Dernières nouvelles (un peu tristes) avant de sauter dans l’année 2016 !

 

Au moment des vœux de fin d’année, on préfèrerait se congratuler autour du sapin…

Désolé, mais pour 2015-2016, ce ne sera pas le cas, et comme disent mes voisins savoyards, ça sent plutôt le sapin…

Trois mauvaises nouvelles, prenons-les du bon côté, un peu comme des confirmations de l’ampleur du désastre plutôt que comme des catastrophes inattendues.

1- des mauvais bruits courent sur le net (surtout US apparemment) concernant un effet adverse très malheureux chez des patients recevant un anti-PCSK9 [vous savez, les nouveaux anticholestérol injectables qui sont supposés faire la révolution contre les maladies cardiovasculaires...] : des anonymes font savoir que certains de ces patients-cobayes présenteraient ce qui ressemble à des abcès cérébraux ; maladies infectieuses rares et gravissimes… On ne sait pas combien de patients vraiment ; pas plus que nous n’avons une description réaliste des faits.

La rumeur est assez insistante toutefois (quoique non signée) pour que les industriels concernés, les Autorités sanitaires (US, la FDA), et des agences d’informations médicales prennent la peine de dire qu’ils ne sont pas « au courant » et que cette rumeur est donc infondée… Hum…

Cette sorte (très spécifique) de complication en réponse à ces médicaments (très spécifiques), ça ne s’invente pas… Désolé, c’est fort possible ; et que les bruits qui courent soient anonymes n’est pas étonnant car il pourrait s’agir d’une divulgation (interdite) d’un secret industriel… Ceux qui sont au courant veulent le faire savoir sans pour autant risquer trop gros. Compréhensible !

Connaissant (un peu) le mécanisme d’action de ces médicaments et le contenu infectieux des lipoprotéines, on peut effectivement s’attendre à ce type de complications.

Il est aussi « attendu » que les industriels temporisent [ peut-être ne serait-ce qu'un simple effet du hasard ? Effectivement !] et que la FDA fasse semblant de ne rien savoir car (effectivement) les industriels n’ont encore rien communiqué, temporisons… On peut toutefois espérer que la FDA ait entrepris une enquête de transparence et que ce soit ça que les acteurs anonymes de la rumeur espéraient. Pour éviter que cette complication ne soit « enterrée »…

On peut imaginer l’ambiance chez les industriels actuellement ; qui sont les traitres ? Comment empêcher les prochaines fuites ?

Leçon à retenir : encore aujourd’hui (en 2015-2016), le processus de recherche médicale reste secret ; et tant que le secret persistera, nous n’en croirons pas les résultats…

2- d’autres bruits, mais officielles cette fois-ci (mais pas si inattendus, vu la rumeur sus-décrite), annoncent que l’un des importants essais cliniques testant les anti-PCSK9 pourrait être arrêté prématurément ; et pas à cause de complications. Ah bon !

A cause de quoi alors ? L’explication donnée (soyons prudents, les agences de presse racontent souvent n’importe quoi, propagande !) est que le nombre total d’évènements cardiovasculaires indispensable pour tester l’hypothèse primaire [donc la somme des évènements survenus dans le groupe expérimental (recevant l'anti-PCSK9) et dans le groupe témoin] serait atteint beaucoup plus tôt (plusieurs années) avant la date calculée selon les meilleures prévisions des statisticiens qui ont élaboré l’hypothèse primaire.

Ah bon ! Plus d’évènements que prévu ? Bizarre ! En général, on en a moins (dans les deux groupes) surtout dans le groupe expérimental puisqu’il s’agit obligatoirement d’un médicament miraculeux…

Pas bon ça, en apparence.

Pourtant, les airs entonnés par les agences de presse sont déjà triomphalistes. Très suspect !

Leçon à retenir : encore aujourd’hui (en 2015-2016), le processus de recherche médicale reste secret ; et tant que le secret persistera, nous n’en croirons pas les résultats…

3- Une grande étude épidémiologique (la méthode de référence pour identifier les effets adverses d’un médicament) vient d’annoncer quelle est la survenue de l’insuffisance rénale [aiguë ou chronique, je simplifie] en réponse (supposée) aux statines après une durée d’exposition réaliste pour notre époque ; c’est-à-dire plus de 8 ans (le double de la durée d’un essai clinique).

Entre 30 et 50% d’augmentation du risque relatif. Je n’entre pas dans les détails mais comme je l’écris dans mon dernier livre sur « L’Horrible vérité », si vous prenez une statine depuis longtemps et que vous présentez une insuffisance rénale sans explication, maintenant vous saurez pourquoi…

Dernier point et non des moindres : l’insuffisance rénale est une maladie grave ; pourtant les experts (rémunérés) des statines ont répété (et certains perroquets savants répètent encore) que les statines n’entrainaient pas plus de complications qu’un placebo… Cherchez l’erreur !

Leçon à retenir : encore aujourd’hui (en 2015-2016), le processus de recherche médicale reste secret ; et tant que le secret persistera, nous n’en croirons pas les résultats…

 

 

 

 

 

 

206 réflexions au sujet de « Dernières nouvelles (un peu tristes) avant de sauter dans l’année 2016 ! »

  1. cs

    Concernant la maladie d’Alzheimer, on m’a envoyé quelques articles pour me prouver que j’avais tort d’encourager mon père à ne pas prendre ses statines. Je n’ai lu que le premier, dont l’auteur principal reconnaissait avoir des intérêts , mais tout petits. L’idée reposait sur le fait qu’on avait trouvé dans le cerveau des malades de grandes quantités de cholestérol. Encore lui, sur les lieux du crime! Ces chercheurs n’envisagent même pas que le cholestérol puisse être là pour réparer ce qui est endommagé. Au cours de mes nombreuses lectures, je suis tombée sur une comparaison assez éloquente: « Sur les lieux des incendies, de nombreux pompiers sont présents, ce n’est pas pour autant qu’ils sont les auteurs du crime. »
    Dans la notice de la Pravastatine, vous trouverez dans la rubrique précaution d’emploi:
    « Faites attention avec PRAVASTATINE TEVA 20 mg, comprimé :
    Avant de prendre ce médicament, indiquez à votre médecin:
    · si vous avez plus de 70 ans; » . Cela devrait faire plaisir à Jabeau.
    Un dernier argument que je n’ai pas réussi à démonter, c’est le rôle anti- inflammatoire censé intervenir dans la formation des plaques d’athéromes. Qu’en pensez-vous Docteur? Merci pour votre réponse.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : cs

      Réponse à propos du rôle de l’inflammation : on a effectivement donné de puissants médicaments anti-inflammatoires avec l’espoir de diminuer le risque cardiovasculaire.
      Qu’a t-on obtenu ?
      Une augmentation catastrophique du risque …
      Je vous laisse à vos pensées !
      Bon vent, matelote

  2. londoner

    Cher docteur il me semble que vous avez mentionne une edition en anglais en preparation ; a quand la parution?

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : londoner

      Les traductions de mes ouvrages en anglais dépendent des « Publishers » anglophones…
      Nous avions espéré quelque chose mais ça traîne…
      Probablement des concurrents refont le travail pour publier d’autres livres « à leur manière » mais disant ce que nous disons…
      Quand ils le feront, nous serons déjà plus loin ou ailleurs…

  3. HEILIGER

    greffé du rein depuis 8 ans , sous anti rejets , + cachets pour le cœur + pravastatine . le temps passant avec toujours des petits soucis de digestion et de diarrhées ,deux ou trois hospitalisations par an, les contrôles habituels pour un greffé, d’abord tous les mois ,puis tout les trois mois ,et ainsi de suite . en 2010 j’ai constaté une perte musculaire et un rabougrissement ,mes aucunes douleurs, pour mon néphrologue c’était l’age . en 2013 diarrhées incessantes , hospitalisation , diminution du prograf de 7mg jour a 1mg j (bonjour le surdosage malgré les contrôles???) après une semaine de traitements , sortie de l’hôpital et smecta matin midi et soir ( j’oubliais : de 82kg je suis passé a 70) . le smecta ayant peu d’effets , mon docteur référant me fait prendre du lopéramide lyoc matin midi et soir , et la ,petite amélioration . lors d’une visite chez le cardiologue ,celui si me dit que mes problèmes de diarrhée ne sont pas normaux ,et doivent être résolus , il me conseille d’aller voir un gastro , mais en dehors de l’hôpital et me donne une adresse . le gastro en question reprend toutes les analyses qui avaient été faites a l’hôpital,et dans un premier temps ne trouve rien ( je ne rentre pas dans le détail ) ensuite il me fait une ordonnance pour faire une IRM , le docteur qui me donne les résultats (a ma grande surprise) me dit que je n’ai rien d’anormal , et il me dit avec insistance : il VOUS faut regarder dans votre traitement , c’est la que se trouve le problème. de retour chez moi , je plonge dans mon ordi et je regarde un a un les effets secondaires de mes médocs , quant arrive le tour de la pravastatine je suis tombé de la lune . ( merci a vous docteur ,ainsi qu’a vos collègues, pour toutes ses infos ) . je stoppe aussi sec la prise de se poison sans rien dire aux docteurs . a se moment la ( 21 07 16) j’étais comme une épave, toujours fatigué , affalé dans mon fauteuil toute la journée et mon poids descendait doucement tout les jours , je me voyez mourir ( 66kg,pour 1,83m) un squelette . une semaine aprés , petite amélioration ,un petit mieux et mon poids remonte de quelque grammes . je vais voir mon nouveau gastro, je lui raconte tout ça , il me fait une ordonnance pour une analyse de cholestérol pour deux mois après . vus les résultats de l’analyse , je prenais le prograf pour rien (merci l’hôpital) . aujourd’hui , je fais 70kg et mon état s’améliore , mais très doucement . ma conclusion c’est que la pravastatine attaque absolument tous les organes . la vente de se produit est un scandale . si quelqu’un peut m’indiquer des médocs et des conseils pour booster le foie et le pancréas , merci d’avance .

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : HEILIGER

      Ce site n’a pas d’autre ambition que de « booster » les neurones des victimes ; et peut-être ceux des « bourreaux » ; parait que certains peuvent être sympas…

  4. Inoxydable

    Bonjour Docteur; Je viens de me plonger dans la lecture du HUFFINGTON POST du 30 janvier 2016, notamment dans la rubrique SANTE où j’ai relevé un article de Jean David Zeitoun intitulé :
    Les polémiques précoces sur les nouveaux anti-cholestérols
    Ce Médecin dit n’avoir aucun lien d’intérêts, mais voir la fin de l’article :
    « Au cours des 3 dernières années, l’auteur de ce billet n’a eu aucun lien financier avec Sanofi ni Pfizer. Il a animé des ateliers financés par le laboratoire Amgen. »
    Dans son billet , qui me paraît très favorable aux anti-PCSK9, certains renvois sont édifiants, il n’y a que le pognon qui intéresse, mais une phrase « Des inquiétudes sur les évènements cardiovasculaires ont également été exprimées. Mais ce ne sont que des hypothèses et à ce jour, ces nouveaux médicaments semblent sûrs et dans tous les cas, un essai clinique massif portant sur plus de 27.000 personnes est en cours pour déterminer avec précision leur sécurité d’emploi. » a piqué encore d’avantage ma curiosité et j’ai cliqué sur le mot  » exprimées »; Là je suis tombé sur divers commentaires dont l’un du « NEW ENGLAND JOURNAL OF THE MEDECINE dit ceci:
    To the Editor:
    In two randomized trials, the Open-Label Study of Long-Term Evaluation against LDL Cholesterol (OSLER) 1 and 2, Sabatine et al. (April 16 issue)1 evaluated the effect of evolocumab, a PCSK9 inhibitor, on a prespecified primary end point of cardiovascular events. Some methodologic particularities of the studies should be addressed. All patients had to be continuously enrolled in 1 of 12 parent studies. As a consequence, it is reasonable to wonder whether the resulting population constitutes a group that is biased on the basis of side-effect profile by the parent studies. A review of the parent studies shows that adverse events led to the discontinuation of evolocumab in 8% of patients in the Goal Achievement after Utilizing an Anti-PCSK9 Antibody in Statin Intolerant Subjects 2 (GAUSS-2) trial,2 and 5.5% of evolocumab-treated patients in the Durable Effect of PCSK9 Antibody Compared with Placebo Study (DESCARTES)3 had a serious adverse event. In the RUTHERFORD-2 trial,4 the rate of muscle-related adverse events was higher in the evolocumab group than in the placebo group (5% vs. 1%). Moreover, the still unpublished results of the THOMAS-1 and THOMAS-2 trials (ClinicalTrials.gov numbers, NCT01849497 and NCT01879319, respectively) leave us with incomplete information with respect to adverse events. This bias critically limits the validity of the OSLER results for adverse events. The potential benefits from the phenomenal reduction in LDL cholesterol induced by evolocumab should be carefully balanced against its unknown long-term safety profile.
    Iuri M. Goemann, M.D.
    Thizá M. Londero, M.D.
    José M. Dora, M.D., Ph.D.
    Hospital de Clinicas de Porto Alegre, Porto Alegre, Brazil
    igoemann@gmail.com
    A la lecture de ce commentaire que j’ai traduit avecGoogle, il semble bien que des évènements graves d’effets secondaires sont apparus lors de essais, comme vous le dîtes dans votre billet.
    Bon je ne suis pas en mesure d’analyser précisément ce texte mais j’en ai compris l’essentiel.
    Par ailleurs une autre phrase du texte comportant un lien parle d’autre médicaments du futur rivalisant avec le médicament miracle dont parle l’auteur. Voici la phrase avec son lien :
    « Tout ceci est habituel dans la pharmacie. A plus long terme, les rivalités vont s’exacerber car de nouvelles molécules d’un autre type pourraient encore modifier le marché. »
    Quels beaux miracles de la médecine qui vont rapporter tant de milliards, tout pour faire baisser le cholestérol sans effet bénéfique pour la santé et nous empoisonner d’avantage.
    alors je ne sais pas si j’ai le droit d’avoir copié le commentaire et cité les articles. Vous jugerez par vous-même et modifierai ou censurerai en conséquence. Bonne journée Docteur.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      Merci de vos recherches et commentaires.
      Je ne vais pas, de mon côté (et puisque vous l’avez fait), vérifier qui est ce Jean-David Zeitoun mais qu’il puisse affirmer (selon vos dire) qu’il n’a pas de conflit d’intérêt mais « qu’il a animé des ateliers financés par le laboratoire Amgen » témoigne d’un sens de l’humour exacerbé chez ce citoyen…

      Il faut comprendre qu’il n’est pas le seul à penser ainsi et que, globalement, la nomenklatura bigpharma se pense ainsi (sans blaguer) « innocente et indépendante »…

      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        J’ai copié collé ces phrases à partir de l’article suivant , dans la rubrique santé :
        « Les polémiques précoces sur les nouveaux anti-cholestérols
        (0) Commentaires | Publication 2 septembre 2015 | 19h02
        SANTÉ – Les Français vont sans doute s’habituer aux polémiques sur le cholestérol et sur ses traitements. L’autorisation récente accordée par le régulateur américain à deux nouveaux médicaments -dont l’un est commercialisé par Sanofi- provoque une controverse qui nous donne une petite idée de ce que nous pourrions connaître quand… »
        L’article n’est pas très long et ce sont les liens indiqués qui sont intéressant.
        Pour ce qui est de médecin qui collabore souvent avec le HUFFINGTON POST voici :
        « Jean-David Zeitoun Devenez fan
        Médecin gastro-entérologue, consultant, doctorant en Santé Publique, associé à The Family  »
        Entre autre perle relevée dans son article, j’ai relevée celle ci :
        « A un accident près, les statines n’ont pas non plus posé de problème majeur de sécurité bien qu’on se soit aperçu sur le tard qu’elles augmentaient peut-être la probabilité de survenue d’un diabète. Enfin, leur efficacité est globalement reconnue même si beaucoup ont en mémoire les débats récents agités qui n’ont pas significativement dépassé nos frontières. Pour résumer, on peut dire que dans l’ensemble, il existe un consensus scientifique large pour reconnaître que les statines ont plus d’avantages que d’inconvénients et qu’elles ont transformé le pronostic cardiovasculaire d’un nombre considérable de malades. »
        Venant de la part d’un hépato- gastroentérologue et non pas d’un cardiologue c’est un peu fort d’autant qu’ il renvoie avec les mots-liens « dépassé nos frontières » vers un article de 2013 du MONDE Santé vers le Pr EVEN à qui on a assez reproché à partir de son livre « la vérité sur le cholestérol » de ne pas être cardiologue mais pneumologue…
        En survolant les autres articles de ce HUFFINGTON POST, je me rends compte que ce journal est un torchon du net à la solde de Big pharma en particulier !
        N’étant pas médecin, j’ai le droit de dire ce que je pense de ce chroniqueur médical : c’est un ÂNE .

      2. JD zeitoun
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour
        Je suis Jean-David Zeitoun et contrairement a ce que vous affirmez j’ai toujours déclaré mes liens d’intérêt
        Il suffit de lire mes articles grand public ou scientifiques pour se rendre compte que je suis plus souvent critique que promoteur des interets industriels
        Bien a vous

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : JD zeitoun

          Vous faites référence sans doute à ce bref commentaire du 30 Janvier 2016 qui suivait un autre commentaire d’un visiteur du blog ; c’est moi qui écrit :
          « Je ne vais pas, de mon côté (et puisque vous l’avez fait), vérifier qui est ce Jean-David Zeitoun mais qu’il puisse affirmer (selon vos dire) qu’il n’a pas de conflit d’intérêt mais « qu’il a animé des ateliers financés par le laboratoire Amgen » témoigne d’un sens de l’humour exacerbé chez ce citoyen… ».

          Peu m’importe, cher ami, que vous ayez ou non des liens d’intérêt ; mais il m’est quelque peu « douloureux » de voir un confrère s’exprimer bravement (dans les médias) sur des médicaments dont nul ne peut connaître l’utilité et avouer « qu’il a animé des ateliers financés par le laboratoire qui essaie de les commercialiser »…

          1. JD Zeitoun
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Je fais référence à tous les post ignorants et insultants que la modération de ce site tolère (se faire traiter d’âne…)
            Les anti-PCSK9 ont été administrés à des milliers de patients et ont montré des signes spectaculaires de baisse du taux de cholestérol
            La FDA et l’EMA les ont évalué positivement
            Leur sécurité à long terme et leur effet de long terme sur le risque cardiovasculaire ne sont pas connues
            Comme trop de nouveaux médicaments, ils sont trop chers
            J’ai animé en 2012 deux ateliers non promotionnels pour Amgen, une époque où je ne connaissais même pas l’existence des anti-PCSK9
            Je suis gastroentérologue mais mes travaux de recherche concernent le médicament
            Je prends la parole dans certains médias mais il n’y a rien de brave à cela, je ne comprends même pas votre terme
            De votre côté, vous vous exprimez sur votre blog, ce qui n’est ni plus brave, ni moins brave
            Et pour info, j’ai écrit un article dans Le Monde l’année dernière avec Daniel Carpenter qui a écrit le plus gros ouvrage sur la FDA, pour demander que les industriels fassent plus d’études post-AMM
            Vous comprenez peut-être maintenant que j’essaye d’être honnête tout en disant ce que je pense

            Bien à vous

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : JD Zeitoun

            Je laisse aux visiteurs de ce blog le soin d’évaluer vos propos…

            Je vous laisse le soin d’évaluer vos propos à la lumière de ce qui se dit sur ce Blog depuis une dizaine d’années ; pour un raccourci, vous pouvez lire un des livres publiés (par mes soins) sur les médicaments anticholestérol ; par exemple, « L’Horrible vérité sur… ; une fois ce prodigieux effort accompli (et qui aurait déjà dû l’être) , vous aurez honte de ce vous écrivez dans le Huffington…

            A moins que vous ne soyez déjà au-delà de ces considérations humanitaires

          3. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            @ JD Zeitoun; Je viens juste de lire votre commentaire et n’ayant pas d’autre possibilité que de m’insérer entre votre commentaire et la réponse du DR MDL, je vous confirme que je fais partie de ces commentateurs ignorants et insultants qui postent sur ce blog; J’en suis plutôt fier.
            Mais je suis moins fier d’être de ceux qui sont victime des médicaments passés ou à venir ayant des effets secondaires épouvantables.
            Peut-être aurai-je un jour l’occasion de vous expliquer de vive voix de quoi il en retourne, quelles sont les conséquences désastreuses de TOUS les médicaments qui font baisser le cholestérol et n’améliorent en rien une maladie cardiaque, bien au contraire et ce jour-là vous ne serez par sourd !
            Vous récupérez les articles sur Pubmed ? Moi aussi mais je n’ai pas la même lecture que vous; c’est vrai, je ne suis pas médecin, pas même chercheur mais je suis fouineur.
            Vous râlez parce que je vous ai traité d’âne ? C’est ce que je pense de tous les médecins qui refusent de comprendre ce qui passe ou qui par ignorance ( justement) mais plutôt par aveuglement se rendent coupable de complicité de crime contre l’humanité en continuant d’empoisonner des millions de patients en les terrorisant et en leur faisant croire qu’ils vont mourir en ne prenant pas leur statines ou autres médocs et bientôt les nouveaux.
            Attention, je ne dis pas que tous les médicaments en cardiologie sont inutiles, mais les prescripteurs d’anti cholestérol qui appliquent sans chercher à comprendre le PROTOCOLE comme m’a dit mon ancien cardiologue pour essayer de se « dédouaner » se comportent de manière inhumaine et sans aucune bienveillance selon mon opinion.
            Mon cas est assez singulier, j’ai de nombreuses séquelles de la prise de Statines pendant 10 ans, certaines j’ai réussi à les surmonter et plutôt bien grâce à la D.M et à l’exercice physique, ce qui me permettra un jour de réserver à mon ancien cardiologue et aux médecin/s aveugles, ce qu’avait réservé à Tistet Védène, la mule du pape Boniface ( Alphonse Daudet). -n’y voyez aucune analogie avec l’âne- mais d’autres effets secondaires, que j’ai suffisamment expliqué sur ce blog ( qui rejoignent ceux d’autres commentateurs/patients) je les garderai hélas toujours avec plus ou moins de gravité.
            Je ne dirai pas « sans rancune » car de la rancoeur j’en ai, mais « ouvrez les yeux » et bonnes lectures et peut-être serez vous, sinon un bon chroniqueur médical mais surtout un bon médecin A l’ECOUTE de ses patients et non de Big Pharma..

        2. phil
          En réponse à : JD zeitoun

          Vous allez trop loin…

          MDL a publié des propos prenant justement votre défense (Cf. le chien rouge),

          cette querelle est donc sans objet, c’est 1 dérapage

          ça arrive

          1. JD Zeitoun
            En réponse à : phil

            Bonjour

            J’ai justement lu avec intérêt vos articles récupérés sur Pubmed
            Mais je ne comprends pas – au-delà de la question de fond – pourquoi un scientifique d’un niveau très supérieur au mien et qui a 29 ans de plus, se montre aussi hautain, en ironisant sur le fait que ce serait un effort de lire un livre (là où j’ai pris le temps de lire beaucoup de ses articles scientifiques) et en me disant que je devrais avoir honte de retranscrire des faits d’actu scientifiques qui ne sont pas contestables, étant donnée la prudence que j’ai adoptée
            C’est dommage, je pensais que c’était peut être un espace de discussion scientifique, pas un endroit où on cherchait à casser les gens

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : JD Zeitoun

            Vous répondez à Phil (qui n’est pas moi) mais je le prends pour moi ; avec beaucoup de patience car je suppute que plutôt qu’écrire dans le Huffington, vous gagneriez à lire d’abord et autre chose que les textes marketings que l’industrie diffuse dans la pesse dite spécialisée…

            « retranscrire des faits d’actu scientifiques qui ne sont pas contestables » écrivez-vous ?

            « un espace de discussion scientifique » dites-vous ?

            « j’ai pris le temps de lire beaucoup de ses articles scientifiques » prétendez-vous ?

            « des articles récupérés sur Pubmed » Ah ? Auriez-vous le sens des mots ? « Récupérés » ?

            Bon, je vous recommande en urgence de lire « L’horrible vérité sur… ». Une fois ça fait, nous reparlerons et vous aurez compris pourquoi je me « montre aussi hautain »

          3. Reliquet
            En réponse à : phil

            @JD ZEITOUN

            Je dirais quand même que cette querelle est fondée sur un énorme objet.

            L’objet de la pensée magique.

            En clair, penser que si un événement se produit, alors un autre interviendra aussi, par exemple que baisser fortement le Cholesterol fera donc automatiquement baisser la mortalité. Marrade.

            Mais… Cher Confrère, mais alors vous n’avez pas lu la dernière étude des acharnés anti-CHO qui s’appelait IMPROVE-IT, gain de mortalité? Rien, nibe, oualou, zéro.

            C’était mieux que la précédente, ENHANCE, qui montrait même un chouïa plus de morts chez ceux dont le CHO était plus bas…

            Si j’ai un conseil gratuit non promotionnel à vous donner, mon cher Confrère, ne claironnez pas trop vite la victoire écrasante des anti PCSK9 avant la fin des études de mortalités, HONNETEMENT RÉALISÉES, s’entend, ça pourrait vous éviter un douloureux méa culpa sur le Huffington Post un jour…

          4. phil
            En réponse à : phil

            Comme ça part dans tous les sens j’ai été amené à approfondir + longuement cette « polémique » et perdre pour cela 1/2H. alors que justement je n’ai pas le temps…

            je fais amende honorable pour avoir trop vite survolé la littérature du Dr Zeitoun : en effet celle-ci est à la gloire de big pharma et son rapport + que favorable à la baisse du CHOL est en effet une ânerie scientifique (mais en aucun cas je ne me permettrais d’insulter ce Monsieur – ce qui est le déclenchement de la colère.) La tournure des mots à un sens précis.

            Je pense que le Dr Zeitoun est simplement sorti de son champ de compétence, qu’il n’est pas de mauvaise foi mais qu’il n’y connait strictement rien, ce qui devrait l’amener à se taire. Et ceci dans l’intérêt de la santé publique.

            Enfin ce qui m’a induit en erreur est cette phrase (renvoi) du « New England » :
            « The potential benefits from the phenomenal reduction in LDL cholesterol induced by evolocumab should be carefully balanced against its unknown long-term safety profile. »

            Ce qui signifie que cette publication citée dit clairement que l’évolocumab risque d’être à terme + dangereux qu’utile.

            Le Dr Zeitoun a-t-il pris le temps de parcourir ce « renvoi »?

            Apparemment non puisqu’il prend la défense sans ambages des statines sans avoir – mais absolument rien – compris au film.

            Ou en refusant de comprendre, ce qui serait pire encore

    2. phil
      En réponse à : Inoxydable

      ce n’est pas pour contredire mais vous êtes durs avec ce M.Zeitoun, qu’il n’ait fait « que » travailler pour Amgen et pas pour les 2 grands labos est quand même rassurant. Je dirais qu’il me semble honnête de parler comme ça, de même qu’il est honnête de citer l’article du « New England », négatif clairement sur l’evolocumab (va falloir s’habituer à ce mot), et ses effets secondaires indéterminés à long terme

      + inquiétant à mon avis est le « fond » de l’article anglais, voilà la phrase qui me fait peur :
      « The potential benefits from the phenomenal reduction in LDL cholesterol induced by evolocumab » …

      Autrement dit ce gd journal scientifique considère comme une évidence que la « réduction phénoménale » du LDL est une bonne chose (mais que l’évolocumab ne l’est pas forcément)

      Il n’y a donc pas, chez ces leaders d’opinion de changement de « paradigme »

      la baisse du cholestérol continue d’être la voie royale, et pour longtemps

      on n’a donc pas fini de mourir de leurs conneries

      1. Minoque35
        En réponse à : phil

        C’est le journal qu’à crée Anne Sinclair non ? Bon ça ne change rien mais je la vois bien être attentive à vous lire Inox et Phil :-)

      2. Inoxydable
        En réponse à : phil

        Cher Phil : C’est bien ce que je voulais mettre en exergue. A voir aussi les autres articles de ce médico journaleux, ça me laisse (… ) on sent nettement qu’il est à la solde de Big pharma et au minimum il n’y a pas chez lui comme chez d’autres pas de  » changement de « paradigme  » comme vous dîtes.
        On le voit bien aussi dans quelques uns de ses autres articles « rassurant » sur le vaccin contre le papillomavirus, les génériques, sur 60 millions de consommateurs et l’automédication etc…
        Encore un qui veut nous gaver de « bons » médicaments … Mais bon, on a assez parlé de ces sujets.

  5. scheidt

    suite à un électrocardiogramme programmé avec la cpam, il s’avère que j’ai fait un mini infarctus…. (un papa opéré des coronaires, 2 frères qui on fait un infarctus et le 3ème un angor…tous les 3 ont des stents). j’ai également 2 g 9 de cholestérol (familial aussi). Donc mon médecin m’a conseillé de prendre une statine 10 mg et, très réticente j’ai donc lu votre livre avec attention et j’ai choisi d’appliquer la diète méditérranéenne qui d’ailleurs correspond à peu près à ma façon de me nourrir, sauf relachement cette année suite a des soucis.
    J’ai 54 ans, en attendant de voir le cardiologue fin mars je m’en tiens à vos conseils.

Commentaires : page 5 sur 5«12345

Les commentaires sont fermés.