Inquiétante hausse du niveau critique …

Ce n’est pas souvent que nous pouvons transmettre des bonnes nouvelles …
Surtout dans les périodes d’intense propagande – probablement parce que les fêtes de fin d’année approchant, il faut “traduire” ses espérances en ventes réelles – où l’industrie et ses affidés jettent toutes leurs forces dans la bataille …
On a l’impression étrange d’être dépassé par tant d’acharnement désuet et tant de vulgarité déjectés par les élites de la nation et des institutions (ou des instituts qui mendient pour vaincre le cancer en mettant au point, disent-ils, des vaccins contre le cancer …) qui furent la gloire de la nation …
Pas du tout !
C’est à ce moment-là, curieusement [leçon pour la jeunesse …] que le niveau critique s’élève de façon perceptible et que d’aucuns (bien silencieux jusque là) tout soudain profèrent des … énormités ! Un exemple ?
La Société Américaine du Cœur (AHA pour les intimes) vient de promulguer [désolé, il n’y a pas d’autres mots pour traduire une telle arrogance] de nouvelles recommandations pour la prévention des maladies cardiovasculaires. Et il y a de grands changements par rapport à avant !
Des grands changements qui laissent perplexes certaines de nos sommités nationales …
Comment justifier ces changements ?
Les experts de l’AHA lâchent (pas d’autres mots, désolé, comme un pet donc, ce n’est pas un lapsus) qu’ils n’ont pas pu trouver de données scientifiques solides pour justifier l’avant !
Ah bon ! On vous le disait bien pourtant !
Et maintenant, avec l’après, ont-ils des justifications scientifiques solides ?
Pas d’avantage, susurrent-ils !
Ah bon !
Oui, disent-ils, mais nous nous sommes mis d’accord entre nous pour publier ces nouvelles recommandations …
Et ensuite, vous consultez l’interminable liste de conflits d’intérêt des rédacteurs de ces nouvelles recommandations qui, si on les écoutait, multiplieraient par deux le nombre de prescriptions de statines, au minimum …
Beaucoup de voix s’élèvent aux USA pour dire combien ils trouvent tout ça “shocking” …
Brutale élévation du niveau critique !
Et en France, les mêmes imbéciles que d’habitude admirent cette volte-face américaine, pourtant bien cruelle pour leur égo …