Réunion inaugurale de l'AIMSIB le 30 mai à Lyon

Il ne suffit pas de créer une Association pour se donner les moyens d’agir ; il faut aussi agir.
Et pour agir, il faut s’en donner les moyens…
Les aimesibiens se réuniront donc le 30 mai à Lyon.
Suivez le lien suivant pour savoir où et comment ça se passe : http://aimsib.org/wordpress/
Cette réunion a pour but de réunir ! De fraterniser, voire de  confraterniser.
Réunir qui ? Toutes celles et ceux qui pensent pouvoir contribuer aux actions de l’aimsib.
ATTENTION, notre salle de réunion ne comporte que 150 places.
Priorité sera donnée aux premiers adhérents et premiers inscrits pour la journée du 30 mai.
Ne venez pas si vous n’êtes pas inscrits pour la journée. Vous ne pourrez pas rentrer, désolé !
Cette journée commencera à 10:00 et se terminera par l’épuisement des participants, probablement au Bar du coin…
Auparavant, et après avoir présenté l’AIMSIB (charte et objectifs), une vingtaine de “grands témoins” viendront nous dire comment ils voient les choses à propos de divers sujets [de Santé mais pas forcément de médecine] qui nous préoccupent tous plus ou moins : Nutrition protectrice, Aliments sains, Agriculture et élevage modernes mais non chimiques, Industrie agroalimentaire et compléments nutritionnels, Phytothérapie et herboristerie, Maladie de Lyme, Cœur et statines, Cancers et métabolisme, Vaccinations, Santé du système de santé, Médecine intégrative, Concepts de “prise en charge” et de “santé durable”, Approche juridique et conflits d’intérêt, Science médicale versus médecine bienveillante, Académisme et alternatif, et d’autres choses en fonction d’autres témoins présents.
Parmi nos grands témoins, nous aurons les Professeurs Even, Joyeux et Schwartz, des agrobiologistes (dont Claude Aubert), des cardiologues belges et suisses, des médecins de chez nous (Les docteurs Arer, Cario, Nicot, Mercan, Coudron,…), des industriels de chez nous (Pierre Weill et L. Predal), des écologistes (conventionnels ou pas), des nutritionnistes (T. Souccar, M. Kaplan) et même des psychosociologues (K. Reggad) et des lobbystes (A. de Livois, D. Chardon), et d’autres témoins plus anonymes. Les débats et témoignages seront contrôlés par des fondateurs de l’AIMSIB (Présidente et vice-président, secrétaire, trésorier, …) et enregistrés (images et sons) par des bénévoles de l’AIMSIB.
Je répète : si vous souhaitez participer (et être présent), il faut s’inscrire le plus vite possible car le nombre de places est limité.
Mais sachez que si vous ratez cet épisode, il y en aura d’autres ; mais ce sera moins “historique” car pas “inaugural”.
A bientôt sur le navire amiral de la flotte !