Est-ce que la principale Agence Sanitaire US (la FDA) s’est vendue à l’industrie ?

 

C’est la question posée par un sondage mis sur Internet par une énorme agence de diffusion publicitaire américaine dévouée au business de la santé et appelée MEDPAGE TODAY.

Le vrai titre est différent : Is the FDA in bed with industry ?

C’est là pour les curieux : http://www.medpagetoday.com/PublicHealthPolicy/FDAGeneral/55255?xid=nl_mpt_DHE_2015-12-16&eun=g362928d0r

La grossièreté de la question m’ayant horrifiée [et risquant d'horrifier d'autres esprits timorés que je ne nommerai point ici mais qui se reconnaitront...], j’ai donc changé le titre.

Vous noterez que pour souligner l’aspect prostitutif de cette question [prostitutif est de mon invention, wellbeck  appréciera...], j’ai traduit par « s’est vendue » et non « est vendue ».

Au moment où j’ai consulté le résultat des votes, 75% avaient voté OUI (YES plutôt) ; ce qui donne une idée de l’idée que les médecins américains ont de leurs institutions fédérales.

Il n’est pas impossible que, voyant ce résultat désolant, MEDPAGE TODAY s’arrange pour arranger un peu les choses. On va surveiller la tendance…

FDA signifie « Food and Drug Agency » ; cette agence est en charge de l’évaluation de la qualité et de l’utilité (ça c’est surtout pour les médicaments) des médicaments et aliments commercialisés aux USA. Inutile de dire qu’elle est importante pour le business.

Avec le temps (au bas mot 40 ans), j’ai constaté que cette agence a essentiellement pour buts (officieux) de stimuler toutes les formes de business et de limiter les dérives du système en donnant l’impression d’une grande sévérité. Trop de corruption tue le business, il faut réguler un peu mais pas trop pour ne pas décourager… Donc, la dérive fait partie du spectacle, on considère que c’est inéluctable et beaucoup de businessmen (and women) considèrent même que c’est UTILE car stimulant…

La question des statines en est un bon exemple. C’est totalement corrompu ; mais c’est un juteux business…

Et voilà !

Et les médecins américains, pour environ 75% d’entre eux à l’heure où j’écris ça, le savent pertinemment…

Mais ça continue ; car ils en profitent eux-mêmes…

 

 

46 réflexions au sujet de « Est-ce que la principale Agence Sanitaire US (la FDA) s’est vendue à l’industrie ? »

  1. Inoxydable

    Bonjour Docteur. Je viens de recevoir mes dernières analyses sanguines. Hormis l’HbA1c un peu élevé ( mais pas dramatique) je viens d’avoir la preuve de ce que vous avez avancé dans vos écrits «  crime sexuel presque parfait » et « l’Horrible vérité etc.) de la page 111 à 120 à propos de l’impact des Statines sur la Testostérone : presque 10 ans de statines m’ont bousillé non seulement ma force musculaire ( encore que je reprends un peu) m’a donné le diabète , les FA au bout de 9 ans et des problèmes … disons de libido ! En quelques mots : Testostérone à 28,7 pmol/l (N 30,1 à 189,8).
    J’aurais du faire effectuer cette analyse dès les premières constations de cet état, au bout de 3 – 4 ans de statines, cela aurait peu étoffer le dossier que je tentes de faire et en plus j’aurais pu y remédier peut être à temps. Mais aucun des médecins que je consultais (Cardiologue, M.G )n’a jugé utile de faire évaluer ce paramètre malgré mes plaintes … C’était normal je vieillissais ! Aujourd’hui c’est trop tard malgré l’arrêt des statines depuis 3 ans maintenant. Inutile de dire que je maudis les médecins responsables de ces effets secondaire en raison de leur aveuglement !
    Aussi je pose la question : y a t-il un risque à prendre un médicament qui rétablirait un peu cette déficience sachant que la « petite pilule bleue » me file plus de maux de tête que de plaisir ?

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      Ceci n’est pas une consultation.
      Simplement un commentaire…
      Votre taux de testostérone ne me parait pas catastrophique… mais pas bien haut non plus.
      Certains pourraient proposer de vous injecter de la testostérone ; ou bien un patch sur la peau… C’est un jeu un peu dangereux selon certaines études ; mais pas d’autres…
      La pilule bleue n’est pas la panacée ; il y a maintenant des produits plus doux et peut-être plus adaptée à des cas particuliers dont vous faites peut-être parti. Je n’hésiterais pas à consulter un sexologue…
      Cela dit, il faut bien comprendre (et vous le savez si vous avez lu mon livre initial sur le sujet) que les facteurs psychiques et sociaux sont très importants.
      En bref, et sans vulgarité, la pilule « douce » est peu efficace si la (ou le) partenaire est peu motivée elle-même ou peu « attrayante » ; j’espère que vous me comprenez. Inversement, avec un peu de patience (quelques jours de pilule douce) et beaucoup de délicatesse, une partenaire rusée et sexy peut faire des miracles…
      Il ne faut donc pas désespérer !
      Je pense qu’un bon sexologue peut aider tandis que ce blog est quand même pas le lieu pour… malgré les rases-mottes que le pilote se permet ! Lui-même (le pilote) est d’ailleurs un peu rase-motte …

      1. phil
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        une personne (oui je sais, ce n’est ni le lieu ni l’heure, mais c’est intéressant ! ) qui a 1 taux de testostérone très bas n’a pas de désir, ainsi il n’y a pas « conflit ». S’il y a conflit c’est qu’il y a 1 désir mais d’autres empêchements « ailleurs »

        CQFPD (ce qu’il ne fallait pas démontrer)
        Arf

  2. Inoxydable

    Merci Docteur pour votre réponse. Mais dans mon cas votre paragraphe commençant par « En bref .; » ne me correspond pas. effet secondaires, comme les autres trop « brutaux » rapides pour être attribué à autre chose qu’à celui des statines. Mon très « compétent  » Cardiologue initial m’avait déjà donné des conseils en ce sens en attribuant cela à l’âge …sans entrer dans mon intimité, je peux vous dire que même « miss Univers » serait incapable d’ m’inspirer. Alors on va essayer, par petites touches, de remédier à ce déficit de testostérone.

    1. Inoxydable
      En réponse à : Inoxydable

      à Phil : C’est quoi cette histoire de « conflit » , Chez moi il n’y a pas de conflit( encore un c….rie freudienne je suppose ), mais plutôt une bonne entente. Mais malheureusement, les statines durant près de dix ans ont très certainement eu un effet négatif sur mon système neurologique comme je l’ai déjà expliqué par ailleurs et donc sur la production de certaines hormones ( le cerveau commande, le corps suit ) et je n’en veux que pour preuve les neuropathies périphériques que j’ai au pieds ( un peu moins depuis l’arrêt des statines et selon mon ancienne diabétologue elles ne peuvent pas être attribuées au diabète, pas assez important chez moi) et surtout une sensibilité à certains médicaments comme je viens de le constater : La Ventoline que je viens d’utiliser par trois fois pour me faciliter la respiration dans mon épisode d’état grippal, (bronchite …) m’a donné des tremblements aux mains assez impressionnants qui ont cessés ce matin à l’arrêt de ce médicament. Alors, conflit avec qui ? Seul conflit en cours : les statines et leurs effets délétères et INVALIDANTS!!!!

      1. phil
        En réponse à : Inoxydable

        quand j’entends parler des « conneries freudiennes » j’ai l’impression d’être revenu à l’âge des cavernes… L’intolérance que vous reprochez tant à autrui est ici également la votre

        1. Inoxydable
          En réponse à : phil

           » Tolérance, tolérance ..; » vous connaissez la réplique de César ( Pagnol) dans a pièce. Blague à part, on dirait que vous me cherchez avec vos « c … ries freudiennes), vous savez que ce que j’en pense et pour moi ce sont elles qui sont dignes de l’âge des cavernes. En toute chose relative au cerveau et au comportement, je préfère une approche des sciences neurologiques pour les maladies ( qui en sont encore presque à leur début) et psychologique en ce qui concerne le comportement humain, voire les approches socio biologiques, anthropologiques, au délire freudien.
          Mais bon, on va pas se chamailler en cette fin d’année, pas vrai? Bonne Année Phil et surtout bonne santé et comme on dit chez nous en Provence : » a l’an que ven, si sian pas mai, sigen pas men… »

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.