Rougeole en Aquitaine : un décès et une indécente « récupération » de propagande vaccinale

 

Une jeune femme sévèrement handicapée par son obésité morbide (elle ne sortait plus de chez elle) serait décédée des complications de la rougeole au CHU de Poitiers en Février 2018.

Peu d’informations ont filtrées ; le dossier médical est probablement complexe.

Respectons la victime et sa famille ! Merci !

Comme cette jeune femme n’était pas vaccinée, les lapins crétins en profitent pour déverser des tonnes de « bonne conscience » vaccinaliste et antiscientifique.

Vous n’aurez pas de commentaires superflus et indécents de ma part !

Je ne suis en effet ni ministre, ni journaliste ; mais un peu nauséeux quand même face à ce déferlement d’idioties…

Restons factuels :

1- la rougeole mortelle avait quasiment disparu du territoire avant la vaccination de masse.

2- la rougeole adulte et celle du nourrisson sont apparues depuis la vaccination de masse.

3- la rougeole adulte et celle du nourrisson sont plus dangereuses que celle de l’enfant.

4- la rougeole adulte mortelle est une conséquence de la vaccination de masse.

5- outre les complications individuelles de la vaccination, il serait urgent de tenir compte des complications communautaires de la vaccination, par exemple le phénomène de déplacement.

6- ce phénomène de déplacement  correspond aux déplacements de l’âge des victimes de la rougeole. Autrefois, la rougeole se vivait à l’école primaire : maladie bénigne de l’enfance ; mortalité faible (ou nulle) en relation avec des cas d’immunodéficience primitive ou secondaire qui nécessitaient des traitements avec des immunoglobulines.

L’hystérie vaccinaliste qui suit ce décès à Poitiers est prototypique de la Société du Spectacle : l’inversion cynique de la réalité des faits.

On accuse l’absence de vaccin alors qu’il faut questionner la vaccination de masse, les concepts de couverture optimale et de vaccins altruiste. Comme discuté dans mon billet précédent.

La dramatisation indécente de ce cas fait oublier la réalité des faits :

- nombre décès par rougeole par an en France : 1

- nombre décès par tuberculose par an en France : plus de 500

- nombre décès par maladies cardiovasculaires par an en France : plus de 100 000 !

Cela étant dit, on fait quoi ? On réfléchit peut-être ?

Je crains que ce soit beaucoup demander à ceux qui ont la tête dans le sac !

Une priorité absolue : ne pas politiser la Santé Public !

 

 

 

 

 

 

 

107 réflexions au sujet de « Rougeole en Aquitaine : un décès et une indécente « récupération » de propagande vaccinale »

  1. aminevite

    Je suis 100% d’accord avec vous Capitaine.
    L’AIMSIB n’a t-elle pas là l’occasion de s’exprimer officiellement par une lettre ouverte au Ministre et par la même occasion de se faire connaitre et entendre du public?..

    Répondre
  2. whact

    Si ma fille choppe la rougeole et si par malheur il lui arrive quoi que ce soit, je porterai plainte contre vous.
    La page est archivée sur http://web.archive.org/save/http://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/rougeole-en-aquitaine-un-deces-et-une-indecente-recuperation-de-propagande-vaccinale.
    Je vais de ce pas vous dénoncer à l’ordre des medecins.

    « QUI PEUT PORTER PLAINTE ?
    Le plaignant peut être un particulier (exemple : le patient ou ses ayants-droit), un médecin, une institution (URSSAF, organismes de sécurité sociale, Impôts…), des autorités (le Conseil départemental de l’Ordre national des médecins, le Ministre de la Santé, les Préfets, le Directeur général de l’ARS, le Procureur de la République), une association de patients ou de médecins, ou toute personne ayant intérêt à agir. »

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : whact

      Elle n’est pas vaccinée votre petite fille ?
      Si elle l’est, elle est protégée.
      Si elle ne l’est pas, pourquoi vous plaignez-vous ?
      Si vous me dénoncez à l’ordre des médecins, laissez vos noms et adresses et choisissez bien les termes de votre dénonciation. C’est un conseil d’ami. Ayez un bon avocat aussi, 2ème conseil d’ami.

      Anecdote : pendant l’occupation du pays en 1940, on cousait des étoiles jaunes, on dénonçait les résistants, on envoyait la milice…
      Seriez-vous gestapiste ?

      Répondre
      1. pascale
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Moi je rajouterai aussi qu’à une époque on brûlait les sorcières et sorciers ! ce whact fait peur ou plutôt non, il dégoûte ! hélas la bêtise humaine aura toujours l’avantage du nombre (Henri-Frédéric Amiel) !!!!!

        Répondre
      2. Emilio
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Tout ce que je retiens de l’intervention de ce Whact, c’est l’ultra-violence qui est intégrée à son propos, de manière subliminale (« je vais vous tuer concernant votre activité professionnelle »), ce qui me rappelle furieusement la manière dont Buzyn veut interdire aux enfants non-vaccinés d’intégrer une collectivité (« je vais les tuer au niveau social, éducatif ou financier …eux ou leurs parents »).

        Tout ces gens considèrent qu’ils ont tellement raison sur les questions vaccinales qu’ils invectivent avec des limites minimales.

        Entre la loi à venir sur les « fakes news », la volonté de rendre obligatoire un « service national universel » (auquel j’aurais d’ailleurs sûrement été favorable à l’origine), la « loi travail 2″ et l’élargissement des obligations vaccinales, je me dit que c’est vraiment sur TOUS les sujets que ce gouvernement n’a aucune limite pour asservir la population française.

        Provocation-test.

        Tester et briser les résistances de la population est l’objectif de ce gouvernement. Il teste et brise le plus de résistances possible avant que celle-ci commence à s’opposer … et à vouloir revenir aux lois antérieures.

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Emilio

          Ce n’est pas seulement français ; les américains sont en train de devenir fous aussi ; mais eux sont en avance : malgré des couvertures vaccinales exemplaires, ils ne cessent d’essuyer des flambées de rougeole…
          Quant à l’espérance de vie US, désormais, elle baisse ; ça finira mal cette histoire !

          Répondre
          1. Capucine
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            En parlant des américains, petite anecdote racontée dimanche soir par des amis anglais qui sont venus passer une semaine au ski dans nos belles montagne.

            Ils sont allés aux US l’été dernier avec leur fils de 8 ans qui a déclaré sa varicelle sur le sol américain.

            Ils sont allés consulter à l’hôpital où ils ont failli déclencher une émeute. Mise en quarantaine du gamin, appel du big boss qui a lui-même fait venir tous les étudiants de l’hosto pour observer à quoi pouvait ressembler une chikenpox parce qu’ils n’en voit plus depuis qu’ils vaccinent à tour de bras !

            Comme un air de déjà vu…

      3. MT
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        C’est qu’il fout les chocottes ce Whact!
        C’est la peur d’une grave pandémie de rougeole qui le met dans un état pareil?
        On se doit de rester bienveillant avec les SS ou on a le droit de s’énerver?

        Répondre
    2. aminevite
      En réponse à : whact

      CA c’est une menace , et pas une plainte!
      Moi à la place de MdL je porterais plainte!
      Et il peut compter sur mon soutien pour lutter contre les obscurantistes et les charlatans…

      Répondre
      1. Géd
        En réponse à : aminevite

        MdL ne peut pas porter plainte, il n’est pas vraiment menacé par ce pitre et n’a pas de souci à se faire.

        Et comme le dit bien MdL s’il arrive quelque chose à sa fille il ne peut en aucun cas être mis en cause : soit elle est vaccinée, et alors cela ne ferait que prouver que MdL a raison, soit elle ne l’est pas, et c’est le pitre en question qui serait responsable puisqu’on ne peut pas penser un moment, vu la teneur de son message, qu’il n’aurait pas vacciné sa petite en suivant les « recommendations » de MdL.

        Répondre
    3. Matt
      En réponse à : whact

      Bonjour,

      Bonjour Wahct.

      En aucun cas vous ne pourrez porter plainte contre Monsieur De Lorgeril. si votre fille est infectée par la rougeole.

      Le choix de vacciner ou non vos enfant est soumis à votre seule appréciation.
      C’est donc votre responsabilité qui est engagée.

      Le Docteur De Lorgeril ne fait que partager des informations qu’il estime capitales.
      A chacun d’agir en conséquence, en son âme et conscience.

      Les seules personnes qui pourront être incriminées si votre fille est infectée sans être vaccinée sont :
      - elle-même, si elle est majeure
      - ses responsables légaux, si elle est mineure

      Mais selon le gouvernement et les organismes de santé compétents, si votre fille est vaccinée contre la rougeole, il n’y a rien à craindre.

      Belle journée à vous.

      Répondre
      1. F.Rocher
        En réponse à : Matt

        @Matt
        En fait, c’est à la protection collective que Whact nous renvoit .
        Parce qu’il y a des gens qui peuvent pas se faire vacciner .
        Il parle d’influence de de-Lorgeril sur la couverture des vaccins, en general en France .
        C’est ce que je comprens en tous cas .

        Répondre
    4. papynou34
      En réponse à : whact

      Cher(e) whact,
      Avez vous des ancètres anglo-saxons pour avoir cette délicieuse manie du dépôt de plainte qui sévit de l’autre côté de la mare aux canards?
      Ou avez vous lu que MDL déconseillait la vaccination?
      Ce que je lis moi, est plutôt un état des lieux, un plaidoyer pour une médecine efficace et peut etre plus individuelle.
      De plus, en quoi même la responsabilité morale de MDL peut elle est engagée?
      Votre fille est sous votre responsabilité, à vous d’agir au mieux pour sa santé.

      Répondre
    5. President de la ligue antivaccinale
      En réponse à : whact

      Monsieur

      Prenez des statines à forte dose
      Sinon ,vous serez dans l’obligation d’attaquer MDL au conseil de l’Ordre, en cas d’infarctus!

      Répondre
    6. F.Rocher
      En réponse à : whact

      @Dr de-Lorgeril :
      Elle ne peut pas etre vaccinée si elle a moins d’un an, cette petite fille .
      Elle est peut-etre malade ou immunodeprimée ou on sait pas pourquoi elle est pas vaccinée .
      Elle a peut-être des raisons médicales ou d’indications .
      Et meme en l’étant vacciné, elle peut très bien ne pas etre protégée quand meme et avoir besoin de la protection collective .
      Le vaccin existe. Il y a aucune raison que les gens qui veulent en bénéficier s’en privent, mais cela porte atteinte à ceux qui ne sont pas vaccinés et qui, eux, restent aussi un danger pour les autres .
      @whact :
      les plaintes au cnom sont nombreuses, mais personne a pu radier M. de-Lorgeril . Des fois meme, les plaignants se dégonflent avant le proces, parce qu’il a des arguments impossibles à démolir. Et au cnom, il leur faut des raisons qu’ils vont pouvoir expliquer pour radier des medecins. Et puis, y’a l’obligation de vacciner qui limite les dérives de la communauté médicale en général.
      Un médecin qui triche, et qui vaccine pas, et qui met le tampon sur le carnet de santé, oui, il est radié et c ‘est bien normal, mais de-Lorgeril triche pas , il reste dans la légalité ; c’est juste qu’il a des positions différentes et qu’on adhere ou pas , il peut les argumenter au cnom
      Vous allez pouvoir porter plainte contre beaucoup de médecins comme lui qui pense pareil et le disent pas. Et vous perdrez en fin de compte vous n’arriverez à rien du tout qu’ à perdre votre temps .

      Répondre
      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : F.Rocher

        C’est votre notion de « protection collective » qui pose problème…
        Il n’y a pas de base scientifique solide, au contraire.
        Relisez mon billet précédent avec les jolies carte coloriées…
        Réfléchissez ! Ça n’est pas encore interdit !

        Réfléchissez aussi à la notion d’effet adverse collectif ou communautaire que je viens de vous présenter dans le billet…
        Relisez et réfléchissez ! Ça n’est pas encore interdit !

        Répondre
    7. cardiomindfullness
      En réponse à : whact

      Statistiquement, votre fille a 10 à 20 fois plus de risque de mourir frappée par la foudre que de la rougeole. Urgent de la vacciner contre la foudre.

      Répondre
  3. Capucine

    Marc Girard a publié un extrait du précise de médecine infantile de….1975 !

    Édifiant !!!

    Au sujet de la rougeole on peut lire :

    « Presque toujours bénigne chez un enfant sain, elle était naguère redoutée dans les salles d’hôpital où la mortalité atteignait 17 %. Actuellement grâce à l’isolement en chambre individuelle et à l’antibiothérapie qui combat les surinfections, la mortalité hospitalière est de 0.17 % ».

    http://www.rolandsimion.org/IMG/pdf/Precis_de_medecine_infantile.pdf

    Répondre
  4. Jabeau

    Bonjour,
    Tout se passe comme si le vaccin conférait une immunité empêchant de contracter la maladie.
    Les choses se passent différemment. Il y a en effet, pour les virus en tout cas, des primo-infections spectaculaires qui initialisent les défenses immunitaires et des ré-infections totalement inapparentes indispensables pour maintenir l’immunité à un niveau efficace. Les ré-infections sont invisibles sauf dosage d’Ac, leur importance passe totalement inaperçue, d’où certains malentendus…
    Notre immunité de toute notre vie reposent sur trois choses :
    1°) la primo-infection 2°) les infections ou ré-infection inapparentes et 3°) la circulation du virus sauvage.
    Le vaccin contre la rougeole se substitue à la primo-infection, mais l’immunité ne sera entretenue que grâce à la circulation du virus morbilleux sauvage.

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Jabeau

      Parfois une seconde exposition (après une 1ère expo molle type vaccin) ne renforce pas la mémoire mais provoque une maladie plus sévère que chez les non-vaccinés…
      C’est la catastrophe du Dengvaxia….

      Répondre
    2. F.Rocher
      En réponse à : Jabeau

      @ Jabeau
      Ou alors, il faudra faire des rappels toute la vie , y compris à l’âge adulte.
      Est-ce que cette question de rappel pour la rougeole, à l’âge adulte n’était pas en débat , déjà maintenant aux Etats-Unis ?

      Répondre
      1. MT
        En réponse à : F.Rocher

        L’immunité acquise par la vaccination est éphémère et variable d’un sujet à l’autre. Et le vaccin contre la rougeole est à virus vivant donc neutralisable par les anticorps encore présents (raison pour laquelle on ne vaccine pas les nourrissons trop tôt (présence des anticorps maternels)
        Big problem…

        Tiré de
        https://aimsib.org/2017/12/20/propagation-de-rougeole-feu-de-vaccination/

        « Des rappels pourraient-ils régler la question ? Le vaccin étant à virus vivant, comme pour les enfants il sera neutralisé par les anticorps présents. Or ces anticorps ne disparaitront pas au même âge chez des adultes, aussi il sera impossible de proposer des rappels efficaces au même âge, par exemple à 35 ans. »

        Il faudrait mesurer le taux d’anticorps avant chaque rappel, vous imaginez un peu?
        Tout ça pour une rougeole?

        Répondre
  5. jack

    nous avons entendu ce matin à la radio : 268 cas de rougeole en france, il faudrait pour éradiquer la maladie qu’il y ait 95 % de la population qui se fasse vacciner sinon on va à la catastrophe. Si c’est pas de la pure manipulation c’est de la grande désinformation… et le troupeau suit. Merci à MDL de prévenir

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : jack

      Les grandes manipulations se retournent généralement contre leurs promoteurs. Voyez, suite à la manip H1N1, ce qu’est devenue la prestigieuse Professeure R. Bachelot… Recyclage dans les médias… Tout est dit !

      Répondre
    2. President de la ligue antivaccinale
      En réponse à : jack

       » il faudrait pour éradiquer la maladie qu’il y ait 95 % de la population qui se fasse vacciner  »
      Impossible « :
      Non réponse vaccinale humorale(anticorps) :12-14%
      Non réponse de l’immunité cellulaire 15-18%
      Survenue d’épidémies dans des communauté de 100% vaccinés

      Répondre
      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

        Comme dit un internaute qui se promenait ici, il y a peu, il y a une solution radicale : éradiquer tous les adultes !
        Et aussi tous les migrants, les passe-frontières, les exilés…
        Comme disait Coluche, je crois : « il faut chasser tous les étrangers. Comme on est tous l’étranger de quelqu’un, il faut chasser tout le monde ! »
        Facile la médecine, pas besoin de diplôme !

        Répondre
        1. pascale
          En réponse à : Michel de Lorgeril

           » les Princesses à la maison disent que je suis un maniaque de la réflexion… »
          Oulala! faut arrêter de réfléchir alors !!!
          Mille excuses monseigneur !!!!!!! c’était pour le fun !

          Répondre
      2. F.Rocher

        Mais ces valeurs sont très elevées par rapport à 5 ou meme 3 % selon les maladies qu’on voit par exemple pour la rougeole dans les indications sur les notices elles-memes .
        Ce seraient la des valeurs fausses ? Et comment connaissez-vous ces données très intéressantes que vous nous indiquez ?

        Répondre
        1. President de la ligue antivaccinale
          En réponse à : F.Rocher

          Conférence de la grande Suzanne Humphries ,la plus grande spécialiste au monde des vaccins,selon moi
          Visible sur le net

          Dissolving Illusions: Disease, Vaccines, and The Forgotten History
          by Suzanne Humphries MD (Author),‎ Roman Bystrianyk (Author)
          4.7 out of 5 stars 456 customer reviews

          Un livre fondamental

          Répondre
        1. F.Rocher
          En réponse à : dreamer

          @dreamer :
          Et surtout pour la rougeole ; les réponses sont très importantes au vaccin , quels sont les éléments pour affirmer le contraire ? Et d’ou sortent vos chiffres, Président de la Ligue ? Ca a l’air très precis , mais comment les avez-vous calculé !

          Répondre
  6. marianne

    Vous avez raison Docteur ! Quand j’ étais gosse, les gosses attrapaient la rougeole, entre-autres , et on n’ en parlait plus , on était immunisés !

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : marianne

      Certains gamins en primaire pouvaient faire des complications, faute e surveillance médicale.
      Aujourd’hui, avec les immunoglobulines et/ou les antibiotiques, nous somme mieux armés à condition de ré-éduquer les médecins…

      Surtout quand on avait la rougeole sauvage en primaire, on protégeait les bébés (transmission de l’immunité maternelle) et on protégeait les adultes fragiles qui, à l’époque, ne faisaient pas de rougeole….
      C’est ça la bonne protection communautaire !
      Réfléchissez ! Ça n’est pas encore interdit !

      Répondre
  7. cricri.rene

    Bonsoir Amiral,

    J’ai transmis vos informations à tous mes amis, c’est important!

    Merci encore de nous « déconditionner de toutes ces news orientées ».

    ***J’ai eu la rougeole et toutes les maladies infantiles il y a 65 ans au moins, arrêté les statines depuis 3 ans maintenant… toujours vivant et en pleine forme!

    Portez-vous bien et soyez prudent!

    - j’attends votre prochain livre?

    Bien cordialement

    Répondre
Commentaires : page 1 sur 3123»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.