Je serai en Bretagne (ma patrie) le 27 Janvier 2019

Ce sera à Saint-Pol-de-Léon pour le “Congrès de Vitalité naturelle” de l’association “Pourvu que l’on sème“.

Si ça avait été moi, j’aurais écrit “Pourvu que l’on s’aime” ; mais c’est pas moi ; et je ne serai pas seul : il y aura 6 belles conférences ; je vous laisse consulter le programme ; c’est facile :

Accueil

Saint-Pol-de-Léon, ce n’est pas loin de Brest et Morlaix ; mais si ça avait été moi, j’aurais écrit “Mords-les”…

Parce que, je le confesse, j’ai un peu le mors aux dents ces jours-ci, malgré quelques belles musiques…

Je viens en Bretagne pour parler de cholestérol et de médicaments anticholestérol mais si certains voulaient échanger à propos d’autres choses, par exemple les vaccins, je serai très disponible…

A bientôt, amis et cousins de Bretagne !

8 Replies to “Je serai en Bretagne (ma patrie) le 27 Janvier 2019”

  1. tuile : lors d’une consultation, on m’explique que je dois me faire opérer ; 3 pontages.
    Des amis me disent que c’est une folie.
    Pouvez vous m’aider ?

  2. Cher Michel,
    Mon mari suit vos conseils à la lettre notamment diéte méditerranéenne et pas de statines.
    Depuis 2009, il souffre d’artériosclérose avec pause de stents en urgence tous les 2 ans environ. Là cela faisait 3 ans et demi qu’il n’avait pas eu d’alerte et prenait compléments alimentaires prescrits par médecin homéopathe.
    Mi-novembre on lui a placé en urgence 5 stents supplémentaires (11 au total maintenant) et les medecins lui ont annoncé que la maladie a decuplé avec plaques d’aterone partout dans les coronaires… Un vrai coup de massue ….
    Un pontage a été envisagé puis abandonné pour pose de stents en urgence.
    L’impression que tous ses efforts n’ont servi à rien. Le cardiologue lui a prescrit double dose de statines qui lui donnent de terribles douleurs musculaires. Une grande souffrance
    Vos conseils sont les bienvenus.
    Bien amicalement
    Jeanne Mouton

    1. Vous dites “mes conseils à la lettre notamment diète méditerranéenne…” et vous ajoutez plus loin : “prenait compléments alimentaires prescrits par médecin homéopathe”…
      Désolé, tout cela me paraît confus…
      La diète méditerranéenne doit être suivie “à la perfection” dans un cas de prévention secondaire ; mais ça ne suffit pas…
      Je vous encourage à lire en urgence notre livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC” et à faire vérifier par un vrai nutritionniste de votre région s’il n’y a pas de grossières erreurs dans vos habitudes alimentaires : le gens pensent bien faire amis se trompent ; ce n’est pas rare hélas. Il ne faut pas croire qu’on devient nutritionniste ou expert en diète méditerranéenne du jour au lendemain…
      Cela dit, des processus irréversibles étaient peut-être en cours [quoique vous me dites qu’il y a eu un “espace libre” de plus de 3 ans…]
      Je ne peux aller plus loin via un blog, vous le comprendrez.

    2. je me permets d’intervenir (moi je peux) car je me suis trouvé dans une situation semblable

      Ayant arrêté les statines en 2007, j’ai eu en 2010 une récidive d’athérosclérose “culpabilisante”, le diagnostique a été vite établi : vous avez 1 taux de cholestérol trop élevé, vous avez ce que vous méritez. J’avoue que mon cerveau a vacillé…

      Puis j’ai bien (re)relu toute la littérature sur la question jusqu’à avoir confirmation que le cholestérol n’était pour rien dans ma maladie, je n’ai donc pas repris les statines qui me flinguaient.

      Depuis 2010 pas de récidive, il y a donc 1 mystère dans la formation de ces lésions, et la médecine n’avoue pas qu’elle n’y comprend rien. Mais une seule chose (dans mon message) est à retenir : pas de statines pour ceux qui ne les supportent pas, car si elles n’ont jamais sauvé personne, par contre elles accélèrent la chute.

      Bon à savoir quand même : l’exercice est le meilleur médicament, fut-ce de la marche à pied si on ne peut faire mieux.

  3. Vous “avez un peu le mors aux dents ” dites-vous ! et il y a de quoi, c’est sûr… autant dire que vous “prenez le mors aux dents” et que quelque chose vous met en colère ! je vous suggère de prendre l’air ou la clé des champs, ou vos cliques et vos claques et de prendre congé pour un moment… Parfois, au lieu de prendre ombrage, il vaut mieux en prendre son parti et prendre garde, avant d’être tenté de prendre ses jambes à son cou, de ne pas prendre la mouche et finir par prendre quelqu’un à partie ! bref, prenez vos distances et pourquoi pas le contre-pied de vos pensées premières qui vous ont fait “prendre le mors aux dents”!
    Prendre la mer et prendre la plume seront d’un grand avantage pour prendre du recul.
    C’est tellement agréable de jouer avec la langue française et toutes ces expressions ! c’était un petit entracte !

Merci d'avance, pour le 8 +1 eme commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *