Monsanto-Bayer et son Roundup face à des juges

Une des formules préférées des délinquants en col blanc est de dire face à des médias “soudainement” agressifs (pour des raisons que seul le spectacle médiatique explique et que je ne comprends toujours pas…) que je fais confiance à la Justice de mon pays
Choupinette ! C’est beau comme un cachalot ivre échoué sur une plage désertique
Mais parfois, toujours trop tard pour les victimes, c’est vrai et la Justice passe…
Toujours trop tard !
Depuis au moins 10 ans, dans des conférences et dans mes livres, je montre les données scientifiques concernant la question “Roundup/Glyphosate et cancers” car il me semblait que le doute était suffisamment fort pour qu’on applique enfin le Principe de Précaution !
Encore récemment en France et en Europe, des ministres remarquablement cravatés et  incompétents se disputaient pour savoir s’il fallait enfin (et immédiatement) stopper la diffusion dans la nature et dans les assiettes de nos bébés de ce produit toxique.
Je m’étonnais aussi qu’un industriel allemand (Bayer) dépense tant pour s’approprier Monsanto et son Roundup. Bon !
Et Zorro est arrivé ! La Justice américaine, je veux dire, et en plein délire trumpetisant
C’est beau comme un cachalot ivre…
Monsanto1
Trop tard pour cette victime-là… Et pour les millions d’autres…
Mais ici je veux rendre hommage à cet américain qui, dit-il, défend une cause qui le dépasse ; un peu comme le colibri de qui vous savez…
Monsanto2
 
 
 
 
 
 
Les juges parlent d’écocide ! Bon !
C’est beau comme un cachalot ivre…
Monsanto3
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
J’ai rajouté le document ci-dessus pour montrer que la criminalité industrielle est un beau métier et que sur le temps long, quel que soit la peine infligée, les industriels ont beaucoup à gagner…
Depuis la guerre du Vietnam… Ça laisse du temps pour faire son petit marché
Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que dans l’anonymat des cols blancs et la criminalité industrielle, on se passe le mistigri aussi vite que la scarlatine : le manager de Monsanto sera demain chez BigPharma (par exemple chez Bayer) à moins qu’il ne préfère se recycler chez Air France (qui cherche désespérément un sauveur miraculeux) ou dans l’industrie des vaccins qui a le vent en poupe… mais peut-être pas pour longtemps !
Tout ça pour dire quoi ?
Message simple : Monsanto, le Vioxx, les diesels de Volkswagen, les statines, les vaccins : c’est tout du pareil au même ; mais ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine, disait la chanson…
 
 

161 Replies to “Monsanto-Bayer et son Roundup face à des juges”

  1. C’est quand même bizarre : Quand surviennent des malformations qui pourraient être dues au glyphosate ou autres perturbateurs, Santé de France triche pour minimiser les cas , voir ces deux articles :
    https://www.20minutes.fr/sante/2348339-20181004-bebes-nes-bras-sante-publique-france-leve-mystere-malformations-congenitales
    https://www.ouest-france.fr/sante/enfants-nes-sans-main-une-succession-de-cas-rarissimes-et-des-questions-6001761
    Encore une fois on préfèrera ” tuer le messager” ou plutôt le museler et l’empêchant de fonctionner plus tôt que dire la vérité … qui fait peur.

  2. UNE NOUVELLE ETUDE MONTRE INEFFICACITÉ DES OMEGA-3 (Sud Ouest)
    En fait, en lisant, il faut traduire:
    Une nouvelle étude montre une efficacité comparable entre les oméga-3 en gélule et l’huile d’olive en gélule. (il va falloir faire de nouvelles études en répétitions de différentes quantités)
    En approfondissant, on pourrait poursuivre que l’huile d’olive en gélules est un placebo et que les oméga-3 en gélules sont aussi inefficaces pour prévenir les maladies cardio-vasculaires et la mortalité globale.
    A quelle dose, on sait pas.
    Chez qui, on sait, enfin, on imagine: les diabétiques sans pathologie cardiovasculaire. (et alors, les pathos? on regarde pas?)
    Et ceusses qu’on pas pris de gélulles, ils sont comment?
    Et ces gélulles c’est quoi?
    Ben dit donc, elle pose pas mal de questions cette étude!
    Moi qui n’y connais pas grand chose en études (surtout nouvelles), je me dis qu’elle est nulle et que peut être ça marche ces gélules (ça m’étonnerait) si on compare à ceux qui ne prennent rien. Peut être aussi que l’huile d’olive est aussi efficace. Peut être aussi que cette population est naturellement protégée . Beaucoup de peut être et deux certitudes: Une étude nulle et un titre d’article largement mensongé.
    Ces “étudiants” là doivent bien savoir que les régimes alimentaires riches en Oméga-3 sont protecteurs? Non?

  3. @Barhaj @Nuno @LeBoss
    Puisque ce site ne prévient plus des nouveaux posts alors j’écris ici, dans le fil. Le Levothyrox et mon absence de source, vous vous souvenez? Parce que la flemme!
    C’était un post, pas un article, donc…
    D’ailleurs l’iode, c’est le nouveau cheval de bataille de mon heu… cousin, le gars de chez Prévention-Santé. Si ça vous intéresse alors sachez qu’on peut encore influer considérablement sur la connerie ambiante, mais alors très en amont, un peu comme quand un paysagiste plante des tilleuls dans une rue de Paris avec la certitude tranquille qu’il ne verra jamais la beauté de son travail au final.
    Encore un savoir qu’on maîtrisait parfaitement après-guerre et qu’on oublie peu à peu, l’influence du stock d’iode dans le développement cérébral du foetus, indépendamment de l’équilibre thyroïdien de la mère et des perturbateurs endocrinien que la pauvrette absorbe et délivre à son futur bébé pendant 9 mois.
    Crétin des Alpes, vous vous souvenez? Stock d’iode maternel pré-conceptionnel au plus bas, on le savait avant, merde! Combien de prescriptions imbéciles actuelles de Levothyrox (quelle que soit la formule) juste parce que le stock d’iode du patient est trop bas, guérison par correction de la carence, re-merde et dix merdes de der!
    https://www.prevention-sante.eu/actus/futures-mamans-lintelligence-de-vos-bebes-pourrait-se-decider-ici

    1. De mon souvenir (assez ancien) de la lecture du livre “En finir avec l’hypothyroidie” l’auteur préconise le entre autre le dosage de l’iode. Bouquin intéressant fais comprendre qu’il s’agit d’un domaine complexe ses explications semble logique mais je crois que la médecine officiel ne suis pas sa démarche thérapeutique.
      Bien cordialement docteur

      1. Je ne suis pas expert en iode et en thyroïde ; mais si vous mangez des produits marins, vous aurez l’iode (et le sélénium) dont votre thyroïde a besoin.
        Attention : point trop n’en faut !
        Suivez la diète méditerranéenne et vous aurez ce qu’il vous faut.
        Mauvaise idée de se supplémenter en iode ; à moins de catastrophe nucléaire…
        En attendant, mangez votre maquereau hebdomadaire, quelques sardines et un beau filet de daurade avec son muscadet…

        1. Ah , j’ai un petit désaccord.
          Trop acide le muscadet avec une daurade. Un blanc plus riche type Pessac Léognan mais il y a tout ce qu’il faut dans le Sud Ouest , le Rhone, L’Alsace …. l’Afrique du Sud et j’en passe.
          Mais c’est juste mon goût à moi.
          Et peut-être que la daurade grenobloise.

          1. Détrompez-vous, cher collègue, il y a désormais des muscadets flamboyants ; la “marque” s’est renouvelée ; mais il faut y mettre le prix…

          2. Bonjour
            Un Patrimonio blanc a sa place sur la table pour accompagner, la dorade, le loup, et le dos de cabillaud…

          3. Ah ! Puisque nous rentrons au coeur de la science vini-viticole, permettez-moi mon grain raisin. Le problème du Muscadet (sur-lie bien entendu) c’est qu’il voyage très mal au contraire de ses cousins bordelais que les anciens avaient l’habitude de faire voyager pour en aider la vignification. Le problème de la daurade grenobloise, aussi bien que sa cousine méditerranéenne, est qu’il faut l’amener en pays de Loire, ce qui vous l’admettrez demande de faire quelques détours, pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur. Aussi, il serait plus sérieux d’aller déguster sa daurade du côté de Nantes si l’on préfère l’accompagner d’un Muscadet, à Grenoble je connais quelques vins du côté de Vaud qui feraient bien l’affaire, mais je dois avouer qu’en la matière tout est permis.
            Santé et Daurade méditerranéennes

          4. Oui il y en a d’excellents.
            Ca par exemple ? (j’aime bien)
            http://www.epicave.fr/produit/muscadet-amphibolite/
            Ou encore Luneau Papin ?
            Mais très bon ou pas (à mon goût donc ce n’est pas exportable) je trouve que ça va mieux avec des huitres que avec une dorade . Question d’accord pas de qualité.
            Sauf votre , hips, respect

        2. Oui programme sympa Amiral, même si maintenant tous les produits de la mer semblent contaminés au micro-plastiques 🙁 pauvre planète, pauvre de nous !

  4. Bonjour,
    une petite infographie (“excellente” selon eux lol) de propagande faite par le groupe “vaccins france information et discussion” sur la rougeole
    https://www.facebook.com/VaccinsFrance/photos/a.161324967869335/228005907867907/?type=3
    quelqu’un aurait il des critiques pertinentes a faire ?
    je remarque déjà que le taux de complication et de létalité est utilisé pour faire peur (sophisme appel a la terreur) et révèle de la manipulation car il y a déjà 50 ans en Angleterre (épidémie rougeole 1963) la létalité n’était que de 2 / 10’000 (la ou sur l’infographie ils affirment 1 / 1000) et les hospitalisations n’étaient que de 1% (la ou ils affirment qu’elle serait de 25%, ce qui j’imagine ne concerne que les cas déclarés… et amene aussi la question de la gestion des maladies de l’enfance par les parents aujourd’hui, terrorisé a la moindre idée qu’ils attrapent la dite rougeole par ex)
    Bien a vous.

      1. Je pensais plutôt en discuter ici, préparer quelques objections étayées et sourcées a opposer aux gens qui se laissent avoir par ce genre d’infographie.
        mais libre a ceux qui veulent d’aller discuter directement sur facebook 🙂

      1. Pour info, le vaccin date de 1963 mais les campagnes de vaccination de masse on été faites en UK à partir de 68. On peut voir que la mortalité était déjà très très faible. C’est décrit dans le bouquin de Mc Keown ” the role of medicine”

    1. 1 / 1000
      Sur 800 000 naissances ,cela fait 800 morts par an !

    2. Bonjour Jarod (private joke),
      Vite fait, en reprenant les cases dans le sens de la lecture.
      1) Amalgame “A la maison ” == “famille”
      2) Déformation de l’argument habituel qui parle plutôt de time shifting sous la forme de déplacement de la maladie à la fois vers les nourrissons et vers les jeunes adultes ( > 18 ans, pas > 30 ! )
      En +, on joue sur les tranches d’âge pour diluer le problème et on utilise sciemment les cas de nourrissons qui étaient auparavant protégés par transfert transplacentaire quand la mère avait eu la rougeole sauvage.
      3) Panneau “faux” alors que l’argumentation est floue et mitigée. “diminue toujours” n’est pas pertinent.
      4) 88 morts, principalement des enfants de moins de 1 an. Depuis quand on vaccine ROR des enfants de moins de un an ? Par contre, les mères avaient elles été vaccinées ? (voir 2)
      5 & 6) Chiffres à vérifier. (cherry picking ?)

  5. A l’échelle mondiale, une personne sur trois consomme de l’alcool. Lequel est responsable de 2,8 millions de décès chaque année. Ces chiffres ressortent d’un vaste rapport publié dans la revue The Lancet. Un document dans lequel la France apparaît dans le Top 10 des pays où l’on consomme le plus régulièrement…
    Les auteurs de l’étude Global Burden of Disease ont utilisé les données de 694 travaux pour estimer la consommation d’alcool mondiale. Ainsi que celles de 592 études incluant 28 millions de personnes dans 195 pays pour évaluer les risques pour la santé associés à l’alcool entre 1990 et 2016.
    Résultat, dans le monde, une personne sur trois (32,5%) consomme de l’alcool. Soit 2,4 milliards de personnes. En moyenne, chaque jour, les femmes consomment 0,73 boissons alcoolisées et les hommes, 1,7.
    Mais bien entendu, les habitudes varient d’un pays à l’autre. Ainsi, la plus forte prévalence de buveurs réguliers apparaît au Danemark (95,3% des femmes et 97,1% des hommes), suivi par la Norvège, l’Allemagne et l’Argentine. La France arrivant en sixième position pour les hommes (93,1%) et en huitième pour les femmes (86,9%). Les taux les plus bas étant retrouvés au Pakistan et au Bengladesh.
    Du côté du nombre de verres ingérés chaque jour, les hommes roumains se placent sur la plus haute marche du podium (plus de 8 verres). Du côté des femmes, les Ukrainiennes lèvent plus facilement le coude (plus de 4 verres quotidiens).
    7e facteur de mortalité
    Cette consommation n’est bien entendu pas sans conséquences sur la santé. L’alcool apparaît de façon générale comme le septième facteur de risque de décès prématuré en 2016, représentant 2,2% des décès chez les femmes et 6,8% chez les hommes. Pourtant, chez les 15-49 ans, les deux sexes confondus, il arrive en tête. Dans cette tranche d’âge, les principales causes de décès liés à l’alcool sont la tuberculose (1,4% des décès), les accidents de la route (1,2%) et l’automutilation (1,1%). Pour les plus de 50 ans, ce sont les cancers.
    Pas de consommation sans risque
    Les auteurs révèlent enfin qu’une consommation sans risque est illusoire. Selon eux, boire un verre par jour augmente de 0,5% le risque d’être victime des conséquences de l’alcool : maladies cardiovasculaires, cancers, cirrhose, tuberculose, accidents de la circulation, violences…. Et ce comparé aux abstinents. Ce taux monte à 7% à partir de 2 verres par jour. Et à 37% pour plus de 5 verres quotidiens.
    « En l’absence d’action politique, l’alcool va continuer à avoir des conséquences désastreuses sur la santé », insiste le Pr Emmanuela Gakidou de l’Université de Washington. « Ces actions sont vitales. Elle doivent passer par une augmentation des taxes, un meilleur contrôle de la disponibilité de l’alcool et de la publicité ».
    Source : The Lancet, 23 août 2018
    Destination Santé.

      1. Reçu cinq sur cinq !
        Pardon Docteur,
        Nous évoluons en eau trouble, la palme revient pourtant à ces faiseurs d’actualité, bien obligés de l’admettre, impossible de les ignorer!
        Je vous dois d’avoir une autre vision des choses et m’efforce de diffuser celle-ci, bien modestement!
        Pas gagné !

    1. Panneau hélas ne passant pas sur ce blog :
      INFORMATION
      17% DES ACCIDENTS SONT PROVOQUÉS
      PAR DES GENS IVRES
      CE QUI VEUT DIRE QUE 83%
      DES ACCIDENTS SONT PROVOQUÉS
      PAR DES GENS SOBRES
      IL FAUT DONC QUE CES ENFOIRÉS
      DE SOBRES RESTENT CHEZ EUX
      POUR AUGMENTER LA SÉCURITÉ
      DE 400%

      1. voilà un Français qui réfléchit! c’est en voie de disparition et cela fait un bien immense! Merci !

      2. Classique, mais trop facile !
        C’est une plaisanterie connue sur divers sujets et drôle, mais certains pourraient la prendre au pied de la lettre.
        L’argument ne tient pas pour innocenter les ivres vu que la proportion de conducteurs ivres à un moment donné sur le territoire est largement inférieure;
        Mais ça illustre la faiblesse de l’épidémiologie à prouver des relations de cause à effet.

    2. C’est étonnant, ils ne préconisent pas , par contre, de diminuer drastiquement , la quantité de pesticides dans le vin……Faudrait pas gêner Monsanto-Bayer, Syngenta et consorts…
      J’étais présente au Tribunal contre Monsanto à La Haye avec mes collègues du CRIIGEN. Les scientifiques venus de plusieurs parties du monde , les témoignages de victimes , les témoignages des lanceurs d’alerte, ont montré l’ampleur du désastre…
      Les victimes vont , j’espère, pouvoir se battre contre ces assassins ( pour une bonne partie d’entre d’eux il est malheureusement trop tard) . L’association https://www.justicepesticides.org/ s’est montée à la suite du Tribunal Monsanto pour que regrouper les bases de données afin d’aider les victimes mais aussi les avocats qui vont instruire contre les producteurs de pesticides.

      1. Merci Dr Chivilo …
        Moi, intuitive … qu’intuitive …
        Mon exclamation est identique à la vôtre !
        Je ne doute pas de l’ampleur du désastre …
        David contre Goliath ????

  6. Un papier dans le lancet qui dit (entre autres) qu’il n y a pas de niveau de consommation benefique d’alcool. Ils disent qu’il y a effectivement des effets benefique en cardio mais qu ils sont contrebalance (meme a faible dose) par d autre effets negatifs.
    https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(18)31310-2/fulltext
    A ce propos, Amiral : est ce que les etudes epidemio sur le vin testait sur la mortalite totale ou la mortalite CV ?

    1. On a la fondation Gates qui finance mais je vois pas trop ou serait leur interet d un cote ou de l autre …

      1. Si on part de l’hypothèse que l’étude est faussée (ce qui ne serait qu’une demi-surprise) et qu’un verre de vin quotidien est bon pour la santé, alors la suppression de ce verre aura une tendance naturelle à créer plus de malades, ce qui permet évidemment de vendre plus de médicaments.

    2. Il y a eu tellement de travaux sur l’alcool (notamment le vin) depuis 1992 et la fameuse publication (dans le Lancet déjà) de Renaud et de Lorgeril sur le French paradox que vous pouvez trouver tout (les cancers, la mortalité totale et bien d’autres choses…) et son contraire.
      Ça occupe le petit peuple pendant que les autres s’affairent à leurs petites affaires…
      J’ai beaucoup écrit sur ce sujet (et pas que moi) et je m’en vais résumer en une phrase : “Buvez comme les Méditerranéens faisaient traditionnellement et vous n’aurez que des avantages !”
      Alternativement, si vous buvez comme un supporter d’un club de foot anglais ou allemand, je ne peux rien garantir… Ça risque de faire mal ; pas besoin du Lancet pour le savoir !
      Autre alternative : si vous buvez comme un aristocrate (un Lord par exemple) écossais boit son whisky vespéral, je parie sur une excellente santé à long terme…
      Tout ça pour dire que pour comprendre les effets santé de la consommation d’alcool, il faut une analyse fine de la géographie et des mœurs dont un jeune statisticien américain est incapable, choupinette, et pas non plus les Ministres de la Santé d’ici et d’ailleurs.
      Mais que ces derniers aillent sur les antennes dirent tout le mal qu’ils pensent de l’alcool fait parti du job…

      1. ca veut dire quoi, je pige pas. quel est le facteur différenciant entre un beauf anglais et un gentil méditerranéen old school? Omega 6 again?

      2. En fait j’ai un peu de mal a comprendre.
        Partir du constat que les mediterraneens ont une esperance de vie plus longue signifie t’il forcement que TOUTES leurs habitudes alimentaires sont parfaites ? Ca me parait un peu rapide.
        Or ressortir comme argument a toutes les questions qu’il faut faire comme les mediterraneen, ca laisse un peu penser cela.
        Or il me semblait qu’il etait tres difficile de dire quoi exactement dans cette diete (et ce mode de vie en general) etait plus benefique.
        Partant de la, ma conclusion serait que le mode de vie mediterraneen pris dans son ensemble est preferable. Est ce qu’on peut ensuite saucissoner la conclusion en disant que tel ou tel aspect est preferable (comme le vin) ? Ca me parait moins evident. J’imagine bien que les explications sont plus complexes a faire passer par un message de blog … et que cela s’appuie sur des etudes autres que celles sur la diete med’ globale.

        1. Vous vous contredisez : dans la 1ère partie du raisonnement, vous dites que c’est le mode de vie global qui… Et dans votre conclusion, vous voulez saucissonner…
          Restez global, donc méditerranéen, y compris pour le boire ; même si vous ne comprenez pas le pourquoi que …

          1. Euh non … justement !
            Je conteste qu’il soit possible de saucissoner.
            Enfin bon … c est pas evident de causer par internet. C’est drolement plus productif (et agreable) autour d’une table !

          2. @ Akira est un anxieux. préfère boire de l’eau, pourtant …
            Un point de vue intéressant
            Un grand critique gastronomique disait :
            “Je ne bois pas d’eau parce que les poissons font leurs besoins dedans …..”
            A mes amis qui savourent un bon verre de vin …… et aux autres qui ne le font pas .
            Comme le disait Benjamin Franklin :
            ” Dans le vin il y a la sagesse, dans la bière il y a la liberté , et dans l’eau des bactéries “.
            Dans nombre d’essais dûment contrôlés, des experts ont démontré que si nous buvons 1 litre d’eau chaque jour,
            à la fin de l’année nous aurons absorbé plus d’un kilo d’Escherichia coli, E….que l’on retrouve dans les matières fécales ….) !”
            >
            Toutefois, nous ne courons pas ce risque lorsque nous buvons du vin ou de la bière ou tequila, rhum, whisky ou autres boissons alcoolisées, parce que l’alcool doit passer par un procédé d’ébullition , de filtrage et de fermentation .
            C’est un désinfectant anti-bactérien.
            En conséquence: mieux vaut boire du vin et bafouiller un peu que boire de l’eau et être plein de microbes !
            Ne me remerciez pas pour cette importante mise au point : je la diffuse par simple souci de la santé de mes amis !

        2. chui un peu daccord avec akira. je vous respecte doc parce que vous etes un boss incontestable dans le domaine. mais parfois sur le blog, je trouve vos arguments un peu leg’ et les articles un peu short.

  7. C’a y est, un nouveau cheval de bataille pour les responsables de la santé ( relayé aujourd’hui par Antenne 2 aux infos et par d’autres médias .. toujours du spectaculaire), UN verre d’alcool ( bière, vin, etc..; ) danger épouvantable pour la santé ( cancers, MCV etc..;) voir ce lien sur MSN :
    http://www.msn.com/fr-fr/sante/health/m%c3%aame-avec-un-seul-verre-par-jour-lalcool-nuit-%c3%a0-la-sant%c3%a9/ar-BBMmYt8?li=BBoJvSH
    dont je retiens quand même le commentaire suivant à la fin de l’article :
    “Conduire non plus n’est jamais sans danger à 100 %, pour autant « le gouvernement ne recommande pas aux gens d’éviter de conduire ». « En y pensant, il n’y a pas de niveau de vie sûr, mais personne ne recommanderait l’abstention », plaisante-t-il.” Enfin quelqu’un de sensé semble t’il…

    1. Les anti-alcooliques sont souvent des gens sympas ; mais en souffrance soit parce qu’ils ont problème avec l’alcool (environ 5% des adultes dans nos pays, beaucoup plus en Asie), soit parce qu’ils sont “emmerdés” par des gens qui ont un problème avec l’alcool : un seul comme ça dans un immeuble de 12 étages et tout le monde est emmerdé…
      On est donc prié d’être bienveillants avec les anti-alcooliques : ils ne font de mal à personne !
      Cela dit, 2 ou 3 fois par an, des scientifiques publient des études sur les méfaits de l’alcool.
      Ils ont généralement des données intéressantes mais leurs problèmes tiennent dans leur extrapolation…

      1. Il me semble bien que c’était notre inénarrable ministre de la santé qui avait déjà lancé l’ anathème sur l’alcool. On en avait parlé sur ce blog et maintenant nouvelle offensive. Tout cela c’est du spectacle, de la poudre aux yeux pour masquer les vrais problèmes.
        Comme je ne suis pas rancunier, je vais boire un coup à sa santé en espérant pour elle qu’un jour elle ne subisse pas les mêmes problèmes qu’une autre ministre actuellement sur la sellette ou plutôt, j’attend un faux pas de sa part qui la mettra sur siège éjectable.
        On peut rêver non? Ce n’est pas encore interdit… c’est ce que disait mas Grand-mère qui n’avait que les rêves pour elle.

        1. A mon humble avis, on peut encore “servir” le pouvoir actuel pour quelques mois (réforme de ci, plan pauvreté par là…), après comme un kleenex usagé, on sera jeté… vers un poste tranquille et bien payé… Comme les époux de ministres gentilles…

        2. Voilà pour la ‘sellette :
          [ Depuis qu’Emmanuel Macron a officialisé le report de la présentation du plan pauvreté, à l’automne, tout en maintenant sa date d’entrée en vigueur au 1er janvier 2019, l’orage semble être passé. « Buzyn est solide », assure un proche du chef de l’Etat. Mais elle n’est pas épargnée par les soupçons de conflits d’intérêts : son mari dirige l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), dont la tutelle a été retirée au ministère de la Santé dès la nomination d’Agnès Buzyn en mai 2017. Mais en se portant candidat pour être renouvelé à la tête de l’institut fin juin dernier, son époux a relancé la polémique.
          Un remaniement ? Pas avant les élections européennes
          Tout en jugeant que d’autres membres du gouvernement sont « aussi fragiles » que les deux ministres – dont Brune Poirson, Stéphane Travert et Jacques Mézard – notre source écarte la piste d’un remaniement imminent, agenda électoral oblige : « ce ne sera pas avant les européennes » de mai 2019. ]

          1. Vous êtes en retard d’un train… L’époux de la gentille ministre a renoncé à son poste de PDG de l’INSERM en Juillet. Il n’est plus qu’intérimaire… C’est duuuuuuur la vie de PDG !
            Je souffre avec lui ; si vous saviez !

          2. Oui, l’article est de début Juillet, mais le bon “score” de Mme Buzyn reste d’atualité

    1. Comment associer deux epouventails pour les discrediter : les Russes et les antivax.
      Malheureusement, j’ai peur que ca fonctionne …

  8. @Nuno
    Le pôle Santé Publique du Tribunal de Grande Instance de Marseille a été saisi par de nombreuses plaintes émanant d’associations de consommateurs et de particuliers dans lequel on trouve les chefs d’empoisonnement, d’administration de substances nuisibles à la santé, de tromperie aggravée, etc…
    Pourquoi Marseille, parce que sa compétence s’étend jusqu’à Lyon où se situe le siège social de Merck, propriétaire du Levothyrox.
    Rien ne filtre actuellement des résultats d’expertises lancées par Marseille, un labo privé aurait détecté des traces de dextrothyroxine dans certains comprimés, produits déclarés très toxiques voire cancérigènes aux States, Merck a vertement répliqué (par la voie de l’ANSM, tellement plus pratique) par une contre-expertise maison que cette accusation était infondée.
    Le plus honteux de cette affaire n’est pas là, rappelons-nous la fable imbécile que nous ont concomitamment servi Merck et l’ANSM au départ; A la demande de l’ANSM le laboratoire Merck accepte de modifier la composition du Levothyrox pour prendre en compte les patients intolérants au lactose et améliorer sa stabilité. Stupeur chez tous les prescripteurs, le Levothyrox princeps a toujours été parfaitement supporté par les patients. Et puis vous imaginez vraiment dans la vraie vie que Merck le mastodonte mondial puisse se laisser influencer par un fonctionnaire lambda issu d’une agence croupion européenne?
    La vérité est tout autre, pour faire court. Merck a construit une énooooorme usine de fabrication de Levothyrox en Chine destinée à produire pour le monde entier, pays asiatiques compris, mais les asiatiques étant très largement intolérants au lactose il fallait substituer l’ excipient principal pour un autre (mannitol). Comment expliquer ça aux européens? En demandant par exemple à un grand professeur de l’ANSM de leur adresser un courrier leur réclamant le changement d’excipient ce que le grand professeur va réaliser immédiatement, d’autant plus qu’il a longtemps été employé par Merck avant et qu’il risque fort d’y retourner une fois son petite office fonctionnarial commis…
    Voilà comment Merck tente élégamment aujourd’hui de faire porter le chapeau de la responsabilité du désastre sur l’ANSM, c’est vous qui aviez demandé. Quant au Pr L. il va très bien merci, toujours en place.
    La honte finale, c’est de continuer à laisser sourdre dans la presse que tous ces patients malades sous le nouvelle=formule sont des individus psychologiquement fragiles, il faut entendre les témoignages de patients pour comprendre que nous avons été confronté à un énorme scandale de santé publique réel. Tous nos patients qui ont été substitués par d’autres molécules ont recouvré la santé en trois jours, ce fut incroyable à vivre en cabinet.
    La faute aux patients à présent… Triste époque…

    1. Merci Docteur pour ces infos intéressantes j’avais quelqu’un de mon entourage qui a été confronté à des effets secondaires … ainsi Merck le “fameux” responsable du viox a encore sévi, celui aussi qui d’ailleurs de manière étonnante a fait des milliers de victimes au US avec le viox, mais zéro en France, par un miracle étonnant. Comme quoi épidémiologie académique en France doit avoir un petit problème !

    2. A Staline: (“fin de l’épisode”, disons qu’on en ouvre un autre alors ? )
      *** “après 48 h de jeûne , toutes les cellules du corps passent en mode » défensif » , cad que la membrane cellulaire ne laisse passer que les nutriments essentiels ; Si après 48 h de jeune vous avez un traitement de chimio , seules les cellules cancéreuses seront touchées .”
      —-> Si vous avez des références la dessus, car ce n’est pas facile à rechercher puis éplucher, ça m’intéresse.
      *** “Vous cherchez des études comparatives sur du long terme ?”…..il en existe pour l’homme sur du court terme qui sont très prometteuses et sans risque ( à long terme , nous seront plus près de St Pierre que de St Michel ) ”
      —-> Les études à long terme restent indispensables vu que tout les bénéfices de n’importe quoi à court terme (à commencer par des médicaments donnés 4 ans dans les études, et à vie en théorie dans la vraie vie ) ne sont pas garantis au delà de la prériode d’etude.
      *** “et d’autres à + long terme sur des souris qui révèlent un effet extraordinaire sur la longévité des rongeurs ; libre à vous d’ignorer ces travaux …”
      —-> Mais pourquoi les ignorerais-je ? D’autant que j’y ai fait allusion.
      Mais on sait que tout ce qu’on voit chez les autres espèces ne se retrouve pas chez nous et inversement . D’ù le besoin des études à ongterme
      *** Fin de l’épisode pour moi .
      —-> Je fais semblant de ne pas avoir vu….
      A Reliquet:
      INtéressant mais où sont les éléments de preuve de tout cela ?
      Notamment la présence de dextro-T4 dans le néolévo ?
      La fake (ça s’impose) demande de l’ANSM ?
      LA nouvelle usine de la grande Chine ?

      1. Vos commentaires sont recevables pour les médicaments .
        Ici on parle de jeûne alternatif de durées variable et que chacun adapte ( au moindre souci , la personne concernée casse la croûte et hop ! fin du problème ) , soit 12 h /jour , soit 16 h/jour , soit 24 h , soit 4/5 jours par moins puis 25 jours de nourriture libre …etc …
        Fin du 2ème épisode .
        NB : vous pouvez aussi , sans danger pour votre vie ,ignorer la découverte rocambolesque de la protéine Clotho en 1997 , les sénolytiques , ……

  9. Cher Docteur Amiral, j’avais une question (peut être un peu bête) sur le problème de la nouvelle formule du levothyrox . Un labo indépendant a t’il fait une chromato ? permettant de comparer la composition chimique exacte des deux formules ou celà est il interdit suite au problème des brevets ?
    Bien cordialement

    1. Je dois l’avouer humblement (et vous l’avez constaté peut-être par mon silence à ce sujet), je n’ai pas sérieusement étudié cette question…
      Mais je connais des visiteurs de ce blog qui vont se faire un plaisir de vous répondre !

  10. Je vois que tout le monde s’endort. Je relance. En désaccord avec un cousin cet été au sujet de la vaccination de la grippe et des personnes âgées, il me sort cet article du monde https://www.lemonde.fr/demographie/article/2018/08/16/les-etats-unis-l-homme-malade-des-pays-du-nord_5342838_1652705.html?xtmc=taux_de_mortalite&xtcr=1 (assez intéressant d’ailleurs) qui laisse sous-entendre à la fin, que le taux de mortalité des plus de 65 ans serait du en particulier, à la sévérité de la grippe. Merci à vous, amiral et spécialistes de ce genre de sujet, de nous éclairer.

    1. L’espérance de vie est un paramètre dont le calcul est complexe. Très complexe !
      Donc, en expliquer les variations, ou les tendances, relève du “Grand Art”. “M’enfin, comme disait David Croquette, faut bien remplir les vides…
      Si le rédacteur du Monde connaissait un peu l’épidémiologie, il se serait abstenu de répéter les commentaires de ces imbéciles, comme un perroquet…
      Bref, l’état de santé des populations occidentales (USA et France, par exemple) s’altère de façon progressive et inéluctable depuis 15 ans environ (tel que mesuré par le paramètre bizarre qu’est l’espérance de vie) ; en expliquer les causes va demander du temps si on veut éviter de dire des conneries…

  11. Vous connaissez l’histoire de l’aspartame ? Mon lien n’est pas hors sujet.
    http://www.regardsurlemonde.fr/blog/histoire-de-laspartame-histoire-dun-poison
    Possible aussi qu’au nom de la lutte contre le sucre, qui (quoi qu’on en dise) reste un produit naturel qui n’a pas été breveté par un géant de l’agroalimentaire, on nous serve massivement de l’aspartame dans les sodas, encore une fois au nom d’une “noble cause” comme la lutte contre l’obésité.
    https://www.ledauphine.com/france-monde/2018/07/20/ces-sodas-qui-contiennent-soudainement-moins-de-sucre
    Il existe des fabricants de sodas artisanales en France, ils n’ont certainement pas les mêmes capacités (niveau tresorerie) que Coca à modifier aussi rapidement leur chaîne de production. Peut être aussi ont-ils plus de scrupules à vendre des produits dont le gout est agréable à leur client… c’est à dire avec du sucre et pas de l’aspartame.

    1. Edulcorants ==> super dangereux, pas le temps ici de développer, mais – en dehors des maladies graves non encore démontrées – ils ont tout faux les édulcorants : pas sûr du tout que ça empêche de grossir, par contre on ne peut pas ainsi tromper l’organisme sans subir de représailles.
      – Tout d’abord la frustration en sucre pousse inconsciemment à en chercher pour compenser (on grignote), ensuite cette chimie provoque des désordres gastro-intestinaux, donc des troubles organiques.
      Gros consommateur de Coca Zéro et autre Pepsi Max, je viens tout récemment de réaliser à quel point ces produits étaient délétères, et je les ai banni désormais

      1. Je dois avouer être un consommateur occasionnel de Coca et Orangina avec du sucre standard. J’espère que leur fabricant ne vont pas nous les “sucrer” (oh si c’est drôle ça).
        Les sodas à base d’aspartame je n’y arrive pas. Ces trucs ont des goûts immondes.

        1. occasionnel c’est pas grave, grave c’est boulimique/addictif, alors le “zéro” s’impose de lui-même. Mais s’il s’avère que le remède est pire que le mal (et il s’avère), alors là… Me mettrais bien au pinard mais j’aime pas çà:)

          1. Filou mon bon,
            Quelle tragédie, du vin vous n’avez point le goût ! Comment cela se peut-il ?
            Votre sagesse vous honore à refuser Soda le maudit. Mais est-ce à dire qu’Hâche2eaux est votre seul recours ? Peut-être pouvez-vous avoir recours à T’esVert ? Ou à son cousin Kafeïne ? Mais enfin comment avez-vous pu vous tenir à distance de la vérité dans le vin ?
            Sachez que je partage votre douleur et compatis à tant de privation.

          2. @Rico : je savais bien qu’en ce pays vinicole (je n’ai pas dit alcoolisé) je m’attirerais les foudres des enfers), m’enfin j’ai été abreuvé par mère coca-cola avec une addiction (bien calculée parait-il) pire que la bibine. Cela dit accidentellement et bien entouré, je ne crache pas sur quelque cuite sans modération, la modération c’est dangereux.
            Nous partageons quoi qu’il en soit le même avis sur l’aspartame et l’origine de Dieu, rien à voir mais tout à voir. Cf Champollion

    2. “la lutte contre le sucre,” ?
      Savez-vous que selon la règlementation dictée par les lobbies (LE CEDUS et autres) aux administrations et aux politiques LE sucre (au singulier) désigne uniquement et exclusivement le saccharose, le sucre industriel de canne à sucre ou de betterave, le sucre de table.
      Une confiture (industrielle) confectionnée avec DES sucres extraits de fruits (du mou de raisin ou du concentré de pomme) n’a pas le droit à l’appellation de confiture parce qu’elle ne contient pas de sucre (de saccharose), mais par exemple : spécialité de fruits cuites au chaudron, 100% issus des fruits.
      De même une confiture (industrielle) confectionnée avec du glucose (et des fruits) n’a pas le droit à l’appellation de confiture et pourrait être appelée confiture sans sucre (au singulier), mais cela ne s’appelle pas une confiture, c’est clair, non ?
      Le “sucre” que l’on a dans le sang n’est pas du sucre (du saccharose) mais du glucose qui est le sucre simple indispensable au fonctionnement du cerveau, des hématies (globules rouges) et du cristallin de l’œil qui exigent d’être alimentés en continu 24h sur 24 à raison de 5 gramme à l’heure, quoiqu’on fasse et quoiqu’on mange.
      Les muscles utilisent également le glucose comme source énergétique, mais pour cela ils stockent le glucose sous la forme de glycogène qu’ils utilisent pendant l’effort. Ils reconstituent leur stock de glycogène lorsqu’ils sont au repos. L’alimentation du cerveau en glucose reste prioritaire.
      Le glucose utilisé par l’organisme provient de l’alimentation, de la digestion des glucides.
      Cependant il existe des produits industriels : les farine de céréales (de blé par exemple) qui sont composées de 70 à 80% de glucose pur et le glucose stocké dans les végétaux s’appelle de l’amidon ou de la fécule, c’est la même chose.
      AMIDON = FÉCULE = 100% glucose, mais ce n’est pas DU sucre, vous suivez ?
      (Amidon et glycogène ont des structures moléculaires semblables et sont des homopolymères composés de 10 000 à 100 000 molécules de glucose faiblement liées entre elles pour pouvoir être rapidement transformées en glucose.)
      L’hyperglycémie est une concentration en glucose dans le sang trop élevée et l’hyperglycémie chronique s’appelle le diabète (1, 2, 3, …) peu importe, c’est toujours trop de (pas de sucre) mais de glucose dans le sang.
      Et le glucose provient des aliments composés majoritairement de glucose (qui n’est pas le sucre mais des sucres…) sous la forme d’amidon ou de fécule : les farines blanches ou complètes de blé sont composées de 70% à 80% de glucose et le pain qui est fabriqué avec de la farine et de l’eau (et beaucoup de sel et de produits chimiques) est donc composés de 70% à 80% de glucose.
      La seule molécule qui passe directement dans le sang dans les 60 premiers centimètres de l’intestin qui mesure 6 à 7 m de long est le glucose et le glucose est la seule molécule qui n’est pas stockée immédiatement dans le foie.
      Dès que l’on mange un peu plus de quelques dizaines de grammes de pain par exemple, la concentration de glucose (et non de sucre au singulier) dans le sang augmente et l’hypothalamus (le cerveau) demande au foie de stocker l’excès de glucose. Le foie stocke le glucose pendant environ 3 heures et continue de stocker même s’il n’y a plus assez de glucose dans le sang (moins de 0,8g/l) et c’est l’hypoglycémie, une terrible envie de manger. Et alors on remange du pain vers 11 heures et on remange du pain en plus du repas de midi avec des pizzas confectionnées avec de la pâte à pain et des sandwichs, des céréales sans sucre (au singulier) composées à 60% de glucose sous la forme d’amidon (farines de céréales), …
      Et plus on mange du glucose et plus on le stocke et plus on grossit.
      Grâce aux céréales un tiers de la population mondiale est en surpoids ou obèse et la santé financière des céréaliers et des lobbies agroalimentaires est florissante.
      La moitié des céréales produites dans le monde (maïs) sert à engraisser les animaux, volailles, vaches, …
      Le sucre (au singulier), le sucre de table est cariogène mais ne fait pas grossir.
      On ne peut pas manger des pâtisseries sucrées matin, midi et soir et entre les repas.

      1. très intéressant, mais alors ce n’est pas dans le foie qu’on stocke le glucose, c’est dans les tissus adipeux, cellulite et autres pouarkk poignées d’amour ?

          1. Et pourtant, accroitre sa proportion de lipide dans l alimentation au détriment des glucides fait diminuer l insuline … Et ca fait maigrir. C est rigolo la nutrition expérimentale.

          2. merci, cela me pousse à tenter de nettoyer + encore mon ignorance crasse
            [ Les sucres sont souvent associés au gras et à la prise de poids. Pourtant, cette mauvaise image du sucre peut-être nuancée.
            À l’issue de la digestion, les sucres se retrouvent essentiellement sous la forme de glucose et, pour une faible part, de fructose. Le glucose est soit utilisé pour apporter l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’organisme, soit stocké pour un usage ultérieur. Lorsqu’il est stocké, c’est principalement sous la forme de glycogène (dans le foie et les muscles) et dans une moindre mesure sous forme de graisses (dans le foie ou dans les cellules du tissu adipeux).
            La transformation du glucose en graisses (acides gras) est nommée lipogenèse ; les études montrent qu’elle n’intervient qu’en cas de surconsommations très élevées en sucres ou en glucides. Les expérimentations de suralimentation en glucides ou en sucres montrent que l’organisme est capable de brûler et de stocker des quantités impressionnantes de glucose (jusqu’à 500 g !) avant que ne se mette en place la lipogenèse. Et même avec des régimes riches en sucres dépassant de 50 % les besoins en énergie, cette transformation reste de faible intensité (quelques grammes de gras synthétisés).
            Quant au fructose, une partie peut aussi être transformée en acides gras, favorisant l’accumulation de graisses dans le foie ou dans les tissus adipeux. C’est très clair lorsque l’on donne de hautes doses de fructose à un animal (plus de 25 % voire 60 % des calories selon les études). Chez l’homme, on retrouve un effet semblable avec des consommations très élevées de fructose (plus de 25 % ou 30 % des calories quotidiennes) mais c’est beaucoup moins net pour des consommations moyennes, correspondant à la « vraie vie ».
            Plus largement, une mauvaise image du fructose est associée à sa consommation via les boissons (sodas, boissons aux fruits, etc.). C’est le cas en particulier aux États-Unis, où son addition aux boissons sous forme de sirops de fructose-glucose (contenant 55 % de fructose) est présentée comme une cause possible de la prévalence élevée de l’obésité. Les dernières revues de la littérature scientifique ne montrent pas d’effet spécifique du fructose. La controverse persiste mais l’effet du fructose sur le poids n’interviendrait qu’avec des apports caloriques excessifs.
            Ainsi, pour des consommations de sucres courantes, la transformation des sucres en graisses reste un phénomène marginal. Ils sont prioritairement utilisés pour apporter de l’énergie à nos cellules ou bien mis en réserve sous forme de glycogène, dans le foie ou les muscles, pour répondre à des besoins ultérieurs. ]

          3. Ca vient d’ou ca ?
            Dire que la lipogenese est minimale, c est pas du tout en accord avec le fait que les regimes lowCarb-HighFat fasse aussi bien maigrir.

          4. Vous dites : “…que les regimes lowCarb-HighFat fassent aussi bien maigrir…
            C’est une affirmation gratuite sans base scientifique sérieuse… Désolé !

          5. Dans ce cas, comment expliquez-vous les expérimentations comme celle-ci : https://www.nutrivi.fr/sucre/sugarland-damon-gameau-855 ?
            Ce qui est en cause dans l’alimentation ultra-transformée c’est l’ajout de fructose.
            Dans cet ouvrage : https://www.thierrysouccar.com/sites/thierrysouccar.com/files/2017/10/sucre_l_amere_verite_tse.pdf, ce médecin montre par des exemples le rapport entre la prise de poids et la consommation de sucre.
            Voici ce qu’il écrit en page 202 : “Tout excès de glucose dans le foie qui n’est ni transformé en glycogène, ni métabolisé par les mitochondries pour produire de l’énergie, est converti en triglycérides.”
            L’excès de glucose est donc bien stocké !

          6. Et si on restait “scientifique” ?
            Vous écrivez : “tout excès de glucose…”
            En tout et pour tout, les excès sont capables de provoquer des ennuis ; même le excès de vitesse…

          7. On est bien d accord, la seule chose que j ai dite, c est que les regimes LCHF font maigrir. Pas qu’ils etaient benefiques pour la sante.
            Si ca, c est une affirmation gratuite sans base scientifique, la totalite de la medecine non scientifique au regard de laquelle tu prone la bienveillance est a balancer dans les poubelles.
            https://phcuk.org/wp-content/uploads/2018/02/Summary-Table-Of-Randomised-Controlled-Trials-Comparing-Low-Carb-To-Low-Fat-Diets-26.02.2018.pdf
            Bonne lecture !

          8. Tssss !
            Vous apportez une comparaison entre deux types de régimes ; “comparaison” n’est pas “raison” : d’autres “régimes” font maigrir, essayez un 500Kcal…

          9. @Bice : j’ai acheté le livre Souccar sur le sucre, marre de rien connaître sur le sujet. Puis je ferai 1 rapport à Rico qui est low carb high fat épanoui

          10. Soyons donc plus precis. Voici donc mon affirmation :
            Un regime LCHF fait plus maigrir qu’un regime avec les proportions “OMS” de glucide/lipide/proteines a Kcal total equivalent.

          11. J’ai pris un exemple ; vous pouvez en prendre d’autres si vous avez le temps…
            Il y a consensus parmi les experts : on ne sait pas lutter efficacement contre l’obésité avec une recette unique valable pour tous !

          12. En effet mais je me posais une question :
            Est ce que les echecs relevent plus d’une difficulte d’observance de regime ou d’un fonctionnement physiologique different ?

          13. Défaut d’observance ?
            Vous travaillez pour la police ?
            Sérieusement, le surpoids et l’obésité ont de nombreuses causes possibles, variables d’un individu à l’autre…
            De fait, il faudrait corriger la cause (ou l’ensemble de causes) qui chez chaque individu provoque le problème…

          14. @ De Lorgeril
            ” Il y a consensus parmi les experts : on ne sait pas lutter efficacement contre l’obésité avec une recette unique valable pour tous ! ”
            Si ! par le jeûne .
            ( lire le bouquin de Jason Fung ) ed. TH Souccar )

          15. Il n’y a pas une piste qui sent très bon quand même avec la théorie de la résistance à l’insuline et les périodes de jeûnes pour justement détruire cette résistance ?

          16. Je me suis mal exprimé (et puis j’étais sur mon téléphone). Le principe du jeûne thérapeutique n’est-il pas de diminuer durablement le taux d’insuline dans le sang pour que les cellules y soient resensibilisées à force de ne plus être soumises au signal hormonal quasi permanent ?

          17. Le “jeûne thérapeutique” est un truc à la mode qui a de nombreuse versions ; faut savoir précisément de quoi on parle et apporter quelques documents sérieux…

          18. @dreamer :
            Personnellement le regime LCHF a eu un debut d effet inverse sur moi. J’avais l impression que je devenais plus resistant a l’insuline. Et comme c’est pas bon du tout pour moi … c’est la raison pour laquelle j’ai arrete.
            C’etait pas du jeune mais du LCHF, ca n est pas forcement directement transposable.

          19. Point Godwin : so what ?
            Dès qu’on évoque le ” jeûne ” comme thérapie , notre hôte se recroqueville sans sa carapace de toubib .
            Est-il inconcevable pour un cerveau de médecin de constater que le jeûne soit une alternative aux thérapies apprises .
            Les humains ont jeûné ( par force ) très longtemps et les cellules et organes se sont adaptées pour que la survie soit maxim

          20. C’est une vision des choses qui ne repose sur rien !
            Désolé !
            D’autre part, nous avons régulièrement des exemples de jeunes (plus ou moins intenses) qui finissent plutôt mal…
            Jeûner le vendredi, comme avec les curés, pourquoi pas ?
            C’est vous qui voyez…

          21. Ha ha ha
            Just un sourire , un mec qui se surnomme Staline qui parle du point G (l’autre celui dit Godwin) qui se réfère à Hitler.
            Vu que Hitler est un petit comparé à Жозеф en terme de nombre de morts (lui-même un enfant de choeur à côté de Mao Tsö-Tong), c’est interpellant.
            Pour revenir au microdébat:
            Staline, le fait que homo sapiens et ses ancêtres comme (à peu près? tout les mammifères (là je m’avance) soit équipé pour survivre à la colère de dieu ou des dieux , à , l’intelligent design , ou la vulgaire sélection naturelle de Godw… , oups Darwin, c’est avéré.
            Mais est-ce que cela veut dire que c’est mieux et sain ?
            Il n’y a pas de logique là dedans . Je ne pense pas que ce soit un bon argument.
            Par contre la logique est peut-être ailleurs mais là je suis un médecin type de Molière , ignorantus ignoranta ignorant homme.
            J’ai ouï jaser de télomères et de l’effet du jeune ou de la frugalité sur eux, d’une longévité accrue si on est en déficit calorique, chez des petites bêtes voire les humains, et la diète méditerranéenne bien comprise n’est elle pas un rien frugale ?
            Donc j’ai une vraie question :
            A – t- on des études cliniques comparatives avec mesure de critères de jugement cliniquement pertinents (patient oriented outcomes) , à long terme, pour le jeune, l’hypoglucidique , ‘hypoglucidique extrême ? J’ai pas l’impression mais je suis ouvert. Ne seraitce que pour en parler en famille et avec les amis (j’ai des phénomènes dans l’entourage) .
            Apparement l’hôtes de céans nous dit qu’il n’y a rien sur l’hypoglucidique répondant à ces critères incontournables.
            Question importante : le jeune fait baisser le cholestérol ? Non je blague !
            Pour en finir j’ai rencontré au cours de ma carrière jeune et moins jeune des médecins , parfois mes chefs, dire (hélas parfois à des malades) que dans les camps de concentration il n’y avait pas de gros.
            En général des naturellement maigres considérant les gros comme des feignasses sans volonté (oubliant de penser “out of the box”) .
            Je prenais un certain plaisir à leur dire “tu te rends compte de ce que tu dis ? Tu as réfléchi ? ” Un rougissement était parfois la réponse. Sinon c’est que eux étaient trop cons pour comprendre, alors j’expliquais …
            Ceci dit je me demande si certaines populations génétiquement bien cernées, avec des aptitudes à facilement devenir obèses ne descendent pas de survivants de grosses famines ou longs voyages genre en pirogue , seuls les gros ayant pu survivre puis selon la Genèse (je crois) aller et se multiplier.

          22. Longo est sympa !
            Mais tout ça est un peu “vaseux” : des “perspectives” ou des “Periodic diet that micmicks fasting” ; c’est sympa et ça aide (ça peut aider) les désespérés…
            Mais c’est un peu “vaseux”…
            Restons bienveillants…
            Tiens, c’est l’heure du “pitit” whisky du soir… Tout pitit pitit… Pour emmerder les Ministres !

          23. @ barahj
            Ce n’est pas moi qui citait ” Buchenwald ” …. mais le rapprochement est aussi cocasse qu’involontaire .
            Difficile dans un blog de développer , mais un seul point : après 48 h de jeûne , toutes les cellules du corps passent en mode ” défensif ” , cad que la membrane cellulaire ne laisse passer que les nutriments essentiels ;
            Si après 48 h de jeune vous avez un traitement de chimio , seules les cellules cancéreuses seront touchées .
            Et ce n’est pas le seul effet du jeûne après 48 h .
            Vous cherchez des études comparatives sur du long terme ?…..il en existe pour l’homme sur du court terme qui sont très prometteuses et sans risque ( à long terme , nous seront plus près de St Pierre que de St Michel ) et d’autres à + long terme sur des souris qui révèlent un effet extraordinaire sur la longévité des rongeurs ; libre à vous d’ignorer ces travaux …
            Fin de l’épisode pour moi .

          24. Ce n’est pas une photo de moi ,et je ne sais comment elle est arrivée là
            Mais à bien y regarder …..

          25. Le truc que j’avais lu dans le guide complet du jeune de Fung c’est que l’insuline inhibait l’apoptose et l’autophagie, le fait de jeûner relancerait donc ces processus. à voir…

        1. Des pouarksss-gnées d’amour, c’est magnifique ça ! Qui eût dit qu’un truc si flasque ait pu avoir une si belle sonorité ?

          1. Oui. Vous savez au bout de combien de temps de jeûne ça prend pour épuiser le glycogène hépatique et entrer en cétose / lipolyse ? Je n’ai trouvé que des données discordantes, mais ça tournerait autour de 2 ou 3 jours ?

          2. D’experience, quand je fais des jeunes de 36h pour calibrer mon insuline, je suis en debut de cetose des 24h (verifier sur mesure sanguine).
            Apres pour avoir une cetose importante, il fallait que je restreigne drastiquement les glucides (~50g par jour) et c’etait plutot au bout de 3 jours. C’etait dans mon regime Low Carb.

        2. “Les sucres sont souvent associés au gras et à la prise de poids. Pourtant, cette mauvaise image du sucre…”
          Quels sucres ? Quel sucre ?
          Le seul sucre simple utilisé comme substrat énergétique par le cerveau (qui fonctionne 24heures sur 24) et les muscles ainsi que les globules rouges et le cristallin de l’œil est le glucose.
          Cependant le glucose n’a pas le droit à l’appellation de sucre (au singulier) parce que dans la règlementation dictée par les lobbies agroalimentaires (par le CERIN et le CEDUS) “LE SUCRE” désigne uniquement le sucre industriel, le saccharose, une molécule double constituée d’une molécule de glucose et d’une molécule de fructose.
          Dans les aliments, le glucose est présent sous la forme d’amidon ou de fécule (amidon = fécule = homopolymère de glucose = 100% glucose mais le glucose n’est pas LE SUCRE et ne s’appelle pas le sucre. Les sucres simples sont le glucose, le fructose, le galactose).
          Alors quels sont les aliments qui contiennent du glucose ? Inutile de chercher sur les étiquettes, vous ne le trouverez pas. Exemple :
          Kellogg’s Crunchy Muesli sans Sucres Ajoutés Amandes/Noix 400 g
          Composition : Céréales 69% : flocons d’avoine complet (42%), flocons d’épeautre complet (15%), cornflakes (farine de maïs), pétales d’épeautre complet (3%) ; fruits 25%
          Les farines de céréales avoine, épeautre, maïs, … sont constituées en moyenne à 65% d’amidon c’est à dire de glucose sous la forme d’amidon, donc il y a 180g de glucose dans ce paquet de Kellogg’s Crunchy Muesli sans Sucres Ajoutés.
          Évidemment ce n’est pas la peine d’en rajouter.
          Sans sucre (au singulier) ajouté signifie qu’il n’a pas été ajouté de sucre industriel qui donne un gout sucré, qui est cariogène mais qui ne fait pas grossir.
          Le seul sucre qui est stocké sans limites autres que physique par l’organisme, parce que ce sucre est indispensable au fonctionnement du cerveau (et donc vital) est le glucose. Le glucose est stocké sous la forme de glycogène dans le foie (environ 300g) et les muscles et l’excédent est transformé en triglycérides (en graisse) par le foie sous l’action de l’insuline lorsque la glycémie (la quantité de glucose dans le sang) excède 1,2 g/l.
          La graisse est stockée dans les cellules adipeuses autour des intestins et dans les seins pour les femmes et l’excédent est stocké partout où il y a de la place.
          Lorsqu’on fait du jogging, les muscles consomment uniquement le glucose stocké sous la forme de glycogène, alors vous pouvez toujours courir pour brûler, pour flamber votre graisse.
          La graisse est stockée pour les périodes de famine ou de disette qui n’existent plus dans les pays industrialisés depuis les années 50. Les triglycérides mobilisables dans les cellules adipeuses viscérales ne sont déstockés qu’au repos, lorsque la glycémie est inférieure à 0,8g/l , c’est à dire qu’on est en état de grande fatigue et qu’on a horriblement faim.
          Il faut d’abord commencer par supprimer progressivement les aliments industriels inutiles (mais très bons pour la santé financière des lobbies).
          Et comme nous sommes tous gluco-dépendant, accro au glucose et que quand il n’y a pas assez de glucose dans le sang, c’est l’hypoglycémie, la peur de mourir de faim alors ce n’est pas facile.
          Et d’autre part les produits laitiers : fromage notamment sont addictifs (impossible de changer le lait à un bébé, il vous le recrache à la figure) rare sont les personnes qui renonce à leur fromage avec du pain à chaque repas, aux pizza, sandwich, au pain au petit déjeuner (le pain contient 70% de glucose) ….
          100g de gruyère = 720 kcal ….
          Mais vous pouvez manger des bonbons sucrés toute la journée. vous aurez certainement des caries mais ils ne vous feront pas grossir, pas plus que les sodas (déconseillés pour d’autres raisons).
          Les aliments constitués de glucose :
          https://ciqual.anses.fr/#/constituants/33110/amidon-(g-100g)

          1. C est assez moyen comme document.
            En course à pied, on passe en filière aérobie au bout de 30mn a 45mn et on brule alors majoritairement du gras. Sinon on serait incapable de courir plus de 20Lansana manger.
            Pour les personnes ceto adaptée , régime lchf, on peut être en mode gras des les 10 premières minutes de course.
            Le sucre qui ne fait pas grossir est une bonne blague. Il augmente massivement l insuline circulaire qui bloque l utilisation du gras dans la filière énergétique.
            Je sais pas d ou ça vient mais c est un peu n importe quoi …

          2. “Mais vous pouvez manger des bonbons sucrés toute la journée. vous aurez certainement des caries mais ils ne vous feront pas grossir, pas plus que les sodas (déconseillés pour d’autres raisons).”
            je ne comprends pas. C’est un commentaire sarcastique ?

  12. A la caisse d’ une jardinerie , je me trouvais derrière un homme qui pestait contre l’ interdiction éventuelle du Roundup ; il en avait pris 4 bouteilles d’ avance …on n’ est pas sortis de l’ auberge !

      1. J’ai aussi été témoin d’un tel achat par un homme âgé, peut-être la flemme de se baisser pour arracher les mauvais herbes de son jardin…

          1. Pour J. Attali à compter de 65 ans nous devenons un fardeau improductif !
            Autrement dit comment nous débarrasser le plus vite possible de ces sexigenaires … ! Non mais !
            Il a quel âge ce MOssieur ?

          2. J’ai mis “âgé” car apparemment plus âgé que moi (70), je n’ai pas mis “vieux”, ça me paraissait péjoratif. On peut être âgé sans encore être vieux. Quant à la limite … “Quand les bornes sont dépassées, il n’y a plus de limites”.
            Cela m’a d’autant plus navré que mon frère, pourtant jardinier amateur très averti, râle de la même façon pour la suppression du Roundup qu’on devrait juste interdire aux grandes exploitations agricole (sic) !
            Ca me rappelle une citation : ” si la connerie était imposable, beaucoup de gens seraient ruinés.”

        1. Statinien sans doute et ignorer encore d’où peut venir sa flemme !
          Comme le dit Marianne “Nous ne sommes pas sortis de l’auberge !”

          1. Attali était déjà 1 vieillard à 20 ans, comme disait Chirac : j’ai fait un cauchemar, j’ai rêvé des frères Attali, ils étaient 3

    1. Merci beaucoup.
      Cet article est fondamental pour comprendre la controverse “scientifique”…
      Il est probable que Monsanto-Bayer sache tout ça ; mais ils s’en foutent car ils ont déjà des nouveaux herbicides chimiques prêts à l’emploi.
      Ce n’est pas pour “soulager” la Nature, rassurez-vous, c’est parce que les “herbes” sont de plus en plus souvent résistantes au Roundup et que les couillons se plaignent…

  13. Si Monsantos est vendu, c’est que, se sachant acculé dans de nombreux procès, préfère prendre la cap comme dirait le capitaine. Ce que j’aimerais savoir , c’est comment ils font pour soudoyer nos ministres pour faire passer leur pilules toxiques et leurs vaccins. ? Un ministre, de l’interieur a été pris la main dans le sac. Procès, jugement etc. Parait que la France est encore plus pourris que l’Italie. Alors pourquoi il y a moins de pris dans le sac ?

    1. Dans le système capitaliste (mais c’était la même chose, peu pu prou chez nos zéroïques amis soviets), on ne peut pas survivre sans tricher ni voler et mentir…
      C’est “consubstantiel” avait dit Ali Baba dans son fameux opus…
      Certains appellent ça le “spectacle” car il y a effectivement une “mise en scène” pour faire croire aux couillons qu’il y a des contre-pouvoirs politiques ou judiciaires…

  14. Je ne fais absolument pas confiance à la “justice (petit “j”) de mon Pays”.
    Les professionnels vous diront que les jugements de première instance sont médiocres.
    J’ai vu des choses comme témoin, inadmissibles . strats?
    Et l’esprit scientifique , la Raison, qui devrait présider à l’exposé de la preuve ou de son approximation est complètement étranger à bien des juges et magistrats qui raisonnent complètement de travers.
    Très inquiétant.
    Ajoutez à cela l’immunité des jugeants devant la cagade judiciaire dramatique , autrefois mortelle à l’occasion, mais toujours mortifère et vous évitez à tout prix un procès. Quis custodiet ipsos custodes ? Nemo !

  15. La meilleure de l’année, vive la démocratie!
    Depuis deux jours les articles AIMSIB de Bernard Guennebaud et Surya Arbi font l’ objet d’intenses critiques tant sur le site officiel que sur Facebook. Et cette nuit notre site a fait l’objet d’une attaque d’ampleur, probablement dans le but de le raser… les pirates n’ont réussi qu’à le mettre temporairement en panne.
    Tout remarche. On n’a pas trouvé l’origine de l’attaque, on cherche. Voilà qui ne va pas nous aider policer nos propos.

    1. Bravo l’AIMSIB ! Nos ennemis nous honorent…
      J’ai passé tant d’années dans l’indifférence [c’est la pire des réponses !] que j’en viens à me réjouir des attaques…

  16. Ici c’est comme “partout ailleurs”, nous protestons – à juste titre – mais sommes-nous prêts à changer notre style de vie ?
    Sommes-nous prêts à payer nos tomates et autres 4 x + cher, et à abandonner l’agriculture intensive ?
    Idem pour le réchauffement climatique, c’est mal barré, j’entendais 1 scientifique expliquer que quand la mer se réchauffait, faudrait peut-être 1000 ans pour qu’elle refroidisse.
    A condition d’abandonner note “style de vie” : plus de pétrole, d’électricité, de voitures, de trains… et j’en passe, moins d’humains et de vaches “à effet de serre” ( + y a d’humains + y a d’animaux )
    Comme disait l’autre, ça va être compliqué.

    1. Comme aurait dit Champollion (d’après des témoins qui n’ont jamais certifié leurs déclarations) face à son caillou : “c’est quoi ce merdier ?
      Il faut effectivement, Professeur, changer de mode de vie. Nous sommes nombreux à l’avoir déjà fait ! Et je ne paie pas mes tomates 4 fois plus que celles de conventionnelles au glyphosate…
      Suivez l’exemple (lisez mes livres) car on peut être exemplaire sans pour autant revenir au Moyen-Âge ; c’est-à-dire en gardant l’électricité et même les dentifrices…
      Écoutez les colibris…

  17. Yo Rico,
    Alors elle se présente comment la récolte des olives 2018? On n’obtiendra rien dans ce bas- monde tant que ne seront pas attaqués PERSONNELLEMENT les dirigeants de ces firmes. VOUS avez délibérément masqué des données accablantes en matière de toxicité pour la biodiversité et la santé humaine? VOUS avez agi pendant des années en soudoyant des scientifiques et des membres d’agences gouvernementales pour protéger vos business mortifères? Trente ans de placard, saisie de tous vos biens et vos femmes à la soupe populaire! Pour un de condamné, brutalement tous les autres réfléchiront …

    1. Hé hé hé on attaque pas les dirigeants (sauf s’il y du pénal dans leurs agissements personnels), la forme juridique de ” personne morale” de l’entreprise est un outil très pratique pour ne rien risquer sur le plan personnel…

      1. Il ne rêve pas autant que cela notre Dreamer, Señor Reliquet ! Je me demande d’ailleurs à quoi peut bien rêver un aussi beau cerveau, pas vous Don Reliquet ?
        Mes olives vous saluent amicalement, d’ailleurs la mouche, cette affreuse pondeuse, étant si peu active par ces temps de canicule, nous n’avons pas eu besoin de barrière minérale pour la tromper, ce qui économise nos faibles forces qui préfèrent la piscine et la plume. Depuis longtemps nous avions compris les effets néfastes de l’infâme chimie et ne pouvons que saluer les travaux d’un Séralini et de tous les Séralini de la planète, d’encourager tous les emmerdeurs, qui ont craché de longue date à la face des pollueurs, à poursuivre leur infatigable travail critique… mais du spectacle nous n’aurons pas aussi facilement raison, à moins de rendre la honte encore plus honteuse en la livrant à la publicité.

    2. Tu vois, ils n’en sont pas à leur coup d’essai :
      https://www.industriepharma.fr/pharmacie-bayer-perd-l-un-de-ses-produits-phares-et-entre-dans-une-tempete-juridique,8498
      Cela les a-t-il empêché d’investir 63 milliards de dollars dans l’achat de Monsanto ?
      Si j’avais mauvais esprit, je serais tenté de dire que lorsque l’on a particpé à la commercialisation du Zyklon B, inoubliable pesticide, on est rompu aux plus difficiles numéros d’équilibrisme de la profession :
      https://www.lesechos.fr/19/09/2003/LesEchos/18992-110-ECH_affaire-baycol—nouvelle-victoire-judiciaire-pour-bayer.htm
      Mais comme je suis bienveillant je ne le dirai pas et me contenterai de penser que le risque étant aux principes des affaires, la perte de quelques milliards de dollars et de quelques centaines ou milliers de vies humaines doivent en faire parti :
      https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/agriculture/de-l-heroine-au-glyphosate-l-histoire-mouvementee-de-bayer-et-monsanto_126704
      Le marché de la semence voilà le véritable enjeu et, comme disait le renard de la fable, cette leçon vaut bien quelques procès dont nous ne ferons pas un fromage :
      https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0302107557876-glyphosate-le-verdict-contre-monsanto-un-premier-test-pour-bayer-2197575.php
      Le cynisme est le couplet préféré des sirènes du spectacle.

      1. Et oui, Bayer n’en n’est pas à sa 1ère connerie ; la plus grosse précédente, c’était (comme c’est bizarre ! J’ai dit “Bizarre” ? Ah, c’est bizarre !) à propos de la cériva…statine !
        On ne se refait pas !
        Mais est-ce une connerie ?

  18. Ne pas oublier que limitation ou interdiction du glyphosate sur notre sol, celui-ci contamine 80% des européens ( étude européenne qui montre la présence généralisée de glyphosate dans les urines) au travers de l’alimentation animale nourrie en protéines de soja et maïs OGM . Que dit Monsieur Hulot sur ce sujet qui est crucial sachant que la présence de glyphosate dans les urines est associée selon une étude à plus de maladies chroniques.

  19. Nous avions, ce jour, un entretien sur France Cul avec Foucart du Monde et Gaillard du Tribunal International Monsanto de La Haye, que je vous invite à écouter à partir de 37´50 ´´ :
    https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-du-week-end/qui-a-peur-de-l-appropriation-culturelle-monsanto-le-proces-de-tous-les-dangers
    Monsanto/Bayer semble avoir assez peu de soucis à se faire, peut-être un peu d’argent à dépenser, avant de trouver un compromis avec la Justice des différents continents. Le parallèle fait avec le tabac me semble exemplaire, nous savons à quel point celui-ci est cancérigène et pourtant il est toujours libre de commerce. Le voilà le spectacle, même lorsqu’il reconnaît la dangerosité d’un produit, que les médias s’insurgent contre le crime, ce que l´on recherche avant tout c’est un bon compromis, tuer certes mais avec beaucoup de précautions et d’informations à l’adresse des usagers. Le cynisme commande toujours aux bonnes affaires.
    Santé et critique méditerranéennes contre le spectacle marchand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *