Que penser des nouvelles recommandations Européennes concernant l'hypertension artérielle (ou HTA) ?

C’est la concordance de deux publications la même semaine qui m’incite à écrire ce bref billet.
Dans la première, du British Medical Journal, une journaliste new-yorkaise nous explique pourquoi il ne faut pas faire confiance aux recommandations dites officielles.
Elle donne de bons exemples dans son texte : l’un à propos du traitement des traumatismes de la moelle épinière par les corticoïdes et un autre concernant le traitement de l’accident vasculaire cérébral (AVC) en phase aiguë ou subaiguë par des agents fibrinolytiques, des traitements qui détruisent les caillots à l’intérieur des artères qui, dans le cas de l’AVC, sont la cause de l’AVC.
Dans les deux cas, les comités de consensus qui rédigeaient ces recommandations étaient absolument affirmatifs et n’autorisaient aucun scepticisme, les traitements qu’ils préconisaient devaient être appliqués ; ce qui ne laissaient plus aucune liberté de prescription à ceux qui voyaient les choses différemment.
Après quelques années, on a reconnu que ces recommandations “absolues” n’étaient pas valables et on s’est aperçu que les rédacteurs de ces recommandations étaient ligotés par de multiples conflits d’intérêt …
No comment !
C’est là pour ceux qui aiment vérifier : http://www.bmj.com/content/346/bmj.f3830
Désolé, c’est en anglais ; mais mon résumé suffit, je pense … pour susciter le plus grand scepticisme vis-à-vis de recommandations officielles qui ne seraient pas rédigées par des experts totalement libres et indépendants de toute ingérence commerciale ! Bon !
Au même moment (la même semaine), des Sociétés dites savantes Européennes publient leurs nouvelles recommandations pour le traitement (et aussi le diagnostic) de l’hypertension artérielle ; on dit aussi HTA.
Comme nous l’expliquons dans notre livre Prévenir l’infarctus, l’HTA est un facteur de risque de l’infarctus et de l’AVC qu’il faut savoir traiter avec modération ; et ne surtout pas tomber dans la dérive médicamenteuse, source de plus d’ennuis que de bienfaits, avec comme règle principale : on traite les personnes, pas les chiffres !
Avant de considérer le contenu de ces recommandations, l’évident réflexe de tout un chacun est de vérifier le niveau de liberté et d’indépendance de ces pieux et prestigieux rédacteurs.
Pour le Premier et principal d’entre eux, le Pr Mancia, on peut lire : “Mancia reports speaker fees, honoraria, consultancy payments, and advisory board fees from Abbott, AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, Novartis, Servier, Sanofi, Menarini, Takeda Pharmaceuticals, Bayer, Recordati, Daiichi Sankyo, and Medtronic.
Même ceux qui ne lisent pas l’anglais ont compris que le Professeur ne laisse pas sa part au chien, au bas mot, ça fait probablement chaque année de l’ordre de la centaine de milliers d’Euros de commission, quoique je ne connaisse pas les tarifs actuels …
Pour le deuxième, c’est là : “Redon reports speaker fees, honoraria, consultancy payments, and advisory board fees from Boehringer Ingelheim, Novartis, Menarini, Merck, AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, and Daiichi-Sankyo.”
Pour le troisième, c’est là : “Fagard reports receiving honorarium from Servier.”
Pour les autres, c’est là : here.
Sans faire preuve d’une coupable tendance à vouloir céder à une quelconque “théorie du complot” [très à la mode de parler ainsi], je me dois d’alerter les visiteurs de ce blog sur la pertinence de ces recommandations …
Et pourtant elles constituent un grand progrès par rapport aux recommandations antérieures et par rapport à ce que, jusqu’à présent, les Sociétés Françaises du secteur nous délivraient !
En effet, ils ne parlent pas que de médicaments !

32 réponses sur “Que penser des nouvelles recommandations Européennes concernant l'hypertension artérielle (ou HTA) ?”

  1. En effet, il y a d’autres choses que les médicaments (je cite le rapport) : “les changements de mode de vie sont la pierre angulaire de la prévention de l’hypertension” Magnifique…! un peu moins pour le pharmacien que je suis, mais tant pis ! D’un autre côté si tout le monde faisait tout bien, ça se saurait : dur dur de changer ses habitudes !!

    1. Rassurez-vous, monsieur le pharmacien, ils ne donnent sa chance au “mode de vie” que quelques semaines, et de façon assez “négligeante”, peu de chance que ça marche vraiment comme ça, ce qui conduira très vite les médecins à revenir à leurs mauvaises (et couteuses) habitudes …

  2. question 1 : l’exercice physique n’est-il pas une des meilleures préventions contre l’HTA ?
    question 2 : quels sont les dangers d’une prescription excessive (ou inutile) d’antihypertenseurs ?
    et pendant que j’y suis abusons un peu, question 3 (allant de paire avec la 2) : c’est quoi, en chiffres, faire de l’hypertension ?

    1. Question 1 : réponse oui ! mais prévention et traitement !
      Question 2 : tous les antihypertenseurs ont des effets négatifs “douloureux” ; la plupart augmentent le risque de diabète et quelques autres (les vasodilatateurs) augmentent le risque de cancers, etc …
      Question 3 : les “bons” chiffres de tension varient d’un individu à l’autre : trop hauts, pas bons, trop bas pas bons non plus ! Si vous n’êtes pas trop vieux et bien entraîné, un 11/7 (couché, au repos 15 min) c’est très bien, mais vous pouvez vous endormir au volant … Si vous êtes plutôt âgé (>70 par exemple), définitivement sédentaire, pas de notion familiale d’hémorragie cérébrale et le reste du mode de vie plutôt sain, je ne vous en voudrais pas de vous balader avec un 16/10, à condition de n’avoir aucun symptôme ; et je vous surveillerais attentivement les yeux, les reins et le muscle cardiaque …
      Mais il y a beaucoup de cas de figures … Ces chiffres pour donner une idée (vague) de la largeur des variations admissibles possibles et acceptables !
      Au-delà de ces généralités, la médecine est un art !
      Bon vent, matelot !

      1. Ce qui est terrible face aux “AUTORITES”, c’ est le comportement servil d’ un grand nombre de médecins, soit par manque d’ esprit critique, c’ est grave, soit pire, par peur de ce voir repprocher de ne pas avoir appliqué les “recommandations”, la médecine est une proffession” libérale”.
        Pour information j’ essaye , avec succés je crois , de suivre les conseils de votre livre, mais aussi de vos réponses sur ce blog, à ce propos, vous m’ aviez conseilé l’hypnose pour me sevrer des antinflamatoires, seul traitement de ma spondylarthrite , c ‘est fait , je ne prends plus de voltarene depuis 15 jours maintenant et ça va très bien; juste encore une question, petit à petit j’ai laissé tomber tous mes médicaments pour le coeur, n’ ayant jamis été hypertendu ni arythmique, mais qu’en est il du cardégique 75, j’ ai lu dans votre livre qu’il est toxique pour l’endotelium, je n’ en prends plus, je vais très bien, mais j’ affole certains médecins…
        Merci de votre réponse.
        Philippe Frossard

        1. Ceci n’est pas une consultation.
          Le kardegic (l’aspirine) peut être utile chez certains patients qui ont besoin d’antiplaquettaire, mais pas d’anticoagulant …
          Mais ces antiplaquettaires ne sont pas toujours donnés avec bon sens …
          Dans votre cas, que je ne connais pas, vous en avez peut-être très besoin (?)
          Comme je le dis dans mes livres, pour les antiplaquettaires, je préfère le plavix (clopidogrel), pour des raisons que les médecins ne comprennent que rarement, mais bon …
          Il va falloir négocier avec le votre pour savoir pourquoi il vous a prescrit le kardegic (en plus du voltarène apparemment, ce qui laisse entendre qu’il a une stratégie très particulière …) et si c’est toujours justifié …

          1. Mon dossier médical est lourd, mais pour faire rapide , de 2008 à 2010 on m’ aposé cinq stents trois nus deux actifs, en 2009 première prothese de genou en 2011 deuxième prothese de genou , tout va bien de ce côte; septembre 2011 hémoragie digestive haute en ville : samu , rea , fibro(4), diag : adenocar du cardia , ttt.: 5 cures de chimio d’octobre à décembre et en janvier 2012 gastrectomie totale, suivie dans les 15 jours d’une perte de poids de 15kg; mars 2013 syntigraphie d’ effort démaquillée: tout va bien côté coeur et surtout je me sens beaucoup mieux sans la cohorte de médicaments” pour” le coeur, mon cardio me fait arréter le plavix mais garder le cardegic 75, de puis je vais très bien , je nage tous les matins 100 à 200m dans ma piscine, puis je promène mon chien dans la forêt(3km) le reste du temps ( je suis retraité) je bricole, aeromodelisme à haut niveau, je jardine , je m’occupe de ma famille, je vie heureux.Alors; cardegic ou pas?
            Pour info, j’ étais infirmier anesthesiste.
            Merci cher docteur de votre conseil et de tout le reste.
            Philippe Frossard

          2. Ceci n’est pas une consultation.
            Votre dossier médical n’est pas simple, et le malade me paraît solide après toutes ces aventures.
            Je ne saurais en rien me prononcer sans avoir la totalité du dossier en mains mais …
            … quitte à garder un antiplaquettaire, j’aurais gardé le plavix plutôt que l’aspirine !
            Moins de complications potentielles, dans votre cas, ce n’est pas l’estomac qui pourrait craindre évidemment, plutôt l’œil, et à long terme !
            Je n’en ferais pas un sujet de dispute avec votre médecin.
            Bon vent, matelot !

      2. Pourquoi les yeux? Et comment surveille-t-on un rein? Quel sont les symptômes au niveau des reins?

        1. Parce que l’examen des artères des yeux (par le fond d’œil) donne une idée de l’état des artères du cerveau.
          Le rein est surveillé par des examens biologiques simples (sang + urines) !
          Bon vent, matelot !

  3. Bonjour Docteur,
    Un des articles de ce blog parle des complications oculaires à type de DMLA liées à la prise de Kardégic .
    Avez-vous une idée sur une possible complication de cataracte après 2 ans et demi de prise de Kardégic 75mg?
    Merci .

    1. Concernant une association statistique entre aspirine et DMLA, les données récentes confirment nos alarmes antérieures … N’espérez pas, hélas, qu’une quelconque “Autorité” ou “Agence nationale” ne donne l’alerte ou ne lance une étude confirmative (ou infirmative), peuchère …
      Concernant la cataracte, je n’ai rien vu …
      Mais je ne suis pas omniscient, comme vous le savez …
      Bon vent, matelot !

        1. Merci beaucoup !
          Vous êtes un précieux visiteur !
          j’ai effectivement oublié de vérifier cet article, toujours trop pressé !
          Je confirme donc : il semblerait que les statines augmentent le risque de cataracte !
          A confirmer !

  4. Bonjour M.De Lorgeril,
    J’ai une question au sujet de la tension.
    Mon médecin m’a toujours dit qu’une bonne tension suit le calcul suivant : si par exemple la tension est de 13 pour le chiffre le plus élevé, le plus bas doit idéalement être diviser par 2 + 1, c’est-à-dire qu’il d’avoir cette valeur : de 13 /7,5.
    Dès lors, si ce calcul est + — moins exact (j’attends votre opinion) comment interpréter une tension qui varie dans les chiffres tels que 13 /6 par exemple — ou 15 /7 — ou encore 11 /5 ?
    Ou a contrario, 13 / 8,5 – ou 15/ 9,5 – ou encore 11 / 9?
    Ce sont des exemples qui peuvent correspondre à vos auditeurs sur ce blog, par exemple.
    Bref quel est l’écart entre les deux chiffres (qui se rapproche ou qui s’éloigne) qui indiquent un problème à venir ou existant?
    Merci pour votre attention.
    Louis.

    1. Ce type de calculs (anciens) servaient à évaluer l’état des valves cardiaques à une époque où on ne disposait pas d’imagerie …
      Désolé, mais ça n’a plus aucun intérêt !
      Bonjour chez vous !

  5. Bonjour Docteur,
    Un membre de ma belle-famille a qui j’avais pourtant bien prêché la messe antistatines, est allée en parler à son médecin qui lui a assuré qu’avec de si petites doses aucun risque n’est à craindre.. Or, 2 mois plus tard, ces jours-ci donc, dysfonctionnement des reins et rétention d’eau. (ce que j’ai compris des explications de la part de mon épouse qui est allée la visiter, c’est que les reins ne filtrent plus les toxines, rejettent le bon en gardant le mauvais, donc, danger pour le cœur et pour le pronostique vital). Première suspicion des médecins: les statines qui lui ont été arrêtées bien évidemment pour l’instant. Pour l’heure je n’en sais pas plus car cette personne est encore hospitalisée depuis une semaine, mais vous tiendrais informé si la médecine reconnaitra ou non le caractère toxique des statines.

  6. Bonjour Docteur,
    Je vous ai envoyé un message concernant mon mari, il y a trois jours.
    Je ne sais pas si vous l’avez reçu pourriez m’informer .
    Merci
    Cordialement
    Adriana Fabbri

      1. Bonjour Docteur,
        Merci de votre réponse.
        Je ne sais pas pourquoi le message n’est pas passé.
        Je ne prends pas de chance je vous l’envoie par courriel, j’espère que ça ne vous dérange pas .
        Merci
        Cordialement
        Adriana

  7. Bonjour Dr De Lorgeril. Juste mon petit grain de sel à propos de ces recommandations : Il leur en faut du temps reconnaitre même implicitement leurs erreurs! Ca laisse à présager à propos des mensonges sur le cholestérol et la “bouffonerie statiniesque”.Mais ça viendra un jour, j’en suis sûr à force de taper sur le clou il finit par s’enfoncer!!!
    Petite anecdote personnelle à propos de l’HTA : Je n’ai eu qu’une seule fois de la tension dans ma vie (et sa conséquence hémoroïdaire..) à 24 ans, après un an de mariage, de “bonne” bouffe et pas de sport. Mon épouse ayant compris mon problème m’a laissé gérer cela à ma manière par le sport et un petit régime; Très rapidement c’est revenu dans l’ordre. Jamais plus de HTA depuis. J’ai 65 ans.
    Bonne journée.

  8. Bonjour Docteur
    On attribue à certains fruits et légumes comportant des anthocyanosides ,des facultés de neutralisation des enzymes responsables de la plaque atheromeuse.
    On sait qu’il faut manger de tout, mais ces vertus existent-elles vraiment?
    Et si oui le fruits rouges sont ils des alicaments?
    Cordialement

    1. Les polyphénols (dont les anthocyanines) sont l’objet principal de nos recherches actuellement.
      Nous ne nous en vantons pas trop (pour le moment) car nous avons besoin de conforter nos résultats et nos nouvelles hypothèses.
      Il y faut du temps !
      Car nous vivons une étrange période où les plus grosses voix (celles qu’on entend le plus) ne sont pas les plus qualifiées. Mais il y a matière à discuter et à se réjouir car de nombreuses équipes travaillent sur ces substances ; qui sont intéressantes … mais pas miraculeuses car il n’y a pas de miracle en médecine sauf à Lourdes …
      Inversement, tout ce qui est “académique” et (par définition) proche de l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire, n’a pas encore compris leur intérêt !
      Que ces substances puissent agir en empêchant la construction de la plaque d’athérosclérose n’est pas impossible !
      Bon vent, matelot !

  9. Bonsoir Docteur de Lorgeril. deux questions S.V.P :
    1/ Que pensez vous du site Nutrition Experts ( quels experts…) Est-ce un site sérieux?
    2/ Il fait état, sous le terme”d’allégation EFSA” en matiere de nutriments (vitamines, Oméga 3 etc) des recommandations de cet organisme, par exemple en ce qui concerne celles sur les Oméga 3 qui sont semblables aux votres. Il s’agit d’un site Européen officiel, je pense, donc qu’en pensez-vous ? Peut-on s’y fier?
    Merci pour votre attention.

    1. L’EFSA est une “autorité” européenne, un peu comme l’AFSA l’était pour la France.
      Très critiquée par certains !
      Parfois à juste raison, mais pas toujours …
      Ses experts ne sont pas toujours indépendants et ses décisions manquent de transparence … Lobbying intense !
      Bref, on pourrait faire mieux !
      Les sites de nutrition qui s’en inspirent sont, en conséquence, de peu d’intérêt ! A mon avis !

  10. Pour revenir sur le sujet des recommandations sur l’HTA , qui changent mais avec des objectifs qui me semble plus en accord avec la réalité ,soit 15/9 pour les plus de 80ans , 14/9 en dessous et 14/8,5 pour les diabétiques. Alors que j’ai du prendre des hypotenseurs plusieurs mois parceque la cible était pour moi à 13/8 alors que j’avais justement une moyenne à 14/8,5

    1. DES hypotenseurs pour une “HTA” à 14/8,5 ?
      Alors là le c. il me tombe !
      Homicide sur ordonnance ?
      Il y a des coups de pied au fesses qui se perdent.

      1. vous n’avez pas compris, ils appliquent le principe réservé (en principe) aux statines : lower is better !! 🙁

  11. En fait pour les spécialistes que je consulte ,cardiologue et diabétologue (….et il est impossible de les “changer” ou bien, pas souhaitable d’en changer tous les ans !!!) mais surtout au début ,au moment de la rééducation post triple pontages ,”la dépendance “médicale” est quasi totale et leurs prescriptions non soumise à discussion.Par la suite ,il est heureusement possible de “se défendre” ou de diminuer ou arreter un ou plusieurs médicaments mais ,à mon avis rarement avec leur accord car en plus du principe ,rappelé par phil: the lower,the better ils rajoutent “leur principe de précaution” par des facteurs de risques réel,exagérés ou parfois inventés qui alourdissent le traitement” en ciblant tres bas….” Certe je suis tout à fait d’accord pour dire que l’on soigne des malades et non des chiffres et que le plus important c’est la prévention et non les médicaments( meme si certains sont parfois indispensables), par contre les prescriptions au long cours ou”à vie” devraient à mon avis dépendre d’un accord écrit signé au moins tous les six mois par le prescripteur et son patient pour que ce dernier,principal concerné,puisse au moins donner son avis et éventuellement son refus.

    1. @ Dionysos : Vous dites fort justement :
      “par contre les prescriptions au long cours ou »à vie » devraient à mon avis dépendre d’un accord écrit signé au moins tous les six mois par le prescripteur et son patient pour que ce dernier,principal concerné,puisse au moins donner son avis et éventuellement son refus.” !!!
      Mais pour cela il faudrait que certains médecins écrivent correctement leurs ordonnances et non hiéroglyphes que mêmes les Pharmaciens ont parfois du mal à décrypter! Cela fait, et je le pense, partie de l’auréole de “magie” qui entoure encore certains praticiens, peu enclins à dévoiler au malade la stratégie médicale qu’ils envisagent, soit par incompétence, soit même pour certains, par duplicité : On tient le malade sous sa dépendance et on ne le lâche pas… et gare s’il renâcle! “Il n’y comprend rien, c’est lui le médecin!” J’exagère peut-être, mais je l’ai vécu, et heureusement qu’avec l’ordinateur dont peu à peu les médecins actuels se servent, les ordonnances au moins deviennent plus claires.
      Mais de là à s’engager pour 6 mois, même avec l’accord écrit du patient, il y a une marge dont peu d’entre eux et seuls les plus courageux ou les plus responsables franchiront, principe de précaution comme excuse…
      Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.

Merci d'avance, pour le 32 +1 eme commentaire.