« L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol »

C’est le titre de mon prochain livre à paraître deuxième quinzaine de septembre. 2015 !

C’est un copain de raid en Ubaye qui a trouvé ce titre ! Merci Philippe !

Il y a un sous-titre : « Comment les statines empoisonnent en silence »

Écrit en moins de trois mois ; mais peut-être le meilleur et le plus accessible de mes livres.

Vous y trouverez l’essentiel des effets toxiques de ces médicaments ; selon les critères scientifiques les meilleurs… Bien sûr !

Finalement, il y a beaucoup de données ; beaucoup plus qu’on aurait pu le croire sur la base de ce qui est admis par les industriels, leurs complices rémunérés (avec ou sans blouse blanche) et les Agences Sanitaires !

Certains vont penser que ces titres sont des exagérations d’une réalité plus maussade ; hélas, non, nous sommes réellement dans l’horreur !

Plus que ce que je croyais !

Pour bien comprendre, il faut une grille de lecture ; dès qu’on l’a, chacun peut faire le travail soi-même et, sans doute, découvrir encore plus ; car je ne prétends pas avoir été exhaustif.

Je vous demande donc, à tous et à chacun, d’apporter votre pierre à l’édifice !

Une fois la démarche comprise, je vous demande d’apporter vos témoignages.

Vous œuvrez ainsi pour l’humanité car, malheureusement, je doute que les Autorités le fassent ne serait-ce qu’un peu ; et encore moins les industriels ; sans parler de leurs inénarrables complices rémunérés qui ne manqueront pas d’accuser ce livre d’être criminel sous prétexte que des patients pourraient décéder à la suite de l’arrêt de leur statine.

On a déjà entendu ça, mais les données scientifiques disent autre chose !

Je réponds donc à l’avance (et en scientifique) à ces « maîtres-chanteurs » de la peur ; chaque lecteur de mon livre pourra en faire autant ; et aussi aider son médecin à prendre les bonnes décisions.

Bon vent à tous les corsaires !

 

MERCI d’avance

427 réflexions au sujet de « « L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol » »

  1. Inoxydable

    Va y avoir du sport! j’aime çà.
    La seule chose qui me tracasse un peu, est que votre livre ne sera lu que par les victimes des statines, enfin ceux qui ont conscience des dégâts commis pas ces  » toxiques « , les autres, par peur et inféodés aux recommandations de leurs Médecins  » Statino – statiques  » ( pour ne pas dire sadiques…), lorgneront ce livre du coin de l’œil, d’autres n’auront pas la capacité intellectuelle d’en mesurer l’importance;
    Puis ceux qui ne sont pas concernés directement par la maladie, n’y trouveront aucun intérêt, certains mettront même en doute l’utilité d’un tel livre et verront dans ceux qui en parlent, des inquiets, des raseurs….
    Enfin ceux qu’on peut considérer comme ayant de la curiosité scientifique, ou qui pourraient en faire profit pour leur « métier », renâcleront à le lire par manque de temps…
    Il faut impérativement qu’un battage médiatique soit fait autour de ce livre et de vos travaux.
    Pour ma part, ayant noté avec quelles difficultés je communique sur ce sujet même avec mon entourage, j’ai trouvé une solution assez simple pour faire connaître vos livres : j’ai confectionné un petit montage des couvertures de ces ouvrages que j’ai importé par copié collé et accolé sur une ligne , avec l’adresse de votre blog info, j’en découpe une bande large de 5 cms. environ et lorsque je discute avec une connaissance ou simplement avec quelqu’un au hasard d’une rencontre et qui se plaint des maux qui nous intéressent ici ( je précise que d’une part je suis d’un abord assez facile et vu ma stature et mon physique, il y a toujours quelqu’un pour s’en étonner et m’en faire quelque compliment genre : vous êtes « balaise » vous, moi je peux pas..etc…), je leur fait un bref résumé de vos travaux et de l’ intérêt qu’il y a pour eux de les connaître puis au lieu de les saouler de paroles ( qui entrent dans une oreille et sortent de l’autre ), lorsqu’ils manifestent au moins de la curiosité, je leur laisse cette petite « bande annonce » à laquelle j’ajouterai, dès que j’aurai votre livre et sa couverture, l’image de votre nouvel opus.
    Voilà, c’est tout ce que j’ai pu trouver comme moyen de diffusion à mon niveau.

    1. Ricomart
      En réponse à : Inoxydable

      Mon cher Inox,

      Je vous trouve bien pessimiste quant à l’avenir du prochain livre de notre MdL. Je n’ai pas été victime des statines, car sans bien savoir – et c’est mon ignorance qui me posait question – je les avais refusées. C’est en lisant MdL que j’ai pu comprendre ce qui se passait et depuis, vu le nombre incroyable de personnes touchées par les traitements « statinaux » ou potentiellement traitables, je n’arrête pas d’en faire la publicité. Que ce soit auprès de mes proches, de mes collègues ou des médecins de ma connaissance. Ce sont ces derniers qui froncent le plus le nez ! Mon généraliste reste sourd, mais d’autres sont plus curieux. Le propre des idées c’est de triompher lorsqu’elles deviennent fameuses. Et les idées de notre MdL sont pesées et argumentées, je ne doute pas qu’un jour elles triomphent. C’est à nous , corsaires, d’y travailler – vous connaissez tous la différence entre corsaire et pirate – Peut-être notre trop grand engouement freine-t-il les autres ? Personnellement, je me suis transformé en bibliothécaire – afin d’éviter que des curieux désargentés ne se retrouvent au poste – et je fais circuler cette bonne littérature, qui jusqu’à aujourd’hui ne m’est pas revenue en pleine gueule par des lecteurs insatisfaits.
      Trop de gens sont concernés pour ne pas être interpellés !

      Santé et agitation méditerranéennes

    2. phil
      En réponse à : Inoxydable

      pour beaucoup la lutte contre le cholestérol est une RELIGION

      Aussi ne faut-il pas s’étonner si les « athées » et autres profanateurs de sépultures sont considérés comme de dangereux malfaisants

      ça fait 1 bail que je n’aborde plus la question avec les amis qui me restent afin de ne pas les perdre…

      C’est aussi la religion de pas mal de généralistes incurables et sans aucun désir de guérir. Pour les cardios c’est + complexe car je les soupçonne de « J’sais tout mais j’dirai rien »…

  2. Charles

    Je vais profiter du long week-end pour ecrire mon temoignage complet. C’est promis
    Je suis furax… La toxicité est tellement insidieuse que seul l’arret prolongé m’a permis de mettre le doigt dessus.

    Tout est revenu a la normale, mais j’ai encore une souffrance rétrospective de m’etre fait pieger. Il m’aura fallu lire vos livres ,articles et écouter ( en boucle, des dizaines de fois) vos video youtube etcelles du Pr. Even pour me ´ déconditionner ´. Aussi, je vous dois bien ce témoignage

    1. MARCEL
      En réponse à : Charles

      Je suis déjà intervenu à plusieurs reprises sur ce blog. Moi aussi j’ ai fait, presque par hasard, la découverte de ce blog car, souffrant de tout un tas de problèmes que je n’ avais pas avant la prise de médicaments divers dont statines, hypotenseurs, anticoagulants, antiagrégants plaquettaires et autres…j’ ai fait une recherche sur les effets secondaires éventuels de tous ces produits. Et je suis donc tombé sur le Site du Docteur de Lorgeril. Et j’ ai découvert le pot aux roses.J’ ai donc cessé immédiatement la prise de Crestor, après 4 ans de souffrances et de lente DECREPITUDE physique, morale et mentale. Il est exact que la toxicité des produits anti cholestérol est indisieuse, toxicité dont la plupart des médecins ne veulent bien reconnaitre, dans le meilleur des cas, que quelques problèmes musculaires et quelques pertes de mémoire qu’ils attribuent surtout à l’ age. Cela vous évitera un infarctus du myocarde ou un AVC, vous disent ils. Et là, je rejoins les précédents intervenants. En effets seuls les personnes qui souffrent des effets délétères de ces poisons seront susceptibles de se poser les bonnes questions et à meme d’ écouter ceux qui sont passés par là. Les autres se retrancheront derrière l’avis de leur médecin pour lequel ils ont un attachement presque viscéral fondé sur des années de relation au cours desquelles leur confiance, base de toute relation entre un patient et son médecin, n’ a PRATIQUEMENT JAMAIS ETE PRISE EN DEFAUT. Tout au plus, au cours des années, des petits désaccords se sont t ils produits sur tel ou tel traitement, mais sans jamais remettre en cause la CONFIANCE ABSOLUE que l’ on professe à celui ou celle qui tient les fils de votre santé, mieux, de votre vie.
      La tache est donc immense car nous sommes pris dans un système où tout est feutré, aseptisé ,où la parole n’ est plus libre, où les dés sont pipés. Système dans lequel chacun tire la couverture à soi, où chacun se retranche sur la responsabilité des autres, en particulier sur celle des Autorités chargées de veiller sur notre santé mais qui sont plus empressées de veiller sur celle des grandes compagnies qui savent, à l’ occasion se montrer reconnaissantes.
      Faut il s’ abandonner à la résignation. Non.remercions d’ abord ces hommes qui ont choisi de vivre debout. contre vents et marées en dénonçant l’imposture, vous Docteur de Lorgeril, vous Docteur Even, et tant d’ autres.Apportons leur nos témoignages en masse. Ne laissons plus nos anciens tomber dans un état de décrépitude que connaissent bien ceux qui fréquentent nombre de Maisons de Retraite où de pauvres vieux et de pauvres vieilles, dans ma bouche ces mots sont un hommage, sont soumis en permanence à une forme autant sournoise que malhonnète de maltraitance thérapeutique à des fins bassement mercantiles, du moins en espérant qu’il ne s’ agisse que de cela.
      Il faut maintenant organiser un grand mouvement d’ information. Les patients ne pourront jamais rien faire d’ efficace sans les médecins.
      Je voudrais illustrer la difficulté de la tache avec une anecdote personnelle. Mon cardiologue m’ avait prescri t sept médicaments. L’ un deux, un bétabloquant, semblait avoir des effets secondaires pénibles et parfaitement identifiés. J’ ai donc demandé à mon généraliste de supprimer carrément ce produit dont , en plus , l’ utilité dans le temps était devenue pratiquement caduque suite à la disparition par radiofréquence des crises de bouveret. Réponse du généraliste. Le cardiologue vous a prescrit un certain nombre de médicaments. Il a certainement ses raisons. Je dois maintenir 7 médicaments. Je ne peux que vous prescrire un équivalent dépourvu des effets secondaires que vous m’ avez rapporté. Sans commentaire.
      Cela se passe en Espagne. Cela doit exister aussi en France.
      Alors il y a urgence. Je fais ce que je peux autour de moi, mais une troupe apeurée est difficile à raisonner.
      Salutations à tous.

  3. RV

    Mon témoignage:
    Syndrome coronaire aigu à 54 ans sans facteurs de risque nets, sauf peu de sport, et Stress au travail. Pas de nécrose car retour à un flux coronaire normal en moins de deux heures. Merci au cardiologue qui m’a stenté en urgence! Après retour à la vie normale, traitement anti-agregant et statine bien sûr.
    Vélo repris et constatation de crampes apparaissant après quelques centaines de mètres. Même chose en randonnée l’été suivant. On passe à une autre statine, aucun changement… Arrêt de cette statine, et disparition des crampes en quelques semaines. Depuis, malgré la pression de mon cardiologue, certe modérée, aucune statine, et je vais très bien. Le cholestérol: sous statine, évidemment chute spectaculaire, mais chute également de 0,5 g/L grâce au sport regulier et à un régime plus équilibré possible en ayant pris ma retraite. Mon seul traitement est un anti-agrégant plaquettaire, que je supporte parfaitement. Et tout va très bien, épreuves d’effort toujours strictement normales.
    Pour conclure, j’achèterai le dernier livre de M de Lorgeril, dont j’espère qu’il sera enfin reconnu comme valable par la communauté médicale et cardiologique…..

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : RV

      Merci de votre témoignage.
      Et adopter en urgence « Le nouveau régime méditerranéen » (Éditions Terre Vivante) ; ça pourrait vous sauver la vie !

  4. Jean-Marc REHBY

    Encore un livre et il va falloir attendre septembre!!
    Ne tapez pas trop sur les pauvres médecins généralistes ils suivent les recommandations des HAUTES autorités de santé, des spécialistes des universitaires qui leur répètent en boucle la même chanson: le cholesterol tue comme sur les paquets de tabac. C’est devenu un réflexe conditionné imprimé dans leurs neurones. Impossible d’imaginer un autre discours. J’ai beau leur expliquer à mes « chers confrères » mais bernique!! surtout quand ils en prennent eux même des statines (un soir dans une réunion de 21 MG 10 en prenaient, étonnant non?
    Alors j’ai une nouvelle technique je leur offre pour leur anniversaire le livre de MDL  » CHOLESTEROL MENSONGES ET PROPAGANDE » (à mes bons amis quand même pas à tout le monde) et là c’est la déstabilisation totale. Mais il y a des résistances, un ami m’a dit « mais pourquoi je ferai plus confiance à ce qui est dans le livre qu’aux discours de tous les experts. »
    Ben voilà dur dur le changement!!
    Bonnes vacances.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Jean-Marc REHBY

      Je ne suis pas sûr qu’il faille leur offrir le prochain ; ce serait un peu « sadique » ; ayez pitié ; surtout pour la démonstration de l’effet cancérigène des statines ; peu s’en remettront sauf à se bander les yeux …
      Y a aussi la tactique de l’autruche…

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : nicole

      Ouais !
      Mon éditeur avait « lancé » ça quand j’ai accepté de faire le boulot en moins de trois mois…
      Depuis, on a changé de titre, de format, de prix et le contenu est devenu une « bombe » ; car montré que des essais cliniques miraculeux sont « bidonnés » c’est une chose ; démontrer les effets neurotoxiques, diabétogène et cancérigène [et tout le reste, car ceux-là ce sont juste les principaux "silencieux"] c’est toute autre chose…

      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonsoir Docteur. je ne sais pas ce que vous avez mis en sous titre de votre nouveau livre, mais la phrase  » et on vous forcera à les prendre… » me semble de circonstance.
        Bonne nuit.

  5. Inoxydable

    @ Ricomart. Cher ami. Peut-être avez vous raison et je pêche par excès de pessimisme. Mais lorsque je vois le peu d’enthousiasme qu’ont certaines connaissances -celles qui ne sont pas directement concernées – pour lire les livres sur ce sujet, je me dis que seul un battage médiatique féroce pour sensibiliser le grand public pourrait être efficace. Mais bon je ne suis pas publiciste et on ne peut jamais anticiper du succès d’un livre … succès que je souhaite de tout cœur.
    Après avoir prêté  » Le Cholestérol, mensonge et propagande » à mon médecin traitant ( qui ne me l’a pas encore rendu ) et dont j’espère qu’il l’a lu pendant son congé annuel, je continueraisà informer avec mes petits billets informatifs les personnes qui me paraissent intéressées.
    Je tenterai pour le prochain de sensibiliser la Bibliothèque municipale de mon patelin sur ce nouveau livre quitte à en faire un don dans quelques temps si c’est nécessaire.
    Je note avec plaisir que vous même avez su choisir de bons candidats à ce genre de lecture. Dans tous les cas, j’apporterai  » ma pierre à l’édifice  » et mon témoignage selon les modalités qui seront indiquées dans ce nouvel ouvrage.
    Amitiés et santé méditerranéenne.

    1. MARCEL
      En réponse à : Inoxydable

      L’ idée de déposer un exemplaire à la Bibliothèque Municipale de votre patelin est à priori séduisante, mais de portée, je le crains, très limitée.Au mieux une ou deux personnes l’ emporteront pour le lire et cela risque de s’ arreter là. Au pire, et fort probable, ce livre ne reviendra jamais dans les rayons de la Biblothèque,. Les lecteurs indélicats sont nombreux qui ne restituent pas les ouvrages empruntés. Et, vous dira t on, voyez vous, les finances municipales ne sont guère brillantes et on ne peut pas gaspiller l’ argent des contribuables pour garnir les rayons de livres qui vont contre les vérités établies par les plus grands experts, bla,bla,bla, bla bla bla.. Sans compter que les médecins et pharmaciens du coin ne vont pas rester les bras croisés.Car il ressentiront cette affaire comme une attaque directe à leur portefeuille. Et là, il est conseillé d’ avoir, comme vous, un physique et un mental en acier inoxydable.
      Mais on peut toujours essayer.
      Salutations

  6. diebolt-segond

    Bonjour à tous,
    Moi voyez-vous ce qui me met en rogne c’est la tête des cardios, angios, généralistes lorsque vous leur dites que vous refusez les statines et autres inégy etc…l’une hurle qu’elle ne me force pas à venir et que si on me coupe la jambe ce sera tant pis, l’autre que depuis ce « scandallllll » comme prononçait Marchais, il y a eu des morts alors si je veux en faire partie, y’a cas… l’autre que ce sont des « âneries » et que : « moi je suis médecin… » donc toi tu es une conne !
    Du coup j’ai changé de médecin, mais le nouveau, sympa, vient de partir à la retraite donc il me faut en trouver un autre et en fin de compte ça m’effraie de devoir tout recommencer à zéro et de tomber sur un « borné » qui tentera à chaque fois de me refourguer ses statines et me faire la morale comme si j’étais une débile mentale irresponsable et ignorante. C’est râlant et du coup malgré qu’il me faille avec mon ALD ((A.O.M.I) faire des prises de sang, voir un angio, un cardio et bien je fais l’impasse car tout ça me barbe profondément et puis je suis en forme. Difficile aussi d’expliquer quand on n’est pas de la partie le pourquoi du comment du refus des statines. J’en veux pas c’est tout, j’en ai pris 18 mois en faisant confiance à mon médecin… et je sais que c’est de la M….
    En tout cas, mon témoignage sur ces 18 mois est à votre disposition cher Docteur.

    1. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : diebolt-segond

      Pour l’AOMI il faut développer une circulation collatérale et pour cela MARCHER progressivement de plus en plus sans déclencher de douleur et pour marcher il ne faut surtout pas prendre de statine!
      CQFD

  7. Dr MG

    Bonjour

    J’ai juste une question sur votre nouveau livre : que va-t-il nous apporter de plus que vous n’avez pas écrit dans vos précédents ouvrages ?
    Des éléments sur statines et cancer peut être ?

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Dr MG

      Presque toutes les données connues sur la toxicité de médicaments anticholestérol ; je dis « presque » par humilité ; des choses ont pu m’échapper…
      J’ai moi-même été surpris par l’ampleur et la sévérité…
      Et tout est publié ; dans des grandes revues de façon générale ; et pourtant reste inconnu…
      Sidérant !

  8. Emilio

    Va y avoir du sport à la rentrée !

    Débat (ou plutôt campagne de communication massive) sur les vaccins, après incident Ayana, 40 familles qui portent plainte contre les dégâts du Meningitec administrés à leur bébé et premières audience en septembre.

    Communication sur Praluent et autre Repatha injectables inhibiteurs du PCSK-9 (associés aux statines justement) dont il va falloir lancer la commercialisation…

    Et en plus ce nouveau livre qui va peut être relancer le débat sur les statines et venir perturber les plans com’ pour nouveaux anticholestérols injectables ?!?

    Notre ministre de la santé va-t-elle finir sous valium et autres antidépresseurs ?

  9. Dr MG

    Merci pour cette réponse.

    J’ai déjà prévu de l’acheter pour le lire, comme la plupart de vos autres ouvrages.

    En tant que médecin généraliste, je confirme la difficulté d’informer « correctement » sur cette classe de médicament.
    Je suis d’accord sur la notion de religion dans ce domaine.
    Comme pour toute religion, le dialogue est le plus souvent impossible.

Commentaires : page 1 sur 1212345»...Plus récents »

Les commentaires sont fermés.