Dernières nouvelles à propos des oméga-3

Un récent essai clinique indique qu’une supplémentation en oméga-3 avec des capsules est inefficace. Que devons-nous en penser ?

Beaucoup de bruit autour des acides gras oméga-3 ces derniers temps.
Notamment pour la prévention des maladies cardiovasculaires, et donc particulièrement intéressant pour nous.
Il faut toutefois faire attention : des résultats présentés comme positifs peuvent cacher une toute autre réalité et des résultats présentés comme négatifs peuvent “dévoiler” une réalité insoupçonnée !
Les bons scientifiques adorent ce genre de situation “inhabituelle” et inattendue car elles sont généralement très informatives.
Mais, attention, ce que certains peuvent interpréter comme des mauvaises nouvelles d’un point de vue mercantile (ce qui n’a rien de honteux, d’ailleurs, chacun son boulot !) peut en fait être une très bonne nouvelle pour la santé publique.
De même, des résultats d’essai clinique apparemment contradictoires avec des essais antérieurs qui faisaient autorité ne doivent pas nous faire rejeter des hypothèse validées dans des conditions et à des époques différentes.
Une autre précaution est de toujours attendre la publication des rapports complets (et ne pas se fonder sur des rapports préliminaires) avant de s’exprimer et tirer des conclusions hâtives.
Nous sommes dans cette situation avec l’essai OMEGA dans le post-infarctus et dont les résultats préliminaires ont été publiés fin Mars 2009.

Cet essai, en résumant le résumé, dit que 1 gramme d’oméga-3 chez des patients survivants d’un infarctus du myocarde n’a pas diminué le risque de mort subite par rapport au placebo.
Comme de nombreux visiteurs de ce blog m’ont demandé mon avis à ce propos, je le donne (un peu forcé), mais je m’excuse à l’avance si je devais après la publication du rapport complet changer un peu d’avis !

Je reproduis in extenso ci-dessous un e-mail adressé à un “blogueur” médecin qui me demandait mon avis :

"Je ne fais jamais (en principe) aucun commentaire sur un essai sans avoir la publication complète en main.
Ceci dit, en admettant que cet essai soit bien conduit, les résultats ne sont pas surprenants du tout et nous avons des résultats comparables à Grenoble.
Une explication possible : les oméga-3 ne sont pas des médicaments mais des nutriments (je ne sais pas combien de fois il faudra le dire !) et ce qui est le plus important ce n'est pas d'être "overdosed" mais de ne pas en manquer, surtout pas de déficience, surtout chez des patients à haut risque de mort subite !
Ceci est connu depuis environ 1998 par les cardiologues suite à DART et GISSI (et même l'étude de LYON et tout le tralala qu'il y eût à l'époque de la publication du rapport final en 1999).
L'étude OMEGA a été conduite entre 2003 et 2008 si j'ai bien compris, donc les médecins traitants et les patients et leurs familles étaient au courant de l'importance des oméga-3 dans le post-infarctus au moins dans une proportion non négligeable (comme le suggère la faible incidence des morts subites au cours de l'essai) ce qui rend la démonstration d'une différence entre les deux groupes plus difficile (voire impossible) à obtenir.
Il est même possible, dans le cadre d'un essai où les patients ont été correctement informés des buts de l'essai, que la consommation de poisson gras ait été semblable (ou très proche) dans les deux groupes, et relativement élevée, rendant l'essai totalement inopérant ...
Pour savoir le fin mot de l'histoire, il faudrait mesurer les oméga-3 dans le sang des patients en cours d'essai (et pas seulement au début).
C'est ce que nous avons fait dans une étude à Grenoble et nous avons observé des taux d'oméga-3 incroyablement hauts chez tous les patients ...
Nous avons donc bien travaillé (je veux dire la collectivité médicale et scientifique) si il n'y a plus de patients déficients en oméga-3 dans le post-infarctus ...
Mais il faudra rester vigilants car une fois le marketing des oméga-3 interrompu (en l'absence de business vraiment intéressant à développer), car il faudra encore et toujours prévenir les déficiences en oméga-3 chez nos patients."

La suite au prochain numéro !

96 Replies to “Dernières nouvelles à propos des oméga-3”

  1. Bonjour Docteur
    Je fais de la tachycardie et j’ai lu un article que les OM3 pouvaient augmenter la tachycardie ?

    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez

    Merci

    no°elle

  2. @gauthier :

    Mieux vaut avoir des oméga-3 protecteurs quand on fume … à mon avis … mais l’idéal c’est de ne pas fumer !

  3. Bonjour Docteur, j’ai assisté à une conférence faite par une naturopathe qui disait qu’il était dangereux de supplémenter un fumeur en oméga 3.
    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi?
    J’ai cru comprendre que ceux-ci s’oxyderaient?
    Que peuvent prendre les fumeurs dans ce cas?
    Merci de votre réponse (et de votre courage!!! je vous admire beaucoup pour cela
    Caroline

  4. @Loulou :

    10 ans de zocor vous ont certainement "aidé" à faire votre cancer ! Les données scientifiques sont solides à cet égard !

    Ceux qui prétendent le contraire sont simplement désespérants …

    Debré et Even sont sympa, mais peuvent mieux faire, comme vous dites !

    Je vous recommande en urgence notre dernier livre "Prévenir l’infarctus et l’AVC", c’est une synthèse, ça pourrait vous sauver la vie !

  5. Bonjour, Docteur
    J’ai lu ts vos livres sauf le dernier. Je suis au mieux vos conseils d’alimentation, Ω3, Arrêt des statines en 2010 et je n’ai plus de douleurs musculaires.
    Si sur le fond Even et Debré sont ok ,sur les oméga 3, l’acide arachidonique, et les prostaglandines ils n’ont pas tout juste.
    Mais que pensez vous des nouvelles publications sur les statines qui protégeraient des cancers et principalement celui de la prostate.
    N’est ce une nouvelle stratégie de l’industrie pharmaceutique ?
    Pour ma part j’ai absorbé Zocor pendant 10 ans, et il ne m’a pas empêché d’avoir un cancer de la prostate.
    Merci Docteur, pour vos livres et pour tout.
    Cordialement

  6. @Serge.B :

    Très bonnes questions !

    Les laboratoires ont un problème de validation et d’interprétation des mesures des oméga-3 …

    On ne peut pas parler de vraies carences (sauf dans des cas très particuliers) comme pour les vitamines mais d’insuffisance relative ; certains ont proposé des index …

    Je reconnais qu’il est difficile (du fait de la variabilité des techniques d’un laboratoire à l’autre) de proposer des données (des chiffres) indiscutables !

    Je vous propose de lire attentivement notre livre sur les oméga-3 pour bien comprendre le problème !

    Bon vent, matelot

  7. Cher Docteur,
    A partir de quels taux d’Omega 3 dans le sang peut on parler de risque de carence ?
    Les laboratoires sont-ils généralement à même de pratiquer ces dosages ?
    Faut-il spécifier les différents Omega 3 : ALA, EPA, DHA, DPA lors d’une demande d’analyse ?
    Bien cordialement
    Serge

  8. @Caution :

    Comme je le disais dans ce billet de 2009 sur les oméga-3, il faut prendre toute nouvelle donnée supposée scientifique avec précaution et l’interpréter à la lumière de toutes les études publiées.

    Cette méta-analyse de 2012, à bien y regarder, n’est pas si négative pour les oméga-3 (sous forme de suppléments) et aurait tendance à me faire penser le contraire si je l’interprète en fonction de TOUTES les études antérieures : les tendances (statistiques) sont toutes favorables alors même que les auteurs ne séparent pas les études anciennes (où les patients supplémentés étaient souvent sévèrement déficients en oméga-3) des études récentes où les patients ne sont plus déficients (moins de chance d’avoir des bénéfices d’une correction) et sont souvent traités par des statines qui inhibent les effets bénéfiques des oméga-3 …

    Bon, facile à comprendre que cette méta-analyse ne vaut pas grand chose …

    Pour ceux qui aiment des précisions, nous publions le mois prochain un gros article (scientifique et en anglais) sur la question des oméga-3 … Vous comprendrez tout !

  9. Etude publiée dans le JAMA du 12/09 : Association Between Omega-3 Fatty Acid Supplementation and Risk of Major Cardiovascular Disease Events – A Systematic Review and Meta-analysis
    http://jama.jamanetwork.com/article

    conclusion de l’étude : pas de bénéfice significatif.
    Je suis plutôt de votre avis même si je n’ai pas accès à l’ensemble des études (randomisées) qu’ils ont examinées :
    avec l’environnement informationnel dont nous bénéficions depuis quelques années il est pratiquement impossible de passer à côté des omega-3 et de leur sources faciles à trouver. Que donnerait un sondage par exemple sur votre site pour savoir qui n’avait pas entendu parler du bénéfice des oméga-3 avant de vous "rencontrer" ?

  10. @gforci : 

    Toutes mes félicitations, vous êtes un survivant ! Chaque minute qui passe est une minute gagnée sur le destin !
    Profitez-en !
    En Corse c’est bien pour profiter !

    Vous avez arrêté la statine qui ne servait à rien, c’est OK !
    Pour le reste, il y a moins de controverses et votre médecin a peut-être (sans doute) de bonnes raisons de ne pas vouloir y toucher, et vu votre passé (et la mentalité des médecins actuellement), il y a peu de chances que l’un d’entre eux prennent le risque de stopper un médicament, trop peur qu’on le lui reproche s’il vous arrivait quelque chose.
    De mon côté, je ne fais pas de consultation privée.
    Que faire ?
    Aborder le médecin spécialiste qui vous a posé le DAI (c’est quand même un extraordinaire filet de sécurité) et lui dire que vous voulez alléger le traitement médicamenteux et que vous en assumez personnellement le risque …
    Essayez comme ça et dites-nous comment il réagit ! Bonne chance !

  11. Suite à une mort subite (arythmie) en 2008, heureusement j’étais en cardio, mis en coma 12jours, reveil difficile puis pose d’un DAI.
    Regime pauvre en sel ,traitement conventionnel "sectral, triatec, sintrom, pravastatine, flecaine : "effets secondaires fatigue,impuissance etc…
    "Prevenir l’infractus" m’a decide à l’arret de la pravastatine depuis 2 mois avec régime méditerranneen.
    Deja un leger mieux.
    Pour l’arret du reste du traitement j’ai un peu le trac. Les reponses de mon cardio sont negatives.
    J’habite en corse.
    Auriez vous un confrere avec vos idees ou pensez vous que me donner un rdv soit envisageable.
    Veuillez accepter toute ma reconnaissance.

  12. @Liane38 : 

    En général, des triglycérides élevés témoignent d’un mode de vie inadéquate (habitudes alimentaires, et de boisson, activité physique, etc …) surtout si le cholestérol aussi est augmenté.
    Les médicaments ne servent à rien dans ce cas, si ce n’est normaliser des chiffres, ce qui fait plaisir au médecin mais ne change rien au risque !
    On ne soigne pas des chiffres, mais des patients !
    Et en plus vous récoltez les effets indésirables de médicaments inutiles et toxiques.
    Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

    Si ce n’est pas encore fait, urgent de lire ATTENTIVEMENT mon dernier livre, y a tout dedans !

  13. Bonjour : Prise de tête avec des médecins : ai fait un infarctus y a 1 an.
    Traitement classique. J’ai tjrs du cholestérol car je prends plus de Crestor, ce qui les fait hurler bien sur …
    Ceci étant, je souhaitais savoir si les triglycérides élevees (5.64) sont dangereux dans mon cas (pose de 2 stems) ?
    Faut-il soigner et si oui comment.
    Un médecin me conseille aussi de prendre de l’Omacor (Omega 3).
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement a vous. Liane

  14. @Dominique : 

    Je veux bien vous croire mais vous avez fait une dépression quand même, et bien souvent les dépressions sont dues à un mode de vie "toxique".
    J’ai beaucoup d’admiration pour Madame Kousmine qui fut une pionnière mais je ne partage pas toutes ses recommandations, je combats certaines !

    Je vous recommande donc d’adhérer aux conseils  nutritionnels de mon dernier livre certes, mais pas seulement : pour combattre la dépression, comme pour empêcher l’infarctus et l’AVC, c’est une approche totale qui est nécessaire.

    Tous les aspects du mode de vie sont concernés !

  15. Merci de m’avoir répondu si rapidement.
    Je vais suivre vos conseils et me procurer le Mixalpha.
    Sachez encore que, contrairement à ce que vous semblez penser :1) j’ai compris il y a bien des années de cela que l’on creuse sa tombe avec sa fourchette.
    La Dresse Kousmine y est pour quelque chose.
    En d’autres termes, je mange très sainement et à 85% ai adopté le régime méditerranéen.
    Merci encore et bravo pour votre enthousiasme.

  16. @Dominique :

    Avec un ou deux grammes d’acides gras oméga-3 marins, vous ne risquez rien ; mais je crois qu’il est important de prendre aussi des oméga-3 végétaux ; et pour cela (puisque vous semblez préférez les capsules d’huile plutôt que l’adoption d’une diète méditerranéenne) il est préférable de prendre un mélange marin+végétal, par exemple avec le Mixalpha de Synergia.

    L’avantage de l’oméga-3 végétal est qu’il est le meilleur précurseur du cholestérol cérébral qui est important dans la dépression (plus il est bas dans le cerveau, plus on risque d’être déprimé).
    Il faut donc que vous relisiez attentivement tout ce que je raconte sur "cholestérol et cerveau" sur ce blog.
    Merci de retrouver les billets !
    Ceci dit, vous approchez du but, encore un peu de courage et vous aurez tout compris.

  17. Bonjour docteur,
    Je reviens d’une consultation chez mon homéopathe qui me soigne pour dépression depuis quelques mois.
    Je suis allée chez lui la première fois il y a un an car mon médecin habituel voulait me prescrire des médicaments pour faire baisser mon taux de cholestérol.
    Horreur !
    Il faut dire que j’ai une peur bleue des médicaments et chaque fois que j’avais un problème, ce qui était plutôt rare, je me tournais vers l’acupuncture, le shiatsu, les plantes et oligoéléments. C’est là que mon homéopathe m’a parlé de vous et m’a recommandé de lire vos livres à ce sujet. Ce qui m’a m’a beaucoup calmée et n’a fait que confirmer ce que je savais intuitivement, à savoir qu’énormément de médecins ne sont plus que des vendeurs de médicaments.
    J’ai pris de l’huile de poisson pendant 3 mois pour baisser ce trop fameux cholestérol et ça a très bien marché.
    J’en ai repris une deuxième fois lorsque les analyses ont montré que le taux était remonté et ça a à nouveau marché.
    J’ai ensuite entamé une dépression, que j’ai essayé de soigner par l’acupuncture, avec un certain succès, puis par l’homéopathie.
    Comme mon était ne s’améliorait pas suffisamment rapidement à mon avis, je me suis souvenue que l’huile de poisson était également efficace dans les cas de dépression.
    Mon médecin était d’accord (il est fort heureusement très ouvert et se documente énormément sur les nouvelles façons de se soigner).
    J’ai commencé par 1 gélule par jour, mais maintenant j’en suis à 3, ce qui représente 1’695 mg d’Omega 3, dont 1’125 EPA et 330 DHA. Quand je lui ai dit cela ce matin, il m’a demandé de tout de même faire attention car vous auriez dit dernièrement qu’il ne fallait pas prendre plus de 1g d’Omega 3 par jour car le surplus se transformerait en mauvais acide gras dans le corps.
    Qu’en est-il exactement ?
    Merci d’avance pour votre réponse et félicitations pour vos commentaires et livres.
    Cordialement,
    Dominique

  18. @Chazeau :

    Vous avez raison. chaque pays a ses noms de spécialités, on s’y perd, surtout si on ne les prescrit jamais, ce qui est mon cas ! Mettez tout ça à la poubelle, vite !

  19. @Docteur,

    Juste dire que l’Inegy contient de la Simvastatine et de l’Ezetimibe. En vous remerciant.

  20. @Chazeau :Cher ami, Je réponds vite à vos questions. 1) je ne lis pas tout ce qui peut être en contradiction (légère ou sévère) avec ce que je dis car les sites commerciaux (comme Futura) qui racontent n’importe quoi abondent … 2) Inegy n’est pas une statine et il n’y a strictement aucune étude montrant qu’il est utile à la santé et justifiant de le prescrire … 3) pour en savoir plus, merci de lire mes livres, le prochain dans les librairies début décembre, c’est mon dernier billet. Finalement, j’ai l’impression que vous êtes sur la bonne voie. Amicalement

  21. Bonjour docteur,
    Je viens d’écouter votre interview sur les omégas 3 que je trouve bien sur très instructif mais j’ai aussi lu un document (http://www.futura-sciences.com/fr/n…) Qui contredit un peu ce que vous dites. Pourriez vous m’éclaircir un peu à ce sujet. Sinon je viens de commander en ligne votre dernier livre sur le cholestérol, pas encore lu…
    J’ai bien sur écouté vos autres interviews sur le cholestérol. J’ai 52 ans et mon médecin vient de me prescrire des statines (Inegy) je vis au Portugal. Je les prends depuis 1 semaine et je vais arrêter. Ancien danseur professionnel, beaucoup moins actif qu’avant je continue un peu à travailler physiquement, je cours un peu aussi. J’ai arrêté de fumer il y a 7 ans et j’ai une alimentation à base d’huile d’olive et presque végétarienne. Pouvais vous me donner un avis, ici au Portugal c’est pas simple de convaincre un médecin… En vous remerciant pour votre travail d’information et comme j’ai dit à ma femme, je préfère mourir d’infarctus que d’un cancer…
    Chazeau D.

  22. @Yahou :Cher yaou,
    Je comprends votre problème qui est, disons, ordinaire pour un cardiologue !
    Ce qui m’échappe c’est pourquoi vos médecins ne vous donnent pas l’information que vous méritez, et pourquoi vous me le demandez à moi qui n’ai pas votre dossier en mains …
    Je résume, on vous a mis des stents "actifs" comme on dit qui ont l’avantage de diminuer le risque de récidive de la sténose à l’intérieur des stents (pas dangereux mais embêtant quand même) et le gros désavantage de retarder la cicatrisation "endothéliale" à l’intérieur du stent et donc d’augmenter le risque de thrombose (caillot) dans le stent, ce qui est très très dangereux !
    je suppose qu’on ne vous a pas présenté les choses comme ça avant de procéder …
    Vérifiez auprès de vos médecins si ma version est biaisée …

    Vous vous demandez maintenant si vous n’avez pas trop de médicament anti-caillot ?

    C’est trop tard pour poser la question ! Vos médecins sont terrorisés à l’idée que vous puissiez avoir un caillot dans le stent et donc, en toute bonne foi et à juste raison, ils vous surchargent en médicaments anti-caillot, et ils ne savent pas trop quand ils arrêteront ou diminueront …
    A l’heure actuelle, en cardiologie, il est très mal élevé d’oser remettre en question l’utilité des stents actifs …
    Sur ce blog, je ne peux en dire plus et peux seulement vous recommander de faire confiance à vos médecins, en espérant que vous ayez raison, mais vous n’avez pas d’autre choix !
    Pour le reste, "no comment" !
    Amicalement

  23. Bonjour Docteur,
    De faon assez surprenante je me suis retrouvé avec une artère coronaire sténosée à 90% et l’autre (IVA proximale selon le schéma qu’on m’a remis) à 80, plus deux vaisseau issus de la troisième voie moindrement bouchés (30 et 50% respectivement) d’après le schéma qui m’a été remis. Je ne suis pas gras. J’ai une petite tendance au diabète depuis la cinquantaine (59 ans depuis quelques jours) et je me suis mis au jogging depuis deux ou trois ans, mais c’était toujours l’enfer; et je comprends pourquoi à présent. On m’a placé deux stents réactifs et mis sous Prasugrel 10mg pour 12 mois (Efient) plus 100 mg d’aspirine chaque jour. L’atorvastatine (Sortis) je l’ai spontanément arrêtée au bout de 10 jours car les jambes commençaient à me lâcher en marchant!… et quand j’ai lu les effets secondaires je me suis dit que je préférais un deuxième passage aux ballonnets à une destruction du système musculaire.
    Je vais assez bien, mais j’ai l’impression que l’effet anticoagulant est trop fort, j’ai reçu les stents il y a un peu de deux mois et je suis condamné à 12 mois. st-ceq eu vous avez écrit quelque chose là-dessus ou existe-t-il des études critiques sur ce sujet pour une personne totalement ignorante du langage médical? Je serais tenté de descendre à un demi comprimé. J’ai commencé à reprendre de l’exercice. (Je n’ai pas un taux de cholestérol élevé, mais je crois avoir compris que c’est pour vous sans importance)
    Je vous remercie d’avance!

  24. @autret :Réagir (de la part des industriels) serait me faire de la publicité !  Les plus intelligents (et les mieux gérés) savent parfaitement que mes arguments sont imparables.
    Leur stratégie est de gagner du temps, au rythme (seulement pour la France) d’un milliard d’euros de gain par an ! 
    Les vrais "cocus" de cette farce sont les experts, universitaires et médecins qui y croient ; digne du Mediator, en pire ! 
    Mais les victimes, ce sont les patients !  Rien ne vous oblige à obéir aux prescriptions de votre médecin.
    Je ne connais pas de généraliste sur Brest, mais vous pouvez expliquer au votre ce que vous pensez, et le garder …
    Amicalement

  25. Bonjour,
    je pense que si vous aviez tord les labo vous auraient trainés devant les tribunaux depuis longtemps et l’ordre des médecins aurait réagis (quoique.. ce n’est pas sur….).
    y a t’il un médecin généraliste sur brest que je puisse consulter (pas de statine ) ?  Car le mien est un inconditionnel ..

  26. Dans le cas qui vous occupe, cher ccmiens, je serais prudent avec le chocolat (quoique l’absorption du stéarique du chocolat reste mystérieux), beaucoup laxiste avec les polyphénols du vin, évidemment, que du bon ! pas prendre la route après un dernier verre évidemment !

  27. Cher Bruno,

    Vous avez raison deux fois : la Lpa est un facteur de risque majeur de thrombose et j’en ai peu parlé dans mes livres. Dans l’étude de Lyon, TOUS les infarctus des sujets jeunes (moins de 50 ans) avaient une Lpa très élevée, mais, a contrario, le niveau de Lpa ne constituait pas un facteur prédictif de récidive dans l’essai. Interprétation : l’intervention nutritionnelle (la diète méditerranéenne) avait en grande partie neutralisé le risque. Conclusion : si nous avons une prédisposition génétique à avoir une Lpa augmentée (par rapport à la moyenne d’une population donnée), le risque de complication qui lui est (éventuellement) attaché peut être considérablement réduit en adoptant un mode de vie adéquate. NB les statines et les acides gras saturés (en particulier le stéarique du chocolat) semblent être associés à une augmentation de la Lpa ! Si j’en ai peu parlé dans mes livres c’est que les données dont je disposais étaient terriblement contradictoires avec les données de la littérature produites par les experts et j’avais peu d’arguments pour affirmer péremptoirement que c’était moi (et pas eux) qui avait raison. Les choses “s’alignent” aujourd’hui en faveur de mes thèses me permettant de dire très solennellement que les experts que je respectais (un peu !) alors étaient des cons ! Amen !

  28. Bonsoir Professeur
    J’ai lu 2 de vos ouvrages et je n’ai pas trouvé de trace sur le LPa qui semble t’il est aussi un facteur de risque, génétique lui, contre lequel on ne peux rien faire.
    Pouvez vous commenter ?
    Cordialement

    Bruno

  29. Cher Sem,

    Deux bonnes questions. Je n’oserais dire que je connais parfaitement le “régime Seignalet”. Globalement toutefois, j’ai l’impression (je ne puis dire plus puisque ce “régime” n’a jamais fait l’objet d’une recherche scientifique validée) que c’est plutôt favorable au maintien d’une bonne santé. Ceci dit, sur de nombreux points, il diffère du régime méditerranéen (qui lui a fait l’objet de nombreuses études scientifiques), notamment en termes de restriction de certains aliments (céréales et laitages) qui ne me paraissent pas justifiées, en tous cas de façon très générale. Je ne dirais rien de plus ! Concernant votre inaptitude à l’exercice physique (c’est très rare qu’aucun exercice ne soit possible, mais faisons comme si), un substitut extraordinaire est bien entendu le yoga et tout ce qui va avec, et sous différents aspects … On pourrait écrire une encyclopédie sur le yoga, comme vous le savez. Au travail, sem, et bonne route !

  30. Bonjour, merci pour vos livres;
    J’aurais deux questions; la 1ère c’est :que pensez-vous du régime Seignalet ? et la 2ème : faisant déjà la diète méditerranéenne, j’ai quand même des petites plaques dans les artères, est-ce qu’elles peuvent disparaître? d’autre part étant handicapée du dos et ne pouvant donc pas faire de sport, y a-t-il une autre prévention à avoir ? Merci.

  31. Cher ours des neiges,

    Merci de vos encouragements. Les oméga-3 marins et végétaux sont très différents, il faut des deux ! On peut certes fabriquer des marins à partir ds végétaux mais cette synthèse peut ne pas être suffisante, donc par prudence nous conseillons à nos patients de consommer des deux. Deux ou trois boîtes de sardines par semaines, c’est bien, surtout si elles sont dans de l’huile d’olive. Amitiés

  32. Ayant subi il y a 12 ans deux infarctus en 2 mois, je marche souvent et vis à la montagne . A 65 ans , je n’ai jamais été aussi bien dans mon corps qu’aujourd’hui .
    Je ne suis pas amateur de poissons, sauf les sardines à l’huile ; je consomme presque tous les jours des huiles de colza et olive .

    Quelle est la différence essentielle entre les omégas 3 issus de poissons et ceux extraits des végétaux ?

    N.B. Ayant lu votre livre sur les anti-cholestérols, j’ai abandonné ceux-ci depuis 2 ans, au grand dam de ma cardio ( qui honnêtement m’a avouée ne pas avoir été formé au décryptage des études cliniques, et donc se fier aux recommandations des labos ) .

    Continuez le combat, de plus en plus de gens adhérent à vos idées .

  33. Chère elyott,

    Ce livre nous sommes en train de l’écrire car il nous est demandé par des lecteurs potentiels et par des éditeurs. En attendant, vous pouvez vous laisser influencer par les recettes d’un livre américain (première auteure Simopoulos) que nous avons traduit en français il y a quelques années. Laissez tomber la théorie (nous avons beaucoup évolué depuis, et c’était la façon de voir de l’auteur américaine pas la notre) mias inspirez vous des recettes, il y a plein de bonnes idées. Titre : “Le régime Oméga-3” aux Editions EDP Sciences. Bonne route !

  34. Bonjour Docteur,
    Je voudrais savoir si parmi les livres que vous avez écrits il y en aurait un qui donnerait des menus type de repas style diète méditerranéenne ou peut être que vous auriez des références à me donner pour acquérir un de ces livres ? Merci à l’avance pour votre réponse,
    Amitiés
    Elyott

  35. Cher Jacques,

    Il ne faut pas trop compter sur une régression des lésions car elles sont fibrosées (comme des cicatrices) et non pas remplies de lipides comme on vous le fait croire. Les cardiologues qui pratiquent les angioplasties le savent bien car ils utilisent de très fortes pressions dans leurs ballonnets pour faire “exploser” les plaques. La notion d’inflammation artérielle (responsable des plaques) est très discutables : les meilleurs médicaments anti-inflammatoires (le Vioxx par exemple) augmentent le risque (jusqu’à le multiplier par 4) et non l’inverse. Relisez mes bouquins pour bien comprendre cette question. Oubliez un peu toutes les idioties “biologiques” qu’on vous a dites et concentrez vous sur l’essentiel : votre mode de vie ! Amitiés

  36. Merci beaucoup de vos précieux conseils, diète méditerranéenne totale je crains de ne pouvoir y arriver tout le temps, ça fait peut-être un peu beaucoup, mais je vais essayer de faire de mon mieux. De nature je ne suis pas attirée par les matières grasses ni par les plats préparés ou surgelés, les pâtisseries seulement de temps en temps, alors peut-être que ça devrait aller…
    Amitiés
    Elyott

  37. Bonjour docteur,
    Après un quadruple pontage, avec déplacement des artères mammères pour protéger les troncs, j’aimerais savoir comment j’ai pu en arriver là ?
    L’alimentation n’était pas excessive, en matière grasse…mais bon, depuis cette intervention, j’ai lu vos deux derniers livres.
    Cependant deux questions me trottent.
    1 => Le fait de ne plus avoir de LDL (plus bas que les normes 0,74..) les plaques d’athérome sont elles tj là ?
    2 => Mon cardiologie me disait qu’ils ont déjà vu une régression totale des plaques (rare mais…) serait-ce possible ?
    3 => Y a-t-il lors d’une analyse de sang la possibilité de voir l’inflammation des artères (coronaires…)

    Merci Docteur
    Après 2 ans, je commence à relativiser sur ce LDL (après lectures de vos livres).
    Mon alimentation de base => legumes (vapeur), poisson (10/14), salade, huile d’olives, noix, vin, amandes…..

  38. Bravo elyott,

    Vous êtes sur la bonne voie ! Mais, attention, tout cela ne fera pas diminuer le cholestérol, mais on s’en fout ! ATTENTION encore, tout cela ne suffit pas ! Il faut aussi adopter en urgence une diète méditerranéenne totale . Amitiés

  39. Bonjour Docteur
    Afin d’arrêter le CRESTOR 5mg je prends 4gélules de Mixalpha, et le matin 1 c. soupe de graines de lin moulues et 1 c. soupe d’huile de colza dans un yoghourt, est-ce suffisant ,
    Merci à l’avance de vote réponse,
    Amitiés
    Elyott

  40. Chère elyott,

    Désolé je n’ai pas d’avis vraiment sérieux à prononcer. Amicalement

  41. Bonsoir Docteur,
    Je suis à la recherche du rapport pouvant exister entre une scintigraphie thyroïdienne effectuée en juillet 2007 qui a révélé un nodule froid de la thyroïde du côté gauche et la sténose de la carotide de plus de 70% pour laquelle je viens d’être opérée. C’est toujours le côté gauche, les acouphènes, la thyroïde, et la sténose, je trouve cela bizarre. Est-ce que vous pouvez me donner votre avis? Je n’ai pas trouvé de cas semblables dans les forums.
    Merci à l’avance si vous pouvez me répondre
    Elyott

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 96 +1 eme commentaire.