Anticorps anticholestérol : la propagande bat son plein !

Si vous parlez anglais [désolé, les experts s’expriment en cette langue] et si vous avez encore des doutes concernant la façon dont le business prépare les esprits pour vous faire accepter de nouveaux médicaments anticholestérol [des anticorps injectables], voyez ce délicieux et même succulent document :
http://www.medscape.org/viewarticle/827118?src=wnl_cme_revw
Quand les experts deviennent fous !
Mais si drôles, pour qui ne se prend pas au jeu. Il faut retenir ces noms d’experts pour le jour où nous prendrons la Bastille !
Parmi eux, il y a même un “expert” français très célèbre pour avoir célébré pendant 30 ans les bienfaits d’un non moins célèbre médicament (le Lipanthyl*) longtemps et chaudement célébré pour avoir l’ineffable capacité de baisser le mauvais cholestérol et les triglycérides et d’augmenter le bon cholestérol sans avoir aucun effet démontré sur le risque cardiovasculaire.
Par contre, il semble (selon les résultats d’un célèbre essai chez les diabétiques) augmenter le risque de pancréatite, de thrombose veineuse et d’embolie pulmonaire … ce que notre célèbre “expert” n’a jamais pris le temps de … dénoncer et encore moins célébrer … Peuchère !
Les autres experts de ce panel sont également célèbres : l’un pour avoir été pendant 25 ans l’expert international numéro 1 du bon cholestérol [et seuls quelques niais peuvent encore croire à ces sornettes] ; et l’autre pour avoir été le principal investigateur de l’essai ENHANCE [je renvoie les visiteurs de ce blog qui ne comprennent pas ce que fut ENHANCE à mes livres sur le cholestérol] ce qui faillit bien l’envoyer en prison aux USA tant la manœuvre de falsification scientifique, concernant des patients avec Hyperlipidémie Familiale, était grossière et honteuse.
Voilà une bien étrange façon de recruter des experts …
J’ai l’impression que les protagonistes du marketing des médicaments anticholestérol injectables [et qui vendent aussi des vaccins à tout faire] choisissent bien mal leurs experts, cette farce pourrait bien mal tourner, la suite s’annonce passionnante …