La tête au carré (France Inter) le 25 février

 
Si vous avez des questions sur le thème de la prévention des maladies du coeur par la nutrition, je serai sur France Inter autour de 14:00 le jeudi 25 Février.
Je serai en compagnie d’un cardiopsychologue ou d’un psychocardiologue (allez savoir…) qui sans doute s’intéresse au cerveau. Nous aussi !
Avec un titre pareil, nous risquons de bien nous entendre…
J’en profiterai pour aborder la question du cholestérol puisque c’est aussi un aliment et surtout parce que le cerveau en est particulièrement riche.
Sauf que le cholestérol du cerveau ne vient jamais de l’alimentation.
Le cerveau est l’unique organe qui fait lui-même TOUT son cholestérol !
Il ne faut pas l’en empêcher avec des médicaments anticholestérol car il est fragile.
Pourtant ils le font ; et sans aucune réticence…
C’est pourquoi il faut alerter les médecins et les Autorités : signez et faites signer la pétition :
#PireQueMediator #statines http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol
Le Bon Dieu leur pardonnera peut-être car celui qui a beaucoup pêché sera beaucoup pardonné...
Amen
 
 
 
 

76 réponses sur “La tête au carré (France Inter) le 25 février”

  1. Je suis sur le cul !
    Je comprend enfin le role des statines dans la/ma dépression.
    Heureusement que je lisais déja MDL, ce qui a fini par me convaincre d’arreter
    J’ai a peu pres compris le mécanisme par lequel les statines inhibent la voie du mevalonate, dans le foie. (Cf Even sur youtube).
    Pour le cerveau, du coup, je ne vois pas le mécanisme.
    Est un mecanisme premier, comme une inhibition locale?
    Ou un mecanisme secondaire, tel un efflux vers le systeme général, lui meme en manque.?
    En tout cas, c’est un argument qui porte. En effet, l’age d’exposition aux statines c’est la cinquantaine, age d’exposition maxi au chomage, au déclassement social , et… de la dépression.

    1. Vous me voyez fort déçu…
      je constate que vous n’allez pas lu mes livres. Aucun !
      Vous auriez dû. Avoir les bonnes sources dites “primaires” est essentiel à notre époque…
      Tant pis pour vous !
      Vous pouvez avoir une séance de rattrapage en lisant en urgence “L’Horrible vérité sur …” ; mettez-vous un coussin car si vous tombez sur à tout propos, avec celui-là, c’est le suicide…

  2. encore contrariante !
    Mercredi 24 ou jeudi 25 ?
    Excusez-moi Docteur …

      1. Un mot sur l’émission. Trop courte mais intéressante à plus d’un titre. Un médecin pro-théorie du cholestérol pas étonnant ; mais surtout des informations sur la psychocardiologie et le stress psychosocial. Car ces recherches me semblent beaucoup plus intéressantes et déterminantes que celles sur les statines. Elles me “parlent” comme on dit car elles ouvrent une réflexion sur l’impact du stress sur notre santé. Je pense être dans ce cadre : le stress, l’anxiété, le mal être. Une souffrance qui trouve ses origines dans l’enfance, et que j’ai souvent retrouvé chez de nombreuses personnes rencontrées. Elles n’ont pas toutes fait un infarctus ; elles ont développé d’autres pathologies. Voici en tout cas une piste qui devrait être explorée plus profondément par le corps médical, surtout envers ceux qui ont fait un IM et qui peuvent se retrouver en dépression. Cela éviterait probablement des récidives, des déséquilibres personnels, familiaux. et professionnels. Le tout couplé à une rectification du mode de vie ! Penser positif !!

  3. Dieu ne leur pardonnera que s’ils font amende honorable, et ce n’est pas pour demain…

  4. “Le Bon Dieu leur pardonnera peut-être car celui qui a beaucoup pêché sera beaucoup pardonné…
    Amen”
    Ah ben merde alors …, si maintenant vous vous mettez à défendre le bon Christlestérol …

  5. Si j’puis m’permettre (expérience vécue) : qu’importe la manière dont cela se produit ? ça se produit…
    Année 2007 : tendances suicidaires nouvelles, de nature inconnue et rémanente, épouvante. Kesaco ? Bien opportunément découverte du livre de MdL, arrêt du poison, disparition de la tendance
    Mais combien se sont-il réellement suicidés ? Statistiques infaisables et inexistantes dans les études
    La seule chose qui importe est de savoir que le cerveau débloque quand on le prive de son cholestérol, et lorsqu’on sait que les neurones en consomment énormément, on comprend.

  6. J’ai lu les premiers bouquins. Il m’ont convaincu.
    J’ai pu oublier. Apres tout, les années ont passé.
    Je recommande volontiers les ouvrages autour de moi, mais je me refuse a retourner le couteau dans la plaie. Quand on arrete les statines, on comprend assez vite… Et une fois qu’on a compris, il n’est pas besoin de comprendre a nouveau.
    Il suffit d’arreter une fois.
    Par contre, je reconnais que l’argument sur l’innocence du cholesterol porte moins que celui sur la dangerosité.
    Peux t on pour autant reprocher a ceux qui ont compris des le premier opus de ne pas avoir besoin des suivants ?

    1. pour la dépression j’ai donné mon avis + haut mais je me suis trompé de case, pour les reproches c’est parce que vous avez posé des questions dont les réponses sont dans les livres suivants… Pas facile de prendre en défaut un scientifique, avec cette manie de la logique…

  7. Un gentil patient m’offre un livre que son association a édité: “EVITER LES MALADIES CARDIAQUES”
    du Professeur P. DU…. tout ce que vous voulez savoir sur le coeur.
    Le pédigré de l’auteur est impressionnant Professeur de pharmacie chercheur en pharmacologie, INSERM, super et puis bingo travaux sur les hypolipémiants avec l’Institut Pasteur de Lille aïe aïe aïe!!! un statinophile ça promet je crains le pire.
    J’ouvre le livre au hasard et c’est pire que le pire, page 31 l’Arythmie : ” le coeur bat normalement entre 60 et 100 lorsqu’il s’accélère ou au contraire ralentit trop on parle d’arythmie” !!!
    Allons bon encore un qui ne connait pas le sens des mots et qui confond rythme et fréquence.
    Le rythme c’est la régularité ou pas si le rythme est irrégulier on parle d’arythmie., la fréquence c’est le nombre de battements par minute.
    Bon allons à cholestérol pour voir et là tout y est le bon et le mauvais le cholestérol qui bouche les artères, l’infarctus causé par trop de cholestérol, les études avec les statines qui ont “démontré” qu’en baissant le cholestérol on diminuait les maladies cardiaques enfin bref livre à mettre directement à la poubelle j’espère qu’il ne sera pas trop diffusé car c’est un ouvrage à destination du grand public.
    L’AIMSIB VITE!!!!!!!!

    1. Monsieur,
      Savez-vous que c’est en voulant offrir à mon généraliste un des livres de MdL que nous nous sommes séparés ? A un cadeau princier, le bougre a répondu par le refus clair et net, sans même que je lui cite l’auteur du livre choisi. C’est vrai que notre conversation abordait la question des statines, auxquelles l’animal avait pensé me soumettre. Mais avant même que je lui dise tout le mal que j’en pensais, l’affreux apothicaire, ne voulant visiblement pas aborder quelconque question de médecine avec un ignorant de mon espèce, se fâcha tout rouge. Sa métamorphose me laissa sans voix et c’est ainsi que j’appris, à mes dépens, que la médecine est pour certain un art pour initié. Aussi, je loue votre noblesse d’accepter de vos patients des livres de “médecine”, qui vous donneront l’occasion d’éclairer leur connaissance, aussi malingre fut-elle.
      Bien à vous.
      Santé et débat méditerranéens

  8. Votre billet tombe bien et malheureusement!
    Recemment apprit qu’une personne de ma connaissance est decedee, un “accident” violent elle etait sous statines apres operation sur le coeur,et l’ete dernier internee a l’hop psy ou on lui a certainement prescris d’autres poisons.
    Alors ma question; quels articles succincts en anglais recommanderiez vous a l’intention du medecin legiste (il y a enquete) de retenir la cause possible des statines (ou leur arret brusque) en rapport a ce suicide totalement inattendu et pas du tout en accord avec le charactere de cette personne? De nous tous la plus decontractee et joviale.#
    Egalement des liens concernant les interactions statines/antidepresseurs?Vous en connaissez?
    Merci de les publier, car helas ca pourra servir a d’autres cas.
    Car j’ai trouve des references sur le net mais j’aimerais me procurer des etudes/articles inattaquables.
    C’est le moins que je puisse faire.
    the cholesterol truth mentionne le cas d’un enseignant nomme Allan Woolley qui s’etait jete sous un train en 2007.L’enquete apparemment avait implique la simvastatine.
    Helas les anti depresseurs provoquent egalement suicides et homicides avec violence.Je viens de lire “side effects” de Basso (publie aux usa) qui raconte l’histoire funeste du prozac et autres ssri.

    1. Je vous remercie de votre confiance mais si je publie des livres avec de centaines de références (toutes en anglais) ce n’est pas pour ensuite faire le tri pour certains de mes lecteurs intéressés par ceci ou cela…
      Vous comprenez j’espère que je n’ai pas le temps !
      Pour votre gouverne toutefois, le sujet “statine vs. dépression” doit être couplé au sujet “cholestérol bas vs. dépression” ; et là ça devient difficile.
      Beaucoup de pseudo-experts (académiques ou pas) renoncent vite car il faudrait des semaines (plein temps) pour examiner l’affaire en toute objectivité ; et il faut lire attentivement chaque article et chaque table de résultats car parfois les auteurs concluent dans leur “abstract” exactement le contraire de ce qu’ils montrent dans leur étude.
      C’est une façon “habile” pour un scientifique de dire la vérité de ce qu’il a trouvé sans se mettre à dos sa communauté (médicale) qui de façon générale ne lit que l’Abstract…
      Dès que vous êtes (vraiment) sérieux dans les sciences médicales, vous êtes “horrifié”… de la “légèreté” (= paresseux) des experts !

      1. Eh bien merci de votre reponse, je verifierai dans votre livre sur la diete.
        dans la conversation, avec cette personne, nous avions compare nos taux de cholesterol, le sien beaucoup plus bas que le mien, je crois en dessous de 3, mais il n’avait pas precise l’unite.
        Evidemment j’avais parle des omegas 3 et de votre livre et de votre blog, mais il avait eu un pontage et n’aurait jamais arrete bien sur ses medicaments.
        Il faut vous dire quand meme que votre livre en anglais n’etant pas disponible en librairie, c’est plus difficile de les offrir ou recommander , les personnes concernees en general d’un certain age n’utilisent pas les kindle et autres technologies.
        Un autre de ses amis presents recemment a refuse de me croire car il a vu une emission a la tele qui disait que les statines c’etait super.Alors difficile de se faire entendre.
        Je crois qu’ici ce qui passerait tres bien c’est la traduction du livre de votre collegue Mme Salens et de ses recettes omegas 3, car j’ai remarque que quand je parle des statines les patients concernes se ferment – leur docteur c’est un dieu- mais ils sont toujours tres etonnes d’apprendre qu’il n’y a pas d’omegas 3 que ds l’huile de poisson, et a partir de la me posent beaucoup de questions interessees, sur les aliments en contenant et comment les preparer etc.
        Les anglais ayant moins d’argent disponible pour des livres et preferant des applications directement pratiques.
        ici a l’ecole on n’apprend guere a se concentreer sur des textes ou des idees complexes a analyser.C’est la difference d’avec la france, je trouve en tous cas.Donc pas de longues discussions alambiquees possibles.
        J’ai appris recemment qu’un autre ami etait sous statines depuis 10 ans.Il m’a demande:”T’es en train de me dire que c’est la statine qui m’a donne le diabete??”
        son medecin marginalement plus eclaire /moins nuisible lui avait d’abord fait prendre des capsules de foie de morue pendant 3 mois, pour sa tension et son chol eleve et comme ca n’avait pas marche, ensuite statine…
        Cet ami est en bonne forme je trouve, peut etre du au fait qu’il suit attentivement un regime mediterraneen de lui meme, et qu’il lui arrive d’oublier de prendre sa statine pendant de longues periodes.Son chol. remontant, le MT lui fait la lecon…
        Mais il ne va pas arreter, il me l’a dit et je sais que s’il en parle avec son MT celui ci va le persuader de ne plus m’ecouter sur rien, alors j’en ai deduit que c’etait la mauvaise tactique de s’attaquer aux statines direcetement.
        pour cet ami, je lui ai donne les normes officielles en France des tx de chol selon l’age et le sexe.
        En angleterre c’est la meme fourchette pour tous, et le max 5.8 de chol total en nouvelles unites.
        “comment ca se fait”lui ai je fait noter”que la nhs ne fait pas de distinction d’age ni de sexe comme en france?Car en france qui est a 2 heures de train d’ici selon ton age ton taux de chol de 6 et quelques serait considere comme parfaitement normal et ne necessitant aucun traitement !”
        C’est un argument qui porte plus, qui lui permet de mettre son MT en face d’une contradiction objective, et montre que ces taux ne sont au fond qu’une opinion variable d’un pays a l’autre…
        Mes amis etaient surpris, mon ami a dit qu’il allait montrer ca a son medecin et lui poser la question.
        Je sais bien ce que vous allez protester, mais a mon avis il vaut mieux commencer par des petites discussions qui ne vont pas braquer les gens.Car qui suis je pour donner des avis medicaux.Et des livres il y en a plein qui disent tout et son contraire, comment voulez vous que les gens s’y retrouvent.
        Voila, tout ca pour vous dire que ce n’est pas si facile.

      1. “The pharmaceutical companies may consider suicides as “statistically insignificant” but the victims who fall within this violent numerology and those who love them do not.”
        on peut comprendre même sans parler anglais

  9. Si j’ai bien tout pigé ( merci de ne pas me crucifier si non ) , les statines passent donc la Barrière hémato-encéphalique ….je croyais que la plupart des médocs non ciblés étaient bloqués .
    Et comment est mesuré le cho cérébral ?…. taux normal / taux bas ?
    N’appuyez pas trop fort sur les clous , merci .

    1. On ne mesure pas le cholestérol cérébral des humains, à ma connaissance.
      On sait qu’il y a beaucoup de cholestérol dans le cerveau mais le cerveau a une taille très variable, bla bla
      Pour comprendre la problématique du cholestérol cérébral, je pense urgent de se procurer le livre du gentil Dr de Lorgeril “L’Horrible vérité sur…”
      Il y a même des photos d’enfants déficitaires… pas drôles.

      1. Vous allez me gronder , Docteur, moi aussi je possède vos livres mais je les lis en diagonales par manque de temps … impardonnable ! je cible pourtant certains chapitres.
        Si on fait des cures de phospholipides ou ovophospholipides, on écarte le risque de carences au niveau cérébral ? et, de toute façon, prenant des oméga3, le DHA prévient déjà ce risque ?
        Quelle différence entre : Ethyl ester et triglycérides ? que privilégier ?
        Merci.

        1. Les éthyl-esters sont artificiels (un mix avec de l’éthanol) à fortes doses c’était toxique chez nos rats
          les triglycérides sont en principe “naturels” s’ils n’ont pas été “bricolés” : à préférer sans hésitation !

      2. Je l’ai votre bouquin , depuis Novembre , mais pas fini de le lire …..
        Les statines passent la BHE ( page 129 ) .
        Comme je ne suis plus exposé à ces cochonneries depuis 8 ans , je me presse modérément à vous lire …
        Thank you Doc .

        1. Ce n’est pas parce que vous êtes désormais “épargné” que vous ne devez pas “aider votre prochain”, comme y dit le curé (et l’abbé aussi), et parmi ces prochains-là il y a des docteurs…

          1. Pour le fun : par quelle mesure sait-on que les statines passent la BHE ?
            ( hier j’ai avalé 80 pages , j’avancions bien ).

          2. Études chez l’animal évidemment ; vous avez mal lu les livres précédents (avec références) ; à moins que depuis quelqu’un se soit amusé à faire des biopsies transcraniennes à des humains…

          3. J’avais oublié de préciser , que c’est grâce à l’auteur de ” Dites à votre médecin …” que j’ai largué les statines fin 2007 .
            Un grand coup de chapeau à cet auteur , qui se reconnaitra ……

  10. les pro statines peuvent baver se qu’ils veulent , les faits sont la ,pour les contredire.
    je ne vais pas re raconter mes malheurs depuis le début , mais je pense que si je n’avais pas arrêté, de prendre les statines ( de moi même hélas) , je ne serais plus la pour en parler .
    un mois après , les avoir arrêtées , le taux de sucre dans le sang est devenu normal , la créatinine est passée de 160 a 120 , la peau qui était devenue fine et bizarre est redevenue comme avant , par contre le système digestif reste abimé , il s’est légèrement amélioré mais je ne peux toujours manger aucunes viandes ni poissons même en prenant un lopéramide a chaque repas . j’ai quand même repris 4kg en 7mois . j’ai parlé de tout cela a un chirurgien a la retraite et, lui pense que le processus d’amélioration sera trais long et que certaines choses peuvent ne pas revenir comme avant . je viens de recevoir le livre , le nouveau régime méditerranéen .
    MERCI DOCTEUR DE LORGERIL j’envoie le commentaire , et je m’y attaque .

  11. On se fait disputer ici parcequ’on ne lit pas assez de MdL (ou qu’on a un peu oublié)
    Alors pour me consoler je suis allé au service de prevention primaire à L’Hopital Européen Georges Pompidou.
    J’avais pris RdV avec le (la pour ete précis) médecin qui m’avait fait la première prescription de Crestor. Histoire de lui expliquer que j’avais arrété et tout le mal que j’en pense.
    Recu par un remplaceant.
    Là , c’est différent , ça change tout. La, on se fait ‘en gueuler’ parce qu’on lit trop MdL.
    Malgré mon tableau d’effet secondaires , dont certains ont bien voulu disparaitre, (mais le diabète m’est resté…), évidemment à ses yeux, ça ne prouve rien.
    Mais mon pauv’ monsieur, vos n’avez pas eu de douleurs musculaires (argument souvent entendu). Comme si les effets secondaires se limitaient à cela.
    No, je n’ai pas eu de douleurs musculaires: j’ai eu tout le reste!
    Et j’ai eu droit à tout les poncifs: Le Crestor n’y est pour rien, on n’est là pour vous protéger d’un infarctus, etc.
    De guère lasse le jeunot sort son smartphone et tape les chiffres de mon dossier.
    Lui: Il exulte: 9 %.
    Pas décontenancé, je lui dit:
    Moi : Vous avez oublié de diviser par 3.
    Lui (Regard incrédule du crédule) : …
    Moi : Bah oui, on est en France, il faut donc appliquer la correction dite de Laurier.
    Lui (Re-regard incrédule du crédule) : …
    Moi: Et en plus c’est une étude qui a été faite dans ce même hôpital.
    Bref, la nouvelle génération a son Framhingham dans le smartphone. Ça fait Hi-Tech, mais on ne la fait pas à un vieux singe.
    J’ai découvert aussi que d’utiliser l’expression ” Le Cholestérol est innocent” déclenche un phénomène Pavlovien, violent et agressif…
    Tout de même, je me fais ‘engueuler’ 2 fois dans la même semaine!
    Preuve aussi que nous, les patients-victimes, sommes démunis!

    1. Si vous étiez un type vraiment sympa, vous auriez pu lui offrir une séance de rattrapage en lui recommandant de lire en urgence extrême « L’Horrible vérité sur … »
      Oups !

      1. J’ai perdu mon temps , mais j’ai vidé mon sac.
        L.argument qui me convainc, moi, c’est que le Cho est innocent.
        J’ai recupéré la base de donnée de framingham ( 1 ere tranche) et je la passe dans un logiciel de stat connu (R , de son petit nom): resultats:
        Correlation faible, non significative.
        En 2016, c’est facile a faire, ca prend 2 secondes. En 1970, avec les méthodes de l’époque, la correlation suffisait; personne ne calculait vraiment si elle est significative… Elle ne l’est pas… Dont acte, on oublie le CHO comme cause.
        Mais, pour convaincre un interlocuteur non statisticien, ce n’est pas facile
        Donc j’etais parti sur l’angle de la toxicité.
        Rien n’y fait…
        Ah mon bon monsieur, si Crestor ne vous convient pas, on peu vous proposer autre chose…
        Autre chose pour quoi faire ? Hein ?
        Je vais reprendre mon baton de pélerin, cette fois ci avec mon généraliste, qui, je dois l’admettre n’était pas trop pour le Crestor, mais a laissé faire tout de meme. Je vais lui offrir le dit bouquin. Et je lui reservirai une couche de mes effets secondaires.
        J’ai ´assisté ´ un membre de famille , en l’accompagnant chez son toubib. La question est venue sur le tapis. Elle vient toujours, passé la cinquantaine. Et ca a failli finir en pugilat
        Dur combat

        1. Certes ; mais nous sommes là avec vous…
          Donc, ne pas se prendre la tête !
          Traiter ça avec humour …
          Et surtout laisser de côté les vaccins, ça énerve aussi, parfois plus…

    2. Et si vous étiez 1 type vraiment poli, vous auriez répondu aux messages que je vous ai adressés, ça vous aurait évité de vous faire engueuler 3 fois….

      1. Desolé, je n’ai pas recu de message.
        Je ne sais pas si les MdL-iens ( ou – istes ?) rencontrent les memes difficultés que moi, mais une fois qu’on a viré sa cuti, la perspective est différente, et les relations avec les toubib, aussi…
        En famille, chez le généraliste :
        Lui : vous avez les résultats de votre bilan ?
        Elle : oui , les voici
        Lui : voyons, voyons, bon… Le cholesterol est bon, … Oui, c’est bien
        Moi: bien sur, il est toujours bon…
        Lui : ah bon ? Vous le suivez régulierement ?
        moi : non, il est toujours bon, puisqu’il n’est jamais mauvais, il est innocent, et elle n’a pas d’hypercholeste… Machin… Familiale
        Ambiance
        Lui : mmmmm. Bon, il est bon… Voyons le reste… Bon… Bilan l’année prochaine, je vous fait l’ordonnance
        Et que trouve t on sur l’ordonnance ?
        EAL
        En plein dans le mille
        MdL-ien au quotidien, c’est éprouvant… Mais je suis bien content d’avoir évité l’empoisonnement familial. Ca eut posé probleme si le CHO n’avait pas été au gout du généraliste… Et ca c’etait il y a 3 jours.
        Alors oui, je suis admiratif des MdL-iens au long cours

        1. ah bon d’accord
          maintenant c’est noyé dans la masse, c’était intéressant et concernait dépression & statines

        2. Maître Karl,
          Que vous ayez un problème de lecture n’est pas en soi chose grave, cela peut se corriger. Que vous pensiez que les lecteurs intéressés de MdL deviennent “MdL-iens” , c’est assez moche ! Peut-être existe-t-il un lien de causalité entre le premier symptôme et cette manifestation langagière ? “MdL-ien” laisserait supposer que notre très cher MdL ait créé une espèce de courant idéologique, que d’autres, sur ce même blog, n’ont pas hésité à dénoncer comme sectaire. Karl, mon cher Karl, non ! Lire MdL et l’apprécier ne fait pas de nous des MdL-iens. C’est la pensée sclérosée qui devient idéologique, une sorte de prêt-à-penser, quelque chose dont nous pourrions nous vanter dans les salons mondains ou pour nous faire remarquer en milieu hospitalier, par un goût prononcé pour le pugilat. Je pense que si vous entrepreniez MdL sur le sujet de la science, probablement vous dirait-il que la science c’est douter, c’est remettre en cause, de manière méthodique, argumentée et documentée, ce que l’on tient pour acquis. Voyez la démarche scientifique n’est pas idéologique, c’est le scientisme qui répond à cette définition. Ainsi peut-on être “Statinien” mais pas “MdL-ien” !
          Je vous sens, tout de même, motivé et déterminé. Peut-être, à des fins toutes curatives, pourriez-vous envisager de prendre en charge la gestion du TCCN, imaginé par l’honorable Reliquet, dans cette prochaine association, annoncée depuis plusieurs semaines par notre hôte ?
          En attendant, toute lecture en 9CH vous apportera réconfort et apaisement.
          Bien à vous
          Santé et comi-dialectique méditerranéennes

          1. Ami Rico et autres frappeurs sur Charles ,
            Je vous trouve durs avec notre ami ; il se frite avec les toubibs et rentre cabossé at home pour trouver sur son ordi une pique de R. et une claque de M.
            Vous savez que c’est pas mon genre de griffer…..
            Sérieusement : si vous n’ avez pas , comme moi , eu la chance d’une cardio ouverte sans être convaincue , ce doit être pénible d’affronter 2 fois l’an des ” sachants ” .
            Dans les petites villes ou il n’y a que l’ hôpital et 1 / 2 cardios en libéral , comment faire ?
            Charles , continuez à bousculer les bouseux en blouses ; votre franc – parlé est précieux .
            Vive les MdL-iens , – istes et ouste !

          2. @ours
            Mon affreux bien aimé,
            Mais on l’adore Karlito, il est magnifique, c’est un pogo qu’on danse avec lui, comme avec toi. Elle a raison Martine, ‘tain mais viens danser ! Amène ton cardio ! Ton généraliste, Madame Ourse et Karlita ! Dance, dance, dance !!!!!!!!!!

  12. @ Charles; Alors le second cardiologue que j’ai vu dans ma vie ( Chef du Sce Cardiologie d’A……; est une exception ! Lorsque je lui ai dit pourquoi je changeais de Cardiologue et expliqué pourquoi je ne prenais plus de Statines ni d’ailleurs aucun autre médicament , il m’a dit texto : ” Je vous comprends ” . Il ne m’a pas dit je vous approuve mais conseillé, après l’ECG constatant (?.) mes F.A ( intervenus au bout de 9 ans et demi de statines…) qu’il a bien noté comme étant imperceptibles pour moi, de prendre quand même un peu d’aspirine.
    Je ne sais pas ce qu’il prescrit à d’autres patients, mais je le vois pas assez souvent pour lui suggérer de lire un des livres du Dr MDL ou de lui en prêter un. J’espère seulement qu’il a été touché par la “clairvoyance”.

  13. @ Charles
    C’est pas perdre son temps que de batailler contre un médecin trentenaire pour lui faire entrevoir l’idée que peut-être la théorie du CHO est une ineptie. Il est né dedans, pas de sa faute, s’agit juste qu’il y meure pas!
    Par contre la mise en pratique de la théorie des petits ruisseaux qui font les grandes rivières, celle-là elle est bien valide, et prépare la conclusion possible que les coups de pieds au c… , au moins sur ce sujet, vont peut-être cesser de se perdre.
    Et si vous preniez RV cinq fois par semaine avec cinq cardiologues différents à chaque fois, avec le même dossier et la même connaissance du problème?
    Je sais, c’est mal de voler du temps de consultation cardiologique national (TCCN, je viens de l’inventer) à des gens qui sont là justement pour notre bonheur.
    Mais si le TCCN est mal dépensé, d’un coup mon idée anarchiste devient éducative, limite bourgeoise, Rico, Ours, Phil, vous au moins vous me comprenez?

  14. Mon nouveau cheval de bataille (dans le cadre du TCCN) c’est de faire supprimer ce suivi régulier du CHO.
    Qu’on le regarde une fois pour dépister une éventuelle HF, je comprend. Mais moi, c’est tous les 6 mois pour le cardiologue et de même chez mon généraliste.
    J’ai réussi à convaincre le généraliste, puisque il n’ont que les statines dans la bouche et jamais personne ne me parle de mode de vie. Il est vrai que sous cet aspect là, je suis en phase avec les recommandations de base.
    Ma nouvelle arme de guerre: la règle et le stylo, pour rayer la ligne Exploration d’une Anomalie Lipidique: ce qui déclenchera une réaction chez les médecins.
    Au reste, à voir la queue dans la salle d’attente au service de prévention primaire de l’HEGP, mon action est limitée.
    Dans le genre, j’avais préparé ma consultation, en imprimant le document CERFA:
    https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15031.do
    Au lieu de répondre à mes questions pour bien le remplir, il a entrepris de me dissuader de le faire (alors que j’ai un dossier bien documenté), disant que rien ne permettrait jamais de mettre en cause le Crestor.
    Je lui ai dit que cela me servirai, quand, enfin, il y aura un procès (chose que j’espère). Il m’a dit que je n’était pas compétent pour juger. J’ai acquiescé et expliqué que c’est pour cela même que je souhaite un procès: si je ne peux être à la fois juge et partie, je suis , à tout le moins, une partie (plaignante…)
    C’est sûr que ça fait ambiance…

    1. la psychologie (c’est un peu ma spécialité, en + ça peut servir) dit qu’il est INDISPENSABLE de bien s’entendre avec son médecin si on veut guérir, ou qu’on ne guérit pas si on ne s’entend pas avec son médecin, y aurait même des statistiques sur le sujet, c’est pour dire…
      no comment
      Ou plutôt si, voilà pourquoi nous y en a pris au piège : si on se fâche avec eux on en meurt (c’est une image mais pas forcément fausse), on est donc CONTRAINTS de s’entendre avec eux, et si possible de les aimer (ça aide)
      ET ILS LE SAVENT

      1. Effectivement, c’est une sorte de puissant effet placebo.
        C’est pour cette raison que les essais de médicaments sont conduits en double aveugle ; ni le patient, ni le médecin ne sait ceux qui reçoivent le placebo ou le médicament

    2. Quel magnifique casse-c… vous faites, cher Charles, vous n’auriez pas un peu de temps à perdre avec d’autres agacés de votre acabit, dans une Association en cours de création?

  15. Tous autant que vous êtes je trouve que vous passez beaucoup de temps chez les médecins.Fuyez les!Riez buvez mangez(méditerranéen) lisez travaillez ecoutez de la musique écrivez allez au ciné courez marchez pedalez nagez skiez randonnez faites l’amour profitez de chaque jour comme si vous alliez mourir demain faites du bien autour de vous jeûnez pour aller mieux et avoir la pêche bref n’ayez pas peur!A septante ans je me suis offert un cardiologue et un angiologuue histoire de rire je recommencerai à octante ans!!!!!

    1. Martine, nous recherchons une personne de votre acabit (c’est-à-dire pleine d’humour) pour présider (titre hoooonorifique) notre association ; aucun travail superflu…
      Si vous ne vouliez point, envoyez-moi votre sœur !

    2. Que voulez-vous par “m’offrir un cardiologue… ” ??????? C’est-à-dire comme s’il allait mourir demain ?????

      1. que voulez-vous… dire
        ben alors Rico on n’a pas compris ?
        aujourd’hui repos, on rigole

      1. Du sous-entendu Phil, du sous-entendu ! Pas de l’explicite ! On ne parle pas de température comme ça !
        Donc : Que voulez-vous dire par “m’offrir un cardiologue ” ?

    3. Absolument d’accord. Après mon premier infarctus j’ai lu tout MDL et fais un gros travail de recherche. Cela m’a permis, concernant les statines, de dire un gros NON à mon généraliste et aux divers cardiologues rencontrés, qui d’ailleurs, las de ne pouvoir me convaincre, ont renvoyé mon dossier vers le Chef de service du service de cardiologie de l’hôpital : car je suis un patient “difficile” ! Ils me disent cholestérol, je réponds lipoprotéine ; ils me parlent d’études, je leur réponds fraude de l’étude Jupiter ; ils proclament science, je leur réponds scandales ; ils disent vérité ; je réponds manipulation ; etc. Au cours de mon deuxième infarctus, j’ai eu la visite du bras droit du Professeur cité plus haut, un autre Professeur qui voulait savoir pourquoi je refusais de prendre des statines :
      – pourqui faire ?
      – mais parce que votre cholestérol est un peu élevé
      – et alors ? Au lieu de parler de cholestérol si on parlait plutôt de lipoprotéine, de mode de vie, de stress.
      Il a immédiatement tourné les talons en disant : “je ne veux pas discuter avec vous, pour éviter de me mettre en colère”. Pas beau ça ? Tant de condescendance, de mépris ! Et tout le service est du même acabit. Et mon généraliste ? Quand je lui ai demandé d’où il tenait sa croyance en les statines, il me dit : du Professeur X (celui cité plus haut). Je dis : “il n’a pas de conflits d’intérêts ?”. “Aucun, a-t-il répondu.
      J’ai cherché sur internet et, en deux minutes, j’ai trouvé les infos sur ce Professeur : le nombre de ses conflits est long comme le bras. J’ai fait une photocopie du document et l’ai donné à mon généraliste : depuis il ne me fait plus ch..r avec les statines !
      Je finis en disant que nous ne sommes pas des cobayes. Nous avons le droit et le devoir de nous prendre en main et de questionner ce que nous dit un corps médical inféodé à une pseudo-science construite par des labos assassins. Il nous faut trouver des interlocuteurs, les médecins, capables de douter de leur propre savoir, dogmatique, dans l’intérêt de leurs patients. Nous devons construire notre propre savoir et nous tourner vers les lanceurs d’alerte qui se mettent, par là même, dans une situation délicate. Merci à eux. Nous vous soutenons. Merci MDL.

        1. Cher Lionel,
          Votre commentaire est triplement intéressant.
          – Il met bien en lumière la désespérante croyance à priori des humbles médecins “de base”, parfois peu pressés de s’éveiller certes, mais constamment alimentée par les prêches enflammés de ces prédicateurs stéthoscopés aux comptes en banque au final très anormalement… dimensionnés.
          – Vous ne voulez plus être considéré comme un cobaye? Sachez tout de même qu’aujourd’hui les médicaments sont systématiquement mis sur le marché sur les seuls dires des firmes, puis qu’ensuite on “attend et on voit”.
          En général elles repèrent parfaitement les énormes défauts de leurs produits, mais elles les taisent, puis quand elles se font démasquer des années plus tard elles payent (parfois) une amende ridicule par rapport aux chiffres d’affaires générés… Si cet état de fait ne vous révolte pas plus que ça, ne faites rien.
          – Vous voulez construire votre propre savoir? La seule solution réside dans l’élaboration d’un modèle associatif où médecins et non-médecins travailleront tous de concert et de manière désintéressée, car tous y auraient les mêmes intérêts et les mêmes espoirs, à savoir: Que les médecins relayent la seule pensée médicale (et non financière) la plus aboutie du moment, et que les patients retrouvent une confiance justifiée à l’égard du corps médical.
          On y est plus!
          Mais alors plus du tout!
          Si la croisade vous parait justifiée, Lionel et tous les autres, on vous attend…

  16. Serait-ce un rêve qu’un bon nombre des personnes qui ont signé la pétition sur les statines puissent être contactées afin de les inciter à envoyer à l’ansm le formulaire de déclaration d’événements indésirables ? je me demande si cela aurait un quelconque poids sur la prise en compte de cette pétition…recevoir 50, 100, 150 ou 200 000 cerfa ? il faut bien que les patients aient enfin un moyen de dire leurs souffrances ! NON ? puisque personne ne veut les entendre.
    L’ansm est là pour ça, mais si aucun des effets secondaires des statines ne leur vient aux oreilles par le biais des MG, c’est à nous les patients de prendre les choses en main.
    Enfin, c’est peut-être complètement idiot ????

    1. Chère Pascale,
      Votre louable initiative m’amène à penser que vous pourriez vice-présider (avec quelque autre dynamique consœur) notre nouvelle Association visant à protéger les citoyens et leurs médecins de la désinformation dont ils sont victimes. Faites-moi savoir vos “libertés” et je vous conduirai vers les créateurs de cette magnifique œuvre d’art contemporain…

  17. Soyons coherents
    Le cholesterol est innocent (livre 1): ainsi dit le scientifique…
    Donc la dyslipidémie ordinaire est une ´maladie ´ imaginaire …
    Ca, vu du point de vue du patient, c’est cela qu’il doit retenir: le reste en découle.
    La confiance dans le médecin ?? Indispensable pour vous guérir? Vous guérir de quoi, au juste ? Mais, vous guérir de quoi ?
    Apres avoir lancé une action de déstatinisation des mes ordonnances, je lance une action ´révoltée ´ d’élimination de l’EAL : inutile d’explorer une ´anomalie ´ que je n’ai pas. Au grand Dam de la biologiste a qui j’ai demandé de ne pas faire cette analyse : elle est inutile.
    En vertu du verset 1 du sourate 1: le CHO est innocent.
    (J’utilise le terme MdL iens pour désigner ceux qui pensent que le CHO est innocent, et qui en tirent toutes les conséquences, l’une apres l’autre, ce qui les differencie des statino-sceptiques, dont certains peuvent penser que le CHO est une maladie a traiter , mais par autre chose…)
    Résister a l’analyse inutile est un excercice auquel je me suis livré cet apres midi, manifestement non a jeun, pour bien marquer ma desapprobation quant a ces analyses inutiles et anxiogenes.

  18. Martine nous a fait une excellente ordonnance ! J’applique dès que je peux ! Sous statines je n’aurais pas pu relever la tête ainsi, résister aux aléas plus ou moins pertubateurs de la vie qui nous incombent.
    La dépression me guettait à tout moment…
    Quant au CHO je ne veux même plus qu’on m’en parle encore moins d’aller vérifier ou il en est ! Mon médecin est super pour ça il me laisse en paix, je le vois 2 fois par an, il ausculte en prenant le temps qu’il faut et avec beaucoup de calme si bien que je suis toujours zen avec lui. Il est de la vieille école qui plus est homéopathe, il devrait déjà être en retraite depuis un bout de temps et j’angoisse un peu au risque de me retrouver comme ce que vis Charles et recommencer à me battre pour exister à travers les dogmes infligés par le corps médical.
    Bon week-end à tous

  19. Martine annonce qu’elle veut faire l’amour sur internet et illico on lui propose un poste de responsabilité, c’est sexiste.
    Imaginez deux secondes qu’un gars comme Ricomart tente la même annonce par le même biais, illico il y aura quinze plaintes à la gendarmerie contre lui et pourtant, il a bien le droit à sa libido, Rico, normalement elle est pas plus sale qu’une autre….
    Rico? Président aussi!
    (Mais seulement s’ il garde son slip)

    1. Liberté d’expression !
      Personne n’est calomnié ici sauf Rico ; mais probablement le mérite t-il ?
      Pas d’apologie de telle ou telle pratique “bizarre” donc OK !

      1. Et bien, depuis que vous nous en parliez, vous l’avez enfin rencontré… le docteur Oups ! Entrecoupé d’extrait d’un mauvais film sur la malbouffe – la “junk food” comme disent nos cousins gringos – et de la voix de l’inoubliable Brel… Je vais me répéter, votre talent se perd dans de telles interviews où le journaliste coupe la parole, hache la pensée, mouline le propos… Mais Oups était là, un moderniste traditionnel, mélangeant médication et pensée positive… On aurait tant aimé que la discussion commence !

        1. Je n’avais nullement l’intention de discuter avec.
          Dans ce type d’émission, il faut profiter du moindre espace pour distiller deux ou trois messages potentiellement “porteurs”…
          Sans beaucoup d’illusion…
          Cela dit, c’est mieux que rien !
          A mon avis.

  20. bonjour amiral,
    j’ai écouté l’émission et je me suis fait un peu peur. Il a été question d’une activité physique “intense” (non définie dans l’émission) dommageable pour le corps. Qu’est-ce qu’une activité physique “intense” ? On parle des marathoniens?. Moi, par exemple, j’ai 46 ans, je fais 3 fois 12 km par semaine (qu’il neige, vente ou pleuve) en 1h05 à peu près par séance et à mon rythme, sans forcer. je pensais que ce n’était pas “intense “par rapport à d’autres personnes qui courent beaucoup plus. Est-ce qu’il me faut ralentir aujourd’hui ou faudra t’il prévoir un ralentissement dans l’avenir? Pour l’âge (et une retraite qui aura peut-être disparue d’ici là), j’imaginais un “petit” footing d’une cinquantaine de minutes tous les jours.
    merci de vos éclaircissements
    jean-chris

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Il faut discuter de cette question avec votre médecin traitant qui éventuellement demandera un bilan dans un centre médical “adapté”.
      Cela dit, et de façon générale (donc théorique), 46 ans et 3 fois 12 kilomètres par semaine au petit trot, ce n’est pas intense apparemment…
      Tout dépend qui vous êtes…

      1. bonjour et merci de votre réponse
        qui suis-je? en voilà une question, cela fait un moment que j’essaye de la savoir. Mais, sur le plan sportif, je pratique les 3 footings par semaine depuis 10 ans et j’ai toujours été un peu sportif même si je n’ai réalisé qu’il y a 10 ans les véritables bénéfices du sport…Je ne vis pas cela comme étant “intense” en fait.
        sinon, j’ai écouté l’émission et j’ai été très très déçu du contenu : temps de parole trop faible pour pouvoir y développer quelque idée que ce soit!
        bon courage
        jean-christophe

        1. si je puis me permettre, la question n’était pas de savoir qui vous étiez sur le plan existentiel mais sur le plan physique, en effet les capacités individuelles peuvent varier de 1 à 3 (disons), et selon que vous soyez 1 ou3, vous faites de l’intensif ou du trot

  21. Bonjour docteur,
    Vous attendais impatiemment dans “La tête au carré” …
    Votre temps de paroles fut court, mais tellement “éclairant” …
    De par mon ressenti, uniquement, me suis sentie en parfaite résonance ! certains témoignages passés peuvent vous permettre de n’en point douter !
    Merci à vous.

  22. Bonjour Docteur,
    Je viens d’écouter en différé l’émission en revenant d’un effort très violent et très intense d’une durée de 3h30.
    Il n’y a pas eu de confrontation sur votre terrain, hélas, malgré vos provocations. J’ai retenu qu’un cardiologue se disant “classique” prescrit en toute conscience des hypolipémiants s’asseyant sur la contradiction mode de vie/médicament. Le médicament est utile quand il est indispensable dit-il! L’essai d’un bon mot pour une pensée tordue et dangereuse pour le patient.
    Vous avez été présenté comme médecin, on sait pourquoi, mais pas comme chercheur. Bizarre.
    Conclusion: je pense que cet exercice est peut-être une perte de temps. Sans compter le hachage du pseudo débat avec de la musique, des soi-disants documentaires, qui n’y ajoutaient rien. Pauvre service public. Une émission auto proclamée scientifique!
    Bien amicalement

  23. Ecouté en différé aussi… L’émission était bien cadrée, calée, formatée, aseptisée, ponctuée … Ainsi aucun débordement ! Chacun a eu droit à son temps de parole dans un minimum de temps. Oui vous réussissez à distiller clairement et merci pour cela mais si les auditeurs ont été attentifs ils auront bien entendu qu’un débat aurait pu et du avoir lieu ! Je ne pense pas à nous tous ici mais à ceux qui se posent encore et toujours des questions sur les statines …
    Dur dur !
    Bonne soirée à vous tous

  24. Docteur, connaissez-vous des études sérieuses expliquant les effets du stress (anxiété, etc.) sur les maladies cardiovasculaires et notamment l’infarctus du myocarde ? On peut imaginer que le stress provoque des réactions en chaîne dans tout le corps. Ce qui m’intéresse au plus haut point est de savoir si le stress lui-même peut engendrer par exemple des modifications biochimiques qui agressent l’endothélium, et/ou une réaction en cascade étant la cause d’une lésion de l’endothélium, notamment une perturbation du rythme cardiaque et donc une hypertension…

    1. Lire en urgence le livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC” ; le chapitre sur le stress est excellent… Les auteurs sont de remarquables scientifiques ; je les connais ; vous pouvez leur faire confiance ; ils ne se sont jamais contredits (en 40 ans) et n’ont jamais trompé personne…
      Si quelqu’un le disait, par mégarde, nous répondrions aussitôt …

Les commentaires sont fermés.

Merci d'avance, pour le 76 +1 eme commentaire.