Le "bon" cholestérol HDL : De profundis !

 
Il semblerait que les plus hautes Autorités commencent à se faire à l’idée que la notion de “bon” cholestérol doit être abandonnée.
Les visiteurs réguliers de ce Blog et mes fidèles lecteurs (articles scientifiques et livres) ne seront pas étonnés : je l’avais écrit dès mon premier livre en 2005 quand l’affaire du Vioxx m’avait enfin ouvert les yeux sur le cholestérol, le bon, le mauvais et le reste.
A l’époque, étant moi-même un très récent converti [quoique depuis les années 1980s j’ai fréquenté des milieux obscurs peuplés de personnes (à l’époque déjà assez âgées et très expérimentées par rapport à moi qui était encore selon eux un “jeune couillon”… à 55 ans…) que l’épopée du cholestérol faisait bien rire], je ne manifestais mon scepticisme qu’avec prudence.
Psychorigide j’étais déjà ; on ne se refait pas !
Tout ça pour dire que, ces jours-ci, a été publiée la confession du HDL. Évidemment, c’est discret et ce ne sont pas des prestigieux professeurs qui s’expriment, mais quelques porte-paroles auto-désignés qui traduisent les pensées profondes de nos éminences académiques. Celles-là se sont enterrées dans les funérariums les plus proches de leurs domiciles.
Ayons pitié, mes frères, de ces “autorités” car ceux qui ont beaucoup pêché seront beaucoup pardonnés.
Faut dire qu’ils ont, au cours de longues carrières, pêché du gros comme disait Hemingway juste avant de se suicider… BigPharma est généreux avec ses fidèles !
Dévoilons les grandes lignes de la “confession du HDL” mais sans entrer dans les détails puisque ça n’a plus aucun intérêt. C’est publié sur un des sites les plus fréquentés par la cardiologie internationale et très chouchouté (financé) par BigPharma.
C’est donc l’oraison funèbre de leur Dieu lui-même qui est prononcée là :
HDL 1
 
 
Le titre dit tout, inutile de traduire, je pense :
HDL 2
Prions pour eux, mes frères, en ce beau dimanche d’été…
Ainsi meurent les vieux chevaux fourbus” disait un de mes ancêtres de retour de Croisade !
 
 
 

96 Replies to “Le "bon" cholestérol HDL : De profundis !”

    1. Je vous invite à lire attentivement la totalité de résultats de cette étude.
      Contrairement aux discours officiels, la mortalité cardiovasculaire est significativement plus basse dans le groupe oméga-3.
      Comme ce paramètre n’était pas le principal objectif de l’hypothèse primaire, c’est à considérer avec prudence.
      Inversement, l’étude est mal faite et ainsi compromet l’étude elle-même.
      Deux possibilités :
      1) soit on rejette toute l’étude : aucune conclusion ne peut en être tirée.
      2) soit on a une vision optimiste : les oméga-3 diminuent la mortalité cardiovasculaire chez les diabétiques mais un essai bien conduit est indispensable pour confirmation définitive…

      1. Merci pour vos encouragements; je suis très surpris par les réactions, je m’attendais à ce que les prostatines me tombent dessus, pas du tout, sur 17 réactions, 7 antisatatines, 2 prostatines, 3 indécis, 5 hors sujets. Les prostatines sont peut-être encore en vacances..
        Echantillon dérisoire certes pour l’intraitable statistien que vous êtes, mais tout de même ( pas d’antisélection).
        Dans un précédent article que j’avais écrit dans le QDM ( article un peu maladroit avec le recul ) sur une quarantaine de réactions le partage était à peu près 50/50%.
        le vent serait-il en train de tourner ?
        Par ailleurs, si je comprends bien, les statines n’ayant pas l’AMM en prévention secondaire, le combat est maintenant d’obtenir d’une commission d’experts indépendants leur déremboursement ou leur interdiction de mise sur le marché.
        https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2016/12/21/tribune-pr-even-vilain-canard-de-la-profession-ou-digne-heritier-de-galilee-_843210
        Cordiales salutations
        LV

      2. Question : deux réactions à la suite de mon billet, prétendent que vos livres ainsi que ceux d’Even ont fait augmenter de 25% le nb d’infarctus, ça m’énerve, bien sûr c’est de l’intox, j’aimerais que vous donniez des contre-arguments afin de les ” gifler” avec tact bien sûr!
        cordialement

        1. suite de mon message… bien sûr, il y a les courbes qui montrent en Angleterre je crois, que la prescription de statines n’a pas eu d’incidences sur les évènements cardiovasculaires… Ce qui m’intéresse c’est comment et à partir de quoi est née cette fausse rumeur des 25% de plus d’infarctus

          1. Pour la France, un article minable d’épidémiologistes bordelais… qui se sont bien faits allumer sur ce site…
            Remontez dans le temps ; cet épisode est amusant !

        2. Nous avons discuté ces idioties dan des articles en anglais lors de la polémique.
          Contrairement aux salades servies par les naïfs, c’est exactement le contraire qui et survenu ; d’où l’extinction immédiate de la controverse : la mortalité cardiovasculaire en France a diminué après la controverse…
          J’ai aussi publié le chiffres sur ce site ; cherchez un peu et vous trouverez…

  1. un livre intéressant :
    https://www.actes-sud.fr/catalogue/agriculture/le-gout-des-pesticides-dans-le-vin
    Le Goût des pesticides dans le vin
    Le vin, en tant que produit fermenté, a des vertus dé­toxifiantes insoupçonnées quand il n’est pas traité. Mais la viticulture conventionnelle est parmi les plus gros consommateurs de pesticides au monde. Ces substances nous intoxiquent durablement et, par leur proximité chimique avec les arômes naturels, déforment le goût des vins. C’est ce que nous montrent les auteurs de ce livre, où l’on découvre aussi qu’il est possible d’ap­prendre à reconnaître le goût des pesticides, pour pou­voir ensuite éviter les produits qui en contiennent.
    En effet, ils ont proposé à des cuisiniers et à des vignerons une expérience inhabituelle : goûter des pesticides dilués dans de l’eau aux doses où ils ont été identifiés dans des vins. Une palette de nouveaux goûts et de sensations s’ébauche dans le cerveau, qui permet peu à peu de déceler la présence de pesticides. Un “Petit guide” détaille les caractéristiques, au nez et à la bouche, de onze pesticides parmi les plus répandus dans les vins.
    Ce livre n’est pas un guide œnologique. Il se conçoit plutôt comme un outil original, de science pour tous, plaidant pour une recherche du bien-vivre et du bien-manger qui passe par l’éradication des substances chimiques nocives.
    En résumé boire du vin bio ou mieux biodynamie , voir aussi du vin naturel ……

  2. 732 – LE NORMAL ET LE PARANORMAL
    Posted by Yves Ponroy
    Quelle différence y-a-t-il entre les collègues de Galilée qui refusaient de regarder à travers son télescope et les scientifiques qui, aujourd’hui, refusent d’étudier les phénomènes dits « paranormaux » ? Ils refusent de se pencher sur une réalité qui n’est pas conforme à leurs théories.
    Le « Normal » correspond à ce que l’on connait, à ce que l’on a l’habitude de voir et à ce qui obéit aux lois communes, acceptées par le plus grand nombre. Si je lance un caillou en l’air je ne suis pas étonné, qu’après une course proportionnelle à l’énergie que j’ai mise, il retombe au sol. Depuis Newton, et grâce à lui, j’en connais les raisons, les causes.
    Un phénomène paranormal est un évènement que l’on ne comprend pas et qui échappe aux lois physiques que nous connaissons. Pour Newton, et pour les physiciens jusqu’au 19èmesiècle les phénomènes observés en physique quantique sont paranormaux. Même encore aujourd’hui, bien des phénomènes observés au niveau de la physique de l’infiniment petit peuvent être considérés comme paranormaux, à commencer par l’imbrication quantique, car ils ne répondent pas aux lois communes de cause à effet. Le grand physicien Max Born eut cette formule qui résume bien la situation : « La physique d’une époque est la métaphysique de la suivante ».
    Les cinq modèles de la réalité
    Nous connaissons assez bien aujourd’hui le monde qui nous entoure, celui de la matière que l’on peut voir, toucher, ou ausculter avec des appareillages. C’est notre monde quotidien des corps et des objets dont nous pouvons apprécier les dimensions et les caractéristiques. C’est notre premier modèle du monde.
    Au 19èmesiècle, le physicien Anglais Lord Kelvin pouvait dire qu’il ne pouvait croire qu’une théorie puisse être valide si elle ne suivait pas les mêmes lois qu’une machine. Beaucoup de gens qui se disent modernes, et même certains scientifiques, croient encore aujourd’hui que toute réalité fonctionne comme une machine !
    Dès le début du 20èmesiècle, le physicien Max Plank fut l’un des premiers à développer l’idée que les lois physiques dont il disposait ne pouvaient rendre compte des observations faites de l’infiniment petit. Il démontra que le « système métaphysique » nécessaire pour comprendre et expliquer le microcosme était différent du système valide pour la réalité des choses accessibles à nos sens. Einstein ne croyait pas à l’intrication quantique, « cette action fantôme à distance », il aurait pu dire « paranormale» !
    Il montra qu’il avait besoin d’un troisième système, d’un troisième modèle, pour rendre compte des objets trop grands, trop loin, ou animés d’une trop grande vitesse, pour être accessibles à nos sens. Aucun de ces trois systèmes n’exclut les autres, ils sont seulement chacun nécessaire pour expliquer une partie de ce que nous expérimentons, ils sont complémentaires.
    Comme je l’ai esquissé dans ma précédente chronique, les scientifiques sont toujours à la recherche de « l’équation fondamentale » capable de rendre compte de toute la réalité, dans sa diversité et sa complexité. Ils admettent cependant aujourd’hui qu’il est nécessaire de faire appel à un autre modèle pour comprendre comment fonctionnent les comportements humains, la façon dont nous vivons, la genèse de nos décisions. Les lois de Newton ne suffisent pas pour comprendre l’humain !
    Puis, lorsque la compréhension du psychisme humain fut un peu décodée, il s’avéra que nous avions besoin d’un cinquième modèle pour appréhender la conscience. C’est une réalité sans chose, mais avec seulement des processus, une réalité observable par une seule personne et non quantifiable. On ne sait même pas mesurer le niveau de conscient d’un patient. Il s’agit donc d’une réalité privée, caché à l’expérimentateur extérieur et insaisissable, mais néanmoins « vécue » et dont chacun individuellement peut faire l’expérience.
    La conscience est une réalité fugace, mobile, multiforme, sans cesse changeante et échappant à la loi fondamentale de la physique, qui veut que chaque cause produise les mêmes effets. Rien n’est plus faux au niveau du psychisme humain ! Non seulement notre psychisme et notre conscience sont très individuels, mais ils n’obéissent à aucune loi commune et, même en chacun de nous, ces lois sont à géométrie variable !
    Où se situe la réalité ?
    La science est donc bien obligée d’admettre qu’il faut plus d’un système explicatif pour rendre compte de la réalité. Nous ne vivons pas dans un univers, mais dans un « plurivers ». De façon plus générale la science finit par se demander si elle saura un jour ce qu’est la réalité. « Le principe d’incertitude » qu’Heisenberg appliquait à la mécanique quantique, peut désormais s’appliquer à bien d’autres aspects de la réalité.
    Le psychisme humain est un monde à lui tout seul avec de multiples aspects. C’est un monde que l’on peut qualifier de paranormal, même si certains scientistes s’évertuent à vouloir faire la différence en la psychologie officielle qui a le droit de cité, est enseignée à l’université et reçoit des crédits de recherche et la parapsychologie que la science refoule dans son inconscient et affuble de ses brimades. D’un côté le droit aux palmes académiques, de l’autre le domaine du diable et de ses acolytes, dénommés charlatans.
    Et pourtant, nous avons en nous plusieurs réalités parallèles sur lesquelles nous savons bien peu de choses. Lorsque nous rêvons ou que nous jouons, notre réalité est bien différente de celle que nous expérimentons lorsque nous travaillons avec concentration sur la résolution d’un problème. Lorsque nous sommes en train de prier, nous expérimentons un autre modèle de réalité qui est encore différent de celui que nous vivons lorsque nous écoutons une sonate de Beethoven.
    Aucun de ces processus est supérieur ou inférieur aux autres, ils sont seulement différents et complémentaires. Cette complexité constitue la richesse de notre psychisme. D’autres manifestations psychiques sont aussi surprenantes que la mémoire, le rêve ou l’effet placebo.
    Ainsi, la transmission de pensée, la prémonition, la divination ou les expériences de mort imminente, ne sont pas plus paranormales que la suggestion hypnotique ou l’effet placebo. Elles sont pourtant rangées dans le fourre-tout dénommé « parapsychologie », domaine tabou pour tout scientifique qui se respecte.
    Tomber amoureux, est-ce du domaine de la psychologie officielle ou bien est-ce du ressort de la parapsychologie ? Il s’agit d’un phénomène tout à fait irrationnel qui échappe à l’analyse, impossible à prévoir et impossible à reproduire, les mêmes causes ne produisant jamais les mêmes effets.
    Selon le théorème de Bell, Einstein n’a plus besoin d’avoir peur : l’enchevêtrement n’est pas réservé au domaine quantique. Nous sommes tous connectés à une « Unité » qui s’écoule des parties les plus infimes de notre être, jusqu’aux confins du cosmos…
    Le monde objectif existe. Il n’est pas une illusion. Il est réel sans être l’ultime, tout en étant une forme et une expression de l’ultime. C’est une illusion de regarder le monde comme une ultime réalité. « Tout est dans tout et réciproquement ».
    Nous sommes bien loin d’avoir tout compris et ne comprendrons jamais tout !! y compris de ce qui est de l’homéopathie …
    Dans un autre domaine, pourquoi un magnétiseur, un vrai et non un charlatan, peut faire disparaître un psoriasis ? enlever totalement l’envie de fumer ? etc … sans toucher la personne venue se faire aider …
    Je donnerais plein d’exemples …
    Aubepine

    1. “Selon le théorème de Bell, Einstein n’a plus besoin d’avoir peur : l’enchevêtrement n’est pas réservé au domaine quantique. Nous sommes tous connectés à une « Unité » qui s’écoule des parties les plus infimes de notre être, jusqu’aux confins du cosmos…”
      C’est typiquement l absurdite d un raisonnement qui se sert de concept scientifique tres precis (et valide dans un domaine de validite tres precis et demontre comme faux en dehors) pour raconter absolument n importe quoi …
      Je suis pas sympa mais ca me herisse quand on part d une pensee a priori et qu on va piocher partout (et surtout dans la theorie quantique parce que pas grand monde ne comprend et n est capable de refuter) pour justifier ses idees a priori.
      C est tres precisement la facon de pensee qu il pretend critiquer : on a une pensee preconcue et on cherche a la justifier a tout prix meme au mepris du reel.

      1. Toujours incrédule, Akira !
        Mais c’est votre droit, sans oublier que chacun de nous peut évoluer, quelque fois de façon inattendue …
        Avec tout mon respect.

      2. Et voilà mon KiKritiKeuRaRitou, tout est dit, tu manques de Foi !
        Ce que ne sait pas la tendre Aubépine, c’est à quel point tu es un sage, de ces sages qui mettent en doute les certitudes , interrogent les convictions, ébranlent les croyances, contestent les théories boiteuses… et restent plein de compassion pour leurs contemporains.
        Il y a un très beau festival de cinéma là où tu as jeté l’encre moussaillon… profite !

    2. ne jetez pas trop des cailloux en l’air , quant ils retombent ça peut faire des dégats .

  3. Hé! les “anti homéopathie” je vous invite à vous plonger dans la “découverte” de Samuel. C’est grâce au paludisme qu’il a pensé et vérifié de manière empirique l’effet des dilutions dynamisées. Relisez, relisez. Aujourd’hui, en agriculture on obtient des résultats positifs avec des dilutions de sucre pulvérisées sur les plantes. Ce ne sont pas des dilutions infinitésimales dynamisées, mais quand même. La vérité n’est probablement pas de ce monde, mais la réalité a parfois des allures de sorcellerie, jusqu’au moment ou on peut l’intégrer à notre vision du monde. Tout ce qui est soutenu sur l’homéopathie n’est peut être pas juste, mais les questions que pose cette pratique sont passionnantes. Je rajoute, du fait même de sa conception, l’étude scientifique “classique” ne peut donner des résultats valables. Il ne faut pas étudier l’effet d’un remède. Il vaudrait mieux sélectionner une population “semblable” (homéopathiquement). Autrement, le plus simple, serait de donner un poison dilué (china par exemple) à une partie et un placebo à une autre partie et rien à une troisième partie. Il est probable que le groupe sous china développe plus de symptômes paludéens et de diarrhées que les autres groupes. Ceci mettrait en évidence les effets des doses infinitésimales. Maisn je ne suis ni médecin, ni scientifique, ni statisticien. Je suis, c’est déjà pas mal…

    1. “Être ou ne pas être” disait Machiavel dans son célèbre opuscule…
      Cela dit, vous nous aideriez beaucoup en nous disant qui est Samuel. Un apôtre, comme Machiavel ?

      1. Christian Friedrich Samuel Hahnemann né le 10 avril 1755 à Meissen, Saxe, Allemagne et mort le 2 juillet 1843 à Paris, est un médecin qui, sous l’inspiration de Paracelse, fonda et participa grandement à “l’avancée” de l’homéopathie, en 1796.

  4. Bonjour docteur Rehby,
    Saviez-vous que la ciguë n’empoisonne pas les chèvres ? plus chanceuses que Socrate!
    C’est une chose que j’ai pu constater par moi-même.

  5. @MdL : l’affaire des clowns déguisés en policiers est en train de devenir un argument pour décrédibiliser ceux qui ont participé à la commission d’enquête parlementaire, dont l’action est INSTITUTIONNELLE, donc soumis à l’influence de ceux qui font tenir ce système politique qui a soutenu, tous parti confondus, l’élargissement des obligations vaccinales… plus la polémique enfle, plus l’objet de cette commission est proche de celle consistant à sodomiser les diptères. Imaginez nos partis traditionnels et leurs casseroles au cul (dont celle de la campagne de vaccination H1N1 de 2009) transformés en justiciers blancs au service de la veuve et l’orphelin, dans une union sacrée mêlant FN, LR, UDI, PS et LFI contre les méchants macronistes… avec une présidente membre de LREM. Ça me rappelle vivement ce qui est expliqué dans cet article au sujet de la crédibilité de l’unanimisme :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article330
    Le problème est surtout d’identifier la méthode employée pour manipuler les gens de manière à détourner leur attention des vrais problèmes et les maintenir dans une “oralité forcenée”…
    Je vous présente une des opposantes “officielle”, qui a l’honneur de passer à la télé pour parler de l’aluminium comme SEUL problème contrariant l’obligation vaccinale :
    https://youtu.be/UEP9f59xBKg (25 min)
    Cette vidéo est sur son site : http://www.avocat-bergel.com/consommation-sante/
    Ça va bientôt recommencer à nous parler de l’aluminium et des actions entreprises auprès du Conseil d’État… alors que la menace est plus que jamais une obligation vaccinale au sujet de la vaccination contre les papillomavirus.
    Le Royaume-Uni vient d’élargir la vaccination contre les papillomavirus aux garçons : https://www.lequotidiendupharmacien.fr/actualite-pharmaceutique/article/2018/07/25/en-2019-le-royaume-uni-vaccinera-les-garcons-contre-lhpv_273551?xtor=EPR-2-%5BNL_quotidienne%5D-20180725&utm_campaign=NL_quotidienne&utm_source=qph&utm_content=20180725&utm_medium=newsletter
    Des députés n’hésitent pas à déposer des propositions de loi pour créer une douzième obligation vaccinale :
    http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1118.asp

    1. Manipuler les gens de manière à détourner leur attention des vrais problèmes ?
      Je ne peux que “m’inscrire en faux” , comme disent les gens bien élevés quand ils rendent visite à leur psychanalyste, face à de tels outrages aux bonnes mœurs !
      C’est féminin, mœurs ?

      1. @ Emilio : Mais c’est un “vrai problème” ! Je me souviens de l’époque du “Général” et de ses successeurs utilisant le” SAC” émanation de Pasqua, , ramassis de voyous, de flics plus ou moins véreux, de fanatiques prêt à tuer ( ça s’est d’ailleurs terminé par la “Tuerie d’Auriol”) des sbires de Mitterrand menés par un certain ex candidat aux dernières élections présidentielles responsable du service d’ordre (je me souviens aussi d’une époque où les nervis de Defferre se promenaient avec des mitraillettes dans Marseille pour les élections et faisaient le coup de feux avec la partie adverse précitée ) , je me souviens d’affirmations de certains sites que des partisans de notre ex candidat futur et actuel Président étaient prêt à prendre les armes ( ils les avaient) si d’aventure une certaine candidate était élue. C’était soit-disant des fausses nouvelle (fake news)
        Et pour finir et pour preuve la grotesque mascarade d’une perquisition avortée au domicile d’un des “clowns faux policiers” parce que les enquêteurs n’ont pas trouvé de “bélier” pour enfoncer la porte avant 21 heure, le serrurier ayant échoué dans ses manœuvres ( j’en ai jamais trouvé qui ait échoué s’ils avaient l’ habitude travailler avec la Police) , mais quelques coups de lattes” et d’épaules et le chambranle serait parti avec la porte… Ensuite, on met simplement de scellés sur la porte et on attend benoîtement jusqu’au lendemain SANS surveillance ? Mais de qui se moque t-on et personne dans presse ou les médias ne relève ça ! Quelqu’un leur a glissé bien profond dans le “collomb” si je puis dire. C’est ça la République toujours et encore ?
        Tant pis docteur si vous censurez mais il fallait que je le dise car ça me fait bouillir !

          1. Comme vous le savez, j’aime bien que chacun s’exprime librement mais il faut choisir des sujets intéressants… On ne peut pas être à la fois “résistant” et “liberticide” ; c’est un classique !
            Cela dit, à part les médias (qui aussi interviewent la Ministre de la santé tous les jours pour qu’elle nous parle de la météo ; il faut bien s’occuper entre les repas…), je crains que l’affaire Benmachin n’intéresse personne… On pourrait donc passer à autre chose, si vous n’y voyez pas d’inconvénient…

  6. Pas fous les industriels afficionados du ” mauvais cholestérol” . Grande offensive sur MSN ^pour la promotion de plats anti Cholestérol pour l’été :
    http://www.msn.com/fr-fr/cuisine-et-vins/foodrecipes/15-plats-anti-cholest%c3%a9rol-sains-et-d%c3%a9licieux/ss-AAqb8Qv?li=BBoJIji
    qui sont en fait des plats riches en O3 que je dirais tiré du livre de cuisine ” les savoureuses recettes du régime méditerranéen” de Marie Ciocca que vous avez préfacé et vérifié avec Patricia Salen. Prennent vraiment le gens pour de cons !

      1. MSN, c’est le poids lourd de l’informatique made in USA – filiale a 100% de Microsoft.
        A l’origine (dès 1995) uniquement fournisseur d’accès à Internet, c’est devenu aussi un moteur de recherche, un gestionnaire de mails, .. etc.
        Au niveau journalistique, que du pur “copier-coller”, y compris les conneries habituelles

  7. C’est vrai qu’elle est amusante Maâme Tricia avec sa découverte subite de la courbe en U qui remplace la droite ascendante que son grand-père Ancel lui avait fourré dans le crâne…
    J’ai fureté dans les commentaires des médecins Yankees à la suite de l’article et j’ai pas été déçu, j’y ai trouvé des trésors! Evidemment il y a des commentaires sobres du style bon ça y est, on va pouvoir arrêter les conneries sur le cholestérol et les statines qui n’ont jamais servi à rien, mais la marrade commence avec les mauvais joueurs: Ceux qui s’accrochent à leurs théories de jeunesse.
    Il y en plusieurs qui tentent le tout pour le tout en expliquant qu’on ne s’intéresse pas assez aux sous-fractions du HDL, pas étonnant qu’on conclue à l’envers! On voit poindre la théorie des “certaines familles de HDL aux pouvoirs délétères” mais aussi des “fragments probablement bénéfiques de LDL”, la science est enfin en marche, marche en crabe peut-être mais on avance… vers un HDL ni bon ni mauvais et un LDL … sans intérêt majeur non plus…
    Bravo Boss, belle divination, vous faites aussi pour les clés de bagnoles perdues? J’ai égaré les miennes dans mon jardin?

    1. Si l’on accepte que le CHO a une contribution nulle, il en découle assez necessairement qu’on trouvera toujouRs des sous fractions pour avoi, l’une une contribution positive, l’aUtre une négative, et d’autre neutres
      La nullité de la contribution n’impose pas celle de toutes ses sous fractions, donc, on trouvera tjrs qqchose. De la à savoir si c’ Pertinent, il y a un monde…

    2. Bon sang Vincent ! Non seulement nous avons la même date de naissance ( hormis l’année) mais en plus on perd les mêmes choses, moi c’était celles de mon Camping car. Quelle galère pour mes les faire dédommager par l’assurance et les refaire. On est sous le signe astrologique des égarés ….

  8. Jean-Jacques AULAS psychiatre et pharmacologue lyonnais a écrit il y a quelques années une somme exhaustive sur l’homéopathie après avoir analysé la quasi totalité des études et des essais parus . Il en a trouvé 2 à la méthodologie acceptable (je vous renvoie à l’amiral et à ses livres sur les essais cliniques !)
    Sur ces 2 un est négatif et l’autre ouaip sii on veut si on est sympa . Je dois avoir son bouquin qlq part dans le foutoir qui me sert de bibliothèque (y’en a partout !)
    Conclusion : l’homéopathie est un placebo optimisé !! et évidemment le placebo ça fonctionne aussi chez les chiens les chevaux etc.. ce qui est un grand argument des homéopathophjiles et oui aussi placebo chez eux.
    J’avais assisté à un colloque dans un congrès animé par le dit JJ AULAS ” l’homéopathie dsnas peine en une heure et demie ” génial et hilarant. !!!
    Au fait l’Amiral dernier avatar le score calcique coronaire pour prescrire les statines en PREVENTION PRIMAIRE oui oui les idiots utiles ( grassement rémunérés) ne savent plus quoi inventer.
    le cher DR Françàois,DIEVART de Dunkerque fait le commentaire et dit trois choses passionnantes
    1: le score de Framingham est très performant (sic)
    2/ il existe une relation linéaire entre la cholestérolémie et le risque d’infarctus ( étonnant non??)
    3/ à propos du score calcique ” cela confirme que la notion d’hyper cholestérolémie est à remettre en cause la valeur normale du cholestérol est un concept erroné! ”
    Last but not least comme disent les grand bretons “la valeur du cholestérol pris isolément n’a pas de valeur prédictive en matière d’infarctus.”
    Un peu schizo non??
    Mais bon c’est un adepte de pas de cholestérol du tout probablement
    Bon vent matelots

      1. Et bin alors l’Amiral tu es fatigué ? je te sesn un peu mou du genou !!
        Il y a quelques temps tu aurais tonitrué ce Diévart est un CON !!
        J’ai relu un très bon livre qui se lit comme un roman “Cholestérol mensonges et propagande” écrit par un certain de Lorgeril, un p’tit jeune qui n’en veut!!
        Et tout ça kesk’il dit est encore d’actualité et quasi pas d’avancée en 10 ans. Triste triste!!!
        Il n’y a plus qu’un grand procès pour tromperie, empoisonnement et mise ne danger de la vie d’autrui !!
        Haut les coeurs

          1. Pourquoi “nous” ?
            J’ai dû manquer des journaux télévisés ?

          2. Vous devriez consulter les documents publiés par L’AIMSIB. Vite !
            Vous allez tout comprendre sur les liens d’intérêt Lévy-Buzyn-Vaccins !

          3. Une victoire, vraiment ?!?
            Je crois surtout que la personne qui sera désignée à la place de Yves Lévy sera un clone de ce dernier … un clone qui appliquera la politique vaccinale avec zèle, qui mènera le futur élargissement des obligations vaccinales en pouvant s’appuyer sur une virginité retrouvée (puisque le vilain conflit d’intérêt n’existera plus).
            Qui a compris que le fait de taper sur le conflit d’intérêt de la ministre avec son mari est une manière de “légitimer” chez elle une honnêteté intellectuelle qui ne serait contrariée QUE par ce seul conflit d’intérêt ?
            Non, de mon point de vue, la “politique vaccinale” de Buzyn est malhonnête, avec ou sans conflits d’intérêts.

    1. Il le fait où ce commentaire , M. Dievart? Qu’on puisse voir l’ampleur de ….
      Quant à invoquer le score de Framingham alors que l’étude de Framingham qu’i n’a étudié que le gras dans l’alimentation s’interdisant d’autres “coupables” n’a trouvé d’effet , et MINEUR que sur un des sexes, je crois les hommes, et encore , de moins de 51 ans il me semble…
      comment a-t-on pu être aussi aveugle !
      Je me demande si “mineur” ne figurait pas dans les conclusions de cette étude biaisée au départ.
      Si une chose a été montrée par Framingham (autant qu’on le puisse en mode observationnel) c’est la faiblissime et inconstante association du cholestérol élevé et de la mortalité cardiovasculaire, ou je me trompe ?

        1. Ils ont fait l’étude nutritionnelle et caché ?
          Ou ils ont pas fait parce qu’ils “savaient” que c’était le gras animal , le cholestérol, les oeufs et n’imaginaient pas que ce soit un peu au delà de la reflexion en comité de 3 neurones idiots et d’un malhonnête (ou l’inverse) ?

          1. Ils ont “caché” mais on peut désormais retrouvé via Internet…
            Leur hypothèse basique “cholestérol alimentaire et/ou AG saturés donnent un haut cholestérol plasmatique qui donne infarctus et AVC” n’a pas été vérifiée dans Framingham…
            Ils se sont sauvés en adoptant l’électrophorèse des lipoprotéines, les HDL, les LDL etc…
            Je raconte ça dans mes livres.

  9. mais ce revirement sur HDL n’est-il pas pour nous dire que tout “cholesterol” qu’il soit véhiculé par HDL ou LDL ou MDLest mauvais, vil et honni ?
    ET LE RÉAFFIRMER comme grand facteur de risque cardiovasculaire (au grand mépris de la l’ étude massacrée, dite de Framingham (un nom de défaite napoléonienne quasimment ça ! )?

  10. Bravo Rico, c’est exactement la pensée de G. Rose lorsqu’il écrit “sick individuals ans sick population”
    L’avez-vous lu ?

    1. Et bien non, je ne connais pas cet auteur, merci de m’en parler, j’ai peur cependant qu’il ne soit pas traduit ! Si jamais vous en connaissez une édition en français je suis preneur. Maintenant la pensée est le produit d’une époque, ce qu’un humain pense un autre peut le penser, en agitant quelques bonnes idées nous avons toutes les changes de les propager.
      Au plaisir de vous lire

      1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11416056
        Malheureusement je ne connais pas de traduction française mais l’idée globale est la suivante : pour éviter les noyades dans un bassin, on peut vendre des bouées aux apprentis nageur ou des talons hauts aux petites personnes, les marchands seront intéressés, alors que personne n’a intérêt à ce qu’on baisse la hauteur d’eau du bassin pour que tout le monde ait pied.

        1. Merci de vos explications. J’ai trouvé quelques documents en langue française qui laissaient sous-entendre ce que vous dites. Ainsi je comprends mieux pourquoi vous y faisiez référence.
          Au plaisir

          1. Jabeau est un type intéressant qu’il faut savoir écouter… Oups !
            Ce n’est pas le seul visiteur de ce Blog qui rend grand service aux autres !

  11. Pardonnés !!!???
    Mais a quel titre?
    On voit bien que vous n’avez jamais bouffé de ces saloperies!…

    1. Jésus a dit (Épitre du dimanche des rameaux aux Corinthiens) : “Que celui qui n’a jamais pêché de gros poisson ne vienne pas faire chier les pôvres pêcheurs qui ont commis le péché de pêche…”

      1. Connais pas ce type, et j’ai rien compris…
        Un youtioubeur, sans doute
        Moi, je n’oublie pas (mon corps non plus) et je ne pardonne pas, ce serait trop facile…

      2. Ah ? Je croyais naïvement que c’était la lettre de Saint Paul au Corinthiens . Je crois qu’un philosophe ( Serres ?) à écrit que Jésus était le dernier symbole même du “bouc émissaire” ” ce bouc émissaire que des foules prêtes à la boucherie expulsent en le chargeant des péchés du monde, les leurs propres, et dont l’Agneau de Dieu inverse l’image. Merci d’avoir porté la lumière dans la boîte noire que nous cachons parmi nous.” Extrait de son discours d’entrée à l’académie et dans lequel il dit également :
        “Observez nos habits verts. Pourquoi un groupe parade-t-il ainsi, en uniforme ? Pourquoi femmes et hommes suivent-ils une mode vestimentaire, intellectuelle, parleuse ? Pourquoi ne désirons-nous passer pour d’exceptionnelles singularités qu’à la condition de faire comme tout le monde ? Pourquoi ladite correction politique exerce-t-elle tant de ravages sur la liberté de pensée ? Pourquoi faut-il tant de courage pour dire ce qui ne se dit pas, penser ce qui ne se pense pas, faire ce qui ne se fait pas ? Pourquoi l’obéissance volontaire fonde-t-elle les pouvoirs ? Pourquoi nous prosternons-nous devant les grandeurs d’établissement, dont la cérémonie d’aujourd’hui donne un si parfait exemple ? Vous avez découvert, aussi, cette autre et première glu dont l’adhérence fait une bonne part du lien social et personnel : le mime, dont les gestes et conduites, les paroles, les pensées nous rapprochent de nos cousins les singes, chimpanzés ou bonobos, sur lesquels, Aristoteles dixit, nous l’emportons en imitation. Combien de fois, observant, dans un ministère, une réception officielle, ou, dans un hôpital, la visite d’un professeur de médecine au chevet d’un malade, n’ai-je pas vu, de mes yeux vu, de grands anthropoïdes se livrant aux jeux dérisoires de la hiérarchie, où le mâle dominant parade face aux dominés ou à ses femelles soumises ? L’imitation produit la dominance plus ou moins féroce que nous exerçons ou subissons.”
        Alors, cessons de charger encore Jésus de propos qu’il n’a pas tenu et pour approfondire la pensée de Michel Serres, voici le lien pour ceux que ça intéressent :
        La religion contre le sacrifice, par Michel Serres
        https://www.lemonde.fr/idees/article/2005/12/16/la-religion-contre
        La religion contre le sacrifice, par Michel Serres . En accueillant sous la Coupole l’auteur de “La Violence et le sacré”, Michel Serres a insisté sur l’actualité …
        Bonne lecture.

          1. Je réserve ma pensée sur ce sujet ayant eu une profession qui m’a fait entrer en contact pour diverses raisons avec ces ministres du culte.
            Toutefois prêter des paroles qu’il n’a pas dites à Jésus me chagrine un peu.
            Pour anecdote, j’avais un chef de groupe d’enquête il y a longtemps, un passionné d’alpinisme ( force 5 ) qui pour me taquiner appelait Jésus ” l’aviateur”. Il a fait malheureusement au cours d’une ascension des Aiguilles Rousses je crois, une chute de 300 mètres à laquelle il n’a pas survécu ne sachant pas voler. Ce jour-là peut-être a t’il eu le temps de penser à “l’aviateur”… qui lui, j’en suis sûr , ne lui a pas tenu rigueur et lui a pardonné.

      3. Et ensuite il a dit (Luc, chap19):
        Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.

        1. Akira, l’agnostique que je suis modestement bien que tendance athée (je suis aussi marxiste courant Groucho comme disait l’autre) vous dit “ce n’est pas joli joli ” de faire des citations tirées du contexte qui dénaturent le sens du message original de ce Jésus (pour ma part hypothétique, même présenté comme prophète “Issa Ibn Maria”) , mais dont le message est “globalement positif”. Ce qui nous rappelle aussi la Pravda et son bouffon national, mari de Viviane.
          C’est de la citation façon “Pravda” ou homme politique.
          Je vous renvoie à une explication parue dans un blog chez Libé:
          Jésus, les égorgeurs et l’art de la citation.
          http://philosophie.blogs.liberation.fr/2008/12/17/jsus-les-gorgeu/
          et au texte complet:
          https://www.aelf.org/bible/Lc/19
          remontez un peu plus haut que la citation, vous comprendrez.
          Ou une autre exégèse qui dit la même chose
          https://croire.la-croix.com/Definitions/Bible/Evangile/Pourquoi-Jesus-prononce-t-il-des-paroles-si-terribles
          Cette citation , isolée du début du texte, a été un outil pour justifier des crimes de masse notamment contre les juifs et les protestants.
          Que la paix vous regagne !

          1. C’est évidemment une parabole et ce n’est pas Jésus qui dit “je vais les égorger”. C’est le roi dont il raconte l’histoire et c’est Luc, évangéliste de seconde génération, proche de Paul et médecin selon certains (je me souviens d’un magnifique roman, « la route de Bithynie » de Franck G. Slaughter que j’ai lu adolescent), qui raconte cette parabole. Jésus, quel qu’il fut était pour le pardon.

          2. Celui qui sait pardonner est définitivement au-dessus du lot ; mais, disait un de me ancêtres de retour de croisade : “pardonner n’est pas oublier” !
            Pas cons les croisés…

      1. Démêler ce qui est faux du vrai est un véritable plaisir…
        On s’amuse, ca fait fonctionner les neurones !
        Evidemment, tout ce qui est dit traditionnel ´ doit passer a la moulinette.
        Les facteurs de Framingham portent parfois le titre ronflant de traditionnel … cela ne les valide pas pour autant…
        Les amis imaginaires sont autant de frivolités, et, non, je n’aime pas ceux qui en font commerce et abusent de la crédulité d’autrui.
        Et ne vois aucune raison à un pardon

  12. Bon ou mauvais cholestérol … on s’en fiche. Ceux qui lisent vos livres et vos billets sur ce blog le savent mais il est vrai qu’il est difficile de convaincre tout le monde et encore plus de faire reconnaître la vérité aux thuriféraires de la doxa pro statines et autres anti cholestérol. Bigpharma est comme l’Hydre de Lerne, dur de couper trois têtes d’un coup.

    1. La supercherie va enfin être dévoilée à grande échelle. Ils remplaceront ce mensonge périmé par un autre…

  13. La question, que nous serions censés nous poser après la dite publication, est que cache-t-elle ?
    Le titre de l’article est à la forme interrogative, à supposer que le continu y réponde par l’affirmative, qu’est-ce que cela pourrait sous-entendre ? La particularité du spectacle est qu’il dénonce toujours un ancien mensonge par un nouveau mensonge. Jamais nous ne devons-nous attendre à l’énoncé de quelques vérités par ses champions ou ses sous-fifres en attente de reconnaissance. Nous devons nous y faire, nous vivons dans le faux ou le vrai apparaît parfois comme un moment du faux. Ainsi, revenons au billet de notre hôte, cela veut-il dire qu’il n’y a ni bon ni mauvais cholestérol et que celui-ci est une mauvaise chose qu’il faut combattre par les nouveaux moyens mise en place ? Ou encore dénoncer le sucre, à la manière de l’autre crétin télévisuel, faisant de ce dernier l’horrible responsable de tous nos maux comme hier était dénoncé le gras bouchant les « canalisations » ?
    Aucun des sbires de la logique marchande ne s’attaquera jamais aux raisons profondes de l’explosion des cancers, du diabète, des maladies cardiovasculaires… si ce n’est en proposant quelques potions-pilules-vaccins « révolutionnaires » dans un marché en crise – la crise étant devenu un état permanent, il faut comprendre ici une baisse des dividendes – Le spectacle n’est pas l’œuvre de quelques maîtres du monde, cachés dans quelques tours d’ivoire, qui comploteraient contre l’espèce par de noirceurs manœuvres. Non, le spectacle est l’état historique de la société humaine fascinée par l’illusion de la promesse marchande. C’est une théorie du monde et qui, comme dans toute les sciences, n’a de validité en science sociale que tant qu’elle n’est pas bouleversée par une autre théorie. Ce n’est pas en raccourcissant quelques « maîtres du monde » que nous viendrons à bout d’une telle théorie, mais bien plus en affirmant que notre désir de vivre, et de bien vivre, ne se résume pas en la vénération de la marchandise sous toutes ses formes. Quand une théorie s’affirme comme seule vérité, c’est à une croyance que nous avons affaire ! On pourrait lui opposer une autre croyance, ce que le XXème siècle s’efforça de bâtir sans succès, et ainsi vénérer un nouveau « maître » que nous aurions vite fait de détester à son tour. Le projet de l’humanité n’est pas de croire, cela fait quelques millénaires que les curés de tous poils essaient de nous le vendre, mais tout simplement de vivre, de très bien vivre. La marchandise nous a promis le paradis sur terre, c’est raté ! La vie est au cœur de notre projet et tout ce qui la pourrit doit être au centre de notre indignation et de notre combat.
    Santé et cholestérol méditerranéens

    1. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Bon Dieu, rico, quel maître à penser !
      Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, le divin marquis est revenu et tonton Guy avec…
      Que n’écris-tu des livres, bel ami ?
      PS : effectivement les crétins qui enterrent le “bon” cholestérol nous proposent déjà autre chose…
      Votre théorie est vérifiée ; vous avez votre place à l’Académie des Sciences !

      1. Qui veut vendre des statines accuse le cholestérol !
        Si on innocente le cholestérol que vont-ils faire?..

    2. Le diabète sûrement qu’il explose, les maladies cardiovasculaires je ne suis pas sûr que ça augmente encore en pays occidentalisé, surement parce que tout le monde prend une statine. Oups non je ne l’ai pas dit.
      Mais le cancer y en a t -il plus ?
      J’ai lu plusieurs fois sans fouiller que en fait non, à part les faux cancers du surdiagnostic (ça améliore la courbe de guérison ipso facto)
      Pourtant j’ai l’impression qu’on voit plus de lymphomes mais l’impression c’est peu scientifique.
      Aussi, comme on vit plus vieux grace aux stat. oups ça me reprend bien que il semble que ça ne s’allonge plus ( source les media alors hein …) on a plus de cancer aussi.
      Donc je serais, Ricom’Art intéressé par les sources attestant de l’explosion de ces maladies.

      1. Pour les cancers, ça dépend lesquels, ça dépend des pays, ça dépend du critère (mortalité versus incidence), etc…
        Pour les maladies cardiovasculaires, ça dépend… etc…
        Globalement, paramètre indirect, les cardiologues et les cancérologues n’ont jamais été si occupés mais la mortalité pour ces pathologies a diminué indiscutablement : grâce aux SAMU, aux PTCA en urgence, aux USI, etc… et grâce aux chimio, radiothérapie, chirurgie… et peut-être aussi que l’abstention tabagique des hommes commence à porter ses fruits tandis que chez les femmes c’est l’inverse…
        Globalement, le coût de la santé a explosé et… désormais l’espérance de vie dans les pays développés diminue !
        Staline aurait dit : “bilan globalement négatif” !
        Mais on peut penser différemment que Statine, certes !

      2. Vous avez raison Barrage, j’emploie des mots sans rigueur scientifique, mais j’ai une excuse je ne suis pas scientifique ! Par explosion, je voulais dire nombreux, beaucoup, beaucoup trop pour celles et ceux qui n’ont qu’une vision très empirique de ces maux.
        Aussi, pour vous être agréable, je corrige cette phrase : « Aucun des sbires de la logique marchande ne s’attaquera jamais aux raisons profondes de l’importance des cancers, du diabète, des maladies cardiovasculaires… si ce n’est en proposant quelques potions-pilules-vaccins « révolutionnaires » dans un marché en crise ; la crise étant devenu un état permanent, il faut comprendre ici une baisse des dividendes. »
        Psaha !

        1. Bien sûr Rico quand l’agence nationale du cancer dit que 3% des cancers sont dus à l’environnement l’alternative est simple soit ils se foutent de notre gueule, soit ils sont nullissimes ou les deux si on pouvait ajouter une troisième proposition à l’alternative (soyons fous !)

    3. @Rico dit : “Quand une théorie s’affirme comme seule vérité, c’est à une croyance que nous avons affaire !”
      Il faut se méfier de ce genre de raisonnement. La modération dans les critiques, les expressions du type “tout ce qui est excessif est insignifiant” sont précisément le problème numéro 1 qui font que les vrais critiques du système sont inaudibles … et cela entretient la machine à perdre.
      Quand on critique, il faut utiliser l’intégralité du champ de l’argumentation, du refus total à l’acceptation totale… parce que la seule critique intéressante est celle qui est efficace. Force est de constater qu’avec un système qui prend toujours plus les gens pour des cons, la critique doit se faire toujours plus radicale. Nier ce point consiste à commencer à accepter l’inacceptable… c’est comme ça que le système d’entretien : il fait une proposition inacceptable, puis attend … de manière à laisser les chiens aboyer le temps que la caravane passe.
      C’est là tout le problème des “antivaccinalistes” qui “ne sont pas contre les vaccins” et qui défendent parfois l’aluminium des vaccins comme le SEUL problème qui contrarie la légitimité de l’obligation vaccinale.

  14. Dans l’affaire du CHO, les essais ont été biaisés (cf MdL & al), c’est acquis.
    Dans l’affaire homéopathie, les essais n’ont simplement pas eu lieu, ou eu un effet négatif.
    https://sciencebasedmedicine.org/homeopathy-failing-randomized-controlled-trials-since-1835/
    Il existe un domaine qui pourrait laisser sceptique, c’est celui des compléments alimentaires. Or, là il existe des essais ‘amusants’ fait sur les chiens, et qui passionnent leurs maitres… En effet, il est assez faciles de faire 2 bras (2 cages…) d’autant que les chiens ne rechignent pas à manger tout le temps la même chose…
    Tout cela pour poser la question: existe-t-il une approche ‘homeopatique’ pour chiens et chats ?

    1. Oui et aussi pour les chevaux ; et les cavaliers aiment bien les vétérinaires homéopathes ; y compris aux plus hauts niveaux des académies équestres : vérification personnelle !

    2. @ Charles ! Y a rien là ?
      Advances in homeopathy and immunology: A …
      https://www.researchgate.net/publication/51174449_Advances_in
      Full-Text Paper (PDF): Advances in homeopathy and immunology: A review of clinical research
      Le lien que vous avez indiqué prétend qu’il n’y a pas d’études randomisée etc…, peut-être faudrait-il attendre les résultats de celle-ci en cours :
      Hypericum perforatum to improve post-operative …
      https://trialsjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13063
      Hypericum perforatum to improve post-operative Pain Outcome after monosegmental Spinal microdiscectomy (HYPOS): a study protocol for a randomised, double-blind …
      Encore une autre étude :
      Hypericum perforatum to improve post-operative …
      https://trialsjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13063
      Hypericum perforatum to improve post-operative Pain Outcome after monosegmental Spinal microdiscectomy (HYPOS): a study protocol for a randomised, double-blind …
      Mais peut-^tre que l’auteur de l’article n’a pas cherché au bon endroit ou n’a pas voulu voir. Il lui suffisait d’aller sur NCBI et taper dans la lucarne “recherche” :
      homeopaty analysis randomised
      et on a de nombreuses études, certaines favorables, d’autre équivalentes versus placebo ou médicaments, d’autre négatives mais le tout sans effets secondaires.
      Alors, pour l’auteur de l’article : qui cherche, trouve.

      1. Oh… bah ca… les meta analyses et autres ´essais cliniques ´ farfelues , je vous en sort dix a la douzaine… Avant d’y preter foi, il conviendrait d’en faire bonne analyse.
        Hyperycum perforatum… Quel nom evocateur! Ca fait savant pour dire que vous etes bien parti pour … Je m’en tiens là, par descence

      2. Pragmatic equivalence trials suggest that, in primary care, homeopathic treatment is not inferior to conventional treatment. …
        Un truc qui ne marche pas ne marche pas moins bien qu’un autre truc qui ne marche pas… La belle affaire… Il est en effet vrai qu’un bon nombre de traitement ´conventionnel ´ n’ont aucune efficacité, cf tous les sirop qu’on trouve en pharmacie.
        Essayez donc contre des trucs costaud (Tubercolose, malaria, etc.)

        1. @ Charles. On peut rejeter en bloc toutes les études en faveur de l’homéopathie comme vous le faites ( ce n’est pas de la bienveillance je crois) et je n’ai jamais lu, ou alors j’ai sauté un article, que l’ homéopathie prétendait guérir de la malaria ou de la tuberculose – peut-être atténuer certains symptômes de maladies graves – , je ne tenterai pas de vous convaincre, et je suis d’accord avec votre phrase :
          “Un truc qui ne marche pas ne marche pas moins bien qu’un autre truc qui ne marche pas… La belle affaire… Il est en effet vrai qu’un bon nombre de traitement ´conventionnel ´ n’ont aucune efficacité, cf tous les sirop qu’on trouve en pharmacie.”
          et n’y a pas que le sirop qui ne fonctionnent pas et vous le savez très bien sinon vous ne commenteriez pas sur ce blog.
          Je vous livre une étude comme vous les aimez qui a le mérite de donner des résultats réels positifs :
          Homeopathic medicines for prevention of …
          https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1475491615000090
          This clinical trial showed that the use of homeopathic medicines prevent flu and acute respiratory infection symptomatic episodes in children, suggesting a homeopathic prophylactic potential
          ce qui me fait penser que les médecins sud américains ont un esprit plus ouvert que celui des Français.

          1. Je voulait dire: il s’agissait d’une annonce de l’émission.
            (Il faut que je sois plus prudent avec les touches de mon clavier – chaleur sans doute!!!)

          2. Stromae a consommé du Lariam, alors qu’il avait déjà contracté le paludisme, étant enfant ? C’est ça qui est dit ? Ca m’intéresse, si quelqu’un a l’info ?

          3. Oui, en effet, je crois que Stromaë a eu la malaria petit. Comme je l’ écris, il était aussi très fatigué et en plus dans des conditions psychologiques douloureuses.

          4. Stromae et le Lariam ?
            Pauvre Stromae on lui a prescrit le pire des traitements préventifs, qu’on aurait dû interdire en l’absence de situation où il surpasserait les autres.
            Grave toxicité neurologique et psychiatrique.
            Quand ça vous prend au milieu de nulle part en desert médical, c’est pas bon.
            c’est un peu pour ça qu’on dit de le prendre 10 jours avant le départ pour écrémer ceux qui font la psychose ou les convulsions. Pas nombreux certes mais il y a au moins deux autres solutions.
            Certains, tintinophiles (“M’enfin” dira quelqu’un !) l’ont rebaptisé Radjaïdjah
            http://www.radjaidjah.org/public/radjaidjah.jpg
            Par ailleurs faire le palu enfant ne protège pas contre le palu adulte ni les formes mortelles.

          5. On peut faire (subir) plusieurs crises de “palu” et ne jamais être immunisés…
            Et on dépense beaucoup pour un vaccin supposé immuniser avec un petit “palu” bien gentil…
            Chuis pas expert mais si je l’étais je chercherais autre chose qu’un vaccin contre le “palu”…
            Faut pas s’énerver !

          6. N’importe quoi sans effet secondaire !!!!
            Artemisia c’est de l’armoise genre absinthe sauvage donc hautement toxique si mal utilisée
            Comme la digitale, la ciguë et autre les plantes ne sont pas inoffensives et dénué de toxicité !!

        2. L’homéopathie est individualisée et ne guerit pas des maladies mais des personnes. Peut etre que dans ce cas, les méthodes scientifiques ne sont elles pas adaptées? Science et humain, un grand débat.

      3. J’ai répété 2 fois le même article par maladresse. C’est un autre que je voulais mettre. Tant pis on s’en passera.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *