Conférence (et plus si affinités…) à Grenoble le jeudi 1er décembre

 

Ce sera à 18:30 au Muséum d’Histoire Naturelle mais le seul fossile (ou squelette d’invertébré) qui sera sur la sellette pour la circonstance, ce sera moi !

J’espère que cet humour-là ne va pas déclencher des passions…

L’entrée du public vers l’Auditorium se fera rue des Dauphins (côté Rectorat).

Le sujet c’est la prévention des maladies chroniques ; je parlerai de « régime méditerranéen » et d’autres choses en fonction de la demande…

Si vous êtes dans le doute, professionnels de santé ou simple citoyen, c’est le moment de venir me jeter des œufs ou des tomates pourries [symboliquement, s'entend, car il faut nettoyer après...] ; à moins que n’ayez conservé quelque pudeur ou quelque aptitude au sens critique…

Moment de se défouler avant les fêtes !

A vous voir… pour échanger !

 

 

 

 

 

20 réflexions au sujet de « Conférence (et plus si affinités…) à Grenoble le jeudi 1er décembre »

  1. Francoise

    Ah mais que je suis triste d’habiter à plus de 100 km de Grenoble :-/
    Digressif comme vous savez l’être (oh ben, siiii, quand même… ;-) ), vous nous auriez sûrement éclairés sur encore plein de choses définitivement passionnantes que vous n’avez pas abordées au Thor ni dans vos nombreuses vidéos qui s’accumulent sur la toile.

    Belle semaine à tous les gens qui auront cette chance inouïe de participer à votre conférence de jeudi ! Et à tous ceux qui ont le coeur gros de la louper, aussi !

    Répondre
  2. Géd

    « c’est le moment de venir me jeter des œufs »

    Bah ça ne serait pas vraiment méchant et ne risquerait pas de faire monter votre taux de cholestérol, d’ailleurs est-ce que les invertébrés (dont vous vous revendiquez) sont supposés avoir les mêmes problèmes cardiaques que nous ?

    Autrement quand vous viendrez du côté de Toulouse (vous savez, là où on bouffe sans trop se soucier de son cholestérol) je viendrai certainement vous écouter, mais Grenoble c’est vraiment trop loin.

    Répondre
  3. GREZIGNAC

    Cher Docteur,

    Un article de presse « santé » est publié ce jour en avant dernière page du quotidien DAUPHINE LIBERE
    son titre  » Un anti cholestérol efficace »
    il est écrit :
    « lors du dernier grand congrès américain de cardiologie qui vient de se tenir à la Nouvelle Orléans, une nouvelle biothérapie anti cholestérol (inhibiteur de PCSK9)a démontré un effet significatif sur l’athérosclérose  »

    Ayant lu TOUS vos livres , j’ai retenu que le cholestérol « est innocent »

    doit on en conclure que cette biothérapie ne présente aucun intérêt même pour les personnes souffrant d’athérosclérose ??

    Répondre
  4. Pierre

    Bonjour cher confrère, je vais bientôt m’installer en tant que généraliste et vos travaux ainsi que les autres membres de THINCS m’aident beaucoup. Par contre j’ai du mal à saisir les bases scientifiques qui différencient le régime lchf au régime Méditerranéen, alors que dans le livre de Rosch (fat and cholestérol don’t cause…) ou celui de Noakes (the real meal) il y a clairement les bénéfices de l’alimentation de toutes les sources de protéines animales et de graisses saturées animales. On voit d’ailleurs sur les sites qui traitent du régime méditerranéen les mêmes erreurs de la sempiternelle diet-heart hypothèse qui est bien déconstruite dans ces sources (encore et toujours les effets sur le cholestérol entre autres).

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Pierre

      Parler du régime lchf ["low carb high fat" ou en français "peu d'hydrates de carbones, beaucoup de gras"] est difficile, voire impossible car il n’y a pas de données scientifiques robustes pour défendre ce genre de régime…
      Votre phrase « il y a clairement les bénéfices de l’alimentation de toutes les sources de protéines animales et de graisses saturées animales » m’indique en plus que vous êtes débutant dans le dur métier de « lecture scientifique » des articles et argumentaires qui pleuvent sur le web et induisent les lecteurs de toute culture dans le plus grand désarroi…
      Je ne partage pas toutes les options des membres du THINCS et certainement pas leurs opinions en nutrition de façon générale.
      Je suis d’accord par contre sur ce que nous disons à propos du cholestérol et des statines.
      En bref, si vous ne voyez pas de différence entre le régime méditerranéen et les autres (outre que le premier fait l’objet d’études solides et pas les autres…) je vous recommande en toute urgence la lecture de notre livre « Le nouveau régime méditerranéen pour protéger sa santé et la planète ». URGENT !
      Si vous êtres anglophone, alors via Internet vous trouverez des dizaines d’articles en anglais ; mais pas d’auteurs du THINCS, ils ne connaissent pas la diète méditerranéenne…
      Bon vent, matelot

      Répondre
      1. Pierre
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Merci beaucoup!! J’espère que le livre va sortir bientôt en version électronique qui est devenu mon meilleur moyen de lecture. En effet je « débute » et il est difficile de faire un tri tant certaines études sont en fait biaisées et malgré tout citées, et cela pour toutes les théories de manière générale (je ne parle pas seulement de notre sujet).

        Répondre
      2. Akira
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Salut Amiral,
        Je suis toujours en LCHF mais ca va peut etre changer …

        Je ne suis qu’au debut du livre sur la diete et deja tout a fait impressionne par les resultats presentés dans la preface (etude de Lyon). L’etude porte sur la prevention secondaire (apres un premier infarctus). Je ne conteste pas du tout vos affirmations que (je cite de memoire) « ce qui doit marcher en prevention primaire devrait bien marcher en prevention secondaire et inversement » (et je comprends les arguments) mais par curiosite :
        - Existe t’il des etudes similaires en prevention primaires ?
        J’imagine qu’une etudes en prevention primaire serait plus difficile a interpreter car les nombres d evenements serient plus faibles (dans les deux groupes) en raison du plus faible risque de la population de depart.

        Répondre
  5. phil

    ah nous y voilà, en son temps j’ai demandé à Uffe pourquoi il n’adhérait pas à la DM, C’est 1 gd ami que je respecte bcp, il est notre ami à tous et je suis préoccupé qu’il le reste vu ce qu’on lui doit. Voilà donc les explications sur le sujet, mais j’avoue que je n’ai toujours rien compris, l’heure a peut-être sonné !

    [ I disagree because several meta-analyses have shown that saturated fat is rather beneficial; read the papers below.
    It is correct that Michel has performed the only dietary trial that was able to lower mortality, but I think it was because he added much omega-3-rich food.
    Furthermore, at that time many foods rich in saturated fat also contained much trans fat, and trans fat increases the risk of atherosclerosis, which means that in the control group, they may have died more often because of their intake of transfer than because of their intake of satfat.

    Je suis en désaccord parce que plusieurs méta-analyses ont montré que les graisses saturées sont plutôt bénéfiques ; lire les journaux ci-dessous.

    Il est exact que Michel a effectué le seul essai alimentaire qui a été en mesure de réduire la mortalité, mais je pense que c’est parce qu'il a ajouté beaucoup de nourriture riche en oméga-3.

    En outre, à cette époque de nombreux aliments riches en graisses saturées contenaient aussi beaucoup de gras Trans ( aliments consommés par le groupe témoin non traité )

    … et le gras Trans augmente le risque d’athérosclérose, ce qui signifie que dans le groupe de contrôle, ils ont pu mourir plus souvent en raison de leur consommation de transfert ( que signifie cette expression, là je ne comprends rien ) qu’en raison de leur consommation de graisse saturée.

    - Dans le groupe témoin non traité, la surmortalité provient + souvent de leur « consommation de trans-fert » que de la consommation en graisses saturées… lesquelles graisses sont absente de la DM

    - Et à l’époque les graisses saturées (du groupe non traité) contenaient bcp de gras Trans, lequel favorise l’athérosclérose ]

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : phil

      Quand vous écrivez « trans-fert », il faut comprendre trans fat…
      Il y a différents types de trans : les trans des ruminants (bons pour la santé) et les trans industriels (pas bons);
      Nous avons exploré ces voies ; elles n’expliquent pas nos résultats.
      D’autre part, il est faux de dire que notre étude est la seule qui… nombreuses confirmations depuis 1999 dans des contextes différents…
      Également faux de dire que les des méta-analyses ont montré les bienfaits des saturés…
      Bon, j’arrête là nos désaccords avec Uffé ; ce n’est pas parce qu’un scientifique (non médecin en l’occurrence ; et aussi non investigateur clinicien) a fortement raison sur un point spécifique (le cholestérol) qu’il a raison sur tout… C’est aussi valable pour moi d’ailleurs !
      Cela dit, Uffé n’a pas compris la diète méditerranéenne ; et pas non plus tous les aspects de la nutrition notamment le concept de « modèle nutritionnel » ; ce n’est pas d’aujourd’hui…
      Bon vent, matelot

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.