Vaccin connection… et anticholestérol : le monde est petit !

 
Parfois, il ne faut pas chercher longtemps pour trouver de quoi s’instruire et comprendre comment fonctionnent certains petits mondes, expression subtile extraite d’un fameux roman décrivant le monde universitaire.
Ci-dessous un morceau d’anthologie adressée aux médecins qui auraient tendance à se poser des questions et à essayer de répondre aux questions de leurs patients.
C’est une capture sans trucage. Tout y est, si on peut dire, et si vous aviez des doutes.
20171118
Le jeudis de la formation, donc, nous disent ce qu‘il faut faire à propos de la vaccination des enfants.
Ils nous disent aussi (en haut à droite) que nos formateurs diplômés sont connectés directement à l’industrie des médicaments et, en l’occurrence, à l’industrie de l’immunothérapie puisque les anti-PCSK9 sont des anticorps monoclonaux et que AMGEN est une compagnie qui commercialise un médicament anticholestérol à base d’anticorps monoclonaux. Vous savez ce que j’en pense !
Nous sommes donc dans le “petit monde” prolifique de l’immunothérapie : d’un côté l’immunothérapie curative (les anticorps monoclonaux), et de l’autre l’immunothérapie préventive : les vaccins !
Notre très honoré formateur nous annonce qu’il y a beaucoup de risques à se poser des questions. On mesure l’outrecuidance de la démarche, vue par un scientifique : Silence dans les rangs ! Garde à vous !
Si vous n’aviez pas encore compris, se poser de questions, c’est faire du prosélytisme !
C’est quoi ça, Bon Dieu ?
Définition : zèle déployé pour répandre une religion !
Voici un révérend formateur qui assimile les questionneurs à des adeptes forcenés d’une religion…
Voilà un formateur qui a beaucoup de respect pour les gens qu’il souhaite formater ! Oups !
Un formateur qui formate : le bel animal que voilà !
Au cas où vous auriez encore des questions, notre indispensable formateur [Seigneur, que ferais-je sans toi ? dit un très beau cantique…] nous annonce que la question de la vaccination est délicate et qu’elle “échappe à la simple raison” dit-il.
Effectivement !
Des comme ça, je ne pensais pas que ça puisse exister…
 
 
 
 
 
 
 

396 Replies to “Vaccin connection… et anticholestérol : le monde est petit !”

  1. @MDL : Merci pour l’invitation !
    Il existe un ensemble d’articles (notamment de MG) qui démantèlent la propagande de Buzyn, vous en avez vous-même rédigé quelques-uns.
    C’est ce genre de contestation que j’aurais préféré entendre dans les médias et à l’assemblée nationale, plutôt que d’entendre des gens dirent qu’il ne faut pas d’obligation vaccinale parce que ça va renforcer la “défiance” envers la vaccination, ou plutôt qu’entendre parler de l’aluminium comme le SEUL problème des vaccins.
    On se moque de la couverture vaccinale … ceux qui reprennent sans cesse la nécessité d’une couverture vaccinale élevée nient le libre-arbitre, même s’ils se déclarent au final opposé à l’obligation vaccinale. La vraie question, c’est de savoir si l’on peut accepter de confier nos vies à des experts CONTRE notre propre volonté ? Sommes-nous un cheptel bovin dont il serait nécessaire de nier l’humanité pour son bien ? L’action de santé publique est-elle censée lorsqu’elle place sur un piédestal des traitements préventifs contre des maladies disparues ou bénigne alors que ce qui menace le français de base, c’est l’infarctus, l’AVC, le cancer, l’accident de la route, le suicide, l’obésité, le burn-out ? Ca me semble des questions infiniment plus importantes que dire “les vaccins, c’est le top sauf quand il y a de l’aluminium dedans qu’on pourrait remplacer par du phosphate de calcium”.
    C’est ce qui est écrit dans ces articles que je trouve significatif car centré sur le vrai sujet = la propagande. C’est à la portée de mr-tout-le-monde … quelque-soit ses compétences.
    La problème est que c’est difficile à expliquer oralement. Le problème de l’oral lorsqu’on évoque des sujets un peu complexe, c’est de se faire interrompre, ce qui coupe un raisonnement qui avait besoin de se terminer …
    Par ailleurs, lorsque je critique les “pourfendeurs de l’aluminium”, ce n’est pas juste une anecdote dans mon propos. Je pense réellement que ces gens-là ont contribué activement à l’échec de toutes critiques un tant soit peu constructive de la volonté de Buzyn. J’ai déjà cité de nombreux exemples … Ma plus grande crainte est qu’ils poursuivent leur travail de sape en 2018. Je REFUSE catégoriquement que ces gens-là soient les représentants officiels de “l’opposition” aux projets de Buzyn. Il faut se rendre compte qu’ils n’ont JAMAIS été émus par les annonces de Buzyn concernant l’élargissement des obligations vaccinales, puisqu’à de multiples reprises, leur propos et comportement a continué à l’identique malgré ces annonces !
    Gherardi était d’accord à 95% avec les préconisations Fischer, il dit à Deborah qu’il n’est pas farouchement opposé à l’obligation vaccinale et que c’est pas grave les 11 vaccins obligatoires puisqu’on les pratique déjà. Didier Lambert de E3M (le “patient-expert”) ne s’est jamais prononcé spécifiquement contre l’obligation vaccinale (dans les articles qui me sont tombés sous la main et dans les communiqués de presse de E3M). l’IPSN répète à l’envi qu’il faut rendre disponible le DTP sans aluminium, légitimant du coup la vaccination DTP décidée il y a des décennies et qui aurait dû être considéré comme appartenant au passé. Me Jacqueline Bergel Hatchuel nous dit sur France Info qu’elle “ne veut pas prendre position sur les 11 vaccins obligatoires” et “qu’elle respecte beaucoup madame la ministre”. La Sénatrice Laurence Cohen fait la promotion au Sénat face à Buzyn des travaux de Gherardi …
    Combien de temps faudra-t-il encore pour que les gens comprennent que les pourfendeurs de l’aluminium sont des boulets (pour le dire gentiment) ? En parlant de l’aluminium partout, ils ont rendus inaudibles tous ceux qui voulaient simplement militer contre l’obligation vaccinale parce qu’elle résultait d’une IGNOBLE propagande. J’ai le droit de le dire ça ? Le nom de l’IPSN n’aurait jamais dû figurer sur la pétition Parlement & Citoyen, dont le texte était bon … Il y a eu une récupération d’une pétition authentiquement opposée à l’obligation vaccinale par l’IPSN afin de “rester dans le mouvement” en 2018, et de continuer à faire parler de leur ramage au sujet de l’aluminium et de leur action insensée auprès du conseil d’Etat.
    Evidemment, suite à son texte critiquant notre article dans Nexus, Marc Girard est mal vu désormais au sein de AIMSIB. Il n’empêche qu’il a toujours été clair sur l’obligation vaccinale de même que sur la véritable nature des propos de la ministre (qui ne sont QUE de la propagande) alors que l’IPSN qui figure parmi les “amis” de l’AIMSIB, a mené le monde en bateau au sujet de leurs convictions concernant l’obligation vaccinale, tout en tentant des actions juridiques inutiles (et même contre-productive) auprès du Conseil d’Etat pour se faire entendre coûte que coûte de la ministre, en méprisant le risque d’instrumentalisation qui pouvait résulter de leurs actions.
    Buzyn et les médias à sa botte ont bien manoeuvré … Ils ont laissé parler l’opposition fantoche pour que l’attention des citoyens choqués par l’obligation vaccinale soit détournée vers une problématique (les adjuvants des vaccins) totalement anecdotique comparé à l’immense menace de totalitarisme médical que fait peser une liste des vaccins obligatoires qui sera désormais révisée CHAQUE ANNEE, selon les arrêtés du ministère de la santé.
    La seule chose que je dois faire, c’est rédiger cet article, qui serait simplement une “lettre aux citoyens”. S’il y a (comme la dernière fois) des gens sensibles aux actions de l’IPSN, il vaut mieux que je me taise.

  2. L’aluminium ne devrait pas être autant sujet à controverse entre gens de bonnes intentions! (j’inclue bien évidemment MG (ou Marco pour les intimes) dans ce groupe et nous tous bien sûr!)
    Pourquoi les choses sont-elles toujours si compliquées?
    Je ne sais pas si la myofasciite à macrophage (MFM) est un fantasme ou une simple forme de SEP mais je pense que l’aluminium est un suspect parmi d’autres et qu’il est normal que les scientifiques travaillent dessus puisque c’est leur boulot de chercher. Et donc ils en parlent quand ils le peuvent tout du moins…
    Marc Girard ne détient pas non plus la vérité sur tout.
    Il a sa théorie qui n’est pas plus valable qu’une autre.
    Pour le moment, point de consensus mais une forte suspicion, n’en déplaise à Marco.
    On va dire qu’on n’a pas besoin de l’aluminium pour remettre en cause la politique vaccinale actuelle, obligation ou pas puisque rien ne justifie cette politique.
    Mais le monde étant ce qu’il est, je pense contrairement à Emilio qu’il faut parler de tout et l’aluminium fait partie de ce tout puisque c’est une question scientifique valable.
    Mais quand j’entends les propos de Ghérardi ici (Emilio en a déjà parlé), J’hallucine!!!
    https://www.prevention-sante.eu/actus/vaccins-oui-adjuvants-aluminiques-non-pr-romain-gherardi
    La vidéo commence plutôt bien, la problématique de l’aluminium, le système immunitaire, tout ça… mais rapidement, on apprend d’après Ghérardi qu’il n’y aurait QUE l’aluminium qui pose problème en fait.
    D’ailleurs, il dit concernant la question vaccin versus autisme qu’il y a 4 sous questions:
    – les injections de protéines vaccinales multiples à un jeune âge posent t’elles pb?
    – le ROR spécifiquement?
    – le mercure?
    – l’aluminium?
    Et bien il n’y a que l’aluminium qui n’a jamais été étudié, pour les 3 autres questions, des études “officielles” ont été menées. Passez votre chemin, y a plus rien à voir.
    D’ailleurs, à ce que je sache, l’autisme (et la MFM) ne sont pas les seuls problèmes de santé potentiellement liés aux vaccins?
    Enfin, la conclusion de Ghérardi est littéralement renversante.
    Désolée, Emilio, vous en aviez déjà parlé, je fais une redite mais vraiment, c’est embêtant que les personnes les plus médiatisées et qui osent remettre un tant soit peu en question l’innocuité des vaccins puissent dire autant de conneries.
    Au final, Ghérardi est pour les vaccins, pour le calendrier vaccinal actuel, pour l’obligation c’est juste l’aluminium qui pose problème. C’est d’une confusion absolue, venant d’un grand spécialiste, ça laisse perplexe.
    Ma question: que pense réellement Ghérardi?
    Car personne n’est dupe, il dit tout et son contraire pour ne pas perdre ses crédits de recherche ou alors je n’ai rien compris?
    Ma conclusion: ça n’est pas parce que Ghérardi dit des conneries (et je ne parle pas de sa théorie sur la MFM mais du reste) et que Marco pense que l’aluminium n’est qu’une fausse piste crée pour égarer les âmes en peine que l’on doit cesser de parler de l’aluminium.
    Il suffirait d’en parler intelligemment et avec humilité comme notre bon docteur MDL sait si bien le faire.

    1. Vous dites : “G dit tout et son contraire
      D’accord ! Il craint probablement aussi le Conseil de l’Ordre ; ce en quoi il a tort car il y a des juristes au Conseil de l’Ordre…
      On ne sait pas ce qu’il pense vraiment, même en lisant son livre !
      C’est ambigu comme position.
      A mon avis, c’est une position périlleuse ; mais tout dépend de son objectif à long terme…

      1. On a vraiment l’impression de vivre un tournant dans la démocratie.
        Autrefois, et au début des mouvements démocratiques, la loi venait au secours du citoyen pour le protéger des forces de la tyrannie.
        Aujourd’hui les dirigeants des démocraties font voter des lois POUR imposer la force et contraindre les citoyens.
        C’est une sorte de retour de bâton…

        1. @AmenQuick
          Ou peut-être ce qui était essentiellement le devient visiblement ? Démocratie est la fille des vieilles révolutions qui firent d’une classe marchande une classe dominante. Combien de tyrannies toléra-t-elle ou voulut-elle composer avec ? Hier et aujourd’hui encore. Oui, elle défend ses intérêts et uniquement ceux-ci ! Nous sommes et n’avons jamais été autre chose, à l’exception des grands bouleversements, que les spectateurs passifs du mirage qu’elle nous vante depuis 200 ans, comme nos frères des régimes totalitaires le sont d’une autre mise en scène. Dire, aujourd’hui, que notre droit le plus fondamental est celui de se taire, n’est que valider ce que nous faisons depuis trop longtemps. L’Histoire avance par vague, de grands et formidables élans suivis d’invariables reflux. Le dernier en date a tendance à s’éterniser, cela laisse-t-il espérer du ressac de l’Histoire une fabuleuse nouvelle-vague à venir ?

          1. LA NOUVELLE vague semble plutôt être celle du totalitarisme et pendant que l’on va “fêter” l’idole des (vieux) jeunes sur les Champs Élysées un des héros de la liberté (de parler) est reclus à Moscou: Edward Snowden !
            Et tout le peuple de la démocratie s’en fout…

    2. Le problème est que c’est en TOTALITE que la méthodologie d’évaluation des vaccins est approximative …
      En totalité, ça veut dire que ça n’a pas de sens d’extraire une sous-partie de cette TOTALITE pour la désigner comme LE problème principal.
      Un des points les plus … significatif (extrait d’un article de MG) qui montre à quel point l’évaluation technico-réglementaire des vaccins est APPROXIMATIVE, c’est celui-ci :
      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article359
      En particulier la question de la PUISSANCE STATISTIQUE des essais cliniques pour détecter les effets secondaires :
      => “La chose échappe manifestement, cette fois, aux disciples de l’École de Francfort : mais la notion de puissance statistique est fondamentale et c’est mon avis qu’on ne devrait pas occuper l’espace public en dissertant sur l’industrie pharmaceutique si l’on ne maîtrise pas cette notion pourtant basique…
      En l’espèce, il s’agit simplement de savoir quelle doit être la fréquence spontanée d’un effet indésirable pour qu’il soit détecté lors d’essais cliniques (sous réserve, encore, que ceux-ci soient bien menés). Avec les vaccins, tout porte à croire qu’elle doit être de l’ordre de 1/100 [16]. Dès lors, quand vous administrez un vaccin à toute la progéniture française d’une année (c’est-à-dire, en gros, à 830 000 bébés), vous affrontez la zone d’ombre des effets indésirables non détectés par les essais cliniques, laquelle est susceptible d’inclure jusqu’à 8 300 personnes par vaccin : sachant que ces chiffres sont multipliés par le nombre de vaccinations effectuées (soit, avant sur la première année, 12×8 300 = 99 600 personnes). Ce chiffre d’environ 100 000 bébés exposés chaque année à un risque d’effets indésirables non détectés par les essais cliniques (et dont aucun grand média ne parle jamais) mérite d’être mis en parallèle avec le foin organisé par ces mêmes médias (n’est-ce pas, M. Cymes ?) lorsque un accident infectieux survient sur une période de plusieurs années, chez un sujet prétendument non vacciné [17]. Sur la base de ces chiffres simples à comprendre – sauf peut-être à Francfort –, on mesure le sérieux des responsables et des journalistes qui n’ont jamais de mots assez durs pour dénoncer l’intolérabilité du risque infectieux chez les non-vaccinés…”
      A côté d’un danger aussi nettement caractérisé (et à la portée du moins diplômé), à quel jeu jouent ceux qui parlent de l’aluminium en long, en large et en travers ?

      1. Ouais !
        Mais, en fait, cette base statistique fort intéressante ne permet pas de comprendre le point central de ces questions qui est la causalité…
        Tous les jours je me rends compte que beaucoup de ceux qui causent dans le poste ne comprennent pas le basique : l’hypothèse primaire !
        Pour se débarrasser de l’effet du hasard. Le hasard tel est le problème en science et en statistiques
        C’est plus important que la supposée “puissance” statistique…

    3. Le mensonge le plus incroyable de Gherardi c’est quand il prétend qu’il n’y a que 5 valences (terme à utiliser plutôt que vaccin) sur les 11 qui vont devenir obligatoires, qui contiennent de l’aluminium…
      Il n’y a QUE le vaccin ROR (2 injections sur les 10 prévues chez le nourrisson de moins de 2 ans) qui ne contient pas d’aluminium puisque c’est un vaccin “vivant atténué”. 80% des vaccins injectés aux nourrissons de moins de 2 ans contiennent donc de l’aluminium, pour un total de 8 valences sur les 11 qui deviennent obligatoires.
      Ca n’a pas de sens de parler “indépendamment” de chacune des valences qui composent Infanrix Hexa ou Hexyon, comme s’il existait encore des vaccins monovalents … c’est ce que fait Gherardi.
      Oui, je me répète tout le temps, mais c’est vraiment désespérant que l’on rechigne à prendre les choses pour ce qu’elles sont … Ca paraît bien tard pour continuer à chipoter et ne pas dire les choses telles qu’elles se présentent après l’annonce de Buzyn, et désormais le VOTE définitif de l’article 34 du PLFSS 2018.
      il faut aller à l’essentiel => Les familles doivent garder leur liberté de refuser un traitement dans lequel elles n’ont pas confiance ou qu’elles estiment inutiles.
      Ce n’est pas à l’état de “prêcher la bonne parole” sur les questions de santé. Les faits montrent que le pouvoir a pris les gens pour des gros cons en 2009 (pandémie H1N1) et en 1994 (Hépatite B). L’histoire se souviendra qu’on a pris les gens pour des gros cons vis-à-vis de la menace de rougeole en 2017, mais que ceux-ci ont simplement trouvé que l’aluminium était une grosse menace …
      Ceux qui pourfendent l’aluminium comme problème PRINCIPAL alors que Buzyn a décidé de rendre 11 vaccins obligatoires se MOQUENT du monde.
      Libération dresse des lauriers à Gherardi : http://www.liberation.fr/france/2017/11/02/romain-gherardi-piqure-de-rappel_1607460
      Extrait => “On en est là. L’obligation de vaccination pour les nourrissons va être adoptée au Parlement. Et c’est TANT MIEUX, vu la méfiance ambiante qui entoure la vaccination, et les risques de recrudescence de certaines maladies. Mais à entendre Romain Gherardi, un peu plus de démocratie sanitaire et un peu moins de condescendance du milieu médical n’auraient peut-être pas fait de mal… à la vaccination.”

  3. Marc Girard a encore frappé juste ce 21 novembre ! À quoi bon maintenant ? Nous n’avons pas su nous défendre de cette immense escroquerie criminelle, de ce piège à cons comme il le dit si bien ! Il ne nous reste qu’à défendre notre intégrité à titre personnel et p’tetre qu’un sursaut de nos contemporains verra le jour quand il faudra se plier à cette dictature … Il n’y a pas besoin d’être érudit, scientifique voire même informé pour se rendre compte qu’on commence à toucher salement à notre vraie liberté.
    Ce n’est pas gaite gaite en ce moment entre la disparition de 2 personnages certes antagonistes mais oh combien….
    Qu’ils vont me manquer 🙂
    Ils ne nous restent qu’à plonger ou se replonger dans la Pléiade ou écouter de la sique anthologique !

  4. https://www.bastamag.net/Onze-vaccins-obligatoires-les-questions-a-se-poser-sur-les-controverses
    “Aussi étonnant que cela puisse paraître, les adjuvants à l’aluminium, en tant que tels, n’ont jamais fait l’objet d’évaluation clinique de sécurité.”
    “Les premiers centres de pharmacovigilance, chargés d’enregistrer d’éventuels effets secondaires liés aux médicaments et aux vaccins, ouvrent en 1979 ”
    “D’autant que c’est de Suède, en 1972, où s’installe le premier centre de pharmacovigilance, que viendra l’une des premières études à grande échelle. Celle-ci alerte sur la recrudescence d’asthmes allergiques infantiles après administration de vaccins adjuvantés alu. En France, alerté par d’autres publications et leurs propres informations, l’Institut Pasteur s’en inquiète. L’un de ses chercheurs, Edgar Relyveld met au point un nouvel adjuvant, le phosphate de calcium, neutre pour l’organisme qui en contient naturellement [3]. Mais en 1987, lors du rachat par l’entreprise Mérieux (futur Sanofi) de la branche vaccin de l’Institut Pasteur, le laboratoire préfère, dans ses chaînes de fabrication, recourir à l’hydroxyde d’aluminium”
    “« Les publications portant sur les effets toxiques ou indésirables de l’aluminium et de l’hydroxyde sont de plus en plus nombreuses d’année en année », écrit alors Louis Léry, chef du centre des vaccinations internationales de l’Institut Pasteur, s’adressant au ministère des Affaires sociales pour tenter d’éviter le remplacement dans les vaccins du phosphate de calcium par l’hydroxyde d’aluminium. Il ajoute : « Depuis longtemps, il était connu la capacité de l’hydroxyde d’alumine d’augmenter [les marqueurs d’une réaction allergique de l’organisme] ». Qu’importe, l’alerte de 1987 ne sera pas entendue.”
    Pan sur le bec de Girard qui n’arrête pas de dire que l’alu ne pose aucun problème en lui même et que ceux qui le disent sont des charlots. L’inconvénient d’affirmer des trucs c’est que cela engage son image.
    C’est vrai que l’on peut devenir aigri de se battre seul (je sais de quoi je parle) mais il n’en reste pas moins que cela ne fait pas de son discours une vérité.

    1. Le phosphate de calcium n’est pas neutre. Au plan alimentaire c’est un additif soupçonné de favoriser des problèmes cardiovasculaires et autres. L’agence européenne des aliments doit se prononcer sur les risques des additifs au phosphate. S’ils posent problème par voie orale on voit mal comment ils seraient neutres une fois injectés

      1. Le problème est un peu plus complexe : pourquoi faut-il des adjuvants ? Faut-il vraiment des adjuvants ? Ça marche pas sans adjuvant ?
        Évidence : pas de science des vaccins et des adjuvants qui légitiment ces pratiques !
        Conséquence : on injecte des saletés à nos bébés sans bien savoir ce qu’on fait…

        1. Un rapport de l’académie de médecine montre que sans l’adjuvant, la fabrication d’anticorps est très faible. Cet adjuvant sert à mobiliser les lymphocytes qui sinon sont peu attirés par les antigènes vaccinaux :
          http://moodle.univ-lille2.fr/pluginfile.php/75073/mod_resource/content/2/adjuvants%20vaccinaux%20rapport%20Acad%20Med1.pdf
          Ils indiquent que l’immunité innée est très peu sollicitée.
          Ce qu’ils ne disent pas par contre – et j’aimerais avoir un contradicteur à ce sujet – c’est que la boehmite utilisée (AlOOH) est très peu soluble, voire insoluble au pH physiologique. Pourquoi les acides citrique, lactique et malique (qui sont en fait sous forme de citrate, de lactate et de malate) seraient-ils capables de rompre les très fortes liaisons cristallines de la boehmite. C’est en contradiction avec la chimie la plus classique. J’ai d’ailleurs remarqué que les lois de la chimie sont souvent oubliées par les biologistes.

          1. Je vous contradicterai sur un seul point : ce n’est pas à l’académie que je vais chercher des références…
            A l’heure d’Internet, y a mieux pour perdre son temps de digestion chocolatée…

          2. Le problème des particules Al voire des nanoparticules, c’est qu’elles sont phagocytées par les macrophages (cellules chargées du nettoyage des déchets et des intrus). Et après que se passe-t-il puisque comme vous dites les liaisons sont fortes et le produit non soluble ? Ces particules s’accumulent dans les macrophages lesquels restent sur place ou voyagent dans le corps pour aboutir… dans le cerveau ? L’évolution a bien fait les choses. Tout se recycle ou s’élimine par les urines, sauf une fraction de particules polluantes qui finissent par s’accumuler.

        2. En fait, ils raisonnent comme si, dans la boehmite, l’ion aluminium Al3+ était totalement libre, ce qui n’est pas du tout le cas. Cette structure est une des plus stable connue à PH 7, et ni les oxydants (peroxynitrites par exemple), ni les réducteurs (cystéine) ne sont capable de la détruire. Il suffit pour s’en convaincre d’analyser les enthalpies libres de formation de ce composé pour comprendre son indestructibilité.
          Qu’il soit en grande partie éliminé ne signifie pas que ce qui reste (4% au jour 1178) ne va pas provoquer, là où il stagne (je rappelle que ce sont des particules solides très fines, voire nanométriques, mais insolubles par constitution), un appel des lymphocytes qui vont réagir en y continuant le phénomène inflammatoire qui va détruire les cellules (maladie autoimmune)

        3. Si j’ai bien compris et pour faire simple
          Le système immunitaire est programmé pour reconnaitre des bactéries et des virus
          La particule aluminique fine remplace le corps microbien et est entouré d’antigènes
          vaccinaux ,créant un leurre microbien ,reconnu seulement sous cette forme par le
          système immunitaire
          D’où la necessité d’un adjuvant
          CQFD

          1. Je ne le dirais pas comme ça : le système immunitaire est chargé de faire la différence entre le soi et le non-soi ; et avec le non-soi, il doit décider s’il attaque ou tolère…
            Parfois il y confusion entre le soi et le non-soi, par exemple avec les « Les polysaccharides de la capsule du méningocoques » qui ressemblent à des molécules présentes dans nos tissus…
            Donc, il hésite. Si le méningocoque est un sauvage, nous voilà malade : méningite au pire !
            Si c’est un bout de méningocoque (le polysaccharide sans la bête entière), il ne réagit pas et le vaccin est inutile
            S’il décide de tolérer c’est parce que ça ressemble au soi, donc il ne réagit pas ; d’où la nécessité de le secouer un peu avec un autre non-soi (par exemple l’aluminium dans la seringue) en espérant qu’il réagisse aussi contre « Les polysaccharides de la capsule du méningocoques ».
            S’il décide (avec ou sans aluminium) que « Les polysaccharides de la capsule du méningocoques » sont du non-soi dangereux, il produit des anticorps qui attaquent aussi la partie du soi qui fait confusion, qui ressemble aux « polysaccharides de la capsule du méningocoques ».
            Message du jour : bricolage non scientifique, pifométrie expérimentale sur des bébés !

          2. En réponse à MDL
            Reponse hors sujet
            Le sujet supposé étant : mécanisme d’action de l’adjuvant aluminique
            Impertinemment votre.

          3. Je pense, mais ce n’est qu’une hypothèse, que l’aluminium sert également de “bouclier” : il protège les éléments avec lesquels il est associé et empêche les macrophages de faire correctement leur boulot, ce qui provoque une réponse immunitaire quasi chronique.
            Ce que l’ont pourrait qualifier de “tank”, en quelque sorte…
            http://docplayer.it/docs-images/47/15250064/images/page_17.jpg

      2. Je ne professe pas pour le phosphate de calcium, je professe pour l’interdiction des vaccins avant d’avoir REFAITS de vraies études en open data, non pilotées par les labos,mais payées par les labos par une ‘cotisation’ donnée au gouvernement (pas la pantin actuelle) qui ensuite redistribue l’argent à des chercheurs indépendants.
        A tout le moins, rendre facultatif les vaccins.
        C’était mon coup de gueule contre MG qui affirme sans sourciller que ‘l’alu ne pose aucun problème, que cela fait 70 ans qu’on l’utilise et que s”il y avait un
        problème on le saurait.’ MG est comme CMT : il pense sincèrement que (sauf sur ce qu’il a regardé à fond : h1n1 hepB pilules 3 et 4…) que la science est ok et que les détracteurs sont des zozos (il suffit de lire sa dernière critique). On ne le voit pas critiquer l’étude sur le DTP… parce que y’en a pas.
        Il base son opposition sur le plan politique. Il n’a pas entièrement tord. Il faut combattre politiquement l’obligation car nous entrons dans une sorte de fascisme médical d’état.
        MAIS il est aussi vrai que même si l’obligation tombe, il restera des gens qui iront se faire vacciner PARCE QU’ILS CROIENT LES MÉDECINS QUI DISENT QUE C’EST BON POUR EUX ET LEURS BÉBÉS. On peut s’en foutre en disant ‘que les autres se démerdent’ et même faire un peu de malthusianisme et décider qu’il vaut mieux laisser crever les crétins. Toutefois pour un “expert” (lol) des trucs technico-réglementaire, il est croquignolet qu’il défende à ce point l’alu SANS ÉTUDE RÉGLEMENTAIRE et tourne en ridicule ceux qui pointe ce soucis.
        Je voulais juste pointer cela. C’est bien de se faire la chantre du recul, encore faut-il accepter de voir ses propres œillères.

        1. C’est marrant que vous fassiez dire à Marc Girard une affirmation comme quoi “l’alu ne pose aucun problème” puisqu’il commence son article sur la “mystification de la myofasciite à macrophages” précisément par :
          => “Disons-le d’emblée : n’étant ni chimiste, ni toxicologue, ni pharmacologue – et ne disposant pas, d’autre part, de cette omniscience dont rayonnent les petits maîtres d’Internet (fussent-ils dépourvus de la moindre formation scientifique documentable [1]) -, je n’ai AUCUNE idée quant à la toxicité de l’aluminium en général, ni des adjuvants vaccinaux en particulier.
          Mais je sais en revanche, et de science sûre, que le concept de “myofasciite à macrophages” (qui a tellement contribué à populariser la toxicité présumée de l’aluminium et des adjuvants) est une mystification, grossière de surcroît.”
          Son article explique la méthodologie habituellement utilisée pour classifier les maladies, les reconnaître, et identifier leurs causes de manière certaine. Ensuite il compare la rigueur méthodologique THEORIQUE à celle qui est mise en oeuvre par le GERMMAD.
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286
          Il s’agit pour lui de montrer l’amateurisme du GERMMAD qui prétend avoir découvert une nouvelle maladie … Son propos se limite à ça => Montrer que la cause (l’aluminium des vaccins) d’une maladie identifiée comme “myofasciite à macrophage” par le GERMMAD est une farce.
          Cet article est par ailleurs absolument passionnant, ça se lit comme une enquête de police, c’est un épisode de Colombo …
          Il ne remet nullement en cause le fait que les gens soient réellement malades, et il explique qu’il ne sait rien de la toxicité des adjuvants.
          C’est la relation [Aluminium des vaccins => Myofasciite à macrophage] qu’il remet en cause, et seulement cela.

          1. C’est tellement vrai ce qu’il dit le marco en 2014 ; tellement bien anticipé…
            Mais nous sommes 4 ans plus tard ; et marco ou pas, on a la Loi.
            C’est donc un échec collectif : nous tous, y compris marco, on n’a pas su faire…
            Donc, pas la peine de se faire la nique ; mieux vaut échafauder la suite ; “échafauder” ça vient d’échafaud ?
            Ça me donne des remontées acides…
            Z’auraient pas dû avec Marie-Antoinette ; elle avait un joli port de nuque !

          2. ouais…
            C’est super facile. moi aussi je peux faire un truc.
            Je ne suis pas expert technico-reglementaire, mais je sais qu’il n’existe aucune étude qui satisferait les critères post 2004 pour inclure l’alu dans un vaccin. Tout ce qu’on dit c’est de la merde et l’écran de fumée de la technique réglementaire pour cacher le fait que l’on injecte des trucs sans études est pitoyable.

  5. Le PLFSS 2018 et son fameux article 34 a été voté hier soir par l’assemblée nationale (43 voix contre 13, au sein d’un hémicycle comptant normalement 577 députés). L’extension des obligations vaccinales est donc actée de manière définitive : https://www.francetvinfo.fr/sante/patient/droits-et-demarches/le-budget-de-la-secu-2018-tout-ce-qui-va-changer_2499737.html
    Certains pensent que le conseil constitutionnel va censurer cet article 34 à cause … de l’article 34 de la constitution. Voici pourtant la conclusion du conseil constitutionnel lorsqu’il a été saisi par une Question Prioritaire de Constitutionnalité concernant les obligations vaccinales (Décision n° 2015-458 QPC du 20 mars 2015) :
    => ” Article 1er.- Les articles L. 3111-1, L. 3111-2 et L. 3111-3 du code de la santé publique sont conformes à la Constitution.”
    Article de Marc Girard que je vous propose de relire (Débat national sur les vaccinations : toujours aucun vaccin en vue contre les escrocs ou les imbéciles), notamment dans sa conclusion :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article372
    =>”Dans le présent article, je me suis attaché à montrer que malgré la puissance de l’adversaire et la relative complexité des problèmes posés, on pouvait assumer son statut « d’animal politique », en fuyant l’alternative entre sidération résignée et verbiage irresponsable. Mais que l’on prétende prendre part au débat comme expert ou simplement comme citoyen, il faut réfléchir, voire travailler, et de façon aussi chaste que possible : le souci du Bien Public n’est guère compatible avec la promotion de son moi-je…”
    Cet article donnait des pistes pour lutter contre l’irresponsabilité des politiques en se réappropriant la possibilité de contester la politique vaccinale de manière “citoyenne”, sans être un expert, en dénonçant la propagande pour ce qu’elle est … une tentative de manipuler la population afin d’imposer un choix politique par la force.
    Cette “concertation citoyenne” était un immense foutage de gueule, tout comme les conclusions totalitaires qui en sont issues.
    Dommage que les “opposants” les plus médiatisés à la politique vaccinale de Buzyn refusent de dénoncer clairement les obligations vaccinales et préfèrent parler des adjuvants aluminiques comme la SEULE problématique qui “empêche la population d’avoir confiance dans les vaccins”, légitimant ainsi la propagande gouvernementale qui affirme s’inquiéter de la “défiance” de la population à l’égard des vaccins…

      1. Pas sûr que ce soit une si mauvaise nouvelle qu’il y ait eu aussi peu de députés qui aient voté ce PLFSS 2018.
        Maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?
        C’est rigolo de dire que Dupagne est un phoque sur la banquise.

          1. Je serai présent à Lyon le 13 janvier.
            Je ne fais jamais la gueule, sauf contre ceux qui défendent l’obligation vaccinale (ce qui n’est pas le cas de AIMSIB !) et ceux qui pourfendent l’aluminium comme SEUL problème des vaccins (et dont tout le monde pense qu’ils sont des militants de la liberté vaccinale, alors qu’en réalité ils ont toujours refusé de se prendre position sur cette question … quand ils ne se sont pas positionnés POUR l’obligation vaccinale). Il y a aussi ceux qui se déclarent contre l’obligation vaccinale mais qui veulent faire preuve de “pédagogie” pour rendre confiance dans la précieuse vaccination (dont la critique est condamnée à l’inefficacité).
            Tout ce qu’on a entendu ces derniers mois et qui a mené à l’élargissement des obligations vaccinales n’était QUE de la propagande. Il n’y avait AUCUN propos de la ministre qui méritait d’être pris au sérieux, ce n’était qu’un immense foutage de gueule. Il n’y avait pas de sens à monter la rougeole en épingle, tout comme la grippe H1N1 en 2009 ou l’hépatite B en 1994. Pourtant, la critique des projets de Buzyn a MASSIVEMENT repris ses affirmations !
            Je ne souhaite nullement intervenir lors de cette assemblée. S’il y a une seule chose que je dois faire, c’est rédiger un article dénonçant l’obligation vaccinale (et seulement elle). Le problème est que cet article risque de s’en prendre à l’attitude de ceux que j’énumère plus haut …
            A part Marc Girard (qui est celui qui a LE PLUS écrit sur cette question spécifique de l’obligation vaccinale, et de très loin), ceux qui dénonce les dangers spécifiques de l’obligation vaccinale et la propagande associée sont vraiment peu nombreux (il y a toutefois docteurdu16 et … notre amiral).
            Je suis convaincu que si AIMSIB cherchait à se différencier de la masse des associations qui ont critiquées la politique vaccinale de Buzyn, ça pourrait se faire en mettant la problématique scientifique de la vaccination au service de la critique profane et politique du citoyen. Celui-ci est certes incapable de comprendre de manière détaillée les explications scientifiques complexes, mais il peut comprendre en quelques mots les éléments les plus significatifs qui montrent que les “experts” se foutent de leur gueule et mettent en avant une évidente … propagande.

          2. Ça peut faire un sujet de 10 minutes pour le 13/01 à Lyon.
            Pas une obligation ! Ça peut être une réaction !
            Vite un court texte, un titre, une rubrique…
            Suffit pas de râler dans son coin comme d’autres, faut agir…

    1. “Emilio, libre dans sa tête,
      derrière sa fenêtre,
      déjà mort peut-être”
      Pardon @ Emilio, d’avoir emprunté ces paroles à la chanson de Johnny qu’il chantait si bien. Mais vous êtes un homme libre et vous avez raison de l’être. Mais ne restez pas derrière votre fenêtre “dans ce pays
      où frappe la nuit la loi du plus fort ” , laissez un coin s’enfoncer dans ce mur de prison qu’est cette loi inique en admettant que ces études sur les adjuvants aluminiques dans les vaccins seront peut-être celles qui la feront éclater un jour.
      La liberté se conquiert et se garde en combattant et il faut parfois profiter d’une faille pour cela, comme un bûcheron le fait avec une souche rétive… je l’ai fait plusieurs fois avec mon bois pour la cheminée et j’y prends même plaisir en cognant de toutes mes forces sur le coin à peine enfoncé et ça marche.

      1. euh….
        c’est pas jauny qui n’a fait que la reprendre mais france gall, cela avait bien plus de gueule

        1. Je sais ça, Hervé 02, mais entre la voix rocailleuse et ferme et la voix sucrée et pleurnicheuse de F. Gall, je préfère la version “jaunie” et pourtant je ne suis pas un grand fan dont pourtant deux chanson m’émeuvent ” Oh Marie” et Sang pour sang”. Bon c’était pour dire… HS car tout le monde s’en fiche…

          1. Pas du tout, moi ça m’intéresse (les HS parasites, ça allège 1 peu le blog), il faut des fous du roi. Bref la musique androgyne à Berger, la guimauve quoi, c’était pas du tout pour le rocker, mais jojo mangeait à tous les râteliers, business oblige.

          2. Moi je préfère l’affect d’un berger ou d’une gall vs le rock d’un jauny pour cette chanson. Il faut de tout pour faire un monde. La chanson que porte un chanteur est toute autant servie par l’image qu’il véhicule que la prestation scénique et audio.
            Les chansons sont écrites et vivent par une tessiture, elle se chargent, avec le temps, d’une légende. Je trouverais ridicule que gall ou berger chantent allumer le feu, gabrielle, l’idole des jeunes, autant je trouve jauny pas à sa place en chantant diego ou cézanne peint, paradis blanc, je pars (de sardou). L’un a la hargne et les autres la poésie délicate. rien n’est mieux, mais c’est différent (comme dirait magdane). Et puis avec l’age on est moins plastique aux changements, probablement que cela joue un peu également.
            Mais il y a toujours le filtre de la personne. Il se dit que dans l’art (et je veux inclure ces chansons populaires dans une forme d’art) c’est le spectateur (auditeur) qui FAIT l’art et donc (ou adonc pour faire style) la chanson ne serait que ce que nous investissons en elle et donc nos 2 opinions sont équiprobables ou équivalentes tout en étant opposées (équidistantes dirait perceval). Une forme de quantisme de bon aloi.

          3. @ MdL.
            Ouaip! Y a Memphis …Pour moi la version Memphis Tennessee de Chuck Berry dont j’ai toute la collection. ” C’est la vie”. Rien à voir avec le Tennessee Williams de Johnny, pas d’atomes crochus. Un faible pour le “grand Schmoll” , Eddy.

  6. Objet : un chômeur refuse un poste pffft !
    Madame,
    Je me permets de contester votre décision de me radier de la liste des demandeurs d’emploi. Certes, et je le concède, j’ai refusé le dernier poste que vous m’avez proposé, mais mon parcours professionnel me donne toutes les excuses : Longtemps, j’ai travaillé à Limoges…. puis j’ai été limogé. Vous m’avez vanté la mobilité, j’ai donc accepté un emploi à Vire… et j’ai été viré. Comme par miracle, vous m’avez trouvé un emploi à Lourdes…. malheureusement, j’ai été lourdé.
    Dans ces conditions, j’espère que vous comprendrez pourquoi je refuse catégoriquement le poste que vous me proposez à Castres.
    Un peu envahissante, par moment … mais le WE est propice aux “échanges” … et j’aime bien partager …
    Pardonnez-moi !

  7. Je me régale avec Facebook!
    Il y a quelques semaines j’avais raconté ici que les salariés de chez SANOFI s’étaient vu confier lors d’un comité d’entreprises par leurs dirigeants qu’ils allaient recongeler 350 millions de doses de Dengvaxia au motif que les pays touchés par la maladie étaient mauvais payeurs. Emoi salarial, si notre vaccin sauve des vies on n’a qu’à les vendre 1 euro la dose, on sauvera des gens et on fera quand même une belle rentrée financière… Refus de la direction.
    Mais voilà qu’on apprend aujourd’hui (moi en tout cas) que ce vaccin est une merde abominable qui démolit surtout les populations n’ayant… jamais contracté la dengue auparavant! Au point de décider de retirer le produit du marché tant les plaintes se multiplient à travers le monde (Philippines+)
    Mauvaise nouvelle pour les bébés européens, SANOFI a perdu de l’argent, beaucoup même, il va lui falloir se refaire rapidement….
    http://www.lefigaro.fr/societes/2017/12/03/20005-20171203ARTFIG00183-nouveaux-revers-pour-sanofi-et-ses-vaccins.php

    1. @ Reliquet. Il y avait aujourd’hui un article complet sur MSN provenant de France Info et de l’AFP concernant ce médicament avec en plus le renvoi sur l’étude scientifique qui le prouve. Je n’ai pas eu la présence d’esprit de copier l’article car un plus tard, comme toujours, il avait disparu.
      Il y avait aussi un autre paragraphe sur un autre vaccin récent ( …… difficille ou quelque chose de ce genre) qui est également une catastrophe d’effets secondaires maissurtout financière pour SANOFI et un autre labo.
      Les malades n’ont pas l’air de les traumatiser.

    1. En tous les cas cette histoire de suspension de la campagne de vaccination aux Philippines montrent les dangers d’une vaccination de masse sans avoir fait toutes les études nécessaires pour vérifier la non nocivité d’un vaccin !

      1. oui et vu cet effet indésirable Sanofi préconise de ne plus vacciner les enfants n’ayant pas été exposé au virus. Du coup, c’est à se demander pourquoi vacciner s’il faut être déjà infecté une première fois !!!

        1. La dengue ?
          Ça rend Sanofi, et ses petits amis, dingues…
          Heureusement que les philippins…
          On a toujours besoin de petites philippines chez soi…

      2. En me documentant (par exemple cet article : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28904127) , je pense avoir compris le pourquoi de cet effet du vaccin de Sanofi contre le virus de la Dengue. Leur vaccin doit stimuler la production d’anticorps qui malheureusement prennent pour étrangers des antigènes du soi impliqués dans la perméabilité des cellules endothéliales et dans le fonctionnement des plaquettes. A chaque exposition au virus, le corps produirait de plus en plus de ces anticorps et ce qui expliquerait la montée en gravité des symptômes.

        1. Vous touchez à une question fondamentale de l’infectiologie et des vaccins : pourquoi le bien-nommé “méningocoque” [ce n’est pas lui qui s’est appelé ainsi] est-il particulièrement nocif pour les méninges ?
          Pourquoi pas le foie ?
          Réponse… Attention nous abordons la médecine hyper-quantistique…
          Réponse donc (je ne rigole pas) : parce qu’il y a quelque chose de commun entre le méningocoque et les cellules des méninges ! Ou les cellules qui permettent aux méningocoques d’atteindre les méninges ! Ce n’est pas étonnant puisque à nos origines, il y a des bactéries. Nous partageons pleins de choses avec les bactéries…
          Conséquences inéluctables : si vous stimulez votre système immunitaire pour qu’il fabrique des poisons contre les méningocoques, ces poisons peuvent aussi être toxiques pour le quelque chose que nous avons en commun avec le méningocoque.
          Leçon du jour : un vaccin est soit inefficace et peu toxique soit efficace et inéluctablement toxique !

          1. Si c’etait aussi simple que cela, on pourrait dire la meme chose du systeme immunitaire en general. C’est pas parce que certains ont des maladies auto-immunes que le systeme immunitaire est mauvais.
            Bref, je trouve la lecon du jour un poil simpliste …

          2. Zé peeeeeeeeeeeeeeur qu’arakiri n’ait pas compris et, qu’en réaction “simpliste”, me dise que mon explication est “un poil simpliste”…

          3. Je m’aperçois que l’on oublie l’effet placebo .Qu’il s’agisse des vaccins ou des statines je rencontre des vaccinés et des patients sous statines qui y croient.
            Or scientifiquement ,c’est à dire selon les critères de l’observation scientifique, l’effet placebo existe. On pourrait parler ensuite du rapport bénéfice/risque de l’effet positif du placebo et de l’effet négatif du produit (vaccin ou statine) .
            Le patch de trinitrine a joué un réel effet placebo et certains patients n’ont accepté de s’en débarrasser qu’après avoir développé une allergie cutanée…
            Je pense que le blocage rencontré chez certains patients vient de là, de l’effet placebo.

          4. @Akira
            MdL a raison.
            Notre système immunitaire est composé de cellules sentinelles (lymphocytes) chargées de détecter les intrus mais parfois ces intrus possèdent des séquences d’acides aminés identiques à des protéines de notre soi (pas forcément du soi de votre voisin…). Si vous stimulez (par la vaccination par exemple) la production de ces cellules spécifiques, le risque est que celles-ci vont s’attaquer également à votre corps d’où le déclenchement de maladies auto-immunes.

          5. Je pense au contraire avoir à peu près compris. Cependant le fait qu’ une similitude entre les antigènes des virus et certaines molécules du soi ne discrédite pas de facto l ensemble du procédé de vaccination comme tu le fais dans ta leçon du jour.
            Il met en évidence une difficulté certaine qui n est pas suffisamment adressée aujourdhui. Mais de la à dire que ce n est pas possible, il y a un pas supplémentaire qui ne me semble pas soutenu par des faits scientifiques.
            Sauf à moduler le “toxique” en rappelant que tous les traitement le sont plus ou moins et que dire qu’ un traitement est toxique ne suffit pas à l exclure. Seul la comparaison de sa toxicité au service rendu peut justifier son abandon.
            C est ma version préférée du rasoir d occam telle qu’ énoncé par Albert le relatif : “On devrait tout rendre aussi simple que possible, mais pas plus”

          6. Pas comme tu le fais mais comme tu semble le faire … Je préfère prendre des gants 🙂

          7. “Les polysaccharides de la capsule du méningocoques ?”
            A part essayer de me decredibiliser en me faisant comprendre que je n y comprend rien (en employant des mots savants), je ne vois pas trop ce que cette intervention peut bien apporter. C’est assez spectaculaire, non ?
            Parce que sur le fond, je ne vois pas trop le rapport avec le sujet.

          8. Tu dis que “tu ne vois pas trop le rapport avec le sujet
            Effectivement !
            Il faudra lire le livre du Dr de Lorgeril sur la folie vaccinale ; pour le moment c’est un peu long d’expliquer “Les polysaccharides de la capsule du méningocoques” mais là est pourtant la question !
            Pas la peine de demander à la Ministre de t’expliquer ; elle ne comprend rien non plus… et la majorité de ceux qui injecte les saletés à nos bébés non plus ! Tragique !

          9. Bien entendu qu’il faut regarder les bénéfices attendus (et les vérifier) ainsi que les risques possibles (et les quantifier). C’est le premier point.
            Il y a un deuxième point important, il faut comparer avec d’autres ‘traitements’ possibles. Par exemple prenons une personne qui a continuellement mal à la tête. On sait que le paracétamol attaque le foi. On sait que le paracétamol supprime le mal de tête.Alors on peut quantifier entre le risque d’hépatite médicamenteuse et le bénéfice de ne pas avoir mal à la tête pratiquement constamment.
            Et on peut faire mettre des lunettes au patient, ça marche pareil et ça attaque pas le foi. C’est tellement simple de se positionner sur une ligne sans avoir à ‘prouver’ le “positionnement” de la ligne, juste parce qu’on a toujours fait comme ça.
            Au moment de la saignée c’était le traitement miracle. parfois les gens mourraient, mais on pensait que de toute façon ils serait morts de toute façon (tiens comme maintenant pendant les essais des médicaments et vaccins) et si ils ‘guérissait’ on affirmait que c’était grâce à la saigné (tiens comme maintenant pendant les traitement avec les médicaments et les vaccins). C’est facile la science comma ça, je peux faire la même chose avec un pote dans mon garage et le coffret noël du petit chimiste.
            Pour les maladies auto-immunes, ont peut se dire 2 choses :
            – 1 la personne allait de toute façon l’attraper.
            – 2 Qu’est-ce qu’il a bien pu faire pour l’attraper.
            Tout le ghota s’empresse d’envoyer 1 au 6325 (2€+ prix du sms) parce qu’on a pas la preuve que….
            Sans être grand savant si on écoute le razoir au calme, on peut se dire que peut être qu’exciter “pour le fun” le système immunitaire avec des produits testés à la one again, (sur un coin de table de labo, en tâtonnant et regardant ce que cela fait au bout de 3 semaines, en testant contre un autre produit irritant) est probablement une réponse à l’auto immunité. Ou alors on peut se la jouer blouse blanche : il n’y a pas de preuve que ce soit une cause.
            N’empèche, une maladie du système immunitaire et une excitation du système immunitaire pour le forcer à bouffer du truc pas clair qui en temps normal ne lui ferait même pas bouger un testicule, faut avoir une sacrée dose de mauvaise foi ou d’œillère (les 2 n’étant pas exclusifs) pour se dire qu’on ne voit pas en quoi il pourrait y avoir un rapport, et continuer comme si de rien n’était en ostracisant ceux qui osent penser qu’il y a un rapport, en refusant les crédits à ceux qui aimerait regarder de plus prêt et en accusant de mauvaise science tout papier publié qui aurait le culot de montrer que ben… il y a un signal quand même. Je passe sous silence pour éviter d’humilier que ces maladies auto immunes sont STIPULÉES EN CLAIR dans les notices, mais tout le monde sait que les notices racontent des conneries et qu’il faut pas les lire sinon on ne se soignerait pas. RIP les victimes du médiator, tombé sur le champ d’honneur de l’avancé de la recherche scientifique. RIP les vieux qui crèvent de traitement anti Alzheimer alors qu’ils ne sont même pas atteint. RIP les bébés qui crèvent de l’injection infantrix+prevenar parce qu’il y a pas de preuve.
            La médiocrité générale de la recherche depuis qu’elle est assujetties à la finance est pathétique. Et l’acceptation par une armée entière de blouses blanches de dogmes non prouvés qui ont comme seul avantage d’être acceptés depuis des temps ou le seul instrument disponible était le microscope binoculaire (que des collégiens ont en tp de science nat aujourd’hui)
            Dans 200 ans, si nous sommes toujours une civilisation développé, les savants regarderons cette époque en se foutant de notre gueule. Enfin, pas de la mienne car je suis rien.

          10. Cher Herve,
            Je te propose de ne plus prendre la peine de me repondre. Tu m’as assez insulte pour que je continue a lire tes posts de denigrement systematiques.
            En tout cas, de mon cote, ne goutant guere le masochisme, j’ai arrete de te lire depuis deja un bon moment.
            Un chercheur …

          11. Amiral :
            Je repondais a la lecon du jour qui etait bien plus generale que le meningocoque. De plus, j’imagine que tes polysacharrides constitue les antigenes dont je parlais dans ma reponse.
            Je comprends bien ce que tu dis et j’essaie de m’expliquer (et te faire comprendre que mon intervention n’est pas si eloignee de ce que tu disais) mais j’ai l’impression que tu ne lis pas mes messages.
            Je crois que je vais m arreter la parce les discussions qui consistent a lancer des mots savants ou a conseiller de lire des livres qui ne sont pas encore sortis n’est pas tres productif … Ca frustre les gens et ne sert pas a les aider a mieux comprendre le sujet …

          12. Il ne pas pas semblé lire @akira dans ma réponse.
            Se sentir insulter dès que j’écris que la recherche est pathétique… est … pathétique.
            Je pourrais prétendre à des postes d’ingénieur en informatique, pour autant je ne me sens pas visé lorsque j’entends que les ingénieurs en informatiques travaillant pour les grosses boites sont des enfoirés.
            Je ne me sens pas visé lorsque certains dégobillent sur nvidia qui bride logiciellement ses cartes pour vendre les même cartes à 2 prix différents suivant si le bridage est activé ou non.
            Je ne me sens pas visé lorsqu’on explique que l’informatique est un truc de merde qui empêche de vivre dans la vraie vie.
            C’est marrant cet esprit de corps que certains semblent avoir chenillé au corps. Les mêmes réactions que les médecins s’offusquant lorsque winkler/zaffran parle de médecins maltraitants. Comme si il y avait des catégories intouchables. Des catégories sacrées que l’on ne peut pas dénigrer, même si les preuves s’accumulent de détournement de l’objet des recherches, de traficotage des résultats, de mafia des publications.
            Le plus fin de tout est que chaque scandale sanitaire est chassé par le suivant avant même que l’on puisse aller au fond du problème. Ce n'”est pas de ma faute si le vaccin sanofi tue des gens, ce n’est aps de ma faute si infantrix+prevenar créé des problèmes neurologiques documentés dans les notices et que les médecins continuent à les injecter ensemble.Ce n’est pas de ma faute si on a caché pendant des années les soucis avec le mercure dans les vaccins jusqu’au moment ou c’était plus possible.
            Ce qui me hérisse le plus, ce n’est pas le chercheur qui dit : je ne sais pas ce n’est pas mon domaine de recherche mais qui affirme “il n’y a aucun rapport parce qu’on a pas prouvé qu’il y a un rapport et que les preuves de ce rapport sont trop faibles”. Ce qui me hérisse c’est le “scientifique” qui affirme homéopathie marche pas c’est prouvé alors que l’étude des études conclue que “l’on ne peut pas conclure”.
            Voila c’est probablement une forme d’intégrisme ou, plus prosaïquement, une attente à hauteur des espérances. si vous aimez la recherche et ce qu’elle peut apporter, si vous avez espoir qu’elle puisse changer le monde, vous êtes très très critiques vis à vis de ceux qui ont une attitude médiocre (pour rester poli). Mais vous pouvez ne pas lire du tout. si vous pouvez activer greasemonkey, je peux vous faire un script qui fait disparaître mes commentaires. Cela vous permettra de ne plus être ennuyé par le gueux qui crache sur la mauvaise science.
            Voila un premier jet, il n’est pas parfait mais est un bon départ
            var allarticles;
            allarticles = document.getElementsByTagName(“cite”);
            for (var i = 0; i < allarticles.length; i++){
            if (allarticles[i].textContent.replace(/\s/g,'').toLowerCase()=='herve_02')
            {allarticles[i].parentElement.parentElement.textContent = ""; }
            }

          13. J’approuve mais j’ai un peu “perdu le fil” comme les gens qui sont intelligent y disent…
            Le “B” de Bienveillance.
            je sais c’est un peu chiant la bienveillance au début ; mais quand on pratique on se rend compte que…

          14. Ah, la bienveillance a des effets positifs sur le transit intestinal ? J’avais jamais remarqué, soit je n’en fais pas assez usage, soit mon transit est impeccable.

          15. La bienveillance, je pourrais en parler pendant des heures parce que nous militons activement pour l’éducation bienveillante (et la parentalité qui va avec).
            La bienveillance ce n’est pas écouter des conneries et les mettre au même niveau que les choses intelligentes. la bienveillance c’est être capable de faire la part des choses entre la personne et son comportement. C’est être capable de dire : le chercheur qui affirme qu’il n’y a pas de problème avec l’alu ou que l’homéo ne marche pas à un discours débile. Par contre dire toi herve_02 pas laPar contre dire toi herve_02 pas la peine de me parler parce que je ne t’écoute plus parce que TU dis que la recherche est merdique c’est TOUT sauf de la bienveillance. Mais c’est un troll interminable on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif.
            C’est marrant ces ‘scientifiques’ (comme les médecins) qui se sentent bien au dessus des autres juste par ce qu’ils sont et non par ce qu’ils font. Et ça les défrise qu’on leur renvoie l’image que ce qu’ils sont n’est pas un passeport tandis que ce qu’ils font…
            c’est cela la bienveillance… mais j’ai plein de lectures à conseiller sur le sujet… des gens qui ont été publiés, pas de gueux comme moi.

          16. Mon très cher R2V2,
            Ne serais-tu pas en boucle ? La routine ne connaîtrait-elle pas un soucis d’écriture ? Cela va finir par un Fatal Error Data ! À mon avis, ce qui vaut peu, la bienveillance, sans recours à quelques savants sur le sujet, c’est aussi savoir se taire.
            Allez tu nous reprogrammes cela, tu oublies d’embêter les jeunes chercheurs allemands et c’est la fête !

    2. @Bea
      En tous cas, en mode ultra-positif et hyper-objectif…. ben, voui, j’ai cette intention et cette conviction de mettre toute mon énergie à l’être et à ne pas verser dans les extrêmes -tellement fatiguant et si contre-productifs- que produit le ‘cadrage serré’ des mentalistes (même pas “ils” sont allés sur la lune les Américains” ahah, que c’est drôle… Ah, non, oups, pardon… ce n’était pas juste plaisanterie ? désolée, vraiment, sincèrement, hein!)….
      Sanofi, donc, annonce son échec et recommande de ne pas utiliser son vaccin.
      Et ça, ben, au point où nous en sommes, autant vaudrait-il reconnaître que c’est quand même bien, à ce point de l’histoire, n’est-ce-pas ? On a tellement connu de cas où le déni et l’insistance étaient de rigueur que là, au point où nous en sommes, on peut saluer la marche arrière.
      Encore quelque chose m’a échappé dans cette histoire ?

      1. Vous êtes encore bien candide Françoise.
        C’est de la communication de crise à moindre frais en instrumentalisant un marché de toute façon peu rentable (cf les pays touchés sont de mauvais payeurs). D’une pierre deux coups.
        Ça permettra plus tard de dire “regarder comme on a été clean avec notre vaccin contre la dengue, quand on s’est aperçu qu’il y avait des problèmes on a fait machine arrière”.
        Vous nous soupçonnez à tort “on est des vrais gentils, la preuve !”.

        1. Ah bieeen ! MERCI beaucoup, Capucine… Dans le contexte, votre ‘encore bien candide’, me va droit au coeur!
          Tout a l’air tellement simple et clair, dans votre esprit ! Votre monde est limpide, dégagé, attendu ; le bien d’un coté, le mal de l’autre, une frontière linéaire entre les deux, tout est parfaitement en ordre et bien rangé…
          Mon monde est à l’image de mon cerveau : torturé, sinueux, incertain, nuancé, entre doute et remise en mille questions permanents; à l’image de l’humain aussi (oui, oui, je sais : le fric, le spectacle et toussa… oui, ben, voilà : l’humain, quoi, avec tous ses côtés, incluant côtés -trèèèès- sombres?!) et donc : complexe, gris et très exceptionnellement blanc immaculé et très exceptionnellement ‘noir c’est noir’.
          Alors, tant pis… Je vais probablement (encore une fois… décidément!) froisser l’énorme majorité des personnes qui consultent ce blog (et que j’aime tant, pourtant, ce blog!), mais je préfère encore mille fois être “bien candide” (votre avis) -et même le rester aussi longtemps que possible- qu’être sclérosée par ce “cadrage serré” (oui, c’est ça : toujours au sens où l’utilisent les mentalistes!) qui nous rend si partiaux, si radicalement inaptes à penser de manière nuancée, modérée, et finalement simplement un tant soit peu utile pour avancer (avis très très personnel)…..
          Sans la moindre animosité et très sincèrement en toute bienveillance, vraiment!

          1. et comment on décide si on est pas sûr ?
            Il y a des génies, Napoléon (le vrai) qui savait qu’on ne savait pas disait : “On s’engage puis on décide”

          2. @ Phil
            Mais de quoi donc pouvez-vous être sûr ? Nos certitudes ne sont que passagères, vous le savez forcément ! De quoi donc voulez-vous décider… qui mérite d’être totalement sûr, sans erreur possible ? Qu’est-ce qui ne comporte pas une part d’erreur et de relatif … ?
            Vous trouvez que c’est si inconfortable ? Ou serait-il bien possible de s’y habituer sans trop appréhender de vivre ?
            En exagérant un peu (beaucoup… mais j’essaie de tendre vers ça….) : il y a une chose que j’aime assez à présent… c’est évoluer et changer d’avis! Je sens que c’est, à coup sûr, gagner en intelligence… même s’il faut faire le deuil de ses certitudes précédentes? En fréquentant ce blog merveilleux… j’ai évolué sur plein de trucs (bon… surtout peu avant le mois d’avril, c’est vrai et c’était pas que des sujets médicaux, hein… et peu avant le 07 mai dernier aussi, j’avoue 😉 ).
            Et comme ça fait trop longtemps que je ne l’ai pas fait : j’en remercie vivement ce bon Dr MdeL, qui arrive à donner la parole à toutes celles et ceux, venus de 1001 horizons différents, qui postent des choses qui interrogent (ou pas) et font bouger les lignes (ou pas), mais c’est très souvent vraiment intéressant et utile.
            Et je vous laisse avec cette référence célèbre… un peu théorique, certes, mais bien jolie : ‘Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends’….
            Et aussi : qu’est-ce qui nous empêche de faire comme les génies ? Ben, si on ne se sent pas assez malin pour faire comme Napoléon….. ben, on n’a qu’à tenter de faire -plus intuitif- comme les génies de la lampe magique 😉 ? Qu’en dites-vous, Phil 😀 ?

          3. Vous dites : ‘Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends’
            Encore, pour apprendre, faut-il garder quelque neurones en place…
            Marie-Antoinette (l’ex-Reine), par exemple, s’est posée la question un peu tard.
            A mon avis ; quoique ce ne soit que le mien je le partage avec moi-même !

          4. @Françoise C. mais moi aussi j’apprends de vous , tiens, quand je parle vous entendez et vice-versa, c’est pas courant

          5. @ Dr MdeL
            Ah, oui, vrai c’était “un peu théorique” … mais ça donne de la force quand même…? Est-il utile de préciser que la citation n’était pas de moi (évidemment…) … merci N.Mandela! Ah, c’est sûr que lui, était équipé en neurones apprenants !
            Quand à moi, hélas, je partage votre avis et l’énorme bémol que vous soulevez 🙁
            Ca devrait quand même laisser Phil un peu serein qui a sûrement plein de neurones très plastiques aussi, mais… pour la société dans son ensemble… on y réfléchira plus tard…..!
            … parce que là, on a une urgence…. un moment de fièvre et de douceur…. une trêve qui va unir des pro- et des anti-…. de toutes les causes… pendant quelques heures? …rare et précieux… j’y cours !

  8. Extrait de MSN ce jour (temps en temps ya de bons articles…)
    Sanofi déconseille son vaccin contre la dengue Fournis par Francetv info
    Le géant de l’industrie pharamceutique déconseille depuis mercredi l’utilisation de son vaccin anti-dengue Dengvaxia® (Sanofi), premier vaccin contre la dengue utilisé dans le monde, aux personnes n’ayant jamais été infectées.
    Les essais thérapeutiques du Dengvaxia®, vaccin contre la dengue de Sanofi, étaient enthousiasmants. Mais des travaux publiés à l’automne ont montré que, s’il a un intérêt chez des personnes qui ont déjà développé des symptômes de la maladie, son effet est potentiellement délétère chez les autres.
    Se référant aux derniers travaux en date, le laboratoire a officiellement déclaré ce 29 novembre que “pour ceux qui n’avaient pas été précédemment infectés […] davantage de cas de maladie grave pourraient survenir après la vaccination en cas d’infection à la dengue”. Sur cette base, Sanofi a appelé à ne plus administrer le Dengvaxia® aux personnes n’ayant jamais été infectées.
    Une campagne interrompue au Philippines
    …/…
    Des conséquences financières importantes
    Cette annonce va avoir d’importantes conséquences financières pour Sanofi, dont les ventes du vaccin sont déjà inférieures aux attentes. Le laboratoire pharamceutique qui a travaillé pendant vingt ans et investi 1,5 milliard d’euros pour mettre au point le Dengvaxia, a annoncé qu’il avait passé une charge pour dépréciation de ses stocks de vaccins, qui devrait impacter le résultat net de l’ordre de 100 millions d’euros au quatrième trimestre.”
    …/…
    et
    Abandon du vaccin contre “clostridium difficile”
    Ce n’est pas la seule mauvaise nouvelle pour le géant pharmaceutique. Un autre vaccin en cours de développement est en passe d’être abandonné, le vaccin contre les infections à «clostridium difficile», dues aux antibiotiques (maladies nosocomiales contractées à l’hôpital). A la suite d’une analyse intermédiaire planifiée, le Comité de surveillance indépendant du programme clinique de l’étude de phase III Cdiffense a conclu que la probabilité de succès de l’étude par rapport à son objectif primaire était faible. En conséquence, Sanofi a décidé de mettre fin au développement clinique de son vaccin candidat contre Clostridium difficile, pour se focaliser sur six projets clés de vaccins actuellement en développement.
    avec AFP
    Un millier de Philippins sont morts de la dengue en 2016 sur un total de 211.000 cas, selon les statistiques officielles.”
    A part ça tout va bien pour les vaccins. .. Et les malades alors

  9. 697 – VICTIMES ET BOURREAUX
    par Yves Ponroy
    Le harcèlement sexuel est sur toutes les lèvres. Le monde est soudain peuplé de pervers et des quatre coins de l’univers on n’entend plus que la complainte des victimes sexuelles, reprise en chœur par les media. Il faut que nous en parlions.
    Je ne suis pas une femme, il est vrai, mais je n’ai pas tout à fait la même vision des choses que les media. Ils ont tous repris le même refrain qui circule en boucle. Mes lecteurs me pardonneront de n’être pas toujours politiquement correct et même parfois d’être impertinent. Que les choses soient claires, je ne vais parler ici ni du viol, ni des relations sexuelles avec des très jeunes filles, ni des violences conjugales. Je voudrais aborder seulement les relations entre des adultes responsables.
    Une société permissive
    Je ne vous apprendrais rien si je vous dis que nous vivons dans une société de consommation extrêmement permissive, où le sexe se pratique, se vend et s’achète, comme n’importe quel bien de consommation. On peut situer à 1968 le grand basculement qui a bouleversé nos mœurs, pour le meilleur et pour le pire.
    Le cinéma et la télévision nous renvoient aujourd’hui l’image d’une société hédoniste dans laquelle la jouissance est le souverain bien. On n’y fait plus l’amour, on y baise, tout simplement, sans chichi, au gré des désirs et des pulsions.
    Dans la publicité et dans les media la femme est « libérée », c’est-à-dire que, comme les hommes, elle se laisse dominer par ses instincts et ne rechigne pas à faire des « avances » aux hommes.
    Incitation à la prostitution devant les lycées. Est-ce cela la libération de la femme?
    Dans les cours de récréation circulent des vidéos qui n’ont rien de romantique et dans lesquelles les enfants puisent leur éducation sexuelle. Dans ces séquences torrides, la femme n’y apparaît pas toujours sous son aspect le plus vertueux. Ils en retirent l’idée que la femme est un objet sexuel et qui, d’ailleurs, ne demande que cela.
    Tout cet ensemble crée un certain climat d’érotisation de la société. Tout se passe comme si les individus n’avaient plus qu’une idée en tête : profiter de l’instant, jouir et vivre d’orgasme en orgasme… Il y a deux mille trois cents ans, Epicure avertissait déjà ses disciples en leur disant que la poursuite immodérée du plaisir nous rend non pas heureux, mais misérables…
    Le mouvement féministe
    Le féminisme a réellement fait avancer l’égalité entre les hommes et les femmes et il a permis un réel épanouissement d’un grand nombre d’entre elles. On peut dire que la reconnaissance du talent des femmes dans de nombreuses professions autrefois réservées aux hommes, constitue un réel progrès.
    Madonna, figure emblématique de la femme moderne?
    Hélas, tout mouvement renferme en son sein des ultras, on dirait aujourd’hui des « intégristes » qui par leur sectarisme et leur intransigeance font plus de mal que de bien à la cause qu’ils prétendent défendre.
    En France, nous avons vu récemment des panneaux publicitaires installés devant les lycées qui incitaient les jeunes filles à se prostituer pour payer leurs études ! Est-ce cela la libération de la femme ?
    Partout la morale et la pudeur sont bafouées, le mot même est devenu ringard. A l’image de Madonna, les femmes rivalisent de provocation. La façon dont, en été surtout, un grand nombre d’entre elles se vêtissent en mettant en avant leurs appâts, en prenant des airs innocents, est déjà une forme, souvent inconsciente, de harcèlement sexuel. Elles n’ignorent pas l’effet d’attraction que cela représente pour les jeunes hommes qu’elles aiment émoustiller.
    C’est dans ce contexte que s’est déclenchée, tout azimut, une vague d’accusations pour harcèlement sexuel contre un certain nombre de personnages en vue. Beaucoup de faits sont très anciens et on peut s’étonner du peu d’empressement de ces femmes de les avoir dénoncés plus tôt. Il s’agit souvent de femmes modernes, médiatiques et qui n’ont pas froid aux yeux. Leur silence m’étonne, comme m’étonnent aussi ces dénonciations anonymes mises sur la place publique qui fleurissent ici ou là, à retardement et de façon lâche.
    Le triangle infernal
    Je n’ignore pas qu’il existe nombre d’hommes grossiers qui peuvent être des prédateurs sexuels, surtout chez les jeunes filles ou sur les personnes vulnérables. La dépendance hiérarchique est pour eux l’occasion d’exercer leur pouvoir maléfique.
    Néanmoins, il est difficile de croire que dans de nombreuses situations, une femme adulte et bien dans sa tête ne puisse pas remettre à sa place un harceleur trop entreprenant, même si c’est son supérieur hiérarchique. Croire cela, c’est prendre les femmes pour plus nigaudes qu’elles ne sont.
    Ainsi, je ne pense pas qu’il faille sans cesse présenter systématiquement la femme comme la victime, sous le joug d’un bourreau implacable ! Il n’y a pas d’un côté les bons et les prudes et de l’autre les méchants et les pervers sexuels. Aujourd’hui les media jouent le rôle du sauveur et ainsi construisent le célèbre triangle infernal de la psychanalyse : victime, bourreau, sauveur.
    Ce triangle est infernal précisément parce que, à force de se plaindre, de se lamenter et de culpabiliser l’autre, la victime finit par prendre la place du bourreau. La victime, bien installée dans son rôle, a le talent de manipuler tout le monde : le bourreau qui la martyrise et le sauveur qui n’en fait jamais assez ! Il faut sortir de ce dilemme…
    L’éducation
    La mise en place d’une nouvelle police des mœurs pour protéger les « victimes » de l’appétit des « bourreaux » serait plus une régression qu’un progrès. Comme souvent, c’est du côté de l’éducation qu’il faut se tourner.
    Que dit-on à l’école ou en famille de la sexualité ? A force de mise en garde, ne mettons-nous pas déjà les jeunes filles dans le rôle des victimes et les garçons dans celui de bourreau ?
    Avant toute chose, ce qu’il faudrait apprendre aux jeunes, c’est que pour être respecté, il convient au préalable d’être respectable.
    La sexualité n’est pas qu’une question de mécanique bien huilée. Quand parle t-on d’amour et de respect de l’autre ? Il ne faut pas oublier que les victimes et les bourreaux d’aujourd’hui ont été, hier, des enfants que nous avons élevés. Il y a peut-être un laisser-aller ambiant dont nous sommes collectivement responsables ?
    La jouissance par le sexe a peut-être pris une place trop importante dans nos sociétés permissives, sans cesse à la recherche de plaisirs immédiats. Nous sommes des enfants gâtés qui n’acceptent pas le refus. Si nos mères ne nous ont jamais dit « non » à nos caprices, nous ne comprenons pas qu’une femme refuse nos avances. Un peu plus de frustration et une dose supplémentaire de Surmoi ne ferait pas de mal !
    Il faut repenser notre façon d’être avec nos enfants, si nous ne voulons pas en faire de futures victimes et de futurs bourreaux, ces derniers étant destinés à devenir les victimes des saintes Nitouches. Cette remise en cause comprend la rénovation de notre environnement sociétal, de ce que l’on peut voir au cinéma, de ce que l’on peut entendre de nos maitres à penser et de nos modèles d’identification. Bref, il faudrait remettre un peu d’éthique et de morale dans nos relations : vaste programme !…

    1. Cela doit être ça un moderne ! Saviez-vous que les dames du 18 eme siècle étaient bien plus libres et audacieuses que celle du 19ème ? Et qu’en ce dernier, le retour de la morale les confina dans leur essentielle activité : la reproduction ! J’ai peur que l’on confonde liberté et brimade, épanouissement et morale. C’est le retour de nos vieux démons, l’époque est réactionnaire.
      Regardez ici ce que les monstres du passé ont pu faire à nos contemporains :
      http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20171122.OBS7686/il-parait-qu-en-allemagne-les-hommes-ne-draguent-pas-j-ai-ete-verifier.html

      1. Pauvres teutons.
        Ils seraient tous comme leur professeur de cardiologie ?
        On va leur envoyer nos dentistes à ces teutonnes !
        Vingt Dieux !
        On va pas laisser toutes ces pauvres filles en détresse, rico ?

      2. c’est très intéressant, mais la journaliste fait de la psychologie à 2 balles, moi pour 1 balle seulement je les connais les Allemands, ils ne savent pas se marrer, et ils nous haïssent comme pas possible parce que nous on n’arrête pas. C’est pour ça qu’ils passent nous voir régulièrement, même si depuis peu ça s’est calmé (adage teuton : “Heureux comme Dieu en France”.)

          1. c’est pas méchant et je savais (ou espérais) que tu ne resterais pas silencieux. 2éme adage : “Les Français travaillent pour vivre et les Allemands vivent pour travailler”, c’est pour ça qu’ils ont une économie du tonnerre de Dieu, on peut pas tout faire

    2. Bien oui, c est vrai. C est de la faute des femmes qui s’habillent sexy que les hommes ne peuvent se retenir se leur mettre la main aux fesses ou de les plaquer dans le métro.
      Avec une burka, ca serait drôlement plus facile.

      1. c’est la loi de la nature, les femmes doivent être belles et sentir bon pour qu’on vienne les butiner, sinon elles ne peuvent pas se reproduire, elles sont donc condamnées aux décolletés plongeants et aux jeans moulants (“pour qu’on voit la raie” disait Serge Gainsbourg), ça fait l’affaire de tout le monde, les mâles se rincent l’oeil et les femmes s’exhibitionnent, ça fonctionne très bien comme ça depuis des millions d’années, sais pas pourquoi tout à coup c’est interdit

  10. Au détour d’un site, je ne sais plus lequel, je vois une banderole publicitaire (j’avais désactivé mon bloqueur de pub pour quelques minutes) qui défile. J’ai cliqué sur la banderole ce qui m’a amené sur cette page:
    http://www.le-regime-alimentaire.com/regime-cholesterol
    Je craignais ce que j’y trouverai mais j’aime me faire mal parfois. 🙂
    Je ne connaissais pas ce site, je m’en fout de ce machin à vrai dire, mais ce qui est sur cette page est à bondir pour étrangler le rédacteur! Je vous laisse apprécier l’horreur (ben, oui, j’aime partager)
    Morceaux choisis:
    – “Trop de cholestérol, trop de mauvais cholestérol qui s’accumule et qui bouche nos artères. De fait, de nombreuses personnes doivent suivre un régime cholestérol s’ils ne veulent pas prendre des médicaments toute leur vie, notamment des statines ou des fibrates pour lutter contre le cholestérol.”
    – “En effet c’est la graisse qui constitue le mauvais cholestérol et qui bloque les artères.”
    – “sachez que l’alimentation représente 25% seulement des causes de mauvais cholestérol dans le sang. Si vous n’arrivez pas à diminuer votre cholestérol vous serez obligé un jour ou l’autre de prendre des médicaments car il y a d’autres origines biologiques, génétiques.”
    Les idiots ne sont pas encore tous morts…

    1. Tout à fait. Si vous saviez la mauvaise foi de certains cardiologues. En tout cas mon ancien bat tous les records :
      Je la croisé en sortant Samedi matin du Supermaché où en il entrait avec son « caddy ». Comme toujours, jovial, souriant, la mine réjouie et faussement étonné il me saluait la main grande ouverte en m’appelant de mon prénom (comme je l’appelle du sien, sa fait parti de son affabilité…) Il s’étonnait de ne pas me voir en me croyant parti en Alsace ( pourquoi en Alsace?) , j’ai même cru qu’il allait dire qu’il me croyait mort … Ma réaction épidermique a été de feindre le même étonnement et de le saluer comme mon ex empoisonneur aux Statines .
      Sa réponse a été « mais non », je t’ai honnêtement et bien soigné ». Sauf que, lui répondis-je, «  que tu ne m’a jamais écouté lorsque je me plaignais des effets secondaires désastreux, comme le diabète au bout de deux ans, les douleurs musculaires etc… » Qu’il m’ait soigné honnêtement au début avec ce que lui a enseigné ( en 2003), j’en ai convenu mais ensuite lorsque les études ont montré que par exemple les statines pouvaient donner le diabète, il a rétorqué « Mais non, ce sont des conneries ; les douleurs musculaires ça ne vient pas de là.etc.. » je lui ai précisé que s’il ne me voyait plus courir c’était en raison des neuropathies que j’ai sous les pieds, les pieds en feu lorsque je cours, « je fais du vélo à la place … », » Mais non, c’est des conneries qu’il y avait plein de gens qui n’avaient aucun effet secondaire , peu de gens on ont » Je lui ai répondu qu’effectivement que ceux qui restaient le »cul » assis dans leur fauteuil en attendant l’épisode cardiaque suivant avaient peu de risque d’avoir des effets secondaires en tous cas se manifestant précossement.
      Je lui ai proposé de lui envoyer par mail quelques liens d’études récentes sur le sujet, qu’il pouvait ainsi se faire une opinion plus précise, s’il me donnait son adresse. Il m’a répondu qu’il n’en avait pas besoin et qu’il suivait toutes les années des formations adéquates… » Par correction, je ne lui a pas précisé qu’effectivement il suivait des formations financées par les Majors de l’industrie pharmaceutique comme j’ai pu le vérifier par le passé.
      Devant tant de stupidité ou d’hypocrisie, l’endroit n’étant pas chois pour une dispute, j’ai préféré cesser toute polémique en lui précisant que si mon état de santé allait beaucoup mieux de puis 5 ans que j’ai abandonné les Statines ce n’était pas grâce à lui et que dans tous les cas il ne fallait pas faire baisser le cholestérol.
      On s’est quitté en se souhaitant bonne fin d’année «  bon bout d’an ».
      Mais je crois que la prochaine foi qu’il manifestera autant de mauvaise foi, je lui mettrait ma main dans la «gueule » Non mais !.

      1. Ce cardiologue suit bien les “désin-formations” médicales distribuées par les Labos.
        Pour lui le Mur de Berlin existe toujours et il n’a pas besoin d’aller le vérifier.
        “Good bye Lénine”…

  11. Pensées du jour :
    Si tous ceux qui se prennent pour des lumières la mettaient en veilleuse,
    ce serait déjà une belle contribution écologique!
    Le Ricard c’est comme les antibiotiques
    2 à midi
    2 le soir
    Dans un verre d’eau avant les repas!
    En France, il y a 1,88 enfants par famille, donc un sur deux qui n’est pas fini …
    ça explique le nombre de conards …

  12. > > Papy Nanard, 92 ans, chez le médecin :
    ” Docteur j’voudrais ben un p’tit fortifiant”
    – Un fortifiant ? qu’est ce qui ne va pas cher monsieur ?
    ” V’la Docteur, quand j’vais voir ma copine, c’est pu comme avant, voyez ben s’que j’veux dire ?”
    – Bien sûr, bien sûr, racontez moi …..
    “Bon ben v’la s’qui m’arrive vous comprenez, on est entre hommes, hein ? bon pour le premier ça va, pour le deuxième ça peut aller, mais maintenant pour le troisième … j’peux pu”
    – Je vois je vois, je vais vous donner un fortifiant, mais je vous conseille, vu votre âge, de vous arrêter au deuxième.
    > > “P’tet ben oui docteur, mais ma copine, elle habite au quatrième !”

  13. Tout simplement terrifiant…
    Le monde devient fou comment Est-ce possible?
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/030871598382-les-etats-unis-autorisent-le-premier-medicament-connecte-2130115.php
    “Les médicaments seront bientôt plus intelligents que les malades…
    La FDA vient d’approuver la mise sur le marché de la première pilule connectée…”
    trouvé sur le site:
    http://hippocrate-et-pindare.fr/2017/12/03/le-premier-medicament-connecte-innovation-ou-regression/

    1. Si vous avez envie de vous faire peur, intéressez-vous aussi aux propos tenus par un certain Laurent Alexandre, chirurgien-urologue, fondateur du site Doctissimo, qui nous parle de l’avenir que nous promet le développement de l’intelligence artificielle (IA) sur laquelle travaille Google et Facebook. Ils nous parlent des promesses du transhumanisme et voient les résistances éthiques, morales, philosophiques à certains projets comme un problème à dépasser “coûte que coûte”.
      Y’a des vrais cinglés qui veulent greffer des puces électroniques aux cerveaux des enfants afin d’augmenter leur intelligence et qui disent que si on ne le fait pas, alors la France va devenir le “Zimbabwe du numérique” dans quelques décennies. Dépolitisation, on disait …
      https://youtu.be/rJowm24piM4

      1. Déjà nous débarrasser de nos facultés intellectuelles avec le LINKY ??

        1. J’ai regardé l’interview …
          Agnès Buzyn, c’est mère Theresa à côté de Laurent Alexandre. Le type est complètement perché. C’est à cause de type comme lui que je me dis que ce n’est pas qu’une vue de l’esprit d’estimer qu’un totalitarisme d’un nouveau genre (le totalitarisme “démocratique”) menace l’humanité.
          La génétique, ça me fout les jetons, parce que c’est la dernière étape de la médecine préventive la plus poussée. Demain, un parent qui refuse qu’on réalise le séquençage ADN de son nouveau-né pourra être traîné dans la boue comme un parent qui maltraite ses enfants dans la mesure où il lui refuserait de voir son risque de maladie diagnostiqué par Big Pharma.
          Parmi les gens perchés, il y en a un qui fait moins peur …
          https://www.youtube.com/watch?v=zCUG5eicBC4

  14. Yo Maître,
    Alors on s’est tous fait choper par la Girarderie Nationale en flagrant délit de libre expression?
    Evidemment il est particulièrement douloureux de se faire démolir par les confrères qu’on lit régulièrement avec plaisir. On m’a demandé de ne pas répondre à la méchanceté alors je me tairai. Bon, juste un mot quand même, pour dire que j’ai pas ouvert mon ordi pour rien?
    Cinquante lignes pour dire que les auteurs se sont mal présentés, on hésite à comprendre. Il ne paye pas l’électricité chez lui pour écrire aussi longtemps à ne rien dire? On s’est présenté, par correction, ne cherchant justement en rien à se faire passer pour ce qu’on n’était pas, bien que nous ayons veillé à ce qu’un vrai pro (MdL) vienne contrôler la qualité finale du texte.
    L’acharnement contre Serge Rader, encore cinquante lignes inutiles (offertes par EDF sûrement) pour dire qu’il était nul d’oser se dire convaincu d’un combat qu’on mène depuis peu, mais quel intérêt des phrases pareilles? Il n’a pas lu son bouquin “vaccin, oui ou non”, il ne sait pas ce que son engagement lui a financièrement coûté énormément et non Serge n’a pas attendu la retraite pour se faire entendre car justement il va réouvrir une pharmacie pour gagner sa vie.
    La présentation des renvois de bas de page non conformes mais il se croit en train de lire le British, ma parole? On est chez Nexus, l’équivalent de VSD, de l’Express, de Paris Match en version sans annonceurs! De la presse grand public, pas de l’article pour thèsards. Nous avons d’ailleurs été chaudement félicité par la rédaction comme quoi, nuls pour les uns, excellents pour les autres…
    Sa sortie sur les trops belles preuves, ça m’a énormément fait rigoler. Le chlorure de magnésium IV qui guérit trop bien le tétanos, relaté par deux médecins français dans des revues d’époque et dans les mêmes termes de rapidité d’action, on sent que ça défrise son sentiment d’omniscience, si c’était vrai, il le saurait déjà. Peu importe que ces observations aient été reprises en 1973 dans les Cahiers de Biothérapie. La rapidité d’action foudroyante existe en médecine, un coma hypoglycémique cède avant la fin d’une injection de G30, comme le sommeil vient avec du Nesdonal, ou la sédation douloureuse avec le Fentanyl. Presque comme le choléra avec des sous-cutanées de sérums d’eau de mer, mais n’allons pas trop loin dans l’évidence. Il a lu le renvoi 16 sur l’utilisation du chlorure de magnésium chez les animaux de ferme? C’est la vie, parfois les résultats miraculeux existent. C’est sûr que de papiers récents il n’y en a pas, c’est précisément le but de cet article, qu’on se remette au plus vite au travail.
    S’agissant du traitement de la diphtérie l’article de Neveu a été publié dans le Concours Médical, quant à la polio nous avons tout retrouvé,les posologies calculées en fonction des poids de corps, la rapidité d’action, l’absence d’effet secondaire et surtout deux recueils complets de témoignages tous plus poignants les uns que les autres comme le montre le renvoi 17. Il y a 50.000 enfants atteints de paralysies flasques aigues post-vaccinales en Inde, on pourrait pas tenter l’introduction de la méthode Neveu dès les premiers symptômes ou la thérapeutique est trop chère, voire trop dangereuse?
    Fernand Delarue prend lui aussi pour son grade. Pour rien, car Girard ne sait pas que cette référence vous amène directement au fac-similé authentifié de la lettre que Delbet écrivit à Neveu suite aux incidents de la cession annuelle de l’Académie de Médecine, avec sa reproduction dactylographiée sur la page d’en face, cette lettre a été reproduite in extenso dans mon dernier article. (1)
    L’aimsib a été égratignée aussi, mais ce travail illustre l’exacte raison d’être qui nous anime, mettre en présence tous les métiers, toutes les compétences et toutes les sensibilités autour de thèmes complexes et permettre d’avancer collégialement vers des synthèses. (2)
    Voilà. Cet article se voulait un condensé de mémoire et d’histoire contemporaine avec en filigrane un sujet abominablement vivace, l’intrusion des dogmes et des firmes sur la qualité finale de la pensée médicale. La “pègre pharmaceutique” (ça me gêne de dire de qui est la formule) était déjà bien à l’oeuvre dans les années 40…
    (1) https://aimsib.org/2017/11/27/11-vaccins-nobel-bureaucrates-partie-2/
    (2) https://aimsib.org/2017/12/01/entree-triomphale-pr-andre-fougerousse-a-laimsib/

      1. Bravo @ Reliquet. Je reposte une partie du commentaire que j’avais fait il y a deux jours dans ce billet :
        “Mais je voudrais juste dire un petit mot sur son article, une critique ( pas sur ses explications concernant les motivations politique de l’obligation vaccinale) mais sur sa critique des experts ayant la grosse tête et à la recherche de la notoriété : Dans le titre comme dans le texte est utilisé le mot « SPECIALITES » ou médecins, ou lanceurs d’alerte etc… Sauf si j’ai mauvaise vue, je n’y a vu personne se réclamant d’être un « EXPERT »?..
        Son coup de sang à propos de l’article et de ceux qui y ont participé n’a pas lieu d’être à mon avis.
        Alors, même s’il a raison sur beaucoup de sujets dans la plupart de ses articles, cette fois ci je pense qu’il s’est un peu trop lâché.
        Mais bon, je ne suis pas expert.”,
        Qui avait la grosse tête et était en recherche de notoriété ?
        Qui se réclamait d’être expert ?
        Et surtout, comme en enquête criminelle : A qui profite l’article ? Comment lui profite t-il et pourquoi ? Sauf à connaître une petite gloire putative éphémére , que peut rapporter aux auteurs de l’article qu’ils savaient par avance rejeté avec mépris par la doxa sinon des coups plus ou moins bas ? Personne, sauf ceux qui sont à la recherche de la vérité, ne s’exposent ainsi aux critiques ! Y en a dans le lot qui en prennent des tonnes depuis des années et ce n’est sûrement pas pour faire vendre quelques livres, car quand on veut vendre des livres, il faut brosser les lecteurs dans le sens du poil et choisir des éditeurs à grande diffusion, comme ceux dont on expose leurs ouvrages en tête de gondole à la FNAC ou a CULTURA.

    1. La vitamine C à forte dose IV est très efficace pour traiter toutes les maladies infectieuses y compris l a polio et le Tetanos
      Polio: travaux de Klenner F.
      La Panacée originelle – La vitamine C . de Dr. Thomas Levy (700 ref)
      http://www.mv.helsinki.fi/home/hemila/CT/Jahan_1984_ch.pdf
      sur 72 patients de 1 à 12 ans 100% de guerison du tetanos avec 1 g de vit C IV
      74% de mortalité chez les non traités
      Groupe 13- 30 ans mortalité 37 percent and 67.8 ,en raison d’une inadaptation des doses
      il aurait fallu injecter 10 à 100 g
      Ce n’est qu’en 1928 qu’un biochimiste hongrois, Albert Szent Györgyi, isole une substance cristalline du jus de citron qu’il dénomma « acide ascorbique » en référence à ses effets bénéfiques sur le scorbut.
      Sa synthèse fut réalisée en 1933 par Reichstein et Haworth.
      Szent Györgyi dira plus tard :
      “Bigpharma a cherché à détruire mon laboratoire”

  15. Petite revue de presse :
    – NPA et vaccins : https://npa2009.org/actualite/sante/ils-croient-aux-miracles-pas-aux-vaccins
    On peut être d’extrême-gauche, dénoncer le pouvoir des lobbys, mais croire qu’il est utile que la couverture vaccinale soit de 95%, et qu’il est important de “renouer la confiance”. A noter le magnifique commentaire de DIdier Lambert E3M sur le formaldéhyde (ben oui, il n’y a QUE l’aluminium qui pose problème hein)
    – Ruffin, qui finalement ne vaut pas mieux que les autres en déplorant seulement que l’extension des obligations vaccinales n’ait pas été l’objet d’un projet de loi en bonne et due forme :
    http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/encore_de_vifs_debats_et_quelque_nouveautes_concernant_lobligation_vaccinale_a_lassemblee_nationale_168973/document_actu_pro.phtml
    – Parents.fr : http://www.parents.fr/actualites/bebe/11-vaccins-obligatoires-une-verification-sera-t-elle-faite-169883
    – Paris Match évoque la lettre ouverte publiée sur le site de docteurdu16 : http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Vaccins-obligatoires-ces-medecins-generalistes-qui-s-y-opposent-1398785

    1. @ Emilio; Pour l’article de NPA, je vais revenir sur quelques vomissures habituelles concernant le pr Joyeux , abstraction faites des ses croyances (auxquelles on peut adhérer ou pas, ça s’appelle le libre arbitre), ce torchon parle de la dénonciation d’ACT Upt pour propos homophobes. C’est bien de dénoncer( encore paraît-il qu’en France le fait de dénoncer quelqu’un n’ était très bin considérer jusqu’à présent les temps changent…) mais à ma connaissance il n’y a jamais eu de condamnation et ça n’a pas été signalé . Mais surtout je relève ceci :”, le professeur Joyeux s’était déjà fait connaître avec une pétition sur les vaccinations, qui avait été signée par plus d’un million de personnes de bonne foi.”
      Ah bon, 1 million de signataires de bonne foi, mais pas lui ?
      Pour le pr Luc Montagnier : “surtout connu depuis pour ses propositions de téléporter (!) de l’ADN de Chine en Italie grâce à l’électromagnétisme de la mémoire de l’eau ..; jamais reproduit” . Ben alors que penser le la téléportation de données quantique depuis la terre vers un satellite ( vu dans un lien scientifique dont j’ai perdu la signature … quantique..) car seuls ceux qui font parti de l’ expérience peuvent attester des résultats et je dirais, comme ceux qui nient que l’homme n’a jamais “posé le pied ” sur la Lune car on ne l’a jamais refait, qui prouve ces assertions quantiques ? La communauté scientifique? Mais souvent elle se plante ou même de gré ou de force elle biaise ou triche!!!
      Et vous avez bien raison Emilio d’être aussi hargneux contre ces “obligataires” de la vaccination !

      1. On a pose les pieds sur la Lune un paquet de fois … Apollo 11, 12, 14, 15 et 17. Et comme on s’est renu compte que ca ne servait strictement a rien (meme scientifiquement) on y retourne plus.
        En gros, on envoie des humains dans l’espace pour impressionner la population et faire des jolis films avec Thomas mais scientifiquement, c’est le vide sideral … Il est bien plus efficace d’envoyer des machines mais ca fait moins rever (a premiere vue car la science des satellite automatique est autrement plus trippante que les “experimentations scientifique” de la station spatiale).
        C’etait le couplet du scientiffique qui se desole des budgets des missions spatiales habitees alors qu’on galere pour financer les vraies missions spatiales scientifiques … Mais qui sait que sans l attrait public pour le spatial habite, on aura pas de budget pour les satellites scientifiques du tout.

        1. Déjà dans les années 1960s, les situationnistes se moquaient des “hommes-yaourts” qu’on envoyait sur la Lune…
          C’était aussi l’époque où les phoques sur la banquise faisaient déjà rire les enfants…

          1. Ben voyons ! Et un président de ligue ne sait pas qu’il n’y a pas de preuve par l’image ? Le spectaculaire tient autant au fait d’envoyer des pilotes d’essais gambader sur la lune que d’affirmer à la supercherie. Nombreux sont ceux qui prétendirent que ces images truquées étaient le fait de Kubrick grassement payé par la Nasa et la Cia… comme une suite logique à ses premiers mensonges et images manipulées de son Odyssée peut-être ? Président, il est ridicule de mettre en adéquation la propagande militaire et le commerce industriel, cela me parait indigne de votre fonction et en tous cas inutile. Mieux vaut en rire !

          2. Faut quand même pas pousser ! Comparer cette pitrerie avec le problème des statines ou des vaccins, c’est presqu’une insulte; Ce n’est pas parce que j’ai cité cette boutade qu’il faut la prendre au sérieux. Non mais !

          3. 1 petit coup de pouce à Rico tout seul face à l’adversité… bien que cela soit éloigné des statines et vaccins. “Les mêmes” ont dit que Roossevelt avait fomenté Pearl Harbour et que Bush avait commandité les attentats du 11 Septembre.
            Où l’on voit comment la haine peut mener au délire des êtres en apparence psychologiquement sains

          4. @Phil
            Mais non, phil, ce n’est pas que Rico est tout seul. Par défaut, je suis systématiquement et totalement d’accord avec lui (et je ne crois pas être la seule, hein ?).
            Mais il dit tout très bien et trop intelligemment…. alors, ben après, pour nous c’est très compliqué de dire un truc qui ait un peu l’air ne serait-ce qu’un tant soit peu réfléchi… alors, ben, on se tait, mais en étant toujours toujours très très d’accord avec Lui, quand même !
            Un jour, je réclamai ici même et pour ce blog le développement d’un bouton ‘j’aime’ ‘je like’, pour rester silencieux, tout en signifiant notre accord. Comme c’est bientôt Noël et que cette amélioration logicielle n’a pas encore été réalisée à ce jour… ben, on pourrait demander aussi des boutons “J’adore” (j’en ferais gros usage, sûr!), “Haha”, “Waouh” et pourquoi pas “Triste” et même, un petit “Grrr” de temps à autre, moi -pourtant toujours si positive- j’utiliserais bien, ces temps-ci où l’excès est pratiquement devenu la norme !
            Je plaisante bien sûr (enfin, QUE pour le développement logiciel des boutons facebook, hein ; pour le reste… je le pense à 200%).

          5. @ Françoise 2 cb, Rico prend bonne note que tu le like (Google accepte ce mot, c’est fou, le français se barre, pas cool)

          6. Elle pourrait tout aussi bien me laquer, ce qui serait toujours mieux que de me faire laquais, à cette intempestive laqueuse nous accordons bien volontairement l’usage de tous les néologismes, nous autres amoureux de la langue et de toutes ses acrobaties.

          7. @ Phil
            Avec tous les efforts que je fais pour vous être agréable…. Phil ! Vous m’épinglez sur l’anglicisme…. Vous z’êtes sévère, quand même ?!
            Une astuce pour vous : pour pendre goût auxdits anglicismes… je vous invite à cesser de les conjuRer, et à plutôt les conjuGUer.
            Rico a raison (comme toujours) : acrobatisons nos textes et nos idées ! dé-sclér-osons notre relation à la langue (au sens de linguistique, hein, pas d’ambigüité !) ! et…
            .. et Vous verrez quel plaisir immense cela procure en mode ‘sans frontière’ et ‘Stop-Brexit-Immediately-Please’! Vous m’en direz des nouvelles ?
            Je like, tu likeS, il-elle like (ben, non, sans ‘s’, là ! On est en français, malheureux ! quand même !!!!)…..
            Essayer l’anglicisme conjugué pendant 21 jours, c’est l’adopter ! Surtout…. surtout si vous êtes amoureux (ah, c’est vous-même qui l’avez laissé entendre ici-même il y a quelques jours), alors là… c’est vraiment le moment parfait pour fantaisister !
            Et aussi, puisque vous semblez tenir les registres à jour….
            Notez que je like Akira systématiquement quand 1) il râle (je l’adooore, quand il fait son grincheux !) et aussi 2) quand il défend l’intégrité des chercheurs….. “malgré tout”.

  16. Bonsoir Docteur. Il y a quand même quelque chose qui me chagrine dans le commentaire de M.G à propos de l’article de NEXUS. Il reproche la légèreté de celui qui met en avant les traitements du tétanos, de la diphtérie , de la polio avec le chlorure de magnésium sous prétexte qu’à part les affirmation de Dr Neveu et autres, aucune étude scientifique n’a été faite depuis lors qui aurait pu valider ou informer ses écrits. L’Académie de médecine l’a viré de son pupitre, l’a enfermé dans une camisole de discrédit pour ne pas dire dans une geôle de mépris dont elle a jeté la clef  au profit des vaccins, qui certainement devaient fonctionner (,) mais qui financièrement était bien plus bénéfique qu’un traitement à posteriori de ces maladies gravissimes. Les pouvoirs publics n’ont pas chercher à comprendre plus loin, par veulerie, lucre et/ou complicité.
    Curieusement ça me semble comparable avec ce qui se passe aujourd’hui avec l’obligation vaccinale : On ne refait pas, on refera pas les études sur leur réelle efficacité et encore moins sur leurs effets secondaires ; « Circulez, y a rien à voir, et pi c’est comme ça ! ». Vous rendez-compte, mai si vous n’êtes pas d’accord, «  j’ai décidé », et pi y a des emplois ( ou plutôt des bénéficiaires de liens d’intérêts en jeu ! C’est plié et si dans quelques temps il y a des dégâts, on mettra ça dans les pertes et profits et on fera d’autres vaccins ou on les améliorera, tans pis pour ceux ( les enfants) qui on morflé !
    MG aurait préféré que les auteurs de NEXUS s’ appuient sur des études publiées en revus scientifiques, y a pas, juste quelques livres anciens quasi introuvables.
    Ça me fait également penser au problème des traitement par le jeûne et plus encore par le régime cétonique utiliser par le Dr Laurent Schwartz pour traité le cancer ( voir son site : Guérir du cancer) et son livre sur ce sujet (10 €). Après de années de dénigrement et de refus pas la doxa médicale de lui permettre les essais sur l’homme dans une unité médicale, il vient enfin de recevoir l’autorisation de le faire … dans un HP Parisien, car son traitement validé sur les milliers de souris sacrifiées, est le seul qui ait donné des résultat positifs dans le glioblastome pour lequel il n’existe aucune traitement ; Il a créer une association pour faire appel aux dons ( j’y ai souscrit, ayant vu dans la passé deux personnes, une « flic » encore jeune en mourir rapidement devant des médecins resté les bras ballants – j’ai eu l’enquête sur plainte de la famille- et un jeune Corse hébergé pour l’occasion par des voisins compatissants, se faire massacrer par deux fois le cerveau à la l’HP de la Timone à Marseille et la troisième fois lui fut fatale.
    Je parle de ça car sur le site indiqué, un éminent psychiatre parle d’un traitement des la schizophrénie par le régime cétogène ayant donné des résultat extraordinaires sur des patients ; Voici le lien :
    Ketogenic diet in the treatment of schizoaffective …
    Traduire cette page
    https://schizophrénique/papes/ectogenèse-diet-treatment
    20/11/2017 · Ketogenic diet in the treatment of schizoaffective disorder: Two case studies. Palmer CM. Schizophr Res. 2017 Feb 02. PMID: 28162810. Pubmed. Comment;
    Ou là :Schizophrenia Research «  .qui dit en substance que deux malades très gravement atteints et en surpoids énorme ont été littéralement guéris de leur symptômes tout en ayant perdu pour l’un 47 Kgs.,,,
    Ce régime était déjà utilisé depuis 1920 pour traiter avec succès les épilepsies juvéniles mais personne ne s’en souciait pour la maladie mentale ! Peut-être que maintenant…
    Pour être plus convaincant je cite un extrait de l’article : » Ces résultats sont vraiment remarquables: amélioration de dizaines de points sur le PANSS, perte de poids importante et meilleure qualité de vie. Il n’y a tout simplement aucun médicament psychiatrique disponible avec le pouvoir d’accomplir ces résultats. J’ai certainement vu des médicaments antipsychotiques aider les personnes atteintes de symptômes bipolaires et psychotiques, et parfois aider de façon spectaculaire.
    Cependant, tous les médicaments antipsychotiques, malheureusement, présentent un risque important d’effets secondaires qui peuvent aggraver la qualité de vie, dont le moindre n’est pas le GAIN de poids. »
    Alors, MG, qui reste tant attaché à psychanalyse freudienne et certains médicaments ( il en a critiqué beaucoup d’autres, faut lui rendre justice) et dans les articles duquel je n’ai pas relevé ( sauf omission de ma part) d’analyse des méthodes de soins psy par l’ alimentation ( ne serait-ce que les découvertes de relations cerveau/système digestif . ), que pense t-il de ce trou béant dans les méthodes de soins des « malades de l’esprit » depuis cent ans, alors que, selon le livre de Thierry de Lestrade sur le « Jeûne thérapeutique » pratiqué autrefois avec succés dans l’ex-URSS pour soigner l’épilepsie mais aussi la shyzophrénie mais délaissé pour le plus grand bonheur de Bigpharma ?
    Est-ce que ce n’est pas proche du trou béant concernant des études et essais qu’on aurait pu faire depuis sur le Chlorure de magnésium, qui vient de me faire beaucoup de bien n’en déplaise à MT ? C’est musculaire bien sûr mais le tétanos n’est il pas un maladie/intoxication musculaire ?

    1. J’ai fait un regime keto pendant quelques mois … principalement pour voir comment ca agissait sur mon diabete. Pas franchement convaincu. J’ai eu l’impression que ca augmentait ma resistance a l’insuline … ce qui ne me paraissait pas vraiment aller dans le bon sens.
      Par contre, c’est tout a fait exact que ca fait maigrir de facon tres impressionnante. C’est assez amusant, on mange des quantite tres importantes de lipides (pour compenser les glucides manquants) et on maigrit. J’ai bien du perdre 6-7kg en qq mois.
      Apres ce n’est que mon experience perso ….

      1. @ Akira : Un article intéressant à lire, ainsi que ses articles connexes, dont la lecture sur le régime cétogène pour lutter contre le diabète de type permet de comprendre pourquoi il ne fonctionne pas toujours : D’après ce que j’ai compris, parfois, et notamment dans le régime Low Cab il est noté que :” Cependant, bien que les participants du groupe bas en glucides aient ingéré 2 fois moins de glucides que le groupe de contrôle (100 g vs 200 g), ils s’injectaient autant de doses d’insuline (44 vs 44).
        Certains participants du groupe low-carb ont rapporté parfois devoir s’injecter 5 fois la dose d’insuline prévue par la quantité de glucides consommée. Les auteurs l’expliquent par une synthèse probable de glucose à partir des protéines, qui augmenterait alors le glucose sanguin, malgré des faibles apports en glucides.”
        Peut-être y a t-il un phénomène voisin avec le régime cétogène.
        Voici le lien si vous ne le connaissez pas :
        Diabète : régime cétogène et jeûne relanceraient la …
        http://www.lanutrition.fr › … › Régimes santé › Le régime cétogène

        1. Merci je vais regarder.
          De mon cote j etais bien en cetose (teste avec mes bandelettes de test de cetone sanguins).

    2. “Chagriner”, le mot est faible. MG fait gratuitement, le boulot grassement rémunéré d’experts à la solde de big pharma pour démonter des articles qui ne vont pas dans leur sens. Il n’est pas convaincu par le chlorure de Magnésium et cela lui suffit pour juger l’ensemble du travail . Inoxydable, vous devriez envoyer une copie de votre message à MG, car d’après votre pseudo, vous ne craignez rien des attaques corrosives de ce monsieur.

        1. Ah l’Hydrothérapie. Pas encore essayée car pas trouvé de toubib compétent et disponible dans ma région proche; pourtant j’en aurais besoin pour mes vertèbres cervicales le seules qui m’ “em….de” sans trop m’handicaper heureusement. Je bouge, c’est l’essentiel. Sinon, j’apprécie l’hydrothérapie sous forme de douche et de 5 volumes d’eau pour un de pastis dans mon verre du samedi et du dimanche…A la votre docteur et tous ceux du blog !

      1. Merci @ souris7. Mais je lui ai déjà envoyé un message perso. dont je n’ai pas gardé la copie, ce n’était pas méchant mais en relation avec ce que j’ai dit ici.

    3. @ inox
      Détrompez-vous Inox!
      Je ne dis pas que le chlorure de magnésium est inefficace.
      Et je suis d’accord avec vous sur le fait qu’en l’absence de vrais essais cliniques, on fait avec ce que l’on a.
      Pour moi, citer des cas cliniques n’est pas inutile, loin de là. Et ces cas doivent nous amener à nous poser des questions et à aller plus loin, c’est la base à mon sens de la démarche scientifique.
      Mais comme vous dites, qui va vouloir aller plus loin?? (à part nous!!!)
      Simplement, il faut pondérer nos conclusions en conséquence.
      Je répète, ce qui me gêne, c’est l’excès d’affirmation dans les conclusions tirées.
      Avant d’affirmer que le chlorure de magnésium est un traitement efficace de la diphtérie ou du tétanos, il faut quand même des preuves solides. Je reste intransigeante là-dessus!
      Dans le cas contraire, on ne peut qu’émettre des hypothèses.
      Et ça n’est pas parce que le magnésium ne marche pas pour moi que j’en déduis que ça ne marche pas.
      Je vous rejoins globalement sur votre vision des choses.
      Moi aussi, ça me chagrine un peu ce texte de MG mais bon, je connais le specimen maintenant alors je prends ce qu’il y a à prendre.
      Ce qui est dommage, c’est qu’on aurait besoin de se rassembler et plus ça va, plus je réalise que c’est pas près d’arriver!

      1. Il y a des individus qui ne rejoignent jamais le bal, masqué ou pas, c’est dommage mais c’est comme ça ; j’ai moi-même un peu de mal avec le fandango ; et encore plus avec le tango…
        Si je me lâchais un peu lors d’un tango brûlant, probable qu’il y aurait plainte pour harcèlement sexuel ; c’est comme chez la dentiste, dès qu’elle me touche la langue…

        1. Euuuh… Moi je ne danse pas du tout, sauf le slow parfois. Quant à ma dentiste, bien que bienveillante, elle ne m’inspire pas plus que çà. Vous croyez qu’elle pourrait me poursuivre pour ” négligence d’ appétence sexuelle ” ?

          1. C’est de la négligence oui !
            Toutes les femmes sont comme ça : si vous les regardez avec un tout peu d’insistance, vous êtes un malappris ; si vous ne les regardez pas du tout, vous êtes aussi un malappris…
            Sont chouettes nos gonzesses… Le “juste milieu” dirait un Jésuite ! Regarder sans regarder !
            Une fois qu’on a compris, c’est facile ; sauf ki faut pas toucher !

        2. Je découvre le fandango grâce à vous.
          Définition Wikipédia:
          “Le fandango est un style musical et une danse traditionnelle espagnole et portugaise de couple, d’origine andalouse, sur un rythme 3/4 ou 6/8, accompagnée de castagnettes et de guitare qui peut être chantée. Les caractéristiques du fandango sont un rythme continu de castagnettes et une accélération constante du tempo.”
          Alors j’essaie de vous imaginer dansant le fandango… ou le tango!

          1. @ MdL : “Une femme pardonne tout sauf qu’on ne veuille pas d’elle” Alfred de Musset.

          2. “Toutes des salopes”, disait Coluche ; mais lui c’était un pervers… mais si drôle…
            Quand j’ai ma fille (13 ans) dans la voiture, on se met “rires et chansons” ; c’est le truc le moins con à la radio à part, ben sûr FranckCu que Akiraki adore et Franckmuse que moi j’aime bien…
            Tout ça pour dire que je ris encore de Coluche mais que ça ne fait pas déciller ma fille…
            Autres temps autres mœurs… disait Jules César, en parlant de son “fils” Brutus !

          3. Merci diététicienne, ça fait un bien fou une vidéo comme ça !
            Signé une vieille salope.

          4. Toutes, toutes les mêmes, j’l’avais dit…
            Putain, y en a même des drôles…
            Reiser, le grand JM Reiser doit se retourner dans sa tombe ; j’l’avais dit : elles ne nous comprennent pas !

          5. Wouah, Jossie la signature !!! Je n’en suis pas revenu. Bon évidemment, il y a des antécédents à ce genre de signature, des copines qui étaient combien déjà ? 343 non ? Mais là, une seule et une vieille en plus, damned je suis sur le Luc ! Mais par vieille qu’entendez-vous exactement ? La huppe défraîchie ? Car, vous savez comme moi que la seconde syllabe fait référence à la Hoppe cette espèce d’oiseau à huppe, connu pour son goût de la boue, de toutes les boues d’ailleurs, mais là mon petit ornithologue illustré n’est pas très précis. Donc, reprenons, vous aimez les oiseaux, les oiseaux à huppe plus particulièrement, vous avez un faible pour les bains de boue, de tous les types de boue – personnellement, bien que cela soit sans intérêt, je préfère l’argile – vous vous identifiez à eux et pensez en faire parti, parmi les variétés les plus anciennes, qui souffriraient à la longue de problème de huppe. C’est bien ça ? Et bien je vais vous faire un aveu, j’aime les oiseaux aussi ! Je les nourris l’hiver, par quelques bouts de gras et en veillant à toujours leurs laisser suffisamment d’olives – je suis oléiculteur par accident – et j’observe, souvent l’été, la venue, tenez-vous bien alors que je n’ai pas la moindre goutte de boue sur mon terrain, de couples de Huppes Faciés ! Pensez-vous que je puisse avoir quelques prédispositions pour pouvoir entrer dans votre club ? Ainsi, à défaut d’être 343, nous pourrions déjà être 2. Ne me dites pas que cela n’est pas ouvert à tous les genres !
            Dans l’attente de mon adhésion, je vous prie, ma chère Jossie, de bien vouloir agréer mon chant huppé.

  17. Si qqun veut la source où on trouve le commentaire original de Dupagne indiquant “la messe est dite” et qu’il allait désormais “s’efforcer d’appuyer” la mesure de Buzyn en espérant que de “l’obligation paternaliste naîtra la confiance” (on va vraiment loin dans la con***** là…), c’est ici :
    http://www.jim.fr/medecin/debats/e-docs/un_plaidoyer_pour_lobligation_vaccinale__166416/document_jim_tube.phtml?reagir=1#article-reactions
    L’application des mesures voulues par Buzyn vont être DRAMATIQUES pour certaines familles. Il y a des gens comme notre bon MdL, mais également Marc Girard, Docteurdu16, Jeremy Anso etc … qui ont combattu du mieux qu’ils ont pu ces obligations vaccinales.
    Dupagne n’est pas dans ce camp. J’espère qu’il aura la décence de ne pas essayer de se refaire une virginité lorsque des problèmes liés aux nouvelles obligations vaccinales commenceront à être médiatisés.

    1. Lundi 4 décembre sera un jour épouvantable, ce n’est pas juste une vue de l’esprit pour ce qui me concerne.
      Lundi, notre pays aura institutionnalisé la violence GRATUITE contre les familles pour faire plaisir aux Fischer, Buzyn, Véran, Vié le Sage (celui qui s’inquiétait du statut vaccinal des enfants présents dans sa salle d’attente), Bricaire, Lina… une minorité d’individu (le CTV de la HAS) vont s’approprier des droits hallucinants sur la vie des familles françaises au nom de leur petites obsessions des maladies infectieuses.
      Ça aurait DÛ mobiliser parce que c’était SPONTANÉMENT un scandale.

      1. C’est le jour où pour le peuple chacun décidera individuellement de son attitude face au pouvoir fasciste.
        Ceux qui déciderons par croyance ou par tranquillité de vacciner le feront et assumeront les conséquences de leurs choix (ceux qui feront l’inverse itou). C’est dramatique que des bébés souffrent de la faute de leurs parents, mais qu’y pouvons nous ? nous avons alerté, nous nous sommes battus, nous nous sommes exposés, nous ne pouvons rien faire de plus. Si, nous pouvons accueillir et aider ceux qui décideront de se battre. C’est comme les parents qui emmènent à macdo leurs enfants 3 fois par semaine et leur donnent du coca comme boisson de base. On ne va pas leur enlever leurs enfants ? nous serions aussi fascistes que les lrem ou les fauxsialo ou les ump déguisés ou les autres (en fait il ,ne reste que l’anarchie). Il est compliqué de décidé à partir de quel moment on doit intervenir dans la vie des gens, où placer le curseur.
        Je ne jetterais même pas la pierre à ceux qui vaccinent le carnet, ils font comme ils peuvent avec les armes et les situations qui sont leurs (mais je ne le ferais pas, même si j’ai une adresse, peut être devrais-je assumer les conséquences). Mais je ne vais pas me mettre à larmoyer sur les gens qui acceptent sans se battre et meurent ou blessent leurs enfants.
        Il semblerait qu’il y ait 14 (au moins) morts dans l’affaire levotyrox. Et comme d’hab l’ansm dit qu’il n’y a aucun rapport (comme d’hab le médecin journaliste soutient la même chose), comme les morts dans les tests de vaccins, comme les morts avec tous les médocs, il n’y a JAMAIS de preuves. Là c’est marrant, pour les effets secondaires, la preuve que cela arrive en même temps ça marche pas, mais pour tester si ça marche, il suffit de montrer que ça arrive en même temps. C’est à n’y rien comprendre, enfin si : Science de merde, science de vendus.

      2. Les imbéciles continueront à faire des enfants et à les faire vacciner sans problème.
        Par contre les autres vont souffrir s’ils sont parents ou se résigner à ne pas en avoir (ce sont les gens responsables, largement minoritaires dans notre société).

      3. Je suis d’accord avec vous..
        Je suis allée manifester à chaque fois que cela s’est présenté. ..personnellement j’ai trouvé qu’il y avait pas grand monde
        J’en ais souvent parle autour de moi..A part quelques réceptifs. ..Peu de réactions
        Pas plustard que hier soir j’ai envoyé bouler l’interne remplaçante de mon médecin traitant qui voulait me refourguer le nesvac et le vaccin contre le col de l’utérus pour ma fille de 10 ans…Je trouve cela extrêmement lourd de devoir se justifier. ..

    2. Les phoques, sur leur banquise, ne font plus rire les enfants et encore moins les bébés vaccinés et leurs parents…
      Ceux-là (comme des veaux de mer se vautrant sur les plages des 40èmes rugissants) donnent l’impression d’attendre que la messe soit dite pour aller communier…

      1. Si c’est vous qui me le demandez MT, je veux bien l’oublier …
        Pour autant, le problème des obligations vaccinales est aussi le problème des médecins médiatiques que la foule écoute (Flaysakier, Ducardonnet, Cymes, Dupagne, Joyeux …) qui (de mon point de vue très personnel) jouent une pièce de théâtre destinée à influencer les foules.
        On doit critiquer cette pièce de théâtre, parce que c’est ce qu’entend la population en continu. On doit veiller à ne pas entrer dans cette pièce de théâtre.
        Cette histoire d’élargissement des obligations vaccinales est un “coup de force” identique à celui de 1993/1994 (hépatite B), 2009 (H1N1, vaccins Pandemrix). Il n’y a aucune rationalité derrière les arguments que les médias développent pour défendre la volonté du Buzyn. Ces gens mentent comme ils respirent. Discuter “rationnellement” (discuter science …) avec eux est inutile. L’élargissement des obligations vaccinales est une exigence soutenue par une PROPAGANDE. La propagande doit être considérée pour ce qu’elle est : une falsification de la réalité. Les “antivaccinalistes” (CMT par exemple …) n’ont pas pris cette histoire pour ce qu’elle est = une manipulation visant à supprimer progressivement la liberté des familles de réfléchir à l’utilité de l’immensité des produits délivrés par Big Pharma, médecine douce incluse. Dans son article sur les “inconvénients de l’obligation vaccinale”, que j’ai repartagé de nombreuses fois, Marc Girard explique que l’élargissement annoncé est une PROVOCATION-TEST destinée à tester les capacités de résistance de la population à une suppression de sa liberté.
        Ce projet est malheureusement extrêmement avancé : loi sur le renseignement, état d’urgence permanent, focalisation continu des médias sur un sujet orchestré par le pouvoir (la soi-disant libération des femmes via le hashtag “balance ton porc, manifestation “Je suis Charlie”), mutuelle obligatoire, loi travail … La dépolitisation, c’est ça = accepter tout et n’importe quoi de la part de nos dirigeants, ça n’a aucun rapport avec être de droite ou de gauche, c’est (à mon sens) juste être indifférent à ce qui fait qu’un humain se différencie de l’animal.
        On est pas des animaux, on est pas sur Terre uniquement pour servir les projets des grands patrons, on est pas de la “chair fraîche”.
        En matière de déshumanisation, désormais, des gens sont capables de tenir ce genre de discours dans des journaux économiques : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030858673522-laurent-alexandre-leurope-a-completement-perdu-la-bataille-de-lia-2131052.php (article payant, suffit de supprimer les cookies de votre navigateur pour accéder à l’article normalement).
        Je trouve hallucinant qu’un des principaux argumentaires de Buzyn pour élargir l’obligation vaccinale est que “la vaccination permet de se protéger soi et les autres”. Buzyn veut nous faire pleurer … On est à des années-lumières de la moindre “science”, voilà pourquoi la question est POLITIQUE. La vaccination est la dramatisation de l’anecdotique avec une focalisation de l’attention des gens sur des faux problèmes. Le problème politique est qu’il y a largement d’autres problèmes de santé publique que le retour de la rougeole qui aurait été à l’origine de 10 décès sur 10 ans, ceci est valable que l’on croit ou pas dans l’efficacité du vaccin rougeole.
        L’élargissement des obligations vaccinales est une simagrée, ça n’a pas à être discuté de manière “scientifique” (comme le fait Joyeux en discutant de la réalité de ces cas de rougeole).
        je l’ai déjà dit, ceux qui veulent mettre en place cet élargissement des OV (qui va se poursuivre les années suivantes) veulent à tout prix emmener ses opposants vers des débats INTERMINABLES. Pendant tout le temps où les gens discutent des anecdotes (comme l’aluminium des vaccins, l’indisponibilité du DTP), ils ne voient pas le principal : l’élargissement des obligations vaccinales est une question POLITIQUE que la “ménagère de moins de 50 ans”, celle qui fait des ménages, qui est employée, qui travaille à l’usine … etc a le DROIT (LE DEVOIR ?) de discuter.
        Les arguments pour l’élargissement des obligations vaccinales n’existent pas, ils ne sont QUE de la propagande. L’obligation vaccinale est un sujet POLITIQUE, alors que LA vaccination est un sujet scientifique (et mérite d’être discuté par des “experts indépendants”).
        Imaginons que notre gouvernement propose de rendre l’achat des voitures obligatoires, est-ce que vous auriez envie de discuter de CETTE incroyable obligation … ou des meilleurs pneus à utiliser ?
        En critiquant ainsi l’article de Nexus, Marc Girard veut choquer l’AIMSIB pour l’amener à réfléchir sur ses engagements. L’heure est plus que grave, la coupe est plus que pleine. On est sur le point de faire voter une loi qui va littéralement détruire les nourrissons français (10 injections entre 2 et 18 mois).
        Il était question que le comité “stratégique” de l’AIMSIB se réunisse, je serais intéressé de connaître ses préconisations.

        1. Il est effectivement question que “le comité « stratégique » de l’AIMSIB se réunisse” et je serais moi-aussi “intéressé de connaître ses préconisations“.
          Cela dit, comme le dites vous-mêmes, la Loi est votée, l’heure est de prendre le maquis ; les grands discours (et les grandes remontrances moralisantes) ces-jours-ci sont un peu de spectacle…
          Y a pas urgence !

          1. Pourtant, il est clairement question que la politique vaccinale évolue chaque année. Véran a parlé en commission (très très brièvement) de la vaccination contre les papillomavirus.
            Nos fabuleux experts attendent depuis 8 ans de prendre leur revanche sur la situation ridicule de 2009 où le “bas peuple” les a mis KO, ils sont impatients. Ils ont testé nos capacités de résistance et vu que celle-ci était dérisoire, quelle sera la prochaine étape ? Une campagne de vaccination scolaire contre les papillomavirus à la rentrée de septembre 2018 ?

          2. Les Philippines viennent de suspendre la vaccination de la Dengue par le vaccin de SANOFI. Nous on va vacciner sans sourciller des bébés et nourrissons avec 11 vaccins. Je crois que c’est nous qui sommes “Dingues”.
            La réflexion n’est pas de moi mais de ma fille…

        2. “Les arguments pour l’élargissement des obligations vaccinales n’existent pas, ils ne sont QUE de la propagande. L’obligation vaccinale est un sujet POLITIQUE, alors que LA vaccination est un sujet scientifique (et mérite d’être discuté par des « experts indépendants »).
          Oui, pour ceux qui ont compris le système mais pour les autres càd la majorité des gens?
          Pour donner un exemple, j’ai plusieurs amis dans mon entourage, parents d’enfants en bas âge, des gens intelligents, clairvoyants et engagés dans la vie de la cité.
          Certains s’occupent des pauvres (des vrais pauvres, ceux qui crèvent de faim), ils s’engagent politiquement dans leur commune pour faire bouger les choses, ils vont sur le front, les autres sont engagés dans des associations d’école, à l’AMAP du quartier…
          J’ai une amie qui héberge chez elle des enfants venant de pays en guerre et qui n’ont plus de parents…
          Ce sont des gens investis dans la vie de société, qui essaient d’améliorer les choses à leur petite échelle, ils sont bien plus actifs que moi!
          Mais la question vaccinale dans tout ça?
          Que dalle ou pas grand-chose.
          Pourquoi?
          Parce que ça ne fait pas partie de leurs préoccupations premières.
          Le chômage, la pauvreté, l’écologie, la vie de l’école sont plus importants à leurs yeux et ils ne peuvent pas être partout.
          ET aussi, les vaccins, ils pensent que c’est pour protéger leurs enfants des vilaines maladies.
          Alors, oui, c’est bizarre qu’on passe de 3 à 11 mais bon?
          Il y a tellement de choses glauques, c’est juste une de plus! Le glyphosate etc…
          Pour toucher les gens et les faire réagir, on doit les aider à ouvrir les yeux.
          Non, la rougeole n’est pas une maladie gravement mortelle et le vaccin pose un pb justement, bla bla bla.
          Si vous leur dites juste que l’extension de l’obligation vaccinale est un scandale politique, ils vont vous regarder et retourner vaquer à leurs préoccupations.
          Puisqu’on ne peut pas discuter avec les politiques qui se contrefoutent des vérités scientifiques, il faut alerter le peuple.
          Donc il faut continuer de discuter du bénéfice-risque des vaccins (et non de l’aluminium dans les vaccins). Expliquer pourquoi, aujourd’hui, il est totalement aberrant (criminel) d’instaurer cette politique.
          Simplement, j’ai du mal car j’ai l’impression que les gens s’en foutent royalement et je ne sais pas comment garder la foi, prêcher dans le désert, c’est pas mon truc…

          1. Toute la médecine préventive intelligente est comme vous le décrivez : ce n’est jamais une priorité ! Sauf quand on atterrit… Et là c’est trop tard !
            Et voilà l’entourloupe magique : prendre un médicament (ou plusieurs) et se laisser mesurer le cholestérol, la pression artérielle, c’est comme si on ne faisait rien ; pas d’investissement neuronal…
            Les curés et les moines d’autrefois sacrifiaient ainsi leurs vies pour leurs “pauvres” disaient-ils…
            Alors que “bonne charité commence par soi-même” comme dit l’autre…
            C’est comme dans les avions : “ajustez le masque sur vous-mêmes avant de vous occupez du voisin”…
            “Prêcher” par l’exemple surtout ou, encore mieux dit “l’éducation silencieuse” : montrer sans expliquer…
            Les phoques obèses sur leur banquise ; pas bon exemple ça…

          2. Alerter le peuple oui c’est ce que je souhaite depuis toujours le plus au monde ! Toutes ces lettres ouvertes restées lettres mortes me fendent le cœur ! Le peuple a le droit de savoir !
            Le peuple saura capable de soulever les banquises pour déloger tous ces veaux de mer qui ne savent que se répandre lourdement …
            J’en ai marre de cette désespérance démontrée parfaitement par Emilio et d’autres et qui ne reste confidentielle …
            Et pi c’est tout j’en ai ras le bol quoi !
            @ Mdl vous m’avez fait sourire (c’est déjà ça de gagné sur le ras de bol) à propos de votre dentiste et de l’approche des femmes … Il y aurait tant à dire là encore !

          3. Et pourtant, il me semble y avoir une majorité de personnes qui ont parfaitement compris comment fonctionne le système sur d’autres sujet (le monde du travail, la communication commerciale… etc). Il y a des sujets sur lesquels les gens ont cessé d’être naïfs.
            Mais pour la santé,les gens continuent massivement à croire leur médecin. Pourquoi ? Je pense qu’il ne faut pas sous-estimer l’incapacité de beaucoup de personnes à se remettre en cause. Quand on a vacciné ses enfants, on a l’esprit qui devient imperméable à l’idée de d’être fait avoir, parce que le sujet (la santé des enfants) est trop sensible.
            Il y a des gens que j’ai réussi à convaincre de s’intéresser aux dangers specifiques de l’obligation vaccinale. Je n’y suis jamais arrivé en essayant de leur démontrer que le rapport bénéfice/ risque des vaccins étaient négatifs, mais simplement en leur montrant que l’argumentaire utilisé par la ministre était fallacieux. C’est aussi le sens des articles de Marc Girard : il montre massivement
            dans ses articles que la communication politique et médiatique autour des vaccins résulte d’une volonté de TROMPER. Il insiste plus particulièrement sur le fait que le bilan de la campagne H1N1 n’a JAMAIS été fait (occulté par “l’affaire” Mediator).
            J’en ai déjà parlé: demander la suppression des obligations vaccinales tout en prétendant s’inquiéter de la baisse de la couverture vaccinale est un PIÈGE. Je dénonce le comportement de ceux qui restent prisonnier de ce schéma de pensée soigneusement entretenu par les médias qui ont érigé LA vaccination en un dogme indivisible (tous les vaccins sont bons) dont la seule caractéristique dont on aurait le droit de parler est … la présence d’aluminium en tant qu’adjuvant, à l’origine d’une maladie dont la description clinique serait “peu caractéristique” (dont l’existence est donc facile à réfuter).
            Lorsqu’une personne, au sein d’une entreprise, élude sa responsabilité vis-à-vis d’un problème grave dans lequel il est démontré qu’il a menti, alors il y a sanction ! Parce que son responsable hiérarchique n’a plus confiance dans son subordonnée… le responsable hiérarchique de l’homme politique, c’est son électeur, celui-ci ne devrait pas avoir la main qui tremble pour le sanctionner lorsque celui-ci a montré son incompétence d’une manière aussi flagrante que lors de la pandémie grippale de 2009. Sur cette seule base, l’obligation vaccinale est injustifiable … Cette argumentation appelle peu de science, elle est compréhensible par tout le monde, indépendamment de son niveau d’études. Il suffit juste d’être doté d’un minimum de BON SENS pour la comprendre, et on sait que le bon sens n’a pas de rapport avec le niveau d’étude, ni avec l’activité professionnelle. C’est en celà que l’argumentation politique contre l’obligation vaccinale est aussi dangereuse pour Buzyn, et c’est pour éviter cette prise de conscience que les opposants officiels désignés par la ministre (et les médias à sa botte) sont les pourfendeurs de l’aluminium.
            Buzyn voudrait que l’opposition à l’obligation vaccinale reste la prérogative de personnages médiatiques qui veulent s’ériger en représentant officiels du “bas peuple”. Buzyn voudrait que la question vaccinale reste une “question d’expert”. C’est TOUT LE MONDE, qui devrait s’intéresser à la crédibilité intrinsèque de l’argumentation de la ministre de même qu’à celle de ses opposants… sans état d’âme et avec du bon sens.

      1. J’aime beaucoup Testart quand il parle “d’optimisation ” fiscale similaire à l’optimisation des résultats scientifiques…qui comme par hasard arrange toujours l’Industrie !

  18. je relis l’article de Dupagne et aussi celui-ci:
    https://grangeblanche.com/2013/03/10/cholesterol-mensonges-et-propagande-quelques-morceaux-choisis/
    et j’ai un problème avec un concept étrange: d’un coté il y aurait les PROs , de l’autre coté il y aurait les ANTIs, et, donc, démonstration sublime, la vérité serait … AU MILIEU.
    (ce qui ferait qu’un groupe, celui de ceux qui ont tort, ‘gagnerait’ quand même à moitié…)
    Cela m’arrive assez souvent, lorsqu’on m’interroge sur tel ou tel sujet, de constater que mon argumentation ‘ne passe pas’ (elle est vue comme extrémiste). Pour un sujet comme les statines, si on m’en parle, entre gens de bonne compagnie, mais un peu pré-formaté quand même, je rappèle que tel ou tel médoc a été dosé pour des Américains obèses et que c’est trop… il suffit d’en prendre la moitié. Bizarrement cela convainc assez bien mes interlocuteurs; Cela me fruste au plus haut point, mais, j’ai la satisfaction de les voir faire la moitié du chemin (ce qui est mieux que de ne pas convaincre)
    Cette attitude fifty fifty est quand même décevante.
    l’article de MdL sur la prévention secondaire était remarquable, mais apparemment tout le monde n’a pas tout compris.

    1. Le petit monsieur de Grange Blanche qui me juge à propos de SPARCL n’a rien compris bien qu’il fasse désespérément semblant (choupette !) de comprendre…
      Dupagne bis ; j’écris donc j’ai compris.
      La Société du Spectacle c’est exactement ça !
      C’est l’inverse qu’il faut : je comprends donc j’écris…

    2. En résumé quel est l’intérêt médical des vaccins? On gagnerait du temps en répondant à cette seule question…

    1. Marco n’est pas Jésus ni tonton Guy…
      Il a refusé d’adhérer à l’AIMSIB quand je lui ai demandé ; c’est sans doute le “B” qui le gêne…

      1. Certes! Marc Girard n’est pas Jésus.
        Il est dur et obtus… mais en faisant abstraction de ses attaques envers des personnes que j’estime (et qu’il traite d’antivaccinalistes (ce terme commence à me taper sur le système, CMT l’emploie déjà à toutes les sauces!)), je trouve toujours ses écrits intéressants car ils sont argumentés, que l’on soit d’accord ou pas.
        Ca me permet personnellement d’évoluer.
        Je suis d’accord avec lui pour le traitement du tétanos, de la polio et de la diphtérie avec le chlorure de magnésium et notamment de cet exemple du patient avec le tétanos qui une fois l’injection de chlorure de magnésium faite se redresse et fume une clope… C’est caricatural et ça discrédite de faite la cause défendue.
        Avant d’affirmer que le chlorure de magnésium guérit le tétanos, la polio et la diphtérie, il conviendrait d’avoir des preuves solides… Et je pense que vous êtes d’accord avec ce principe.
        Pour autant, il aurait suffit de conclure dans l’article que ce traitement mériterait des études plus poussées (qui évidemment ne seront pas faites car elles ne rapporteront rien! toujours le même problème…)
        J’ai personnellement utilisé à plusieurs reprises le chlorure de magnésium pour des infections intercurrentes banales, ça n’a jamais marché, même aux posologies “recommandées” (mais on s’en fout!)
        L’histoire des anticorps et du tétanos, j’en ai suffisamment parlé sur ce site pour à nouveau être d’accord avec lui.
        La théorie de Méric reste une théorie; séduisante peut-être mais c’est une théorie et personnellement, elle ne m’a pas complètement convaincue.
        On ne sait pas comment ça marche, ça ne veut ni dire que le vaccin est efficace, ni qu’il est inefficace. Les arguments utilisés pour discréditer l’efficacité vaccinale sont litigieux.
        On peut réfléchir, émettre des hypothèses en soulignant que le littérature scientifique est d’une pauvreté extrême sur ce sujet ce qui nous empêche de tirer des conclusions définitives.
        Il faudrait dans l’idéal un essai clinique pour tester l’efficacité du vaccin. Sans ça, comment faire?
        Je pense qu’il est important de cesser d’affirmer des choses en l’absence de certitudes. Car on tire naturellement les conclusions qui vont dans le sens de notre croyance.
        Je suis personnellement obligée de me battre tous les jours contre ce travers!
        Par contre, ce manque de preuves et le contexte épidémiologique dans notre pays implique à mon sens la levée de la vaccination systématique des populations.
        C’est la seule chose que je puisse affirmer avec certitude. Et mes doutes quant à l’efficacité, innocuité, nécessité des dits vaccins.
        Pour le reste je suis en désaccord total sur les motivations qui ont poussé à la rédaction de cet article.
        Où étaient les lanceurs d’alerte avant que le gouvernement décide d’élargir les obligations vaccinales?
        On s’en fout! On ne va pas revenir en arrière et se flageller de ne pas avoir réagi avant?
        A t’on besoin d’avoir publié dans une revue avec comité de lecture pour alerter les populations?
        En cela, CMT et Marc Girard me fatiguent.
        On a besoin de se regrouper pour avancer, c’est urgent…

        1. Le “B” dans AIMSIB veut dire “Bienveillance”…
          A propos de quoi ?
          Faut relire notre Charte.
          Notre bienveillance c’est avant tout vis-à-vis de nos ignorances médicales et… scientifiques.
          Puisque la médecine dite scientifique est faible, nous devons ouvrir la porte à toutes les formes de médecine complémentaire ; y compris celles que nous ne pouvons pas expliquer : homéopathie, ostéopathie, yogathérapie, etc…
          Le chlorure de magnésium fait partie de ces petites “recettes” possibles que d’autres ont testé avec succès, selon eux…
          Ces “eux” sont plus crédibles que beaucoup de scientifiques qui aujourd’hui font la leçon aux autres… sans même avoir compris la démarche moderne du scientifique.
          Trop d’arrogance partout !
          Et la plus pénible est celle qui vient de ceux qui n’ont jamais produit la moindre donnée scientifique susceptible de faire naître un concept…
          Y en a beaucoup ces jours-ci qui s’expriment ici et là ; et comme c’est l’heure du 1er pastis, je ne citerai personne.
          Pastix et bienveillanx tels sont les mamelles de l’AIMSIB !
          Respect des autres, même quand il sont naïfs, et ouverture bienveillante aux idées des autres

          1. Je me rend compte que je me suis mal exprimée à la fin de mon texte.
            En fait, je voulais dire que je suis en désaccord total avec Marc Girard qui critique les auteurs de l’article paru dans nexus quant à leurs motivations sur la légitimité du DTP et qui se plaint “où étaient les lanceurs d’alerte avant l’élargissement de l’obligation vaccinale”?
            Je trouve ça très bien au contraire qu’ils aient écrit cet article mais je regrette comme je l’ai expliqué que les conclusions soient trop radicales au vu de notre ignorance justement.
            Je dis simplement qu’il faut à mon sens modérer nos conclusions.
            Le chlorure de magnésium est peut-être efficace mais peut-être pas.
            le vaccin est peut-être inefficace mais on en sait rien.
            On peut émettre des hypothèses, des critiques, des réserves mais pas d’affirmations trop péremptoires.
            Trop d’arrogance partout oui oui oui… Je suis vraiment d’accord avec vous.
            Et je rappelle que je suis adhérente à l’aimsib et que je respecte profondément les auteurs du texte.

          2. Bonjour et d’accord avec MT sur la crédibilité quand on laisse entendre que le chlorure de magnésium est une sorte de potion magique, alors qu’il suffit d’interroger les bases de données biomédicales pour voir qu’il n’y a non seulement pas la moindre étude, pas le moindre cas rapporté, mais de manière plus inquiétante qu’il n’y a pas le moindre début de mécanisme biologique. Girard a raison, et ce type de dérapage risque de décrédibiliser d’autres prises de position de l’AIMSIB qui elles sont fondées. Dans ce jeu d’échecs médiatique, il faut faire attention à ce qu’on dit et publie, de surcroît dans une revue, Nexus, déjà épinglée dans le passé.

          3. Vous dites “qu’il n’y a pas le moindre début de mécanisme biologique“. Ce n’est pas tout-à-fait vrai ; vous avez mal cherché ; mais c’est vrai que c’est un peu faible…
            Cela dit, on réfléchit un peu. D’accord ?
            Primo : vous avez quoi sur l’homéopathie en général ?
            Sur l’ostéopathie ? Nous avons pourtant de bons résultats, souvent, pas toujours !
            Vous pouvez rejeter si vous voulez ; mais alors le “B” de AIMSIB n’est pas pour votre entendement ; vous nous faites du Marco ; c’est votre droit mais ne vous donne pas le droit de faire leçon. Merci !
            Deuzio : pour tester l’hypothèse chlorure de magnésium, il faudrait des malades. Y en a pas ! Donc, on cause un peu ; on fait du Nexus, un peu comme des phoques sur la banquise, certes, mais au moins c’est amusant pour les enfants ; différent de l’autre phoque !
            Vous dites : “Girard a raison, et ce type de dérapage risque de…
            Ce n’est pas un dérapage ! C’est réfléchi et bien pesé car c’est du “B” de l’AIMSIB : faute de la “science dure” (qui n’existe pas) mais qu’espèrent certains qui ne font pas de science, on s’intéresse à tout, même à la mémoire de l’eau et à l’homéopathie ; bref, on est aussi con que Montagnier, c’est pas peu dire !

          4. Le propre de la science est sa refutabilite (merci tonton Karl). Si on disserte sur des traitements impossibles a tester, on est plus dans la science bienveillante, on n’est plus dans la science … du tout.

          5. C’est là que ça se complique…
            Ni tonton Guy (qui s’est suicidé bêtement) ni tonton Karl (qui était un type douteux par ailleurs) n’ont tout dit sur tout !
            Il nous reste du boulot, arakari, c’est plus important que les références ; tu es l’avenir ; dis-nous ta jeunesse à nous les vieux mais sors des avenues du pouvoir et du conventionnel !
            Invente l’avenir ! Ni tonton Guy ni tonton Karl (un type suspect) ne le peuvent plus !
            Cours plus vite, camarade, le vieux monde te rattrape !
            Ça c’était destiné à rico, Miquel et Olive verte qui me liront peut-être une fois dessoulés…

        2. Moi MG, je respecte car il écrit bien (long et documenté) mais je n’aime pas son coté abrupte (j’ai échangé quelques mails avec lui) et je déteste son aspect photographie d’une époque.
          il est capable de dire ça on sait que ça marche pas, mais rejettera tout ce dont il n’a pas la preuve que cela marche. Le hic, en science, c’est que pour voir une preuve il faut étudier et pour étudier il faut des crédits ET MÊME l’étude faite, il faut publier (difficile de passer les filets de la mafia de la publication) et trouver des gens qui refont l’étude. Autant dire que peu de chance de trouver une disruption.
          Pour le chlorure dire que cela n’a jamais marché est compliqué (la maladie est toujours présente ? est-elle passée toute seule ? avec une molécule médicamenteuse ? qui dit que c’est la molécule et pas le chlorure avec un effet retard ? RIEN il faut étudier sérieusement. Ça peut être comme les vitamines qui ne font rien en elle même, mais aide le corps à…. Avec l’age et le recul, et mes lectures, je suis moins borné sur plein de sujets.
          Pour le tétanos. Si ils avaient confiance au vaccin, lorsque vous avez un accident grave avec des plaies profondes, pourquoi ce n’est pas le vaccin qu’ils font (largement le temps si on compte l’incubation) mais l’anatoxine ? Un médecin homéo (molesté par l’assurance maladie suite à un débat sur l’utilité des vaccins) avait défendu le vaccin tétanos en expliquant qu’au pire cela permettrait de mieux résister aux effets de l’injections de l’anatoxine.
          Donc je ne lirais pas cet article car je serais encore plus énervé après lui.

        3. Ce que j’ai compris de cet article, c’est qu’il veut simplement réorienter la critique de l’obligation vaccinale vers une critique POLITIQUE. Tout est dans le titre de sa conclusion (la dépolitisation, voilà l’ennemi).
          Cet article est dans la droite ligne de ce qu’il a toujours affirmé : il n’y a pas besoin d’être expert sur un sujet pour se permettre d’avoir un avis sur ce sujet. Pour chaque sujet (anodin comme gravissime), il y a toujours des critiques qui sont SIGNIFICATIVES et d’autres qui sont ANECDOTIQUES.
          Désolé, mais l’aluminium des vaccins, ça m’agace parce que je trouve ça anecdotique comparé au SIGNIFICATIF (la violence derrière l’obligation vaccinale, la déshumanisation de l’individu, l’impossibilité d’exercer un droit à refuser un produit que l’on estime inutile ou défectueux, la toute-puissance des experts, la légitimation de l’arbitraire … etc).
          Son article, malgré sa critique de notre article dans Nexus, est un message d’espoir … parce qu’il redonne au citoyen lambda (celui dont je me sens le plus proche qui est aussi celui qui est le plus présent dans mon entourage amis/familles immédiat) la capacité à résister à l’avalanche d’informations “expertes” (cad qu’il ne devrait pas discuter). De la même manière, il y a une manipulation constante – il suffit d’analyser le contenu des journaux télévisés ou des chaines d’information continu pour le comprendre – de l’opinion avec sans cesse des “nouvelles études”, des “experts” et autres “consultants” qui viennent commenter (en fait parler pour ne rien dire) le dernier accident d’avion, la dernière évolution géopolitique, les causes du dernier attentat (toujours pas revendiqué).
          Marc Girard demande à la population de se réapproprier son pouvoir d’émettre un avis POLITIQUE sur des questions technico-scientifique, c’est un message envers l’arrogance des experts (au sens large) sommé de mettre en veille et leur arrogance. Il est clair qu’avec la question des obligations vaccinales, on est au sommet de l’ARROGANCE des “experts” (homme de paille d’un pouvoir capable de tout) …
          Le terme “antivaccinaliste” permet à MG de se moquer de gens dont il considère les actions, commentaires, critiques comme totalement à côté de la plaque. Il se moque de gens qui ne veulent SURTOUT PAS passer pour des antivaccinalistes (cf article Libérer la contestation ou conforter l’aliénation ?).
          Il n’y a aucune connotation morale derrière ce mot, comme c’est le cas lorsque CMT (effectivement) parle des antivax, lorsque Dupagne parle de ne pas “apporter d’eau au moulin des antivaccinaux”, lorsque les médias accuse toutes personnes critiques envers les vaccins d’être victimes d’une “théorie du complot”. Lui, il se moque de l’incompétence, de ce qu’il appelle le “moi-je”. Il met ses connaissances technico-scientifique au service des humbles, et il s’est … ruiné pour défendre les nourrissons victimes du vaccin hépatite B (en tant qu’expert judiciaire), au point de mettre sa santé physique et financière en danger. Je considère qu’étant donné son parcours incroyable, il a un peu plus le droit que les autres d’être arrogant (chose qu’il n’est d’ailleurs pas plus que les autres).
          En prime, il a été un des premier à faire le constat d’un “immense échec personnel” (alors même qu’il est clairement celui qui a le plus rédigé SPECIFIQUEMENT au sujet des dangers de l’obligation vaccinale et non pas au sujet de LA vaccination, cf article sur la mystérieuse épidémie de mutité des lanceurs d’alerte).
          Il lutte contre les obligations vaccinales, mais surtout… il lutte contre la DEPOLITISATION. Tant qu’à recevoir un avertissement sur l’action menée par notre association, je préfère vraiment qu’il émane de lui plutôt qu’un autre qui aurait des connaissances à des années-lumières de celle du Dr Girard.

          1. Très bien.
            Moi aussi j’aime être critiqué…
            Toutefois, il ne faut pas refaire l’histoire tous les matins !
            Mais chacun fait comme il veut ; ou comme il peut ; tant qu’il n’y a pas “manipulation…

          2. J’apprécie beaucoup les écrits de Marc Girard, mais cette histoire de dépolitisation me laisse perplexe. Je suis tout à fait d’accord sur le fait que ces questions sont d’ordre politique. Mais ce qui est en jeu, c’est le rapport entre pouvoir et savoir. Au fond, ce qui est nécessaire, c’est que le pouvoir (politique, financier hiérarchique) n’interfère pas avec le savoir, c’est à dire que la raison ne soit pas nécessairement celle du plus fort. Donc c’est bien d’une dépolitisation que nous avons besoin, et si une lutte politique est souhaitable, c’est une lutte contre cette police du savoir. L’obligation vaccinale telle qu’elle nous est présentée (des vaccins sans danger, des vies sauvées) ne devrait pas poser de problème politique. Ce qui constitue un problème, c’est que le savoir sur lequel elle se base est corrompu par le jeu des pouvoirs.

          3. Bonne question : qu’est-ce qui se cache derrière tout ça ?
            Et donc Marco a sans doute raison : qu’est-ce qui se cache de politique derrière tout ça ?
            “Politique ” au sens le plus large…

          4. la dépolitisation.
            C’est le malheur de nos sociétés, nous avons eu aucun politiques au pouvoir depuis de gaulle. Nous avons des petits boutiquiers de province mâtinés souvent de truand de salons.
            Il faut écouter les conférence de franck Lepage pour comprendre que cette dépolitisation est une volonté du pouvoir, un objectif pratiquement atteint pour tous, par un travail de sape permanent et organisé.Le point d’orgue étant l’élection du bouffon national et de sa clique d’incapables mais étant juste là pour obéir et faire beau.
            Les seuls électeurs faisant encore de la politique sont les électeurs du FN (et peut être de FI). Non parce je suis d’accord avec ce qu’ils pensent (pouyr le FN) mais parce qu’ils portent une _vision de la société_ même si je ne suis pas d’accord avec cette vision. Notre bouffon et sa clique portent une vision économique, transformer le pays en entreprise qui est un univers facho par excellent et qui a l’habitude d’éjecter ceux dont on n’a plus besoin ou qu’on aime pas.
            Alors, excusez du peu, mais la vision politique sur les vaccins c’est très très très accessoire par rapport au simple modèle social. Il est d’ailleurs aberrant de prendre un médecin comme ministre de la santé ou un juge comme garde des sceau ou un flic comme ministre de l’intérieur. C’est la catastrophe assurée, elle/il ne fera que reproduire sans réflexion les travers de sa pratique professionnelle alors qu’il/elle devrait réfléchir sans savoir ce qui se passe sur comment serait le mieux et ensuite transiger avec une réalité. C’est troquer le politique contre le technique.
            Le moindre médecin que vous allez voir, la première question qu’il pose c’est de savoir s’il/elle a jour de ses vaccins ? putain mais quelle rapport avec la toux qui se prolonge ? tu peux pas l’examiner bordel ? sinon autant prendre un système expert sur internet. Et voila que cette caricature se retrouve au poste de décider pour la nation et pafff 11 vaccins obligatoires pour le moment (déjà qu’elle a merdé pendant qu’elle était en poste avec la mamo, fallait pas en entendre du bien). Pas une seule minute de réflexion sur le scandale du levotyrox et le rôle trouble de l’ansm. Non ça c’est pas important, par contre que tous les bébés aient ROR et bientôt tout le monde hpv, ca c’est un truc de santé publique. une caricature de politique.
            Avant de parler politique, ce serait bien de déjà virer tous les crétins, comme ils ont plutôt l’air de se reproduire et de s’accrocher au bouchot, je crains qu’il ne faille un couteau à ouvrir les huîtres pour les en faire partir.

          5. La question politique n’est pas une affaire politicienne, une affaire de spécialistes comme le spectacle tant à nous le faire croire constamment. La politique est l’affaire publique, l’affaire de tous les citoyens , c’est-à-dire de tout le monde. Et c’est parce qu’il est dépossédé de longue date, par les professionnels de la profession, que le public se détourne des questions de la gestion de la cité, cette dernière étant au sens propre la question politique.
            Ce qui dit Marco, c’est que si le public se détourne de la question politique alors cela fait son malheur ; et que c’est en reprenant en main la question publique que l’on peut battre en brèche la question vaccinale, par exemple.
            Aux armes Citoyens !

          6. @ Ricomart
            “Ce qui dit Marco, c’est que si le public se détourne de la question politique alors cela fait son malheur”
            Je ne peux qu’approuver ce point de vue. Néanmoins, je maintiens qu’en ce qui concerne le savoir, ce qui est nécessaire, c’est une dépolitisation, sinon on arrive à la situation décriée par Marc Girard où chacun prétend avoir une compétence scientifique pour réaliser ses visées politiques.

    1. Il n’est jamais tendre, le marco, mais il est seul ; et la solitude, c’est dur et même impossible quand on s’expose… Il vaut mieux être plusieurs !

      1. ouaip le Marco n’y va pas avec le dos de la cuillère avec l’article de NEXUS, mais avec MDL il est bienveillant !!!
        Pour couper court à toute polémique ad hominem, relevons sans barguigner la présence parmi les cosignataires de l’excellent Michel de Lorgeril, avec qui je n’ai eu jusqu’à présent que des échanges marqués par la courtoisie et l’estime mutuelle. Je ne prétends nullement que ce dernier soit scientifiquement un « profane », mais me propose de montrer que sur ce sujet précis, il aurait été mieux inspiré de s’abstenir, en me demandant même avec perplexité ce qu’il est allé faire dans cette galère : l’hypothèse qui me vient le plus spontanément à l’esprit, c’est qu’emporté par une indignation légitime à l’endroit des récentes décisions d’Agnès Buzyn et probablement très occupé par d’autres investissements où son expertise et son courage intellectuel ne sont plus à démontrer, il a généreusement laissé moins crédible que lui se prévaloir de sa réputation. Il est assez grand, de toute façon, pour me faire savoir si, d’une façon ou d’une autre, j’ai pu être injuste à son égard – voire si c’est moi qui déconne.

          1. C’est dans le renvoi 12 de son article.
            Mais je voudrais juste dire un petit mot sur son article, une critique ( pas sur ses explications concernant les motivations politique de l’obligation vaccinale) mais sur sa critique des experts ayant la grosse et à la recherche de la notoriété : Dans le titre comme dans le texte est utilisé le mot “SPECIALITES” ou médecins, ou lanceurs d’alerte etc… Sauf si j’ai mauvaise vue, je n’y a vu personne se réclamant d’être un “EXPERT”?..
            Son coup de sang à propos de l’article et de ceux qui y ont participé n’a pas lieu d’être à mon avis.
            Alors, même s’il a raison sur beaucoup de sujets dans la plupart de ses articles, cette fois ci je pense qu’il s’est un peu trop lâché.
            Mais bon, je ne suis pas expert.

  19. Bonjour Doc. Je suis ivoirien de 30 ans (pays d’Afrique de l’ouest). Je vais être un peu long mais ca peut peut être aidé.
    J’ai découvert votre site en faisant des recherches sur les statines et je peux dire qu’il m’a sauvé. Après une crise d’hypertension (16/12) et un cholestérol total controlé à 3,29 j’ai été mis sous artovastatine. La boite qui comprenait 30 comprimés m’a fait vivre le pire mois de mon existence. Douleurs musculaires, étouffement et le pire des pires, crises d’angoisse et dépression. A peine je prenais ma voiture que j’étouffais convaincu que j’allais faire un infarctus (je n’avais jamais jamais eu de problèmes sauf une montée de tension due à un paludisme). J’étais en permanence stressé, malheureux. Il suffisait que je parle, que je me lave les dents pour que j’étouffe. Ma vie était devenue si sombre j’avais l’impression d’etre le plus malheureux du monde et tout ce coktail accompagné d’incessantes douleurs à la poitrine. J’arrivais pls à faire du sport (paradoxal non avec les conseils de lutte anti-cholestérol) Je me suis même retrouvé en cardio à force de penser que j’avais une insuffisance cardiaque. L’ECG est correct j’attends que les résultats de l’ECO doopler pour demain. Mais entre-temps j’ai arrêté les statines depuis bientot 5 jours et patatra j’ai retrouvé la joie de vivre. Plus d’etouffement, plus de crises d’angoisse. Juste des céphalées qui perdent en intensité et des douleurs parfois brusques et violentes au bras et au sternum qui perdent aussi en intensité. Je sais pas si arrêter ce traitement va me faire MOURIR comme le disent les pro-statines (dans tous les cas on mourra tous) Mais avec un régime assez serré je suis tombé à un taux de cholestérol total de 1,70. Si c’est cette vie que permet de prolonger les statines alors mieux vaut mourir sérieux.
    Merci de nous éclairer et bonne continuation dans vos combats

        1. Le problème de Dupagne est effectivement qu’il ne comprend pas…
          N’est pas scientifique qui veut ; c’est un métier ; il interprète mes propres analyses (principe du ventriloque) sans les comprendre ; il fait des efforts ; il relit encore HOPE-3 sans même voir que c’est une étude négative ; il ne comprend pas…
          C’est un cas désespéré !

          1. Dupagne est un type médiatisé, qui anime des chroniques sur France Inter, qui vous expliquait que vous deviez être un cardiologue “raisonnable” et qui a retourné sa veste sur les obligations vaccinales dès lors qu’il a considéré que la “messe est dite”.
            Il y a une discordance complète entre son développement et son commentaire sur les statines qui protégerai les individus qui ont déjà fait un infarctus, “même lorsque le cholestérol est bas”. Il a un problème cognitif … pas besoin d’être un expert en maladie cardio-vasculaire pour comprendre ça.
            Ce qu’il dit là n’a simplement PAS DE SENS, tout comme dire que les conclusions du rapport Fischer ne peuvent pas être acceptées (en décembre 2016 dans une émission de radio) et chanter les louanges d’un numéro de Science et Avenir que j’ai lu qui n’apporte rien, d’un livre “critique” de Lise Barneoud qui conclut quand même (cf https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sante/Immunises-regard-balance-vaccins-2017-11-28-1200895313 ) que l’on ne doit pas remettre en cause les 11 vaccins obligatoires, de la SFSP (qui aurait émis un avis remettant en cause l’obligation vaccinale, ce qui est strictement faux).
            Ce type-là a un problème cognitif … mais il n’est pas le seul à en avoir un, en particulier lorsque certains remettent en cause l’obligation vaccinale tout en déclarant systématiquement ‘qu’il ne sont pas contre les vaccins”. Comme s’il y avait un problème MORAL à être contre les vaccins ! Désolé, moi je suis contre les parapluies … sauf quand il pleut !
            Le PLFSS 2018 sera voté lundi 04 décembre. On dira que c’est la faute à Buzyn … en réalité, les “antivaccinalistes” auront aussi leur part de responsabilité :
            – En refusant de prendre la question des obligations vaccinales comme une question POLITIQUE.
            – En réclamant (C Michal-Teitelbaum aussi) que des “experts indépendant” réévalue la valeur des vaccins (vaccins par vaccins !) plutôt qu’en dénonçant l’obligation vaccinale comme une simagrée intolérable justifiée par une dramatisation de l’anecdotique (10 décès soi-disant lié à la rougeole depuis 2008), dans la droite ligne de ce que les MEDIAS font CONTINUELLEMENT SUR TOUS LES SUJETS (avec des sujets santé qui font sans cesse la une de l’actualité).
            – En soutenant (et sur Framasphère ou Mastodon, les principales pétitions que j’ai vu passer était celle de l’IPSN ou de santenatureinnovation) des gens obsédé par l’aluminium, cad par UN composant des vaccins, alors que la menace était de rendre obligatoire l’injection du vaccin lui-même, adjuvant compris. Ces gens n’ont JAMAIS été des militants de la liberté vaccinale (c’est même pour ça qu’ils sont tellement médiatisés). Leur nullité est telle qu’ils représentent l’opposition “fantoche” idéale pour faire passer les obligations vaccinales. Il faut revoir l’intervention de Buzyn au Sénat à la suite de celle de la Sénatrice Laurence Cohen qui a fait la promotion pour Gherardi.
            – Quand à l’IPSN, je rappelle que leur action visant à faire condamner l’Etat dans le cas où le DTP seul n’est pas remis à disposition représente un argument majeure POUR faire évoluer les obligations vaccinales ! En imaginant que Buzyn n’élargisse pas ces obligations, l’Etat serait condamné … à cause d’un avis du conseil d’Etat publié le 8 février 2017 qui n’était PAS une victoire pour l’IPSN, mais qui était au contraire une incitation à rendre (au minimum) Infanrix Hexa / Hexyon obligatoire, c’était noté NOIR SUR BLANC dans le texte !
            Marc Girard vient de publier un article extrêmement critique envers l’article que l’on a publié dans NEXUS.
            Moi, ça me fait du bien de lire que la problématique des obligations vaccinales est SIMPLE, alors que tout le monde a voulu la réfuter de manière compliquée :
            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article392
            Pour autant, je suis triste … pour les nourrissons.

          2. Ceci explique cela.
            Il est dit aussi souvent une chose et son contraire.
            Au final on ne comprend rien à son positionnement.

          3. Je suis voir les Dupagneries sur son site et il y revient sans cesse ça marche en prévention secondaire.
            Je lui ai balancé ce commentaire:
            ’efficacité est totalement INEXISTANTE, zéro, nada nib de nib, encore parler d’études aussi bidonnées et négatives que HOP3 ou d’autres est vraiment tragique.
            Les statines ne servent à rien car faire baisser le cholestérol ne sert à rien.
            Et en plus elles sont toxiques.
            La théorie du cholestérol est la plus grande manipulation médicale des cinquante dernières années mais elle rapporte 45 milliards de dollars par an à BIG PHARMA.
            Je ne prescris plus de statines depuis des années sans avoir eu le moindre problème. Ayant travaillé quarante ans en cardiologie je peux vous dire que les infarctus sont totalement indépendants du taux de cholestérol aussi bien le premier que les récidives.
            En savoir plus sur http://www.atoute.org/n/article348.html#jfIMwX2PPVhrThUj.99

          4. Bonsoir docteur. Je viens de lire Dupagne et les commentaires ainsi que ses réponses. Le lien qu’il mis vers vu (vos échanges) est quand même significatif : Il est plein de bonne volonté mais il veut quand même comprendre qu’il y aurait un effet positif des statines sur la maladie cardiaque en secondaire mais “on sait pas comment ça fonctionne” …Comme je l’ai posté, c’est de la magie alors § on comprend pas comment ça marche mais ça marche § C’est du niveau de la croyance. Et c’est que je ne comprend pas l’acharnement de certain à nier les bienfaits de ‘homéopathie sur certaines maladie : On ne sait pas comment ça fonctionne, mais ça guérit ( les enfants, les animaux peut-être les crédules )^pas tout bien sûre, mais personne ne comprend réellement comment. C’est de la magie alors ?
            Moi je crois surtout que le bon dr Dupagne, aussi bienveillant soit-il, ne parvient pas à “virer sa cuti” ( c’est de bon aloi en ce moment) : être constamment dans le camp des prescripteurs de statines, quelle qu’en soit la prévention, demande un retour sur soi certainement trop dur à réaliser pour lui., un reniement presque impossible sauf à faire comme celui qui renonce au tabac d’un seul coup et n’y revient plus,. c’est dur et je le plains presque d’autant que je trouve qu’entre l’enregistrement de l’ émission et son apparition hier soir il beaucoup changé physiquement, il n’a apparemment pas suivi ses conseils (qu’il tient de vous) sur le régime méditerranéen. Dur de revenir sur des années de certitudes, on ne peut s’en tirer qu’avec une pirouette.

          5. Vous êtes plein de bienveillance et vous méritez bien d’être Aimsibien !
            Dupagne a aussi soutenu les obligations vaccinales ; ce n’est donc pas qu’une accessoire complainte “prostatitienne” d’un phoque sur sa banquise “pour faire rire les enfants” ; c’est plus grave ; car “parfaitement” (c’est relatif certes mais au moins “informé” contrairement à d’autres qui consomment sans comprendre) au courant du débat, il me cite sciemment (de Lorgeril penserait que…) et en rajoute en se foutant de ma tronche de “cardiologue de gauche”… Envoyé spécial donc !
            ARTE (qui m’avait déjà “offert” un teuton de grande classe, en lui donnant priorité et près de 4 minutes supplémentaires…) et Dupagne ont monté leur coup mais pour plaire à qui ? That is the question !

          6. Le problème c’est que souvent avec les téléspectateurs c’est que C’EST LE DERNIER QUI PARLE QUI A RAISON
            du coup, beaucoup ont retenu ce qu’il a dit et veulent garder leur crestor et autres statins ( le dernier patient en date cet ap midi) parce que en prévention secondaire,le “bon dr Dupagne a dit que ça marchait et qu’il fallait”..
            Désespérant.. pfffff

          7. @ Isabelle…
            C’est un problème… mais pour la prévention primaire, les propos, certes très discutables de Dr Dupagne (je n’ai pas écouté… mais j’ai compris la teneur à vos commentaires) vont aider, n’est-ce-pas ?
            Il faut du temps (et je vous accorde qu’on s’impatiente), mais on “gagne” du terrain, n’est-ce-pas?

  20. @ Phil
    “Une grosse différence quand même pour les vaccins (je suis attristé par le désespoir de MT) : il s’agit cette fois d’enfants et ils n’ont aucun libre arbitre, pour les statines il s’agit d’adultes et ils ont tjrs 1 libre arbitre”
    Merci pour votre compassion!
    Pour ce qui est du libre arbitre entre adulte et enfant:
    Je suis d’accord avec vous pour les adultes en pleine possession de leurs facultés; s’ils veulent bouffer de la statine malgré les alertes, qu’ils le fassent; tant pis pour eux (mais c’est quand même bien dommage).
    J’en ai encore eu un hier en consultation un patient fort sympathique en pleine forme, 70 ans et heureux de prendre sa statine tous les jours car ça faisait plaisir à son MT. il avait vu l’émission d’Arte mais manifestement n’avait rien compris. Enfin, il m’a dit en rigolant: “faut bien mourir de quelque chose, hein?!”
    C’est vrai mais alors pourquoi prendre une statine??
    J’ai laissé tomber dans la seconde, comme vous dites, les gens sont libres.
    Mais parmi les adultes, je pense à toutes ces personnes âgées et vulnérables que l’on gave de médocs (statines ou autres sans oublier le vaccin anti-grippal bien sûr!) et que l’on détruit à petit feu. Je trouve ça scandaleux, presque aussi scandaleux que de vacciner à la chaine des bébés qui n’ont effectivement rien demandé.
    J’appelle ça de la maltraitance.
    Hier, j’étais tellement en colère en consultation que j’ai adressé un courrier au MT d’une patiente; 80 ans, plutôt pas mal pour l’âge mais gavée de médocs tous plus inutiles et nuisibles les uns que les autres avec de nombreux effets secondaires. Son MT ne comprenait pas pourquoi elle avait des troubles de l’équilibre et des pertes de mémoire, quand j’ai vu son ordonnance, mon sang n’a fait qu’un tour…
    Raz le bol!

    1. Justement, cela me pose une question, quelle confiance peut-on avoir dans le MT ? (j’en ai pas eu pendant 15 ans, je me suis fait coincé par ma moitié et j’ai un traitement de fond homeo par un vrai homéo) Comment peut-on prendre des molécules alors que cmt dit que 90% des trucs guérissent tout seul. Ne vaut-il pas mieux attendre que cela passe et consulter en dernier recours (lorsque le cataplasme à la moutarde ou à l’argile verte n’a pas marché et que l’on se sent _vraiment_ mal ?
      Comment faire la balance entre je prends le risque que cela s’aggrave ou je prends le risque de prendre des médicaments non nécessaires qui ont des effets délétères. Il n’existe pratiquement aucun médecin (on n’en a vu aucun) qui ne fait pas d’ordonnance avec des trucs. Même si on dit que cela ne nous pose AUCUN soucis de repartir sans ordonnance, juste rassurés. Combien de personne se détruisent le foi en prenant des doliprane comme des bonbons, plutôt que de faire une balade à l’air ? avec la complicité du pharmacien qui est bien content de les vendre… mais pas plus de 4 gr par jour hein ? J’ai une ordonnance d’un service hospitalier qui a prescrit pour des mal de dos 4gr par jour TOUS LES JOURS qsp 1 mois X3fois 360 grammes en 3 mois.
      Quel est le degré de savoir scientifique dans une ordo longue comme un jour sans pain ? que va faire le dr brouet contre ses médecins qui prescrivent sans de réels preuves scientifiques ? les exclure ? ce ne sera pas un désert médical en france mais plutôt une sorte de vide (quantique ou pas).

      1. Sans rire, les chinois ont fait une étude qui montre qu’en cas de maladie, le traitement le plus efficace est de rentrer chez soi et prendre du repos ! Laissez faire l’homéostasie, quoi… soutenue par les bons conseils de mode de vie du Dr MDL, bien sûr

    2. Pensez à vous oui !
      Néanmoins félicitations pour votre grande clairvoyance ! Vous êtes un médecin formidable comme il devrait y en avoir beaucoup d’autres ! En vous lisant j’ai pensé à ma mère et suis contente d’avoir résisté à son gériatre qui voulait la gaver de medocs inutiles dont elle n’avait nullement besoin et quand elle s’est retrouvée entre les mains de l’anesthesiste pour réparer son col du fémur cassé après une chute à 90 ans il a été épaté lui aussi par ce manque de médocs à son âge et tout s’est très bien passé !
      Bravo !

      1. Mais la médecine est une médecine d’organe et les traitements des traitements des symptômes un symptôme un médoc!!
        Trois ou quatre médocs mêmes justifiés et nécessaires et voilà le patient avec des douleurs d’estomac hop un médoc pour l’estomac lequel ça donner des vertiges hop un anti vertigineux qui va provoquer des crampes hop et un anticrampes qui lui même etc. Et le papy ou la mamy se retrouve avec une douzaine de médocs et on s’étonne qu’il ou elle ne bouffe plus!!
        Alors hop un complément alimentaire qui lui colle la chiasse et c’est reparti pour un tour. Mai ne riez pas c’est la triste réalité quotidienne.
        J’ai le souvenir d’une patiente de 83 ans qui ne voulait plus prendre ses médicaments elle n’ en avait que 2 ou 3. J’ai dis à son fils tant pis hein elle ne veut plus c’est tout à son âge.
        Elle est morte en juillet dernier à………………….103 ans !! Pas mal non?

  21. Alors là !!! Prenez 29mn35′ de votre temps pour regarder cette vidéo, vous ne perdrez pas votre temps, en toute simplicité on s’élève vers les hautes sphères quantiques et cantiques, et même si ça ne vous sert qu’à comprendre que vous n’avez pas compris, vous franchirez 1 haut pas vers la connaissance. Extrait de chez Vince, pour akirira, RV, Inox, Françou, MdL…
    https://youtu.be/nJf0blEKMmw

    1. J’ai deja dit a plusieurs reprises ce que j’en pensais. Ca m’a valu de me faire personnellement copieusement allumer. Je ne crois pas que je vais a nouveau m’y risquer …

    2. @ Phil. Puisque vous m’avez si gentiment cité comme porteur d’intérêt pour votre commentaire, ou plutôt pour les explications du Pr Henry je vais retranscrire ci-après une partie de l’article contenu dans NEXUS 113 s’intitulant « magie et pouvoirs surnaturels au coeur des religions » ; page97 et titré «  Quand l’esprit agit sur la matière » qui m’a rappelé un article lu il y a quelques années dans S&V. Voici : »Dean Radin a testé l’action de la conscience sur la matière à l’échelle quantique au sein de l’Institut des sciences noétiques en Claifornie ; Ces expériences montrent que les méditants expérimentés sont capables d’influencer le résultat de la fameuse expérience de physique quantique dite des « fentes de young » qui illustre « la dualité onde-corpuscule’ du photon ; c’est à dire son comportement d’onde ou de particule selon les conditions d’observations. Des photons isolés traversent un plan opaque percé de deux fentes puis sont détectés sur un écran. Si l’on veut savoir par quelle fente il passe, grâce à un détecteur placé derrière chaque fente., alors il se comporte comme une particule et raverse une seule fente, sinon, il se comporte comme une onde et passe par les deux fentes. Le méditant jour ici le rôle du détecteur qui « observe » pa la pensée le passage du photon, le forçant ainsi à adopter le comportment d’une particule. ! L’expérience , mainte foi répliquée, fonctionne très bien et a donné lieu à plusieurs articles dans la revu « Physics Essays ».
      y a rien là ? j’avais trouvé cette expérience bizarre et ne comprenant rien à la physique quantique …je n’ai pas cherché plus loin.

      1. c’est au dessus de mon intelligence mais ça m’épate, on entre dans le domaine de “l’âme”, de l’infiniment petit et infiniment grand, c’est vertigineux, écouter ce Pr Henry est fascinant), Einstein se cognait la tête à expliquer l’incompréhensible, il ignorait l’antimatière, matière noire et autres bosons, que de chemin parcouru (et ce n’est qu’1 début), on marche vers Dieu… Une seule certitude : + on en saura et moins ce sera clair, comme le dit Henry, ici c’est la philosophie qui intervient, sinon… Sinon c’est l’absurde

    3. Merci Phil, votre vidéo est très chouette, certes, je ne renie pas….
      … mais, à mon observation, la vraie de vraie de vraie nouveauté, c’est de Vous voir si enthousiaste ! Caaaa, c’est trop chouette ! 😉

      1. Mais vous êtes notre ange gardien, Françoise!
        On se sent bien sous votre aile protectrice et bienveillante!

    4. Je rappelle simplement que la nécessité de la quantification de l’énergie des atomes (puis de toute matière) provient de la nature discrète des fréquences des ondes électromagnétiques émises par ces atomes, et tout d’abord par l’atome d’hydrogène. C’est donc la spectroscopie qui a d’abord généré cette idée de quantification. Par la suite, pour pouvoir retrouver mathématiquement les nombres quantiques permettant de calculer les fréquences du spectre d’émission de cet atome, il a été introduit l’équation de Schrödinger, qui n’a de solution, pour cet atome, que si l’on introduit des entiers appartenant à des ensembles précis ; on retrouve bien les fameux nombres quantiques.
      Ce fut une grande réussite de la logique mathématique appliquée à la physique.
      Cependant, cette équation n’a pas de solution exacte pour un atome polyélectronique, et encore moins pour une molécule. On est obligé de recourir à des approximations (Hartree-Fock, Orbitales Moléculaires,…) pour retrouver à peu près les fréquences du spectre d’émission de ces autres atomes ou molécules. Il est vrai que le calcul numérique par itération effectué par un ordinateur nous rapproche bien de ces valeurs, mais ce n’est toujours qu’une approximation.
      Si le modèle de Schrödinger était exact, on pourrait déduire de ce qui précède que les solutions approximatives ne permettent une connaissance exhaustive de ce que pourrait apporter une résolution parfaite de cette équation aux dérivées partielles.
      En tous cas, nous sommes loin de tout savoir sur les propriétés de la matière, contrairement à ce que d’aucuns pourraient croire.
      Mais en écoutant le Pr marc Henry, je ressens un grand malaise, car il a l’air de considérer la mécanique quantique comme de l’ésotérisme, ce que ce n’est évidemment pas.
      Il faut rappeler que l’équation de Schrödinger a comme solutions des fonctions d’onde qui ne sont que des êtres mathématiques, et des niveaux d’énergie. La lien avec la réalité physique est fourni par ces niveaux d’énergie et par le produit d’une fonction d’onde par son conjugué (ils font partie du corps des complexes) qui représente alors la probabilité de présence d’une particule (ici l’électron) en un point donné de l’espace.
      Donc, véritablement, je ne m’associe pas à cette utilisation du mot quantique à toutes les sauces. Par contre, dire qu’on ne connaît pas tout des propriétés de la matière, c’est scientifique, car on ne sait résoudre Schrödinger que pour un atome à un seul électron.
      C’est pour cela que j’insiste : Si l’on veut trouver une explication à la transmission d’une information à partir de solutions très diluées et très secouées d’une substance quelconque, il faut revenir à la base, c’est-à-dire à la spectroscopie, ce qui relègue alors l’homéopathie dans le grand ensemble bien connu de l’électromagnétisme.

      1. J’ai écouté l’interview. Je comprends votre malaise lorsqu’il mélange de la ‘science pure’ et de l’ésotérisme. Enfin ce que l’on appelle ésotérisme. En fait il ne mélange pas. Il explique que les 2 sont une manière d’appréhender la réalité. C’est cela qui est intéressant, il ne dit pas “les chamans nous permettent de comprendre la physique quantique”, mais la physique quantique nous permet de toucher du doigt ce que font/voit/whatelse les chamans. Lorsqu’il dit que la femme entre en transe et VOIT le verre d’eau, il dit qu’elle voit ce que montagnier enregistre, ce que benveniste obtient par dilution, ce que masuru emoto met en évidence dans ces expériences de congélation de l’eau et le résultat de ses recherches : 5 approches différentes pour arriver aux mêmes résultats : l’eau peut avoir différents états liquides. Ce que l’on peut intuitivement comprendre.
        C’est pour cela que les obtus poussent des cris d’orfraies et tentent de faire mélanger le tout pour faire basculer la science qui étudie les phénomènes dans le rang des ésotériques. Parce que cela ne PEUT pas exister sauf si je n’arrive pas à trouver une manière de réfuter, même sur un point de détail (TOUS les scandales sanitaires commencent comme ça). Marc Henry ne me semble pas être un ésotérique, c’est un scientifique qui se rend compte que ce que l’on conceptualise dans les formules mathématiques aride de la recherche pure quantique, trouve une résonance dans la réalité. Cela ne fait pas le quantique un truc de timbré, cela donne une réalité aux ésotériques, ce que akira rejette de toute force que cmt snobe pendant qu’elle pique des bébés et rejette les effets secondaires (peut être certains bébés qu’elle a piqués ont connu une MSN suite aux vaccins, si elle supporte l’idée, moi je suis content de ne pas être médecin, parce que la simple idée que ce soit possible car on m’a menti me détruirait.)
        Cela veut dire que les chamans indien qui “guérissent” le font vraiment. Et qu’on pourrait le faire également nous même, qu’il y a une réalité scientifique derrière tout ça. Cela ne veut pas dire que tous les timbrés ésotériques ont raisons, cela veut dire qu’ils n’ont pas tous torts.
        Le truc le plus intéressant, c’est que l’on part du principe (axiome non démontré) que lorsqu’une molécule agit, c’est sa réalité moléculaire qui agit et non sa/son ‘résonnance/magnétisme/ondes/champs/whatelse.
        Et si c’était tout simplement faux ? que dès le début TOUTE la science biologique se trompait, comme se trompait newton ?

        1. Cher Hervé,
          Je réponds tout d’abord à votre dernière phrase. Que signifie réalité moléculaire?
          Pour cela, prenons l’exemple du mode d’action des antiinflammatoires non stéroïdiens.
          Pour certains (https://fr.wikipedia.org/wiki/Flurbiprof%C3%A8ne#M.C3.A9canisme_d.27action) il s’agirait uniquement d’intéractions de Van der Waals et de liaisons hydrogène, qui bloqueraient la cyclooxygénase. Pas de véritable chimie. Et ceci est le consensus existant chez les biologistes. Pour pouvoir avancer ceci, ils utilisent des logiciels de modélisation mettant en oeuvre les données expérimentales concernant les forces de liaison H, Van der Waals… Cependant ces logiciels utilisent les fameuses approximations dont j’ai parlé plus haut à propos des niveaux d’énergie accessibles par chaque molécule.
          Une autre approche est celle des biochimistes. Ainsi, le Professeur Ladzunski, de l’université de Sofia Antipolis, affirme, lors d’un colloque qui s’est passé il y a quelques années à la Maison de la Chimie à Paris, qu’en réalité, on ne sait pas comment ils agissent, et en particulier dans le cas du paracétamol.
          Si on étudie maintenant l’apport des chimistes, en particulier McMurry et Begley explicitent, dans leur ouvrage “The Organic Chemistry of Biological Pathways”, seconde édition du 11 janvier 2016, on constate qu’ils décortiquent le mécanisme de la synthèse de la cyclooxygénase, et mettent en avant le rôle d’un ion oxydant extrêmement actif, l’ion peroxynitrite. Or, comme l’indique Koppenol (http://www.scielo.br/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0100-40421998000300014&lng=pt&nrm=iso&tlng=en), cet ion – nécessaire pour la formation des prostaglandines – réagit très rapidement par substitution électrophile aromatique en présence de CO2 avec les cycles aromatiques activés, c’est à dire substitués par des groupements donneurs d’électrons comme -OH, comme le groupement isobutyle, ou bien un autre cycle aromatique. Cette véritable réaction chimique consomme donc le peroxynitrite, qui ne peut plus induire la formation de prostaglandines. Le paracétamol présente un cycle substitué par OH (c’est un phénol), l’ibuprophène un isobutyle, le flurbiprofène un cycle aromatique et un groupement alkyle simple. Que la fonction acide carboxylique ou amide aide l’AINS par sa polarité à se rapprocher de la zone où le peroxynitrite est présent, c’est fort probable.
          Alors, quel est le mécanisme le moins ésotérique ici ?
          Seconde remarque. Newton ne s’est pas trompé, car il a décrit les mouvements macroscopiques avec la mécanique classique, la mécanique quantique utilisant d’ailleurs des concepts voisins (l’équation de Schrödinger par exemple indique que la somme de l’énergie potentielle et de l’énergie cinétique de l’électron est égale à son énergie totale : c’est le principe de conservation de l’énergie).
          Troisième remarque : Je reproche donc à la biologie, non pas d’être trop terre à terre, mais plutôt de ne pas l’être assez.
          Il en est de même avec la recherche du mécanisme de l’homéopathie : il faut partir des données expérimentales dont on dispose (expérience de Lasne et les données microscopiques indiennes) pour trouver un mécanisme qui reste terre à terre : les systèmes absorption/émission d’ondes électromagnétiques, ça on connaît. Et il est vrai que ces systèmes sont quantifiés. D’ailleurs, sans la quantification de l’énergie, nous ne verrions rien, la lumière n’existerait pas. Ce n’est pas une raison, je le répète, pour mettre le mot “quantique” à toutes les sauces.

          1. newton ne s’est pas trompé ? Il a décrit une chose avec ses concepts et cela fonctionne mais cela n’en reste pas moins faux. Si on sort de son cadre pour le regarder globalement au delà de notre environnement proche ?
            Par exemple, si on envoie un jumeaux dans un périple ou il ferait le tour su soleil et reviendrait sur terre alors il aurait vieillit moins vite que son frère. Cela montre que la description de newton n’est pas juste. Elle fonctionne dans un petit cadre. mais elle est fausse. Sa correspondance avec une réalité dans un petit cadre n’est pas une vérité, mais une correspondance, une approximation non ?

          2. La relativite generale est toute aussi fausse. Elle ne permet pas de decrire la singularite d’un trou noir ou l’Univers avant la mur de Planck. Mais elle est valide dans son domaine de validite … tout comme la mecanique classique est une excellent approximation dans son domaine de validite.
            C’est assez amusant de voir que vous etes finalement bien plus scientiste que moi si vous pensez que la Science peut atteindre une quelconque Verite. La science est une description du monde, elle n’est pas le monde (La carte et le territoire … de Korzybski).

          3. @Harry Kiri
            Je t’adore mon savant et avec toi je partage l’idée que le scientisme est spectaculaire ! Tout comme la science n’est pas la vérité mais une description du monde, l’image d’une chose n’est pas la chose mais une représentation de la chose. Le spectacle n’est pas le monde, c’est en ce sens que c’est une croyance, mais une mise en représentation du monde comme seule vérité. Scientisme et spectacle ne sont qu’un !

          4. Oui je suis d’accord.
            Ainsi le vaccin qui marche dans le labo et un peu dans les essais peut ne pas marcher en vrai, autant ne pas le faire.
            Ainsi l’eau qui ne peut avoir de mémoire dans la petite réalité d’un labo scientifique qui ne s’est pas intéressé à la question, peut tout à fait avoir de la mémoire dans une réalité plus large que sa pensée étriquée. CQFD
            Les vérités scientifiques sont des vérités relatives. C’était un sujet de bac philo pour les STAV il y a quelques années. Il faut alors éviter de dénigrer le scientifique qui sort du cadre en le toisant du haut de sa petite pensée étriqué de chercheur.

          5. “sa petite pensée étriqué de chercheur”
            Et ca continue …
            S’il y a bien ici une personne d’une etroitesse de pensee phenomenale parfaitement incapable d imaginer que d autres puissent penser differemment sans les insulter a tour de bras, c est bien toi.
            Qu est ce qui a pu donc te frustrer a ce point pour que tu fasses une fixette pathologique sur “les chercheurs” ? Quand on en arrive a ce point, il faudrait serieusement songer a consulter.

    5. @Phil
      Que l’antimatière en rencontrant la matière génère de l’énergie, ok
      Que le vide ne soit pas du vide, ok
      Qu’il y ait une sorte d’empreinte quantique, vibrationnelle du passage de molécules dans l’eau, ok
      Mais que ces “empreintes” soient suffisamment “puissantes” pour générer une action biologique au niveau cellulaire, alors je n’adhère pas à cette hypothèse.
      Je me répète. Le monde biologique s’est organisé pour réagir à des signaux “pertinents”. Chaque molécule interagit avec son environnement mais au niveau du monde vivant il y a des systèmes de contrôles qui se sont mis en place pour ne pas répondre à n’importe quel signal.

      1. Franchement, parler d’empreinte quantique ne signifie rien, d’autant que très peu de monde, ici comme ailleurs, ne sait exactement ce que signifie le mot “quantique”.
        Quand vous aurez lu et travaillé le Cohen Tanoudji, là on pourra peut-être discuter. Sinon vous ne faites que de l’ésotérisme. Je rappelle que les ondes (n’importe lesquelles, et en particulier la lumière) sont régies par les lois de l’électromagnétisme, et qu’elles sont toujours émises par une structure dont on a fait passer l’énergie interne à un niveau supérieur dit “excité” par un apport énergétique qui peut être chimique, thermique, électromagnétique, et qui revient à son état stable dit “fondamental” en émettant une onde électromagnétique.
        Toute autre considération n’est que chimère.

        1. Je ne faisais que reprendre les termes de ceux qui expliquent qu’il y a une mémoire de l’eau. Je suis compétente en biologie mais nullement dans le domaine du quantique. Mes “ok” c’était pour dire que je pouvais éventuellement adhérer à certaines explications données dans la vidéo de Phil. Le terme “empreinte” n’est sans doute pas adapté mais il me semble qu’il avait été utilisé par ceux qui adhérent à la mémoire de l’eau.
          Je vais faire comme Akira et arrêter d’échanger sur ces théories que je ne suis pas en mesure de comprendre et qui ne me semblent pas plausibles avec ce que je connais de la biologie moléculaire et chimie.

          1. Au contraire !
            Procurer vous le cohen tanoudji dont parle jengi. C’est assez aride et ou y parle moins de chakra comme des defauts topologiques de l’energie du vide mais c’est la porte d’entree royale de la mecaQ.

          2. Justement, comment pouvez-vous juger quelque chose avec des outils (la biologie moléculaire par exemple) qui tiennent leur justification des domaines où vous vous déclarez incompétente ?
            La biologie moléculaire ne permet pas de justifier les données énergétiques étudiées par la spectroscopie et la mécanique quantique, alors que l’inverse est vrai.
            Votre réticence n’est donc pas scientifique, mais purement subjective. Si seul le “bon sens” avait servi de base à la recherche scientifique, même Lavoisier n’aurait pu effectuer les avancées qu’il a faites.

          3. Bea me fait penser à newton qui aurait pensé que Einstein est un crétin ésotérique qui ne comprend rien car il est évident qu’il n’y a aucune relativité et aucune déformation de l’espace temps. Et tout le monde sait que l’on ne peut pas créer de particule à partir de rien d’autre qu’un choc entre 2 particule, une 3ème particule qui ne provient d’aucune manière que ce soit des 2 particules collisionnées.
            Elle est comme lavoisier qui cherchera pendant le reste de sa vie à montrer que le boson est en fait le reconditionnement des 2 particules détruites pendant la collision. A la mode des chimistes du moyen age.
            Le hic, comme dit au dessus, c’est qu’il n’y a aucune preuve que l’action d’une molécule chimique est due à sa matière, sa chimie. On le tient comme un axiome, mais il n’y a aucune preuve que c’est la matière qui agit et non son énergie. enfin si on a la preuve que dans certaines conditions, de l’eau qui na plus aucune molécule d’un produit continue à agir comme le produit. Cette preuve que tous les scientifiques rejettent avec force montre que comme newton, ils se trompent, ils font des observations presque vraies mais suivant une théorie totalement fausse.
            Un changement de paradigme est sur le point de se passer, et comme dit dans le reportage Arte, les nouveaux finissent toujours par gagner les anciens finissant toujours par mourir 😉

          4. Je me demande bien ce que Lavoisier aurait pu chercher a demontrer a propos des bosons dont l’hypothese d’existence (par Dirac) est posterieure a sa mort de plusieurs siecles …

          5. Manifestement, Hervé, il faudra vous inscrire dans un certificat de chimie fondamentale. La réaction chimique fait partie de l’interaction électromagnétique, car il s’agit simplement de déplacements d’électrons et de molécules sous l’effet de champs électriques, avec par la suite interpénétration des nuages électroniques pour former la liaison chimique, avec là encore, quantification des énergies accessibles aux électrons formant cette liaison.
            Tout notre univers est régi par 4 interactions dont deux nous concernent directement : la gravitationnelle (dont on ne sait rien sinon les lois qui la régissent : Kepler), et l’électromagnétique qui fonctionne dans nos fibres les plus intimes : la chimie, la biologie, ce n’est que cela.

          6. Alors rien ne s’oppose à ce que l’homéopathie soit une réalité objective.

          7. @Hervé
            Effectivement, rien ne s’oppose à la rationalité de l’homéopathie. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’information ne peut passer que par le canal des ondes électromagnétiques ou des potentiels électriques.
            Donc, il faut se poser la question de savoir comment une onde électromagnétique pourrait être émise ou absorbée par les substances dynamisées (diluées et secouées). Une information intéressante provient des expériences de Montagnier dans lesquelles il prétend avoir mis en évidence une émission d’ondes électromagnétiques dont les fréquences sont proches d’une centaine de kilohertz (longueur d’onde proche de 3000 m). Il faut donc un processus capable de les émettre. Et c’est justement parce que Montagnier n’a pas proposé de processus valide pour cette émission que les physiciens sont sceptiques.
            Or le processus de résonance paramagnétique électronique, semblable à celui de la résonance magnétique nucléaire, et qui fait intervenir des substances à spin électronique non nul n’a jamais été exploré dans cette optique-là. La relation entre la fréquence de l’onde émise ou absorbée dans ce processus est très simple : fréquence (Hz) = gamma (constante représentant le rapport gyromagnétique de l’électron)* H (intensité du champ magnétique externe en Tesla)/(2*pi), où pi est la constante bien connue.
            A partir de là, connaissant la valeur de gamma, le calcul de H est facile. On trouve quelque chose de l’ordre de 10^(-5) Tesla, soit, comme c’est étrange, l’ordre de grandeur du champ magnétique terrestre.
            Deux conclusions peuvent en être tirées :
            – cette émission absorption existe entre les cellules depuis l’apparition de la vie sur terre. Elle représente peut-être un autre canal de l’information intercellulaire. Mais elle est tellement ténue qu’on vient seulement de la mettre en évidence. Peut-être même que la vie est impossible sans ce processus et donc sans le champ magnétique terrestre.
            – Les substances dynamisées présenteraient elles aussi de multiples structures à spin électronique non nul, caractéristiques de la substance et de la durée de la dynamisation, et interagiraient avec ces ondes (en les absorbant par exemple), ce qui, en modifiant très légèrement l’énergie interne de la molécule émettrice, modifierait également celle de la cellule et donc son économie.
            Ceci correspond à regarder l’homéopathie par un bout de la lorgnette, celui qui n’est pas expérimental, mais théorique.
            Evidemment, l’expérience elle-même découle de l’application de la loi de similitude, découverte il y 220 ans par S. H. A ce propos, l’histoire nous indique que Hahnemann a pratiqué sa nouvelle méthode (similitude) pendant dix ans avec des doses pondérables (des teintures mères par exemple), qu’il a voulu atténuer les effets secondaires de ces substances en les diluant, ce qui a certes fait disparaître les effets secondaires, mais a diminué également leurs propriétés curatives.
            C’est le hasard qui l’a mis sur la voie de la dynamisation : comme il allait voir ses patients à cheval, il a constaté que l’efficacité de ses remèdes dilués augmentait avec la distance parcourue. Voilà la science : savoir analyser les faits puis en faire une synthèse.

          8. Le régime kéto, comme vous dites, peut (peut-être) être utile chez certains ; mais peu de science conventionnelle pour soutenir ça…
            Mais comme nous sommes bienveillants (et humbles, en plus, et c’est encore plus dur !)…
            Faudrait ajouter un “H” à AIMSIB ; et alors pour marco ce serait foutu ; y viendrait plus…
            Donc pas de “H” et on espère encore le convaincre de notre “bienveillance” à son égard…

      2. merci d’avoir vu et commenté, mais je ne pense pas être qualifié pour débattre, je me contente d’être fasciné par l’existence et la puissance de l’invisible, ce qui pour moi qui suis + “philo-mystique” que scientifique, ouvre la voie sur l’ébouriffante technique du Grand Horloger…

    6. Effectivement, C’est passionnant!
      Je n’ai jamais pris le temps de me pencher sur la question de la mémoire de l’eau, homéopathie, médecines énergétiques…
      Plus jeune, j’y étais totalement fermée; j’étais alors trèèès arrogante…
      Maintenant, je suis dubitative mais j’avoue que c’est tentant comme approche.
      Ce qui me limite dans ma recherche, c’est que toutes mes tentatives dans ce domaine ont échoué: ostéopathie, acupuncture, homéopathie, chlorure de magnésium ne m’ont jamais apporté aucune amélioration!… C’est frustrant quand même!
      A suivre…

    7. La ventoline que le professeur appelle ‘une sorte de ventilateur’ (magie des mots qui se ressemblent) est connue pour soulager la crise d’asthme (tout le monde le répète). Mais la ventoline en utilisation fréquente augmente aussi l’hyperréactivité bronchique (publié dès 1985 mais on ne le répète pas trop). Dans ce cas l’arrêt de la ventoline débouche sur une amélioration de la maladie asthmatique. Comment peut-on soigner avec rien, demande le professeur qui suppose que les champs invisibles vont lui apporter une réponse. Or on peut soulager énormément de monde en stoppant tous les traitements iatrogènes, je le constate tous les jours, surtout en Ehpad où les ordonnances dépassent trop souvent 10 remèdes dont la moitié devrait être déprescrits (tout le monde le dit). Oui je crois en l’homéopathie… pour nous aider à déprescrire.

  22. >
    > > > > > > > > Un agriculteur avait des chiots qu’il voulait vendre.
    > > > > > > > > > Il peint un panneau annonçant les 4 chiots et le cloua à un poteau sur le côté de sa cour
    > > > > > > > > > Comme il plantait le dernier clou dans le poteau il sentit qu’on tirait sur sa salopette.
    > > > > > > > > > Il regarda vers le bas et rencontra les yeux d’un petit garçon.
    > > > > > > > > > Monsieur, ” dit-il, ” je veux acheter un de vos chiots ”
    > > > > > > > > > «Eh bien, » dit le fermier, en essuyant la sueur à l’arrière de son cou :
    > > > > > > > > > “Ces chiots viennent de parents très racés et coûtent beaucoup d’argent”.
    > > > > > > > > > Le garçon baissa la tête un moment
    > > > > > > > > > Ensuite, fouillant profondément dans sa poche il sortit un peu de monnaie et la tendit à l’agriculteur.
    > > > > > > > > > «J’ai trente-neuf centimes. Est-ce suffisant pour en acheter un ? ”
    > > > > > > > > > «Bien sûr» dit le fermier ….. Et il siffla
    > > > > > > > > > «Ici, Dolly! ” appela t-il ….
    > > > > > > > > > Quittant la niche et descendant la rampe, Dolly courut suivie par quatre petites boules de fourrure.
    > > > > > > > > > Le petit garçon pressa son visage contre le grillage.
    > > > > > > > > > Ses yeux dansaient de joie.
    > > > > > > > > > Comme les chiens arrivaient à la clôture le petit garçon remarqua quelque chose d’autre qui remuait à l’intérieur de la niche.
    > > > > > > > > > Lentement une autre petite boule apparut, nettement plus petite.
    > > > > > > > > > En bas de la rampe, elle glissa. Ensuite, de manière un peu maladroite le petit chiot clopina vers les autres faisant de son mieux pour les rattraper
    > > > > > > > > > «Je veux celui-là” dit le petit garçon pointant l’avorton.
    > > > > > > > > > L’agriculteur s’agenouilla à côté du petit garçon et lui dit :
    > > > > > > > > > Mon fils, tu ne veux pas ce chiot …Il ne sera jamais capable de courir et de jouer avec toi comme ces autres chiens.
    > > > > > > > > > Le petit garçon recula de la clôture se baissa et commença à rouler une jambe de son pantalon
    > > > > > > > > > Ce faisant il révéla une attelle en acier des deux côtés de la jambe, fixée sur une chaussure spécialement conçue.
    > > > > > > > > > En regardant l’agriculteur, il dit: «Vous voyez, monsieur, je ne cours pas très bien moi-même non plus et il aura besoin de quelqu’un qui le comprend ”
    > > > > > > > > > Des larmes dans les yeux, l’agriculteur se baissa et ramassa le petit chiot ….. Le tenant délicatement, il le tendit au petit garçon ”
    > > > > > > > > > Combien? ” demanda le petit garçon …
    > > > > > > > > > “Rien”, répondit le paysan , “il n’y a pas de prix pour l’amour”.
    > > > > > > > > L e monde est plein de gens qui ont besoin de quelqu’un qui les comprenne

    1. Magnifique !
      Merci de nous redonner courage et volonté !
      Avec de telles munitions, je vais continuer à défendre les bébés ; contre les vents et marées du Finistère ; et aussi contre les “riches curés syphilitiques” qui nous gouvernent ! Oooooooups !

      1. Ah bon c’est de chez toi que vient l’expression “comme la vérole sur le bas clergé”!!

    2. Oh oui, Aubépine,
      Que vos messages nous font du bien!
      Tiens, je vous propose un flash-back… récemment, j’ai vu un épisode antérieur au vôtre de la vie du petit garçon, dont vous nous parlez…
      Episode n°0 : comment tout a commencé?!
      Il a drôlement bien profité de l’expérience, dites-moi ? Très contente que vous nous donniez de ses nouvelles, du coup 😉
      http://www.ufunk.net/videos/the-present-short-film/
      Merci à Jacob Frey et à Vous Aubépine de nous raconter l’histoire émouvante de ce petit garçon… et de l’humanité, en fait…. (rien que ça !!!!).

      1. Oh merci!
        Il a bien évolué ce petit garçon! c’est fou ce que les animaux peuvent apporter!
        Je mets dans mes favoris!

  23. Bonsoir Docteur,
    Cela n’a rien à voir avec la vaccination, mais j’ai envie de vous livrer ma petite expérience, ça pourrait rendre service :
    Il y a qq mois je vous parlais de ma tachycardie (en plus de tout le reste!) je”roulais” constamment à 100-110 … des fois plus, des fois moins …
    Il y a plus de vingt ans, il m’avait été prescrit de l’atarax et du ginkor fort (c’était avant mes problèmes cardiaques) le plaquenil est venu ensuite, il y a seize ans.
    Le pharmacien m’ayant mis la puce à l’oreille, concernant l’atarax, je l’ai diminué petit à petit … résultat : mon coeur a perdu en vitesse.
    Ensuite, j’ai découvert qu’une substance contenue dans le ginkor : le chlorhydrate d’heptaminol pouvait aussi “accélérer le mouvement”, j’ai donc supprimé!
    Je suis quand même redescendue à environ 70 – 80 pulsations !
    Aucun de mes médecins ne s’est penché sur les causes possibles de mon problème, on ne savait que me proposer de la digitaline qui, dans mon cas, m’aurait fait mourir : c’était insupportable !
    Un peu dommage tout cela !
    Je sais que le plaquenil n’est pas top non plus, mais il me permet de vivre sans trop de douleurs !
    Difficile de gagner sur tous les fronts!
    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    1. L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à quelqu’un,
      c’est ce que quelqu’un fait avec ce qui lui arrive.
      Aldous Huxley

  24. @ Phil
    Sous statines je me suis sentie border line tout le temps et le temps fut long !
    Merci Amiral !

    1. c’était en 2007, mais j’ai pas oublié !
      PS PUB ! :
      Ne ratez pas “LE GRAND BLUFF” Mardi à 20H50 sur Arte, Anne Georget “a rencontré une quinzaine de spécialistes” et Télé-Loisirs note “Une enquête passionnante qui démonte les idées reçues”
      Mais qui a dit que la presse était vendue ?! Ici on n’est pas chez cymes, ont quand même eu peur de Mdl…

      1. Pour les conquistadors en quête de victoire comme ce jeune auteur-compositeur que je suis depuis ses débuts et qui a bien du mal à se faire entendre et pourtant … j’y ai trouvé un Brel d’aujourd’hui qui m’émeut à un point que je ne suis pas prête à quitter la résistance !
        Nos petits bouts eux ils ne peuvent pas y entrer encore !!!
        Et le glyphosate je ne sais pas comment je vais pouvoir y résister pendant 5 ans encore ! Help Rico !
        https://youtu.be/eMPB6lVhHYM

        1. Si vous mangez bio, vous échappez au glyphosate…
          Si vous ne saviez pas pourquoi il fallait manger bio, maintenant vous le savez…
          Facile la vie de maquisard !

        2. file:///J:/LIVRE%20%20VACCINATION/Seneff_AutismOne_2014.pdf
          Tous les effets effrayants du Glyphosate ,interdit au Salvador et au Sri Lanka pour épidémies d’insuffisance rénale
          Ca va les Français ont les reins solides!

          1. correction
            file:///J:/LIVRE%20%20VACCINATION/Seneff_AutismOne_2014.pdf

  25. C’est pas faux …
    La problématique que vous soulevez est celle, absolument cruciale, de la DÉPOLITISATION.
    Cette problématique concerne les obligations vaccinale, mais aussi la surveillance de masse, l’acceptation d’incroyables mesures liberticides au nom d’un problème parmi d’autres (le terrorisme), le reniement constant des politiques qui passent comme une lettre à la poste, l’école qui ne donne plus aux individus les outils pour penser par eux-mêmes …
    On a créé une société de petits moutons à tondre (politiquement) chaque année, durant les vacances d’été et au moment des achats de cadeaux de noël (au moment des jolis petits chalets, des pères noël, des black Friday, des soldes, des rentrée de janvier où les gosses font les malins par rapport à leur cadeau de noël… etc).

    1. @Mdl ! Moi aussi je me suis énervée cet après-midi là!
      Et je ne me suis pas gênée pour lui rétorquer ce que vous venez de dire … Dans quel but la propagande anti-vaccinale ???
      Je ne vous dirais pas ce qu’elle m’a répondu, vous allez encore vous énerver !
      Belle journée … Zen ! On s’en fout après tout zut alors !

      1. @ Emilio et à MdL ; C’est Charles de Gaulle qui a dit que la résistance à été faite par ceux qui n’avaient rien à perdre, les propriétaires le nantis, les pères de famille ne s’y engageaient que rarement ( on peu les comprendre quand on a charge d’âmes) mais dans la discrétion.

        1. @Capucine je me bouge également depuis le début mais, sans être parano, je lis bien que ça ne suffit pas pas toujours … !

    2. M’enfin comme dit Gaston depuis des milliers d’années les hommes dont ainsi. “Ils vivent en bandes comme des moutons” 90% des êtres humains sont conformistes, pusillanimes, moutonniers ils font où on leur dit de faire, ils font comme on a toujours fait parce que c’est comme ça.
      Quelques beaux discours, quelques phrases ronflantes, de la propagande, une belle mise e, scène et hop tout le monde suit et marche au pas.
      Combien 5, 10% de résistants, de gens à contre courant, de poseurs de questions, d’emmerdeurs quoi??
      Quoi? Pourquoi? voilà l’essence même de l’homme, de la vie et des choses !
      Si vous êtes sages je vous expliquerai ça avec la guematria.

        1. On va faire simple. En hébreux il n’y a pas de chiffre mais que des lettres chaque lettre a donc un valeur numérique et c’est un système décimal de un à dix puis 20,30,40 puis les centaines. Donc chaque mot à une valeur numérique et peut être mis en rapport avec un autre mot de la même valeur ou faire des correspondances amusantes parfois.
          Exemples la main YaD yod =10, dalet =4 total 14 c’est le nombre de phalanges de la main
          Le père HaB=3 la mère IM =31 total 34l’enfant YéLéD Yod =10, Lamed = 20, Dalet=4 total 34 bon ça ce sont des amusettes.
          Mais dans le premier chapitre de la génèse le premier homme s’appelle ADaM: Aleph=1, Dalet=4, Mem=30 total 35 cela équivaut à la valeur du mot MaH : Mem 30Hé 5=35 et qui signifie QUOI . L’homme, pour le Talmud est donc questionnement et interrogation permanente.
          Au fait l’hébreux est une langue consonantique il n’y a pas de voyelles, elle ne sont pas notées mais servent juste à vocaliser et donc un mot peut se lire de plusieurs façons et avoir plusieurs sens donc ça plus la guématria et vous pouvez imaginer les jeux de l’esprit à l’infini et les interprétations inextinguibles.
          Bonne soirée

      1. S’il y a 5% ou 10% de résistants aux obligations vaccinales, ça risque d’être un sacré foutoir dans les cabinets médicaux …
        C’est tout ce qu’on peut espérer !

  26. Il n’y aura pas de flics devant chaque berceau, par contre il y aura une privation ou une restriction des droits élémentaires d’accès à une crèche, une école, une collectivité etc … pour les familles qui ne font pas vacciner leurs enfants avec une moyenne d’une injection tous les 1,6 mois durant une période de 16 mois, alors même qu’elles auront cotisées pour bénéficier de certaines prestations financières de la CAF.
    Il faut écouter Gherardi a partir de 20’15”. Il prend les auditeurs de Deborah pour des cons en expliquant qu’il n’y a que 5 vaccins sur 11 qui sont adjuvés à l’aluminium. Il répond comme si les vaccins Infanrix Hexa ou Hexyon n’étaient pas ceux qu’on injectait à la quasi-totalité des enfants en citant séparément chacune des valences composant ces vaccins hexavalents (DTP, hépatite B, haemophilus, pneumocoques, meningocoques).
    En réalité, parmi les 10 injections, il n’y a que 2 injections qui ne sont pas adjuvés à l’aluminium (le ROR vaccin “vivant” également à l’origine de nombreuses polémiques, qui représente 2 injections pour l’enfant âgé de plus d’un an).
    Il n’est pas “farouchement” opposé à l’obligation vaccinale, parce qu’après tout ils sont déjà appliqué ces précieux vaccins qu’il recommanderait à sa famille. Il reprend TRÈS EXACTEMENT la même propagande du Buzyn (Booooh c’est pas grave les 11 vaccins obligatoires hein, on les vaccine déjà de toute façon).
    Ensuite, il détourne l’attention en expliquant que Le danger c’est les 120 VACCINS de l’OMS et il nous fait pleurer (tout comme Buzyn) avec la “réalité des maladies infectieuses” du passé.
    L’important c’est que les adjuvants ne soient pas dangereux hein ! Y’a que ça qui est important, une innocuité GARANTIE avec (notamment) les adjuvant pour les futurs 120 vaccins.
    https://www.prevention-sante.eu/actus/vaccins-oui-adjuvants-aluminiques-non-pr-romain-gherardi (écouter à 20’15”)
    Ben moi, devant quelqu’un qui a aussi peu de rigueur dans sa manière de parler aux gens, et dont je refuse absolument qu’ils soient les représentant les plus “significatifs” de la politique vaccinale en 2018, j’ai juste envie de relire ça :
    Partie I : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286
    Partie II : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article287
    Une question comme ça… Où est-ce qu’on peut trouver des informations objectives certifiant que les vaccins DTP, fabriqués à une époque où les laboratoires disposaient de chaînes de production moins “technologiques” (DTP fabriqué jusqu’en 2008 sans aluminium mais avec sûrement d’autres particularités pour déclencher une production d’anticorps équivalente chez l’individu vacciné) causaient moins d’effets indésirables que Infanrix Hexa ou Hexyon ?

    1. Votre dernière question est importante ; on ne doit pas l’éluder.
      Si on mets des adjuvants c’est pour stimuler le système immunitaire quand la dose ou le type d’antigènes ne font pas le boulot.
      L’aluminium est indispensable avec les vaccins actuels et les doses d’antigènes actuels.
      Ne pensez surtout pas que les industriels ne sont pas prêts à l’éliminer des seringues. S’ils pouvaient, ils le feraient…
      Ils sont face à un défi technologique. Un beau matin, ils viendront vous dire qu’ils ont réussi à produire des vaccins immunostimulants sans aluminium et ils essaieront de vous les vendre contre les concurrent avec alu avec comme argument que l’alu est toxique ; comme dans les déodorants…
      Les mêmes qui aujourd’hui vous disent que l’alu est sans problème demain vous diront le contraire…
      Relisez tonton Guy ; il vous explique la Société du Spectacle ; si vous ne comprenez pas tonton, étudiez les vaccins en “travail pratique” ; tout y est !

      1. Pour stimuler un système immunitaire qui est au tout début de son développement non ? Si les vaccins étaient proposés plus tard y aurait-il besoin d’avoir autant d’adjuvants délétères ?
        Comment entrer en résistance aujourd’hui Amiral ? Je suis si peinée par ces jeunes parents qui n’auront pas d’autres possibilités que de se laisser broyer sans avoir la possibilité de riposter. Comment résister à cette guerre froide, comment entrer dans la clandestinité sans faux-papiers? Et comment ne pas avoir peur de douter des décisions à prendre ?
        A propos d’Arte c’est assurément flatteur pour vous Amiral mais pour nous c’est une fois de plus la Berezina !

        1. Je suis moi-aussi “si peiné pour ces jeunes parents” mais, voyez-vous, on récolte en général ce qu’on a semé…
          Ont-ils bougé ces derniers mois tous ces jeunes parents que vous plaigniez ?
          Les a-t-on entendu ?
          Les a-t-on vu ?
          Ont-ils ouvert les yeux ?
          Ils s’amusaient avec leurs jeux vidéos “à la con” et avec leurs smartphones ? Qu’ils dansent maintenant !
          Nos sociétés sont ainsi, et depuis longtemps : d’abord on collabore avec les pouvoirs (seuls quelques héroïques résistants…) ; et puis quand le vent commence à tourner…

          1. Avec une amie nous avons discuté passionnément de l’obligation vaccinale, elle qui a 3 filles et dont l’une d’entre elles est en attente d’un BB en février.
            Son discours, et il doit y en avoir beaucoup d’autres dans son cas, c’est qu’elle attend des experts indépendants du pouvoir un TSUNAMI parce que, elle, ne se sent aucune compétence pour entrer en résistance, elle ajoute que tout en doutant du bien-fondé de ces vaccinations la propagande peut s’immiscer des deux côtés.
            Elle ne bougera pas tant que l’information ne viendra pas à elle, elle n’ira donc pas la chercher non plus.
            Vous avez raison nous ne pourrons rien changer … pour le moment !

          2. Tant pis pour elle, désolé !
            Si elle est assez conne pour penser que les “résistants” font eux-aussi de la “propagande” anti-vaccinale (dans quel but, doux Jésus ?), c’est qu’elle mérite ses vaccins…
            Tant pis pour elle, désolé !
            Ça y est, je commence à m’énerver…

          3. idem pour les statines (sujet que je connais mieux),, chaque fois que “nous” avons voulu informer les gens, “nous” avons été considéré comme des propagandistes, des militants, en résumé, des mauvais esprits
            Il a fallu – alors – faire marche arrière pour ne pas se mettre tout le monde à dos, avec ce raisonnement brillant : qu’ils crèvent puisque ça les amuse…
            Une grosse différence quand même pour les vaccins (je suis attristé par le désespoir de MT) : il s’agit cette fois d’enfants et ils n’ont aucun libre arbitre, pour les statines il s’agit d’adultes et ils ont tjrs 1 libre arbitre

          4. Tout à fait exact. Ca ne les touche pas jeunes parents “vidéosmatphonés” , ils ne lèvent même pas les yeux lorsque leur bambins se défoulent au préjudices d’autres personnes…en attendant de les “smartphoner” dès que leurs petits doigts seront assez dégourdis pour qu’ils leur foutent la paix.
            J’ ai constaté ces jours ci que le jeune mamans, à quelques exceptins près, ne se sentent pas concernées par lea vaccins pour leurs enfants : En maternelle, âgées de 3 ou quatre ans, ils sont passé haut la main les épreuves vaccinales, pour la plupart ils n’auront pas d’autres enfants et ce qu’on prépare au nourrisson ne les concernent pas plus que les effets secondaires prouvés ou soupçonnés de ces vaccins.
            Même les images chocs n’attirent pas leur regard : je l’ai constaté le 22 en montant en OUIGO sur Marnes la Vallée et aujourd’hui au retour, je lisait quelques articles du N° de NEXUS en mettant la couverture bien en évidence. Aucun intérêt pour les jeunes parents;
            Alors je me demande si tout cela n’est pas peine perdue et mon épouse est du même avis à son grand désespoir.

          5. Z’étaient pas nombreux dans le Vercors au début…
            Se sont faits massacrer et après, les mains bien propres, on a dit qu’ils étaient des héros… Dans leur fond, ceux qui portaient les fleurs, préfets, députés et présidents, y pensaient quoi ?
            Que c’est bien con d’être un héros mort.
            Mieux vaut être un zéro vivant.
            Mais c’est contraire à l’architecture cérébrale d’un pauvre aristocrate de Basse Bretagne (aussi pauvre que le curé syphilitique de sa paroisse), une sorte d’autiste du 21ème siècle ; contre les vents et les marées du Finistère, ça défend bêtement la veuve et l’orphelin ; jusqu’à ce que “mort s’ensuive” et juste pour l’honneur !
            Merci Vicomte de Lautréamont ! Y a des têtes qu’il faudrait remettre sur leur cou, Monsieur Robespierre !

          6. Je me bouge !
            J’ai adhéré à l’Aimsib.
            J’ai fait toutes les manifs depuis début juillet.
            Et j’ai même fait 100 kms a/r pour témoigner mercredi dernier à Meylan.
            J’étais assise juste à votre gauche….
            Hélas beaucoup sont incrédules sur la menace et les enjeux véritables de cette loi.

          7. Et bien du Vercors, je me souviens avoir lu le témoignage de quelque rescapée, le racontant comme un espace d’extrême liberté dans ce temps de souffrance et d’horreur, une expérience de vie dans un moment de ténèbres, quelle qu’en fut l’issue tragique.
            À Isidore toujours nous serons reconnaissant d’une pensée si iconoclaste : “Mais, je ne me plaindrai pas. J’ai reçu la vie comme une blessure, et j’ai défendu au suicide de guérir la cicatrice. Je veux que le Créateur en contemple, à chaque heure de son éternité, la crevasse béante. C’est le châtiment que je lui inflige.”
            De résistance nous avons fait les mots et des mots est faite la pensée.

          8. Comme d’hab, Cyrano dit les mots justes !
            Mais, je ne me plaindrai pas. J’ai reçu la vie comme une blessure…” Mais c’est moi qui parle là ! C’est pas lui !
            J’ai entendu tonton bouger dans sa tombe !
            Merci de le faire bouger !

        2. C’est curieux ce besoin de réponse à ce Que faire ? Cela me rappelle ce mauvais roman éponyme écrit par un bien médiocre auteur russe, penseur d’une bureaucratisation généralisée de la société, qui n’aura pas eu le temps de lire Franz le praguois et qui sûrement n’aurait pas aimé le lire tant ce dernier eut une vision prémonitoire d’un monde livré à un vaste et incompréhensible procès.
          Que faire ? Mais interrogez donc ces clandestins prêts à mettre leur propre existence en danger pour pouvoir continuer à vivre ! Nos vies seraient-elles si douillettes qu’aucun risque ne serait plus à prendre ? Et quelle question se sont posés nos aînés quand envahis ils furent réduits à la faim et la peur ? Il n’y a pas de prolégomènes à la résistance, il y a résistance ou pas !
          Quand Luigi, mon magnifique MT statiniste, me fit la promesse de me statiner, c’est par une déterminée négation que je lui répondis ; et c’est en voulant l’aider à éclaircir ses idées que nous avons décidé de divorcer. Il faut apprendre à nos maîtres combien nous sommes libres de penser et d’agir, c’est cela entrer en résistance et c’est pour cela qu’ils font de nous des fanatiques, des complotistes… Il n’y a pas pire insubordination que d’oser réfléchir, contredire et démontrer ; et résister c’est s’y tenir !
          Santé et résistance méditerranéennes

      2. à Emilio. je vous fait part d’un commentaire que j’ai laissé sur le site du Dur à avaler de Jeremy Anso dans son billet sur les vaccins : “oujours aussi bon analyste Jeremy. Bravo. Les Fischer et Cie devront être un jour poursuivis pour « administration de substances pouvant entraîner la mort ou un infirmité totale ou partielle permanente à personne dans l’incapacité de se défendre en raison de son jeune âge». Ces procédures collectives ou individuelles devront viser personnellement ces individus en raison des tromperies qu’ ont asséné durant des années pour orienter faussement et volontairement l’ opinion publique et l’Etat. Ils devront payer de leurs deniers les «dégâts», et pas l’Etat.”
        Je complète ma pensée en précisant que l’Etat ( en fait nos gouvernants) se sent complètement protégé par les système en cours, souvenez vous de “responsable mais pas coupable” ! Mais les Fischer, Bouet, Sansonetti, Gherardi et autres “mou du g’nou” seront fort ennuyés lorsque les politiques le lâcheront, et ça arrivera, ça ne saurait tarder ; Lu ce jour sur MSN de nombreux médicaments sont prescrits abusivement , parmi eux est cité le Crestor ( 220 millions d’euros par an…) avec d’autres médicaments fort chers. On veut faire des économies ? Peut-commenceront ils par là. Mais bon , l’article n’est pas resté longtemps sur MSN;;;

  27. Croyez-vous que la prescription médicale sera encore nécessaire pour la délivrance de vaccin obligatoire ?
    Sachant que le vaccin contre la grippe A et B (qui n’est pas obligatoire) est déjà délivré sur simple présentation d’un document envoyé par la sécu sans signature d’aucun médecin. En principe, un prescripteur libéral signe une ordonnance élaborée en son âme et conscience, acceptera-t-il qu’on lui tienne la même pour signer une prescription décidée par autrui ? Ne s’agit-il pas là de la définition même du salariat ?

  28. Je voulais juste donner une petite précision concernant les nouvelles lois d’obligations vaccinales et qui pourrait avoir échappée à certains.
    Les nouvelles injections obligatoires pour les nourrissons sont précisées, alors même que la loi n’est pas encore votée par les députés, sur un site gouvernemental officiel estampillé Santé Publique France et Ministère de la santé … Il s’agit de 10 injections à effectuer entre l’âge de 2 et 18 mois, incluant les rappels et concernant un total de 11 valences. 10 injections, parfois hexavalentes dans le corps d’un nourrisson sur une période de 16 mois … incluant notamment 2 vaccins hexavalents a administrer 3 fois (Hexyon ou Infanrix Hexa + Prevenar) en théorie le même jour à 2 mois, 4 mois et 11 mois.
    Un vaccin hexavalent est (pour expliquer les choses simplement) une injection vaccinale unique, c’est à dire une ampoule vaccinale unique contenant les 6 maladies “vaccinales”. Il ne s’agit donc pas de 11 vaccins incluant 1 maladie à chaque fois (ce qu’on pourrait penser quand la ministre évoque 11 “vaccins” obligatoires au lieu de 11 “valences”) … il s’agit bel et bien d’administrer 10 ampoules vaccinales à des nourrissons incluant à chaque fois les valences pour plusieurs maladies (6 pour les vaccins hexavalents). En rendant des VALENCES obligatoires, on rend de fait les vaccins MULTIVALENTS potentiellement obligatoires, y compris ceux qui n’existent pas encore.
    Ce que la ministre a rendu obligatoire, ce ne sont pas des vaccins précis (comme DTP par exemple, qui fusionnant dans la même ampoule vaccinales 3 obligations vaccinales préexistantes), ce sont des VALENCES, et elle les a rendu obligatoire pour une CATÉGORIE D’ÂGE.
    http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/vaccins-obligatoires/article/zoom-sur-le-parcours-vaccinal-des-0-2-ans
    Voici ce qu’on trouve sur le site gouvernemental :
    => “En pratique, l’extension à 11 vaccins obligatoires représente 10 injections pour les enfants, étalées sur 2 ans. Au moins 70 % des enfants connaissent déjà ces 10 injections sur 2 ans et 80 % plus de 8 injections.”
    Source : http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/vaccins-obligatoires/article/11-vaccins-obligatoires-en-2018-le-projet-de-loi
    Voir aussi :
    http://vaccination-info-service.fr/Generalites-sur-les-vaccinations/Questions-generales-sur-la-vaccination/La-politique-vaccinale-en-France/Quelles-sont-les-vaccinations-obligatoires-des-enfants-actuellement?gclid=EAIaIQobChMIkNG8s9DW1wIVS5PtCh1wqgPVEAAYASAAEgJW2fD_BwE#xtor=SEC-48-GOO-%5BVaccins%20Obligatoires%20G%C3%A9n%C3%A9rique%5D–S-%5Bobligation%20vaccinale%5D
    http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/vaccins-obligatoires/article/zoom-sur-le-parcours-vaccinal-des-0-2-ans
    Vous noterez que l’on ne parle plus d’une extension des obligations vaccinales exclusivement pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Pour certains parents, ça peut avoir de l’importance. On parle désormais des enfants de moins de 2 ans.
    Voir également la manière dont on évoque cet article 34 (dont le titre est “Extension de l’obligation vaccinale à l’ensemble des vaccins figurant au calendrier vaccinal”) sur le site de l’assemblée nationale :
    http://www.assemblee-nationale.fr/15/projets/pl0269-ei.asp
    Vous remarquerez que si l’obligation pour les “enfants nés à partir du 1er janvier 2018” est noté dans le commentaire de l’article 34, elle ne l’est pas dans l’annexe “version consolidée des articles modifiés” présentant avec des TERMES JURIDIQUES, la version modifiée de ce fameux article L3111-2 du Code de la Santé Publique.
    Et pendant ce temps-là … dissertons sur l’aluminium des vaccins qu’il suffirait de retirer pour que la “confiance reviennent dans les gentils vaccins très importants”. Parce que pour ces imbéciles-la, ce qui compte surtout, c’est que les gens aient CONFIANCES dans les vaccins.
    L’interview de Gherardi réalisée par Deborah ne fait que me conforter dans l’idée que ceux qui pourfendent l’aluminium des vaccins et reclament des crédits n’ont pas à être considéré comme des opposants à la politique vaccinale. Gherardi précise qu’il n’a rien contre le principe de l’obligation vaccinale, même s’il soupçonne une “future catastrophe” lié à cet aluminium. Ce type à un IMMENSE problème cognitif.
    https://www.prevention-sante.eu/actus/vaccins-oui-adjuvants-aluminiques-non-pr-romain-gherardi

    1. Très bonne synthèse, Emilio, Bravo !
      J’ai compté aussi jusqu’à 10 entre le 2ème mois et le 16ème (ou 18ème) mois.
      Je suis aussi d’accord avec vous, que les questions des adjuvants en général (et de l’aluminium en particulier) sont de diversions par rapport au problème central qui n’est probablement pas encore dévoilé !
      Cela dit, il n’y aura pas un flic avec une seringue devant chaque berceau !
      La loi n’oblige que ceux qui l’acceptent ! A toutes les époques, les vrais résistants sont toujours des clandestins.

      1. La loi interdit l’ecole/la creche pour les non vaccines. Et cela que les parents acceptent la loi ou pas.
        Vous l oubliez bien souvent …

          1. Collabos masque ? Rien que ca !
            Ben je me disais bien qu’il fallait que je fasse un break.

          2. Mouai…
            Dur dur quand même!
            Comme je l’ai déjà dit sur ce site, mon enfant va à l’école depuis cette année (3 ans et demi) xxxxxx
            J’ai menti mais on ne m’a pas pas demandé de justificatifs (pas encore peut-être que ça va venir? j’ai dit que xxxxxxx
            S’il le faut, je vaccinerai probablement son xxxxx ou je dirai que je suis son médecin et que tout est en ordre merci au revoir.
            S’il doit passer aux urgences et qu’ils me demandent s’il est bien vacciné contre le tétanos, je risque de me mettre à pleurer, mais comment je vais gérer ça???
            Ca me colle les plombs.
            Suis-je une collabo masquée??
            Car en xxxx, je fais croire que je cautionne le système; c’est pas comme ça qu’on va faire bouger les choses… Je suis xxxx
            Car si je n’étais pas médecin, qu’est-ce que je ferais? Je pleurerais toutes les larmes de mon corps…
            herve_02 m’impressionne, lui est un vrai résistant!
            Honnêtement, pour organiser la résistance, je ne vois pas comment faire.
            Je ne connais personne dans mon cas… Les gens ne ressentent pas une vraie menace, c’est bien là le problème!
            Emilio, au secours!!!
            Est-ce que les médecins ayant conscience de la problématique vaccinale (obligation ou pas j’ai envie de dire), ceux qui savent que vacciner des nourrissons en systématique en France c’est probablement totalement inutile et peut-être délétère et qui continuent à vacciner pour continuer d’exercer ou parce que les parents le demandent sont des xxxx
            Honnêtement, j’ai opté pour la solution la plus facile car je ne me sens pas l’âme de mener une révolution. Et aussi parce que j’ai envie de dire: “je les emmerde, je fais ce que je veux, personne ne m’obligera xxxx, c’est mon droit et je sais que j’ai raison donc aucune raison de me ruiner la santé et les nerfs pour lutter contre des enfoirés.
            Je ne veux pas transformer ma vie en champs de bataille alors que c’est à moi de décider xxxx.

          3. les médecins ayant conscience de la problématique vaccinale” sont en train d’entrer dans la clandestinité…
            Ils ne vont pas laisser leur adresse sur ce blog ; ce serait suicidaire ; nous avons affaire à de dangereux miliciens ; je vous invite à la prudence ; j’ai un peu modifié votre dernier message !

          4. Moi, un vrai résistant ? je ne sais pas si je dois bomber le torse ou rougir, ou même entrer dans un trou de souris.
            @MT, personne ne doit rougir de ce qu’il pense ou est capable de faire.Chaque personne est le fruit de son passé et de ses expériences. Par exemple quelqu’un qui ne s’est jamais frotté à l’adversité politique peut penser qu’il y a moyen de trouver des terrains d’entente par la discussion, par le raisonnement, par la négociation. C’est très rarement le cas, et jamais lorsqu’il y a de l’argent en jeux. De très nombreux ‘politiques’ (élus et personnes gravitant autour) préfèrent que personne n’ait le pactole plutôt que d’avoir à partager ou laisser l’argent à d’autres dans l’intérêt de la population ou du territoire (pour la population indirectement).
            Je vais vous raconter une histoire : dans une vie antérieur, j’étais chef de projet dans la création d’un laboratoire de langue entièrement numérique (sans câbles audio), entièrement en logiciels libres (donc linux) (pas de licence à payer, librement installable…), et j’ai ajouté moi même comme contrainte que cela puisse tourné sur du matériel reconditionné (genre 5 ans d’age), financé pour le prototype par le canton de genève. En à peu près un an, nous avons fournis une solution qui marche (et qui a été installé dans 2 collèges). Pour l’industrialisation il fallait un peu (un peu plus qu’un peu) d’argent dans la mesure ou c’est de l’ordre de 200 collèges et lycées (à genève). (pour donner un ordre d’idée, à l’époque une marguerite de 4-5 poste c’est 4000 euros). Imaginez 350 salles de 30 postes.
            Donc un peu de sous pour améliorer certains points, permettre l’auto détection, pouvoir changer un ordinateur sans autre compétences que le clonage d’un disque et qu’il se raccroche à la ‘grappe’… enfin des trucs plutôt techniques. Le canton de genève, près à payer pour cette mise en route pré-industrialisation nous dis : vous êtes des entreprises du soissonnais, pourquoi personne n’aide à financer chez vous ? C’était un peu le deal, que des ‘sponsors’ de notre territoire paient aussi. Nous avions un produit utilisable (nous avions même fait une présentation au salon éducatice sur un stand CRDP), installable dans les classes sur des machines reconditionnées (il y avait dans le territoire une asso d’insertion qui reconditionnait).
            J’ai fait le tour des conseils machin et agglo de trucs et de collège tartempion, et même certaines mairie. Il n’a pas été possible de trouver même que 5000 euros. Dans les collèges que nous visitions, ils trouvaient le produit super, mais ne voulaient même pas payer le matériel pour le mettre en place : gratuit ok, mais impossible de faire sortir 5 francs.
            Pendant ce temps là, à l’agglo, ils montaient un dossier de subvention européenne sur les pôles d’excellences, en gros 300 000 euros, comme territoire d’excellence pour le logiciel libre. ils ont crée une asso avec que les grandes entreprises des copains qui ne connaissaient absolument rien au libre, ont pompé les 300 000 euros à ne rien faire que du vent, le logiciel est parti avec des entreprises suisses, ont massacré l’élan pour le libre sur tout le territoire, et j’ai laissé tombé le militantisme politique.
            Voila le monde ‘politique’, il n’y en a rien à tirer si on n’est pas dans le sérail. Les réponses ne peuvent qu’être individuelles, il n’y a rien à attendre des associations. On peut se retrouver pour lutter ensemble (et ne pas se sentir seul), mais ce n’est pas un combat politique, c’est un combat de com. Par exemple, ici j’ai relayé une page qui présentait une action de com mettant en valeur le lien entre mort subite du nourrisson et vaccins, cela n’a même pas fait lever une oreille; même docdu16 a été plus réceptif.
            J’avais mis en place un outils collaboratif pour fournir un dossier ‘juridique’, pour aller au charbon devant les tribunaux, même sur un groupe fb de liberté vaccinale (disons plus de 5000 membres), personne n’est venu pour collaborer. Alors que c’est le seul moyen collectif, nous sommes des milliers…
            La seule chose est d’aller au charbon, face à un juge, jusqu’au bout, jusqu’à bruxelles (enfin strasbourg) et les prévenir que s’ils essaient de vacciner en douce, puisque certaines procédures ne sont pas suspensives, que celui qui ordonnera le vaccin et celui qui le fera paieront de leur vie, ou alors recevront les doses au prorata du poids. On verra ce que cela fera 15 doses infantrixc+prevenar sur un adulte. La lutte de salons en mangeant des chocolats n’a JAMAIS fait avancer ceux qui ne voulaient pas. C’est dans la violence que les grosses disruptions arrivent. Pas forcement la violence physique, mais il faut être près à y recourir, parfois il n’y a pas d’autres moyens.
            La loi est toujours du coté de ceux qui l’écrive, donc du coté de l’argent. Le seul contre-pouvoir à l’argent c’est la force physique et la peur de cette force physique.

          5. @cmt (bis)
            Le soucis des combattants et des militants c’est que souvent ils ont des choses à perdre : un statut social, un travail, une maison à crédit… Cette matérialité est prise en compte par le pouvoir qui sait qu’il peut tirer loin la corde parce que les gens abandonnent difficilement leurs biens et les leurs. Combien de médecins collaborent pour ne pas entrer en conflit avec l’ordre ? certains pensent que c’est leur devoir de dénoncer les parents dont les enfants ne sont pas à jour de leur vaccin (c’est écrit textuellement dans un billet chez sylvain fèvre ici
            http://sylvainfevre.blogspot.fr/2017/11/2-poids-3-mesures-1-ordre.html comme au temps ou on dénonçait les juifs.
            Ce qui fait peur au pouvoir c’est ceux qui n’ont rien à perdre, les militants de Tarnac ont été emprisonnées politiquement, de la même manière que font les russes ou les pays totalitaires, parce qu’ils n’avaient rien à perdre, leur combat faisait peur.
            Il est compliqué de se mettre en position ou on n’a rien à perdre, cela donne une certaine liberté, un certain pouvoir, de nouvelles possibilités d’action. Je ne jette pas la pierre à un médecin qui ne combat pas les vaccins, mais je serais violent vis à vis d’un qui dénonce (alors que rien ne l’y oblige)

  29. Yo Maître!
    (je suis très content de vous avoir vu en face-time ce matin, je vois que vous maîtrisez formidablement les nouveaux outils modernes de com’. Je vous ai trouvé une très belle nouvelle gu…)
    Naturellement si j’écris qu’il n’existe pas (ou plus) de preuve scientifique patente de l’efficacité extraordinaire des vaccins je suis un anti-vaxx abominable qui doit s’attendre à une sanction ordinale exemplaire, genre une radiation définitive bien méritée, ou à un bannissement de la Cité, voire à une ablation à vif de mes choses? Ouille d’avance! Alors je ne dis rien!
    Mais si c’est l’exacte conclusion retenue par le Président d’une Commission Sénatoriale Française en fin d’audition, alors, qui c’est qui se les coupe?
    Je vous copie-colle le compte-rendu officiel du Député-Président de Commission, manière de vous épargner du texte un peu longuet (mais abominablement instructif, qui on invite, qui dit quoi), à la fin il est dit:
    -“Le président Jean-Michel Dubernard, député, en a convenu, rappelant qu’il n’existe pas de preuve scientifique sur l’utilité des vaccins”.
    L’ennui, mon souci actuel, c’est que je commence lentement à me persuader que c’était mieux un petit peu avant. Ce texte date de 2007, misère! En 2007 on entrevoyait la fatuité ou du moins la légèreté vaccinale. On s’en foutait du vaccin en 2007, c’était devenu optionnel.
    Le jour où on vous dit que l’optionnel devient obligatoire et qu’en plus vous découvrez des pépites vous expliquant que l’obligatoire est qualifié par ses parlementaires de parfaitement inutile alors…
    Alors je prends le TGV pour aller manifester à Paris à 14H demain Place E. Herriot rue de l’Université, vous savez quoi? Le lieu du rassemblement a changé aujourd’hui.
    On sera encore plus peu. On aura encore plus l’air con. Mais on ne se sera pas renié.
    On fera néanmoins des photos, 25 Novembre 2017 à Paris Place Edouard Herriot, en faveur de la liberté vaccinale. Pour les historiens…
    http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20070604/sante.html

    1. Sincèrement Reliquet, je regrette de n’avoir pu venir, je n’étais pas loin mais c’était l’anniversaire de ma petite fille, elle attendait notre venue comme celle du Père Noël pour ses 4 ans, je ne pouvais pas faire faux bon et la décevoir même pour une bonne cause. Désolé.

      1. A mon humble avis (Oops !), cette manif soixante-huitarde entre vieux trotskistes était celle de trop ; sauf qu’ils ont été boire un verre entre eux ; ce qui n’est pas inutile, loin de là ; peut-être le principal !
        Car le champ de bataille est ailleurs. Pendant ce temps-là, Napoléon 4…
        Urgent de réfléchir calmement à toute cette histoire vaccinale en prenant le temps d’analyser les vrais enjeux sous-jacents et non-dits…

        1. Peut-être avoir envie de lire N. Polony pour que tout s’éclaire sur les enjeux sous-jacents… ça c’est pour les non-dits !
          Pour décrotter l’indécrottable c’est une autre histoire, j’ai lu récemment un paragraphe du Professeur Michel Lejoyeux qui écrit dans son livre “Les 4 saisons de la bonne humeur” que les statines augmentent la bonne humeur et préviennent la déprime ? L’énigme commence à trouver sa solution, les statines augmentent le tryptophane, un acide aminé indispensable à l’organisme pour fabriquer la sérotonine, l’hormone de la bonne humeur et puis elles diminuent aussi l’inflammation … Il enfonce le clou en indiquant que les bénéfices possibles de ce médicament sont bien moindres que les risques auxquels il expose sans développer bien entendu et c’est ainsi que notre esprit est laminé, endoctriné par des contre-vérités sauf ceux qui, comme moi, ont vécu l’inverse mais alors vraiment l’inverse de ce qu’il raconte…
          Pauvre de nous !
          Vous en aurez un bien plus costaud que ce professeur en face de vous mardi prochain ! Tenez bon la barre Amiral ! Sachez que vous n’êtes pas seul et que nous serons avec vous, devant vous et tout autour de vous.

          1. A propos de la chaîne ARTE.
            Ils m’ont prié de ne pas me déplacer pour le débat prévu après la projection du film sur le cholestérol.
            Prétexte : aucun professeur de cardiologie allemand n’a accepté l’invitation de débattre avec moi !
            Interprétation libre pour chacun ! Ce peut être “flatteur”…
            Ils ont invité pour me remplacer un médecin bien connu dans les médias.
            Comme si, morbleu, je fusse remplaçable…
            C’est ça les médias, on médiatise avec les copains des médias…
            Cela dit, vu mon niveau actuel d’occupation et vu aussi ce que j’ai à dire sur le sujet (inadmissible pour des oreilles teutonnes et académiques), ils m’ont sans doute rendu service…

          2. de la sérotonine, ouaf, mort de rire (là j’en fabrique, mais ils l’ont pas fait exprès). Je me souviens encore de mes pensées suicidaires, on ne doit pas parler de la même chose.
            Alors, pas d’ARTE et pas de teuton ? C’est sans doute 1 coup de Buzyn, votre réputation sulfureuse a passé la barrière du cerveau, d’ARTE

    2. Et aussi ça dans le texte
      L’industrie pharmaceutique a besoin du soutien des autorités pour améliorer la couverture vaccinale. En effet, si 80 % des Français et 98 % des professionnels de santé déclarent avoir une opinion très positive de la vaccination, cela ne signifie pas pour autant qu’ils soient eux-mêmes vaccinés… Les médecins attendent notamment beaucoup des pouvoirs publics pour faire passer le message dans la population, rendue frileuse à l’égard des vaccins depuis les contestations opposées au vaccin contre l’hépatite B. De fait, ce sont aujourd’hui les laboratoires qui assurent la communication sur les calendriers vaccinaux, sans véritable aide du ministère de la santé, qui se contente de publier des informations sur son site Internet.
      ìntéressant n’est-il pas?

      1. Et ça aussi
        M. Nicolas About, sénateur, vice-président, a dénoncé l’inaction du Gouvernement dans ce domaine. Il a rappelé qu’il avait pris l’initiative d’un amendement imposant au personnel de santé d’être vacciné contre la grippe, dûment voté par le Parlement, mais que le Gouvernement, soucieux de ne pas se fâcher avec les professionnels de santé, avait ensuite publié un décret suspendant l’application de cette obligation.

        1. Et ça alors!!
          Le président Jean-Michel Dubernard, député, a estimé qu’il manque des données scientifiques permettant d’apprécier l’utilité des vaccins. Il a ensuite souhaité savoir quelles sont les relations de la recherche et de l’industrie avec les pouvoirs publics aux niveaux mondial, européen et national.
          Et en plus il était professeur d’urologie !!

          1. Il fut aussi un grand transplanteur d’organe, le Jean-Michel ; et donc quelques idées sur le système immunitaire ; un vilain canard qui connaissait un peu le métier ; aujourd’hui connaissent quoi ?

        2. Probable que ce about-là est aussi sous glyphosate ; en plus du vaccin contre la grippe, pas étonnant qu’il soit aussi con ! Youpie ! Vive le pastis !
          C’est beau la vie de maquis !
          Venez tous dans le Vercors, z’ont l’habitude ici !

  30. Pour le professeur Luc Multigner, expert à l’Inserm : qui cite la robustesse de la dernière étude américaine :
    publiée le 9 novembre dans la revue scientifique Journal of the National Cancer Institute, établissant qu’il n’y a aucun lien entre le glyphosate et les cancers
    Ah super, si c’est un expert qui le confirme pourquoi se priver d’un bon petit coup d’eau glyphosaté 🙂

  31. Voici une argumentation à présenter à ceux qui doutent du lien entre vaccination et déclenchement de maladies auto-immunes.
    J’ai trouvé des articles qui montrent un mimétisme moléculaire entre des séquences de protéines de la gaine de myéline (celle qui protège les nerfs et se fait attaquer par le système immunitaire dans le cas de la sclérose en plaque) et de peptides des enveloppes des virus (utilisés pour créer des vaccins) :
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2275415/pdf/CDI-12-217.pdf
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28189601
    Pour peu que la personne vaccinée soit d’un type HLA prédisposé… ! Rien d’étonnant alors à ce qu’une maladie auto-immune soit déclenchée.

  32. Yo Maître,
    Vous avez un truc inavouable à me demander, un besoin d’énormément d’argent pour me traiter de génie de la médecine, je vois ça louche?
    Ce qui est vrai c’est que ce fameux chlorure de magnésium n’a pas fini de faire parler de lui. La dilution simple à retenir est 20g de poudre sèche à diluer dans une bouteille en verre de 1 litre et garder au frais.
    Traitement d’entretien, une gorgée matin et soir, en cas d’infection saisonnière, toutes les deux heures et espacer si accélération un peu trop transperçante du transit. Simple. Effets secondaires? Diarrhée en cas de trop grande utilisation.
    On raconte que l’épidémie de Chikungunya de la Réunion a été jugulée par introduction de ce produit par deux naturopathes français…
    Qui sait de quelles propriétés méconnues ce produit simplissime est encore paré? D’ailleurs j’en ai remis une petite louche sur aimsib.org parce qu’on m’a emmerdé un modèle de mon enfance, ça m’a donné l’idée de tout mélanger…
    https://aimsib.org/2017/11/21/11-vaccins-nobel-bureaucrates-partie-1/

      1. Quelqu’un devrait proposer de substituer l’aluminium des vaccins par le chlorure de magnésium puisque dans l’article cité précédemment ces deux cations divalents ont le même effet.
        En plus, dans cet article https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4822408/
        les ions magnésiums agissent également par l’intermédiaire de canaux cellulaires spécifiques pour le développement des lymphocytes T impliqués dans la réponse immune.

  33. La Cour Constitutionnelle d’Italie a parlé sur un recours venant de la Région de Vénétie sur la question de l’obligation vaccinale, la conclusion soutient l’action du gouvernement italien :
    http://www.cortecostituzionale.it/documenti/comunicatistampa/CC_CS_20171122143132.pdf
    Traduction rapide Google :
    “Bureau de presse de la Cour constitutionnelle
    Obligation de vaccins légitimes dans le contexte actuel
    Lors de l’audience d’hier, devant la Cour constitutionnelle, ont été discutés
    nombreuses questions de légitimité constitutionnelle promues par la Région Vénétie
    décret-loi n. 73 de 2017, converti en loi no. 119 de 2017 sur le sujet
    vaccinations obligatoires pour les enfants jusqu’à 16 ans.
    Les questions soumises à la Cour constitutionnelle n’ont pas été remises en question
    l’efficacité des vaccinations – attestée par les institutions à ce député
    (Organisation Mondiale de la Santé, Institut Supérieur de la Santé) et depuis longtemps
    série de plans nationaux de vaccination – mais leur mandat, suspendu par la Région
    Vénétie avec une loi de 2007 qui avait introduit un système de prévention de
    maladies infectieuses fondées uniquement sur la persuasion.
    La Cour a déclaré que toutes les questions soulevées n’étaient pas fondées.
    Selon les juges constitutionnels, les mesures en question constituent un choix
    la législature nationale.
    Ce choix n’est pas déraisonnable, car il vise à protéger la santé individuelle et
    collectif et fondé sur le devoir de solidarité dans la prévention et la limitation de la
    certaines maladies.
    La Cour a considéré, entre autres, que toutes les vaccinations rendues obligatoires
    déjà envisagé et recommandé dans les plans nationaux de vaccination et financé par l’Etat
    dans les niveaux essentiels de soins de santé (Lea).
    En outre, la transition d’une stratégie basée sur la persuasion à un système de
    Obligatoire est justifié à la lumière du contexte actuel caractérisé par une
    baisse progressive de la couverture vaccinale.
    Il a également été considéré que la loi de conversion a modifié le décret-loi
    réduire considérablement les amendes administratives et prévoir que,
    en tout cas, devrait être précédé par la rencontre entre les familles et les autorités
    soins de santé afin de faciliter une participation éclairée et éclairée au programme
    la vaccination.
    Enfin, l’absence de vaccination n’exclut pas de l’obligation scolaire
    d’enfants, qui seront normalement inclus dans les classes où les autres élèves sont vaccinés.”

    1. J’ai posé un message chez docdu16 à propos de vaccination et msn, avec le lien adéquat, il trouve l’article particulièrement intéressant et à fait le lien avec MG qui avait lui aussi trouvé des morts cachés dans un rapport.. Je pense que docdu16 à basculé du bon coté.
      https://www.corvelva.it/GSK-Deces-Infantiles

  34. Programme de ratrappage vaccinal pour les enfants de 5 ans non vaccinés ,aux USA :16 vaccins en 1 mois!
    “The CDC has just launched a program that will calculate a catch-up schedule for children who were not vaccinated on schedule. A 5-year-old child who was not previously vaccinated would be required to receive 19 vaccines in one month, including 6 doses of aluminum-containing injections! This catch-up schedule was NOT tested for safety to determine the immediate or long-term risk of neurological or immunological damage.” (own emphasis)
    Centers for Disease Control and Prevention (CDC) = Mafia médicale
    http://crazzfiles.com/new-cdc-guidelines-5-year-old-can-receive-up-to-19-vaccinations-in-one-month/

    1. Mais c’est tout l’article qu’il faut lire et on apprend de belles !!
      Ils sont fous ces Etatsuniens !!!

  35. Bonsoir tertousse
    Il y a quelques je fus contacté par une gentille journaliste de l’EXPRESS au sujet de ma lettre ouverte à Madame BUZYN (visible sur AIMSIB.org)
    Elle voulait savoir si étant réfractaire j’allais faire des faux certificats de contre indication ou !!!
    Je l’ai gentiment envoyée balader je ne fais pas de faux je refuse de faire ces vaccins et les parents qui veulent les faire sont libres d’aller voir un con… frère. Et pour ceux qui ne veulent pas ça va être compliqué.
    Quant au formafesse de mes teurs c’est une caricature de médecin molièresque : ” j’ai raison, je sais, je vais vous dire ce qu’il faut faire et silence dans les y’a pas de débat ”
    Le degré zéro de la connaissance et de la science.
    C’est comment déjà qu’il disait l’autre: “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme”
    Y’A DU BOULOT !!!

    1. Bonsoir docteur. Il va vous falloir des nerfs solides pour résister à la pression et à la “c … ries” confraternelle! Vous allez rire : Je vous suggère un complément alimentaire surprenant dont V. Reliquet et notre hôte ont parlé dans l’article de NEXUS , le chlorure de potassium ! Avec un dosage adéquat , plus de douleur insupportables aux fesses et au genoux durant mes longs trajets en voiture ( région Marseille – Paris et même plus loin) qui m’obligeaient à m’ arrêter tous les 150 Kms en marcher un peu pour faire passer, un séjour des trois jours dans une maison glaciale , à valu une petite bronchite à mon épouse (qui n’en prenait pas) et m’a bloqué net une angine en deux jours (même cause) et surtout je me sens plus “zen”, moins de tremblements et de fébrilité des mains après un entraînement poussé. .. et je pousse !
      Alors, j’étais un peu dubitatif sur la question, mais les résultats sont là. Alors pour la “zenitude”…
      Ceci n’était pas une consultation , lol.

        1. Erreur scripturale. Habituellement je me relis et là je n’ai pas relevé, il s’ agit bien du chlorure de Magnésium, tout le monde aura compris. Parfois la correction automatique se prend des aises. Mille fois pardon…

          1. Salut,article intéressant concernant les diverses formes de magnésium,l’hydroxyde de magnésium(ou hydrate de magnésium),le “chlorumagène” du docteur Martin du Theil en particulier,qui permet d’assimiler le chlorure de mg à “l’état naissant”…voir le le 2ème article(“à propos du chlorure de magnésium”)de la page ci-dessous..
            Livre du docteur du theil dispo en pdf dans ce même article http://silicium.blogspirit.com/magnesium/ .
            Bonne journée!

      1. Chlorure de potassium? Ne s’agirait-il pas plutôt de chlorure de magnésium.

      2. Salut Inox,
        Juste par curiosite. Dans les articles de Nexus, il est question de chlorure de magnesium en IV. Tu as essaye ca aussi ou c’etait par voie orale ?

        1. @@akira. C’était par voie orale selon le dosage que j’ai lu sur le net, sur amessi et d’autres sites, 20grs pour 1 litre dans une bouteille de verre, dosage indiqué sur le sachet d’1 kg acheté en bio, 20 cl 3 à 4 fs par jour pendant 5 js en attaque et ensuite 2 fs j la 15ene suivante . Suis pas chez moi actuellement, je n’ai pas pu emporter ma bouteille substituée par des doses en cachets, 1 par j. Après , de retour dans mon cocon, j’arrêterai. Repos, me mefie des coliques nefretiques…
          Euuuh, un conseil : rajouter de l’eau ou du jus de legume (bio) dans le verre, le go sera moins amer, un peu comme un jus trop salé, ca passe mieux. Amitiés aimsibiennes.

  36. Au lieu d’insister sur la couverture vaccinale, notre ministre de la santé devrait s’intéresser à un vrai problème de santé publique, le fructose surconsommé : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5663253/
    Il est question de pénurie de foie gras pour les fêtes de Noël. Pourquoi en manger puisque nous le fabriquons à force de consommer tous ces produits alimentaires ultra-transformés enrichis en fructose ! 😉

    1. Dans triglycérides (=le gras du foie gras) on entend Glycérol qui est une demi molécule de sucre simple (glucose ou fructose) mais ce n’est pas pour ça que le fructose se transforme directement en triglycérides dans le foie, c’est parce que le foie aspire au premier passage toutes les molécules de fructose qui passent, sans l’aide d’aucune hormone ni d’autre chose. Les deux fabricants de triglycérides sont donc le fructose (directement) et le glucose (grâce à l’hormone pancréatique). Le sucre est composé de fructose + Glucose, ça donne une idée de son pouvoir maléfique quand il est ajouté sous forme raffinée. En présence de fibre, le sucre ne donne pas de foie gras, car les oies qui mangent de l’herbe n’ont pas de foie gras.
      Question : pourquoi la bière consommée à jeun donne la stéatose hépatique alors qu’elle ne contient plus de sucre qui a fermenté ? Serait le peu d’éthanol ? où il y a autre chose ?

      1. Le maïs est la substance hépato-toxique préférée des fabricant de foie gras…
        Mais les oiseaux migrateurs se font un beau foie gras avant de démarrer leur long voyage…
        C’est compliqué la nature…
        Au pays de la châtaigne, y faisaient du foie gras avec…
        Sont sympas les canards !
        J’aime bien le foie gras, l’hiver au coins du feu, avec un blanc pas trop musclé et un peu (pas trop) sucré ; certains Savoie font l’affaire !

        1. C’est vrai que nos oiseaux font leurs réserves mais eux épuisent ces réserves de gras pendant l’hiver et la migration contrairement à nous qui consommons, consommons… et donc préservons notre réserve de gras hépatique, à moins d’adopter un régime alimentaire sain et sans excès.

        2. Un Vouvray demi sec de Foreau Clos Naudin et c’est l’extase !!!

      2. Dans le cas de la bière c’est l’éthanol qui est en cause. Il y a deux types de stéatose hépatique, une alcoolique et une non-alcoolique.

  37. Les 3/4 des médecins sont POUR l’obligation vaccinale.
    Ils défendent leur pouvoir médical et n’acceptent pas que des gens de la Société civile viennent participer aux débats du bien fondé de leur pouvoir vaccinal.
    C’est un retour au Moyen-Age. L’Église médicale va bientôt envoyer ses grands Inquisiteurs pour exterminer les mécréants!

    1. En fait, 3/4 ce n’est pas beaucoup pour un début…
      Quand j’ai commencé à questionner le statines, c’était 99% pour !
      Revenez m’écouter le 28/11 sur ARTE ; je vais essayer d’expliquer pourquoi avec 3/4 ils sont foutus d’avance ; j’espère que le Général d’Armée teuton qu’on m’envoie me laissera m’exprimer !

      1. Esperons… que le format de l’emission vous laissera la parole.
        La derniere fois c’etait limite limite…

      2. Espérons en effet. Tentez un discours/exemples différents auxquels il n’aura pas été préparé.

  38. Mais si ça existe docteur, puisque c’est écrit !Vous savez ce qu’on dit : Les écrits restent , le paroles s’envolent ! En bout du compte lorsque tout le monde se réveillera, on lui refera lire ses écrits.

    1. En complément du rapport final de la Commission mondiale pour la certification de l’éradication de la variole :
      20 Sept.1953 OMS:”Les efforts pour controler la Polio sont en echec complet”
      Elle comdamne toutes les injections à large échelle.
      September 20, 1953, The United Nations World Health Organization Committee reports, “Efforts to Control Polio Complete Failure” and condemns. any large scale intramuscular injections.
      M’ame Buzyn ,la menteuse, aime bien se référer à l’OMS!

  39. On a bien compris que l’obligation vaccinale s’impose aux parents…
    S’impose t elle au medecin? Un médecin soupçonneux du bénéfice réel doit il vacciner ou a t elle une clause de conscience ?

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 396 +1 eme commentaire.