchon ; on a voulu le rééduquer à l’AIMSIB… Mais l’animal est résistant au changement !

            Il n’a pas compris, voyez Zorba, que pour les vrais hommes, ce qui calme, outre la femme, c’est le vin !
            Pas de vin ? Pas de femme à dorloter ? On est mal… Faut au moins un des deux ; les deux c’est mieux !

  25. J’ai 5h à passer dans un train ce we, ça devrait être suffisant pour le lire. Je vais ensuite comparer son contenu à celui du site de Marc et celui de la “réflexion” de CMT pour avoir un état des lieux global de la résistance et des arguments crédibles et utilisables pour dénoncer l’obligation vaccinale.

    1. 5 heures c’est beaucoup pour un expert comme vous ; à moins que vous ayez oublié vos lunettes…
      Attention, une lecture trop rapide vous ferait manquer les “entre-lignes” ; là où se trouvent les trésors
      N’oubliez pas de même que ça ne sert à rien à d’apostropher les convaincus d’un bord ou de l’autre. Ma cible ce sont les hésitants et les sceptiques ; ceux qui sont encore capables de réflexion et de critiques.

    2. A priori la philosophie et la résistance aux actes médicaux c’est pas vraiment le sujet…

      1. Je l’ai trouvé (un peu perdu parmi les “ouvrages” des médecins du spectacle) chez CULTURA aujourd’hui. Je m’en vais le lire.
        @ Emilio. Désolé, le libraire de ma petite ville ( ou gros village) ferme ses portes : Son amabilité de ” porte de prison” est sans doute pour quelque chose dans son échec.

Merci d'avance, pour le 158 +1 eme commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *