Analyse scientifique de la toxicité des vaccins

Je l’avais promis.
Le voilà, il est en librairie.

C’est le premier livre, à ma connaissance, qui ose affronter la question difficile de la toxicité des vaccins à l’aide de la méthodologie scientifique conventionnelle.

Ce fut un travail difficile avec beaucoup de recherches documentaires et aussi beaucoup d’hésitations concernant la façon de présenter les choses.

Finalement, j’ai fait le choix d’un 1er livre [qui est le Livre 2 de la Collection “vaccins et Société”] décrivant les généralités de cette toxicité.
En effet, chaque vaccin, et aussi chaque substance présente dans une seringue vaccinale, pose des problèmes spécifiques de toxicité.

Il m’est apparu qu’il fallait d’abord “dégager le terrain” en apportant des idées et des données générales qui, une fois assimilées, permettront de mieux comprendre la toxicité de chaque vaccin particulier.

Cette toxicité spécifique à chaque vaccin sera décrite dans les livres suivants consacrés à chacun des 11 vaccins obligatoires du nourrisson puis des vaccins recommandés.

Évidemment cette approche s’avère un peu plus compliquée qu’un article écrit par un “perroquet” dans un média conventionnel, magazine ou journal ; peut-être même un peu plus compliquée que ce qu’on peut lire dans les médias destinés aux médecins et autres professionnels de santé.
C’est le problème d’ensemble à propos des vaccins : la plus grande confusion règne, y compris dans les facultés de médecine où l’enseignement sur les vaccins prend en général moins de 4 heures sur la totalité des études médicales.

Comment est-ce possible ?

La réponse est simple : aucune spécialité médicale ne couvre un enseignement général sur la médecine des vaccins. Chaque spécialité ou chaque discipline, évidemment, enseigne un “petit quelque chose” sur un ou des vaccins utilisé(s) dans cette discipline mais aucune n’apporte une vision générale, théorique (scientifique) et pratique.

D’où les inévitables et interminables controverses.
Sans parler de l’intrusion scandaleuse de conflits d’intérêt jusqu’aux plus hauts niveaux des administrations…
Sans parler de l’ignorance indélébile de ceux qui, au Parlement, votent des Lois dont ils ne comprennent pas 10% du contenu réel.

Tel est le monde dans lequel nous vivons !

Mais il ne faut pas baisser les bras ; chacun de nous doit faire, chacun à son niveau (comme le colibri dans la brousse), un effort d’éducation de son entourage familial d’abord, mais aussi professionnel.

Ce Livre 2 espère y contribuer.
J’y ai inclus plus de références que dans le Livre 1 (L’Introduction générale… présenté dans la page ‘Vaccins’) car je redoute plus de critiques et discussions oiseuses. Avec plus de références citées, chacun pourra aller vérifier et se construire sa propre vision de cette problématique difficile.

Il y a toutefois 2 ou 3 sections que j’ai particulièrement travaillées [outre l’intention d’apporter une vision scientifique générale et quand même accessible à la majorité de mes lecteurs potentiels] et j’encourage chacun à les examiner attentivement.

Ce sont surtout les sections sur les “anticorps facilitateurs” (page 50 et suivantes) et sur “L’aluminium” (page 94 et suivantes).
Je pense, en toute humilité, avoir apporté dans ces 2 sections des éléments réellement nouveaux qui devraient permettre de mieux comprendre la toxicité générale des vaccins.

Je suis évidemment ouvert à toutes les critiques et observations, du moment qu’elles sont courtoises et motivées.

Bien me lire avant de me dire que je raconte des bêtises.

397 réponses sur “Analyse scientifique de la toxicité des vaccins”

  1. Marc Girard enfonce le clou concernant la philosophie qui sous-tend la consécration de “LA” prévention (vaccination, dépistage…) comme une médicalisation OBLIGATOIRE. L’article met en valeur cette philosophie qui est inaccessible pour nos politiques (M.Rivasi, François Ruffin, M.Le Pen, Y.Jadot, N.Dupont-A…), incapables de contester efficacement la “politique vaccinale”.

    Leur obstination à dire qu’ils ne sont jamais “contre les vaccins” (voir comme Jadot ou Dupont-Aignan, “pas contre les obligations”) trahit leur incapacité à saisir l’essence fondamentale du problème. Le narcissisme contemporain sacralise LA prévention comme un but ultime à atteindre, et les obligations servent à contraindre ceux qui contestent cette sacralisation… Il n’y a aucune raison pour que cette philosophie se limite aux seuls vaccins à l’avenir.

    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article436

  2. Bonjour,

    Deux petites news sur l’appel des 50 sociétés sachantes pour la vaccination HPV…

    – “le communiqué spontané des sociétés savantes en faveur de la généralisation du vaccin contre le HPV a été conçu par LJ com, société de com ET de lobbying travaillant notamment pour l’ industrie pharma”

    – les liens d’interets du dr Monsonego qui fait la promo sur lefigaro

    https://twitter.com/vaccinologie/status/1109110594689470466

    1. Si on devait s’amuser à rappeler leurs liens d’intérêt à chacun des cosignataires…
      Je manque de temps hélas…

  3. Bonjour,

    Je vous remercie de vos deux ouvrages sur la vaccination que j’ai grandement apprécié. Je les ai rajouté sur ma pile de livres (entre ceux de Michel Georget ou encore Sylvie Simon).

    Je viens de découvrir cet article qui vous inclu dans une liste d’auteurs conspirationnistes..
    https://www.actualitte.com/article/monde-edition/les-algorithmes-d-amazon-mettent-en-avant-des-livres-conspirationnistes/93671

    Un petit coup de téléphone à la rédaction avec recours en diffamation ?

    Ceci aurait le mérite de les remettre à leur place et de vous tirer dans les premiers résultats d’actualité sur la santé… Une visibilité qui relève de plus en plus de la gageure par les temps qui court…

    Bien à vous,
    Un parent (avec un cerveau) bienveillant

    1. Reprenant le même article le figaro, dans section “Tech” parle de vous comme une “figure de proue” du mouvement anti-vaccins.

      http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2019/03/05/32001-20190305ARTFIG00192-comment-des-livres-conspirationnistes-profitent-des-algorithmes-d-amazon.php

      Ils ne se sentent plus du tout là…

      Heureusement que vous êtes chercheur et avez glissé le terme “Analyse” dans le titre de votre dernier ouvrage car autrement vous auriez été catalogué direct comme un grand guru anti-vaccins…

      1. Être une “figure de proue” pour un marin breton n’est pas forcément insultant, quoique je préfère une licorne…/

        1. Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?
          Quand je sera grand je veux être figure des gilets jaunes ou figure de proue.

    2. Merci de vos compliments et de l’info sur le site qui me met dans une liste “conspirationniste”.
      Cela dit, si je répondais à tous les imbéciles qui depuis environ 40 ans me recommandent de me taire et de prendre une retraite anticipée, j’y passerais des journées entières…
      L’idiot qui a écrit cet article est tellement idiot (il nage dans le purin des fake news américaines) qu’il décrète “conspiration” le simple fait de dire qu’il y a de l’aluminium dans les vaccins.
      Dès lors, Sanofi Pasteur, Merck, Pfizer et les autres sont des conspirationnistes œuvrant contre leurs intérêts ; mais le raptus délirant de ce subtil auteur étant ce qu’il est, il faut penser si on est de sa famille et dans son intérêt à la camisole…

  4. Avez vous vu l’interview de Juan Branco “l’illusion de la démocratie en France ?” sur Thinkerview la semaine dernière ? Je n’arrive pas à mettre le lien Youtube (à cause de mon firewall je pense) mais vous le trouverez facilement. Ca dure deux heures mais ça vaut le coup. Même en tenant compte du fait que la garçon est engagé proche des gilets jaunes et de la France insoumise, ce qu’il balance sur le “petit Paris” c’est à dire l’oligarchie qui contrôle notre pays vaut son pesant de cacahuètes. D’autant qu’il la connait de l’intérieur. Ceux qui fréquentent ce blog ne seront finalement pas très surpris de ce qu’il révèle…

    1. je crois que parmi les lecteurs du blog de Michel, il y a aussi des gens qui suivent O. Berruyer et Thinkerview ha ha ha

    2. Un jeune garçon admirable effectivement !
      Quoiqu’il faudrait vérifier quelques une de ses affirmations…
      Quoique ça sente un peu le jus de chaussette et le dessous de soutane…
      Le plus intéressant peut-être, outre la description du complotisme chronique (maladie infectieuse qu’aucun vaccin ne permet d’empêcher !), c’est sa vision des élites : une bande de crétins et d’idiots de village… probablement tous vaccinés… C’est exactement, à écouter les ministres, les experts et les médias (qui saluent chaque jour ces élites) l’idée que je me fais de ces élites : quelle médiocrité !
      Mais si la société spectaculaire nous pond ce genre de dinosaures (le Juan en question), le proche futur va être trèèèèèèèèèèèèèès amusant…
      Problème : le jour où les élites dont il parle vont sentir que tout leur échappe, de quoi seront-ils capables ?
      Quelle force contradictoire va se mettre en place ?
      J’ai un peu peur…

      1. Ce que je trouve troublant en effet c’est que ce qu’il révèle ne nous surprend pas vraiment, même s’il faudrait effectivement procéder à quelques vérifications. Le contrôle des media par quelques groupes financiers est néanmoins une réalité tangible.
        La future force contradictoire, lui la voit clairement bleu marine…
        Je ne suis pas sûr que le futur proche soit amusant mais il pourrait être violent
        “Ceux qui n’ont rien, n’ont rien à perdre et n’ont peur de rien
        Ceux qui ont tout, ont tout à perdre et sont prêts à tout”

        1. Voilà :Ceux qui n’ont rien, n’ont rien à perdre et n’ont peur de rien !
          Ceux qui ont tout, ont tout à perdre et sont prêts à tout !”

          Tout est dit !
          Et si sur un blog discret comme celui-ci, de telles horreurs sont proférées c’est qu’une “journée des tuiles” s’annonce; comme on dit à Grenoble…
          Et ce jour-là, il faudra protéger les flics ; à moins que, comme le laisse supposer le dernier samedi élyséen, certains flics se sentent plus “gilets jaunes” que flics et se mettent à lancer des tuiles…
          Et c’est ainsi que le sublime Marquis (de Sade) fut libéré de sa Bastille et une Bastille il y en aussi une à Grenoble…
          Sais pas quel “sublime Marquis” il y aurait à libérer de cette belle Bastille-là ; mais je sais que je vais aller y courir de ce pas pour vérifier dès fois si un Marquis…

        2. “La future force contradictoire, lui la voit clairement bleu marine…” Vous croyez que si le présent était bleu marine, ça serait pire que ce qui se passe?
          Les “élites” ( les élites de quoi? les élus ?) les “merdias” à la botte ( tous ceux qui à longueur de temps martelent qu’ils ne savent pas quelles sont les revendications des G.J tout comme le Napoléon IV de l’Europe ( vous savez, celui qui se barre dans les Iles, à l’étranger ou à la neige les Week-end lors des manifestations tellement il a peur de prendre ses responsabilités…) qui consulte les philosophes dont chacun sait qu’ils les pieds sur terre et la sueur d’un dur labeur au front) ont une peur bleue de se faire virer et passent ces jours ci, comme la “Justice” , à 2 mois d’élections, à l’offensive tous azimuths contre la pelée, la galeuse, la “puante”…
          Pour cela on a un Sinistre de l’intérieur, ancien joueur de poker avec de très redoutables voyous ( le Dream team, vous connaissez ?) qui s’imagine jouer au Poker avec les citoyens G.J et le traite comme ses anciens copains voyous se traient entre eux ou traitent le simple quidam : la violence par tous les moyens et maintenant ils envisage d’employer l’ Armée ! Comme si la Gendarmerie n’était pas l’ Armée ! Et d’ailleurs il y a deux jours, sur des chaines “merdiatique” j’ai vu et entendu un noble vieillard, général à la retraite, ancien directeur d’une école militaire qui disait tout de go et d’un air pincé, qu’il fallait utiliser l’Armée contre et les armes mortelle contre ces terroristes, ces dangereux révolutionnaires ! Venant de la part de l’un des ses nantis, protégés, qui n’a vécu qu’ entre le murs des casernes et dans de résidences de luxe pour ne même être fichu d’employer correctement les militaires dans des conflits, vouloir tuer des citoyen mécontents, des civils comme de vulgaires affidés à Daech en Syrie ou ailleurs, ça me heurte profondément …
          Et vous verrez qu’ils oseront tellement ils ont peur pour leur privilèges …
          Pauvre France.

          1. Du calme, Inox, il faut rester concentré derrière son viseur…
            Mais c’est vrai qu’ils sont terriblement…

          2. Mais je suis calme Docteur . simplement dégouté de tant d’hypocrise .
            Veut on reproduire ce schéma ?
            https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_des_vignerons_de_1907
            ou celui ci ?
            https://www.persee.fr/doc/genes_1155-3219_1993_num_12_1_1181
            sauf qu’aujourd’hui c’est une armée de métier, plus de conscrits issus de la diversité du peuple.
            Et je ne parle pas de la répression de mineurs de fonds dans le Nord et en Lorraine qui a fait des centaines de morts en son temps..
            C’est ce qui arrivera avec la morgue et la suffisance des “élites ” actuelles !

          3. Une dernière chose et j’en resterai là … sauf..
            Qui montre la duplicité des politiques et de vagues promesses face au revendications de G.J ( dont de nombreux journaleux, éditorialistes, spécialistes, politiques ignorent toujours ce qu’ils veulent …) :
            Le carburant , après une baisse ridicule, ça remonte … “c’est pas ma faute”
            et là pour les tarifs d’autoroute :
            https://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/2017/09/11/laccord-secret-entre-letat-et-les-societes-dautoroutes.html
            il en sera de même pour l’aéroport de Paris …

          4. Faut pas se fâcher Inox, tout ça c’est la faute de la Police…

    3. @ Cardiomindfullness
      Interview effectivement très réjouissante, mais je reste frappé par l’aveuglement idéologique de Juan Branco. Il décrit très bien le fonctionnement d’une mafia qui a anéanti la démocratie, mais au fond ce qu’il lui reproche, c’est de ne pas être de gauche. Quand Descoings se goinfrait jusqu’à s’en péter les narines, il n’y avait pas de problème tant qu’il avait un projet d’ascenseur social. Or l’idéologie de gauche n’est que l’alibi pour se goinfrer.
      Ce qui attriste Branco, lui même victime de cette idéologie, c’est l’absence de mixité sociale. On peux cependant lui rétorquer que Benalla est un bon exemple de l’ascenseur social Macronien.

        1. Eh ben Amiral, vous etes bien laconique ce soir !!
          C’est le Bond a la TV qui vous met dans cet etat 😉

          1. Je suis triste ; et je dois écrire un hommage à notre ami Michel Georget qui nous a quitté…

        1. C’est sûr !
          Mais ça reste un peu anecdotique : la crise du système de production actuel ne peut pas seulement se lire à travers les déboires d’une classe sociale, aussi ridicule soit-elle ; un peu comme si on réduisait la crise de 1789 aux hystéries aristocratiques de l’époque…
          Et tonton Guy l’avait bien dit !

        2. @ Akira
          Le fait que Macron essaye de rompre avec le socialisme était effectivement prévisible. La France se trouvait dans la situation de l’Union Soviétique et il fallait un équivalent de Gorbachev. Or, ce qui s’est passé un URSS ne présageait rien de rassurant, car finalement ce sont des oligarques qui ont profité de la situation pour s’imposer. Ce que nous apprend le livre de Branco, mais qu’on pouvait facilement deviner, c’est que la France a brûlé les étapes puisque les oligarques français étaient déjà à la manoeuvre pour l’imposer. D’autre part, et c’est le plus important , Branco nous apprend qui sont ces oligarques, et c’est très inquiétant, car il y a bien peu d’espoir qu’ils aient la moindre considération pour le bien commun.

          1. ” La France se trouvait dans la situation de l’Union Soviétique”
            Quand on commence une argumentation sur des premices aussi eloignes de toute realite, on ne peut que se precipiter dans le mur …

          2. @ Akira
            C’est bien le problème de l’aveuglement idéologique. Il évite le questionnement. La corruption dénoncée par Branco ne relève-t-elle pas du sens commun ou ne doit-elle être jugée qu’à l’aune de la trahison des idéaux socialistes ?

          3. Pourquoi compliquer l’analyse ? Macron tente d’entraîner la France dans 1 système social libéral, seule solution pour lui de créer des richesses. Créer des richesses, BA-bA pour améliore la situation des ‘gilets jaunes’.

            Mais rien n’y fait, les Français réclament une France mélenchoniste/Lepeniste (c’est idem), où l’on s’endette à l’infini sans désir de rembourser, c’est de la pure arnaque mais ça fait de l’effet. Niveau culturel et moralité : zéro.

          4. @ Phil
            “Macron tente d’entraîner la France dans un système social libéral”. Taxer le carburant, c’est social libéral ? Pour la transition énergétique, c’est social libéral ?

  5. Je viens d’apprendre le décès de Michel Georget…
    Je ne l’avais jamais rencontré mais c’est grâce à lui que j’ai abandonné mes certitudes sur la question vaccinale.
    Quelle tristesse…

    1. Lors de l’Assemblée générale inaugurale de l’AIMSIB à Lyon, Michel Georget fut notre invité d’honneur…

        1. Je compatis Akira parce que je me rends compte que ce fut une chance de l’avoir rencontré à 2 reprises. Cet homme incarnait à mes yeux le courage bienveillant.
          Il va continuer à vivre et à nous guider à travers ses livres et ses conférences.

  6. Ce n’est pas le sujet de l’article ici, mais ils recommencent, l’attaque reprend (pour peu qu’elle ait jamais arrêtée) :

    https://www.bfmtv.com/sante/une-nouvelle-etude-relance-le-debat-autour-des-bienfaits-et-des-risques-de-l-oeuf-pour-la-sante-1653519.html

    Il paraît qu’ils ont « assez de données pour déclarer clairement (…) »… Pfff, des crétins.

    Vous connaissez cette nouvelle étude américaine ? Ils sont forts ceux-là…

    Bon, moi qui en mange plusieurs tous les jours depuis plusieurs années… je vais faire une crise ou un AVC bientôt. Adieux Dr 😁

    1. Tous ces commentaires sont un peu débiles, si je peux me permettre…
      Pourquoi ?
      1) Parce que ces études sont de l’épidémiologie d’observation ; dit autrement, il est impossible de “contrôler” tous les facteurs de confusion. Exemple : celui qui mange 2 oeufs par jour, c’est qui ? Il accompagne ses oeufs comment ? C’est quoi le reste de sa vie quotidienne ? Cela veut dire que les résultats de ce type d’étude sont très fragiles ; et l’augmentation du risque observée est dérisoire dans un contexte pareil ; d’autant plus que…
      2) D’autant plus qu’un œuf ce n’est pas seulement du cholestérol ; c’est beaucoup d’autres choses et tout dépend comment la poule a été nourrie : glyphosate avec son maïs, par exemple ? Quelques oméga-3 ?
      J’espère avoir clarifié la question.
      Le retour des oeufs, c’est le retour du cholestérol et donc des médicaments anticholestérol…

  7. pendant ce temps la…

    des médecins cherchent a savoir si ils ont légalement le droit d’interdire aux “antivax” d’accéder a leur salle d’attente…

    https://twitter.com/DocPepperFR/status/1106233886923804672

    Déroulez, ca vaut de l’or… bien sur, j’ai été bloqué après avoir signalé qu’il y avait d’autres infections a transmission aerienne que celle a prévention vaccinale…

    1. Le plus drôle, à mon avis, c’est l’espèce de certitude que la majorité des médecins ont à propos des vaccins.
      Je ne pourrais le leur reprocher car j’ai longtemps moi-même cru à leur efficacité et innocuité ; au temps où pourtant il n’y avait déjà presque plus de scarlatine…
      Mais je ne me serais jamais moqué (et j’aurais respecté les souhaits) de personnes refusant la vaccination…
      Ce qu’on lit chez les anti-antivaxx est une somme étrange de préjugés, de croyances et d’arrogance comme s’ils avaient une connaissance innée de ces questions complexes…

      1. EH HO Amiral la scarlatine c’est le strepto non et jamais de vaccin et pourtant y’n’a pu !!!
        Etonnant Non!!

    2. La vache, c’est du lourd!
      Ce se triture les méninges pour trouver des solutions, à la limite de la surchauffe!
      Bon, ça respire pas l’intelligence…
      Mais effectivement, comme le dit MDL, ils ont leurs certitudes et n’envisagent même pas que vos commentaires puissent avoir un semblant d’intérêt…
      Mélange de croyance et d’arrogance…

      Je pense avoir été comme ça au tout début de mon cursus médical (vague souvenir d’une discussion avec une vaccino-sceptique sur le vaccin hépatite B et les SEP; on venait d’avoir notre cours de virologie par un jeune prof super sympa, trop mignon et PRO-vaccin, je lui avais ri au nez “AH AH AH!!! MAIS IL N Y A AUCUN LIEN ENTRE LE VACCIN ET LES SEP, FAUT ARRETER AVEC CES CONNERIES!”

      MEA culpa, j’étais sotte mais pas méchante…

      1. ça c’est qu’on croit avant de se rendre compte que la “science” de l’ “innocuité des vaccins” est complètement moisie.

        T’es tu déjà intéressée aux raisons des retraits des vaccins contre Lyme aux USA ?

    3. Et ce sont des médecins ces gens là ? Ils ont fait le serment d’ Hypocrite je pense … Ils passent leur temps ( après ça on nous dira que les médecins sont débordés…) à cogiter comment refouler les non vaccinés au lieu d’au moins s’informer sur la réalité vaccinale et arrêter d’avaler la propagande de Bigpharma relayée par les “autorités de santé”.
      J’espère un jour ne pas tomber sur un olibrius comme ça – d’abord je compte rester en bonne santé – car je risquerais d’avoir une très mauvaise réaction…

  8. Cher Michel de Lorgeril,

    Je vis à Nicosie, Chypre. Et ici tous les médecins ont encore une grande foi dans la religion cholestérolienne. Il faudra vraiment une génération avant que ça change… ou même bien plus.

    Au cas où vous connaitriez ne serait-ce qu’un cardiologue chypriote familiarisé avec vos idées sur cholestérol et statines, je souhaiterais avoir ses coordonnées.

    Merci

    1. Nous en avons déjà parlé.
      J’ai demandé qu’on ne fasse pas de commentaire.
      C’est inutile.
      Emilio est offusqué.
      Qu’y puis-je ?

      1. Je suis allé lire le texte comme d’habitude long et chantourné puisque MÖSSIEUR MG n’aime pas le tarabiscoté que j’avais employé sur un post précédent.
        Il allume grave comme disent les jeunes. Il déteste l’AIMSIB évidemment puis que nous sommes une bade de charlots incompétents.
        Et puis je suis allé voir un texte sur le baclofène et là on s’aperçoit que MG qui dit ne jamais aller sur les blogs y va et pas qu’un peu !!
        Il s’en prend à un de mes message et manie gentiment le mépris et l’insulte puisqu’il me traite de con!!
        Mais c’est vrai que c’est monsieur j’avais tout dit avant tout le monde alors je suis un mec sérieux” je ne parle pas de ce qu je ne connais pas ” sauf que sur le baclofene il ne connait visiblement rien mais en parle largement.
        Du haut de son Olympe il dit que je n’y connait rien et que cce n’est pas parce que je prescris que je connais !!
        Que sait-il de moi, et de ma façon de travailler.
        Avant de prescrire le baclofene chez les malades de l’alcool j’ai longuement étudié le dossier pharmacologique, le mode d’action,les différentes situations et les effets secondaires. avant de prescrire mais j’avais déjà trois patients sous LIORESAL pour des troubles neurologiques!!
        Bon laissons tomber les casses couilles et les aigris
        Et bon vent matelot

  9. Bonjour Docteur et à tous . Ca continue dans les “merdias”, dont la T.V. Grande offensive vaccinaliste avec par ex. la Buzyness qui parle avec horreur de la rougeole, moins de cas en ce début d’année que l’an dernier mais un mort par défaut de couverture vaccinale et un “clapin spécialiste” ( Bricaire) qui nous assène qu’il faudrait la couverture vaccinale à 95 % pour éviter ça.
    Pas un mot sur ce décès pour lequel j’ai lu sur le net (MSN) à la botte, qu’il avait été interdit de communiquer sur ce décès du à un encéphalite due à la rougeole ! Donc, l’INVS ne donnera pas son nom ( normal) mais ne dira pas s’il était vacciné ou non, s’il était immunodéprimé, s’il avait d’autre fragilité etc… comme cette patiente fragile par ex. qui l’année passée était décédée après avoir été “contaminée” à l’hôpital.
    J’entendais égale l’eurodéputé Jadot interrogé dans télématin entre autre sur ce sujet qui se défendait ainsi que son parti d’être antivax mais qui, timidement, faisait allusion au scandale de la grippe H1 N1 sans pousser d’avantage l’offensive sur les doutes qu’il y avait à avoir sur l’obligation vaccinale. Je lui reconnais toute fois d’avoir eu le courage de mettre en doute l’impartialité de la Ministre en pointant ses conflits d’intérêts.
    Mais ce n’est pas avec ça que la partie se gagnera.
    @ aubépine, magnifique le récit de cette survivante … je me pose la question : Si ce bébé avait été vacciné après sa naissance, aurait-il survécu ?…

    1. ma kiné que j’ai vue hier m’a dit que ses confrères / consœurs recevaient plein de mails pour leur demander de vérifier leurs vaccins, parce que la rougeole c’est terrible

      Bizarrement ils ont du oublier de dire que les myélites transverses post vaccinales c’est terrible aussi.

      1. Les kinés sont des professionnels de santé qui voient défiler dans leurs cabinets des gens malades…
        Qu’ils soient malades n’est pas le problème, c’est que ça défile… ce qui augmente via la salle d’attente et eux-mêmes (sont très sales ces gens-là !) le risque de propagation des agents pathogènes et pas que le virus de la rougeole, Tous !

        1. Bonjour docteur,
          Vous me donnez à réfléchir … moi qui en cherche un à cor et à cri (un kiné) lumbago depuis quinze jours, douleurs à hurler, décontractants insupportables, minimum de mouvements, respiration de surface … pas bon tout ça! … dégringolade …
          pourtant un minimum à assurer! …

          1. Quelle est votre question ?
            Le mal de dos est, quoique généralement bénin (sauf la douleur) un mal très contemporain.
            C’est la prévention qui importe, un peu comme pour les calculs rénaux : il faut y penser tout le temps et surtout quand on les a pas… Après c’est trop tard !

          2. @ Aubépine . Je compatis. J’ai eu ce genre de problème il y a quelques décennies. J’avais un médecin du sport, vertébrothérapeute, qui pratiquait le “thérapie manuelle” aujourd’hui appelée chiropractie. Avez vous essayé ? Voici quelque vidéos d’un Med. Chiropracteur particulièrement fort :
            Dr Ian – Chiropractic CHANGES LIFE for teenager …
            https://www.youtube.com/watch?v=YpNcnM0FkTM
            et pour vous particulièrement :
            Dr. Ian – EXTREME SCIATIC Pain – FIXED by Gonstead …
            https://www.youtube.com/watch?v=PxDwWiOPtR4
            Bon visionnage et si ça peu vous inspirer et vous aider …

          3. Si aubépine habite en région parisienne, elle devrait aller faire un tour quai d’ivry à l’école de chiropraxie (IFEC); ils ont une astreinte pour les urgences…

          4. vous ne supportez pas les médicaments ? Alors ça c’est ennuyeux. Il y a une trentaine d’années j’ai eu pareil, c’était à hurler, j’ai appelé SOS Médecins : le gars m’a prescrit myorelaxant, Voltarène et antidouleur. 2H. après je gambadais comme 1 lapin, magique. Par contre très mauvaise expérience avec un chirotruc, super diplômé “européen” et des States, 1 vrai escroc qui a réussi à tout m’aggraver, y compris mon compte en banque, mais ne m’a rien soigné.

            Conclusion les manips c’est génial mais faut être introduit, sinon vous risquez votre peau !

    2. Ah si ils ont quand même dit que cette victime de la rougeole était immuno-déprimée…

      Ca permets de bien insister sur la “nécessite” de la couverture vaccinale “optimale”

      1. Et toujours plus… d’idioties…
        500 décès par an en moyenne de la tuberculose : pas un mot !
        150 000 décès des pathologies des systèmes circulatoires : pas un mot sinon pour accuser l’alcool…
        Avec des crétins pareils…

        1. 30 à 40 000 hospitalisations par pour les effets secondaires des médicaments et 13 à 15000 morts super !!!
          Merci BIGPHARMA
          Au faitn l’Amira, il deteste l’AIMSIB le MG et annonce que nous bossons pour BIGPHARMA

          1. Laissez tomber, cher ami, il est inutile de “fusiller les infirmières”, autre version de “tirer sur les ambulances”…
            L’homme est grand et chaleureux, quoiqu’un peu “chagrin” ; on n’y arrivera pas avec lui…

      1. @Michel de Lorgeril
        Non, mais ce n’est pas Jean-Yves Nau qui prend ces décisions.
        Il ne fait que rapporter les faits d’aujourd’hui sur la mobilisation de réserve sanitaire 1 , pour la rougeole .

        1. Certes, le Docteur Nô n’est pas décisionnel ; mais il approuve toutes les idioties bureaucratiques indigentes…
          Impayable celui-là…
          S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer…

      2. Mmmm. Je n’utiliserais jamais le qualificatif “impayable” avant d’avoir vu la déclaration de conflit d’intérêts.

          1. Bonjour,
            Je viens juste de finir votre livre sur la toxicité des vaccins
            il est excellent, je ne suis qu’infirmière mais j’ai trouvé les explications très accessibles .
            Mais là j’ai lu le texte de jean-Yves Nau proposé par Akira et je suis tombée sur le c.. c’est une fake news ? en regardant son site j’ai trouvé ça:
            « Il est important que vous puissiez signaler les cas de rougeole, dès la suspicion du diagnostic, pour permettre un déclenchement rapide des investigations et la mise en œuvre de mesures prophylactiques pour les personnes contacts. Le signalement peut s’effectuer par appel au numéro de téléphone unique de la plateforme régionale de veille et d’urgence sanitaire de votre ARS (ou par e-mail ou par fax). c’est vichy????
            et aussi que la Buzin voulait vacciner tout les personnels médicaux non vaccinés….Je rêve ou c’est un illuminé???

          2. Le Dr Nô est un sympathique perroquet ! ne faites pas comme Milou dans “Tintin au Congo” qui se bagarre grossièrement avec un de ce volatiles…
            Je ne m’en suis jamais remis !

    1. Magnifique !
      Merci !
      Elle était le bébé : il faut protéger les bébés ; peut-être avec du chocolat ; mais sans doute pas avec 11 vaccins…

    1. On s’en fout un peu de fesse de bouc…
      T’as qu’à pas l’utiliser cette merdouille…

      1. Le probleme n’est pas la. Une majorite de jeunes parents directement concernes par les vaccins s’informent par ce media.

        1. ha ha ha y en a qui vont s’informer sur “vaccins france informations et discussions” en plus.

          Un jour y a une maman qui a demandé si les vaccins c’était safe tout ça tout ça, évidemment ils ont sorti la propagande habituelle “y a pas de danger, faut pas croire les fake news”. Sauf que quelques jours après, le gosse avait fait une mauvaise réaction…

          1. @dreamer
            Se moquer de ce groupe, c’est très bien, mais il semble qu’il y a deux types de membres : ceux qui n’y comprennent rien du tout et sont des perroquets sans aucune connaissance (risibles, et ils commettent des erreurs sidérantes, et cerise sur le gâteau en dénonçant l’effet Dunning-Kruger à chaque occasions), mais il y a aussi d’autres qui ont de vraies compétences, des partages de publications d’une grande utilité et on y fait aussi des rencontres bien utiles .
            Le gosse qui a fait une mauvaise réaction va mieux il s’est remis et au bout de quelques jours, la maman a rassuré tous les inquiets.
            Mais sur les groupes qui sont anti-vaccination, vous y trouvez des partage de grande qualité, vous ? Ou alors des bêtises d’une incroyable fréquence et énormité à longueurs de posts ? Et si vous avez trouvé des choses utiles, sur quels groupes allez-vous ?

          2. Vous dites : “Se moquer de ce groupe, c’est très bien…
            De quel groupe parlez-vous ? Je ne comprends pas. Merci de clarifier !

          3. @Mary : je ne m’informe ni sur facebook, ni sur youtube.

            par contre je constate qu’un jour, quelqu’un a demandé si parmi les membres d’un des groupes anti-vacinalistes que vous mentionnez s’il y avait des accidents vaccinaux, et 80% des réponses se résumaient à “vaccin contre l’hépatite B” ce qui vaut bien d’innombrables études épidémiologiques toutes plus frelatées les unes que les autres.

            Et je dois vous avouer que c’est sur un groupe “anti vaccinaliste” que j’ai pris connaissance de ce truc là :

            J Infect Dis. 1983 Feb;147(2):308-11.
            Naturally acquired antibodies to tetanus toxin in humans and animals from the galápagos islands

          4. Je répondais à dreamer, et donc en parlant du groupe facebook vaccins france informations et discussions, mais je vois que vous fuyez les rézos sociaux

          5. Effectivement les zeros sociaux font perdre beaucoup de temps au moment où il devient impératif de se concentrer et raisonner AVANT de communiquer…
            Avec le zeros sociaux on communique POUR raisonner…
            Pas mon truc ça ; je suis “vieux jeu”…
            Désolé de vous décevoir.

          6. @Mary
            La bêtise crasse que l’on peut constater de la part de certains antivaxx sur des groupes à gros trafic pourrait tout simplement être volontaire. C’est une méthode de discréditation par amalgame comme une autre…

    1. Effectivement c’est un truc assez connu depuis leur première publication du même type en 2002 (sauf erreur) en tous les cas avant que ce pôvre Wakefield se fasse démantibuler les salopards du BMJ…

    1. Je crains que le tonton grincheux eût mieux fait de s’abstenir ; et quelqu’un d’autre (cher Emilio !) aussi, cela dit en toute bienveillance…
      Pour critiquer un livre, ou une idée énoncée dans un livre, il faut (c’est préférable) avoir lu le livre et analysé l’idée.
      Tonton Marco a l’honnêteté de reconnaître qu’il n’a pas lu le Livre en question (et qu’il ne le lira pas).

      Donc je ne ferais pas d’autres commentaires et je demanderais aux visiteurs de ce blog de ne pas répondre à tonton Marco.
      Dernière idée (bis repetita) : un vaccin n’est pas un médicament que ce soit d’un point de vue scientifique ou médical et sur le plan juridique il doit aussi être envisagé avec une bien plus grande rigueur qu’un médicament.
      J’ai expliqué pourquoi de ci de là ; Emilio, un peu effort…

        1. Surtout, à mon avis, il en a bavé et il était seul à l’époque !
          Leçon à retenir : même si quelques Dupont-la-joie vous cassent les burnes, restez groupés…

          1. d’autres auraient pu ouvrir leur gueule (coucou prof. Lyon-Caen) et ont préféré garder le silence.

          2. il n’est pas neurologue des stars et des présidents pour rien le brave homme 🙂

          3. Ah ! Peut-être aussi un prescripteur de statines après les AVC ?

          4. je ne sais pas ! je me suis toujours demandé pourquoi est-ce qu’un représentant d’un nom aussi illustre dans le domaine du Droit depuis plusieurs générations avait choisi de faire médecine !

            J’ai lu sur le site de tonton Marco que c’est ce du service de ce brave homme qu’était venue l’alerte originelle de pharmacovigilance à propos des SEP pédiatriques post vaccin HB.

      1. Ouais …

        C’est tellement facile de reléguer au rang de mécréant qui ne vous aurait pas lu avec attention ceux qui ne sont pas d’accord avec vous…

        Vous me faites le reproche de ne pas vous avoir suffisamment lu alors que vous-même avez été incapable de comprendre la manipulation autour de la médiatisation de l’aluminium vaccinal, un point fondamental dans les textes de Marc. Un point au sujet duquel j’ai tenté de vous avertir à de nombreuses reprises en citant cet article, qui me paraît extrêmement limpide :

        http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286&lang=fr

        On est à la veille de la mise en place d’une obligation vaccinale contre les papillomavirus, et les opposants aux obligations vaccinales en sont encore à promouvoir des types qui déclaraient publiquement être “d’accord à 95%” avec les conclusions
        de Alain Fischer, qui déclaraient à Deborah Donnier qu’ils n’étaient “pas farouchement” opposé aux obligations vaccinales et que seul 5 des 11 vaccins rendus obligatoires contenaient de l’aluminium.

        Source ici (écouter très précisément les propos scandaleux de Gherardi dans la vidéo à partir de 20 min 30 secondes).

        https://www.prevention-sante.eu/actus/vaccins-oui-adjuvants-aluminiques-non-pr-romain-gherardi

        La question posée par Deborah Donnier était parfaitement claire, elle portait sur l’obligation vaccinale et prenait en compte le fait que parmi les 10 vaccins multivalents rendus obligatoires pour les nourrissons entre 2 mois et 18 mois, il y en avait 8 qui contenaient de l’aluminium. Sa question était parfaitement documentée. Gherardi ne peut s’empêcher de la contredire et de ramener l’obligation vaccinale à une bête question autour de la légitimité DES vaccins… tout ça pour ne pas avoir à dénoncer l’obligation vaccinale pour CE QU’ELLE REPRÉSENTE.

        Si les gens pensent que l’aluminium des vaccins est un problème fondamental alors qu’ils s’attaquent à l’obligation vaccinale. Il y aurait du y avoir un soulèvement populaire pour dénoncer ces mesures POLITIQUES absolument ahurissante, qui nient les droits les plus fondamentaux des familles de ce pays. C’est dans les textes de Marc que l’on trouve les explications montrant pourquoi le soulèvement n’a pas eu lieu en 2017/2018…

        Je sais que vous avez été sincèrement écorché par la violence de ces obligations vaccinales, mais ça ne m’empêchera pas de dire qu’il existe des failles dans vos récents livres sur les vaccins.

        1. Cher Emilio,
          Ma patiente bienveillance a des limites que vous êtes en train d’atteindre par votre vulgarité ; mais je n’en ferais pas un fromage comme disait le corbeau :
          1) vous dites : “…tellement facile de reléguer au rang de mécréant qui ne vous aurait pas lu avec attention ceux qui ne sont pas d’accord avec vous...”
          Réponse : on critique (j’adore) si on a lu (sans rapport avec l’alu, Oups !) ; si on n’a pas lu, on s’abstient…
          2) vous dites : “...vous avez été incapable de comprendre la manipulation autour de la médiatisation de l’aluminium vaccinal
          Réponse : lisez le chapitre sur l’aluminium dans le sublime Livre 2 de l’auteur de ces lignes : attention, c’est un peu plus compliqué que les analyses de tonton grincheux. STOP ! On lit et on réfléchit avant de réagir comme une “mouche sans derrière” comme disait ma mémé sans que je comprenne jamais ce que ça voulait dire…
          3) vous dites : “il existe des failles dans vos récents livres sur les vaccins
          Réponse : lisez d’abord attentivement et ensuite critiquez. Votre critique concernant “le vaccin est-il un médicament ?” aurait dû vous guérir de votre précipitation.

          Mais vous n’êtes pas le seul à me critiquer sans m’avoir lu : vous ajoutez votre voix à celles de tous les vaccinalistes obligationnistes. Vous jouez contre votre camp !
          C’est vilain !

          1. Ouais …

            Je suis un type hautement suspect…

            La discussion est définitivement terminée.

  10. La chasse aux sorcières continue… :

    https://www.bfmtv.com/economie/comment-facebook-veut-mettre-fin-aux-messages-anti-vaccins-1647848.html

    Je suppose notamment que vous connaissez la « très grande étude portant sur plus de 650.000 enfants danois suivis sur plus d’une décennie «  dont ils causent à la fin ? (désolé, pas encore eu le temps de tout lire vos livres, mais je me rattraperai dès que possible :)) )

    Il faudrait envoyer vos bouquins à toutes ces ‘bonnes’ personnes, histoire de les informer un peu mieux… 😉

    1. @ Corentin

      Je ne suis pourtant pas naive mais je suis scotchée…
      Le propagande et la censure dépassent tout ce que j’aurais pu imaginer…

      1. Effectivement !
        Et de façon parallèle à propos des vaccins ET des statines…
        C’est l’affolement général…
        Faut dire à la décharge de ces crétins qu’il y a de quoi paniquer : le sol s’effondre sous leurs pieds ; je ne voudrais pas être à leur place !

  11. Une étude danoise (Novo Nordisk Foundation et leur Ministère de la santé) vient de sortir, c’est tout chaud, sur le lien entre le ROR et l’autisme:
    https://annals.org/aim/fullarticle/2727726/measles-mumps-rubella-vaccination-autism-nationwide-cohort-study
    Leur conclusion : pas de lien.
    Tous les médias ont profité de cette magnifique occasion pour rappeler les bienfaits de la vaccination et la recrudescence de la rougeole dans nos contrées…Ayez peur braves gens et courrez de suite chez votre médecin le plus proche.
    Je sais pas ce que vaut cette étude mais bon, je vois “Novo Nordisk”, première lampe rouge qui clignote : “conflit d’intérêt”.

    1. Sauf que NovoNordisk est loin d’etre un major du vaccin (ils sont plutot specialises dans le diabete). Il me semble qu’ils n’en produisent pas un seul. Je vois pas trop ou serait leur interet premier de fausser cette etude.
      D’autre part, cette etude commence a avoir une puissance statistique non negligeable. Ca me semble un peu leger de la mettre de cote aussi rapidement.
      Amiral, c’est quoi votre avis la dessus ?

      1. tsss tsss, tu ne peux pas résumer la “qualité” d’une étude à sa puissance statistique, en fait c’est même le dernier critère qualitatif à prendre en compte.

        Si je fais une étude sur 10 millions de personnes qui cherche des effets indésirables d’un vaccin sur 4 jours post dose, tu vas penser que je me moque de toi.

        Ha ! On me dit dans mon oreillette que 4 jours, c’était la durée de tolérance des essais cliniques d’Engerix B ! Oups !

        C’est comme la cohorte publiée dans le BMJ en 2013 sur le Gardasil, ils ont cherché les narcolepsies sur 6 mois post dose
        3 alors que c’est une maladie qu’on diagnostique au bout de plusieurs années !

        D’abord regarder le protocole, et ensuite la puissance 😉

        J’ai parcouru vite fait l’étude danoise et sauf erreur de ma part :
        – le calendrier vaccinal n’est pas fourni
        – les âges où les gamins reçoivent le ROR (et les autres vaccins – il est mentionné DTaP) ne le sont pas plus
        – la part de la cohorte n’ayant pas reçu le ROR est très faible
        – la fraction totalement non vaccinée (pas de DTaP) de la cohorte des gosses n’ayant pas reçu le ROR est encore plus faible
        – les vaccins reçus par les mères pendant leur grossesse (grippe / coqueluche ? on arrête pas de nous expliquer que l’autisme ça se passe avant la naissance, faudrait savoir…) n’ont pas été discutés non plus

        etc etc…

        1. et je ne sais pas combien de vaccins de type ROR sont commercialisés mais ils auraient du le dire; normalement dans ce type d’étude – si on veut bien la faire – on stratifie au moins par produit…

        2. Tu ne m’as pas lu. Je n’ai pas dit que je la trouvais valide parce qu’elle avait une puissance statistique suffisante. Je disais que le conflit d’interet (pas majeur pour Novo) me paraissait un peu leger pour suffire a mettre cette etude de cote.

          Je ne comprends pas le milieu de ton intervention. On ne parle pas ici d’effets indesirables a 4 ou 15 jours. On parle de diagnostic d’autisme sur toute la duree du suivi de l’etude.

          – la fraction totalement non vaccinée (pas de DTaP) de la cohorte des gosses n’ayant pas reçu le ROR est encore plus faible
          Effectivement … mais elle est tout de meme assez importante pour qu’il y ait 60 cas d’autisme avec et sans ROR. On en revient a la puissance statistique. C’est pas dement mais c’est pas completement a jeter non plus.

          1. Que ces enfants n’aient pas eu le DTaP (Diphtérie + Tétanos + Pertussis acellulaire) ne signifie pas qu’ils n’aient pas été vaccinés du tout… Pas de Polio ?
            Vous ne donnez presque envie de faire un petit résumé de l’étude… Pour le site de l’AIMSIB ? Akira s’y mets cette fois ?

    2. Bien sûr “Novo Nordisk” est un producteur de vaccins ; donc, en principe, cette étude devrait aller directement à la poubelle…
      Mais comme je suis “bienveillant” de nature (Hum !), je partirais du principe que les investigateurs sont “honnêtes” ; ce qui n’est qu’une supposition assez arbitraire mais on va faire “comme si”…
      Si vous avez lu le Livre 2 du célèbre Dr de Lorgeril (on parle de lui sur Mediapart, alors…) sur la toxicité des vaccins vous aurez une autre vision de la relation vaccin ROR/autisme. Vous comprendrez immédiatement que l’étude danoise est sans intérêt ; un peu comme si on voulait “visser un clou avec une pince anglaise”.
      Pourquoi ?
      Parce que de nombreuses substances neurotoxiques sont présentes dans les seringues vaccinales et pas seulement dans le ROR (vaccin contre la rougeole) ; et dans le temps on a accusé notamment le mercure et l’aluminium de favoriser l’autisme.
      Si vous (ou vos enfants) avez réussi à échapper au mercure et aussi à l’aluminium, vos chances d’échapper aussi au ROR sont faibles. Dit autrement, pour comparer le risque d’autisme en relation avec le ROR, il ne faut pas seulement un groupe témoin qui n’ait pas reçu le ROR, il faut aussi que ce groupe témoin n’ait reçu ni mercure ni aluminium vaccinal. Je crains que ce groupe sans ROR, sans alu et sans mercure soit très spécial et ne puisse servir de groupe témoin…
      J’espère que tout le monde a compris ; sauf les imbéciles rédacteurs de médias conventionnels

      1. Que des analyses MMR-MMR mais avec d’autres vaccins ?
        Pourtant il y a dans la figure 3 le resultat statistique pour les enfants qui n’ont recu aucuns vaccins : No DTaP-IPV/Hib.
        Evidemment le nombre de cas est faible.

        Dans le supplement, on peut lire ce tableau de hazard ratio :
        Other early childhood vaccines
        No vaccinations 1.17 (0.98-1.38)
        1 DTaP-IPV/Hib 1.06 (0.98-1.15)
        2 or more Reference
        On voit un signal a la limite de la limite significative. Il me semble que ce sous ensemble repond bien a votres requete (pas de mercure ou aluminium vaccinal). Est ce que vous considerez ca significatif ?

      2. Je me reponds a moi meme …
        A general criticism of observational vaccine effect studies is that they do not include a completely unvaccinated group of children (23). The number of children completely unvaccinated throughout childhood will be low in a country such as Denmark. We evaluated the association between MMR and autism in children with no DTaP-IPV/Hib vaccinations IN THE FIRST YEAR OF LIFE; we found no support for an association in this vaccine-naive subpopulation.

        OK dans les stats les cas sans aucune vaccination sont des nourissons de moins d’un an sans vaccins. Ensuite ils recoivent les vaccins. Donc on risque de passer a cote d’un lien eventuel si l’autisme met plus d’un an a se manifester …

        1. Ben voilà : un tournevis pour enfoncer un clou !
          C’est stupide, hein, tout ce boulot pour rien…
          Sont sympas les danois… Hum !
          Mais sont pas tous aussi cons !
          D’autres pour d’autres analyses ont montré que leur cohorte était biaisée et donc de peu d’intérêt…
          Bon !
          Ce n’est pas moi qui le dit !

        2. les neuropédiatres et autres pédopsy refusent de poser des diags avant l’âge de 6 ans parce que “ça peut évoluer”.

          1. Et donc ?
            Si tu change le critere de severite pour la detection, tu le change pour toute la cohorte (vaccines et non vaccines). Tu augmentes donc le bruit dans ton signal parce que ton echantillon de positifs est plus faible mais tu n’introduit pas de biais statistique.

          2. A mon avis de vieil épidémiologiste pensionné, “augmenter un bruit de fond” en toute connaissance de cause c’est très proche de “introduire un biais statistique”…

          3. Sauf que c’est pas les memes qui font les diags que ceux qui compilent les stats. Les diagnostics ne sont pas fait dans l idee d’un etude de cohorte il me semble. Y a pas ici de “en connaissance de cause”, si ?

          4. Très bonne question mais sans réponse ferme. Ça demanderait une étude particulière pour confirmer ; mais le vice est partout…

          5. ce que je veux dire c’est qu’à partir du moment que les critères de diag sont plus ou moins obscurs et que les dossiers ne sont pas revus un par un, intuitivement je te dirai que la fiabilité des données sous-jacentes, ben ça semble être un peu de la m****

      3. La publication initiale de Waterfield portait uniquement sur le ROR auquel il attribuait un effet sur une entité pathologique spécifique dont l’existence n’a jamais été retrouvée.
        D’autre part, il y a eu à la suite de cette publication une méfiance concernant le ROR, et il est bien possible que les parents ayant des autistes dans leur familles aient évité la vaccination. La publication ne rapporte que les données sur les frères et soeurs, et on peut déjà voir un biais. Il y a donc une possibilité que les familles avec des oncles ou des grands-parents autistes aient préféré éviter la vaccination. Par conséquent, cette étude n’apporte pas grand chose, puisque les résultats de Waterfield étaient plus que douteux, et qu’elle-même laisse subsister un doute.
        C’est ça, la recherche vaccinale !
        Et c’est à partir de publications comme ça que l’on prend de grandes décisions.

        1. Je suppose que vous voulez parler de Andrew Wakefield et de la controverse sur le MMR (ROR en français).
          Attention, c’est une longue histoire assez compliquée ; j’en ferai un résumé dans le Livre 6 de la collection ; parution cet automne.
          En fait on l’accuse de pleins de choses qu’il n’a pas faites… Ce qui témoigne d’une mauvaise foi ou d’une bêtise alarmante dans les médias…
          Mais l’animal n’est pas totalement innocent : il a fait des grosses bêtises ; mais pas celles que l’on croit ou que l’on répète ici et là comme des perroquets.
          A titre d’exemple, à ma connaissance, Wakefield n’a jamais écrit que le MMR provoquait l’autisme…
          Si vous trouvez quelque chose (bien documenté) merci de nous le dire.

          1. Désolé, effectivement c’est Wakefield (est-ce mon correcteur automatique le coupable ?).
            Quoiqu’ai fait Wakefield, ses résultats n’ont pas été confirmés, c’est le moins qu’on puisse dire.
            Apparemment, la pathologie que prétendait identifier Wakefield avait des liens avec le spectre de l’autisme, était liée au ROR, et Wakefield a continué à vouloir étudier les liens entre vaccination et autisme.

          2. Votre simplification des faits qu’on lui a reproché n’est pas exacte. Vérifiez et vous verrez.
            Vous pourriez même écrire un article (avant mon livre, merci) non ps pour défendre Wakefield mais pour rétablir les faits simplement !
            Par contre, il a depuis lors émigré aux USA et il est devenu un militant anti-vaccin et anti-ROR…
            Qu’aurais-je fait à sa place après avoir essuyé tant d’injustice et face à tant de bêtises ?
            Je vous informe que l’AIMSIB se réunit le 8 Juin à Paris (journée de travail ouverte aux adhérents et que vous serez le bienvenu ; ne serait-ce que pour nous dire bonjour !

          3. Je n’ai pas le temps de vérifier wikipedia ; mais j’avais vérifié les données originelles…
            Surtout j’ai suivi pas à pas l’enquête du journaliste salopard rémunéré par l’industrie du vaccin pour harceler Wakefiled (qui d’ailleurs se comportait de façon très naïve) et qui eût ensuite accès libre au Br Med Journal qui fut lui-aussi “récompensé” par les industriels pour ses bons et loyaux services : l’éditrice en chef a finalement avoué 10 ans plus tard mais sans prendre la peine de s’excuser…
            Quant au Lancet qui a “retiré” l’article sans motif scientifique, il aurait mieux fait de réfléchir avant de publier ce médiocre article de Wakefield : prisonnier du spectacle !

          4. C’est Brian Deer la crapule ? Je ne connais pas l’affaire autre que ce qu’ “on” en dit

      4. Attention on parle de votre livre sur un blog de mediapart, pas sur mediapart… ou on aborde pas vraiment les sujets très sensibles. (ou alors on fait ce qu’il faut pour ne pas aborder les questions qui fâchent)

          1. Non je ne le pense pas ! Au départ Il n’y a pas du tout la même visibilité …

          2. Ou autrement dit, j’emprunte volontiers votre langage qui clarifie les propos, tous les adhérents à Mediapart peuvent bénéficier d’un blog il suffit d’avoir quelques talents pour informer, relayer, traduire… et obtenir quelques soutiens (un peu comme fesse de bouc)

          3. OK
            Moi pas savoir : fesse de bouc et Médiapart… Hum !

          4. Tous les abonnés peuvent écrire n’importe quoi sur des blogs en éhbergement par Mediapart. Il n’y a aucun rapport et il n’y a non plus aucune caution de Mediapart. Ca n’a tout bonnement rien à voir du tout.

  12. Il y a des couacs dans la communication sur la terrible épidémie de rougeole qui ravage la France on dirait…ou plus trivialement il y a une couille dans le potage.

    Alors que depuis plusieurs jours on a droit à un matraquage d’articles de ce type :

    https://www.liberation.fr/planete/2019/03/06/epidemie-de-rougeole-le-vaccin-recule-la-maladie-pullule_1713396

    “La rougeole, maladie ultra-contagieuse, est en forte hausse dans certains pays, dont la France, où une partie de la population se méfie du vaccin.”

    Depuis hier on voit fleurir des articles qui reprennent les données de santé publique France:

    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/rougeole-nettement-moins-de-cas-que-l-an-dernier_131991

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/les-cas-de-rougeole-en-nette-baisse-la-plupart-des-malades-non-ou-mal-vaccines_2065768.html

    “Entre le 1er janvier et le 3 mars, “288 cas de rougeole ont été déclarés” contre 745 sur la même période en 2018, a annoncé Santé publique France.

    C’est une baisse drastique du nombre de cas. ”

    Et dire que même l’UNICEF accuse les 65 millions de français de propager la rougeole dans le monde.

    Heureusement que le ridicule ne tue pas.

    1. Si vous avez lu le Livre 2 du Dr de Lorgeril (un brave type que je connais bien) sur la toxicité des vaccins vous aurez une autre vision de nos épidémies de rougeole, par exemple à propos de celle sévissant en Ukraine…
      Cela dit, il est difficile de faire coexister l’idée que les obligations vaccinales sont un succès formidable avec une grande augmentation de la couverture vaccinale et l’observation qu’il y aurait toujours plus de cas de rougeole…
      Dit autrement, selon le crétin de Libération, “plus on vaccine, plus la rougeole frappe”…

      1. ha ha ha ça m’a bien fit marrer l’intro sur l’épidémie ukrainienne. quelque chose me dit qu’on ne connaîtra jamais le génotype en cause tant cette affaire sent mauvais…

        1. Dès que vous avez une info sur ce virus, merci de nous le dire. Les commentaires sur Internet sont “indigents” ; c’est désolant !

      2. Bonjour Docteur. J’ai acheté votre dernier livre et commencé à le lire.
        Mais j’ai bien peur que l’offensive dictatoriale continue de plus belle contre ceux qui contestent, à tort ou à raison, l’obligation vaccinale ou simplement alimentent la controverse , même Fessedebouc s’y met …
        http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/%c3%a0-son-tour-facebook-veut-mettre-fin-aux-messages-anti-vaccins/ar-BBUvyGU?li=BBoJIji
        Bientôt les G.J ne pourront plus relayer les images prises sur le vif lors de manifs.
        On est vraiment dans une drôle de démocratie…

        1. Je crains que cette entreprise de censure parfaitement antidémocratique ne se morde la queue : ce sera difficile pour un robot de faire la différence entre une entreprise de propagande vaccinaliste et “une analyse scientifique de la toxicité des vaccins“… Ils vont tout censurer ! Un robot reste un robot, c’est-à-dire, n’en déplaise aux contempteurs de l’intelligence artificielle, un cerveau très limité !
          Admirons le spectacle !

  13. Bonjour,
    Mes propos ne sont pas en rapport avec la toxicité des vaccins… Je cherche un peu d’aide suite à ce que j’écris plus bas…
    Victime d’un infarctus le 5 septembre 2018 à 52 ans, j’ai été en quelque sorte obligé de m’intéresser de plus près aux problèmes des médicaments prescrits par les cardiologues. J’ai donc découvert votre blog , j’ai lu des articles , un livre ( pour l’instant). Mon frère plus jeune que moi de 6 ans, qui contrairement à moi n’est pas sportif, avait eu un triple pontage à l’age de 39 ans. Donc le facteur génétique a été la principale explication à ce qui m’arrivait. Mais pour moi, rien n’est moins clair, car je n’avais pas de cholestérol, pas de tension avant cela. J’ai compris davantage en vous lisant, je crois. Aujourd’hui, je suis à la recherche d’un autre avis médical dans ma région (Aix/Marseille…) notamment sur le traitement médical. Est-il possible d’avoir le nom d’un cardiologue qui est moins catégorique sur la nécessité des
    statines … et qui pourrait faire preuve d’ouverture d’esprit.
    Vous remerciant,

  14. Bonsoir M. De Lorgeril

    Notre fille a fait son arrivée au monde il y a quelques jours, donc pendant la grossesse avec ma femme nous avons beaucoup cogité sur la vaccination.
    Nous avons lu votre ouvrage introductif sur les vaccins qui nous a éclairé et que nous avons trouvé très abordable pour des personnes, comme nous, qui ne sont pas du domaine scientifique et médical, c’est pourquoi nous allons acquérir le second.
    On nous propose aujourd’hui le vaccin contre la coqueluche, pour nous et pour elle. Notre bébé est nourri aux seins, et a déjà repris son poids de naissance, sous 3jours, et à l’air d’être très vigoureuses.
    Nous avons regardé des articles dans l’immensité d’internet, mais ce n’est pas évident de trouver des articles où on ne décèle pas d’idéologie orientée avec une pointe culpabilisante si on oserait être contre la vaccination, que de rapports techniques et scientifiques que l’on aimerait avoir sur le vaccin contre la coqueluche. Avez-vous et connaissez-vous des articles et études qui vous estimeriez sérieuses à nous montrer?
    Je vous remercie d’avance,
    Cordialement

    1. je vous propose de lire la notice de l’infanrix tetra !

      http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=69777706&typedoc=R#RcpPropPharmacodynamiques

      Aucune corrélation sérologique entre vaccination et protection n’a été montrée pour les antigènes coquelucheux. Les taux d’anticorps des 3 composants coquelucheux étaient dans tous les cas plus élevés que ceux observés lors de la primovaccination avec le vaccin pédiatrique combiné coquelucheux acellulaire (DTCa, Infanrix), pour lequel l’efficacité a été démontrée dans une étude d’efficacité en milieu familial.

      Suite à ces résultats, on peut anticiper qu’INFANRIXTETRA fournira une protection contre la coqueluche, cependant le degré et la durée de protection fourni par le vaccin ne sont pas connus.

      1. Attention au maniement de l’ironie.
        Tout le monde, surtout quand on est stressé, ne comprend pas…

        on peut anticiper que…” veut dire qu’on n’en sait rien !

        1. @ MDL

          Aucune ironie, c’est extrait du texte!
          Ils sont mignons tout plein, “on peut anticiper que…”!

          Bon, je me souviens que la jeune pédiatre de la maternité m’avait harcelée sur la coqueluche et la vaccination de toute la famille.
          J’avais fait la béate soumise (riant sous cape bien sûr!) sachant pertinemment ce que je ferais dès ma sortie c-à-d rien hormis allaiter bébé et bien m’alimenter (et éviter absolument d’emmener mon enfant chez le pédiatre ce qui nous a évité à mon avis bien des déboires)
          Je ne regrette rien, bien au contraire!

          J’ai lu votre deuxième livre, vraiment très bien.
          Il faut que je relise les passages sur les anticorps facilitateurs.

          Une question que vous avez déjà soulevée ici mais je n’ai pas compris la réponse: pourquoi ce distinguo entre vaccins et médicaments?
          La définition dans wikipedia dit:
          “Un médicament est toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales”
          Le fait que les vaccins s’adressent globalement à des personnes en bonne santé dans le but de prévenir des maladies n’excluent pas que l’on puisse les considérer comme des médicaments, si??

          1. Un vaccin et un médicament sont des produits de santé.
            Mais ils sont totalement différents et la définition de Wikipédia est nulle car ultra conventionnelle.
            De façon générale, un médecin prescrit un médicament pour soigner une maladie ou calmer un symptôme. En principe, on doit s’abstenir si on a aucune chance d’obtenir un bénéfice visible et immédiatement perceptible par le patient.
            Évidemment si on décide de soigner des chiffres (par exemple le cholestérol), on sort du cadre de la médecine intelligente et prudente. Avec la pression artérielle, c’est différent car une pression vraiment haute peut parfois donner des symptômes. Ici, la médecine devient un art !
            Plus sérieusement, quand je donne un médicament (pour des bonnes ou des mauvaises raisons) et qu’il est mal supporté (symptômes), je demande au patient d’arrêter de prendre ce médicament et dans 99% des cas les symptômes d’intolérance disparaissent assez vite. Il peut y avoir une rémanence mais en général et avec un peu de patience, les symptômes sont réversibles.
            Avec les vaccins c’est une toute autre musique. On l’administre à des individus en bonne santé (dans 99% des cas) sans maladie et sans symptôme. Aucun espoir d’un bénéfice perceptible. Surtout [vous auriez dû mieux me lire], le vaccin agit de façon irréversible. Une fois injecté, vous ne pouvez plus reculer ; pire, vous avez parié sur un effet irréversible et à long terme via la stimulation du système immunitaire et la mémorisation…
            Je vous laisse finir le raisonnement !

          2. @ MdL
            Certains médicaments sont donnés à titre prophylactique à des personnes en bonne santé, comme par exemple le Lariam. Et, comme pour la vaccination, cela conduit un rapport bénéfice-risque difficile à estimer.

          3. Bien sûr, il y a quelques exceptions… qui confirment la règle !
            Cela dit, si je ne supporte pas le Lariam, ces effets sont réversibles.

          4. @ MDL

            Détrompez-vous, je vous ai bien lu et je sais pertinemment que le vaccin agit de façon irréversible.

            Je comprends ce que vous voulez dire quand vous différenciez un médicament “classique” d’un vaccin.
            Le pb est dans la terminologie.
            On pourrait dire que le vaccin est une sorte de médicament très particulier et en ce sens il est à différencier des médicaments classiques.
            Mais s’il le faut le considérer comme un produit de santé à part, ça me va.
            Dans le fond nous sommes d’accord.

            Emilio avait souligné le fait que vous étiez en désaccord avec Marc Girard sur ce point puisqu’il semble considérer les vaccins comme des médicaments et qu’en ce sens ils devraient obéir aux même règles de sécurité.
            Mais je pense que malgré votre divergence sur la terminologie vous êtes d’accord sur le fond donc pour moi ça ne change rien. Ca n’est pas parce que les vaccins ne sont pas des médicaments qu’ils ne doivent pas obéir aux même règles de contrôle avant leur mise sur le marché.

          5. Peut-être faudrait-il avec les vaccins administrés à des nourrissons penser à des règles de contrôle beaucoup plus strictes ?
            Peut-être pourrions-nous en parler le 8 Juin lors de la réunion de travail de l’AIMSIB à Paris ?
            J’espère que vous serez avec nous.
            Ce thème des “précautions pour les vaccins” sera abordé dans la matinée ; à 10:00

          6. Ah, le Lariam, vous connaissez !
            C’est génial, une fois que mon industrie m’avait envoyé en Afrique pour quelque chantier de reconstruction – après un désaccord des autorités locales sur qui ramasserait le magot de la découverte d’un nouveau gisement – un hôpital m’avait conseillé le Lariam comme prévision antipaludique. C’est génial, mes selles se sont rapidement transformées, elles sont devenues toute blanche, mais blanche blanche avec en prime des céphalées.
            Bien évidemment, j’ai arrêté le traitement et les autorités locales se sont mises d’accord, après quelques liquidations extrajudiciaires, sur qui se partagerait le magot.

          7. @ Ricomart. Je poste là, ne trouvant pas de “reply” à votre commentaire :
            Consolez vous ( c’est pour rire) vous n’êtes pas le seul a avoir souffert du Lariam , souvenez -vous du chanteur Stromae en 2015-16 , extrait d’article :
            Lors de sa tournée en Afrique, en 2015, Stromae avait fait une réaction au Lariam, un traitement anti-paludisme controversé. Depuis, la vie du jeune Belge n’est plus du tout « formidable ». Pire, elle a viré au cauchemar. Les crises d’angoisse et d’hallucinations sont devenues son quotidien. “J’ai fait une décompensation psychique. Je perds la boule complètement. C’est vraiment pas chouette. J’ai fait une rechute il n’y a pas longtemps”. Pour illustrer ses symptômes au créateur, le chanteur explique que “ça tourne dans la tête”.
            C’est bien la prévention…médicamenteuse.

          8. @Mdl du 02/03 à 4:37 :

            “De façon générale, un médecin prescrit un médicament pour soigner une maladie ou calmer un symptôme. En principe, on doit s’abstenir si on a aucune chance d’obtenir un bénéfice visible et immédiatement perceptible par le patient.”

            La pilule, c’est un médicament ? Qu’est-ce que ça soigne comme maladie ?

            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article284

          9. Attention, Emilio, tu dérapes…
            Il y a de très bonnes indications aux pilules (dites contraceptives) qui peuvent servir à bien d’autres choses que la contraception et qui peuvent effectivement calmer des symptômes.
            Je ne suis pas gynécologue mais bien des généralistes qui visitent ce blog pourraient vous donner des exemples très parlants…

            Quant à la contraception, c’est un problème éternel et interminable… la kikette, toujours la kikette… Certaines proposent de castrer ces messieurs, d’autres de ligaturer le canal spermatique…

          10. Je ne vois vraiment pas à quel moment je dérape.

            Un produit de santé est censé être évalué de manière à mettre en lumière un rapport bénéfice / risque pour une indication clairement désignée (pour la pilule, il me semble que c’est la contraception).

            Le marketing pharmaceutique (on l’a vu pour les statines) aime bien trouver des effets positifs inattendus aux médicaments pour étendre les indications et augmenter les ventes. A quel genre d’effets inattendu faîtes-vous allusion pour justifier la prescription de la pilule pour traiter des symptômes de maladie ?

            Nier le statut de médicament des vaccins consistent à nier la nécessité d’évaluer sérieusement ce rapport bénéfice / risque, ça consiste là aussi à donner de la crédibilité aux discours promotionnel des fabricants, tel que celui qui consiste à placer les vaccins sur un piédestal qui autoriserait nos autorités sanitaires à mentir sur les effets indésirables pour “éviter une grave catastrophe sanitaire pour la santé publique”.

            Quand on lit Marc Girard on en apprend beaucoup plus sur le développement des médicaments, sur la pharmacovigilance, sur le cycle de vie des médicaments, sur le marketing pharmaceutique, plutôt que sur la médecine… L’enjeu avec les vaccins est moins de prouver qu’ils sont parfaitement inutiles (de manière absolue) que de montrer que leur rapport bénéfice / risque est DRAMATIQUEMENT NÉGATIF, comment pensez-vous le montrer si dès le début, vous ne leur reconnaissez pas le statut de médicament ?

            Ça fait 2 articles de suite où Marc conclut sur un questionnement au sujet des médecins qui ne parviennent pas à penser, ce questionnement risque d’être explorer dans les prochains articles. Bref, je ne comprend aucun de vos arguments qui consisterait à exclure les vaccins du domaine des médicaments.

            La force de l’argumentation de Marc est de mettre en évidence les moments où la réglementation pharmaceutique n’est pas respectée, ce qui exclut tout débat interminable sur les causes et conséquences. Ce genre d’argumentation prend un caractère irréfutable et définitif. Mon obsession étant les obligations vaccinales (et la philosophie qui est à l’origine de ces mesures politiques), vous comprendrez pourquoi je suis tellement “aligné” sur ses positions, et pourquoi j’ai du mal à apercevoir la moindre efficacité d’une argumentation contre les obligations vaccinales si l’on ne prend pas en compte le statut de médicament des vaccins.

          11. Emilio, un peu d’humilité et de rigueur, s’il-vous-plaît !
            Vous écrivez : “je ne comprend aucun de vos arguments qui consisterait à exclure les vaccins du domaine des médicaments

            C’est votre droit, mais si vous lisez mieux et avec d’autres lunettes que celles de tonton grincheux, vous devriez comprendre [je vous invite également à lire mes deux livres sur les vaccins avec plus d’attention) qu’il ne s’agit pas de prendre avec les vaccins moins de précautions qu’avec les médicaments mais… BEAUCOUP PLUS !
            Du fait de leurs effets irréversibles : une fois injectés…

          12. @MDL (03/03 11:16)

            Vous réalisez que demander que les vaccins soient évalués avec “beaucoup plus de précaution” concerne une réclamation au sujet du fonctionnement INTERNE d’une entreprise privée, qui a toute latitude pour ne communiquer que ce qui est favorable au business. Il existe une réglementation pharmaceutique que les fabricants sont tenus de respecter… s’ils ne la respecte pas, alors ils sont en tort et il n’y a pas à tourner autour du pot pour dénoncer ce comportement.

            Faire des réclamations sur les ingrédients d’un produit pharmaceutique ne place pas le citoyen dans une position de force. La seule légitimité du citoyen concerne la critique du fonctionnement polico-juridique de l’Etat, incluant le fonctionnement des autorités sanitaires …

            Marc montre (notamment dans les articles sur les eunuques du vaccin hépatite B) que le comportement des autorités sanitaires est déterminé par l’incompétence, la corruption et la veulerie … il me semble que ce sont sur ces points que les citoyens, y compris ceux qui veulent vacciner, devraient agir.

            Par ailleurs, il est impossible de simplement exiger que “les vaccins soient évalués avec beaucoup plus de précaution” si l’on déconnecte ces précautions du risque correspondant. Ce qui caractérise les vaccins n’est pas exclusivement le fait que leur influence sur le système immunitaire est extrêmement longue comparée aux autres médicaments …

            L’évaluation pharmaceutique de ces médicaments appelés vaccins pose certes des questions sur la durée de suivi des vaccinés, mais aussi la question du dose-ranging, de la fréquence à laquelle on vient influer sur le système immunitaire (et qui est directement lié à la lourdeur du calendrier vaccinal) etc… Cet article (court) pose particulièrement bien les questions qui sont de nature à montrer que les obligations vaccinales sont un incroyable scandale, lié à une disproportion absolue entre la SANCTION que l’on veut appliquer aux familles françaises qui se méfient des vaccins et la réalité du bénéfice de l’immunisation forcenée contre tout et n’importe quoi :

            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article324

            Quel est ce risque ? Chacun trouvera la réponse en écoutant avec attention les déterminants de la propagande actuelle sur les anti-obligationnistes spontanément assimilés à des complotistes, sur “l’épidémie” de rougeole qui menacerait la population, sur les vaccins ANTI-HPV que l’on veut administrer aux garçons… etc.

            La propagande vaccinale passe son temps à DRAMATISER L’ANECDOTIQUE. Je peux comprendre que l’on ait envie de vacciner contre le tétanos ou la poliomyélite, parce que ce sont des maladies impressionnantes. Pour les autres maladies, je ne comprend pas qu’on en soit encore à discuter de “trouver un moyen pour rendre ces vaccins moins dangereux” alors qu’objectivement, ça n’a aucun sens de simplement parler de ce risque. En se levant chaque matin, on a beaucoup plus de sens de mourir avant la fin de journée renversé par une voiture, à cause d’un infarctus ou à la suite d’une agression … et pourtant on se lève quand même ! Alors pourquoi parler de ce qui est infiniment plus insignifiant que ces risques ?

            Le problème des obligations vaccinales est celui des citoyens en tant que problème politique, lié à la manipulation de la population par un système politico-juridique qui a perdu le sens de mener ses actions pour servir le bien public.

          13. Bon, je vois qu’on est sort du problème “le vaccin est-il un médicament ?”
            Merci, Emilio, de votre compréhension !
            Quand à l’idiotie ou à la veulerie d’une corporation, elles ne sont pas réservées à celle des… politiciens !

          14. Cette histoire de vaccination contre la coqueluche à la sortie de maternité de tout le monde papa, maman,papy mamie tata tonton , le facteur , la crémière etc et pourquoi pas le chien le chat et le mainate ne repose sur rien nada niente !!
            Recommandation venant je pense au départ d’Australie et des USA nommée “coocooning”
            L’intérêt s”étant avéré nul il en reviennent mais pas chez nous .
            Envoyez les paître !!

          1. Dans le livre 4 (parution en Juin), j’explique tout ça en détails car ce n’est pas nouveau.
            Question : et la rougeole ?

          2. La rougeole ? on en reparle :
            http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/2902-de-rougeole-ont-%c3%a9t%c3%a9-recens%c3%a9s-en-france-en-2018/vi-BBUf8rt
            La vaccin contre la grippe ayant été très inefficace cet hiver et l’épidémie de grippe elle-même étant presque terminée , il faut impérativement se rattraper sur le vaccin contre la rougeole ! Horreur, la grippe a fait 10000 morts cette année … d’après les “autorités très bien informées” et leur relais dans les médias.
            Lamentable.

          3. C’est curieux cette mortalité annuelle due à la grippe.
            Elle diminue avec le temps… Certains crétins parlaient de 20000 morts en Janvier et en Février, il n’y en a plus que 10000.

            Mais, n’oublions pas, grâce à l’aide de l’état et de ses ministres très zimpliquées, Sanofi Pasteur a vendu cette année toutes ses seringues anti-grippales inutiles. Rien en stock !
            Zont l’air fin les vaccinés…

          4. “Précautions pour les vaccins” le 8 juin à 10h !
            Je pose la question ou je peux et parce que je trouve ce thème intéressant à développer et à transmettre… Mais un week-end en principe de 3 jours (Pentecôte) est peut-etre bénéfique mais rédhibitoire hélas pour moi 😥

          5. Pas clair ce message…
            Un samedi à Vincennes c’est trop dur ?
            Faut savoir ce qu’on veut…

          6. Tsssssssst !
            J’adore notre tonton grincheux et ses prosélytes aussi…

    2. Ceci n’est pas une consultation. Ce n’est pas un conseil non plus. Vous devez vous référez à votre médecin traitant.
      Je vous donne mon point de vue de scientifique et de médecin. A vous de vérifier en fonction de votre cas personnel.

      Le Livre 3 (en fabrication et parution en Mai) traite de la Diphtérie, du tétanos et de la Polio.
      Le Livre 4 (en révision, et parution en Juin) traite de la coqueluche et de l’hépatite B.
      Ces deux livres exposent les problématiques de ces 5 vaccins et montrent l’extrême pauvreté des discussions à leur sujet.
      C’est un monde de préjugés et de désinformation ; sauf du côté des victimes qui eux au moins savent de quoi ils parlent…
      La bibliographie sur la coqueluche est immense ; mais votre problème à vous pour le moment c’est le vaccin chez le nouveau-né ; celui-là n’est pas obligatoire et il n’y a en France aucun vaccin obligatoire pour le nouveau-né.

      Je ne suis pas favorable à la vaccination du nouveau-né contre la coqueluche car il n’y a aucune donnée scientifique sérieuse la justifiant. Dit autrement nous n’avons aucune évidence que vacciner un nouveau-né le protège…
      Inversement la coqueluche du tout petit peut être dangereuse et il faut surveiller attentivement les bébé qui toussent. Au pire, on peut l’hospitaliser pour une surveillance intensive de quelques jours si la famille est en problème, ce qui n’est pas rare. Il faut aussi bien sûr se méfier des états d’immunosuppression cachée mais dans ces cas les vaccins sont inutiles, contrairement à ce que certains pensent…

      Je résume : pas d’évidence que le vaccin protège ; et la pire des complications pour des familles conscientisées et attentives serait de se résoudre à une brève hospitalisation de surveillance…
      Ceci n’était ni une consultation ni un conseil amical !

      Si un pédiatre passe par là je serai intéressé de connaître son point de vue !

      1. Entre vouloir et choisir il faut donc trancher !

        (Ce week-end prolongé est indisponible pour moi ou je suis engagée à y travailler depuis 16 ans).

    3. https://academic.oup.com/cid/article/54/3/318/304228

      “Results. Substantial decline has occurred in pertussis incidence across all age groups including infants, reaching a 20-year nadir in 2010 in both provinces. For the period 2005–2009, the risk of infant hospitalization and ICU admission was 57 and 7, respectively, per 100 000 in Québec and 33 and 7, respectively, per 100 000 in BC. In both provinces the risk of infant pertussis-related death over that period was 5 per one million.

      Conclusions. In the context of low pertussis incidence, the parental cocoon program is inefficient and resource intensive for the prevention of serious outcomes in early infancy. Regions contemplating the cocoon program should consider the NNV based on local epidemiology.”

      La balance benefice/risque n’a pas l’air super…

      Bon courage a vous pour prendre votre décision.

      1. Le principe du cocooning est un échec flagrant…
        C’est à cause du facteur qui est, parfois, le père du bébé…

  15. je pose ma question ici car ça intéressera peut-être des gens 🙂

    après 2 semaines et demie d’attente j’ai enfin reçu le livre !

    il y a une discussion sur l’éventuel rôle des anticorps facilitateur (sans même parler d’un éventuel remplacement de souches) pour l’absence d’effet positif voire même une augmentation de l’incidence des cancers du col.

    il y a aussi un éventuel autre facteur que je n’ai jamais vu discuté nulle part : les politiques de dépistage (plus on dépiste plus on détecte non ?) Je me trompe ? Je me pose aussi la question du rôle des HPV ? est-on absolument certain de la causalité ? j’ai cru comprendre que c’était assez discutable ?

    1. Mieux lire le chapitre sur les “anticorps facilitateurs” ; c’est crucial !
      L’autre question “plus on cherche, plus on trouve” est un grand classique de la médecine préventive ; je n’en parle pas mais c’est intéressant ; par exemple à propos du cancer du sein ; mais il y a des visiteurs de ce blog qui pourraient vous en raconter là-dessus ; je le laisse faire…

  16. En Italie, une Commission d’enquête parlementaire “uranium appauvri” a été mise en place suite à la mort “anormale” de certains militaires. Elle conclut entre autre à la toxicité des vaccins administrés aux militaires. La conclusion ne plait pas. La Commission ne peut prolonger ses recherches pour manque de budget…
    Un regroupement d’associations décide de financer une étude afin de confirmer les conclusions de cette Commission.
    L’interview en italien de responsables (Loretta Bolgan et Ivan Catalano) de cette Commission et étude :
    https://www.youtube.com/watch?v=V3h_G6BN9PM
    Ici une présentation en anglais organisée par l’Ordre des Biologistes italiens :
    https://www.youtube.com/watch?v=HZnwTpf7-s0

    En résumé:
    Plusieurs vaccins ont été analysés.
    Cette étude conclut que les composants dans le vaccin ne respectent pas ceux déclarés sur la notice.
    Certains virus contre lesquels le vaccin est censé nous protéger ne sont pas présents (même partiellement!!!), les quantités de certaines substances déclarées sur la notice ne correspondent pas, des substances identifiées comme significativement toxiques ne sont pas reprisent sur la notice, il y a présence également de rétrovirus non liés au vaccin (potentiellement cancérigène), présence de médicaments (ex. antibiotique et autres), d’adn animal (ex. poulet, rat, singe) potentiellement cancérigène, des prions (maladie de la “vache folle”), pesticides et des substances non identifiées.

  17. Je poste pour une incompréhension de ma par sur un élément juste évoqué dans le livre. Si je ne me mélange pas les liens, le livre renvoie, page 39, à une étude indienne, qui confirmerait la surmortalité constatée en Afrique.

    Pour la partie Afrique, ça fait froid dans le dos, on a persisté très longtemps dans l’erreur.
    Par contre pour l’étude en Inde (Le lien pour l’inde permet d’atterrir là : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/tmi.12192), je ne trouve pas de résultat global négatif lié aux vaccins. J’ai pris les chiffres de mortalité, et de taille des groupes considérés, en valeur absolue, dans le tableau 3 “Crude mortality rate by sex …”. J’ai reporté ces chiffres dans un excel, et si (à force de faire de l’excel aussi au boulot en ce moment), je n’ai pas fait de grosse erreur, je trouve un pourcentage de mortalité moyen lié à tous les vaccins de 0,13 %, contre 0,79% dans le groupe témoin. La différence est limitée, mais il n’y a pas, il me semble, comme en Afrique, de surmortalité liée aux vaccins.
    Ils réussissent à confirmer, pour certains groupes, la surmortalité post-vaccinale des filles / garçons, mais globalement je ne trouve pas de surmortalité vaccinale / non vaccinés.
    Les ajustements qu’ils font ensuite concernent cette thématique là, différence filles / garçons, mais on n’a plus de chiffres absolus. Est ce que je me suis trompé quelque part ?
    A la base je faisais ce calcul pour confirmer sur mon site ce que j’avais lu sur l’Afrique.
    Merci à qui pourra m’éclairer!

    1. Bravo pour cette analyse ; et par la même occasion pour la vérification et la critique de mes propres exposés.
      Je suis très flatté que désormais tant de mes lecteurs (autrefois assez naïfs en moyenne) viennent pousser les analyses des donnée existantes de façon aussi experte.
      Explications maintenant : sur la base de l’article que vous citez (et que j’ai moi-même indiqué), il n’y a pas de surmortalité des vaccinés en Inde, sinon une différence entre les filles et les garçons.
      Mais cet article de 2013 vient surtout essayer de redresser des données plus anciennes en Inde qui étaient ma source d’inspiration. J’ai cité celui-là dans le livre, parmi d’autres, parce qu’il avait l’avantage de donner d’autres références (plus anciennes) sur l’Inde qui rapportaient une augmentation de la mortalité des vaccinés par le DTP en Inde. Je vous invite par exemple à lire l’article d’un certain Kabir (publié 10 ans plus tôt ; voir la table 5 qui renvoie vers une référence introuvable). Il y a d’autres articles, cités dans la même liste de références…
      Donc je maintiens que, comme en Afrique de l’Ouest et de l’Est, des données solides semblent indiquer une surmortalité des vaccinés par le DTP notamment.
      Je dis “semblent” parce que si vous m’avez bien lu (ce qui semble être le cas), la médecine des vaccins est scientifiquement faible ; dès lors les alertes doivent prises au sérieux !
      Le problème des livres destinés au grand public ou un public averti (y compris les médecins), c’est qu’ils ne doivent pas noyer les lecteurs dans des discussions interminables et des analyses complexes. Il faut simplifier tout en montrant qu’on a beaucoup travaillé.
      Pas facile !
      Merci encore pour votre lecture critique et la façon d’alimenter l discussion.

  18. Panique à bord en Savoie !

    De 18 cas de rougeole au départ chez des jeunes saisonniers (dont l’histoire ne dit pas grand chose du statut vaccinal) à Val Thorens début février on est à plus de 50 cas.

    Ca vaccine à tour de bras directement dans les hôtels…

    1. Dans les stations de ski, on se brûle et se vaccine plus qu’il n’en faut…
      C’est Grand bal du samedi soir !
      Bientôt les coqueluches, le vaccin est impuissant selon les meilleurs experts…

    1. C’est fou ça !
      Il y a deux jours, j’annonçais innocemment que les rats allaient quitter le bateau…
      Leurs femelles aussi donc !

      1. Je ne pense pas du tout qu’elle quitte un navire qu’elle penserait en train de couler. C’est juste qu’elle se considere trop brillante pour ne deblaterer que dans son domaine de competence. C’est d’ailleurs ce qu’elle a dit textuellement dans sa derniere interview …

        1. y a les deux : elle a un énooooorme égo et en plus elle doit chercher à se recaser à une autre place

          1. Quel que soit la solution, elle est foutue ; elle n’a pas le profil pour être recasée n’importe où…
            Comme ministre de la santé, elle est arrivée à son maximum d’incompétence (selon un célèbre sociologue), la dégringolade va commencer ; il suffit de l’avoir entendue parler des “conflits d’intérêt” en médecine au Sénat [j’étais invité de la même séance ; vous retrouvez ça sur Internet…] pour comprendre les limites neuronales de la personne. On pourrait l’envoyer en stage chez tonton Stan mais à mon avis, c’est cause perdue. Si j’avais un conseil à lui donner, je lui dirais de continuer à nous commenter chaque lundi l’épouvantable épidémie de rougeole qui décime la population française. Là elle est farpète.
            Oooooooooooooooooooooooups ! C’était pour rire et faire rire ; je ne pense pas un mot de ce que je viens d’écrire. Bien sûr !

          2. Elle se sent notablement sous-employée et elle souhaite être candidate aux prochaines élections européennes !
            Toujours les mêmes et on recommence … sans ma pauvre petite voix 🙂

          3. Ouais, c’est plus amusant “in vivo” avec des images et du son…
            Je n’ai pas vérifié si j’avais été censuré dans le texte ré-écrit ; je m’en fous ; niveau de confiance proche de zéro…

        2. Passer de ministre à candidat LaREM aux Européennes, ça craint un peu. Il faut aussi avoir une très grande confiance dans les sondages. Il y a un loup.

          1. @ inox
            Pour ma part, je pense que les limites du Gorafi ont été largement franchies avec le grand débat Schiappa – Hanouna.

          2. Gorafi, Schiappa, Hanouna ?
            C’est quoi tout ça ?
            Des noms de villes, de rivières ?
            De philosophes de l’Antiquité ?

          3. J’ai le sentiment qu’ils cherchent à singer ce qu’il se passe aux Amérique avec le Dr Pan en tant que sénateur, ce qui lui octroi le pouvoir pour mener à bien une politique vaccinale qui soit digne de sa vision, le tout pour le bien commun évidemment; Buzyn ferait de même avec l’EU.

            Cymes fait le Bill Nye. Je pense que c’est une simple transcription du modèle. Le logiciel des politiques n’est pas si élaboré, les variations sont limitées 🙂

          4. C’est vrai que le couple Simiesque/Buzyness c’est choupette…
            Quel humour j’avions !

          1. Son mari , Yves Levy pourra ainsi reprendre la direction de l INSERM. Il s’était consolé en occupant le poste de conseiller dEtat en service extraordinaire, ce qui ne l’empêche pas d’exercer d’autres activités.

          2. Bien possible.
            On appelle ça des “chaises” ou des “portes” “tournantes”…
            Un grand classique du milieu de affaires !

      2. Ca me dilate la … rate. D’après le lien : “Elle disait encore souhaiter désormais « faire de la politique et [se] lâcher » (sic). .
        Si elle pouvait nous lâcher la grappe … pardon, la grippe, ça nous ferait des vacances ( de poste peut-être).

    2. Mes bons amis,

      Mais ne voyez-vous pas que nous sommes simplement à la veille d’un changement de gouvernement, tout simplement ! Que Madame B et Monsieur P vont entre envoyés à d’autres missions et probablement avec eux un certain nombre de personnes de ce gouvernement. Le Prince n’a pas le choix, les Yellow Jackets sont passés par là. La garde rapprochée dite des “Mormons”- fallait l’oser celle-là ! – est déjà partie. Vous rendez-vous compte les stratèges de la conquête du pouvoir du prince partis vers d’autres horizons nauséeux ? Et n’ayez aucun doute le ou la prochaine ministre de la santé va poursuivre la politique entamée. Peut-être faudra-t-il quelques Yellow adaptations pour dire à quel point on est à l’écoute de la Yellow Insatisfaction – I can get no… (pour la musique) – et que tout va changer. Mon vieux maitre, G.W.Friedrich de Stuttgart, nous l’a souvent répété “Je dois l’admettre, tout continu ! ” Non, non rien n’a changé, tout, tout va continuer… yeah, yeah !!! ” (toujours pour la musique).
      Le prince a échoué, il le sait, et ne peut pas rien faire tout en poursuivant toujours et toujours les mêmes objectifs. Sous la cinquième (Rep) c’est toujours la même rengaine on change de gouvernement. C’est ça le monde nouveau, faire comme l’ancien en disant que l’on fait du neuf. La société est marchande, sa politique l’est aussi.
      Ne vous inquiétez donc pas, le problème reste entier.

      1. ” Le prince a échoué, il le sait, et ne peut pas rien faire tout en poursuivant toujours et toujours les mêmes objectifs ” ……

        Vous pourriez développer Monsieur Elkabb’Mart ?

        1. Une affaire de « Mormons » mon très cher Riboul’Ours.
          La stratégie choisit par le prince et ses conseillers de la première heure fut le passage en force comme méthode gouvernementale dans un pays connu pour ses difficultés à le réformer. Le risque étant de provoquer une vague d’insatisfaction, ce que les Yellow Jackets ont fort bien mené, malgré toutes les réserves que le mouvement m’inspire par ailleurs. L’échec du prince, qui se montre au demeurant fort combattif, a été de ne pas savoir éviter l’explosion et de s’acquérir un capital d’antipathie qu’aucun de ses prédécesseurs n’a su cumulé – probablement dû à cette habitude à traiter avec cette engeance qui fait l’unanimité contre elle – Le rapport de force semble lui plaire mais quand l’émeute a gagné du terrain l’inquiétude ne l’a pas épargné. Je lui avais pourtant conseillé la lecture des anciens, bien avant son accession au pouvoir, mais les « Mormons » ont négligé de l’en informer. Récemment il avouait en public marcher sur de la glace avec ce Yellow patinage, souhaitons que la glace se brise qu’il puisse enfin apprécier à sa juste valeur les vertus des eaux froides.
          Sa posture actuelle – de maître d’école – a su rallier à lui les inquiets et les frileux, il va probablement faire le choix d’une autre stratégie – ce que l’on voit poindre par un long monologue explicatif où il bat en résistance même les plus cubaines messes léninistes – Il est déterminé et garde en tête les mêmes objectifs, s’essayant à un autre style qui n’aura rien à envier au précédent. L’usure de la Yellow parade est son seul espoir, sûr qu’il est qu’il n’y aura rien d’autres pour contrecarrer ses projets. Je crains qu’il n’ait une fin de quinquennat difficile, mais…

          1. Un “fin” politique ce rico quand même…
            On pourrait en faire notre “tête de lit” aux Européennes ?

          2. Le handicap de ce président-surprise c’est qu’il a “chapardé” son élection. Illusion des chiffres, il été élu par tout le monde mais en fait par personne. Analyse scientifique :

            -A l’extrême gauche on le vomissait déjà de longue date, pestiféré de chez Rothschild et ancien du PS, on voterait pour lui par peur, mais bien décidé à lui faire la peau ensuite.
            -Au PS humilié, presque pareil : on lui ferait payer ce camouflet à la 1ère occasion. Ennemi N°2.
            -A droite on n’en parle pas : comment on va digérer l”exclusion du candidat à “l’élection imperdable”? On votera pour lui par obligation mais – tôt ou tard – on lui fera la peau. Ennemi n°3.
            -Enfin AU RN on fait la peau de tout le monde, donc ennemi N°4.

            RESULTAT des courses : le p’tit nouveau a été élu à une majorité écrasante, mais rien que par des ennemis !

            Il fallait bien qu’1 jour cela se payasse (je l’aime bien celle-là), voire cela se caillasse.

            On se fout de la gueule des grands bretons avec leur Brexit, mais faut dire que question déconnade en France, on n’est pas mal non plus.

            Pour le bonheur de tous ce Pdt finira donc par être dézingué, et à la place on mettra 1 vrai con (…ne), ils se bousculent au portillon, c’est même à ça qu’on les reconnaît

          3. Un aspect que nombre de gens éludent lors d’un vote :
            Le meilleur ça n’existe pas ! Alors pour éviter d’être déçus , votons pour le moins pire .
            ( je précise avoir voté EM , pensant qu’il était le meilleur et de très loin ; à de jour , pas déçu ).

            @ Rico Tarbais : tu as bien résumé le dossier de l’ OBS de la semaine dernière . Madame Irma t’envoie ses amitiés .
            @ Philochard : Les 24 % du 1er tour , c’était par adhésion ; pour le reste OK , il a des côtés irritants , comme tous les cracks ( Stan Dehaene , Saint Michel de L….. , Coco Rico , etc etc ) .

          4. Mon Filou-mignon,

            Qu’un prince ait des ennemis, voire beaucoup d’ennemis, est somme toute chose commune. S’il n’en n’avait pas il ne serait pas prince mais dieu. En fait, ce qui te plait c’est qu’il soit à ce point détesté, qu’il fasse l’unanimité contre lui. L’anti-héros auquel l’on peut s’identifier autant qu’au héros dont il n’est que le contre-pied ou l’autre pied. C’est vrai que dans tout récit il est facile de se prendre de sympathie aussi bien pour les affreux que pour les vertueux.
            Je me fiche qu’il réussisse ou soit ruiné, les princes sont faits pour être déchus. Ce qui me plait c’est de comprendre et d’apprécier l’intelligence quand elle est au pouvoir. Tu as parfaitement raison, nous risquons gros à ce que la bêtise prenne les commandes, mais nous ne pouvons dicter l’Histoire même si nous en sommes les artisans. Et si le pire triomphe nous ne pourrons que nous en prendre à nous même.

          5. @l’ours : justement non l’ami, les 25% du 1er tour ce n’était pas par adhésion, car cela incluait les orphelins du PS et surtout de la droite qui n’avaient aucun autre choix. C’est là toute la particularité de cette élection parfaitement anormale, et nous en payons maintenant le prix.

          6. @Rico (et pas haricot, faut pas pousser) : maldonne, je soutiens l’intelligence depuis le début, et ici, comme ailleurs te rejoins. Désolé d’envahir, mais telle est la conjoncture

          7. @Riboul’OursBlanc
            Je ne lis pas la presse, on le fait pour moi, et mes services ne m’ont pas communiqué l’article que vous citez. Je ne m’intéresse pas plus à la vie gouvernementale, mais beaucoup plus à la vie sociale. Quand celle-ci est agitée je m’en réjouis me disant que peut-être nous pouvons nous attendre à quelques progrès, mais ce n’est pas toujours le cas. Aujourd’hui à la situation est complexe et les risques possibles visibles par tous. Tout cela pour vous dire que je me contrefous de l’avenir du prince, mon sujet étant la dialectique de l’Histoire, mais, comme vous me l’avez déjà rappelé, nous autres “élitistes” avons tendance à péter plus haut que notre u…

          8. Mon cher Rico
            Plusieurs réponse d’abord pour le Lariam veritable saloperie toujours recommandée partout pour la prévention du palu ! J’ai découvert sa monstrueuse toxicité au tout début de mon installation quand un patient à qui l’I. Pasteur avait prescrit du Lariam est revenu de Thailande avec un gros dossier de l’hôpital de Bangkok où il avait failli claquer d’une hépato-néphrite mahousse. Visiblement les médecins thaï connaissaient très bien le problème !
            Je n’ai jamais prescrit cette saloperie je fus “VACCINE ” MDR !!
            Pour le Prince qui n’est que le Pinocchio des banques des grandes entreprises et des riches c’est sans espoir car il est d’une totale incompétence il ne connait rien et ne comprend rien aux Français à la France et à la vie dans les régions et les territoires.
            Tragique !! il finira son quinquennat en lambeaux s’il le finit.
            Mais c’est sûr qu’il va faire semblant de jouer à “je vous ai compris ” sans rien changer sauf peut-être le son du klaxon dans la voiture qui va droit dans le mur.
            Biz

          9. C’est pas le Malarone en prévention du palu ? Quand j’ai été en côte d’ivoire les gens n’emmenaient que ça.

      2. @ Phil
        Contrairement aux apparences , mon ironique ” @ Rico tarbais ” est un hommage . Ce féculent est délicieusement fondant , mais comme la plupart des légumineuses , il fait péter, bon !
        On s’habitue …..
        D’ailleurs , Rico qui n’a pas son nez dans sa poche , clos son post du 01 / 03 ( me vouvoyant ) par cette phrase :
        ” mais, comme vous me l’avez déjà rappelé, nous autres “élitistes” avons tendance à péter plus haut que notre u… ”
        Haricot qui mal y sent .

      1. “Si vous connaissez vos ennemis et que vous vous connaissez vous-même, mille batailles ne pourront venir à bout de vous. Si vous ne connaissez pas vos ennemis mais que vous vous connaissez vous-même, vous en perdrez une sur deux. Si vous ne connaissez ni votre ennemi ni vous-même, chacune sera un grand danger.”
        Sun Tzu – L’Art de la Guerre

        1. @ akira : à propos des Vaxxeuses , rappelons les vers de Dumas ( pas le politicien ) :
          “:”Extrait de Cyrano de Bergerac :
          – Mais pourquoi Cher monsieur, tous ces mensonges qui ne servent à rien ?
          – Parce que voyez-vous Chère madame, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !  ”
          et surtout quand ça rapporte à Bigpharma.

          1. Pardonnez-moi encore mais Dumas et Cyrano… je ne crois pas disons plutôt Rostand et Cyrano, ce qui n’enlève rien à la citation.

          2. Comment ça ? Citer, au hasard, Tonton Guy et le faire dire par un Sollers qui en serait fier comme un pape, vous avez appelé cela du purisme inutile !
            Pardonnez-moi Monsieur il faut rendre à César et Tutti Quanti !

          3. Je m’excuse…
            Surtout pakeu j’arrive pas à finir les livres de Sollers…

          4. @ Ricomart. Je l’ai fait de mémoire et elle me trahit de temps en temps comme l’autre jour pour les “Doges”. Ah ces p…ns de Statines, elles ont laissées de séquelles.

  19. Je vous conseille la lecture de ce message et des commentaires. Cela emane d’un groupe de personnes qui “luttent” contre les anti-vax.
    Le message reproduit la lettre d’un procureur de la Republique qui rejete le fait qu’un parent demande (avec documents medicaux) que l’autisme de son enfant soit reconnu comme consequence de ses vaccinations.
    Le vaxxeuses (le groupe de lutteur enti-vax) se rejouit de ce refus et commente cela avec cette phrase :

    “Le tribunal qui rejette la plainte d’une personne contre le Père Noël qui s’est introduit chez elle par effraction”

    Comment peut on (meme si on est persuade que les vaccins ne sont pas la cause de l’autisme) exposer de maniere aussi atroce et abjecte son absolu manque de compassion pour des parents qui sont manifestement dans une grande souffrance en raison de la condition de leur enfant ? C’est tellement ecoeurant que ca donne envie de hurler.
    Je ne sais pas si ce comportement est penalement condamnable mais ca donne envie de mettre des paing dans la gueule !!

    En tout etat de cause, c’est une demonstration flagrante que la raison d’etre de ces personnes n’est en aucun cas le soucis de leur prochain mais uniquement d’avoir raison quitte a ecraser tous les autres. C’est d’une abjection peu commune.

    Je n’ai pas de mots pour dire l’etat de rage dans lequel ça me met !

    1. “Abject” est le bon mot ; et dire que ces crétins parlent au nom de la science et prétendent que nous diffusons des “fake news”

      Cela dit, moi-même (qui écrit ces lignes), j’ai dû subir déjà 12 plaintes au Conseil de l’Ordre (à propos des statines), j’ai dû patiemment écouter des stupides professeurs d’Université (se déplaçant en quintette) me démontrer qu’ils ne comprenaient rien aux sciences médicales (tout en éduquant des cohortes de futurs niaiseux)…

      Concernant les effets adverses des vaccins, le Livre 2 [sur la toxicité des vaccins] que je viens de publier devrait aider beaucoup de familles ; à condition de lire, ce que les nouvelles générations (dont la tienne) ont beaucoup de mal à faire ; j’attends encore une critique ou un commentaire intelligent sur ce Livre dévastateur qui annonce les autres, encore plus dévastateurs…

      Des témoignages multiples me reviennent qui me font constater que si les familles et les avocats m’avaient lu, ils auraient gagné… peut-être !

      Pas sûr ! Car mon expérience récente du système judiciaire m’incite à penser que de nombreux facteurs autres que “faire justice” traversent ce système pervers. Mais dans une société pervertie, pourquoi le système judiciaire le serait moins ?
      A quand des gilets jaunes dans les prétoires ?

      1. À vous lire il faudrait exiger de relater au grand public les tenants et les aboutissants des plaintes rapportées au Conseil de l’Ordre !
        Les fake News n’auront plus qu’à bien se tenir !
        Et l’opinion sera vite faite.
        Et voilou !

        1. Les plaintes sont toutes du même acabit : “Le Dr de Lorgeril, par ses analyses burlesques sur les statines, dissuadent les patients de les prendre et les mets en danger
          A ce jour, aucune de ces plaintes “burlesques” n’a été retenue par les Chambres Disciplinaires ; mais faut pas se réjouir, un de ce 4 matins…

      2. La médecine est là pour nous soigner, mais, à qques heureuses exceptions près, elle avant tout là pour se nourrir elle-même

        C’est en tous cas ce que nous constatons tous les jours, et le contentieux (la plupart du temps refoulé par nécessité) entre les patients et la médecine est lourd.

        En ce qui concerne la justice que j’ai eu le malheur de fréquenter il y a une décennie (jusqu’à la cassation), il m’a été donné d’observer ce parallèle avec la médecine : le souci premier de cette justice n’aura pas été de chercher la vérité en “1ère priorité” mais d’assurer son propre avenir, sa propre sécurité et bien entendu son propre pognon.

        Nous voilà donc avec 2 systèmes “pervers”, ce qui mène à penser que ce n’est pas le “système” qui est pervers, mais l’homme.

        Et ça risque de durer. Seule remède apparemment à cette maladie : les contre pouvoirs

        1. Je maintiens : ce n’est pas l’homme qui est pervers, ce sont les systèmes auxquels il se soumet.
          Pas de soumission, pas de pervers !

          Quant au système judiciaire, le peu que j’en ai connu (ouf !) , c’est-à-dire certaines Chambres disciplinaires, c’est effectivement que les honoraires à percevoir (et à entretenir) sont plus importants que “Justice soit faite” ; je le décrirai un de ces jours…

    2. il ne faut pas donner trop d’importance à une bande de justiciers du net qui se prennent trop pour ce qu’ils ne sont pas.

      De toute manière je tiens de ma rencontre avec un éminent PUPH parisien que le mécanisme est connu : il s’agit d’une stimulation immunitaire induisant une neuro-inflammation (qui peut venir aussi bien d’un vaccin que d’une maladie infectieuse) qui perturbe la construction du système nerveux central et qui flingue les synapses.

      Le gars en question (que je ne nommerai pas) m’a dit qu’on savait rendre “autistes” des animaux en labos !

      Si le sujet t’intéresse regarde donc les histoires liées au dérèglement mitochondrial.

      SI cet éminent PUPH parisien le sait, ça veut dire que tous le savent et qu’ils continuent de mentir “pour la bonne cause”.

        1. pas du tout. Je n’ai pas creusé le sujet 🙂

          par contre le gars en question m’a fortement recommandé le site http://vaccinepapers.org/

          en fait il me l’a tellement recommandé que je le soupçonne d’y avoir au moins partiellement contribué 😀

      1. Bonjour. Vous écrivez : “il s’agit d’une stimulation immunitaire induisant une neuro-inflammation (qui peut venir aussi bien d’un vaccin que d’une maladie infectieuse)”.
        Nous avons donc deux problèmes, nous protéger des vaccins et des maladies infectieuses. Ou alors existe-t-il une bonne façon de “faire” la maladie de façon à ne pas avoir de séquelles?
        Qu’est-ce qui est le plus dangereux , faire la maladie ou faire le vaccins correspondant?
        Avoir un système immunitaire léthargique n’est pas une bonne chose à l’opposé est-ce qu’il y a des gens avec un système immunitaire sur réactif et cela est-il un problème face aux maladies et aux vaccins ces personnes sont elles plus à risque d’avoir des séquelles?

        1. j’en sais rien, je ne suis pas médecin 😀 je ne fais que rapporter ce qui m’a été dit par un type éminent qui travaille le sujet des vaccins depuis plus de 25 ans 🙂

        2. Bravo !
          Que des bonnes questions !
          Mais la première de toutes est de savoir comment s’immuniser sans vaccin et sans faire une maladie sévère, sans parler des séquelles…
          Il faut donc un système immunitaire (notre 1er cerveau) qui sache être “cool” avec de antigènes (des “corps étrangers” quotidiens) sympas et plus strict avec des vilains antigènes potentiellement dangereux.
          Il y a certainement des prédispositions génétiques (groupe tissulaire sur lequel Michel Georget a beaucoup travaillé) qui peuvent influencer notre réactivité immunitaire mais globalement, comme pour toutes les maladies connues (notamment cardiovasculaires), c’est notre mode de vie (nos habitude alimentaires) qui est le plus important.
          Ce sera le thème principal du Livre 10 de la Collection “vaccins et Société” que je construis actuellement avec un formidable éditeur.
          Régalez-vous déjà avec les Livres 1 et 2 : des trésors… A flanquer la scarlatine à tous les Ministres de la santé, sans parler des DG de l’INSERM…
          Oooooooooooups ! Suis-je drôle Monsieur le Ministre ?

    3. Le post a ete supprime sur Facebook.
      J’en revient toujours pas que quelqu’un puisse se degonder a ce point pour ouvertement se moquer de la souffrance d’un parent en detresse.

    4. Mon Akira joli,

      Te voilà en colère par la méchanceté et la bêtise de nos contemporains, mais c’est leur ignominie qui les caractérisent le mieux !
      Et plutôt que des pains – qui n’ont rien avoir avec le parpaing – il faut faire, comme tu le fais, la publicité de cette ignominie. « Rendre la honte encore plus honteuse en la livrant à la publicité » disait le grand-père. Nos meilleures armes sont faites de pensées et de mots pour les exprimer. Les pains, il n’y a jamais eu besoin de les multiplier pour triompher et c’est plutôt en racontant l’histoire, par le livre, que la victoire est venue. Comme quoi nous nous nourrissons d’idées !

  20. @ Mimilio
    ” La société macroniste se base aussi sur le culte de la performance (l’instruction obligatoire dès 3 ans implique évidemment une évaluation ultérieure de la mesure, on va harceler davantage les enfants dès 3 ans, comme si leur avenir se jouait dès la petite enfance …) ”

    Au lieu d’écrire des sottises méchanlonesques , vois les travaux de Stanilas DEHAENE , l’un des meilleurs chercheurs au monde en psychologie cognitive .
    Ton talon d’Achille Talon , Mimilien , c’est l’obsession des vaccins ; si tu regardais et lisait un peu ailleurs que chez M le Maudit , cela t”éviterait les moqueries .

      1. Dans la rubrique ” Jaunardises et Dingueries ” ,

        Je note qu’ Inox et Mimile sont donc plus compétents que S. Dehaène ( spécialiste mondialement connu pour ses travaux sur le sujet ) pour apprécier l’utilité de scolariser les enfants dès 3 ans !

        Dont acte .

        1. J’en ai 4 des enfants et encore 4 petits enfants, actuellement de 16 mois à 9 ans en passant de 4 et ans. Et vous, combien en avez vous ainsi que Dehaine pour oser dire ce qui est bon pour eux ? A 3 ans, les enfants sont fragiles, alors foutons leurs la paix !

          1. Foutez la paix à Ribeaucul, il souffre, c’est un provocateur qui n’a pas fini sa psychanalyse…
            Rions avec lui plutôt !

          2. @ Inox : Impossible de répondre à tant de sottises .
            ( mettons ça sur le dos de la chaleur et du ricard ….)

            @ Md L : soyez poli , cher ami !
            Vous semblez ignorer vous aussi qui est Stanislas Dehaene , et c’est impardonnable à votre niveau .

          3. Tonton Stan est brillant ; mais comme tous les brillants sujets de la Société du Spectacle, il fait beaucoup beaucoup d’images (et beaucoup de spectacle) et me fait chier…

        2. C’est surtout que je n’en ai absolument rien à foutre des travaux de la personne que vous citez puisque le gouvernement considère que je n’ai pas le droit de refuser de soumettre mes éventuels enfants à l’instruction obligatoire dès 3 ans, comme pour les obligations vaccinales.

          Je m’intéresserai peut-être aux éventuels bénéfices de débuter l’instruction dès 3 ans si l’on me donne le choix de prendre une décision éclairée (acceptation ou refus), sauf que l’obligation semble entérinée pour la rentrée 2019 !

          Pourquoi les gens acceptent-ils aussi facilement la soumission aux travaux d’experts académiques dont on ignore les conflits d’intérêts et les instructions qu’ils ont reçus sur la manière de mener leur discours ???

          J’emmerde tous ceux qui veulent me supprimer mes droits fondamentaux en m’imposant des obligations au nom d’une prétendue expertise. On veut exercer la violence en interdisant aux gens de rejeter catégoriquement une théorie, pourquoi devrais-ils tendre l’autre joue ? Parce que ça serait raisonnable de faire aveuglément confiance à ces experts dont la moralité serait plus élevée que celle des parents ?

          J’avais signalé ce document qui dit tout sur la “république des experts” à laquelle Macron veut soumettre la population :

          https://www.strategie.gouv.fr/publications/expertise-democratie-faire-defiance

          J’ai expliqué de nombreuses fois que c’était inutile de discuter scientifiquement (en expert) une mesure POLITIQUE d’obligations que le blaireau de base peut tout à fait contester avec des arguments POLITIQUES. Il faut s’opposer à ces gens qui bâtissent une prison autour de nos familles. L’expertise mise en avant comme un alibi justifiant des obligations est devenue le prétexte pour alimenter des débats infinis qui au final donnent toujours raison au plus fort !

          Qui a compris que certains articles de Marc [1] [2] avaient pour but de donner au citoyen les moyens de se réapproprier un débat POLITIQUE confisqué par des (vrais ou faux) experts au nom de la “science” ? Marc parle au “blaireau de base” … alors que la quasi-totalité des “antivaccinalistes” décrédibilisent la contestation politique en noyant le poisson du scandale politique dans une scientificité qu’ils contestent, mais qui n’est en réalité que de la propagande … quel est l’intérêt de contester “scientifiquement” des arguments publicitaires alors qu’il est tellement simple de contester la publicité en tant que telle ?

          Je me fous de discuter “scientifiquement” des vaccins parce que le mouvement politique de ce gouvernement est d’interdire aux gens de faire des choix éclairés sur ce sujet. J’ai eu les éléments scientifiques … le sujet est clos pour moi, seul l’esprit de ce gouvernement, qui est profondément inspiré par la sanction des innocents (permise par des obligations) me préoccupe. J’en ai parlé plusieurs fois sur ce blog sans que ce soit repris …

          Au final, c’est Marc qui a parfaitement compris ce que j’ai voulu expliquer, puisqu’il a rédigé un article [3] qui reprend un échange que j’ai eu sur le blog de docteur du 16 avec CMT, au cours duquel j’expliquais qu’il était inutile de discuter de l’intérêt de mesures politiques obligatoires comme s’arrêter aux feux rouges ou payer ses impôts.

          Le Marc a compris ce qu’était la BRUTALITE POLITIQUE des obligations vaccinales telles qu’elles ont été mises en place par Buzyn et qui est radicalement différente des obligations votées par le passé (pour DTP, fièvre jaune en Guyane). C’est son expérience de l’expertise judiciaire qui est à l’origine de sa compassion très particulière pour les gens qui sont soumis à d’atroces obligations vaccinales … En outre, en concentrant ses efforts sur les éléments indiquant que la réglementation pharmaceutique n’a pas été respectée au sujet de la commercialisation d’un médicament, il met en lumière des fraudes, des falsifications qui sont incontestables.

          L’instruction obligatoire dès 3 ans consiste à contester aux parents la possibilité de laisser leurs enfants tranquilles … Sans cette obligation, il n’y a pas de justification à apporter pour emmener ses enfants en vacances à n’importe quel moment, pour le garder à la maison dans le cas où il serait malade (ce qui peut impliquer aussi qu’au nom de la performance consistant à ne pas manquer l’école obligatoire, il serait nécessaire de le vacciner contre la grippe). Potentiellement, l’instruction obligatoire ouvre la possibilité de retirer les enfants à leurs parents pour manquements à leurs instructions dès l’âge de 3 ans. Encore une fois, on va emmerder des parents au nom de l’anecdotique : le voilà l’esprit macronniste !

          [1] http://www.rolandsimion.org/spip.php?article392
          [2] http://www.rolandsimion.org/spip.php?article400
          [3] http://www.rolandsimion.org/spip.php?article431

          1. Voir l’avenir des enfants dans le Marc …….. c’est pas donné à tous le monde !

      2. @Inox : il va aussi pouvoir faire sa propagande auprès des ados filles et garçons grâce au “service national universel”. Il pourra également en profiter pour leur faire tout d’examens de santé “préventifs”. À cause de l’article 58 de la LFSS 2019, je recommande vivement à ceux qui me lisent d’être plus ferme pour empêcher leurs ados de se bourrer trop souvent la gueule, au risque se retrouver “pris en charge” de manière obligatoire s’ils atterrissent aux urgences [1] Il ne s’arrêtera pas là… il va bientôt réglementer les réseaux sociaux qui diffusent tous pleins de théories “complotistes antivaccins” [2].

        La politique sociale macroniste consiste à encadrer l’intégralité de la vie sociale, y compris intime, y compris intellectuelle, du citoyen français. Tout le monde devra bientôt travailler consciencieusement sans se plaindre, consommer et se laisser traiter par un état devenu “therapeutique” dont les exigences seront toutes au nom du “bien collectif” [3] Pas bien de ne pas faire de la douce et gentille prévention évidemment sans la moindre conséquence iatrogène…

        Macron, c’est l’agent Smith dans le film Matrix. Souvenez-vous de la première rencontre entre Néo et l’agent Smith.

        Mais je m’égare sûrement…

        [1] https://www.jim.fr/medecin/debats/interview/e-docs/agnes_buzyn_l_interview_exclusive__174432/document_interview.phtml
        [2] https://www.numerama.com/sciences/464268-alors-que-loms-alerte-sur-la-montee-de-la-rougeole-facebook-et-google-tentent-dendiguer-la-desinformation-antivax.html
        [3] http://www.rolandsimion.org/spip.php?article404

        1. Globalement vous avez raison. Mais “l’encadrement de l’intégralité de la vie sociale” comme vous dites n’est pas une nouveauté macroniste ; c’est le principe même de la Société du Spectacle décrite par tonton Guy…

          1. @Mdl du 24/02 à 12:34

            “L’encadrement de la vie sociale” du citoyen a été rendu possible par un ensemble de technologie de surveillance de masse qui a provoqué des polémiques lorsque nos politiques ont voulu les utiliser (souvenez-vous des polémiques autour des écoutes de l’Elysée, autour de Edward Snowden, autour du programme américain PRISM etc). Mais le point de vue de la population a changé…

            Désormais, les gens acceptent parfaitement la “vidéoprotection” (C’est mieux à dire que la “vidéosurveillance” !), les lois de surveillance de masse sont elles-aussi passées comme une lettre à la poste. Tout le monde semble trouver parfaitement normal d’être épié dans ses activités quotidiennes par l’Etat, les gens ont acceptés qu’on leur retire leurs libertés individuelles au nom d’une sécurité collective imaginaire, au nom de la performance … Avec les obligations vaccinales, on est resté dans ce thème.

            Buzyn savait pertinemment que les polémiques allaient exister de manière extrêmement temporaire après l’annonce de Édouard Philippe sur les obligations vaccinales [1]. Elle savait que le temps allait faire son oeuvre. Elle avait verrouillé toutes les critiques utiles en incitant les contestataires à se comporter de manière à ne SURTOUT PAS passer pour des “antivaccinalistes”.

            Maintenant c’est fait, les obligations vaccinales sont entrées dans les moeurs.

            Les vaxxeuses, les zététiciens, les defakator, les tronches en biais, les Primum Non Nocere etc s’en donne à coeur joie sur Twitter pour se foutre de la gueule de parents qui demandent simplement à protéger leurs enfants. Ils leur arrive même de mépriser les victimes des vaccins. Le pire est que pour ces gens-là, la victoire est totale, puisqu’ils sont soutenus par le gouvernement dans leur volonté de promouvoir la violence contre les récalcitrants, mais ils ne peuvent pas s’arrêter d’humilier leurs adversaires avec des commentaires haineux contre les antivax. La férocité des provax est désinhibée grâce aux obligations vaccinales (cf aussi la notion “adhésion réactionnelle” expliquée par Marc), elle s’est aussi exprimée contre les homéopathes avec les #NoFakemed de Twitter. N’y aurait-il pas une forme de “retour du refoulé” à l’encontre de gens qui s’opposent dans leur comportement à la loi des “sachants” ?

            Avant la société du spectacle était prise pour ce qu’elle était : une comédie visant à vendre des produits d’ailleurs souvent utiles. Il n’y avait rien de malsain à ça et la vente était un jeu.

            La nouvelle philosophie macronienne consiste à écouler les stocks avec l’appui de la force et de la loi, au nom de LA prévention, LA santé, LA sécurité. De très nombreuses mesures politiques votée par ce gouvernement concernent des obligations, ça devrait vraiment inquiéter…

            Ils veulent même immatriculer les vélos. Bientôt, le citoyen français devra peut être circuler dans les rues avec un panneau rectangulaire collé au cul.

            [1] https://youtu.be/swwHhZC4PjA

          2. Je laisse notre expert-maison en “Société du Spectacle” redresser la définition qui vient d’en être donnée ; mais pour le reste je suis d’accord ; notamment sur le fait que toutes les formes de terrorisme sont finalement de alliés de la Société du Spectacle ; on avait vu ça en Irlande autrefois où l’on prétendait [les mêmes crétins médiateux qu’aujourd’hui] qu’il y a avait une guerre de religion… Putain, qu’ils étaient cons !

  21. J’ai terminé la lecture de ce livre.

    Vous avez un grave désaccord avec Marc Girard, qui est formulé dès le préambule : vous considérez que les vaccins ne sont PAS des médicaments.

    Marc considère que l’un de ses apports majeurs au sujet des vaccins (qui lui a valu tant la haine des juges que des fabricants) est précisément d’avoir révélé que les vaccins ÉTAIENT des médicaments, et devaient à ce titre respecter la réglementation pharmaceutique lors de leur développement et commercialisation. Relire les 3 articles sur les eunuques du vaccin hépatite B pour mieux comprendre l’importance du respect de cette réglementation. Les autorités sanitaires ont manoeuvré de manière à imposer GenHevac B, elles ont évacué une grave alerte de pharmacovigilance concernant le potentiel neurotoxique de ces vaccins, pourtant envisagé dès 1975. Elles ont ignoré la réglementation pharmaceutique et la tolérance de la justice à ce sujet leur a laissé les mains libres pour faire ce qu’elles voulaient … comme lancer une campagne de vaccination scolaire hors AMM.

    Cet article (voir partie “Les antivaccinalistes”, point 1 au sujet de la contribution de la LNPLV auprès de Sandrine Hurel, voir aussi le renvoi n°38) explique que les vaccins sont des médicaments :

    Politique vaccinale et obligations :

    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article359

    Pour le reste, vous considérez toujours que l’aluminium vaccinal est à l’origine de la myofasciite à macrophage (pour Marc, c’est surtout des gens qui ont été exposé au vaccin hépatite B qui sont victimes de ce syndrome) et que “l’affaire Mediator” résulte d’un défaut de pharmacovigilance plutôt que d’une manipulation visant à détourner l’attention des autres problèmes (comme celui consistant à élargir les obligations vaccinales). Mais on a déjà largement évoqué ces 2 sujets par le passé… c’est un peu tard pour revenir dessus alors que la menace la plus évidente est un élargissement des obligations vaccinales aux vaccins contre la grippe (d’abord pour le personnel de santé avant de concerner d’autres professions exerçant en collectivité, par exemple en contact avec les enfants) et contre les papillomavirus.

    Concernant la vaccination Gardasil qui favoriserait une hausse du nombre de cancer du col, je ne comprend pas que l’on arrive à trouver une quelconque corrélation entre une maladie qui ne concerne que quelques individus rapporté à un échantillon de 100 000 personnes et la couverture vaccinale anti-HPV qui concerne des millions de personnes. Le problème est identique lorsqu’on proclame l’efficacité du dépistage du cancer du col par frottis. On a pas besoin d’argumenter à ce sujet pour critiquer ce qui est une vaste escroquerie … argumenter sur des données aussi faibles consiste à tendre à Buzyn une perche pour se faire battre, exactement de la même manière que lorsqu’on parle de l’aluminium comme d’un problème majeur des vaccins (ce qui sous-entend que la vaccination est importante et que les simagrées de Buzyn consistant à dramatiser des maladies disparues ou bénignes comme d’importants problèmes de santé publique seraient LÉGITIMES) :

    Aluminium et adjuvants – II. A qui profite la mystification de la “myofasciite” ?

    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article287

    L’élargissement des obligations vaccinales était une provocation-test visant à tester la résistance des populations à des obligations de traitements dépassant très largement la question vaccinale …

    Marc comprend la propagande, il a expliqué dans le détail le moyen qui permet au citoyen de contester des décisions politiques fallacieuses : intervenir en profane (cf notion de “blaireau de base” omniprésente dans les textes de Marc), en ne développant pas son argumentation à partir des bobards et exagérations de la ministre.

    1. Emilio, tu es gentil…
      Mais tu devrais essayer de sortir de ta zone de confort ; et mieux lire ; surtout quand tu me lis moi…
      Surtout moi ! Ooooooooooooooups !
      Je suis plein d’humour ce matin ; il en faut parfois…

    2. Il y a des malades de syndrome de fatigue chronique et myofasciite à macrophages qui n’ont pas reçus le vaccin contre l’hépatite B.

      En fait comme de moins en moins de gens reçoivent Engerix, la proportion de vaccinés HB décroit.

      1. Moi petit docteur de quartier j’ai vu un Gullain et Barré , et un thrombopénie autoimmune les deux dans les 48 heures après le vaccin hépatite B au collège il y a quelques années.
        Guillain et Barré heureusement moyen et régressif en quelques semaines. la thrombopénie à 12000 plaquettes chez un gamin couvert d’hématomes avec intervention en urgence hospitalisation en hématologie et traitement à quoi s’il vous plait???
        Corticothérapie à forte dose +++++ comme immunosuppresseur bien sûr .
        Plus tardif SEP 4 ans après à 17; ans chez un gamin et diabète de type 1, 3 ans après chez une gamine .
        Dans ma toute petite patientelle de MG de quartier .
        KIKA dit que c’était sans complications!

        1. Dans des enquêtes cliniques comportant une anamnèse personnelle et familiale serrée [pas des questionnaires “à la con” remplis sur la table de la cuisine en surveillant l’omelette et avec un doigt dans le nez], il est bien rare qu’on ne vous raconte pas une histoire de vaccin survenue dans la famille… Pas la peine d’insister, c’est frappant pour tout médecin attentif et libre de tout “burn out” :
          Et le 3ème bébé de votre sœur, c’est une fille ou garçon ? Il va bien ce bébé ?
          Réponse : “ça va bien maintenant, docteur, mais il a été gravement malade à l’âge de 6 mois, à la suite d’un vaccin…” bla bla

  22. Un billet qui mérite le détour !

    https://www.dur-a-avaler.com/la-mascarade-du-grand-debat-national-vue-par-lhistoire-medicale/

    Je me tâte pour annuler ou pas mon RV mammo. Déjà que je ne sais plus compter de 2 en 2 (ans) !
    Et puis un simple contrôle pour une amie et tout s’écroule au diagnostic d’où on peut penser qu’il s’agit d’un sur-diagnostic, d’une tumeur qui serait restée sage et aurait ainsi permis d’éviter les énormes dégâts collatéraux subits.
    Comment faire sans savoir tout en sachant …

    Je viens de commencer la toxicité des vaccins. Si bien écrit pour que tout le monde comprenne. Je me demande aujourd’hui comment j’aurais pu faire avec mes enfants !

    On se jette dans le vide et on laisse faire ce qui peut advenir, on joue à pile ou face quoi ! C’est effrayant toutes ces manipulations que l’on doit subir pour satisfaire l’obtention d’un fric de dingue !

    https://www.dur-a-avaler.com/la-mascarade-du-grand-debat-national-vue-par-lhistoire-medicale/

    1. @Minoque :

      Vous avez raison de vous méfier du dépistage cancer du sein… ce que j’ai appris à ce sujet est vraiment choquant. Comme pour les vaccins, il s’agit de faire tout un foin autour de risques insignifiants. C’est l’association Cancer Rose qui milite particulièrement pour faire connaître la réalité derrière la mammographie, avec ses surdiagnostics, entraînant rien de moins que des femmes recevant des traitements lourds pour rien (ablation, radiothérapie, chimiothérapie etc). L’article le plus synthétique que j’ai lu à ce sujet est celui de docteurdu16 :

      http://docteurdu16.blogspot.com/2015/10/desorganiser-le-depistage-organise-du.html?m=1

      Concernant votre lien vers le blog de Jeremy Anso, il est évident que la “concertationnite aiguë” sous toute ses formes est une mascarade … il s’agit juste de faire croire au gentil citoyen que le gouvernement est à son écoute. Le gouvernement n’en a strictement RIEN À FOUTRE de l’avis du peuple. Macron passe en force sur absolument tous les sujets. La conséquence la plus évidente du mouvement des gilets jaunes a été de titiller l’esprit autoritaire de ce gouvernement. Lorsque Macron a annoncé ses premières mesures “pour le pouvoir d’achat” (augmentation du smic de 100€ par exemple), il a aussi affirmé qu’il s’agissait d’une ACCÉLÉRATION du programme présidentiel (la “concertion” dans “l’accélération du programme présidentiel”, on va loin dans le foutage de gueule). Le mouvement des gilets jaunes a été le prétexte pour faire passer encore plus vite des lois liberticides incroyables (loi anticasseurs, assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme… etc).

      Marc avait rédigé un article remarquable quelques jours avant la présentation du rapport Fischer issue de la “concertation citoyenne sur la vaccination”. Cet article intégrait une réflexion fondamentale : QUI ÉCOUTE ? Absolument personne …

      Avec le “grand débat national”, il n’y a personne pour écouter les “doléances” du peuple. On reste sur la technique de l’avalanche de sujets qui empêche les esprits de structurer leur réflexion ! Il faut apprendre à se délimiter pour être crédible. Puisque je sais que personne n’écoute, je boycotte à 2000% ce “grand débat national” qui n’existe que pour défendre les intérêts de Macron :

      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article372

      Pour ce qui me concerne, l’apport principal des textes de Marc est lié à sa capacité à expliquer les méthodes et techniques pour cantonner les gens dans l’oralité face à un système dont le seul but est de les faire obéir. Une des méthodes pour faire du citoyen un parfait mouton consiste à encadrer toute sa vie, y compris la plus intime, par un maximum de lois (obligations vaccinales, interdiction de la fessée, limitation de l’anonymat sur les réseaux sociaux, instruction obligatoire dès 3 ans, service national universel, etc …).

      L’article qui détaille ce qu’il appelle “les invariants des scandales contemporains” et qui est au centre de sa réflexion est celui-ci :

      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article208

      Il y a un très inquiétant “esprit carcéral” dans la manière de ce gouvernement de mener sa politique, sauf qu’en théorie, on envoie seulement les coupables en prison…

      Avec les obligations vaccinales, on a incarcéré des parents dont le seul tort est d’avoir voulu protéger leurs enfants d’un système qui a donné toutes les preuves de son incapacité à sanctionner les VRAIS comportements délictueux.

      1. Merci Emilio, je vais relire vos liens proposés !
        Le dépistage organisé, je l’organise à ma façon, je les laisse donc me houspiller avec leurs obligations et leurs certitudes biaisées.

        On en bave plus que jamais aujourd’hui Emilio je l’avais prédit en appréhendant l’arrivée de la macronie, jamais un président n’aura autant détruit la démocratie, les biens et les services publics, l’éducation, la santé, l’écologie…
        Ce ne sont pas ces réformes là que j’espérais !
        Notre Manu a été ou est encore pour beaucoup un séducteur hors pair, si je traduis le fond de ma pensée ça ressemble un peu beaucoup à la perversité un chouilla narcissique non ?
        On est mal 🙂

        1. Par contre, il ne faut pas que je dise que Cancer Rose milite, je me suis fait gronder pour ça sur Twitter… Cancer Rose travaille à faire connaître les méfaits du dépistage mammographique.

          Quand à la possibilité future d’une obligation de dépistage, la note n°15 de cet article évoque comment une candidate à la fonction territoriale se fait cuisiner sur son suivi gynécologique par … un infirmier.

          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article431#nh15

      2. @ Mimile

        Avant les ” obligations vaccinales ” ( 12 vaccins au lieu de 3 , je crois ) , près de 90 % des enfants étaient VOLONTAIREMENT vaccinés ; l’obligation n’a eu d’effet que pour quelques % des enfants ; cette précision permet de relativiser tes reproches .

        Ton laïus anti-gouv’ est du même tonneau : tendancieux et fallacieux .

        1. Au-delà des inutiles “tendancieux et fallacieux“, il y a quelque chose de vraie dans ce que rappelle notre riboultrouduc “adoré” [que serais-je sans toi ?] : la majorité des familles donnaient l’impression de se réjouir des campagnes de vaccinations non obligatoires.
          Moi aussi j’ai vacciné mes enfants ! Je ne pouvais pas imaginer ce que j’ai découvert au cours des dix dernières années !
          Mais c’est fini : comme avec les conneries sur le cholestérol, on ne m’y reprendra pas !
          Comme disait un de mes ascendants, l’épée à la main : la mort est préférable au déshonneur !
          Un autre disait : “Quand j’avance suivez-moi, si je recule, tuez-moi ; si je meurs, vengez-moi !” Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, seuls des croisés arrivant sur Jérusalem…

          1. Les conséquences sont malheureusement bien concrètes :
            https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/diabete-type-1

            La prévalence de la maladie ne cesse d’augmenter, au rythme de 3 à 4 % par an depuis une vingtaine d’années. Et son apparition est de plus en plus précoce, avec une augmentation importante de la prévalence chez les enfants de moins de 5 ans.

            Avec le foutage de gueule qui suit :
            Les raisons de ces évolutions sont inexpliquées à ce jour, mais les modifications de l’environnement et de son interaction avec le génome sont montrés du doigt : taux d’infections virales, accroissement de l’âge maternel, alimentation, exposition à des toxines…

          2. Vous vous attendiez que les experts de l’INSERM rappellent ce que sont les maladies auto-immunes et le rôle des vaccins ?
            Vous connaissez le Directeur (ou ex-Directeur) de l’INSERM ? En congé-maladie ?

          3. papy lévy n’était pas encore en poste au moment de la publication de cet article !

          4. @Dreamer :

            L’élargissement des obligations vaccinales n’est pas exclusivement la faute de Agnès Buzyn, de Lévy ou de l’INSERM.

            Je rappelle que cette décision POLITIQUE a été promue auparavant par Sandrine Hurel, Marisol Touraine, avec la complicité du HCSP. [1] Cette décision est passée “comme une lettre à la poste”. Ce n’est certainement pas l’affaire Médiator qui l’a ralentie… bien au contraire : en amenant à penser que le système allait remettre de la morale dans la gestion des politiques de santé publique, cette affaire a incité les citoyens à baisser leur vigilance face à une menace d’élargissement des obligations vaccinales de plus en plus évidente et qui n’a guère été perçue par les “antivaccinalistes” (ce fut un peu le cas de Georget tout de même).

            L’histoire se répète sans cesse, il faut toujours promouvoir des événements médiatiques qui laissent à penser que le système va retrouver de la morale, ce fut le cas également lorsque Macron fut élu [2], on a vu par la suite ce que ça a donné … ce fut le cas avec l’attention porté par nos politiques au sujet de l’aluminium vaccinal (dont un des promoteurs fut Gérard Bapt au sujet duquel Marc Girard explique qu’il fut un des premiers à promouvoir l’alourdissement des obligations vaccinales à la suite du scandale H1N1 de 2009) [3]

            Lisez cet article si vous avez envie de savoir ce qui se cache derrière les obligations vaccinales, mais lisez-le VRAIMENT. Tout est expliqué sur les ressorts sociétaux qui sont à l’origine d’un tel niveau d’acceptation d’une mesure qui est absolument ahurissante : supprimer les droits fondamentaux des individus (notamment les parents) de ne pas soumettre leurs enfants à des produits pharmaceutiques dont l’efficacité et la tolérance n’ont pas été évaluée correctement :

            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article385

            Il n’est pas nécessaire de lire les 45 contributions pour saisir le propos fondamental de l’article. Il faut lire à tout prix la partie 4 (Pourquoi un tel aveuglement ?). Tout n’est pas de la faute des politiques … Il existe des causes sociétales autour de l’idée que la technologie permettrait d’atteindre le “risque zéro”, autour de l’absence de compassion (et de l’indifférence aux autres). Il est quasiment impossible de résister aux sirènes néolibérales qui font la promotion de la peur (des maladies par exemple, mais aussi du terroriste) comme le fondement de la nouvelle société que veut promouvoir Macron, dans laquelle tout un chacun devient à la fois un citoyen flic (qui revendique une sécurité optimisée grâce à des décisions politiques de plus en plus dures) et surveillé. La société macroniste se base aussi sur le culte de la performance (l’instruction obligatoire dès 3 ans implique évidemment une évaluation ultérieure de la mesure, on va harceler davantage les enfants dès 3 ans, comme si leur avenir se jouait dès la petite enfance …)

            La logique macroniste consiste à mettre des “radars automatiques” partout. Il est normal d’être plus ou moins surveillé quand on travaille dans une entreprise, Macron veut étendre cette logique à l’ensemble des domaines de la vie privée. C’est ça le sens de “l’avalanche de lois” macronienne. Il fut un temps où la moindre des lois amenait tout le monde à descendre dans la rue… ce n’est plus le cas aujourd’hui (sauf pour défendre “le pouvoir d’achat” !), pourquoi ?

            L’élargissement des obligations vaccinales est un chèque en blanc donné à Big Pharma pour contraindre la population à consommer des produits pharmaceutiques sous la menace d’être privée de vie sociale, de revenus … Au nom du risque de rougeole, on veut affecter durement la vie d’individus qui ne sont coupables d’absolument aucune faute, c’est d’une cruauté et d’une perversité sans borne, qui dépasse très largement la seule question “scientifique” de l’utilité ou pas des vaccins. La question posée est celle de la proportionnalité des contraintes. Par ailleurs, quel est l’intérêt de discuter de l’utilité de produits que l’on ne peut pas refuser ??? La question posée est politique, sociétale… le fait de se voir imposer une mesure que l’on considère comme inutile et dangereuse consiste à subir une violence. Cette violence n’a guère émue ceux qui parlent sans cesse de l’aluminium vaccinal.

            Ca fait depuis fin 2014 que je suis extrêmement préoccupé par ce sujet, qui affecte désormais certains de mes proches … je n’ai pas envie de voir les nourrissons nés récemment dans mon entourage (ou à naître) par des maladies auto-immune au nom de “bénéfice collectif” dont la réalité est plus que contestable.

            Je refuse la logique du “risque zéro”, du culte de la performance (impliquant l’élimination des plus faibles). Je refuse de donner des pouvoirs immenses sur ma vie à des gens qui montrent constamment qu’ils sont dénués de toutes moralité et qui veulent faire du citoyen un parfait petit mouton apeuré, dont la seule liberté serait de travailler et de consommer.

            [1] https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=455
            [2] https://www.lemonde.fr/politique/article/2017/09/15/macron-promulgue-la-loi-sur-la-moralisation-de-la-vie-publique-en-direct-a-la-television_5186144_823448.html
            |3] http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286&lang=fr

          5. Bravo ! Refusons l’histoire, faisons la !
            La sueur déjà dégouline sur les écailles de mon dos de tortue…

          6. @ dreamer
            La décision de développer l’industrie vaccinale française a été prise en haut lieu bien avant la nomination d’Yves Lévy à la direction de l’INSERM. Lui-même a été mis sur orbite en 2006.
            Cette décision émane très vraisemblablement (comme d’habitude) de personnes dépourvues de la moindre culture scientifique et empêtrés dans les conflits d’intérêts.

          7. Merci de l’info mais je pense que “développer l’industrie vaccinale” comme roue de secours de l’industrie des produits de santé est une politique internationale…

          8. @ MdL
            Politique internationale, je n’en doute pas, mais l’empressement à faire voter la loi sur l’obligation vaccinale en France après avoir fermé le débat scientifique tient à un enjeu plus particulièrement français.

          9. Pour cause de “vie ou de mort” pour chaque champion national…
            Sauve qui peut !
            Rien ne pourra les sauver, même vacciner 800,000 bébés chaque année rien qu’en France !

          10. @El Cosi & @MdL :

            Cet article peut vous intéresser par rapport à votre échange du 23/02/2019 sur le développement de “l’industrie vaccinale française” :

            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article403

            Historiquement, il semble exister une volonté politique de développer coûte que coûte l’industrie pharmaceutique française.

            Dans cet article, vous avez le détail des conséquences judiciaires de cette volonté dans l’instruction des grandes affaires de santé publique.

            => Extrait :

            “Notez bien mon argument : je ne suis pas en train de dire que les scandales pharmaceutiques seraient une spécialité franco-française. Mais je soutiens qu’à cause de son amateurisme initial, la France – avec l’appui de ses autorités sanitaires qui rêvaient d’une industrie apte à se faire admettre dans la cour des grands, mais sans avoir les moyens intellectuels de la mettre sur les rails « à la loyale » – a joué un rôle majeur dans l’effondrement des barrières éthiques et technico-réglementaires qui, voici encore peu, allaient de soi pour n’importe quel professionnel.”

          11. Merci, Emilio !
            L’argument de tonton Marco vaut son poids.
            Mais pour qui a une vision un peu “internationale”, je ne suis pas sûr que les français soient les pires ; les plus stupides certes (Médiator, Depakine), les plus “amateurs” pas sûrs pakeu finalement notre champion s’en est bien sorti jusqu’à présent ; pas pour longtemps sans doute…
            J’ai d’ailleurs candidaté pour un poste de Conseiller-Expert chez Sanofi Pasteur ; je n’ai pas eu de réponse !
            C’est mauvais signe : quand un industriel néglige les propositions de collaboration d’un cerveau aussi agile que le mien, c’est que les cerveaux en place sont “en déroute” et grattent tout ce qu’ils peuvent avant de quitter le navire. Dans mon expérience, ils sont moins rapides que les rats mais rapides quand même…
            J’entends déjà les 3 coups de la dernière pièce à la mode sur le boulevard parisien. Installez-vous avec vos Corn Flakes et coca…
            Ooooooooooooooooooooooups ! C’était pour rire !

          12. C’est comme un jeu de société, lorsque certains ne veulent pas perdre, il arrive qu’ils cherchent de manière éhontée à changer les règles du jeu.

          13. @ Emilio
            J’avais déjà lu (et approuvé) l’article de Marc Girard. La spécificité française à mon humble avis tient également du capitalisme de connivence et de la verticalité décisionnelle qui réduit le nombre de personnes à arroser, par rapport au système américain par exemple. Le contrôle du parquet par l’exécutif est également un élément important de cette spécificité. Enfin, j’ai bien peur que l’on soit dans un des rares pays où l’expression “responsable mais pas coupable” peut être prononcée sans provoquer l’hilarité.

      3. “On” ne voulait plus des vieux caciques, “on” les a donc viré et vive le nouveau monde !

        Mais il serait pire que l’ancien (moi je ne trouve pas, il me plait bien ce nouveau monde : pour la 1ère fois depuis lgtps, 1 homme s’occupe de la santé de son pays, en prenant consciemment tous les risques politiques.)

        Bref on a 1 pdt super, même si je n’ai pas voté pour lui.

        Mais il est “jeune et fragile” et – je le pensais – très facile à casser.

        Là encore je me suis trompé : ce type est en béton.

        Heureusement pour le pays

        1. @Phil. Tant mieux pour vous s’il vous plaît, chacun selon ses affinités. Mais moi je trouve triste qu’un personnage aussi méprisant envers ceux qui qui ne sont pas “l’élite” – les enfants de l’I.A-, aussi hypocrite et ambitieux ne vous gêne pas.
          N’ oubliez pas une chose : ” Pour la première fois dans l’histoire la quasi-totalité des dirigeants européens n’ont pas d’enfants.
          Madame Merkel, madame May, monsieur Macron, les premiers ministres Italien, Suédois, Néerlandais, Luxembourgeois, Irlandais aucun n’a d’enfants. Seuls le Belge, qui vient de remplacer le précédent premier ministre Belge (sans enfant) et l’Espagnol en ont deux chacun…
          Ma première remarque est que je ne peux pas m’empêcher de penser que celui qui n’a pas d’enfant n’a pas la même notion du futur que celui qui en a eu. Pour celui qui n’a pas d’enfants, le futur s’arrête sans doute à la prochaine élection ou à sa mort. Après moi, le déluge…” Cette citation est d’un financier.
          et c’est bien son cas : Pas d’empathie, pas de scrupules, juste un égo démesuré et un entourage (conf. Benalla et autres) comme on en a peut-être jamais vu d’aussi incompétents et dangereux depuis le début de la 5è République.
          Ah, c’est vrai, côté financier il en ravit certains. Alors tant mieux pour vous si ça vous fait plaisir.

          1. C’est intéressant cette histoire d’enfants.
            C’est sûr ça ?
            Maintenant je comprends pourquoi ils s’en foutent de leur injecter 11 vaccins en quelques mois…

          2. Vous pouvez vérifier sur Wikipédia pour chacun, je l’ai fait et je dois dire que j’ai été surpris qu’une femme comme ma “Mère Kell” soit une vraie scientifique de haut niveau avec publications en physique, elle est d’un niveau d’ intelligence bien supérieure à qui vous savez et qu’elle se soit fourvoyée et laissée manipulée par la pression des médias comme il est indiqué dans l’article sur son parcours politique. Humaniste elle a été au départ, elle a voulu le rester mais la politique et semble t-il (à mon sens) le manque d’enfant lui a joué un tour…

          3. Eueueuh..; c’est pas “ma Mère Kell”, mais la Mère Kelle que j’ai voulu dire ( les touches du clavier son proches), ma mère à moi était une grande “bringue” …

          4. pas tout à fait d’accord avec l’analyse psy : l’être humain (et tout ce qui vit en gal ) a besoin de “pérennité”, mais pas pour lui-même, pour l’espèce entière.
            Les abeilles meurent (se sacrifient) pour sauver la ruche, ce n’est pas dans leur intérêt mais pour la pérennité de l’espèce. Ne pas avoir d’enfant et – du coup – se foutre de l’avenir, non ça ne se passe pas comme ça.

            Quant à Macron il s’est “recomposé” une super famille avec – on l’a bien compris – bcp d’amour pour ses “beaux enfants” qu’il aime comme les siens et ils le lui rendent largement.

            Si l’on devait être indifférent pour l’avenir parce qu’on n’a pas d’enfants, ça ne s’applique sûrement pas à son cas.

            Et – pdt qu’on y est – pour en revenir à la politique générale et purger l’analyse, disons que Macron se révèle (à la surprise tant de la gauche que de la droite) être 1 “social libéral”, ce qu’aurait été 1 Strauss Khan, ou un “realpoliticien”, il fait de la realpolitik.

            D’où la fureur de certains qui pensaient avoir élu 1 homme de gauche, ex ministre de Hollande.

            Mais la France est 1 pays de fonctionnaires ( personne n’en a + que nous ), et chez nous la realpolitik c’est le diable. ça ne passe pas.

            Pourtant tous nos partenaires de même niveau l’ont adopté, les Démocrates américain, les travaillistes anglais et même le Schröder d’Akira. Sans parler des Suisses, Hollandais, Danois, Suédois…

            Avec à la clef le plein emploi, contre 9 millions de chômeurs en France (on dit 6, ça fait 9), ce qui nous met sur la voie de la tiermondisassion…

            Mais bien sûr, avec notre arrogance coutumière, nous sommes les seuls à avoir raison.

          5. @ Phil . Et vous y croyez à ce que vous dites ? C’est l’autre pervers Strauss Khan vous références ?
            ” il s’est “recomposé” une super famille avec – on l’a bien compris – bcp d’amour pour ses “beaux enfants” qu’il aime comme les siens et ils le lui rendent largement.” et beh ! pour ma part, je ne me risquerai pas à lui confier mes petits enfants … Tordu un jour, tordu toujours… l’ actualité nous le confirme tous les jours.

          6. Une nouvelle famille ?
            Pourquoi pas ? Peut-être est-il “traité” ?
            Ça se soigne son truc !

    2. @ Minoque : Un lien très intéressant dont le contenu peu aider ou éclairer beaucoup de personnes mais qui me semble t-il n’est pas assez diffusé. Le Dr SCWARTZ était à l’ assemblée inaugural de l’AIMSIB et depuis je suis ses recherches :
      DR LAURENT SCHWARTZ QUELLE EQUATION POUR …
      https://www.youtube.com/watch?v=odgA7ZE3ElY

        1. On a le droit d’être sceptique. Pour ma part je suis un peu sur son site l’avancée de ses travaux qui finalement croisent un peu ceux du Pr Valter Longo. De nombreux témoignages confirment ses propos, des échecs il y en a aussi mais l’avenir nous dira s’il est dans le vrai.
          C’est vrai qu’il ne se sert pas de la D.M mais du régime cétogène mais il me semble qu’en dernière solution pour ces maladies là, lorsqu’on peut encore l’appliquer, pour ma part je n’hésiterai pas… à moins qu’il y a anguille sous roche.
          Une chose est certaine, comme pour vous, ce n’est sûrement pas la Buzyness qui fera avancer les choses.
          Bon, il également vrai que ce n’est pas le lieux ici pour en discuter.

          1. Pas le lieu !
            Trop d’ambiguïtés… Pas assez de science !

    3. Bonjour Minoque
      Tu peux annuler ton RDV de mammo que c’est inutile et dangereux.
      1/ les surdiagnostics de 30 à 75% selon les études et surtout pour moi
      2/ les cancers de l’intervalle c-à-d les cancers entre deux mammo j’avais regardé mes dossiers sur 15 derniers cancers 12 de l’intervalle un avant 45 ans ,1 qui ne faisaient pas le dépistage et une à la première mammo de dépistage.
      Intervalle mini 2 mois !! maxi 16 mois !!
      Amusez vous avec ça
      Bon vent

      1. @ Inox merci de me rappeler avoir vu et écouté les travaux du Dr Schwartz plus ou moins décriés depuis ! Comment s’y retrouver pour un profane ?
        Michel nous donne de solides clés scientifiques et je sais pkoi je peux me sentir en confiance.

        @Jean-Marc
        4 ans sans mammo, un exploit d’espace temps depuis mes 25 ans après une première grossesse ou on m’a découvert un adénome ! Il est toujours là et si je les avais écouté à l’époque …
        Je hais cet examen et je n’ai pas d’hérédité de ce côté là !
        C’est comme les vaccins mes enfants ont été vaccinés mais le moins possible et certainement pas à 2 mois !

        @ Phil je ne me ferais jamais au nouveau monde qui pour moi ressemble à l’ancien mais en pire !
        Notre président ne pouvait être qu’en béton c’est pkoî il me faisait et me fait tjrs peur !

        1. @ Minoque. Le “jeunisme” a du bon certaines fois, mais dans le jeu de pouvoir il faut se rappeler que les Toges de Venise étaient élus à un âge canonique pour éviter le jeu de l’ambition et souvent leur vie était faite. La seule fois ou un toge, jeune âgé de 50 ans ( je ne me souviens plus de son nom) a été élu, ça été une catastrophe.
          Et je viens de lire en bande d’ actualité à la T.V :Emmanuel Macron : “On me tuera d’une balle mais pas d’autre chose”. Quelle bouffonnerie. Beaucoup crient contre le Senat et peut-être à juste raison sur leurs salaires , mais ce sont les “vieux débris” qui ont décortiqué du mieux possible malgré les pressions, l’enquête sur l’affaire Benalla en le dégustant à la “fourchette à escargot ” malgré ses rodomontades.
          Les jeunes parlementaires à la botte de qui vous savez se seraient et se sont déjà couchés, la plupart par ambition. La place paie bien et pour longtemps espèrent-ils.

          1. Pardonnez-moi mais à propos de Venise on parle plutôt de “Doge”, la toge étant un bout de tissu assez à la mode chez les anciens romains et toujours en usage dans certaines professions de représentation.
            Quant à “Vous savez Qui” on croirait lire du J.K Rowling, la “mère” de Harry Potter, lorsque ses personnages n’osent nommer le “prince des ténèbres”. Nous sommes encore loin des dits ténèbres, dont d’autres, aujourd’hui dans la contestation, sont certainement porteurs. Si le prince est contestable autant dans sa politique que dans la façon de la mener, il ne faudrait pas oublier ce que furent et ce que firent ses prédécesseurs. N’avez-vous pas le sentiment d’une certaine continuité dans la menée des affaires d’Etat ? Vous n’aimez pas ce prince-là, mais aimiez-vous les précédents ? J’en doute ! Le spectacle toujours doit se réinventer et quoi de mieux qu’en changer les protagonistes. Il est très certainement illusoire de croire à la venue d’un quelconque messie – fut-il politique ou religieux – pour espérer changer le monde. Nous sommes acteurs de l’histoire, à nous de la faire et de la défaire.

          2. Ouais ! Faisons l’Histoire ! Aux armes !
            La sueur dégouline déjà sur les écailles de mon dos de requin…

          3. @ Ricomart. Merci de m’avoir repris pour les “Doges”, c’est une simple erreur d’écriture répétitive comme quand vous écrivez “satines” à la place de “statines”… eh oui, ça arrive même aux poètes et philosophes.
            Pour le reste je suis d’accord avec vous si ce n’est que ce dernier président , tout droit issu de la société du spectacle ( souvenez vous de qui lui a donné ses cours de théâtre… ) et de la finance, cache son enfumage des esprits et son incompétence derrière une morgue que je n’ai vu chez aucun de ses prédécesseurs.
            Pour en revenir aux “Doges”, regardez Giscard, il a 93 ans , et s’il vit encore quelques années il aura coûté 100 millions d’€ au contribuable rien qu’en retraite ( je ne compte pas ses 37 ans de membre du Conseil Constitutionnel et autres cumuls) pour 7 années de présidence… Songez que le Jupiter actuel que certains prennent pour un “Deux ex machina” ( si ce n’est d’ailleurs lui-même) a tout juste la quarantaine !
            Combien de temps nous infligera t-il son mépris et son ambition ?
            Alors , vous avez raison “Nous sommes acteurs de l’histoire, à nous de la faire et de la défaire.”…

          1. Sont pas mignons nos seniors : “pour savoir si ma condamnation pénale constituait un obstacle juridique ?

          2. Tout ça n’est qu’une mascarade, “l’oublieux” a été mis en place par un autre oublieux qui comme lui, traîne derrière lui autant de casseroles que la voiture d’un couple de jeunes mariés…
            Et tout ça pourquoi ? Ca va mal dans “sa” ville conf. les vidéos amateurs de G.J lors de manifestations. En faisant acte d’ allégeance ( on dit “un rapprochement” en politique actuelle) on recherche l’adoubement par le Roi, en attendant dans “l’oubli” que la situation se calme pour reprendre ensuite son fief.
            Saleté de politique !!! Pourquoi suis-je si hargneux ? Mon beau-père m’a dit un jour, alors que je ne me passionnait pas particulièrement pour la politique :” Si toi tu ne t’occupe pas de la politique, la politique et les politiques s’occuperont de toi”. Homme de bon sens, il avait raison et depuis, hormis un parenthèse d’une trentaine d’années due à mon devoir de réserve, j’ai décidé de ne plus me laisser faire par la politique! Aux URNES citoyens!

          3. “Si toi tu ne t’occupe pas de la politique, la politique et les politiques s’occuperont de toi”
            Bien vu !
            Mais les urnes… Y a plus que Cohn-Bendit pour croire que… Mais peut-être faut quand même… Et si vous parlez des Européennes, nous avons le choix entre un “gros” parti pro dont nous ne voulons pas et des “petits” anti qui feraient mieux de disparaitre puisqu’ils veulent qu’elle (L’Europe Unie) disparaisse ; quoiqu’en fonction des sondages, les programmes évoluent…

          4. Non. Certains veulent que cette Europe la disparaisse, pas que l ‘Europe disparaisse. C’est le spectable du parti dominant qui veut faire croire que seule cette version ultraliberale de l’Europe du fric existe.
            Sous un autre temps, ce genre de reduction s’appellait TINA : There is no alternative. Et c’etait tout aussi propagandiste et faux que maintenant.

          5. Bien vu !
            Une autre Europe Unie ?
            “Demandez le programme” hurlait-on autrefois en vendant des chocolats glacés à l’entre-acte…

            Parlant de cinéma, je recommande “Green Book” ; et pas seulement pour la musique ; il y a un quelque chose des années 1960s qui me rappelle l’époque où j’apprenais à virée de bord, y compris par vent arrière, le fameux “empannage contrôlé” que seuls des experts en la matière sont capable d’exécuter par plus de Force 5 sans rien casser sur le bateau !

          6. Dis-moi belle jeunesse pan-européenne, voit ce qu’une de nos grands-mères du rock & punk berçait notre jeunesse de création ! De la bureaucratie européenne nous n’avions que faire car ses affaires ne seraient jamais nôtres. Nous avions alors une toute autre affaire en tête, faire de la vie une création permanente. De la violence qui engendre les guerres nous préférions alors en faire usage dans le rock & roll. De l’argent, cette marchandise qui contient toutes les autres, un usage dispendieux puisque nous n’en avions pas. De l’art une activité de tous les instants. Du discours des puissants une farce qui un jour leur péterait à la gueule.

            https://www.youtube.com/watch?v=o_8kL24eeJA

          7. Merci.
            Beau cadeau pour Inox !
            Il va dire merci le bellâtre ?

  23. Ca date d’octobre 2018, mais qu’est ce que c’est bon d’entendre. Encore un qui ne sera pas dans les petits papiers de la Buzyness. Si quelqu’un pouvait en faire autant pour l’obligation vaccinale ou les Statines ..
    CLASH – Jean Lassalle explose la ministre de la …
    https://www.youtube.com/watch?v=iM3shXVEJWwCa fait peut-être rire certains mais ils doivent rire “jaune”.

  24. D’apres l’analyse de CMT sur le blog du docdu16, le signal est tellement faible quand dans le meilleur des cas, il faudrait attendre bien plus longtemps pour avoir une reponse. Ca repond en gros a la question si c’est vraiment utile, ca ne l’est probablement pas.
    On ne peut evidemment pas croire n importe quel litterature scientifique, il faut regarder en detail.

  25. Bouquin lu, passionnant, du coup lu trop vite, faudra que je recommence calmement, tellement c’est riche.

    Quelques réflexions en vrac, de patient un peu perdu sur toutes ces questions.

    Comment dire … merci pour tout ce boulot. Je pense que le prix bas, 12 euros pour celui là, est heureux et une condition minimum pour qu’il se diffuse.
    Mais le contenu, les références, l’appel à plusieurs disciplines, etc. est très très au dessus du contenu de pas mal d’autres bouquins de science et/ou médecine, qui peuvent valoir beaucoup plus cher. Ce n’est pas de la flagornerie, mais un constat objectif, je crois, après avoir lu beaucoup de livres sur ces sujets. A mon échelle en tout cas, j’en apprend beaucoup.

    Après ce livre précédent, et avec celui-ci, qui se basent sur des publications tout ce qu’il y a de plus sérieux, je pensais que la surmortalité constatée sur des années des enfants vaccinés en Guinée-Bissau par rapport aux non vaccinés allait faire beaucoup de bruit, y compris dans les médias classiques. Mais sauf erreur de ma part, niente, queutch, wouallou, nada. Ce silence absolu est (d)étonnant.

    Pour le chapitre sur le BCG, en plus de tous les éléments que vous décrivez (je ne vais pas dévoiler le contenu, passionnant aussi) : je n’ai jamais trouvé de références précises, mais j’avais entendu dire à quelques reprises que les évolutions des règles d’urbanisme ces dernières décennies, notamment la règle des 7 m minimum de distance entre 2 façades, était liée à un souci d’assainir l’habitat, notamment vis à vis de la tuberculose. En avez vous entendu parler, et pensez vous que ça ait pu aussi jouer un rôle dans la baisse de la maladie ?

    Ps : rien à voir, mais j’avais évoqué le hoquet persistant dans un commentaire, et vous m’aviez demandé + d’infos. J’ai écrit un récap, (lisible en cliquant sur mon pseudo), en partie pour dire que c’est flippant, que je ne sais toujours pas grand chose à ce sujet – je suis loin d’être le seul à ne pas savoir grand chose – et que les traitements proposés classiquement, même à très faibles doses, sont inquiétants à mon avis.

    1. Je ne connais pas “la règle des 7 mètres minimum de distance” mais suis peu “urbaniste”…
      Merci de vos réflexions et encouragements…

      Concernant la mortalité infantile des vaccinés (par rapport aux non-vaccinés) j’ai, dans ce Livre 2, apporté des références concernant aussi l’Afrique de l’Est et l’Inde ; ce n’est donc pas un phénomène isolé ! Cela mériterait en urgence un travail de synthèse plutôt que le déni de quelques imbéciles…
      Que ce silence absolu soit “détonnant” est évident mais c’est surtout écœurant et en dit long sur le “racisme rampant” des élites de nos sociétés qui n’en perde pas une pourtant pour condamner, à juste raison, l’antisémitisme et en faire un pavillon d’honorabilité ; mais les “petits nègres” ils s’en foutent ; pas porteur, Berthe !

        1. Vous ne devriez pas lire ce journal… Le Figaro non plus…

          L’article dont vous parlez est une typique “fake news” qui prétend que d’autres diffusent des “fake news” : c’est la Société Spectaculaire dans toute sa splendeur !

          Quand à l’expert cité (par le minable journaleux) de l’INSERM (C. Locht, un brave garçon dans le fond mais un analphabète quoique “bon perroquet”) vous en entendrez parler dans mon prochain livre sur le vaccin contre la coqueluche ; parution en Juin 2019… Un régal ! Locht pourra s’instruire… Oooooooooooups !

          1. Je ne lis pas ce genre d’article (ni ces médias en temps normal) mais c’est ce qui est diffusé par les pro vaccins pour répondre a tout ce qui pourrait nuire ou mettre en doute la politique vaccinale…

  26. bonjour monsieur,
    Je suis professeur des svt et donc j’essaie bien modestement de fournir à mes élèves des faits et des connaissances qui leurs permettront de raisonner par rapport à des faits ( je n’hésite pas de temps en temps à leur montrer des publicités comme celle d’Yves R…. sur l’ADN végétal natif! Quesaco?)
    bref.
    j’ai été ravi de vous entendre sur le cholestérol et les manipulations faites par de nombreux pseudo scientifiques.

    Mais ici, si je comprends votre questionnement et votre remise en question d’imposer la vaccination à l’ensemble de la population, je ne suis pas toujours d’accord avec les faits que vous évoquez. Et cela me pose question , par rapport aux documents que je peux fournir à mes élèves.

    Concernant la diphtérie, si je prends le graphique du cdc pour les Etats Unis, on peut voir une diminution du nombre de cas, à partir de 1923 date de la vaccination.
    Pour la rougeole en Angleterre et au Pays de Galles, on observe la même chose, à partir de 1968 et l’introduction du vaccin.

    Il n’y a peut être pas eu de test par rapport à ces vaccins, mais comment mettre en place des études et des tests in vivo?

    Puisqu’il faudrait prendre des personnes non vaccinées (quel âge? bébé, enfant, adulte?) et ensuite faire des groupes où certains recevraient un placebo au lieu du vaccin. Et ensuite faire les études statistiques sur la contamination des différents groupes.
    Cela me parait très difficile à mettre en place, sans avoir de biais scientifique.
    bon, je sens que je vais lire votre livre et revenir sur le blog ensuite.
    Merci en tout cas, de nous empêcher de nous endormir sur nos lauriers.
    Mais cela reste finalement difficile d’être un scientifique, avec cette incertitude absolue sinon que je sais que je ne sais rien!

    1. Vous faites des erreurs assez grossières concernant l’introduction d’un vaccin et ses effets possibles sur des faits épidémiques.
      Que signifie “introduction ” ? Réfléchissez-y une seconde !
      C’est seulement l’apparition sur le marché.
      Pour avoir un effet sur une épidémie, outre qu’il soit réellement efficace biologiquement [notion à creuser !], il faut que la population soit couverte par ce vaccin de façon significative.
      Combien de temps faut-il pour “couvrir” une population et espérer voir un effet sur la fréquence (“rate” in English) ?
      Je vous invite donc à lire soigneusement mes livres, le Livre et aussi le Livre 2car ils vous apporteront les raisonnements indispensables pour comprendre les “fake news” répandues par les médias et le autorités sanitaires, y compris notamment l’OMS que les USA ne veulent plus financer tant le niveau scientifique est bas…

      1. introduction, ne veut pas à chaque fois dire “apparition sur le marché “, ici quand je parle d’introduction, je parle du début de la vaccination, qu’elle soit obligatoire ou non. Donc je ne fais pas d’erreur.( si ce n’est une erreur de langage peut être)

        Ensuite: “Pour avoir un effet sur une épidémie[..] il faut que la population soit couverte par ce vaccin de façon significative”
        Ah? Combien de temps? Et comment obtient-on ces chiffres?
        Soit on considère que les vaccins utilisés par le passé sont efficaces, et l’on peut alors faire des statistiques, soit on considère qu’ils ne sont pas efficaces, et donc comment obtient on ces chiffres?
        De plus, dans le cas de la diphtérie, pour les USA, et de la rougeole en Grande Bretagne, je ne parle pas de taux (rate, en anglais ) mais de nombre de cas recensés. (reported cases en anglais)
        Dans le cas de la rougeole, on observe une diminution au début, mais un passage en dessous des 80 000 cas qu’à partir de 1989 quand le taux de vaccinations est supérieur à 88%.

        Et même si le niveau scientifique de l’OMS est bas, il apporte tout de même des chiffres.
        Et je me suis aussi basé sur ceux du CDC, ceux de Grande Bretagne.

        En fait, ma crainte première est d’ouvrir la porte à la non vaccination à outrance. Sans réfléchir aux conséquences.
        Et cela sera aussi grave, que la vaccination obligatoire sans réfléchir aux conséquences.
        On peut quand même voir des mamans, qui n’hésitent pas à dire dans des vidéos, que son enfant peut attraper 20 fois le tétanos, il en guérira 20 fois…. sic sic sic! (sans être vacciné bien sûr, trop facile sinon…)

        Enfin, puisque vous parlez d’erreur grossière, vous en faites également, en voulant alerter sur les dangers de la vaccination pour le fœtus, en disant: L’épidémie d’autisme progresse.

        Déjà, l’autisme n’est pas une maladie mais un trouble du développement neuronal. Donc vous ne pouvez pas parler d’épidémie d’autant plus qu’elle n’est pas contagieuse. Un autiste en contact avec un enfant “sain” (non autiste) ne va pas contaminer l’enfant sain.

        Est ce que l’autisme progresse? ou désormais, on diagnostique mieux les autistes ? Même si d’après l’association française des autistes, 90% des adultes autistes ne seraient pas diagnostiqués.
        Voilà, cela aussi pose question.

        1. Matthieu, vous êtes sympa [je reste calme…], probablement assez jeune et visiblement très influencé (sans capacité critique et sans culture basique) par la doxa académique qui prévaut actuellement…
          Je reste calme encore !
          Donc (je reste calme), vous utilisez les mots “à votre façon” comme font le petits crétins des médias et de l’AFP qui nous font la leçon. Je vais prendre quelques exemples simples pour vous ramener à la réalité du moment.
          1) le mot “introduction” n’est pas de vous ni de moi ; il signifie qu’un nouveau produit a obtenu l’autorisation d’être sur le marché ; ça ne dit rien sur son usage dans la société et encore moins sur son utilité. Nous avons d’autres moyens pour appérécier ces deux aspects.
          2) la notion de “couverture vaccinale” est aussi assez précise [ça n’est pas de moi ni de vous !] et des “experts” [merci de ne pas vous esclaffer !) font de subtiles calculs pour déterminer quels niveaux de couverture d’une ou plusieurs générations de bébés est utile pour contrôler une pathologie… Je reste calme !
          3) la notion de “pathologie épidémique” a beaucoup évolué au cours des dernières décennies [et ça n’est pas ma faute ; je reste calme] et ça n’est plus liée au caractère contagieux d’une pathologie. Nous vivons une épidémie de maladies cardiovasculaires…
          Bon, j’en reste là [et vous laisse à vos définitions de l’autisme et aux relations avec la vaccination en période fœtale] mais je vais toutefois me permettre un conseil de vieux con : lisez les livres avant de critiquer leurs auteurs ; ça simplifie les échanges…

          1. Probablement pas trop jeune (désolé)
            Suivre la doctrine académique? si seulement vous saviez…..
            Influencé? Peut être, mais difficile de ne pas l’être dans le monde actuel. Influencé par des connaissances scientifiques ou autres. (je n’ai pas la prétention de tout connaitre )
            Sans capacité critique? Ah… donc ne pas être d’accord avec vous c’est donc ne pas avoir de capacité critique… étrange comme vision du monde. (et je me base sur les propos que vous tenez dans des conférences sur la vaccination mais cela ne résume sans doute pas votre livre que je lirai dès que j’en aurai l’occasion)

            Sans culture basiques?
            Et hop, un jugement basique d’un individu que l’on ne connait pas.
            Je ne me permets pas de vous juger en tant qu’être humain, ni en tant que professionnel.

            Vous pouvez ne pas aimer ma façon de faire.Mais je ne permettrai pas de vous traiter de vieux cons,
            ni de vous insulter. Juste d’éclaircir certaines zones.

            Critiquer les auteurs. Cela peut se faire en bien ou en mal. (et encore une fois j’ai trouvé intéressante la façon dont vous avez soulevé le problème des statines. Et l’angle différent d’aborder le problème de l’athérosclérose.)

            Mais j’ai le droit de me poser des questions, comme pourrez le faire n’importe qui.
            Et affirmer une chose, n’est jamais une preuve de vérité, d’autant plus en sciences. Vous pouvez être persuadé de ce que vous dites, il faut que les autres puissent vous comprendre et non vous croire. Sinon vous êtes une religion et non une science.
            Ancel Keys et Wakefiled ( et bien d’autres) sont là pour prouver qu’il suffit de manipuler des chiffres pour aboutir à la conclusion voulue.
            bonne continuation dans vos recherches.

          2. Lisez les livres avant d’en parler !
            Ne jamais se contenter de vidéos ! Trop court ! Trop schématique !
            Laissez Wakefield tranquille, il a certainement fait de conneries mais il n’a pas manipulé des chiffres : pourquopi transmettez-vous des fake news ?
            Vous êtes journaliste à l’AFP ?

          3. wakefield n’a jamais manipulé de chiffres. Pour le savoir il aurait seulement fallu lire son article (rétracté et accessible sur le site du lancet sans paywall) pour la simple et bonne raison que des chiffres, sans son article, y en a pas.

            Le sujet principal de son article n’est d’ailleurs même pas le vaccin ROR, c’est un article qui parle avant tout d’une inflammation intestinale.

          4. Heureusement que j’ai “dreamer” pour m’aider…
            Pakeu parfois j’ai envie de fermer boutique…
            Pourquoi tant de haine vis-à-vis d’un type qui n’a fait de mal à personne ?

          5. “on” leur a dit que wakefield avait été très méchant, donc à répéter un mensonge 1000 fois, ça devient une vérité.

            je parie que 99% des gens qui en parlent n’ont jamais lu le fameux article (qui soit dit en passant n’a que peu d’intérêt).

          6. Exact !
            Aucun intérêt ! Être crucifié pour si peu…
            Mais il y a le reste qui sent son petit péché quand même…

          7. Souviens toi Michel de la prophétie de Nostradamours , fin 2016 , dans son horoscope du blog MdL pour 2017 :

            ” Décembre : triste mois pour AIMSIB et le blog , Michel est parti . Il a laissé un mot :
            «  Comme la plupart des vieux marins hétéros , j’en ai marre de tirer des bords ; j’ai décidé de passer à vapeur ; honni soit qui mal y vit «  ”

            Jeter l’encre pour lever l’ancre ?

          8. Oh l’Amiral pourquoi il te cherche le Matthieu?? kèke tu lui a fait?
            Effectivement quand on le lit on voit son manque d’esprit critique ou plutôt la difficulté à remettre en cause ce que l’on sait ou croit savoir surtout si c’est un truc admis comme réalité” intangible . Par exemple Pasteur a vacciné un gamin mordu par un chien et l’a sauvé de la rage , c’est dans toutes les encyclopédies les dictionnaires et même sur une magnifique statue sur une place près de chez moi !!
            Et nous savons que c’est foutrement faux
            Et tous ces cardiologues qui croient dur comme fer à la théorie du cholestérol, dur dur de changer, c’est un peu comme découvrir que ton conjoint te trompe depuis des années alors que tu crois vivre une vraie lune de miel !!
            L’histoire des sciences et de la médecine sont pleine de ces nouveautés qui dérangent.
            Alors on chipote sur des chiffres des statistiques des dates pour surtout ne pas se remettre en cause!
            Bon vent !!
            J’ai vacciné bien sûr et encore un peu a minima, j’ai prescrit des staitines mais il y a longtemps que je ne fait plus et pis ceusses qui z’en veulent , crâne bourré par le professeur ou le cardio du coin, et bin ils vont voir ailleurs na!!!

          9. Mon conjoint me trompe ?
            Comment le sais-tu ?
            Qui te l’a dit ?
            T’as des preuves ?

          10. Au moins, ça nourrit le débat,
            mais par contre encore une fois JM REHBY, je ne permets pas de vous analyser, alors laissez vos analyses à deux balles pour vous!
            “Effectivement quand on le lit on voit son manque d’esprit critique ou plutôt la difficulté à remettre en cause ce que l’on sait ou croit savoir surtout si c’est un truc admis comme réalité” intangible”
            ok, donc ne pas être d’accord avec vous, me classe parmi la catégorie “sans esprit critique”

            “Par exemple Pasteur a vacciné un gamin mordu par un chien et l’a sauvé de la rage , c’est dans toutes les encyclopédies les dictionnaires et même sur une magnifique statue sur une place près de chez moi !!
            Et nous savons que c’est foutrement faux”…… NOUS SAVONS ! Ou plutôt vous avez votre vision de l’histoire, cela ne fait pas de vous le détenteur de la vérité absolue.
            Autrement dit, vous savez vous êtes du côté des “gentils petits humains doués du savoir et d’esprit critique” et le reste de la population est ignorante.
            Dégonflez d’abord votre melon sur votre tête.
            J’attends vos arguments autre que “mais quel abruti, il ne se remet pas en question, nous on sait!”

          11. Sans vouloir interférer dans ce passionnant débat interpersonnel, mon cher Matthieu, il serait temps que vous lisiez les bons livres sur les vaccins [pas forcément les miens ; mais ceux-là sont les plus récents et à mon avis les mieux distanciés] et pas de la propagande inepte mais officielle qui n’est en fait que des fake news propagées par des agences rémunérées par le Ministère dans le but de juguler la propagation de fake news justement !
            Ici le “Spectacle” (autrefois décrit par Tonton Guy) est à son comble et seuls les imbéciles ne le voient pas…
            Pourtant 10 pages d’un de mes livres et on est “clarifié” ; comme du beurre indien…

          12. Matthieu, Matthieu mon saint !

            Ce n’est pas bien je le sais d’intervenir dans des conversations privés, mais ici – sur ce blog – nous avons tous décidé, d’un commun accord – fut-il implicite – de mettre en partage nos idées, nos remarques, nos pensées… et parfois avec des écarts qui n’ont rien à envier à ceux des gymnastes, la conséquence probable du régime méditerranéen dont nous sommes en grande majorité adeptes comme les « fascinés imbéciles» que nous sommes de la critique du discours officiel sur la médecine et sur le reste.
            Matthieu, Matthieu mon bel apôtre, inverse 2 secondes ton propos par lequel tu trouves de l’intolérance à être en désaccord avec toi, en percevant dans ton point de vue de la résonance avec l’officiel discours. Ne peut-on alors trouver dans la redite de la « vérité » officielle quelque intolérance à toutes critiques ?
            Matthieu, Matthieu, peut-être ton évangile est-il en défaut et plutôt que de te scandaliser des remarques et critiques parfois acerbes dont tu te sens victime, ne serait-il pas préférable de mettre ta susceptibilité de côté et d’argumenter ton point de vue et de le rendre tolérant à quelques remises en cause ?
            Ne prends pas ombrage d’être bousculé et soit curieux d’autres points de vue qui pourraient – peut-être ? – transformer ta vie. Maintenant nous ne sommes sûrs de rien et peut-être est-ce toi qui va nous bouleverser ? Reste à en faire la démonstration !

            Santé et controverse méditerranéennes

  27. Bonjour Monsieur, merci pour ce nouveau livre que je vais m’empresser de lire. Je viens de terminer le précédent et c’est à ce sujet que je vous écris. Je l’ai trouvé clair et très instructif, merci beaucoup. J’ai deux questions à son sujet :
    1) à propos du manque d’étude entre population de vaccinés et population de non vaccinés, vous ne parlez pas de celle qui a eu lieu en Allemagne de 2003 à 2006. Elle me semblait pourtant très riche d’enseignements. J’ai déposé l’article de vulgarisation de S Simon à son sujet ici : http://genevieve-lebouteux.com/wp-content/uploads/2017/06/Non-vaccin%C3%A9s-en-meilleure-sant%C3%A9-article-nov-11.pdf Je ne doute pas que vous pourrez avoir accès à l’étude elle-même.
    2) avez-vous eu l’occasion d’un échange avec votre collègue Marc Girard ? Un tel échange ne pourrait être qu’instructif à mon avis.
    merci encore pour votre engagement au service du bien commun. Cordialement.

    1. L’étude allemande dont vous parlez (si je comprends bien) souffre de quelques “malfaçons” ; si on ne veut pas tomber dans les mêmes vulgaires glissades des autorités sanitaires, il faut rester stricts.
      Adhérez à l’AIMSIB, c’est un lieu où, bon an mal an, on essaie de rester au-dessus du panier de crabes !
      J’entretiens d’excellents relations avec tonton Marco. Adhérez à l’AIMSIB et suivez nos ébats amoureux !

  28. Entre 2000 et 2003 ca baisse aussi … et pourtant ca remonte beaucoup juste apres. Et si tu choisis 2000-2004, tu as une augmentation au lieu d’une baisse.
    On voit bien que ca n’a rien de significatif. Sur trois ou quatre ans, c’est du pur cherry picking !

    Alors que dire de la comparaison brute de deux annees ?

    1. Bonjour à tous et à M. de Lorgeril,
      Je ne sais pas si c’est le bon endroit pour évoquer mon sujet qui est plutôt en lien avec la problématique cardiovasculaire, mais dans la mesure du possible si vous pouviez apporter des éléments de réponse de nature à m’aider, sachant qu’il ne s’agit bien entendu pas d’une consultation. Je suis un homme de 50 ans bientôt. On m’a “prescrit” une coronarographie (qu’on me présente comme un examen anodin et de routine) prévue mercredi 20 février prochain suite au résultat d’un scanner passé le 25 janvier (ça va vite et cela m’angoisse). J’en suis très inquiet et me demande si cet examen est vraiment nécessaire, ma crainte étant qu’il conduise en même temps à la pose de stents qui me seraient plus nuisibles que bénéfiques avec risque de resténose, caillots nécessitant prise d’antiplaquettaires sur le long cours avec tous les risques hémorragiques qui vont avec. J’explique rapidement mon “histoire” : depuis quelques temps de manière ponctuelle sans lien avec un effort particulier je ressentais de manière fugace quelques sensations (plutôt que douleurs) au niveau de la poitrine côté cœur. je l’ai évoqué à mon médecin traitant qui m’a orienté vers un cardiologue. Devant mon bilan sanguin notamment cholestérol et compagnie, commentaires classiques du cardiologue sur la nécessité de faire baisser le cholestérol et donc de prendre des statines. M’étant renseigné auparavant sur les statines et notamment en visionnant des vidéos du docteur Even et du docteur de Lorgeril j’ai assez vite compris que je n’en prendrais jamais. L’électrocardiogramme est tout à fait normal et le test d’effort également. A l’issue de ce dernier, le seul commentaire de ma part au médecin en charge du suivi de l’examen est que la petite gêne dans la poitrine je la ressens toujours un peu mais sans lien avec l’effort. Les choses semblent s’arrêter là mais la cardio ma rappelle peu de temps après pour me dire qu’elle préfère quand même me faire passer un scan du cœur pour lever toute ambiguïté ; ce qui est fait le 25 janvier dernier. Quelques temps après j’ai reçu une ordonnance avec Kardégic 75 (que j’ai pris un peu plus de 2 semaines et ai arrêté ce matin), un bêtabloqueur (que j’ai pris 4 jours et ai arrêté car cela me fatiguait) et des statines (Tahor 40 je crois que je n’ai jamais pris). La cardio m’a dit rien qu’au vu du résultat du scanner que je devrais prendre à vie statines et antiplaquettaires ! La conclusion du compte rendu de l’angioscanner cardiaque (qui ne m’a été communiqué seulement aujourd’hui par courrier et suite à ma demande) : “Infiltration athéromateuse coronaire mixte marquée de la trifurcation du tronc commun avec sténose serrée de l’origine de la circonflexe et doute sur une sténose significative de la terminaison de tronc commun, de l’origine de la bissectrice et de l’origine de l’IVA : un complément d’exploration par coronarographie est donc préconisée”.
      Depuis que ce suivi médical s’est accéléré j’ai passé beaucoup de temp sur internet pour recueillir des informations objectives sur les maladies cardiovasculaires et leur traitement. Je suis “tombé” (grand bien m’en fasse) sur vous M. de Lorgeril et j’ai compris (me semble t-il) beaucoup de choses. J’ai acheté dès cette semaine 2 de vos livres “Prévenir l’infarctus” et “les savoureuses recettes du régime méditerranéen”. J’ai commencé à me mettre à la “diète méditerranéenne” et ai commencé à reprendre une activité physique en me rendant à pied aujourd’hui même pour acheter fruits secs et à coque, fromages et yaourts de chèvre et brebis. J’ai déjà acheté et commencé à consommer légumes, fruits, légumineuses, saumon, maquereau, huile d’olive, 1 verre de vin commencé ce jour au repas du midi. En gros j’ai bien compris que j’avais pas intérêt à faire le “con” trop longtemps et qu’il me fallait impérativement changer mon mode de vie. Donc malgré l’angoisse que suscite la conclusion du scanner et la prochaine coronarographie, plutôt que l’inhibition j’ai choisi l’action et “l’autodétermination”. Autre chose, de petites sensations dans la poitrine avant ces examens je ressens aujourd’hui depuis une gêne plus constante et marquée et je n’ose plus trop “bouger” ; est-ce l’effet du stress et de l’angoisse ?
      Pour finir, je passe d’une position où je me dis que je ne vais pas faire la coronaro à partir du moment où j’ai engagé un processus de modification de mon mode de vie selon les recommandations de vos livres et que les choses devraient se stabiliser ; à une autre où je me dis que je cours peut-être vraiment un risque fort de faire un vrai malaise cardiaque au regard de ce qu’indique le compte rendu du scanner et qu’à ce titre la coronaro est incontournable. J’ai cru comprendre aussi que le scanner avait tendance à surestimer les choses, est-ce vrai ?
      En conclusion, j’ai en fait besoin que l’on m’apporte des éléments me permettant d’apprécier la meilleure marche à suivre, sachant que ça n’est pas une consultation.
      Je vous remercie et vous suis très reconnaissant, Docteur de Lorgeril, du temps que vous voudrez bien me consacrer le cas échéant avant cette fameuse coronaro de mercredi 20 février prochain.

      1. Merci de votre confiance.

        Ceci n’est pas une consultation, vous l’avez compris, mais un avis peu éclairé puisque je n’ai pas votre dossier en main et vous en face de moi.
        Le raisonnement qui suit est donc très théorique et basé sur des informations parcellaires.

        Cela dit, au point où vous en êtes et compte tenu d’un bilan contradictoire (test d’effort négatif mais scanner inquiétant) et de l’inquiétude que cela suscite chez vous, il est sans doute préférable de subir cette coronarographie ; d’autant qu’on ne peut pas dire que vous soyez asymptomatique.
        Précisez d’emblée à l’opérateur que vous ne voulez pas de pose de stent “dans la foulée” et que vous préférez avoir l’avis de vos médecins traitants avant toute mis en place de prothèses coronaires.
        Tous vos changements de mode de vie seront salvateurs quoiqu’il arrive au moment de la coronarographie.

        1. Monsieur de Lorgeril,

          Tout d’abord je vous remercie vivement pour votre réponse rapide, votre bienveillance et votre éclairage. Le fait de faire la coronaro en demandant de ne pas poser en même temps des stents me parait une bonne approche qui permet ensuite la réflexion et la prise de décision éclairée. On se sent parfois très seul devant les questions médicales qui engagent notre santé et on a l’impression de n’avoir qu’un seul son de cloche dans la manière d’appréhender le problème ; et comme je ne veux pas qu’on me prenne pour une cloche ou un chiffre dans des statistiques qui laissent à désirer…
          On vous a déjà fait me semble t-il ce genre de demande sans savoir si vous pouvez y répondre, mais quel moyen puis-je avoir de connaitre un cardiologue sur ma région (Rennes en Bretagne) qui ne se “contentent” pas de prescrire des médicaments (parfois inutiles et dangereux comme les statines) et faire poser des stents qui provoquent parfois plus de soucis que de bénéfices, mais qui est ouvert à l’approche “modifications de son mode de vie” comme l’explique vos ouvrages ?

          Vous aurez compris que je suis prêt à tout pour me donner toutes les chances de préserver mes ressources cardiovasculaires, notamment en suivant vos conseils fruits de décennies d’un vrai travail de recherche scientifique, mais pas à subir des interventions qui sont, parfois, plus délétères que bénéfiques.

          Je vous remercie encore et vous souhaite une belle journée, ici ensoleillée ; j’espère de même pour vous.

          1. Je vous ai écrit par ailleurs.
            Concernant la cardiologie bretonne, notamment à Rennes, il y a d’excellents praticiens (notamment pour le traitement des arythmies) mais pour la prévention des maladies cardiovasculaires, je n’en connais pas un qui ne soit pas très “conventionnel” ; ce qui, vous l’admettrez avec moi si vous avez le sens de l’humour, une très grande qualité dans nos sociétés asservies à la marchandisation…

    1. On aimerait être d’accord et pourtant !
      Le problème avec les gauchistes c’est qu’ils ne comprennent que jamais très tardivement les choses. La lecture qu’ils ont faite du grand-père était soit léniniste soit stalinienne et souvent les deux à la fois. Dans le monde de la marchandise tout est marchandise, tout est à vendre ou à acheter. « Marchandisation » , ce magnifique néologisme, semblerait vouloir dire que la santé, au cas particulier, soit devenue récemment une marchandise et que cela est un scandale. Depuis plus de 200 ans le grand-père nous raconte que dans la logique marchande tout est marchandise, ce n’est donc pas nouveau. La santé publique s’est posée comme problème à la bourgeoisie du 19eme siècle car les épidémies des classes dangereuses pouvaient aussi les affecter. Que les gens aient pu vivre comme des bêtes ne les dérangeaient pas beaucoup, mais que leurs microbes puissent devenir les leurs les inquiétaient autrement. Et comme la bourgeoisie ne sait rien faire d’autre que d’accumuler de l’argent, elle se mit en quête de traitement à large bénéfice. On appelle cela prosaïquement du retour sur investissement.
      Ce qui scandalise tant nos gauchistes à propos de la santé devrait être également le fait pour l’alimentation, pour l’éducation, pour l’habillement, pour l’habitation, pour le travail, pour la qualité de vie… pour tout. Car dans le monde de la marchandise tout est marchandise. Votre corps, votre travail -si vous en avez un- vos désirs, vos aspirations, vos rêves, votre vie… l’art, la création, la poésie, la musique, le cinéma… tout ! Tout est scandaleusement « marchandiser ». Et de fait tout les scandalise.
      Demander que le médicament ne soit plus « marchandisé » , c’est comme demander des statines et des vaccins pour tous ! De manière égalitaire et sans distinction d’origine, de culture, de sexe ou d’appartenance religieuse ou idéologique… Ce que Bill Gates soutient aussi en Afrique !
      Ce que les gauchistes n’ont toujours pas compris et donc pas encore fait, car une cinquantaine d’années supplémentaires leur sera probablement nécessaire, c’est la critique de la séparation. Le propre du spectacle est de séparer ou nom de la distinction et éviter cet incontournable fait que tout est lié, ce qui vrai pour la santé l’est pour tous les autres aspects de la vie. Ainsi en se maintenant dans le séparé peut-on faire des critiques parcellaires à propos de la santé en exigeant des tenants du pouvoir qu’ils se mettent en conformité avec ses propres aspirations idéologiques. Je pense qu’à la direction de Sanofi, et ailleurs, ont doit sourire. Au nom d’un droit des peuples à être soigné équitablement, de la satine et du vaccin pour tous !
      Nous vivons dans le monde du mensonge déconcertant. Tout est faux ! La vie dans son ensemble a été falsifiée. Nous ne pouvons rien exiger des puissants, nous pouvons juste devenir ingouvernables, leur mettre et leur remettre en permanence la tête dans le pétrin. Leur faire la démonstration permanente de leur mensonge et de notre intelligence à le combattre.

      Santé et sourires méditerranéens

      1. “La critique de la séparation” ?
        Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! C’est beau comme une limace sur un casque de moto, aurait commenté le Vicomte de Lautréamont de son vivant, celui qui s’est pendu à un Baobab après avoir admiré le Bel Océan !

        1. « La philosophie, en tant que pouvoir de la pensée séparée, et pensée du pouvoir séparé, n’a jamais pu par elle-même dépasser la théologie. Le spectacle est la reconstruction matérielle de l’illusion religieuse. La technique spectaculaire n’a pas dissipé les nuages religieux où les hommes avaient placé leurs propres pouvoirs détachés d’eux : elle les a seulement reliés à une base terrestre. Ainsi c’est la vie la plus terrestre qui devient opaque et irrespirable. Elle ne rejette plus dans le ciel, mais elle héberge chez elle sa récusation absolue, son fallacieux paradis. Le spectacle est la réalisation technique de l’exil des pouvoirs humains dans un au-delà ; la scission achevée à l’intérieur de l’homme. » …
            « La séparation est l’alpha et l’oméga du spectacle. »

          1. “L’alpha et l’oméga” ?
            Aaaaaaaaaaaaaaaaaa! Mathématique et spiritualité dans l’eau d’un même bain !
            Quels génies, ces situationnistes !

  29. @ Akira
    Effectivement, l’idée d’une augmentation de l’incidence du cancer du col chez les femmes jeunes après vaccination est à considérer avec précaution, même si elle est observée dans plusieurs pays.
    Néanmoins, on peut conclure au vu des observations que l’éradication du cancer du col par la vaccination est une vaste fumisterie, inquiétante parce qu’elle bénéficie d’un appareil de propagande effrayant.

    1. “Appareil de propagande” est la bonne expression ; on se croirait dans “Tintin chez les soviets”…
      “Effrayant” est le bon adjectif ; serions-nous dans un goulag ?

    2. En tout cas (d’après ce que j’en vois) elle n est pas observée en Australie. Maintenant je vais aller voir les registres des autres pays cités dans le billet des Delepine.
      Je sais pas si ils sont aussi facilement disponibles.

    3. La duree de developpement de ces cancers a partir des lesions HPV (si c’est bien cela une des causes principales) semble etre assez longue. Je ne pense pas qu’on puisse dire grand chose des observations actuelles, ni dans un sens, ni dans l’autre. On manque encode de recul, j’ai l’impression.
      Mais justement, je te rejoins sur le fait que cette absence de donnees observationnelle devrait inciter a la prudence plutot qu’a l’extention de cette vaccination.

      1. désolé mais cet argument me semble douteux.

        S’il semble bien que dans une situation normale le développement d’un cancer du col soit long entre l’apparition de la première lésion (grade 1) et l’apparition du caractère oncogène du truc, rien ne nous dit que ce dit délai reste inchangé en présence d’un facteur exogène (vaccin ou autre phénomène indéterminé).

        qui nous garantit qu’il n’y a pas eu remplacement des souches classique par d’autres hyper virulentes qui étaient quasi inexistantes avant ?

        1. Mais justement !!
          C’est la theorie soutenue par les Delepine et pour laquelle ils repetent cette pretendue augmentation des cancers en Australie. Or l’argument epidemiologique des Delepine sur l’Australie est inexistant. Il n’y a pas de signal, c’est du pur bruit statistique. C’est tout a fait evident au vue des courbes.

          Avez vous regarde les donnees ? le graphique dont j ai indique le lien dans mon message ? Non seulement leur methodologie est tres contestable (comparer deux points individuels dans une serie tres bruites) mais meme en cherchant des tendances, il n’y a rien.

          1. Il ne faut pas s’arrêter au graphique, aussi maladroit soit-il, à mon avis.
            Le point important est que les autorités australiennes annonçaient avoir “éradiqué le problème” et vaincu les papillomavirus…

            Leçon du jour : sérieux tu seras, point de spectacle tu donneras, à l’AIMSIB tu adhèreras, ta cotisation tu paieras, aux réunions tu viendras !

          2. Ah bon ? Il ne faut pas s’attarder sur les donnees epidemiologiques ? Ah ben la je suis un peu decu quand meme !

          3. Un graphique n’est pas une donnée épidémiologique ; c’est une “représentation” :ceci n’est pas une pipe !
            Urgent de venir aux réunions de l’AIMSIB !

            Ce qui ne veut pas dire que j’approuve ce que tu contestes ; mais il y aurait tant à dire qu’il vaut ne pas dire…

            Merci de lire attentivement ce que j’écris sur les HPV dans le livre brillantissime que je viens de publier sur la toxicité de svaccins !

          4. oui j’ai regardé ton graphe. On ne peut rien conclure sur l’augmentation des cancers du col.

            Par contre il est trivial de constater que son éradication elle est un échec cuisant.

            j’ajoute en post scriptum qu’on peut constater que l’incidence est tombée à 4 reprises sous la valeur de 1,5/100,000 (je présume que c’est /100,000) en 2000,2001,2003,2007 et que ce n’est jamais arrivé à nouveau à partir de 2008.

          5. Une donnee epidemiologique EST une pipe. Donc ce graphique est tout autant une pipe qu’autre chose.
            Je trouve quand meme tres problematique pour la credibilite des Delepine (dont Mr se dit statisticien) qu’il annonce une augmentation de 113% a partir d’un tel graphique.
            Mais bon, je fait le constat que ca ne semble gener guere que moi. Tant pis.

          6. Tout ce qui est pensé ne doit pas forcément être dit immédiatement ; ou au moins ne pas être dit sans une “pondération” qui demande réflexion et distanciation.
            Merci de l’avoir dit !

          7. Akira, elle me gêne aussi.
            Je crois comme vous que cette pipe a l’air d’en être une et fumante, peut-être comme dans “smoking gun”.
            Les apparences disent cela.

      2. @ akira
        “La duree de developpement de ces cancers a partir des lesions HPV (si c’est bien cela une des causes principales) semble etre assez longue. Je ne pense pas qu’on puisse dire grand chose des observations actuelles, ni dans un sens, ni dans l’autre. On manque encode de recul, j’ai l’impression.”
        Mais pour les 20-24 ans on ne peut pas avoir beaucoup plus de recul ! De deux choses l’une : ou bien l’on fait l’hypothèse que le mode de contamination des femmes ayant un cancer du col entre 20 et 24 ans et vaccinées avant 2010 n’implique pas de rapport sexuel (et j’aimerais bien savoir comment), ou bien la vaccination RECENTE (là où elle devrait avoir son maximum d’efficacité) ne les protège pas.

  30. Alors je precise que j’ai pas encore achete le livre. Ca ne saurait tarder. J’avais une interrogation sur un message des Delepine sur le Gardasil. Ils pretendent (je sais pas comment traduire autrement claim) que le Gardasil a entraine une hausse des cancer de l’uterus.

    Je voudrait vous faire part d’un message de critique des analyses des
    Delepine sur le Gardasil. Une personne a poste cette critique sur un des
    articles des delepine sur Agoravox et la critique me semble tres
    justifiee (meme si les insultes sont en trop, comme d’habitude).
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gardasil-fake-news-a-repetition-208473#forum5327600

    Quand on regarde l’incidence des cancers sur le registre Australien avec
    ce fichier (tableau S6.2), on peut comparer cette incidence en fonction
    des annees.
    https://www.aihw.gov.au/getmedia/eb0d4209-4a7c-4eb4-bf74-a71db397a19b/aihw-can-111-data-tables-cervical-2018-pi6.xls.aspx
    Les delepines choisissent de comparer la valeur de 2007
    (avant les vaccins) a celle de 2014 (apres les vaccins).
    Le critique dit (a juste titre) qu’il n y a pas vraiment de raison de
    choisir specifiquement 2007. En effet on peut observer une fluctuation
    statistique tres importante entre 2000 et 2007 … et 2007 est une annee
    exceptionnellement basse. Mais ce n’est pas un “trend”, ca ne ressemble
    qu’a de la stat random.
    Si on prenait la moyenne des annees 2000 jusqu’a 2007 pour limiter le
    bruit (puisqu’on ne voit pas de trend marquant), on ne voit plus du tout
    d’augmentation d’incidence apres la vaccination.
    En il suffit de faire un plot de ces valeurs par rapport aux annees
    depuis les annees 2000 pour voir que le choix de 2007 ne se justifie
    absolument pas. Il n’y a pas le moindre “trend” que ce soit a la hausse
    ou a la baisse depuis les annees 2000. (Voici le plot https://image.noelshack.com/fichiers/2019/07/4/1550155088-australiaincidence2.png , leur argumentaire se base sur l’augmentation illustree par la
    fleche grise, on voit clairement que c’est statistiquement tout a fait
    non significatif).

    La reponse de delepine de dire que l’introduction du vaccin date de 2007
    est tout a fait insatisfaisante. On voit distinctement que l’annee 2007
    est une fluctuation statistique exceptionnellement basse de l’incidence.
    En regardant les donnees des annees precedentes, on voit bien qu’elle
    n’est absolument pas representative de quoi que ce soit. Ca fait
    effectivement gonfler artificiellement la variation du taux d incidence
    si on la compare avec les donnees post 2007. Si on prends une moyenne
    des annees 2000-2007, on ne voit aucune augmentation apres l’arrivee du
    vaccin (et encore moins les 113% du papier des delepine).

    Finalement, ce que font les delepine sur ce cas, cela revient (par
    exemple) a

    – considerer une variable aleatoire avec un RMS de 10 et une moyenne de 0

    – comparer le moment ou cette variable va tomber sur -7 pour dire
    qu’ensuite on a une augmentation en choisissant un moment ulterieur ou
    elle tombe sur 2 ou 3.

    Si on avait fait la moyenne de 10 valeurs (dont celle de -7), on aurait
    eu 0 et quasiment pas d’augmentation en comparant un tirage ulterieur a
    2 ou 3 !

    Bref, je trouve ici que l’argumentation des delepine est largement mise
    en defaut ! Et le probleme, c’est que ca constitue une large part de
    leur discours sur le gardasil. Je n’ai pas regarde autant en detail les
    chiffres pour les autres pays.

    Cela n aborde evidemment pas la question de savoir si les lesions sont
    effectivement un bon traceur du risque et bien d autres questions
    legitimes. Mais sur cette question de l’augmentation des cancers, je
    suis d’accord avec cette critique.

    1. Merci.
      Très intéressant.
      Toutes les réactions sont bienvenues, surtout celles de nos amis Délepine.

    2. Alors si Mr et/ou Mme Delepine me lisent, j’espere qu’ils ne se formaliseront pas du fait que j’ai utilise leur nom directement sans Mr ou Mme. Cela ne temoigne en rien d’un manque de respect mais plutot de facilite d’ecriture due a ma grande paresse … On peut d’ailleurs en voir la confirmation avec l’absence d’accent de mon clavier US …

    3. c’est assez discutable, si j’en crois ton schéma entre 2004 et 2007 ça forme clairement une droite dont la dérivée a l’air foutrement négative.

      1. @ akira : Peut-être qu’à force de regarder des chiffres, des stats. des fluctuations, du signal etc.. on néglige la réalité du terrain , le Danemark c’est juste en dessous la Suède :
        https://freewiseman.com/2015/06/17/desastre-du-vaccin-gardasil-merck-co-au-danemark-le-documentaire/
        Mais peut-être que c’est comme le nuage de Tchernobyl , les effets secondaires graves ne traversent pas les frontières … alors, pensez , l’Australie à l’autre bout de la planète …

        1. le danemark a payé un lourd tribu (comme d’autres pays du même coin) au Gardasil, plusieurs essais cliniques ont été menés là bas…

        2. Les stats, c est précisément l’outil qui permet de regarder la réalité du terrain en s affranchissant au maximum des biais impossible à contrôler d une observation sans statistique.
          C est justement en pensant s approcher plus pres d une réalité sans outil statistique qu’ on tombe invariablement dans les biais les plus grossiers.

          1. Mais la statistique c’est justement, dans la Société du Spectacle chère à tonton Guy, l’art de falsifier la réalité en faisant croire qu’on s’en est approché !

            C’est comparable au pourrissement des médias actuels qui ne cessent de produire des fakes news professionnelles et qui s’acharnent à condamner la production des fake news amateures…

            Attention, il est interdit de critiquer les médias officiels : vous êtes illico un complotiste ou un obscurantiste comme si l’art du complot (de la connivence et de la complicité) n’était pas devenu une magnifique spécialité des médias officiels, désormais impitoyablement liés aux élites et aux industries “spectaculairement profitables” : touche pas à mon gâteau, sale merdeux ! Et la réponse du “petit peuple” ainsi méprisé, vous la connaissez et j’ai bien peur que ce ne soit qu’un début…

          2. pas trop d’accord. Quand on voit des ajustements de Bonferroni utilisés à toutes les sauces pour étouffer les signaux, c’est une insulte à l’intelligence.

          3. Ben oui mais Tonton Guy, tout genie qu’il etait, n’etait pas scientifique … Si on regarde les stats du point de vue de l’usage sociologique ou publicitaire (oserais je spectaculaire) qui en est fait, on ne peut qu’etre d’accord. Mais ca n’a pas grand chose a voir avec les stats scientifiques.

          4. On peut faire dire n’importe quoi, hélas, aux “stats” scientifiques comme à n’importe quoi ou n’importe qui ; sauf si on se met “en situation”, comme dirait tonton Guy et ça n’a rien à voir avec la science qui trouve là ses limites intrinsèques

        3. En particulier, ignorer les stars, C est s exposer systématiquement au biais de confirmation ou cherry picking. Et le commentaire sur le documentaire en Et s bien rempli. Je vais le regarder. Merci pour le lien.
          Si on veut être rigoureux et intraitable avec le d’étude sur les vaccins (et il le faut), il faut l être aussi avec celles qui les critiquent (cf Delphine). Sinon c est encore du biais de confirmation.

          1. @ Akira
            Vous n’avez pas répondu à mon analyse. Avec les résultats que nous avons pour la tranche d’âge 20-24 ans, n’en savons nous pas assez pour conclure que la vaccination ne marche pas ?
            Cela ne soulève-t-il pas une question d’une bien plus grande ampleur qui est : peut-on encore croire la littérature scientifique dans ce domaine ? Est-ce que ce n’est pas à ce niveau qu’il faut d’abord agir ?

        1. Ouais !
          C’est une confirmation des données suédoises que je discute dans le Livre 2 de la collection à partir de la page 55.
          Pas la peine de perdre du temps à envoyer ça aux minables “médiateux” (par exemple Europe 1) qui attaquent ce livre sans l’avoir lu : ils ne comprennent rien et ne savent diffuser que des “fake news”.
          Il semblerait que les médias dits officiels qui luttent (disent-ils) contre les “fake news” en soient les premiers producteurs et diffuseurs. Si vous n’avez pas encore compris le concept “debordien” (tonton Guy) de Société du Spectacle, c’est le moment.
          Si toujours pas, vous êtes un cas désespéré ou, plus certainement, un de ces minables “médiateux” le nez et les yeux dans la merde qu’il a lui-même produite…
          Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Quel humour ! Quelle finesse !

          1. c’est quoi l’histoire avec Europe 1 ? Ils ont publié un truc sur ton bouquin ou ça s’est limité avec de cordiaux échanges avec leurs journalistes ?

          2. Europe 1 a critiqué mon Livre 2 en prétendant que ce sont des fake news…
            Ah les vilains !
            Faut dire à Europe 1 que ce n’est pas ainsi qu’ils vont remonter…
            Sauf leur budget publicitaire certes, car derrière cette stupide campagne, il y a probablement les annonceurs actionnaires des industries du vaccin ; on les connait !

          3. Ouais, c’est sympa…
            Pour une fois…
            Merci de l’info, cher ami !

Merci d'avance, pour le 397 +1 eme commentaire.

Répondre à Michel de Lorgeril Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *