La cacophonie sévit aussi dans le "petit" monde de l’hypertension artérielle

Pas seulement aux USA !
Pourquoi ?
Que se passe t-il ?
Un expert américain écrivait récemment que “les temps étaient durs pour la cardiologie, car les mauvaises nouvelles s’accumulent … etc”.
On ne saurait mieux dire. Urgent de redresser la barre et prendre un nouveau cap.
On laissera notre ami-expert se lamenter  [pour les curieux, c’est là :http://www.medscape.com/viewarticle/819148?nlid=45444_1985&src=wnl_edit_medn_card&uac=78143HG&spon=2] et raisonner sous forme de 5 leçons à retenir, selon lui,  des mésaventures de l’expertise en hypertension (HTA).
En bref, deux mélodrames récents : le premier concerne un nouveau traitement de l’HTA qui selon ses défenseurs devait révolutionner le traitement de l’HTA : la dénervation rénale ; une technique consistant à brûler (cautériser) les nerfs irriguant les reins, donc une “dénervation” des reins ; inutile de rentrer dans les détails techniques.
Deux tendances s’affrontaient : ceux qui voulaient étendre les indications de ce traitement [à des HTA autres que les HTA sévères et non maîtrisées par un traitement médicamenteux optimal], nouveau business, nouveaux appareils, nouveaux experts, et avançant que c’était toujours mieux que les multiples thérapies médicamenteuses (et leurs multiples effets secondaires) ; et ceux qui qui freinaient des deux pieds effarés par le peu de science (y compris médicale) soutenant cette approche.
Les visiteurs de ce blog et les lecteurs de nos livres [urgent de lire ou relire nos pages sur le traitement de l’HTA] savent que je n’aurais jamais prescrit un pareil traitement pour une maladie du mode de vie ; et pas non plus (ou le moins possible) les thérapies médicamenteuses multiples prescrites abusivement ces jours.
Et patatras, les principaux industriels soutenant ce traitement, déjà embarrassés dans quelques affaires de mœurs médico-éthico-scientifiques, annoncent l’arrêt de ce business ; sur la base d’une seule étude négative dont on ne connait pas encore les détails, sauf que c’est jusqu’à présent la seule étude respectant le minimum exigé pour parler de sciences médicales. Qu’avions-nous donc avant et qui justifiait l’enthousiasme des experts et notamment des Sociétés savantes US, notamment l’American Heart Association ?
Vous connaissez la réponse … C’est pareil au reste !
Ce qui en dit long sur l’expertise réelle de (et la confiance à accorder à) ces Institutions et Associations [voir l’article précédent à propos du cholestérol et des statines] qui nous dictent, à nous médecins, nos conduites à tenir face aux pathologies complexes que nous rencontrons.
Ces mêmes institutions se faisant elles-mêmes dicter leurs conduites par des intérêts essentiellement commerciaux [la société spectaculaire et marchande dans toute sa splendeur, relire Guy Debord, urgent !] et très secondairement par l’intérêt des patients ou de la Santé Publique ; le monde inversé du spectacle !
L’American Heart Association est sur la sellette [et est violemment attaquée] pour une autre raison : les nouvelles recommandations qu’elle vient de promulguer concernant le traitement de l’HTA avec des médicaments. C’est un peu comme avec les traitements anti-cholestérol, mais dans le sens opposé [ça pourrait conduire à moins de prescriptions] : de nouveaux experts donnent de nouvelles recommandations et les anciens experts sont très mécontents d’être ainsi critiqués …
Cacophonie ! Ridicule !
On se croirait revenu aux temps où de sombres religieux se chicanaient pour des histoires d’icônes, d’idoles et autres joyeusetés.
Les Présidents (de ces Institutions) essaient de mettre un peu d’ordre, proposent des médiations, convoquent des réunions de consensus auxquelles certains refusent de participer ; une cour de récré ; ne manquent que les cordes à sauter !
Certains pourraient penser que mon “mauvais esprit” anarcho-quelque chose s’en donne à cœur joie ; c’est bien vrai , mais que faire si nous sommes ainsi alimentés chaque jour de ces idioties pendant que des centaines de millions de gens dans le monde se voient prescrire des médicaments inutiles et toxiques, alors qu’ils devraient …
Un récent article (dont les auteurs travaillent pour le monde économique) ne se plaignait-il pas que 90% (ou quelque chose comme ça) des articles scientifiques publiés rapportaient des données jamais reproduites ?
Et donc non reproductibles, laissant entendre que c’était du bidon …
90% ça parait beaucoup !
Mais il est difficile de savoir, vu que nous regardons rarement dans l’assiette du voisin [le physicien l’assiette du biologiste, l’astronome l’assiette du médecin …] ; mais si je me réfère à mes domaines de prédilection exclusivement, je crois bien que nous n’en sommes pas loin de ces 90% …
Bon vent, matelots !
Et si vous avez un problème d’HTA, relisez-nous consciencieusement, ça vous aidera ; et ça aidera votre médecin !

58 Replies to “La cacophonie sévit aussi dans le "petit" monde de l’hypertension artérielle”

  1. Bonjour,
    Femme,65 ans,HTA environ 135/140 systolique et 90/100 diastolique.
    Réfractaire à l’idée d’un traitement médicamenteux longue durée (perpèt?).
    l’HTA serait une maladie de comportement,soit;une saine hygiène de vie ,la solution,tant mieux….
    mais dans tout ce que je lis,dans vos livres ou ailleurs,la première in jonction,c’est “perdez du poids!”;et c’est là que le bât blesse : je pèse 45 kg pour1m53,pas un gramme à perdre!
    pour le reste,alimentation à base de fruits et légumes,poisson et quelques œufs,et 1 ou 2 verres de vin;activité physique:beaucoup de jardinage et marche
    alors,que faire,je ne vois pas….
    Ce mot,pas pour une consultation,mais pour souligner que les cas comme le mien ne sont jamais évoqués…
    Cordialement

    1. Je ne crois pas avoir jamais insisté sur la perte de poids …
      Vous confondez avec d’autres, ça ne me flatte pas …
      Vous avez bien dit : 135/140 systolique et 90/100 diastolique ?
      Pour moi, c’est limite supérieure de la normale
      Si votre médecin n’est pas content avec ça et qu’il n’a pas trouvé une “grave maladie”, restez comme ça, tout va bien, vive la vie !
      Ce qui ne veut pas dire que vous soyez protégée de quoique ce soit … J’espère que vous avez compris : ce n’est pas les gens “normaux” qui sont protégés, ce sont eux qui ont un mode de vie protecteur …
      A vous de voir ! Après m’avoir relu très attentivement … surtout “Prévenir l’infarctus et l’AVC” !

      1. Après relecture,effectivement,je suis toute contrite pour le poids,mais il est si souvent mis en avant….
        Le reste de votre commentaire me conforte dans l’idée d’éviter la pilule,pour longtemps j’espère!

    2. AU fait Marie,
      Vous ne sirotez pas régulièrement du pastis sans alcool ? De l’Antésite (pour le cas où on en trouverait encore) ? Amatrice de réglisse ?
      La glycirhizine qu’on y trouve est une rare cause d’hypertension (et de potassium bas) .
      Moi je serais vous je demanderais une statine.
      Bon je plaisante. Mais pas pour la réglisse.

      1. Mais oui,l’antésite existe encore,et j’aime la réglisse;mais je m’abstiens,j’en connais les effets sur l’hypertension

          1. Tant mieux!mais étant tout de même plutôt “haut” dans la normale (si toutefois la normale existe…),ça ne me gêne pas vraiment d’éviter la réglisse,j’aime encore mieux mon verre de vin rouge…

        1. Mais la réglisse de temps en temps pas de problème. C’est la consommation abondante rugulière le problème . Va pour le cachou !

  2. Bonjour, je me permets de relancer ce topic car je suis moi meme confronté à des problèmes d ‘hypertension, plus précisemment à une hypertension diastolique isolée( entre 9 et 9,5 en automesure, alors que la pression systolique est convenable (entre 12,5 et 13 )
    Cette pression diastolique modérement majorée accroit elle significativement le risque cardiovasculaire en présence d ‘une pression systolique “normale”?
    Sachant que j’applique vos conseils en ce qui concerne le mode de vie (alimentation, activité physique, etc) et qu’il m ‘est impossible de normaliser cette pression diastolique, le recours aux médicaments vous semble il justifié , d ‘autant plus que j ‘ai 35 ans et que cette hypertension diastolique est présente depuis une dizaine d’années?
    Quelles peuvent etre les causes d ‘une hypertension diastolique isolée, (il ne me semble pas avoir trouvé de réponses à ce sujet dans vos ouvrages)?
    Cordialement

    1. Si aucun médecin n’a pu mettre une explication à cette diastolique “limite” [ce n’est pas moi qui vais le faire via un blog], je l’oublierais, je ferais comme si c’était normal, d’ailleurs ce chiffre est dans les limites de la norme ; nous ne sommes pas tous semblables ; les valeurs moyennes d’une population doivent être interprétées au niveau individuel.
      Si vous avez un mode de vie “sain”, c’est bien et ça suffit !
      Ceci n’est évidemment pas une consultation.

  3. Je ne suis pas d’accord pour que nos commentaires se focalisent sur “la théorie du complot”.
    La liste que Phil décrit n’est pas une liste “d’ennemis de la santé publique”.
    Ce sont juste des associations sous influence, qui n’ont pas les coudées libres pour critiquer et réfléchir, qui pensent peut-être bien faire en défendant les statines et qui font sûrement beaucoup de bien parfois ans d’autres domaines.
    Le monde n’est pas blanc et noir, avec quelqu’un qui aurait raison à 100%, et un autre tort à 100%.
    C’est pourquoi le FORMINDEP se bat pour mettre de la transparence dans le monde de la santé.
    La loi actuelle (de Marisol Touraine) est bien moins ambitieuse que ce que voulait faire Xavier Bertrand (et que Marisol Touraine avait parfaitement critiqué, expliquant comment faire mieux).
    On voit bien qu’on ne peut pas dire “untel est pourri”, sans preuves.
    La pauvre Marisol Touraine avait tout compris de la situation, et une fois Ministre elle pond une loi fragile, inférieure au projet de loi antérieur, que même le Conseil National de l’Ordre des Médecins ne peut pas cautionner et dénonce.
    Les gens très impliqués dans la défense des statines, comme Gabriel Steg, sont rares. Peu ont autant de contrats avec l’industrie. Et la plupart le font de bonne foi.
    Alors que Gabriel Steg lit les études et connait la vérité, qu’il combat férocement, avec des mots injurieux et diffamatoires à l’encontre de ceux qui osent contredire son discours.
    La plupart de ceux qui font du mal le font passivement, en croyant bien faire, en taisant leurs liens financiers cachés, en espérant que le grand public ignorera à quel point ils sont dépendants de l’argent de l’industrie (comme tout le système médical, finalement…).
    L’Enfer est pavé de bonnes intentions.
    (et le CNOM, ce n’est pas vraiment un groupement de gauchiste

    1. Vous citez Marisol Touraine : C’est une politique. Autre fois soutien de D.S.K (…) elle s’est rapprochée de F. Hollande (re…), et quant à ses convictions, elle fait comme dans la chanson de J.JDutronc “l’Opportuniste” (Je retourne ma veste toujours du bon côté….etc) alors ne lui demandez pas de ne pas être “sous influence”.
      En ce qui concerne votre paragraphe sur G. Steg, je vais vous citer une réponse de Jésus aux Pharisiens qui lui demandaient :”Est-ce que nous aussi nous serions aveugles,” La réponse fuse :”Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché; mais maintenant, parce que vous dites : “Nous voyons”, votre péché demeure”. Tout est là, ils voient, ils savent, ils entendent mais ne veulent rien changer, pas de remise en question surtout si le tiroir caisse cesse de fonctionner…

  4. Bonsoir Docteur ; Toujours dans le même esprit « d ‘experts » sans conflit d’intérêts, que pensez vous de cela : Relevé sur le dernier S&V, page 16 dans un article titré « « Affaire SERALINI, Publier n’est pas prouver » et dans lequel l’auteur remet en cause l’objectivité et les résultats des travaux du Professeur, j’ai extrait ces deux paragraphes à propos du retrait de la publication par la revue Food and Chemical Toxicologie :
    – » cette décision qui entérine le fait que cette étude débouche sur des conclusions erronées, a valeur d’exemple. Elle pointe la dérive par laquelle le processus de publications scientifiques est de plus plus utilisé, par des chercheurs, associations ou industriels pour conférer à leur opinions un caractère indubitable ;
    – De son côté, Gilles-Eric SERALINI explique que le retrait de son étude par le fait que la revue s’est dotée, début 2013, d’un éditeur associé, d’un éditeur associé, anciennement employé par l’entreprise MONSANTO. Laquelle commercialise le maïs qu’il met en cause… »
    Je passe sur le corps de l’article pour arriver vers la fin : « pour les éditeurs de l’étude SERALINI, la question de reconnaître ou non leur erreur ne s’est pas posée : les agences de sécurité alimentaires européenne ( Efsa), française (Anses) et même Allemande (BfR) l’ont fait pour eux. ,,,
    Je note au passage que personne n’a relevé le défi du Pr ;de refaire la même étude avec 50 rats de la même espèce …
    Là ou ça devient comique (si je puis dire) c’est que ces agences sont au-dessus de tout soupçon, mais, dans autre article d’une page , même revue, page 38, sur l’aspartame, un autre journaliste titre « On y voit de moins en moins clair » en relatant les précédente et nouvelle conclusion de l’Efsa en précisant dans un paragraphe ::
    – « Il faudra donc croire l’Efsa sur parole, alors que ses conclusions dont régulièrement accusées d’être favorable à l’Industrie ; Un enquête de l’ONG CORPORATION Europe Obsevatory dévoilée en octobre dernier affirmait de plus que 59 °/° des experts de l’Efsa seraient en conflits d’intérêt. »
    En fin d’article : » ,,,l’anses lui conseillait d’être plus prudent dans ses (l’Efsa) conclusions. Selon cette dernière, les doutes sont suffisants pour abaisser les niveaux de consommation maximum admissibles. Mais l’Efsa a préféré conserver ceux établis par l’agence Américaine (FDA) il y a plus de 30 ans,,,et entretenir la suspicion. »
    Quelle cacophonie, un coups ces experts sont fiables, un autre non. Dans tout cela ces journalistes ne sont même pas fichus d’accorder leur violons au lieux de tenter de descendre en flamme un éminent chercheur,,,.qui a eu le tort de pointer du doigt un vrai danger sanitaire.

    1. C’est bien résumé, bravo !
      Nous sommes dans une période de crise culturelle et sociétale qui culminera quelque part …
      Qui sait ?
      Que faire en attendant le désastre annoncé ?
      S’y préparer !

  5. “Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir”
    (c’est de la Fontaine en effet, dans les animaux malades de la peste)
    ainsi donc nous serions conspirationnistes? et pourquoi pas révisionniste et négationniste ? Quelle honte ce Steg – dont j’ai d’ailleurs connu le père Adolf qui m’a soigné. Un homme exceptionnel, quelle tragédie quand on a une éthique d’engendrer une telle progéniture…

      1. on peut écrire les deux (adolf en anglais et en allemand), mais juif tchèque ashkenaze, son prénom au départ était plutôt adolf, francisé ensuite pour des raisons qu’on peut comprendre…

  6. Et quand un cardiologue aussi impliqué que Gabriel STEG, détenteur de multiples liens d’intérêts avec l’industrie, traite des confrères de “conspirationnistes”, “négationnistes”, ou “complotistes”, est-ce “amical et confraternel” ?
    Les lecteurs de cette liste ne pourraient-ils pas porter plainte auprès du Conseil de l’Ordre, pour que les attaques ne viennent pas toujours des “pions de l’industrie” contre les lanceurs d’alerte ?
    En tant que cardiologue, dont la spécialité est largement mise en cause dans l’ouvrage du Pr Even, le Pr Gabriel Steg a, lui aussi, souhaité réagir sur notre site et s’insurge contre les thèses qu’il qualifie de « conspirationnistes » avancées dans ces ouvrages.
    Théorie conspirationniste sur les statines : un triste jour pour la santé publique
    18 février 2013
    (écouter la vidéo à 5 min 36, pour entendre les injures de ce célèbre leader d’opinion, totalement dévoué à la cause des statines)

    1. Les dealers d’opinion dont vous parlez ne risquent rien car, appartenant à une Institution (un hôpital universitaire), ils sont protégés par celle-là : le Conseil de l’ordre n’attaque jamais un CHU, évidemment …
      “Que vous soyez grands ou petits, les juges …” dit La Fontaine quelque part, certainement quelqu’un finira cette citation …
      Ceci dit, que voulons-nous ? Que la vérité passe !
      Et elle passe !
      Elle est bien visible pour ceux qui veulent voir.
      Nous avons donc fait notre travail ; l’erreur serait d’espérer qu’on nous dise “Bravo et merci” ; quand je dis “on” je pense au Pouvoir des forts … ce qui n’est rien !
      Et, en fait, si souvent des petits et faibles me disent “bravo et merci” ; et je m’en contente bien !
      Ne rien espérer d’autre, tel est le secret !
      Les dealers d’opinion savent très bien qu’au fond ils sont déjà “foutus” [question de temps] puisqu’ils ne nous ont pas écrasés ; et le Temps, le seul juge irrémédiable, ne retiendra d’eux, ils le savent, qu’ils ont trahi la confiance qu’on leur avait concédée …
      A dire vrai, j’ai déjà vécu ça plusieurs fois ; et certains [je raconterai ça un jour] qui m’accablaient sans succès en sont morts de désespoir, je pourrais citer des noms, je le ferai … alors les gnomes de quelques jurys frelatés … Philippe Even et moi-même, à nos âges …

      1. Bonjour Docteur De Lorgeril. A “nos âges” dites vous? je ne sais pas quel âge vous avez, mais vous avez la pêche! Moi, j’ai 65 ans bien sonnés et grâce à vous j’ai RETROUVE la pêche ! Tout n’est pas encore bien réglé, mais je ne désespère pas; Les statines ont failli avoir ma peau ( je dirai même mon cardiologue…), mes douleurs de la coiffe des rotateurs se sont bien atténuées mais ça reste fragile ( et je précise que le repos total du groupe musculaire des épaules et des dorsaux durant 2 mois et demi l’été passé a eu un effet désastreux sur moi : perte de force totale à niveau, incapacité d’effectuer une simple traction à la barre fixe ou à la machine à poulie,seule ma persévérante ” testardise…” m’a permis de retrouver une partie de mes moyens, je commence à pouvoir faire trois tractions complètes … Y a du mieux!) et en fonction de ces améliorations je suis prêt à témoigner devant n’importe quelle juridiction, dossier médical à l’appui pour la défense de vos conseils si besoin est.
        Dans tous les cas de figure, merci Docteur et je vous précise, qu’en rapport à votre billet céans, cette méthode utilisée par tous ces expert” nouveaux ou anciens est employée par tous le voyous face à la “Police” ou la Justice : on mélange un peu de vrai à du faux pour brouiller les cartes et affirmer un mensonge ou atténuer des fautes mais les menteurs – ou faussaires- oublient que pour l’art du mensonge il faut un mémoire particulière et très forte et que leurs “contradicteurs” , forts de la vérité et droits dans leurs bottes ont souvent une meilleure mémoire qu’eux et qu’à la fin, la vérité triomphe ( j’ai connu ça professionnellement…)

        1. même pb que vous à la soi-disant “coiffe des rotateurs”, âge semblable, mais plus de statines depuis 2007, alors… attention quand même à l’erreur judiciaire:)

          1. Hors sujet :Une seule erreur Judiciaire en trente ans : Problème de jumeaux. Ai fait rectifier moi-même l’erreur sur la base de données et fichiers. Excuses à la clef et acceptées. Salutations.

      2. Je me suis fait traiter de criminel par un confrère cardiologue alors…
        Lors d’une mes dernières consultations en cardiologie (j’ai démissionné depuis un an maintenant) à un patient coronarien et insuffisant cardiaque sous CRESTOR 20 et qui se plaignait de douleurs musculaires de tendinites et de fatigue, j’avias suggéré que le CRESTOR popuvait être responsable et qu’il devait en parler à son médecin et à son cardiologue.
        Le patient a traduit c’est une cochonnerie, ce qui est vrai, mais que je n’avais pas dit( j’avais du le penser très fort!) et il avait arrêté le CRESTOR.
        Je me suis fait incendier par le cardio, me faisant traiter de criminel avec perte de chance catastrophique pour le patient très énervé le confrère ne me lassant pas en placer une.
        A la fin je lui ai conseillé de lire in extenso les études CORONA ENHANCE etc et pas les résumés et de se faire son opinion en connaissance de cause mais ce fut pire une vraie furie!!!
        Y’a du boulot c’est pas gagné mais j’entrevoie un scandale pire que le MEDIATOR!!!

        1. Oui, je sais, je compatis ; mais nous ne sommes pas là pour dire du mal des confrères, ils sont tous parfaitement informés, ils n’ont aucun conflit d’intérêt, aucun lien avec l’industrie, nous vivons dans un monde de désintéressement et de philanthropie et depuis la nuit des temps, les médecins sont nettement au-dessus du lot, comme de célèbres écrivains (Molière, par exemple, et d’autres Knocks, mais je ne sais plus si c’est l’auteur ou le docteur …) nous l’ont décrit …
          L’article XXL du code du Tribunal des flagrants délires ne dit-il point que la première marque d’intelligence est des avoir se moquer de soi-même ? De sa corporation aussi ?
          Personnellement, comme vous le savez, je suis libéré de ce genre de contraintes (négocier avec un cardiologue) puisque ma réputation fait que seuls les médecins qui m’ont lu sont intéressés par mes opinions et analyses ; ça fait du monde quand même et je pourrais comme d’autres passer mon temps dans les aéroports, les réunions entre experts subventionnées par l’industrie et les Hiltons … Ah ! La belle existence que celle d’un expert rémunéré !
          Évidemment, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour lire attentivement CORONA : mes dernières expériences avec des furieux comme vous décrivez se sont terminées comme vous le dites ; il suffit de citer des chiffres et …
          Mais, je me suis vu aussi, dans des meetings subventionnés par des Mutuelles, me faire presque “jeter dehors” sous prétexte que je n’étais pas conforme … nous avons donc tous des expériences plaisantes, ce blog est aussi fait pour qu’on se les raconte … ça distrait et c’est plus drôle que la télé, quoique parfois …
          Bon vent, matelot !

        2. http://www.voixmedicales.fr/category/les-generalistes-ecrivent-a/
          Allez voir ce site, VOIX MEDICALES, qui permet à des médecins généralistes de publier la lettre qu’ils envoient à un “spécialiste” (qui en général n’y connait rien et recommande juste ce que le Visiteur médical lui soufflé à l’oreille..) :
          http://www.voixmedicales.fr/2012/11/05/un-cardiologue-ayant-des-habitudes-de-prescription-surprenantes-2/
          http://www.voixmedicales.fr/2013/12/03/en-desaccord-avec-lexpert-sur-les-statines/

      1. Vous ne connaissez pas GOOGLE ?
        Théorie conspirationniste sur les statines : un triste jour pour la santé publique
        18 février 2013
        Le site est MEDSCAPE, un site très financé par l’industrie Pharma.
        Il suffit de s’abonner pour lire la vidéo, pleine de haine et d’injures d’un type qui comprendrait que la vérité pourrait lui ôter les millions d’euros que l’industrie lui offre chaque année.

          1. Conspirationniste, négationniste, et pis quoi encore …
            Pour s’amuser entre soi sans effrayer le décret XXL du Tribunal des flagrants délires , imaginez ce qu’ils se disent en privé …
            Mais ce qui est public reste … et on le lui rappellera, ainsi qu’à ses disciples …
            j’ai en mémoire une longue tirade du même qui s’esclaffait sur le rôle de la nutrition dans les maladies cardiovasculaires …
            Qui est volontaire pour lui envoyer mon prochain opus ?

          2. tiré du site medscape, voici la liste (non exhaustive) des amis du Pr Steg, et des ennemis de la santé publique :
            [ Alliance du Coeur,
            Association Française des Diabétiques,
            Collège National des Cardiologues des Hôpitaux,
            Collège National des Cardiologues Français,
            Conseil National Professionnel de Cardiologie,
            Fédération Française de Cardiologie,
            France AVC,
            Nouvelle Société Française d’Athérosclérose,
            Société Française de Cardiologie,
            Société Française NeuroVasculaire,
            Société Francophone du Diabète,
            Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Coeur et des Vaisseaux,
            Union nationale de Formation et d’évaluation en médecine CardioVasculaire” ]

            N’ayez aucune pitié pour ces pauvres pêcheurs car ils savent très bien ce qu’ils font…

          3. Pauvre malheureux (j’ironise), les vrais amis sont bien plus discrets … Vous ne les connaitrez pas !
            Sans sombrer [comme disent certains, sans comprendre de quoi il retourne en disant ça] dans la théorie du complot, il est bien vrai que ça complote beaucoup et partout, discrètement (sinon ce ne serait plus un complotage) mais efficacement ; dans le monde du Spectacle [référence à Guy Debord pour le concept ; rien à voir avec le Music-hall ; mais beaucoup avec les médias], tout est inversé …

  7. En Espagne, pays dans lequel je reside depuis plus de 10 ans, la lutte contre le cholesterol a pris l allure d une croisade. La plus grande partie des inividus de plus de 60 ans est en traitement par statines. Le matraquage est tel que, maintenant, on voit une quantite de gens avaler des statines, des hypotenseurs a la pelle et les inevitables protecteurs de l estomac, comme ils disent, pour designer les omeprazoles et consorts. Des emissions de television, des articles de journaux flanquent une trouille enorme a tous ceux qui, apres analyses, s entendent expliquer que la seuke facon de lutter contre un mal insidieux qui peut les emporter apres des souffrance horribles, tant physiques que mentales est de se gaver de ce que les medecins nomment le comprime pour le cholesterol ainsi que celui de l ypertension, etc… Je ne peux pas resister au plaisir de vous adresser 4 liens d articles parus dans le journal ABC, rubrique Sante.
    http://www.abc.es/salud/noticias/20131230/abci-colesterol-demencia-alzheimer-201312301717.html
    http://www.abc.es/20110222/sociedad/abci-colesterol-memoria-201102221108.htm
    http://www.abc.es/salud/noticias/20131002/abci-farmaco-para-colesterol-parece-201311291126.html
    http://www.abc.es/sociedad/20131129/abci-catologo-interaccion-farmacos-proteinas-201311281644.html
    Ces articles font reference a des etudes realisees par des Instituts connus.Merci de nous donner votre opinion sur ces etudes.
    En ce qui me concerne, 10 mois apres l arret des statines, j ai retrouve une vie quasi normale alors que je me voyais decliner a petit feu physiquement et intellectuellement. Mon epouse et mes enfants se faisaient du souci a mon sujet et pensaient que j avais perdu la boule. C est normal, disaient les medecins, vous arrivez a un age, mon cher Monsieur, ou arrivent les petites miseres de l existence, Mais, rassurez vous, pour l essentiel, nous controlons la situation. Votre niveau de cholesrerol est maintenant normal, disaient ils, eux qui devaient etre convaincus qu ils contribuaient a sauver des vies innocentes.

      1. Pour faire court “et rapide” :
        – Un estudio relaciona el colesterol con las placas amiloides propias del alzhéimer : une étude fait une relation entre le cholestérol et les plaques amiloides propres à l’alzheimer.
        – Un fármaco para el colesterol parece prevenir las demencias : un médicament pour le cholestérol (j’imagine pour le faire baisser…) semble prévenir les démences.
        – El colesterol alto favorece el crecimiento y la dispersion del cancer de mama : le cholestérol élevé favorise l’accroissement et la propagation du cancer du sein.

        1. OK
          Merci
          Les “conneries” habituelles …
          A propos du cancer du sein, nous publions prochainement un article qui fait un peu la synthèse des connaissances récentes ; et il n’y a rien à propos de la culpabilité du cholestérol dans la propagation du cancer … Au contraire, il freine plutôt …
          Bon vent, matelot !

          1. Bien entendu je n’ai fait que traduire ces titres espagnols en ‘”bon” français, sans porter aucun jugement sur leur “valeur”.
            Cela fait un bon moment maintenant que vous m’avez convaincu;)

  8. Je comprends enfin pourquoi mes triglycérides ont augmenté : un excès de sucre dans mon alimentation ! Je constate aussi que mes envies de choses sucrées ont subitement cru ces dernières années (j’ai 73 ans) et mes dernières analyses sanguines ne montrent aucun diabète … Je n’ai pas trouvé d’explication dans vos livres, ou j’ai mal lu. Merci de cette mise au point, docteur de Lorgeril, on va rectifier le tir !
    Merci aussi de vos précieux conseils et de votre action !
    Theodore

  9. Le Professeur EVEN gêne l’industrie Pharmaceutique, c’est évident.
    Des allergologues, piqués au vif par le livre “GUIDE des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux” portent plainte auprès de la chambre disciplinaire de première instance de l’ordre des médecins d’Ile-de-
    France.
    http://cholesterol-verite.blogspot.fr/2014/01/le-professeur-even-attaque-pour-le.html
    Attention Docteur Michel de Lorgeril…
    Êtes-vous TOUJOURS très confraternel avec vos collègues, avec les vendeurs de statines et avec les dealers d’opinion ?
    Vous devriez être plus obséquieux, dire moins la vérité, pour ne pas vous attirer les foudres d’une déontologie qui vous OBLIGE à être en permanence “confraternel” avec les membres de votre profession, même lorsqu’ils mentent, tuent des patients en les intoxiquant avec un poison mitochondrial bien connu…
    L’article 31 stipule que « tout médecin doit s’abstenir, même en dehors de l’exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci”.
    L’article 56, selon lequel « les médecins doivent entretenir entre eux des rapports de bonne confraternité ».

    1. Mais, cher ami, j’ai moi-aussi le grand honneur d’être attaqué par le Conseil de l’Ordre sur le prétexte que je pratiquerais la télémédecine via mon Blog …
      C’est ridicule, évidemment, mais ceux qui vont en décider (que je fais ou non de la télémédecine) sont des copains de l’accusateur qui est lui-même en copinage avec d’autres intérêts ; et donc on connait déjà la sentence …
      C’est ce qu’on appelle la Justice chez nous.
      Mais peu importe, pour Philippe Even comme pour moi-même, aucune sanction disciplinaire ne peut nous atteindre puisque nos revenus ne dépendent pas de décisions du Conseil de l’Ordre.
      Par contre, vous imaginez la menace que peut représenter un avis ou une sanction du Conseil en question si c’est un médecin installé qui est “poursuivi” et que son droit de pratique (de gagner sa vie, de nourrir sa famille) est en jeu …
      Je suis sûr que vous personnellement vous comprenez ce que je veux dire !
      Ils sont donc tous “terrorisés” (notre compréhension à leur égard est toute là !) et ceux qui renâclent sont assez “héroïques” et/ou assez malins pour échapper aux foudres des diktats ; y en a ; la double ordonnance ça sert à ça …
      Vous faites référence aux articles 31 et 56, certes, mais il y en a d’autres (des décrets) qui nous obligent à “révéler” les distorsions du système ; de même que le devoir de réserve d’un fonctionnaire s’arrête avec le devoir de dire les vérités …
      En fait, tout dépend de ce que l’on veut : faire du bruit pour faire plaisir à son égo ou seulement aider un peu et humblement ceux qui veulent bien écouter, pas nombreux finalement, mais l’histoire de l’humanité (et de la médecine) n’est faite que de ça …
      Retour à notre égo : on mesure son importance, dit-on, à la grandeur de ses ennemis : Philippe Even et moi-même ne sommes donc pas grand-chose, vingt Dieux !
      Bon vent, matelot !

      1. Mais il est inutile de dire du mal de ses confrères ou de tenir des propos désobligeants il suffit d’expliquer avec sérieux et conviction et les patients qui ne sont pas plus bêtes que nous, comprennent très bien et apprécient plutôt que leur médecin soit à contre courant et surtout ne soit pas un bloc de certitudes, suffisant et distant.
        Je les renvoie sur le site du bon docteur DE LORGERIL et le tour est joué.
        Et puis quand on leur dit que le laboratoire PFIZER fait treize milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel avec le seul TAHOR ils comprennent très vite!!
        Bon week-end

    2. j’ai beaucoup aimé votre lapsus “dealer d’opinion” (au lieu de leader)… de toute évidence, c’est sûr qu’ils nous vendent de la came.
      pour les attaques contre MDL ne vous inquiétez pas, la SFC avait promis de porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui (pour meurtre quoi), on attend encore…

    3. “”Vous devriez être plus obséquieux, dire moins la vérité, pour ne pas vous attirer les foudres d’une déontologie qui vous OBLIGE à être en permanence « confraternel » avec les membres de votre profession, même lorsqu’ils mentent, tuent des patients en les intoxiquant avec un poison mitochondrial bien connu…
      La déontologie n’oblige pas à cela.
      Au dessus de celle ci, la loi. La loi non plus.
      “”L’article 31 stipule que « tout médecin doit s’abstenir, même en dehors de l’exercice de sa profession, de tout acte de nature à déconsidérer celle-ci ».
      Oui mais quand ceux qui la déconsidèrent sont ceux qui empoisonnent ?
      Tout est dans la forme. Le débat scientifique n’est pas interdit. Emettre des avis non majoritaires façon Galilée, n’est plus aussi mal vu .
      Maintenant, n’oublions pas que l’industrie pharmaceutique est celle qui paie les plus grosses amendes aux USA (apparement ce pays est le seul où on les poursuive) , pour “corporate crime”. Plus que le celles du tabac ou autres.
      Follow the money !
      C’est étrange hein ?

  10. Bonjour,
    Que doit on penser de l’évolution des seuils de TA qui ne prennent plus en compte l’ évolution naturelle de la tension avec l’ accroissement de l’ âge par exemple. De combien a t’on dopé les ventes d’ antiHTA en baissant les normes?
    Quel est le critère réaliste pour s’alarmer de la TA et mettre en oeuvre une modification du terrain du patient. Dans quel cas l’ antiHTA est il indispensable?
    N’est il pas plus dangereux de faire baisser la tension d’ une personne par antiHTA sous le seuil 140/90, sans avoir tenté de modifier son alimentation au préalable et de prendre le risque d’ une TA trop basse?
    Merci par avance pour le retour d’information

    1. Toutes les réponses à vos questions sont dans le livre “Prévenir l’infarctus” ; si vous ne l’avez point encore, volez-le comme disait Hara-kiri ; Y a tout !

  11. c’est comme ceusses qui font un régime drastique sans lipides (recommandations du médecin) et qui voient leur cholestérol augmenter, nous ça nous fait toujours marrer, il faut dire aussi qu’on a un très mauvais esprit:(

    1. Quelque chose de rarement connu : les anorexiques mentaux ont souvent un cholestérol très élevé; surtout les filles.
      Bien qu’ils (elles) mangent (absorbent) peu, voire très peu, avec une nette préférence pour les sucres.
      Et souvent beaucoup d’activité physique !
      C’est presque un cas d’école : malgré ce cholestérol élevé, pas de risque d’infarctus !
      Pourquoi un cholestérol élevé ? Elles sont souvent en aménorrhée (pas de règle) avec une sorte de mise au repos hormonal.
      Le cholestérol est le précurseur des hormones stéroïdes, si celles-ci manquent, le foie envoie du cholestérol aux ovaires, d’où l’augmentation des quantités transportées dans le sang.
      Je ne me risque pas à essayer d’expliquer ici les relations entre les hormones (leptine) produites (ou non) par le tissu adipeux et la production d’hormones sexuelles, celles qui manquent …

      1. c’est en quelque sorte l’ “effet rebond”, le foie qui est malin et altruiste veut pas nous laisser en déficit de cette molécule vitale, mais comment la médecine peut-elle ignorer un tel mécanisme élémentaire, qu’apprend-on aux étudiants, ou plutôt que leur désapprend-on ? Et leurs professeurs sont-ils sincères ?
        Difficile à croire qu’ils le soient quant on sait qu’un étudiant en médecine éclairé (on a eu des témoignages) ou en pharmacie a déjà flairé l’arnaque !

  12. Qu’en est-il des triglycérides? Est-ce embêtant d’avoir un taux supérieur à la “normale”? Merci.

    1. Des triglycérides élevés peuvent traduire un mode de vie délétère : trop de sucres ou trop d’alcool au menu, par exemple.
      Ce peut donc être un signal d’alerte.
      Il ne faut pas essayer de les diminuer avec un médicament car on n’obtient pas de bénéfice clinique (moins d’infarctus par exemple) mais toutes les complications ! Très mauvais donc !
      Pour diminuer les triglycérides, il faut modifier son mode de vie, pas d’autre solution efficace et saine !
      Urgent de lire notre livre “Prévenir l’infarctus”, ça pourrait vous sauver la vie !
      Bon vent, matelot !

      1. Merci beaucoup. Ceci étant, j’ai un copain qui a fait un régime drastique et les triglycérides n’ont jamais baissé. Il avait vraiment un taux très élevé.

        1. Attention : un régime “drastique” avec prépondérance massive des glucides, faute de lipides, peut entrainer des triglycérides très élevés …

          1. Bonjour Docteur. Ayant fait un gros nettoyage niveau lipides saturés(par contre je me rattrape sur les fruits à noix), le plus gros des glucides que je prends se situe au petit-déjeuner,je mange 2 à 3 tartines de confiture avec du lait de Soja,un kiwi,(parfois un peu de cereales complétes en supplément si encore faim),du jus de carottes et un café sans sucre.Cette confiture est elle délétére?je rappelle que j’ai une stenose catotidienne de 50% à 39 ans,suite çà vos conseils je prends du plavix et j’ai commencé votre régime depuis 3 mois.
            Les fruits secs apportent ils aussi trop de sucres?je mange 6 pruneaux par jours,4 abricots secs et quelques fruits frais.Mes taux de glycémie à jeun et triglycerides sont bons.
            Merci à vous
            Michael

          2. Je ne vous ai jamais donné de conseil particulier car je ne donne que des informations générales, comme vous le savez.
            Je ne fais jamais de prescription sur Internet, ni ne donne de conseil thérapeutique spécifique car ce site n’est pas destiné à faire de la consultation et encore moins de la télémédecine ; ce qui est interdit par le Conseil de l’Ordre …
            Oups, j’ai dit ce qu’il fallait dire …
            Concernant votre alimentation, je ne puis rien juger sur le seul petit déjeuner, vous le comprendrez aisément.
            Ceci dit, sur la base de ce que vous dites, je ne vois rien d’effrayant, un peu de confiture ne peut faire de mal à personne ; le lait de soja, nous n’en parlons jamais …
            Bon vent, matelot, vous me paraissez sur un bon cap !

          3. merci Dicteur ,vous m’avez conseillé le plavix plutôt que l’aspirine(prescrit par mon cardiologue) car ce dernier est moins bien supporté par l’estomac et obligeant à prendre un médicament de plus:un IPP! c’est donc juste un conseil de bon sens que le conseil de l’ordre peut approuver!! 😉

  13. Ça me rappelle les fameuses anastomoses extra-intra crâniennes d’il y a une trentaine d’années. Les neuro-chirurgiens se sont mis à la suites des étatuniens à opérer à tour de bras les patients ayant fait un AVC anastomoses à partir de l’artère temporale anastomosée en intra crânien résultats fabuleux bien sur et quelques neuro chir se sont spécialisés la dedans et puis patatra une étude multicentrique américaine est venue doucher les enthousiasmes aucune amélioration aucun avantage et un paquet de décès en post opératoire par rapport au traitement médical. EXIT les anastomoses extra intra crâniennes!!
    Et oui les poubelles de la médecine sont pleines de ces traitements merveilleux qui n’ont pas résisté à l’évaluation quand elle est faite!! Alors à quand les statines!
    Au fait la nuit dernière en garde une brave mamie de 101 ans sous SIMVASTATINE !!
    CHAMPAGNE c’est mon record
    Bon vent!

Comments are closed.