JE SERAI EN DIRECT SUR RADIO FRANCE INTERNATIONALE LE MARDI 12 MARS ENTRE 10:00 et 11:00, HEURES DE LA FRANCE

Suite à la sortie de la nouvelle version de mon livre “Cholestérol, mensonges et propagande” (au moins 100 pages additionnelles d’analyse et d’information couvrant la période 2008-2013), je serais en direct sur RFI ce mardi 12 mars entre 10 et 11 sauf erreur …
Merci de m’y retrouver pour témoigner que ma maman m’a bien éduqué d’une part, mais aussi que mon papa m’a bien appris à ne pas laisser l’outrage sans réponse …
Je serai, outre les journalistes de la chaîne RFI, en compagnie d’un professeur de cardiologie parisien (Xavier Jouven) qui, à ma connaissance, n’a pas travaillé sur le cholestérol !
Mais à Paris, chacun le sait, et pas seulement à Paris d’ailleurs, on peut être savant sans avoir travaillé ; c’est un des miracles de l’époque, chaque époque a les siens, mais nous aujourd’hui faut qu’on ait ça ! Il sera, j’en suis sûr fort aimable !
A plus !


RFIÉcoutez l’enregistrement de l’émission

91 Replies to “JE SERAI EN DIRECT SUR RADIO FRANCE INTERNATIONALE LE MARDI 12 MARS ENTRE 10:00 et 11:00, HEURES DE LA FRANCE”

  1. Merci au Docteur LORGERIL, IL m’a redonné le gout de vivre ! j’ai 82 ans, depuis 2007 je prenais régulierement Tahor Crestor ou Vasten sur recommandation de mon cardiologue, petit à petit mes forces diminuaient et j’avais du mal en marchant j’étais a la limite du fauteuil roulant ! Mon rythme cardiaque était descendu a moins de 50 voir 38, je n’avais plus le gout de vivre ! Il y a un an j’ai découvert son site et j’ai arreté les anti-cholestérols, 15 jours après je marchais mieux, aujour’dhui mon rythme est revenu à 60 et je revis normalement heureux avec mes 3,5 de cholestérol!!!!!

    1. Attention, il ne suffit pas d’arrêter de s’empoisonner pour être protéger !
      URGENT de lire notre livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC”, ça pourrait vous sauver la vie !

      1. Depuis l’age de 30 ans j’ai toujours eu un taux de cholestérol très haut sans problèmes sauf un infarctus à 75 ans. J’ai pratiqué la plongée sous marine jusque 65 ans je sais maintenant que j’ai fait des accident de décompression dentaire qui m’ont valu l’éclatement de 2 racines de molaires dévitalisées provoquant ainsi une sourde inflammation pendant des années.
        Une inflammation dentaire ou ORL peut elle favoriser la formation de caillots dans les coronaires ?

        1. Réponse : OUI !
          Il ne faut pas rester avec une inflammation chronique qui rend nos leucocytes un peu agressifs.
          Hypothèse : ils peuvent sans doute affaiblir l’écorce de la plaque et faciliter la “rupture” …

    2. désolé j’ai mal mis en page ce message : ce commentaire n’est pas de moi mais d’un patient de 82 ans qui a tenu a exprimé (sur mon site) sa reconnaissance au dr MDL…

  2. Bonjour Docteur,
    Depuis la découverte de ce site en 2009 j’ai arrêté les machinstérols et les prises de raisinet. Mais j’ai dû en faire une récemment. On y a trouvé à la place du cholestérol un taux de MDL pharamineux. Cette substance, le MDL, est très dangereuse pour la santé,… des laboratoires.
    D’après le cardiologue c’est le signe d’une nouvelle maladie, la delorgerilsite*, due à l’abus de delorgerilposts**(substance euphorisante bientôt classée drogue dure par l’OMS) et à la consultation d’ouvrages sur la cholestérolmania (lecture ulcérante, très fortement déconseillée par le monde médical). Le symptôme principal, une statinophobie suraiguë.
    Il m’a proposé un régime à base de risdecœur*** et une (steg)anographie (un genre d’examen, cryptage de la vérité en vue de faire passer les pilules). J’ai refusé tout net.
    Il paraît que je suis condamné au régime méditerranéen et à l’activité physique à vie. Moi qui espérait finir d’un fatal infarctus, toujours vautré dans mon divan à regarder des émissions débiles, gavé de hamburgers hauts comme des gratte ciels, arrosés de litres de sodas.
    * c’est aussi le nom d’un site que j’ai cité qui à mis fin à ma cécité sur le cholestérol.
    ** lorgeril vient du mot orgère et de l’orge. Cela n’a aucun rapport.
    *** traduction de ridekerr, nom d’une statine vendue par les laboratoires, éponyme de son thuriféraire.
    NB : toute ressemblance avec des personnes ou sites existants serait fortuite, comme les résultats des études cliniques sur le bienfaits des statines.
    Bien amicalement

  3. Chers amis du blog
    Après 46 ans de jeunesse ininterrompue, plutôt que de lui courir après, j’ai enfin décidé de devenir vieux !
    J’en ai profité pour faire le bilan de ma vie qui somme toute ne m’a pas encore apporté de Rolex, mais pour ça il me reste encore 4 ans…
    Et bien j’ai calculé que j’ai regardé 52560 fois l’heure et elle change encore, je me suis lavé les pieds 16790 fois ils sentent encore, me suis coupé les ongles des pieds 344 fois et ils poussent encore.
    Je suis allé 438 fois chez le coiffeur et mes cheveux poussent encore…Mais depuis quelques années, dans l’autre sens, vers l’intérieur ! Et là, pas de coiffeur possible, ils sont si longs qu’ils commencent à me sortir par le nez et les oreilles.
    Je suis sorti avec 229 femmes et rentré avec 17. De ces chiffres, une analyse fine démontre que j’ai fait l’amour pendant 1 an, le plus souvent tout seul.
    A 30 ans je suis devenu papa. Après que ma femme ait perdu son ventre à l’accouchement, je me suis laissé pousser le mien, et j’ai trouvé que cela m’allait. En 16 ans il est devenu bien rond et m’a couté la bagatelle de 116800€. C’est une parure de prix, signe extérieur de richesse…
    J’ai lu 6589 revues hebdomadaires, mensuelles et quotidiennes, et 2 romans : Le club des cinq et le trésor de l’île d’Enid Blyton et, Les travailleurs de la mer de Victor Hugo.
    Je me suis emmerdé pendant 2 ans, je ne me suis pas emmerdé pendant 6 mois, j’ai emmerdé les autres pendant 5 ans.
    J’ai toujours préféré l’hiver en été et l’été en hiver. Chaque année qui passe, j’ai cette curieuse impression que le chauffage marche de moins en moins bien en hiver, et que le soleil s’est rapproché de la terre en été.
    Je voulais être docteur (gynéco de préférence), malheureusement, j’avais juste les mains mais pas la tête, alors j’ai fait plombier.
    A 46 ans, grâce à un médicament appelé statine, je suis redevenu jeune et beau. Les résultats scolaires de mes enfants sont devenus bons, mon salaire a augmenté, tout le monde a voulu devenir mon ami et j’ai été protégé du cancer…pendant 3 mois. Puis j’ai arrêté d’en manger, et remplacé cela par des Smarties pour voir la vie en couleur. Mon salaire a baissé dans la foulée et j’ai vieilli d’un coup, seul et sans amis.
    Je continue donc à vivre avec mon LDL et mon HDL à cause de MDL.
    Je suis pauvre, mais avec une vie riche (en pâtes avec 3 œufs au kilo).
    J’ai aujourd’hui, décidé de créer un musée à ma gloire dans ma salle de bain. Il s’appellera « musée des amis de Val », existera donc de mon vivant et vous pourrez en devenir membre et le visiter. Pour cela il vous suffira de m’envoyer une photo d’identité (nue pour les femmes), et vous serez déclarés automatiquement « ami de Val ».
    J’attends vos inscriptions.
    Val.
    Dit Néné la Pichtaille, casseur de probe au CNRS de Dreibifouze-les-Bains.

    1. Bon Dieu !
      Ce blog devient franchement poétique ! C’est plus du Jean Genet que du Baudelaire, mais j’aimions bien !
      Merci beaucoup !
      Lâchez-vous, ça nous fait du bien à nous aussi !
      PS : Jean Genet est “un écrivain, poète et auteur dramatique français. Par une écriture raffinée et riche, Jean Genet exalte la perversion, le mal et l’érotisme à travers la célébration de personnages ambivalents au sein de mondes interlopes”.
      J’ai “piqué” ça sur Internet, on doit trouver mieux, mais le “mieux” c’est encore de le lire dans le texte !
      Bonne nuit, les petits !

    2. moi aussi, la prochaine fois ou je vois mon cardiologue je vais lui demander de mesurer mon MDL merci de votre humour

  4. Bonjour docteur ,
    Merci d’avoir permis aux visiteurs de votre site de pouvoir écouter l’émission du 12 mars.
    Le moins qu’on puisse dire en toute objectivité, c’est que le professeur Jouven, d’ailleurs trahi par ses hésitations n’a pas été convaincant.
    Pourtant ouvert à certaines de vos idées, notamment la supercherie de l’étude Jupiter(étonnant!),il s’est contenté d’affirmer sans apporter aucune preuve du lien de causalité entre cholestérol et mortalité cardio vasculaire et de l’efficacité des statines à réduire la mortalité.
    C’est consternant quand on considère que nous confions notre santé et nos vies à ces gens là!
    A l’inverse, votre intervention a été très claire et je me réjouis que vous ayez pû délivrer votre message sur les points essentiels développés dans vos livres.
    Je ne doute pas que les auditeurs non avertis par vos livres se souviendront de vous.
    Vous êtes un bienfaiteur de l’humanité.
    Bon vent Capitaine.

    1. moi il m’avait plu ce pr jouven puisque je l’avais trouvé “reliable”, ce qui signifie fréquentable ou d’un commerce agréable, sans jeu de mots. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’il abonde ainsi dans “notre” sens, càd admettre qu’une étude majeure puisse être truquée, de quoi se fâcher avec paul ridker, c’est déjà très bien. J’ai noté aussi que la journaliste, très sûre d’elle parlait sans cesse d’athérome qui signifie “loupe de graisse” à la place d’athérosclérose. Personne ne l’a corrigée, par courtoisie je suppose…

      1. PS : en ce qui concerne la causalité entre cholestérol et maladies CV par contre il fut décevant et hésitant, comme s’il savait devoir défendre l’indéfendable. Où comme s’il était quasiment impossible de reconnaitre une faute aussi grave: il faut donc sauver la face tout en connaissant la vérité, voilà l’impression que ça me donne. C’est important car sa réaction expliquera sans doute celle de tous les autres maintenant…

  5. Les croyants des statines font tous partie de l’Eglise du cholestérol .Ils se réunissent entre eux pour élire des experts dans un lieu unique: “la Chapelle Statine”…

        1. Les cardionaux ont élu leur “pape”, Paul Ris de Coeur. Il a choisi le nom de “Statin” 1er.

  6. Je viens d’écouter l’enregistrement de l’interwiew sur RFI…Consternant! En face du Dr de Lorgeril, expliquant posément et de manière compréhensible (dans le temps qui lui était accordé) la “problématique” du cholestérol, il y avait deux “mulets”, si vous me permettez ce terme péjoratif, l’un avec des”euh..” des raclements de gorge à répétitions, qui semblait admettre que certaines études étaient faussées, mais qui s’y appuyait quand même pour dire que les Statines “étaient nécessaires,bonnes, il admettait que le mode de vie pouvait être un élément constitutif des problèmes cardiaques, mais ça lui écorchait la langue de dire que le Dr De Lorgeril avait raison dans ses conseils de prévention, qu’il fallait quand même des statines etc… et un autre “mulet de compétition” celui-là qui n’admettait aucune critique des grands pontes des statines, ni même des études biaisées, qui continuera à empoisonner ses malheureux contemporains et qui avait le culot de parler de déontologie et de vouloir culpabiliser ce bougre de trublion de médecin chercheur. Eh bè, si c’est lui qui forme les médecins cardiologues à Dakar, il y a peu de chance que cela évolue là-bas, pas plus qu’en france d’ailleurs vu la levée de boucliers d’une certaine “intelligencia” médicale. Mais bon, le petit tailleur de pierres est quand même venu à bout de la montagne!!!

  7. Bonjour,
    Je voulais juste ajouter également (et cela vous n’en parlez jamais) que les statines font également abaisser la Coenzyme Q10, cette précieuse enzyme qui apporte, pour simplifier, de l’énergie à toutes nos mitochondries ?

    1. yes, la CoQ10 est le parent pauvre de la cardiologie, à côté les oméga3 sont des vedettes…
      pourtant les études probantes sont là, mais seules les molécules brevetables intéressent les labos, ce n’est pas le cas de cette cocu10

      1. aux states et au japon ( un pays très avancé, c’est parti de là-bas ), on consomme de la CoQ10 à gogo, l’Europe y viendra avec 10 ans de retard…

          1. pour ceux qui n’auraient pas le temps ou le courage de cliquer:
            Bibliographie
            Agency for Healthcare Research and Quality (AHRQ). Evidence Report/Technology Assessment: Number 83. Effect of Supplemental Antioxidants Vitamin C, Vitamin E, and Coenzyme Q10 for the Prevention and Treatment of Cardiovascular Disease. États-Unis, 2003. http://www.ahrq.gov
            American Heart Association Inc. Coenzyme Q10. États-Unis, 2002. [Consulté le 14 juillet 2009]. http://216.185.112.5
            ConsumerLab.com. Product Review: CoQ10 and Ubiquinol Supplements. [Consulté le 21 juillet 2009] http://www.consumerlab.com
            Heller L, Leading Japanese CoQ10 supplier to exit market, 1er juin 2009 nutraingredients-usa.com [Consulté le 14 juillet 2009] http://www.nutraingredients-usa.com
            National Library of Medicine (Ed). PubMed, NCBI. [Consulté le 14 juillet 2009]. http://www.ncbi.nlm.nih.gov
            National Cancer Institute. Coenzyme Q10 (PDQ®), 2008.US National Institutes of Health [Consulté le 14 juillet 2009] http://www.cancer.gov
            Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements – Coenzyme Q10, Nature Medicine Quality Standard. [Consulté le 26 mai 2009]. http://www.naturalstandard.com
            Ordre des pharmaciens du Québec. ANNEXE II : Les pourquoi et les comment, avril 2001 http://www.opq.orgwww2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca
            Shardt David. Worth the Cost? The lowdown on three expensive supplements, mai 2009, Nutrition Action Healthletter.
            The Linus Pauling Institute. Micronutrient Information Center, Coenzyme Q10. [Consulté le 14 juillet 2009] http://lpi.oregonstate.edu
            The Natural Pharmacist (Ed). Natural Products Encyclopedia, Herbs & Supplements – Coenzyme Q10, ConsumerLab.com. [Consulté le 26 mai 2009]. http://www.consumerlab.com
            Therapeutic Research Faculty (Ed). Coenzyme Q-10, Natural Medicines Comprehensive Database. [Consulté le 26 mai 2009]. http://www.naturaldatabase.com
            Notes
            1. Coenzyme Q10 in the treatment of hypertension: a meta-analysis of the clinical trials. Rosenfeldt FL, Haas SJ, et al. J Hum Hypertens. 2007 Apr;21(4):297-306.
            2. The impact of coenzyme Q10 on systolic function in patients with chronic heart failure. Sander S, Coleman CI, et al. J Card Fail. 2006 Aug;12(6):464-72.
            3. Coenzyme Q10 supplementation and heart failure. Singh U, Devaraj S, Jialal I. Nutr Rev. 2007 Jun;65(6 Pt 1):286-93. Review.
            4. Weant KA, Smith KM. The role of coenzyme Q10 in heart failure. Ann Pharmacother. 2005 Sep;39(9):1522-6. Review.9.
            5. Integrating complementary medicine into cardiovascular medicine. A report of the American College of Cardiology Foundation Task Force on Clinical Expert Consensus Documents. Vogel JH, et al. J Am Coll Cardiol. 2005 Jul 5;46(1):184-221. Texte intégral : content.onlinejacc.org
            6. Overview on coenzyme Q10 as adjunctive therapy in chronic heart failure. Rationale, design and end-points of “Q-symbio”–a multinational trial. Mortensen SA. Biofactors. 2003;18(1-4):79-89. Review.
            7. Langsjoen PH, Langsjoen A, et al. Treatment of hypertrophic cardiomyopathy with coenzyme Q10.Mol Aspects Med. 1997;18 Suppl:S145-51.
            8. Langsjoen PH, Vadhanavikit S, Folkers K. Response of patients in classes III and IV of cardiomyopathy to therapy in a blind and crossover trial with coenzyme Q10.Proc Natl Acad Sci U S A. 1985 Jun;82(12):4240-4.
            9. Nishimura T, Hori M. [Therapeutic effects of coenzyme Q10 on dilated cardiomyopathy: assessment by 123I-BMIPP myocardial single photon emission computed tomography (SPECT): a multicenter trial in Osaka University Medical School Group] Kaku Igaku. 1996 Jan;33(1):27-32. Japanese.
            10. Ma A, Zhang W, Liu Z. Effect of protection and repair of injury of mitochondrial membrane-phospholipid on prognosis in patients with dilated cardiomyopathy. Blood Press Suppl. 1996;3:53-5.
            11. Coenzyme Q10 (CoQ10) in isolated diastolic heart failure in hypertrophic cardiomyopathy (HCM). Adarsh K, Kaur H, Mohan V. Biofactors. 2008;32(1-4):145-9.
            12. Singh RB, Neki NS, et al. Effect of coenzyme Q10 on risk of atherosclerosis in patients with recent myocardial infarction.Mol Cell Biochem. 2003 Apr;246(1-2):75-82.
            13. Singh RB, Wander GS, et al. Randomized, double-blind placebo-controlled trial of coenzyme Q10 in patients with acute myocardial infarction.Cardiovasc Drugs Ther. 1998 Sep;12(4):347-53.
            14. Kuklinski B, Weissenbacher E, Fahnrich A. Coenzyme Q10 and antioxidants in acute myocardial infarction.Mol Aspects Med. 1994;15 Suppl:s143-7.
            15. Effects of ubiquinone (coenzyme Q10) on myopathy in statin users. Schaars CF, Stalenhoef AF. Curr Opin Lipidol. 2008 Dec;19(6):553-7. Review.
            16. The role of coenzyme Q10 in statin-associated myopathy: a systematic review. Marcoff L, Thompson PD. J Am Coll Cardiol. 2007 Jun 12;49(23):2231-7. Review.
            17. Fujimoto S, Kurihara N, et al. Effects of coenzyme Q10 administration on pulmonary function and exercise performance in patients with chronic lung diseases.Clin Investig. 1993;71(8 Suppl):S162-6.
            18. Malm C, Svensson M, et al. Effects of ubiquinone-10 supplementation and high intensity training on physical performance in humans.Acta Physiol Scand. 1997 Nov;161(3):379-84.
            19. Braun B, Clarkson PM, et al. Effects of coenzyme Q10 supplementation on exercise performance, VO2max, and lipid peroxidation in trained cyclists.Int J Sport Nutr. 1991 Dec;1(4):353-65.
            20. Nielsen AN, Mizuno M, et al. No effect of antioxidant supplementation in triathletes on maximal oxygen uptake, 31P-NMRS detected muscle energy metabolism and muscle fatigue.Int J Sports Med. 1999 Apr;20(3):154-8.
            21. Weston SB, Zhou S, et al. Does exogenous coenzyme Q10 affect aerobic capacity in endurance athletes?Int J Sport Nutr. 1997 Sep;7(3):197-206.
            22. Bonetti A, Solito F, et al. Effect of ubidecarenone oral treatment on aerobic power in middle-aged trained subjects.J Sports Med Phys Fitness. 2000 Mar;40(1):51-7.
            23. Porter DA, Costill DL, et al. The effect of oral coenzyme Q10 on the exercise tolerance of middle-aged, untrained men.Int J Sports Med. 1995 Oct;16(7):421-7.
            24. Wolters M, Hahn A. Plasma ubiquinone status and response to six-month supplementation combined with multivitamins in healthy elderly women–results of a randomized, double-blind, placebo-controlled study.Int J Vitam Nutr Res. 2003 May;73(3):207-14.
            25. Zita C, Overvad K, et al. Serum coenzyme Q10 concentrations in healthy men supplemented with 30 mg or 100 mg coenzyme Q10 for two months in a randomised controlled study.Biofactors. 2003;18(1-4):185-93.
            26. Svensson M, Malm C, et al. Effect of Q10 supplementation on tissue Q10 levels and adenine nucleotide catabolism during high-intensity exercise.Int J Sport Nutr. 1999 Jun;9(2):166-80.
            27. Ylikoski T, Piirainen J, et al. The effect of coenzyme Q10 on the exercise performance of cross-country skiers.Mol Aspects Med. 1997;18 Suppl:S283-90.
            28. Reducing exercise-induced muscular injury in kendo athletes with supplementation of coenzyme Q10. Kon M, Tanabe K, et al. Br J Nutr. 2008 Oct;100(4):903-9.
            29. Antifatigue effects of coenzyme Q10 during physical fatigue. Mizuno K, Tanaka M, et al. Nutrition. 2008 Apr;24(4):293-9. Erratum in: Nutrition. 2008 Jun;24(6):616.
            30. Henriksen JE, Andersen CB, et al. Impact of ubiquinone (coenzyme Q10) treatment on glycaemic control, insulin requirement and well-being in patients with Type 1 diabetes mellitus.Diabet Med. 1999 Apr;16(4):312-8.
            31. Eriksson JG, Forsen TJ, et al. The effect of coenzyme Q10 administration on metabolic control in patients with type 2 diabetes mellitus.Biofactors. 1999;9(2-4):315-8.
            32. Singh RB, Niaz MA, et al. Effect of hydrosoluble coenzyme Q10 on blood pressures and insulin resistance in hypertensive patients with coronary artery disease. J Hum Hypertens. 1999 Mar;13(3):203-8.
            33. Hodgson JM, Watts GF, et al. Coenzyme Q10 improves blood pressure and glycaemic control: a controlled trial in subjects with type 2 diabetes.Eur J Clin Nutr. 2002 Nov;56(11):1137-42.
            34. Coenzyme Q10 in cardiovascular disease. Pepe S, Marasco SF, et al. Mitochondrion. 2007 Jun;7 Suppl:S154-67. Review.
            35. Roffe L, Schmidt K, Ernst E. Efficacy of coenzyme Q10 for improved tolerability of cancer treatments: a systematic review. J Clin Oncol. 2004 Nov 1;22(21):4418-24. Review.
            36. Folkers K, Brown R, et al. Survival of cancer patients on therapy with coenzyme Q10.Biochem Biophys Res Commun. 1993 Apr 15;192(1):241-5.
            37. Lockwood K, Moesgaard S, et al. Apparent partial remission of breast cancer in ‘high risk’ patients supplemented with nutritional antioxidants, essential fatty acids and coenzyme Q10.Mol Aspects Med. 1994;15 Suppl:s231-40.
            38. Lockwood K, Moesgaard S, et al. Progress on therapy of breast cancer with vitamin Q10 and the regression of metastases.Biochem Biophys Res Commun. 1995 Jul 6;212(1):172-7.
            39. National Cancer Institute. Coenzyme Q10 (PDQ®).US National Institutes of Health [Consulté le 14 juillet 2009] http://www.cancer.gov
            40. Recombinant interferon alpha-2b and coenzyme Q10 as a postsurgical adjuvant therapy for melanoma: a 3-year trial with recombinant interferon-alpha and 5-year follow-up. Rusciani L, Proietti I, Paradisi A. Melanoma Res. 2007 Jun;17(3):177-83.
            41. Effect of coenzyme Q10, riboflavin and niacin on serum CEA and CA 15-3 levels in breast cancer patients undergoing tamoxifen therapy. Premkumar VG, Yuvaraj S, et al. Biol Pharm Bull. 2007 Feb;30(2):367-70. Texte intégral : http://www.jstage.jst.go.jp
            42. Sandor PS, Di Clemente L, et al. Efficacy of coenzyme Q10 in migraine prophylaxis: a randomized controlled trial. Neurology. 2005 Feb 22;64(4):713-5.
            43. Rozen TD, Oshinsky ML, et al. Open label trial of coenzyme Q10 as a migraine preventive. Cephalalgia. 2002 Mar;22(2):137-41.
            44. Coenzyme Q10 deficiency and response to supplementation in pediatric and adolescent migraine. Hershey AD, Powers SW, et al. Headache. 2007 Jan;47(1):73-80.
            45. Huntington Study Group. A randomized, placebo-controlled trial of coenzyme Q10 and remacemide in Huntington’s disease. Neurology. 2001 Aug 14;57(3):397-404.
            46. Coenzyme Q10: a review of its promise as a neuroprotectant. Young AJ, Johnson S, et al. CNS Spectr. 2007 Jan;12(1):62-8. Review. Texte intégral : http://www.cnsspectrums.com
            47. Muller T, Buttner T, et al. Coenzyme Q10 supplementation provides mild symptomatic benefit in patients with Parkinson’s disease.Neurosci Lett. 2003 May 8;341(3):201-4.
            48. Shults CW, Oakes D, et al; Parkinson Study Group. Effects of coenzyme Q10 in early Parkinson disease: evidence of slowing of the functional decline.Arch Neurol. 2002 Oct;59(10):1541-50.
            49. Folkers K, Simonsen R. Two successful double-blind trials with coenzyme Q10 (vitamin Q10) on muscular dystrophies and neurogenic atrophies.Biochim Biophys Acta. 1995 May 24;1271(1):281-6.
            50. Lister RE. An open, pilot study to evaluate the potential benefits of coenzyme Q10 combined with Ginkgo biloba extract in fibromyalgia syndrome. J Int Med Res. 2002 Mar-Apr;30(2):195-9.
            51. Coenzyme Q10 distribution in blood is altered in patients with fibromyalgia. Cordero MD, Moreno-Fernández AM, et al. Clin Biochem. 2009 May;42(7-8):732-5.
            52. Supplementation with CoQ10 lowers age-related (ar) NOX levels in healthy subjects. Morré DM, Morré DJ, et al. Biofactors. 2008;32(1-4):221-30.
            53. Safety assessment of coenzyme Q10 (CoQ10). Hidaka T, Fujii K, et al. Biofactors. 2008;32(1-4):199-208. Review.
            54. [Effect of Coenzyme Q10 and Ginkgo biloba on warfarin dosage in patients on long-term warfarin treatment. A randomized, double-blind, placebo-controlled cross-over trial] Engelsen J, Nielsen JD, Hansen KF. Ugeskr Laeger. 2003 Apr 28;165(18):1868-71. Danish.
            55. ConsumerLab.com. Product Review: CoQ10 and Ubiquinol Supplements, 2009. [Consulté le 21 juillet 2009] http://www.consumerlab.com
            56. Effect of coenzyme Q10 intake on endogenous coenzyme Q content, mitochondrial electron transport chain, antioxidative defenses, and life span of mice. Sohal RS, Kamzalov S, et al. Free Radic Biol Med. 2006 Feb 1;40(3):480-7.
            57. Prevalence of musculoskeletal pain and statin use. Buettner C, Davis RB, et al. J Gen Intern Med. 2008 Aug;23(8):1182-6. Texte intégral : http://www.pubmedcentral
            58. Plasma coenzyme Q10 response to oral ingestion of coenzyme Q10 formulations. Bhagavan HN, Chopra RK. Mitochondrion. 2007 Jun;7 Suppl:S78-88. Review.

    2. Tout comme les statines sont diabétogènes (lu dans science et vie décembre 2012)… jamais ailleurs.
      Sans compter les problèmes de mémoire.
      A+

    3. CoQ10 et cœur
      Mais les statines aussi sont parties du Japon, puis des USA …
      Les publications sur les statines forment une liste des centaines de fois plus importante que celle du COQ10 …
      Et alors ? Tout ça n’indique strictement rien.
      D’ailleurs, toutes les publications de la liste fournie sont loin d’être convaincantes : d’abord, beaucoup concluent qu’il n’y a pas d’effet favorable du CoQ10 ; ensuite, d’autres ne sont qu’une discussion, ou semblent fort mal menées, ou conduites par des chercheurs ayant des conflits d’intérêts (il y a une industrie produisant du CoQ10, donc des parts dans cette industrie, des brevets ou des patentes, de production ou d’application, p. ex. US5316765 du Dr Per H. Langsjoen : “Utilisation du CoQ10 en combinaison avec la thérapie par statine”) …
      Pour ce qui nous intéresse ici, CoQ10 et cœur, principalement à travers CoQ10 et insuffisance cardiaque (IC), mesurée notamment à travers la fraction d’éjection (FE), le point sur la situation a été récemment fait dans une méta-analyse (Am J Clin Nutr. 2013 Feb;97(2):268-75) et un éditorial (Am J Clin Nutr. 2013 Feb;97(2):233-4) de l’American Journal of Clinical Nutrition.
      La méta-analyse considère que (je traduis) “Plusieurs essais contrôlés randomisés ont examiné les effets du CoQ10 sur l’IC avec des résultats peu concluants.” Elle conclut que “Les analyses mises en commun des essais comparatifs randomisés suggèrent que le CoQ10 pourrait améliorer la FE chez les patients atteints d’IC. D’autres études bien conçues qui incluent des populations plus diversifiées sont nécessaires.”
      Il est vrai que l’essai clinique publié le plus important en nombre n’a pas été retenu alors qu’il aurait supporté l’effet positif du CoQ10 (publié en 1993, certains patients – dans quel(s) bras ? – recevaient un “médicament” retiré ensuite pour “mortalité excessive”, ibopamine) …
      L’éditorial va dans le même sens que la méta-analyse. Un de ses co-signataires est pourtant membre du Executive Committee of the International Coenzyme Q10 Association (ICQA) (il précise qu’il n’a pas de conflit d’intérêt financier, ni de subside financer de l’ICQA ou de l’industrie du CoQ10). Le titre en est fort révélateur :
      “Le bénéfice d’une supplémentation en coenzyme Q10 dans la gestion de l’insuffisance cardiaque chronique :  une longue histoire de promesse dans un absence persistante de preuve claire.”
      C’est, me semble-t-il, ce que le Dr Lorgeril a toujours indiqué : pas de preuve scientifique solide.
      Les 2 articles soulèvent des questions intrigantes. Par exemple, pourquoi les études sont-elles globalement positives avant 1994 et négatives à partir de 1994, alors que pourtant les doses utilisées de CoQ10 tendent à devenir plus importantes (jusqu’à 10 fois) ?
      Est-ce à mettre en rapport avec l’utilisation croissante des ß-bloquants dans le traitement de l’IC à cette époque dont l’effet positif masquerait celui du CoQ10 ?
      Enfin, on attend la publication (prochaine ?) des résultats d’un essai clinique, Q-SYMBIO, randomisé en double aveugle, où, annonce-t-on (7e rencontre de l’ICQA à Séville en nov. 2012), la prise de CoQ10 (2 mg/kg/j) ou d’un placebo par 422 patients avec IC établirait une réduction significative de la mortalité à 2 ans pour le bras CoQ10 (SA Mortensen, données encore non-publiées, 2012). A voir …
      Avertissement : 200mg/j de CoQ10 m’ont beaucoup aidé aux pires moments de mes problèmes musculaires sous statine, me permettant de dormir 1 à 2 heures de plus chaque nuit et de récupérer un repos normal (100mg/j n’avaient pas d’effet). Je vois donc le CoQ10 avec intérêt et sympathie. Je n’en fais pas pour autant un produit miraculeux : ainsi, il ne m’a (malheureusement) pas débarrassé de la myopathie persistante induite par la statine et il n’a pas amélioré ma FE (mais ce n’est évidemment pas significatif). Et rappelons-le, certains en font un commerce lucratif (même si les montants en jeu sont, évidemment, sans rapport avec ceux des statines).

      1. Je suis très intéressée par les troubles pouvant persister après l’arrêt des statines, aussi j’aimerais savoir ce que signifie FE.
        Merci

        1. Bonjour yeam.
          Oui, j’ai noté votre intérêt pour les troubles persistants après statine (concernant notamment votre maman).
          Mais FE n’est pas en rapport avec les statines. FE est l’abréviation de “fraction d’éjection” (c’était indiqué au début de mon commentaire). Chez les coronariens, le volume du ventricule tendant à augmenter (il est dilaté) et le volume de sang qu’il éjecte à se réduire (il est moins contractile), sa fraction d’éjection diminue d’autant, c’est un (mauvais) signe de tendance à l’insuffisance cardiaque. La FE normale est d’environ 60%.
          N’ayant pas de préjugés, j’ai essayé les vitamines dont vous aviez parlé (B variées notamment), sans guère de résultat : 33 mois sans statine, mais mes muscles sont toujours aussi courbatus et fatigués après le moindre effort. N’ayant ni élévation des enzymes musculaires (dits CK ou CPK), ni fonte musculaire (au contraire !), je ne corresponds pas (heureusement, je pense) à la “myopathie nécrosante spécifiquement induite par les statines” (qui existe sans l’ombre d’un doute, mais n’est certainement pas la seule myopathie persistante induite par les statines). Ça ne simplifie pas la reconnaissance par les médecins (quoique mon cardiologue soit fort respectueux de ce que je dis éprouver, mais “impuissant” en matière musculaire).
          J’en veux donc un peu aux médecins qui ont établi l’existence de cette myopathie nécrosante (avec donc, en gros, élévation des CK et fonte musculaire malgré l’arrêt de la statine) d’amener à croire que ce serait la seule forme de myopathie persistante après statine, dans le fond pour tirer au maximum “la couverture” à eux.
          Votre maman non plus ne correspond pas à cette myopathie nécrosante si j’ai bien compris nos précédentes discussions. Ça en fait au moins deux ! Je pensais pourtant qu’heureusement, elle était désormais soulagée par les compléments de vitamines que vous aviez indiqué …
          Cordialement.

          1. À jacques Evrard et accessoirement au Dr De Lorgeril :
            A propos de la coQ10, il est besoin de rappeler mon commentaire en son temps, j’étais sous statines depuis juillet 2003 . (55 ans) suite à un problème coronarien sur lequel le cardiologue que je connaissais à l’époque était passé à côté au mois de janvier;( Grande fatigue, mini symptôme pas scientifiques et pas alarmant selon lui etc…) Enfin diagnostic de juillet après une amélioration de mon état de santé (meilleure récupération à l’effort car je continuais comme je pouvais à m’entraîner,mais ce n’était pas merveilleux) Sur les conseils d’une Infirmière Militaire que je connaissais, j’ai passé une épreuve d’effort qui, si elle donnait de bons résultats côté performances a montré que mon cœur « souffrait ». Coronographie : constatations qu’une coronaire était complètement bouchée, calcifiée. Pas de stent, mes collatérales étaient développées suite à la pratique sportive sans doute, rééducation cardiaque, petit régime et surtout statines (CRESTOR), d’abord durant deux ans 10 mg puis 5 mg.
            Durant l’été 2003, particulièrement chaud, mon régime « physique » m’a permis de descendre de 139 Kgs à 122 kgs en 3 mois… je courais presque comme un lapin. Poids corporel revenu à 140 l’hiver dernier jusqu’en septembre 2012…
            Je ressentais bien quelques « curieuses courbatures » je n’y attachais pas beaucoup d’importance étant habitué à la douleur par la pratique sportive… Jusqu’à ce qu’au cours d’un footing je me fasse une déchirure musculaire au mollet droit… Ce qui ne m’étais jamais arrivé de ma vie !
            Mon cardiologue (toujours le même) me disait que mes douleurs musculaires et ma déchirure étaient dus à mon âge, de trop pratiquer de sports et de me contenter de légers footings lorsque ma déchirure serait guérie… je lui demandais (j’avais lu sur la boite de médicaments) si ces douleurs n’avaient pas pour origine le CRESTOR ? « Mais non, le protocole… les études etc.. ; il n’y avait que très peu d’effets secondaires, ce n’était pas çà… »(sic), il en rajoutait une couche en prescrivant des bêta-bloquants « pour me reposer le cœur » que je supprimais de moi-même il y a trois ans environs car mon cœur battait trop lentement (53 mns au repos) ce qui avait tendance à m’endormir pour ne pas dire me rendre atonique, et je lui ai dit. ( J’étais imprudent selon lui)
            Au bout de trois ans de CRESTOR, je me retrouvais avec un diabète alors que jusque là j’étais simplement limite selon lui et mon médecin traitant (126..) et soudain ça a fortement augmenté justifiant la consultation d’une Diabétologue réputée ( mon épouse travaillant dans une clinique en ce temps là…). Prescription de METFORMINE qui, je le précise n’a eu que peu d’effet sur la stabilité de ce diabète. Là aussi, à ma demande au cardiologue, aucune relation avec les statines…
            Je passe sur un nouveauté, diagnostic de FA au mois de janvier 2012 avec une réelle baisse de forme laissant présager à plus ou moins long terme une insuffisance cardiaque pour moi, j’étais un peu essoufflé à la marche, la montée d’escaliers etc..  Prescription de CORDARONE ! Heureusement que mon médecin traitant a attiré mon attention quelque temps après sur les effets secondaires de ce médicament qui après contrôle n’était pas très efficace semble t-il J’ai arrêté ce traitement également au grand-dam de mon cardiologue…
            C’est durant cet été que j’ai utilisé pour la première fois la coQ10, dont j’avais entendu parler pour des effets de bienfaits (?) pour la peau selon les crèmes qui en vantaient les mérites. J’ai pris des compléments alimentaires achetés un an auparavant en Allemagne et qui en contenaient (bon pour le cœur et la circulation sanguine selon la plaquette…) Et là, miracle, au bout d’environ 10 jours , plus de douleurs musculaires, juste des tendinites persistantes aux épaules : je pouvais me baisser, m’asseoir et me lever sans gémir, sans avoir mal aux cuisses , au genoux, aux lombaires etc… Même ce que je prenais pour des courbatures dans mes autres parties corporelles avaient disparu (je pratique encore et toujours la musculation, le VTC, le footing, la marche dans les collines etc…)
            La boite de compléments étant pour un mois, je recommençais à avoir mal après une semaine environ de sevrage !!! c’est là que je intéressais de plus près aux publications sur la coQ10 ( merci Phil443) et plus particulièrement à un article ( que je finirais par retrouver…) qui disait qu’une équipe de chercheurs Italiens avaient démontré ( essais sur de nombreux patients , randomisés etc..) que la coQ10 pouvait diminuer d’au moins 40 % les douleurs musculaires dues au statines. Je décidais ainsi d’en acheter en Pharmacie, et là nouveau miracle, ça marchait encore sur moi. J’ai aussi poursuivi mes recherches sur le net pour comprendre et je suis tombé sur le blog du Dr de Lorgeril ; vous connaisez la suite : Ses recommandations de lire son livre que j’ai acheté et mise en pratique de ses conseils : Plus de statines pour moi (poubelle), de mon propre chef,prise de coQ10 régulièrement et là : Forme retrouvée et meilleure qu’avant, plus d’extra systoles qui se manifestaient en début d’effort sportif, mon médecin traitant qui avait constaté les FA ( au stéthoscope) et s’en était affolé, n’a rien détecté lors de ma dernière visite, (j’attends ma vérification cardio pour le moi de mai…) ;
            Pour finir, compte tenu que j’ai en novembre été opéré d’une cataracte à un œil, et subi en janvier lors du contrôle de petites lésion à ma rétine de mon autre œil valide (rien à voir avec le diabète ni avec la DMLA selon mon ophtalmo… peu-être signes de vieillissement selon lui.. j’ai presque 65 ans…) cf ; les billets du Dr De Lorgeril à ce sujet, problèmes de libido etc.. j’ai décidé de ne plus faire confiance à ma Diabétologue dont la morgue et le peu de compréhension à mon sujet me mettait hors de moi et j’ai ainsi pratiqué un jeûne complet de 48 hs (des chercheurs Australiens dixit…) pour réinitialiser mon foie et pancréas ( je schématise..) et j’applique actuellement un strict régime méditerranéen mâtiné de régime anti diabète, et supprimant la METFORMINE : résultat, contrôle du diabète journalier, moyenne oscillant entre 115 et 125 selon mon appétit (pics à 130 les jours de fête familiale…), je ne meurs pas de faim, ai retrouvé le moral et la forme, je suis redescendu à en dessous de 129 Kgs. Sans avoir l’impression de me priver -très important- je ne suis agacé que par les douleurs tendineuses et musculaires de la coiffe des rotateurs aux épaules, contre lesqules pour l’instant rien n’y fait, même pas les massages et … ma libido. Mais bon, selon notre docteur fétiche et divers commentateurs, celà peut durer assez longtemps pour retrouver mes capacités de ce côté là…
            Mon texte est certes long mais il a pour but de montrer que malgré les réserves qu’on peut avoir envers des études concernant les bienfaits de la coQ10 sur l’organisme, POUR MOI CA MARCHE et ce n’est pas de l’autosuggestion… donc, tout cela mérite un peu plus de considération et de complément de recherches.
            P.S : je suis heureux que l’équipe du Dr De Lorgeril soit sur une nouvelle découverte… Mon fils étant Doctorant chercheur à (chut..) son équipe et lui étaient aussi sur une bonne découverte il y a quelques années, mais apparement cette voie de recherche …sur l’atherosclérose …pas assez de profits sans doute.Conf ; les publications et articles sur : Human Phosphat e Binding Protein !!!Bon , j’en ai assez dit, mes salutations les plus amicales.

        1. Je le connais, certes, et il est très sympa !
          Mais d’un point de vue scientifique, je n’en ferais pas ma référence.
          Je sais que vous avez beaucoup d’admiration pour le coenzyme Q10, mais je suis désolé de vous dire que je ne la partage pas ; et pour deux raisons : 1) les données scientifiques sont plutôt “faibles” (quoique massives) ; 2) les producteurs de ces données sont rarement “indépendants” de quelques intérêts commerciaux peu visibles, comme souvent avec les “compléments”.
          Bon vent, matelot !

          1. zut et moi qui vient de passer une cde avant hier aux USA, ça va ma gâcher mon effet placebo..
            blague à part, je ne suis pas obtus (?) et bien prêt à me remettre en question, si 30 ans d’expérience vous ont montré que la CoQ10 était une affaire de gros sous, je vais me reprendre mes études
            sans rapport aucun mais en rapport quand même, on m’envoie ce lien très intéressant ( très très intéressant ) sur l’athérosclérose des momies, on n’est pas au bout de nos surprises… Peut-être avez-vous une opinion ?
            http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/l-atherosclerose-une-maladie-vieille-comme-l-humanite-12-03-2013-1638997_57.php

          2. J’ai vu ce papier du Lancet : intéressant !
            Je suis bien aise que certains commencent à comprendre que l’athérosclérose n’ait rien à voir avec les graisses et ne soit pas forcément une maladie mais seulement “inhérente au vieillissement” …
            Bravo !
            J’espère toutefois qu’on ne va pas du coup “oublier” que l’infarctus et l’AVC sont eux des vrais maladies, qu’il faut savoir prévenir ! Et ça n’a rien à voir avec le cholestérol, comme vous le savez !
            Bon cap, bon vent, tout va bien , la mer est belle !
            Et mes jeunes au labo viennent de faire une “belle découverte” … qu’il va maintenant nous falloir confirmer ! Alors, les momies, hein …

        2. Oui, phil.
          Je ne peux qu’approuver ce qu’indique le Dr de Lorgeril.
          Les Langsjoen ont ou ont eu plusieurs “patents” concernant le CoQ10, notamment (comme je l’indiquais) en association avec la statine (comme Merck). Ça n’a d’ailleurs rien de répréhensible ! Mais, pour d’autres raisons, je pense qu’il faut voir leurs écrits sur le CoQ10 plus comme de la promotion que de la science.
          N’empêche, les 2 heures de sommeil en plus lorsque, sans COQ10, les douleurs musculaires (induites par les statines et une activité physique importante) me réveillaient tous les jours vers 4 ou 5 h. du matin, ça n’est pas négligeable !

  8. Cher docteur, on vous a laissé exposer clairement ce que vous pensez ! Le débat a été courtois, vos deux interlocuteurs ne faisaient pas vraiment le poids, le 1er plutôt mal à l’aise et le second englué dans son dogme et son arrogance. La présentatrice, elle, avait lu votre livre …

  9. Un commentaire me semble manquant à chaque fois: (et pourtant c’est dans vos livres que je l’ai appris…)
    Des personnes passent du médicament à la levure de riz rouge en croyant bien faire et sans se rendre compte qu’il s’agit simplement d’une statine naturelle. Mauvaise tactique, autant continuer avec Crestor et consorts, ça changera pas grand chose.
    La diète méditerranéenne a, dans la majorité des cas comme action de corriger le cholestérol au taux normal pour chaque individu, entendu que ce taux contrairement à ce que la médecine a décrété (le même taux pour tout le monde), ce taux, est différent sachant que je mesure 2mètres pour 120kgs ou 1.75 m pour 75 kgs.
    La prise de conscience qui est en train de se faire est que le médicament c’est pas un bonbon inoffensif et les gens, commencent à se méfier des prescriptions.
    Ne serait-il pas judicieux de rappeler dans vos interview que ce qui l’a fait monter si haut, en le supprimant, c’est à cet endroit que se trouve la SEULE et UNIQUE façon NATURELLE de le corriger.
    et de remercier par là, toute la filouterie de l’agro-business qui a une part majeure dans ce taux de LDL qui hante tant les esprits de vos non-lecteurs?
    De rappeler aussi que si le cholestérol est un marqueur nutritionnel, il n’indique pas si je suis sédentaire, si je m’expose aux polluants, si ma vie est délétaire…
    Et, ces conseils de vie contenus dans vos livres sont la PROTECTION des maladies CV.
    En écoutant pro-statines contre anti-statines, vous mettez la puce à l’oreille, et la perturbation engendrée inquiétera ou non les gens. Mais elle sèmera beaucoup de doutes et perdra un peu plus certains.
    Mais je pense, que de rappeler qu’il y a 40 ans, avant les statines, les maladies CV étaient plus rares.
    Amener les gens à se poser les bonnes questions de bon sens, c’est là le chemin, et vos livres sont là pour ça.
    Pour nous qui vous avons compris, aujourd’hui celà est naturel, mais vous le constatez vous aussi sur ce blog, des gens qui croient se protéger en complémentant leur alimentation, en devenant des végétariens etc..alors que votre discours pour moi et d’autres est clair: revenez à la vie de nos parents avec la clope en moins. (active, nutrition correcte, polluants etc..)
    Pour d’autres, le message ne passe pas car ils disent: je rajoute cela à ma vie délétère et tout ira mieux.
    Votre dernier livre explique des choses, qui tombent sous le sens, mais qu’on avait oublié… (entre autres bien sûr..) Et depuis qu’on ne vit plus comme nos parents, héritiers d’une longue tradition culinaire, on s’empoisonne lentement et sûrement. Nous, on a des problèmes vers 45 ans en moyenne, mais nos gosses? Il est important de leur apprendre tout de suite, avant qu’ils se demande si le cholestérol bouche ou non les artères..

    1. En me relisant, je constate que j’ai été un peu confus.
      Ce que je voulais dire, en gros, c’est que vos livres tracent la SEULE VOIE efficace. Cette voie une fois exposée, nous laisse le choix de la suivre ou non.
      Ce choix dit simplement: Préférez vous continuer à vous empoisonner avec cette merde, ou préférez vous la voie naturelle, saine, SANS EFFETS SECONDAIRES, et qui elle au moins a FAIT SES PREUVES !?
      Dans l’esprit tout le monde sera d’accord avec vous. Dans les faits chacun sera responsable de ses choix.
      Dans vos réponses aux bloggeurs, j’ai aussi remarqué que beaucoup s’entêtent à vouloir rajouter des compléments alimentaires, se posent des questions complexes sur un sujet qui au fond est simple afin de détourner le petit effort à faire pour aller dans la bonne voie etc.. et vous leur répondez souvent de jeter les statines et de lire vos livres.
      J’ai remarqué que certains ne comprennent pas le message:
      Jetez les Statines oui!
      Mais cela sauve de rien, ne préserve de rien!
      Il faut aussi adopter les bons modes de vie ! C’est vital! Et le chemin coute environ 23€ et quelques heures de lecture. Si on fait pas cet effort, on fera pas l’effort de changer de vie, ou alors avec plein d’erreurs.
      Si je peux me permettre donc, Docteur, ne perdez pas trop de temps à jouter avec ces clowns, parlez un peu plus de LA VOIE, LA VRAIE VOIE. L’auditeur Lambda comprendra mieux (car Jupiter et les études c’est pour les initiés).
      Votre voie, elle stabilise aussi la plaque et la réduit aussi comme ils prétendent pour les Statines.
      Démontrez surtout les bienfaits de cette voie qui a fait ses preuves et sans tricherie, c’est plus clair pour celui qui doit faire un choix.

    1. “Lien statistique, causalité, pas le même combat.”
      ???
      L’étude ne dit pas le contraire …
      Elle relève une corrélation bas cholestérol & triglycérides / re-hospitalisation et mortalité de l’insuffisant cardiaque.

  10. Le grand problème des débats contradictoires du genre c’est que par les mots, les constructions intellectuelles, ils auront toujours le sentiment de s’en sortir, de se conforter psychologiquement. Mais ils n’échapperont pas au réel au bout du compte.

  11. Et voilà !
    Excellentes explications de votre part.
    On réalise parfaitement pourquoi il fallait absolument vous empêcher de vous exprimer à votre aise sur LA5.
    Bien entendu, certains n’auront toujours pas compris, c’est inévitable. Ça sera peut-être quand même leur “premier pas”.
    Tout aussi bien entendu, certains ne VOUDRONT toujours pas comprendre. Ça, c’est leur problème.
    Ce qui est démontré, c’est que le fairplay dans le débat est, à mon sens, tout à votre avantage : celui des compétences.
    Cela dit, “le cholestérol, transporteur de graisses” du Pr Jouven, “le bon servant à ramener les graisses au foie pour les transformer en sucre”, c’était étonnant …
    Merci de votre saine obstination, il en faut pour contrer toutes ces “forces d’inertie”.

  12. Bonjour Doc
    Dans votre livre vous parlez de la prise en charge post-opératoire après infarctus inexistante dans notre pays champion du monde de la protection sociale….j’ai l’impression quand même que les Suisses eux, font ce qu’il faut. (hormis la desinfo sur les effets des statines) le reste est au top!
    D’après la vidéo, l’antiagregant plaquettaire chez eux c’est pour 1 mois avec stent nu pas pour 1 an…
    http://www.youtube.com/watch?v=5GFHxwa93bo

      1. Remarquable ce débat sur RFI
        On aurait dit Galilée (De Lorgeril) face à l’Eglise démontrant que la Terre est ronde…
        On aura compris dans quel camp se trouvait la Science!
        Bravo Docteur pour votre courage.
        CONTINUEZ!

      2. C’est bien léger cette émission de télévision Martin Winckler présenté comme chercheur, certes, chercheur invité en éthique et il est dit pas mal de choses critiquables pour rester poli.
        Pas sérieux.
        Monsieur de Lorgeril dit une chose fondamentale: les gens qui sont pour l’hypothèse du cholestérol responsable et a baisser sont dans un piège. Il ne peuvent de toute façon pas revenir en arrière dire “on s’est trompés” etc….
        Si De Lorgeril a raison, la vérité de ne sera pas imposée (si elle l’est un jour) par les cardiologues et lipidologues eux mêmes. Ils en ont trop prescrit.

    1. Je ne pense pas avoir écrit “inexistante”, je dis (et je pense) insuffisante et inconstante, bref, on pourrait faire beaucoup mieux …
      Ce n’est pas très différent en Suisse, on va du “très bon” au “médiocre” … comme en France ; mais une impression générale basée sur des témoignages ponctuels, il faudrait une étude spécifique.
      Bon vent, matelot !

  13. Que piensa Ud, Dr de lorgeril, de la reciente publicacion de cochrane collaboration: Statins for the primary prevention of cardiovascular disease, de Taylor et al.
    Published Online: January 31, 2013

          1. Savoir ce que demande Alexis:
            Que piensa Ud, Dr de lorgeril, de la reciente publicacion de cochrane collaboration: Statins for the primary prevention of cardiovascular disease, de Taylor et al.

          2. Alexis se demande ce que valent les méta-analyses rassemblant TOUS les essais testant les statines en prévention primaire.
            Hélas, si la méta-analyse doit permettre en théorie de synthétiser les résultats de multiples études, dans le cas des statines ça ne marche pas.
            Pourquoi ?
            Parce qu’il y a deux périodes (au minimum) dans l’histoire des statines : 1) avant 2005, la Nouvelle règlementation, les diverses tragédies dont la pire fut celle du Vioxx, et où TOUS (ou presque) les essais furent miraculeux ; 2) après 2005, transparence, surveillance, TOUS (ou presque) les essais furent négatifs ou biaisés (JUPITER).
            Il ne faut donc pas faire une synthèse des essais d’avant et d’après ; il faut au contraire les séparer ; dans ce cas, on trouve que les statines sont soit miraculeuses (mais autant croire aux déclarations de Monsanto sur les abeilles), soit négatives démontrant que ces médicaments sont inutiles.
            FIN de l’histoire !

  14. Bonjour ! Je m’apprête a vous écouter avec intérêt, espérant que vous pourrez faire passer votre message (auquel je souscris depuis maintenant 4 ans). J’ai lu tous vos livres avec attention sauf celui-ci car je préfère rester dans le scientifique que dans le pamphlet. Bien que je comprenne l’agacement qui vous gagne face aux critiques qui ne portent pas sur le fond des choses, si vous pouviez essayer de ne pas être dans l’ironie de plus en plus permanente face aux contradicteurs (livres et interviews et blog où les commentaires ne sont plus qu’ironie) ça serait bien. Je trouve que cela diminue très fortement la portée de votre message auprès de ceux qui veulent réellement s’enquérir du fond des choses. Restez le plus scientifique possible, afin que personne ne puisse formuler des critiques qui ne porteraient que sur la forme du message… alors que le fond est vital !!
    Cordialement

  15. Mon médecin traitant étant convaincu du bienfait des statines pour vaincre le taux de cholestérol trop élevé, je suis allée en consulter un autre ce matin. J’ai pensé qu’étant homéopathe, il aurait une mécecine plus “douce”.
    Lui ayant décrit mon profil, il a commencé par me faire un cours de médecine qui ne me sert à rien, grâce à un écorché offert par Sanofi, sur les bienfaits du CRESTOR pour déboucher les artères !
    Il n’a posé aucune question sur mon état après prise de CRESTOR.
    J’ai arrêté son discours, pour lui dire que je suivais de près les études des docteurs de Lorgeril et Even et que je ne comprenais rien à sa théorie.
    Il s’est mis en colère, me disant qu’il avait fait quatorze ans d’études et qu’il ne se laisserait pas impressionner par deux médecins “escrocs” et qu’il suivait régulièrement des remises à niveau. Je lui ai demandé si cette remise à niveau était faite par les laboratoires, il m’a menacée de porter plainte. Je suis partie en courant.
    Il va falloir que j’en trouve un sérieux, à l’écoute de ses patients, mais malheureusement il y en a peu dans nos campagnes.

    1. Il suffit de porter plainte à l’ordre pour non respect de l’article L4113-6 du CSP auprès du conseil départemental du présumé délinquant.
      Une lettre simple suffit, présentant les faits et déclarant porter plainte.
      N’importe qui peut la rédiger.
      Si c’est un non médecin il n’y a aucun risque en retour.

      1. Excusez-moi mais j’ai souvent du mal à savoir qui répond à qui.
        A qui répond citoyen le 13 mars 2013 à 12:42 ?

        1. Comme vous l’avez certainement remarqué, le site a dévoilé sa nouvelle “carrosserie” au début du mois dernier.
          Dans le même temps, il a également changé de “moteur” (et aussi pour l’occasion de “mécanicien”, pour rester dans la même analogie). Un changement peut-être moins perceptible en surface pour le moment mais dont le but à terme est de pouvoir vous offrir, à vous et aux autres lecteurs, de nouvelles fonctionnalités pour vous proposer une visite plus agréable et un accès au contenu plus efficace. C’est aussi, et surtout, la partie du chantier (toujours en cours à l’heure actuelle) qui demande le plus de travail et d’attention, d’autant plus du fait que le site reste en fonctionnement tout ce temps là.
          Bref, votre nouvel et humble serviteur en charge du site et de son évolution depuis maintenant un peu plus d’un mois (moi-même donc 🙂 a encore du pain sur la planche !
          Et je le reconnais, à côté de ça il reste quelques petits détails à régler, comme celui qui vous concerne, dont il faudra également que je m’occupe.
          Donc pour en revenir à votre soucis :
          J’imagine que vous êtes un utilisateur d’Internet Explorer (?).
          Effectivement, j’avais remarqué que les réponses aux commentaires n’apparaissaient pas “indentées” (imbriquées) sur ce navigateur. Et c’est vrai, sans les mentions (“@untel :” que je mettrai de nouveau en fonction dès que j’en aurai le temps) en début de réponse, la lecture des discussions devait jusqu’ici se montrer relativement ardue dans ces conditions.
          Je suis désolé de ne pas avoir pu m’occuper de ça plus tôt… Je pense que le problème est maintenant réglé.
          J’en ai profité au passage pour améliorer d’autres petites choses, toujours pour les utilisateurs de ce navigateur spécifiquement.
          Malheureusement (surtout pour nous autres, artisans du web :), Internet Explorer se révèle un peu capricieux et propose souvent un “rendu” (affichage) radicalement différent de celui de ses concurrents les plus populaires (Firefox, Chrome, Safari, Opera). Je ne peux m’empêcher de conseiller à ses utilisateurs, au moins, d’essayer l’une de ses alternatives…
          Il reste probablement encore quelques petits problèmes ici et là qui peuvent m’avoir échappé, aussi (et même si je comptais le faire un peu plus tard après avoir avoir traité d’autres points techniques importants) j’ai réactivé le formulaire de report de “bugs” que vous remarquerez en bas de la colonne à droite du site.
          N’hésitez pas à l’utiliser pour me rapporter directement un éventuel dysfonctionnement. J’essaierai dans la mesure du possible de réagir rapidement.
          En attendant, bonne visite et bonne lecture à tous.

          1. Bonjour,
            Merci pour ces explications et pour votre travail qui nous permet de nous exprimer et de nous informer sur des sujets fondamentaux.
            Si ça peut vous être utile, je suis une utilisatrice de safari.

          2. Je me suis posée la même question que Yeam (et je navigue sur Firefox ! 😉 )

          3. @yeam et snoopyne :
            Ah ! J’ai parlé trop vite alors… Et donc mes rectifications de ce matin n’auront pas pu répondre à vos interrogations.
            En réfléchissant, je crois savoir maintenant ce qui vous laisse perplexes (enfin j’ose le croire :).
            Pour répondre à la question initiale, logiquement et sauf erreur, Citoyen a répondu à Val.
            Les commentaires sont décalés d’un cran à chaque fois par rapport à ceux auxquels ils répondent, jusqu’à un certain point à partir duquel un décalage de plus les amèneraient à devenir trop étroits (5 niveaux à partir du commentaire d’origine, on y est d’ailleurs arrivé).
            Je reconnais qu’en l’état, les longues discussions imbriquées peuvent devenir confuses.
            Je vais essayer d’améliorer ça rapidement et faire en sorte qu’il n’y ait plus d’ambiguïté possible.

  16. Vous ne connaissez peut-être pas le petit livre écrit par Michel Cymes et Jean-Michel Borys, un collaborateur de l’industrie agro-alimentaire grâce à l’agence PROTEINES (entre autres).
    LE CHOLESTEROL EN QUESTIONS
    Michel CYMES demande toujours aux invités leurs “liens d’intérêt” (en fin d’émission, pour ne pas décrédibiliser le discours dès le début). Et c’est déjà bien, car il doit être le seul à le faire, en France (alors que la loi le demande).
    Mais lui, qui lui demande les siens ?
    Jean-Michel Borys, qui est aussi endocrinologue et diabétologue, a une autre casquette, moins scientifique celle-là. Il est en effet vice-président de Protéines, l’une des plus grosses agences de communication santé. Laquelle travaille notamment pour Coca-Cola, le lobby du sucre, McDonalds, l’association des industriels de l’agroalimentaire, le syndicat de l’industrie agroalimentaire ou l’association des entreprises de produits alimentaires élaborés, comprenez les spécialistes des plats déshydratés, en conserve ou surgelés.
    Le Canard Enchaîné N° 4773 du 18 avril 2012

    1. Il écrit décidément beaucoup Cymes pour un analph (oups, j’ai oublié ce que je voulais dire !) … Combien de “nègres” comme on dit dans les “éditions” ?

      1. Bonjour Docteur,
        Bon courage pour affronter la médiacratie porte voix des empoisonneurs publics patentés. Pouvez-vous demander la vidéo pour votre site?
        Amicalement

          1. http://www.rfi.fr/emission/20130312-1-statines-le-cholesterol
            http://www.rfi.fr/emission/20130312-2-statines-le-cholesterol
            Un témoin témoigne il décrit une claudication intermittente (signe de l’artérite des membres inférieurs) , ses médecins ont même cherché une cause neurologique sa faiblesse intermittente. Et à juste titre si les artères étaient bien réparée avec un bon réseau de petites artères au delà des pontages.
            Il nous dit ensuite qu’à l’arrêt des statines il n’a plus eu ses accès de faiblesse à la marche.
            Un tel témoignage n’a guère de valeur quand on connait l’effet placebo et sa puissance (par exemple et regarder le passage sur la chirurgie placebo http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article78)
            Un grand moment : un professeur de cardiologie (XJ) est entendu proclamer en public que Jupiter est une supercherie, un manipulation scientifique un modèle pour les étudiants.
            Mais il ne donne pas de preuves du lien de causalité cholestérol maladie cardiovasculaire. On note qu’il ne conteste pas les propose de MDL sur l’absence d’effet des statines dans les études post- affaire de fraude Vioxx (voir la version anglaise de Wiki: http://en.wikipedia.org/wiki/Rofecoxib#VIGOR_study_and_publishing_controversy )
            Il a l’air assez ouvert et ne lance pas l’anathème de façon religieuse.
            Trop de statines prescrites ? peut-être , dit – il.
            Des médecins porteurs de message pour l’industrie ? Oui il faut décrypter ça.
            Le mode de vie c’est très important….
            Notre collègue de Dakar lui est sur une autre planète question science, il est sur la planète Foi. Il parle d’ailleurs comme beaucoup d’autorités mondiales.
            Les auditeurs doivent être un peu perdus “facteur de risque ” “marqueur” … il faudrait utiliser des mots compréhensibles.
            Placage dévastateur en fin d’émission de de Lorgeril sur le professeur de Dakar qui se fie aux éminences proclame sa foi en la science et en les recommandations officielles et condamne les semeurs de doutes comme Event et de Lorgeril: MDL : une éminence très haute et reconnue , Ridker, est justement l’organisateur de Jupiter !
            Etude que même Xavier Jouven cite comme une manipulation, une supercherie (en termes exacts c’est de la “fraude scientifique”). Excellent.
            Dommage que ces émissions se fassent si courtes, et par téléconférence.
            On imagine Jouven et de Lorgeril aller prendre un pot après et discuter quelques heures, il faut que les arguments diffusent. Dans les 2 sens. Tout le monde peut se tromper ou être trompé.
            Le ton de l’émission était courtois, posé.
            Evidemment c’est bien trop court.

      1. Bonsoir,
        Je suis avec sympathie votre combat de David contre Goliath. C’est David qui a gagné….
        Ayant lu votre dernier livre j’ai arrêté de prendre l’Ezétrol. ( L’Ezetrol m’avait été prescrit après des années de Zocor, arrêté pour cause de douleurs musculaires). En tout 10 ans de ces “médicaments”.
        Je mets en œuvre vos conseil de vie saine. Pouvez vous m’apporter une précision concernant le sucre. Que penser des édulcorants ? Après avoir accusé le sucre voilà qu’on les accusent aussi…
        Au lever je prends du café au lait avec un édulcorant. Vaut-il mieux le prendre avec du sucre ?
        Le gout sucré (L’édulcorant ( gout très sucré) et le sucre) déclenchent-ils une fringale ?
        Cordialement.

        1. Nous n’avons pas réponse à tout et des questions nouvelles il y en a tous les jours …
          Mode d’emploi : le mieux est de procéder comme des “méditerranéens” traditionnels !
          Donc, pas de lait avec le café et pas de sucre dans le café, et encore moins un édulcorant …
          Mais un peu de miel avec votre yaourt …
          Retrouvons les saveurs d’antan …
          Bon vent, matelot !

      2. encore un essai négatif des statines publié à l’ACC 2013: HPS2-THRIVE…La mortalité par infarctus risque d’augmenter chez les pro-statines!..

        1. Nous l’avions déjà annoncé au moment de l’annonce de l’arrêt prématuré mais sans trop d’éclat et d’éclaboussure, c’est tellement nul …
          Ce sont surtout les partisans du “bon” cholestérol qui souffrent là !
          S’il n’y avait pas eu les “Nouvelles Règlementations des essais cliniques“, nous ne l’aurions jamais su ! J’insiste donc , le virage critique, outre la tragédie du Vioxx, ce fut la “Nouvelle règlementation” !

        1. je vous écouterai avec intérêt mardi sur RFI
          moi aussi j’ai arrêté EZETROL (prescrit après 20 années de fibrate) et je tiens à vous remercier car depuis que je suis vos conseils j’ai repris une activité physique journalière et viens de mettre en vente mon scooter que j’avais acheté à cause de douleurs musculaires qui ont depuis disparues. Je suis également vos conseils par une alimentation riche en oméga 3 (poissons notamment).
          Merci d’un petit mot d’encouragement de votre part.

          1. Encore mieux que m’écouter (écho furtif !), vous devriez me lire et surtout “Prévenir l’infarctus”, ça pourrait vous sauver la vie !
            Car il ne suffit pas de manger du poisson (potentiellement mercuro-chromé) et de vendre le scooter, il faut plus … pour vieillir tranquille !

      1. Re,
        Il a travaillé avec Ducimetière en 1999, sauf erreur ou omission de ma part.
        Amicalement

        1. c’est donc un expert des valvulopathies et de leurs causes …
          Sans doute, rassurez-moi, qu’il a beaucoup à dire sur celles causées par le Médiator …

          1. Vous noterez que dans cet article sur “statines et FA”, les auteurs assimilent une étude rétrospective [niveau le plus bas dans les sciences médicales, même la HAS et les “agences du médicament” ici et ailleurs (et pourtant très indulgentes) n’en tiennent pas compte !] à un quasi essai clinique …
            Comment voulez-vous que nous nous entendions ?

    1. Bonjour Docteur,
      Je viens d’écouter l’émission. Monsieur “effectivement” (il a prononcé cet adverbe un nombre incalculable de fois) n’était pas à la hauteur du débat. C’est le moins qu’on puisse dire. La science n’intéresse pas ces gens là. Médiocratie quand tu nous tiens!
      Quant à l’animatrice, elle est dans le moule de la médiacratie, l’arrogance de l’ignorance. Elle n’a pas lu votre livre.
      Il ressort que leur défense c’est surtout n’arrêtez pas les statines. Le docteur mDL est un assassin. Des milliers de morts vont s’en suivre. Pitoyable, pathétique, puéril.
      Bien amicalement

Comments are closed.