LANCE ARMSTRONG, LES STATINES ET AUTRES DROGUES …

Rien à voir, penseront certains … Peut-être que si …

7 tours de France et bien d’autres victoires usurpées, avec la complicité des Autorités du sport olympique et autres agences (des deux côtés de l’Atlantique) d’apparence sanitaire, et subventionnées pour “surveiller” les sportifs, pour leur bien dit-on …

10 ans au moins de succès planétaire, adulé de tous, et protégé de tous les jaloux, de tous ces mécréants qui osaient émettre des doutes sur la validité “sportive” de ces victoires “incontestables” !

Si ça ne vous rappelle rien c’est que vous n’êtes pas un habitué de ce Blog !

Il est donc possible, et pendant une décennie et demie au moins (15 ans donc), de tricher tous azimuts (comme disent les marins) sous la protection des bien-pensants et des Autorités régulatrices et pour le plus grand bien de divers intérêts commerciaux, et même d’une Fondation luttant contre la cancer !

Si c’est comme ça dans le sport de compétition, ça peut exister dans d’autres domaines “protégés”, par exemple la science et la médecine comme l’affaire du Médiator nous l’évoquait récemment !

La leçon que nous devons en tirer malgré tout, c’est que les plus grand héros de la Société du Spectacle chère à Guy Debord finissent par tomber … sous les coups de leurs meilleurs amis … car sans les témoignages accablants de quelques traitres, Armstrong ne serait pas tombé !

Et dans les domaines qui nous préoccupent sur ce Blog, les traitres commencent à sortir du bois …

Bonne nouvelle !
Suite au prochain billet !