QUELS MEDICAMENTS POUR TRAITER L’HTA ?

Restant sur le billet précédent à propos de l’HTA, une question importante serait de savoir quel médicament spécifique nous devrions préférer pour baisser la tension (la pression artérielle) chez ceux qui, de façon transitoire ou définitive (c’est rarissime) doivent vraiment prendre des médicaments antihypertenseurs.

Dans notre livre « Prévenir l’infarctus et l’AVC« , nous avons répondu à cette question. Et aussi à la question de savoir qui devrait (très éventuellement) être traité avec un médicament !

Pour ceux que ces questions intéressent beaucoup, il est préférable évidemment de consulter le livre aux chapitres adéquates.

Pour le moment, il n’est toutefois pas inintéressant de consulter les résultats d’une récente analyse approfondie des essais cliniques ayant testé  deux types de médicaments vasodilatateurs (et antihypertenseurs) parmi les plus prescrits actuellement.

Important de savoir que les deux auteurs ne sont pas, loin de là, des ennemis de BigPharma et que leurs avis et conclusions ne peuvent être que favorables aux intérêts de BigPharma.

Question de principe !

Ce qui nous intéresse, par ailleurs, ce ne sont pas leurs conclusions, ce sont les chiffres colligés minutieusement par les auteurs  avec des tableaux, ce qui est bien pratique. Merci les gars !

L’article n’est pas accessible gratuitement [Ferrari R et al. Expert Rev Cardiovasc Ther 2013;11:705-17] mais on peut le consulter (au moins temporairement) à :

http://www.medscape.com/viewarticle/805784

L’inconvénient de cette analyse est qu’ils incluent les études comparant un médicament avec un placebo (les seules qui nous intéressent) et celles comparant deux médicaments.

Autre inconvénient (mineur) est qu’ils incluent des études dont la crédibilité est très faible soit parce qu’elles sont « commerciales » (presque toutes) soit parce que certains de ces « commerçants » sont franchement suspects …

Ils analysent l’effet de ces médicaments sur la mortalité totale et la mortalité cardiovasculaire. Ce sont de loin les paramètres les plus importants.

Les deux  classes de médicaments antihypertenseurs qui font l’objet de leur intérêt très promotionnel (sans doute) sont les IEC (inhibiteurs de l’enzyme de conversion : enalapril, lisinopril, perindopril, …) ou des ARB (bloqueurs du récepteur de l’angiotensine : candesartan, losartran, telmisartan, valsartan, …).

Les conclusions des auteurs sont d’une grande modération. Ils nous disent que ces médicaments diminuent de 5% la mortalité totale et de 7% la mortalité cardiovasculaire.

Et ça en termes de risque relatif ! Autrement dit, ils ne font pas grand chose, voire rien du tout (ce qu’ils ne disent pas évidemment) !

Beaucoup d’argent dépensé inutilement et beaucoup d’effets secondaires toxiques sans aucun autre effet (supposé) bénéfique que celui de modifier des chiffres de tension.

Mais si nous regardons uniquement  les études comparant un de ces médicaments avec un placebo, il est évident qu’il n’y a aucun effet significatif !

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aurait pas d’effet délétère, notamment sur le risque de cancers, ce qu’on ne nous dit pas, évidemment !

Conclusions : des auteurs « subventionnés » claironnent joyeusement qu’il y a de misérables (cliniquement non significatives) réductions de la mortalité avec les médicaments antihypertenseurs de type IEC et ARB.

Conclusion très personnelle : ces traitements n’ont aucun effet dans le traitement de l’HTA et sont sans intérêt !  Nous l’avons déjà dit dans notre livre !

Il faut donc les abandonner dans cette indication. Sans faiblir ! Courage !

Comme les bêta-bloqueurs et les calcium bloqueurs font l’objet de sévères critiques que je ne vais pas discuter ici, il nous reste quoi ?

Ceux qui savent la réponse sont ceux qui nous ont lu ! Ils ont bien fait ! Ils ont pris de l’avance !

Dernière question : quand nos experts nationaux (et d’ailleurs) et nos Autorités vont-ils  admettre l’évidence ?

41 réflexions au sujet de « QUELS MEDICAMENTS POUR TRAITER L’HTA ? »

  1. Chikhaoui

    Bonjour
    Je suis medecin ,54 ans obese 92 kh pour 1.73m
    Depuis 4 ans j ai un diabete type 2 avec une derniere Hg glyquée a 8.3 !!
    Mon cholesterol est a 2.8 et mes tryglicerides a 1.7
    Ma tension est autours de 13/9
    Je fais depuis une annee une tachycardie a 120 – 130 m obligeant a me mettre sous betabloquant ( kerlone20) un demi compromé par jour pour garder un rythme a 80-85 ,en cotre partis une ASTHENIE mortelle surtout avec des statines que je prenais depuis 4mois et j ai arreté apres avoir vu votre avis qui m a convaincu
    Je voudrais avoir votre avis sur les beta bloquants dois je les arreter aussi ou pas ma tachycardie etant sinusale
    J ai fais deux coro scan et une coronarographie qui ont juste montrés une plaque calcifiée sur la coronaire gauche et une dystrophie des coronnaire pour cela je suis sous cardioaspirine
    Merci pour votre avis
    Confraternellement

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Chikhaoui

      Ceci n’est pas une consultation.
      Si je comprends bien, votre principal problème est une tachycardie sinusale à 120-130.
      Qu’on vous traite (temporairement) avec un bêta-bloqueur pour vous aider peut se comprendre mais il est impératif de trouver une cause à cette tachycardie ! Et de la traiter ! Urgent !
      Je m’étonne que les cardiologues qui ont pratiqué la coronarographie n’aient pas cherché une étiologie à cette tachycardie …
      Tenez-nous au coutant de l’évolution de votre cas, nous apprenons avec vous.
      Bon vent, matelot !

  2. Cindy

    Cher Michel de Lorgeril
    Mon pere a fait un infarctus en Octobre 2012, il a deux stents depuis cet evenement.
    on lui a prescrit Ticagrelor (Brilique) et Aspirine (Kardégic) et d autres choses, mais il deteste l’idee de prendre ces « poisons »
    cela lui donne des vertiges, il a une jambe engourdie et boite, et se fatigue vite.
    Mon pere a toujours eu un mode de vie tres equilibre: sport , nourriture bio, complements alimentaires dont vitamine C .
    Nous pensons que la cause de l’infarcus est soit herediatire , soit due au stress car il travaille a son compte.
    le stress etant le facteur que je privillegie, que faire?
    Que nous conseillez vous?
    il prend du coq10 et de la vitamine C tous les jours?
    il a 59 ans.
    Merci pour votre aide.
    Cordialement
    Cindy

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Cindy

      Urgent, très urgent de lire notre livre « Prévenir l’infarctus et l’AVC »
      On croit bien faire, plein d’idées reçues (par exemple la cause héréditaire qui … n’existe pas !)
      Si quelque chose vous paraît mystérieux pendant lecture, revenez vers nous !
      En attendant, le Ticagrelor (Brilique) et l’Aspirine (Kardégic) sont indispensables au moins un an après stenting !
      Après, ça dépend !
      Urgent de nous lire pour comprendre !

  3. armelle

    Bonjour Docteur, je vie en région parisienne. Pouvez-vous m’orienter vers un de vos confrère ayant la même vision que vous sur comment traiter HTA? J’ai 32 ans et je suis hypertendu depuis que j’ai accouché de mon fils il y a 10 mois. (un peu trop de sel dans mes urines). Le cardiologue que j’ai consulté sur recommandation de mon généraliste m’a prescrit du Bipreterax mais j’ai peur des effets secondaires et, je voudrais faire baisser ma tension de façon naturelle… Par ailleurs, l’hypertention est-elle définitive? Suis-je obligée de prendre un traitement à vie? Est-ce que mon espérance de vie est réduite? Etant mère maintenant, je suis énormément inquiète. D’avance merci pour votre retour.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : armelle

      Urgent de lire notre « Prévenir l’infarctus et l’AVC ».
      Vous y trouverez plusieurs chapitres concernant l’HTA …
      Si vous avez des questions, revenez vers moi, mais lisez d’abord, merci !
      Un confrère ?
      Ils pensent un peu celui-là, et si non, ils n’osent pas le dire, l’ordre veille, hélas !

  4. vivier

    j’ai lu attentivement votre livre Prevenir l’infarctus et l’AVC,j’ai lu que n’aimiez pas du tout les bloqueurs calciques .je suis sous VERAPAMIL depuis 6 ans .Qu’est ce que je risque dans le temps

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Ginda

      C’est un « sartan » comme les autres ; j’en ai parlé dans mes précédents billets concernant les médicaments antihypertenseurs !
      N’espérez pas qu’on vous dise tout à son propos, quelque soit la source de l’information ; notamment le processus de pharmacovigilance, totalement obsolète et impuissant [vous avez vu avec le médiator ...] …
      hélas !
      Vous trouverez des informations indispensables pour vous aider dans notre livre « Prévenir l’infarctus et l’AVC » : ce n’est pas de la promotion, c’est une source d’information indépendante et experte ; c’est vous qui voyez …
      Bonjour chez vous !

  5. comet

    Mon cher confrère,
    je fais une HTA minime (17/10 à 65 ans) qui m’a amené à consulter un confrère cardiologue qui s’est empressé de me prescrire des sartans…ça m’a littéralement « foutu en l’air ».
    J’ai stoppé et remplacé par de la phyto et des oméga 3 (saumon), ainsi qu’un cp de HYPERIUM au coucher.
    Que pensez-vous de ce vieux remède…puis-je le continuer ou le stopper?
    Cordialement

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : comet

      Ceci n’est pas une consultation.
      Je n’ai évidemment pas l’intention de faire de la promo pour mes bouquins, mais je pense urgent pour vous de lire « Prévenir l’infarctus et l’AVC » !
      Ça pourrait vous sauver la vie ou, au minimum, vous éviter bien des déboires …
      Confraternellement

  6. Serge

    Bonjour,

    Depuis la parution de votre livre « Prévenir l’infarctus », y a-t-il d’autres éléments concernant l’Amiodarone ?
    (J’ai suivi vos conseils depuis 2ans… Il me reste 2 médicaments, Kardégic et Amiodarone. Avec mon cardiologue, j’ai réussi à faire supprimer : Crestor, Adancor (2), Nebivolol, Perindopril, Plavix = décision du cardiologue.
    Infarctus en 2005, 2 stents actifs, 2 ballonnets).

    En vous remerciant par avance pour ces informations,

    Cordialement

    Serge

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Serge

      Mauvaises nouvelles concernant la cordarone. Elle augmente le risque de cancers …
      D’environ 50% pour une dose moyenne sur une année de traitement chez les hommes. Je ne rentre pas dans les détails.
      Je vous donne la référence si vous voulez la transmettre à votre médecin : Su VY, and coll. Amiodarone and the risk of cancer: a nationwide population-based study. Cancer. 2013 May 1;119(9):1699-705.
      Question suivante : avez-vous vraiment besoin de cette cordarone ?
      j’espère que vous êtes bien suivi … J’aurais gardé le plavix et arrêté le kardegic (aspirine) vous savez pourquoi !
      Bon courage !

      Ceci n’est pas une consultation !

  7. Serge

    Bonjour,

    J’ai beaucoup apprécié votre réponse franche et humaine sur la Cordarone et je vous en remercie.

    Pouvez-vous me dire comment on peut connaître les cardiologues qui sont sur la même longueur d’onde que vous, dans la Drôme ?

    Avec tous mes remerciements,

    Cordialement

    Serge

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Serge

      Ceci n’est pas une consultation.
      Il n’y a pas de « ligne » concernant la cordarone.
      Tout cardiologue intelligent peut prendre avec vous une décision en fonction de la question : est-ce utile, voire indispensable, pour moi ?
      Dans la Drôme aussi !

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.