Réponse au commentaire de Marilyn Mann du 23 Octobre

Bien que Madame Marilyn Mann m’ait écrit en anglais, elle me dit qu’elle lit aisément le français. Je vais donc lui répondre en français.

Je résume tout d’abord le contenu de son commentaire (NDE : auquel vous pouvez répondre en cliquant sur la flêche) :

Elle pense être victime (elle et sa famille) d’une maladie héréditaire, l’hypercholestérolémie familiale (dite HF), et elle considère donc qu’il est vraiment très malencontreux de la part de médecins et scientifiques d’affirmer que le cholestérol est innocent et qu’il ne sert à rien de prescrire des statines pour se protéger de l’infarctus du myocarde.



Pour cette raison, elle m’a dénoncé (ainsi que mon ami japonais le Pr Okuyama) aux médias américains comme étant membre d’un groupe de scientifiques “sceptiques” vis à vis de la théorie du cholestérol, ces scientifiques étant connus sur Internet sous la dénomination THINCS. Cette association virtuelle (essentiellement de dangereux retraités sans aucun pouvoir universitaire ou mercantile) sans but lucratif ni conflit d’intérêt n’a qu’un but comme son nom l’indique : PENSER ! 

Ce faisant, Madame Mann pensait sans doute pouvoir dévaluer (dénigrer) notre article dans les Archives of Internal Medicine (où nous montrons simplement les biais évidents de l’essai JUPITER dont les conclusions pourraient conduire quelques dizaines de millions d’américains à se voir prescrire inutilement une statine très toxique en prévention primaire) et ainsi sans doute éviter que les lecteurs se mettent à lire notre argumentaire, voire à PENSER.

Je ne trouve pas la méthode très digne.

Ce n’est évidemment pas comme cela que je conçois le débat scientifique, mais il faut l’admettre et donc faire avec …

Ceci dit, que valent les arguments de Madame Mann sur le fond ?

Je ne ferai aucun commentaire évidemment concernant le cas particulier de sa famille, ne pouvant me contenter de son descriptif rapide pour poser un diagnostic quelconque, par correspondance de plus.
Je renvoie les visiteurs de ce blog à mes livres, dans lesquels je consacre plusieurs chapitres aux hypercholestérolémies familiales (HF), les bénignes et les malignes, les hétérozygotes et les homozygotes, ces dernières étant de la plus extrême rareté. Tellement rares que la majorité des médecins n’en voient pas un seul cas dans toute leur carrière.
Les hypercholestérolémies vraiment malignes sont également rarissimes et les données épidémiologiques que nous avons (données scientifiques dites d’observation) montrent plutôt que les personnes porteuses d’une HF hétérozygote ne sont pas victimes de leur cholestérol, peut-être victimes d’autres anomalies de la coagulation associées à leur anomalie du cholestérol, ou de leur mode de vie, peut-être … mais pas de leur cholestérol !

Comment puis-je oser être aussi affirmatif ?

En fait, nous disposons de très peu de données solides concernant la relation entre le cholestérol et le risque d’infarctus chez les personnes ayant une HF. Le meilleur argument possible consiste à faire un essai clinique en double aveugle pour vérifier qu’en baissant radicalement le cholestérol de ces personnes porteuses d’une HF, on améliore vraiment leur pronostic.
Avons-nous un essai de ce type ?

Jusqu’en 2008, la réponse était négative et les maniaques du cholestérol pouvaient faire croire à leurs histoires sans crainte d’être contredits par des sceptiques.
Mais en 2008, les résultats de l’essai ENHANCE (testant une double thérapie anti-cholestérol permettant une réduction de 50% du cholestérol chez des personnes avec HF) ont été publiés. 
L’essai est totalement négatif. Je ne rentrerais pas dans les détails techniques de l’essai ENHANCE mais les faits sont là : 50% de réduction du cholestérol n’a eu aucun bénéfice pour les patients avec HF traités !

Je raconte en détails cet émouvant épisode de la recherche médicale dans mon livre “Cholestérol, mensonges et propagande”.

Emouvant parce que c’était sans doute rassurant de penser qu’avec le cholestérol, on tenait un coupable.

Pour beaucoup de gens (notamment des médecins) sincères, avec ENHANCE, le sol s’est dérobé sous leurs pieds …

Ainsi donc, chez les personnes avec HF aussi, le cholestérol serait innocent … 

Chaque lecteur de ce blog l’aura compris, j’ai pardonné à Madame Mann son mauvais procédé.

Mais qu’en penseront ceux qui un jour comprendront que les dénonciations de madame Mann ont retardé la prise de conscience que nous sommes tous victimes d’un simulacre de science ?

Suite au prochain numéro …

13 Replies to “Réponse au commentaire de Marilyn Mann du 23 Octobre”

  1. @Gérard : Vous avez probablement une hypercholestérolémie familiale bénigne, de loin je ne m’avancerai pas plus dans le diagnostic, vous avez tout compris, si vous êtes quand même anxieux, essayez de vous rapprocher encore plus de la diète méditerranéenne traditionnelle, n’oubliez pas l’exercice physique, vous ne pouvez rien faire de plus sinon attirer les ennuis avec des médicaments inutiles et toxiques ! AMEN

  2. Cher Docteur,
    J’ai lu avec beaucoup d’attention et d’intérêt vos livres sur la question du cholestérol,et je me suis senti rassuré. Cependant mon contrôle sanguin du 19 février dernier a fait resurgir en moi le doute.Le voici: Cholestérol total 3,47g/L, HDL Cholestérol 0,81g/L, LDL Cholestérol 2,53g/L, Triglycérides 0,63g/L.
    Je ne prends pas de médicaments anti-cholestérol car je ne les supporte pas, notamment les statines.
    Depuis mon adolescence,mon taux de cholestérol total est en moyenne de 3g/L.J’ai 63 ans,je pèse 57kg pour 1m63.Mon modèle nutritionnel global se référe à la diète méditérranéenne.Je pratique une activité physique régulière,je suis non fumeur,pas diabétique et ma tension artérielle est normale.Je n’ai pas à ce jour de problème cardiovasculaire tout comme ma mère agée de 91 ans et mon père,décédé en 2006 de la maladie d’Alzheimer à l’âge de 84 ans.
    Mon médecin généraliste me conseille Crestor,et moi je lui ai conseillé de lire vos deux ouvrages.
    Mille merci à vous Docteur pour votre réponse.
    Bon courage.
    Cordialement.

  3. D’abord merci,vieillissant à vue d’oeil, j’ai 66ans, plus de force, douleurs musculaires, les articulations, n’en parlons pas la manipulation des ruches, problématique (j’en ai une dizaine) et un temps de récupération de plus en plus long … je ne vous parle pas des maux de tête le scanner ,la coupe en tranche de la tête s’est révélé négatif, les troubles de la vision idem après ophtalmologue et champ visuel… d’autre part ne prenant qu’un seul médoc.. un anti cholesterol j’ai cherché sur le net d’autres avis sur les effets secondaires … Contrairement à la notice, qui les minimise, et à mon médecin traitant qui ne comprenait rien … j’ai même eu droit à des séances de kiné et d’ostéopathe remboursées, et oui! et qui non bien sûr rien apporté en confort physique. Je ne vous raconte pas , ou plutot si je vous raconte: ma stupéfaction quant à la quantité de gens incommodés par les statines; c’est rassurant de faire partie d’un groupe qui partage vos soucis … on se sent tout de suite moins seul! Aprés avoir écumé les forums sur le sujet j’ai arrêté la prise de simvastatine. Je témoigne maintenant après 7 mois sans soins; si j’étais croyant ,je crierai au miracle… maintenant tout est rentré dans l’ordre j’ai une pêche d’enfer façon de parler, la fréquence des maux de tête une fois par mois au lieu de 2 par semaine, les troubles de la vision, disparus grâce au changement d’alimentation j’ai perdu 8 kg. les ruches ne me posent plus de problème les maux de dos qui me clouaient au lit, je ne sais plus ce que c’est! que du bonheur!! Et mon cholestérol? il va bien , merci ; A vrai dire je n’en sais rien… un jour faudra que j’y pense..
    je vis en Nlle Calédonie, et reste à votre disposition … et oui, j’ai acheté le dernier Delorgeril!! il y a 4 mois.
    au Plaisir!

  4. Docteur
    Je tiens d’ abord a vs remercier pour vos salutaires "coups de gueule" et effronteries… Ce n’ est en effet pas en restant à hocher la tête gravement devant le "médiator" et ses morts que l’ on avance .
    J’ ai une "claudication intermittente athéromateuse " du à un étranglement de 4mm de l’ artère poplité droite -au dessus du genou qui me fait -me faisait – boiter au bout de 200 m de marche … arrêt forcé , repos de 2mn et hop , çà repart…; classique .
    J’ ai fait un jeun de dix jours avec seulement 3l d’ eau par jour et de la marche (forcée au départ )-Nous avions échangé à ce sujet il y a un mois et demi et vous m’ aviez perfidement écrit que si je voulais me punir ….-

    Au 5em jour de jêun et marche , j' ai senti que je n' étais plus obligé de m' arrêter et cela a été en s' améliorant; maintenant , je peux marcher -avec une petite douleur certes , mais rien à voir avec ce que je ressentais il y a 2 mois .

    J’ ai donc programmé avec mon médecin , une visite chez un chirurgien qui s’ est proposé , au vu du Doppler confirmé par IRM, de me poser un stent . Rdv pris il y a huit jours et , après les formalités d’ admission , ultime visite de mon chirurgien dans ma chambre qui me dit après que je lui ai raconté l’ amélioration de mon état "je ne vous opère plus ….!"
    Vous avez bien pris votre probleme en mains et continuez ainsi , marche , changer d’ alimentation etc ..

    Hormis le fait que je pense être "tombé" sur un chir. honnête et clairvoyant , je voudrais dire que je ne pense pas que le jêune ait été a lui tout seul la cause de l ‘ amélioration clinique constatée ; je pense que le jêune a permis au corps de se reposer , au foie de se régénérer , au sang idem; la marche a fait le reste et aussi , le changement d’ alim . …Mon chir. m’ a montré sur photo IRM que le sang avait trouvé d’ autres voies pour irriguer ma jambe… Certes , j’ ai toujours l’ étranglement de 4mm ,mais mon état est très amélioré.

    Résultat: je consièére que j' ai une chance d' avoir cette alerte sans frais (les images ont aussi révélé une artére du cou bouchée à 50% et des traces athéromateuses çà et là sur l' autre ) J' ai retrouvé une ligne de jeune homme , perdu 15 KGs, et je suis désormais en vigilance éveillée et lucide de mon corps , mais , après avoir lu Apfelbaum qui dénonce lui aussi le "terrorisme du cholestérol", je vais acheter vos trois livres et compléter ainsi ma littérature et ma connaissance .

    Je pense aussi que ceux , (les "experts" )qui n’ ont pas vu le Médiator venir ou ont pudiquement fermés les yeux ont désormais perdus toute crédibilité; je parle du Médiator, mais je pourrais aussi évoquer l’incidence des faibles doses de radioactivité chroniquement incorporés par les populations de Tchernobyl par le biais de l’ alimentation et sur lesquelles l ‘OMS jette pudiquement le voile de l’ oubli et de l ‘ignorance .Vaste sujet .
    Vous êtes un lanceur d’ Alerte et je vous remercie encore d’ ouvrir par internet et vos réponses l’ accès à votre Connaissance .

  5. @Marie Thé de Bretagne :Merci Marie Thé de Bretagne de vos encouragements.
    Deux remarques cependant : votre douleur est peut-être due au Tahor qui certainement la favorise, mais pas seulement au Tahor, peut-être.
    Impossible de savoir de toute façon.
    Ceci dit, n’en veuillez pas trop à vos médecins, ils sont de bonne foi, ils croient bien faire, ils sont intoxiqués, les vrais méchants sont ailleurs, et pas forcément chez les industriels, tous ces grands universitaires des bords de Seine qui n’auraient rien vu à propos du Médiator* … Alors pour le reste ?
    Vous me demandez si vous pourriez stopper les autres médicaments.
    Tout dépend du contexte et aucune consultation sérieuse n’est possible via Internet.
    Je ne peux vous répondre donc.
    Bon courage, vous êtes sur la bonne voie !

  6. Cher docteur,
    Merci d’abord aux personnes qui laissent des infos sur les forums car c’est l’une d’elles qui en citant votre site dans ma recherche d’infos sur tahor 80 m’a conduite jusqu’à vous au moment où je me posais la question des effets indésirables des statines après mon rendez-vous annuel chez ma cardiologue.
    Après un infarctus en 2006 et la pose d’un stent,je prenais tahor (80!!!)depuis 5 ans en toute innocence et inconscience de la dangerosité du produit dont aucun médecin ne m’avait expliqué les effets nocifs ni le pourquoi de cette dose maximale (était-ce à cause d’antécédents familiaux d’infarctus et d’AVC alors que mon taux de cholestérol au moment de l’accident était normal?)
    Par la suite ,j’ai suivi la prescription sans trop me poser de questions. J’avais lu les notices mais comme je ne ressentais pas les effets indésirables décrits, j’avais confiance,ne sachant pas que je m’empoisonnais à petit feu.
    Je pense à la tête de mon médecin traitant qui m’a répété à maintes reprises (alors même que j’étais réticente à la prise de médicaments, me sentant guérie au bout de 6 mois environ et ayant changé mon mode de vie et mon alimentation) que dans 20 ans je les prendrais encore … quand lors de ma prochaine visite je lui annoncerai que j’ai arrêté net tahor 80 ( avec un peu d’appréhension quand même!) le jour de fin janvier 2011 où j’ai lu avec un intérêt croissant et une dose de rébellion montante toutes les informations que vous laissez aux patients.
    Mais je lui ferai cadeau en même temps de votre dernier livre que je viens de commander et n’ai pas encore lu. Le connaissant assez bien ,je crois que je serai obligée de la quitter. Je l’imagine malcommode,fermée, hermétique à tout ce qui risquerait d’ébranler ses certitudes, ne voulant pas se remettre en question. Je ne faiblirai pas et peut-être le quitterai-je pour un homéopathe.
    Ce qui m’a alertée c’est une douleur persistante dans le bras droit après une légère chute. Ces douleurs vont et viennent mais ne cessent pas depuis 4 mois. J’ai donc posé la question des douleurs musculaires à mes deux médecins  (le généraliste et la cardiologue) qui vous répondent que cela n’a rien à voir avec tahor et vous proposent d’autres examens (radio/kiné). On impute aussi ces douleurs à l’effet des rhumatismes et à l’arthrose (normal à 67 ans!)
    Je suis presque sûre que cette douleur était là pour m’alerter, ce dont j’ai ressenti la confirmation en parcourant votre blog et en lisant de nombreux témoignages. Merci à vous docteur. Tenez bon.Plein de gens (les gens sont intelligents!) vont sentir que vous dites la vérité et la vérité finit toujours par prévaloir sur l’ignorance ou le mensonge. Vous m’avez donné la force de stopper net un produit nocif. Cela fait 3jours que je n’ai plus pris tahor. Mon bras n’est pas guéri mais j’ai bon espoir et je me sens libre de disposer de ma vie à ma guise. Sans vous, je n’aurais pas eu ce courage.
    Je vais offrir votre dernier livre "Cholestérol mensonges et propagande" à mes deux médecins et à mon pharmacien et me plonger moi-même dans la lecture de vos livres.
    Pensez-vous que je pourrai aussi me débarrasser de l’enzyme de conversion et du bêta-bloquant? Je ne garderais bien que Kardégic 75 mg pour la fluidité du sang.
    Bon courage pour le combat que vous menez, les patients vous soutiennent par la pensée. On doit changer ce monde!

  7. Je suis maintenant à la retraite, après une carrière très active comme responsable du service des urgences et du SAMU de la Drôme. J’ai donc été très impliqué dans le traitement des maladies cardio-vasculaires en phase aigue. Je me suis aussi investi dans la prévention avec le réseau des associations d’éducation pour la santé. Voulant mieux comprendre les indications des statines (molécules qu’un urgentiste ne prescrit pas), j’en ai lu les indications dans la "revue du praticien" et j’ai vite compris que l’humanité entière devait prendre ce médicament miracle, dont j’avais pu constater les dangers avec des rhabdomyolyses menaçantes. La lecture des ouvrages de Michel de Lorgeril m’a permis de mieux comprendre tous les enjeux de la théorie du cholesterol. J’essaye de promouvoir activité physique et régime alimentaire meilleur, mais les pouvoirs publics ne consacrent que bien peu de moyens à ces questions. Ils préfèrent rembourser des médicaments inutiles et dangereux, comme le médiator, qui, hélas, n’est pas une exception. En 2003, en congé de fin d’exercice, j’ai voulu faire plus de prévention, mais en fait j’ai du faire des licenciements économiques pour permettre la survie de mon association drômoise, éducation santé Drôme. j’aimerais que Michel de Lorgeril puisse, s’il en avait le temps, venir faire une conférence pour le grand public (invité par "que choisir" où je milite aussi et mes confrères cardiologues et neurologues (la tendance est de doubler les doses de statines, car, comme le sait Michel de Lorgeril, les échecs sont dus à de trop faibles dosages. Cette préconisation a de plus l’avantage d’augmenter le chiffre d’affaires des firmes ! j’interroge les personnes sous statines et je constate qu’elles sont très nombreuses à se plaindre d’asthénie musculaire, de crampes. Elles sont aussi très nombreuses à en prendre, puisque le sexe masculin et l’âge sont des facteurs de risque, justifiant ces traitements pour peu que l’on trouve un troisième facteur !

    Merci donc de me dire si vous seriez partant pour une telle conférence (prévention des maladies cardiovasculaires – régime – activité physique – et intérêt des statines).

  8. Oups!
    Attention, je ne suis PAS docteur!
    Juste patient (c’est déjà beaucoup pour moi ! 😉
    Pour BNLfood, c’est moi qui ai “résumé” le propos de Me Mann (mon commentaire étant déjà fort long) ; je cite :

    “They Dr de Lorgeril et Ms Salen are on the scientific advisory board for The Columbus Paradigm Institute SA, a BNLfood Group (Belovo) company. (THINCS member Dr. Uffe Ravnskov is also a member of the SAB.)

    So, Dr. de Lorgeril and Ms. Salen are apparently fine with studies funded by industries that they approve of.”

    (cardiobrief.org/2010/06/29/authors-of-jupiter-attack-are-members-of-obscure-anti-cholesterol-group/#comment-4331)

  9. @Jacques Evrard : Cher Docteur Evrard,

    Merci de ces commentaires instructifs. Vous avez trouvé les mots justes !

    A propos des accusations un peu “farfelues” de Madame Mann concernant mes auto-plagiats et mes conflits d’intérêts, je me permet de rajouter à votre message la suite ci-dessous :

    1- Oui, je ne cesse de m’auto-plagier et tous les scientifiques chanceux (découvreurs) le font car après avoir publié des données originales importantes de recherche nous sommes sollicités de toute part pour les commenter (les rendre plus accessibles au public) et les répéter sous des formes variées … On se répète donc, et ça fait parti des obligations statutaires des chercheurs de la fonction publique. Ce que Madame Mann ne comprend pas c’est la différence entre la répétition des données “originales” (les perroquets de JUPITER savent ce que c’est) et les commentaires sur … Nous nous sommes même auto-plagiés dans des journaux féminins grand public s’intéressant aux “régimes” …

    2- Oui, j’ai (et j’ai eu) des conflits d’intérêt, et je souhaiterais en avoir plus (car cela arrondit nos pauvres salaires). J’ai effectivement donné des conférences rémunérées sur (par exemple) les oméga-3 (par exemple pour la Société Pierre Fabre au moment de la sortie de leur produit Omacor*) mais ça n’a pas duré longtemps car je ne disais pas ce qu’ils souhaitaient que je dise (incorrigible suis-je, même pour des honoraires, je ne peux pas répéter ce qu’on me dicte comme un perroquet, d’où ma très mauvaise réputation … dans les milieux bien informés … ). Par contre, je ne sais pas ce qu’est BNLfood Group, Madame Mann est mieux informé que moi sur moi-même … Merci de m’informer si j’avais raté un épisode, peut-être pourrais-je aller réclamer des sous chez BNLfood Group ?

    Donc, je n’ai pas honte de mes auto-plagiats et conflits d’intérêt et quand c’est nécessaire je les dis.

    Rien du côté des statines et du cholestérol !

    Rien du côté du vin et des alcools !

    Rien du côté de l’huile d’olive !

    Hélas !

  10. @Marilyn Mann : Dear Marilyn,

    I understand that you are more than a “simple” member of an affected family, probably organising (al least repeating) the propaganda of BigPharma.

    I do not want continuing this “colloquium” because it takes time and seems useless. I just want saying the following:

    1- I do not share all the opinions of the members of THINCS and, in fact, I do not know the opinion of Ransvkov about FH

    2- In ENHANCE, the group taking statin+ezetimibe had a 50% reduction of cholesterol and no effect on (instead a not statistically significant progression of) IMT

    3- After ENHANCE, the cardiologist world has been divided in 2 groups: those who still think that cholesterol is a cause of infarction and that it should be lowered and those who think that cholesterol itself (in HF or not) is definitely not a cause of infarction but that only statins (for unknown scientific reasons beside the “funny” pleiotropic effects) are important

    4- Kastelein has a long history of collaboration with BigPharma and the last person I would trust, as shown again with the “terrible ENHANCE controversy” and the 2-year delay to publish (to admit) the failure of cholesterol-lowering in FH. JUPITER is definitely not an isolated case of biased science!

    5- I am against the use of statins in any circumstance, including secondary prevention and HF, because the whole statin science has been flawed. As long as we do not have correct randomized trial testing a statin and showing a true favourable effect, it is my duty (as a physican respecting the basic of rules of evidence-based medicine and the Hippocratic ethics -primum non nocere-) to abstain to poison anyone with a statin.

    6- There are very good physiological and biological reasons to think that cholesterol in HF is not different from cholesterol without HF; and that infarction in primary and secondary prevntion is exactly the same thing. Thus, if cholesterol-lowering does not work in primary prevention, only very naive people could still think that it could work in secondary prevention. A rapid look at the statin trials in secondary prevention indicates that these trials are not credible ….

    Regards Michel de Lorgeril

  11. Cher Dr de Lorgeril,

    N’hésitez pas à ne pas publier le commentaire suivant si le rappel des attaques de Me Mann vous paraît annuler l’intérêt (tout éventuel) du reste de ma réponse!

    Je ne peux m’empêcher de réagir car la censure opérée par cardio.blog sur mes réponses aux attaques contre votre article m’avait énervé, tout en étant révélatrice …

    Madame Mann,

    1) Je ne souhaitais guère en dire plus, sachant bien que certains de vos proches sont sous statines et que vous appréciez leur cardiologue le Dr Steve Nissen, lui-même un “pape” des statines. Mais vous rouvrez vous-même la discussion.

    Je comprends qu’il n’est ni facile, ni agréable de voir remettre en cause les traitements de ceux que l’on aime.

    Mais pourtant, si les données sur lesquelles le choix de ces traitements a été fait sont remises en cause, si les essais qui avaient fourni ces données s’avèrent avoir été manipulés, ne souhaitez-vous pas le savoir ?

    2) Je pense que non, car vous ne vous êtes jamais intéressée au contenu de l’article du Dr de Lorgeril et al., donc aux arguments qu’ils présentaient, vous avez seulement cherché à discréditer les signataires de l’article.

    Sur cardiobrief.org, par exemple, vous n’avez fait que relayer des attaques personnelles contre le Dr de Lorgeril, Me Salen et les autres auteurs, attaques SANS AUCUN RAPPORT AVEC LE CONTENU DE L’ARTICLE :

    – “le Dr de Lorgeril et un autre des auteurs sont membres d’une sorte de secte obscure opposée à la théorie du cholestérol” (THINCS) ; et alors ?, quel rapport avec l’article ?, est-ce mal ou interdit ?

    – “le Dr de Lorgeril et Me Salen se seraient plagiés eux-mêmes” (publiant 2 fois le même article, ce qui est assez amusant à propos de l’essai JUPITER, lui-même publié plusieurs fois et accompagné d’une multitude de publications satellites) ; si cela est vrai (je laisse au Dr de Lorgeril l’éventuel soin de répondre), quel rapport avec l’article ?, en quoi cela contredit-il leurs arguments ?

    – “le Dr de Lorgeril et Me Salen sont eux-mêmes compromis avec l’industrie” (BNLfood Group – nourriture à haut taux d’oméga-3, ce qui est à nouveau assez amusant à propos des intérêts liés à “BigPharma” des Dr Nissen et Ridker) ; si cela est vrai (je laisse toujours au Dr de Lorgeril l’éventuel soin de répondre), quel rapport avec l’article ?, en quoi cela contredit-il leurs arguments ?

    3) L’honnêteté intellectuelle de cardiobrief.org est bien différente de celle pratiquée par le Dr de Lorgeril (qui vous laisse vous exprimer sur son blog) car chacune des tentatives de réponse (en anglais, polie et argumentée) que j’ai tenté de laisser sur cardio.blog à l’époque a purement et simplement été censurée (lisez supprimée) par Mr Larry Husten !

    Voilà le niveau du débat sur cholestérol et statines chez vos amis …

    4) J’avoue que je m’intéresse moi aussi aux statines pour des raisons personnelles : traité par statines, j’ai pourtant fait trois infarctus et un oedème pulmonaire aigu, puis, après m’être remis physiquement aussi bien que possible de ces incidents (pouvant marcher à bonne allure 2 à 4 h. en forêt plusieurs fois par semaine et pratiquant 3 séances/semaine d’1 h.30 de revalidation cardiaque), j’ai vu cette condition physique s’effondrer avec l’empoisonnement musculaire provoqué par les statines, empoisonnement dont je ne me remets toujours pas après plusieurs mois (étant incapable, par exemple, de marcher 20 min./jour). Je vous épargne la description des souffrances quotidiennes et des difficultés professionnelles vécues depuis 18 mois grâce aux statines …

    Jacques Evrard.

  12. Dear Dr. de Lorgeril,

    Thanks for your response. I am familiar with the THINCS theory about FH, as Uffe Ravnskov first mentioned it to me in an email in 2007.

    ENHANCE was a trial comparing ezetimibe 10 mg with placebo in two groups of FH patients who were receiving 80 mg. simvastatin. The 2-year trial compared carotid intima-media thickness (IMT). The on-treatment LDL levels were 192.7 mg per deciliter in the simvastatin/placebo arm and 141.3 mg per deciliter in the simvastatin/ezetimibe arm. There was no a statistically significant difference in IMT between the two arms, which is some evidence (pretty good evidence, in my opinion) that ezetimibe does not prevent progression of atherosclerosis. In fact, to date there is no evidence that ezetimibe has any benefit for heart disease. There is an ongoing trial called IMPROVE-IT which is testing the effect of ezetimibe on patients with acute coronary syndrome (both arms are also receiving 40 mg. simvastatin). IMPROVE-IT is a clinical endpoints trial, that is, the investigators will be counting heart attacks and other cardiovascular events. It is unfortunate that the sponsors of ezetimibe did not start a clinical endpoints trial promptly after approval. Here we are 8 years after FDA approval and we are still waiting for a definitive answer.

    Unfortunately, not all drugs that lower cholesterol have benefits. Ezetimibe may be one that doesn’t. I fail to see how that proves anything with regard to FH. I note that another FH IMT trial, also conducted by Dr. Kastelein and the other Dutch FH experts, showed a statistically significant benefit for more intensive LDL-lowering with a statin as compared with less intensive LDL-lowering with a statin. There is also very good observational evidence for the benefits of statins for primary prevention in FH patients.

    I actually am on record as not being a fan of ezetimibe. See these posts on the Gooznews blog (Merrill Goozner’s blog), some written when I was using a pseudonym.

    http://www.gooznews.com/archives/001166.html, 001264, 001278, 001364, 001233, 001140.

    (Sorry about tooting my own horn.)

    I am still wondering if you are against the use of statins for secondary prevention.

    All the best,
    Marilyn

Comments are closed.