L’obscénité du jugement prématuré !

En ces temps de cruauté et de souffrance pour beaucoup d’entre nous, en ces temps où certains vont jusqu’à nier les douleurs des autres, en ces temps étranges où le spectacle qu’on veut donner de soi (à travers ses jugements prématurés) en vient à s’aveugler au point de ne plus voir les autres, j’invite chacun à se taire et à écouter la souffrance de nos cousins d’Italie, pas celle d’aujourd’hui, celle que déjà en 2016 ils exprimaient avec leur Va pensiero et qui annonçait celle d’aujourd’hui !

Ainsi va l’Histoire de l’Humanité : en 2016, nos chers cousins annonçaient déjà le début de la tragédie que nous ne commençons qu’à vivre…

Confinement, Déconfinement, Reconfinement ?

“Va, pensée sur tes ailes dorées…”

“Oh, ma patrie si belle et perdue…”

“Dans une complainte aux tristes accents…”

“… la force d’endurer nos souffrances…”

Prions, mes sœurs et frères, pour que cette “patrie si belle et perdue” soit désormais celle de tous, de toutes les latitudes et toutes longitudes, Prions !