Crise à l’Agence du Médicament en Juin 2016

 

Selon des Médias très opportunistes [nos amis très pro-statines du Figaro...], il y aurait crise à l’Agence du Médicament, ladite ANSM… Tiens donc !

J’écris « opportunistes » parce que je n’ai aucune illusion sur ce média et sa section santé et médecine. S’ils se plaignent aujourd’hui de l’Agence en question, c’est probablement que quelques requins du même bord politique vise un ou plusieurs postes enviables pour lui-même et ses meilleurs amis.

Ça sent la fin de règne ; la droite tabasse la gauche via Le Figaro comme si ce fut mieux du temps de la droite, et vous connaissez la suite ; les successeurs ne seront pas meilleurs [c'est le système qui est gravement malade] et ensuite la gauche tabassera joyeusement la droite.

Sans entrer dans une discussion politique « oiseuse », il fait peu de doute que la désespérance actuelle de la population française (en moyenne car certains y trouvent leur compte) trouve sa source principale dans l’absence d’alternative crédible dans un contexte politique et économique normé : on a vu la droite et on a su qu’en penser ; on voit la gauche et désormais on sait qu’en penser…

Retour aux symptômes, l’Agence du Médicament et sa crise.

Le plus amusant c’est que les « tabasseurs » d’aujourd’hui et ceux de demain ont (et auront) fortement raison de tabasser… Car ce système est effectivement gravement malade, du moins en apparence. Que veux-je dire ? Simplement que la maladie n’est qu’apparente ; ce n’est pas une vraie maladie. Ce système fait ce qu’on lui demande de faire : protéger les intérêts de l’industrie [ou selon le discours ambiant : aider la recherche thérapeutique qui coûte très cher] et les profits du business du médicament ; tout en disant (proclamant) qu’il protège les patients et les familles.

La société spectaculaire et marchande dirait Tonton Guy.

Et, en parallèle, une médecine spectaculaire et marchande, dirait Tonton moi-même : on fait semblant de soigner à grand frais des maladies qui n’existent même pas… oups !

En attendant, nous pauvres bougres, nous regardons ce ring avec étonnement.

Pour quelques infos récentes (se boucher le nez), voir là par exemple :

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/06/14/25097-crise-majeure-lagence-medicament

Nous apprenons donc que les rats quittent le bateau, l’organigramme est décimé selon la journaliste. Certains rejoindraient directement (pas même une petite halte « sabbatique ») l’industrie du médicament laissant penser (mais c’est trop compliqué pour la journaliste) que des relations intimes existaient depuis longtemps entre ces fonctionnaires au-dessus de tout soupçon et le secteur privé. Oups !

Caricature !

On apprend aussi que de brillants scientifiques se plaindraient d’un certain manque de respect à leur égard au sein de cette chaude institution et que ces brillantissimes sujets auraient songé à démissionner… Ah ! Bon sang ! Quelle perte ! L’institution ne s’en remettra pas, sans eux le navire va sombrer ! Retenez-les, ils ont déjà empoigné la bouée-canard et vont sauter…

On apprend enfin [attaque typiquement politicienne] que la ministre de la Santé ne contrôle plus rien en matière de politique du médicament en France. Ah Bon !

Parce que un ministre un jour (ou quelqu’un d’autre peut-être) aurait contrôlé quelque chose à propos des médicaments ?

C’est grave, docteur ? J’abrège.

Pour ceux qui n’auraient pas compris, je précise que tout ça c’est de la littérature, QUE de la littérature et qu’il se trouve que Tonton moi-même aime bien la littérature… Donc, j’en fais !

C’est grave, Monsieur le Président ?

 

 

 

 

 

126 réflexions au sujet de « Crise à l’Agence du Médicament en Juin 2016 »

  1. Ode.D

    Je vous lis presque tous les jours…je n’interviens pas ou plus…mais tout cela est dramatique !
    Je passe les videos du Prof Joyeux…j’en fais parvenir à ma fille pour son bébé qui à 6 mois 1/2 est encore un peu allaité…ouf !!!
    Mais qui doit aller en crèche en septembre.
    Les vaccins, la « mal bouffe  » tous ces lobbyistes….toutes ces « zones » en bordures des autoroutes, ect…ect…où allons nous ? Et nos petits enfants ?
    Les agriculteurs…la base de notre nourriture est polluée…mais le monde devient fou !
    J’habite une région encore un « peu » protégée mais qui commence à être très touristique…nouvelles routes ect ect…moins de verdure, moins de petits producteurs…!!!
    L’argent a plus de valeurs que les valeurs morales !!!
    Pauvre de nous….

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Ode.D

      Nous sommes au bord du précipice…

      Mais ce n’est pas la première fois, l’Humanité adore ça ; ça fait partie peut-être de la régulation de la population mondiale…

      Restons calmes et optimistes, car ce n’est pas la dernière fois

  2. Emilio

    Selon cet article, il semble que la production de Infanrix Hexa reprenne :

    http://mobile2.tdg.ch/articles/57873b74ab5c3731c4000001 (article tribune de Genève)

    Sauf que c’est probablement faux puisque GSK suisse vient de mettre à jour son document présentant la disponibilité des vaccins en Suisse et que ce document indique que la disponibilité est « en discussion » pour fin juillet cette fois-ci. Mais il fallait rédiger un article rassurant pour embrouiller tout le monde…

    http://www.glaxosmithkline.ch/media/556915/supply_gsk-vaccines_f.pdf

    Évidemment, selon l’article de la tribune de Genève, le problème de l’indisponibilité de ces vaccins est tellement grave qu’il faut faire des stocks pour éviter que ça se reproduise, voir importer des vaccins insuffisamment connus pour A TOUT PRIX injecter le « précieux » vaccin aux petits …

    Pour moi, il me semble que l’important est surtout de savoir POURQUOI GSK a arrêté la fabrication ?

    Le vaccin était-il insuffisamment inactivé ? Contaminé par un virus tumorigène ou pas ? Contaminé par des ingrédients non-biologiques mal dosés (conservateurs ou adjuvant) ? Victimes d’un acte de malveillance ? Parce que des informations confidentielles montrent que le nombre de décès de nourrissons est supérieur après vaccination ?

    En France on voudrait vraiment lancer une campagne pour faire « reprendre confiance dans la vaccination » alors que nos autorités sanitaires sont aussi negligeantes et incapables de même seulement INFORMER les gens de ce « problème » ?

    Mes critiques contre la vaccination obligatoire sont-elles réellement excessives ?

    Il FAUT lever l’obligation vaccinale. L’obligation vaccinale consiste à confier le corps d’enfants bien-portant à des guignols incapables de nous informer correctement … On ne peut pas obliger les gens à s’en remettre intégralement à ces « experts » incapables de la moindre transparence. Nos politiques ne valent pas mieux en étant prêt à retirer une partie de la responsabilité parentale des français pour la confier aux laboratoires pharmaceutiques…

    Marre.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Emilio

      Aux dernières nouvelles (Conseil de l’ordre des pharmaciens), les pharmaciens sont « sur les rangs » pour aider à lutter contre cette incroyable tendance à ne pas vacciner les enfants ; couverture vaccinale en baisse constante dans presque tous les pays…
      Les pharmaciens vont nous sauver de toutes les maladies infectieuses ; et aussi cancéreuses ; et même du cholestérol…

      Oui, ce n’est pas un lapsus, certains proposent très sérieusement un vaccin anticholestérol

      Voilà un « petit monde », comme disait un écrivain anglais dont j’ai oublié le nom [un confetti du 14 juillet en cadeau à celui ou celle qui s'en souvient !], dont il faut certainement se méfier…

    2. MARCEL
      En réponse à : Emilio

      Au sujet de GSK j’ai déjà fourni l’information concernant le lobying effectué par cette société auprès de députés, sénateurs et autres fonctionnaires de l’administration, Après cela on ne peut pas s’étonner de la suite donnée à certaines pétitions qui ont recueilli un très grand nombre de signatures.

      Difficile de concilier carrière et défense des intérêts des chers électeurs.

      https://www.crashdebug.fr/actualites-france/6564-le-club-avenir-de-la-sante-23-annees-de-lobbying-pharmaceutique-intensif

      Il n’est pas inutile de rafraîchir les mémoires. Bis repetita placent.

      1. phil
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Oui mais il est sincère, culpabilisé d’avoir « tout gagné » il cherche désespérément un sens à sa vie et ne l’a trouvé que dans l’aide aux + démunis.

        il croit donc réellement faire oeuvre humanitaire, mais si l’on considédère que dans le tiers ou quart monde, des millions de personnes meurent faute de vaccins, alors oui là il fait réellement – et à ses frais – oeuvre humanitaire

          1. phil
            En réponse à : chevalier

            Bien sûr

            Intrigué par les réactions de haine suscitées par le Monsieur, j’ai été amené à me pencher sur les articles de presse le concernant. Savez-vous qu’en France 95% de la presse est entre les mains de la gauche ? Aussi n’avons-nous plus affaire à de l’information, mais à une permanente désinformation haineuse. Dans le genre, Mediapart est d’ailleurs 1 cas d’école passionnant pour un psy…

            Bill Gates un gentil ? Mais non voyons, vous êtes naïf, vous ne savez pas la vérité, c’est un homme qui – en coulisse – oeuvre pour big pharma, Monsanto, fait travailler des enfants pour fabriquer les puces de ses engins, éradique des maladies qui n’existent plus, participe à la grande arnaque du SIDA, et n’a qu’un seul objectif : blanchir son argent (sale ça va de soi) en investissant dans des fondations « exonérées d’impôts » ou de droits de succession…

            Bref ce n’est pas au Christ que l’on a affaire mais à l’Antéchrist, une sorte de Machiavel, génie du mal, faux, retord et sans scrupules, et dont l’unique objectif est de faire des sous, toujours des sous, encore plus de sous !

            Ainsi est-il caricaturé par une armée de jaloux (ce n’est pas parce qu’ils sont majoritaires qu’ils ont raison, ça ne vous rappelle rien ? ) dont la grande souffrance est de ne pas avoir sa dimension. Alors en effet, ça fait du monde !

            Au-delà des comptabilités malsaines (et dont l’objectif n’est que de compiler les failles obligatoires d’un système), c’est à l’homme qu’il faut faire confiance, et à sa sincérité.

            Mais voilà qui est trop pour l’armada de cyniques qui nous entourent, et qui viennent ici clamer la « Médecine bienveillante », tout en étant, de leur côté, on ne peut plus malveillants…

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : phil

            Je propose d’en rester là avec Bill Gates ; car la discussion (quoique passionnante) prend des airs politiques qu’il est préférable d’éviter sur ce site conçu pour aider les souffrants et les indécis et pas pour « énerver » ou exciter…
            Merci de comprendre !

            PS : ce n’est pas une censure évidemment mais il est mieux que nous restions dans nos domaines ; c’est déjà très « excitant » (voyez la question des vaccins…)

          3. Jean-Marc REHBY
            En réponse à : chevalier

            Tout n’est pas noir , le Monsieur a mis qlq millions de dollars pour vacciner les enfants africains contre la rougeole par exemple qui tue plusieurs millions d’enfants en Afrique tous les ans. Alors qu’elle était parfaitement bénigne chez nous.
            bo,n on en reste là avec l’homme porte qui a fait fortune avec des fenêtres !!!

      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Permettez moi ce petit trait d’humour … triste : Il ne s’agit pas du » Petit monde de Don Camillo » dans lequel  » Le retour de Don Camillo », il porte une énorme croix pour ne pas perdre le fil avec « Jesus ». ! Nous, nous portons notre croix de patients survivants, de cobayes, d’intoxiqués, de manipulés, tout cela grâce à des fils tissés par Bill Gates et Cie, les nouveaux Dieux modernes, tout puissants qui pour racheter leurs péchés, leurs doutes, s’investissent ou plutôt investisse dans l’humanitaire carne nous trompons pas ( je crois qu’on a déjà évoqué cela dans le fil d’un billet) cela lui rapportera beaucoup en fin de compte…
        Certains ne font rien sans rien, chassez le naturel ….

        1. phil
          En réponse à : Inoxydable

          ça c’est la même parano (mal intentionnée) de l’autre fois : Bill Gates a TOUT donné, et pas pour investir, mais par amour

          évidemment ça te scocthe

          1. phil
            En réponse à : phil

            le Net (et les médias roses/rouges) sont garnis d’articles expliquant pourquoi il est méchant le Gates, ce qui est de la pure contre propagande. On peut critiquer oui, mais les mauvais, les méchants, et ici on n’est pas en reste pour le faire. Mais quand on critique sans preuves et par pure jalousie, alors cela devient révloltant, et il faut redresser la barre pour que le blog ne soit pas complice de désinformation. Je suis désolé mais j’y tiens

            http://www.lesaviezvous.net/societe/celebrites/bill-gates-a-fait-don-de-plus-de-la-moitie-de-sa-fortune-totale.html

          2. Inoxydable
            En réponse à : phil

            Aaaah Phil. Ne me laissez pas croire que vous êtes un adorateur du « Veau d’Or » ou un grand naïf. Bien sûr le Bill est un philanthrope, j’ai lu votre lien. Mais allez sur ce lien :
            « Bill Gates est-il le pous grand donateur du monde
            http://www.consoglobe.com › Développement durable
            ou celui-là :
            Bill gates Philanthrope ? Oui mais pas trop… AgoraVox le…
            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bill-gates-philanthrope-oui...
            dont je cite quelques petites phrases :
            Extrait :Le journaliste ( du Times )trouve toute relative la générosité des milliardaires. Pourquoi ? Parce que, comme il l’explique, si les Gates font don de presque toute leur fortune, ils ne dépenseraient en fait que les intérêts et les dividendes. En d’autres termes, on ne touche pas aux 67 milliards de la Fondation. Ils sont confiés, à l’instar de grosses multinationales cotées en bourse, à un fond d’investissement qui les fait travailler dans des centaines de sociétés et ainsi générer d’autres millions de dollars. De cette manière, le capital reste intact. »
            « …certaines des dites entreprises ont une éthique qui laisse à désirer, se plaçant même à l’opposé des valeurs que défend la Fondation Gates. Plus grave » … « des milliards de dollars sont investis dans l’industrie de l’armement »
            et cela :
            « L’objet du scandale est sans doute la relation entre le milliardaire philanthropique et la firme Monsanto. 5 anciens employés de Monsanto travaillent aujourd’hui pour la Fondation, dont Rob Horsch, en charge de l’agriculture et des OGM pour la fondation. »
            Lisez tout l’article, ça nous intéresse tous !
            Enfin, en ce qui concerne les droits de successions aux USA, ils ne sont pas les mêmes qu’en France le lien de parenté ne joue pas, l’ Etat a tous les droits et si je ne me trompe pas, il y a tout avantage pour un milliardaire  d’investir dans une « association caritative » , quasiment intouchable et dont les membres peuvent être de la famille et en retirer des bénéfices…
            Par ailleurs dans l’un de ces deux articles le couplet sur la Poliomyélite rejoint plutôt ce qui a déjà dit sur ce blog :
            « Le nombre de cas de poliomyélite a diminué de plus de 99 % depuis 1988, passant de 350 000 à 650 cas notifiés en 2011. « Il veut éradiquer le Poliomyélite dans le monde avec des vaccin , mais c’est déjà fait !!! Et que je sache, sa fondation date de l’année 2000, comment a-t »il fait pour juguler cette maladie ? En vaccinant tpout l’Afrique, le reste du monde dit pauvre ? Quel Labo fournit les vaccins, qui a investit dedans ?
            Conclusion personnelle : la philanthropie devient le cheval de Troie du business.

  3. Jabeau

    Une agence est en crise, une autre nous est née.
    Créée le 1er mai 2016, une nouvelle agence nationale réunit l’Inpes, L’inVS, l’Eprus et l’Adalis sous le nom ‘Santé Publique France’ (http://www.santepubliquefrance.fr/). Elle fait d’ailleurs appel à candidature pour la constitution de son conseil scientifique. Site officiel émanant des pouvoirs publiques de la République Française.
    Rien à voir avec http://www.lasantepublique.fr/, site édité par la société ‘Frontline Publishing LTD’ basée à Hong Kong. Ce site fourmille d’informations indiscrètes sur l’état de notre santé, de nos médecins, de nos pharmacies… Pourquoi baser ce site à Hong Kong ? Qui est derrière ?

    1. Inoxydable
      En réponse à : Jabeau

      dans le premier lien que vous citez il est intéressant de cliquer sur le « panonceau » Concertation citoyenne » et ensuite sur le lien : info@concertation-vaccination.fr .
      puis sur : Communiqué de presse du 4 juillet 2016 et enfin sur les deux liens dans ce communiqué :
      •Programme Jury citoyen – Session 1
      •Programme Jury Professionnels – Session 1
      On y annonce les programme des journées, les noms des participants y compris ceux du « contre par ex.
      - Jean-Pierre JOSEPH, de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations
      Affaire à suivre donc, on verra les comptes rendus…

  4. aubepine

    Bonjour,

    En kiosque, NEXUS n° 105 (juillet-août) … très intéressant ! … comme toujours !
    Peut-être l’avez-vous déjà découvert ?

  5. Emilio

    J’avoue ne pas être vraiment scotché par Bill Gates.

    Je ne suis pas scotché par quelqu’un qui a imposé son système d’exploitation en tuant toute concurrence (à part Apple) et qui a d’ailleurs été condamné par les lois antitrusts pour avoir imposé à marche forcée son système d’exploitation Windows et son navigateur Internet Explorer.

    Je ne suis pas scotché par quelqu’un qui a collaboré avec le gouvernement US dans le cadre du programme PRISM (surveillance de masse) et qui se moque tellement de ses clients qu’il a décidé de supprimer toutes demande de mot de passe ou d’autorisation de l’utilisateur pour mettre à jour Windows 10.

    Je ne suis pas scotché par quelqu’un qui a menti sur la concurrence que representait Linux par rapport à Windows (voir documents de Halloween Linux).

    Windows est le fossoyeur de votre vie privée… accompagné par ses amis Google, Yahoo, Facebook, Skype etc (une seule société n’a pas collaboré au programme PRISM : Twitter).

    Je m’interroge toujours le prétendu patriotisme de nos politiques lorsque je constate qu’il adore nous parle des migrants qui nous envahirait … tout en refusant de prendre en compte que chaque ordinateur français (à part ceux de la gendarmerie qui a choisi Linux) est infecté par un mouchard américain appelé WINDOWS, mais aussi Google etc

    https://m.nextinpact.com/news/95597-la-nsa-sest-livree-a-espionnage-economique-et-industriel-france.htm

    Pas étonnant que la carrière de Bill Gates se termine en faisant don de sa fortune pour aller vacciner les gentils petits enfants pauvres.

    Non, pour moi Bill Gates n’est pas un gentil … il existe un moyen d’echapper à la pieuvre Microsoft : installer Linux sur son ordinateur.

    1. ricomart
      En réponse à : Emilio

      Comment préférer un marchand plutôt qu’un autre ? Qu’il s’appelle « Fenêtre », « Pomme » ou « Noyau » dans le monde de la marchandise tout est réduit à une valeur d’échange ou à une valeur d’usage ! L’ère du Cybernanthrope, que nos aînés nous prédisaient, est là et bien là. Nous faisons et ferons avec, mais sans partage ni compassion. De là à choisir le moins pire ? Prenons le règne marchand aux mots : faire du monde un paradis terrestre !
      Santé et critique méditerranéennes

      1. Emilio
        En réponse à : ricomart

        Il n’y a aucun paradis terrestre possible dès lors que l’on touche à la vie privée… ça se passe à 2 niveaux :

        - il y a d’un côté les marchands qui touchent à la vie privée pour affiner leur démarche commerciale
        - il y a de l’autre côté ceux qui touchent à la vie privée pour CONTROLER les individus.

        Windows a trempé dans la seconde catégorie, ce qui n’est aucunement le cas de Carrefour, Renault, de l’épicier du coin ou du vendeur itinérant…

        Depuis cet attentat à Nice, le débat politique concernant la surveillance de la population (et son corollaire = le contrôle de cet même population) a été relancé comme jamais, avec une véritable dimension dictatoriale. Désormais la lutte contre le terrorisme ne devrait passer que par la surveillance de masse. A part quelques personnes du côté de EELV, plus aucun politique n’a la moindre réserve concernant ce point. Il s’agit maintenant de « ficher S » n’importe quelle personne qui apporterait le moindre commentaire « islamiste », ce fichage se faisant de manière administrative sans la présence d’un quelconque juge. Il faut faire de la « prévention » le moteur de cette « lutte » contre le terrorisme. Ça me fait furieusement penser au film « Minority Report » dans lequel des médiums indiquent les noms des personnes à arrêter avant qu’elles commettent un crime, les médiums étant remplacés (dans le monde réel) par les experts (en médecine ou en terrorisme). Le moteur de cette volonté de surveillance (ou des multiples « actes de prévention » à faire en médecine) ? C’est la prétendue possibilité d’approcher le RISQUE ZÉRO, c’est à dire exactement le même moteur que celui qui justifierais de fouler du pieds la liberté des individus en les vaccinant contre leur volonté. On ne hiérarchise plus les risques qui pèsent sur les individus… on les contraints à obéir.

        La vie privée est le préalable à toutes les autres libertés. Personne ne dit ou ne fait les mêmes choses s’il est ou pas sous surveillance (celle de son employeur, de son conjoint … de la police !). Le débat politique parle d’instaurer une dictature dans laquelle on fiche, on assigne à résidence, on fait porter des bracelets électroniques SANS L’INTERVENTION D’UN JUGE et les gens ne sont pas émus parce qu’ils sous l’émotion des derniers événements niçois ou parisiens. Les gens révoltés sont unanimes pour que la plus grande sévérité soit appliquée vis à vis de ces « terroristes » sans prendre conscience qu’ils seront eux même menacés par ces même lois liberticides qu’ils s’apprêtent à soutenir.

        Aujourd’hui, on prétend pouvoir réduire le risque terroriste en surveillant tout le monde. Sauf que la surveillance s’est fortement renforcée et par 3 fois, notre pays a été frappé par des attentats. Le principe de la surveillance de masse est le même que celui de la pêche au chalut pour attraper un petit poisson bien spécifique… à la différence que si l’on connaît les systèmes de navigation anonymes ou de chiffrement, on sait que ceux qui ont réellement quelque-chose a se reprocher passeront entre les mailles du filet.

        Le risque zéro n’existe pas. La société est malade (en politique comme en médecine) de ces gens qui prétendent être capables de nous faire atteindre ce « risque zéro ». Le risque zéro n’a jamais existé et n’existera jamais. Par contre, comme les gens sont ému par les attentats, ils sont prêts à être privés de leur liberté au nom de ce sacro-saint « risque zéro » qu’il faudrait atteindre coûte que coûte. Quand un enfant décède de la diphtérie en Espagne, on utilise l’émotion provoquée pour dire que c’est la faute aux gens qui critiquent la vaccination si l’enfant est mort.

        Les ficelles qui servent à manipuler les gens sont grossières, mais pourtant ça marche toujours.

        Je ne vous en veux pas si vous refusez de publier mon commentaire, mais là je ne tiens plus face à la bêtise des réactions politiques que j’entends à droite comme à gauche.

        Je voulais juste mettre en évidence le moteur commun qui existe à la promotion de la surveillance de masse et la vente de médicaments « préventifs » inutiles…

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Emilio

          On publie ça ; parce que c’est intelligent ; mais on en reste là…
          Sinon la discussion va prendre des dimensions incontrôlables…
          Laissons passer un peu de temps…
          Certes, nos sociétés sont gravement malades, ce qu’elles sécrètent sont des symptômes de cette maladie inguérissable… Hélas !
          Un peu de chloroforme pour anesthésier les patients ?
          Méthode « made in USA » : toujours plus d’armes en circulation … pour se défendre !

          1. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Bonjour Docteur. Juste quelques précisions ou plutôt réflexions personnelles ( et sans doute inintelligentes…) ;
            @ Phil : Je ne savais pas que le LA TIMES était un journal de gauche, excusez moi, cela m’a SCOTCHE…
            @ Emilio : Vous avez donné de bons arguments, cependant les caméras de surveillances servent à autre chose que pour la surveillance de notre vie privée, elles sont là pour les PV de stationnement ( Nice), certains feux tricolores, ( donc engranger des sous…) mais certainement pas pour surveiller les zones criminogènes ( allez donc demander de faire visionner une caméra de « surveillance » après un vol de vélo en centre ville de Grenoble, on vous rira au nez… histoire vécue par un proche) , donc…
            @ Nicole : Vu votre lien . C’est çà qui nous attend, c’est la liberté vue par la Californie, les autres états suivront et nous aussi !
            Quant à faire un commentaire sur l’actualité, peux pas, ma colère est trop forte.
            Bonne journée.

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Inoxydable

            Oui la colère !
            Nous tous !
            Mais elle est « mauvaise conseillère » et donc on en reste là pour ces sujets d’actualité !
            Allons à la plage !
            Moi je préfère la montagne…

          3. Emilio
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Il y a eu un décret publié le 5 juillet dernier qui fixe les conditions réglementaires de fonctionnement du DOSSIER MEDICAL PARTAGE.

            Retour intégral vers le sujet médecine ! Sauf que j’ai besoin de citer des exemples hors médecine pour appuyer mon point de vue.

            https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2016/7/4/AFSZ1609256D/jo

            UFC-Que choisir : https://www.quechoisir.org/actualite-dossier-medical-partage-enfin-un-decret-d-application-n21963/

            Je pense qu’un jour, dans la société autoritaire vers laquelle nous nous acheminons (avec aussi des dépenses maladies qui deviennent de plus en plus difficile à financer) il sera possible de conditionner les remboursements de la Sécurité Sociale en cas d’hospitalisation (suite à un infarctus ou un AVC par exemple) aux respects des mesures préventives prônées par les « experts ».

            Par exemple, la prise de statines ou d’antihypertenseurs sera automatiquement proposée si le « score » faisant basculer le patient dans la catégorie « présente un facteur de risque cardiovasculaire » est calculé automatiquement ! De même la vaccination antigrippale pourra être automatiquement proposé si vous présentez des facteurs de risque qui vous rendent éligibles à la piqure annuelle. On pourra même vous alerter par SMS !

            Dans l’assurance privée, ce type de conditionnement des cotisations ou des remboursements liés à une acceptation d’être surveillées existent déjà … Un exemple ? Ici : https://www.allianz.fr/assurances-particuliers/mon-vehicule/assurer-ma-voiture/service-conduite-connectee/ Evidemment, si vous refusez d’être surveillés, ça indiquera forcément que vous avez « quelque-chose à cacher ».

            Ceux qui refuseront d’être surveillés au travers de leur DMP pourront être accusés de ne pas être solidaires. Ils pourront ainsi être mis an ban de la société comme des irresponsables dont les remboursements auraient pu être évités si ceux-ci avait utilisés tous les merveilleux médicaments préventifs mis à disposition par les laboratoires et recommandés par les experts…

            C’est toujours de cette manière que l’on nous impose des nouvelles règles : on impose une technologie en la rendant au départ « optionnelle » puis une fois que la majorité l’a adoptée, on met la pression sur les derniers récalcitrants comme des boulets qui refusent la modernité au prétexte de valeurs devenues ringardes (défendre sa vie privée sera devenu ringard d’ici quelques années …).

            Un autre exemple ? Le paiement sans contact … On vous a imposé cette technologie sur vos carte bancaire au motif que « c’est plus rapide » sans vous dire que l’objectif à atteindre est la DISPARITION DE L’ARGENT ESPÈCE. On déclare que c’est optionnel (puisqu’il existe toujours des distributeurs à billet actuellement) et une fois que tout le monde sera habitué à régler avec sa puce « sans contact », on pourra déclarer que les distributeurs à billet sont devenus inutiles et on les supprimera … Je vous laisse imaginer les conséquences sociétales de la disparition de l’argent espèce. Evidemment, il faudra toujours trouver un argument « positif » pour justifier que l’ensemble de nos achats soient surveillés (la lutte contre le blanchiment). Pour le DMP, on utilisera l’argument d’un « meilleur suivi » pour le justifier et ceux qui refuseront de voir leurs prescriptions fichés auprès de l’Assurance-Maladie seront des boulets allergiques à la modernité.

            Tous ces sujets sont liés entre eux par un aspect : notre société qui respecte de moins en moins les libertés individuelles…

          4. ricomart
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Mon bel Emile,

            J’ai bien du mal à vous suivre et ce sera ma dernière intervention à ce sujet.
            Vous semblez vous inquiétez de la disparition de l’argent papier, mais vous ne semblez pas vous inquiéter de l’argent tout court ? Sachez, que dans la société marchande l’argent – papier, billet, chèque, lingot, action, compte virtuel, carte… – est la marchandise par excellence ! Pourquoi ? Parce que c’est la marchandise qui permet de convertir toutes les autres marchandises ! La marchandise qui comprend toutes les autres marchandises ! Il n’y a donc point d’un côté de bon marchand faisant du bon commerce et de l’autre de vilain marchand faisant de l’affreux commerce, il y a du commerce pour faire de l’argent, avec humanité ou pas ! Et la vie privée ? De quoi serait-elle privée ? Ah, vous voulez dire la vie privée de tout en régime marchand !
            Critique et fausse critique sont aussi affaire de morale !

            Bises méditerranéennes

          1. aubepine
            En réponse à : nicole

            Parlons-en de Windows 10 !!
            Il y a qq temps , j’ai surpris le chargement entrain de s’effectuer, alors que je n’avais rien demandé ! … mon seul recours a été de forcer l’arrêt du PC, « ils » ont dû faire marche arrière …
            J’ai agi comme cela parce qu’auparavant mon fils avait avait vécu le même truc, j’ai su donc comment procéder … Mais c’est un peu fort tout de même ! …
            Depuis, constamment, « ils » me harcèlent !
            vivement le 29 !

    2. phil
      En réponse à : Emilio

      Il est un « repenti » comme dirait Luc :

      « Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue ! » Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de conversion. »

      1. Inoxydable
        En réponse à : phil

        « Rien n’est jamais sans conséquence. En conséquence, rien n’est jamais gratuit; » Confucius.

          1. Inoxydable
            En réponse à : phil

            Tout n’est pas toujours tout noir ou tout blanc, cela peut-être gris, pour certains/nes il y a au moins « cinquante nuances »

    1. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : nicole

      On a même des info sur la legslation californienne ce blog était génial il devient géant!!!

      1. Inoxydable
        En réponse à : Jean-Marc REHBY

        Ben oui quoi … Tout part de Californie : Ca sort par  » la porte », et ça rentre par la « fenêtre » . Avant, tous les chemins menaient à Rome, aujourd’hui à L.A (Times), c’est le « temps » qui veut ça!
        Lol, comme disent les branchés du Net.

  6. aubepine

    Bonsoir à tous,
    Passionné d’aviation, mon petit-fils parti pour un « périple » de trois semaines sur tout l’ouest des U.S.A. , survolera le golden GATE (sans s celui-là et non énigmatique !) en fin de semaine, loin des tribulations remarquées précédemment sur ce blog et se rapportant à cette homonymie en la personne de Mr Gates ! …
    Heureux événement, mais, malheureusement, j’ai a déplorer la survenue d’un AVC chez une personne de ma famille : ma cousine avait pourtant une hygiène de vie exemplaire …
    Toute ma sympathie.

    1. Inoxydable
      En réponse à : aubepine

      @ Aubépine; Désolé pour votre cousine;
      En parlant du « Goden Gate », connaissez vous le roman « L’Or » de Blaise Cendras, qui raconte l’histoire de ‘ »l’Empereur de Californie », spolié par le nouvel état de Californie, les squatters, les spéculateurs, véritable pionnier de l’agriculture dans cet état et jamais réellement dédommagé, A lire, c’est romancé, bien écrit mais ça correspond assez bien à sa vraie histoire. (Juste une anecdote…)

      1. aubepine
        En réponse à : Inoxydable

        Merci Inoxidable.
        Je viens d’avoir des nouvelles de ma cousine et pense qu’elle n’aura pas de séquelles , je m’en réjouis ! je prie pour qu’on ne lui colle pas de statines … c’est encore bien ancré dans les têtes ! …

        J’ai eu aussi des nouvelles de mon petit-fils, il traverse actuellement le désert du Névada et compte arriver à San Francisco en fin de journée (2-3h du matin pour nous !) ensuite, lui et son co-pilote ont 15 jours pour revenir à Chicago, là d’où ils sont partis … le plus souvent ils bivouaquent sous l’avion … il devrait nous rapporter de belles photos en plus des souvenirs impérissables ! peut-être de l’or ?

  7. nicole

    Lu sur un forum (commentaire) :
    « L’anticonformisme et le franc-parler considérés comme des maladies mentales :
    Est-ce que l’anticonformisme et le franc-parler sont une maladie mentale ?
    Selon la dernière édition du DSM-V(Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), oui.
    Ce manuel identifie une nouvelle maladie mentale appelée « trouble oppositionnel avec provocation » ou TOP. Cette maladie est définie comme un « schéma continu de désobéissance, d’hostilité et de provocation « , et les symptômes incluent la remise en question de l’autorité, la négativité, la défiance, la contradiction, et le fait d’être facilement agacé. »

    1. phil
      En réponse à : nicole

      ça a tjrs exité sous le nom de paranoïa.

      A appliquer aux terrorsites (tout comme à Hitler), alors tout s’explique et devient limpide

      Pour ceux qui cherchent en eux-mêmes la culpabilié de ces attitudes provocatrices, qu’ils cessent de se torturer, pour une fois ils n’y sont pour rien les malheureux…

Commentaires : page 3 sur 3«123

Les commentaires sont fermés.