Aparté d’entre deux saisons

 

Je ne peux résister au moment des vœux et entre deux « saisons » sur les essais cliniques (ou les expérimentations humaines) à faire part du Score médical et scientifique de l’année 2016 selon quelques Autorités très « commerciales » et américaines.

Quelles sont, selon les médias professionnels et scientifiques versés dans la recherche médicale, les grandes avancées de l’année 2016 en cardiologie ?

Ils en ont trouvé 5 formidables ; peu importe l’ordre des 5, car ce qui est révélateur et tragique ce sont les « thèmes » qui ont enthousiasmé les scoristes :

1- l’étude HOPE-3 comparant la rosuvastatine à un placebo en prévention primaire ; j’en ai parlé ici et sur le site de l’AIMSIB (avec même une version anglaise) ; c’est très mauvais sur le plan méthodologique, pour ne pas dire plus… Encore une fois, comment peut-on publier dans des grandes revues médicales des essais aussi biaisés ? Le plus extraordinaire, c’est que tout le monde le sait puisque, malgré l’apparente originalité de l’essai (si on croit ces gens-là), aucune des agences sanitaires, même parmi les plus laxistes, n’a fait comme si cette étude existait et n’a modifié le classement de la rosuvastatine en termes de « Service Médical Rendu » au moins à ma connaissance. « Coup d’épée dans l’eau » dirait D’Artagnan… Ça n’a servi à rien sauf peut-être à entretenir l’idée qu’il faille avoir un cholestérol bas et ainsi préparer la suite prochaine avec les anti-PCSK9 (section suivante).

2- l’arrivée des Anti-PCSK9 sur le marché, ces nouveaux médicaments anticholestérol injectables dont on nous promet monts et merveilles, évidemment, malgré l’absence totale de résultats fiables à ce jour pour avoir une idée du « miracle à venir ». Il est probable qu’on nous prépare, dans la discrétion des cabinets [je ne parle pas des WC bien sûr, ni des ministères...] et avec la complicité des grands experts que tout le monde connait et que personne ne respecte plus (un proverbe Africain dit justement que « quand quelqu’un a de la merde sur soi, tout le monde renifle cette merde » ; c’est beau l’Afrique ; j’y suis né !) des essais cliniques miraculeux testant les anti-PCSK9 ; c’est pour 2017 ; il faut se saisir des « parts de marché » vite ! J’en ai assez parlé dans différents billets, je n’y reviens pas : ça m’étonnerait qu’il y ait là de quoi enrichir nos connaissances médicales sauf à propos de l’art de l’illusionnisme en recherche médicale.

3- les nouveaux médicaments antidiabétiques qui, parait-il, font des miracles de prévention cardiovasculaire. J’en ai aussi parlé dans des billets récents mais sans me prononcer car des experts « prestigieux » se disputent à leur propos ; pas besoin d’en rajouter ; la qualité des études dit tout et explique ces honteuses controverses entre les « pour » et les « contre »…

4- le nouveau médicament de l’insuffisance cardiaque dit Entresto* [une association de sacubitril et de valsartan, c'est-à-dire un inhibiteur de l’endopeptidase neutre plus un antagoniste de l’angiotensine II] ; autrement dit, un médicament de la classe des sartans pour lesquels j’ai les plus grandes réserves (une des molécules de cette classe n’est plus remboursée depuis Juillet 2016) comme je l’ai expliqué dans notre livre « Prévenir l’infarctus et l’AVC », et d’une molécule non encore commercialisée (faute de données solides le justifiant), le sacubitril. Il se trouve en effet que dans un unique essai clinique (l’étude PARADIGM-HF), les investigateurs (très liés au sponsor) rapportent des effets très bénéfiques. C’est étonnant, ça m’étonne mais ça « ne mord pas » (les médecins prescrivent peu) au grand dam de l’industriel (Novartis) qui n’a pas encore compris que plus personne ne croit plus personne… Quelle époque ! Un essai unique et commercial, pas de retour d’expérience des médecins praticiens pour le moment (ils ne sont pas pressés de prescrire et moi non plus) ; mieux vaut ne rien dire de plus que rien…

5- l’élargissement (ou la popularité croissante) des implantations de prothèse de valve aortique sans chirurgie thoracique. C’est la TAVR ou transcatheter aortic valve replacement… Petite industrie en développement ; pas de scandale manifeste pour le moment. N’étant pas un expert de cette procédure, je n’en dirais rien d’autre que si elle est utilisée de façon appropriée par des opérateurs habiles et expérimentés, ça ne peut que rendre service. Juteux business en perspective.

Quel est le message du jour ?

C’est tout vu à simplement regarder les 5 merveilles de l’année : que des nouveautés produites par l’industrie ; pas une seule découverte indépendante digne d’être citée. Les chercheurs libres ne travaillent-ils plus ? Y en a-t-il encore ? Végètent-ils au fond de quelques obscures bâtiments universitaires en attendant des jours meilleurs ?

De mon point de vue, l’époque a réussi ce tour de force de stériliser toute recherche libre et indépendante en cardiologie. Certes quelques uns travaillent, ou essaient, ou font semblant ; mais à ma connaissance, au moins en France, il n’y a plus rien ! Aucun espoir d’innovation ou de découverte médicale avec le « petit » personnel qui aujourd’hui règne sur ces ruines.

La situation est simple : la recherche médicale d’aujourd’hui est conduite presque exclusivement par des industriels ayant des moyens financiers importants et qui parient sur des retours d’investissement significatifs.

La recherche médicale indépendante et libre de toute ingérence commerciale n’existe plus aujourd’hui que sous forme de sinistres balbutiements dans des laboratoires désertés par nos meilleurs cerveaux.

Les états (y compris les USA et la Chine) n’ont pas les moyens d’entretenir et financer des labos de recherche libres et performants. Seul compte le business ! Le goût pour la connaissance et l’art de penser ont disparu de ces sombres territoires.

On forme pourtant des cohortes de techniciens et ingénieurs (pas des chercheurs hélas!) qui iront soit « se livrer » à l’esclavage industriel (souvent contre de bons salaires ; aussi longtemps qu’ils rendront le service attendu) soit s’inscrire à Pôle Emploi.

Désolé ! C’est l’époque de maintenant. Nous avons probablement ce que nous méritons ; mais on peut encore dire non et aider les nouvelles générations à inventer autre chose. Le nez sur leurs écrans, nous écoutent-ils ? Pas sûr !

Essayons encore !

 

278 réflexions au sujet de « Aparté d’entre deux saisons »

    1. phil
      En réponse à : phil

      [ You will find a lot in this book related to diet and heart disease; it is the number one cause of death in the U.S. and throughout much of the world and also the focus of the majority of my career.
      To me, researching diet and heart disease is like being the detective in a good mystery book who follows clue after clue and finally comes up with an unexpected answer. ]

      Vous trouverez beaucoup de choses dans ce livre concernant l’alimentation et les maladies cardiaques; C’est la principale cause de décès aux États-Unis et dans la plupart des pays du monde, et c’est aussi le centre de toute ma carrière….

      Et nous voilà avec 1 MdL américain !

  1. Reliquet

    « l’époque a réussi ce tour de force de stériliser toute recherche libre »

    Fini les digressions, au boulot!

    Pourquoi certains vaccins entraînent des autismes, des syndromes de fatigues chroniques, etc?

    Il faut demander au Dr Judy Mikovits, elle est biochimiste et a démontré que les manipulations génétiques incessantes sur les souris ont fait naître de nouveaux virus de la classe des gammaretrovirus et que ceux-ci auraient infecté 30% de tous les vaccins vendus dans le monde…

    Immédiatement tricarde, sommée de se taire, il semble qu’elle ait perdu son emploi, ce qui ne l’empêche en rien de continuer à parler. Ce qu’elle demande ressemble à ce que la plupart des gens raisonnables demandent, à savoir;

    - Un moratoire immédiat sur toute vaccination non urgente (un DTP amélioré à un nourrisson de deux mois n’est pas une urgence)
    - Une destruction sans condition de tous les lots possiblement contaminés, on le fait pour des canards d’élevage et pas pour des fioles possiblement mortelles, cherchez l’erreur…
    - Une vaccination différenciée, valence par valence, en cas d’intérêt avéré pour la santé publique.

    Pauvre Judy, elle est honnête et elle travaille sur les vaccins, ça me rappelle une Irène qui travaillait sur les poumons, et un Michel aussi, lui c’était…

    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/12/judy-mikovits-ph-d-biochimiste-specialiste-en-biologie-moleculaire-avec-plus-de-33-ans-d-experience-connue-internationalement-comme

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Reliquet

      D’après ce qu’on trouve sur Internet, elle aurait été arrêtée et même emprisonnée en 2011…
      Elle vient (2016) d’être innocentée… Mais…
      Mais il semble qu’elle ait dû (volontairement) rétracter certaines de ses publications…
      Difficile de faire clair…

    2. Emilio
      En réponse à : Reliquet

      1 – Ne pas oublier de préciser que les rétrovirus ont la particularité d’intégrer leur génome à l’ADN de la cellule qu’ils infectent (en convertissant leur ARN en ADN grâce à l’enzyme transcriptase inverse). Quand on utilise un vaccin contaminé par un rétrovirus, on contamine l’individu, mais le risque de contaminer sa descendance existe également, notamment si les cellules permettant la reproduction (cellules de la lignée germinale) ont leur ADN modifié par le rétrovirus. SI l’on ajoute à cela que les études de génotoxicité ne sont pas menés pour les vaccins…

      Savoir que des rétrovirus contaminent des vaccins, ça pourrait donner envie d’écrire des histoires de fiction, ou de réécrire le scénario de certains films (« les fils de l’homme » de A. Cuaron par exemple).

      2 – je ne comprends pas la position de Mr Guennebaud :

      http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2016/12/04/34647503.html

      Il considère que la position de la SFSP est modérée … et que ceux-ci s’oppose à Alain Fischer. Je ne vois AUCUNE DIFFERENCE entre la position du rapport Fischer et celle de la SFSP.

      Imposer ponctuellement des obligations vaccinales, c’est ce que Fischer prétend vouloir faire puisqu’il veut « étendre temporairement les obligations vaccinales ». Fischer considère très exactement que nous sommes en situation exceptionnelle puisque « les français sont les champions du monde de la défiiiaaance à la vaccination ». Nous sommes un pays exceptionnel qui doit être géré autrement que les autres pays européens qui n’ont aucune obligation … Fischer dit ce qu’il faut pour rassurer les naïfs (c’est temporaire hein oulà ! on va pas pérenniser les obligations vaccinales vous inquiétez pas les gentils petits français ! Profitez bien de vos fêtes de fin d’année surtout, je m’occupe de vous pour VOTRE bien). La ficelle est ENORME, et il semble que ça fonctionne chez certaines personnes… La SFSP ne donne aucune définition de ce qu’est une « situation sanitaire exceptionnelle ». La SFSP est pour moi l’alliée de Fischer. Ici ils veulent juste servir d’alibi histoire de « faire croire qu’il y a des positions diversifée ».

      3 – Combien d’association revendique sans ambiguïté la levée de l’obligation vaccinale ? Je n’ai pas le sentiment que ce soit le cas de l’IPSN (qui demande le retour du DTP sans aluminium), ce n’est pas la revendication de E3M (qui veut des vaccins sans aluminium), le REVAHB défend les victimes du vaccin hépatite B se déclare scandalisé (communiqué du 05/12/16 ici http://www.revahb.fr/Files/Other/Documents/CP-2016-12-Info-Desinfo.pdf ) par les conclusions du comité Fischer sans s’intéresser spécifiquement à l’obligation vaccinale … etc.

      C’est pourtant tellement simple … L’obligation vaccinale EST le problème, sa levée permettrais d’avancer de manière décisive sur chacune de ces revendications, je ne vais pas en écrire un pavé… Le chemin du succès passe obligatoirement par la levée de l’obligation vaccinale. La menace est que TOUS LES VACCINS DEVIENNENT OBLIGATOIRES AVEC UNE LISTE QUI EVOLUE PAR DECRET, il faut vraiment prendre cette information fondamentale ainsi que les conséquences qui en découlent… Réhabiliter certains vaccins, c’est autre chose, ça ne peut venir que dans un second temps.

      => Le problème est l’injection d’aluminium ou l’absence de DTP sans aluminium ? Alors il faut lever l’obligation vaccinale parce que ça permettra (dans la mesure où l’on peut accepter ou refuser un vaccin) de faire pression sur les fabricants en refusant les vaccins avec aluminium. Attaquer les fabricants au portefeuille, c’est un moyen de pression efficace. L’obligation vaccinale dont la liste évolue par décret, c’est les profits open-bar pour les fabricants…

      => Le problème est le vaccin hépatite B ? Celui-ci est susceptible de devenir obligatoire … C’est bien de s’intéresser aux indemnisations des précédentes victimes. Finalement , si la valence Hépatite B devient obligatoire (valence incluse dans Infanrix Hexa ou Hexyon à injecter en même temps que Prévenar à 2 mois, 4 mois et 11 mois selon le calendrier vaccinal en vigueur) le problème de l’indemnisation ne se posera plus puisque les victimes seront « automatiquement » indemnisée par l’ONIAM. On est dans l’absurdité la plus absolue…

      4 – 23 sociétés médicales demandent la mise en place immédiate des recommandations de la concertation citoyenne sur la vaccination (ici http://concertation-vaccination.fr/21-societes-medicales-demandent-la-mise-en-place-immediate-des-recommandations-de-la-concertation-citoyenne-sur-la-vaccination/ ) = Il y a donc 23 sociétés médicales qui demandent que l’on RETIRE LA LIBERTE LA PLUS FONDAMENTALE DES PARENTS DE REFUSER UN TRAITEMENT MEDICAL POUR LEURS ENFANTS = Je crois qu’il y a donc 23 sociétés médicales à BOYCOTTER … Il reste bien assez de médecins (le généraliste par exemple) qui savent aussi s’occuper de la santé des enfants. D’ailleurs à quoi ça sert de mesurer un enfant visiblement en bonne santé sous toutes les coutures ? Là encore, on s’attaque au portefeuille des 23 sociétés médicales totalitaires …

      5 – Bon aller … sourions … avec un MEGA-SCANDALE : les pipettes pour donner de la vitamine D à des nourrissons …. ooouuuuuh quel scandale ! vite ! retirons les pipettes ! par contre, Infanrix Hexa et Prévenar 3 fois dans le corps du nourrisson avant 1 ans, ce n’est pas dangereux nonnon.

      Sourions … J’ai réussi à convaincre 4 membres de ma (plutôt grande, avec beaucoup d’enfants) famille à acheter le livre de Michel Georget (apport des vaccinations … ). Ma propagande a donc eu un franc succès ! Je pense évidemment que Alain Fischer et son rapport totalitaire m’a aidé. Chacun à son niveau, on peut faire (un peu) bouger les choses.

      Il va falloir du courage pour affronter 2017 … On va le faire quand même.

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Emilio

        L’obligation vaccinale est le problème !
        D’une certaine manière, c’est le seul problème !
        Rétablir la Liberté vaccinale, pour les gens comme pour les médecins, ce me semble la question à débattre !
        Sans aucun doute !
        Une fois l’obligation abolie, il n’y aura plus de débat autre que médical et scientifique ; URGENT !
        Je le dis même si ma « réflexion totalisante » sur la question des vaccins n’est pas finalisée…

        1. Emilio
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Il faut avoir conscience que l’expérience acquise par les propagandistes, lors de cette campagne visant à imposer (peut être) les obligations vaccinales aux français, pourra être transposée demain à un éventuel plan « coeur » ou un plan de dépistage massif (avec mammographie pour cancer du sein par exemple) … il suffira juste de remplacer la « protection collective » de la vaccination par « les économies et les avantages en terme de santé publique que permettent de réaliser la prévention de masse », mais le schéma pourra rester le même.

          Si personne ne lutte contre cette propagande, elle sera réutilisée demain pour autre chose. Refuser cette propagande, la ridiculiser, ça incitera Big Pharma à revoir sa stratégie de conquête des foules.

      2. Francoise
        En réponse à : Emilio

        @Emilio
        Et ouiiiii… 4 personnes qui achètent 4 livres, ça contribue à changer le monde, Emilio ! Bien sûr que oui ! Souriez, oui, et soyez donc un peu confiant :-) !
        Vous êtes bien plus convaincant que moi, qui suis pourtant très-très acharnée ! Le plus souvent, moi, je les offre, les bons livres ;-) pour convaincre…

        1. Emilio
          En réponse à : Francoise

          J’ai incité les personnes à ACHETER ce livre, parce qu’il nécessite un peu de temps, plusieurs relectures, parce qu’il nécessite d’être repris chapitre par chapitre (et même maladie par maladie). Si les gens l’achètent ils peuvent le prêter à leur tour. Il faut VRAIMENT que les éditions DANGLES / PITKOS survivent, donc il faut ACHETER ce livre. Je crains une interdiction de ce livre de même qu’une rupture de stock. Ce livre est une boîte à outils pour se défendre vis-a-vis d’un médecin insistant et sans doute vis-a-vis de l’obligation vaccinale … pas envie d’être dépossédé de mon livre par des gens qui acceptent que je leur prête mon exemplaire simplement « par politesse ».

          Si l’on a envie de se renseigner sérieusement sur les statines ou les vaccins, ça doit résulter d’une volonté individuelle et non pas être imposé de l’extérieur. Ça doit résulter d’un EFFORT personnel. C’est pourquoi je me méfie énormément des étalages médiatiques chez Cymes & Co … qui s’adressent pour l’essentiel à des gens qui ne sont pas prêt (et qui font parfois semblant d’être prêts) à s’informer sérieusement.

          Le temps de « l’information » imposée y compris à ceux qui n’ont pas l’esprit préparé à voir leur conviction (et leur ego) ébranlé me semble révolue … l’heure est trop grave pour perdre du temps à informer ceux qui ne veulent pas savoir.

          Ma méthode a effectivement la particularité de demander un effort…

          1. Francoise
            En réponse à : Emilio

            @Emilio

            Merci pour votre commentaire ! Le mien était un clin d’oeil, mais j’ai aimé que vous répondiez : c’est intéressant.

            J’ACHETE aussi les livres…. mais en X exemplaires ! Pour moi bien sûr, pour offrir, beaucoup, et pour alimenter une ‘bibliothèque sans mur’, dont je constate qu’elle connaît un succès croissant… un peu parce qu’elle est de mieux en mieux achalandée… mais surtout parce que beaucoup de collègues ou amis-ies gagnent en lucidité sur le fait que la règle très générale (santé, alimentation, environnement) est à présent la tromperie et le mensonge…

            Je crois aussi, et malgré tout, au sens que cela a de « harceler » les personnes suffisamment proches…
            Les deux approches se conçoivent et l’une n’exclue pas l’autre….
            Dans tous les cas, on avance, quand même….

      3. MT
        En réponse à : Emilio

        Je cite:
        « Avis de la SFSP concernant les recommandations du Comité d’Orientation de la concertation citoyenne sur la Vaccination:
        La SFSP considère, comme la Conférence Nationale de Santé, qu’il est nécessaire de s’engager résolument vers la levée de l’obligation vaccinale et de permettre à l’usager de prendre et d’exercer toutes ses responsabilités. Cela aurait de plus l’avantage de faire progresser l’harmonisation des pratiques vaccinales au sein de l’Europe ».

        Les sous-propositions de la SFSP pour vacciner toujours plus sont certes dans la même lignée que celles de Fisher. Mais en première intention, Fisher parle d’élargir l’obligation vaccinale et la SFSP de la lever. Même si à terme, le but escompté est le même: toujours plus de vaccins.
        Mr Guennebaud, je pense, ne se leurre pas. Le but de la SFSP et de Fisher est le même mais les moyens affichés semblent différents et c’est quand même une grosse différence!
        Vous ne trouvez pas?
        Il est possible que la SFSP redoute une augmentation de la défiance des français avec la proposition de Fisher (mon Dieu! Comment osent-ils??) et que la situation s’enlise d’où le changement de stratégie.

        1. Emilio
          En réponse à : MT

          Je remercie sincèrement Mr Guennebaud pour l’immense travail qu’il fournit et la source documentaire qu’il a créé. Il se dépense sans compter pour nous informer sérieusement. Son aide est précieuse et je consulte très fréquemment son blog.

          J’ai déjà expliqué que je ne voulais pas discuter de « plus » ou « moins » d’obligation vaccinale. L’obligation est une menace et elle doit être levée SANS CONDITIONS.

          De la même manière, on ne peut prendre le problème des vaccinations sous l’angle « les français font preuve de défiance envers la vaccination », car cela revient implicitement à émettre des doutes sur la pertinence de laisser la liberté aux gens de décider des vaccinations qu’ils doivent accepter pour leurs enfants. Le problème est le même avec les vaccins « exigibles » pour vivre en collectivité, le carnet de vaccination électronique centralisé auprès de l’Assurance-Maladie ou les campagnes de vaccination scolaire … Si l’on accepte ces mesures, cela revient à surveiller la population pour l’empêcher de décider librement.

          On se moque de la « défiance des français envers les vaccins », il faut l’évacuer et la considérer pour ce qu’elle est : un élément (vrai ou faux ça n’a aucune importance) qui a été mis en avant pour MANIPULER les gens et argumenter sur le fait qu’une menace sanitaire serait imminente si les gens ne reprennent pas confiance dans la vaccination… Je récuse cette « défiiiaaance ». Ce n’est pas un élément qui doit entrer dans le débat, parce que la menace est une machine de guerre totalitaire rédigée par un « comité d’orientation sur la vaccination » présidé par un Mr Alain Fischer.

          Si l’on veut laisser les gens libres de choisir de vacciner ou pas, ils doivent le faire sans risquer d’être montré du doigts comme des parents « indignes » qui maltraiterait leurs enfants. C’est l’information indépendante (à la fois des vendeurs de vaccins et des antivaccins) qui doit primer pour orienter les gens dans leur choix, pas la crainte d’être catalogué comme de vilains « antivaccins ».

          La position de la SFSP pue … parce qu’elle semble totalement incluse dans cette logique de manipulation, notamment parce qu’elle est favorable au carnet de vaccination électronique et parce qu’elle veut PONCTUELLEMENT permettre aux experts de mettre en place une obligation vaccinale. « ponctuellement » est un mot qui ne donne aucun chiffre, aucune limite. LA SFSP accepte de faire confiance aux experts pour déterminer l’ampleur de cette obligation vaccinale « ponctuelle » ! A ce titre, leur position ne peut être acceptée …

          Fischer dit « on va étendre l’obligation temporairement » sans rien chiffrer (ça sert juste à rassurer les idiots, évidemment que c’est une extension définitive …) avec en prime une évolution de la liste des vaccins obligatoires qui évoluerait (et là je pourrais m’agacer) par « décret ». Il ne s’agit pas de passer de 3 à 11 vaccins obligatoires comme l’ont répétés certains médias (d’ailleurs d’où sort ce chiffre 11 ? On parle d’injections rappels inclus, d’ampoules ou de valences ? A-t-on inclut également les rappels dans ce chiffre ?) Tout est écrit dans le rapport, il suffit de lire …

          Ca n’a aucun sens de commencer par dire qu’en prime intention on est pour la levée de l’obligation parce que ça va transformer les hésitants en opposants … Quand on est libre de vacciner ou pas, cette question ne se pose pas. La position de la SFSP (il faut lever l’obligation pour mieux la rétablir « ponctuellement ») pue l’hypocrisie. Cette position est parfaitement symétrique à celle de Fischer quand il dit qu’il veut « étendre l’obligation pour mieux la lever ensuite ».

          Les seules positions acceptables, c’est « il faut lever l’obligation » sans que cette position soit suivi d’un « mais » ou d’un « sauf ».

          On ne peut plus se permettre de se tromper d’alliés … La méthode des vendeurs de vaccins sera (comme d’habitude) de DIVISER POUR MIEUX RÉGNER (stratégie déjà massivement employée avec l’idée de « protection collective » qui permet de montrer du doigt ceux qui ne vaccinent pas en les accusant de ne pas être « solidaire »). Cette stratégie sera d’autant plus efficace si chaque association multiplie les revendications imprécises ou fantaisistes.

          1. MT
            En réponse à : Emilio

            Je crois qu’on ne parle pas exactement de la même chose.
            Sur le fond, on est tous d’accord, vous, moi, Mr Guennebaud…
            Loin de moi l’idée que la SFSP soit notre allié, tout de même!
            Et personne ne se leurre sur les intentions réelles de la SFSP comme je l’ai indiqué dans mon précédent post.
            Néanmoins, sur la forme, on vit dans une société où on ne décide pas de tout, malheureusement! Alors, à moins de changer de planète, on fait comme on peut avec les moyens du bord…
            On réclame la levée de l’obligation vaccinale sans conditions, soit.
            Mais, il y aura des conditions…
            Si la SFSP réclame en première intention la levée de l’obligation vaccinale, je suis preneuse car le projet de Mr Fisher me fout vraiment les jetons.
            Pour le reste… c’est effectivement très problématique cette histoire de carnet électronique et tout le tralala…
            Je vais dire un truc horrible mais si ça se trouve, la France va suivre le même chemin que les autres pays européens pour lesquels il semblerait que la couverture vaccinale soit très forte malgré l’absence d’obligation.
            Vous êtes autant révolté contre le système que je le suis sauf que vous l’exprimez plus fort. J’ai un enfant, des patients (heureusement que je ne suis pas généraliste je ne sais pas comment je gèrerais ça!), j’aimerais tellement que les choses soient différentes mais on ne peut pas se battre contre les éléments. On peut faire bouger les choses, à notre petite échelle. MDL les change à une plus grande échelle, car j’ose affirmer que son combat est efficace et je l’en remercie tous les jours! Quel personnage!
            Il ne faut pas se laisser trop envahir par le pessimisme même si par moment c’est tentant.
            J’ai passé une soirée avant Noel avec de très bons amis, loin d’être des idiots. J’ai abordé le sujet de la vaccination et du projet Fisher, il y a eu un blanc et on est passé à autre chose. J’ai senti que ça dérangeait, l’idée qu’on puisse nous mentir, que les vaccins puissent faire peut-être plus de mal que de bien. Inentendable. Ca m’a flingué ma soirée et j’ai pensé à vous!! La bonne blague, c’est vrai que c’est un coup à devenir hystérique!

          2. Francoise
            En réponse à : Emilio

            @MT

            Oui,… mais la fois prochaine, quand vous reparlerez encore à ces bons amis d’obligation vaccinale, vous aurez davantage d’écoute. Vous avez semé des graines dans l’esprit de vos amis… ils n’en sont pas ressortis indemnes, sûr… surtout si ‘loin d’être idiots’ et même si la discussion a tourné court !
            On peut comprendre que c’est très traumatisant de changer de paradigme….. c’est admettre qu’on a mal fait jusque là, pour soi, pour ses enfants, pour ses vieux parents…. depuis si longtemps,…. et sur des évidences tellement acquises. Il faut passer le cap de cette résistance personnelle et traumatisante…
            Une des raisons pour lesquels j’aime vraiment le Dr MdL (il y a tant de raisons de l’aimer…), c’est qu’il évoque très simplement et très justement cette question-là de la difficulté de changer de repères. J’arrive plus à retrouver la vidéo d’une conférence (il y en a beaucoup et n’ai pas le temps de tout revisionner… encore une fois!) où il explique cela pour les médecins (et le scandale du cholestérol), disant qu’il faut comprendre que c’est  »duuuuuur » (comme ça, il dit!) pour les médecins de faire le constat qu’on s’est tellement trompé et si longtemps. Ce qui vaut pour les médecins à propos du cholestérol peut s’appliquer aussi aux patients et aux vaccins.
            Evidemment,… on est dans l’urgence, c’est ça qui est compliqué et nous fait, tous-toutes ici, piaffer d’impatience,… et/ou devenir insomniaques.
            Mais penser (parce qu’il y a eu un blanc dans votre soirée) qu’évoquer la question était inutile est une vision pessimiste et qui ne rend pas compte de la réalité. Les choses évoluent de manière lente, parfois latente, et du coup, toute tentative fait avancer les choses, même si c’est pas immédiat, même si on ne voit pas l’amélioration, même s’il y a un blanc, même si c’est décourageant,…

            J’ai la même inquiétude que vous sur l’obligation versus la couverture vaccinales…. Lever l’obligation est une mesure d’urgence, oui… mais après, il faudra un sacré travail de fond pour que les gens soient informés réellement et indépendamment. Sinon, malgré l’absence d’obligation, cela restera une calamité…

            Bon courage à vous… pour provoquer encore plein de ‘blancs’ dans plein de soirées ;-)

          3. Francoise
            En réponse à : Emilio

            @Dr MdL
            Moi, si positive à présent et qui entretiens si activement l’optimisme dans mon quotidien….j’aime votre formule bien sûr,… mais…
            La liberté « administrative » est un potentiel formidable et préalable, c’est sûr ; la liberté individuelle, réelle, c’est presque une question autre…. et largement compliquée aussi…

  2. phil

    En tombant sur ce lien, 3 nlles pépites qui vous réchaufferont le cœur : Barbara Roberts, Malcom Kendrick et Sarah Givens, mais non vous n’êtes (presque) pas seuls !

    https://www.amazon.com/Barbara-H.-Roberts/e/B008B6H32I/ref=dp_byline_cont_ebooks_1

    https://www.amazon.com/s/ref=dp_byline_sr_ebooks_1?ie=UTF8&text=Malcolm+Kendrick&search-alias=digital-text&field-author=Malcolm+Kendrick&sort=relevancerank

    https://www.amazon.com/Cholesterol-Lowering-Companies-lowering-disease-ebook/dp/B00SQ7S97U/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1483443100&sr=1-1

    1. Francoise
      En réponse à : phil

      @phil
      MERCI pour ces bonnes nouvelles !
      En écologie ou en hydrologie, ou même en climatologie aussi, et sans doute dans plein de domaines, on observe des phénomènes de seuil.
      A une sollicitation donnée, exercée sur un système donné, rien ne (semble) se passer jusqu’à un certain point d’évolution, au-delà duquel tout bascule d’un coup, cristallisant quasi instantanément ce qui s’est « accumulé » précédemment en une réaction d’envergure.
      C’est le 2.5 de l’échelle d’Idriss Aberkane, sans doute. Tout semble endormi, les gens anesthésiés, mais non, pas du tout: ils ne vont pas tarder à se réveiller… grâce aux bons soins de tous les merveilleux Dr MdL de toutes langues, races et religions. Y’en aura pour tous les goûts :-)
      Merci pour ces beaux motifs d’espoir que vous nous partagez.

      1. phil
        En réponse à : Francoise

        et bravo d’avoir eu la patience de cliquer

        Etant donné que l’observe la question depuis 10 ans ( le tour mondial des gens concernés et des publications ), ce que je viens de constater sur Amazon m’apparait en en effet comme un tournant, une explosion totalement décomplexée des critiques, ce qui n’était pas le cas avant.

        Il y a 10 ans il n’y avait que Uffe Ravnskof, Duane Graveline et MdL. Tous les autres étaient soit ignorants, soit tétanisés par leurs confrères, soit les 2…

        1. Francoise
          En réponse à : phil

          @phil
          Comment ne pas avoir la patience de cliquer rapidement sur les liens que vous proposez?
          C’est que, tout comme vous, nous sommes im-patients-es ;-) phil !

      1. Akira
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Quand meme !!
        J’ai beau avoir certains desaccords avec vous, je n’irai pas jusque la …

        J’avance dans le bouquin de la nouvelle diet med. et c’est tout a fait passionnant. Par contre, ca commence a devenir complique de faire a manger. Evidemment, il ne faut pas se prendre la tete a tout respecter au pied de la lettre.
        En tout cas, les indications sont nombreuses et l’humilite du ton (« on est pas sur, il n y a pas de donnee vraiment univoque ») est finalement plus rassurante que les verites absolues et peremtoires rencontrees ailleurs.

  3. MT

    Bonjour et bonne année à tous,

    J’aurais quelques petites questions « techniques » pour MDL même si elles ne sont pas en lien direct avec la cardiologie.
    Etant donné votre niveau en méthodologie et votre culture générale, vous allez probablement pouvoir me répondre…
    - Savez-vous comment on peut affirmer que seuls 10% des évènements indésirables liés aux vaccins sont déclarés et recensés par la pharmacovigilance? Comment est faite cette estimation des 10%?
    - J’aimerais aussi comprendre comment on peut chiffrer un surdiagnostic? Je pense à la mammographie et au cancer du sein notamment où on dit actuellement qu’on estime à 10% le risque de surdiagnostic. Comment peut-on savoir que ces tumeurs n’auraient pas évolué si elles n’avaient pas été dépistées?
    Si vous avez une idée sur la question… je suis preneuse.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : MT

      Pour la première question [Comment est faite cette estimation des 10% ?], nous sommes dans le domaine de la pifométrique. Chacun y va de son petit chiffre basé sur rien de solide, des approximations sur d’autres études, d’autres vaccins, dans d’autres pays, d’autres conditions à d’autres époques… De toutes les façons, vu que la vaccinologie n’entre pas dans le domaine de la pharmacovigilance, le peu qu’on sait est forcément très en-dessous de la réalité ; désolé !

      Pour la 2ème question, c’est un peu plus sérieux : on a comparé des populations ayant le même diagnostic (supposé surdiagnostic) qui avaient subi un traitement ou pas en termes de pronostic. Surprise : celles ou ceux qui avaient eu un traitement intensif n’avaient pas un meilleur pronostic que celles ou ceux qui n’avaient rien fait…
      Donc ça n’avait servi à rien de faire ce traitement ; valait mieux rien faire !
      J’ai simplifié bien sr ; mais c’est le sens général !

    2. Barahj
      En réponse à : MT

      Pour le surdiagnostic il y a des pays facheusement fascistes où la santé de la population est recensée exhaustivement, fichée et …utilisée. C fou.
      Chez ces protestants donc, disciplinés soucieux de la collectivité bon j’arrête.
      une étude suédoise ou danouise je ne sais plus a comparé deux provinces ou régions comparables
      - dans l’une P1: mammographie à l’an 0 (A0) puis A3 puis A6
      - dans l’autre: P2 : mammographie à l’an O (A0) puis A6
      Et figurez vous que le nombre de cancers dans P1 est de 20% (de memoire) supérieur aux cancers de P2

      Ce qui veut dire que dans P1 il y a 20% de « cancers » qui n’en sont pas mais néanmoins tout autant que nonobstant sont traités comme tels.
      OU que le climat propice de la province P2 fait que les cancers guérissent tout seuls dans 20 des cas.

      Ce nest pas de l’essai randomise en doule aveugle et triple idiot, mais c’est à l’échelle de toute une population.

      L’erreur est possible si les radiologues sont très différents par exemple. Peu probable .

  4. Francoise

    Récemment, j’ai accompagné un proche parmi les proches consulter son urologue….
    Des travaux dans l’hôpital et l’installation d’une consultation de fortune dans une chambre d’hôpital, des décos de Noël partout, une secrétaire médicale plaisantant-limite grivoise, des patients papotant de joyeuse humeur aussi (on est en Provence, quand même… ça cause beaucoup, hein !)… bref,… un véritable vent -mistral- de folie soufflait dans l’hosto.

    Dans ce contexte très décalé, le grand Pr urologue, d’habitude si taiseux, et bien méprisant, hélas, avec nos questions en général et avec celles concernant la nutrition en particulier, s’est mis à causer.
    Quand il a commencé à parler, nous avons écouté avec attention, mais pas osé questionner, de peur de mettre fin à ce quasi-monologue… parfois un peu hors-sujet, certes (mais comment oserais-je m’en plaindre, moi, hein ?),… on n’a pas fait les difficiles, c’était déjà si inespéré d’entendre le son de sa voix quasiment pour la première fois… on a donc pris ce qu’il nous livrait, un peu en vrac… (il avait besoin de parler apparemment… il devrait peut-être consulter un psy, de temps en temps… ?).
    Parmi les questions qu’il a balayées dans sa revue (assez critique, faut avouer), figurait les résultats d’amélioration des cas de cancers, par la chimiothérapie… qui étaient de 10 à 15%, selon les affections concernées. Nous n’avons rien fait préciser : s’agissait-il d’affections en général ou en urologie, ou-quoi ou-qu’est-ce, de décès ou de rémission, et sur quelle durée… ? Mais quel que soit le domaine exact où cela s’appliquait, je me demande bien quand même si les patients concernés étaient réellement informés des résultats espérés par des traitement si lourds, dans ces cas-là…. J’ai l’impression d’observer au contraire que les patients autour de moi reçoivent, en général, peu d’infos et que, du coup, peu d’entre eux s’autorisent à refuser des traitements lourds qui souvent détériorent gravement leur qualité de vie, … avec des chances d’amélioration extrêmement faibles. Le traitement est la règle générale, le sens commun veut qu’on traite… et la pression -sociale, familiale,… et souvent médicale- est souvent forte sur celles et ceux qui s’autorisent à ne pas se « laisser » traiter.

    Une autre chose qui m’a frappée, c’est la question finale de l’urologue ‘vous buvez du jus de tomate ?’ a-t-il demandé à ‘mon’ patient (oui, SON patient si on veut… mais c’est quand même bien le MIEN, surtout pour les questions de nutrition.. :-) … puisque jusque là l’urologue en question avait soutenu l’absence tooootale de lien entre alimentation et cancer de la prostate (sic)… bravo Doc, hein, merci !!!). Evidemment, là, je n’ai pas pu rester dans la réserve que je m’étais imposée, j’ai interrogé : le curcuma et la grenade faisaient-ils aussi partie de la panoplie des aides recommandées ? Hélas, fin de la récré, il a balayé d’un revers de main ces propositions apparemment très saugrenues que j’avais osées… Je ne saurais donc jamais (jusqu’à ce que bon Dr MdL, vous écriviez en effet un livre sur ‘Cancer(s) et nutrition’ si je me suis fait remettre à ma place parce que le cocktail « curcuma+peperine+corps gras » n’a aucune utilité pour aider à traiter un cancer ou si le signe d’agacement du Pr urologue était juste destiné à me remettre à ma juste place d’accompagnante qui se doit d’être prudemment ignare et respectueuse du savoir, que le grand Pr reste seul à détenir ?… ???

    Pourtant, ce jour-là, il me semble qu’un grand pas a été franchi. Lui qui, il y a quelques années affichait un mépris radical pour toute question de nutrition a partagé ce jour là avec un de ses patients la possibilité que le lycopène de la tomate puisse avoir un rôle protecteur, et même (un peu ?) curatif… Pour moi, cela fait une sacré différence et un vrai motif d’espoir !… même si je piaffe d’impatience que l’ouverture de tous ces médecins (ultra-spécialisées et purement ‘techniciens’ de haut niveau) à la nutrition soit plus rapide, plus large, plus généralisée….

    A tous les gens qui savent que le curcuma (associé à du poivre et à un corps gras), c’est un anti-inflammatoire naturel hors-pair. Et à tous ceux qui boivent un lait d’or (végétal, hein) tous les matins…. même si c’est peut-être pas très Diet.Med…

    1. Francoise
      En réponse à : Francoise

      Est-il utile ici de préciser que, malgré le cynisme qui teinte ces lignes pour décrire ce Pr urologue, j’avoue avoir une grande admiration pour le travail si difficile qui est le sien. Car j’ai plus de compassion à son égard que de reproches à formuler. C’est le système médical et les paradigmes qui le soutiennent, ainsi que les formations médicales qui me semblent dysfonctionner, davantage que sa bonne volonté manifeste, ‘malgré tout’ ce que je raconte de lui…

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Francoise

        Vous avez raison ; mais vous semblez oublier une dimension socio-professionnelle ou, plus prosaïque, la notion de lutte de classe… Les travailleurs (vous et moi, donc) sont des objets pour ceux d’en haut (« raffarinade » classique) : exécutants de « tâches » et consommateurs !

      1. Reliquet
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Pourquoi ne pas prescrire de la curcumine-pipérine à un patient atteint d’une tumeur de la sphère urinaire alors que ces produits sont sans effet secondaire et qu’il semble que leurs bénéfices thérapeutiques soient réels?

        Ne pas oublier 75UI/Kg de D3, ça vaut à chaque fois un coup de fil affolé du pharmacien, mais là aussi le rapport bénéfice sur risque est sans limite puisque les effets secondaires à de telles doses sont nuls….

        Un de mes patients atteint d’un cancer de vessie multi-métastatique a répondu un temps à sa chimiothérapie avant de rechuter, à sa seconde cure j’ai introduit mon petit mélange et son Pet-scan reste vierge de toute récidive depuis 2 ans…

        1. Francoise
          En réponse à : Reliquet

          Ah oui, Bravo et MERCI Dr Vincent !

          Est-ce que ce sont des comprimés (donc avec une posologie et toussa…) de curcumine+piperine,? Ou est-ce que les patients sont invités à puiser dans leur placard à épices ? Ce que je fais, bien sûr, mais les doses que j’utilise sont-elles adaptées??? Et mon « patient » aime encore (encore….. je me languis qu’il comprenne aussi l’utilité de la Nature à l’état le plus brut possible, mais…) prendre des ‘vrais’ médicaments :-/

          Et autre question… quand vous prescrivez des doses de 75UI/kg (de poids du patient?), c’est… par jour? Vais-je oser la question qui fâche (réponse très facultative) : est-ce que la vitamine D3 que je trouve dans mon magasin bio que j’aime tant, est acceptable, aussi? Ou dois-je vraiment me rendre à la pharmacie (avec tous les contentieux que j’ai avec elle… :-/ ).

          Et aussi, concernant la vitamine D, une question très générale…. j’entends, comme nous tous ces jours derniers, de nombreux pédiatres assurer à la radio que pour les nourrissons, la supplémentation en vit.D est absolument “in-dis-pen-sa-ble”… dès la naissance… pour éviter… le rachitisme (?). Mais est-ce que le médicament qui vient d’être retiré des rayons pharmaceutiques contient de la vitamine synthétique OU naturelle ? Je lis dans sa composition qu’il contient des « arômes » de fruits rouges et cela m’inspire la plus grande méfiance… rien de fondé dans mon pressentiment, évidemment, juste une intuition très forte que tout cela me semble très bizarre… Bien sûr, cette question est mineure par rapport à d’autres tellement plus aigües, mais quand même… tout est lié…
          Avez-vous des commentaires sur la nécessité réelle d’une supplémentation en vit. D pour un bébé de… 10 jours ?

          Merci à vous pour vos si bons conseils (mais je comprendrais aussi que vous ne puissiez pas répondre à mes questions trop précises). Votre soutien est tellement précieux,… rassurant,… ou pour aller plus loin… ou explorer en sécurité de nouvelles pistes ‘de traverse’, c’est si utile…. <3 <3 <3

          1. Reliquet
            En réponse à : Francoise

            Fichtre, l’avalanche de question!

            1- Impossible d’ingurgiter 450 mg de Curcumine par jour sans passer par un produit du commerce, id pour les 4-5g de pipérine que le labo doit impérativement associer dans ses gélules. Le tout avec 2 cac d’huile de colza, comme ça…

            2- « Mon patient aime encore prendre des vrais médicament », dites lui que les femmes qui consomment du Taxol après un cancer du sein ingurgitent en fait de l’écorce d’If, qu’un goutteux en crise se soulage à la colchicine, issu d’une plante moche mais capitale, etc…

            3- La vit D, ma vitamine préférée, une quasi-hormone!

            a) 75UI/Kg est une règle pratique pour les patients atteints de cancer de prostate ou de vessie et, 4000 UI/j pour les adultes de Septembre à Mai qui s’exposeront ensuite au soleil, en maison de retraite c’est 365j/ an.

            b) Toutes les D3 se valent à priori, certaines sont remboursées Sécu.

            c) Le scandale de l’Uvesterol est tuant, la preuve, on discute d’un mode d’administration con (pipette, une giclée dans l’arrière gorge) pour propulser une molécule conne, de la D2.

            d) Supplémentation des nourrissons en D3 évidemment mais en fait pas du tout, ça fait hurler les sage-femmes et pédiatres de mon coin et cela m’amuse énormément évidemment. On peut parfaitement s’abstenir de supplémenter un bébé s’il est au sein et si on donne 75UI/Kg à la mère, puisque la D3 passe formidablement bien dans le lait maternel… Pourquoi traiter le bébé et oublier la mère, c’est encore une fois très con…

          2. Francoise
            En réponse à : Francoise

            Ah MERCI merci merci, Dr-Vincent !
            Trop précieuses, ces indications ‘curcumine-…-vit.D’, de ce que vous prescrivez à vos patients. Ils en ont bien de la chance d’avoir un médecin tel que vous ! Et moi (nous) aussi de vous avoir rencontrés, vous et votre cousin !
            Et ouiiiii, pardon pour l’ « avalanche de questions », mais à qui les poser, quand on est orphelin de MT (c’est la misère -médicalement parlant-, dans ce pays….)?… Et nooooon, je ne peux pas vous consulter, trop loin je réside de par chez vous, hélas….
            Merci mille fois !

          3. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @MdL
            Vous êtes top (et trop, aussi ) drôle, Dr MdL !
            Alors… top ou tRop dur avec la faculté ? Lapsus révélateur ou provoc’ ?

          4. jean-chris
            En réponse à : Francoise

            Bonjour,

            4000 ul/jour pour un individu en bonne santé, bigre! c’est bien plus que je ne prends. Qu’en pensez-vous amiral? Vous incitiez vous-même à une certaine prudence en matière de D3, si je ne m’abuse ?

            merci d’avance

            jean-christophe

          5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : jean-chris

            Effectivement !
            Nous ne comprenons pas grand chose à la biologie de la vitamine D. Très compliqué !
            A mon avis, les taux circulants ne donnent pas une information utilisable en médecine.
            Je sais ça énerve beaucoup quand je dis ça ; mais si moi je n’arrive pas à comprendre, je suppose que peu comprennent. En toute humilité bien sûr ; mais ça fait plus de 45 ans que j’essaie de comprendre ce genre de trucs…
            Dans ce genre de situations, il est hautement préférable (à mon humble avis) d’être prudent : des petites doses ne peuvent être toxiques (a priori) et corriger (au moins partiellement) un déficit (si déficit tissulaire il y a) ; des fortes doses sont potentiellement toxiques surtout s’il n’y a pas de vrai déficit tissulaire (ce que les taux plasmatiques ne nous disent pas…)
            Bon vent, matelots

      2. yeam
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour,

        Concernant les pentes glissantes ou se trouvent les oncologues,
        ( les traitements du cancer étant une grosse préoccupation pour moi)
        j’aimerais, si c’est possible, quelques pistes pour comprendre vos propos.

        Merci et bonne année à toutes celles et tous ceux qui animent ce blog avec passion, sens des responsabilités, empathie et bienveillance. J’arrête là, sinon on risque de douter de ma sincérité!

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : yeam

          A propos de cette question, comme à propos de celle des vaccins [pour ces deux questions je muris et construis lentement...], je préfère ne pas m’exprimer dans la précision et la précipitation [je ne me risquerais pas au ridicule, dans lequel je vois mes "amis et collègues" d'une spécialité qui m'est proche sombrer... Oups !] et je vous renvoie vers d’autres.
          Pour votre question, je vous recommande le couple Delépine et leur opus « Soigner ou obéir ? » ; ça vous aidera même si, comme en aucune circonstance, il n’y a pas de « potion magique » à gober en fermant les yeux…
          Bon courage, matelot

        2. MT
          En réponse à : yeam

          Je vous conseille aussi Nicole et Gérard Délépine. Pour vous faire une idée, on trouve pas mal de choses sur le net; si vous les jugez crédibles, ils ont écrit des livres que je n’ai pas lus mais ça va venir… On peut pas être sur tous les fronts, pour le moment c’est les vaccins!

    2. Francoise
      En réponse à : Francoise

      @MdL

      Merci Dr MdL… Vous avez raison,… c’est évident !

      Pourtant, quand je me retrouve (patiente ou accompagnante) dans le ‘cabinet’ d’un praticien… d’autres considérations l’emportent. Ce gars-là ou cette fille-là,… au début, il/elle a bien dû croire sincèrement dans une réelle mission du médecin. Je peux difficilement croire qu’on se destine à la médecine sans belles motivations (suis-je incurablement naïve ? coupable de complicité ?). Je vois les motivations initiales pures et saines. Je vois même dans l’arrogance de la plupart d’entre eux (ou elles… les femmes, souvent, sont étonnamment arrogantes, aussi!), une cuirasse protectrice à la peur affreuse de ne pas savoir faire au mieux pour la santé de son patient… Dans le contexte actuel, comment ne pas avoir peur ?

      Même mon médecin traitant… Quinze ans que je le consulte ; 12 ans que je m’engueule après chaque RV (heureusement rarement), m’auto-sommant de le quitter… Il est assez jeune: sa retraite ne mettra pas fin à notre douloureuse relation, avant longtemps. Je peux partir quand je veux, je suis libre (lui, non… il est coincé… il ‘doit’ me ‘subir’…), mais non,… je reste… Qu’est-ce que je lui reproche? De ronronner dans la « norme », de ne pas se révolter, de s’accommoder d’un système dont il voit (quand même… il n’est pas aveugle…) qu’il dysfonctionne, est au service d’intérêts peu respectables… De jouer à me prescrire des médicaments, dont il sait que je ne les prendrai pas…. de tenter de traiter ma santé, sans moi…. Quand il écrit une lettre me concernant à un-e spécialiste, il la cachette et me laisse ignorante de son contenu!… Quand je transmets la lettre au spécialiste… lui (ou elle) non plus ne me révèle rien. Aberrant… Comme je suis en bonne santé générale, cela a une importance relative, mais oui… je suis complice d’un système que j’aimerais voir s’écrouler.

      Je ne crois pas que mon MT tire intérêts personnels de la situation, mais c’est sûr qu’il est frileux, fais le dos rond et rien pour que tout le système change…. D’accord, mais encore plus profondément… je le devine paumé et en souffrance… il ne doit pas savoir par où commencer pour changer le monde (le monde médical, dans son cas)? Sa formation médicale est sa référence unique; les recyclages lui sont apportés par…. les commerciaux des labos pharmaceutiques et/ou quelques lectures bien officielles, donc sûrement très imparfaites ! C’est pourquoi, naïvement, je nourris -depuis des lustres- le projet de lui offrir un assortiment de livres ‘alternatifs’… pour démarrer… Régulièrement, je renonce… me disant qu’il doit bien connaître toutes ces bonnes lectures, non? Et puis… il y a Rico… qui m’a bien fait rire, mais m’a dissuadée formellement (je crois qu’il a raison, hélas) de ce projet osé d’ « offrir de bons livres à son MT »… Ou alors,… une bibliothèque ‘alternative’ très fournie… en cadeau d’adieu?

      Mais comment quitte-t-on un MT? Est-ce qu’on fait un débriefing, au bout de 15 ans, pour lui expliquer un minimum pourquoi on part? Jusqu’à présent, quand j’ai changé de MT, c’était parce que je changeais de région… trop fastoche de se justifier, alors… Mais aujourd’hui, je lui explique quoi, à mon MT? Mes amies, dénuées de scrupules, me pressent de le quitter, sans la moindre explication… moi, je trouve qu’il mérite, malgré ces années si insatisfaisantes, quelques égards.

      Sinon, j’ai même rempli, sur ce blog, un formulaire de contact, pour obtenir l’adresse d’un MT AimesibieN (au sens où Rico l’entend… : incluant les filles) dans ma région… mais je crois que c’était un acte manqué (… car, sur le formulaire que j’ai rempli avec application, en rouge très lisible était noté… que ce formulaire était… désactivé !).

      Je n’ai pas la même indulgence avec les patrons d’entreprise ou même les DRH par ex., que je fustige sans beaucoup de ménagement… mais j’accorde toujours des intentions pures et des circonstances atténuantes aux médecins, en quoi je fais preuve d’indulgence coupable, certainement,… 2017 sera l’année de ce changement de point de vue, douloureux, mais nécessaire. Merci Dr MdL, aussi, pour cette utile prise de conscience générale :-) <3

      A tous les gens qui ne savent pas très bien comment quitter leur MT… et ont -par ailleurs- des difficultés à en identifier un plus convaincant… mais qui vont s’employer à faire ce grand ménage en 2017…

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Francoise

        « Quand je le quitte, je lui explique quoi, à mon MT ? »
        C’est ça la question ?

        Un MT n’est pas un conjoint ; on peut par courtoisie lui dire « au revoir » mais on n’est pas obligée… Surtout si on le quitte par mécontentement ; le mécontentement étant un droit « constitutionnel » dans notre pays…
        Et votre ex s’en fout probablement que vous le quittiez ; à moins que vous n’ayez, vu votre beauté, déclenché un réflexe concupiscent chez le (ou la) pôvre bougre ; ça devient un problème autre, plus proche de celui de comment quitter un conjoint.

        La transmission de votre dossier à votre nouveau MT ?
        C’est le nouveau qui doit demander à votre ex.
        Mais si vous n’êtes pas malade, il n’y a rien à transmettre ; c’est vous le dossier et c’est en vous « déchiffrant » que le nouveau fera son nouveau dossier sur vous…
        Bon vent, matelote

        1. Francoise
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          @MdL

          MERCI ‘Amiral’ d’aider à ces prises de conscience et d’accompagner les suites !
          Noooon, aucune ambigüité perso entre mon MT et moi… C’est davantage que je trouve violent de partir sans explication et aussi… et aussi qu’expliquer mon « mécontentement » donnerait une chance (petite, peut-être) pour qu’il évolue… en entendant les plaintes de ses patients mécontents…. Mais si vous croyez qu’il s’en fout… alors, inutile en effet.
          C’est donc officiel, je n’ai plus de MT depuis ce midi…

          Bon vent à vous, ‘Amiral’ !

          Sinon… sur une galère, les termes ‘matelot’ ou ‘Amiral’ s’emploient-ils, aussi ?.
          C’est sûr qu’il y a une ambigüité à féminiser de façon automatisée des métiers ou fonction traditionnellement masculins…. quoique ‘matelote’ puisse bien supporter plusieurs homonymes, oui, vous avez raison !

          1. Ricomart
            En réponse à : Francoise

            Ah, ma pauvre Françounette ! C’est dure la séparation, toute séparation est renoncement et comment renoncer au conflit qui nous donne toute cette belle énergie ?
            Vous ai-je raconté comment, à la suite de ma séparation avec Luigi, je m’étais mis en quête d’un nouveau médecin traitant ? Et comment d’échec en échec je suis devenu orphelin ?
            Vous vous souvenez de cette fin épique avec Luigi, qui n’aimait pas les livres en cadeau, et de la fuite éhontée de Guiseppe à vélo. Et bien, inquiet de ne plus avoir de médecin à traiter, je suis allé consulter, à l’occasion d’un rhume ou autres soucis mineurs, quelques médecins de la région. Il faut dire que je vis dans ce que les médiatiques appellent un désert médical, ce qui à vrai dire est excessif, mais le médiatique aime l’excès sans quoi qu’aurait-il à vendre ?
            Je pris donc rendez-vous avec Renaldo, un vieux beau à lunettes, amateur de Bouddha et de tout le tralala. Salle d’attente sobre et dépouillée, après une prise de rendez-vous impersonnelle avec un automate humain – Renaldo m’expliquera par la suite qu’il n’avait pas de temps à perdre avec ce genre de chose – musique new-age, dont certain vante les mérites pour les accouchements, sauf que je n’étais pas là pour ça, de belles affiches colorées aux murs et 2 ou 3 prospectus pour le yoga et le qi gong. Puis… Renaldo ! Beau comme un pape, dont les chaussettes violettes sous col mao n’échappèrent point à mon yeux perçant. Poignée de main franche, solide… masculine.
            - Asseyez-vous ! Bon, vous venez pour quoi ?
            - Heu… pour vous connaître…
            - Pardon ?
            - Oui, oui, je tousse un peu…
            - Ah ! Et depuis quand ?
            - Une semaine
            - Bon allongez-vous là… Ok, c’est rien, mais vous allez me faire une série d ‘analyses pour la prochaine fois !
            J’ai bien aimé son cabinet avec une solide bibliothèque, du bouddha et du mantra partout, des coussins de soie, un superbe bureau verre et acier, un ordi dernière génération à écran géant ultra plat full design, un divan métal-cuir, le blanc immaculé des murs éclairé à l’halogène basse-tension… un cabinet futuriste dans ma campagne éloignée. Tarif conventionné, parce que c’était une urgence – oui, quand je cherche un médecin c’est qu’il y a urgence – mais alors, la feuille de soin des traitements à aller chercher, de préférence, à la pharmacie du village… Bingo ! Cher le rhume et remboursé ni par la sécurité sociale, ni par ma mutuelle. J’ai eu un doute après cette première entrevue. Mais peut-être avais-je mal jugé ou été un peu perturbé par Bouddha ??? Je fais les analyses, je rappelle le répondeur humain, nouveau rendez-vous et là…
            - Houlà, c’est quoi cette prostate ?
            - Euh.. le psa ?
            - Oui, oui, c’est quoi ce délire ?
            - Ben, j’ai fait les examens nécessaires, c’est apparemment une hypertrophie bégnine…
            - Non, non, on va traiter ça et laissez-moi parler !
            Puis à la pharmacie du coin… Super Bingo !
            Guiseppe, que je n’avais pas vu depuis longtemps, tellement il fait de vélo, et à qui je racontais ces entrevues avec Renaldo, était plié en deux, à se tenir les côtes d’hilarité, pu me glisser, dans un effort surhumain pour se contenir, que Renaldo était connu dans toute la région pour son amour pour les sous. Ah ? Mais croyez-vous que le cycliste m’aurait conseillé un ancien confrère ? Ben non ! Et après une ou deux autres infructueuses tentatives, j’attends mon prochain rhume pour faire une cinquantaine de kilomètres et faire de nouvelles tentatives de rencontres qui pour le moment me laissent en déshérence de bienveillance.
            Avouez que ce n’est pas de chance !

            Santé et passion méditerranéennes

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Ricomart

            Comment peut-on avoir une vision aussi négative de la médecine moderne ?
            Vous détestez tout, même Bouddha, où vas-tu maudit laïcard ? Cherches-tu encore une Thaïs ?
            Si c’est le cas, voilà : https://www.youtube.com/watch?v=1nKjFBEMpjg

            C’est une méditation ; à consommer après s’être gratter la langue…
            Et après, va au café rejoindre ce Rinaldo et buvez des pastis plutôt que vomir sur nos élites républicaines…

      2. phil
        En réponse à : Francoise

        Pas possible de lire ça sans raconter mon expérience perso, séparation VIOLENTE avec mon MT étant aussi à l’époque celui de ma mère, ça fait quand même 30 ans qu’on le fréquente, et tout le monde l’a dit qu’il était con, mais on est resté, 10% par attachement et 90 % par bêtise…

        Jusqu’au jour où, il y a 3-4 ans, il nous a viré ! Oui je dis bien viré, refusé de nous soigner parce que phil443 faisait « sa popote », et en particulier – et surtout – refusait les statines. Je dois dire que ce quidam (pas moins arrogant pour ça), s’était payé entre temps un infarctus maousse costaud malgré sont LDL scrupuleusement maîtrisé…

        il s’est mis alors à me haïr (car il a survécu), et comme je refusais aussi la batterie anti HTA et autres poisons dont la liste m’échappe, ce fut l’orage…

        J’ai tout cafté à mon cardio qui m’a dit : normal, ce mec est 1 con… Faut dire qu’entre eux, cher ami, les toubibs ne s’aiment pas tjrs…

        Depuis j’ai un nouveau MT, INTELLIGENT, SENSIBLE, COMPREHENSIF, que je regrette de pas l’avoir connu avant.

        Oui le divorce est difficile, souvent faut franchir le pas mais on est inhibé… Françoise analyse bien son acte manqué (pas si mal pur un néophyte), Freud parle de la viscosité de la libido ( la répugnance à « changer d’objet » ), c’est vraiment dégueulasse la viscosité

        1. Francoise
          En réponse à : phil

          Merci phil. C’est encourageant, votre témoignage.
          J’ignorais qu’un médecin pouvait virer ses patients ? Mais je trouve ça quand même presque rassurant… Comment bien exercer la médecine, si on est tellement affecté par une relation à ce point dégradée… quelles qu’en soient les raisons ?
          Ca m’amuse d’écrire des choses ambigües comme si la relation au MT était de l’ordre d’une relation amoureuse ou amicale, mais il me semble que oui, c’est quand même une vraie « relation » (même si pas du même ordre), qui devrait s’établir… Rico dit vrai… mais c’est devenu si rare d’avoir une relation de qualité avec son MT… Chacun « 100% responsable de la qualité de la relation » doit bien s’appliquer aussi à la relation MT-patient…? avec des bémols quand même : un médecin a une mission codifiée par ses serments et autres obligations liées….
          On n’a pas su ré-inventer la relation médecin-patients. On a mal compris comment élaborer du nouveau… les médecins… et les patients… dans une société qui a si vite évolué.
          Quand j’étais enfant, mon médecin de famille (et de « campagne » aussi) était ‘paternaliste’. Il tutoyait tout le monde, tout le monde le vouvoyait (!) et trouvait ça normal. On avait confiance…. il était la seule source de connaissances et diagnostics… mais avec le recul, je me rend parfaitement compte combien sa compétence indiscutée était (même rapportée aux « normes » de l’époque), le concernant, bien discutable…

          Dangereux, dites-donc, de suivre le bon Dr MdL ;-) et de militer contre les statines ! Dangereux de ne pas se laisser empoisonner sans réagir :-/ !!!

          Question : est-ce que les médecins ont des accompagnements psy-…quelque chose ? Y sont-ils encouragés ? Ou pas forcément ? Et si de leur propre initiative : est-ce qu’on sait si c’est le cas, en général, ou pas ?

          1. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @MdL
            Et pour prendre l’initiative individuelle d’être accompagné-ée à titre personnel, il faut beaucoup d’humilité, … donc j’imagine que la plupart des médecins ne doivent pas s’y astreindre… ni peut-être méditer… ni même s’éditer ( ;-) ) avec de bonnes lectures telles que vos écrits…
            Triste ! Le système médical est foutu, alors?… et nous, avec ?!
            :-/

      3. Minoque
        En réponse à : Francoise

        Mon MT il est à la retraite et je me sens seule aussi, je vous ai lue dans un autre post ou la peur, la perte de confiance s’installent… Parfois il est compliqué de trop s’informer d’autant plus quand on n’est pas scientifique… Vous parliez d’arrogance moi j’ajouterais parfois aussi de la condescendance…
        On est bien ici il y a de la bienveillance mais quand je lis Rico se laisser faire pour tenter d’aller chercher ce qu’il n’y a pas vraiment lieu d’aller chercher … mais qu’on finit par trouver un petit quelque chose… Moi je ne peux pas, j’ai peur de me laisser entraîner dans un rôle que je ne veux pas tenir !
        J’ai suivi il y a quelques années un protocole dément pour quelque chose de très banal et bénin et dont je ne m’inquiétais pas outre mesure. Depuis je suis traumatisée !
        J’ai des médecins dans ma famille qui me semblent bienveillants mais ils me font peur aussi, ils semblent si détachés de toutes les misères du monde. C’est plus facile oui quand tout va bien, on tente de faire le nécessaire pour rester en bonne santé mais quand il faut y aller difficile de ne pas se laisser embarquer même si on ne le souhaite pas !
        Il faudrait que j’aille faire un tour du côté de chez Freud pour savoir affronter l’anxiété qui nous gouverne de tous bords !

        1. Francoise
          En réponse à : Minoque

          @Minoque…

          Ah, vous aussi alors…. orpheline ? M’est avis qu’on est nombreux dans cette galère …

          Scientifique ou pas, ne change rien à l’affaire. S’il a de la bienveillance et (un peu) de temps, un médecin parviendra bien à vous faire comprendre… peut-être pas avec le vocabulaire spécialisé, mais quand même, ce qu’il y a à comprendre pour éclairer vos choix, non ?
          C’est d’autre part, en général, je crois, l’information (paradoxalement) qui permet d’affronter l’anxiété, dans les meilleures conditions. C’est aussi l’information qui donne l’assise et l’assurance suffisantes pour refuser les traitements OU leur donner du sens, si on les accepte.

          Depuis (longtemps, maintenant) que je vis le plus possible dans un monde “parallèle” et “alternatif” (même si tout cela est très relatif…), j’ai moins peur ; je me sens plus confiante ; je ressens que tout est possible, qu’on est sur la bonne voie… J’ai moins peur qu’envie de peser de toutes mes forces en consommant différemment et en partageant de l’info… de réveiller en urgence tous les gens à ma portée d’écoute. Et cela me semble moins insurmontable en ayant cette détermination…. qu’à l’époque où je tentais d’impossible compromis avec le monde classique :-/

          Bon courage, Minoque :-)

          1. Minoque
            En réponse à : Francoise

            Merci Francoise de votre post bienveillant ! Je n’ai pas forcément la même façon de voir les choses mais je sais que c’est vous qui êtes dans le vrai !
            Aimsibienne vous êtes ? J’espère… !
            Bonne soirée à vous

          2. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @Minoque
            Il n’y a pas de vrai ou de faux… mais moi qui ai testé les deux, confiante et pas confiante,… je vous partage mon sentiment du moment : le joie et la confiance sont des chances, qui aident à avancer mieux et plus efficacement, tout en s’ « abîmant » moins soi-même et du coup, en donnant plus envie aux proches d’adhérer aux combats que l’on porte…. la joie fait partie du package « entraînement par le partage de ce qu’on vit soi-même » ;-)
            Il y a 1000 façons d’être bienveillant et de militer…. pour l’environnement et pour la santé (et même pour la paix, c’est un seul et même combat « 3-en-1″, en fait)…. L’AIMSIB en est UNE, des nombreuses existant. Si j’ai adhéré à l’AIMSIB, c’est pas totalement comblée par la proposition, je suis un peu désolée de mettre du négatif dans cette réponse… C’était plutôt comme une sorte de remerciement et de signe de reconnaissance aux bons Dr MdL et Dr Reliquet… qui ne ménagent pas leur peine pour nous tous-toutes, et qui nous engagent à adhérer… donc, on y va, oui… évidemment!…. mais pour l’instant, je ne vois pas très clairement à quoi ça sert ?… ni même s’il me faut engager tous mes « patients » (ahah ;-) ) à adhérer aussi (ou s’il vaut mieux que cela reste plus confidentiel…? ).
            Sur le site labyrinthique de l’AIMSIB, je vois plein d’infos, sans vraiment voir où ça mène, tout ça ? Rien qu’une liste des membres… je serais si heureuse de la trouver sur le site (moi qui suis si touchée quand des gens que je connais indépendamment militent pour les mêmes causes, dans les mêmes assoc’)… mais n’en ai trouvé aucune…. sans doute ai-je seulement survolé, mais….???
            A suivre…. vous avez raison…. soyons confiante dans l’AIMSIB,… aussi !
            Belle semaine à vous !

          3. Ricomart
            En réponse à : Francoise

            @FanFan

            En voilà une question intéressante à laquelle vous ne répondez pas ! Où va l’AimsiB ? Mais là où vous voudrez vous-même la mener, ma chère ! Dans le spectacle, qui nous occupe parfois, le comportement habituel du spectateur est d’être mené par quelques leaders de talent. Dans la critique du spectacle, qui toujours nous occupe ici, prendre les choses en main, prendre sa vie en main, prendre l’aimsib par la main… sont une nécessité de tous les instants. Et à ceux, qui se reconnaîtront, qui par le passé firent des propositions de construction de l’aimsib non réalisables dans l’immédiat, qu’ils aient la gentillesse de ne point en rajouter car, et ils le savent, nous ne les aimons pas moins. Aussi FanFan, qui écrivez plus vite que votre ombre, empressez-vous, ainsi que tous les lecteurs écrivains ici présents, de faire de nombreuses propositions rédactionnelles en votre aimesibienne entreprise – Voyez là, ça s’accorde – Et comme je vous aime beaucoup, je vous embrasse partout !

          4. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Ricomart

            L’embrasser partout ?
            Ça se voit que tu ne la connais pas car la tentation pourrait être forte de t’exécuter vraiment…
            Je vous croyais époux fidèle et constant, cher rico ?

          5. Ricomart
            En réponse à : Francoise

            @MdL

            Vous aurez compris qu’il s’agit d’une image. Et comme je suis sage comme une image, notre Fannette n’aura rien d’autre à craindre qu’un peu de cinéma, vous savez ce spectacle d’images !
            Nous finirons par troubler nos lecteurs, perdus que nous les rendons, à leur parler spectacle et marchandise et à utiliser image et faux semblant pour leur tendre nos coeurs et les amener à poser un regard critique sur un monde construit sur des illusions.

          6. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @MdL
            Ah ben non, si vous corrigez vos fotes d’ortograffe, c’est pas du « jeu », ça ! Mon texte devient inadapté, plus personne ne comprend ? C’était tellement drôle, votre impératif « masqué » (ou manqué, oui aussi, ça marche : comme l’acte manqué) … :-) !

          7. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @Dr MdL
            Non… pas à la télé ! Rico me semble beaucoup trop drôle et subtil …. pour être -même un tant soit peu- inspiré par la télé !

  5. papynou34

    Le plus grave dans tout cela est que si ce systeme perdure et prend de l’ampleur, c’est surtout parce qu’il a des « fans » et des soutiens. Mais quels sont ils?
    Qui est pourri dans tout cela, le systeme ou les personnes qui avalisent ce systeme?
    La periode serait elle que vénale? On attend encore une rebellion des bacs+7…… Wait, wait, wait and still blind.
    Sorry for my english level mais dénoncé des arnaques cautionnées par 99% du reste de la population, autant dénoncé ces 99% pour cent.
    Souvenez vous du Corbeau et du Renard : « tout flatteur vit au depend de celui qui l’ecoute »………
    Oui on se sent tres seul.

  6. Emilio

    La propagande pour les vaccins a envahi massivement les médias ces dernières heures … d’abord avec la campagne de vaccination contre les méningocoques au campus de Dijon + avec la sortie du livre de Philippe Sansonetti (la vaccination c’est solidaire, pis c’est un débat de riche les vaccins, pis l’aluminium ça fait 90 ans qu’on l’utilise du coup on le saurait depuis longtemps si c’était dangereux, tout le monde a oublié a quel point les vaccins nous ont sauvés des maladies … etc) + nos autorités sanitaires montrent comment elles travaillent bien et prennent tout pleins de précaution en suspendant la commercialisation de Uvestérol D (et sa célèbre pipette).

    Va-t-on utiliser le prévisible échec de la campagne de vaccination (taux de 80% de couverture non-atteint) de Dijon pour dire : « vraiment Ils ne sont pas sérieux ces gens qui ne veulent pas se vacciner ! Allez hop, on rend LA vaccination obligatoire parce que la menace sanitaire de la non-vaccination est trop grave ! », il y a eu 2 morts à Dijon à cause de ces vilains ! ». Menveo et Nimenrix coûtent chacun 50€ …

    Est-ce qu’on est pas en train de préparer l’opinion publique à de prochaines annonces du ministère de la santé avec cette campagne dijonnaise et ce livre ?

    C’est officiel, c’est le sujet des anti-PCSK9, des hybridomes cultivés sur lignée CHO, et autres anticorps monoclonal qui va m’intéresser en 2017.

      1. souris7
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Et pour soigner les effets secondaires de nombreux médicaments, nous avons les inhibiteurs de la pompe à protons. Ma mère traitée par Diamicron pour un diabète de type 2 depuis de nombreuses années a eu de violentes douleurs à l’estomac. Je lui ai suggéré d’arrêter le Diamicron, car son hémoglobine glyquée a diminué depuis l’arrêt des statines. Son nouveau médecin, très favorable à l’arrêt de l’Inégy (Ouf, on en trouve) vient de lui prescrire 28 jours d’Oméprazole.
        J’ai lu que ce médicament était dangereux pour les reins et pouvait provoquer des gastriques chroniques.Vous en avez également parlé sur ce blog, mais court-elle un risque à le prendre sur une petite période? Merci pour le temps que vous nous consacrez et bonne année à tous.

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : souris7

          Ceci n’est pas une consultation.

          Violentes douleurs à l’estomac ?
          Avant de traiter à l’aveugle, il faut un diagnostic…

          Actuellement, la probabilité d’une gastroentérite infectieuse est forte… mais il y a d’autres possibilités… et je n’ai pas la patiente sous les yeux…
          Cela dit, quelques jours d’oméprazole ne peut pas lui faire grand mal, en principe… en attendant le diagnostic.
          J’ai écrit « quelques jours »…

          Ceci n’était pas une consultation.

        1. Ricomart
          En réponse à : Emilio

          « Qu’un Prince donc se propose pour son but de vaincre, et de maintenir l’Etat : les moyens seront toujours estimés honorables et loués de chacun ; car le vulgaire ne juge que de ce qu’il voit et de ce qui advient ; or en ce monde il n’y a que le vulgaire ; et le petit nombre ne compte point, quand le grand nombre a de quoi s’appuyer. Un prince de notre temps lequel n’est bon de nommer, ne chante d’autre chose que de paix et de foi ; et l’une et l’autre, s’il l’eût bien observée, lui eût souvent ôté ou son prestige ou ses Etats. »

      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Alors là chapeau Docteur ! Vous avez fait fort, plus fort que @Reliquet. Vous venez de dépasser la plateforme supérieure de mon échelle d’estime! Il faut que je poste ce clip sur Facedebouc,( si j’y arrive)

  7. oursdesneiges

    Il était bien ce blog de cardiologie , dommage que Michel ne soit plus le boss .
    Faudra penser à modifier le bandeau de la page d’accueil ( «  VACCINS et DIATOMEES «  , ça pourrait attirer des visiteurs ) .
    La lente prise de pouvoir d’ Emile et de ses obsessions me navre : la tactique de la parano permanente , simulée ou non ( voir les milliers de rapports qui dorment dans armoires des Ministères ) pour exister dans la vie , me re-navre et gave grave .
    Les Françoises ( ne me dites pas quelle est seule à écrire , ce serait inhumain ) diluent le peut qui reste d’envie ; contrairement à PIPO et MARIO , l’amour n’est pas le sentiment qui domine en voyant ce déluge de mots .

    L’ AIMSIB aura suscité de l’espoir , paix à son âme , longue vie aux fondateurs . Une question en passant : à quoi servent les adhérents ?

    Non , je ne suis pas déprimé , juste en deuil d’un copain mort lundi , du blog et de l’AIMSIB .

    Bonne année 2017 à tous et toutes .

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : oursdesneiges

      Désolé de ce deuil, l’ours ; plus on vieillit et plus souvent on va au cimetière accompagner les amis ; et même les ennemis…

      Je laisse passer, Emilio et Françoise, continuez à nous nourrir (personne n’est obligé de vous lire sauf moi !) ; vous connaissez l’Ours, il est chagrin et peu objectif ; il veut de la cardiologie ; je lui ai mis un « 4 saisons » comme le rouquin de Venise mais sans ostentation car lui se servait dans les couvents de jeunes filles orphelines ; et il (ni l’ours ni le rouquin) ne m’en a pas dit un seul mot ; frustré je suis…

      1. Minoque
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Suis comme Ours ! C’est dur de voir partir les potes ! Et plus je vieillis … moins j’arrive à me faire à l’idée ! C’est grave doctor ?

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Minoque

          En principe, plus on se rapproche de la fin et plus on devrait être serein et atteindre un niveau de sérénité protecteur…
          Si tel n’est pas le cas, il faut soit lire Schopenhauer, soit entamer une rapide conversion aux philosophies indiennes, soit…

          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Orbes

            J’ai souvent commencé et rapidement stoppé…
            Dieu est un comédien et un … salaud…
            D’accord, c’est un peu primaire, oups !
            Si j’avais le temps, j’y retournerais mais je m’en fous un peu, j’ai du Bouddha à la maison…

      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour Docteur, mais pardonnez moi, @ Ours de neiges : Je suis d’accord avec lui, mais je pensais être le seul à avoir cette appréciation.
        Je fais un petit bémol pour @Emilio qui malgré son insistance est dans le vrai et il n’y a qu’à voir les dernières actualités sur la grippe : 13 morts dans une maison de retraite malgré le vaccin ! Et qu’on ne vienne pas dire comme l’on fait certains journaleux que tous n’ avaient pas été vacciné alors que le Directeur de la maison de retraite dit le contraire. Je sais comment cela se passe dans ces endroits : Des « vieux  » de plus de 90 ans avec des pathologies graves, ON NE LEUR DEMANDE PAS LEUR AVIS! Public qui n’a plus aucun droit, abus de faiblesse et j’en passe ! Et la Marisol qui va demander une enquête ! »Tout du pipeau ».

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Inoxydable

          Un aspect incertain mais certainement vérifiable est l’association « vaccins/statines » sachant que selon des médias US (et des donnée scientifiques solides), les statines empêcheraient l’effet protecteur du vaccin anti-grippal…

          Je doute que les statines aient un effet anti-vaccin comme certains le disent (quoique, pourquoi pas ? Restons humbles…)

          Par contre, que les statines fragilisent nos vieux ça c’est sûr et certain…

          Chut ! Ne pas répéter ; car il n’est parfois pas inutile de subrepticement précipiter les choses… Oups !

        2. oursdesneiges
          En réponse à : Inoxydable

          On a pas attendu Mimile pour savoir que les vaccins anti-grippe avaient un effet TRES limité et que le nombre de morts attribués à la grippe chez les seniors est fortement surévalué ( voir le site de D. Dupagne – Atoute.org ) .
          Merci de ton soutien Inox et bonne année à toi .
          ( entre anciens du site , faut un peu de solidarité ).

          1. Reliquet
            En réponse à : oursdesneiges

            Bonne année, Ours-Casse-C…!

            Bien vrai, t’es encore là, alors après avoir voulu déchirer presque tout le monde, tu voudrais continuer à nous parler?

            C’est vrai que c’est très plantigradesque comme comportement, mais pour les diatomées de Françoise, tu savais qu’elles avaient des squelettes en Silicium, tu sens la portée quasi-religieuse du message, on peut se faire un squelette non calcique encore plus précis que le nôtre… Ca te troue pas?

            Et Vaxxed, sur Youtube, t’as visionné? C’est pas non plus Emilio le producteur mais dépêche quand même, ça risque d’ être rapidement « modéré » aussi.

            On peut le dire à tout le monde aujourd’hui Grand OCC, je me suis personnellement déplacé numériquement sur ton 06 en son temps pour te proposer de t’ adjoindre à notre co-work, et tu m’as envoyé… tu te souviens où?

            Et donc tu te plains de ne pas savoir où va l’AIMSIB?

            Reste.

            Tu es un formidable boute-feu, mais tu es couillon quand même car tu oublies qu’avant de bouter quoi que ce soit, toutes les armées du monde doivent préalablement prendre place.

            Le temps médiatique, judiciaire ou encore celui de l’historien n’a rien à voir avec celui du soleil, que tu regardes trop.

            On se place, on s’insinue, bientôt on disposera.

            2,5 sur l’échelle d’ A.

            On dit quoi au fait sur l’histoire de la vengeance qui est un plat qui se mange?

          2. Francoise
            En réponse à : oursdesneiges

            @oursdesneiges
            Si, beaucoup de gens l’ont attendu, « Mimile » pour lire des infos aussi précises qu’il donne à propos des vaccins, celui de la grippe ou surtout de façon plus générale.
            Et beaucoup de seniors sont vaccinés contre la grippe dans les maisons de retraite, ils ont peu de choix (comme le souligne Inoxydable dans son message à propos… de la grippe!… justement!) Peu de familles ou d’accompagnants ont assez d’infos et de soutien pour s’en mêler et faire valoir les droits de leurs parents.
            La « solidarité entre anciens » épargne Emilio, chouette… Merci Emilio, vous m’avez engueulé au début parce que je faisais du hors-sujet,… alors, merci pour vos musiques hors-sujet récentes (je n’ai pas tout aimé, mais contente quand même de voir ce que vous écoutez et avez eu envie de partager)… et surtout pour vos infos vaccins, pas du tout incompatibles, infos ‘imprimables’ et fort utiles… pour moi, pour nous, pour tous-toutes.

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Francoise

            L’épisode actuel de grippe maligne dans une maison de retraite lyonnaise est extra-ordinaire puisque, semble-t-il, la mortalité de vaccinés est supérieure à celle des non-vaccinés…
            Si même elle était semblable…
            Oups ! J’ai un début de nausée…

          4. oursdesneiges
            En réponse à : oursdesneiges

            @ Reliquet : Oui , je suis encore là ……et sans doute pour quelques dizaines d’années !
            Les vaccins , c’est bien ; la parano  » ça daille  » ( c’est du Bordeluche ) .
            L’ AIMSIB : tu trouves normal que les adhérents ne soient au courant de rien ? J’avais demandé humblement un point info trimestriel , sur le site , c’est trop ? ( attention , les sites rouillent : mettre un peu de charbon de temps à autre ) .
            Donne-moi une bonne raison de renouveler mon adhésion . Si c’est pour envoyer 30 € et ne plus avoir d’infos pendant un an , ce sera non .
            Vaccins et autisme ?…. je serais plus enclin à chercher du côté du microbiote .
            Mange pas de trop de vengeance , ton IMC va exploser !
            Bonne année Vincent , on passe l’éponge .

          5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : oursdesneiges

            Si tu es AMSIBIEN, l’ours, tu dois suivre de près les aventures des nonagénaires lyonnais et de leurs frasques vaccinales.
            S’il n’y avait pas quelques victimes, on trouverait ça rigolo… Mais c’est pas drôle ; encore moins les conneries qu’ils vont inventer pour nous dire qu’il faut quand même et que…
            Fais-nous donc un billet, plutôt que de ronchonner…

          6. phil
            En réponse à : oursdesneiges

            @Françoise (trop jeune pour avoir expérimenté), dans les maisons de retraite on vaccine les pensionnaires sans leur demander leur avis, bien entendu, mais aussi sans avertir les familles… Vous ne savez pas comment ça fonctionne ces trucs-là, c’est assez horrible

          7. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : phil

            Pour mon beau-père, ils ont demandé à ma blonde… qui a refusé et qui n’a pas noté le moindre sourcillement…
            Faut dire que ça se passe en terres hautement civilisées, oups ! Saint-Etienne ! J’y crois pas ! Comme quoi parfois on se fait de idées géopolitiques fausses…

          8. Francoise
            En réponse à : oursdesneiges

            @phi
            Si, je sais, phil.
            Mais ça dépend des maisons de retraite, quand même…. Ainsi, la vieille dame que je « suis » (verbe suivre,.. évidemment) en région parisienne a été vaccinée quasiment à son insu voilà quelques années, mais à présent, elle vit dans une sorte de foyer d’hébergement médicalisé, et elle a le choix… Elle est cependant très fortement incitée et nous devons peser de toute notre conviction pour la dissuader, chaque année.

          9. phil
            En réponse à : oursdesneiges

            @ MdL : St Etienne terre hautement civilisée ? Je n’en doute pas une seconde, la barbarie (j’exagère bien sûr) c’est plutôt du côté de la capitale…

            En tous cas je confirme : en ces lieux éminemment évolués (et qui + est Alzheimer), on vaccine sans concertation! !

          10. Emilio
            En réponse à : oursdesneiges

            Pour que les gens sachent qui est @Oursdesneiges :

            Il m’a accusé d’être un cheval de Troie de l’industrie pharmaceutique. Il a piqué une colère en indiquant qu’il quittait le blog à cause du fait qu’il doive me lire (pourtant il est toujours là). Il trouve que les effets pléiotropes des statines méritent d’être discutés. Il a été placardé par Marc Girard du coup il se venge en s’attaquant à lui à la moindre occasion même hors-sujet. Il est un grand fan de Dominique Dupagne visiblement et trouve encore le moyen de parler de moi dans la même publication où il évoque son pote décédé.

            La coupe est pleine pour moi …

            L’Oursdesneiges ne me fait pas rire. Je n’oublierai pas ses attaques.

        3. Francoise
          En réponse à : Inoxydable

          @Inoxydable
          Ooooh dommage, Inoxydable, vous êtes d’accord avec Ourdesneiges… qui fustige deux personnes : Emilio et moi-même,… et vous c’est excepté Emilio… Le temps est tout récent pourtant où vous m’encouragiez à digresser sur le hors-sujet suprême (des diatomées), en y ajoutant votre propre contribution (en lien avec vos 2 fils). Je vous renouvelle donc mon invitation à ne plus lire mes posts en 2017. Et peut-être même aussi (ça vous semblera impertinent ou je ne sais quelle folle intention vous verrez là, mais c’est purement bienveillant, je le jure ici) : pensez donc qu’ à l’instar des statines, la rancune est mauvaise pour la santé. Ne lisez plus mes messages, ce serait mieux… pour moi, pour vous, pour nous tous-toutes…

          1. phil
            En réponse à : Francoise

            zut j’ai ripé mon message

            tant pis, j’essaierai d’être drôle la prochaine fois…

            je pensais à une histoire de paille et de poutre, enfin oui vous savez bien, le poète…

            diluez Françoise, et peu importe le contenu, comme disait mon maître (dont je ne rappellerai pas le nom) , ce qui compte c’est le « contenu affectif » du message

            Car personne n’écoute les mots, mais leur musique

            Et il est doux le contenu affectif de Françoise

          2. Inoxydable
            En réponse à : Francoise

            @ Françoise: et moi je vous invite à ne plus faire mention de mes 2 fils, quelles que soient vos raisons, s’il m’arrive d’en citer un ( propos des diatomées) c’est qu’il a travaillé sur le sujet et j’ai posté de mémoire en vérifiant ensuite si je n’avais pas dit de stupidité. Je suis seul à avoir le droit ici de les évoquer d’autant que l’un d’eux n’aime pas que je le « mêle de mes histoires ». Ils ne sont pas moi et si ce Blog requiert l’anonymat c’est pour de bonnes raisons.
            Par ailleurs, vous aviez manifesté ici même l’intention de me contacter par Courriel, ce que j’ai fait de mon côté : L’échange aurait pu être courtois et intéressant, mais vous n’avez même pas daigné m’accorder de réponse ni d’accuser réception . On en restera donc là.
            Vous me demandez ( de quel droit?) de ne plus lire vos messages … Mais on ne voit qu’eux quelque soit la page et leur longueur saute aux yeux. Je les lis ? Non, je les survole mais ayant en quelque sorte une mémoire photographique ( bien que fortement atténuée par dix ans de statines) assez forte, un coup d’ œil me suffit pour saisir la teneur d’un texte, voir s’il est intéressant ou non ( surtout si j’y vois mon pseudo…) et en ce sens vos textes, bien écrits (ouiiiii) je le reconnais, ne sont souvent que la répétitions ou vont dans le sens de ceux que vous teniez sur le site de « colibris » ( que je ne dénigre pas, j’ai le plus grand respect pour Pierre Rahbi) ou ceux des associations plus ou moins « hurlubuesques » ( à mon sens) aux quels vous vous intéressez. Encore une fois c’est votre droit et je le respecte.
            Mais n’essayez pas de convaincre tout le monde que tout le monde est malade et a besoin de manger, sans gluten, sans œuf, sans viande etc. il y a des gens qui ont juste besoin de se nourrir correctement, « méditerranéennement », qui ont des activités physique autres que le Qi gong, le Thai Chi, le Yoga ( à propos il existe une nouveau yoga plus « testéroné », vu à la T.V) la méditation ( fut-elle de Thais ) la sophrologie, j’en oublie et de meilleures.
            Dans l’ absolu, on pourrait envisager le régime de cette sainte( me souviens plus si elle a été canonisée ni de son nom ) morte au début des années 70, qui portait les « stigmates » mais qui pendant 50 ans est restée alitée, ne se nourrissait que de l’hostie qu’elle prenait lors de sa communion journalière, n’avait de ce fait que peu de « besoins » ( une fois par mois devait suffire), un lever pour ce faire (activité réduite au minimum), et passait sa vie en prière. L’idéal quoi !
            Une dernière chose qui me vient en survolant vos posts : Vous semblez réprouver l’anonymat requis soit sur ce site, et surtout sur l’AIMSIB en avançant plein d’arguments philosophiques en ce sens et vous réclamez un liste des adhérents.
            Mais sachez que sur ce blog comme sur l’association, ce sont souvent des malades, des patients qui interviennent et pas seulement des diplômés bac+ + ou des médecins ! Le secret médical et à tout le moins un discrétions médicale sur l’identité doit prévaloir à mon sens et à celui des créateurs de l’AIMSIB qui je le rappelle à été fait fondé par et pour des médecins courageux, assurer leur « défense », rassembler ceux qui sortent des sentiers battus mais aussi pour recueillir les témoignages des patients ( dans l’éventualité aussi d’une possible action en justice future) en garantissant leur anonymat par la tenue d’une liste d’adhérents ( se sont souvent les mêmes) qui doit rester secrète sauf, bien entendu volonté propre de la personne .
            En tant qu’ancien ( mais pas tant que ça )de ce blog, je désespère de ne plus voir certains pseudos intervenir, paralysés sans doute par la « haute teneur » des commentaires actuels qui enrichissent sans doute l’esprit de quelques uns au détriment de ceux qui voudraient approfondir leur connaissances sur les sujets principaux des billets ou simplement avoir des réponses à leurs inquiétudes.
            Bien qu’ayant été à l’origine, je crois, de l’idée de l’association et qu’ayant refusé l’honneur d’en être le président « civil » pour des raisons que j’ai exposées en son temps, je n’ai nul droit ni même l’envie de vous empêcher de « sévir » sur l’ AIMSIB, je le fais moi-même en tant qu’amateur sur un sujet qui me passionne, je serai très désappointé de vous voir répéter à l’envie les mêmes sujets sur ce site là n’en déplaise à @ Ricomart ou @ Reliquet.
            Si je peux me le permettre ( mais Ouiiii je me permets) dans le cas de vos interventions dans le site précité, je vous suggère de choisir des sujets que vous pourrez argumenter « scientifiquement », par ex . le gluten et ses méfaits (supposés ou non ) en laissant de côté le volet philosophique, vous êtes SCIENTIFIQUE que diable ! AIMSIB , le « S » pour SCIENTIFIQUE . Merci
            Voyez comme j’ai été long et comme d’est lassant à lire…

          3. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @phil
            Et ouiiiii… moi aussi, tout comme vous, phil, j’engage tout le monde à diluer mes bêtises, souvent hors-sujettes en plus ! Qu’on ait plein de trucs à lire me ravit, c’est vivant et joyeux, ainsi, ici!

    2. Francoise
      En réponse à : oursdesneiges

      @oursdesneiges
      Ah, pardon ourdesneiges, vous dites (en partie) vrai : j’écris trop de hors-sujets, mais pas que ça non plus. Vos mots sont un peu durs, quand même… et si vraiment vous ne trouvez pas d’amour ou de bienveillance dans nos écrits (Emilio ou moi), vous loupez quand même une dimension, ça, c’est sûr aussi… Vous aurez noté que je ne parle plus de diatomées, car trop hors-sujet, vrai ! ….
      Mais moi, j’aime bien aussi quand on a des propositions de musique et autres post drôles, ça donne de la force et le fait de partager ça, nous regroupe tous autour d’objectifs communs… même si c’est la levée de l’obligation vaccinale. Tout est lié, comment parler cardiologie ET NUTRITION (cette dimension ‘nutrition’ est essentielle ici, aussi, non ?) et s’interdire de parler vaccins et tous autres scandales actuels, aussi ? Comment et pourquoi compartimenter, aussi ?
      D’ailleurs l’AIMSIB ne concerne-t-elle pas TOUS les manquements de la médecine « classique » et son manque d’indépendance ?… Est-elle strictement limitée à la cardio., ou même à la nutrition… certes, je suis ‘nouvelle’, oui, mais je n’ai pas compris cela,… même si l’AIMSIB prend comme point de départ et d’appui, ce scandale absolu ‘’statines et cholestérol’’…. ?
      Bon, je vous (re?)-promets ici de faire de mon mieux pour ne plus diluer, mais faudra être indulgent avec quelque rechute probable. Et même… ce serait plus prudent de ne plus lire ce que j’écris, en fait?

    3. Emilio
      En réponse à : oursdesneiges

      Je pensais que mon énergie en 2017 allait être orientée contre les authentiques ennemis de l »AISMIB … apparemment il va falloir garder qq munitions pour se défendre des ennemis de l’intérieur ?

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Emilio

        Comme d’hab… Vos pires ennemis sont parfois vos meilleurs amis !
        Pas se fâcher !
        Avec l’ours, il faut en prendre c’est sûr ; mais aussi sûrement, beaucoup en laisser… Il n’est qu’un nounours…

        1. Emilio
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Je ne comprends pas qu’il soit toujours autorisé à s’en prendre aux gens sur ce blog.

          Il raconte que je prends le pouvoir…

          Je consacrerai mon énergie en 2017 à dénoncer les scandales : vaccins, statines et peut être antidépresseurs (ya des choses à dire …)

          L’ours ne me fait pas RIRE DU TOUT.

        2. Emilio
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Ça ne me fait pas rire son pseudo utilisé pour essayer de se rendre sympathique alors qu »il ne l’est pas.

          La commission Fischer, sollicitée par ce gouvernement, a rendu ses conclusions le 30 novembre 2016. Les conclusions sont de rendre obligatoires l »ensemble des vaccinations pour être admis en collectivité.

          Je ferai mon taf sans sourciller. J’ai du taf … il faut notamment que j’améliore le texte d’un aimsibien pour le rendre plus percutant.

          1. oursdesneiges
            En réponse à : Emilio

            Réponse par des faits concrets : ( pas de ciseau stp Michel )
            - Le Ministère a commandé un rapport , Marisol n’a pas dicté les conclusions , bon ; pas la peine de lui taper dessus sans raisons – Tu préférais Roselyne ?
            - Des rapports , il y en a quelques milliers qui dorment dans les armoires des Ministères ; à peine 2 / 3% sont suivis d’effets .
            - Même si Marisol voulait appliquer les conclusions du rapport , via une loi , le moment politique est inadapté : les députés seront remplacés dans 4 mois , impossible de faire voter une loi .
            Te voilà rassuré Emile? ….tu peux dormir sur ton oreille préférée .

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : oursdesneiges

            C’est moi que je réponds avant la tornade « Emilio », notre chéri…
            Marisol, dans le fond on s’en fout, autant que de la Roselyne ; à les lire ou à les entendre, on comprend immédiatement qu’elles ne comprennent rien et qu’elles « perroquettent » ce que des « conseillers » d’un autre âge leur soufflent dans l’oreille…
            Appliquer les conclusions du rapport ?
            C’est vrai que ça parait difficile ; mais c’est pas pour ça qu’il faille rien dire ; il est donc très important que les râleurs comme Emilio sonnent et sonnent encore ; et nous devons tous l’encourager car ce qu’il dit est généralement (je dis « généralement » car je ne peux pas tout vérifier) très juste !
            Moi préférer discours d’Emilio que discours ministériel !

      2. oursdesneiges
        En réponse à : Emilio

        Ton post de 23 h 08 me concernant :
        3 / 4 de ton bla – bla est faux , tu veux que je relève point par point ?

          1. phil
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Règles des forums : pas d’attaques personnelles

            La « modération » ( ce mot me fera tjrs rire ) doit les censurer, sans le mentionner ni se justifier.

            Evidemment on risque ainsi de « perdre 1 client », mais dans la mesure où celui-ci n’est pas bienveillant, il ne fait pas partie de la cohorte

            Pas de charte, pas de forum…

            Dsl de sortir ici de mon rôle ( lequel n’est d’ailleurs pas défini ), mais forumant depuis 15 ans et ayant créé mon 1er Blog en 2015, c’est ici le seul domaine où j’en connais + que MdL. Et il faut bien que je le vende…

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : oursdesneiges

            Merci du cadeau ; ça instruira les jeunes…
            De mon côté, le concert de Cologne, je crois bien l’avoir entendu il y a au moins 30 ans…
            L’intention était bonne ; merci !

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Béa

      Très intéressante, merci.
      la question des calcifications artérielles fait l’objet, comme vous le savez, d’une controverse éclairante sur l’état intellectuel de nos élites. Je n’ai pas le temps d’en faire le résumé ici mais vous pouvez en avoir une idée dans mon livre « L’horrible vérité sur… ».
      Rien de nouveau récemment.
      En bref, les statines stimulent la calcification (et favorisent le diabète) et un score calcique artériel élevé est considéré comme un risque majeur ; tandis que nos élites crétines (ça me rappelle les « lapins crétins » entrevus à la télé pendant que je prend mon biberon du matin…) proclament que les statines protègent.
      Incompatibles ! C’est qui qui déconnent ?

      1. oursdesneiges
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        @ Michel

        Réponse au dernier post me concernant :
        Je ne sais rien de plus de cette affaire que Lambda ; C’est pas le vaccin qui a tué ces vieux , non ?
        Le froid pourrait être en cause ( comme la canicule en Août 2003 ) ….. 13 morts de + de 91 ans qui font la une , j’ai du mal à piger .
        Un billet sur les vaccins ?….. incapable !
        ( je ne vois pas le lien entre les obsessions de Mimile et ce fait divers macabre ) , merci d’éclairer ma loupiote .

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : oursdesneiges

          Le billet, gros ours paresseux (en hiver c’est normal, les ours ne bougent plus) auraient pu comparer la mortalité des vaccinés et des non vaccinés ; c’est amusant ce genre de comparaisons, même si c’est anecdotique…
          J’arrête ; le conseil de l’ordre va à nouveau me poursuivre ; oups !

          1. Béa
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Des données sur la grippe sont disponibles ici : http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/133067/476671/version/215/file/Bulletin_grippe_S52.pdf
            Voici un extrait de ce billet :  » Depuis le 1er novembre 2016, 381 cas graves de grippe ont été signalés à Santé publique France. Parmi eux, 127 patients ont été admis en réanimation en semaine 52. La plupart (70%) d’entre eux est âgée de 65 ans et plus. La majorité (94%) des patients a des facteurs de risque et 44% d’entre eux n’étaient pas vaccinés. Un virus A a été identifié chez 97% d’entre eux. Vingt-deux personnes sont décédées. »

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Béa

            « 44% d’entre eux n’étaient pas vaccinés » ; c’est amusant cette présentation, n’est-ce pas ?

            Pourquoi ne pas écrire : « 56% étaient vaccinés » ?

            Le message devient tout autre ; comme quoi, la manipulation de l’info (peur-être inconsciente ici) est permanente !

          3. math78
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Si je ne me trompe pas, en France on navigue vers les 55% de la population à risque qui est vaccinée.
            Si je met ce % en relation avec la proportion cas de grippe grave chez les vaccinés/non-vaccinés dans la population à risque j’obtiens …
            Ça alors!

          4. Francoise
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            @Dr MdL
            Médias ultra-débiles, où on ne sait plus très bien analyser ce qu’explique la lâcheté, car elle rivalise avec l’incompétence, dans ce si mauvais spectacle qu’ils nous « offrent » en continu.
            Ah, ben, oui, c’est ça… ça me contrarie de faire ce constat que vous, vous faites souvent, bon Dr MdL, c’est dur de voir que vous avez raison… c’est juste à l’image de notre société, hélas, hélas !

Commentaires : page 1 sur 512345»

Les commentaires sont fermés.