Vaccins altruistes, vaccins égoïstes : la fausse "bonne conscience" justifiant l'atteinte aux libertés !

 
Dans l’abominable chantage exercé sur les famille et les médecins pour justifier les nouvelles obligations vaccinales et les atteintes aux libertés fondamentales, un argument revient sans cesse dans le discours des bureaucrates vaccinalistes : la distinction entre vaccins altruistes et vaccins égoïstes.
Faute d’arguments médicaux et scientifiques, il faut certes quelque chose pour légitimer l’injustifiable !
Il y a différentes façons de présenter l’altruisme vaccinal et donc les obligations vaccinales.
Des philosophes ou des sociologues discuteraient de cette question mieux que moi ; mais ils leur manqueraient la dimension médicale et scientifique qui est indispensable pour clarifier cette question. Alors, humblement, je me lance en espérant être compris.
La distinction entre “vaccin égoïste” et “vaccin altruiste” est une façon judicieuse de présenter la question vaccinale sous un angle sociétal. Ce n’est pas de moi ; d’autres l’ont fait avant moi et certainement mieux que moi.
L’idée est simple : à ma droite, des vaccins qui ne servent qu’à protéger l’individu qu’on vaccine (ça le protège lui et personne d’autre) ; à ma gauche, des vaccins qui servent à protéger l’individu qu’on vaccine (accessoirement) mais surtout à protéger les autres, ceux qui pour une raison identifiée ou pas, ne sont pas vaccinés ; sur ma gauche, donc, le vaccin altruiste, tout le monde a compris.
Puisque nous sommes tous des maudits individualistes sans aucun réflexe social, si on nous laisse faire en toute liberté, nous mépriserons l’intérêt de notre prochain supposément en détresse ; et égoïstement, nous nous abstiendrons de nous vacciner. Fous que nous sommes !
Il faut donc nous corriger ; ou nous guider autoritairement sur le bon chemin d’un altruisme bien peu volontariste ; et donc nous obliger à subir le vaccin altruiste.
C’est déjà discutable, dit comme ça ; mais si je saupoudre ces grands principes d’un peu de médecine scientifique ou simplement de pragmatisme médical, ça devient fort désagréable.
Voyons les faits en toute simplicité pour ne pas égarer encore plus les âmes perdues.
Un exemple de vaccin égoïste : le vaccin antitétanique. Le tétanos n’est pas une maladie contagieuse, la bactérie ne circule pas dans la communauté des pécheurs, le vaccin protège (peut-être) l’individu vacciné et personne d’autre. Facile à comprendre.
Un exemple de vaccin altruiste : le vaccin contre la rubéole. La rubéole est une maladie bénigne, sauf pendant la grossesse. Si la jeune femme en âge de procréer n’est pas immunisée, il faut la vacciner, non pas pour la protéger elle mais pour protéger son futur bébé. Facile à comprendre. Tous les citoyens de ce pays avec un niveau cognitif minimal comprennent ça en une seule explication. Nul besoin de “peur du gendarme” !
La notion de “vaccination communautaire” [je me vaccine pour stopper la contagion vers d’autres] n’étant pas récente, et pas non plus l’obligation vaccinale, on se demande pourquoi jusqu’à aujourd’hui (2 Octobre 2017), le vaccin égoïste contre le tétanos était obligatoire tandis que le vaccin altruiste contre la rubéole ne l’était pas… Bizarre.
Révélatrice contradiction ?
On voit immédiatement que cet argumentaire (qui ne pesait rien jusqu’à aujourd’hui) est mis tout soudain sur le devant de la scène par la bureaucratie sanitaire pour légitimer les nouvelles obligations. Mise en scène ?
Certes, ces mêmes fonctionnaires ministériels anonymes pourraient dire que ce n’est pas parce qu’on a été stupides pendant longtemps qu’il faut le rester. C’est un peu l’argument de la Ministre (dans son avant-projet de loi) quand elle dit qu’il faut faire disparaître la distinction (supposée irrationnelle) entre vaccins obligatoires et vaccins recommandés.
Mais dans ce cas (le point est critique), qu’est-ce qui permettra dans le futur de faire une distinction rationnelle (cette fois-ci) entre les obligatoires (les prochains) et les autres, les recommandés et pas obligatoires ? Seront-ils tous obligatoires ?
Aucun ne sera recommandé ? Si c’est le cas, pourquoi en commercialiser de nouveaux qui ne sont même pas recommandés ?
Si on comprend bien, c’est la notion de vaccin égoïste versus vaccin altruiste qui permettra de faire la différence ! D’où l’importance de ce billet explicatif.
Dans cette logique, acceptable peut-être d’un point de vue sociétal, seuls les vaccins altruistes devraient être obligatoires, les actuels et les prochains.
Les vaccins égoïstes pourraient être seulement conseillés ou recommandés, et laissés au libre choix de la future victime, au nom de la Liberté individuelle, inscrite au fronton des mairies de la République. Étant donné  la multitude de questions (sans réponse) concernant le rapport efficacité/innocuité de chaque vaccin, ce serait bien le minimum.
Ce qui nous amène à un problème encore plus crucial : qui va définir ce qu’est un vaccin altruiste ou un vaccin égoïste ? Qui fera la sélection entre l’altruiste-obligatoire et l’égoïste ?
Si on me répond que l’égoïste doit aussi être obligatoire, il ne faut plus utiliser l’argument altruiste pour justifier l’obligation.
Reprenons l’exemple du vaccin contre la rubéole que nul ne saurait considéré comme indispensable pour le vacciné lui-même. Est-ce vraiment un vaccin altruiste et donc obligatoire ? Pas sûr !
On peut très bien considéré qu’il est hautement préférable que les jeunes femmes acquièrent une immunité dite naturelle (par contact avec le virus sauvage) dans l’enfance et avant l’âge de procréer car cette immunité est durable. Par contraste, l’immunité vaccinale est transitoire et il faudra d’une part répéter les vaccinations et d’autre part vérifier son immunité sans jamais être sûr qu’au moment de procréer, cette jeune femme soit réellement et fortement immunisée.
On voit que la notion de vaccin altruiste doit être relativisée à propos de la rubéole. Certains esprits intelligents pourraient même considérer qu’il ne faut surtout pas vacciner les jeunes filles (et encore moins les bébés) afin de laisser circuler le virus car il n’est pas dangereux sauf pendant la grossesse. Le seul impératif serait (comme avant) de vérifier le moment venu et en accord avec le couple (ou la famille ou la jeune femme) si elle et immunisée. Cette sorte de choses simples devraient être enseignées à l’école au même titre que l’hygiène primaire.
En plus, il se trouve que ce vaccin anti-rubéole est administré à nos bébés sous forme de vaccin combiné avec celui contre les oreillons et celui contre la rougeole. Ces deux derniers peuvent donner lieu à nouveau à de longues discussions concernant leur caractère altruiste ou non. Tout dépend de l’expert et de son indépendance vis-à-vis de l’industrie du vaccin.
Il parait toutefois assez assuré que ceux qui défendent l’altruisme du vaccin contre les oreillons manqueront d’argument décisif.
Ce qui nous amène à une question critique : si on admet que certains vaccins sont réellement altruistes (ce que certains pourront contester), il faut évidemment les séparer des autres qui ne le sont pas et renoncer aux vaccins combinés dont les seringues contiennent plusieurs vaccins. Simplement au nom de la Liberté ! Et aussi pour d’autres et multiples raisons (doses totales d’aluminium injecté…) comme différemment expliqué à propos de la rubéole.
Si, pour des raisons techniques ou autres, cela s’avère impossible, il faut renoncer aux obligations sur la base de l’argument altruiste. Facile à comprendre !
Encore plus facile à comprendre si on se penche sur d’autres vaccins comme ceux contre la diphtérie et la polio. Nul ne saurait contester que ces deux maladies soient potentiellement contagieuses [en fait, ça dépend des circonstances ; j’expliquerai ça dans mon prochain livre].
Question (douloureuse) : les vaccins antidiphtérique et antipolio empêchent-ils la circulation des agents pathogènes correspondants ?
Réponse négative et sans équivoque ! Le polio injectable (contrairement à l’oral) et le diphtérique ne sont pas des vaccins altruistes !
Ils ne devraient donc pas être obligatoires si l’altruisme est la justification de l’obligation vaccinale.
En d’autres termes, si je choisis de ne pas recevoir l’aluminium des vaccins contenant les toxoides diphtérique et tétanique et préfère en toute liberté le risque de la maladie plutôt que le risque de l’aluminium, en quoi suis-je contraire à la solidarité altruiste ?
Au problème des vaccins combinés (qui mélangent des altruistes et des égoïstes), viennent s’ajouter une multitude de questions additionnelles concernant le caractère protecteur et communautaire des vaccins. Pour qu’une protection communautaire soit effective grâce à un vaccin, il faut que ce vaccin soit vraiment efficace (proche de 100%) et que cette immunité soit vraiment durable.
Aucun vaccin actuel ne répond à ces conditions indispensables ; ce qui explique (peut-être) une grande partie des déceptions répétées qui accablent la communauté vaccinaliste et qui veut y répondre de façon unilatérale : plus de vaccins, toujours plus de vaccins et aussi d’autres vaccins !
Il est urgent d’entamer une discussion approfondie de ces questions, précédée d’une véritable consultation de vrais experts vraiment indépendants !
En conclusion, et en espérant avoir été simple [pour certains vaccins, la discussion peut être plus pénible…], il est assez évident qu’on ne peut pas s’appuyer sur les notions de “vaccins altruistes, vaccins égoïstes” pour justifier une quelconque obligation vaccinale.
D’autres enjeux souterrains (encore un peu) sont à l’œuvre (par exemple l’introduction des vaccins OGM), sans l’ombre d’un doute…
Cet argumentaire altruiste est de la fausse “bonne conscience” typique de l’époque et de la médecine spectaculaire et marchande.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

239 Replies to “Vaccins altruistes, vaccins égoïstes : la fausse "bonne conscience" justifiant l'atteinte aux libertés !”

  1. Alors là, CMT s’est littéralement déchainée contre BG et Reliquet.
    Je cite (après j’arrête parce que ça ne sert à rien mais là, elle m’énerve sérieusement):
    “A BG et à Reliquet AIMSIB.org
    Vous avez un certain culot de venir ici faire tranquillement votre pub.
    Jean-Claude se fait un point d’honneur de ne rien censurer sur ce blog . A sa place j’aurais été moins tolérante, je pense.
    Vous faites de la pub pour des livres écrits par des anti-vaccinalistes, et je constate que le sérieux « scientifique » de l’AIMSB le S étant pour « scientifique » (cela fait toujours bien dans un sigle, cela donne de la crédibilité) ne va pas jusqu’à mettre en cause les fondements scientifiques de la naturopathie, de l’homéopathie, les compléments alimentaires et d’autres médecines parallèles plus ou moins loufoques. Je comprends, ce serait dommage de casser le commerce.”
    Elle admet aussi, que faute d’arguments “contre”, les vaccins obligatoires autres que ceux qu’elle a cité comme étant défavorables en terme de bénéfice-risque (hépatite B, méningocoque, pneumocoque et rappel coqueluche) sont donc recommandés par elle pour respecter le code de déontologie.
    C’est le conseil qu’elle donne aux parents s’interrogeant sur la pertinence des vaccins du calendrier vaccinal. Comme les sociétés savantes les recommandent et que je ne trouve rien allant contre dans la littérature scientifique, alors je les recommande sinon c’est une faute.
    Je comprend que dans sa pratique, elle soit “bloquée” par les recommandations et maintenant la loi.
    Mais Je pensais qu’en médecine préventive, il fallait plutôt se baser sur des arguments POUR et s’abstenir dans le cas contraire, j’ai dû rater quelque chose.
    Y a t’il des arguments POUR vacciner avec le DTP, le ROR?
    Je suis TRES déçue par cette personne que je trouve presque arrogante et totalement à côté de la plaque (un poile parano même)
    Quand je vois la loi qui vient de passer et qu’elle traite l’AIMSIB d’organisation obscurantiste, je me dis qu’on est vraiment mal barrée…

      1. Non, en enfer! le purgatoire est le passage obligé pour tout le monde …..

    1. Pour être tout à fait honnête, sans être aussi brutal que cmt, il y a pas mal de médecines alternatives à l aimsib que je considère également très très éloignée de la science.
      J avais déjà fait cette réflexion que la bienveillance ne pouvait de mon point de vue faire passer toutes les théories les moins scientifiques. La frontière n est pas évident à placer mais la mienne est assez différente de celle de pas mal de monde de l aimsib. Mais bon, si on ne reste qu’ avec les gens qui pensent exactement comme soi, on finit bien seul. Et si c est valorisant pour l ego d avoir raison tout seul, ca ne fait rien avancer !
      En ce sens je suis admiratif (et parfois pas du tout d accord) avec l amiral qui surfe avec équilibre sur cette frontière.

      1. La science ne répond pas à toutes les questions médicales du quotidien…
        Et le docteur, lui, il doit répondre à des questions toutes les 15 minutes environ…

      2. @Akira
        CMT a le droit de critiquer l’homéopathie et toutes les médecines “alternatives” de la Terre.
        J’avoue ne pas forcément adhérer à toutes ces idées de médecine naturelle mais je suis devenue beaucoup plus tolérante vis-à-vis de tout cela.
        Il y a probablement du business la-dedans mais avec la médecine allopathique, c’est pareil en pire.
        Ce qui me pose problème, c’est sa manie de voir des antivaccinalistes et des obscurantistes partout dès lors que l’on parle de choses qui n’ont pas été validées par la science ou que l’on ne pense pas comme elle; elle a vraiment un gros manque d’humilité, le premier et le pire défaut du médecin de base.
        Sa façon de traiter Reliquet et BG et de discréditer l’AIMSIB alors même qu’elle n’y connait rien et que nous avons des idées communes est pour moi INADMISSIBLE. Si elle n’est pas capable de discerner dans leurs propos un minimum d’honnêteté intelectuelle, c’est qu’elle est totalement dépourvue d’intuition (un autre gros défaut du médecin de base, l’intuition est essentielle).
        Et ses conclusions sur les vaccins qu’elle recommande sont complètement aux antipodes des principes d’Hippocrate et même en contradiction avec son propre travail! En gros, comme on vaccine tout le monde et qu’on n’a pas la preuve que c’est mauvais pour les petits n’enfants (hormis hépatite B, méningite et pneumocoque), alors allons-y mais en mentionnant quand même que ça ne sert probablement pas à grand chose.
        Docteur du 16 dit la même chose: attention, je remet en question la politique vaccinale mais je vaccine, ne vous inquiétez pas! Je ne suis pas contre les vaccins!
        Je suis sur le cul!
        Donc, les vaccins ne servent pas à grand chose (en dehors peut-être des groupes à risque ou dans certains pays, point d’interrogation), ils sont insuffisamment testés pour que l’on puisse affirmer leur innocuité (un problème quand même de taille quand l’on cible des populations saines et par millions!) mais on vaccine parce que faut pas trop s’opposer aux vaccins sous peine d’être mal vu et traité de charlatan.
        Alors, oui, CMT a fait un travail remarquable sur les vaccins et je l’en remercie.
        Pour le reste, il faudra repasser.
        Et je pensais que par les temps qui courent, il était plus qu’urgent de se serrer les coudes. tant pis!

          1. Claudina MICHAL-TEITELBAUM… serait un homme ?
            Oooooooohhhh, on perd décidément toutes ses certitudes en fréquentant votre blog, bon Dr MdeL :-/
            J’ai peueueueuerrrrr ! ….

          2. on peut pas laisser Françoise souffrir comme ça
            “Madame Claudina Michal Teitelbaum est un médecin spécialisée en Médecine Générale. Elle consulte à College Léon Comas, en Auvergne Rhône Alpes, département Ain, ville de Villars les Dombes, au Rue du College”

          3. Isabelle a bien été surprise quand elle a vu un barbu sous le pseudo d’Akira entrer dans son cabinet de consultation 🙂

          4. Ah, phil, vous me faites peur, vous aussi… surtout quand vous parlez de genre !
            un médecin OU unE médecin ?
            Vous ne m’éclairez pas du tout, je reste dans le flou le plus entretenu.

        1. J’ai un jour posé la question à docdu16. Quels vaccins utilisez vous sur les enfants ? Il m’a répondu le pentavalent.
          Je l’ai dit à plusieurs reprises sur son blog : vous criez haut et fort contre certains abus de l’industrie pharmaceutique mais vous vous acharnez 1000 fois plus fort sur tout ce qui pourrait contribuer à éviter de recourir trop souvent aux produits de cette industrie. C’est la même chose avec Marc Girard qui affirme que prendre des granules homéopathique c’est la médicalisation de la santé au même titre que de consommer des antibiotiques. Pour CMT prendre de l’acérola en comprimé c’est de la médicalisation …(soit dit en passant, elle ne s’est toujours pas excusée de m’avoir attribué des propos qui étaient ceux d’un autre …)
          Vous dites qu’elle n’a pas d’intuition. Si vous avez lu mon dernier commentaire j’explique pourquoi :
          “Il est vrai qu’à l’inverse, ceux dont le cerveau gauche domine largement le cerveau droit n’ont pas de problèmes de lecture et d’écriture mais leur créativité est plus limitée car elle est produite au niveau du cerveau droit. Alors ils cherchent à créer par les mots et ils touchent ainsi rapidement leurs limites.”
          En fait ils sont tous les 3 aux limites de leur logique et de leur engagement, de même que l’industrie pharmaceutique et pour moi c’est la raison profonde de ce qui se produit aujourd’hui.
          Pour ma part, je ne m’arrête plus à l’homéopathie, je regarde au delà : la matière ne se limite pas à ses dimensions chimiques, biochimiques et biologiques. Elle a aussi, et d’abord, une dimension vibratoire avec stockage et transmissions d’informations sous forme vibratoire. L’industrie pharmaceutique refuse cette dimension et veut enfermer la VIE dans des limites étriquées, d’où des médicaments aux effets redoutables (Vioxx, Dépakine …) alors qu’il serait possible de faire autrement, y compris pour contrôler les pathogènes. Une telle révolution est possible mais Big Pharma ne le veut pas.
          A titre d’exemple, le titre de l’ouvrage de Marc Henry prof de Physique Chimie à l’université de Strasbourg “L’eau et la physique quantique Vers une révolution de la médecine”. Luc Montagnier travaille dans le même sens.

          1. Bernard.. Je vous rejoins totalement ..la pratique d’autres médecines que celle officielle provoque souvent ironie, déni, voire violence.. Or , un vrai scientifique est d’abord quelqu’un qui observe des faits , puis peut être chercher une explication, qu’il ne trouve pas toujours.. En Occident , on a du mal à accepter de ne pas comprendre .. Quoique , ça commence à changer , l’acupuncture, l’hypnose, la méditation entrent à l’hôpital…. Mais c’est difficile d’aller plus loin pour nous occidentaux. Perso, avant j’étais pareille mais j’ai voyagé , j’ai vu des choses , des gens , des faits que je ne peux expliquer – en tous cas par la science occidentale … Ce n’est pas parce que l’on ne comprends pas ( pas encore ) que les faits n’existent pas … Les occidentaux , nous avons le cerveau un peu étriqué .. Comment expliquer à un esprit tellement cartésien, que des chamans pratiquent de la médecine énergétique? Comment puis je expliquer que , lorsque je suis allée au Brésil dans un lieu où viennent les chamans, à un endroit précis de la forêt , j’ai ressenti une émotion énorme , quelque chose .. inexplicable si l’on raisonne en termes de matériel , physique… au lieu de résonner …..Une anecdote : j’ai rencontré il y a quelques années, un homme qui a failli mourir d’une embolie pulmonaire en montagne,en Colombie, il a été sauvé par les Indiens Kogis , l’histoire serait trop longue à raconter mais certains d’entre sont venus en France, je l’ai vus et écoutés ‘: ils ont d’ailleurs beaucoup d’humour , ils ont des connaissances qui dépassent les notres, quand on leur a parlé d’homéopathie, ils ont répondu : oui , c’est un bon début mais vous êtes encore loin d’avoir tout compris… Dans leur tribu, les enfants désignés pour devenir chamans, vivent dans le noir d’une grotte jusqu’à leur 18 ans.. 1/ ils ne perdent pas la vue (alors qu’ils n’ont jamais vu la lumière ) 2/ en sortant ils ont la Connaissance .. de tout , sont capables de décrire les étoiles, les arbres;, de soigner …nous , évidement ça nous dépasse… Lire les indiens Kogis et Eric Jullien.. c’est fascinant
            Bref se limiter à nos connaissances occidentales , c’est perdre beaucoup… Il y a plein de choses que je ne comprends pas ( mais peut être un jour ou dans une autre vie ) , ça ne veut pas dire que cela n’existe pas.. Il faut accepter de ne pas tout comprendre et au final de ne rien savoir…
            Je pense que l’on manque en fait , d’humilité nous les occidentaux,.

          2. Merci Isabelle,
            Oui votre point de vue est aussi le mien. La démarche scientifique c’est d’abord observer et expérimenter ce qui n’a rien à voir avec lire PubMed comme une bible où se trouverait rien que la vérité, toute la vérité.

    2. Le seul truc que j’ai critiqué chez Guennebaud, c’est le fait qu’il ait présenté les préconisations de la SFSP comme une “alternative” intéressante aux préconisations du rapport Fischer.
      Je n’ai rien dit d’autre sur notre ami Guennebaud … moi aussi je suis choqué par les propos de CMT contre l’AIMSIB.
      L’ennemi est parfaitement identifié : C’est cette loi, c’est Agnès Buzyn et Olivier Véran.
      On va tous devoir reprendre nos esprits …

      1. Il faut vraiment arrêter le délire :
        “Cette idée reste la pierre angulaire de l’internationale anti-vaccinaliste comme le montrent les commentaires ci-dessus de BG, de Serge Rader et de Vincent Reliquet.à suivre”
        Selon CMT il existe donc une INTERNATIONALE ANTI-VACCINALISTE ???
        Je parle très souvent de Marc Girard. Il y a un sens très précis derrière le mot “antivaccinaliste”. Il s’agit pour lui de se moquer de gens qui sont incompétents, pusillanime et qui ne veulent SURTOUT PAS passer pour des antivaccinalistes. C’est expliqué dans son article “libérer la contestation ou conforter l’aliénation” :
        => “Parti d’une réflexion sur l’inefficacité des luttes sociales depuis au moins 30 ans, l’auteur dénonce le parti-pris de modération qui a prévalu chez les militants de tous bords une fois effondré l’espoir du grand soir : « pour convaincre, pensait-on, il fallait se montrer raisonnable ». Or, c’est le type même de constat qui nourrit le point de vue critique de beaucoup d’analyses publiées sur mon site. Pour ne prendre, parmi bien d’autres, que cet exemple d’une brûlante actualité, il est certain que l’échec cinglant du REVAHB dans la judiciarisation de la vaccination contre l’hépatite B s’inscrit dans la logique du point de vue « raisonnable » auquel se sont farouchement cramponnés les responsables de l’association depuis le tout début : surtout, NE PAS passer pour des anti-vaccinalistes [1]. La démonstration s’étend à la plupart des associations de patients ou de victimes, prêtes à toutes les compromissions en vue de se faire accepter comme interlocuteurs crédibles par les autorités sanitaires, dans la logique d’une « démocratie sanitaire » conçue à seule fin d’embobiner les jobards.”
        CMT pense qu’on a le droit de dire tout et n’importe quoi sur les “antivaccinalistes”… Je retrouve dans ses propos la même connotation MORALE autour de ce mot (que l’on retrouve chez Véran ou Buzyn ou Dupagne), que je ne retrouve pas chez Marc Girard.
        Être POUR ou CONTRE LES vaccins (comme si LES vaccins était un ensemble indivisible) n’a rien à voir avec une quelconque moralité.

  2. Créer le monde que nous voulons est bien plus subtil, mais plus puissant,
    que détruire celui dont nous ne voulons plus.
    Marianne Williamson

  3. @Françoise
    JE vous comprends et je suis perplexe. Je vous suis sur certains point mais je ne le puis sur d’autres. Ainsi sur soral (que je ne connais que de nom, entendu ci ou là) il me semble qu’il ait une mauvaise réputation. Donc ne pas partager ce n’est pas un soucis. De plus si c’est juste son discours, fondamentalement, on s’en moque de ce qu’il pense, on s’en moque qu’il soit contre. Même si sylvie vartan (toujours vivante je crois) était contre, on s’en contre ficherait de la même façon. De la même manière qu’on se fiche comme de l’an 40 que cymes ou le professeur zinzin soit pour.
    Ce que l’on cherche c’est une étude sérieuse adaptée à 800 000, 1 600 000 ou 2 400 000 injections annuelles (suivant s’il faut aussi un rappel ou 2 rappels). Une étude qui permette de trouver, les cas graves pour une fréquence de 1 pour 100 000 ou moins. Je veux que cette étude se fasse sur les nourrissons puisqu’ils sont la cible de l’étude. Je ne veux pas que l’étude se fasse contre un faux placebo ou les produits toxiques se trouvent dans les 2 groupes. Je ne veux pas que les résultats de cette études sortent des critères secondaires merdiques comme la séroconversion, mais bien la morbi-mortalité, puisque c’est cela qu’on nous vend à coup de peur et je n’accepte pas les sous-groupes pour montrer que le produit fonctionne, on regarde juste groupe entier sans écarter aucun cas, pour aucune raison. Et je ne veux AUCUN critère de sélection autre que le sexe et l’age et le hasard pour équilibrer les groupes car la vaccination se fait comme à l’abattoir, tout le monde sans distinction. Je veux également que l’on écarte définitivement, avec une étude sérieuse, la possibilité que certains syndromes de bébé secoué et certaines morts subites du nourrisson puisse venir de l’acte vaccinal (400 par ans sans que l’on sache, sauf que cela arrive aux age des vaccins).
    Et je veux que ces études soient publiques, la totalité de la publication, avec la totalité des données individuelles (anonymisée), avec la totalité des patients de l’étude disponible AVANT l’étude même et un suivi de CHAQUE patient avec son numéro individuel, pour toutes les données.
    TOUT le reste est juste foutaise. A chaque fois qu’un crétin parle de vaccin, on devrait lui sortir ce discours, l’imprimer pour le distribuer. A chaque fois qu’un politique parle d’obligation, on doit lui demander inlassablement des données, à chaque fois qu’un branquignol maître de conf en médecine vient nous faire sa petite propagande on doit lui ânonner cela jusqu’à ce qu’il parte ou s’engage à demander cette étude. On veut de la science et juste de la science. Que l’interne des urgences se plante lorsqu’il est devant un cas grave (même si c’est mon gamin) que dans l’urgence imminente du danger mortelle, il prenne une mauvaise décision (à l’issue fatale), je serais triste, mais pas haineux ni revendicatif. Par contre si cette décision a été prise parce qu’il est nul et toujours en poste malgré des erreurs à répétition, ou que cette décision a été prise parce qu’il avait autre chose de plus urgent à faire et à du faire un choix en étant seul, ou que la décision a été prise sans urgence et qu’il aurait pu prendre son temps et réfléchir plus (dans le doute demander un autre avis), là je serais haineux. Parce qu’on ne peut pas demander l’impossible, mais que l’obligation de moyens soit au moins respectée. ET que les études “scientifiques” soient de la science et pas juste de la merde commerciale. Qu’ils aillent se faire mettre avec ce serait pas éthique. Parce que c’est éthique d’injecter des trucs mal tester ?
    Pour le reste de votre plainte, je suis plus que perplexe, refuser à la maman qui donne du E171 à son enfant (peut être sans le savoir) le droit de ne pas vouloir de vaccin est un peu fort de café. Et celles qui ne donne pas 5 fruits et légume par jour ? et celles qui le laisse marcher dans la rue aux gaz d’échappement des voitures ? celles qui ne font pas suivre un régime méditerranéen elles ont le droit ou pas ?
    Sur le cas de Wakefield, je vous trouve injuste. En fait vous avez été contaminé par la propagande provax. Le fait est que ce qu’a fait wakefield n’est pas une ‘étude’ au sens propre du terme, mais une publication. La science c’est : une observation -> une conjecture (théorie) -> DES expériences (reproductibles) qui valident ou invalident la théorie. Ainsi le ‘cas’ wakefield est que ce qu’il a fait (il n’y a rien de non éthique, il a gagné son procès sur ce point, merci de ne pas dénigrer gratuitement) est une observation. Sur les X patients qui ont un trouble intestinal suite au vaccin ROR, dégénère en autisme. le trouble intestinal est, de mémoire, un effet secondaire décrit du ROR. On commence à montrer qu’il y a un lien direct entre le biote intestinal et les neurones du cerveau (à tel point qu’il se prépare un test à partir de l’estomac/intestin -j’sais plus trop- pour dépister Alzheimer, car le lien intestin/estomac et cerveau ‘serait’ établit. DONC la CONJECTURE wakefield est toujours ouverte. Il n’y a pas eu _d-expérience_ pour montrer qu’il n’y a aucun lien entre ROR et autisme (régressif sans pathologie associée). Lorsqu’il a sorti son papier, il s’est fait descendre (on ne touche ni au vaccin ni aux ogm – pour le reste des médocs on s’en cogne, on en sortira un autre). Suite à cette curie médiatique (la même que pour benveniste ou séralini ou bourguignon ou de nombreux autres) il a été contacté par un mec qui a travaillé au CDC et qui affirme que des données sur le ROR ont été manipulées pour masquer un signal d’autisme régressif sans pathologie associé en sortant la moitié des enfants du groupe et en décalant les classes d’ages. Il n’avait pas le droit de divulguer la chose (mais à fournit les documents) et risque de la prison s’il témoigne SAUF devant une commission sénatoriale qui n’a bien évidemment jamais eu lieu. Julie L. Gerberding qui était la directrice du cdc pendant ce (ou pas, selon) ‘scandale’ est passé directrice de la branche vaccin chez merck.. le hasard coïncident, comme l’autisme après le vaccin ce qui est signe non ?
    Ce que le film vaxxxed propose, c’est juste une suite de témoignage : mon enfant allait bien et après le vaccin il a régressé vers l’autisme. Ce n’est pas une étude, c’est une Observation (la phase 1 de la science), il y a des centaines et des centaines (milliers ?) de cas. Parti de 1 cas d’autisme sur 5000 naissance aux us dans les années 70, nous arrivons à 1 cas sur 45 aujourd’hui. Que l’on élargisse un peu les critères ok, mais une multiplication par plus de 110 ne peut en aucun cas venir de l’élargissement des critères et exclu de facto la piste génétique. les chiffres que sort vaxXxed est si on vaccin au ROR avant 18 mois on a 8 fois plus de chance de faire un autisme régressif sans pathologies associés (que juste Rougolle, ou après 18 mois). Il serait si simple de laisser quelques chercheurs indépendants de lancer quelques requêtes sql sur les bases de données (je veux bien l construire cette requête, gratuitement et anonymement pour n’en tirer aucun bénéfice personnel) et voir si c’est le cas ou pas. C’est putain de simple, on prend au hasard 10 000 000 de bébés de 5 ans. on discrimine ceux qui ont eu ROR avant 18 mois et on regarde le % d’autisme régressifs dans pathologie associées et on recherche le même truc pour ceux qui ont eu le ROR après 18 mois ou juste le R(ougeole). Ensuite on bouge un peu les curseur 16 mois, 24 mois. et on tire plusieurs échantillons au hasard de 10 000 000. on fait même un étude contre pas de vaccin du tout. une fois que l’on a ces chiffres…. discutons, TOUS LE RESTE n’est que conneries inutiles et pertes de temps, de l’enfumage qui ne vaut même pas d’être écouté en épluchant des légumes.
    Sur bayer. OUI je crois qu’il faut rappeler que cette société, numéro 1 en europe (et bientôt mondial) à construit son succès sur les cobayes gratuits pendant la guerre et la politique très lâche sur le respect de la vie humaine dans la recherche dans ses zones de recherche. Elle aurait du être démantelée, les savants emprisonnées et interdit d’exercer une activité de recherche, les familles dirigeantes spoliées de leurs bien et les résultats des recherches élevés dans le domaine public mondial.
    Si bayer rachète monsanto aujourd’hui, il y a fort à parier que cela va faire tomber à l’eau toutes les casseroles monsato qui seront greenwashé par bayer, tous les scandales, tous les procés, toutes les procédures et toutes les indemnisations. Comment tout changer pour que rien ne change, avec tout plein de gens de chez monstanto qui seront maintenant chez bayer.

    1. Alain Soral je l’ai vu et entendu chez Pivot ou Polac dans les années 80 ! On pouvait le considérer alors comme un lanceur d’alertes anti-sytème plutôt érudit, sincère et clairvoyant ! Sa sœur, comédienne, parlait de son frère de manière dithyrambique, expliquait son parcours et puis … Il a dérapé, dérivé … Elle est devenue blackliste depuis !
      Nous redoutons tous le dérapage mais pas vos propos étayés et éclairants vous l’ai déjà dit !

    2. Comment ça, se foutre de Sylvie Vartan ?
      Je ne suis pas sûr, non plus, qu’il faille “ânonner” , répéter inlassablement serait plus à propos.
      Mais quand même Sylvie Vartan ! En plus, se “futuere” Sylvie Vartan sous-entend que nous aurions quelque désir. Non pas Sylvie Vartan !
      Et encore ce “foutaise” , décidément R2V2, quoique le reste de votre demande me paraisse respectable, votre colère tourne à l’obsessionnel. Ainsi devraient-ils – les incompétents en médecine – aller “se faire mettre” , sachez que, statistiquement, une part non négligeable d’entre eux l’accepterait bien volontiers.
      Pour le reste, votre demande de science, que l’on partage, semble oublier qu’elle ne peut se faire que par l’humain, et comme l’humain est imparfait… Donc, pas de science sans humain, mais aussi, pas de science sans humanité, sans bienveillance diraient d’autres. Ne serait-ce pas plus juste ?
      Dernière chose, dans les affaires marchandes il n’est pas question de morale mais, et uniquement, d’argent. Mosanto, domaine agricole, ouvre à Bayer, domaine pharmaceutique, le marché dont il était exclu ; et quand on rachète une entreprise on rachète son actif et son passif, ses dettes, ses biens, ses procès, gagnants et perdants, mais surtout son domaine d’activité. Si cela coûte un peu d’argent, ce n’est rien au regard de celui que l’on espère gagner demain. Et si l’on perd le marché glyphosate, qu’est-ce à côté du marché agricole qui reste encore à polluer ? C’est de l’investissement !
      Les affaires marchandes ne sont pas un jeu pour les enfants et les moralistes, c’est de guerre dont il s’agit !
      Santé et forêt (silva) méditerranéennes

    3. @ Herve_02
      Je savais que je risquais d’être mal comprise…. et merci pour votre post… qui me donne (peut-être) l’occasion de rectifier un peu…. partiellement, je me risque à développer quelques bricoles….
      Je voudrais, comme vous, et comme beaucoup d’entre nous, de la science et du dépouillement réel et honnête de données, car je partage votre avis : nous en avons parfaitement les moyens ! Pas de la manipulation ! Ni dans les données, ni dans la communication ! NI d’un côté, NI de l’autre !
      Et puis….
      Très mal comprise ici …. Je respecte totalement la jeune maman anti-vax de dimanche dernier et ne dénie (de quel droit?) le droit d’être opposé (et faire ou non vacciner ses enfants) à la vaccination à personne…. J’ai juste dit qu’elle me “bouleversait”… d’une vision si partielle de la santé, d’un combat avec une prise de conscience sur un point si isolément, que j’assimile à de l’incohérence. Je n’ai pas parlé non plus QUE d’E171, mais de tout, de tout le reste hors vaccination, en fait… Merci pour cette jolie expression ‘fort de café’ que j’aime tout particulièrement aussi, mais ici, elle est inutile : je ne refuse aucun droit à personne (d’ailleurs, je suis étonnée d’avoir, à ce point-là, paru me poser en censeur?!! et j’en suis sincèrement désolée), mais je suis juste abattue. Je n’aurais sans doute pas dû la citer, mais pour remettre les choses en perspective : je l’ai mentionnée aussi dans le contexte d’une réponse à Aubépine (laquelle disait, en très gros : osons imaginer que l’hygiène de vie compensera les effets délétères de ce que l’on nous impose).
      Je me bats aussi contre Bayer, bien sûr ! Je partage votre avis : il eût fallu punir sans appel Bayer, à hauteur de ce que méritait sa compromission, dès la fin de la dernière guerre… sauf que cela n’a jamais été fait et que l’entreprise a évolué avec le monde qui l’entourait, depuis toutes ces décennies. Du coup, qu’on me ressorte aujourd’hui ce passé monstrueux de 1940 pour s’assurer de ma condamnation… alors que, dans le même temps, l’actualité de Bayer est déjà, de toutes façons, tellement suffisamment scandaleuse et “incriminante” pour l’entreprise… je dis que cela me dérange profondément parce que je le vis (très fort) comme une tentative de manipulation ! Je ne supporte pas… et encore moins, je crois, quand je ressens la manipulation dans MON camp.
      Pour Wakefield… je ne crois pas être très facile à “contaminer” par la propagande pro-vaccination, vous savez. J’ai lu l’article (enfin, ce que j’ai pu… parce qu’il est marqué en gros et rouge ‘retracted’ et comme je ne connais pas tout le vocabulaire ad hoc… deviner les mots cachés était un peu difficile, techniquement), mais je n’ai pas été séduite. Dénigrer gratuitement… j’essaie d’éviter cela, mais peut-être que j’échoue ; je mets toujours un ? après manque d’éthique. Je devrais éviter de lier les travaux sci. de Wakefield et le film, qui donne des témoignages. Ca, vous me le faites percevoir : il est vrai que là aussi, C’EST, oui, de l’amalgame de ma part. Certains acteurs d’association sur l’autisme ont des mots très durs et sur Vaxxed et sur Wakefield et sur le traitement de l’information qui est fait dans le film. Sont-ils atteints du syndrome de Stockolm ? J’en doute assez…
      Au fond, j’ai peut-être été mal comprise sur la chose le plus essentielle : ce n’est pas tant que j’en ai ras-le-bol (je gère ; je suis résistante ; et peu importe mon état de saturation… forcément personnel et passager) ; je ne pense pas juger les gens non plus (ni la jeune mère anti-vaccination ni les autres), en tous cas, j’essaie d’éviter….
      …. mais c’est plutôt que je trouve, dans cette panique généralisée et dans ce stress compréhensible, que beaucoup d’entre nous perdons le nord et le sang-froid ; les stratégies tombent à l’eau ; la rigueur se perd ; l’émotionnel l’emporte ; ça part dans tous les sens et dans les pires exagérations. Et cela me semble très très très contre-productif, -toujours!-, et risqué -très!-, pour l’avancement de la cause que nous défendons en commun… !
      Pour utiliser une image qui, j’espère sincèrement, pourra se comprendre sans blesser qui que ce soit : si nous gagnons quelque avancée un jour, ce sera en exigeant et obtenant posément de la bonne science telle que vous la réclamez (et moi et beaucoup d’autres avec vous), mais (c’est une appréciation seulement personnelle, c’est sûr, mais j’y crois fort) le ashtag #genocide (c’est seulement une image, je le redis!) n’y aura certainement pas aidé… bien au contraire !
      Merci Hervé_02 pour votre réponse posée et détaillée, et même si nous ne sommes pas d’accord sur tout, et même si vous me trouvez injuste, merci pour votre bienveillance…. Pour vous lire avec intérêt, depuis un bout de temps, je sais quand même que nous avons, évidemment, les même objectif et demande, malgré quelques différences, dans ce que nous comprenons, chacun, à l’instant T.

  4. @ Minoque,
    Vous avez aussi vécu votre “lot” de difficultés …
    Je me permets de vous embrasser,
    ainsi que Françoise (mon message est parti plus vite que prévu!)

  5. décidément! …. Hors sujet …pardon!
    Si JÉSUS naissait de nos jours …
    Cela donnerait la «Une» suivante dans tous les journaux télévisés :
    Hier le 24 décembre, un «nouveau-né» a été trouvé dans une étable. La police s’est rendue immédiatement sur les liBonne eux et a fait appel au SAMU.
    Un charpentier et une mineure (vraisemblablement la mère) ont été placés en garde à vue.
    Ce matin très tôt, les autorités ont été avisées par un citoyen de la banlieue de Bethléem, qu’une famille de S.D.F s’était installée dans son étable.
    À son arrivée sur les lieux, la police a découvert un nouveau-né enveloppé dans des morceaux de tissu sans précaution d’hygiène et dormant sur une litière de paille.
    Le charpentier, identifié plus tard, Joseph (de Nazareth), s’est opposé à ce que les autorités emmènent l’enfant afin de le mettre en lieu sûr.
    Il était aidé de plusieurs bergers, ainsi que de trois étrangers sans papiers.
    Ces trois étrangers, se présentant comme mages, ont été arrêtés. Ils sont passibles de reconstitution de secte dissoute.
    Le ministère de l’Intérieur s’interroge sur l’origine de ces trois hommes probablement en route vers Calais.
    Le préfet a confirmé qu’ils n’avaient pas de papiers d’identité mais qu’ils détenaient de l’or ainsi que des produits suspects et illicites.
    Ils prétendent que Dieu leur a dit de ne pas répondre aux questions…
    Les produits suspects ont été envoyés en laboratoire pour analyse.
    Le lieu où le nouveau-né se trouve actuellement n’a pas été communiqué.
    D’après le service social en charge de l’affaire, le père avoisinerait la cinquantaine tandis que la mère n’est certainement pas majeure.
    On vérifie pour le moment la relation entre les deux. Mais à défaut de soupçon de pédophilie, le détournement de mineure est très suspecté…
    La mère se trouve pour l’instant à l’hôpital universitaire de Bethléem pour des examens médicaux et psychiatriques.
    Elle prétend être encore vierge et affirme que le bébé vient de Dieu. Si son état mental le permet, elle sera mise en examen pour non-assistance à personne en danger.
    La consommation de stupéfiants, probablement amenés par les trois étrangers, doit sans doute être prise en compte dans cette affaire.
    Des prélèvements et des prises de sang ont d’ailleurs été faits en vue de retrouver les empreintes d’ADN nécessaires à l’enquête.
    Aux dernières nouvelles, on apprend que les bergers présents sur les lieux affirment avoir vu un grand homme, tout de blanc vêtu, qui leur a ordonné de se rendre à l’étable, avant de s’envoler mystérieusement.
    Aucune hypothèse n’est écartée, comme celle d’embarquement à bord d’un OVNI qui n’est pas à exclure…
    L’opposition s’est indignée que le gouvernement ne mettent pas en place les moyens de protection suffisante pour éviter que n’importe quel OVNI puisse survoler notre espace aérien. Ils demandent une enquête parlementaire.
    Les verts rappellent que faire un feu de bois dans une étable est source de pollution…
    Le parti de la Marine dénonce l’absence de contrôles aux frontières, qui permettent aux étrangers de venir accoucher en France pour bénéficier des allocations familiales.
    L’extrême gauche dénonce ce capitalisme sauvage qui augmente les loyers et empêche les familles modestes d’avoir un logement décent.
    Le président déclare que, depuis son élection, le gouvernement a ouvert de nombreuses nouvelles places d’accueil pour éviter de laisser des familles à la rue alors que son prédécesseur en avait supprimées.
    Une cellule de crise a été installée sous la direction du préfet Hérode, l’autorité craignant un complot dont les rumeurs avaient persisté ces derniers temps.
    On pourra également suivre les images en direct sur BFM télé…
    et à 17h30 « C dans l’air » organisera un débat sur le thème « peut-on encore accoucher dans une étable de nos jours ? » en présence de plusieurs invités : notre confrère de libération auteur d’une enquête sur “la rue pour toute vie “, d’un sociologue enseignant à l’Institut d’Etude Politique, spécialiste de la précarité sociale , de l’écrivain Hugo Victor qui a écrit “les Misérables” et de M. Pilate Ponce, représentant le gouvernement.
    “Une” dernière :
    > Pour conclure, après examen médical, la fille mineure ayant effectivement été reconnue vierge, le couple a été placé en garde à vue pour rapt d’enfant…..!!!

    1. Excellent !
      Bravo !
      Merci !
      Si Napoléon 4 et les autres bonapartistes lisaient ça ils apprécieraient, mais dns les palais de l république on a autre chose à faire !

      1. @ Aubépine
        Magnifique ! Merci de ce beau partage ! C’est le moment de relativiser, de se modérer, d’éviter l’emportement, de garder son sang-froid… De suivre les conseils de Françoise qui a raison de s’indigner de trop d’indignation, d’agitation, de discernement qui se fait la malle quand trop de pression et toussa pour faire entendre notre point de vue…
        Merci Françoise moi ça me fait du bien de vous lire !

    2. Génial. Une satire en 2 pages de notre société normative et technolâtre, satire qui est plus percutante que 15 essais de philosophes. J’ai commencé à faire circuler. Merci.

      1. Une “société normative et technolâtre” ?
        Bon Dieu, on avait des poètes à l’AIMSIB !
        Maintenant des situationnistes !
        Êtes-vous membre de l’AIMSIB ?
        Venez, on a besoin de vous !

    3. Excellent !
      Le nouveau né a t’il été vacciné en urgence ?
      Oooops

      1. La nature était maîtresse, on la respectait, la vénérait.
        Aujourd’hui, l’homme veut tout contrôler, mais il n’aura pas le dernier mot …
        Une force suprême veille et nous rappelle à l’ordre!
        Mais pour qui se prend-on ?

  6. @Aubépine
    Merci infiniment Aubépine ! Vous êtes mon rayon de soleil avec ces quelques mots ” et puis osons imaginer qu’une bonne hygiène de vie aide à se défendre et tend à compenser les effets négatifs de tout ce qu’on veut nous imposer …” ; ça devient bien rare, hein ?!?…. Il fait froid dans mon coin -du Sud pourtant-, dans mes lectures -positives pourtant- et, pire … dans mes fréquentations -très sélectives-, pourtant !
    Osons imaginer!!! Oui, j’ose avec vous, j’en meurs d’envie!!!
    D’abord : pour rester conforme à la décision que j’ai prise, il y a quelques années d’être positive et optimiste, malgré l’adversité…. C’est plus efficace, pour vivre et pour lutter avec persévérance.
    Et puis aussi…. Moi qui n’ai pas été allaitée (pour des raisons un peu tristes mais bien justifiées), qui ai subi plein de vaccins sans aucune réflexion (des parents juste « normaux » : confiants dans leurs médecins), qui ai fini par avoir de réels déboires, au lendemain d’un rappel supplémentaire de vaccination DTP (qu’a posteriori, je juge aujourd’hui facultatif, liée aux risques plus ou moins réels que représentait un micro-accident, alors que j’étais à jour de vax tetanos, mais moi aussi “normale” et confiante)… moi qui me suis méticuleusement auto-intoxiquée, comme une grande, me shootant quotidiennement d’un cocktail lactose-caséine et gluten (auxquels j’étais intolérante, mais non diagnostiquée) pendant des lustres, moi qui donc ai traversé tout ça de manière persistante, avec mes 1001 fragilités, je me sens étonnamment vivante et moyennant quelque attention à mes mode et hygiène de vie, même plutôt en bonne forme…. (au point que je n’ai toujours pas remplacé mon ex-médecin traitant, rendez-vous compte…)…. pas sûre que cela dure, c’est vrai, mais j’ose y croire, avec et grâce à des personnes telles que vous !
    Je trouve que l’ambiance générale est si morne, en ce moment… Je sature tellement !
    Je ne supporte plus de me faire traiter d’anti-vax, moi qui suis la raison et la modération personnifiées, moi qui ai besoin de mille et un éléments, avant de prendre une position raisonnable et en général très pondérée.
    Mais il y a presque pire : ce qui me bouleverse le plus, en ces temps-ci, c’est que dans le « camp » des gens qui se questionnent et réfléchissent sincèrement et activement (?) ou devraient avoir les moyens de le faire correctement… dans « mon » camp, donc, je trouve tant (et tant) à redire, aussi… !!!
    Je ne supporte plus qu’on me parle encore et encore de ‘génération sacrifiée’ à cause de l’obligation vaccinale !
    Eh, oh, les gens… sans obligation, la couverture vaccinale est déjà très élevée : la plupart des parents font vacciner leurs enfants !!! Les parents en ont le droit… la liberté, ça marche dans les deux sens, n’est-ce-pas ? Et bien : la plupart usent de cette liberté actuelle et font vacciner. On peut le déplorer (?), mais c’est ainsi. Hier, une collègue me confiait qu’à regret, elle allait faire le ROR à son garçon ainé (10 ans). Aucun cas de maladies, dans les différentes écoles qu’il a fréquentées jusque là… La médecin (homéopathe) a fini par lui conseiller ladite vaccination. Donc, on fait quoi, pour les garçons qui atteignant l’âge plus ou moins adulte n’auront pas contracté les oreillons? On va les vacciner… sans doute…?!
    Je déplore que mes ami.e.s FB me partagent le film Vaxxed en provenance directe d’un site où Hitler (sous son plus beau profil) et des baraques d’un camp de concentration illustrent le bandeau de la page d’accueil. Je ne partagerai jamais ! Et je me retrouve à lutter contre ce genre de partages compromettant, venus d’amis sincères, de gens que j’estime au plus haut point, mais qui ont perdu quelques repères et ces lignes rouges, que je trouve (suis-je vraiment trop exigeante ?) vraiment infranchissables ! Je ne veux, ni maintenant ni jamais, partager non plus quelque avis que ce soit d’A.Soral sur les vaccins ; je m’emploie à l’ignorer et ne ferai jamais alliance avec une personne qui incarne à peu près l’exact opposé de tout ce en quoi je crois et qui me porte. A mon sens, ce sont là, de toutes façons, des alliances et partages contre-productifs, à plus ou moins brève échéance.
    D’ailleurs, pour faire un coming out complet, le film Vaxxed m’agace également (décidément, irritable je suis, ces temps-ci….). Wakefield est un scientifique peut-être honnête (incertitude sur cette question, que je veux bien laisser ouverte, pour cultiver la bienveillance), mais au minimum, il a manqué de prudence et d’exigence…. Un sujet aussi sensible traité avec tant de légèreté (de manque d’éthique ?) ne pouvait être que contre-productif et donner matière et grain à moudre aux opposants ! Un peu de sens des responsabilités aurait été bienvenu, m… ! L’affiche du film m’agace aussi (enfin, il y en a X versions différentes, mais la plupart d’entre elles sont inutilement racoleuses, chargées de tant de symboles que je trouve douteux, façon dystopie… a-t-on besoin de cela?!).
    La fin ne justifie pas les moyens ! Je comprends que la tension monte, que le temps presse, que la pression se fasse vive, mais on y perd tous à se compromettre… à exagérer… à devenir parano…. à tomber dans a dénonciations de complotismes…. à en rajouter…. à être compulsif… à demander, dès que quelqu’un prend une position “pour” la vaccination… combien il est payé ou par qui il est sponsorisé ? Bref, tant de désolantes exagérations !!!
    Je croule sous l’incohérence, aussi !
    Cette jeune mère anti-vax (elle, oui… anti… je sais qu’elle représente une part minoritaire, mais quand même… existant et qui caricature tant nos légitimes doutes) m’a bouleversée, dimanche… qui fait manger de la m… à ses enfants à longueur de repas et goûters, qui les soumet à des environnements enfumés, n’éteint pas le wifi la nuit ou utilise des crèmes solaires pleines de E171,… OK pour vaccination zéro, parfait… et ses enfants resteront-ils en bonne santé, du coup? Je sais qu’elle est assez peu représentative des anti-vax, qui sont souvent plus exigeants ‘globalement’, mais tellement agaçante…
    Je vois rouge quand on vient m’insister sur le passé compromettant de Bayer pendant la seconde guerre mondiale…. Bayer est en train de s’allier à Monsanto! N’est-ce-pas suffisant ? Faut-il vraiment m’exhiber ce passé de la dernière guerre, pour être bien sûr et certain de susciter mon indignation la plus totale et me faire douter totalement de Bayer d’aujourd’hui… en me manipulant, du coup, finalement ?
    Dans ce grand maelström, dans cette accumulation généralisé d’amalgames ,… la dernière mode dans une partie de mon petit entourage est de soutenir l’idée que “d’ailleurs… (sic)”, la plupart des gens meurent non point de cancers (ben, non, c’est bien connu que ce qu’on appelle cancer n’a jamais tué personne), mais… mais de chimiothérapies, bien sûr !!!… Et oui, c’est la chimio (inutile, et exclusivement dédiée à enrichir les salauds de l’indus’ pharma’, évidemment!) qui tue et pas la maladie,…. bien sûr ! Alors, du coup, ben, les vaccins, on n’en veut pas non plus! Certes, certes….
    Je me bats contre l’obligation vaccinale et pour un moratoire, oui, parce que j’aimerais avoir les idées un peu plus claires et qu’on cesse de considérer que le débat est clos et que la vaccination ne se discute pas… On comprend si peu de choses, encore, sur l’immunité…. Mais aujourd’hui, la façon dont la vaccination se discute ne me séduit pas tellement… en dehors de ce blog et de vos articles, bon Dr MdeL… (et SI j’exclue beaucoup des commentaires qui les suivent), et en dehors de quelques rares références, dont toutes les aimesibiennes, évidemment… (je jure ici qu’il n’y a pas là une once de flagornerie!).
    Un peu de modération et de sang-froid me sembleraient tellement salutaires. Bref, je me sens d’humeur peu ‘joyeuse’ ( 😉 )….
    Et voilà…. Je pense d’ailleurs que mon agacement ici risque fort d’être assez mal compris, parce que c’est vraiment difficile en ce moment d’être modéré.e, sans passer pour opposant.e. Du coup, avec cette modération+++, je me découvre des ennemis dans tous les camps… et je me retrouve seule (coucou Emilio…), incomprise et d’humeur maussade… mais ça… c’était “avant”… avant les messages d’Aubépine, évidemment !
    Pardon de vous livrer avec tant de détails mon exaspération du moment (mais un peu persistante, hein, depuis plusieurs semaines), dans ce billet d’humeur sans humour, mais c’est aussi -surtout- parce que je me demande quand même si je suis vraiment-vraiment toute seule à ressentir ce ras-le-bol ?
    Merci Aubépine ! :-* (… je ne sais pas si cela se comprend, mais ça ( :-* ), c’est une émoticône qui vous fait un très gros bisou).

    1. A mon tour de vous remercier, Françoise, pour ces mots qui touchent profondément l’autodidacte que je suis.
      Seuls, le ressenti (ce qu’on appelle l’intuition) et le coeur (non viscère cette fois! …) me permettent ces quelques mots optimistes, pessimistes, réconfortants … selon les jours, les personnes : comme tout le monde …
      Les situations, les circonstances, les rencontres fortuites, ce blog, donc vous tous, m’ont “forgée” jour après jour … je ne mérite pas d’être encensée à ce point!
      Vous n’êtes pas seule à éprouver ce ras-le-bol, je vous suis parfaitement.
      Beaucoup de personnes sont mal à l’aise, ne savent pas forcément décortiquer toutes ces incohérences.
      Votre intégrité vous rend parfaitement clairvoyante.
      D’autre part, nous n’avançons pas tous au même rythme, ne se trouvant pas interpellés tous de la même façon, au même moment.
      Certains se prennent en charge un maximum, où d’autres se laissent porter, faisant confiance aveuglément, persuadés que leur santé est le souci n° 1, ignorant la réalité de l’appât du gain.
      Quel imbroglio!
      C’est comme cela. Ne vous faites pas autant de mal, Françoise. Il suffit de peu de chose, amener quelqu’un à se poser des questions, c’est déjà une progression! …

    2. Ben alors, Françoise?? Un petit coup de mou?
      Je me sens globalement très proche de vos idées mais ne partage pour le coup pas toutes vos réflexions.
      L’être humain est contradictoire par nature je pense!
      A mon sens, la virulence des réactions “antivax” n’est que la conséquence de la politique vaccinale actuelle. Ce sont les vaccinolâtres qui induisent ce type de réponse; c’est une réaction de défense, pas toujours cohérente mais très humaine.
      Alors, là-dedans, il y a de tout, des sceptiques, des mystiques, y’en a qui récupère tout ça, des fachos, des gochos et peu importe finalement, ça n’est pas ça l’essentiel.
      Je raisonne bien avec les propos d’Herve_02.
      Le cas Wakefield est complexe et je vous trouve un peu radicale.
      Je ne le connais pas, n’affirmerai rien mais il semble qu’il ait pris quelques risques qui méritent un minimum d’empathie! Vous pensez qu’il a fait preuve de légèreté là où d’autres pensent qu’il a fait preuve d’un sacré courage.
      Je n’ai pas d’idées tranchées le concernant mais je ne lui en veux point; je préfère me concentrer sur les lobbys pharmaceutiques, les experts bien rémunérés et notre merveilleux gouvernement, ça fait déjà suffisamment de monde à maudire!
      En réalité, je pense que Wakefield aurait pû prendre toutes les précautions requises et mené une étude parfaite qu’il aurait été lynché (pour ne pas dire déssoudé!) (d’ailleurs, je me demande si on ne devrait pas se cotiser à l’AIMSIB pour payer un garde du corps à MDL??)
      Le film Vaxxed joue beaucoup sur l’émotion, peut-être trop?
      Mais si tous ces témoignages sont bien réels… Vous imaginez le drame?
      Ce film est la conséquence de la politique vaccinale actuelle, rien d’autres.
      Si cette politique était menée correctement et si, comme le dit Herve_02, les études étaient transparentes (dans un monde idéal, quoi!), ce genre de films n’auraient pas besoin d’exister.
      Pour les chimiothérapies et les cancers, c’est le même problème qu’avec les vaccins.
      Oui, il y de plus en plus de gens qui s’accordent à dire que les chimio (et le surdiagnostic) tuent DES FOIS plus que les cancers, à commencer par Nicole et Gérard Délépine qui sont tout sauf des dégénérés mentaux!
      Les enjeux financiers sont encore une fois colossaux et certaines personnes prennent le contre-pieds de tout cela en adoptant une attitude radicalement opposée. Ce type de réaction est très passionnel quand on y pense.
      S’il n’y avait pas tous ces problèmes d’argent, les gens ne réagiraient pas de cette façon. C’est parce qu’ils n’ont plus confiance qu’ils réagissent comme cela.
      Donc, oui, de la mesure, de la modération mais cela demande une grande maturité dans la réflexion, vous ne pensez pas?
      Echanger sur tous ces sujets délicats est vraiment difficile.
      Vous voyez, même avec Emilio je n’y arrive plus! Alors qu’on a le même combat, je suis obligée d’admettre que l’on ne se comprend plus…
      Avec mes amis? Quasi impossible… Ils ont besoin de croire que notre système de santé publique est merveilleux et là pour les protéger. Les discours à contre-courant ça fait flipper alors on met des œillères…
      Quand nos idées sont trop empreintes de passion, on n’arrive plus à s’ouvrir pour échanger ni à écouter l’autre.

      1. @MT
        Je peux, oui, aussi avoir de l’empathie, pour la planète entière, incluant Wakefield, bien sûr…
        Je dis seulement que lui, a fait preuve d’une grande légèreté dans ses rigueur et démarche scientifiques, et dans la publication de ses travaux. Et que, quand je parle de vaccins avec des amis “comprenant” (je passe beaucoup de mon temps à ça, en fait… limite je harcèle!) et qui réfléchissent sincèrement… Et bien, les travaux de Wakefield sont réellement un talon d’Achille pour moi! (et on n’a vraiment pas besoin de cela). Alors, bizarrement, j’aurais vraiment préféré qu’il mène une étude en faisant preuve d’une réelle rigueur. Et s’il avait été pourfendu pour cela, il aurait été plus aisé pour moi de le (et de SE) défendre… mais là….
        J’adore les moments quand notre bon Dr MdeL nous dit “… restons humbles et modestes : nous n’avons pas assez de données sur ce point là précis ; évitons de dire trop… avant avoir vérifié, contrôlé ; Désolé, je ne peux rien dire formellement ou rien dire encore”. Je trouve cela frustrant, parfois, bien sûr, mais j’aime tant cette mesure, cette prudence et cette rigueur, garantes de ce qui, ensuite, est livré… des faits costaud et robustes, de la science rigoureuse…
        Oui, mais je doute assez que Gérard et Nicole Delépine considèrent globalement que la chimio tue et que le cancer ne tue point…. ?
        Merci pour votre message détaillé et bienveillant. Et belle soirée, à Vous et à tous.tes.

  7. Au village j’ai connu une personne qui s’était rendue à Paris en temps que nourrice, dans les années 1910-14 … il va de soi qu’elle avait “abandonné” son bébé à sa propre maman pour aller gagner un peu d’argent … tout cela au détriment de la santé de la grand-mère et du petit.
    Voyez, déjà à ce moment on faisait des “choix” pas toujours judicieux, car, à l’époque, certaines nounous apprenaient en rentrant que leur petit était mort et enterré sans le leur avoir dit auparavant, il ne fallait pas faire de “vagues”
    Il est vrai que le Morvan était une région très pauvre, ce qui expliquait cet exode un peu forcé.
    Mais quelle vie!

  8. Ben encore moi, pardon! mais la pensée du jour n’est pas mal, elle peut s’appliquer à toutes sortes de situations :
    Pas de mêlée, pas de victoire.
    Pierre Reverdy

  9. HTeam/shutterstock.com
    Alors que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois, la France reste à la traîne. Le taux d’allaitement à la sortie des maternités est parmi les plus faibles d’Europe. Dans le but de valoriser et défendre cette pratique bénéfique pour le nourrisson et la mère, l’édition 2017 de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, du 15 au 22 octobre, se focalise sur la nécessité de lutter contre les conflits d’intérêt et le lobby de l’industrie.
    Le taux d’allaitement à la sortie des maternités françaises est seulement de 70,5%. Un des plus faibles d’Europe. Alors que celui des pays scandinaves avoisine les 90%. Et que l’OMS préconise un allaitement exclusif jusqu’à… 6 mois ! A ce stade, le taux français n’est plus que de 1,5%.
    Pourquoi un résultat si faible ?
    « Il est important de réaliser que le marketing [pour les marques de lait artificiel] impacte directement la qualité de l’information accessible aux parents et aux professionnels et oriente la décision de soutenir, d’initier ou de poursuivre un allaitement », souligne la Coordination française pour l’allaitement maternel (CoFAM). Laquelle réaffirme qu’« il faut changer de paradigme, comprendre à qui profite le non-allaitement et protéger les familles de pratiques commerciales déloyales nuisibles à la santé publique et à l’autonomie des personnes ».
    De son côté, le Collectif mondial pour l’allaitement maternel, en association avec l’OMS, appelle notamment les pays à :
    Accroître les financements en vue de faire augmenter les taux d’allaitement maternel de la naissance jusqu’à l’âge de 2 ans ;
    Mettre en œuvre dans son intégralité le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel […] au moyen de dispositions juridiques strictes qui soient appliquées et fassent l’objet d’un suivi indépendant de la part d’organisations exemptes de tout conflit d’intérêt ;
    Mettre en place des politiques de congés familiaux et d’allaitement sur le lieu de travail, en considérant comme normes minimales les mesures de protection de la maternité de l’Organisation internationale du Travail, y compris des dispositions portant sur le secteur informel.
    Des bienfaits largement démontrés
    « Il est prouvé que l’allaitement au sein présente des avantages sur les plans cognitif et sanitaire pour les nourrissons ainsi que pour leur mère », rappelle l’OMS. « Il est en particulier essentiel pendant les 6 premiers mois de la vie car il contribue à la prévention de la diarrhée et de la pneumonie, deux causes majeures de mortalité chez les nourrissons. » De leur côté, les mères qui allaitent présentent un risque réduit de cancer des ovaires et du sein.
    « L’allaitement maternel est l’un des investissements les plus efficaces et les plus rentables qu’un pays puisse faire en faveur de la santé de ses plus jeunes habitants et de la santé future de son économie et de sa société », rappelle le directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake. « En n’investissant pas en faveur de l’allaitement maternel, nous manquons à notre obligation envers les mères et leurs nourrissons et payons une double pénalité: en vies perdues et en possibilités gâchées. »
    Ceci devrait donner à réfléchir …

      1. Congé maternité en France : 16 semaine. Congé maternité en Suède : 75 semaine.
        L’investissement est comme toujours un sport de riche quand l état n aide pas pour que tout le monde en que financièrement la capacité.

        1. Il est vrai qu’en France, rien n’est fait pour faciliter la vie des femmes à la venue au monde de leurs petits.
          Mais, comme pour tout, c’est avant tout une question de motivation.
          Et pour être motivée, il faut être convaincue. Si on est aidée en plus, c’est mieux.
          Pour parler de mon cas (désolée de parler de moi!), j’ai pris un congé parental de 5 mois puis j’ai repris le boulot sur les chapeaux de roue avec gardes de 24h et compagnie. Je peux vous dire que je n’étais pas aidée; au CHU, tout le monde s’en fout de vos nuits blanches et de votre allaitement!
          Et bien, j’ai allaité mon enfant jusqu’à son sevrage naturel; il a décidé du jour au lendemain, alors qu’il était en pleine diversification alimentaire autonome à la découverte des huitres, des bigorneaux et du cœur d’agneau (bio!) de ne plus téter.
          J’ai tiré mon lait au CHU entre 2 patients, le matin à l’arrache avant de partir au boulot… Et je le donnais à la nounou.
          J’en ai bavé mais j’étais tellement fière de ce que je faisais pour lui! Vous ne pouvez pas savoir la force qu’a une femme qui allaite!
          Sans compter que mon fils m’a réveillée en moyenne toutes les 2 heures pendant 10 mois, l’allaitement aide énormément à se rendormir et à ne pas sombrer dans la folie! L’ocytocine est une hormone magique.
          Par contre, il faut bien informer les femmes que les débuts peuvent être TRES durs; crevasses, engorgement… J’y suis passée, un grand moment de solitude, on n’imagine pas!
          Bon, mon enfant allaité et non vacciné a une santé juste hallucinante et une intelligence (je sais je l’ai déjà dit) largement au-dessus de la moyenne!
          Mais il va à l’école maternelle publique comme tout le monde, son QI ne va peut-être pas tarder à s’effondrer?

          1. Félicitation. L’allaitement me paraît essentiel. .Il y a beaucoup de fausse représentation. L’allaitement chez le nouveau né ok mais au delà de quelques mois on vous fait comprendre qu’ilfaudrait arrêter. ..JEt travaille dans le medico-social et même les psy avec qui je travaille on une vision rétrograde de l’allaitement. ..Sur ce j’ai allaité mes trois enfants..dont ma deuxième jusqu’à 2ans et des brouettes et le troisième 10 mois toujours allaité.

          2. A vous lire je me suis remémorée cette période ! Nous n’avions pas de congé parental possible à l’époque mais je me suis débrouillée différemment en préférant être moins à l’aise financièrement mais aussi parce que c’était possible et jouable je me suis mise en indisponibilité 2 mois de plus que les 8 semaines autorisées et je me souviens qu’on m’avait demandé de tirer mon lait pour le service des prémas du CHU parce que j’en avais beaucoup trop pour mon petit et que j’avais été rudement contente de le faire mais le tire-lait quel horreur!
            Non non le QI se garde il sautera probablement au moins une classe !

          3. Quelle conscience! quelle ténacité! que de difficultés à surmonter!
            Vous pouvez être fière! Bravo!
            Vos appréhensions sont compréhensibles, mais quoiqu’il arrive, votre petit garçon résistera mieux, sa “base” n’est pas sapée, il démarre sur du solide!
            et puis osons imaginer qu’une bonne hygiène de vie aide à se défendre et tend à compenser les effets négatifs de tout ce qu’on veut nous imposer …

      2. Docteur, ce n’est pas moi qui dit … c’est tiré de “destinationsanté”,
        un article intitulé : “Les conflits d’intérêt, un obstacle à l’allaitement”

        1. Les françaises, de tout temps, ont répugné à allaiter.
          Plus elles étaient riches (et pouvaient se payer une nourrice qui faisait le boulot) et moins elles allaitaient…
          J’avions compris que cette façon très française était une marque de liberté féminine avant l’heure et, je répète, très française…
          Certaines philosophes féministes, admirables par certains côtés, expliquent ça mieux que moi…
          je vous laisse y réfléchir “entre gonzesses” ; je n’ose pas dire mon point de vue très personnel [les missile volent bas quand le mecs se mêlent de questions féminines] sauf sur un aspect : plus elles allaiteront longtemps plus elles retarderont les vaccinations et mieux ce sera pour les bébés ! A méditer

          1. Oui, il y a des discours assez curieux qui entourent la question de l’allaitement, notamment chez les féministes. J’ai dû plusieurs fois me “justifier” d’allaiter mon enfant, c’est vraiment pénible!
            Je pense vraiment que c’est encore un problème de prise de conscience.
            Beaucoup de femmes pensent que le lait artificiel est un substitut tout à fait valable du lait maternel et ne se sentent pas l’âme d’allaiter.
            J’en connais aussi beaucoup qui ont été mal conseillées. A force de peser les petits, dès qu’il y a un gramme en-dessous de la courbe de poids, paf! Petit supplément au biberon, on dit à la mère qu’elle manque de lait… et derrière, c’est l’échec assuré. C’est vraiment dramatique qu’encore aujourd’hui, ces histoires arrivent. Les humains, à force de vouloir tout contrôler, finissent pas être vraiment délétères malheureusement…

      3. Ben si … Pas sur le long terme mais quand même ! Je n’aurais raté ça pour rien au monde c’est un pur délice d’allaiter mais pas evident ni facile à la reprise du travail !
        Bon ça fait un peu longtemps mais j’ai pit’etre un retour sur investissement et j’espère que ça va dOurer mes garçons ont une excellente sante !

        1. Je n’ai pas eu votre chance, Minoque. A la naissance, tous mes enfants sont partis au CHU à 100km ! pour cause de jaunisse sévère et hypothermie … le premier a été exsanguino-transfusé trois fois en 24h (imprévisible) les deux autres traités par lumière bleue …
          Le Professeur pédiatre a pris le temps d’expliquer qu’une incompatibilité de groupe, A etO, était en cause, mais lorsque je lui ai rappelé que mon fils était du même groupe que moi,
          tout sa théorie s’est effondrée! … comme quoi il y a cinquante ans, on commettait aussi des erreurs!
          On nous avait aussi prédit des enfants pas tout à fait “normaux”!!!! il n’en est rien et c’est ce qui compte!!!!
          Mais je peux vous assurer que, laisser son 1er enfant à l’hôpital pendant un mois, alors que vous aviez décidé de l’allaiter, est traumatisant . Je pourrais même avouer qu’un lien se disloque …heureusement la raison puis ce qui suit interviennent.

          1. Aubépine comme je peux comprendre ce que vous avez vécu ! Et comme toussa (coucou Françoise:-) est si dur à vivre mais quand tout finit bien on oublie les manques, l’absence essentielle des premières heures, les craintes, la frustration …
            Je n’ai pas eu de chance sur ce coup là moi non plus j’ai commencé à allaiter au sein le 1er après 10 jours et le 2e après 15 jours… Tous les deux ont fait des pneumothorax à la naissance et sont nés tous les deux à 8 mois ! Quand vos BB ne sont pas avec vous dans votre chambre c’est très dur, j’ai à chaque fois signé une décharge pour sortir très vite et aller les voir tout le temps, je n’étais pas loin c’est une chance ! Deux fois à 6 ans d’intervalles on se sent maudite !
            Je ne sais toujours pas pkoi aujourd’hui ni le corps médical qui en a profité pour faire et faire des tas d’examens à mon 2e ! J’en étais malade ! Les médecins m’avaient quand même prévenus qu’il n’y aurait jamais de séquelles et ils ont eu raison parce que à ce jour comme je le disais ils sont en excellentes santé tous les deux mais quelle frayeur hein Aubépine !

    1. Allez Agnès B il faut répondre avec autant d’arguments contraires et organiser le débat, contre toutes ces lettres ouvertes admirables de réponses scientifiques !
      Il doit y en avoir un paquet sur votre bureau et ces lettres ne doivent plus et ne peuvent plus rester mortes !
      Zinzin, zozo, simiesque and co ne suffiront plus à colmater la brèche qui commence à devenir béante !
      Messieurs les députés on vous couvre allez-y bordel de m…. !
      Pardon !

      1. Minoque se met au diapason!
        Auriez-vous l’oreille absolue ?
        Sympathiquement.

    2. @ MT. Très bon ce courrier ( un de plus) avec des références mais il est tellement long que peu de gens, sauf ceux intéressés par ces arguments ne le liront. La ministre se voilera la face si d’aventure il parvenait jusqu’à elle.
      Savez vous pourquoi on met des œillères aux chevaux ? Pour qu’ils suivent le chemin sans voir le danger à côté; pour les mules en montagne, c’est un peu différent, elles avance précautionneusement et ont le pas sûr,( comme les ânes Corses qui ont paraît-il tracé les routes de montagnes là-bas – ce sont des Corses qui me l’ont affirmé…) .

      1. Oui, la longueur malheureusement peut-être un frein à l’information!
        J’aime beaucoup votre vision des choses en général Inox!

  10. Cher amis du blog. Contrairement à ce que j’ai mis en commentaire sur le blog info, je suis allé à la manif anti obligation vaccinale, le samedi me paraissant plus adapté à ça.
    Paraît-il, il y en aura une ce dimanche par une autre organisation. Moi j’ai choisi celle à laquelle s’est associée l’AIMSIB . J’y était avant 14 heures, au Vieux Port à Marseille. J’y ai vu foule sous une espèce de gigantesque tonnelle, j’ai cru que c’était ça! Las , il s’agissait d’une retranscription en direct sur écran d’une exploration dans les eaux de ce port ( enfin je crois) dans laquelle on pouvait apprécier l’imagination de marseillais pour se débarrasser de leur vieux vélos, de machine à laver etc.
    Mais, un peu hors du périmètre de cet abri , se trouvait une table avec deux jeunes femmes et un jeune homme, dont une avait un fichu sur la tête ( et pour cause, chimio) elle était mère de famille et avait avec sa copine préparé des ses deniers et de son imprimante, divers texte expliquant le combat. Pas mal de références, j’ai bien aimé. Je leur ai donné quelques renseignements en plus, indiqué notre site de l’AIMSIB et les membres qui s’y distinguent, elle avait préparé un lettre pour  adresser aux députés ( tiens, j’ai été un peu goujat, je n’en a pas pris ) je leur ai indiqué les lettres de @ Reliquet  et celle de @ Rehby à la Buzin, plus les liens sur Georget etc…, j’ai même distingué Emilio et d’autres. Le jeune homme anti vax . total était, plein de bonne volonté…
    Bref, mon épouse s’est fortement impliquée en distribuant les tracts aux rares intéressés, souvent des mémés qui connaissaient un peu la question et, maligne elle ciblait des couples avec poussettes et petit bébé et parfois l’un des parents ( plutôt l’homme) était d’accord avec nous, mais c’est dur de convaincre. Les jeunes femmes volontaires ont même indiqué que certaines personnes étaient agressives envers elles, ma femme à « jeté » un abruti qui voulait du feu pour fumer et refusait de prendre un document d’information. Bref, peu de gens, une dame d’une trentaine d’année s’est jointe à nous avec un panneau anti alu dans les vaccins, après discussion elle nous a indiqué qu’un de ses enfants vacciné avec un de ces toxiques dans la cuisse et contenant de l’aluminium avait développé des boules, des  indurations à l’emplacement du vaccin et de son rappel, que de temps en temps elle grattait jusqu’au sang!. Le pédiatre informé lui a dit que ça ne venait pas de l’alu mais qu’il de savait pas ce que c’était … un comble non ? 
    J’ajoute que mon épouse beaucoup plus active que moi auprès des passants a discuté avec plusieurs personnes convaincues dont une Brésilienne venu vivre avec son mari Français en France et qui a expliqué qu’au Brésil ça n’existait pas cette histoire de  vaccins obligatoires, que le gens n’étaient pas vaccinés pour la plupart et que pour faire inscrire ses enfants non vaccinés à l’école chez nous elle a trouvé un médecin compréhensif qui lui a fait un certificat adéquat …
    Le seul public présent était celui pour le spectacle marin !  Demain, (Dimanche) pour l’autre manif y aura “dégun” comme on dit chez nous.
    Les gens sont égoïstes surtout à Marseille, je le savais, mais quand même, si on ne touche pas à leur pognon, ils resteront des “insoumis” mais soumis aux diktats de Bigpharma et de ce gouvernement leur complice.
    Quelle tragédie. Je suis écœuré. Aucun média même local n’a couvert l’évènement ( ça vaut mieux peut-être , j’aurai eu la langue un peu hargneuse…) Je pense à la catastrophe que pourrait être une manif anti STATINES si on ne devient pas plus fort. Au fait, l’hebdo “Marianne” de cette semaine est intéressant, la colère gronde apparemment contre bigpharma et les médecins conflictuels des problèmes d’indemnisation des victimes et d’un avocat redoutable qui fait trembler Bigpharma. Peut-être, une occasion à saisir .
    Bon dimanche, Inoxidablement

    1. Tenez un article complet datant du 13/10/2017 sur Facebook
      Nos dirigeants sont gentils, ils nous poussent à nous dresser
      https://www.facebook.com/toutestpourlemieux
      Bon c’est une journaliste Belge, maman d’un enfant qu’elle dit avoir guéri de l’autisme, mais c’est complet et bien rédigé. Pour la doc.

      1. Allez, d’accord, mettons-le donc plutôt sur le devant de la scène ; ça risquera moins de tomber à l’eau ?!

        1. Ce Thomas Dietrich a tout dit et ne pourra rien se reprocher ! On lui a coupé l’herbe sous le pied et Fisher est arrivé le sauveur de ces dames ministrables !
          Tant qu’il n’y aura pas un débat public bénéfices/risques la vaccination restera une appréhension terrible !
          La mascarade de la concertation citoyenne a eu lieu ! La démocratie médicale est sauvée ! On peut imposer maintenant ! La méthode stalinienne est en marche !
          C’est terrible !

  11. BONJOUR
    En fonction des sites la manifestation est annoncée le 15 ou le 14 octobre ?
    qui à l’info juste
    merci

  12. Docteur,
    Que pensez vous du ratio methionine/ glycine dans un régime alimentaire? Il paraît que restreindre la methionine une fois adulte augmente la longévité. Il paraît que la glycine peut empêcher les effets secondaires néfastes de la methionine? Même chose pour le tryptophane.
    Pour une vue générale assez intéressante :
    http://raypeat.com/articles/articles/gelatin.shtml
    Pour ces points précis
    http://m.fasebj.org/content/20/8/1064.short
    http://m.fasebj.org/cgi/content/meeting_abstract/25/1_MeetingAbstracts/528.2
    Verdict de l’expert? Merci encore!
    Perso, en sus du régime mediterranéen, je me fais des bouillons d’os pour la gélatine (ou pour les bouillons de poissons je les mets entier). Vous pensez que c’est inutile?

    1. Je n’ai pas d’avis.
      J’ai passé 30 minutes à chercher quelque chose d’un peu “robuste”…
      J’ai renoncé ; peut-être qu’en m’acharnant un peu…
      Désolé, je n’ai pas de temps…

  13. Ah! Jérémy Anso qui s’énerve, j’ai encore bien rigolé! (faut bien garder un peu de dérision sinon on ne va pas s’en sortir)
    Ca commence comme ça:
    “J’en ai marre. Honnêtement, aujourd’hui j’en ai vraiment marre. Je suis fatigué aussi. Fatigué et énervé d’entendre le pire en matière d’information médicale.

    Je viens de regarder 3 minutes de l’émission AlloDocteurs sur la vaccination contre la grippe. Ouais, je sais, c’est ma première erreur, je n’aurais pas dû la regarder cette émission. Ma deuxième erreur a été d’écouter cette émission, car je n’aurais jamais dû entendre ce que j’ai entendu.
    Mais PIRE, des centaines et des centaines de personnes ont entendu la même chose que moi : des pures conneries. Un condensé de désinformation en l’espace de 3 minutes. Vous savez, ce genre de vidéo qui met dans le rouge votre « bullshitomètre ».
    Bullshitomètre, très bon! Je vais le garder dans un coin celui-là!
    Pour la suite, c’est ici:
    http://www.dur-a-avaler.com/vaccin-contre-la-grippe-la-desinformation-na-plus-de-limite-cest-officiel/

  14. Il faut vraiment regarder cette vidéo de Buzyn. Attention c’est douloureux ! Mais ça permet de comprendre les arrières – pensée de Buzyn, notamment concernant la vaccination scolaire et la vaccination antigrippale pour les soignants (pour l’admission en collectivité).
    Pour l’instant, Buzyn ne parle pas du carnet de vaccination électronique.
    Finalement, la contrainte vaccinale actuellement envisagée par Buzyn fait penser à la position du CNGE qui craignait que l’obligation vaccinale aboutisse à… une méfiance renforcée dans la vaccination. Buzyn a décidé de supprimer l’article L3116-4 du CSP (amende et prison pour les parents qui ne vaccinent pas) et de développer un système consistant à HARCELER les individus concernant l’état de leur vaccination lors de l’accueil en collectivité.
    Cette stratégie de contrainte vaccinale était exprimée de la manière suivante par le CNGE :
    => “Il reviendra en même temps aux pouvoirs publics de responsabiliser les usagers sur les conséquences de la non vaccination et d’instaurer des règles claires pour l’admission en collectivité. ”
    Source : https://www.cnge.fr/conseil_scientifique/productions_du_conseil_scientifique/comment_ameliorer_la_couverture_vaccinale_concerta/
    J’ai expliqué de nombreuses fois que les dangers les plus importants étaient :
    – obligations vaccinales légales
    – obligations vaccinales “de fait” lors de l’accueil en collectivité (exigibilité des preuves de vaccinations lors de l’entrée en collectivité)
    – carnet de vaccination électronique
    Buzyn a trouvé plus intéressant d’harceler les individus, je pense qu’elle a fait le choix le plus efficace. Obligatoires ou pas, jusqu’à présent, le statut des vaccinations n’était pas suffisamment vérifiés… Il ne suffit pas de créer une loi pour qu’elle s’applique, il faut aussi augmenter les occasions consistant à vérifier si celle-ci est respectée : c’est cette STRATÉGIE que la ministre à souhaité adopter. C’est la même que celle consistant à installer des radars automatiques aux abords des routes …
    Ça a toujours été clair pour moi que les préconisations de Fischer, de la SFSP ou du CNGE étaient identiques car modulables à l’infini.
    Il faut regarder cette vidéo de Buzyn si vous souhaitez avoir une piqûre de rappel concernant la menace que fait peser l’élargissement des obligations vaccinales, qui (je le rappelle une nouvelle fois) sera révisée ANNUELLEMENT en fonction des avis du “CTV de la HAS”.
    Oui, la menace que fait peser cet élargissement des obligations vaccinales m’obsède et @MT a raison.

  15. Nouvelle attaque des sociétés savantes qui apportent leur soutien à l’élargissement des obligations vaccinales.
    Cette fois-ci (et pour la première fois) les signataires évoquent le vaccin contre les papillomavirus (Gardasil/ Cervarix / Gardasil 9) chez les ADOLESCENTS.
    Les 11 vaccins obligatoires n’étaient qu’une provocation-test, la menace est bel et bien que l’ENSEMBLE des vaccins deviennent obligatoires, y compris ceux qui sont les plus polémiques comme le Gardasil et le vaccin grippe.
    http://m.parismatch.com/Actu/Sante/Vaccins-obligatoires-une-quarantaine-de-societes-de-medecine-soutiennent-le-gouvernement-1368971

    1. Patrick Zylberman, “professeur émérite d’histoire de la santé” dit que, en l’absebce de vaccination, on paie cash… Il connait peut-être un peu d’histoire de quelque chose ; mais moi qui ne suis évidemment qu’un “pôvre couillon” ça fait 10 ans que je cherche désespérément le moindre argument en faveur de cette théorie du “payer cash” et je n’ai rien trouvé…
      Faudrait qu’il nous donne ce professeur émérite quelques documents scientifiques robustes… Mais si on est “émérite”, est-on scientifique robuste ?

    2. Je lui avait préparé une réponse. Il ne me manquait plus que son adresse, MERCI ! Voici :
      ” à l’ère de la post vérité les antivaccins jouent avec le feu”
      ET si c’était l’inverse car qui joue avec le feu ? C’est exactement ce que craignait Didier Raoult en parlant de l’ère de la post vérité dans sa tribune du Point du 8 janvier et pourtant, ce microbiologiste de réputation mondiale (l’auteur le plus cité dans son domaine) connait les vaccins …
      Il y a 150 ans il n’existait que le vaccin antivariolique quand Stuart Mill énonça son principe. La post-vérité a démontré son incapacité à vaincre la variole puisqu’il fallu recourir à l’isolement systématiques des cas et de leurs contacts, le programme d’éradication étant au bord de l’échec. Il y a aussi sa très grand nocivité par ses effets secondaires très graves : si dans les années 70 on reconnaissait un accident grave pour 1 ou 2 millions de vaccinations, Alain Fisher reconnaitra une encéphalite pour 1000 vaccinations …
       
      Si on affirme aujourd’hui haut et fort que les études ont démontré qu’il n’y avait pas de lien entre vaccination hépatite B et sclérose en plaques, la post-vérité pourrait aisément démontrer le contraire car d’après les données de la publications Tardieu 2007-2008 les taux de conversion en scléroses en plaques des 349 enfants atteints d’une démyélinisation ont été  de 52% chez les 154 vaccinés hépatite B contre 32% chez les 195 non vaccinés soit une chance sur 10000 d’observer un tel écart par le seul fait du hasard …
      Si on affirme que la vaccination contre la rougeole permet de stopper la circulation du virus, on sait que c’est faux depuis au moins 1988 (Orenstein) : « Le virus de la rougeole peut circuler sans être détecté dans des population vaccinées ». Ce qui permet d’expliquer les épidémies dans des populations où 99% (et plus) des enfants étaient vaccinés (USA Chine). Personne ne sait ce qui se produira quand les adultes immunisés par la rougeole auront été remplacés par des adultes qui n’auront connu de la rougeole que sa vaccination.
      Les épidémiologistes sont capables d’utiliser les tests statistiques n’importe comment : ainsi dans la publication américaine Langer Gould (2014) sur l’apparition d’atteintes démyélinisantes après vaccinations les données sont : 195 cas apparus dans l’année qui suit une vaccination contre 106 les 2 années suivantes cumulées. Poutant les auteurs conclut à l’absence de signal sur ces délais de 1 an et 3 ans pour en déduire que « cette étude est très rassurante, elle démontre à 3 ans l’absence de lien entre toute vaccination et la révélation d’un atteinte démyélinisante » (président du CTV).
      Pour les vaccins à sérotype multiples comme le prévenar et le méningocoque, on sait qu’après une lune de miel les vaccinations favorisent les pathogènes non inclus dans les vaccins.
      On pourrait multiplier les exemples, sur la post-vérité, à condition que ce soit la vérité et non des affirmations du type « la variole a été vaincue par la vaccination ». Ce qui est redoutable ce sont moins les vaccins que l’obsession de la couverture vaccinale qui détourne des moyens humains et matériels des autres moyens de lutte tout en déformant dangereusement la réalité. Cela conduit à exploiter les failles des vaccins pour accroitre la pression sur les populations.

      1. Alors là!!
        Je ne connaissais pas Slate mais j’avoue être bluffée!
        J’aime bien la conclusion de J.M Dupuis : “Certaines personnes auront relevé qu’une certaine Amy Parker figure toutefois dans les listings des employés du ministère de la Santé des Etats-Unis, département des maladies infectieuses, lié aux vaccinations”, même si je n’ai pas été vérifier la source. C’est vraiment énorme… Faut quand même être bien naif pour gober autant de bêtises.
        L’autre professeur émérite (cité par Akira) qui écrit des livres en plus, mon Dieu! en tient aussi une couche. Ah!!! La bonne vieille théorie du complot, elle a bon dos!
        A force de les entendre tous ces saltimbanques (et qui se prennent au sérieux et s’écoutent parler à longueur de temps) , on n’a même plus d’effort à faire pour décrypter leur discours, c’est juste du réchauffé…
        Mais nous devons vraiment être des gens très intelligents, hors norme sur ce site! car la majorité des gens prennent ce type de discours très au sérieux et ça, ça fait mal au c…

      2. Très bien l’article de Dupuy sur “santénatureinovation”; C’est à peu de choses près le même que celui ci :
        Amy Parker : propagande vaccinaliste… et mensonges | Quand Zalah …
        https://zalahmaterne.wordpress.com/…/amy-parker-propagande-vaccinaliste-et-menso…
        qui raconte l’expérience inverse et sans vouloir donner de leçons.
        Pour ma part, je pense qu’effectivement cette Amy Parker est effectivement un “sous-marin” de l’empire du vaccin ou alors, vu son paragraphe sur ses anciennes croyances ( elle du vivre au moins trois vies..;) c’est sa tête qui est malade, la seule partie de son parcours “maladif” qu’elle n’a pas abordé. M’enfin !!!

  16. Tenez, voici ce qui nous attend, on veut nous mettre au Garde à Vous, pauvres militaires :
    Guide des vaccinations – Santé publique France – Inpes
    inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/vaccination/guide… · Fichier PDF
    La vaccination dans les armées repose sur une stratégie de protection à la fois collective et individuelle. Le militaire est soumis aux obligations légales,
    Ils l’ont choisi me direz vous…mais nous non !
    La bienveillance actuelle et les vaccins altruistes et/ou égoïstes c’est, pour paraphraser une tirade du ” banquet” de Platon je crois : ” c’est là en toute laideur et toute bassesse, le début de la tyrannie.”

  17. J’y pensai depuis un moment (mode parano : on)…. c’est la conséquence logique d’un Big Pharma sans âme et sans éthique vendu aux bénéfices…
    Et si c’était vrai ?
    “Dr. Rost claims that pharmaceutical companies intentionally design vaccines to keep the public in a state of illness for purposes of perpetual treatments.”
    Really ?

      1. Si on devait rapprocher le cas du cholestérol avec cette affirmation du Dr Rost, ce serait comme dire que les statines génèrent volontairement des effets secondaires chroniques de manière à créer des malades…
        Ou alors, petite fiction :
        “Quelque part dans un labo de Big Pharma :
        – Hey John, il y a beaucoup d’effets indésirables dans notre nouvelle formule, on fait quoi ?
        – Espèce d’andouille ! Rien, on vendra plus de médocs !”

    1. génial le texte de Michel !! concis, clair, précis.. en espérant qu’il soit lu au ministère…

      1. La seule chose qui puisse faire reculer le ministère sur les obligations vaccinales, c’est la peur que les problèmes liés à cet élargissement (troubles sociaux, déscolarisation massive, dégradation accélérée de l’image des laboratoires pharmaceutiques, boycott massif des politiques de santé publique, déconventionnement des médecins… etc) parviennent à convaincre la ministre que “le jeu n’en vaut pas la chandelle”.
        Aucun arguments rationnels ne sera à l’origine de la moindre inflexion du ministère.
        Buzyn prépare l’arrivée des nouveaux vaccins avec son projet de loi modifiant en profondeur l’article L3111-2. Buzyn prépare la législation qui lui permettra de modifier la liste des vaccins obligatoires exclusivement en fonction des avis émis par le “CTV de la HAS”. Buzyn prépare l’institutionnalisation de la vente forcée de vaccins qui sont simplement en cours de développement.

    2. En lisant ce texte de M. Georget, je découvre que “plusieurs publications rapportent un lien avec l’autisme” chez des individus de type HLA A2.
      En faisant une petite recherche rapide sur PubMed, je trouve cet article de 2014 : http://www.jimmunol.org/content/192/10/4581.long qui montre des “mtDNA deletions” sont reconnues par le système immunitaire de donneurs de type HLA A2.
      On peut donc tout à fait imaginer que sous le stress oxydatif provoqué par différents facteurs environnementaux ou autres (vaccins ?) des mutations se produisent sur l’ADN mitochondrial qui conduisent à des peptides identifiés comme étrangers par le système immunitaire d’où des maladies auto-immunes !

      1. L’agent infectieux de la rougeole ne serait pas un virus ?
        Nouvelle étonnante mais voilà ce qu’on trouve à ce sujet :
        http://reseauinternational.net/la-cour-supreme-federale-allemande-le-virus-de-la-rougeole-nexiste-pas/
        “Le professeur Mankertz a admis que le « virus de la rougeole » contient des composantes cellulaires naturelles typiques (des ribosomes ou fabriques de protéines cellulaires). Puisque la vaccination contre la rougeole contient le « virus de la rougeole entier », ce vaccin contient des structures propres à la cellule. Cela explique pourquoi la vaccination contre la rougeole provoque de fréquentes allergies et des réactions auto-immunes plus sévères que les autres types de vaccins.
         L’expert de la cour, le professeur Podbielski, a dit à plusieurs reprises que, du fait de l’aveu de Mme Annette Mankertz sur les ribosomes dans le virus de la rougeole, la thèse de l’existence du virus de la rougeole a été réfutée.”
        ???

  18. Je n’ai pas lu les commentaires (trop long !). Parmi les vaccins clairement égoïstes il y a le vaccin polio inactivé injectable qui n’a aucune action sur la transmission qui se fait par l’intestin. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce vaccin n’a pas été retenu pour la campagne d’éradication.
    Quand au vaccin polio oral, s’il peut interrompre la circulation d’un virus type polio en créant une immunité intestinale, il se substitut à ceux-ci. Une image : la vaccination orale consiste à chasser des nuages noirs en les poussant avec des nuages gris. Comme ces nuages gris peuvent aussi devenir noirs, on fait comment pour chasser les nuages gris ? Le vaccin injectable ne le peut pas. Un grand coup de vent, c’est à dire l’assainissement et autres contrôles de l’eau car ces virus circulent essentiellement par l’eau. Le vaccin oral est-il si altruiste que cela ?
    Un autre vaccin reconnu égoïste est le BCG qui ne protège (au mieux) que le vacciné tout en étant sans effet sur la transmission du pathogène. Cela est écrit dans l’avis du CSHPF du 30 septembre 2005 :
    “la vaccination par le BCG ne protège que les sujets vaccinés et n’intervient en rien sur la
    chaîne de transmission de la maladie,” Rechercher sur le site du HCSP avis et rapports puis CSHPF.
    Pour la rubéole on peut se demander si la meilleurs stratégie vaccinale est la vaccination à 1 an. Certes l’objectif est d’arrêter la circulation du virus mais, comme pour la rougeole, ce n’est pas envisageable. Si cette vaccination réduit sans la supprimer la circulation du virus, elle réduit aussi les chances d’immunisation pour la future femme enceinte.
    La vaccination contre la rougeole parait altruiste mais là aussi ce n’est pas aussi simple car on sait depuis au moins 1988 que ce virus peut circuler sans être détecté dans les populations vaccinées. Une personne ayant un déficit immunitaire ne peut être vaccinée avec un vaccin à virus vivant. En l’absence de vaccination on saura où se trouve le virus, ce qui offre une chance de la protéger. Par contre, la circulation à bas bruit du virus devient imparable.
    Le virus aphteux a la même propriété. La France avait voulu éradiquer le virus par des vaccinations systématiques avec 100% de vaccinés alors que la Grde Bretagne ne vaccinait pas. Elle va y parvenir quand la France connaissait de multiples cas de fièvre aphteuse. Il y eut même une épizootie à l’école vétérinaire de Maison Alfort dans les année 70. Pour des raisons de commerce des animaux la France fut contrainte d’abandonner sa stratégie et d’interdire la vaccination. Elle parviendra alors à éradiquer le virus.

  19. Le Papy Boom!
    Vous êtes un Aîné et le gouvernement décide
    que les retraites ne suivront pas
    l’augmentation du coût de la vie et
    > > > > qu’il n’y aura moins de soins de santé pour vous.
    > > > > Que faire ?. . . .
    Ne désespérez pas, voici la solution Papy Boom…
    > > > > Soins de santé pour les aînés !
    Notre offre «Papy Boum» donne, à toute personne âgée de plus de 60 ans ou plus, un fusil et 4 balles.
    Vous obtenez ainsi le droit
    > > > > de “descendre” 2 sénateurs et 2 députés.
    > > > > Bien sûr, cela signifie que vous irez en prison ! . . . .
    Mais une fois incarcéré, vous recevrez 3 repas par jour, un toit sur votre tête, blanchi, éclairé, choyé, dorloté, et tous les soins de santé dont vous avez besoin !
    Plus de factures, d’eau, d’électricité, de gaz, de loyer, de garage, de P.V., etc…
    Vous revendez de suite votre véhicule et augmentez votre pécule, donc plus de frais d’assurance, d’entretiens, de contrôles techniques, de garage, etc…..
    > > > > Vous avez besoin de:
    > > > > Nouveaux dentiers ? Pas de problèmes !
    > > > > Remplacer vos lunettes tous les ans ? C’est parfait !
    > > > > Nouvelles hanches, nouveaux genoux, reins, poumons, coeur…
    Une nouvelle chaise roulante …..
    > > > > Tous ces soins sont gratuits et tout est couvert ! . . . .
    (Vous percevrez toujours votre retraite, dont vous pourrez mettre le montant sur un compte épargne. Ah ! pour les impôts, désolé, je ne sais pas comment cela se passe…… à voir ! Mais je pense qu’il faudra les payer ! …
    > > > >
    > > > > Et qui va payer pour tous ces soins ?
    > > > > Les autres connards de français , et ce gouvernement qui affirment que vous êtes trop vieux pour bénéficier des soins de santé et que votre retraite ne suivra pas l’inflation…..
    P.S.: La demande actuelle ayant été sous-estimée, soyez patient ! !
    Les livraisons de cartouches reprendront dès que les stocks seront pleins ! ! ! ! !
    Mais non, je ne suis pas en colère,
    j’explique !!!!!! ……….
    Oh écoutez, je viens de la recevoir celle-là, je ne peux résister à l’envie de la partager avec vous tous!
    Un peu radical comme procédé! mais aujourd’hui tout est permis … y compris les dérives de langage …

    1. Ouaah !!! Splendide solution. Juste une question : Doit on attendre les livraisons ? Non, je déconne ( comme on dit maintenant dans le langage fleuri des nouvelles générations, même Macron se lâche…) Mais qu’est ce que ça démange…
      Toujours aussi bon de rire.

      1. Non seulement “la pensée unique”
        Mais le gouvernement abreuve les députés LREM d’éléments de langage :
        “parler d’une seule voix”!

  20. >
    Un élève plus doué que le maître
    Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s’asseoir en face de lui.
    Le prof lui dit avec un sourire narquois, pour le taquiner :
    > > > > «Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble !»
    > > > > «Oh ! excusez moi, dans ce cas, je m’envole» lui répond l’étudiant.
    > > > > Honteux de s’être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l’étudiant répond parfaitement à toutes les questions.
    > > > > Alors le prof lui pose un petit problème :
    “Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l’un contient des billets de banque et l’autre de l’intelligence, lequel choisis-tu ?”
    > > > > ” Le sac rempli de billets” répond l’étudiant.
    > > > > “Moi, à ta place, j’aurais choisi l’intelligence ! ”
    > > > > “Les gens prennent toujours ce qu’ils n’ont pas” lui répond l’étudiant !
    > > > > Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l’étudiant et inscrit dans la marge: “CONNARD”.
    > > > > L’étudiant reprend sa copie, va s’asseoir et au bout de quelques minutes revient :
    > > > > “Monsieur” lui dit-il, vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note ! “…….
    J’ose une petite diversion en ces temps empreints de gravité … pardonnez-moi !

    1. C’est vrai qu’il est intelligent cet étudiant !
      Malheureusement, de façon générale, l’élève veut ressembler à ses maitres… surtout en médecine !

    2. Osez, osez Joséphine…pardon, aubépine. C’est bon de rire et de se moquer gentiment et de rire de ceux qui veulent “poéter” plus haut que leur “c…” .

  21. À propos des pufa…. again.
    Docteur’ personnellement je suis convaincu que le régime méditerranéen que vous proposez est un des régimes les plus healthy sur terre et le plus scientifiquement prouvé. Simplement je reste persuadé que de toutes façons moins il y a de « lineoleic acid » mieux on s’en porte (même s’il en faut un peu quand même )et que les vertus de l’huile de coco sont sous-évaluées.
    Je pense donc que Walter willet avec sa promotion de la « soybean oil » est juste pathétique
    A ce titre, que pensez vous de ces deux études ?
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26200659
    https://www.news-medical.net/news/20171004/Study-compares-long-term-metabolic-effects-of-conventionalc2a0and-genetically-modified-soybean-oil.aspx

    1. Je ne vois pas l’utilité scientifique de comparer l’huile de soja (OGM ou pas) avec l’huile de coco additionnée de fructose…
      Ce sont des études à visée commerciale sans intérêt, désolé ! Poubelle !

      1. Merci beaucoup de votre réponse docteur.
        Personnellement (mais évidemment j’ai bien conscience de n’être rien dans le domaine) je vois tout à fat l’utilité de se demander, au delà de l’apport calorique, quelle est la substance ajoutée récemment (disons depuis 60 ans) qui nuit le plus à la santé .
        Et je trouve que parmi tout de qui est incriminé, une dose élevée d’oméga 6 semble être le suspect numéro 1. Pas les graisses saturées (lire taubes ou le scandinave Uffe Ravnskoff) et pas le fructose (taubes ferait mieux de relire Sievenpiper http://suppversity.blogspot.fr/2017/08/fructose-new-truth-meta-analyses.html ). Pour les peureux du sucre en tant que tel, juste lire cette étude devraient amoindrir leur crainte…https://www.drmcdougall.com/misc/2013nl/dec/kempner.pdf
        Qu’en pensez vous? Merci encore et bravo pour votre formidable travail!

        1. Comme je l’ai maintes fois écrit, je ne crois pas que des aliments ou des nutriments pris individuellement soient toxiques, sauf exceptions…
          Ce qu’il faut éviter, par contre, ce sont des déficiences en nutriments essentiels !

  22. Pour terminer la semaine et commencer le week-end sur une notre positive voici un article qui devrait vous faire plaisir : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28849990 . Je sais il s’agit d’une étude sur la mouche !
    Les omega 3 aideraient à protéger contre les méfaits d’herbicides et comment ? par le biais d’une action positive sur la dynamique des centrales d’énergie de nos cellules, les mitochondries. Décidément, cette dynamique des mitochondries se retrouve impliquée dans beaucoup de pathologies, dont les maladies neurodégénératives, cancers et les expositions à des produits toxiques (dont des particules contenues dans les vaccins ?).
    Préservons donc notre santé en stimulant la genèse de mitochondries intactes par un bon régime alimentaire méditerranéen, de l’exercice physique et une réduction à l’exposition de pesticides et autres produits nocifs.

    1. Je persiste a considerer qu’il est deletere de s’associer avec ce genre de personnes totalement omnubilees par le sionisme qui est responsable de tous les malheurs du monde et qui glorifient des personnes comme Faurisson. On peut tout a fait discuter ailleurs de la justesse de leurs positions mais on se tire une balle dans le pied en s’alliant avec ces personnes.

        1. Bonjour docteur. je prends connaissance un peu tard du lien cité par @ expert et la réaction de @ akira qui excipe comme toujours son “point de Godwin”, le fascisme et qui ainsi me semble donner raison à @ Stephane dans ses réponses à @ akira;
          En effet, en quoi le lien et les renseignements contenus dans l’article cité sont-ils moins pertinents que ceux proposés par d’autres sur le même sujet ?
          Qui parle de s’allier avec qui que ce soit ?
          Quant à ceux qui enveloppent d’un drap poétique et philosophique leur haine antifa (on voit ce que ça a donné, un procès en cours pour pour avoir voulu « cramer » c’est dire tuer du « Flic ») par un bla bla tellement sirupeux que s’en est à avoir la nausée, ou ceux qui se voilent la face après avoir « supporté » la jeunesse bienveillante d’un Macron ( qui a perdu sa jeunesse à 15 ans avec une « couguar » de 20 ans plus âgée) dont l’esprit déjà tordu à cet âge ne s’est sûrement pas amélioré avec le temps ( Si, il a amélioré ses relations avec les milliardaires qui l’ont soutenu et boosté…) qui ne lâchera pas Buzin dont l’idéologie propharma est en symbiose avec la sienne. Bienveillance vous avez dit ? Alors si vous croyez encore au Père Noël en la matière libre à vous, mais moi, j’ai fait ma religion en la matière sans avoir besoin d’avoir lu les individus que vous avez cité et dont les nom ne se retrouvent pas dans l’article précité.

      1. Je trouve le texte remarquable de justesse. Ca résume vraiment bien la situation effectivement.
        Alain Soral, c’est une autre histoire…
        La vie est compliquée décidément!
        Faut-il vraiment choisir??
        Enfin, laissons le problème politique de côté, je rebondis sur une chose:
        Je trouve une information fort intéressante dans le texte que j’aimerais creuser:
        Au Japon, ils ont relevé l’âge de la vaccination de 3-5 mois en 1975 à 2 ans et la mortalité infantile a en parallèle baissé; ils en concluent que la mortalité infantile est liée à l’âge de la première vaccination puisqu’elle aurait baissé de façon concordante.
        Il faudrait connaitre les facteurs confondants car il doit y en avoir, pas simple…
        Ils parlent des USA, comme l’a fait MDL dans l’un de ses billets qui vaccinent bcp et très tôt et qui ont un taux de mortalité infantile énorme.
        Je n’ai pas encore eu le temps de chercher mais je m’interroge.
        Si le japon a le troisième taux de mortalité infantile au monde, il serait intéressant de savoir à quel âge on vaccine les enfants dans les 2 premiers pays ayant le plus faible taux de mortalité infantile et si passé 2 ans, ils vaccinent bcp.
        Car il y a 2 choses:
        – l’âge de la première vaccination (MDL pense comme moi et pleins d’autres que passé 2 ans, ça serait moins grave)
        – le nombre d’antigènes injectés, que ce soit avant ou après 2 ans car on peut imaginer que plus on en injecte, pire c’est.
        On ne peut pas en conclure formellement un lien, mais si ces 2 pays à faible taux de mortalité infantile vaccinent tard et peu, ça serait quand même une donnée importante à mon sens.

      2. Les anti-vax = sectes, E&R = fachos, je crains qu’il ne reste plus grand monde de fréquentable pour s’opposer aux vaccins ! Mais, à l’image de la censure à l’égard de Jacques Sapir sur Hypothèses, “ils” trouveront toujours quelque chose pour vous discréditer, soyez-en sûrs, ou, plus facile, détourner l’attention de ce que vous dites, comme ils font avec Mélenchon. Même en évitant l’antifascisme, vous vous ferez avoir autrement. Ils peuvent être très subtils, comme dit MdL.

        1. Tu remarqueras que je ne suis pas alle jusque la. Simplement ils ont des positions extremes sur ces sujets. Je ne suis pas sur qu’il soit opportun de polariser sur ces sujets (antisionisme/antisemistisme). Le sujet vaccinal est assez complique et polemique pour vouloir ne pas preter le flanc a d’autres critiques faciles.
          Pour Sapir, je vois avec interet qu’on partage certaines lectures 😉

          1. Ce n’est pas parce qu’un personnage est dénoncé par Soral qu’il (le personnage) est nécessairement pardonné, même s’il est juif (ou appartenant à toute autre minorité…ou majorité). Toute vérité ne doit pas nécessairement être énoncée par le Pape pour être acceptée comme vraie. Ce n’est pas la source qui importe mais les faits. Je ne dis pas que Soral est un ange.
            Ne soyons pas influencé par l’emballage, même si c’est tellement tentant. Sachons faire la part des choses, séparer le bon grain de l’ivraie dans les faits (pas la source). Toute info provenant des médias “mainstream” n’est pas fausse ou vraie de part la nature de la source. Ce serait bien trop facile 😉 C’est pareil pour les études cliniques.

          2. Comment osez vous envisager que je pardonne quoi que ce soit à une personne car il serait juif ? La seule personne assez abjecte pour essentialiser la religion d’un adversaire pour le dégrader est soral et pas moi. Ne renversez pas ici les faits !

          3. Donc, c’est bien aux faits qu’il faut s’attaquer. Nous sommes d’accord.

        2. Mais Stephane,… il y a nous !!!! Les petites gens (et pardon si vous ne considérez pas que vous en faites partie…). C’est nous qui avons le pouvoir aussi ; a-t-on absolument besoin de ces relais,… si nous les considérons suspects ?

          1. @Françoise : on pourrait se passer de ces célébrités sulfureuses, mais sans accès aux grands médias ni aux médias alternatifs (Soral, c’est quand même + de 100 000 vues à chaque vidéo), il devient difficile de se faire entendre.
            @Akira : Sapir est aussi plus ou moins lié aux extrêmes, par exemple il passe sur Tv Libertés qui est la web TV officieuse du Front National, dont il sert par ailleurs de caution universitaire sur le plan économique. A son détriment, certes, mais en entendant, ça lui a donné une audience considérable, bien qu’invisible parce que souterraine. En Italie, c’est le parti populiste Cinque Stelle, de gauche mais anti-immigration, qui a joué un rôle considérable dans la lutte contre les obligations vaccinales. En ligne et en dehors des médias traditionnels. On n’a pas encore en France des médias alternatifs suffisamment puissants pour contrebalancer l’influence du mainstream.

          2. Peut etre. Mais les these vehiculees par Soral et ceux qu’il soutient sont pas loin d etre aussi dangereuses que les histoires de vaccins. Alors je ne pense pas que ca soit un progres que de s’associer avec ces gens la.
            Pour ce qui est de Sapir, ca n a pas grand chose a voir. Par exemple, il est aujourd hui heberge par Berruyer et pas ar Soral. Ca fait une sacree difference, non ?
            Et si on veut de l audience internet, je pense qu’il est preferable de tenter du cote de Berruyer. On se compromet nettement moins (enfin c’est mon point de vue …).

          3. @Stephane
            Je persiste aussi à croire qu’on peut se passer des personnes “sulfureuses”, comme vous dites.
            Pour être honnête et développer… J’ai même un avis plus sévère! Je crois profondément que certaines personnes “sulfureuses” investiguent des dossiers sensibles tels que celui des vaccins aussi (surtout ?) pour afficher un semblant d’image recevable…. Donc, perso, je ne reçois pas, et pas du tout même! Plus de 100000 vues à chaque vidéo… et combien de gens qui trouveront que c’est discréditant de s’allier avec pareils xxxxx xxx xxxx (censuré, le et les termes qui me viennent ne s’écrivent pas et je n’en trouve aucun autre) ?
            Je suis consciente que ma position est radicale… (trop?) en tous cas, je ne saurais penser autrement…
            Bon week-end à Vous et à tou.te.s.

          4. Stéphane nous ferait-il une « oursite des neiges » aiguë ? Cette même dépendance à la « massification » ? Cette même fascination pour le médiatique ? Cette même certitude que la propagande dame le pion à l’intelligence ? Aurait-il oublié, dans son goût du spectaculaire, que le meilleur de notre MdL, en terme médiatique, fut fait sur une chaîne « élitiste » par les talents d’une cinéaste ? Est-il prêt, au nom de l’efficacité, à se lier avec le pire pour prétendre faire triompher ce qui serait notre cause ? Ce qui, toujours, a fait triompher les meilleures idées, c’est ce qu’elles ont d’universel ! Le doute qu’eurent nos concitoyens lors de la campagne de vaccination H1N1 est la marque de la défiance de ceux-ci à la vaccination de masse. Si nous faisons de notre point de vue une pensée qui résonne aux oreilles de nos contemporains, nous aurons la meilleure publicité qui ne fut faite de la critique de l’obligation vaccinale. Penser qu’à la propagande il faut opposer la contre-propagande c’est faire montre d’un prodigieux manque de stratégie et c’est oublier que toujours le masque cynique de la propagande tombe sous les coups répétés de l’intelligence. Faire confiance à quelques aventuriers ou politiciens en manque de légitimité dans l’espoir d’une audience plus large est assurément suicidaire. Argumenter et construire une position critique est certainement une autre affaire qui ne répond pas à la facilité de s’en remettre à quelques démagogues et autres récupérateurs. Bon courage !

          5. toujours le masque cynique de la propagande tombe sous les coups répétés de l’intelligence
            Ah Bon Dieu ! Qu’elle phrase magique (avec orthographe farpaite) nous octroie encore ce génie littéraire de rico… Je pâme en pâmoison comme Charlotte quand elle connaitra l’animal… le Samedi 13 janvier à Lyon !

          6. OK si Berruyer est anti-vaccins, ce que je ne pense pas. Il y a très peu de gens qui osent être anti-vaccins, à part les marginaux à la Soral. Quand on est anti-vaccins, on est blacklisté partout. Il faut avoir la trempe de Soral pour oser. On ne peut pas lui reprocher de savoir prendre des coups (en plus il est boxeur). Sapir et Berruyer ne sont pas blacklistés, ils sont à mon avis juste un peu à la marge du système. Être russophile peut coûter cher, la présidence à Fillon, par exemple. Mais ça n’est pas synonyme d’exclusion. En revanche, être anti-vaccins…

          7. “la trempe de Soral” ?
            Nous n’en avons que peu à faire !
            Nous sommes trempés à l’AIMSIB ! Même pas peur ! De vrais cowboys, tous comme vince le gros du Nord !

          8. @Stephane
            Les idées que nous défendons, tout ce en qui nous croyons méritent décidément mieux que des ambassadeurs tels que Soral (euh… ‘la trempe de Soral’ ?!… bof ! ) et autres tristes sires du genre….
            @RicoMart
            C’est tellement beau c’que vouz’écrivez ! J’ai dû me concentrer et lire attentivement pour -ouoouffff ! – constater que je pensais tout pareil que Vous (mais formulé beaucoup plus basiquement, pour ce qui me concerne).
            @MdeL
            Yeeeees, on a peur de rien, ni de personne à l’AIMSIB !
            (… sauf peut-être d’aller chercher des “alliés” -tu parles!- tels qu’A.S. et autres opportunistes ?).

          9. Françoise : “et combien de gens qui trouveront que c’est discréditant de s’allier avec pareils xxxxx xxx xxxx”
            Pour moi, cela n’a pas d’importance. Ils vous piégeront quoi que vous disiez ou fassiez, de toute façon. Avec un petit coup de Décodeurs si besoin. L’antifascisme, c’est l’invention du siècle ! C’est l’étoile jaune à l’envers. Une fois que vous êtes marqués, vous êtes finis ! Maintenant, comme ça commence à moins bien marcher (60% d’abstention au second tour de la présidentielle même avec la peste brune), ils passent aux fake news. Vous n’êtes plus fachos, mais vous êtes complotistes. Ils vous discréditent de la même façon. Avec parfois un feu croisé, par exemple les trumpistes suprémacistes, fake news + nazis, ou bien si vous êtes russophiles, comme J. Sapir, fake news + poutiniste. Regardez l’IPSN, bien connu ici, qui est accusé de fake news. Ils sont marqués, c’est fini ! Si vous vous renseignez sur eux sur Google, vous verrez tous les sites de hoax buster qui leur tombent dessus. Il leur suffit de très peu, une propagande sur un policier victime de voyous et abandonné par l’Etat, des récupérations d’email, un tract, un pseudonyme.
            L’intelligence, oui, pourquoi pas ? Mais c’est déjà fait, ça. Il y a d’excellents livres au sujet des vaccins depuis des années. Est-ce que ça fait avancer les choses ? Pas autant que l’antifascisme ou les fake news, qui ont permis aux labos de porter l’estocade en propulsant un banquier à la tête de l’Etat, avec la bénédiction de certains ici-même !!!

          10. Les “certains d’ici-même” (moi sans doute) ont préféré effectivement celui-là, avec tous ses défauts et faiblesses, aux zotres zozos…
            Même si son indigne faiblesse vis-à-vis de sa Ministre de la Santé est coupable [mais vous noterez la quasi unanimité de la classe politique et académique !], la messe n’est pas dite : l’atteinte aux libertés dans un pays comme la France finit toujours par se payer très cher…
            Quant à la Ministre, nous allons faire en sorte que l’Histoire la retienne comme celle qui nous aura privé d’une liberté fondamentale !

          11. Oui, vous, Rico, Françoise, pour ceux dont je me souviens.
            Qui ne voit pas que tout ceci est le résultat d’une tactique ? Côté politique : affaires sorties dans le bon tempo et la bonne célérité durant la présidentielle. Fillon mis en examen, Marine Le Pen épargnée pour être au second tour à la place de Mélenchon, infiniment plus dangereux pour Macron, parce que pas soupçonnable d’anti-fascisme. Côté médias : mise en scène de la jeunesse, de la beauté, de l’espoir, et bien sûr de l’antifascisme dans l’entre-deux tours, Macron ayant fait tous les lieux mémoriels qu’il pouvait. Côté labos : invention de la pénurie de DTP, ce qui provoque une plainte auprès du Conseil d’Etat, d’où l’obligation vaccinale comme seul recours juridique. Comme tout cela converge bien ! Franchement, ils sont forts, très forts ! Chapeau bas ! Ah oui, bien sûr, il faut rajouter, cerise sur le gâteau, la campagne pro-vaccination, à laquelle tous les médias, détenus par 9 milliardaires et soutiens de Macron, ont participé d’une seule voix. Ils ont même placé un de leurs pions dans le service public, l’indéboulonnable docteur Cymiesque, qui, même en tant que “mâle blanc de + de 50 ans”, ne risque pas de perdre sa place, comme Lepers ou Sabatier !

          12. @Stephane :
            Et voila, E&R et Soral ont trouve un juif qui defend la vaccination (Michel Cymes) et c’est reparti pour l’antisemitisme bien gras.
            https://www.egaliteetreconciliation.fr/Vaccins-l-animateur-communautaire-Michel-Cymes-defend-la-politique-d-Agnes-Buzyn-47951.html
            Soral se fiche completement des vaccins, ca sert simplement a s afficher une fois de plus antisysteme. Cherchez n importe quelle position mainstream (qu’elle soit juste ou pas, peu importe), prenez l’oppose et vous etes sur de l’y trouver : le changement climatique, la theorie de l’evolution, etc … En plus il a reussi a trouver un juif dans les supporters des vaccins, c est le jackpot. Le juif, c’est son dada !
            Je ne comprends pas comment vous on peut envisager de se compromettre avec ce genre de personnage. Ca sent pas le souffre, c’est bien pire !!

          13. Ne nous disputons pas.
            Qu’il s’agisse de vaccins ou d’hormones thyroïdiennes, de façon générale, les politiciens et les médias s’en foutent et ne comprennent rien…
            Le citoyen et le médecin ? Pas tellement mieux…
            Par contre, les politiciens et les médias (de droite comme de gauche) utilisent les vaccins ou les hormones thyroïdiennes pour se faire voir ou pour faire les beaux (parleurs) ; faut bien faire quelque chose entre les reps en attendant les prochaine campagnes électorales ! La Société du Spectacle décrite par tonton Guy il y a 50 ans…
            Je ne sais pas pourquoi (j’ai même un peu honte), j’ai tendance à préférer les cons de gauche aux crétins de droite ; et sans honte cette fois-ci, je préfère carrément l’idiot utile d’extrême gauche au cynique sadique salaud d’extrême droite ; probablement pakeu j’ai trop lu l’histoire de la seconde guerre mondiale et aussi celle de l’entre-deux guerres ; j’en suis resté marqué ; mais c’est vrai aussi, pour clore ce chapitre d’histoire, que j’ai du mal à ne pas haïr le “petit père des peuples” ; mais j’ai trop lu Soljenitsyne qui était épouvantablement de droite, peut-être même d’extrême droite : autres temps, autres mœurs !
            Ceux d’aujourd’hui, avec leurs vaccins et autres conneries, c’est quand même autre chose : je préfère le présent pour la simple raison que si nous étions hier, je serais au Goulag ; et la plupart d’entre vous aussi !

          14. où c’est qu’on répond ?
            non, E & R n’a pas trouvé 1 juif pro vaccin mais 3 : Cymès, Buzyn et son mari

          15. Merci d’abandonner cette sorte de chose sans intérêt : “nous sommes tous de juifs, allemands, français, bretons et savoyards” ; si y en a un qui a dit quelque d’intelligent dan sa vie d’écrivain-barricadier, c’est bien ça !

          16. @Akira : cet article est très intéressant… à propos de l’antifascisme. Mais bon sang de bois, vous ne voyez pas qu’il y a 2 postures qui se font face ? Le système, qui se maintient grâce à l’évocation de la Shoah, parce qu’avec les électeurs seuls, ils ne font même pas 10%, et Soral, qui se présente en anti-système, donc avec son antisémitisme déguisé en antisionisme, parce que même lui ne peut pas se permettre de faire l’apologie de la Shoah (sauf à inviter Faurisson ou faire une quenelle devant le mémorial de Berlin).
            @MdL : je ne suis pas d’accord avec l’idée que les médias utilisent les vaccins pour se faire voir. Les médias ont une fonction commerciale, ce sont les VRP du système. Certes, la mode est de faire le guignol, comme Cymès, mais c’est pour mieux vous manger, mon enfant ! L’ORTF était de la propagande, aujourd’hui, ça ne passerait plus tel quel, il faut l’enrober. Ou, pour prendre une autre référence littéraire, le Diable se présente masqué.
            En revanche, oui, c’est vrai, on n’utilise plus de nos jours la violence policière contre les dissidents, mais attendez de voir ce qui va se passer quand ce système qui ne tient plus qu’avec des artifices va s’effondrer (sous le poids des dettes), attendez de voir de quoi est capable un Etat en faillite. La fin des libertés a déjà commencé. Déjà 100 ans de droits du travail balayés, l’obligation vaccinale, ça n’est qu’un début. L’ultra-libéralisme est un système d’une violence incroyable, c’est Mad Max, comme dit G. Filoche.

          17. Bon !
            1) on arrête la politique de “café du commerce” ; les visiteurs de ce blog dans leur majorité veulent savoir comment survivre à un infarctus, comment manger, comment échapper aux obligations vaccinales…
            2) la confusion entre “antisémitisme et antisionisme” est une des catastrophe du siècle et on n’a pas fini de le payer…
            3) comme les espagnols n’ont pas fini de payer la connerie de leurs dirigeants espagnols droitistes…

      3. Pareil que vous, Akira !
        Je ne veux aussi dans les références que je partage moi-même ou les gens qui m’inspirent que des personnes très claires et nettes. Exit aussi, toutes celles qui ont une éthique discutable. Sans doute sommes-nous trop sélectifs… mais je partager votre avis : on trouve bien tous ces arguments ailleurs, aussi !

          1. Je continue a me repondre et a repondre a MT :
            La suede est seconde plus faible taux de mortalite infantile. Pourtant son calendrier de vaccination est tres classique avec plethore de vaccinations avant un an :
            https://www.folkhalsomyndigheten.se/the-public-health-agency-of-sweden/communicable-disease-control/vaccinations/vaccination-programmes/
            http://venice.cineca.org/documents/sweden_ip.pdf
            Idem pour Singapore :
            https://www.kkh.com.sg/HealthPedia/Pages/ChildhoodIllnessesVaccinations.aspx
            Il semble dont tres difficile de correler l’age de vaccination avec la mortalite infantile en regardant les trois premiers de la liste.

          2. Effectivement.
            D’ailleurs je ne travaille pas sur cette piste.
            la mortalité infantile (laquelle ?) c’est compliqué ; et je crains que la toxicité vaccinale n’arrive après la bataille : les “ceux qui devaient mourir” sont déjà morts…

        1. @MDL
          Sans vouloir vous contredire (je cherche juste à comprendre, je précise bien ma démarche pour ne pas être prise pour une enquiquineuse querelleuse ou je ne sais quoi)
          Dans votre billet
          INFLUENZA… « LASCIA CH’IO PIANGA… E CHE SOSPIRI LA LIBERTÀ.
          Vous disiez:
          “La mortalité infantile par pays est directement corrélée aux nombres de doses vaccinales administrées. La corrélation est linéaire et très forte suggérant une relation de causalité !
          D’autant que les facteurs de confusion possibles sont répartis aux deux extrêmes de la droite : en bas à gauche la Suède et en haut à droite les USA !”
          Vous admettiez alors que la relation de causalité n’était pas démontrée mais que…
          Bref.
          Vous avez changé d’avis ou on ne parle pas de la même chose?
          Ou vous avez tout simplement abandonné cette idée car trop de facteurs confondants pour prouver quoique ce soit?
          J’ai plusieurs fois entendu parler d’un lien possible entre MSN et vaccin, pour ne donner qu’un exemple.

          1. Je n’ai pas changé d’avis ni abandonné cette idée…
            Mais je n’ai pas le temps de retourner à cette intéressante théorie d’autant que les arguments d’Akira, ce diable, sont recevables.
            Désolé, je manque de temps !

        2. @ Akira
          Non malheureusement!
          Vous avez déjà travaillé plus que moi!
          Je regarde à nouveau le billet de MDL
          INFLUENZA… « LASCIA CH’IO PIANGA… E CHE SOSPIRI LA LIBERTÀ. »
          avec cette référence:
          Hum Exp Toxicol. 2011 Sep;30(9):1420-8.
          Et je réfléchis mais plus je réfléchis moins j’y comprend quelque chose!

    2. @Expert : Après lecture attentive de l’article publié sur le site de Soral, j’ai juste envie de dire que cet article est un résumé foireux (incluant une promotion de Mr Joyeux, je ne commente pas) de ce que d’autres gens disent depuis fort longtemps dans l’indifférence générale.
      En quoi cet article apporte quelque chose concernant la menace la plus immédiate qui est un élargissement des obligations vaccinales ?

      1. Bon je passe sur l’origine de l’article (Soral), parlons du fond.
        Imaginons que ce texte ait été publié dans le grand journal Le Monde (ouarf!) ou Libé.
        Cet article apporte, à mon sens, de l’information générale (tout n’est pas complètement exact peut-être mais nous ne détenons pas LA vérité) et peut participer à une prise de conscience sur la question vaccinale dans son ensemble.
        Quel impact a ce type d’article sur un français moyen qui ne s’est jamais posé aucune question sur les vaccins à votre avis? (soit environ 99% des français)
        Je rappelle que l’obligation vaccinale n’est pas nouvelle en France.
        Pour la majorité des français, le DTP obligatoire n’a jamais été perçu comme une atteinte à la liberté individuelle et j’admet moi-même n’en avoir pris conscience que depuis peu.
        Alors pour les gentils français qui pensent que c’est normal que le DTP soit obligatoire puisqu’il l’est depuis des décennies à l’indifférence de tous, passer à 11 vaccins obligatoires, quel est le problème puisque les vaccins c’est bon pour protéger la santé des petits?
        Alors, peut-être qu’ils auraient pu faire un copié collé du texte de Georget, ça aurait été plus classe mais dans l’absolu, qu’est-ce que ça change?
        Ce qui me chiffonne, Emilio, c’est que la seule chose qui importe à vos yeux, c’est VOTRE “combat” contre l’obligation vaccinale et uniquement ça. Du coup, ça doit être le seul et unique sujet à débattre, tout le reste est à jeter. Il y a un grand manque de tolérance je trouve dans votre attitude et un poile de mépris envers tous ces gens qui n’ont rien compris (j’admet avoir ce travers moi-aussi mais j’essaie de le combattre, c’est dur!).
        Votre combat contre l’obligation vaccinale devient un combat contre presque tout ce qui ne colle pas à 100% avec vos priorités.
        Vous vous êtes enfermé dans votre discours et n’êtes plus capable d’ECOUTER, c’est dommage.
        VOUS avez lu Michel georget, Marc Girard.
        Vous avez un esprit critique.
        Les autres qui n’ont pas cet esprit critique et cette connaissance, comment font-ils? Ils se démerdent pour devenir du jour au lendemain contre l’extension des vaccins obligatoires.

        1. Vous avez raison MT, l’obligation vaccinale m’obsède, c’est vrai.
          Il est vrai aussi que ça m’agace d’entendre dire qu’il est nécessaire de débattre gentiment de la vaccination.
          Pour le reste, J’ai déjà expliqué en quoi l’obligation vaccinale était une problématique POLITIQUE et SOCIÉTALE. C’est la violence institutionnalisé. C’est la négation de l’humanité des individus, la destruction de la confiance envers le système de santé, envers les personnages publics. L’élargissement est une “provocation-test” dont le seul but est de tester les capacités d’acceptation des individus à se soumettre au monde médical y compris sans son consentement. L’obligation vaccinale est un point de départ pour rendre obligatoire la consommation de médicament “préventif” (type statine).
          Rendre obligatoire un vaccin rend tous débat sur l’utilité ou pas de ce vaccin absolument idiot… puisque quelque-soit l’opinion que l’on a de ce vaccin, on a plus la possibilité de le refuser.
          Qui a vraiment envie de débattre de l’intérêt de payer ses impôts ?
          Je ne suis pas atteint de “mutité” et je vous invite à relire les 2 article de mon idole :
          – Élargissement des obligations vaccinales : quels inconvénients en fait ? (Marc Girard)
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article382
          – Élargissement des obligations vaccinales : mystérieuse épidémie chez les lanceurs d’alerte (Marc Girard)
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article385
          Et tant qu’à faire, dans la mesure où c’est mon idole qui a le mieux exploré ce sujet de l’obligation (peut être avant la publication du livre de mon autre idole), lisez également ces articles :
          – Y a-t-il des raisons objectives de se méfier des vaccins ? (Marc Girard)
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article316
          (Version plus courte de cet article “Vaccins et vaccinations : ce qu’il vaudrait mieux savoir ” : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article319 )
          – Politique vaccinale et obligations (Marc Girard) :
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article359
          – Gardasil : Eléments pour un vrai débat (Marc Girard) :
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article311

  23. “Faire un discours à la Sorbonne, c’est acquiescer aux valeurs universelles de la recherche
    universitaire. En l’appliquant à l’acte vaccinal, on est stupéfait d’observer le manque flagrant de
    preuves scientifiques et d’assister au recours à des croyances béates, perpétuées par des
    bonimenteurs privés, relayées par de pseudo-scientifiques souvent intéressés.
    La santé publique exige des preuves et des assurances, dont le Président de la République est le
    garant. La liberté des vaccinations s’impose pour une intrusion intime qui n’a prouvé ni son utilité
    irremplaçable ni son innocuité. Il existe des traitements qui méritent d’être reconnus et tentés.”
    Ou encore;
    “Je souhaiterais, Monsieur le Président de la République, que vous laissiez un autre souvenir que
    cette lourde intervention obligatoire hasardeuse, parce qu’il y aura forcément d’innombrables
    ratés, des accidents, des scandales, du contentieux et des drames humains… pour rien.
    Les maladies infectieuses constituent seulement 1 % de toutes les causes de décès dans le monde
    industriel. Agiter le chiffon rouge en brandissant un décès par rougeole est pathétique.”
    Mais de qui provient cette immixtion dans les affaires gouvernementales, du Dr André FOUGEROUSSE, beuurk, un chimiste même pas médecin, mais de quoi se mêle-t-il celui-là? Thésé en 1973, encore un perdreau de l’année, un gars qui connaît rien de la vie!
    Je vais quand même lui demander si il aurait pas 30 euro en trop, avec ça je pourrai lui commander une belle carte de membre d’un Association de râleurs bienveillants dans laquelle je pense qu’il pourrait avoir toutes ses aises…
    http://123userdocs.s3-website-eu-west-1.amazonaws.com/d/f0/33/283445306932933616/3c3ad8c5-e0ad-42db-b497-1022ed5c5aa8/M.+le+Prsident+Macron+02.10.17.pdf

    1. Magnifique! Faut l’embaucher dare-dare!
      Mais où avez-vous débusqué cette lettre??

  24. http://www.canalplus.fr/emissions/pid8896-l-info-du-vrai.html?vid=1464270
    Un débat sur dans “L’Info du Vrai” intitulé :”Vaccins, la crainte de l’overdose”.
    Deux partisans de l’obligation vaccinale contre un pour la liberté vaccinale ce n’est pas très équilibré et je dis bravo à Monsieur Jacques Bessin qui défend la liberté de choix.
    Il manquait quelqu’un comme vous Dr de Lorgeril pour contrer les faux arguments médicaux.
    C’est déjà bien à Yves Calvi d’avoir organisé un débat…même s’il pourrait être plus approfondi et équilibré.

    1. @AimeThé
      Non, cela serait dommage pour le véritable Dr Feelgood ! Non, appelons un chat un chat et Cymes Docteur Cime de la connerie, et avec Dr Feelgood renvoyons-le dans la nuit :
      https://youtu.be/nW1dF8YJ0CM
      Vert le thé, pas plus de 3 minutes d’infusion et sans sucre !
      Santé et polyphénols méditerranéens

        1. Ça me rappelle ce qu’un vieux pote aimait à répéter : “Pauvres enfants perdus, nous errons dans la nuit et nous nous consumons d’un feu ardent !”
          Quant à Cime de la connerie, c’est à la nuit de la pensée qu’il faut le renvoyer, “le sommeil de la dialectique engendre des monstres”.

      1. Vous avez bien raison Mr Rico, Dr Cyme de la Connerie lui sied parfaitement bien; laissons Feelgood en paix!

    2. Oui il y en a à foison des arguments, on écrit sur le fond là encore pendant que les pseudos-débats dans les médias ne font que rapporter les 18 mois de concertation du Professeur Fisher (pour O. Véran c’est du fond sans appel qui doit redonner confiance) et on oublie de parler des controverses du dit rapport Fisher, d’inviter celles et ceux qui sauraient les démontrer sans appel ! C’est rageant !

    3. Oui il y en a à foison des arguments, on écrit sur le fond là encore pendant que les pseudos-débats dans les médias ne font que rapporter les 18 mois de concertation du Professeur Fisher (pour O. Véran c’est du fond, sans appel, et qui doit redonner confiance) On oublie de parler des controverses du dit rapport Fisher… , d’inviter celles et ceux qui sauraient les démontrer sans appel ! C’est rageant !
      Et aussi depuis hier soir sur LCP et grâce au Dr Pelloux j’ai appris qu’il fallait être super heureux d’avoir dans nos contrées un vaccin qui protége assurément du cancer du foie … celui de l’hépatite B !
      Et encore que dans les 20 prochaines années une épidémie d’insuffisants cardiaques aura lieu (comment va faire le système hospitalier pour les accueillir en supprimant de plus en plus de lits…) j’aurais bien aimé lui demander comment le sait-il et surtout pkoi … ? Y’a pas de débat de fond j’vous dis !
      Nous on peut se douter…
      Tétanos, cancer… que des exemples Simiesques ! Bouh !

      1. il n’a pas tort en parlant de cette explosion à venir, à cause du pappy et surtout du mammy boom, car les pappies ne font pas d’aussi vieux os (à mon avis 70% de femmes dans les EPHAD).
        Par contre en bon démago, il oublie de parler du financement : comment kon paie ?
        Je sais c’est vulgaire comme question, mais tant qu’on ne se la pose pas, on n’a aucune chance de résoudre aucun pb, et celui-là – qui nous arrive dessus – n’est pas une mince affaire.
        Le Pdt de la République actuelle doit être 1 magicien sommé de réduire le déficit sans faire de peine à personne.
        Aimerais pas être à sa place…

  25. Autour de la 35e minute de ce débat sur le budget de la sécu. … Regardez et écoutez Patrick Pelloux, Olivier Véran que vous connaissez un peu Amiral et 2 députés parler de l’obligation vaccinale … On est mal, très très mal ! Pas de fond bien entendu en 15 mn, le journaliste Arnaud Gidoin pose bien le sujet sur la défiance qui enfle, la réponse est sans appel ! Vaccins obligatoires il n’y pas le choix…. Et pi il faut que vous sachiez aussi que nous ne représentons qu’une querelle de riches ! Avec Pelloux ça va être entériné vite fait bien fait par le plus grand nombre y compris les septiques…
    Affligeant !
    Bon ! il y a quand même quelques députés issus de la majorité et Rivasi qui vont proposer un moratoire j’aimerais bien y voir le mien de député…
    http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde/284483-ca-vous-regarde

    1. Je savais (intuitivement) que ces deux-là étaient nuls [la politique et la télévision détruisent les neurones beaucoup plus vite que l’abus d’alcool !] mais maintenant nous avons la preuve !

      1. Et ce, malgré le fait que Pelloux ait fait partie de Charlie Hebdo ! Je suis désolé, mais j’avais malheureusement raison de mettre en garde ici, juste avant les élections, contre cet antifascisme, qui n’est qu’une arme utilisée par le pouvoir. Avec ça, vous faites passer n’importe quoi ! Ça et la peur de quitter l’euro. Aucun populiste ne peut gagner tant que le système est verrouillé à double tour. S’il est de droite, il est facho, ce sera le retour d’Hitler, s’il est de gauche, il veut quitter l’euro, vous allez perdre votre capital. Et le pire dans tout ça, c’est peut-être qu’on aura, et le fascisme, et la fin de l’euro, et à coup sûr, la loi travail et les vaccins !
        Il serait peut-être temps de se réveiller !

        1. “Elémentaire mon cher Watson” . Mais les choses les plus élémentaires sont parfois dure à comprendre.

        1. C’est sûr que…
          Mais dans un pays où on a commercialisé le Médiator et le Lipanthyl pendant des dizaines d’années sans la moindre évidence d’une quelconque utilité, ça n’a rien d’étonnant !

  26. J’ai adoré !
    Égoïste ou altruiste ….
    Attention, bientôt on vous dira que le vaccin égoïste n’existe pas ….
    Prenons le cas du tétanos qui ne “protège” que le vacciné … donc égoïste… donc ne devrait pas être obligatoire…
    On choisi donc la possibilité de la maladie… qu’il va falloir traiter…. hospitalisation, médicaments, arrêts maladie…. tout ça certainement aux frais de la SECU puisque tout le monde cotise!!
    Et on vous dira: “oui mais vous avez choisi la maladie, donc il va falloir payer votre facture !! ”
    Et voilà certainement une manière de faire que peuvent employer labos ou pouvoirs publics pour faire d’un vaccin égoïste un vaccin altruiste….
    Il faut être prêt à le faire !
    Je le suis, l’êtes vous ?
    Je ne suis pas de nature pessimiste, mais l’avenir s’est un peu plus assombri ces dernières années…
    Merci pour le billet !!
    PS: il y a une coquille au paragraphe suivant:
    Encore plus facile à comprendre si on se penche sur d’autres vaccins comme ceux contre la diphtérie et la polio. Nul ne SAUTAIT contester que ces deux maladies soient potentiellement contagieuses [en fait, ça dépend des circonstances ; j’expliquerai ça dans mon prochain livre].

  27. toujours DTP obligatoires mais y’en a pas donc on attaque le gouvernement qui ne respecte pas la chose jugée = décision du conseil d’Etat d’obliger les labos à mettre ces trois vaccins à disposition
    Ca peut être rigolo!!

      1. Certes mon bon maître mais foutre un peu de pagaye ça égaye non??

      2. Ah ! Ben voila, on progresse !
        J’en fait des cauchemars de ce bordel d’indecision, veridique !

        1. Akira ! Qu’est ce donc que cette expression ! Macron, sors de ce corps !

        2. Vous avez vraiment peur que votre petit meurt de la polio, de la diphtérie ou du tétanos??
          Je taquine, hein! Mais quand vous y réfléchissez bien… Si on veut protéger nos enfants, il faudrait d’abord arrêter de les transporter en voiture, en vélo et j’en passe… nettement plus dangereux j’vous dis!

          1. Allaiter le plus longtemps possible !
            Ne pas se précipiter dans les crèches à l’automne !
            Surveiller comme le lait sur le feu; ne pas hésiter à consulter en cas de doute ; même si on eut s’attendre à des réflexions désagréables à propos des vaccins ; ne jamais dire qu’on est “contre” mais simplement qu’on se donne le temps de réfléchir : 18 mois ou 2 ans ça passe vite…
            Pas “faire la gueule” quand, par précaution, un médecin prescrit une ponction lombaire et/ou des antibiotiques…
            etc…

          2. J’ai de moins en moins peur … mais on est quand meme inquiet pour la garde. Mais je me dis de plus en plus que je vais avoir du mal a faire le DTP uniquement pour des histoires de garde !

  28. En recherchant le lien entre des vaccins et des maladies neurodégénératives, j’ai trouvé cette piste qui mériterait d’être approfondie.
    Dans cet article https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28856594, on indique que les mitochondries subissent des lésions à cause de particules d’aluminium.
    D’autres nombreuses études ont montré un lien entre la mitophagie (destruction des mitochondries) et les maladies neurodégénératives.
    Voilà donc un lien qui pourrait expliquer les effets indésirables de certaines vaccinations chez certaines personnes.

  29. Satisfaction ce matin, ce n’est pas trop que je me sente concerné mais c’est pour le principe : entendu dans le poste que 64 % des Français se méfiaient du vaccin contre la grippe, autrement dit qu’ils n’en veulent pas. ça me fait penser, cette affaire, à la loi pour le mariage pour tous qui a “relancé l’homophobie” (actes homophobes) alors que les homos n’avaient rien demandé (seulement qu’on leur foute la paix).
    Avec les vaccins on dirait que c’est idem : la dame de la Santé, qui a eu tout le temps d’apprendre la langue de bois, nous a dit vouloir “rendre la confiance envers les vaccins” grâce à ses mesures. On se demande par quelle magie exactement, car c’est l’inverse qui se produit : les “rumeurs d’obligations”, bien au contraire, augmentent la méfiance.
    Si j’exulte plutôt, au vu de cette réaction anti vaccin grippal, c’est que – si bienveillants que nous soyons – nous avons aussi de la monnaie à rendre (aux “autorités”), comme on dit dans les westen…

    1. En tous cas et pour faire écho @ Béa et les liens qu’elle a cité ainsi que votre post, la campagne de d’intox avance de plus belle à la T.V avec des interview de “passants” âgés auxquels on pose la question de savoir s’il se sont bien fait vacciner contre la grippe. réponse invariable ( public choisi…) “Ah oui, je vais le faire, ou j’y pense ou encore “l’an passé je ne l’ai pas fait cette année”. Jamais n avis contraire, tout le monde est heureux de se faire vacciner, en ciblant les “Papys et Mamys” on est sûr de tomber sur des personnes soucieuses d’elle ou de leurs petits enfants mais qui ne sont que très peu au courant de la polémique vaccinale; s’il ont survécu jusqu’ici c’est grâce aux vaccins et aux médocs que leur prescrivent leurs bon docteurs.
      Il ne passeront pas un “grincheux” de mon genre qui les rembarrerait avec des arguments “ad hoc” ou alors ils choisiront un réfractaire ou opposant ne sachant pas bien s’exprimer pour dire ” voyez comme il est bête”.
      Par ailleurs, je postais sur le billet précédent mon courrier à la direction de ma mutuelle avec retour à l’ envoyeur de “l’ invitation ” à la vaccination anti – grippe , et bien je viens de recevoir la dernier N° du magazine de la MGP (n°16) avec en gros titre “Buzz” VACCINATION Faut-il en avoir peur ? avec en page 21 des “VRAIS – FAUX ” et textes “explicatifs” comme :
      ” Les vaccins sont dangereux pour la santé – FAUX, à ce jour aucune étude n’a montré de lien en la vaccination et la survenue d’une maladie particulière. Comme tout médicament ..blabla … la suite vous la connaissez;
      ” Même si les maladies infectieuses sont éliminées, la vaccination reste indispensable . VRAI. alors la couplet entendu et relu sur l’éradication de la variole, sur la rougeole (10 enfants morts entre 2008 et 2015 et « la vaccination est un geste à la foi individuel et collectif «  (vaccins altruistes et vaccins égoïstes… objet de ce billet) avec la ritournelle : en se protégeant, on protégé aussi les autres bla bla…
      A force de se faire vacciner on affaiblit le système immunitaire : FAUX /. J ne vous livre que la fin : ” en additionnant tous les antigènes contenus dans les vaccins obligatoires ou recommandés, on obtient 138 antigènes. L’éventualité d’une surcharge du système immunitaire et définitivement à écarter.”
      et la dernière : Les adjuvants contenus dans le vaccins sont néfastes . FAUX : Les adjuvants… renforcent l’ efficacité du vaccin..; et si on leur reproche d’être toxiques, voire de provoquer des troubles neuromusculaires, aucune étude scientifique ne valide cette approche; ce que confirme un rapport du haut Conseil de la santé publique estimant que ” les données scientifiques ne permettent pas de remettre en cause la sécurité des vaccins contenant de l’aluminium au regard de leur balance bénéfices/risques”
      Suivent les liens comme santé publique France etc..; Académie de médecine, Sansonetti …
      On voit que c’est de la vraie science, circulez, y a rien à comprendre, tout le reste n’est que charlatanisme. Mme Fourcras sera ravie de l’apprendre!
      Il va s’en dire que je vais te me leur envoyer un courrier (qu’il ne liront pas bien sûr mais ça me soulagera) avec références en leur demandant s’ils prennent tous leurs assurés ( dont moi) pour des ” c…”, en leur suggérant de s’injecter tous ces vaccins dans la partie du corps humain qui ne voit jamais le soleil!. Non mais!

        1. La campagne de vaccination anti-grippale de cette année va être un bon alibi pour que nos autorités en remettent une couche sur la nécessité de rendre obligatoire le vaccin grippe dans les maisons de retraite.
          Souvenez-vous l’année dernière des 13 décès à l’Ephad Lyon, soi-disant liés à la grippe alors que 6 des 13 personnes décédées avaient été vaccinées … Alors même que notre ministre justifie l’obligation vaccinale contre la rougeole au motif que 10 personnes seraient officiellement décédées de cette maladie depuis 2008, comment pourrait-elle résister à l’envie de rendre obligatoire la vaccination grippe dans les maisons de retraite, chez le personnel de santé, dans les crèches, les écoles ?
          Ce matin (vu sur BFM TV ou CNEWS je ne sais plus) un magnifique reportage sur une entreprise qui “soigne” ses salariés en amenant une personne chargée de réaliser la “piqûre” directement au sein de l’entreprise. Ce n’est que le commencement sans doute …
          On est de retour en 2009. BIentôt, on va nous parler du “parenchyme du petit bébé irrémédiablement atteint”.

          1. Non, Emilio!
            Notre ministre justifie l’obligation vaccinale contre la rougeole, le tétanos, la diphtérie, la polio, la coqueluche, l’hépatite B, la méningite, l’haemophilus, le pneumocoque…au motif que 10 personnes seraient officiellement décédées de la rougeole depuis 2008.
            Mais c’est logique!
            Et c’est pour cette même raison qu’elle veut faire vacciner tout le monde contre la grippe! A cause de la rougeole!
            La rougeole explique tout, j’ai enfin compris, c’est d’une logique imparable!
            J’aimerais bien qu’ils rajoutent d’emblée le vaccin contre la varicelle, maladie extrêmement contagieuse et mortelle et le gardasil pour les filles et les petits garçons (je sais, ça va venir mais pourquoi ne pas y aller cash direct après tout??)

  30. Toutes ces problématiques sont exposées dans ma lettre à Madame BUZYN ( à lire sur le site de l’AIMSIB) à laquelle je n’ai eu aucune réponse même pas formelle de son secrétariat pas plus d’ailleurs que de Jupiter ou de son coadjuteur havrais !!!

  31. 1/ l’obligation ne concerne que les enfants nés après le 1er janvier 2018 puisqu’aucune loi ne peut être rétroactive ,principe fondamental du droit
    2/, La nouvelle loi sera en contradiction avec la loi de mars 2002 sur le droit des malades, très bonne loi qu’il faudra modifier s’il veulent faire appliquer leur saloperie
    3/ Il y a là probablement un recours possible en QPC = “question prioritaire de constitutionnalité “

    1. Saut Jean-Marc,
      L’obligation des 11 ne concerne que les enfants nes apres le premier janvier 2018. Mais ceux qui sont nes avant sont toujours concernes par l obligation des trois (DTP). Ou alors j’ai oublie un truc ?

      1. le problème c’est de trouver le DTP seul..
        Jusqu’à maintenant, on arrivait à obtenir le DT et Imovax auprès de Sanofi pasteur ( gratuitement en plus..) . j’en avais commandé pour 2 familles dont la fille d’une amie que j’ai réussi à ne primo vacciner qu’à l’age de 1an ! la crèche est peu regardante , ma copine leur expliquait que ( c’était la période où il y avait pénurie de tetra et quintavalents ) elle ne voulait pour sa fille que les vaccins obligatoires et que son médecin ( moi) lui conseillait d’attendre pour avoir les 3 valences.. et comme il y avait un gros délai pour avoir le DT et Imovax… Je ne sais pas si c’est encore possible.. faudrait que je leur envoie un mail…

    2. Heureusement que LREM s’est planté au Sénat (ce n’est qu’un début) ! Il ne dispose pas des 3/5e nécessaires pour changer la constitution sans référendum, et pas sûr que les sénateurs de la vieille école acceptent de donner un coup de main à Macron.

  32. Merci pour ce détricotage d’un argument fallacieux. Difficile, comme souvent, de faire entendre une réflexion raisonnable et nuancée face à des Eglises campées sur leur doctrine (qu’il s’agisse de représenter la vaccination comme un bien ou comme un mal absolu, d’ailleurs…).
    J’ajouterais qu’on pourrait contredire l’idée même, dans certains cas, du “vaccin égoïste” : dans le cas d’une maladie qui peut conduire à des handicaps très importants (comme pour la polio), il y a bien par la suite nécessaire prise en charge du patient par la société (et la solidarité nationale, comme il est juste) : l’individu n’est que très rarement une monade isolée.

    1. Oui, c’est vrai. Maintenant les questions que l’on peut poser est :
      – Aujourd’hui,est-ce que cela dérive en complications parce que la maladie, sur cette personne, allait automatiquement se compliquer ?
      – Si la maladie se transforme en complication, ne peut on penser que le vaccin aurait eu son lot de complications ?
      – Est-ce que la complication ne provient pas du fait, que mal diagnostiquée par un/des médecin(s) pas assez compétent cela a traîné assez longtemps pour compliquer l’infection (ce qui renvoie au point 2 : est qu’une part importante des complications vaccinales ne vient pas de l’incapacité intrinsèque du médecin de penser qu’un vaccin peut avoir des effets secondaires et donc de minimiser ce qui est en train de se passer, entraînant alors la mort ou les séquelles graves, ce qui pourrait être évité pour (au moins) certains cas ? Je pense par exemple aux 2 (de ce qui a été médiatisé, passant sous silence probablement pas mal de MSN et autres décès) bébés morts suite au rotarecq car les médecins (2 différents) n’ont pas jugé utile de faire prendre en charge le cas, les renvoyant à un supo de doliprane ?
      Ce qui amène à la question suivante : quelles compétences des médecins aujourd’hui ? quelles formations pour arriver, après 10-12 ans d’études, à être capable de laisser passer des cas comme cela ? Et donc quelles compétences leur permet de nous dire que les vaccins sont la panacée universelle et que cela sauve le monde ? ET même quelle confiance peut-on avoir à se vacciner sachant que si un truc arrive, ils seront incapable de le traiter et laisserons couler ?
      D’un autre point de vue, il faut faire attention avec cette notion de prise en charge par la communauté et la notion d’égoïsme. Ainsi des parents dont on aurait diagnostiqué une probabilité de trisomie 21 et qui décident de garder l’enfant, est-ce un acte égoïste parce que ce choix sera porté par la communauté nationale ? pareil avec l’enfant portant une malformation (cardiaque par exemple) ? et je ne parle pas des gens devenant aveugles ou handicapés qui égoïstement continue à vivre alors que maintenant on va pouvoir mourir dans la dignité (piquer comme un clébard comme chez le véto) ?
      La notion de altruiste/égoïste est délicate à manier car elle touche au fondement de la communauté. Ainsi laisser crever les pauvres de faim et de froid pour ‘relancer la compétitivité’, est-ce égoïste ou altruiste ?
      Ainsi il serait utile de penser que altruistement certains acceptent de se faire vacciner car ils n’y voient pas d’inconvénient en sachant que d’autres ne veulent pas parce qu’ils pensent que cela va dégrader leur santé (une forme de solidarité collective car ils les ‘protègent’), et ces ‘autres’ assument leur altruisme solidaire dans d’autres situation (par exemple s’impliquant dans des associations, finançant des campagnes de recherche, faisant du lien social…) Tout le monde ne peut pas être altruiste en tout ?
      D’ailleurs avec un peu de sous, on peut faire une campagne de contre-pub assez facilement : un spot court :
      ============================
      = plan 1 : une femme est avec son bébé et un de ses parents un peu handicapé style SEP)
      Voie off : martine est accusé d’être égoïste de ne pas vouloir vacciner marie (le bébé doit être une fille, cela exacerbe l’instinct de protection) car elle a peur qu’elle ne développe une SEP car son frère/papa/cousin/grand père j,’a développé xxx et elle pense que c’est à la suite de son vaccin hepB et aucun médecin n’a voulu déclarer l’effet ou même admettre la possibilité.
      = Plan 2 : marie dans une association restau du coeur ou un truc du genre..
      voix off : pourtant marie passe ses temps libres bénévolement à distribuer des repas et faire de la relation sociale après d’un public que l’état à complètement laissé tomber et qui vivent dans la misère dans l’indifférence de presque tout le monde, sauf des gens comme marie.
      = plan finale : ‘est-ce que c’est marie qui est égoïste ?
      ===============================
      Un truc un peu retravaillé, ça pourrait claquer…. Si nous vivons dans un monde de com, faisons de la com.

  33. Akira pourra se “contenter” de faire vacciner son BB que par le DTP … Dans un premier temps sûrement mais après ils vont bien réussir à asséner des rattrapages obligatoires non ?
    Bon c’était pour faire avancer ou reculer le schmiiillbick et pour réussir enfin à être abonnée à ce billet égoïstement ou d’une façon altruiste ?! :-))
    @ Françoise merci Madame :-))

    1. En rajouter avec de pareilles hypothèses de rattrapages obligatoires ? N’en jetez pluuuus, Minoque ; sinon, je repars, moi, hein 😉 !!! Les voies du Seigneur sont impénétrables et celles de Jupiter et al. aussi du coup… mais ça, vous le savez sûrement?!

      1. Rattrapages rattrapages … pas tant que ça hélas parce que être en droit, jusqu’en janvier 2018, de n’exiger que les 3 vaccins obligatoires, il va falloir s’armer pour les trouver !
        Et s’il ne restait que ce dernier sursaut, ce moindre mal pour organiser un vrai imbroglio à nos autorités… Et pi Touraine a bien été condamnée à une remise sur le marché de ces 3 vaccins jusqu’au 8 août ou la sanction aurait dû tomber non ? Il y a bien un vide juridique à creuser depuis cette date et jusqu’au 31 décembre afin de donner l’avantage aux derniers petits bouts qui viennent de pointer leur bout de nez dans ce monde de brutes et ce jusqu’au 31 décembre …

        1. Ah, si c’est pas pour se morfondre, mais bien pour identifier des leviers possibles…. sur des propositions d’ensemble … alors, yes !!! :-)))
          Belle soirée Minoque.

        2. Ben oui mais je commence meme a me demander si je devrais pas essayer d eviter aussi le DTP. J attends avec impatience le livre de l Amiral … et j arrete d essayer de sur-interpreter ses propos.
          En tout cas, il me semble que l avocate voulait demander une astreinte de l etat par jour et par plaignant pour chaque jour sans vaccin DTP depuis l ultimatum. Je sais pas ou ca en est.

    1. Très intéressant ! Merci beaucoup !
      Décidément, on est mieux informé sur ce Blog que sur aucun autre site internet francophone !
      Merci à tous !
      On appréciera l’introduction de cet article qui dit : “Vaccines are the safest and most effective tools for preventing infectious diseases and their success in achieving relevant public health outcomes, such as the reduction or eradication of many life-threatening conditions, is well-established.
      Voilà des gens fort bien informés !

      1. En tous les cas, vu le résultat de ces études comportementales, on comprend mieux pourquoi en France le but est d’imposer les 11 vaccins par une obligation légale. Ils ont compris que les messages de santé publique ne fonctionneront pas.

  34. Le problème est que si un “comité d’experts indépendants” se réunit, il y a tout à parier que l’on sera EXACTEMENT dans la même situation qu’aujourd’hui.
    La vaccination est un DOGME. Avec ou sans conflits d’intérêts, l’immense majorité des médecins est fortement contaminé par la vilaine connotation MORALE liés aux mots “antivaccin”.
    La contamination est telle que même les “antivaccinalistes” ne peuvent pas s’empêcher de commencer leurs interventions par “je ne suis pas contre les vaccins” et de s’inquiéter de la baisse de la couverture vaccinale …
    Combien ont-ils été à trouver que la position de la SFSP (en réalité favorable aux préconisations Fischer) était vachement différente des autres ? La LNPLV, Guennebaud et Dupagne (qui soutient désormais le Buzyn… mais peut être va-t-il revenir en arrière quand il comprendra que cette position est ridicule) ont trouvé que cette position de la SFSP (extrêmement vague mais glorifiant le carnet de vaccination électronique et l’obligation vaccinale “ponctuelle”) était une chouette alternative…

    1. Pour être “expert”, il faut avoir quelques références…
      Pour revendiquer “l’indépendance”, il faut montrer “patte blanche”…

      1. La patte est blanche selon les critères de QUI ? Quel est la légitimité de ce QUI ? Parce qu’il a exercé dans le domaine de la vaccinologie ?
        Avec ou sans conflits d’intérêts, je n’autorise personne à obliger un individu à recevoir une injection d’un produit dans lequel il n’a pas confiance. S’il ne veut pas être vacciné, alors qu’on ne le vaccine pas, point. On pourra le souler pendant des heures en lui expliquant que l’injection est pour “se protéger et protéger les autres”. Il a le droit de n’en avoir rien à faire de la diphtérie ou du tétanos …
        L’obligation vaccinale est une problématique POLITIQUE, pas médicale. La question posée est celle de la place que l’on accorde à des tiers-decideurs concernant ce qui doit être important et ce qui ne l’est pas.
        Nous ne sommes pas des enfants qui devraient accepter de se soumettre aux diktats de papa Macron et maman Buzyn.

        1. Personne ne veut vous obliger à vous vacciner ; à moins que vous ne souhaitiez retourner au “Jardin d’enfants”
          L’obligation ne concerne pas en principe ceux qu’on pourrait saouler pour…
          Pas de parano, svp, ils sont plus subtiles que ça : vous êtes dans la Société du Spectacle ; faudrait lire tonton Guy quoique papy Marco, votre idole, vous l’explique bien…

          1. J’idolâtre personne, je constate simplement que Marc Girard à eu raison depuis longtemps sur la signification de certains comportements et que la manipulation qui consiste à dramatiser l’anecdotique pour mieux faire passer les mesures les plus liberticides, sur les vaccins mais aussi sur le reste fonctionne à fond.
            L’actualité en donne un nouvel exemple ce soir avec le vote du projet de loi de Collomb.

          2. Je fais allusion aux parents évidemment.
            Clairement, on va les soûler en leur expliquant qu’ils doivent à tout prix injecter des trucs à leurs gosses parce que sinon, ils auront des difficultés à les envoyer à l’école, à la crèche (et payer une nounou), en colonie de vacances … etc.
            Ce qui m’inquiète le plus, c’est le carnet de vaccination électronique préconisé par le rapport Fischer, qui était présenté comme un outil de SURVEILLANCE DE MASSE, car centralisé auprès de l’assurance-maladie… aucun rapport avec l’actuel service proposé par le site mesvaccins.net
            L’obligation vaccinale DTP n’avait guère de conséquences, parce qu’elle concernait des maladies réellement graves semble-t-il, dont la prévalence était significative à l’époque où ces obligations furent votées. Dans les faits, le taux de couverture pour ces maladies est très élevé, donc le cas où une famille refuse catégoriquement ce vaccin est peu fréquent. Pour ceux qui refuse l’hexavalent (ou le pentavalent), ils peuvent jusqu’à présent utiliser la législation qui interdit de bénéficier de la protection de l’article L3111-9 du CSP dans le cas où des vaccins NON obligatoires sont injectés.
            Demain, on va aller emmerder les familles avec la rougeole, les oreillons… etc, et il sera impossible de refuser l’hexavalent, ça va créer des problèmes.

          3. Merci Dr MdeL !
            Quel soulagement de vous lire ( à plusieurs reprises, j’ai bien vu, n’est-ce-pas?) avec cette exhortation à éviter de tomber dans la paranoïa !!!
            A tant et tant tourner en boucle, on pourrait se perdre en conjectures inutiles et contre-productives, c’est un vrai risque… J’aime donc vos nuances et votre modération… C’est là que se trouve le ‘Salut’ : dans la nuance et l’analyse fine !
            Spéciale dédicace @ Minoque : vous aussi, les rares fois où vous disparaissez quelques temps, vous me manquez beaucoup-beaucoup :-*

        2. “L’obligation vaccinale est une problématique POLITIQUE, pas médicale”
          Exact
          C’est une volonté d’asservir les peuples :
          -par l’endettement des états
          -la police de la pensée
          -l’immigration massive
          -l’ecole qui fabrique des crétins
          -la creation du terrorisme et la complaisance vis à vis de toutes les violences et perversions
          L’obligation vaccinale est décidée par Agence de Sécurité Globale (GHSA en anglais)organisation créée en 2014 à Washington (Serge Rader)

          1. Bien dit Expertvaccinal.
            Juste une question : Ne connaissant pas Serge Rader, j’ai vu qu’il était un lanceur d’alerte ANCIEN pharmacien, a t-il dénoncé tout cela alors qu’il était encore en activité ( comme MdL ou MG et les autres médecins de ce site) ou at-il attendu la retraite pour ce faire ? Si c’était le cas, il n’est jamais trop tard pour bien faire, alors qu’il continue.

      2. La priorité est de lutter contre l’obligation vaccinale. N’importe quelles questions annexes est sans intérêt puisque la menace est la SUPPRESSION de la liberté de discuter sereinement de la vaccination.
        La menace est qu’une pression POLITIQUE et ADMINISTRATIVE soit mise en place pour empêcher les individus (notamment les enfants) de vivre sereinement leur vie dans le cas où ils n’ont pas envie de se soumettre aux vaccinations obligatoires.
        La menace est la création d’une génération de gens dont certains auront été profondément humiliés par le fait d’avoir reçu une vaccination forcée “de fait”.
        La menace est POLITIQUE, elle est extrêmement grave …

        1. Pour le moment, restons pragmatique, ce sont les bébés qui naitront après le 1er Janvier 2018 qui sont concernés…
          jusqu’au moment où nous obtiendrons l’abrogation de cette Loi scélérate… Faut bien s’occuper entre les repas…

          1. je me demande.. quand même, les bébés nés après le 1er janvier 2018 …j’ai des doutes parce que , les collectivités vont pouvoir refuser ceux nés avant et non vaccinés..
            Ex : un enfant de 2 ans ( donc né avant 2018 ) non vacciné , lors de l’entrée en maternelle, il pourrait être refusé non?
            et qui dit carnet de vaccination électronique ,dit surveillance et pressions. . ceci dit , si c’est comme le DMP , ça risque de prendre du temps….

  35. Il va falloir qu’on m’explique:
    Qu’est ce que c’est qu’une obligation sans coercition??

    1. Obligatoire, ça veut dire que l’indemnisation des plaignants est assurée par l’Etat. Le reste, il s’en foutent totalement, ça serait une faute politique.

    2. L’obligation est bel et bien assortie de coercition.
      La sanction c’est la “mort sociale” de l’enfant.
      Pas de crèche, pas d’école, de colo, de centres de loisirs…

  36. Ouh! Altruiste, égoïste, c’est comme gentil ou méchant alors? Blanc ou noir, de droite ou de gauche, etc…
    Et la vaccination contre l’hépatite B, on la range où?
    Pour Georges Foucras, ne cherchez plus, son médecin a voulu le vacciner à sa retraite “pour qu’il puisse voyager tranquille” et il en est mort.
    Vous connaissez Lucienne Foucras Maître? Evidemment, puisque je vous l’ai présenté, mais les adeptes de la colère bonne conseillère, nombreux sur votre blog, vont particulièrement s’agacer à la lecture de ce qui va suivre.
    On a bousillé le mari de Lucienne il y a vingt ans, du coup vingt ans de combat s’est imposé à elle. Lucienne est âgée de 84 ans à ce jour, je vous prie de noter la rutilance neuronale de la dame, pas de place pour une statine dans ce cerveau-là…
    A l’aimsib, on s’honore vraiment d’un tel renfort.
    Merci Lucienne. On t’embrasse tous très fort.
    https://aimsib.org/2017/10/02/lucienne-foucras-rejoint-laimsib/

    1. Magnifique !
      Merci Lucienne !
      Quant au vaccin contre l’hépatite qui deviendrait obligatoire pour les bébés dès l’âge de 2 mois, il est à l’évidence égoïste [on voit mal comment le bébé va transmettre et recevoir… sauf l’exception de l’hépatite potentiellement transmise par la maman à la naissance] et ne tombe pas, en théorie, dans la catégorie “altruiste-obligatoire”…
      Mais au point où ils en sont d’âneries revendiquées…

    2. j’ai lu effectivement son témoignage, c’est édifiant . Une nana qui en a comme on dit..

  37. Belle démonstration, merci Amiral !
    Il me semble que cette journaliste scientifique Lise Barneaud qui a écrit “Immunisés” un autre regard sur les vaccins serait d’accord avec votre billet mais elle doit être du même acabit que Foucart, trop timide, pour développer avec force quelques convictions forgées par ses travaux sur chaque vaccin …

  38. ll faut aussi ajouter que ce sont les vaccinés qui transmettent certaines maladies comme la coqueluche
    La personne immunisée naturellement n’est pas contagieuse

    1. Vraiment ? Et pourtant l immunite sauvage n est pas a vie, on peut attraper la coqueluche plusieurs fois.
      Cela est il compatible avec le fait que les immunises naturels ne seraient pas contagieux ??

      1. La coqueluche plusieurs fois ?
        Hum !
        Jamais vu ça !
        Avec document biologique certifiant la 2ème coqueluche et certitude que la 1ère en était vraiment une ?
        Et si ça arrive, c’est exceptionnel ou parce que le patient prépare une “saleté” précédée d’un déficit immunitaire…

    2. Bonjour expertvaccinal
      pourriez vous citer les sources et bases scientifiques ou médicales de vos propos ?
      merci beaucoup

      1. Le vaccin anticoquelucheux, en induisant la production d’anticorps, confère une protection contre la maladie qui s’avère de courte durée et qui décroît rapidement, et il n’empêche ni la colonisation du système respiratoire ni la transmission de B. pertussis. De plus, son usage généralisé a modifié profondément l’épidémiologie de la coqueluche en favorisant sa réémergence et en rendant plus vulnérables des classes d’âge auparavant immunisées naturellement.
        http://www.infovaccin.fr/zoom_coqueluche.html

        1. et c’est pour ça qu’ils s’apprêtent à sortir le vaccin contre la coqueluche avec une bactérie GM …Ils l’admettent dans l’étude d’ailleurs.

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 239 +1 eme commentaire.