Congrès Annuel de l’AIMSIB le 13 janvier 2018

 

Retrouvons-nous à Lyon le 13 janvier 2018.

Une matinée consacrée à la controverse vaccinale avec Michel Georget comme invité d’honneur.

Une petite après-midi pour la prévention des maladies cardiovasculaires.

Toute une journée pour se tenir chaud ensemble face à l’adversité !

86 réflexions au sujet de « Congrès Annuel de l’AIMSIB le 13 janvier 2018 »

  1. MT

    Encore une histoire de consultation (d’anesthésie) intéressante…
    Un patient me demande ce que je pense du vaccin contre la grippe… On venait de discuter de l’ordonnance de sa femme, absolument terrifiante et de fil en aiguille, on a sympathisé.
    Je lui ai dit ce que j’en pensais, Cochrane, tout ça…
    Il a explosé en disant à sa femme: « ah! tu vois!!! » et là il me raconte son histoire.
    La dernière fois qu’on l’a vacciné contre la grippe, il a fait un pemphigus bulleux.
    Errance diagnostique pendant des semaines, son état s’aggravant de jour en jour; on l’a même suspecté de se faire ses lésions lui-même en lui parlant d’automutilation quand il a émit l’hypothèse que le vaccin était responsable de son état (pour lui, aucun doute mais tous les médecins se sont braqués).
    Il a finalement trouvé un médecin à Bordeaux qui a d’abord fait le bon diagnostic de pemphigus puis a clairement établi un lien entre le vaccin contre la grippe et sa pathologie auto-immune.
    Il est depuis formellement contre-indiqué à toute vaccination.

    Il y a quand même des médecins qui réfléchissent, merci!!!

    Mais il me disait être avec sa femme « harcelés » par les courriers de l’assurance-maladie, les médecins, bref tout le monde au point qu’il avait l’impression de devoir se justifier alors que ce vaccin lui a coûté très cher…

  2. EWid

    Merci pour votre réponse, je tiens à préciser que :

    1/ je n’ai pas demandé d’avis ni de consultation

    2/ je n’ai pas demandé l’évaluation des compétences d’un médecin en particulier

    3/ votre formulaire de contact comporte l’option « Objet : Adresse d’un confrère (lieu indiqué) » sinon je ne me serais pas permis de faire cette requête

    4/ je ne vois pas en quoi le fait qu’un médecin en conseille un autre est une atteinte à la déontologie et au devoir de réserve, d’autant plus que vous auriez pu me répondre en privé via mon email

    Capitaine, mon père a failli crever d’une hémorragie cérébrale pour les mêmes raisons, il est de mon devoir de tout faire pour que cela n’arrive pas à mon beau-père.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : EWid

      Excusez-moi.
      La question vaccinale me rend « nerveux »…

      Il faut que je change l’option « adresse d’un confrère » ; car ce n’est pas gérable.
      Un blog est un lieu public où on ne peut pas renseigner n’importe comment ; le COM veille…

      Cela dit, prescrire des anticoagulants (à doses anticoagulantes) pour une FA est assez banal bien qu’il s’agisse d’un défi difficile : 1) la FA se complique (assez) souvent d’AVC ischémique ; 2) les anticoagulants se compliquent (assez) souvent d’hémorragie… On est « entre deux risques » et l’attitude médicale devient presque philosophique. « D’abord ne pas nuire » diraient certains ; « prudence » diraient d’autres…
      C’est au patient et à la famille de voir comment procéder.

      Mais il y a d’autres questions qui sont du ressort de cardiologues « conventionnels » ; par exemple : peut-on espérer « réduire » cette FA ?
      Dans l’Orne, je ne connais personne.

  3. Ricomart

    Monsieur,

    Mais que s’est-il passé au congrès de l’Aimsib le 13 janvier dernier ? Rien, pas une seule info sur le MdL News, ni sur l’Aimsib Télégraphe ! Evidemment dans nos campagnes profondes nous avons eu vent, par la bise locale, de quelques vagues insinuations où les ragots l’ont disputé aux bruits de couloir, rhodanien cela va sans dire. Ainsi, de sources mal informées, nous avons pu entendre dire qu’un grand chaman indonésien avait endormi l’assistance pour, bien entendu, procéder à un lavage de cerveau pour une meilleure réception de toutes les assertions complotistes. Qu’un couple de chtis obèses auraient fait un défilé en chemises cintrées. Qu’une ancienne péripatéticienne lyonnaise se serait convertie sur place au christianisme. Qu’on aurait bu bio et très peu mangé. Que les lanceurs d’alertes n’aiment pas les micros. Qu’une horde médiatique se pressait aux portes fâchée de ne pas avoir été accréditée. Qu’un homme de loi aurait fait un spectacle hilarant fortement applaudi. Que des cinéastes vous courent après pour vous faire signer de mirifiques contrats d’exclusivité. Et que tout ceci devrait être mis en ligne, un jour peut-être ?
    Monsieur, des explications, un communiqué de presse, des témoignages s’imposent !

    Merci par avance,
    Un de vos fidèles lecteurs

    1. Francoise 2cb
      En réponse à : Ricomart

      @ Ricomart

      Ah… la rumeur… qui nous laisse sur notre faim…. ce jeûne d’infos… insupportable pour moi également… et nous voilà ensemble Rico, au purgatoire des insoumis ;-) bien fait pour nous, nous n’avions qu’à nous précipiter à THE event, of THE W.E… incapables que nous fûmes de faire les choix salutaires, ceux qui dessinent le monde de demain et orientent positivement celui dans lequel vivra Junior.

      Jusqu’à moi sont bien arrivées aussi de vagues rumeurs… trop énormes pour avoir grand fondement, me semble-t-il…. mais z’enfin, je vous en soumets ici l’intégralité…. voyons ce que nous pouvons faire de toutes ces bribes apportées par des vents… contraires?
      Un médecin statinophobe (et ch’ti!) chantant du Brassens au point d’en monter un spectacle… était-ce après ou avant le défilé que vous rapportez… j’ignore la chronologie des faits… mais ça semble un peu « gros » quand même, non?…
      Un Maître (non, pas chanteur, lui, apparemment!) un homme de loi donc -était-ce aussi celui dont vous parlez?- aux allures et tenue de géologue (apparemment, si, ça existe!) qui propose une D.M. largement amendée par une consommation quotidienne de choucroute… Intéressant! Ma douce moitié (qui est à moitié allemand) s’est révélé fasciné par ce qu’il juge être une amélioration probante et de nature à lui faire adopter cette nouvelle Diet.Med d’un genre tout particulier. J’ai ouï dire que de nombreux labos de recherche se sont lancés -dès cette semaine- dans une réflexion pour implémenter au plus vite des études randomisées et en double aveugle (tout le tralala de la bonne science, quoi), pour voir l’effet chez des populations à risques divers (vaccinés versus non vaccinés, HDL, LDL faible-fort et toutes ces combinaisons possibles et facteurs de risques croisés)… tant le bonhomme et sa choucroute alsacienne furent convaincants. Le même voulant construire un monde où l’humour serait l’arme principale pour déconstruire toutes les croyances… une guerre de cette façon-là, j’avoue que je suis prête moi-même à revoir toutes mes réserves et à adhérer sans retenue à cette doctrine d’un genre lui aussi assez nouveau, qui me semble extrêmement prometteur !
      Et des adeptes de ce blog et donc adeptes (déclaratifs!) de la Diet.Méd., consommant terrines et saucissons chauds dans de bons restaus lyonnais… le tout en catimini évidemment… avant l’arrivée (et après son départ) de notre bon Dr MdeL… ça vous semble plausible, à Vous?

      Enfin, on en dira c’qu’on voudra… j’adule toutes les personnes qui apparemment ont filmé toussa et qui nous feront vivre un rattrapage de l’intégralité de ces très, très précieux moments <3

      1. Ricomart
        En réponse à : Francoise 2cb

        Ah voilà, voyez vous-même, Monsieur, comment maintenir dans l’ignorance est cruel ! Madame Françoise qui, comme moi, souffre des affres du vent du nord est perturbée par tout un ensemble de phénomènes acoustico-météorologiques.
        La choucroute, par exemple, qu’un funambule aurait vantée lors du dernier congrès de l’Aimsib, est-elle recommandée dans le cadre de la diète méditerranéenne ? Je crois me souvenir qu’à votre lecture, vous nous aviez parlé des bienfaits du chou qui, débarrassé de sa part porcine, aurait quelque interêt. Ainsi ne peut-on dire qu’une choucroute de la mer, dont nous aurions pris soin de séparer de sa sauce au beurre, pourrait tout à fait s’inscrire dans le nouveau régime méditerranéen et ainsi confirmer l’excellence d’un funambule du barreau ?
        Maintenant, je comprends parfaitement que quelques étudiantes Dichonnaises aient pu avoir raison de votre forme olympique. De mémoire celles-ci ont la particularité d’être terriblement piquantes, ce qui explique sans aucun doute ce besoin de repos consécutif après de si âpres expéditions universitaires.
        Il n’en reste pas moins que votre public se languit de savoir ce qui s’est réellement passé le 13 janvier dernier ? Est-il vrai que vous avez chanté du Brassens avec un statinophobe notoire ? Qu’un sombre trafic de saucisses de Morteau s’est organisé dans votre dos ? Qu’il a été décidé que l’humour serait l’arme d’excellence de l’aimsib ?
        De grâce Monsieur, nous n’en pouvons plus, racontez-nous ce que vous avez vu, ce qui s’est dit durant cette journée d’exception !
        Merci.

Commentaires : page 3 sur 3«123

Les commentaires sont fermés.