RETEX suite au film d'ARTE sur le cholestérol et les statines

 
RETEX ? Ou Retour d’Expérience, comme disent les pompiers
Ça peut être utile ; ne nous en privons pas ; car, comme disent les gendarmes, on apprend autant de ses erreurs que de ses victoires.
De mon point de vue, le film d’ARTE est un grand pas vers une certaine compréhension par le peuple de la problématique du cholestérol et des statines.
Certains ne sont pas d’accord ; on peut comprendre ; on ne mord pas la main qui vous nourrit, parole de chien de garde, pourrait-on leur faire dire…
Une obscure association, dite AFIS pour Association Française pour l’information scientifique, s’est prise le mors aux dents (pas forcément un chien enragé) et accuse ARTE de mettre en danger la vie de patients qui interrompraient leur traitement.
On nous recommande de nous abonner à leur revue Science & pseudo-science.
Si on a quelque goût ou appétence pour la pseudo-science, aucune hésitation à avoir, abonnons-nous vite, quoiqu’il puisse être utile de définir le concept opaque de pseudo-science ; travail urgent que nous laisserons toutefois [étant occupé ailleurs] à nos spécialistes auto-proclamés du genre !

 
Et donc nos pseudo-scientistes s’inquiètent à juste titre des conséquences sanitaires de la diffusion du film d’ARTE ; c’est là-dessous ; voyez cette belle prose ci-dessous : “combien de morts à la clé ?

Théories douteuses et dangereuses. Expertise autoproclamée ? Oh là là ! comme ils y vont, les camarades ?
Combien de spécialistes du cholestérol et des statines à l’AFIS ?
Quel est le courageux auteur de ce galimatias ? Sortira-t-il de son anonymat ? Que nous puissions ainsi vérifier ses liens (que dis-je, ses câbles) d’intérêt ?
Comme nous sommes généreux, et qu’à propos d’autres dénonciations péremptoires, nous avions anticipé, nous nous permettons de renvoyer nos pseudo-scientistes à la lecture d’un billet du début du mois d’Octobre.
C’est là : https://michel.delorgeril.info/prevention-des-maladies-cardiovasculaires/ou-sont-passes-les-10-000-deces-dus-aux-arrets-de-statines-2
D’autres donc (sans doute aussi des pseudo-scientistes…) avaient annoncé plus de 10,000 morts supplémentaires dues à l’arrêt des statines en 2013… On se souvient ?
Mais après vérifications il y eût 2000 vies sauvées ; au minimum et en suivant le mode de raisonnement de ces alarmistes analphabètes…
Ce n’est pas rien et, certes, ça demande confirmation.
Mais on peut au moins être sûr d’une chose [si toutefois on reste prudent quant au nombre de vies sauvées : humilitas scientificus animalitas… Oups !], c’est que de catastrophe sanitaire à l’arrêt des statines il n’y a pas…
Dormez tranquilles, chers confrères, si quelque patient récalcitrant vous annonce qu’il a stoppé son traitement; ne vous acharnez pas !
Amen !
 
 
 
 
 
 
 

134 réponses sur “RETEX suite au film d'ARTE sur le cholestérol et les statines”

  1. L’AFIS !!!! Suite à leur magnifique article, je me suis permis de leur envoyer un mail le 24/10, reprenant les chiffres publiés par l’INSEE. Bon le 31, je n’ai pas de réponse…. J’ai donc effectué une relance. A suivre, mais bon, apparement s’en foutent!!!!

  2. Bonjour M. De Lorgeril,
    Et que pensez de la fameuse “méta-analyse” citée dans cet article et publiée dans le Lancet qui attesterait de l’utilité des statines ?
    L’avez-vous lu ? Elle fait 30 pages…

    1. J’avions lu, bien chur !
      Ché fachile, chest la répétition de toutes les arguties qu’ils publièrent (nos amis du CTSU d’Oxford une entreprise du groupe Merck et de leurs associés du CTT, autre entreprise commerciale) dans le journal The Lancet, une autre entreprise du groupe MERCK…
      Je vous laisse à vos réflexions…

      1. Comment ça, Jérémy Anso,
        Quand même pas LE Jérémy Anso, Prince des blogueurs, le massacreur d’industriels sans scrupules, le pourfendeur de théories stupides qui serait parmi nous?
        Tout le monde devrait lire http://www.dur-a-avaler.com à son petit déjeuner, pour commencer la journée moins c.. que quand on s’est couché la veille.
        Sa marotte à Jérémy, sa Madeleine de Proust, c’est la croquette pour animaux de compagnies. Incollable sur les arnaques diabètogènes et toxiques, un vrai biochimiste de la gamelle.
        Chez Pal et Canigou, ils ont interdit aux salariés de porter le prénom de Jérémy, depuis lui, ou c’est la porte direct, vous dire l’effet qu’il leur impose.
        Il m’a beaucoup aidé à préparer des méchancetés moqueuses, notamment par sa description patiente mais implacable des liens d’intérêt des membres de la Société Française de Cardiologie avec les statiniculteurs du monde entier.
        Il dissèque tout, se renseigne sur tout, comprend tout. Je plains vraiment ses nombreuses victimes, qui en général l’on bien cherché.
        Jérémy, please, reste sur le blog de Michel de Lorgeril, tu n’auras pas fini d’avoir du mal à déglutir!

        1. tu l’as dit, Jeremy on l’aime, mais quelle mouche néo-calédonienne l’a donc piqué là-bas ?
          Je le pensais aussi à l’AIMSIB

  3. Une étude rapide : d’après Wikipédia) cette association ancienne ( 1969) possède un impressionnant “Conseil scientifique et de parrainage”, rien que des balèzes là-dedans, et ils se disent indépendants de toute forme pression.
    Ont été critiqué pour leur activité pro OGM (mais affirment être indépendants de Monsanto), pour avoir donné la parole a des climato-sceptiques (mais sont indépendants des Cies pétrolifères), et voilà que maintenant ils s’insurgent avec virulence contre la critique de la théorie lipidiques…
    L’impression que j’en tire est qu’ils sont sincères (et là bien possible que je sois naïf) mais, comme la plupart des scientifiques, ignorant du fond du pb.
    Pour les OGM je ne suis pas compétent (le bénéfice est-il > aux inconvénients, comme on dit en médecine? ), et pour le réchauffement climatique faut travailler au moins chez Schell pour le nier, mais ils ne semblent pas avoir pris position dans un sens ou dans l’autre.
    Bref des gens plutôt sérieux mais pas des toubibs, leur comité ne comporte qu’un seul médecin

    1. Merci de votre aide précieuse !
      Mais, quel que soit le profond respect que m’inspire Pauling, je crois bien qu’il n’a pas compris vraiment la question…
      Je vais laisser quelques visiteurs vous répondre ; sinon, je ferai…

      1. Ok, désolé pour le petit trollage docteur , bonne soirée 🙂

    2. et voilà, c’est pour mézigue, cela dit 1 jour de Toussaint on ne va quand même pas faire le difficle
      Compte rendu historique : le “cas Pauling” a été plusieurs fois abordé ici, et je vous renvoie (lâchement) à nos discussions car vous aurez du mal à les trouver.
      Bref la vitamine C anti-athérosclérose ferait merveille chez les souris, mais que dalle chez nous.
      D’autre part elle est considèrée (par Pauling) comme excellent agent anti-cholestérol, sauf que le cholestérol ne bouche pas les artères, et même que s’en priver est dangereux…
      Bref il y aurait bcp à redire sur les travaux de l’estimable Pauling, mais vous en dire plus ne relève pas de ma prose mais de celle de scientifiques + avisés… (et non pas avinés, oups)

      1. Je n’ai pas vu de thèse d'”agent anti-cholesterol”, ou alors seulement indirecte . La thèse du scorbut chronique est juste du bon sens: la carence en vitamine C empêche la synthèse du collagène ce qui affaiblit la paroi artérielle, la

        1. la plaque d’athérome est juste une réparation de fortune par notre corps . La prise de vitamine c permet de réparer l’artère, ce qui provoque le “démontage” de la plaque d’athérome par le corps, ça me parait assez logique ^^

        2. voilà ce qui est dit, et ce n’est pas anodin (mais moi je ne suis pas une référence scientifique) :
          [ En 1985, deux ans avant l’introduction des hypocholestérolémiants courants à base de statine, les scientifiques étudiant les enzymes qui aident le corps à fabriquer du cholestérol ont découvert que la Vitamine C était un puissant agent hypocholestérolémiant. La molécule de la Vitamine C inhibe la même enzyme, l’HMG CoA réductase, que les hypocholestérolémiants à base de statine . ]
          D’où j’en déduis, peut-être à tort, qu’on a fait un rapprochement entre “l’effet anti-athérosclérose” de Vit.C et la baisse du chol. qu’elle induit

          1. Mon propos était juste de préciser que la thèse du scorbut chronique est une explication rationnelle qui s’oppose à la médecine officielle . Cette dernière nous expliquant depuis toujours que l’athérosclérose serait une maladie en soi due à un excès de ceci ou de cela et traite donc un symptôme, alors qu’il ne s’agirait que d’un processus de survie de l’organisme pour consolider des artères affaiblies, suite à une carence en vitamines et autres nutriments essentiels .
            Qu’il faille plus qu’une simple prise de vitamine c pour traiter un patient je le conçois aisément, mais je voulais juste expliquer schématiquement à Phil le raisonnement derrière la prise de vitamine c, qui n’est pas de baisser de taux de cholestérol mais de fortifier les artères et donc traiter la cause première du problème .
            Si vous pensez que cette thèse est erronée, tant pis, pour ma part c’est la seule explication cohérente que j’ai trouvée à ce phénomène d’athérosclérose .

          2. Si c’est la seule explication que vous ayez trouvée,il vous reste à nous lire…
            Au rythme où vous allez, ça va prendre du temps…
            Bon vent, matelot

        1. Okay, c’est léger. Mais c’est le caractère unique de la trouvaille que je trouve léger. L’effectif faible peut parfois être un argument de poids quand la différence est lourde. Les grands effectifs ne sont nécessaires que pour gagner en puissance afin de ne pas passer à côté d’une petite différence. Mais je ne défend pas les effectifs faibles, car j’ai déjà vu lancer 20 essais de petite taille au lieu d’un grand, pour en obtenir un qui soit significatif, et ne publier que celui-là ! (alpha = 5% soit un sur vingt).

  4. L’heure n’est pas au badinage, juste une tite diversion! …
    La preuve que la lune est habitée,
    c’est qu’il y a de la lumière.
    Francis Blanche

  5. à propos de dangerosité pour les patients, l’ordre attaque depuis des mois les médecins qui traitent efficacement les patients atteintes de Lyme et co infections, car les antibiotiques sont dangereux!
    pourquoi l’ordre n’attaque pas les statinophiles alors qu’ils tuent plus surement que les antibiotiques et en plus grand nombre ou transforment les patients en Alzheimer.
    bonne nouvelle, le dr Laurent Schwartz, cancérologue, vient de sortir un livre “cancer un traitement simple et non toxique” éditions Thierry Souccar.
    son traitement s’utilise parfaitement dans les cancers du sein et de la prostate pour lesquels les preuves scientifiques ont montré que les statines les favorisaient. Ce traitement révolutionnaire semble pouvoir traiter les affections mitochondriales dont les SEP, l’Alzheimer, le Parkinson…et beaucoup d’autres.
    en passant, il dit comme dr Delépine Nicole que les nouveaux traitements consensuels anti cancer sont non seulement pas efficaces mais dangereux voire mortels. Ils donnent deux à quatre mois de survie pour un confort nul pour le patient et un coût exorbitant profitant uniquement aux labos et creusant le trou de la sécu.
    Gageons que l’ordre va attaquer les cancérologues pour leurs pratiques dangereuses.
    ci dessous les liens pour voir les deux reportages sur L. SCHWARTZ:
    _Dr Laurent Schwartz : L’interview est en ligne
    https://www.facebook.com/franceinfovideo/videos/1322400774470084/?hc_ref=NEWSFEED
    pour le 19/20 de vendredi soir: Cancer : la piste métabolique
    http://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/cancer-un-nouveau-traitement-a-partir-du-metabolisme_1894729.html

  6. Bon sang mais ils devraient pourtant le savoir sur ARTE
    “On ne peut pas dire la vérité à la télé : il y a trop de monde qui regarde” – Michel Colucci dit Coluche

  7. ENORME !!
    Pfizer arrete son PCSK8 … car il est peu probable qu il apporte des benefices aux actionnaires !!!
    “Pour justifier l’abandon de son anticholestérol de nouvelle génération, le groupe américain explique qu’il est parvenu à la conclusion qu’il est «peu probable qu’il apporte des bénéfices aux malades, médecins et actionnaires».
    Source : Boursorama

    1. C’est le PCSK9 de Paul Ridker, bien fait pour lui
      Mais aucune victoire ici, 2 “restent” en activité, donc celui de Sanofi, vive la France

    1. Une voiture est signalée à contre sens sur l’autoroute…
      – Une voiture ? ils n’ont pas bien regardé, c’est toutes les voitures qui roulent à contre sens !

  8. En ce qui concerne la théorie à propos de la vitamine C, je vous livre ma petite expérience :
    Personnellement, de tempérament nerveux, il me convient de rester raisonnable quant à la prise de cette vitamine! … je ne dois pas trop dépasser la VNR pourtant faible par rapport à certaines recommandations …
    sinon : finies les petites siestes réparatrices, la cohérence cardiaque …
    bonjour l’hyperactivité. Je me connais suffisamment pour savoir, qu’à ce moment-là, mon coeur n’apprécie plus du tout! …
    Bien sûr, à chacun de ” s’autoanalyser”.

  9. Bonsoir Docteur, en lisant un article sur le dernier S&V (novembre) concernant les « protéines fantômes » et en voulant vérifier certaines études y relatives, je suis tombé sur un lien de la base NCBI Pubmed qui m’a paru fort intéressant, qui parle de resténose de stent, du mécanisme endothélial, des pathologies cardiaques dans lesquelles interfèrent ce fameux microRNAs, tout ça en FREE PMC Article mais je n’y ai lu qu’une seule fois le mot CHOLESTEROL , comme le montre le petit extrait que j’ai mis en suite du lien, et jamais comme étant une cause de l’atheroslérose.
    A mon sens, cet article donne raison à vos explications sur le mécanisme d’action de l’athérosclérose.
    Mais bon, c’est un article compliqué et je ne suis pas chercheur… ni médecin.
    microRNAs Distinctively Regulate Vascular Smooth Muscle and Endothelial Cells: Functional Implications in Angiogenesis, Atherosclerosis, and In-Stent Restenosis.cr
    Santulli G.
    Adv Exp Med Biol. 2015;887:53-77. doi: 10.1007/978-3-319-22380-3_4.
    PMID:
    26662986
    Free PMC Article
    «…Les alternatives potentielles [93, 244-250] à l’administration intravasculaire directe (qui pourraient idéalement être combinées aux stents bioresorbables de nouvelle génération avec des échafaudages biodégradables [251-255]) comprennent la stabilisation de l’agent à base de miR (diverses modifications chimiques des Les nucleotides peuvent améliorer la stabilité in vivo, par exemple en utilisant des antagommes modifiés par le 2′-O-méthyle conjugués au cholestérol)… »
    Quand aux Statines et autre anti PCK9 il n’en est jamais question.
    Qu’en pensez vous ?

    1. La question de la resténose après angioplastie ou stenting est aussi ancienne que ces procédures datant de la fin des année 1970s pour l’angioplastie à ballonnet.
      Deux points :
      1) personne (à part quelques “attardés”) ne défend l’idée que le cholestérol joue un rôle quelconque dans le processus de resténose que nous ne savons maitrisé vraiment efficacement qu’avec une chimiothérapie locale : stents dits biologiques qui libèrent des micro-doses…
      2) la resténose après angioplastie ou stenting est une forme particulière d’athérosclérose, très rapide, qui ressemble plutôt à une autre forme particulière, celle observée après transplantation cardiaque. Ces deux formes sont reproduites assez aisément chez l’animal ; contrairement à la forme “naturelle” d’athérosclérose qui est beaucoup plus lente et reste mystérieuse. Les complications (parfois fatales) de ce 3 formes sont aussi différentes. Il n’est pas impossible que les mécanismes à l’œuvre dans les 2 formes “artificielles” jouent un rôle (transitoire ?) lors de l’évolution de la forme naturelle. Sais pas !
      Que des techniques de manipulation biologique avec des microRNAs puissent occuper quelques biologistes dans leurs laboratoires n’est pas étonnant. Peu de chance que ça nous serve à quelque chose en médecine préventive, à mon humble avis ; mais comme vous le savez, la réalité peut dépasser la fiction…
      Bon vent, matelot

    1. Un peu “lourdôts” nos canadiens…
      J’écrivais déjà des trucs comme ça en 2005… Restons modeste !
      Bon !
      Il faut un peu de temps à certains… mais plus de 10 années pour atterrir c’est long… surtout quand le pilote vous a dit que c’était imminent…

      1. cher confrère,
        au cours de mes études à lariboisière, j’ai eu un bon enseignant de thérapeutique medicale, et j’ai donc choisi la chirurgie…
        je suis tant bien que mal, hors cancerologie, (vu la poussée des substituts et nouveautés) la pharmacopée fiable (d’avant le sida) , je économise les antibiotiques pour l’avenir, etc…
        je me méfiai bien sur des “innovations”, comme on m’avait appris, façon prescrire que je ne lisais pas puisqu’il suffisait en cas de doute d’analyser un NEJM. et maintenant, il y a google…
        De doute quand a l’hypercholesterolèmie, il est venu au cours d’une FMC en lozère en 2003. le Pr Sultan de Montpellier est venu faire dans la salle d’un restaurant gastronomique, un exposé (façon congrès) hallucinant : NON, l’objectif à 2 gramme n’est pas suffisant, il faut doubler la dose !!
        le repas fut fameux, et terminé avec mon voisin généraliste par un bon cigare…
        maintenant que je vois la video de 1h15 du professeur Evin, que tout se confirme, j’en suis mal, car il y a encore tant de prescriptions de statines, dans des contextes gériatriques, polymédicamentés. je ne vais plus hésiter à faire de la “conciliation” de reduction de l’ordonnance.
        félicitation pour votre action.

  10. Merci Docteur Pour votre réponse. Vous prêchez un convaincu pour la prévention et même pour l’amélioration après un épisode coronarien. Mais ce qui me paraissait intéressant dans cet article dont j’ai lu la traduction Google en français, c’était le mécanisme endothélial pour la resténose et autres blessures cardiaques vu sous la lumières des dernières découvertes à propos de ces protéines fantômes. Cela me semblait confirmer ce que vous dites de l’endothélium “blessé” par la cigarette, l’excès d’aspirine, les aliment fumés etc…
    Bon, c’était hors sujet et pour en revenir au RETEX, effectivement, où est le “comité scientifiques et médical” de cet AFIS ? C’est juste de l’intox destiné à vous déstabiliser ainsi que les lecteur de ce blog et le téléspectateurs convaincus !
    Mais ça N’ARRIVERA PAS !!!!!

    1. J’ai écrit à l’AFIS. Jusqu’à present, je n’avais aucune réponse. Je viens de recevoir un email me signalant que mes remarques etaient envoyées au redacteur de l’article. Wait and see.

      1. Kiksé le “puisant” rédacteur de l’article ?
        Moi je sais !
        Un caramel salé à celle ou celui qui trouve le premier…
        En fait ce qu’il faut demander c’est un droit de réponse ; si on a du temps à perdre…
        Alternativement se contenter d’envoyer un recopiage d’un des derniers billets…
        Merci de vous amuser en nous faisant rire…

        1. ça pourrait être votre collègue et pas tout à fait ami Swynghedauw, un vieux pote
          c’est con pour le caramel, à cause de mes implants, au prix où ce que que ça coûte…

          1. et le rédac’chef est Jean-Paul Krivine (j’avais enquêté à l’époque)
            Libérez Krivine

  11. Bonjour à vous tous,
    Juste une petite question : qu’en est il du pedigree et des conflits d’intérêt du Dr Swynghedauw qui vous attaque copieusement sur une autre page de ce site indigeste ?
    Merci à vous.
    Erwann

    1. Swynghedauw est sans doute un brave type qui pratiquât la physiologie cardiovasculaire autrefois et qui eût dit beaucoup de bêtises ; qui firent beaucoup rire à l’époque ; vu les contradictions flagrantes de ces “trouvailles” avec les plus élémentaires observations du plus humble des cardiologues praticiens de terrain…
      Travaux sur le lipides? Rien !
      Consommateur de statines ? Probable !
      Regardez couler le fleuve et passer les cadavres” dit un proverbe africain ; c’est pas moi qui le dit ; je répète ; comme un perroquet… Oups !
      Vilain ça !

      1. C’est vrai, le texte authentique est : “Assieds-toi au bord de la rivière, tu verras le cadavre de ton ennemi passer”. Mais en même temps ça ne m’a jamais vraiment convaincu parce que je me dis que mon ennemi fait la même chose ! 🙂

    2. Monsieur,
      Erwann Quéré ne serait ce pas un nom d’artiste ? Mr Erwan Seznec ne serait il pas votre vrai nom ?
      Ce Mr Seznec qu’on retrouve un peu partout : UFC que Chosir (défendant l’innocuité des ondes électromagnétiques), mediapicking, “conseil d’administration” de l’AFIS…
      Si ce n’est pas le cas désolé.

      1. Bonjour,
        Soyez désolé !
        Je n’ai rien à voir, ni de près ni de loin, avec ce Mr Seznec…
        Les “erwann” en Bretagne sont comme les “yves” en France; il y en a donc un certain nombre.
        Je ne suis donc pas celui “qu’on retrouve un peu partout”, comme vous dites. Moi, on me retrouve juste sur http://www.erwannk.eu ou bien encore sur erwannk.tumblr.com/.
        Accessoirement je suis aussi membre de l’AIMSIB et j’ai bouffé un cocktail de statines et ézétimibe (ezetrol) pendant 3 ans parce qu’au CHU Henri Mondor les cardiologues et autres spécialistes du métabolisme et de la nutrition… m’avaient diagnostiqué une “dyslipidémie” ou bien encore une “hypercholestérolémie”. J’ai arrêté de prendre cette merde il y a 3 ans. Aujourd’hui, mon taux plafonne à 2,80 g/l (ldl 2,04) .
        Voilou pour ce qui est de mon pedigree 😉
        erwann

  12. bonsoir
    j’ai pris du lipantil , du tahor du crestor pendant de nombreuses années . quand , en étant accroupi , je ne pouvais plus me relever . forte douleurs aux mollets m’obligeant à faire des arrêts . j’ai laissé ce krestor dans le placard et aujourd’hui je me relève sans problème et je marche bien plus longtemps aussi .
    mais , ayant pris du médiator pendant deux ans et demi , j’ai des problèmes de valve aortique . essoufflement au moindre effort . opération prévu ce mois ci

  13. Bonsoir,
    je viens d’assister aujourd’hui à une séance mensuelle de formation continue pour médecins généralistes. Un des 2 responsables (jeunes) de cette formation, médecin hospitalier a fait une intervention en réaction à ce reportage diffusé sur Arte. Pas de conflits d’intérêt mais le buffet offert à chaque fois n’est pas payé par l’hôpital qui héberge la réunion… Il faisait un récapitulatif rapide des arguments présentés dans le reportage puis rappelait (vite fait…) les critères de causalité de Hill ; la suite était des résultats d’expérimentation chez l’animal, un nombre de morts (!!) ou d’événements CV évités par diminution du taux de LDL…. “sur 10 000 patients traités 1000 événements évités…”
    Il a malgré tout parlé du risque hémorragique avec les statines mais “pas très fréquents…”
    En fin d’exposé (15 mn), question : “qui continuera à prescrire des statines ? réponse : 62% de oui.
    La conclusion c’est dans un mois
    On sentait bien que ce jeune homme ne maitrisait pas le sujet mais il était plein de bonne volonté et “obéissant”. C’est une caractéristique des “‘élites” : ils sont respectueux de l’autorité.
    Ils sont vraiment sur la défensive ; votre travail commence à “donner” !
    Le jour où ce scandale va vraiment éclater imaginez tout ce beau monde content de soi qui va être “tout crotté” : politiques, universitaires, “décideurs”, “scientifiques”. Avez vous conscience que c’est la légitimité des élites qui est en cause d’autant que ces même élites sont entrain avec “l’Europe” de pourrir la vie à beaucoup de gens !

    1. Rt oui d’où la violence des attaques et la volonté de faire taire
      Réécouter la chanson de Guy Béart ” il a dit la vérité il doit être exécuté!!”

  14. Bonsoir , je voudrais déjà faire un 1er commentaire sur la qualité du documentaire , que j’ai trouvé excellent. Effectivement partir de la genèse de la légende du cholestérol est un bon point d’accroche.
    Quelques uns de mes patients m’en ont parlé . C’est d’autant plus facile que trône sur mon bureau votre livre Cholestérol , mensonges et propagande. Ces patients là m’ont facilité la tâche pour faire le ménage sur leurs ordonnances, c’est souvent plus difficile pour ceux qui sont attachés à leurs molécules et qui tiennent à faire ce que leur a enjoint le cardiologue….
    Nous nous sommes croisés au congrès de l’IPSN au sortir du débat, j’étais avec Michel Georget ( l’heureux papa de la réalisatrice du documentaire ) . Comme vous disiez, être médecin généraliste c’est héroîque , écartelés que nous sommes.. en lisant votre livre, je me suis aperçue que effectivement, nous ne faisions que répéter ce que la fac nous a appris, nous n’avons pas le temps de lire les études et en plus, nous n’avons pas appris à les décrypter.. La lecture de votre livre est un excellent exercice..
    Quant à l’AFIS, j’en parlerai dans le commentaire suivant, je commence à bien connaitre ces lobbystes..

    1. Difficile de se libérer des dogmes et de la bonne parole. Je pense que la majotité des cardiologues n’ont pas de conflits d’intérêt à part une petite bouffe de temps en temps et un cadeau par ci par là.. Mais quand on a baigné dans le jus de la théorie du cholestérol on ne doute pas c’est la foi du charbonnier. Quand on est externe interne ou jeune médecin en formation et qu’un sénior très docte et très sérieux vous explique on écoute on prend note et on répète sans aucun recul. Le professeur a dit et lui sait forcément donc la théorie du cholestérol est incontestable et tous les patients sont sous statine même à 102 ans comme un de mes patients récemment
      Le doute toujours et la remise en question sont indispensables pour avancer.
      Qui disait que pratiquement 90% des publications en médecine n’étaient jamais confirméé?
      ALORS…..

    2. Bonsoir,
      Si seulement beaucoup de DG avaient votre clairvoyance!
      Merci de nous livrer la vôtre en toute simplicité.

  15. L’AFIS , au CRIIGEN, nous les connaissons bien ( je suis membre du CA du CRIIGEN depuis 1an 1/2 ) .. Ce ne sont pas des amateurs, ils ont une grosse puissance de tir. Un bon article sur eux a été écrit sur médiapart :
    https://blogs.mediapart.fr/gavroche/blog/211016/mais-qu-est-ce-donc-que-l-afis . En particulier Marc Fellous que le CRIIGEN et le pr GE Seralini a pu faire condamner pour diffamation et qui est mis en examen pour faux et usages de faux dans le cadre de la même affaire ( il a utilisé la signature du Pr Sultan frauduleusement pour attaquer Gilles Eric Séralini – Charles Sultan étant membre du CRIIGEN —Je confirme qu'”en leur sein, il n’y a aucun spécialiste en cardiologie…
    Mais ce n’est pas le seul site pourfendeur des lanceurs d’alerte…. Imposteurs.org où sévit Anton Suwalki ou Seppi.overblog ( où sévit wackes seppi de non pseudo ) .. un très article sur les lobbys ogm a été écrit par Benjamin Sourice ( http://combat-monsanto.org/spip.php?article1069 ).. ..
    Au CRIIGEN , les chercheurs sont régulièrement attaqués ( l’article de Séralini de 2012 sur la toxicité d’un ogm et du round up – http://www.criigen.org/ogmCategory/6/display/Etude-In-Vivo-fr- avait été retirée de la revue FCT suite à l’entrée dans le comité éditorial d’un ex -monsanto ; étude republiée par la suite )
    pour le moment tous nos procès en diffamation ont été gagnés.. et un autre va avoir lieu contre stéphane adrover pour diffamation contre Chrisian Vélot ( Adrover étant celui qui sévit sur imposteurs…sous pseudo de suwalki ..et a été membre de l’AFIS….cherchez l’erreur )..
    Bref dès qu’ils voient un lanceur d’alerte , ils dégainent.. Ces personnes ont des liens d’intérêt voire plus avec l’industrie agro alimentaire et donc aussi pharmaceutique (‘ Bayer n’est ce pas..) ..même sur wikipédia ils sont à l’affut, les infos sur les pages de séralini ont été modifiées , des diffamations écrites..en particulier un contributeur du nom de Karg (‘ ex monsanto )…
    Ils ne sont pas à négliger car ils sont dangereux , et ont des réseaux, ils essaient de détruire la réputation des chercheurs qui ne sont pas dans leur camp…. . donc méfiance …
    Vous risquez – encore plus depuis le documentaire- de faire partie de leurs “proies” ….
    Bon courage … Je compte bien propager la vraie science et combattre leur obscurantisme… Mais ce n’est pas simple, j’ai souvent l’impression de blasphémer , on s’attaque à des tabous….
    bien confraternellement

      1. Bravo les médecins ! Il était temps de “ruer dans les brancards” ( pas ceux des ambulances bien sûr…). C’est dans l’information qui s’appuient sur les lanceurs d’alerte que se trouve les solutions.
        Au fait : Lu dans le dernier S&V à propos d’un “supercalculateur médical : Watson” capable diagnostiquer des cancers exceptionnels en passant en revue toutes les publications sur le sujet ( je redoute le superdiagnostic et la supersolution en matière de cardiologie s’il s’appuie sur la théorie du mauvais cholestérol et des statines ) et il est dit par le rédacteur de l’article que les médecins ne LISENT qu’UN article scientifique par jour ( donc 365 par an…) .? Ca m’étonnerait que mon MT et celui que j’avais avant ainsi que ceux que je connais lisent UN seul article médical par jour ! Les publicités de visiteurs médicaux oui, mais pour le reste….

  16. Bonjour, je reviens avec cette idée du calcium marqueur de l’athérosclérose dépisté, il y a longtemps par “les homéopathes”. http://francais.medscape.com/voirarticle/3602779?src=soc_fb_161103_mscpfr_news_ads
    Depuis hahnemann ils associent la vieillesse à la sclérose de l’organisme par le calcium. D’où, le traitement par du calcarea carbonicum ou autres. ça me semble être une piste qui commence à être explorée. Comment certains individus se “sclérosent” et d’autres pas? Le calcium est il responsable ou est-ce une conséquence ou concomitance? On doit bien avoir des données là dessus. Si le calcium est responsable, est-ce tous les calcium, ou seulement certains (de par leur origine)? Je me prends un peu la tête, mais bon, intuitivement il y a là quelque chose à creuser.

    1. Des calcifications artérielles ne peuvent être considérées comme absolument normales puisque cela traduit une dysfonction de quelques cellules artérielles qui se mettent à accumuler du calcium alors que “normalement” c’est le job des cellules osseuses…
      Cela dit, nous savons quels facteurs favorisent ces dépôts calciques ; ce sont ces facteurs-là qu’il faut corriger si possible : diabète, insuffisance rénale, prise de statine, etc…
      Est-ce que ce dépôt calcique joue un rôle dans l’infarctus ? Des pathologistes (Renu Virmani aux USA par exemple) le pensent. Ils émettent l’hypothèse que ces épine calciques favorisent les thromboses.
      Bon, on fait quoi ?

      1. Bonsoir docteur. Il y a peut-être une piste là ( non homéopathique ) à propos des méfaits du cadmium pour l’ostéoporose, donc problème de calcium ? :
        The Mechanism of the Osteoprotective Action …
        Traduire cette page
        http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27096624
        1. Planta Med. 2016 May;82(7):621-31. doi: 10.1055/s-0042-103593. Epub 2016 Apr 20. The Mechanism of the Osteoprotective Action of a Polyphenol-Rich Aronia …

      2. La vitamine K2-MK7 agirait très favorablement sur la calcification artérielle et aurait un rôle protecteur contre l’athérosclérose ? mais prendre cette vitamine en ayant un traitement antiagrégant plaquettaire (aspirine) n’est-il pas déconseillé ?
        Corriger les facteurs une fois que les dépôts calciques sont dans les artères ne peuvent que “limiter la casse” ! il semble que cette vitamine éviterait les dépôts.

        1. Il “semblerait que“…
          On ne peut pas pratiquer une médecine supposée scientifique (quoique cette association de mots mériterait quelque éclaircissement…) avec des arguments aussi faibles.
          “D’abord ne pas nuire” selon Hippocrate…

          1. Je Pense qu’Akira font une médecine non vasée sur de la science.
            De mon côté j’ai un aussi gros doute , non sur l’efficacité des médecins homéopathes, mais sur les bases physiopathologiques de leur thérapeutique.
            Supposons que l’eau garde une sorte d’empreinte des molécules qu’elle rencontre, et juste de celles qu’on sait y mettre et pas des molécules et ions multiples qui y traînent, ou que l’memreinte de ces dernières est sans effet (pourquoi ? ) ,
            je me dis que si on lui met du venin d’un hymenoptère sympathique, qu’on secoue le mélange energiquement le nombre de fois prescrit par Samuel Hahnemann pour la succussion, après ou avant dilution je ne sais pas, et en se basant sur le principe de similitude au départ, c’est à dire qu’il faut selon le “terrain” de chaque malade lui donner diliué et secoué un poison particulier poison qui produit les mêmes effets que sa maladie ,
            supposons donc tout cela, on aurait une eau d’ailleurs en quantité infinitésimale dans un granule (apparemment solide) , mais dont la mémoire aurait un effet sur le patient ?
            ET Hahnemann au 18éme siècle serait tombé sur cette propriété miraculeuse de l’eau en partant du principe de similitude (entre effet du poison dilué et maladie du malade) ?
            Et toutes les impuretés naturellement en quantité infinitésimales , déjà diluées, qui sont dans l’eau utilisée elles ne donneraient pas , elles une propriété thérapeutique ou nocive à l’eau ? Il n’y aurait que ce que l’on sait qui est dans l’eau ? Et ça dépendrait de diverses caractéristiques du patient le “terrain” ?
            Cette trouvaille d’une coincidence entre une (éventuelle) mémoire de l’eau , basée sur cette théorie au départ me parait d’une plausibilité infinitésimale, comme la dilution homéopathique. Et non moins secouée.
            Mais c’est moi maintenant qui vais me faire secouer sans doute !

          2. Voilà en fait ma question était maladroite et un peu précipitée. Depuis j’ai “farfouillé” sur internet et je suis tombée sur cet article, qui date un peu, mais qui a éclairé ma lanterne et qui exprime beaucoup mieux la question que je voulais vous posais sur les calcifications artérielles et le rôle bénéfique supposé de la vitamine K2.
            Mais ce que je ne réussi pas à comprendre c’est le rapport, le rôle, l’effet, je ne sais pas trop comment l’exprimer, des anticoagulants et antiagrégants plaquettaires face à cette vitamine K2 !
            https://dr-rueff.com/1015-la-vitamine-k2-diminue-latherosclerose-et-le-risque-dosteoporose.html

          3. Je ne suis pas sûr que votre biblio soit “à jour”…
            Très compliqué le métabolisme de vitamines K.
            Très compliqué aussi la relation entre la coagulation et l’os, je l’admet.
            Personnellement je pense que nous manquons de données solides pour pouvoir donner à ce jour des recommandations autres que : “adoptez un régime méditerranéen” qui lui-même est assez riche en vitamines K.

    1. Pas mal ?
      Je note (je reproduis) :
      1- “le diabète de type 2 est une maladie pratiquement exclusivement liée à la surcharge pondérale
      2- “Il faut aller plus loin que l’aliment lui-même, il faut s’intéresser au mode de cuisson, et ça devient extrêmement complexe
      3- “finalement un régime très basses calories/riches en protéines (soit des poudres ou autres, mais on utilise toujours plus facilement ce qu’on appelle le PSMF, c’est-à-dire des aliments naturels, beaucoup de protéines avec un peu de légumes pour faire court), est particulièrement efficace…
      4- A propos des résultats de Look AHEAD (Action for Health in Diabetes) “...une efficacité pondérale, mais pas d’efficacité cardiovasculaire. On a arrêté l’étude…
      5- Toujours à propos de la même étude, pour expliquer son manque d’efficacité par rapport à IMPROVE-IT : “Le nombre de patients inclus [est faible] par rapport à ce qu’on voit aujourd’hui dans des interventions beaucoup plus drastiques de type statines ou autre — regardez les dernières études IMPROVE-IT (association ézétimibe plus une statine) avec 10 000, 16 000, 18 000 patients. Là on est à peine à 5000.”
      6- Il dit : “Je pense qu’il y a un message important de cette étude PREDIMED que je voyais au départ comme étant une étude avec peu de chance de succès. Elle a eu ce coup de canon, puisque finalement on n’attendait pas ce résultat extrêmement positif sur le cardiovasculaire…
      RAPPEL : la publication de la Lyon Diet Heart Study date de 1994 (rapport préliminaire) et 1999 (rapport final) ; sont un peu lourds ces deux-là ; surtout avec tout ce qui a été rapporté entre 1994 et 2016…

      1. Rhooo Michel !! Tu chipotes !
        Il dit aussi plein de bien du regime mediteranneen !!

        1. Chipotages ?
          Qu’on dise du bien du “régime méditerranéen” m’importe peu ; sauf à flatter mon Ego mais c’est justement dans ce genre de basse dérive qu’il faut éviter de tomber…
          Pratiquement tout ce que disent ces deux lourdingues témoignent de leur inculture des sujets dont ils parlent ; comme s’ils y connaissaient kekchose…
          Rappelons que le krempfffff est un grand pourfendeur des “sceptiques des statines”, comme disent les scandinaves, et qu’il manifeste courageusement sa profonde incompréhension des sciences médicales en se référant ici à l’étude IMPROVE-IT et ailleurs à HOPE-3 : deux essais négatifs qu’il présente comme positifs… Faut le faire !

        2. “Stratagème n°8 : Il consiste à mettre l’adversaire hors de lui : la colère étant mauvaise conseillère, il ne sera plus en état de former un jugement juste et de voir où est son intérêt. Le moyen le plus sûr de le faire sortir de ses gonds est de le provoquer ouvertement, de couper les cheveux en quatre, sans jamais reculer devant l’irrévérence.”
          in “L’art d’avoir toujours raison” Arthur S.

  17. Des médecins indépendants de toute influence commerciale (il y en a…) ont écrit ceci :
    ‘La polémique sur les résultats des méta analyses des études randomisées est dépassée. Il faut inclure les études les plus biaisées pour montrer une baisse de mortalité, d’ailleurs constamment revue à la baisse. L’absence de résultat sur les études en population va dans le même sens.’ On croirait entendre parler des statines ! http://www.formindep.org/Le-leurre-du-diagnostic-precoce.html
    Et si cette notion contreproductive de surdiagnostic, établie pour le cancer du sein, avait un équivalent avec les dosages inutiles de cholestérol sanguin ?

  18. Tiens, une nouvelle qui ne va pas beaucoup plaire à notre néo-quintonophile Emilio.
    Le Dr. James Jeffrey Bradstreet a été retrouvé mort, tué par balle… au milieu d’une rivière, aux States. Après que son fils soit devenu autiste suite à une vaccination de routine, il s’était mis en tête de démontrer définitivement un lien de causalité certain entre administration de métaux lourds par voie injectable et troubles autistiques, on se demande bien quelle mouche l’a piqué?
    La version officielle est qu’il s’est suicidé, je comprends bien, un médecin qui a envie de mourir se tire toujours une balle dans la poitrine au milieu d’une rivière…
    Personnellement j’aurai plutôt choisi de finir douillettement au fond de mon lit après avoir tranquillement ingéré le nécessaire, ils font rien comme tout le monde ces médecins américains…

    1. @ Refriquet-Even . Quand un homme se suicide et qu’il a la possibilité d’être en possession d’une arme ( comme le sont beaucoup d’américains) il l’utilise, c’est radical, sinon c’est par pendaison, croyez en mon expérience, du vécu dans mon ancienne profession. En 30 ans, parmi les dizaines de cas que j’ai vu, un seul de ces malheureux était du monde médical, un Infirmier Major d’Hôpital qui a fait un première tentative de suicide en “ingérant le nécessaire”, mais, doté d’un physique et d’une constitution hors du commun il avait survécu et m’avait dit ” Tu sais, tu ne peux pas comprendre, la prochaine fois je ne me raterais pas…”. S’agissant d’un compagnon d’entraînement que j’essayais de raisonner, il a fini par se pendre en se liant et se suspendant de telle sorte que malgré sa souplesse naturelle, il ne pouvait pas, dans un sursaut de survie, se libérer… et j’ai fais les constatations et l’enquête.
      D’autres exemples pourraient être donnés pris dans l’actualité ;
      Je pense qu’il conviendrai plutôt de comprendre t ce qui a poussé cet homme ( comme d’autres) à une telle désespérance, une telle volonté farouche et brutale de mettre fin à ses tourments d’une manière si radicale. La pression, le sentiment d’échec, ou encore, peut-être dans ce cas, de harcèlements criminels, la lutte du “pot de terre contre le pot de fer” ?
      De savants « psys » sont certainement plus compétent que moi pour donner des explications, mais je me base sur une « étude observationnelle personnelle » qui vaut ce qu’elle vaut.
      Paix à son âme et malédiction sur ceux qui l’ont poussé a cette extrémité si c’était le cas….

      1. Bonjour, Michel Bournaud , vous dites : “on peut tout de même se demander comment en est on arrivé là après tant d’années d’études et de recherche?”
        Si vous lisez l’anglais il y a un auteur que M. de Lorgeril a cité dans l’un de ses bouquins qui a fait unenquête édifiante sur le fonctionnement de la science et sa navigation houleuse entre les intérêts et la puissance étatique. C’est Gary Taubes dans son gros livre “good calories, bad calories”. L’enquête est épatante. Ses conseils pour maigrir (c’est l’objet) sont probablemnt éfficaces mais pas jouables à long terme et surtout ne sont pas une alimentation prouvée comme protectrice au contraire du régime que l’on connait bien dans ce blog.
        Mais le livre est un super polar très intéressant qui désacralise cruellement les chercheurs du champ médical. Le conflit d’intérêt, les super ogos sont à tous les coins de rue; L’histoire de l’étude de Framingham (c’est à ce passage que de Lorgeril se référait dans un de ses livres jaunes) est épouvantable. Quand on pense que c’est “Le livre du grand tout” pour l’histoire du cholestérol, comme disait le Concombre Masqué de Mandryka, c’est d’un affligeant !

        1. Euh… Ce commentaire n’était pas de moi. Je ne suis pas Michel Bournaud… Mais je suis d’accord avec la phrase que vous avez cité.
          Autre chose : Dans le dernier S&V, un article sur l’horrible danger de l’alcool “dont le moindre verre ” peut déclencher un cancer (foie, gorge, poumons tout quoi..) selon l’ épidémiologiste Australienne dont s’inspire l’article ( sans citer l’étude) ” le “French Paradox” serait remis en question par une étude portant sur les “milliers” de personnes ayant participé… Même la Diète méditerranéenne n’aurait qu’un effet minime sur les maladies cardio vasculaire en France selon elle ???
          Mais dans ce pays où , dès qu’on sort de leur réserve les aborigènes ils se transforment en diabétiques ( bonjour la bouffe), où on bouffe du bœuf OGM sans retenue, où les marchandises alimentaires importées sont irradiées pour “éviter” tout germe et contamination, où la cigarette et le tabac en général a encore de beaux jours devant eux, où certains endroits sont tellement polluées par des poussières de métaux lourds dus l’extraction dans des mines à ciel ouvert, où les sportifs ( il y en a ) sont dopés à divers niveaux ( même les véliplanchistes…), a t-on vraiment pris en compte les causes possibles de ces maladies?
          Ou est-ce encore une charge déguisée contre ceux qui défendent l’idée qu’une alimentation la plus proche possible du type méditerranéen, un mode de vie adapté, de l’ exercice physique et un petit ballon de rouge par jour font plus pour la santé que les statines et autres médocs sensés “nous prévenir en primaire ou en secondaire” ?

  19. Notre ministre a dit “la vaccination ça ne se discute pas !”
    On a pas dû lui passer l’info …

    1. L’autre jour j’ai regardé 1 film d’horreur à la télé, j’ai eu moins peur qu’en écoutant Laufs ou Steg…
      au moins c’était pour de rire

  20. J’ ai regardé l’émission d’Arte. Si j’ ai bien compris, cette fois il ne s’agit pas uniquement de discuter l’indication des statines mais de remettre en cause le rôle du cholestérol dans les maladies cardiovasculaires.
    si l’intérêt est au moins de poser le problème on peut tout de même se demander comment en est on arrivé là après tant d’années d’études et de recherche?
    Pour le grand public cela peut être interprété comme nier le rôle de l’homme dans le réchauffement climatique.
    Quel est responsable de cette situation?
    L’industrie pharmaceutique qui privilégie le profit? peut être, mais pour cela il faut soit corrompre les médecins soit les tromper.
    Alors, les médecins en face sont-ils tous corrompus? probablement non
    Alors, sont-ils incompétents ? probablement non, mais peut être insuffisamment au fait de l’épidémiologie et des sciences fondamentales pour tenir leur rang face à l’ industrie pharmaceutique.
    Au final tout cela est très déstabilisant et inquiétant.

    1. Vous écrivez : “remettre en cause le rôle du cholestérol dans les maladies cardiovasculaires” ?
      Réponse : oui c’est exactement ça ; les statines ne sont qu’un argument secondaire…
      Vous écrivez : “...se demander comment en est on arrivé là après tant d’années d’études et de recherche ?
      Réponse : 95% des américains étaient certains qu’il y avait des armes de destruction massive en Irak… la propagande a été inventée aux USA… avec comme principal acteur de cette prodigieuse invention un descendant de Freud…
      Vous écrivez : “cela peut être interprété comme nier le rôle de l’homme dans le réchauffement climatique
      Réponse : comme dirait Sherlock ou Watson, il suffit de se poser la question suivante dans les deux cas : à qui profite le crime ?
      Vous écrivez : “les médecins en face sont-ils tous corrompus? probablement non !
      Réponse : il ne faut pas confondre effectivement le praticien de base (qui chaque jour se débat avec de multiples problèmes) et le “spécialiste” universitaire qui dicte la doxa que les autres sont supposés respecter et appliquer.
      Et pour finir, c’est moi qui vous pose la question : connaissez-vous un seul “spécialiste” qui soit à la fois indépendant de l’industrie pharmaceutique et en désaccord avec nous ? Si vous connaissez un vrai expert de ces questions et vraiment indépendant et qui ne soit pas sur la même ligne de raisonnement que nous, vite dites-nous…
      Pas de réponse attendue !

  21. Question sur le ketchup.
    Je prends mon flacon de Ketchup HEINZ, dessus il est indiqué : Tomates (148g pour 100g de tomato ketchup), vinaigre, sucre, sel, extrait d’épices et d’herbes (contient du céleri). Energie pour 100g = 102 kcal.
    Ya pas d’huile de tournesol, par contre il y a du sucre et de la tomate (il dois bien rester qq polyphenols et lycopènes ?) M’enfin pour consommer 100g de ketchup, faut vraiment avoir envie d’en mettre beaucoup !
    Bref, le ketchup, élément traditionnel de la “malbouffe” est-il aussi mauvais que ce que l’on dit ? (Notamment s’il est bio, ce qui n’est pas le cas de mon flacon).
    Sinon, pour savoir l’huile utilisé pour la friture des pommes de terre, voici 2 liens :
    http://www.consoglobe.com/additifs-alimentaires-frites-mcdonalds-cg
    Et voici les assertions de Mac Donald : https://m.mcdonalds.fr/faq/qualite-produits Ben oui ya pas de saindoux dans les frites, ça se sentirais …
    Beaucoup de gens consomment ces “hamburgers” sans goûts… personnellement, je préfère les préparer chez moi avec une baguette de pain “tradition” et un fromage (n’importe lequel) + du ketchup !
    Le ketchup est-il réellement mauvais pour la santé ?

    1. Le ketchup est-il réellement mauvais pour la santé ?
      Réponse : un aliment en lui-même (ou en-soi comme dirait Hegel, le philosophe, pas le chanteur rock ni le footballeur) ou un nutriment en-soi (à part quelques exceptions) ne peut être mauvais pour la santé.
      C’est le modèle alimentaire global qui compte.
      Évidemment, si vous consommez beaucoup d’un aliment spécifique, votre modèle est “mauvais” ; impossible de savoir si c’est l’altération du modèle protecteur ou l’excès de l’aliment spécifique qui fait problème.
      Même un excès de fruits (avec son excès de fructose – exemple un peu cucul d’accord) peut être nocif !
      Probablement les deux (l’altération du modèle et l’excès d’un aliment) peuvent faire question ! Est-ce vraiment important de faire la différence ?

    2. Bin non hein les bonnes frites c’est à la graisse de boeuf hein une fois!!

      1. Même “deux fois” pour les belges !!
        Parce que oui, les frites sont meilleures au blanc de bœuf!!
        On est loin du régime méditerranéen. Mais un fois de temps en temps!!!
        Rassurez-vous, je ne supporte plus non plus ces directives des labos qui font croire ce qu’ils veulent. Il n’y a pas beaucoup de recherches privées sans doute pour les contrer.Puis l’Ordre veille!
        De l’unif jusque dans leur profession les médecins sont bien drillés. De plus, ayant leur nez sur le guidon, ils n’ont pas beaucoup de temps pour se renseigner autrement. Le manque de médecins parfois dans certaines régions font qu’ils ont besoin de se reposer, de changer d’air.
        Je ne pense pas du tout, comme le suggère l’article que les médecins sont des “vendus”
        Cet article est bien dans la ligne de la pensée unique. Les détracteurs sont donc les ” mauvais” . D’ailleurs, ils soupçonnent même un complot!
        En attendant, les malades font confiance en leur médecin.
        Pourtant, les accidents médicamenteux existent. On en parle plus? Les labos camouflent aussi les résultats des recherches, l’avancée de la Justice?
        Quelle confiance accordée? Voilà un gros problème: FAIRE CONFIANCE ( idem en politique)
        Excusez-moi de mélanger les statines, le médiator… et la politique.
        Mais je pourrais ajouter aussi que ” les vaccins ça ne se discutent pas” Ca promet!
        Je vous signale que je ne prends pas de statines et que mon taux de cholestérol est impeccable ( dans les normes de plus en plus sévères)

  22. Bonjour,
    Article trouvé aujourd’hui sur le site belge RTL.
    Les cheveux se dressent aussi en Belgique.

      1. ah d’accord, c’est pour ça qu’on n’arrive plus à se brancher, y a trop de monde, les clients ont usé les tuyaux…

      2. Je peux faire un copier-coller mais ça risque d’être long.
        Je ne voudrais pas faire exploser votre boîte à messages
        J’espère que vous pourrez bientôt atteindre cet article qui est bien dans le ton de la pensée unique de toute façon.
        Bien à vous.

        1. J’espère que vous avez répondu comme il convenait à ces pauvres gens si “naïfs”…
          Vraiment “naïfs” et indépendants ?
          Faites votre enquête, Sherlock, j’ai peur que ce que vous découvriez sous le tapis vous fasse peur…
          Quand, lors d’un débat scientifique, on traite ses interlocuteurs de criminels, on avoue sa totale impuissance à débattre…
          Le professeur Suisse (nommé Mach, si je ne m’abuse) qui nous traite de criminels n’est pas à son premier “excès”.
          En 2015, dans une revue Suisse de médecine, il décréta que l’Étude de Lyon (qui lui provoque de l’urticaire, et bientôt la scarlatine…) avait été massivement financée par l’industrie pharmaceutique.
          Mais où a t-il été trouvé ça ?
          Je ne sais pas si quelqu’un lui a demandé ? Mais à moi, personne ?
          Serait-ce que nos amis d’outre-Jura ne prennent pas très au sérieux les déclarations “trumpettisantes” de notre collègue professoral genevois ?
          Mentez, mentez, disait Schopenhauer (vraiment lui ? Oups !), il en restera toujours quelque chose…
          Si j’étais helvète, bien portant ou malade, je me méfierais terriblement de quelqu’un qui a une imagination un peu maladive, c’est pas bon dans le métier de perdre ses repères…

          1. J’aime votre humour alors que vous êtes “criminel”!!!!
            C’est celui qui dit qui est ( comme on dit à l’école fondamentale!)
            Non, je n’ai pas répondu car je ne suis pas qualifié dans le domaine. Si j’avais des arguments personnel ( je ne prends pas de statines car je suis dans le normes qui pourtant deviennent de plus en plus sévères – changement de nourriture il y a une dizaine d’années), je ne manquerais pas de me défendre et défendre vos observations.
            Cela ne m’empêche pas de vous croire mais je poursuis mes lectures.
            Si vous avez lu les commentaires sous l’article, certains ne manquent pas de piquant et de réalisme.
            Bon courage, Monsieur.
            La vérité éclate toujours à un moment ou à un autre.

          2. “Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose”
            in “Le Barbier de Séville” Beaumarchais

          3. Salut Rico, généralement je blague mais là c’est trop grave, tu viens de te faire intoxiquer par PPDA, le roi du copié-collé (comme moi, mais moi je me fais pas piquer). Sûr que cette citation est de Francis Bacon, l’inventeur du petit dèj anglais :
            [ Voilà sans doute la preuve que PPDA n’utilise pas de fiches ! S’il avait recours à des documentalistes un peu compétents, il aurait attribué la citation à son véritable auteur et il semblerait que ce soit Francis Bacon, dans son Essai sur l’athéisme. Enfin, c’est ce que j’ai trouvé après quelques recherches sur Internet, un peu plus fouillées que la première occurrence Google… ]

          4. Malheureusement, lorsque vous jetez de la boue sur un mur, vous avez beau le laver, le karchériser, il restera toujours des traces… Mais Un Jour, ça se retourne contre les calomniateurs.
            “Cherchez toujours à connaître les faits, ou les faits vous rattraperont.” (Thomas Fuller)
            Bon samedi à tous.
            “Penser sans agir, ce n’est pas vivre, mais végéter.” (Pierre Reverdy)

          5. @Phil
            Toutes mes excuses, rendons à César ce qui revient à César fut-il Bacon plus que Borgia et rappelons :
            ” Le barbier de Séville ou la Précaution inutile
            Acte II scène 8
            BAZILE. La calomnie, Monsieur ! Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien : et nous avons ici des gens d’une adresse !… D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait ; il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’oeil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ? “

          6. @ rico : ne t’excuse pas, j’en savais rien non plus, c’est Wiki qui me l’a dit. Tout le monde pense à l’air de la calomnie pour ce proverbe et ben non, c’est vexant mais c’est britannique

  23. Bonjour Dr Delorgeril. Je sais que vous ne faites aucune consultation. J’ai 38 ans. Je viens de subir un infarctus avec pause de stend avec prescription anticholesterol antihypertenseur et antiplaqueterre. Je ne sais plus à quel saint me vouer. Y a-t-il des cardiologes au Canada, Québec qui ont la même philosophie que vous. J’ai bien l’impression de me diriger tout droit vers un mur. Merci.

    1. La cardiologie québécoise est sous l’emprise de l’industrie de statines et autres médicaments ; certains peuvent être utiles…
      Personne ne vous oblige à ingurgiter n’importe quoi…
      Après infarctus et stenting il vous faut 6 à 12 mois de traitement antiplaquettaire. Indispensable.
      Les statines sont inutiles et toxiques.
      En fonction de la sévérité de votre infarctus, d’autres médicaments peuvent être utiles (bêta-bloqueurs, par exemple) ; mais ce qui est absolument primordial c’est d’adopter un mode de vie protecteur.
      Lisez en urgence notre livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC” ; ça pourrait vous sauver la vie !
      Pour ce programme “mode de vie”, vos médecins ne vous aideront pas, ils sont généralement incompétents au Canada et aux USA (à part des exceptions difficiles à trouver) ; donc inutile de se disputer !
      Bon vent, matelot

  24. Bonjour Docteur,
    Selon cette source : https://rcf.fr/vie-quotidienne/prevenir-linfarctus , que pensez vous des chiffres suivant ?
    “Nous comptons chaque année en France environ 100 000 infarctus du myocarde.” …
    “Environ 10 % des victimes décèdent dans l’heure qui suit et le taux de mortalité à un an est de 15 %.”
    Merci.

  25. Bonjour, j’ai trouvé l’émission sur Arte très bien faite et j’espère qu’elle ouvrira les yeux aux gens !
    J’ai essayé plusieurs fois de parler de vos livres à mon cardiologue mais pas moyen de discuter ! C’est fou comme ils sont butés ! Ils ne se posent même pas la question ! Après infarctus et stent actif, j’ai pris des satines (à l’époque je ne savais pas!) Mais comme évidemment ça m’à fait d’énormes douleurs musculaires, j’ai arrêté et tout va bien maintenant. Du coup, il ne me sermonne plus avec ça.
    Par contre, j’ai arrêté de moi même également le coversyl et l’ezetrol, mais je continue le kardegic.
    Cela fait 4 ans que j’ai fait cet infarctus : pensez vous qu’il faut quand même que je continue un antiplaquettaire (changer pour plavix, selon votre recommandation dans vos livres) ? Car je ne suis pas sûr d’avoir bien compris mais il me semble que vous dites qu’il vaut mieux arrêter au bout d’un certain nombre d’années. ..

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      A long terme l’aspirine (le kardegic) est source de complications.
      Il vaudrait mieux s’en passer ; surtout si vous avez réellement adopté un mode de vie protecteur…

      1. Bonjour,
        Suite à la lecture de vos différents articles et écoute de vos interventions télévisées sur le dossier des statines, cela fait exactement un an que j’ai arrêté la prise du CRESTOR donné par mon cardiologue en prévention primaire. Lors de ma dernière consultation (mai 2016) pour un test à l’effort (suivi lié à une pratique sportive régulière du vélo), j’ai présenté mon bilan sanguin à mon cardiologue qui a valider le fait que les taux affichés ne justifiaient pas une prise médicamenteuse. Je viens de lire un communiqué scientifique de la Sté Française de cardiologie avec une préface du Dr Serge KOWNATOR. Il est dit “…..les statines allongent l’espérance de vie des patients à risque, diminuent les événements cardio-neuro-vasculaires et ont un risque d’effets indésirables limité largement compensé par l’ampleur des bénéfices.Nier le bénéfice des statines et leur impact sur l’espérance de vis, c’est à la fois malhonnête (en niant les faits scientifiques) et dangereux (pour les patients qui de bonne foi arrêteront leur traitement)…..”.
        Pourrais-je avoir Monsieur, votre avis sur communiqué paru dans une revue médicale.

        1. Cher monsieur, je comprends votre désarroi et je suis tout-à-fait désolé de la confusion actuelle autour de ces médicaments.
          Il serait utile de susciter une sorte de convention nationale pour mettre à plat ces questions dans une sérénité indispensable quant il s’agit de médicaments consommés religieusement par environ 7 millions de français avec l’espoir que cela leur est utile et non toxique.
          Je vous invite à signer la pétition adressée aux autorités :
          http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol/index.php
          Près de 400,000 signatures déjà suggérant que cette question agite…
          Cela dit, je ne vais pas photo-copier et vous transmettre mes articles scientifiques et mes livres à chaque fois qu’un “expert” rémunéré vient réciter son chapelet. Si vous manquez de courage pour faire votre propre enquête, je vous invite à lire au moins notre dernier livre “L’horrible vérité sur…“. Il est court et bon marché.
          Enfin, si le comité de vrais experts vraiment indépendants que nous demandons était finalement réuni, je doute que le médecin dont vous parlez fasse partie des invités… C’est à vérifier !

      2. Merci beaucoup pour votre réponse.
        OK pour stopper le kardégic, mais devrais-je quand même prendre du plavix à la place ou arrêter complètement l’antiplaquettaire ?
        (cela fait 4 ans que j’ai fait l’infartus, et jusqu’à présent, je n’ai pas vraiment eu un mode de vie protecteur, bien que je sois méditerranéen et mange beaucoup de légumes à l’huile d’olive, mais bon, je vais maintenant suivre véritablement le régime méditérranéen tel que vous le décrivez et me remettre au sport).
        Aprés,je vais en parler quand même à mon cardiologue (d’arrêter l’antiplaquettaire, que ce soit Kardégic ou un autre (Plavix)) mais je voulais auparavant avoir votre avis, même si je sais que ce n’est pas une consultation. Merci de votre avis.
        Je vais aussi signer la pétition car c’est vraiment important !! Merci de votre combat !

  26. Avez-vous déjà envisagé de réaliser une étude sur le profil métabolomique, comme par exemple dans cette article : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5099572/ ?
    Il serait intéressant de comparer les profils des personnes selon leur alimentation et d’étudier le profil de personnes adoptant le nouveau régime alimentaire méditerranéen.
    L’avantage de ces analyses des métabolites contenus dans l’urine et le sang est d’éviter les biais liés aux questionnaires d’enquêtes alimentaires.
    Qu’en pensez-vous ?
    Dans l’article ci-dessus, j’ai noté que les omega 6, arachidonic acid et linoleic acid, étaient plus nombreux chez les patients avec ST-elevation myocardial infarction (STEMI) que chez les témoins. On peut aussi noter que le profil du cholestérol est similaire dans les 2 cas !

    1. Le “metabolome” a beaucoup fait espérer, surtout ceux qui avaient de belle machines ou de nouvelles technologies à vendre…
      Les résultats sont généralement très décevants et la courbe d’intérêt dans les “milieux autorisés” (comme disait Coluche) redescend aussi vite qu’elle est montée…
      A terme, il n’est pas impossible que ces techniques puissent être utiles ; on verra.
      Pour le moment, la façon dont elles sont utilisées (technique dite de la “pêche au gros” : on jette un hameçon et on espère que quelque chose mordra) n’est pas vraiment et bellement scientifique ; pas d’hypothèse primaire !

  27. Voici un autre article sur l’intérêt de réaliser des profils des métabolites : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26861782
    J’ai noté l’importance du profil de la bétaïne dans cette étude sur le diabète. Comme une de ses fonctions est la reméthylation de l’homocystéine en méthionine, cela rejoint les études montrant le lien entre taux d’homocystéine et athérosclérose.

  28. Bonjour Docteur. Je viens de revoir incidemment sur ARTE ce matin “Cholestérol le grand blu;ff” vraiment si les gens ne comprennent pas c’est à désespérer de l’ intelligence humaine ! Tout est bien expliqué, démontré et si certains esprits chagrins, ou malhonnêtes peuvent dire que cette émission était à charge unique, on peut toujours rétorquer que si vos arguments et ceux de vos confrères ou journalistes ou encore chercheurs en accord avec vos affirmations ont disposé de quelques dizaines de minutes sur une chaine TV de réputation sérieuse, les tenants sincères ou conflictuels d’intérêts du mauvais cholestérol et des bonnes statines et autres médocs épouvantablement toxiques ont eu, eux, des décennies de propagande mensongère et dangereuse pour façonner les esprits à leurs bobards et les terroriser.
    Bravo pour cette émission.

  29. Bonjour docteur
    Mon cas pose problème et , j’ai bien compris qu’il ne sagit pas d’une consultation médicale, je sollicite votre avis.
    A 45 ans, on m’a diagnostiqué une hypercholestérolémie.
    Cholesterol total 2.59 hdl 0,61 ldl 1.79
    seul facteur de risque : l’âge
    J’étais alors prêt à prendre n’importe quoi pour que ce foutu cholesterol baisse
    Mon médecin traitant m’a alors dit de revoir mon alimentation, ce que j’ai fait et les contrôles annuels qui ont suivi ont révélé, selon les années un cholestérol total allant de 2.13 (le plus bas) à 2.36 (le plus haut) avec un Ldl entre 1.79 (le plus haut) et 1,25 (le plus bas)
    J’ai naturellement “une vie saine” (footing 2 à 3 fois par semaine) très peu d’alcool (1 à 2 verres de vin par jour) je ne fume pas et j’aime manger “méditerranéen” .
    Au contrôle de cette année , dans ma 61e année, les résultats sont les suivants :
    cholesterol total : 2,75 (ldl 1,81/hdl 0,66) triglycérides 1,40 gl
    de plus :
    – un examenecho-doppler des artères des membres inférieurs et des troncs supra-aortiques a révélé le bilan suivant : “perméabilité normale des artères des membres inférieurs , des axes carotiniens et vertébro-sous-clavier . Pas d’athérome organisé visualisé.
    Pour complèter cet examen, j’ai un electo “parfaitement normal”.
    TOutefois, “par précaution”, le cardiologue me dit qu’il serait plus prudent de traiter mon cholestérol (je n’ai aucun antécédent dans ma famille)
    Ce diagnostic me laisse perplexe car je n’ai pas changé mon mode de vie, qu’il s’agisse de l’alimentation ou de l’activité.
    Qu’en pensez-vous ?
    QU’est-ce qui peut expliquer ce pic de cholestérol ?
    En regard de l’examen doppler, combien de temps faut-il pour qu’une plaque se forme en regard de la situation actuelle.
    Je vous remercie de votre réponse.
    Je vous assure de ma sincère considération.

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Oubliez ces idioties, par pitié !
      Arrêtez de mesurer votre cholestérol !
      Lisez en urgence “Prévenir l’infarctus et l’AVC…”
      Je ne comprends pas pourquoi vous voyez un cardiologue…
      Vous me semblez (sur la base de ce que vous dites) être le prototype de la victime d’une médecine devenue folle…
      PS : l’athérome (dont vous parlez) est quelque chose qui n’existe pas…

  30. ★Amis du beurre★
    Pourquoi, docteur, ne pas inventer autre chose ? c’était bien cette histoire de régime méditerranéen…
    Si j’ai bien compris, la culpabilité 1ère est passée du cholestérol à l’homocystéine surproduite qui provoque des sténoses. J’en déduis que le beurre, que j’aime beaucoup, augmente lui aussi le taux de celle-là.
    Ou bien fomente-t-il seulement des bouchons pour ces goulets d’étranglement qui seraient alors généralisés.
    Ces méchantes concrétions intra-pariétales, c’est bien là qu’amis du beurre on attendrait une invention… (il paraît qu’elles ne régressent pas)

    1. Je crois malheureusement que vous n’avez rien compris : beurre, cholestérol, homocystéine…
      Urgent de lire “Prévenir l’infarctus et l’AVC” pour commencer au moins ; ça pourrait vous sauver la vie !

      1. Vous avez raison.
        Pour vous faire sourire, j’imaginais des graisses plus fines pour notre sang dans le lait de chèvre que dans celui du gros bétail.
        Sans doute votre groupe de recherche du CNRS a-t-il étudié, avant de conclure, les conditions climatiques :
        &, même autrefois, la nécessité du beurre de yack protecteur exposait-elle aux maladies cardio-vasculaires dans le froid himalayen.
        Pour en revenir à mes connaissances toutes fraîches (je n’avais pas la télévision), après relecture au pas de charge : si le cholestérol fait bien quelques dépôts pariétaux c’est le caillot sanguin qui va boucher la « lumière » restante du vaisseau. Après son attaque (vasculaire cérébrale) j’ai pourtant vu mon père doser pendant 20 ans son anti-coagulant avec le professeur Vahanian…
        Bonne Confirmation de Solstice !

  31. Dans le débat qui a suivi le film, une faiblesse paraît flagrante à tous : les données par pays ne sont plus d’actualité annonce votre éminent opposant le pr Laufs. Et étonnante, comme si 2005 n’avait jamais sonné & que l’on pouvait, comme en 1955, écarter des chiffres qui ne colleraient pas.
    Dans notre Est (je précise !) on dirait que les généralistes sont des tâcherons qui n’ont pas le temps; j’en connais qui, il y a peu encore, croyaient que pour un AVC il n’y a de toute façon rien à faire, alors qu’il faut se presser d’intervenir. Peu commode de leur susurrer la bonne parole…
    Les plus ouverts me semblent être les pharmaciens propriétaires d’autant que leur conscience leur permet de mettre en garde ou de refuser une prescription. On peut imaginer un mouvement des Pharmaciens Anti-Statine, public ou secret : « p-ê mon collègue-là accepte-t-il d’en délivrer ».
    Les choses ont-elles été mal comprises ? on dirait (comme le dr Dupagne ?) qu’ils pensent cependant que dans certains cas lourds les statines restent utiles; comme s’ils ne connaissaient pas les études négatives des derniers 10 ans. Voilà des gens qui ne demandent qu’à avoir la foi !
    Les pharmaciens propriétaires de l’Est connaissent par exemple le dr Seignalet & recommandent chaudement la lecture de ses « évangélistes ». Cent maladies causées par la porosité à certaines substances de la paroi mono-couche du système digestif.
    J’ai cru comprendre que nous sommes des milliers à attendre la venue du Régime Méditerranéen Hypotoxique … ou du moins que les entretiens avancent…

  32. ★ Amis du beurre (suite) ★
    Hé ! j’ai trouvé une amie du beurre & ce n’est pas inintéressant.
    Russe d’Outre-Manche, elle s’appelle Natasha Campbell & montre l’aspect mercantile de son dénigrement (8 mn 25 s) :
    https://youtu.be/S7S3pW8vd9Q
    « Comprendre comment résoudre 80% des maladies – Dr Natasha Campbell (FR extrait) »
    Autrement selon elle, 80% … 80% … 80%* … de nos enfants souffrent de troubles neuro (…) à cause d’une flore intestinale (90% de nos cellules) de mauvaise qualité ou pire (autistes, hyperactifs)…
    * j’en bredouille

      1. Quand on la lit (ou Seignalet) les choses paraissent trop simples pour être vraies. Et pourtant elle a guéri des milliers d’autistes; & Seignalet pointait aussi l’autisme ou Alzheimer avant de mourir subitement en 2003.
        [ The Health Revolution – Dr Natasha Campbell-Mcbride (sous-titres français)
        https://youtu.be/6k801Cj9dEQ?t=40m4s ]
        L’expansion des maladies cardio-vasculaires n’aurait que 90 ans; à l’apparition des mauvaises bouteilles d’huile par exemple.
        « Sucre donc insuline »
        =>
        « inflammation donc réparation » (en boucle)
        =>
        athérosclérose : c’est limpide.
        Vous êtes d’accord sur le cholestérol, les statines.
        Votre différence, semble-t-il, c’est sa confiance totale dans l’animal & ses graisses, les mêmes que celles de notre cerveau ou notre moelle épinière. Elle reconstruit ainsi notre flore intestinale, voire l’entretient.
        Il est vrai que vous soignez des cardiaques en danger. Envisager de rétablir une flore saine & protectrice chez eux demande peut-être des précautions dont on aimerait que vous débattiez avec elle.
        Pour s’expliquer à ses patients inquiets là-dessus elle a écrit un livre : Put Your Heart in Your Mouth! (2007) [ https://www.nutrition-holistique.ch/lecture_livres_en_anglais.html ]. Malheureusement en anglais. Sa préférence de l’animal au végétal y tient-elle la route ? nous le direz-vous ?
        Vous vous êtes manqués de peu à l’IPSN la fois dernière. Peut-être l’année qui vient ?
        Retex, le débat :
        je trouve un argument massue (vôtre) ces 2 droites des statines & de la mortalité cardio-vasculaire qui se croisent. Le grand public, que vous teniez pour une fois, ne demande pas autre chose, je crois.

        1. Vous me donnez beaucoup de travail…
          J’ai déjà les vaccins sur la table.
          En plus, un consortium international auquel j’appartiens travaille sur les Hypercholestérolémies Familiales (HF) que moi j’appelle les Hyperlipoprotéinémies familiales (HF aussi)…
          Peux pas être partout.

  33. Je me permets de paraphraser votre pétition de l’année dernière,
    « Voici un scandale pire que celui des statines »
    En 1924 le docteur Sidney Valentine Haas, de New York, a inventé le régime banane (ou régime des glucides spécifiques) qui élucide & résout la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, l’autisme etc.
    C’est cette simple méthode que vient seulement de déterrer Natasha Campbell-McBride, confrontée à l’autisme de son fils, avant de l’étendre au delà des maladies chroniques intestinales jusqu’à plus de 200 maladies (de même que Jean Seignalet). Grâce à l’investigation moderne.
    En passant, les maladies cardio-vasculaires trouvent une solution.
    Pourquoi ce superbe dédain d’un siècle ? … ceci n’est pas un poisson d’avril.

  34. Natasha Campbell-Macbride est troublante… Certes son régime commence par de l’hyper-gras animal mais, schématiquement, elle affame alors notre « biotope » ventral responsable de la boucle insuline (cf. ci.dessus). Les vaisseaux sanguins, de même que la paroi de l’intestin sous sa couche protectrice de microbes grassement nourris, n’ont plus qu’à se régénérer naturellement.
    Elle, qui regrette même profondément que la France ne mette plus un kg de beurre au fond de la poêle, pourrait vous énoncer ça l’année prochaine. Ne dites-vous pas autre chose dans le débat, que le cholestérol est innocent ?

    1. Tsssssssssssssssssst !
      Confusion totale. Vous mélangez tout…
      Ce serait trop long de tout reprendre à zéro…
      Exemple ? Vous parlez de microbes grassement nourris… Vous plaisantez ou quoi ?
      Cela dit, vous n’êtes pas seul dans ce wagon de confusion, suffit de lire les dernières recommandations de la HAS. On se demande si les rédacteurs de ce truc ont jamais vu un patient…
      Mais, au fait, qui sont Ces rédacteurs ?
      Des perroquets ? Ou bien des experts indépendants qui ont vraiment travaillé (scientifiquement) sur cet objet pervers qu’est la prévention ?
      Hum !

  35. Je reconnais avoir extrapolé trop vite & il est vrai que la famine des microbes pathogènes suffit bien à leur perte d’influence. Les 3 effets suivants restent, semble-t-il, incontestables :
    • le civilisé occidental retrouve sous peu la flore équilibrée d’avant 1940 (agro-alimentaire, antibiotiques, pilule…)
    • celle-ci jouant pleinement son rôle ne laisse plus passer les protéines mal digérées (qu’elle digère de nouveau)
    • la paroi décamétrique de nos intestins se régénère (comme d’habitude) mais perd vite ses trous de passage vers le système sanguin puisque l’on digère & que les microbes de la putréfaction locale, par exemple, ne sont plus là pour les recreuser à mesure
    Tous nos microbes invités restent donc aussi dans le canal des invités & y font leurs déchets (les toxines) au lieu de pousser encore la porte du sang.
    Et puis, toutes nos cellules ayant une vie éclair & étant vite remplacées :
    enfin peut s’accomplir la cicatrisation des blessures de nos vaisseaux sanguins, la réparation toujours recommencée va à son terme, la boucle morbide interminable a cessé.

    1. OK
      Bravo
      Vous travaillez sur ce monde microbien ?
      Question : d’où tenez-vous que “le civilisé occidental retrouve sous peu la flore équilibrée d’avant 1940 ?
      Avez-vous une référence ? Sérieuse ?

  36. « Notre santé s’effondre & nous devons changer notre alimentation » dira un jour le président (p. 21, Magnien pour Seignalet).
    https://www.nutrivi.fr/sans-gluten-et-sans-lait/reduire-au-silence-100-maladies-jean-marie-magnien-363
    Vous voudriez des études à l’appui de leurs changements comme celles qui sous-tendent la diète méditerranéenne.
    …Même si, chez les trois, la démarche fut scientifique, ce qu’a validé du Québec la biologiste arthritique Jacqueline Lagacé (Seignalet); & leurs résultats sans conteste.
    Voici l’historique des études sur le régime de Sidney-Valentine Haas (1870-1964).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Régime_en_glucides_spécifiques#cite_note-pmid14361377-5
    Une étude positive en 1928. Et 2 études personnelles (1924 & 1955), ce qu’à juste titre vous n’aimez guère.
    C’est peu.
    Pour Jean Seignalet, ce n’est pas mieux dès qu’il se mêle de soigner par l’alimentation.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gime_hypotoxique#Controverses
    Quant à Natasha Campbell-Macbride, elle est encore inconnue de Wikipedia.
    Mais une petite fille sauvée par son maître vient à son secours…
    http://www.joyharari.com/tag/dr-sidney-v-haas/
    « Studies » en anglais y veut-il dire « études » au sens où nous l’espérons ? c’est le témoignage micro-actif, comme on dit, d’une doctoresse de votre âge qui passe sa vie à transmettre le message & la méthode de l’obscur pédiatre octogénaire du bouche-à-oreille qui, à 4 ans & en 4 ans, l’a définitivement guérie de sa maladie cœliaque & d’éventuels troubles d’apprentissage (1960).
    Un soir elle ouvre le livre de Natasha Campbell-Macbride, la victorieuse de l’autisme, & elle pousse un petit cri en découvrant que la Russe a tout tiré de son sauveur : Ecce Homo dit même le docteur Harari dans sa langue.
    Allez ! Un prix Nobel posthume pour le précurseur du sans gluten ne sera pas de trop. Tandis que les brigades incorruptibles du CNRS peuvent enfin, 100 ans après, se mettre au travail.

Les commentaires sont fermés.

Merci d'avance, pour le 134 +1 eme commentaire.