Statines et cancers du sein

Ça tombe sous le sens, ça ne peut être autrement, biologiquement et médicalement, mais c’est encore mieux si de grandes études épidémiologiques conduites par des experts indépendants de tout intérêt commercial (bref des gens libres), le démontrent de façon assez solide …
Et si on n’est pas “libres et indépendants”, on est plus ou moins “corrompus” !
Dur à lire, mais c’est ainsi : pour les scientifiques et les médecins, et contrairement aux politiciens, aucun compromis n’est envisageable !
Malgré la résistance de cohortes d’imbéciles et de petits voyous, les faits sont là, insistants et résistants : les statines augmentent le risque de cancers !
La dernière livraison, comme on dit à Rungis, concerne les cancers du sein !
Contrairement à de nombreuses études antérieures où les investigateurs étudiaient TOUS les cancers possible, les auteurs de cette étude se sont focalisés sur les cancers du sein et sur des traitements avérés et durables. C’est un point fort de l’étude !
Pour les minutieux voilà la référence : http://cebp.aacrjournals.org.gate2.inist.fr/content/early/2013/07/04/1055-9965.EPI-13-0414.long
Mais l’intérêt primordial de cette étude est, à mon humble avis, que les auteurs étaient partis avec l’hypothèse de démontrer que les statines diminuent le risque de cancer du sein ; et ils ont trouvé le contraire ! Obligés d’admettre mais un peu perdus !
Patatras !
L’amusant (si on peut dire) vient de la conclusion des auteurs : ils recommandent de ne pas utiliser les statines pour la prévention du cancer du sein !
Ça laisse rêveur !
La seule conclusion intelligente est : ne prenez pas de statine, ce sont des médicaments inutiles pour le cœur et qui en plus provoquent des cancers !
Pour ceux qui (anglophones) liront nos “amis” dans le texte, je leur recommande de laisser de côté les hypothèses biologiques explicatives ; ils n’ont pas compris !
Si vous voulez vraiment une explication biologique, je vous laisse vous informer dans les chapitres de notre livre Cholestérol, mensonges et propagande.
Bref, on observe une augmentation très significative des cancers du sein (risque multiplié par 2 environ) quelque soit la statine prescrite et le risque augmente avec la durée d’exposition.
Très cohérent donc et très crédible !
Les semaines qui viennent seront intéressantes à suivre : les médias professionnels et les autres vont-ils donner quelque écho à cette information majeure ?
Vous pourrez ainsi juger de la qualité de votre média préféré !
Si vous avez été traité avec une statine et que vous avez eu un cancer du sein, demandez à votre médecin de faire une déclaration de pharmacovigilance !
S’il renâcle, probable, apportez-lui une copie de cet article, le mien !
S’il s’agit d’un autre cancer, faites la même démarche de pharmacovigilance !
Ça ne vous guérira pas, certes, mais vous contribuerez aux progrès de la médecine et à protéger les nouvelles générations …
Peut-être que ça ne se voit pas à travers ces lignes, mais j’enrage !
Bonjour chez vous !