Je serai à LA FRETTE (Isère) le 18 Avril 2017

Où c’est ça La Frette ?
30 kilomètres de Grenoble.
Ce sera à la Salle des Fête à 20:00
Titre de la conférence : “CHOLESTÉROL : AMI OU ENNEMI ?”
Venez nombreux, on échangera entre amis.
Et selon affinités, on peut parler d’autres choses…
Notre hôte est un courageux habitant de La Frette qui a tout compris !
 
 
 
 
 
 

136 Replies to “Je serai à LA FRETTE (Isère) le 18 Avril 2017”

  1. Bonjour
    J’avais ouï dire que vous seriez à Saumur fin mai et je ne trouve aucune info à ce sujet… merci de confirmer info ou intox ? 😉
    Anne

      1. Merci
        Vous semerez des petits cailloux blancs sur le chemin pour qu’on vous trouve 😉
        À bientôt

  2. Merci pour cette excellente soirée à La Frette mardi; plus j’apprends des choses et plus je trouve que le corps humain est bien compliqué!
    Est-ce que des médecins locaux étaient présents?
    J’ai commencé la lecture de votre livre sur les omégas3 (j’avais déjà lu les autres).

    1. J’ai cru comprendre qu’il y avait deux médecins ! Un record !
      Ils ne se sont pas manifestés ; peut-être aurais-je de leurs nouvelles via une nouvelle plainte au Conseil de l’Ordre… Oups !

      1. Zut! je n’avais pas pensé à ça. En tous cas aucun ne s’est levé pour vous dire : “ce que vous dites est faux”.
        C’était le moment.
        Alors on envisage qu’ils sont venus s’informer….

  3. PS : HS mais pour la bonne cause. Pour les amateurs de Cymes et de Bouddha (qui tirait sa force de son gros bide), ne manquez par ce soir sur Fr.5 “Les super pouvoirs de l’intestin”, cet organe pense ! panse

  4. @ toutes les fourmis qui ont été frustrées par l’arrêt prématuré de l’expérience chez Medscape… (parce qu’ils censurent systématiquement tous commentaires, pareil que pour vous, Akira… plus rien ne passe…)
    Sur http://www.prioritesantemutualiste.fr
    … on pourrait suivre Minoque et mettre des commentaires librement (zéro modération a priori -comme c’était le cas au début sur Medscape : ils censuraient a posteriori seulement-, à nous de rester courtois, parce qu’on peut écrire ce qu’on veut, ce n’est pas modéré), mais… quelque chose me dit que cela ne va pas durer que ce soit libre? Ils racontent des très grosses bêtises et personne ne proteste, alors, ça fait référence pour tous… c’est pénible, quand même !
    Alors,… à vos claviers?
    Pardon, bon Dr MdL: vous le savez sûrement, tous les visiteurs de ce blog sont rebelles… sinon, ils iraient ailleurs… cela ne va pas être facile de les persuader de ‘laisser roucouler les perroquets’ même si vous trouvez ça mignon… Peut-être est-on en train de contester un ami à vous??? Je trouve en effet que Dr Gallois parle beaucoup de la Diet.Méd… mais il a critiqué l’émission d’ARTE de manière très véhémente et ça, c’est pas cool, pour un gentil perroquet!.

    1. On peut apprécier la diète méditerranéenne (reconnue partout comme la référence)et aimer aussi les statines ; je ne connais pas ce garnement…

    2. @ Fafabuleuse
      Rebelles ? Damned ! Frustrées ? Assuré ! Phil & moi sommes des fourmis frustrées et le revendiquons ! À toutes les fourmis frustrées, prenez vos claviers et tapotez… il en sortira toujours quelque chose ! Et de Minoque, faisons notre lanterne en ce monde où l’homme s’est perdu ! I’m looking for a Man, répétait inlassablement Diogène ! Au fait, connaissez-vous le syndrome de Diogène ? Voilà ce qu’en fit la médecine… une accumulation de déchets, chez celui qui se dépouillait de tout. C’est à ne rien n’y comprendre ! Décidément, ” dans le monde réellement inversé, le vrai est un moment du faux”.
      Santé et fourmis méditerranéennes

      1. Frustrées d’amour ? ah les malheureuses, une seule issue Jésus. Ou le djihadisme. Au choix

      2. @RicoMart
        Ah ça… tellement d’accord avec vous, RicoMart, sur les médecins! Ils sont tombés sur la tête! Tout à l’envers! Tout comme vous, je ne comprends plus grand-chose … et à ce monde, en général, même! Je commence sérieusement à penser à une retraite en ermitage, quitter ce monde dans l’indifférence générale… car même rechercher comme Diogène (avant que la médecine ne vienne renverser tout sens avec ce syndrome que vous expliquez…) me semble bien trop optimiste..!…
        On verra… les quelques dimanches à venir…
        Il y a quelque temps, j’ai aussi vu qu’ ”ils” (mais qui donc, pour avoir des idées pareilles? “Ils” restent anonymes, pas étonnant!) nous avaient défini le superbe trouble alimentaire d’ ‘orthorexie’. Quel choc ce fût pour moi!!! La personne qui en a fait mention, lors d’un dîner partagé, me visait, je l’ai supposé. Je ne connaissais pas le terme à ce moment-là jamais encore entendu, mais le sens fût directement accessible, avec des racines étymologiques si grossièrement audibles. Donc, nous devons nous rendre à cette triste évidence, c’est officiel à présent : c’est un trouble du comportement alimentaire parfaitement caractérisé de refuser de se “nourrir” de m… agro-alimentaires, de légumes et huile d’olive gorgés de glyphosate et de pain de blés OGM. Fabuleux, non ?
        Si j’avais eu à faire le job et laisser parler mon bon sens (paysan, oui, oui!), j’aurais fait le contraire : décrit et nommé un trouble alimentaire consistant à se gaver de sucres raffinés, de maïs génétiquement trafiqués, de chimie colorante et de nanoparticules blanchissantes ou “glaçantes” (dans deux sens du terme, ça fait peur!), évidemment…
        Mais non… y z’ont fait tout à l’envers !
        Santé et orthorexie revendiquée… mais à la ‘bio’ et à la ‘Diet.Méd’…. !

        1. Mieux vaut être orthorexique, qu’anorexique….
          Bien faire et laisser dire!
          Serais tentée d’ajouter : sagesse paysanne!
          Vous n’êtes pas seule, Françoise,
          facilement remarqués lorsqu’on fait le choix de ne pas manger de la cochonnerie …
          on vous montre du doigt!

        2. @F
          Notre époque n’est pas singulière dans l’inversion de sens, déjà les siècles passés en étaient coutumiers. Ainsi fit-on, de la description habile de l’exercice du pouvoir, le machiavélisme, la tolérance en matière religieuse, en des temps où le discours religieux était celui préféré des pouvoirs, le manichéisme… Non, non, l’inversion de sens toujours a permis de vider de sa substance l’intelligence en acte ! Ce qui distingue notre époque est ce goût sacré pour l’ersatz, la copie, la représentation… peu importe la véracité si l’apparence suffit. Nous aurions pu penser que la science fût à l’abri d’une telle dérive, il devient évident aujourd’hui que plus rien n’y échappe ; même l’amour est devenu une marchandise, un objet de pure représentation fétichiste, ainsi peut-on en consommer à loisir via blogs, instituts spécialisés, clubs de vacances… Le comprendre est une chose pénible mais, en même temps, une manifestation du vivant, ce par quoi le réel s’impose, un autre sens donné au terme de “frustration” .
          Je ne pense pas que l’ermitage soit à votre convenance, comment une telle plume et une telle verve pourraient alors trouver son public ? Ne soyez pas trop amère, à mesure que le temps présent se caricature à lui-même, il produit l’émergence d’un regard critique ainsi que les conditions de son dépassement. Les idées et les mots sont notre meilleur allié, faisons-en bon usage !
          Santé et philologie méditerranéennes

          1. @RicoMart
            Rico, si bienveillant ami de blog (et d’olive E.T…..),
            Tellement sages, ces remises en perspectives, et que vous écrivez si bien, comme d’hab’…. nous fondons, à chaque fois… (je dis ‘nous’, parce que z’avez vu, ce bon Dr MdL, ce qu’il répond, -l‘en perd tout mot sensé-, tant ce que vous écrivez le comble, lui aussi?).
            Non, pas ‘trop’ amère…
            D’ailleurs, l’ayurvéda dédramatise sur ce point : l’amertume est associée au printemps, donc ça colle ; et elle exerce (alimen-terre-ment parlant, évidemment) un effet purifiant sur le corps et l’esprit, ça donne envie! ; c’est l’excès (ah l’ayurvéda… toujours une question de si subtil équilibre) qui peut poser problème.
            D’ailleurs encore, faire son possible pour accélérer le processus de ‘dépassement’ dont vous parlez, adoucit souvent l’amertume…
            Cependant, si, si, l’ermitage : parfait !
            La nécessité d’un «public» émane de l’appel à lutter pour redonner du sens, dénoncer et/ou de l’urgence, pour ce faire, de partager, puiser, offrir, échanger des ressources et de la force au sein d’une communauté (oui, c’est ça : d’une fourmilière, si vous aimez l’analogie). La recherche d’un “public” répond souvent à ce partage là, non?
            Et puis, une autre chose rendra les choses faciles pour m’échapper…. c’est que, dans la vraie vie, je suis très timide (vrai! d’ailleurs, je crois bien que je ne suis pas la seule parmi celles-ceux qui écrivent plein de trucs chouettes sur ce blog,…. … n’est-ce-pas…?) et du coup, ermite, c’est l’option juste idéale!
            Plus de lecture d’articles à la gloire de l’évolocumab (et -peut-être l’imaginez-vous-, je me fais violence pour ne pas citer d’exemples plus politiques au vilain sens politicien du terme), donc plus besoin de lutter contre cette (toutes ces) hérésie(s) et dérive(s), et voilà.
            Enfin… tout cela dépendra un peu aussi du dénouement d’une des tragédies courantes (il y en a tant!), quelques dimanches prochains…
            Si j’y survis, je vous parlerai d’une autre inversion de sens chère aux géologues… qui sait, peut-être en lien avec le fait que nous sommes nombreux à avoir l’impression que beaucoup de gens perdent… le sens ‘commun’ ou … le nord ?

  5. Bonjour Dr de Lorgeril
    et grand merci pour votre réponse
    Effectivement, je suis (bien) surveillé par un Pr du service de néphrologie du CHRU de Besançon et je ne suis pas en surdosage (calcium corrigé:2,05mmol/l—phosphorémie:1,15mmol/l)
    Par contre c’est ce médecin qui (après un arrêt personnel des statines) m’a prescrit EZETROL + un peu de CRESTOR , traitement que, conforté par le lecture de vos ouvrages, j’ai de nouveau décidé d’arrêter malgré l’avis défavorable du médecin
    Pourquoi je vous ai questionné sur le calcium (je suis supplémenté depuis 1988) parce que je suis toujours à la recherche de la cause de mon AVC ischémique d’il y a 3 ans ( à l’arrivée d’ une sortie vélo) suivi d’une endartériéctomie de la carotide G
    En effet mon mode de vie avant ce problème ressemblait beaucoup à vos préconisations: sportif régulier et assidu-jardinage -bricolage-voyages- légumes du jardin perso- poisson gras 2 / semaine-huiles recommandées sans beurre-fromages 0%- etc…-sevrage tabagisme depuis plusieurs dizaines d’années-pas d’HTA- pas de diabète- CHO normal le jour de l’AVC (total:2,09 dont LDL 0,7)
    Sans doute cet hygiène de vie m’a-t-elle permis de passer cette épreuve sans séquelles notables mais elle a néanmoins beaucoup changé mon existence!

    1. Désolé pour cet AVC qui a donc nécessité une endartériectomie…
      Je ne me permettrais aucune consultation via un blog vous le comprenez ; mais je suis étonné de votre LDL si bas à 0.7 le jour de votre AVC.
      Soit vous étiez déjà traité avec une médicament anticholestérol (ce qui pourrait éclairer le tableau clinique) ; soit il fut explorer d’autres pistes…
      Cela dit, je ne suis pas vraiment satisfait de votre mode de vie (tel que vous le décrivez au moins)
      Je vous recommande de lire attentivement notre ouvrage “Prévenir l’infarctus et l’AVC” ; vous allez beaucoup apprendre à mon avis…
      Vite ; ça pourrait vous rendre de grands services…
      Bon vent, matelot

      1. bonjour
        une précision: 0,7 c’était le HDL le LDL était à1,30 (c’est une erreur de ma part)
        De plus j’ai bien lu vos deux ouvrages : prévenir…… et diète méditerranéenne et je n’ai pas voulu détailler mon mode de vie que j’estime très proche; néanmoins j’en ferai prochainement une deuxième lecture.
        merci à vous

  6. Certainement hors sujet mais je ne sais pas trop où poster mon interrogation : RV avec angiologue ce matin, ne m’a pas regardé en face une seule fois, mais bon ( c’est un détail)!!!! prise de tension : je préviens à chaque fois : effet blouse blanche 16,6 ou 16,8 alors que chez moi avec mon tensiomètre vérifié par mon médecin j’ai 11,6 – 12,8 des fois un peu plus. Mais là après 2h d’attente et un peu beaucoup d’angoisse vissée au corps et au coeur (à chaque fois c’est la même chose) : 20,10 puis 22,10 !!!!!! là j’ai fait fort.
    Déjà que je lui ai dit que je ne voulais pas de statines (il a quand-même essayé de me prescrire du tahor ) il était énervé et en a conclu : traitement médical optimal : anti-agrégant, statines, IEC ou Sartans et m’a prescrit du Triactec 1,25mg puis 2,50mg.
    Qu’est ce que c’est que ce truc encore ? Pourquoi me prescrire cet inhibiteur de l’enzyme de conversion pour une hypertension que je n’ai qu’à de très rares moments où je suis stressée à mort ? Je vais en parler à mon MT bien entendu mais Cher Docteur que comprenez-vous dans cette prescription ?

    1. Merci,sincèrement, une fois de plus…mais…”faut savoir ce que l’on veut…” oui, je sais ce que je veux, mais je sais bien ce que …je peux ! hélas ceci est une autre histoire qui ne nous appartient pas toujours ! sinon, franchement, le monde serait trop beau et cela n’irait peut-être pas à certains !
      Vous avez le don de remettre les choses à leur
      exacte place, merci.

  7. Il a l’air toujours assez branche bon/mauvais cholesterol …
    ##
    Posté par Jean Paul Curtay
    Comme nous l’avons vu dans lles textes précédents, si nous avons du cholestérol c’est pour de bonnes raisons. Il joue de nombreux rôles positifs cruciaux dans le fonctionnement de chacune de nos cellules et dans la santé de tous nos systèmes du muscle au cerveau, en passant par le cœur.
    Il ne se retrouve mêlé aux pathologies cardiovasculaires que modifié, par exemple par le tabac, la pollution, l’inflammation… ce qui l’empêche alors d’être épuré par les globules blancs des parois artérielles sous forme de dit « bon cholestérol » HDL.
    Il ne s’agit donc pas de faire baisser à tout prix le cholestérol total comme le font les statines (et ce prix, en effets secondaires est loin d’être négligeable : un tiers des patients en souffre et on trouve chez les autres des effets délétères détectables si l’on regarde leurs cellules de plus près), mais d’améliorer le rapport LDL/HDL, de protéger les parois artérielles et d’éviter – ce que l’on recherche avant tout au final – d’en arriver à une pathologie cardiovasculaire : infarctus, accident vasculaire cérébral, artères carotides sténosées, artérite…
    Il faut que le cholestérol HDL soit au dessus de 0,40 g/l, mieux supérieur à 0,60 g/l, encore mieux que le rapport LDL/HDL soit inférieur à 3,5. On peut aller plus loin et le faire descendre en dessous de 3.
    ##

    1. Vous voyez : le JP n’a pas compris, lui l’encyclopédique ; alors, vous imaginez les académiciens ?
      Aucun espoir !
      Pourtant tout est écrit…
      C’est comme en politique ; c’est écrit d’avance…

  8. Salut Amiral,
    Une grosse pub de votre ami Augustin pour un Dr Jean-Paul Curtay aujourd’hui !
    Vous en pensez quoi de ce gars ? Il marche sur les meme platebandes que vous (okinawa, mediterraneen).

    1. Jean-Paul Curtay est un ami ; culture exceptionnelle !
      On n’est pas toujours d’accord ; mais grosso mode à 80% [c’est déjà beaucoup vu qu’on a en moyenne 20 ans d’avance sur la Faculté et l’Académie ; et dit en toute modestie pakeu c’est pas dur “in view of the level…”] et c’est toujours un grand plaisir d’échanger avec une encyclopédie à deux pattes…

  9. Bonjour Dr
    Dans votre livre “prévenir l’infarctus et l’AVC” vous préconisez (question3 pages 351/352) d’oublier les comprimés de calcium.
    En pratiquant la diète méditerranéenne , cette préconisation reste-t-elle admissible en cas d’hypoparathyroîdie corrigée partiellement par rocaltrol 0,50/j et orocal 1000mg/j
    MERCI

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Votre traitement vise, j’espère, à équilibrer votre bilan phosphocalcique. Je suppose que vous êtes bien surveillé et que vous n’êtes pas surdosé…
      Dans ce cas, je ne vois pas de problème à une supplémentation bien mesurée ; mais j’avoue que mon expérience dans ce domaine est limitée ; d’autant plus que je n’ai pas votre dossier en main.
      Je pense qu’il faut faire confiance à vos médecins ; ils ont l’air bien éduqués…

  10. @ bons Drs bienveillants qui devez êtes habitués à pareilles aberrations…
    Je vous jure que quand vous êtes un-e patient-e, même averti-e, mais pas encore complètement rompu-e à l’idée que la médecine technicienne et dite «moderne» va vraiment de travers à pratiquement chaque analyse, à quasiment chaque étude et à presque chaque question posée… quand vous lisez un titre pareil… vous êtes vert-e et vous avez vraiment une peur bleue… vous devez même entamer une longue séance de méditation pour ne pas voir rouge et pour éviter une colère noire !
    Oui, oui, tout cela sur le mode général, même si, personnellement, vous n’êtes en rien concerné-e -pas plus que votre entourage proche-, ni par des taux répréhensibles de CHO ni par les statines, pas même par des risques CV identifiés…
    Ce fameux titre incriminé, donc : « Statines : se poser des questions en termes de morts et d’accidents cardiovasculaires évités, et pas seulement en termes de taux de cholestérol »
    Ah bon ?… Cela insinuerait-t-il…. que d’ordinaire,… il n’en va pas ainsi?
    Et ben… Merci alors à ‘Prescrire’ de poser de si pertinentes questions!
    Flippant! NRvant!

    1. Parfois je me pose la question d’espérer ne plus me poser de questions ! C’est flippant oui Françoise, usant, rageant, effrayant …. Un lâcher prise convoité par une néophyte même un peu avertie devient une obsession …. Faire confiance ! Je sais bien que celle d’aujourd’hui ne sera pas la meme demain, la médecine ne fait qu’avancer mais ce qui est révoltant c’est de nous duper honteusement pour certains et sans doute de bonne foi pour beaucoup alors on est bien obligé de continuer le combat !

      1. @Minoque
        C’est étonnant simplement qu’on en soit arrivés à de telles aberrations, … et qu’on se repose des questions tellement évidentes, qu’elles auraient toujours dû rester centrales dans le cheminement de la recherche, dans les préoccupations des médecins,…
        Vu de l’extérieur, c’est affligeant! (probablement dans la profession aussi, pour qui a deux sous de sens critique?).
        Je baladais exceptionnellement dans les articles de Prescrire, juste pour comparer un peu au ‘ton’ de chez Medscape… mais globalement, je ne lis pas les articles médicaux (je ne comprends pas assez), … surtout sur le CHO 🙂 …
        Car, que peut-on lire d’utile, une fois qu’on a lu et entendu notre bon Dr Michel de L. nous expliquer si brillamment ce qu’il y avait à savoir?

    2. @Fanfreluche
      Mon arc-en-ciel,
      Je lis ici que tu en vois de toutes les couleurs et par ailleurs que orpheline tu es toujours en MT. Rassure-toi un jour viendra où la rencontre sera là ! J’ai une vieille tante, que parfois je cite ici, qui dit que la vie est faite de rendez-vous avec les lieux, les choses, les personnes… et assurément les “aiMeTé(e)s”.
      Suite et rappel des épisodes précédents :
      Luigi l’ingrat, le faux ami, l’homme du déni de prescription avait, sous les rires et gaudrioles de Giuseppe le cycliste, été remercié lors d’une joute finale sur l’impérative lecture de El de Lorgeril.
      Après une poignée de mains fortement masculine, je m’étais retrouvé patient errant à la dérive. Heureusement, la vie étant bien faite, un bienveillant lointain veillait sur moi à coups de mails et SMS tapageurs. Mais, la nature ayant horreur du vide, il me fallait retrouver la paix de l’esprit par la complicité d’une relation médicale stable. Visitant, au moindre rhume, tout ce que ma campagne reculée compte de MTésistes, je fus lasse de tant d’échecs. Et puis un jour, récent, alors que j’accompagnais junior chez sa MTée préférée, un éclair de génie a frappé mon cerveau embrumé de mots et de théories inutiles… elle était là, devant moi… me crevant les yeux… lumineuse, sage, magnifique, jeune… j’en suis tombé immédiatement amoureux ! Junior, cet affreux gredin, voulait la garder pour lui seul… et bien maintenant, nous la partageons. Je lui ai tout dit, tout raconté, j’ai avoué tous mes péchés, mes obsessions, mes passions, mes refus, l’histoire de tous mes maux… ça a duré 3/4 d’heure… elle a dû m’arrêter, parce qu’il y avait un embouteillage dans sa salle d’attente, elle n’a pas eu le temps de m’examiner et je rêve déjà de notre prochaine consultation.
      Et sais-tu ce qu’elle m’a demandé lorsque nos 2 mains ont été en contact au moment de la séparation ? ” Comment s’appelle déjà ce médecin dont vous m’avez parlé à propos du modèle méditerranéen? ” J’en pleure de joie rien que d’y penser. Vois-tu c’est le temps qui nous fait et nous fera triompher !
      Santé et conquêtes méditerranéennes

      1. J’espère qu’elle est sexy ta MT au cas que je la rencontrasse…
        Et ce nouvel amour ne pose pas de problème à la maison ? Junior n’a pas cafté ?

        1. Ah ben ca y est !!
          Le blog redevient un service de rencontre … ;-))

        2. Ne vous inquiétez pas docteur, la mère de Junior la veut aussi, nous sommes partageux dans la famille et Junior veut bien nous la prêter. Je pense vous la présenter dans l’année qui vient et certainement elle vous aura lu d’ici là, pour le reste ne craignez rien, docteur, j’ai bon goût.

        3. Allons bon, Rico est encore amoureux,
          Mais elle lui arrivera donc jamais son andropause, qu’on soit un peu tranquille?
          Le plus marrant serait qu’elle retienne votre nom, s’aventure en toute innocence sur ce blog et tombe sur la déclaration passionnée de notre Casanova des Oléagineux, elle aura vite fait le lien, moulin à parole à l’oral comme à l’écrit qu’il est!
          Eh! Rico, si un jour “Elle-Est-Belle” enfile trois paires de gants et deux masques juste pour te prendre ta tension, c’est que tu auras poussé le bouchon un peu loin… En revanche si elle renvoie Junior dans la salle d’attente, se déchausse et éteint le plafonnier, à toi la gagne, et on s’en fout de la salle d’attente qui déborde, bâcle pas!
          Euh… Tu nous raconteras?

        1. imagine toi que la même mésaventure m’est arrivée, c’était horrib, j’ai du prendre des tranquillisants… Pourtant Freud m’avait prévenu (on est en rapport), ne confonds pas l’amour et le transfert, vite dit car c’est si bon…

      2. Quelle histoire ! Je rêve de vivre la même…avec un homme :-))

      3. @Ricomart
        Quelle émouvante histoire (qui commence juste, le meilleur reste à venir!)…
        Vous avez drôlement bien fait de plaquer Luigi!
        Une lumineuse médecin de famille au fin fond de la campagne… rare… mais donc possible!
        Merci pour ce chouette partage!
        @Dr Vincent
        Très probable, oui, que cette merveilleuse Dr ait déjà fait le lien -évident-, à cette heure-ci!
        Mais lumineuse et médecin…. ça devrait aller! (malgré tous les commentaires potaches, façon internes en médecine!).

  11. Bonjour
    . « Nos résultats suggèrent que le grisonnement indique l’âge biologique des patients et pourrait être un signe d’alerte de crise cardiaque »,
    Extrait d’un article de presse qui evoque une etude diffusée lors du congres europeen de Cardiô
    Auriez vous svp, un avis sur cette communication?
    Merci a+
    Orbes

    1. Je me souviens d’un brillant chercheur canadien qui cherchait désespérément [c’était quand j’étais à l’Institut de Cardiologie de Montréal, déjà fortement diplômé et donc au-dessus du “commun” et spectateur… du conflit] un résident pour tester l’hypothèse que la virilité augmentait le risque cardiovasculaire. A l’époque, on pensait encore que les femmes étaient protégées par leurs hormones et inversement…
      Une façon de tester cette virilité était de compter les poils dans les oreilles de ces messieurs. Les femmes n’en n’ont pas, vous avez remarqué ?
      Pensez-vous qu’un seul de nos brillants diplômés canadiens aient accepté de faire sa thèse de spécialité en comptant les poils des oreilles ?
      Ce brillant chercheur était un con ; ce qui se confirma par la suite…
      Vous avez votre réponse, je pense…

  12. @ Aubépine et Françoise
    Ca y est, je suis libre! Une erreur judiciaire de plus…
    J’ai le plaisir de vous annoncer que ces naïfs de l’IPSN m’ont accordé leur confiance pour animer la dernière Conf’ du 14 Mai à St Malo, celle-ci s’intitulera;
    “Donc l’eau de mer ne servirait à rien en santé humaine?”
    La réponse est qu’effectivement elle ne sert à rien, évidemment, mais puisque j’aurai une heure j’irai désinformer l’assistance avec des beaux documents d’archive, des tableaux en couleur, des films d’époque et des vannes à deux balles.
    Effectivement le livre d’André Mahé intitulé “le secret de nos origines” devient introuvable ou très cher, les curieux(ses) pourront avantageusement étancher leurs soifs de connaissances avec le bouquin de Jean Claude Rodet et Maxenc Layet, Quinton le sérum de la vie ed. courrier du livre.
    Je précise que je serai obligé de parler de diatomées puisqu’elle pullulent dans cette flotte trop salée, j’aurai naturellement une pensée appuyée pour notre spécialiste maison…

    1. @ Dr Reliquet
      Libre ? Génial ! Votre duo avec votre cousin va faire un malheur… je n’voudrais pas être marchande de statines, à ch’teure-ci !!!
      Ah, merci pour la bonne lecture en perspective ! Vais essayer de le lire avant la “Fête de la Nature”.
      Cette année, ladite Fête titre tranquillement ‘Les super-pouvoirs de la Nature’.
      Une fois que quelque hurluberlu du service de comm’ a pondu un titre chaque année plus prometteur, les organisateurs se tournent a posteriori vers les chercheurs dans le domaine concerné et les invitent à illustrer le thème défini…. voilà, voilà…
      Bon, bien sûr, nous avons souvent matière à raconter : la Nature nous donne tant pour illustrer le thème annuel !
      Mais du coup, les 19-20 mai prochains (enfin…. SI -et seulement si- ce que je lis dans votre chouette bouquin m’inspire, car non, je ne peux pas toujours et partout faire que des hors-sujets, non plus!), et bien, j’essaierai aussi de caser, ‘votre’ sérum de Quinton, dans mes explications pré-ateliers et pré-observations microscopiques… 🙂

    2. Point de désinformation pour une non scientifique que je suis… L’eau de mer retape et booste ! Ne me demandez pas pourquoi ! Je peux juste dire que, physiquement et même mentalement, je fais très bien la différence entre les mois de baignades et ceux qui, ne le sont pas !
      J’ai hâte d’être très attentive Vincent … Je m’en régale d’avance !

  13. @ Françoise,
    Vous nous aviez donné l’occasion de découvrir les diatomées, à moi en tout cas!
    A mon tour de vous parler de la terre de diatomée… qui possède beaucoup d’applications, dont celle de piéger les fourmis qui envahissent les maisons en cette saison : il suffit d’en mettre sur les entrées et passages principaux. Sans substances chimiques, l’action est purement mécanique contrairement aux produits de synthèse.
    Pas certaine de vous apprendre quelque chose! …

    1. @Aubépine
      Et oui, Aubépine… je fais comme vous : j’utilise de la terre de diatomées,… en culpabilisant un peu à chaque fois quand même,… (le mode d’action reste un peu cruel,…)…. mais je ne sais pas encore cohabiter avec trop de fourmis,… alors que par ailleurs, j’essaie d’en être une… ça manque de cohérence, sûr…
      Il y a 1001 utilisations industrielles des diatomées… sans doute utilisez-vous d’autres, aussi, sans encore savoir… ? Voyez plutôt….
      De filtres naturels (piscines, alimentaires) à absorbant (pour routes ou litières), en passant par abrasif (dentifrices -composant noté : ‘silice organique’- ou agent de gommage cosmétique), stabilisant (dynamite, allumettes) ou agent de charge (pneus),… pour l’utilisation des “coquilles” de cellules mortes.
      Et de nourriture en aquaculture (elles donnent la couleur verte aux huîtres), à compléments alimentaires (oméga-3), indicateur de qualité (pollution) d’une eau, …. pour les cellules vivantes.
      Et… source d’inspiration artistique aussi (minuscule, mais très richement ornées) !

      1. Super! Merci Françoise.
        J’ignorais qu’on pouvait utiliser cette terre de diatomées dans autant de domaines!
        En plus c’est peu connu, même dans les magasins sensés en détenir …

  14. @ DR Reliquet,
    Pour nous avoir initiés aux bienfaits de l’eau de QUINTON, je voudrais vous dire MERCI.
    Au terme d’un hiver particulièrement difficile, ISOTONIC m’a redonné vitalité et goût d’entreprendre.
    Associé à quelques petits compléments, la synergie a “joué”.
    J’ai rencontré une personne dont la maman habite en Picardie et cette pauvre maman a de gros problèmes d’arthrose. Je n’ai pas manqué de lui parler de votre pratique : l’hydrotomie percutanée et me suis autorisée à lui communiquer vos coordonnées …
    L’expérience des uns peut servir aux autres ! …

  15. Bonjour mon cher Confrère,
    Je vous écris de la part de mon cousin qui a été retenu par ses affaires, incarcéré pour être plus précis, à Gap, une sombre histoire de sacs en plastique porteurs de la mention “CNRS de Grenoble” renfermant des végétaux séchés inconnus, à prénom de chanteur mort, la gendarmerie est sur les dents.
    Il m’a dit de vous dire que son article “Statines et douleurs musculaires 2, le point de vue du généraliste” est paru et que pour ses droits d’auteur il ne souhaite plus de stock-options de chez Regeneron comme convenu initialement avec vous mais plutôt de chez Justin Bridoux, parce qu’il se sent plutôt mal nourri actuellement.
    Au parloir il m’a confié son inquiétude parce qu’il a entendu le sergent de Permanence déclarer qu’il allait s’en rouler une avec le produit de sa saisie afin de “vérifier si ça en est” et mon cousin, il est sûr que s’en est pas mais qu’il est pas sûr de ce qui va lui arriver, au Militaire, vous comprenez?
    A votre avis de scientifique, le Sacha Distel à fumer, ça va le détendre le gradé ou bien pas?
    https://aimsib.org/2017/04/06/statines-et-douleurs-musculaires-qui-desinforme-qui-partie-2/

    1. Magnifique article sur le site de l’AIMSIB.
      A propos de “statines et muscles”.
      Merci.
      Le tableau montrant qu’avec 80mg d’Atorvastatine (une bonne dose quand même) on a moins de problème musculaire qu’avec le Placebo donne une idée du niveau de désinformation organisée…
      Le 1er auteur de l’article que vous citez est un célèbre professeur de pathologie neurovasculaire parisien ; vous en pensez ce que vous voulez mais personnellement ça m’attriste ; comment des gens aussi intelligents peuvent-ils ainsi se laisser manipuler ? A moins qu’il y croit lui-même ? Ce serait encore plus inquiétant…
      Je vous interdit de penser le moindre mal de cet universitaire (ou académicien) ; je suis sûr qu’il fait de son mieux !

  16. Du bonheur en bouteille et à l’oreille que je ne me boucherais pas, bien évidemment ! magnifique ! merci.

  17. Bonjour Docteur, je viens de voir votre conférence du 10 mars à Aix-les-bains et je voudrais savoir qui sont ceux que vous appelez les ” académiciens ” ?
    Ce que vous dites à la fin de cette conférence sur la difficulté du “professeur de médecine qui devrait avouer qu’il s’est trompé sur le rôle du cholestérol depuis 15 ans..” je viens de le vivre avec ma nouvelle MT (1er RV) qui lorsque je lui ai dit que je ne voulais pas de statines ni qu’elle me fasse doser mon CHO , a levé les bras au ciel en me disant : “oh non, mon père déjà m’enquiquine avec ces statines, je ne veux rien entendre…” et comme je continuais en lui citant votre dernier livre et mon expérience des statines , elle s’est bouché les oreilles, comme une enfant, a agité les bras et la tête, puis m’a dit : “Non, vous comprenez ? je fais mon métier et je ne peux remettre en cause tout ça, je dois m’assurer que je vous ai informée, je vous mets quand-même le dosage CHO, après vous faites ce que vous voulez…”
    Cela m’a étonnée et en fait un peu réjouie car cette médecin n’a pas tenté, comme les autres MT que j’ai pu rencontré, de le prendre de haut et de me faire sentir que je n’y comprenait rien, non, elle s’est bouché les oreilles, refusant en fait d’entendre tout simplement ! mais pour moi c’était une belle et positive journée car je la soupçonne d’être un peu d’accord avec moi mais de ne pas encore avoir le courage de franchir le pas.

    1. Elle se bouchait les oreilles ?
      God!
      Un médecin qui n’écoute pas ses patients n’a pas compris son métier ; car le patient lui dit tout : le diagnostic et la thérapeutic possible…
      Pour le prnonostic [le 3ème tic], c’est plus difficile pour le patient car ce tic-là dépend de l’époque et de la population (y a des années de mauvaise grippe…) et le médecin qui consulte tous les jours (et parfois remplit les certificats de décès) est le mieux placé pour savoir…
      Quant à votre question [qui sont ceux que vous appelez les académiciens ?], vous comprendrez [je vois bien que vous avez tout compris, Oups !] que je ne vous le dise pas afin d’entretenir consciencieusement la confusion…
      Si un crétin m’attaque, je peux dire que ce n’est pas de lui que je parle ; quant aux vrais académiciens, peu de chance qu’on les dérange pendant leur sieste…
      Faut bien rire un peu dans cette époque si triste…
      Bon, je vais me servir un petit whisky du soir en espérant que la Princesse ait laissé un fond de bouteille…
      Ce qu’elle n’a pas pris, c’est mon petit tour avec Placido et Jonas https://www.youtube.com/watch?v=8Ts8L9Lh2AE [réservé aux dames, s’il-vous-plaît, et à moi, pour sûr, l’hermaphrodite de service ; je bave sur Jonas uniquement à la fin du 3ème whisky]… Oups !
      https://www.youtube.com/watch?v=8Ts8L9Lh2AE

      1. Très cher MdL,
        Il m’arrive régulièrement de visiter une vieille tante que le temps a usée, mais que la passion pour l’opéra a maintenue en une continuelle jeunesse. Lors ma dernière visite, je lui ai fait écouter et visionner cette extrait que vous nous avez proposé, son visage c’est alors enjoué et elle s’est mise à chanter, “Le pays du sourire” le lui a rendu. Et savez-vous ce qu’elle m’a dit à la fin de l’extrait ? “Je t’ai donné mon cœur” est un très bon médicament !
        Merci docteur.

    2. c’est 1 bon médecin, d’autres vous auraient foutu une claque (je ne plaisante pas, c’est vrai)
      mais (un peu de freudisme) comme elle est intelligente, elle vit en pleine schizophrénie et ça l’épuise : d’un côté vous êtes, après son père, la dixième personne qui la persécute avec ça, d’un autre côté elle ignore (vraiment) qui a raison, on l’a trop programmé, elle ne peut plus se dépatouiller…
      On pourrait lui indiquer 1 psy mais ça risque de l’achever

      1. @Phil
        Intelligente, oui, certainement…ils sont tous intelligents, normalement, ces femmes et hommes qui ont passé 10/12 années de leur vie à étudier…alors : question : comment se fait-il qu’ils aient autant de mal à s’informer sur l’évolution de leur science, tellement de mal à se remettre en question : n’est-ce pas une preuve d’intelligence que d’ouvrir son esprit à la connaissance ? Oui, bien entendu ils devront “avoir des co…..es” comme dirait “la fille de Brest” mais n’est-ce-pas un combat des plus éthique pour un médecin digne de ce nom ? il faudra bien un jour qu’ils s’affranchissent de leurs chaînes.

        1. C’est un peu plus compliqué que ça dans la vie quotidienne…
          En plus, l’esprit critique n’est pas ce que l’on développe le plus en fac de médecine…
          On va donc au plus simple ; et surtout on va spontanément vers ce qui est le moins risqué en termes de potentielles poursuites ; certains patients (ou leurs familles) et/ou certains confrères sont parfois très méchants, voire sans pitié ; pour se protéger, mieux vaut être prudents…
          Être “sans peur et sans reproche” c’est juste bon pour des vieux aristocrates à la retraite… Oups !

        2. Je pense que vous sous-estimez l’importance de la propagande ! Du temps de Goebbels (un petit Godwin en passant) les nazis étaient arrivés à faire dénoncer les parents par leurs enfants ! C’est ça la propagande, prenez-les au berceau et vous en ferez ce que vous voulez !
          Gros moyens financiers et en hommes indispensables, ils ont tout ça…

          1. il y a tant à dire sur le sujet… Au coeur du drame et parfaitement au courant, voilà une parenthèse de l’Histoire de France que certains ne peuvent pas oublier…. Pas très lgtps après chez le Petit Père des Peuples, complot des blouses blanches, je pense qu’aucun médecin n’ignore ça !

          2. Je ne sais pas si je la sous-estime, car elle est de nos jours insidieusement présente dans toutes les couches de notre société, elle dirige les comportements vers une sorte de reproduction à l’infini , guidés uniquement par et pour le profit et le pouvoir. Ceux qui se laissent instrumentaliser au point de ne plus se poser de question lui font un lit bien douillet et pour longtemps. Mais ce n’est qu’un éternel recommencement n’est-ce-pas ? il y a toujours eu des êtres particuliers “hermaphrodites ou aristocrates bienveillants” ou comme “Le jardinier récalcitrant”, pour continuer à faire vivre l’espoir.

          3. Je pense à Hergé qui, en écrivant le sceptre d’Otocar à Bruxelles pendant la guerre, avait le sentiment d’aider l’humanité en dénonçant le fascisme. Mais sitôt la guerre finie, il a été condamné à mort pour avoir publié son album sur du papier allemand, finalement il n’a pas été exécuté, mais il s’en est fallu de peu. Quand le vent tourne, il tourne des fois très brutalement, bien choisir son camp avant.

          4. prés de soixante pour-cent des médecins allemands seront membres du NSDAP !
            mais combien d’authentiques nazis dans le troupeau ?
            la soumission de l’animal humain à l’autorité n’est pas une nouveauté … le larbinat, bien commun dans cette espèce.
            Mr michel onfray, dont l’incompétence dans la discipline médicale est encyclopédique, n’appelle-t-il pas à une vaccination citoyenne obligatoire ?

          5. Ne dites pas du mal de Onfray, s’il-vous-plaît, même s’il dit des conneries sur la vaccination ; son analyse de la correspondance de Freud est par contre une merveille…
            Il parle trop c’est sûr mais au moins ce n’est pas un “larbin” comme vous dites très élégamment.

  18. @Françoise
    Merci pour le lien je vais le revoir avec plaisir il y a bien 40 ans que je ne l’ai pas revu, je suis un fan de Capra.

  19. Ma mère âgée de 79 ans qui a pris pendant de longues années, mais de façon discontinue des statines (pravastatine puis Inegy) s’est retrouvée avec un diabète de type 2, traité depuis 2012 avec diamicron. Elle a arrêté sur mes conseils les statines en janvier 2016. Comme elle faisait des crises qui ressemblaient à de l’hypoglycémie, elle a arrêté d’elle même le diamicron depuis 15 jours.Elle se plaint d’avoir les idées peu claires et est très fatiguée (elle a bien d’autres raisons malheureusement). Je me demandais, si ce n’était pas en lien avec une hyperglycémie, mais sa glycémie à jeun semble presque normale: entre 1.06 et 1.12g/l d’après l’appareil de mesure (112mg/dl). Deux heures après le repas,elle est autour de 137 mg/dl. Est-ce que les cellules habituées à se gaver de glucose ne réclament-elle pas leur dû? Pardonnez-moi pour ma formulation bien naïve, mais je voudrais être sûre qu’elle ne court pas un risque à arrêter si brutalement un traitement . Est-ce qu’il peut y avoir un phénomène de dépendance? Elle est sous deroxat depuis 25 ans et elle continue. Son médecin lui a demandé de ne surtout pas l’ arrêter. Concernant le diamicron, elle n’ose pas trop lui en parler bien qu’il ait été favorable à l’arrêt de l’Inegy. Si son diabète a réellement régressé, j’espère qu’il acceptera de faire une déclaration ou nous la ferons nous-même sur le site: http://social-sante.gouv.fr/grands-dossiers/signalement-sante-gouv-fr. En plus du diabète, elle qui était très maigre a pesé jusqu’à 76 kg pour 1m63. Elle pèse aujourd’hui 70 kg. J’oubliais une épaule bloquée, la cataracte, le décollement de rétine,les diarrhée fulgurantes, mais il sera difficile de prouver le lien.
    Merci infiniment Docteur, pour vos conseils d’une très grande clarté. Vous nous ouvrez l’esprit, mais vous ne dirigez pas nos consciences comme en témoignent les derniers échanges sur la moralisation de la vie publique. Pardon, vous avez fermé les écoutilles, mais je trouve que la contradiction est saine et cela devrait faire taire certains détracteurs jaloux.

    1. C’est un cas clinique compliqué et il serait bien arrogant de ma part, faute d’avoir la totalité du dossier et de reconstituer moi-même l’histoire clinique, de me prononcer.
      Désolé !
      Et j’en dirais encore moins sur son antidépresseur (Deroxat).
      De façon générale, toutefois, il n’y a aucun risque à arrêter un médicament anticholestérol (tous toxiques et inutiles)…
      Quant au médicament hypoglycémiant, sur la base de ce que vous dites, elle n’en avait visiblement pas besoin…
      Ceci n’était pas une consultation, bien sûr !

      1. A côté de tous les arguments scientifiques que ces médecins ne veulent pas entendre, est ce que ceux là feront plus mouche ?
        http://journals.plos.org/plosone/article/file?id=10.1371/journal.pone.0122246&type=printable
        C’est le résultat de l’interrogation de plusieurs professionnels de santé du Canada, en 2015, pour connaître les médicaments qu’ils déprescriraient en priorité chez les personnes âgées.
        Les statines figurent en 3ème position. Le Deroxat fait partie des antidépresseurs “inhibiteurs de la capture de la sérotonine” cités dans cet article (médicaments classés n°10 dans leur tableau).
        Autre chose bravo à toutes celles et à tous ceux qui ont bataillé sur Medscape. Il y a qq années, je m’étais fait viré illico presto (suite à un commentaires sur un article qui parlait de l’étude Steno). Ils avaient changé les règles après ça. Même s’ils filtrent encore beaucoup, apparemment ils se sont réassouplis ; peut être qu’ils n’avaient plus assez de lecteurs médecins ?

  20. dernière lettre de Medscape achevant de les classer dans la catégorie des “ennemis à abattre” (et inversement pour nous pr à eux), cette fois je pense bien qu’on doit tourner la page !
    http://francais.medscape.com/voirarticle/3603136?nlid=113889_2541&src=WNL_mdplscardionews_170404_MSCPEDIT_FR&faf=1
    Ce soir programme TV (j’insiste) : Cymes sur la 2 va sûrement énerver quelqu’un, et 1 débat politique
    inutile ailleurs va sans doute achever les autres, moi je vous conseille Capitaine Marleau… mais c’est vous qui voyez

    1. Les dernières recommandations de la HAS sont, pour le moins, “amusantes”.
      Un tel “fatras” en si peu de pages…
      Elles nous confirment que les rédacteurs en charge de ce document ne comprennent pas la prévention et les maladies cardiovasculaires.
      Bon !
      On y reviendra…

      1. Mais aussi que la HAS n’est pas dépourvue de conflits d’intérêts ? il me semble, car sont en plein
        “dans le système” !
        j’ai envoyé 2 lignes d’indignation à Medscape, mais + aucune chance que ça passe, me connaissent maintenant… Agitateur professionnel !

        1. @phil
          Pas sûr que ça ne passe pas! C’est quand même très bizarre leur modération! Ils laissent passer des trucs critiques et d’autres beaucoup plus légers, qui restent censurés.
          Le discernement manque cruellement, je crois ?
          Ex. ils refusent de remettre le message d’Akira-John, mais celui-ci est recopié au-dessus! Ils gagneraient à le remettre!!! Enfin,… je crois?

          1. non ce n’est pas passé, il faut dire aussi que ce n’est pas bcp suivi, il y a zéro commentaire ! et ceux des autres articles venaient essentiellement d’ici. Moi je réagis parce que je reçois leur lettre, mais vais donc maintenant me désinscrire, ici temps perdu…

          2. @phil
            Et comment savoir s’il y a zéro commentaires, puisque leur modération censure???

      2. Ca confirme ce que ma generaliste me disait. En tant que diabetique T1 on doit etre dans le risque tres eleve … soit 0.7 de LDL limite. Je suis dedans jusqu’au cou !!
        La grosse saloperie, c’est qu avec ces conneries, mon assurance de pret immobilier me considere comme en hypercholesterolemie majeure a 1.2 !!!!! Et une petite culbute supplementaire des primes.

        1. @Akira
          Pardon si c’est doublon (j’ai impression d’avoir déjà écrit cela, mais je crois que ce n’est pas passé…). Au cas où vous galéreriez encore …
          J’ai rencontré un assureur humain, bienveillant, vertueux… en particulier pour les emprunteurs qui ont des soucis de santé…. mais on ne peut pas faire de pub ici… (je n’ai pas d’intérêt dans cette affaire, si ce n’est que je suis agacée de voir la plupart des assureurs profiter de la faiblesse des gens ; ça m’énerve même, très fort même!). Coordonnées sur ma page FB, si vous la trouvez, jusqu’à jeudi. Sinon, si vous êtes intéressé… par l’intermédiaire du bon Dr de Lorgeril, s’il veut bien transmettre (?).

    2. @Phil
      Pour une fois, ils rapportent des recommandations de la HAS et n’ont pas de raison de prendre position… Cette fois-ci, on ne peut guère leur en vouloir…? C’est après la HAS qu’on peut rager ?

        1. @MdL
          Oui, mais c’est Phil que je ‘raisonnais’ de ne pas taper sur la Docteur de Medscape… pour une fois… et plutôt ouiu, sur l’HAS…

      1. tout juste… ça fait un moment qu’ils m’échauffent ceux-là !
        C’est comme le Lancet, tu n’es pas sans savoir le scandale qui a éclaté en Juillet dernier (son ex Rédac’ Chef en a dénoncé la corruption ! ), or c’est une BIBLE pour bien des gens.
        Idem la HAS. Quand on discute avec Pierre, Paul ou Jacques de certains points litigieux, ils closent le débat en disant “Ce sont les recommandations de la HAS”, fermez le ban. Bon moi ça m’énerve comme l’infaillibilité du pape, du temps où j’étais croyant (ben oui, nul n’est parfait)

        1. Rectif : c’est Horton, le Rédac’Chef du Lancet qui s’est insurgé contre la presse scientifique, l’ex rédacteur qui a dénoncé son journal c’est l’autre…
          [ Le Dr Marcia Angell, un médecin, a longtemps été rédacteur en chef du New England Medical Journal, considéré comme l’une des autres revues médicales évaluées par les pairs les plus prestigieuses du monde. Angell a déclaré “Il n’est tout simplement plus possible de croire une grande partie des publications de la recherche clinique, ni de compter sur le jugement des médecins expérimentés ou les directives médicales faisant autorité. Je ne prends aucun plaisir à formuler cette conclusion, à laquelle je suis parvenu lentement et à contrecœur lors de mes deux décennies passées au poste de rédacteur en chef du New England Journal of Medicine.” ]

        2. J’ai été abonné au Lancet, attiré par la qualité de certains articles et par l’absence de publicité médicamenteuse… jusqu’à ce que je découvre que la moitié du journal, les fameuses ‘lettres à l’éditeur’, étaient signées par des vrais médecins, qui omettaient simplement de préciser lorsqu’ils étaient salariés de Big Pharma. Cela sonnait comme des témoignages spontanés de praticiens… plus efficace encore que du publi-rédactionnel !

    3. Dans le fatras des fiches mémos, il y a des choses peu cohérentes. On s’aligne sur les recos d’outre-atlantique mais on dit le contraire dans le communiqué de presse du 30/3/17 :
      ‘Il est recommandé de ne pas recourir à la prescription systématique d’une statine…’
      ‘Une statine ne peut être prescrite en première intention…’

  21. Bonjour à tous
    Quelqu’un peut-il m’indiquer les coordonnées d’ un médecin cardiologue sur LYON, DIJON, ou BESANCON qui partage les principes du Dr de Lorgeril?
    Merci d’avance

  22. Eh Rico c’est quand c’est qu’on va la goûter ton huile ???

    1. N’avons-nous pas une petite sauterie de prévue en juin ? On pourrait finir par un bain d’huile ou une partie de chat gluant si tu préfères ? Attention, c’est de la bio !

    1. Pas perdre son temps à lire ça !
      Ces esthètes, quoique sommitales et sommitaux, n’ont pas encore compris les grands principes de la nutrition préventive (toujours à disséquer des nutriments et des aliments…), et comme les crêtes alpines du même nom, ils sont plutôt dangereux…
      Si vous partez vous promenez avec, ne pas oublier les cordes et les piolets…

      1. @ Toutes’ Y Tous
        Chacune et chacun savent à quel point je suis attaché aux mots, aux lettres et aux idées ; mais, chers amis, vous me comblez par la lecture de votre enflammée littérature sur les pages de Medchapes. A celles et ceux, qui ne le savent pas encore, John Doe, dans la littérature anglophone, est le nom du parfait anonyme – un pré Anonymous en quelque sorte – que notre célèbre joueur de poker, Akira, a su emprunter dans sa fine stratégie de déconstruction. Vous me pardonnerez, je l’espère, de ne pouvoir vous suivre dans votre sublime technique d’encerclement et de neutralisation de l’ennemi – par liquéfaction – mais je manque, pour se faire, du minimum de culture scientifique. Donc, comme l’eurent dit les ancêtres de notre hôte, Taïaut !
        Et comme il ne reste plus aux manies fantaisistes de mes inutiles commentaires – si ce n’est de se taire – que de vous raconter des histoires, je rebondirai sur ce dernier sommital conseil de notre vénérable alpiniste grenoblois : «  Si vous partez vous promenez avec, ne pas oublier les cordes et les piolets… » probablement pour les attacher et les clouer aux parois vertigineuses pour en obtenir la célèbre viande des Grisons qui, quoique absolument non méditerranéenne, mérite le détour accompagnée d’une bonne vieille Mondeuse. Je vois que notre ami plonge ses sources alpines dans la meilleure littérature du genre, le subversif F’Murr, père, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, de l’excellent et inconvenant «  Génie des alpages » , peuple migratoire des hauts plateaux dont le dégoût pour le tourisme n’est pas sans rappeler le dégoût pour certaines pratiques médicales.
        Santé et BD méditerranéennes

        1. donc John Doe = Tartempion… C’est pour ça qu’ils ont tout viré, ils ont pensé (ah quelle idée) qu’on se foutait d’eux…

          1. ici je suis en “pending” chez MdL, pour qques heures au plus, contre 3 jours déjà chez Medscape. A mon avis ont autre chose à faire, manquent de M/O qualifiée…

          2. Il serait étonnant que les génies (payés au SMIG) qui tiennent ce site aient compris l’astuce…
            Moi-même (qui suis pas une référence, selon la Princesse…), j’avions pas captionné…

          3. @phil
            Quelque soit le pseudo d’Akira-John, son message avait un contenu. Qui interrogeait simplement des liens d’intérêts, donc un truc facile à vérifier-rectifier, un truc absolument basique! Le truc super-facile à résoudre!!!
            S’ils traitent la rédaction des articles avec la même exigence, pas étonnant que ce soit du grand n’importe quoi 🙁

          4. @phil
            Très peu de qualification requise (un minimum minimorum d’informatique et de sens de la comm’).
            Et ils stipulent que les modérateurs sont salariés!

          5. @phil
            Non, mais on ne peut pas prendre la modération de ce blog-ci comme référence. Il y a une modération bénévole, militante, une Modération de Luxe sur ce blog (et oui… MdL… ça veut dire ça, phil!) ; du coup, ça ne peut pas être comparé, pas la même catégorie!

        2. @RicoMart
          … Oh noooon, pas d’excuse… … la culture scientifique est quasiment HS ici ; le bon sens ‘paysan’ suffit largement, tant les ficelles de Medscape sont énormes.
          Alors… c’est parti… petite fourmi?

          1. @Fanou
            Malgré tous mes efforts pour m’urbaniser vous avez remarqué mes gros godillots. J’avoue, je suis producteur d’olives, tueur en série de mouches et mangeur d’huile. Mais malgré tout incapable d’écrire dans Medchapes, car je ne déblogue que chez MdL, le seul site bienveillant qui tolère ma folie huileuse. John Doe est l’homme de la situation.

          2. @RicoMart
            Rhââââ… lovely !!!! (oui, je plagie ce que vous écrivez vous-même, mais là, ça le mérite bien)…
            Bon sens “paysan”… Rico… c’était -juste- une expression… mais j’aime tant l’aveu qui découle de ce ‘malentendu’!
            Il me semblait -oui, je peux bien l’avouer, du coup- avoir fait certain lien… en recoupant les fichiers! Merci, donc, pour cette confirmation… qui me réjouit tellement 🙂
            Si comme moi, vous savez croiser les fichiers (ce que je crois, bien évidemment)… alors disons que je vous donnerai prochainement, en forme de RETEX, des nouvelles de l’intimidante “olive extra-terrestre”….
            Des efforts pour s’urbaniser? Quelle drôle d’idée! Gros godillots?!??!!… Drôle d’idée aussi, sincèrement…
            @Akira
            Ah bravo… en quelques mots, vous ruinez tous mes efforts; par contre, je partage aussi: pour rien au monde je ne voudrais changer qui que ce soit…. d’ailleurs, peut-être l’ai-je déjà dit ici: tout comme vous, j’adore Rico… évidemment!

          3. Qu’on arrête d’adorer rico, ce site n’est pas un lieu de rencontre…
            En plus, c’est pas bon pour son Ego ! Il le sait qu’il est génial, n’en rajoutez pas ; il a rencontré un “génie des alpages” et ce n’était pas un dahu…

          4. @Fafaouète
            Ça y’est, je suis pivoine et la tête dans le seau, ce qui n’est guère pratique en période de plantation ! Au risque de décevoir, je ne croise ni décroise aucun fichier, je suis agriculteur. Désolé de ne pas être l’olive dont vous rêviez, je crois comprendre que vous faites allusion à une autre, de couleur verte, dont nous adorons ici les billets, mais pour laquelle, je vous le jure, je ne prête pas la plume. Je porte effectivement de gros godillots et un bob ridicule, qui ne vante pas les qualités anisées d’un produit de grande marque, et passe mon temps à remuer la terre en me prenant de passion pour tout ce qui est vivant. Je n’ai appris à écrire que par hasard, à l’école de la république. Toute ressemblance et patati et patata…
            Santé et rectificatif méditerranéens

          5. @RicoMart
            Rien n’est décevant. D’ailleurs, il me plait également d’être un peu schizophrène, tout comme vous (!), de temps en temps. Anonyme, moins évident, mais bon… quand il faut….
            Voui… agriculteur oléiculteur, j’avais vu ça, oui… J’ai été u peu triste, et un court temps seulement, de trouver affiché nulle part le doux terme de “paysan”… De nos jours, avec une conscience un peu plus ouverte sur ce qu’est le vivant,… c’est redevenu poétique…? Et surtout, je trouvais que cela “collait” bien avec la façon dont vous êtes “agriculteur”… mais c’est bien quand même.
            Des plantations ???? Encore ?!!!

          6. @Française
            Et non, après j’arrête, pas paysan ! Pourquoi ? Parce que paysan c’est appartenir au pays et je suis voyageur. Agriculteur aux semelles de vent, oui ! Je mélange, partage, hybride, conjugue, fais commun… mais ne prend jamais racine. Non, non, pas hors sol… à la planète ! Bien commun, héritage, origine, avenir, maya disent les hindous, c’est-à-dire parfois aussi illusion… en vue de l’humanité, disions-nous en mes jeunes années.
            Coeur de bises

          7. @Rico
            Ouh là… il y aurait des contre-indications ou effets secondaires, à “paysan”?
            Tant pis… je reste fidèle à ma définition Qi-Gong-like de l’enracinement. Une racine dans le “pays” (et non… pas la France,… le pays=terroir de ses bons oliviers et/ou de ses braves ancêtres), pour aller faire des folies de ses feuilles ou branches sous tant de vents de tous sens, partout sur cette Terre (partout… sur cette petite planète, si on y prête un peu attention… entre deux blocs de béton et dessous même aussi… la “terre”), pour parfois pouvoir s’y ‘perdre’, et toujours savoir revenir….
            Sinon, l’enquête progresse…. Et Peter Falk que j’aime consulter et m’aide, chaque fois que j’ai un doute, semble formel… Lui et le lieutenant Colombo (avez-vous remarqué combien la schizophrènie est une affection répandue?) ont toujours des questions de détail révélatrices et là encore : “- Euh… une dernièr’ question M’sieur? Comment avez-vous su qu’elle était verte, l’olive extra-terrestre…?’’. Sa femme (à Colombo), qui a un bon sens à toute épreuve (bon sens “paysan”, voilà, c’est le mot juste, merci!), lui assure (et je sais qu’elle dit vrai) qu’il y a des extra-terrestres noir ou même violet (et des olives noir ou même violet -bien sûr- aussi!).
            ……….. Aaah???!?…………
            Mais j’arrête aussi, parce que (tout comme quand nous pouvons nous “oupsiller” sur ce blog) nos échanges “appartesques”, pour aussi bienveillants qu’il soient, doivent être très lassants pour toutes-tous celles-ceux qui aimeraient tant goûter votre huile, mais qui ne sont pas conviés-ées aux réjouissances privées de Juin, auxquelles vous faites référence.
            <3 <3 <3

        3. Merveilleux film de Franck Capra avec Gary Cooper ” John Doe

          1. Film d’une incroyable actualité une journaliste (Barabra Stanwyk) invente un personnage qui se suicide pour dénoncer le malaise social chomage etc. Elle rencontre un homme quelconque (Gary Cooper quand même) et lui fait jouer le personnage . Pub marketing et il devient une star populaire vite manipulé par les banquiers et les capitalistes (ça ne vous rappelle rien??)
            Mais lui se prend au jeu et parle vraiment au nom des laissés pour compte et gens du peuple.
            Superbe histoire avec ce qu’il faut de retournements et de pathos mais tellement juste comme toujours chez Capra.
            ça doit sûrement se trouver sur internet
            Ciao ciao

          2. ouiap mais le sieur qui mange des olives n’a pas tort non plus, gross kultur
            [ En anglais, John Doe (version féminine : Jane Doe) est une expression qui désigne une personne non identifiée ou un homme de la rue : « Monsieur X », « Monsieur Untel », « Monsieur Durand », « Monsieur Dupont », « Monsieur Tout-le-monde », « un citoyen Lambda », « Tartempion ». ]

  23. Merci, c’est sympa de venir voir les “perdus-dans-la-campagne”; un gros quart d’heure de petites routes tranquilles et j’y serai.
    J’avais deux ou trois questions , je les réserve pour ce moment.

  24. Bonjour, Voici des nouvelles fraiches
    30 mars 17 de la part de l’HAS
    Mars 2017 de la part des Australiens : Diabètes sous statines: HR x 1,33 chez les australiennes âgées :
    A bientôt

      1. Ce qui est frappant, c’est la profonde incompréhension de la problématique cardiovasculaire, même si ces brillants experts nous disent que les statines ne suffisent pas…
        Pas d’autres commentaires, le bac à sable est plein de crottes, je vis jouer ailleurs… Oups !
        Et à ceux qui n’aiment pas mes “Oups”, je leur dis : Oups !
        C’est sûr que derrière un “Oups”, il y a beaucoup de choses à traduire…

  25. Encore le cholestérol mais mon ami vous devriez allez sur le blog du Dr Michel de Lorgeril et il vous dira que le cholestérol est innocent !!!
    Bon vent amiral !!

Comments are closed.