GRAISSES SATURES, CHOLESTEROL, STATINES … LA MER MONTE !

Ce blog n’a pas pour but de décrypter l’actualité médicale mais il y a des semaines “fortes” qui méritent d’être “relevées”, un peu comme on relève le courrier ….
Sous la plume d’un certain Aseem Malhotra, cardiologue (sans doute angioplasticien, c’est-à-dire un garçon sympathique qui passe plus de temps dans la salle de cathétérisme à implanter des stents qu’à donner des conseils nutritionnels ou à prescrire des statines …), le British Medical Journal nous a offert ce 22 octobre 2013 un article d’une page et demie et 22 références résumant la problématique “saturés-cholestérol-statines”.
C’est impressionnant de concision et de clarté. On ne s’embarrasse pas des détails : là où j’ai mis 2500 pages de livre en français et 10 articles scientifiques en anglais, notre juvénile ami écrit 4 paragraphes et vous emballe ça dans un message simple : on se trompe en accusant les saturés et le cholestérol et on se trompe encore plus en sur-prescrivant les statines !
Encore plus impressionnant, c’est l’incroyable nombre de passages en si peu de temps sur le site du journal pour lire ce bref article. Les vents tournent !
Vue par la nouvelle génération, inutile de rentrer dans les détails et refaire l’historique farfelu qui a conduit à prescrire une statine à 8 millions d’anglais, historique que j’ai essayé de déconstruire patiemment, étape après étape de cette lamentable palinodie.
Il termine en recommandant l’adoption de la diète méditerranéenne comme absolue priorité dans la prévention des maladies cardiovasculaires.
Bon Dieu !
C’est plein d’erreurs et d’approximations que je n’oserais jamais me permettre mais c’est terriblement efficace.
Pas sûr, par exemple, que les saturés soient aussi innocents que le cholestérol !
Bon, les voilà donc, et pour reprendre le titre d’un célèbre film québécois (un bon point à celui ou celle qui donnera le nom du réalisateur que j’ai oublié) , les barbares sont arrivés !
Traduction : une nouvelle génération est en train de nous envahir et il est probable que les évidences absolues que nous égrainons depuis 10 ans (avec peu de succès) vont éclater au grand jour ! Espoir !
Dans un article du même journal – mais signé d’un sénior américain de la médecine générale (notre collègue Abramson John avec qui nous avons cosigné un ou deux articles d’alerte) – les auteurs reviennent sur la question des statines chez les sujets supposés à faible risque.
Ils concluent vertement que ce n’est pas efficace et que c’est décidément trop toxique pour que l’on continue à prescrire chez ce type de personnes. Bon !
Pour finir dans la langue anglaise, l’éditeur-en-chef du même British Medical Journal nous fait un bref résumé de l’état des forces dans le dur combat mené pour la transparence des données des essais cliniques. Ah ! Le beau combat !
Demander à avoir accès aux données brutes des essais cliniques à partir desquelles on va faire des statistiques puis éventuellement mettre sur le marché des nouvelles molécules est toujours vu par l’industrie du médicament comme un crime de lèse-majesté
Mais qu’ont-ils à cacher ?
La bonne nouvelle, c’est que ceux qui veulent la transparence n’en démordent pas et que plus la discussion dure, plus les industriels sont suspects de “petites cachoteries” …
Les Autorités du médicament et de la Santé  française et les “experts patentés” français (ceux qui ont la Légion d’honneur, suivez mon regard) sont remarquablement silencieux, faut pas s’étonner ou alors ce serait le monde à l’envers … quoiqu’on ait vu, dans d’autres circonstances, les pires  s’attribuer les mérites des changements de cap. On verra !
Mais la francophonie sauve l’honneur quand même cette semaine.
Et c’est grâce à la revue Que Choisir, la version Santé (ne pas confondre avec l’autre), et sous la plume de Catherine Sokolsky avec un dossier titré “Le cholestérol accusé à tort” (numéro de Novembre 2013).
Je ne suis pas sûr de lui rendre service (vue ma “mauvaise réputation”, celle que célébrait l’homme à la moustache et à la guitare, avec la contrebasse derrière discrète, un bon point à celui ou celle qui …) en lui disant “Bravo”, mais je le fais quand même ; j’espère qu’elle ne m’en voudra pas …
Comme pour les articles précédents en anglais, je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’elle dit, mais c’est remarquablement efficace ; et après de tels articles, il va devenir difficile de reprocher à des médecins de ne pas prescrire de statines !
Difficile aussi aux médecins de reprocher à leurs patients de ne pas vouloir s’empoisonner avec ces médicaments inutiles.
Bref, le ton change, c’est pas encore une grande marée de printemps mais la mer monte …

89 Replies to “GRAISSES SATURES, CHOLESTEROL, STATINES … LA MER MONTE !”

  1. bonjour Docteur
    j’ai lu plusieurs fois que le LDL en trop grande quantité laissait des dépôts dans les artères et que de ce fait le risque d’un problème cardiovasculaire était augmenté.
    J’aimerais que vous me disiez si oui ou non le LDL en excès est un problème pour la santé.
    Merci d’avance

  2. Denys Arcand pour “les Invasions barbares”… moi je me sens envahie par le doute et la révolte, je découvre le pot aux roses depuis peu (3 ans d’exercice en médecine générale à peine) et c’est terriblement vertigineux! il est précieux de savoir qu’on peut s’appuyer sur de vraies références… Merci!

  3. Tout cela est bien beau, mais ce sont toujours les mêmes qui gagnent ! Bien sûr, la diète méditerranéenne est mise en avant, bien sûr la notion de “bon” et “mauvais” cholestérol, tout comme celle d’un taux cible “optimal” est abandonnée… mais au bout du compte, encore plus de statines prescrites… en prévention primaire ! Seul le prescripteur (médecin) peut boycotter, personne d’autre !
    Pour les AGS, comme vous le dites si bien pour le cholestérol, aucune étude n’a établi un quelconque lien de causalité (sauf pour les AGT) concernant la survenue d’événements cardiovasculaires… Mais ce qui est sûr, c’est que la (sur)consommation d’AGS est un marqueur de (sous)consommation certain d’AGMI et AGPI, dont certains indispensables et protecteurs. Mais ce n’est que du bon sens…
    Cholestérol : les nouvelles recommandations américaines : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/cholesterol/20131113.OBS5117/cholesterol-ce-qui-va-changer-dans-la-politique-de-sante-americaine.html

  4. Ce que choisir santé de novembre est introuvable dans les kiosques …
    Apparemment il faut imprimer une requête a télécharger chez que choisir l’imprimer remplir a la plume et adresser sous pli postal. C’est l’âge des cavernes.

  5. Au sujet de la mer qui monte, avez-vous vu le reportage d’envoyé Spécial sur France 2 du jeudi 7 / 11 ?
    Il va devenir difficile de manger du poisson…c’est affligeant !
    (PCB, mercure, j’en passe et des meilleures..)
    Un billet serait peut être nécessaire puisque vous préconisez le poisson dans la diète méditerranéenne…
    Bien sincèrement,

    1. Vous avez raison, c’est affligeant, même si les médias ont tendance à exagérer évidemment, mais je n’ai pas vu cette émission … Il y a déjà beaucoup dans la litérature, lisez le livre de Beaucher Stéphan, par exemple.

      1. cette émission parlait surtout des poissons d’élevage, de façon à nous en écoeurer définitivement/franchement traumatisant.
        Mais en effet les journalistes font aussi par profession dans l’outrance et le spectaculaire, audience oblige. Si on les écoutait on arrêterait de respirer immédiatement à cause des particules fines, de téléphoner à cause des ondes machin et de manger tout ce qui ne vient pas de son propre potager… et j’en passe et des pires:)

      2. le livre “PLus un poisson dans 30 ans ? ” ?
        Si c’est ça il faut congeler dans 29 ans!

  6. La mer monte, monte…
    “Au plus fort de l’orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer ; c’est l’oiseau inconnu, il chante avant de s’envoler.” (René Char)

  7. Bonjour Docteur. Encore une fois une petite digression participant à une réflexion que je me suis permis à partir du lien sur SU VI MAX montré par “Ours des neiges”. Je ne discuterai pas sur ce sujet, vous êtes bien plus compétent que moi (et que d’autres) sur ce sujet et je pense que votre commentaire est réaliste et juste.
    Mais, à partir de ce “lien” dont je voulais vérifier la teneur, je suis tombé sur un commentaire d’un Internaute parlant du Dr GERNEZ et de ses travaux à propos du cancer et de l’implication de l’hormone de croissance… cela m’a fait penser à deux choses :
    Le Dr GERNEZ décrié par les autorités de santé à propos des solutions qu’il proposait bien qu’il ait démontré sa méthode sur les rats, mettait la propension du corps à “faire” des cancers sur le compte de l’Hormone de croissance (Voir par ex. les premiers résultats du l’étude SAGHE à propos de “l’ Hormone de Croissance synthétique (somatotrophine recombinante) :Premiers résultats de l’étude épidémiologique sur la tolérance à long terme .Communiqué AFSSAPS 10/12/2010”). Donc:
    1er grand coupable : l’Hormone de croissance .
    Les études du Pr Valter LONGO sur la longévité et le cancer formidablement montrés dans un Documentaire T.V de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, passé sur ARTE le 04/04/2013 (Conf. Download.pro.arte.tv/uploads/Secrets-de-longevitel-DP.pdf ·) dans lequel ce dernier ainsi que le Dr Jaime GUEVARA et le Médecin Chercheur Zvi LARON parlent et montrent pourquoi (en 2011) un peuple de gens de petite taille (1m20 en moyenne) n’avait jamais de cancer ni de Diabète: Ils sont atteint du “syndrome de Laron”, qui est une maladie génétique entraînant un défaut de récepteur de l’Hormone de croissance. Des études montrent qu’il y a une corrélation entre les facteurs de croissance ( taux élevés de d’IGF1) et le risque de cancers du sein et de la prostate…
    Donc encore une fois l’Hormone de croissance est en cause…
    Je sais que vous allez me dire qu’il ne faut pas toujours se fier au Documentaires mais enfin…
    Bon, je suis loin des sujets qui nous préoccupent, mais enfin on peut en parler… un peu. Bonne soirée

    1. Presque toutes les hormones sont des “facteurs de croissance” : elles assurent la cicatrisation, par exemple, et le renouvellement cellulaire, ce qui est évidemment indispensable …
      Mais, revers de la médaille, si vous avez une petite tumeur quelque part plus ou moins dormante ou progressant lentement, les facteurs de croissance vont la réveiller ou accélérer sa croissance …
      Ces hormones ne créent pas les cancers, elles favorisent leur expression clinique, leur “clinical surfacing” disent les British, un peu comme un sous-marin qui “ferait surface” …
      Bon vent, matelot !

      1. Merci Docteur. Bien compris. Je garde le cap. (mais je n’ai pas trop le pied marin, je suis très terrestre et ne crains personne les deux pieds plantés dans le sol!)

    2. J’ai vu aussi le docu ce printemps sur Arte et effectivement c’est corrélé et ça recoupe les recherches antérieures de V. Longo sur ” le jeûne thérapeutique ” . Attention , M d L est sceptique né…..
      ( clin d’oeil courtois cher Doc )

      1. @ “Ours des Neiges” / je n’ai pas posté ce commentaire pour tester les scepticisme du Dr De Lorgeril dont la réponse me paraît refléter ce dont on est sûr à propos de l’impact des “hormones” sur les cancers. Mais en parlant de ces “nains” Équatoriens j’ai oublié d’évoquer le problème des Pygmées Africains ( taille moyenne entre 1m40 et 1 m 50) qui ont eux aussi un problème hormonal ayant stoppé leur croissance comme dit dans l’article que j’avais lu et que je viens de retrouver. Voici un extrait :
        “Des chercheurs de l’université de Cambridge ont donc avancé une hypothèse fondée sur une autre caractéristique des Pygmées : leur espérance de vie très courte, en particulier celle des femmes, dont seulement 40% vivent plus de quarante ans. L’espérance de vie d’un Pygmée à la naissance varie en effet entre 16 et 24 ans.
        Selon les chercheurs, les Pygmées sont ainsi un modèle de survie extrême. Comme la mortalité est élevée, la maturité sexuelle et l’âge de fertilité sont avancés. Si bien que la plupart des Pygmées cessent de produire de l’hormone de croissance vers l’âge de 12 ans et ne connaissent pas le pic de croissance commun aux autres adolescents. Durant l’enfance, il est en effet impossible de distinguer un Pygmée d’un enfant issu d’un autre peuple car leurs tailles sont équivalentes.
        Reste l’énigme de la surmortalité à l’âge adulte. Ici, l’équipe de Cambridge considère que l’environnement pourrait être responsable de l’hécatombe et serait donc une cause indirecte de la fameuse petite taille.”
        Encore une fois l’hormone de croissance semble être en cause dans cette forme de nanisme. Mais je n’ai pas trouvé d’étude comme celle pour l’ Équateur, parlant d’une protection contre le cancer ou le diabète et les causes de leur mortalité précoce ne sont pas définies.”
        Alors, y a t’il carence de recherches dans cette voie ou bien le Dr de Lorgeril a t’il raison dans sa réponse, ces Pygmées ne vivant pas assez vieux pour favoriser le réveil d’une tumeur dormante?
        En tous cas l’hormone de croissance n’explique peut-être pas tout. Bon encore une fois, réflexion d’un “naïf”…

        1. Dans mon souvenir :
          Pour le cas des ” larons ” , ce n’est pas l’hormone de croissance qui est en cause, mais l’absence de récepteurs sur le foie, nuance que je ne sais pas apprécier . Et donc l’ IGF 1 et 2 qui sont absentes chez ces gens-là , et qui fait qu’ils n’ont pas de cancers ou diabète malgré une obésité quasi générale .
          Ce que dit Wikipédia sur ces hormones :
          ” La production de cette hormone par le foie est stimulée par l’hormone de croissance (GH), qui permet à l’IGF-1 d’être en quantité suffisante pour stimuler la croissance du cartilage de conjugaison des os longs. ”
          Sans doute différent des Pygmées .
          N.B. 1 : cette communauté de ” larons ” est très réduite , quelques dizaines .
          N.B. 2 : évident que Michel Dieu Lorgeril ne puisse se tromper ….

          1. Très bien ça !
            J’aime qu’on parle de moi comme ça !
            Ça me change des insultes et quolibets qui jalonnent mes 40 ans de carrière médico-universitaire …

  8. Bonjour,
    suite à la lecture du livre du Pr Even (La vérité sur le cholestérol) où vous êtes de nombreuses fois cité, j’ai découvert votre blog.
    Malgré mes recherches dessus et même ailleurs, je ne trouve rien sur les enfants ayant de l’hypercholestérolémie familiale?
    Ma fille de 10 ans a 2,95g (environ, elle a même dépassé une fois 3g) de cholestérol total depuis très jeune.
    On va en consultation à la Salpétrière et maintenant à son âge, on veut la mettre sous pravastatine. On temporise mais on ne sait pas si on fait bien.
    Faut-il commencer, peut-on retarder cette prise de médicament? Les impacts sur le développement, la puberté…
    Dans tout ce que je lis, je ne vois rien sur la spécificité des enfants avec de l’hypercholestérolémie familiale.
    Si vous avez des infos, des conseils je suis preneuse (même notre médecin traitant généraliste nous a avoué qu’à notre place il serait bien embêté pour pendre une décision).
    D’avance merci.

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Avec des concentrations pareilles de cholestérol, il ne faut évidemment pas prendre un quelconque médicament.
      Rassurez-vous, ce n’est pas une maladie ! Seulement une caractéristique biologique avec beaucoup d’avantages !
      Vous trouverez des informations sur ce blog en cherchant un peu à “hypercholestérolémie familiale” ou en lisant nos livre (c’est plus complet évidemment) ou encore sur le site de “Lanutrition.fr”.
      S’il vous reste des questions, ce blog est là pour vous répondre.

    2. Bon dieu de tonnerre de Brest de saperlotte !
      Et pour un mécréant ça veut aussi dire quelque chose.
      Il y a un(e) XXXXXX qui a fait doser le cholestérol à un enfant de bien moins de 10 ans ?
      Pour quelle foutue raison ?
      Je crois qu’il faut prévenir les services sociaux que des sociopathes veulent mettre une gamine de 10 ans sous statine.
      Il nous manque un élément de leur décision ?
      Et demandez leur sur quels essais thérapeutiques contrôlés en double aveugle (le pluriel suppose n ≥ 2) leur proposition se base. QUelle était la population de patients inclus ? QUelle durée de suivi ? QUel critère de jugement (débile, genre baisse du cholestérol, ou mortalité ou quelque chose de clinique non trafficable ? )
      Ceci dit je ne suis pas cette littérature peut être y a t il quelque chose ? J’ai cru lire ou entendre que non .
      S’il y en a un faites le voir un peu ici qu’on l’examine (la publication).

        1. bjr Dr, comment peut-on devenir cardiologue lorsqu’on a fait la biochimie.
          merci

      1. Bonjour,
        Il faut mettre des frites et des statines dans les biberons, une fois.
        Amicalement

  9. Pour ceux qui sont encore confiants en l’éthique industrielle cette traduction googléenne d’un article paru pourtant dans Heartwire, une officine plutôt entretenue par l’industrie (what else ? ). MAis la version française n’en parle pas (encore ? ) :
    http://www.medscape.com/viewarticle/813566_print
    Département américain de la Justice enquête PLATO ticagrelor première instance
    Shelley Bois 31 Octobre , 2013
    WILMINGTON , DE – Le département américain de la Justice (DoJ ) enquête sur l’étude PLATO sur le ticagrelor ( Brilinta ) de AstraZeneca.
    Un porte-parole a confirmé à heartwire que la société a reçu une demande d’enquête au civil de la division civile du DoJ , le 21 Octobre “à la recherche des documents et renseignements concernant PLATO …. AstraZeneca a l’intention de coopérer avec l’enquête. ”
    Comme couvert en détail par heartwire , la FDA avait d’abord pris une longue période de temps de ramasser plus de l’étude PLATO pivot avant d’approuver le médicament antiplaquettaire . Les résultats de l’ essai ont été troublés par les questions entourant les écarts géographiques apparents dans l’étude et en particulier pourquoi il y avait une tendance à de plus mauvais résultats avec le ticagrelor vs clopidogrel sur les sites nord-américains. Autres questions soulevées ont inclus l’étude de suivi de site: les sites où la société Astra Zeneca n’a pas été en charge de l’observation de l’étude sont aussi les sites où les patients n’ont pas fait aussi bien sur le médicament à l’étude . Le moment des décès lors de l’étude ont également soulevé les sourcils.
    Quelle que soit la raison de la demande du DoJ , AstraZeneca ne fournirait aucun détail , à l’exception de noter que l’essai PLATO ” a été guidé par un groupe universitaire de 10 membres qui a supervisé la conduite médicale , scientifique et opérationnelle de l’étude et ont eu accès indépendant les données Plato. ” L’étude a également été suivie par un comité de gestion de la sécurité des données indépendantes , le porte-parole a ajouté , puis ” entièrement revu et rigoureusement analysée par la FDA , ce qui entraîne l’approbation du Brilinta pour le traitement des patients atteints de SCA en 2011. ”
    Le médicament a reçu 100 autorisations de commercialisation dans le monde entier . Heartwire © 2013 Medscape , LLC
    Bizarre, bizarre non ? Enfin attendons et ne faisons pas la mauvaise langue.
    On en parle effrontément (en français) sur AgoraVox
    http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/big-pharma-une-etude-douteuse-143224

    1. Merci de nous donner cette info qui effectivement est sur tous les sites de “pharma industrielle” ; ce qui n’est pas bon signe (voir numéro 3 plus bas).
      Ceux qui nous suivent sur ce Blog savaient tout ça (voir la version française sur Agoravox) depuis longtemps
      Cela illustre :
      1) la perversité des méthodes de BigPharma pour tromper … et il faut être un idiot, un comparse ou un cynique collabo pour penser que ce ne fut pas la même chose depuis le début avec les statines …
      2) que la bureaucratie et la “Justice” US semblent vouloir se réveiller …
      3) c’est sans doute de la “poudre aux yeux” pour nous faire croire qu’on s’occupe de nous … selon le principe “mieux vaut amputer ce membre pourri pour sauver la totalité” !

      1. C’est dans vos bouquins plus ou moins aussi…
        C’est bon d’illustrer que ça chauffe ailleurs…
        Bon Astra Z, ils font une statine ?

        1. AztraZeneca “fait” le Crestor, la seule statine qui ne soit pas “génériquée” et qui rapporte encore …
          A voir PLATO, mais aussi JUPITER, et bien d’autres choses …

  10. Bonjour Docteur;
    C’est un peu hors sujet. Que pensez-vous des conséquences possibles sur le plan cardiovasculaire d’un traitement au long cours à base de corticoïdes (maladie de Carrington)?
    Bien amicalement

    1. Il faut essayer de rester avec les doses les plus basses possibles (tout en calmant les symptômes respiratoires) car les corticoïdes favorisent les complications vasculaires probablement via un effet sur l’insulino-résistance (diabète) et les métabolisme des acides gras (mal décrit à ce jour).
      Il faut par ailleurs évidemment adopter un mode de vie protecteur …

  11. j’ai oublié de préciser que j’étais en hypothyroidie avant le traitement,d’ou une grande fatigue!

  12. Bonjour Docteur De Lorgeril, j’ai 39 ans,je suis kiné,je suis atteint de la maladie de Hashimoto et lors d’un controle echographique il m’a été décelé une stenose carotidienne de 50% NON CALCIFIEE de la carotide interne gauche et de la carotide externe droite en juillet de ctte année.Ce fut l’electro-choc ,dés ce jour j’ai supprimé le beurre et éviter les huiles de palme,j’avais repris le footing en mai et je n’ai pas cessé en continuant à 3 fois par semaine entre 10 et 15 km.Entre temps en Septembre j’ai vu le cardiologue qui m’a prescrit du PRAVADUAL,que je n’ai pas pris car entre temps j’ai lu votre livre “prevenir l’infarctus et l’AVC”,ce qui m’a fait en plus arrêter mon IPP que je prenais depuis decembre 2012 pour hyperacidité de l’estomac(j’ai fait une fibro en avril tout est nickel), donc pas question de reprendre de l’aspirine pour me détruire l’estomac à nouveau et pas de statines pour les raisons que vous connaissez!Ma tension est impeccable.Je n’ai pas de trouble de flux sanguins et ma FC est de 52 au repos depuis que je cours.
    Donc entre juillet et octobre mon LDL est passé de 1.63 à 1.37(l’an dernier il était à 1.75 mon généraliste m’a dit de le baisser en faisant attention aux graisses) et je suis passé pour 1M83 de 79kg à a peine 76kg(je le vois au tour de taille mais malheureusement au visage aussi), j’ai commencé la diéte mediterranéenne on va dire à 90% depuis un bon mois (il est dur avec une activité professionnelle et sociale trés remplie de respecter scupuleusement à chaque repas cette diéte,mais je ne fais aucun excés),je pense donc pouvoir encore baisser mon LDL,donc le dépot dans mes carotides.
    Le cardiologue vise un LDL à 1,je voulais donc savoir si dans mon cas qui serait d’ordre génétique si je ne prenais pas de risque à ne pas prendre le traitement prescrit et que la diéte méditerranéenne et l’activité physique réguliére pouvaient stabiliser ma sténose,voire la réduire vu qu’elle n’est pas calcifiée?
    Désolé de vous demander “une consultation” en ligne mais je ne sais pas à quel saint me vouer étant donné que tous les médecins sont formatés aux statines!
    Merci de me dire et bonne continuation dans votre combat!

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Vous avez une maladie de Hashimoto, dites-vous, mais je ne sais pas 1) si vous avez des forts taux d’auto-anticorps et 2) l’état fonctionnel de votre thyroïde (si vous êtes eu-, hypo- ou hyper-thyroidien, avec ou sans traitement hormonal, etc …) si nous parlons bien de la pathologie de la thyroïde.
      Ces paramètres sont importants pour comprendre ces sténoses des carotides et essayer de stopper leur évolution.
      Vous écrivez : “je pense donc pouvoir encore baisser mon LDL,donc le dépôt dans mes carotides“.
      Vous pensez donc que ces sténose sont dues à des dépôts de cholestérol, ce qui est littéralement absurde.
      Le cholestérol et les statines n’ont rien à voir dans cette maladie auto-immune, mais vu de loin je ne peux rien dire de plus, hélas.
      Si vos anticorps sont bas et que votre thyroïde est équilibrée (deux objectifs prioritaires de votre traitement), peut-être que ces sténose n’ont rien à voir avec la thyroïde et le système immunitaire, mais sont des complications banales de votre mode de vie. Dans ce cas, vous savez ce que vous avez à faire et vous pouvez oublier votre cholestérol, il n’y est pour rien.
      Mais au cas où votre endothélium est attaqué (lire en urgence notre livre “Prévenir l’infarctus“), le seul traitement qui pourrait être efficace et sans danger (au moins transitoirement) c’est un antiplaquettaire type Plavix*, mais pas l’aspirine.
      Il faut en discuter vite avec vos médecins après avoir bien revu le problème de la thyroïde.
      Bon courage !

      1. Bonjour Docteur merci d’avoir répondu aussi vite,j’ai été un peu maladroit en parlant de consultation! 🙂
        Oui en fait je suis sous Levothyrox depuis 4 ans,je suis à 125 et ma TSH tourne aux environs de 1,et j’avais un niveau élevé d’anticorps à l’époque.
        Je ne pense pas forcément que ma sténose soit due a mon Hashimoto.Bien entendu je suis non-fumeur.
        Je ne sais pas si l’endothélium est attaqué.
        Donc je ne me soucis pas du taux de LDL mais automatiquement avec la diéte Mediterranéenne,le taux baisse de lui même j’en ai la preuve.
        Donc vous me dites qu’il vaut mieux prendre du Plavix par prévention,j’en parlerai a mon généraliste.
        J’espére que la stenose peut diminuer ou tout du moins ne pas évoluer en appliquant ce mode de vie.Je dois faire un controle annuel chez le cardiologue.
        Merci.

  13. je viens de lire dans le livre “soleil, mensonge et propagande” p 46 que la baisse du cholesterol n’a pas une grande influence sur les maladies cardiovasculaire mais paradoxalement les statines diminuent la destruction de la vitamine D, du coup sa concentration augmente dans le sang et certains médecins disent que ça expliquerai en partie l’action bénéfique des statines surle coeur.
    on pourrai rétorquer à ces médecins qu’il faudrait prouver l’action bénéfique évoqué.
    et que de toute façon la toxicité des statines balaye complètement ce coté positif qui peux être obtenu par une simple supplémentation en vitamine D ou une exposition au soleil.

    1. A ce jour, supplémenter des populations avec de la vitamine n’a pas donné les résultats espérés …
      Alors, la statine ?
      Pour la vitamine D, il est un peu tôt pour savoir ce qu’il convient de faire !

      1. Sait-on s’il existe un gradient Nord-Sud des taux sanguins de Vitamine D chez les européens ?

        1. Bonne question.
          C’est presque certain mais mériterait d’être vérifié sur des études récentes où l’on exclurait les personnes nordistes qui se supplémentent.
          Pas facile à trouver !
          Pas le temps de chercher, désolé !

      2. Dans l’étude SUVIMAX , la supplémentation des femmes avec de la vitamine E ( naturelle ) donnait 30 % de cancers en moins , une paille !
        Votre ami Souccar connait cette étude par coeur, et je me souviens que les investigateurs l’avaient publiquement minimisée ( étude sponsorisée par des marques de Agro-alimentaire ) .
        Mais les faits sont têtus !

          1. Comme vous le savez, “je ne fais pas les poubelles” comme on dit ; mais j’ai travaillé avec eux, hélas, et j’ai préféré quitter le bateau … C’était il y a assez longtemps, certes, mais à ces âges-là, je doute qu’on se refasse …
            Je n’en dirai pas plus.
            je leur ai même rendu de grands services, et on me l’a rendu au centuple, comme on dit …
            Ne pas s’étonner, toutefois, il suffit de connaître leurs amis, je vous laisse faire, tous les statinomaniaques sont là !
            Certes, “nous” faisons partie de ces gens qui n’ont que des amis …
            Bref, laissons tomber ce sujet, j’en ai déjà trop dit !

      3. Je me supplémente avec de la vitamine D3 depuis 3 ans ( de Septembre à Mai ) , environ 1500 ui/jour et tout va bien !
        Il y a un effet secondaire positif notoire dont je ne vous dirais rien, because je compte déposer un brevet cet hiver .
        Vive les vitamines !!!

        1. Etonnant de voir MdL refuser la discussion lorsqu’il est contredit tant soit peu .
          Il refuse de voir que les suppléments en vitamines et minéraux sont bénéfiques .
          SU.VI.MAX en apportait la preuve en 2003 .
          http://www.lanutrition.fr/communaute/opinions/editorial/les-vraies-lecons-de-suvimax.html
          C’est son ami SOUCCAR qui le dit , c’est pas moi !
          N.B. : dans mon post précédent , j’avais ( de mémoire ) inversé les bénéficiaires de la supplémentation ( les H et non les F dans la protection des cancers – environ 30 % en moins , quand même !!!!).
          Vous pouvez nier ce que vous voulez , mais les faits sont là !
          Et quel rapport avec les statinomaniaques ?????
          Vous voulez noyer le poisson ?
          Dur de vous suivre parfois …..

          1. Attention, Roger, restez courtois, je ne refuse pas la discussion, jamais.
            Et je ne nie jamais rien non plus.
            SUVIMAX est une mauvaise étude (quoiqu’en pensent certains, c’est leur opinion, je ne vais pas chercher les miennes chez mon Éditeur quelque soit mon amitié et mes respects) et surtout (en plus du problème technique que vous ne pouvez comprendre, et ceux de SUVIMAX non plus d’ailleurs) c’est la seule étude qui ait montré un effet bénéfique des suppléments en antioxydants ; jamais confirmé donc !
            Ça fait beaucoup !
            Si vous ne comprenez pas la relation avec la statinomanie, je ne vous ferai pas un dessin, c’est fort bien expliqué dans ma réponse précédente, l’image adéquate c’est une meute de chiens en rut !
            J’accepte vos excuses !

          2. Extrait du commentaire de Th. SOUCCAR :
            ” …..L’étude SU.VI.MAX vient s’inscrire dans la lignée des études d’intervention qui ont déjà conclu comme en 1994 en Chine (cancers de tous sites) et en Finlande (cancer de la prostate), en 1996 à Boston (cancer de la prostate) à l’intérêt des suppléments antioxydants. ….”
            Qui dit vrai ?

          3. Tout ça a été discuté longuement depuis [nous sommes en 2014], les données scientifiques se sont accumulées, les anciennes études (que vous citez) ont été revues et critiquées (ce qui ne veut pas dire que Souccar avait tort quand il écrivait ça), de nouvelles études (mieux faites) sont apparues, etc …
            Il n’y a pas de vérité en sciences, il y a des théories qui évoluent et qui résistent ou pas aux critiques, si vous m’aviez lu attentivement ailleurs que sur ce blog (qui n’est qu’un complément et pas un substitut à nos œuvres complètes), vous sauriez tout ça et ne viendrez pas me “taquiner” et me faire perdre du temps … C’est pas grave, vous n’êtes pas le seul !
            Tout ça pour dire que nos théories sur la “diète méditerranéenne”, le “French paradox”, les oméga-3 des plantes, et quelques autres sont des théories résistantes celles-là (contrairement à celle mal formulée testée dans SUVIMAX) ; toute la différence est là ; car le temps est notre seul juge !
            Et vous voyez, ces jours-ci, s’effondrer la théorie du cholestérol, le processus est lent car toute une meute de profiteurs vénaux voient ainsi se dilapider une source de revenus non négligeables.
            Sociologiquement, le spectacle qui nous est offert est formidable, je pèse mes mots, profitez-en, c’est rare !

          4. ça ne fait pas perdre du temps qu’à MDL, ça nous en fait perdre à tous.

  14. “L’utopie est à l’horizon. Quand je fais deux pas vers elle, elle s’éloigne de deux pas. Je fais dix pas et elle est dix pas plus loin. A quoi sert l’utopie ? Elle sert à ça, à avancer.” (Eduardo Galeano)
    Utopie, vous avez dit ?
    Et “la mer montera” encore…
    Jetant sur le rivage
    Un espace de rigueur et de liberté !
    Il faut oser penser, envers et contre tous. Il faut oser agir. Même, parfois, avec le “cerveau subjectif” (belle analyse des “deux cerveaux” ! :o)

    1. AH mais c’est pas mal du tout cette émission de ABC avec une craquante journaliste à l’accent so British parmi ces yankees, et Aussies.
      http://www.abc.net.au/catalyst/heartofthematter/
      Bon les ténors confits d’intérêts ou simplement les docteurs qui écoutent ce que les sources usuelles leur disent objurgueront que les gars qui mettent en cause les dogmes cholestérol, graisses saturées, statines salvatrices, sont des tocards même pas professeurs …
      Il faut admettre que le degré scientifique de l’émission est pauvre faute de dépecer les faits scientifiqueent un par un ce qui nécessite des centaines de pages. Pas pour la télévision, ça.
      En tout cas pour l’émission 1 ( mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep24_heart.mp4 ) à la 5ème minute on montre de façon frappante la tricherie infâme de Ancel KEys, une clef de la théorie du cholestérol (On le lit aussi dans un bouquin blanc bien connu ici) , par exemple.
      Ensuite on parle de Framingham, Taubes parle de “bad science” avec des scientifiques présumés qui ne voient que ce qui conforte leurs hypothèses et réfutent ou ignore ce qui va contre (attention, cela peut toucher aussi les cholestéro/statino-sceptiques) .
      A la minute 17 une petite surprise, on nous parle de l’étude de Lyon sur le régime méditerranéen… Un petit futé remarque que le cholestérol du groupe régime médi. où l’on meurt beaucoup moins n’est pas différent de celui du groupe où l’on meurt plus. Un coup bas !
      Un docteur Sinatra nous chante la chanson du cholestérol n’est pas plus la cause de la plaque parce qu’on le trouve sur place , que les pompiers ne sont la cause du feu pour les mêmes raisons. Amusant.
      Pourtant les huiles (rances) du milieu cardiologique ont encore une vision de graisses et cholestérol qui se déposent dans nos artères tels le tartre dans les canalisations. La théorie du plombier à quatre sous… Et on nous montre un film où l’on verse dans l’évier les graisses saturées, puis on démonte les tubes , ah elle est belle la médecine !
      Mais plus tard Sinatra nous fait de fausses notes sur le cholestérol oxydé, inflammatoire, dangereux…
      Vers la fin un Dr Curtis nous dit qu’il faudra que le génération médicale actuelle meure (et “dégage”) car elle n’adettra jamais s’être trompée de coupable, et qu’une nouvelle génération arrive. Phénomèe classiqe dans l’histoire tumultueuse des sciences, d’ailleurs. Il a sûrement raison.
      On passe à la seconde partie ( http://mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep25_heart_part_two.mp4 ) où l’on s’attaque aux médicaments. Et on commence par un “disclaimer” du genre faites pas qu’est-ce qu’on dit, demandez à votre docteur avant”. Alalalala !
      On y dit des mots grossiers, “fraude scientifique”, “crime organisé”, tromperie… On parle de ceux qui prescrivent ou fabriquent les hypocholestérolémiants. .. pas de Even et de Lorgeril.
      Comment laisse-t-on passer des émissions pareilles mon pauvre monsieur ?
      Une professeur de cardiologie prétend, la folle, que (je résume) “qu’esse on en a à f… de baisser le cholestérol, si ça ne va pas avec un bénéfice clinique ” ? Mais elle ne comprend donc rien à la médecine la pauvre ?
      En fait pas tant que ça elle croit quand même que prendre une statine va bénéficier à 1 sur 100 patients en prevention secondaire. L’a pas lu de Lorgeril.
      Et tout ces mecs interviewés, des allumés anti-statine, ne craquent toujours pas devant notre jolie journaliste qui m’hypnotise.
      Abramson, aussi, hélas, croit que la statine marche en prévention secondaire, peu, mais quand même. Par contre en primaire non. Pas bien logique qu’un médicament marche en prévention secondaire, chez ceux qui ont ou ont eu une affection cardiovascualire, et ne marche pas en prévention primaire cez ceux qui n’ont pas eu une telle maladie, n’est-ce pas.
      Encore un effort !
      On entend quelques conneries ( Prof Beatrice golomb) sur les hyperlipidémies familiales où là peut être que les statines c’est bon (basé sur quoi ? La part “artistique de la médecine sort – elle , avec sérieux) ) mais elle dit que les personnes âgées et les femmes ne bénéficient pas. Peut mieux faire…
      Après, on voit un défilé d’anecdotes d’hypochondriaques hystériques prétendant avoir des effets secondaires des statines alors que les essais thérapeutiques ont bien établi que les satines sont très bien tolérées circulez y’a rien à voir ! On voit un ponte australien pontifer en ce sens !
      Bon la présentation est peu scientifique le singulier d’essai randomisé n’étant pas anecdote…
      … mais Abramson vers 16 minute, nous rappelle que les essais randomisés ne sont pas faits pour trouver des effets secondaires ! Ils ne posent pas les bonnes questions qui ne sont pas dans l’intérêt des labos pharmaceutiques, et il y a 100 fois plus d’effets secondaires dans la vraie vie (univers A) .
      …et Redberg se rattrappe , parle d’horreurs où l’on exclut des études les patients qui ont des effets secondaires par la techinque du “wash out” lors des essais “contrôlés”.
      On parle ensuite d’activité criminelle, , travestissement de la réalité intention de nuire…. d’histoire criminelle des firmes pharmaceutiques…. sans doute les pontes cardiologues français et US parleront-ils de théorie du complôt.
      Puis de la baisse des valeurs normales de cholestérolémie … Less is better… un marché encore plus grand pour les statines….
      Et Abramson et d’autres de se plaindre que les pontes qui pondent les recommandations de bonne pratique ont des liens d’intérêts (en clair ils sont payés par les fabricants de statines) ! Mais voyons ! Ils sont honnêtes et donnent un avis in-dé-pren-dant ! Ces complotistes sot à côté de la plaque d’athérome !
      Et les docteurs suivent même si’ls n’y croient pas les recommandations officielles (émises on le rappelle par des gens qui touchent des sous des fabricants de ce qu’ils recommandent … Une des raisons est la crainte de se voir accuser, si un de leur patients fait un infarctus et qu’ils n’ont pas prescrit de statine. (L’avocat gominé: ) “Comment docteur, vous vous croyez plus éclairé que ce groupe d’experts réputés qui ont étudié toute la litérature médicale et déterminé que les statines doivent être prescrites ?”
      Au diable Hippocrate sur son ile de Kos !
      Abramson concluera que l’exercice physique et un régime méditerranéen, c’est ce qu’il y a de plus efficace ! (Sauf que selon lui statine = OK si on a déja fait une maladie cardiovasculaire… ah la la il se fie aux études mères des statines qui prises un e à une sont truffées d’erruers, biais quand ce n’est pas tricherie, si on les lit dans les détails avec une connaissance fine du contexte) .
      Ca progresse mais il y a encore du boulot !
      Sur le cholestérol et les maladies cardiaques ecouter Redberg :
      http://mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep25_extint_redberg.mp4
      ..la plupart des essais ont ignoré le mortalité de toutes causes. Ils ont abusé des critères de jugements “composites” qui incluent la mortalité mais surtout des evènements non signifiants comme la revascularisation etc.. elle explique bien les problèmes , le choix des labos pharmaceutiques . Les données disent 96-97 % des hommes à haut risque, en prévention primaire, ne bénéficieront en rien de prendre une statine. 100% des femmes..3 4 % éviteront un infarctus, aucun ne vivra plus longtemps. Oh la vilaine. Pourtant elle embellit la réalité. La FDA dit elle a dit que les statines augmente le risque de cancer et de diabète, et Jupiter a aussi montré le risque de diabète, et on a des données sur la perte de mémoire … une folle vous dis-je ! Bref Redberg descend en flèche les statines en prévention primaire. Redberg s’en prend ensuite aux “guidelines” ou recommandations de conne pratique, aux normes abaissées pour la cholestréolémie, aux conflits d’intérêts.
      L’ignoble Redberg s’en prend ensuite minutes 12:50 à la manipulation des données et des auteurs dans les études. Elle voit le désir de faire prescrire des statines à tous dont les enfants, derrière toutes les recommandations et les changements de normes . Et elle est convaincante la bougresse !
      Voir aussi l’interview d’Abramson: http://mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep25_extint_abramson.mp4
      Les données des études ne sont disponibles dans leur intégrité que pour le sponsor de Bigpharma. Même les auteurs avec leurs conflits d’intérêts n’ont pas accès a toutes les données ! Il nous parle des profits extraordinaires de l’industrie pharmaceutiques, 18% de bénéfice, et de nouveaux médicaments anticholestérol à venir, une poule aux oeufs d’or.
      Il parle ensuite du cas de l’étude Jupiter… pour la descendre mais reste un peu naïf. Puis des “Guidelines” traffiquées (vers 10 minutes) avec la disparition en 2011 en tout petits caractères, de l’indication de la statine chez les femmes à faible risque. APrès, il nous cause des effets pléiotropes supposés pour nous dire que de toute façon sur le plan effet net , bénéfice clinique, c’est peanuts. Et de la baisse de la valeur cible du LDL cholesterol à 1g/L soit 5 sur 6 américains.
      Autres interviews:
      http://mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep25_extint_curtis.mp4
      http://mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep24_extint_curtis_new.mp4
      http://mpegmedia.abc.net.au/tv/catalyst/catalyst_s14_ep24_extint_eades.mp4

      1. Merci beaucoup pour ce résumé qui sera utile à tous ceux qui ne comprennent pas l’anglais parlé !
        La mer monte, quand même …
        Matelots, prenez vos pagaies, c’est l’heure !

    1. Ça a l’air mieux qu’avant mais ça reste bien “mignon” tout ça, la grille de lecture de cette “guerre des médicaments anticholestérol” reste bien naïve, c’est le moins qu’on puisse dire ; c’est comme si on se réjouissait de voir (pub TV) Unilever (marque “Fruit d’or” pour les français) vanter les mérites des oméga-3 ; sans comprendre que leur objectif est quelque part ailleurs …
      Mais c’est mieux que le pur cynisme ou l’illettrisme scientifique de certains “porte-paroles” de BigPharma dont nous parlions dans quelques billets récents …
      La baisse des ventes d’AstraZeneca (qu’annoncent certains médias, voir le message de phil) indique que nous (le peuple) nous avons compris avant que les scientifiques et les médecins très “conventionnels” qui s’expriment dans ces vidéos viennent nous faire part poliment de leur scepticisme bien tardif …
      Pendant tout ce temps où ils tergiversaient, ces bons apôtres, combien de millions de pauvres gens se sont empoisonnés ?
      Il eût fallu tout bonnement qu’ils nous lisent (bref, qu’ils ouvrent les yeux comme nous l’avons fait) depuis 2004 …

      1. Oui, 2004. Vous-même, et là :
        http://www.rolandsimion.org/spip.php?article19&lang=fr
        Evaluation des statines par Docteur Marc Girard.
        La conclusion de cet article : “Lorsqu’on ne peut pas attaquer le travail, on attaque l’homme.”…
        “Malheur à celui qui s’est tu parce qu’il croyait parler dans le désert.” (Balzac)

  15. Bonjour,
    Oui, c’est le film “Les invasions barbares” de Denys Arcand (2003). Terrible !
    “Le déclin de l’empire américain” (1986), puis “Les invasions barbares (2003), et enfin “L’Âge des Ténèbres” (2007).
    “Mais les braves gens n’aiment pas que… l’on suive une autre route qu’eux.”…
    Néanmoins, votre excellent Billet montre, à l’évidence, qu’ “ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas le printemps.” (Pablo Neruda)
    Bon vent !

  16. Bonjour Docteur De Lorgeril . Je sors du contexte de ce billet mais je ne peux résister au plaisir de vous faire part de ma fierté en vous annonçant que mon fils cadet vient d’obtenir ce 29/10/2013 le Grade de Docteur, en Biologie Structurale, Biochristalographie, enzymologie Structurale etc…( je n’ai pas encore le titre exact…) après un oral époustouflant après lequel il a reçu le plus vives félicitations du Jury et une thèse d’un niveau exceptionnel sur des travaux qu’il a mené avec une clairvoyance et un sérieux sans reproche. Je n’avais jamais assisté à l’oral d’une thèse : c’est quelque chose de très stressant et il s’en est tiré avec brio connaissant son sujet à fond et répondant avec intelligences et sans hésiter aux questions pourtant incisives des membres du Jury très intéressés par ces travaux donnant des réponses et ouvrant des portes sur d’autres recherches. Certains scientifiques présents s’arrachent déjà sa thèse avant qu’elle ne soit publiée et selon son Directeur de Thèse, il aurait pu en passer trois avec la dizaine de publications à son actif.
    Deux demandes de Post Doc, une en Suisse, une à Grenoble, toutes les deux acceptées… C’est tout ce que je puis dire sur ce Blog. Bonne Journée. ( Vous me pardonnerez je pense ce petit péché d’orgueil…)

      1. Merci beaucoup. On dit aussi, les chiens ne font pas de chats! Ha ha ha. Mais je loin d’avoir son intelligence.

    1. Je connais bien ce “triste” sire …
      Ce pourrait certes un des ces “pires” qui comme les rats (quand le navire va mal …) s’enfuient les premiers …
      Mais pour le moment, il est fidèle à son poste de vigie pour BigPharma, dès qu’un galion (supposé rempli d’or des Indes) approche, la vigie rameute tous les pirates sur le pont …

    1. Le score calcique apporte une information indéniable : la présence de calcium dans les artères, donc la présence de cellules qui se “prennent pour” des cellules osseuses dans la paroi de l’artère ; ce qui n’est pas “normale” évidemment.
      Est-ce pour autant un bon facteur prédictif d’accident ischémique ?
      Sans doute oui, au moins par rapport à l’absence totale de calcium chez un individu qui n’a aucun symptôme par ailleurs.
      la leçon à en tirer c’est qu’il faut changer de mode de vie en urgence, certainement pas prescrire des statines !
      Ne pas oublier qu’il y a “derrière le score coronarien calcique”, une industrie de l’imagerie …

      1. merci pour votre réponse Docteur,
        Même si il y a une industrie de l’imagerie, ne vaut il pas mieux faire des “clichés” que de rende malade des personnes avec des cachets ? Moi je pense que oui et d’autre part cela pourrait faire de l’activité à des Etablissements de santé publics qui en ont bien besoin si on trouve encore des radiologues pour travailler dans le public !

  17. C’est bien vrai que le ton change, même en France où ce matin même sur France info, sur le sujet de la prévention des AVC, le docteur Mathieu Zubber, responsable de l’unité neuro-vasculaire de l’hôpital Saint-Joseph à Paris, a qualifié le risque lié au cholesterol de secondaire.
    C’est déja une sacrée rétrogradation. Ça va se faire petit à petit jusqu’á élimination totale de nos zones frontales. Comme disait le Pr Gerard Debry, ex patron de l’ex centre de nutrition humaine de Nancy, que j’avais eu comme formateur, “il faut 20 ans pour qu’une bonne idée atteigne l’ensemble du public”
    C’etait dans les années 90, esperons qu’avec internet cela aille plus vite maintenant. Ça en prend le chemin.

  18. Bonjour Docteur
    Parmi les études qui mettent en évidence le role bénéfique d’une alimentation saine dans les maladies cardio-vasculaires, il y en a une qui corrèle la consommation régulière de fruits avec une réduction des anévrismes de l’aorte abdominale et du risque de dissection.
    Certains cardiologues émettent l’hypothèse d’un biais de recrutement (basiquement,on pourrait penser que les consommateurs de fruits ont un mode de vie plus protecteur que la population dans son ensemble)
    En tant que profane ,je n’ai pas vu de biais de recrutement dans cette étude parue dans Circulation , à tel point que, si j’ai bien compris,la consommation journalière de fruit bénéficierait meme aux fumeurs ,c’est dire…
    Avez vous un avis sur cette question d’un hypothétique biais de recrutement ?
    Si ma mémoire est bonne,vos travaux portent entre autres sur les anthocyanines fortement présents dans les fruits,alors bon travail et merci !
    Bien à vous
    N;
    http://www.medpagetoday.com/upload/2013/8/19/Circulation-2013-Stackelberg-795-802.pdf

    1. Il s’agit essentiellement de rupture d’anévrysme dans l’aorte abdominale, pas de dissection, ça c’est réservé à l’aorte thoracique si on peut dire.
      Il est difficile sur ce travail, présenté de façon modeste, de détecter un biais (de quelque sort que ce soit) car les données fournies sont “nettoyées” (aucune donnée brute) et donc on doit faire confiance aux auteurs …
      L’idée que les polyphénols des fruits (ou de certains fruits) soient protecteurs contre l’AAA est intéressante, mais ça reste très hypothétique sur la base de ces données. Je crains que nous ne puissions jamais en être sûrs.
      De toute façon, IL FAUT manger des polyphénols, surtout les méditerranéens …
      Bon vent, matelote !

  19. Bonjour Docteur,
    J’ai lu « Le cholestérol accusé à tort » dans la revue Que Choisir, la version Santé. Une évolution par rapport à ce que la revue écrivait jusqu’à maintenant.
    Vous dites ne pas être entièrement d’accord avec l’article. Pouvez vous me préciser vos points de désaccord ?
    Merci d’avance.
    PS : cela fait près d’un an que j’ai arrêté les médicaments anti cholestérol car vos arguments m’ont convaincu. A-t-on une idée scientifique des effets de ce retour à la ” normale” ?

    1. Ça n’a pas d’importance pour le moment.
      L’arrêt des médicaments n’améliore probablement pas le pronostic, sauf si on change de mode de vie …
      Mais la qualité de vie est généralement améliorée du fait de l’abolition des effets secondaires.

  20. Réponse 1 : Denis Arcand ( le déclin de l’empire américain, son film le + connu )
    Réponse 2 : Pierre Nicolas .
    Non mais …..!

    1. Denys Arcand a aussi réalisé le film LES INVASIONS BARBARES (après Le Déclin…)

  21. Vous vouliez certainement parler des Invasions barbares de Denys Arcand ; quant au moustachu à la mauvaise réputation ne serait-il pas né du côté de Sète?
    J’ai arrêté mes statines (que je prenais depuis 12 ans) il y a 5 mois, et je viens d’arrêter mon Lanzoprazole il y a 2 semaines (il m’avait été prescrit pour une durée d’un an)
    Je ne me suis jamais senti aussi bien de ma vie (bon j’exagère un tout petit peu)
    Auriez-vous une quelconque influence sur moi monsieur le bon docteur de Lorgeril?
    Si je vis jusqu’à 100 ans ce sera de votre faute.

  22. Bonjour,
    Jean-François Lemoine ce matin sur europe 1 à propos des décès subits ayant pour cause un problème cardio-vasculaire, une des cause étant je cite :”l’éclatement de l’aorte suite à un dépôt de cholestérol important !!!!”
    Je viens de voir que ce cher docteur a crée plusieurs radio et sites web financés par Sanofi-Aventis
    on comprend mieux

    1. Si ce triste sire avait la moindre idée de la biologie de l’artère, il ne dirait pas de telles contre-vérités …
      Au contraire, c’est probablement un cholestérol bas qui favorise les ruptures d’anévrysme ; mais c’est vrai qu’il faudrait quelques arguments supplémentaires pour en être définitivement sûr.
      Ce qui est sûr c’est qu’un cholestérol élevé, quelque soit la définition de “élevé”, ne favorise pas les ruptures d’anévrysme.
      Aucun argument connu à ce jour ; demandez-lui ses sources …

      1. C’est sûr, BigPharma veille partout pour orienter les consommateurs.
        Il y a aussi les naïfs, les menteurs, les imbéciles …
        Il faut une grille de lecture spécifique … être un pro d’un sujet déterminé ne suffit pas.

  23. Bonsoir Docteur. Je suis heureux que certains Cardiologues se réveillent. Piqué de curiosité, je suis allé voir sur le net qui était ce Aseem Malhotra et je suis tombé sur cet article, mal rédigé en Français mais qui vaut son pesant de « Stents » et de « dépots graisseux». Voici : Expert Questions bénéficier d’un traitement artère bouchée …
    http://www.europenouvelles.com/nouvelles-medecine/expert-questions...

    1. Cette controverse intéressante sur l’utilité du stenting dans la maladie coronarienne dite “stable” n’est pas nouvelle (et n’a pas été inventée ou créée par ce charmant jeune “stentologiste” ; j’en parle assez longuement dans mon livre “Prévenir l’infarctus”.
      En fait c’est un terrain dangereux de mon point de vue car beaucoup des défendeurs de la théorie du “médicament contre stent” sont des statinomaniaques convaincus ; ils disent (pas tous heureusement) qu’il vaut mieux une statine qu’un stent ! Quitte à choisir, et fort de mon expérience de cardiologue, je prendrais le stent !
      C’est le moins mauvais choix sur les deux.
      Le bon choix c’est une adaptation du mode de vie. Je vous renvoie à notre livre.

      1. Bonjour docteur. Mais je suis entièrement d’accord. J’ai lu votre livre. Ce qui me fait trssaillir c’est qu’un ancien Président des U.S, EN PREVENTION, veuille se faire implanter un Stent. Peut être a t’il abusé des Travers de Porc grillés. Mais tout de même… Ce que je constate est que quand m^me certains ont réagit, ça donnera peut-être quelque chose de sensé. Bonne journée.

Comments are closed.