Le cholestérol fait la « une » chez les cardiologues aux USA, et pas comme prévu…

 

Voilà, ça devait arriver et, comme d’habitude, c’est nos cousins américains qui donnent le signal du départ. Du côté Européen ou National, il faudra attendre encore un peu ; quelques départs à la retraite sans doute…

Ça se passera à Orlando en Floride au mois de Mars 2018.

Ce grand meeting s’appelle ACC pour American College of Cardiology.

C’est plus ou moins réservé aux cardiologues et c’est massivement sponsorisé par tous les industriels des produits de santé, y compris les fabricants de médicaments anticholestérol.

Pourquoi j’en parle aujourd’hui ?

Parce que, pour la 1ère fois depuis 30 ans, il y aura une session sur le cholestérol qui ne sera pas destinée à « bourrer le crâne » de nos amis américains.

Le nom (ou le titre) de la session est banal : The Great Cholesterol Debate.

Pas besoin de traduction ; et si vous avez un peu de temps et que vous aimez la Floride, ce sera le 12 mars à 10:45.

Je reconnais que le titre est vraiment banal et je crains que certains dans l’assistance soient un peu déçus.

Ce qui l’est beaucoup moins c’est que certains des amis américains qui partagent ma vision du problème cholestérol-statines sont « du voyage ». C’est étonnant et ils n’en reviennent pas eux-mêmes. Ils sont invités à venir dire tout le bien qu’ils pensent du cholestérol et tout le mal qu’ils pensent quant à l’idée de prendre des médicaments anticholestérol.

C’est pourtant un message fort : personne, et notamment pas les industriels qui sponsorisent l’ACC, n’ont trouvé utiles d’empêcher (d’interdire) cette banale discussion…

Je l’avais dit dans un message précédent : la controverse autour du cholestérol balbutient ses derniers mots !

Seuls les niais n’ont pas encore compris ; ou font semblant de ne pas comprendre : on ne peut pas demander à un académicien de « manger sa cravate » comme disent les fakirs quand ils veulent bien dire un mot depuis leur tapis cloutés…

La Terre tourne donc !

 

 

 

23 réflexions au sujet de « Le cholestérol fait la « une » chez les cardiologues aux USA, et pas comme prévu… »

  1. phil

    « The Great Cholesterol Debate »

    A mettre en parallèle avec 2 livres américains célèbres sur la question :

    « The great cholesterol scam » ( La Grande Escroquerie du Cholestérol / Duane Graveline )
    « The Statin Scam » ( L’Arnaque des Statines / Dwight C. Lundell M.D.)

    Pour ne parler que des USA, mais les grands spécialistes de l’American College of Cardiology ne voient ici qu’un débat, en aucun cas un scandale sanitaire.

    Bon enfin, faut bien commencer par le début

    Répondre
    1. Jabeau
      En réponse à : phil

      Pourrait-on continuer la liste des auteurs qui ont vu qu’à midi il faisait jour ? En voici quelques uns :
      The Cholesterol Hoax by Sherry A. Rogers (2008)
      The Great Cholesterol Con: by Malcolm Kendrick (2007)
      The Statin Damage Crisis by Duane Graveline (2012)
      The Great Cholesterol Myth by Jonny Bowden (2015)
      Fat and Cholesterol Don’t Cause Heart Attacks and Statins are Not The Solution par Paul J. Rosch & Coll (2016)
      Licking Sweet Death par Hugo Rodier (2010) ‘…we need to stop demonizing cholesterol…’
      Young for life par Marilyn Diamond, Donald Schnell (2013)
      Qui d’autre ?

      Répondre
  2. papynou34

    Bonne nouvelle, sauf si dans l’agenda, ils sont programmés à des moments connus pour de grosses baisses de vigilence.

    Répondre
      1. papynou34
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Ca semble parfait. Mais cela m’a juste rappelé le récit de la présentation des résultats de Jupiter par un cardiologue de l’île de la Réunion qui lui aussi etait anti-statines. Les chiffres avaient été présentés juste avant la pause déjeuner, ce qui a permis aux présentateurs d’éluder les questions épineuses en conviant toute l’assemblée à un bon repas. Je ne me souviens plus du nom de ce médecin que j’avais trouvé bon par ses analyses.

        Répondre
  3. Inoxydable

    En France c’est comme pour l’extraordinaire blocage des automobilistes sur les autoroutes parisiennes dans la neige: La ministre a dit que ça circulait, y rien à voir, les instructions données au Policiers ont dû aller dans ce sens, conf. un automobiliste interviewé ce matin dans cette pagaille : Il était entré sur l’autoroute dans un bretelle 500 ms avant, le Policiers en service à cette entrée lui avait dit qu’il pouvait, que ça circulait ! Depuis hier 16 heures il est bloqué … Il a dit cela de manière calme, colère retenue en précisant que les « secours », les pompiers lui avaient dit en passant s’il voulait être mis à l’abri à je en sais quel endroit, lui voulait juste rentrer chez lui. Pas de bouteille d’eau, ni de victuailles ou de couverture pour l’aider à passer la nuit ; Pourtant la Sécurité Civile ça existe non d’un chien ! cela me rappelle un épisode identique qui m’était survenu 45 ans en arrière, bloqué pendant 48 heures sur l’autoroute à Montélimar sans aucun secours !!! Rien n’a changé…
    Et bien c’est pareil pour les Statines, les vaccins en France : la ministre « circulez y a rien à voir! »

    Répondre
    1. Romain Kugener
      En réponse à : Inoxydable

      Bonjour, le Luxembourg doit être le seul pays au monde ou tous les cardiologues sont pro-statines….et moi je suis apparemment le seul patient qui se révolte. Lundi dernier un ces cardiologues m’a dit que eux ils ont tous raison comme les cardios américains, français, allemands etc…Je commence à m’énerver !
      Bonne soirée à tous
      Romain

      Répondre
      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Romain Kugener

        Pas s’énerver !
        Relisez la Bhagavad-Gîtâ, vite !
        Et un petit verre de blanc luxembourgeois….

        Rappelez-vous d’une chose :100% des médias américains et 99% des américains étaient favorables à l’invasion de l’Irak…
        Même Chirac et Villepin avaient compris que c’était idiot…

        Répondre
      1. Jean-Marc REHBY
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Ah mais ça bouge aussi en France mais de manière discrète un peu souterraine.
        Récemment un cardio ne represcrit pas de statine à un patient oubli sans doute un autre n’en prescrit pas après un infarctus??!! Bizarre bizarre !! vous avez dit bizarre
        Et aujourd’hui un patient diabétique hypertendu sort de l’hôpital après un ÀVC sans son TAHOR 80
        ETONNANT non comme disait DESPROGES
        Bon vent matelot!!

        Répondre
  4. Inoxydable

    Bonjour à tous. Je viens de lire sur Linkdln un petit article, une plaidoirie dans un procès-jeu, qui me parait vraiment formidable; j’espère pouvoir indiquer le bon lien ci-après :

    https://www.linkedin.com/e/v2/pulse?e=7tyjdq-jddzohy0-ph&lipi=urn%3Ali%3Apage%3Aemail_email_feed_ecosystem_digest_01%3B3ERQ73qtRrqETbUrkA%2BHjw%3D%3D&a=pulse_web_view_article_detail_new_url&midToken=AQE91BiHsg5MGg&ek=email_feed_ecosystem_digest_01&li=4&m=recommended_articles&ts=Unknown&permLink=veut-on-dune-science-sans-conscience-vincent-edin
    Je ne sais pas qui est ce Vincent Edin mais je le verrais bien à l’AIMSIB;

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      Merci. Très intéressant.
      Important à lire au moment où les obligations vaccinales se basent sur des statistiques foireuses pour un médecin intelligent.

      Je copie la citation de Canguilhem : « la raison est régulière comme un comptable, mais la vie est anarchique comme un artiste ! »

      Répondre
      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Je savais que ça vous plairait. C’est apparu sur mon compte Linkedln en article d’information mais je ne sais pas comment contacter l’intéressé , je n’ai pas trouvé le lien ;Je vais chercher encore;

        Répondre
  5. aubepine

    > Ah, ces Ecossais pêcheurs …

    Il pleuvait à verse, et une grande flaque s’était formée devant ce pub écossais.

    Un vieillard en kilt, déguenillé, était là, sous la pluie, avec une canne et une ficelle pendue dans la flaque.
    Un passant, touché par ce qu’il voyait, l’approcha et lui demanda ce qu’il faisait là sous cette pluie battante :
    – « Je pêche » répondit le vieillard tout simplement.
    – « Pauvre bougre » pensa le brave homme, qui invita aussitôt le vieillard à l’accompagner dans le pub pour se sécher au chaud et prendre une boisson.

    Alors qu’ils buvaient leur whisky à petites gorgées, le gentilhomme pensant faire plaisir au vieillard, lui demanda, un peu ironique :
    – « Et alors, vous en avez attrapé combien depuis ce matin ? »
    – « Vous êtes le huitième » répondit le vieil écossais en souriant.

    Répondre
  6. Diane

    Bonjour M.Delorgeril
    Je suis au Quebec
    Mon mari a eu une dilatation coronarienne novembre 2016 avec pose de 2 stent.
    Bien évidement statines sont cholestérol est « haut ».
    Je peux vous dire que je confirme à 300% que c’est un ruine sexualité.
    Même conjoint depuis 35 ans aucun probleme sexuel et depuis statines zéro libido, j’essaie de le convaincre d’arrêter mais les cardiologue l’ont convaincu qu’il pouvait mourir s’il arrêtait. Ils ont proposé les injections mais mon mari ne veut pas.
    Et fatigue plus plus plus ne fait plus de ses activités à part travailler.
    Quelle ironie moins en forme depuis sa dilatation qu’avant et il était bloquer à 80% assez long pour 2 stents trouver l’erreur.

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Diane

      Faites-lui lire « L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol » ; peut-être laisser le livre dans les toilettes ; certains constipés ou prostateux aiment à feuilleter les magazines… en attendant Godot !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.