Le cholestérol fait la "une" chez les cardiologues aux USA, et pas comme prévu…

 
Voilà, ça devait arriver et, comme d’habitude, c’est nos cousins américains qui donnent le signal du départ. Du côté Européen ou National, il faudra attendre encore un peu ; quelques départs à la retraite sans doute…
Ça se passera à Orlando en Floride au mois de Mars 2018.
Ce grand meeting s’appelle ACC pour American College of Cardiology.
20180206
C’est plus ou moins réservé aux cardiologues et c’est massivement sponsorisé par tous les industriels des produits de santé, y compris les fabricants de médicaments anticholestérol.
Pourquoi j’en parle aujourd’hui ?
Parce que, pour la 1ère fois depuis 30 ans, il y aura une session sur le cholestérol qui ne sera pas destinée à “bourrer le crâne” de nos amis américains.
Le nom (ou le titre) de la session est banal : The Great Cholesterol Debate.
Pas besoin de traduction ; et si vous avez un peu de temps et que vous aimez la Floride, ce sera le 12 mars à 10:45.
Je reconnais que le titre est vraiment banal et je crains que certains dans l’assistance soient un peu déçus.
Ce qui l’est beaucoup moins c’est que certains des amis américains qui partagent ma vision du problème cholestérol-statines sont “du voyage”. C’est étonnant et ils n’en reviennent pas eux-mêmes. Ils sont invités à venir dire tout le bien qu’ils pensent du cholestérol et tout le mal qu’ils pensent quant à l’idée de prendre des médicaments anticholestérol.
C’est pourtant un message fort : personne, et notamment pas les industriels qui sponsorisent l’ACC, n’ont trouvé utiles d’empêcher (d’interdire) cette banale discussion…
Je l’avais dit dans un message précédent : la controverse autour du cholestérol balbutient ses derniers mots !
Seuls les niais n’ont pas encore compris ; ou font semblant de ne pas comprendre : on ne peut pas demander à un académicien de “manger sa cravate” comme disent les fakirs quand ils veulent bien dire un mot depuis leur tapis cloutés…
La Terre tourne donc !