Pourquoi ne peut-on parler des vaccins en toute sérénité ?

 
Ce billet sera court ; c’est un mouvement d’humeur !
J’ai malheureusement tourné le bouton du poste, ce jour autour de 14:30 et suis tombé (mal m’en pris) sur 3 hurluberlus (dont les docteurs simiesque et carrière-en-os affublés d’un académicien) en train de distiller pieusement des calomnies sur un certain professeur de Montpellier qui, grâce au Conseil D’État, humblement triomphe ces jours-ci.
Il avait globalement raison, notre courageux ami Henri Joyeux, que pourtant on a essayé de radier (ce n’est pas fait, contrairement à ce que disent ces menteurs, puisqu’il a fait appel) du tableau de l’Ordre des médecins.
Ils ne pouvaient pas “faire amende honorable” ?
Admettre que l’argumentaire cosigné par plus d’un million de personnes était intelligent ?
Certes, il eût fallu qu’ils admettent qu’ils n’avaient rien compris et que les informations qu’ils diffusaient à des millions de spectateurs ingénus étaient fausses.
Confirmation que leurs faux-pas répétés à propos de la prévention cardiovasculaire, du cholestérol et des statines n’étaient pas des exceptions…
L’heure d’appeler au boycott de cette émission et de ses animateurs semble être venue.
 
 
 
 
 

Comments are closed.