PETITION URGENT : SIGNER ET FAIRE SIGNER

 
Les médicaments anticholestérol sont inutiles et toxiques.
C’est clair sur le plan scientifique mais, pour toutes sortes de raisons (bonnes ou mauvaises), notre société et ses élites ont du mal à accepter cette évidence. Et résistent à admettre leurs erreurs !
Pendant ce temps (phase d’hésitation compréhensible, hélas), des millions de gens continuent de s’empoisonner inutilement.
Si une tactique quelconque, plaisante ou non, peut aider un seul patient ou une seule personne à se libérer d’une contrainte ou à échapper à un poison, je m’y soumettrai.
Un seul regard de remerciement me suffira.
Dans ce contexte, il semblerait que “pétitionner” [signer et faire signer une pétition alertant les autorités ; mais aussi les médecins et leurs patients] puisse être utile.
Alors, faisons-le ! SIGNONS !
http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol/message.php
Laissons de côté notre inaltérable envie de critiquer toutes les initiatives que nous ne saurions approuver à 100% et SIGNONS !
Pour faire bouger le choses, ouvrir quelques esprits, SIGNONS !
Bref, signez et faites signer ; ça pourrait sauver des vies !
Merci d’avance.
 
 

219 Replies to “PETITION URGENT : SIGNER ET FAIRE SIGNER”

  1. Bonsoir Docteur,
    J’ai acheté votre lire à ma mère la semaine dernière “comment prévenir l’avc et l’infractus” ; mon papa a été victime de 2 avc il y a tout juste 1mois très mal pris en charge dans l’urgence de la clinique ou son collègue de travail l’ a amené , il fut transféré sur G.de Chauliac (en hélicoptère site à son second avc ) mis en coma artificiel suite a une lourde intervention supprimant la moitié de son caillot bouchant l’artère moyenne de son cerveau côté gauche passant par sa carotide interne quasi bloquée et depuis peu en station assise et désintubé .Mon papa risque d’être hémiplégique et ne retrouvera sans doute plus la parole ce que nous a dit un interne …Diabétique depuis une 20e d’année (08.04.1950) et ayant une dominance de cholestérol prenant du Crestor est-ce le cumul de tout ce cocktail de cachets ou bien un hasard..?
    Merci d’avoir pris le temps de lire mon envoi en espérant que vous aurez le temps également de me répondre .
    Angélique

    1. Je suis tout-à-fait désolé pour votre papa.
      Cela dit, je ne fais pas de consultation via Internet ; et pas non plus de “médecine-fiction”…
      Je ne peux donc rien dire sur la base de ce que vous me dites sinon qu’il n’y a pas de hasard en médecine ; et que beaucoup de médicaments prescrits de nos jours (sous la pression ignoble du marketing) ne servent à rien et certains sont très toxiques…
      Je vous renvoie à mes articles scientifiques et/ou à mes livres destinés au grand public, y compris les médecins…

  2. Bonjour Docteur,
    Depuis quelques mois je consomme des graines de lin bio (…que je mouds avec un moulin à café); je n’en prends pas beaucoup; disons, tous les 2 jours, environ 1 cuillère à café. Mais je ne sais pas exactement quelle quantité il serait bien de consommer…
    Je m’efforce de suivre vos recommandations alimentaires; 2-3 cuillère à café/ jour d’huile d’olive uniquement comme graisse; 2-3 noix tous les jours; je mange du poisson régulièrement, etc.
    Quelle est la bonne “dose”, selon vous, dans ce contexte pour les graines de lin?.. Y a t-il une dose à ne pas dépasser?
    Merci d’avance

    1. Les méditerranéens ne consomment pas d’huile de lin et généralement pas de graines de lin ; quoique certains pains qui en contiennent sont parfois appelés “pains grecs”…
      La graine de lin c’est beaucoup de choses en plus de l’acide alpha-linolénique ; donc pas abuser !
      De temps en temps, oui, tous les jours non !

      1. Ah ?
        Des phyto-oestrogènes ?
        Trop de cuivre ?
        Des pesticides même si “bio” ?
        Les méditerranéens dont je suis et du Sud en plus, ne mangent guère de Colza ni d’huile éponyme non plus. En ce moment ils mangent surtout des couleuvres d’ailleurs.
        Dites nous en plus s’il vous plaît !

        1. Oui, tout ce que vous dites ; mais surtout les substances contenant du cyanure…
          Solution ?
          Comme décrit dans notre livre « Le nouveau Régime méditerranéen » ; suivez le guide sans hésitation ni atermoiement ; ça pourrait vous sauver la vie !

      2. Bonjour,
        Il vaut mieux consommer de l’huile de colza quotidiennement?
        Merci

        1. Comme décrit dans notre livre “Le nouveau Régime méditerranéen” ; suivez le guide sans hésitation ni atermoiement ; ça pourrait vous sauver la vie !

  3. Mon épouse prends de la levure de riz rouge accompagné de coenzymes Q10 suite a la pose d’un sten Il lui avais été prescrit du tahor . En réalité la levure de riz rouge est une statine aussi bien que plus naturel . Par quoi remplacer ses statines ? . Cordialement

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Évidemment ! C’est de l’humour… un peu noir certes mais …
      Je dis ça dès fois que… car parfois y en a qui…
      Conseil d’un sage : Remplacer la statine par la lecture du livre du Dr de Lorgeril “Prévenir l’infarctus et l’AVC” ; ça pourrait lui sauver la vie ; ce que ne fait pas la statine ! Vous trouverez la bibliographie dans le livre dès fois qu’un vilain “ignorant” contesterait les paroles du “sage”…
      Ceci n’était pas une consultation. Mais une vérité de “sage” ! Toujours de l’humour dès fois que certains se demanderaient si…

  4. Bonsoir!
    Ma fille est en première année de médecine, à Genève, et cela fait plusieurs fois qu’elle m’informe avoir eu un cours au sujet des statines! A chaque fois, évidemment, en vantant leurs mérites, et donnés par un “éminent” cardiologue. Le premier cours a eu lieu un mois après la rentrée universitaire…
    Ce matin, elle m’a envoyé la photo d’une image, qui a été projetée à l’écran, dans l’amphithéâtre, et je suis resté bouche bée!
    J’aurais aimé pouvoir joindre cette photo à mon message, mais je ne sais pas comment joindre un fichier jpg sur ce blog, et suppose que ce n’est pas possible.
    Alors, voici le message, fort simple: “Statins, what else!”, écrit sur la photo de la célèbre pub, avec le non moins célèbre acteur, détournée à des fins “statiniennes”.
    Ma fille a aussi suivi des cours vantant les mérites des anti-PCSK9…
    Je vous rappelle qu’elle a commencé ses études de médecine il y a… deux mois et demi!
    Après cela, évidemment, elle m’a redit que “tout le monde” dit qu’il faudrait prendre des statines, et a du mal à comprendre pourquoi je les ai refusées.
    Les futurs médecins sont endoctrinés dès les premier mois de leurs études. Combien parmi ceux-ci prendront la peine de creuser le sujet, de lire les études, de se faire leur propre opinion? Je suis effaré à l’idée de savoir que les médecins relient, dès le premier mois de leurs études, cholestérol à statines…
    Bonne soirée!
    Philippe

    1. Et voilà !
      Et vous savez qu’en France actuellement on fait la chasse à d’autres formes d’endoctrinement précoce…
      Nous vivons une période de Barbarie “extensible” comme dirait Wellbec…
      Mieux vaut en rire.
      Quoique… Quoiqu’il fut bien rare dans l’Histoire que ça n’ait pas très mal fini… pour les barbares !
      Nous allons y contribuer !

  5. Bonjour Docteur,
    Merci beaucoup ces conseils; la dose est de 100000 UI, donc très comparable à la votre, mais à renouveler en mars, soit 2 prises par an (décembre et mars)… I will take it.

  6. Bonjour Docteur
    Mon médecin m’a prescrit de la vitamine D. Y a t-il une quelconque objection à soulever au niveau de la prévention cardiaque?
    Merci d’avance

    1. Tout dépend comment c’est prescrit ; il y a des discussions à ce propos… Pas claire la vitamine D, compliquée…
      Bon, je m’en prend une dose par an et j’en prescris comme ça ; mais je n’ai pas la démonstration que ce soit utile ; ou nuisible d’ailleurs ; mais avec une petite dose (80,000 ui) annuelle, j’espère éviter les insuffisances sans précipiter de complications.
      Si quelqu’un a de forts arguments pour me critiquer ou me corriger je suis preneur ; j’ai dit “de forts arguments” pas des convictions simplistes…

  7. Bonsoir docteur merci pour votre réponse
    ce régime atypique résulte de préoccupations sanitaires (gluten) et éthiques (végétalisme)
    En ce qui concerne le mix alpha je vous remercie pour le conseil, j’ignorais l’existence de ce complément( n ‘y a t il pas néanmoins un risque d ‘excés d ‘oméga 3 si j’y ai recours, sachant que je consomme au quotidien noix et huile de colza?Quentendez vous par petite dose?
    Cordialement

    1. Il y a des oméga-3 marins aussi et il vaut mieux les apporter ensemble.
      Des cures d’une semaine par mois à raison de 3/jour.
      Il n’y a jamais d’excès en alpha-linolénique dans un contexte méditerranéen ; nos cellules l’adorent ; le trop (si jamais) est immédiatement transformé en énergie.

  8. Bonjour cher docteur
    je ne sais pas trop par rapport a quel article poster ce commentaire, donc je choisis celui ci
    Voila, pour des raisons éthiques, j’ai l’intention de proscrire les produits “animaux” de mon alimentation
    J’ai parcouru votre livre sur le nouveau régime méditérannéen et votre passage consacré au régime végétarien (qui fait aussi allusion au vegetalisme) évoque les précautions à prendre pour éviter les carences (supplémentation en vitamine b 12 etc) qu’il peut engendrer
    En ce qui concerne la possibilité d ‘obtenir un apport suffisant en omega 3 “marins” , j’ai cru comprendre qu’il était possible de les synthetiser via la consommation de certains aliments riches en polyphénols(vins, seigle ) ;
    Or pour des raions gustaives (vins) et sanitaires (gluten) je ne consomme pas ces produits
    Faut il dans ces conditions avoir recours à une supplementation en omega 3 sous forme de capsules?
    Est il néfaste de conjuguer diverses supplémentations (mix de vitamines b (homocystéine), d pendant l’hiver et omega 3?
    cordialement

    1. Vous faites un “régime bizarre” ; vous n’êtes pas le seul…
      Par prudence, des petites cures de suppléments sont sans doute utiles ; à petites doses : mix alpha, mix 3B, c’est fait pour des gens comme vous, vous pouvez les prendre en même temps et/ou alterner… en mangeant le reste de votre repas.
      Bon vent, matelot !

  9. Bonjour docteur de Lorgeril
    j’ai subi une intervention sur carotide en janvier de cette année et une prescription de CRESTOR a été delivrée pour favoriser la cicatrisation. Quelques jours après j’ai fait un accident vasculaire cérébral. Les doses de CRESTOR ont été augmentées (2 fois 20 mg par jour) . 6 mois après j’ai ressenti progressivement des douleurs dans les jambes et une grosse fatigue. Je n’étais plus active. Une prise de poids importante. J’ai eu l’information par ma cousine qui a développé une myopathie secondaire due aux statines et qui vous a contacté. elle a été soulagée de connaitre l’origine de ses problèmes. J’ai arrêté le CRESTOR puis j’ en ai informé mon généraliste qui n’a pas contesté. Dans les jours suivants ma fatigue a peu à peu disparue. J’ai retrouvé goût à la vie car je suis sous antidépresseurs depuis quelques années mais n’ai jamais été affectée de cette façon. Je sais que les antidépresseurs sont aussi négatifs mais je n’ai jamais eu d’effets secondaires aussi forts.
    j’ai signé la pétition et ai partagé pour que plus de personnes concernées par les statines deviennent prudentes et que l’information soit diffusée amplement.
    Merci pour ces informations. Bien cordialement.

  10. Bonjour Docteur,
    Merci beaucoup pour vos conseils et pour vos explications réellement et franchement “lumineuses” sur les stents actifs. Je vais faire les tests de coagulation que vous avez évoqués (lp(a), thrombophilie, homocystéine, etc.); je vais en parler à mon médecin et à mon cardiologue.
    ….Peut-être y a t-il une autre explication dans mon cas, pour le plavix; si l’on se place du point de vue de la religion des statines. Etant donné que je n’en prends pas, que mon médecin et mon cardiologue le savent, il est possible qu’ils redoutent (à tort) un accident coronarien et que, pour cette raison, il préfèrent me voir prendre du plavix…?
    Un dernier mot enfin pour les lecteurs qui aurait lu ma petite histoire: j’ai changé de mode de vie. Cela signifie aussi que depuis 6 ans, la voiture, elle reste au garage. Ca fait des économies et c’est plus écologique. TOUS les déplacements (sauf lointains, mais disons tous les déplacement locaux) je les fait exclusivement, je dit bien EXCLUSIVEMENT à pied ou en vélo.
    Ceci étant dit, il n’est malheureusement pas toujours possible de suivre à lettre tous vos conseils… Certaines circonstances ne dépendent pas de nous (certaines circonstances stressantes par exemple).

    1. Je sais tout ça.
      Personne n’est à l’abri !
      Personne n’est parfait !
      Ce qu’il nous faut faire le mieux possible, c’est diminuer la probabilité d’une attaque et trop tôt !
      Mais on finira tous de la même manière : “le plus tard possible, Monsieur le bourreau” (ne serait-ce que pour épargner ça à nos proches) sachant que le bourreau c’est nous !

  11. Bonjour, depuis que j’essaie de signer la pétition, le lien vert n’est du tout “clicable”. Donc, je ne sais si certains ont trouvé ce même problême?

    1. Peut-être un problème avec votre ordinateur ?
      Essayez avec celui du voisin ; demandez-lui de taper “pétition et cholestérol” via Google ; vous ferez connaissance du voisin ; je suppose qu’il vous lorgne depuis un moment sans oser faire le premier pas …

    2. si le lien n’est pas clickable c’est soit que vous êtes pisté par big pharma, soit que votre explorateur ne veut pas l’ouvrir. A mon avis c’est le cas N°2, changez d’explorateur !

  12. Merci beaucoup, Docteur, pour votre réponse.
    Lorsque l’on m’a posé les stents (à 39 ans – je n’avais pas eu d’infarctus, mais l’IVA était totalement bouchée; la reperfusion du coeur se faisait seulement par de nombreuses anastomoses) j’ai eu ensuite l’impression qu’on avait fait “sauter un verrou” au niveau de mes capacités d’effort (de mes capacités d’effort antérieures de quelques mois, voire d’une année, pas de celles précédant de peu l’intervention, parce qu’au moment où je suis arrivé à l’hôpital, là, je ne pouvais plus marcher).
    Après la coronarographie, on m’a dit que mes artères coronaires n’étaient pas “comme d’habitude”, sans autres précisions… Il s’agit d’une différence anatomique, évidemment, mais laquelle…
    En tout cas, le verrou n’était pas posé récemment; c’était un verrou ancien, très ancien, un verrou qui existait déjà dans mon enfance, où je ne pouvais pas vraiment faire de sport. Mon cardiologue ne veut pas le croire (il pense que les artères coronaires se bouchent progressivement avec le cholestérol).
    Je dois le voir pour une visite de routine dans une dizaine de jours. Je vais essayer d’éclaircir mieux l’affaire du plavix…
    Il y a toute une mythologie sur internet concernant des thromboses de stents soi-disant très tardives dues à l’arrêt du plavix après 5 ans de traitement ou plus (pas mal d’inquiétude aux USA apparemment). Faut-il y accorder du crédit???

    1. Ce n’est pas un mythe. Il y a effectivement des thromboses tardives de stents (au-delà de 5 ans).
      C’est rare mais ça existe.
      Faut-il traiter des centaines de milliers de patients avec des médicaments dangereux (surtout quand on en n’a pas besoin) pendant des années pour empêcher quelques rares complications ? Faut-il vacciner TOUS les petits français contre la coqueluche pour espérer (ce n’est pas sûr) empêcher UNE encéphalopathie ? La médecine est un art ! On doit faire des choix …
      Encore mieux : procéder à des tests de coagulation [lp(a), thrombophilie, homocystéine, etcétéra] pour mesurer son risque de thrombose (y compris tardive) et SURTOUT adopter un mode de vie protecteur !
      En l’absence de risque thrombotique avéré et chez un patient observant scrupuleusement nos conseils de mode de vie, je ne prendrais certainement pas le risque (des complications médicamenteuses) au-delà d’une période maximale d’une année ; à moins que … La médecine est un sport dangereux !
      Bon vent, matelot

      1. pourquoi des thromboses “de stents” ? pourquoi pas tout simplement des thromboses de n’importe où (vu que le sujet a des tendances à se boucher), et pourquoi incriminer l’arrêt du plavix ?
        Je ne dis pas que la plavix ne sert à rien, mais je pense que – d’après les études – il n’évite le caillot que dans de rares cas, des cas mémorables certes, mais qui demeurent quand même des cas minoritaires
        si j’ai dit une connerie (ce qui m’arrive souvent) je sens qu’on ne va pas tarder à le savoir

        1. Les stents dits “actifs” empêchent leur lumière de se ré-endothélialiser [l’endothélium reste le meilleur traitement anti-thrombose connu] ce qui empêche la “resténose par fibrose” mais favorise la thrombose. C’est clair ça ?
          Le plavix permet d’attendre que l’agent actif se soit épuisé et ait permis la ré-endothélialisation. C’est une précaution (le plavix) indispensable pendant au moins 6 mois après la pose d’un stent actif. En l’absence de plavix et/ou d’aspirine, ennui quasi garanti… Ne faites pas l’expérience ; tous les cardiologues ont vu des cas dramatiques chez des patients qui, pour des raisons variées, n’ont pas pris leur plavix/aspirine dans les 6 premiers mois. Par la suite, les complications sont de moins en moins fréquentes.

      2. Puisqu’on en parle, je travaille régulièrement avec un labo lointain qui fait des bilans en packages.
        Par exemple, pour évaluer un risque vasculaire, le bilan “gold” comprend Homocyst, LDLox, LPa, ApoA, B, C3, ferritine, statut en acides gras ( saturés, Oméga 9-6-3).
        (Et CRPus, ils ne vous ont pas lu)
        C’est vrai que manque Prot. C et S, je n’y avais jamais pensé.
        Que verriez-vous inutile, et qui vous semble oublié?

        1. Il faut différencier le risque de thrombose et le risque vasculaire (beaucoup plus large) ; pour le risque de thrombose et de façon générale, il faut évaluer le risque de thrombophilie acquise ou héréditaire ; on trouve ça sur Internet ; ce sont plutôt les angiologues (prévention des récidives de thrombose veineuse et d’embolie pulmonaire) et les “hémato-coagulatiologues” qui s’en préoccupent.
          Outre ce que j’ai dit, vous pouvez ajouter (je peux en oublier) le fibrinogène, le compte leucocytaire, le volume plaquettaire et bien sûr les “fameux” facteur V LEIDEN et la mutation G.20210G>A de la PROTHROMBINE. Un bilan plasma des oméga-3 est aussi utile pour identifier un déficit en oméga-3. Le reste de ce que vous citez…
          Tous ces paramètres biologiques sont plus ou moins acceptés par les cardiologues “bon teint-bon genre” mais totalement ignorés du cardiologue-basique “nez dans le guidon”.
          Bon vent, matelot

  13. Merci beaucoup pour votre réponse Docteur.
    On m’a implanté 2 stents il y a 6 ans sur les artères coronaires… Je ne prends que du plavix comme médicament. Mon cardiologue me le prescrit toujours et considère que c’est très important. Vous voulez dire que je pourrais éventuellement l’arrêter? Mon médecin m’a dit que c’était un traitement à vie… Ca n’est pas le cas?
    Petite précision: J’avais plus de 4g de cholestérol (il y a 6ans) par litre de sang. On m’a dit que c’était la cause de mes problèmes. On m’avait prescrit du tahor 80. Je l’ai pris pendant 1 mois. J’avais lu vos travaux entre temps, car les médicaments anticholestérol m’inquiétaient considérablement. J’ai alors décidé d’arrêter le traitement (PAS BRUTALEMENT, j’ai baissé les doses très progressivement, en 6 semaines, jusqu’à arrêt total).
    Mon médecin généraliste, à l’époque, m’avait dit: “si vous arrêtez les statines, vous aurez un infarctus dans les 18 mois, avec une bonne chance d’y rester “.
    Et bien, l’infarctus ne s’est pas produit, et je n’ai eu aucun problème, et en particulier pas d’évolution symptomatologique de la maladie.
    Mais attention: je me suis conformé STRICTEMENT au mode de vie que vous conseillez: en particulier régime méditérranéen TOUT LE TEMPS et exercice régulier IMPERATIF (1 heure de vélo par jour dans un bon effort) pas de tabac évidemment, etc. Strictement ça veut dire STRICTEMENT.
    Seules entorses notables: je consomme du sel (sans excès, normalement) sans m’en inquiéter, et la vie moderne est…. parfois stressante.
    Alors le plavix: obligatoire jusqu’à la fin de mes jours????

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Bravo !
      Merci de votre témoignage.
      En principe, les stents (après 6 ans) ne sont pas une bonne raison de prescrire du plavix.
      Aucune étude scientifique n’a jamais montré que 6 ans de plavix étaient utiles. Bien !
      Cela dit, vous avez fait une alerte comme on dit.
      Je ne crois pas du tout que le cholestérol soit en cause ; mais il y a une ou plusieurs causes qu’il auraient fallu identifier. Est-ce seulement un problème de mode de vie ?
      C’est très probable ; mais il n’est pas impossible que vous ayez un facteur de coagulation un peu anormal [lipoprotéine a, antithrombine, homocystéine, protéine C, protéine S , et d’autres) et que, pour vous simplifier la vie, votre médecin n’en ait pas parlé ; mais ait prescrit le plavix par précaution…
      Il faudrait donc clarifier cette question avant toute autre initiative.
      Ceci n’était pas une consultation.

  14. Bonjour Docteur De Lorgeril,
    J’ai signé la pétition et l’ ai partagé pour la faire signer encore et encore…
    Grâce à vos livres et tous les messages, de mon propre chef, j’ ai arrêté le CRESTOR 10 mg en juillet 2015, car des douleurs musculaires sont apparues au bout de 5 ans de prise suite à un infarctus du myocarde en mai 2010 (cause hypertension et pas de cholestérol) .
    J’ai dit à mon cardiologue que le cholestérol est innocent !
    Les douleurs aux jambes persistant 4 mois après, j’ ai consulté un neurologue cette semaine, qui m’ a diagnostiqué une myopathie secondaire due aux STATINES.
    Il n’ y a aucun traitement , sauf comme vous le préconisez, le petit verre de vin rouge / jour , mais malheureusement pas suffisant !
    Plusieurs mois sont nécessaires d’ après le neurologue pour retrouver un état normal.
    Que peut-on faire pour accélérer la guérison dans ce cas là ?
    Comment retrouver des muscles sains et ne plus souffrir ?
    Avez-vous des conseils pour aider, s’ il vous plait ?
    exemple : faire du vélo ? manger un aliment particulier qui aiderait à la reconstruction des muscles ?
    Je n’ ai pas trouvé la réponse dans vos livres …
    Par avance merci
    Cordialement
    Sylvie

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Merci de votre témoignage qui est précieux à double titre : 1) description d’une myopathie symptomatique due aux statines après un délai de 5 ans ; il est probable malheureusement que vos muscles étaient empoisonnés bien avant qu’ils ne se plaignent ; j’espère que vous n’avez pas pris de poids et que vous n’êtes pas devenue diabétique ; j’espère aussi qu’il n’y aura rien de plus ; 2) admission par un neurologue de l’existence de cette toxicité des statines. Il y a peu, nos experts faisaient semblant de ne pas connaitre (ou ignoraient vraiment) cette toxicité des statines. Le pronostic établi par votre neurologue est malheureusement sans intérêt car, du fait de la mascarade orchestrée par des “experts rémunérés” pour cacher la vérité, nous savons bien peu sur l’évolution de ces effets toxiques. En me lisant (“L’Horrible vérité”), vous comprenez que j’enrage face à l’impunité totale dont bénéficient (et bénéficieront) ces crapules… Ça y est, je m’énerve… à moins que par la force de notre pétition (dans une première étape) nous obtenions réparation.
      De fait, je n’ose rien dire de précis. Chez certains qui ont la chance d’avoir des symptômes rapidement et qui arrêtent précocement de s’empoisonner inutilement, les symptômes peuvent (pas toujours) disparaitre rapidement. D’autres disent qu’ils se sont améliorés en prenant des suppléments de coenzyme Q10 (que vous trouvez en pharmacie) ; je n’ose pas dire que l’évidence scientifique est faible…
      Je ne peux même pas vous dire si reprendre un exercice physique (de plus en plus intense) aidera.
      Pour reconstruire ses muscles, il faut des protéines alimentaires et de l’exercice…
      Bon courage !
      Ceci n’était pas une consultation.

      1. Bonjour Docteur De Lorgeril,
        Je vous remercie pour votre prompt réponse.
        Quand vous dites :
        j’espère que vous n’avez pas pris de poids et que vous n’êtes pas devenue diabétique ; j’espère aussi qu’il n’y aura rien de plus ;
        Qu’est-ce que cela veut dire ?
        Cela m’ inquiète, car depuis mon infarctus, j’ ai pris à mon grand désespoir 15 kg mais sans diabète et rien de plus. (je touche du bois !)
        Je me sent vraiment désemparée et mal dans ma peau !
        Je vais peut-être commencer par faire une cure de coenzyme Q10
        Je prend déjà des oméga 3
        Merci pour votre considération Docteur De Lorgeril
        Cordialement
        Sylvie

      2. Bonjour Docteur et bonjour Sylvie. Petite question : Comment un neurologue peut-il diagnostiquer une myopathie secondaire due aux statines ?

        1. C’est avant tout un diagnostic par élimination des autres causes de myalgies.
          Il peut aussi (il a certainement dû) évaluer l’activité électrique des muscles (je simplifie) afin d’éliminer une cause neurologique, etcétéra…

      3. Bonjour Docteur De Lorgeril
        Je reviens vers vous pour avoir votre avis si vous me le permettez :
        Voilà 15 jours que je prends des coenzymes Q10 100mg, pensant faire une cure tant que les douleurs musculaires aux jambes sont présentes.
        Depuis avant hier, est apparue une petite vibration au niveau de la poitrine gauche toutes les 30 secondes environ, mais sans douleurs comme un petit papillon qui essaie de s’ envoler…
        J’ai téléphoné à mon cardiologue qui dit que je fais de l’ extrasystole et que selon l’ intensité démontrée par un HT on envisagera un traitement approprié… Qu’ en pensez vous ?
        Dois-je faire le rapprochement avec les coenzymes ? ou bien est-ce le hasard ?
        Par précaution je les ai stoppé depuis hier.
        Comment peut-on remédier aux extrasystoles plus naturellement ?
        Je n’ ai plus confiance aux traitements allopathiques.
        Je ne veux plus prendre de risque !!! les statines m’ ont vacciné !!!!
        Actuellement mon traitement à vie est : Kardégic 160 ; Coveram 5 ; et Temerit 5
        Je prends en + des compléments alimentaires : gelules coenzyme Q10 , gelules oméga 3 , gelules pour désintoxiqué le foie et je fais du vélo malgré les douleurs.
        Et de temps à autre je prends du Pariet 10 lors de fortes brûlures d’ estomac à cause d’ une hernie hatale.
        Je vais vers mes 60 ans, et j’ espère pouvoir vivre encore le plus longtemps possible dans de meilleures conditions.
        Le 7 décembre nous avons rendez vous chez notre médecin traitant homéopathe Dr Guy Villano qui nous suit depuis plus de 30 ans.
        Je vais lui apprendre la nouvelle concernant les dégâts que m’ ont causé les statines, car je suppose qu’ il n’ était pas au courant non plus !
        Peut-être pourra t-il aussi m’ indiquer un traitement homéopathique ?
        Merci docteur De Lorgeril.

        1. Ceci n’est évidemment pas une consultation.
          Contrairement à d’autres, je ne consulte pas et ne fais pas de diagnostic par téléphone…
          Avant de parler d’extrasystoles, j’écouterais votre coeur (j’aime la musique), prendrais votre pouls (j’aime le tactile) et ferais un électrocardiogramme (pas plus rigolo que l’électricité)…
          Bon, trêve de plaisanteries (y en a quand même…), je ne sais pas pourquoi vous prenez tous ces médicaments mais les fortes douleurs d’estomac sont plus dues (peut-être) au kardegic (aspirine) qu’à la hernie hiatale.
          Cette aspirine est-elle vraiment indispensable ?
          Finalement, concernant le coenzyme Q10, je n’en prescris pas, faute d’évidence que ça serve à quelque chose…
          Ceci n’était évidemment pas une consultation.

          1. Je crains que Sylvie n’avalent du Q10 que pour essayer de faire disparaître ses douleurs provoquées par une consommation ancienne de statines…
            Et si votre “papillon thoracique” n’était que des banales trémulations de vos muscles intercostaux?
            Du coup tout devient simple, il ne vous reste plus qu’à vous supplementer 10 jours en magnésium marin ( amino-complexé, la Rolls, quelle merveille que l’eau de mer…)

          2. Je hais les correcteurs d’orthographe, je n’ai jamais écrit n’avalent! Je hurle, je me débats!
            Pardon Sylvie!

          3. Bonjour Docteur De Lorgeril
            Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre.
            Hier, j’ ai vu mon médecin homéopathe qui a écouté ma musique ♪ ♫ ♪ contrôlé le pouls etc… et bien heureusement tout va bien.
            Je ne cache pas avoir un tempérament angoissé de nature, ma vie oblige , et je pense que les extrasystoles viennent de là.
            Moi non plus , je ne sais pas pourquoi je prends du Kardégic !!!
            Mon cardiologue doit le savoir ! Je pensais que cela était normal, même obligatoire après un infarctus et pose d’ un stent !
            Il m’ a été prescrit Kardégic 1 fois / j pendant le repas.
            Aujourd’ hui je le prends que si nécessaire.
            Mes brûlures d’estomac sont existantes depuis que je suis plus jeune, bien avant mon infarctus qui est survenu en mai 2010.
            Ce n’ est qu’ en février 2010 que j’ ai consulté un médecin pour ces brûlures devenues très gênantes … Une endoscopie a été envisagé et a révélé une hernie hiatale de 8 cm avec un traitement PARIET 10 à raison d’ 1 / jour .
            2 mois après cette intervention sous anesthésie générale, donc en mai 2010 j’ ai fait l’ infarctus. Coïncidence ? Il faut dire que je faisais en plus de l’ hypertention depuis 2 ans auparavant et mon cardiologue de l’ époque, ne trouvait pas l’ utilité de me donner un traitement , vu les résultats du HT / 24 heures. Avait-il raison ?
            Ignorants dans le domaine médical, nous patients, sommes bien obligés de nous fier aux professionnels de la santé qui malheureusement ne sont pas toujours sur la même longueur d’ onde !
            A quel sain se vouer ?
            Si je suis là aujourd’ hui, c’ est dans l’ espoir d’ éclaircir encore certains points obscurs , c’ est toujours enrichissants pour soi et pour notre entourage.
            La preuve ! grâce à vous j’ ai été alerté pour les statines ! MERCI !!!
            Pour en revenir au Coenzymes Q10, j’ ai pris note sur votre avant dernier message lorsque vous m’ avez écrit :
            ” D’autres disent qu’ils se sont améliorés en prenant des suppléments de coenzyme Q10 (que vous trouvez en pharmacie) ; je n’ose pas dire que l’évidence scientifique est faible…
            C’est au bout de la 6eme pharmacie (en Bourgogne où j’ étais en vacances) que j’ ai trouvé ce complément alimentaire comme une évidence, car lorsque j’ ai prononcé le nom de” coenzyme Q10″ , la pharmacienne me dit spontanément : “Ah oui ! c’ est pour les effets secondaires dûs aux statines ? Nous les vendons essentiellement pour ça et il y a vraiment de bons résultats …” Cela m’ a vraiment réjoui et je veux y croire !!!
            Merci Docteur De Lorgeril

          4. Correction : Excusez-moi docteur !
            quand j’ écris ” Aujourd’ hui je le prends que si nécessaire.”
            je parle du PARIET et non pas du KARDEGIC
            Merci

  15. Bonjour Docteur,
    Ce n’est pas ce que je voulais dire. Je ne parlais pas de la prévention des pathologies cardiaques, mais DES EFFETS SECONDAIRES DE L’ASPIRINE ET DU PLAVIX chez les malades cardiaques qui sont OBLIGES E PRENDRE CES MEDICAMENTS. Je vais reformuler ma question pour être plus clair.
    Pour des gens DEJA SOUS TRAITEMENT, à qui un cardiologue A PRESCRIT de l’aspirine ou du plavix, pour des coronariens AVERES, QUI ONT EU UN INFARCTUS, OU DES STENTS, ETC. mais qui N’EN RESSENTENT PAS les effets secondaires, qui doivent cependant le(s) prendre A VIE, sachant que ces médicaments SONT REPUTES pour causer, à long terme au moins, des troubles digestifs (même si ce n’est pas toujours très grave), avec éventuellement; malgré tout, des dommages divers et variés possibles sur ce plan là, etc.
    Existe t-il des « ASTUCES » pour éviter qu’à LONG TERME puissent s’infliger ces problèmes SECONDAIRES (digestifs donc); EN UN MOT, QUE CA NOUS BOUSILLE A LONG TERME LE VENTRE? A NOUS, coronariens avérés?
    En particulier, peut-être, certains comportements alimentaires « protecteurs » (sans dévier de la diète méditéranéenne…), certains aliments à consommer à certains moments, certains compléments alimentaires qui puissent être utiles? Certains aliments à éviter? Certaines façons de terminer ou de commencer son repas, certaines adaptations intelligentes, etc. …..POUR EVITER CES PROBLEMES DIGESTIFS, D’UN POINT DE VUE PROPHYLACTIQUE, PAS LES PATHOLOGIES CARDIAQUES (QUI SONT DEJA PRESENTES)….
    Merci beaucoup d’avance… Et désolé de vous déranger si ce n’est pas le bon moment (un site web, ça doit être prenant)!

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      On ne doit pas prendre des antiplaquettaires “à vie” ; aucune évidence scientifique que ce soit utile !
      Sauf rares exceptions !
      Toxicité garantie par contre !
      Si vous en voulez vraiment (contre toute logique), il ne faut en prendre qu’un seul et celui qui est le moins toxique pour vous. Je recommande plutôt le plavix ; voir notre livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC” où nous expliquons…

  16. Bonjour Docteur,
    Un très grand nombre de personnes malades du coeur doivent prendre du plavix ou de l’aspirine, et cela, en traitement à vie. Or, ces médicaments sont réputés pour causer, à long terme au moins, des troubles digestifs (même si ce n’est pas toujours très grave), avec éventuellement; malgré tout, des dommages divers et variés possibles sur ce plan là, etc.
    Je me permets donc de vous poser une question, utile à tous: si l’on se place du point de vue de la prophylaxie uniquement (et non pas de la thérapeutique d’une maladie ou des troubles déjà installés, je parle bien de prophylaxie sur des gens ne ressentant pas d’effets secondaires – pour l’instant – pas encore donc, du plavix ou de l’aspirine, mais qui sont astreint à le(s) prendre à vie, et qui peuvent légitimement se demander comment éviter ces troubles prévisibles), existe t-il des “astuces” pour éviter qu’à long terme puissent s’infliger des problèmes secondaires (digestifs donc) en plus des problèmes cardiaques? Je ne sais pas, du style, certains comportements alimentaires “protecteurs” (sans dévier de la diète méditéranéenne…), certains aliments à consommer à certains moments, certains compléments alimentaires qui puissent être utiles? Certaines façons de terminer ou de commencer son repas, certaines adaptations intelligentes, etc.
    Merci beaucoup d’avance

    1. Si vous êtes anti-alcoolique (pour de bonnes ou mauvaises raisons), ne lisez pas ce qui suit :
      Sauf erreur de ma part (redressez-moi, merci), il n’y a aucune raison de consommer de l’aspirine ou du plavix de façon prophylactique et/ou en l’absence d’une maladie correctement diagnostiquée. Si vous en aviez la tentation, vous vous exposeriez à de nombreux désavantages et complications…
      Mieux vaut un verre de bon vin en famille à l’heure du repas, pour se garder en bonne santé physique et mentale.

  17. Bonjour
    J’aimerais signer la pétition du Dr. De Lorgeril, mais je ne sais pas où trouver cette pétition.

  18. Dans la diète méditerranéenne à 500 000 a-t-on droit au Champagne ou mieux, plus qu’un vin aux dires de certain, aux Côtes Rotieeeeeeeeeeeeeeesssssssssss !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    1. A 500.000, on ira D’ABORD chanter ” la petite Huguette” sous les fenêtres de Maâme le Ministre, parole, et APRÈS on ira au Resveratrol de qualité…
      Je me languis d’avance de la belle journée que ça fera!

    2. Oh oui s’il vous plaît, un bon verre de Côte Rôtieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! à boire au bord de l’étang de Lers par une belle après-midi comme aujourd’hui 21° à l’ombre, le vert de l’étang à nos pieds, quelques chapeaux blancs sur les montagnes et les gasconnes qui nous regarderaient de leurs yeux fardés. Quelques noix à croquer, un bon Bethmale bien fait sur un pain de seigle ! LE BONHEUR !

      1. Vingt Dieux, les esthètes nous invasionnent ! Y en a même qui se créent des “situations” jouissives…
        Magnifique !
        Avec un Côte-Rôtie Bio chi-vous plé, au fait, ché où le rancart?

        1. A 1300m dans les pyrénées ariégeoises…ce n’est pas l’Ubaye bien sûr…ce n’est pas ma chère haute provence plutôt du côté de Valensole, mais il y a aussi quelque chose d’envoûtant dans ces vallées et montagnes.
          C’était une petite digression qui fait du bien au mental !

          1. Permettez-moi cher Maître :
            Digression
            Le nom féminin digression désigne un développement qui s’éloigne de son sujet (dans un texte, un discours, une conversation).
            Un malheur n’arrivant jamais seul, on se gardera de s’écarter en plus du bon usage, en employant le vocable disgression (avec s intercalaire), qui n’existe pas et constitue donc un barbarisme formé sous l’influence des mots commençant par le préfixe dis- qui marque notamment la division et la séparation (discontinu, dissocier, disqualifier…)
            Il s’est perdu dans de vaines digressions (et non disgressions).
            Ceci étant dit au 17ème siècle de grandes plumes utilisaient la forme “disgression”. Votre plume étant “grande” la suite va de soi !

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 219 +1 eme commentaire.