Conférence à Saint-Etienne le samedi 8 Septembre

 
A l’invitation de l’Association ALIS, je serai à Saint-Etienne dans la Loire le 8 Septembre 2018 pour une conférence dont le titre est :

Cholestérol : ami ou ennemi ? Abaisser le cholestérol : utile ou inutile ?

Ce sera de 9 h 30 à 11 h 30.

Ce sera au Centre international de séjour « CIS WOGENSCKY » au 14 bis, rue de Roubaix à Saint -Étienne

Vous trouverez le programme complet à : www.alis-france.com

Je vous y attends et je répondrai à vos questions !

54 Replies to “Conférence à Saint-Etienne le samedi 8 Septembre”

  1. Voyons Akira !
    Tu sais très bien que faire l’école à la maison n’est pas à la portée de n’importe quelle bourse et de n’importe quel compétence chez les parents.
    Je ne suis nullement opposé à l’école obligatoire à 6 ans parce qu’elle a été décidée à une époque (en 1882 si ma source Google est fiable) où des parents pouvaient avoir envie de garder leurs enfants prêts d’eux pour les aider aux champs ou pour ramener de l’argent au foyer en les faisant travailler dans l’industrie, compromettant ainsi leur avenir …
    Je ne suis nullement opposé à l’école obligatoire à 6 ans si le but est d’instruire un minimum (apprendre à lire, écrire compte) des enfants plutôt que de faire d’eux des outils exploités par leur parents.
    Le problème de la décision de Macron est qu’elle n’a aucune rationalité, aucun souci de l’autre dans les lois qu’il fait voter. Le type vote des lois dont les conséquences néfastes sont DISPROPORTIONNÉES par rapport au but qu’il prétend vouloir atteindre.
    Parler en boucle sur tous les médias de 3 décès soi-disant liée à la rougeole pour justifier de vacciner des millions d’enfants en parfaite santé… est une illustration pertinente pour illustrer la DÉMESURE que Macron entend employer pour mettre au pas la population française.
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article419
    Macron et ses acolytes veulent prendre sans cesse des marteaux pilons pour écraser des mouches. Ils veulent ENCADRER la population française de la naissance jusqu’à leur mort.

    1. Bien sûr que si la décision de Macron est rationnelle.
      L’éducation nationale est un rouleau compresseur idéologique. Personne ne doit y échapper.

      1. Je pense personnellement que les medias le sont nettement plus. Si vous ne voulez pas de l’Education Nationale, que proposez vous a la place ?
        Ce genre de generalisation est aussi ridicule que celles qu’on se plait ici a decrier.

        1. Les enfants ne lisent pas la presse et regardent de moins en moins la télé (ils sont sur youtube). Le formatage idéologique se situe là où les cibles se trouvent et où elles sont encore malléables : à l’école. Regarde le brillant résultats des “pédagogistes”.
          Je n’ai rien contre l’éduc nat. en tant que telle, je pense juste que dans une optique d’ “instruction” il faut virer toute forme d’idéologie politique qui n’a rien à faire à l’école (qui devrait être neutre)
          Comme j’ai remarqué que tu lisais le site d’Olivier Berruyer (que je connais personnellement) je suppose que tu as lu la fabrication du consentement de Chomsky. Les mêmes ressorts sont utilisés dans d’autres domaines que la propagande de guerre.

          1. @ dreamer
            Aurais-tu un livre en particulier à me conseiller de Jean-Claude Michéa et/ou de Christopher Lasch?
            La culture du narcissisme me tente bien mais il semblerait que ça soit ardu pour qui n’a pas de connaissances en psychanalyse.
            La trahison des élites?

          2. “La révolte des élites” est vraiment difficile à lire, “la culture du narcissisme” c’est LE standard de Lasch, et tout à fait accessible à n’importe qui sachant un peu réfléchir.
            Michéa c’est plus compliqué de sélectionner des bouquins, il a abordé beaucoup de sujets différents… (même si ça tourne pas mal sur la trahison de la gauche vis à vis de ses valeurs originelles). Moi je ne peux m’empêcher de rire en écoutant ça : https://www.youtube.com/watch?v=es4lCzY2lac

          3. Tu sais bien que la neutralite ideologique est une pure chimere. Comment veux tu enseigner l’histoire geo avec une neutralite ideologique. On peut souhaiter y tendre mais ca me semble le maximum …
            Je sais bien que l education nationale procede d’un certain formatage ideologique et je pense egalement qu’il serait necessaire de la reformer. Mais les tirs de barrage contre celle ci (et contre pas mal de profs qui font un boulot extremement difficule du mieux qu’ils peuvent) me gene quand meme pas mal.

    2. Bien sur Emilio, je sais tres bien que l ecole a la maison est bien une chimere pour beaucoup. Par contre, je trouve que l ecole obligatoire a trois ans ne represente pas vraiment une menace ou une atteinte comparable a d autres attaques actuelles.
      C’est peut etre parce que j ai un tres bon souvenir des mes annees de maternelle (et que l’Amiral a un tres mauvais des siennes … 🙂 )

      1. Il y a une certaine naïveté à penser que par ces temps troublés, le capitalisme en crise ne cherche pas à “endimancher” toutes les formes d’embrigadement nécessaires aux guerres qu’il prépare…
        Toujours le Kapital, pour se sauver, fait des guerres…
        C’est le b a ba ; comme disait Joseph Staline, un grand ennemi du Kapital et grand inventeur (avec ses petits amis Bolchéviques) de son image en miroir; La Bureaucratie Léniniste, si chère à nos amis staliniens…

    3. Ah ce qu’il est bon ce texte de Marc Girard! Quelle plume, quelle verve!
      Pourquoi sommes-nous si peu à être lucides? C’est pourtant si évident…
      Toute cette agitation autour de la rougeole et de l’homéopathie me lasse, vous ne pouvez pas savoir…
      Je suis comme MDL pour une autre école, un enseignement libre mais il est vrai qu’il y a heureusement des enseignants formidables.
      Enfin, je suis pour un autre monde tout court. Rêvons mes frères…

        1. On peut partir ensemble si vous voulez?
          Sinon, auriez-vous un ou des livres à me conseiller (hormis les vôtres je les ai déjà et je les relis en ce moment!) traitant de façon intégrative de nutrition, microbiote, immunologie, inflammation…
          Je ne sais pas si ça existe…
          Je compte acheter vos prochains livres sur les vaccins (j’ai cru comprendre qu’ils sont en plusieurs tomes?), y a t’il des rappels d’immunologie dedans? (j’ai déjà celui de Michel Georget)
          En vous remerciant d’avance…
          Je vois que vous allez parler d’immunologie au congrès de l’AIMSIB (où je ne pourrai malheureusement pas aller, quel dommage!), je vais suivre ça de près.

          1. Désolé, outre Michel Georget, je ne saurais conseiller un ouvrage intelligent et compréhensible en français.
            Peut-être un visiteur de ce blog aura une idée.
            A Toulouse effectivement, nous traiterons de “nutrition et immunologie” en commençant par une description modernisée du système immunitaire.
            Mes ouvrages sur les vaccins (10 tomes successifs à petits prix ; le 1er en Librairie fin Octobre) traiteront de ces questions mais seulement dans les derniers tomes car il faut d’abord “faire place nette” ; c’est-à-dire expliquer l’état de lieux et l’historique de la vaccination, vaccin après vaccin…

      1. Tant qu’on rêve on ne fait de mal à personne , mais quand un rêveur à la pouvoir et passe à l’action , aïe aïe aïe !!
        Que sait-on des rêves de jeunesse des dictateurs ?
        Ce serait plus passionnant que les Tontons X ou Y , non ?

  2. Les statines peuvent “traverser la barrière cérébrale” et cependant on dit que les chimiothérapies ne peuvent pas le faire… Qu’en est-il à l’heure actuelle ?

  3. Ça fait mal de relire cet article début septembre 2018 :
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/onze-vaccins-obligatoires-plutot-que-3
    La ministre a remporté toutes les victoires … elle a surtout remporté la victoire dans les cerveaux. Ça vaut le coup de se confronter (sur Twitter par exemple) aux médecins affichant fièrement qu’ils sont #No #fakemed, des gens qui passent directement à la case “complotiste” toutes personnes qui ne considèrent pas que la situation ideale ne passe pas par la soumission aux vaccins obligatoires…
    La propagande dérive progressivement, elle ne dit plus seulement que les “antivaccins” sont des vilains complotistes. Elle dit désormais que ceux qui ne sont pas d’accord avec l’obligation vaccinale sont des complotistes.
    Pourtant, on parle ici de la liberté la plus ESSENTIELLE de l’individu …

    1. Le grand Charles disait : “nous avons perdu une bataille mais nous n’avons pas perdu la guerre !”
      Le régime de Laval-Pétain le condamna alors à mort sans que le peuple de France (dans sa très grande généralité) ne bouge une oreille…
      Et finalement… le fascisme n’est pas passé !
      Les résistants sont toujours minoritaires… au début !

    2. Du vécu. ..Aujourd’hui je discutais avec une amie qui vient d’avoir un bébé. ..Elle se rend chez le médecin pour la visite du premuer mois…Elle ne souhaite pas vacciner son fils…En tout cas pas pour linstand….Elle s’est fait incendiée…culpabilisée et traitée de complotiste…heureusement son conjoint était là. ..Ils ont du pleinement défendre leurs choix..C’était extrêmement difficile de pouvoir échanger. ..finalement c’est le médecin qui a craqué.
      Toutefois Sur le carnet de santé après coup ils ont vu qu’il était inscrit sont contre les vaccins. ..C’est l’enfer cette obligation …Elle n’a pas l’attention de faire l’école à la maison et besoin à un moment où un autre de reprendre son travail …Certains médecins n’ont plus d’éthique professionnels…Il y a une vraie dérive. ..

        1. Encore une manière de contrôler les povulations.et surtout les carnets de santé ..personnellement le seul intérêt que j’y vois travaillant auprès de jeunes enfants en situation de handicap. .On ne pourra plus dire aux parents que l’école n’est pas obligatoire. ..Les invitant pleinement à garder leur enfant à la maison alors que la grande majorité des enfants sont scolarisés..c’est extrêmement douloureux pour ces familles de devoir se battre pour l’intégration de leur enfant .

        2. Qu est ce qui te choque a ce point la dedans ?
          D’autant plus que c’est une obligation d’instruction, comme pour la suite non ? Ca n’empeche pas de le faire a la maison (tout comme l’ecole a la maison), si ?

          1. Ici (comme autrefois l’obligatoire), l’instruction sert à contrôler la population et à l’intégrer dans le processus de marchandisation des hommes : seras-tu un bon ouvrier ? Sais-tu lire l’heure ? Arriveras-tu à l’heure à l’atelier ?

          2. @ M de L
            ” …..l’instruction sert à contrôler la population et à l’intégrer dans le processus de marchandisation des hommes : seras-tu un bon ouvrier ? …. ”
            Vous êtes sur que le café était sans rhum , ce matin ?

          3. C’est le paradoxe du système capitaliste, Cher Joseph, en même temps qu’il créé les conditions de son développement, il produit les contradictions qui mènent aux crises répétitives…
            Oui, c’est pour permettre le développement de l’industrie marchande que l’École a été rendue obligatoire ; pas par philanthropie !

          4. Je propose une autre école [un enseignement libre, je ne suis pas le seul ; mais je ne pense pas aux curés certes) que celle proposée actuellement qui sert à embrigader, fabriquer des petits bourgeois, des imbéciles, des technologues et des consommateurs…
            Et on traite d’handicapés ceux qui ne se conforment pas… Mais le système éducatif sécrète ses propres contradictions ; il y a des enseignants formidables !
            Sans parler de l’enseignement de la médecine qui serait, selon certains Ministres, en crise…
            Ah bon ?
            Grande découverte !
            Le “groooosse” problème c’est que ceux qui sont supposés réformer ce système sont précisément les rouages intrinsèques du système actuel : peu probable que des canards boiteux donnent naissance à des poulets coureurs !

          5. Ce que décrit Michel (décadence du système éducatif) a été abordé par des gens comme Jean Claude Michéa et même Christopher Lasch dans “la culture du narcissisme”

          6. @ MdL
            Les utopies c’est très bien , mais concrètement , on fait quoi ?
            ( je suis surpris par le ton Mélanchonesque de vos propos – veuillez descendre de l’estrade cher docteur ! )

          7. Puisque ça disgresse, moi aussi ! Au sujet de l’école, je ne suis pour … rien, je n’ai pas réussi à me faire une philosophie finie sur le sujet. Mon fils entre au lycée, et jusqu’à ce jour, c’est le collège qui m’a paru être le plus en retard. Au niveau primaire ça a évolué (même s’il y a encore trop d’injonctions paradoxales à cet âge, genre : vos enfants sont jeunes il ne faut pas qu’ils stressent, avec en parallèle parfois un discours très culpabilisant des mêmes instits pour des enfants en échec), le lycée a évolué aussi d’après le peu que j’en ai vu. Je ne suis pas sûr qu’il faille tout réformer à la fois.
            Pour alimenter les réflexions : J’avais lu il y a un moment “l’école mutuelle” de Anne Querien, qui passait en revue les différents systèmes scolaires concurrents, avant qu’un de ces modèles ne soit choisi quand l’école est devenue obligatoire. Elle en plébiscitait surtout un, où les enfants étaient en très très grand groupe, le plus avancé dans un domaine jouant le rôle de transmetteur auprès de ses camarades, le maître étant en fond pour une surveillance globale, et un rattrapage en cas d’erreur. Même si philosophiquement je ne suis pas un anarchiste, et malgré un fond de sympathie dans quelques cas, je m’en méfie toujours, c’est de ce modèle éducatif, très autonomisant, que sont sortis des gens comme Proudhon. Bref, et à vérifier dans ce livre lu il y a longtemps, il y a des façons d’enseigner qui peuvent radicalement changer l’attitude des enfants par rapport aux divers pouvoirs. Ceci dit, je soupçonne tout industrie avec gros flux de capitaux, pharmaceutique ou autre, d’être très capable de s’adapter au modèle de société en place, quel qu’il soit, capitaliste ou autre. Il me semble que dans ce domaine, il n’y ait que l’exercice d’une science “globale”, où l’on passe de l’échelle moléculaire à l’échelle d’une société, avec du recul, qui puisse réellement faire bouger les lignes en médecine, plus que le changement du système scolaire.

          8. “”Ici (comme autrefois l’obligatoire), l’instruction sert à contrôler la population”
            et surtout sauras -tu être un bon soldat enthousiaste pour les guerres de 1870, 14 et 39
            dont tu n’imagines pas les vrais causes

      1. Ce sont les mêmes qui en cas d’accidents vaccinaux, de mort subite ou de survenue de maladie auto immune expliqueront que “c’est pas le vaccin” et que ce ne sont que des “coïncidences”.
        J’ai parcouru vite fait la littérature, pourtant c’est pas ce qui manque les articles sur les dégats des vaccins.

      2. @ gb
        Mes conseils à 2 balles pour votre amie:
        1) changer de médecin de toute urgence
        2) n’amener l’enfant qu’en cas de vrai pb de santé, ces visites post-natales à quoi servent-elles?
        Mon enfant n’y a jamais été, ça lui a évité bien des déboires et à nous aussi! (OK je suis médecin mais je n’ai jamais eu à l’ausculter ni à lui regarder les oreilles et de toutes façons je n’ai pas d’otoscope, d’ailleurs je ne l’ai pas pesé non plus, bref, tranquille…)
        3) Prendre une nounou, je l’ai déjà dit ici mais j’en ai eu 3 différentes, aucune ne m’a jamais demandé le certificat de vaccination
        Bon courage!
        Après, il faut jouer la montre

        1. “Jouer la montre” effectivement ; nous allons faire abroger ces obligations mais il va nous falloir un peu de temps…
          Aucun état jamais n’abolit des lois aussi “étranges” soient-elle, sans un minimum de délai après les avoir fait voter ; c’est le concept de “décence démocratique” …

          1. Il y a un point qui me semble fondamental si quelqu’un voulait énumérer une stratégie SPÉCIFIQUEMENT dédiée à la lutte contre l’obligation vaccinale française : ne pas ignorer les parents qui veulent vacciner, dont le nombre est beaucoup plus élevé que ceux qui ont lu la totalité de la littérature “antivaccinaliste” et leur faire simplement comprendre que lorsque des médias dramatisent une maladie infectieuse anecdotique, c’est juste qu’on les prends pour des cons parce qu’on a quelque-chose à leur vendre.

          2. La je ne comprends plus.
            D’un cote tu repetes inlassablement que l’important c’est d’avoir la liberte et maintenant tu veux aller convaincre les parents qui vaccinent de ne pas le faire. Tu changes ton fusil d’epaule ?

        2. Eh oui mais prendre une nounou represente un budget bien plus eleve … et pas a la portee de tous le monde.

  4. Merci pour votre conférence de St-Etienne et merci à l’association ALIS de vous avoir invité.
    J’ai appris beaucoup de choses… que le médecin ne nous dit pas. Cependant celui-ci a supprimé depuis 2 mois les statines que mon mari prend depuis de nombreuses années.
    En effet depuis quelque mois mon mari souffre de pertes de mémoire et aucun diagnostic précis n’est donné pour le moment après divers et nombreux examens…
    Les statines seraient-elles les coupables… ?
    Je lis “l’horrible vérité…”
    Merci encore.

  5. Bonjour Docteur de Lorgeril,
    Suite a ma plainte de douleurs thoracique lors d’efforts, je me suis vu proposer un CT SCAN ou on a détecté un anomalie a cette suite une coronarographie à été mise en place et à détecté une lésion monotronculaire sévère au niveau de l’IVA et mise en place d’un stent nu. Mise en place du traitement double anti aggrégation plaquettaire pendant 1 mois pour PLAVIX et Asaflow a vie – intauration d’un traitement hypolipémiant ( atorvastatine 10 mg) et une tension artérielle élevée aussi a l’effort d’où traitement Nobiretic 5/25 mg. J’ai 58 ans ancien fumeur (arret depuis 10 ans) et sportif (tennis – golf – kitesurf. Lorsque je pose les questions qui fachent sur les nécessités des statines, je suis confronté a une série de mises en gardes (bienveillantes) sur le role essentiel de cette prise journalière, que je serais suicidaire de ne pas prendre les statines et que s’il me dirait faite comme voulez, il serait coupable de non assistance en personne en danger (le cardiologue) d’où ma peur d’arrêter cette prise et donc je suis a la recherche de la vérité (comme beaucoup d’entre nous j’imagine).
    Comment une personne lambda pourrait se faire un avis médical sans avoir les connaissances suffisante, 99,9 % des cardiologues sont d’avis que les statines sont primordiales aux soins du stade 2 (après une intervention coronarienne).
    Je ne sais plus que faire ni comment réagir, une aide serait bien utile (le livre est clair, mais ce n’est qu’un avis aussi, avis éclairé et détaillé mais avis !!)
    Avec mes remerciements anticipés et cordiales salutations

    1. Je ne peux rien dire de plus que ce que j’ai écrit dans mes livres et qui a été maintes fois confirmé dans des études scientifiques “indépendantes”
      J’ai écrit “indépendant” pour que vous compreniez que tous les industriels vendent “à n’importe quel prix” ; voyez le “diesel gate” et Volkswagen…
      Ceux qui vous disent le contraire de ce que je dis sont généralement “rémunérés” ; mais il y a aussi des perroquets, bêtes très gentilles mais pas très futées…
      On a même des perroquets savants

  6. Bonsoir,
    je ne retrouve pas le programme complet sur le site d’Alis, pouvez vous m’orienter svp ?

  7. Bonjour,
    je voulais revenir sur l alcool et en particulier le vin rouge
    je n ai pas trouvé la réponse dans votre livre
    un verre de vin rouge par repas peut-il remplacer l aspirine après la pose d un stent actif pour un diabetique de type 1 comme je le suis ?
    merci d avance sur cette question technique

      1. Merci de votre réponse rapide et très claire, je vais reprendre le kardegic a contre coeur, je pensais vraiment m en passer comme les statines!
        Merci pour votre livre «prévenir l infarctus et l AVC qui m a beaucoup aidé.
        Serge

      2. Je comprends bien l’intérêt d’un antiplaquettaire, mais pendant combien de temps ? J’ai lu que d après la HAS le bénéfice devait être réévalué en raison d une augmentaton du risque hemorragique après 75 ans surtout au niveau des voies digestives. Une personne qui en plus présente une intolérance au lactose (le Kardegic en contient) n’est elle pas encore plus exposée à des troubles ? Traité depuis 30 ans par du Kardegic 160 mg, mon père de 85 ans a arrêté pendant une semaine pour une intervention dentaire. Son nez qui coule en permanence ne coulait plus. Il recoule depuis la reprise du traitement et sa lymphopenie ne pourrait elle pas être liée aussi au traitement ? Merci et au plaisir de vous retrouver à Toulouse

  8. Bonjour Dr de LORGERIL
    Je ne peux me rendre a la conference à st ETienne. le 8 septembre .
    J ai eu un pontage coronarien recemment et ne peux pas supporter les statines .
    Je crois beaucoup aux remedes naturels et a la nutrition maitrisee mais suis un peu demunie face a ce probleme de prevention et de baisse de cholesterol et suis a la recherche d’un cardiologue nutritherapeute sur toulouse .En auriez vous un a m indiquer
    D avance je vous en remercie .
    Bien a vous

    1. Je crains qu’il ne soit difficile de trouver un médecin qui soit à la fois cardiologue et nutrithérapeute…
      Mais :
      1) je ne donne pas ce genre de renseignement sur un blog qui est un lieu public;
      2) vous avez raison ; les statines sont toxiques ;
      3) vous vous trompez ; ça ne sert à rien de diminuer le cholestérol ;
      4) si vous ne comprenez pas, lisez en urgence “Prévenir l’infarctus et l’AVC” par l’auteur de ces lignes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *