La confession du Professeur Sir Rory Collins

 
Le sus-nommé, célèbre Professeur de l’Université d’Oxford (in England) et ennobli par sa Majesté [Noblesse acquise, voire achetée (comme chez nous au Second Empire) et donc sans ascendance et génétique significative et susceptible de garantir un quelconque “respect des codes d’honneur de la Chevalerie”, aurait dit mon papa ; et aussi mon pépé…] vient de livrer à la presse british des aveux assez confondants qui ont tous les aspects d’une très chrétienne confession.
Mon très cher ennemi Rory [on a les ennemis qu’on mérite…], célébrissime défenseur des traitements anticholestérol et en particulier des statines [c’est super efficace et absolument sans effet secondaire toxique selon ses multiples articles “scientifiques” relayés par nos plus brillants universitaires français…] sous couvert de contrats fastueux avec l’industrie pharmaceutique (notamment l’Américain Merck, également plus ou moins propriétaire de prestigieux journaux scientifiques comme The Lancet, où Rory a ses aises pour raconter ses exploits académiques) vient d’admettre qu’il avait “sans doute” quelque peu “sous estimé” la toxicité des statines.
Oups !
Pas possible ? Trahison ?
Oui, il avoue tout simplement qu’il n’avait aucune donnée lui permettant d’affirmer que les statines ne donnaient pas d’effets secondaires toxiques significatifs !
Vingt années de mensonges relayés [naïvement ou cyniquement] par les universitaires (notamment cardiologues mais pas seulement) du monde entier et notamment français…
Nous sommes stupéfaits d’une pareille confession mais pas étonnés du tout par son contenu puisque depuis plus de 10 ans nous affirmons que les déclarations et publications des experts travaillant pour l’industrie ne sont pas crédibles.
Pas crédibles statistiquement, biologiquement et médicalement !
Nous n’avions pas la preuve absolue qu’ils étaient des menteurs car pour ce faire il nous aurait fallu disposer des données qu’ils avaient falsifiées ; mais ces données (prétendument scientifiques) sont tenues secrètes.
J’ai bien écrit “secrètes” !
Ce qui veut dire que toutes les Recommandations dites officielles promulguées par les Autorités sanitaires en France (et que les médecins prescripteurs sont censés respecter) sont basées sur des données scientifiques auxquelles personne n’a accès ; sauf Sir Rory et quelques privilégiés travaillant avec l’industrie…
Autrement dit et très concrètement, quand un professeur de cardiologie (ou d’une autre spécialité) ordonne (mot décalé du terme “ordonnance”) qu’on prescrive une statine dans telle catégorie de patients, c’est en l’absence de toutes données vérifiables mais seulement sur la foi des déclarations de Sir Rory et ses amis.
Et Sir Rory vient de nous avouer qu’il était un menteur !
Seulement à propos des effets toxiques des statines certes, dira un éventuel défenseur de la cause des statines ; et non à propos de leur efficacité !
Mais “qui vole un œuf vole un bœuf” dirait ma crémière.
Faut-il être idiot pour encore croire ces gens-là ;  et c’est donc en toute fraternité que je répète une nouvelle fois, et sur la base des données scientifiques (partiellement censurées) disponibles que les statines sont très certainement aussi inefficaces qu’elles sont toxiques.
Et toxiques de façons multiples.
Pour avoir une idée de la confession de Sir Rory via un média un peu grossier et en anglais, c’est là : http://www.express.co.uk/news/uk/558249/statins-expert-heart-drug-rory-collins
 
 
 
 

76 Replies to “La confession du Professeur Sir Rory Collins”

  1. Si les théories officielles médico-pharmaceutiques étaient vraies,
    avec le cholesterol avoisinant 4 gr/l , de je devrais etre morte depuis longtemps !!!

  2. Je reçois ça du JIM Cardio
    Aspirine, statines, et antidiabétiques, protègent-ils du cancer de la prostate ?
    Le cancer de la prostate est une cause principale de décès des hommes dans le monde occidental et il est estimé que le coût de sa prise en charge devrait doubler d’ici 2020. Des efforts sont à apporter en terme de dépistage afin de pouvoir diminuer la morbidité liée aux biopsies et le nombre élevé de faux positifs responsables d’une mise sous traitement inutile.
    Des études observationnelles au cours de ces dernières années ont suggéré que les statines, l’aspirine, et la metformine pouvaient être des traitements influençant négativement la
    survenue d’un cancer de la prostate. En 2012, Bosetti et coll. ont mentionné un risque diminué de 10 % de déclarer un cancer de la prostate chez les patients traités de manière régulière par aspirine. Cette information a été soutenue par la méta-analyse de Liu et coll. de 2013, ainsi que dans un essai randomisé comparant l’aspirine et un placebo (Rothwell et coll. 2011). L’équipe suédoise de cette nouvelle étude a donc voulu évaluer l’association entre l’utilisation de ces médicaments, le taux de PSA et le risque de cancer de la prostate (de tout grade et de haut-grade [Gleason supérieur ou égal à 7]).
    Leur analyse a inclus 185 667 hommes ayant eu une première évaluation de leur taux de PSA et 18 574 hommes ayant eu une première biopsie prostatique, sur la période de 2007 à 2012.
    Le taux de PSA à la première évaluation était inférieur parmi les hommes prenant 75 mg d’aspirine par jour (- 3,9 %; intervalle de confiance à 95 % de -5,8 à -2,1 %), parmi ceux prenant une statine (-4,6 % ; intervalle de confiance à 95 % de -6,2 à -2,9 %), parmi ceux sous metformine (-14 % ; IC95 de -17 à -12 %), et parmi ceux sous insuline (-16 % ; IC95 de -18 à -14 %).
    Les hommes sous statine avaient cependant un risque augmenté de présenter un cancer de la prostate, tant de haut-grade (Odds ratio de 1,25 ; IC95 de 1,1-1,42) que de n’importe quel grade (OR 1,16 ; IC95 de 1,04-1,29). Il a été suggéré que leur effet sur le cancer de la prostate serait médié par le taux de lipides sanguin.
    C’est d’ailleurs ce qu’a suggéré l’étude de Morote et coll. en 2014 montrant que le taux de cholestérol était prédictif du cancer de la prostate. Les résultats de l’équipe suédoise tendent donc à soutenir cette idée. Aucun lien statistiquement significatif n’est ressorti quant à l’utilisation d’aspirine et d’antidiabétiques sur le risque de développer un cancer de la prostate.
    Ainsi, dans cette étude de population, l’utilisation de l’aspirine, des statines, de l’insuline et de la metformine est associée à un taux plus faible de PSA, sans pour autant conduire à une diminution de l’incidence du cancer de la prostate. L’utilisation des statines, qu’elles soient hydrophiles ou hydrophobes, semble être associée à un risque accru de présenter un cancer de la prostate de haut-grade.
    RÉFÉRENCE
    Nordström T et coll. : The risk of prostate cancer for men on aspirin, statin or antidiabetic medications. Eur J Cancer, 2015 ; publication avancée en ligne le 23 février. doi: 10.1016/j.ejca.2015.02.003 Copyright © http://www.jim.fr
    Déformation du titre anglais et véritable malhonnêteté intellectuelle ce que j’ai écrit au JIM !!
    Sachant que beaucoup de confrères ne lisent que les titres alors………
    INTOX INTOX

    1. Bonjour J.M Rehby. Je ne suis pas très fort en Maths, mais votre commentaire est suffisamment clair pour j’en apprécie la conclusion. Comment font ils pour faire cette véritable prestidigitation de chiffres et statistiques et comment peuvent ils, moralement affirmer une chose alors que leurs études en démontrent une autre en conclusion ?

      1. Bonjour JM Rehby. Je suis allé voir aujourd’huis le lien du JIM que vous cité et à cette date un nouvel article intitulé ” Les Statines respectent la parité” . Je n’ai pas accès à l’article complet, mais le premier paragraphe laisse à penser à une grande offensive des Statinophiles, que je résume comme suit : “Le Cholestérol treatment realist’ (CTT) … leurs travaux basés sur 174149 sujets ont confirmé en 2012 une baisse significative de …” La suite se devine tout seul, les Statines ont sauvé ces “sujets” de la mort ou de la maladie en prévention primaire et en secondaire en réduisant le cholestérol et bla bla bla….
        Je ne connais pas la suite de l’article mais encore une fois les laudateurs des Statines ne lâchent pas prise. Triste.

    1. ben non, pas pour les statines, d’après l’article…
      enfin ne soyons pas trop gourmands, c’est un beau cadeau pour Even et ses “4000 médicaments inutiles et dangereux”, et un pavé dans la marre du Pr Grimaldi et son “Livre collectif” encensant les statines…
      L’expression “Livre collectif” m’ayant fait bondir, comme si c’était en soi une preuve de vérité.
      Pour bientôt un “Livre collectif” nous expliquant que 95% de nos médicaments sont inutiles ?
      On peut toujours rêver, c’est qu’il y a des emplois à la clef…
      Cet argument – je l’avoue – me touche, mais à une seule condition : que ces emplois ne soient pas créés au détriment de la santé publique

      1. Je pense que si pour certaines statines.
        Des blockbusters recalés
        Selon ces spécialistes, les médicaments essentiels ne sont pas forcément les plus prescrits. Leur tri s’avère ainsi très sélectif.
        Parmi les statines, ces molécules anti-cholestérol qui figurent sur l’ordonnance de pas moins de 6,4 millions de Français, seules la simvastatine (Zocor ou autres) et la pravastatine (Elisor ou autres), autorisées depuis 1991 et 1989, sont retenues par les médecins. Les deux molécules les plus remboursées, la rosuvastatine (Crestor) ou l’atorvastatine (Tahor ou autres) sont, en revanche, écartées.

        1. 6.4 millions !!
          comme je fréquente les forum médicaux depuis longtemps, je connais la mentalité de ce que l’on pourrait appeler la “base majeure” de ces millions concernés.
          Il faut atterrir : ici plus rien à voir avec le niveau de ce blog, où, même si la majorité n’a pas de formation scientifique, on atteint quand même des niveaux stratosphériques p.r. au consommateur – ou patient – lambda. A noter que j’ai bcp de sympathie pour lambda, aucun mépris de ma part dans cette expression, mais avec lui on ne peut pas avancer, faute de base intellectuelle et de sens critique.
          Or ce sont ces 6.4 millions qui “feront l’opinion”
          ça fait froid dans le dos

  3. Vous avez aimé les statines dans les biberon
    Vous allez adorer les statines à la femme enceinte!
    Bateman BT et coll : Statins and congenital malformations: cohort study BMJ2015, 350:h1035
    Grosso modo les statines ne provoquent pas de malformation chez les bébés des femmes enceintes qui en ont pris???? (quelle idée!) mais encore “des études précliniques ont suggéré que les statines pourraient avoir un rôle dans la prévention de la pré-eclampsie (excusez du peu!) par leur effets sur la fonction endothéliale et l’inflammation.
    Il faut bien trouver une deuxième vie aux statines qui commencent à avoir du plomb dans l’aile avec le cholestérol.
    Au fait est-ce que les échelles de risque cardiobvasculaire type Framingham ou SCORE sont évaluées en clinique et pas en statistique?
    Chaque jour réserve sa surprise avec big pharma!!!!!

    1. OK, mais : on peut aussi penser (admettre) que un seul trimestre de statine à faible doses [c’est ça qui est testé dans l’étude du BMJ) pourrait ne pas induire de foudroyantes anomalies congénitales visibles dès la naissance…
      D’accord ?
      On pourrait penser par ailleurs qu’une telle étude (d’une envergure très limitée et donc de peu d’intérêt médical pour un praticien enclin à protéger ses patientes et leurs bébés) puisse retarder l’arrêt de la statine chez une femme souhaitant procréer ; ce qui serait catastrophique car dans le spectre des anomalies provoquées par un cholestérol bas chez les enfants porteurs d’une anomalie de la synthèse du cholestérol, certaines ne se dévoilent que bien après la naissance et sous la forme de maladies du comportement (autisme en particulier) ou des troubles cognitifs…
      Je résume : les statines sont inutiles pour le coeur et toxiques pour le cerveau !

      1. Mais très utile pour le prote monnaie de certains environ trente milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel!

    1. Merci pour l’info.
      Il n’est jamais trop tard pour se réveiller ; je parle de Médiapart; pas de vous bien sûr qui êtes sur le bateau des “résistants” depuis longtemps…
      En l’occurrence, le mot “résistant” s’applique fort bien par rapport aux “collabos” dont bien peu sont cités… Peut mieux faire !

  4. Permettez moi cher Docteur d’intervenir sur un sujet personnel qui me turlupine depuis un moment .
    En Juillet 2012 une écho du foie révèle un foie de taille normale, des contours réguliers et une échostructure homogène.
    En Octobre 2014, une même écho révèle une échostructure légèrement hyperéchogène avec une accentuation du gradient de réflectivité hépato-rénal compatible avec un foie de surcharge, compatible avec une stéatose modérée.
    Coincidence troublante pour moi, j’ai stoppé mon traitement de statine en 2012.
    Depuis 2012 grace à votre blog, j’ai modifié mon mode de vie en me rapprochant le plus possible de la diète méditerranéenne mais en soulignant que je faisais déjà attention à mon alimentation. Je ne bois pour ainsi dire pas d’alcool, un pineau le Vendredi soir, je ne fume pas.
    Mon dernier bilan biochimique donne un cholestérol total de 2,34 et une glycémie de 0,95g/L.
    Pourrait on savoir si un arrêt de statine peut engendrer une stéatose, ce qui serait une grave conséquence de la prise de statine ? Malgré toutes mes recherches, je ne trouve aucun résultat sur le sujet, le sujet n’ayant pas du être envisagé par les chercheurs ?
    Avez vous connaissance d’autres cas ? Comment obtenir une réponse ?
    Merci pour votre réponse.

    1. Disons-le franchement, la stéatose hépatique non-alcoolique, reste un mystère ; on n’en connait pas les causes (sinon que c’est souvent associé à une résistance à l’insuline) et on ne sait pas traiter ; et de ce fait (à ma connaissance), nous n’avons pas d’essai clinique “sérieux” pour le moment pour nous orienter.
      Mon instinct me dit que des facteurs environnementaux (en particulier les “perturbateurs endocriniens”) et de mode de vie [sédentarité + stratégie nutritionnelle anticholestérol (oméga-6) + médicaments diabétogènes (statines)] se combinent pour provoquer ce trouble hépatique…
      Mon conseil : abandonner tout ce qui est “artificiel”, revenir aux fondamentaux de l’existence…

      1. Merci infiniment de votre conseil mais j’espère qu’un jour on trouvera l’inexplicable, la Nature a horreur du vide.

  5. pardon d’insister mais comme je suis lancé je continue… ça intéressera peut-être quelqu’un.
    En 2013 notre ministre Marisol Tourraine a décidé la transparence entre les professions de santé et les labos. Mais la CNIL a trouvé elle que ça portait atteinte à la liberté de….
    Bref le “Sunshine Act” n’est pas aussi lumineux que prévu, des associations essaient de lutter contre ça, et… comptabilisent. Espérons que le compteur va fonctionner…
    http://www.regardscitoyens.org/sunshine/

  6. pardon, erreur judiciaire, and the winner is….
    [ Novartis, le plus généreux. Ce chiffre recouvre essentiellement des repas, ainsi que des frais de transport, d’hébergement et d’invitation à des congrès. On y trouve aussi des dons de matériel médical, de soutien à des actions de formation ou encore de vins et de chocolats, a précisé l’association. Les trois laboratoires “les plus généreux” ont été le suisse Novartis (17,9 millions d’euros), le français Servier (14,4 millions d’euros) et le britannique GSK (11,7 millions d’euros), le numéro un français Sanofi arrivant en septième position (6,9 millions d’euros). ]

    1. Bien sûr !
      Nous avons la version anglaise de medscape au labo. La version française est pilotée par cardiologue parisien qui ne devrait pas tarder à manifester son enthousiasme.
      La question est : vont-ils commercialiser et prescrire avant toute étude clinique sérieuse ?
      Que vont faire les Autorités américaines et européennes, puis françaises ?

    2. very interesting :
      [ Puis en termes d’impact sur la morbimortalité : certes, il s’agit de données préliminaires, mais elles sont en faveur d’une efficacité sur les évènements cardiovasculaires de cette nouvelle classe d’hypolipé-miants administrés par voie injectable… Selon « l’analyse exploratoire » des investigateurs, la réduction des événements cliniques majeurs … est très significative (0,95% vs 2,18%), de l’ordre de 50%. ]
      et toujours des valeurs relatives et pas de valeurs absolues, ce qu’on aimerait savoir c’est si pour arriver à doubler les bénéfices (p.ex. passer de 1 à 2 vies soi disant sauvées) on a dû intoxiquer simultanément 200, 500 ou mille patients qui eux, auront prix le traitement pour rien.
      La déclaration des sponsors ne manque pas non plus de sel, pour ceux qui croiraient à une blague, non on les rassure, c’est vrai ! :
      [ Marc Sabatine déclare des soutiens, reçus à travers le Brigham and Women’s Hospital, de Abbott Laboratories, Accumetrics, Amgen, AstraZeneca, AstraZeneca–Bristol-Myers Squibb Alliance, BRAHMS, Bristol-Myers Squibb–Sanofi Joint Venture, Critical Diagnostics, Daiichi Sankyo, diaDexus, Eisai, Genzyme, GlaxoSmithKline, Intarcia, Merck, Nanosphere, Ortho-Clinical Diagnostics, Roche Diagnostics, Sanofi, Singulex, et Takeda. Il déclare également des activités de consultant pour Aegerion, Amgen, AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, Daiichi-Sankyo/Eli Lilly, GlaxoSmithKline, Intarcia, Merck, MyoKardia, Pfizer, Sanofi, Vertex, Zeus, Cubist, et Quest Diagnostics. ]

      1. pour les comptes en Suisse le + pratique c’est quand même Sanofi ( classé parait-il N°1 au box office des petits cadeaux, des boites de chocolat aux séjours au Hillton… )

  7. ne soyez pas timide, ce blog est un lanceur d’alertes, on en a déjà parlé, de ces escrocs:
    Cerenis Therapeutics entre en Bourse. L’interview vidéo de Jean-Louis Dasseux (fondateur et directeur général)

  8. J’ai mis des XXXXX à la place du nom de la société et à la place du nom de son produit

    1. mais non c e n’est pas classé X, il s’agit de la Sté Cerenic Therapeutic dont le fondateur est Jean Louis DASSEUX, propagande pour propagande, on est bien en droit (et même en devoir) sur ce site de lui faire honte…
      Cerenis Therapeutics entre en Bourse. L’interview vidéo de Jean-Louis Dasseux (fondateur et directeur général)

    2. Désespérant, donc la nouvelle machine est en route pour faire du fric et rendre les gens malades…. A nous de connaître notre sujet sur le nouveau régime méditerranéen pour pouvoir clouer le bec à tous les prescripteurs, et expliquer et ré-expliquer les bienfaits de notre alimentation aux patients, on y arrivera mais il faut , faudra s’accrocher car le chemin est et sera long…. Merci pour ce livre!!!

  9. Bonjour Docteur,
    Le cholestérol continue à générer des gros sous : certains reconnaissent “un peu” leurs erreurs quand d’autres cherchent de nouvelles pistes pour exploiter la peur engendrée par des dizaines d’années de propagande sur les méfaits du LDL et les bienfaits du HDL.
    Je n’ai pas résisté au plaisir de vous faire partager la lettre vantant les mérites du produit d’une société qui veut s’introduire en bourse pour augmenter le HDL des gens et permettre à ce HDL de déloger le cholestérol des plaques qui bouchent les artères. Si, si vous avez bien lu, c’est dans le document.
    On dirait que le business a de bonnes années encore devant lui.
    Voici le texte :
    C’est avec enthousiasme que je vous invite, au nom de toute l’équipe, à découvrir XXXXX, l’un des leaders de la HDL thérapie, à l’occasion de son projet d’introduction en bourse sur Euronext Paris. Cette nouvelle étape de financement doit permettre l’accélération de nos développements cliniques, dont les résultats convaincants confortent notre conviction forte dans le potentiel de notre produit XXXXXX. Mimétique d’une particule de HDL naturelle, plus communément appelée le « bon cholestérol », l’action de XXXXXX permet d’enlever le cholestérol des plaques dans les artères et de diminuer ainsi plus efficacement le risque cardio-vasculaire que ne le permet les traitements actuels.
    Les maladies cardio-vasculaires représentent aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde, alors que les premiers traitements sont apparus il y a plus de 30 ans. Leur principe d’action, à l’image des statines, ne vise que la réduction du mauvais cholestérol, dit LDL. Mais cette approche indirecte, bien que permettant de limiter le dépôt du cholestérol et donc une certaine diminution du risque cardio-vasculaire, est loin d’être la plus efficace. Des études épidémiologiques ont clairement démontré le rôle fondamental du HDL dans l’élimination du cholestérol. Cette lipoprotéine, qui permettrait de réduire encore plus le risque cardio-vasculaire en attaquant directement la plaque de cholestérol à court terme, fait ressortir une efficacité nettement supérieure par rapport aux médicaments actuels fondés sur l’approche LDL et qui représentent malgré leurs limites un marché estimé à 30 milliards de dollars. Si l’efficacité des HDL dans l’élimination du cholestérol était déjà reconnue, le développement de ces nanoparticules n’a jusqu’ici jamais aboutie du fait de problèmes de toxicité liés à leur fabrication.
    Chez XXXXXX, après près de 10 ans de R&D, nous estimons avoir mis au point une des thérapies les plus sûres basée sur l’augmentation du HDL « bon cholestérol », de plus la production de XXXXX fait l’objet d’un procédé de fabrication pharmaceutique extensible à l’échelle industrielle ! Notre solution, unique en son genre, reproduit à l’identique la structure et les propriétés de la nanoparticule naturelle de HDL, qui sera donc reconnue comme telle par le corps humain. La solution de XXXXXX a d’ores et déjà démontré un profil de sécurité et d’efficacité satisfaisant dans le cadre de développements cliniques dans trois indications distinctes : les déficients en HDL, le Syndrome Coronarien Aigu (SCA) et l’hypercholestérolémie familiale.
    Aujourd’hui, nous préparons l’accélération de nos développements cliniques avec une phase II pour notre produit ciblant le SCA et une phase III pour les déficients en HDL.
    Convaincus du potentiel majeur de XXXXXX, notre projet d’introduction en bourse vise à renforcer l’avance technologique de la société positionnée dans la HDL thérapie. Forts des nombreux avantages concurrentiels dont nous disposons aujourd’hui, nous sommes pleinement confiants dans l’avenir de XXXXXX et tenons à vous associer à notre projet d’introduction en Bourse pour le succès de la HDL thérapie.
    C’est pas mal non ?

  10. et si on ouvrait un débat sur le tiers payant !
    sûr que ça ferait le “Buzz”
    moi j’aime les polémiques, quand ça cesse de ronronner…..
    c’est pour ça que j’aime bien être là

    1. Certains “simples d’esprit” ont essayé (autrefois) de faire croire que le cholestérol augmentait le risque de démence…
      Même le plus niais des experts en statines n’ose plus le dire…
      C’est évidemment le contraire : 80% du cholestérol de votre corps se trouve dans votre cerveau, protégez-le !
      Car il protège votre cerveau !

  11. Bonjour,
    J’ai 53 ans un papa qui est décédé de problèmes cardiaques, j’ai toujours fais attention à mon alimentation et 1.50g de cholestérol, je fumais beaucoup, à l’imparfait car j’ai arrêté depuis un an,car artérite, on m’a posé 2 stents,cela fait 1 an que je prends de la pravastatine mais j’ai de vrai problème de digestion avec un estomac qui à doubler voire plus et je mange de moins en moins, je voudrais éviter de prendre du poids, je vais acheter vos bouquins mais à part ça dois-je arrêter la pravastatine????

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Évidemment !
      la médecine via un Blog ?
      Lisez nos livres (commencez par “Cholestérol, mensonges et propagande”) et vous aurez la réponse à votre question !

    1. La seule idée [comme qu’ils disent ces niais…] qu’il faille “qu’ils nettoient efficacement les artères...” (je recopie), me suggère qu’ils sont ceux-là du même acabit ; ce qui ne veut pas dire que le gingembre ne puisse avoir quelque attrait gastronomique ; mais “nettoyer les artères” ?

      1. Bonjour Docteur et JM51. Effectivement, comme j’entends un peu l’Allemand (sans être un expert dans la langue), je vais de temps en temps sur le site du Groupe de recherche privé du Dr Feil, spécialisé en nutrition, notamment sportive – son épouse est championne de sport d’endurance extrême – dont le recommandations recoupent un peu les vôtres ( j’ai dit un peu, mais il y a du progrès : Oméga 3, statines inutiles etc…) mais un de ses dadas est de recommander le Gingembre à tout propos dirais-je ( Arthrose, cancers, système immunitaire, Alzheimer etc..) . Il je crois même qu’il en commercialise des préparations. Mais mon propos n’est pas là : En fait, si vraiment ces vieux remèdes allemands étaient aussi efficaces ( comme les vieux remèdes russes à base d’ail et de citron..) pour “nettoyer” les artères, il ne devrait pas y avoir autant de personnes atteintes cardiopathies dans ce pays, ça se saurait depuis le temps. Il n’en est rien, les bonnes vieilles graisses saturées du cochon abondamment ingurgitées dans ce pays avec les préparations de ou à base de pommes de terre et surtout l’absence d’alimentation méditerranéenne se chargent de “charger” les artères de nos voisins d’outre Rhin.
        Sans doute cette racine fait-elle du bien ( sur le plan culinaire comme sur le plan santé) mais il ne faut pas en attendre des miracles semble t’il…

  12. la grosse Sté Serenic Therapeutics entre en bourse ( lutte contre le “mauvais cholestérol” ), je ne résiste pas au plaisir de vous annoncer la bonne nouvelle, les occasions de rire sont rares de nos jours.
    de quoi aussi tempérer les ardeurs de certains, qui tel Tartarin de Tarascon imaginent avoir terrassé l’hydre, vous savez cette chose dont 2 têtes repoussent quand on en a coupé une, ah la sale bête !
    ici y a du pognon à faire (et des gens à faire crever encore + vite) :
    http://www.boursorama.com/actualites/cerenis-therapeutics-entre-en-bourse-l-interview-video-de-jean-louis-dasseux-fondateur-et-directeur-general-a18ba37a43992871c8baed672e77b4aa

      1. Cela me rappelle la blague de Coluche sur la bonne lessive dont les enzymes vont chercher la saleté dans le noeud du torchon.

    1. Ils sont mignons tous les deux…
      Merci pour ce morceau de bravoure : “purger” la paroi artérielle, dit-il !
      Toute la science récente (la plus conventionnelle) a montré que le concept de “bon” cholestérol devait être abandonné, et eux…
      Bon ! Après tout, aucune autorité n’interdit de raconter des blagues, c’est la “liberté d’expression” dit-on…
      C’est là qu’on voit les “limites” du système actuel.
      Cela dit, personne n’est obligé d’écouter !

      1. Bonjour Docteur; Sans regarder la Vidéo indiqué par Phil, (peut pas, ce bon Professeur a une tête à claques selon moi…) j’ai lu le petit article accompagnant celle-ci dont je retiens ceci :
        Extrait : “Or, l’ensemble des thérapies LDL visant à traiter les problèmes de cholestérol représente un marché estimé à 30 milliards de dollars en 2013. Le CER-001 pourrait concerner près de 3 millions de patients potentiels ”
        Quand on voit de tels chiffres, on comprend qu'”ils” ne veulent pas lâcher le morceau : Reconnaître que le Cholestérol est innocent dans la maladie cardiaque serait un suicide financier qu'”ils” ne sont pas prête d’accomplir.
        En corolaire, je me rend compte qu’une fois de plus pour certains qui se disent Médecin, il n’y que l’argent qui compte, conf. Les manifs des Toubibs actuelles : Ils ont peur de ne pas encaisser directement de la monnaie sonnante et trébuchante, mais ils n’ont pas les mêmes scrupules et ne manifestent pas contre les “dépassements d’honoraires” . …

      2. Oui on peut raconter des blagues et torturer les faits c’est permis.
        Mais on écrit ROMAN !!

          1. Ben oui si on fait preuve d’imagination et qu’on raconte n’importe quoi on peut le faire dans roman mais pas dans la réalité.
            A Dumas disait qu”il avait bousculé l’histoire et pris des libertés avec elle mais qu’il lui avait fait de beaux enfants!!

  13. bonjour,voila je commence a me poser des questions !!!!!mon mari en 2004 a fait infarctus inférieur inaugural,pose de stet CD3,quasi absence de nécrose séquellaire , traitement jusque décembre 2014 cardensiel 2,5 crestor 10 ,son test d effort 2014 est négatif (82 pour cent fmt,180 ww), effectivement facteur a risque 15 cigatettes par jour , suite a de nombreuses questions de ces asthénies ,+dysfonction érictile ,douleurs des muscles ,a décidé d arrêter crestor de lui même sans le dire au médecin et cardiologue ,visite de contrôle chez cardio avec nouvelle prise de sang annuelle ,nous etions bien conscient des hauts cris du cardiologue !!!! première parole choquante pour ma part ” vous serais un patient qui ne va pas creuser le trou de la sécu quand vous serais en retraite “et a 58 ans normal d avoir de ne plus avoir d érection !!! bon je veux bien !!! l objectif était d avoir toujours un >1 g/l ceux qui était jusque la , la prise de sang faite après 1 mois d arrêt du crestor est la suivante cholestérol total 2,71g/l,hdl 0,32 g/l, LDL 2,15g/l, donc en bon cardiologue a bien écouter les doléances de mon mari et lui a changer le traitement remplacer crestor 10 par tahor 40 cardenseil a 1,25 et envisage de relayer cardenseil par procoralan si asthénie persiste ,mais voila depuis que mon mari prend tahor ,gros problème de sinus bouchée ,mouche sang !!et je constate des petits moments d absence d attentions ,ceux qui ma alerter ces qu ‘un ami la constaté aussi ! je constate que mon mari par moments est très au ralenti de plus en plus !!!! voila le pourquoi que j aimerais petits avis de votre part ,ou m indiquer si cela serais peut être bien de refaire un bilan en centre hospitalier pour refaire le point de toutes ces constatations qui sont décris dans les fiches des médicaments , mais que les médecins ne veulent pas entendre !!! je sens tellement mon mari maintenant méfiant ,je ne voudrais pas qu il arrête tout son traitement sans avis médical cordialement

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Il était temps de vous poser des questions, en effet !
      La première chose à faire est de lire en toute urgence notre livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC“, ça pourrait lui sauver la vie, et aussi la vôtre puisque les conjoints de coronariens sont à haut risque d’infarctus…
      Évidemment !
      Vous comprendrez en nous lisant ; je ne peux pas le faire à votre place !
      Deuxième chose, une fois instruite de ce qu’il faut faire pour être protégés, vous pourrez envisager de comprendre les malheurs “médicaux” et médicamenteux de votre mari, qui sont aussi les vôtres puisque je comprends que votre vie sexuelle est sévèrement perturbée. Lisez “Cholestérol, mensonges et propagande” des mêmes auteurs et vous comprendrez comment on a trompé les médecins, et vous comprendrez qui sont les “on”…
      Cela dit, à 58 ans, il est NORMAL (et même préférable) d’avoir de belles érections pour soi-même et pour sa conjointe…
      Une fois que vous nous aurez lu, vous retrouverez une vie “normale” tous les deux et vous n’aurez plus peur de l’avenir, à condition de suivre scrupuleusement nos conseils.
      En termes de nutrition (70% au moins du programme de protection), vous aurez avantage à entrer un peu dans les détails en lisant “Le nouveau Régime Méditerranéen” des mêmes auteurs …
      A vous de jouer, matelots…
      Je ne peux pas border votre grande voile à votre place et vous seule vous pouvez voir que votre foc fasseye !

  14. bonjour
    Sir Rory a ete oblige de faire marche arriere (selon l’article) a cause de son presque collegue et voisin, le Professeur Mc Pherson , prof de sante publique a Oxford.
    ce dernier a qui l’on a prescrit des statines qui lui ont occasione des effets secondaires a profite de sa position sociale pour faire un foin dans la presse et sur internet et exiger la transparence des resultats des etudes cliniques.
    Sans lui, une “celebrite” egalement du monde universitaire et medical, la situation n’aurait probablement pas bouge.
    sans aucun doute nombre de “Citoyens Smith” se sont plaints des memes douleurs que le professeur Mc Pherson sans etre jamais pris au serieux ; on leur prescrit un anti depresseur pour leurs maux psycho somatiques et de plus on leur donne un diagnostic (secret egalement) de maladie mentale…
    j’habite a londres et je vous assure qu’ici c’est pire qu’en france.

  15. Oh là attendez un peu le Sir Rory est un english et la langue anglaise permet de merveilleuses litotes!!
    Il dit:”qu’il n’avait aucune donnée lui permettant d’affirmer que les statines ne donnaient pas d’effets secondaires toxiques significatifs !” et ne dit pas que les statines sont toxiques.
    Il n’avoue rien du tout c’est encore plus voyou!
    Mais oui les successeurs arrivent et vont faire du dégat pour un bénéfice nul puisque “le cholesterol est innocent”
    PS Bien la tête au carré les messages sont bien passés super!
    Cordialement.

  16. Hé, bien, heureusement que vous êtes la, pour nous faire comprendre toute la machine qu’il y a derrière tout cela!!! Dernièrement, mr x de 86 ans, sortant de l’hôpital apres une semaine pour faire un bilan, diabète non insulinodependant et cancer de la prostate donc injection de firmagon, et devinez quoi en plus…. Statine!!!! Donc je lui explique pourquoi je ne les lui donnerais pas, en lui donnant les raisons scientifiques et financières, mr x est tout à fait d’accord, il en a marre de ces médocs ,il préfère s’occuper de ses abeilles …. Et il a bien raison!!!

    1. “On” (notamment Sir Rory) a effectivement dit qu’il fallait traiter les diabétiques avec une statine…
      Peut-être a t-il déjà été traité avec une statine ; dès lors la question serait : ce monsieur est-il diabétique et cancéreux PARCE QUE il a été traité avec une statine…

  17. Hier j’étais chez mon cardiologue , avec qui il avait été convenu à ma première visite que nous ne parlerions pas de cholestérol, engagement qu’il a toujours respecté. Il ne sera jamais annobli par qui que ce soit car son nom sonne un peu hébraïque et ce n’est sans doute pas compatible. Bref un noble homme en tant que tel. Il m’a dit que mes artères se portaient pour le mieux, que mon cœur n’allait pas mal du tout (ceci suite à un infarctus qui à généré la pose de 4 stents , et bonne nouvelle il m’a conseillé et non pas ordonné de passer à 1 plavix 1 jour sur 2 au vu du bon état de l’ensemble.
    Alors vive le régime méditerranéen .

    1. Un nom qui sonne “un peu hébraïque” pas digne d’être anobli, mais que faites -vous des Rothchild et autres membres de l’aristocratie anglaise ? Où est le problème ?

      1. Je ne comprends pas la question !
        A moins que ce ne soit vous qui ne compreniez pas l’ironie à propos de l’ennoblissement versus la “génétique chevaleresque”…

        1. C’est le terme “annobli” qui sème la confusion : ça n’existe pas ! Avec un seul n je n’ai pas tort quant à mon interprétation, ironie ou non … Vous, vous parlez d’ennoblissement, ce qui est différent, j’en conviens … Mais lui, j’aimerais bien qu’il éclaire ma triste lanterne pour nous départager !!!
          Trêve de polémique, je déguste – c’est le mot pertinent je crois, vu le sujet – votre dernier pavé. Bravo, on pourra dorénavant mourir tranquille en bonne santé !

  18. en effet le triste sir (ah ah très drôle), et souhaitons que sa – lourde – charge ne soit pas héréditaire (de + en + drôle) n’est pas sorti de l’auberge, ou plutôt de l’estaminet, et nous avec Car en Juin 2014 déjà il nous expliquait que les statines n’étaient pas forcément utiles aux personnes à faible risque (donc pour la majorité des gens), mais que pour les autres OF COURSE, le bénéfice était certain.
    http://www.theguardian.com/society/2014/jun/13/professor-statins-row-government-intervene
    Bref avec un tel mea culpa, le sir a peu de chance d’avoir un jour sa place à la droite de Dieu.
    Au fait ça a rapporté combien à sa très gracieuse majesté ce deal ?

    1. Comment un tel individu peut-il être “en liberté” ?
      Mais aussi, pourquoi de tels aveux aujourd’hui ?
      Que se passe t-il derrière tout ça ?
      Sans céder à la très fameuse “théorie du complot”, on peut être certain que d’autres tirent quelques ficelles.
      Vous avez deviné ?
      Facile hein !
      Maintenant que les statines sont génériquées, on peut en dire du mal, beaucoup de mal.
      Et ainsi faire la place à de nouveaux anticholestérol injectables, les fameux anti-PSK9.
      Qui sont eux, c’est juré, sans effet secondaire indésirable, contrairement aux statines…
      Cousu de fil blanc ?
      Certes !
      Il suffit d’acheter quelques “faiseurs d’opinion” et le tour est joué !

      1. Je crains que malheureusement vous ayez la bonne vision des choses….
        Reste à esperer que les anti-PSK9 aient beaucoup moins d’effets secondaires délétères que les statines. A part des essais cliniques bien réalisés et transparents, seuls le temps nous le dira.

      2. Puisqu’on demande la transparence et l’accès aux données sur les statines, faisons de même avec les anti-PCSK9 !
        Pour l’argument du marketing qui descendrait les statines, je ne suis pas convaincu.
        On peut arriver à vendre un médicament sans forcément révéler qu’il y a eu magouilles pour le précédent médicament. Ca serait se “tirer une balle dans le pied”.
        Deadly Medicines and Organised Crime: How Big Pharma Has Corrupted Healthcare(Anglais) Broché – 28 août 2013
        de Peter C. Gotzsche (Auteur)

        1. Certes, mais il ne s’agit pas de magouille dans ce raisonnement ; si vous êtes, hélas, intolérant (relativement ou absolument) aux statines, alors je vous injecte de l’anti-PSK9 et je vous sauve le vie…
          Raisonnement banal dans la cervelle médicale “formatée” !

          1. Le nouveau grand cheval va arriver. Il faut qu’on fasse ce qu’il faut pour balayer les écuries… L’ancien cheval (brevet épuisé) part à l’équarrisage… Le grand cheval arrivera bientôt… Salut Alirocumab! Salut Evolocumab! $10,000/personne/an… statines que $200/personne/an… ‘Elementary my dear Watson!’ (S. Holmes)

  19. C’est pas gagné encore Docteur ! Il va faire REEVALUER les effets secondaires par SON équipe si je comprends bien et cela sous la pression journalistique. Il condescend à reconnaître qu’il pourrait y avoir quelque mauvaises évaluations mais de là a imaginer qu’il puisse invalider la théorie du “mauvais” cholestérol, il y un pas qu’il ne franchira pas. Il ne va pas se tirer un balle dans le pied, si je puis dire d’autant qu’il vient d’être “anobli”. Sa noblesse ne transcende sûrement pas de son caractère…
    Mais, il y a là un fil a tirer et si on ne tire pas trop fort, il ne cassera pas . C’est une bonne avancée type “colibri” et en parlant d’oiseau, avec un peu de chance et si ceux qui lancé le débat, ce sera peut-être son “chant du cygne”! Ainsi soit-il!!!

    1. J’ajoute qu’en France, avec ce qui se passe actuellement en politique, les autorités, qu’elles soient Sanitaires ou autres, ont d’autres chat à fouetter, elles ne risquent pas de reconnaître leurs défaillances et se mettre à dos des centaines de milliers d’électeurs empoisonnés par les Statines…

  20. Un besoin de se confesser peut etre… Un laboureur sentant sa mort prochaine!!!!!
    Enfin, il a pas honte quand même, faudrait dire à la reine mère qu’elle fasse de meilleurs choix pour les anoblissements. Peut etre va t’il faire des émules?

    1. Il faut se rappeler qu’un président français, SARKOZY, peut remettre la grand Croix de la Légion d’honneur à un certain SERVIER, propriétaire du fameux laboratoire qui a vendu le MEDIATOR.
      Donc la France ne fait pas mieux, à ce niveau là.
      Rappelons aussi que ce SARKOZY là fut l’avocat de ce SERVIER là. Comme le monde est petit et savoureux.

Comments are closed.