Vaccins altruistes, vaccins égoïstes : la fausse « bonne conscience » justifiant l’atteinte aux libertés !

 

Dans l’abominable chantage exercé sur les famille et les médecins pour justifier les nouvelles obligations vaccinales et les atteintes aux libertés fondamentales, un argument revient sans cesse dans le discours des bureaucrates vaccinalistes : la distinction entre vaccins altruistes et vaccins égoïstes.

Faute d’arguments médicaux et scientifiques, il faut certes quelque chose pour légitimer l’injustifiable !

Il y a différentes façons de présenter l’altruisme vaccinal et donc les obligations vaccinales.

Des philosophes ou des sociologues discuteraient de cette question mieux que moi ; mais ils leur manqueraient la dimension médicale et scientifique qui est indispensable pour clarifier cette question. Alors, humblement, je me lance en espérant être compris.

La distinction entre « vaccin égoïste » et « vaccin altruiste » est une façon judicieuse de présenter la question vaccinale sous un angle sociétal. Ce n’est pas de moi ; d’autres l’ont fait avant moi et certainement mieux que moi.

L’idée est simple : à ma droite, des vaccins qui ne servent qu’à protéger l’individu qu’on vaccine (ça le protège lui et personne d’autre) ; à ma gauche, des vaccins qui servent à protéger l’individu qu’on vaccine (accessoirement) mais surtout à protéger les autres, ceux qui pour une raison identifiée ou pas, ne sont pas vaccinés ; sur ma gauche, donc, le vaccin altruiste, tout le monde a compris.

Puisque nous sommes tous des maudits individualistes sans aucun réflexe social, si on nous laisse faire en toute liberté, nous mépriserons l’intérêt de notre prochain supposément en détresse ; et égoïstement, nous nous abstiendrons de nous vacciner. Fous que nous sommes !

Il faut donc nous corriger ; ou nous guider autoritairement sur le bon chemin d’un altruisme bien peu volontariste ; et donc nous obliger à subir le vaccin altruiste.

C’est déjà discutable, dit comme ça ; mais si je saupoudre ces grands principes d’un peu de médecine scientifique ou simplement de pragmatisme médical, ça devient fort désagréable.

Voyons les faits en toute simplicité pour ne pas égarer encore plus les âmes perdues.

Un exemple de vaccin égoïste : le vaccin antitétanique. Le tétanos n’est pas une maladie contagieuse, la bactérie ne circule pas dans la communauté des pécheurs, le vaccin protège (peut-être) l’individu vacciné et personne d’autre. Facile à comprendre.

Un exemple de vaccin altruiste : le vaccin contre la rubéole. La rubéole est une maladie bénigne, sauf pendant la grossesse. Si la jeune femme en âge de procréer n’est pas immunisée, il faut la vacciner, non pas pour la protéger elle mais pour protéger son futur bébé. Facile à comprendre. Tous les citoyens de ce pays avec un niveau cognitif minimal comprennent ça en une seule explication. Nul besoin de « peur du gendarme » !

La notion de « vaccination communautaire » [je me vaccine pour stopper la contagion vers d'autres] n’étant pas récente, et pas non plus l’obligation vaccinale, on se demande pourquoi jusqu’à aujourd’hui (2 Octobre 2017), le vaccin égoïste contre le tétanos était obligatoire tandis que le vaccin altruiste contre la rubéole ne l’était pas… Bizarre.

Révélatrice contradiction ?

On voit immédiatement que cet argumentaire (qui ne pesait rien jusqu’à aujourd’hui) est mis tout soudain sur le devant de la scène par la bureaucratie sanitaire pour légitimer les nouvelles obligations. Mise en scène ?

Certes, ces mêmes fonctionnaires ministériels anonymes pourraient dire que ce n’est pas parce qu’on a été stupides pendant longtemps qu’il faut le rester. C’est un peu l’argument de la Ministre (dans son avant-projet de loi) quand elle dit qu’il faut faire disparaître la distinction (supposée irrationnelle) entre vaccins obligatoires et vaccins recommandés.

Mais dans ce cas (le point est critique), qu’est-ce qui permettra dans le futur de faire une distinction rationnelle (cette fois-ci) entre les obligatoires (les prochains) et les autres, les recommandés et pas obligatoires ? Seront-ils tous obligatoires ?

Aucun ne sera recommandé ? Si c’est le cas, pourquoi en commercialiser de nouveaux qui ne sont même pas recommandés ?

Si on comprend bien, c’est la notion de vaccin égoïste versus vaccin altruiste qui permettra de faire la différence ! D’où l’importance de ce billet explicatif.

Dans cette logique, acceptable peut-être d’un point de vue sociétal, seuls les vaccins altruistes devraient être obligatoires, les actuels et les prochains.

Les vaccins égoïstes pourraient être seulement conseillés ou recommandés, et laissés au libre choix de la future victime, au nom de la Liberté individuelle, inscrite au fronton des mairies de la République. Étant donné  la multitude de questions (sans réponse) concernant le rapport efficacité/innocuité de chaque vaccin, ce serait bien le minimum.

Ce qui nous amène à un problème encore plus crucial : qui va définir ce qu’est un vaccin altruiste ou un vaccin égoïste ? Qui fera la sélection entre l’altruiste-obligatoire et l’égoïste ?

Si on me répond que l’égoïste doit aussi être obligatoire, il ne faut plus utiliser l’argument altruiste pour justifier l’obligation.

Reprenons l’exemple du vaccin contre la rubéole que nul ne saurait considéré comme indispensable pour le vacciné lui-même. Est-ce vraiment un vaccin altruiste et donc obligatoire ? Pas sûr !

On peut très bien considéré qu’il est hautement préférable que les jeunes femmes acquièrent une immunité dite naturelle (par contact avec le virus sauvage) dans l’enfance et avant l’âge de procréer car cette immunité est durable. Par contraste, l’immunité vaccinale est transitoire et il faudra d’une part répéter les vaccinations et d’autre part vérifier son immunité sans jamais être sûr qu’au moment de procréer, cette jeune femme soit réellement et fortement immunisée.

On voit que la notion de vaccin altruiste doit être relativisée à propos de la rubéole. Certains esprits intelligents pourraient même considérer qu’il ne faut surtout pas vacciner les jeunes filles (et encore moins les bébés) afin de laisser circuler le virus car il n’est pas dangereux sauf pendant la grossesse. Le seul impératif serait (comme avant) de vérifier le moment venu et en accord avec le couple (ou la famille ou la jeune femme) si elle et immunisée. Cette sorte de choses simples devraient être enseignées à l’école au même titre que l’hygiène primaire.

En plus, il se trouve que ce vaccin anti-rubéole est administré à nos bébés sous forme de vaccin combiné avec celui contre les oreillons et celui contre la rougeole. Ces deux derniers peuvent donner lieu à nouveau à de longues discussions concernant leur caractère altruiste ou non. Tout dépend de l’expert et de son indépendance vis-à-vis de l’industrie du vaccin.

Il parait toutefois assez assuré que ceux qui défendent l’altruisme du vaccin contre les oreillons manqueront d’argument décisif.

Ce qui nous amène à une question critique : si on admet que certains vaccins sont réellement altruistes (ce que certains pourront contester), il faut évidemment les séparer des autres qui ne le sont pas et renoncer aux vaccins combinés dont les seringues contiennent plusieurs vaccins. Simplement au nom de la Liberté ! Et aussi pour d’autres et multiples raisons (doses totales d’aluminium injecté…) comme différemment expliqué à propos de la rubéole.

Si, pour des raisons techniques ou autres, cela s’avère impossible, il faut renoncer aux obligations sur la base de l’argument altruiste. Facile à comprendre !

Encore plus facile à comprendre si on se penche sur d’autres vaccins comme ceux contre la diphtérie et la polio. Nul ne saurait contester que ces deux maladies soient potentiellement contagieuses [en fait, ça dépend des circonstances ; j'expliquerai ça dans mon prochain livre].

Question (douloureuse) : les vaccins antidiphtérique et antipolio empêchent-ils la circulation des agents pathogènes correspondants ?

Réponse négative et sans équivoque ! Le polio injectable (contrairement à l’oral) et le diphtérique ne sont pas des vaccins altruistes !

Ils ne devraient donc pas être obligatoires si l’altruisme est la justification de l’obligation vaccinale.

En d’autres termes, si je choisis de ne pas recevoir l’aluminium des vaccins contenant les toxoides diphtérique et tétanique et préfère en toute liberté le risque de la maladie plutôt que le risque de l’aluminium, en quoi suis-je contraire à la solidarité altruiste ?

Au problème des vaccins combinés (qui mélangent des altruistes et des égoïstes), viennent s’ajouter une multitude de questions additionnelles concernant le caractère protecteur et communautaire des vaccins. Pour qu’une protection communautaire soit effective grâce à un vaccin, il faut que ce vaccin soit vraiment efficace (proche de 100%) et que cette immunité soit vraiment durable.

Aucun vaccin actuel ne répond à ces conditions indispensables ; ce qui explique (peut-être) une grande partie des déceptions répétées qui accablent la communauté vaccinaliste et qui veut y répondre de façon unilatérale : plus de vaccins, toujours plus de vaccins et aussi d’autres vaccins !

Il est urgent d’entamer une discussion approfondie de ces questions, précédée d’une véritable consultation de vrais experts vraiment indépendants !

En conclusion, et en espérant avoir été simple [pour certains vaccins, la discussion peut être plus pénible...], il est assez évident qu’on ne peut pas s’appuyer sur les notions de « vaccins altruistes, vaccins égoïstes » pour justifier une quelconque obligation vaccinale.

D’autres enjeux souterrains (encore un peu) sont à l’œuvre (par exemple l’introduction des vaccins OGM), sans l’ombre d’un doute…

Cet argumentaire altruiste est de la fausse « bonne conscience » typique de l’époque et de la médecine spectaculaire et marchande.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

201 réflexions au sujet de « Vaccins altruistes, vaccins égoïstes : la fausse « bonne conscience » justifiant l’atteinte aux libertés ! »

  1. phil

    Satisfaction ce matin, ce n’est pas trop que je me sente concerné mais c’est pour le principe : entendu dans le poste que 64 % des Français se méfiaient du vaccin contre la grippe, autrement dit qu’ils n’en veulent pas. ça me fait penser, cette affaire, à la loi pour le mariage pour tous qui a « relancé l’homophobie » (actes homophobes) alors que les homos n’avaient rien demandé (seulement qu’on leur foute la paix).

    Avec les vaccins on dirait que c’est idem : la dame de la Santé, qui a eu tout le temps d’apprendre la langue de bois, nous a dit vouloir « rendre la confiance envers les vaccins » grâce à ses mesures. On se demande par quelle magie exactement, car c’est l’inverse qui se produit : les « rumeurs d’obligations », bien au contraire, augmentent la méfiance.

    Si j’exulte plutôt, au vu de cette réaction anti vaccin grippal, c’est que – si bienveillants que nous soyons – nous avons aussi de la monnaie à rendre (aux « autorités »), comme on dit dans les westen…

    Répondre
    1. Inoxydable
      En réponse à : phil

      En tous cas et pour faire écho @ Béa et les liens qu’elle a cité ainsi que votre post, la campagne de d’intox avance de plus belle à la T.V avec des interview de « passants » âgés auxquels on pose la question de savoir s’il se sont bien fait vacciner contre la grippe. réponse invariable ( public choisi…) « Ah oui, je vais le faire, ou j’y pense ou encore « l’an passé je ne l’ai pas fait cette année ». Jamais n avis contraire, tout le monde est heureux de se faire vacciner, en ciblant les « Papys et Mamys » on est sûr de tomber sur des personnes soucieuses d’elle ou de leurs petits enfants mais qui ne sont que très peu au courant de la polémique vaccinale; s’il ont survécu jusqu’ici c’est grâce aux vaccins et aux médocs que leur prescrivent leurs bon docteurs.
      Il ne passeront pas un « grincheux » de mon genre qui les rembarrerait avec des arguments « ad hoc » ou alors ils choisiront un réfractaire ou opposant ne sachant pas bien s’exprimer pour dire  » voyez comme il est bête ».
      Par ailleurs, je postais sur le billet précédent mon courrier à la direction de ma mutuelle avec retour à l’ envoyeur de « l’ invitation  » à la vaccination anti – grippe , et bien je viens de recevoir la dernier N° du magazine de la MGP (n°16) avec en gros titre « Buzz » VACCINATION Faut-il en avoir peur ? avec en page 21 des « VRAIS – FAUX  » et textes « explicatifs » comme :
       » Les vaccins sont dangereux pour la santé – FAUX, à ce jour aucune étude n’a montré de lien en la vaccination et la survenue d’une maladie particulière. Comme tout médicament ..blabla … la suite vous la connaissez;
       » Même si les maladies infectieuses sont éliminées, la vaccination reste indispensable . VRAI. alors la couplet entendu et relu sur l’éradication de la variole, sur la rougeole (10 enfants morts entre 2008 et 2015 et « la vaccination est un geste à la foi individuel et collectif «  (vaccins altruistes et vaccins égoïstes… objet de ce billet) avec la ritournelle : en se protégeant, on protégé aussi les autres bla bla…
      A force de se faire vacciner on affaiblit le système immunitaire : FAUX /. J ne vous livre que la fin :  » en additionnant tous les antigènes contenus dans les vaccins obligatoires ou recommandés, on obtient 138 antigènes. L’éventualité d’une surcharge du système immunitaire et définitivement à écarter. »
      et la dernière : Les adjuvants contenus dans le vaccins sont néfastes . FAUX : Les adjuvants… renforcent l’ efficacité du vaccin..; et si on leur reproche d’être toxiques, voire de provoquer des troubles neuromusculaires, aucune étude scientifique ne valide cette approche; ce que confirme un rapport du haut Conseil de la santé publique estimant que  » les données scientifiques ne permettent pas de remettre en cause la sécurité des vaccins contenant de l’aluminium au regard de leur balance bénéfices/risques »
      Suivent les liens comme santé publique France etc..; Académie de médecine, Sansonetti …
      On voit que c’est de la vraie science, circulez, y a rien à comprendre, tout le reste n’est que charlatanisme. Mme Fourcras sera ravie de l’apprendre!
      Il va s’en dire que je vais te me leur envoyer un courrier (qu’il ne liront pas bien sûr mais ça me soulagera) avec références en leur demandant s’ils prennent tous leurs assurés ( dont moi) pour des  » c… », en leur suggérant de s’injecter tous ces vaccins dans la partie du corps humain qui ne voit jamais le soleil!. Non mais!

      Répondre
        1. Emilio
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          La campagne de vaccination anti-grippale de cette année va être un bon alibi pour que nos autorités en remettent une couche sur la nécessité de rendre obligatoire le vaccin grippe dans les maisons de retraite.

          Souvenez-vous l’année dernière des 13 décès à l’Ephad Lyon, soi-disant liés à la grippe alors que 6 des 13 personnes décédées avaient été vaccinées … Alors même que notre ministre justifie l’obligation vaccinale contre la rougeole au motif que 10 personnes seraient officiellement décédées de cette maladie depuis 2008, comment pourrait-elle résister à l’envie de rendre obligatoire la vaccination grippe dans les maisons de retraite, chez le personnel de santé, dans les crèches, les écoles ?

          Ce matin (vu sur BFM TV ou CNEWS je ne sais plus) un magnifique reportage sur une entreprise qui « soigne » ses salariés en amenant une personne chargée de réaliser la « piqûre » directement au sein de l’entreprise. Ce n’est que le commencement sans doute …

          On est de retour en 2009. BIentôt, on va nous parler du « parenchyme du petit bébé irrémédiablement atteint ».

          Répondre
          1. MT
            En réponse à : Emilio

            Non, Emilio!
            Notre ministre justifie l’obligation vaccinale contre la rougeole, le tétanos, la diphtérie, la polio, la coqueluche, l’hépatite B, la méningite, l’haemophilus, le pneumocoque…au motif que 10 personnes seraient officiellement décédées de la rougeole depuis 2008.
            Mais c’est logique!
            Et c’est pour cette même raison qu’elle veut faire vacciner tout le monde contre la grippe! A cause de la rougeole!
            La rougeole explique tout, j’ai enfin compris, c’est d’une logique imparable!

            J’aimerais bien qu’ils rajoutent d’emblée le vaccin contre la varicelle, maladie extrêmement contagieuse et mortelle et le gardasil pour les filles et les petits garçons (je sais, ça va venir mais pourquoi ne pas y aller cash direct après tout??)

  2. Bea

    En recherchant le lien entre des vaccins et des maladies neurodégénératives, j’ai trouvé cette piste qui mériterait d’être approfondie.
    Dans cet article https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28856594, on indique que les mitochondries subissent des lésions à cause de particules d’aluminium.
    D’autres nombreuses études ont montré un lien entre la mitophagie (destruction des mitochondries) et les maladies neurodégénératives.
    Voilà donc un lien qui pourrait expliquer les effets indésirables de certaines vaccinations chez certaines personnes.

    Répondre
  3. Jean-Marc REHBY

    toujours DTP obligatoires mais y’en a pas donc on attaque le gouvernement qui ne respecte pas la chose jugée = décision du conseil d’Etat d’obliger les labos à mettre ces trois vaccins à disposition
    Ca peut être rigolo!!

    Répondre
        1. MT
          En réponse à : Akira

          Vous avez vraiment peur que votre petit meurt de la polio, de la diphtérie ou du tétanos??
          Je taquine, hein! Mais quand vous y réfléchissez bien… Si on veut protéger nos enfants, il faudrait d’abord arrêter de les transporter en voiture, en vélo et j’en passe… nettement plus dangereux j’vous dis!

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : MT

            Allaiter le plus longtemps possible !
            Ne pas se précipiter dans les crèches à l’automne !
            Surveiller comme le lait sur le feu; ne pas hésiter à consulter en cas de doute ; même si on eut s’attendre à des réflexions désagréables à propos des vaccins ; ne jamais dire qu’on est « contre » mais simplement qu’on se donne le temps de réfléchir : 18 mois ou 2 ans ça passe vite…
            Pas « faire la gueule » quand, par précaution, un médecin prescrit une ponction lombaire et/ou des antibiotiques…
            etc…

          2. Akira
            En réponse à : MT

            J’ai de moins en moins peur … mais on est quand meme inquiet pour la garde. Mais je me dis de plus en plus que je vais avoir du mal a faire le DTP uniquement pour des histoires de garde !

  4. Benj

    J’ai adoré !

    Égoïste ou altruiste ….

    Attention, bientôt on vous dira que le vaccin égoïste n’existe pas ….
    Prenons le cas du tétanos qui ne « protège » que le vacciné … donc égoïste… donc ne devrait pas être obligatoire…
    On choisi donc la possibilité de la maladie… qu’il va falloir traiter…. hospitalisation, médicaments, arrêts maladie…. tout ça certainement aux frais de la SECU puisque tout le monde cotise!!

    Et on vous dira: « oui mais vous avez choisi la maladie, donc il va falloir payer votre facture !!  »

    Et voilà certainement une manière de faire que peuvent employer labos ou pouvoirs publics pour faire d’un vaccin égoïste un vaccin altruiste….

    Il faut être prêt à le faire !
    Je le suis, l’êtes vous ?

    Je ne suis pas de nature pessimiste, mais l’avenir s’est un peu plus assombri ces dernières années…

    Merci pour le billet !!

    PS: il y a une coquille au paragraphe suivant:

    Encore plus facile à comprendre si on se penche sur d’autres vaccins comme ceux contre la diphtérie et la polio. Nul ne SAUTAIT contester que ces deux maladies soient potentiellement contagieuses [en fait, ça dépend des circonstances ; j'expliquerai ça dans mon prochain livre].

    Répondre
  5. Minoque

    Autour de la 35e minute de ce débat sur le budget de la sécu. … Regardez et écoutez Patrick Pelloux, Olivier Véran que vous connaissez un peu Amiral et 2 députés parler de l’obligation vaccinale … On est mal, très très mal ! Pas de fond bien entendu en 15 mn, le journaliste Arnaud Gidoin pose bien le sujet sur la défiance qui enfle, la réponse est sans appel ! Vaccins obligatoires il n’y pas le choix…. Et pi il faut que vous sachiez aussi que nous ne représentons qu’une querelle de riches ! Avec Pelloux ça va être entériné vite fait bien fait par le plus grand nombre y compris les septiques…
    Affligeant !
    Bon ! il y a quand même quelques députés issus de la majorité et Rivasi qui vont proposer un moratoire j’aimerais bien y voir le mien de député…

    http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde/284483-ca-vous-regarde

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Minoque

      Je savais (intuitivement) que ces deux-là étaient nuls [la politique et la télévision détruisent les neurones beaucoup plus vite que l'abus d'alcool !] mais maintenant nous avons la preuve !

      Répondre
      1. Stéphane
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Et ce, malgré le fait que Pelloux ait fait partie de Charlie Hebdo ! Je suis désolé, mais j’avais malheureusement raison de mettre en garde ici, juste avant les élections, contre cet antifascisme, qui n’est qu’une arme utilisée par le pouvoir. Avec ça, vous faites passer n’importe quoi ! Ça et la peur de quitter l’euro. Aucun populiste ne peut gagner tant que le système est verrouillé à double tour. S’il est de droite, il est facho, ce sera le retour d’Hitler, s’il est de gauche, il veut quitter l’euro, vous allez perdre votre capital. Et le pire dans tout ça, c’est peut-être qu’on aura, et le fascisme, et la fin de l’euro, et à coup sûr, la loi travail et les vaccins !

        Il serait peut-être temps de se réveiller !

        Répondre
    1. Ricomart
      En réponse à : MT

      @AimeThé

      Non, cela serait dommage pour le véritable Dr Feelgood ! Non, appelons un chat un chat et Cymes Docteur Cime de la connerie, et avec Dr Feelgood renvoyons-le dans la nuit :
      https://youtu.be/nW1dF8YJ0CM

      Vert le thé, pas plus de 3 minutes d’infusion et sans sucre !

      Santé et polyphénols méditerranéens

      Répondre
        1. Ricomart
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Ça me rappelle ce qu’un vieux pote aimait à répéter : « Pauvres enfants perdus, nous errons dans la nuit et nous nous consumons d’un feu ardent ! »
          Quant à Cime de la connerie, c’est à la nuit de la pensée qu’il faut le renvoyer, « le sommeil de la dialectique engendre des monstres ».

          Répondre
    2. Minoque
      En réponse à : MT

      Oui il y en a à foison des arguments, on écrit sur le fond là encore pendant que les pseudos-débats dans les médias ne font que rapporter les 18 mois de concertation du Professeur Fisher (pour O. Véran c’est du fond sans appel qui doit redonner confiance) et on oublie de parler des controverses du dit rapport Fisher, d’inviter celles et ceux qui sauraient les démontrer sans appel ! C’est rageant !

      Répondre
    3. Minoque
      En réponse à : MT

      Oui il y en a à foison des arguments, on écrit sur le fond là encore pendant que les pseudos-débats dans les médias ne font que rapporter les 18 mois de concertation du Professeur Fisher (pour O. Véran c’est du fond, sans appel, et qui doit redonner confiance) On oublie de parler des controverses du dit rapport Fisher… , d’inviter celles et ceux qui sauraient les démontrer sans appel ! C’est rageant !

      Et aussi depuis hier soir sur LCP et grâce au Dr Pelloux j’ai appris qu’il fallait être super heureux d’avoir dans nos contrées un vaccin qui protége assurément du cancer du foie … celui de l’hépatite B !

      Et encore que dans les 20 prochaines années une épidémie d’insuffisants cardiaques aura lieu (comment va faire le système hospitalier pour les accueillir en supprimant de plus en plus de lits…) j’aurais bien aimé lui demander comment le sait-il et surtout pkoi … ? Y’a pas de débat de fond j’vous dis !
      Nous on peut se douter…

      Tétanos, cancer… que des exemples Simiesques ! Bouh !

      Répondre
      1. phil
        En réponse à : Minoque

        il n’a pas tort en parlant de cette explosion à venir, à cause du pappy et surtout du mammy boom, car les pappies ne font pas d’aussi vieux os (à mon avis 70% de femmes dans les EPHAD).

        Par contre en bon démago, il oublie de parler du financement : comment kon paie ?

        Je sais c’est vulgaire comme question, mais tant qu’on ne se la pose pas, on n’a aucune chance de résoudre aucun pb, et celui-là – qui nous arrive dessus – n’est pas une mince affaire.

        Le Pdt de la République actuelle doit être 1 magicien sommé de réduire le déficit sans faire de peine à personne.

        Aimerais pas être à sa place…

        Répondre
  6. Primevère

    http://www.canalplus.fr/emissions/pid8896-l-info-du-vrai.html?vid=1464270
    Un débat sur dans « L’Info du Vrai » intitulé : »Vaccins, la crainte de l’overdose ».
    Deux partisans de l’obligation vaccinale contre un pour la liberté vaccinale ce n’est pas très équilibré et je dis bravo à Monsieur Jacques Bessin qui défend la liberté de choix.
    Il manquait quelqu’un comme vous Dr de Lorgeril pour contrer les faux arguments médicaux.
    C’est déjà bien à Yves Calvi d’avoir organisé un débat…même s’il pourrait être plus approfondi et équilibré.

    Répondre
  7. Reliquet

    « Faire un discours à la Sorbonne, c’est acquiescer aux valeurs universelles de la recherche
    universitaire. En l’appliquant à l’acte vaccinal, on est stupéfait d’observer le manque flagrant de
    preuves scientifiques et d’assister au recours à des croyances béates, perpétuées par des
    bonimenteurs privés, relayées par de pseudo-scientifiques souvent intéressés.
    La santé publique exige des preuves et des assurances, dont le Président de la République est le
    garant. La liberté des vaccinations s’impose pour une intrusion intime qui n’a prouvé ni son utilité
    irremplaçable ni son innocuité. Il existe des traitements qui méritent d’être reconnus et tentés. »

    Ou encore;

    « Je souhaiterais, Monsieur le Président de la République, que vous laissiez un autre souvenir que
    cette lourde intervention obligatoire hasardeuse, parce qu’il y aura forcément d’innombrables
    ratés, des accidents, des scandales, du contentieux et des drames humains… pour rien.
    Les maladies infectieuses constituent seulement 1 % de toutes les causes de décès dans le monde
    industriel. Agiter le chiffon rouge en brandissant un décès par rougeole est pathétique. »

    Mais de qui provient cette immixtion dans les affaires gouvernementales, du Dr André FOUGEROUSSE, beuurk, un chimiste même pas médecin, mais de quoi se mêle-t-il celui-là? Thésé en 1973, encore un perdreau de l’année, un gars qui connaît rien de la vie!

    Je vais quand même lui demander si il aurait pas 30 euro en trop, avec ça je pourrai lui commander une belle carte de membre d’un Association de râleurs bienveillants dans laquelle je pense qu’il pourrait avoir toutes ses aises…

    http://123userdocs.s3-website-eu-west-1.amazonaws.com/d/f0/33/283445306932933616/3c3ad8c5-e0ad-42db-b497-1022ed5c5aa8/M.+le+Prsident+Macron+02.10.17.pdf

    Répondre
    1. akira
      En réponse à : expert

      Je persiste a considerer qu’il est deletere de s’associer avec ce genre de personnes totalement omnubilees par le sionisme qui est responsable de tous les malheurs du monde et qui glorifient des personnes comme Faurisson. On peut tout a fait discuter ailleurs de la justesse de leurs positions mais on se tire une balle dans le pied en s’alliant avec ces personnes.

      Répondre
        1. Inoxydable
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Bonjour docteur. je prends connaissance un peu tard du lien cité par @ expert et la réaction de @ akira qui excipe comme toujours son « point de Godwin », le fascisme et qui ainsi me semble donner raison à @ Stephane dans ses réponses à @ akira;
          En effet, en quoi le lien et les renseignements contenus dans l’article cité sont-ils moins pertinents que ceux proposés par d’autres sur le même sujet ?
          Qui parle de s’allier avec qui que ce soit ?
          Quant à ceux qui enveloppent d’un drap poétique et philosophique leur haine antifa (on voit ce que ça a donné, un procès en cours pour pour avoir voulu « cramer » c’est dire tuer du « Flic ») par un bla bla tellement sirupeux que s’en est à avoir la nausée, ou ceux qui se voilent la face après avoir « supporté » la jeunesse bienveillante d’un Macron ( qui a perdu sa jeunesse à 15 ans avec une « couguar » de 20 ans plus âgée) dont l’esprit déjà tordu à cet âge ne s’est sûrement pas amélioré avec le temps ( Si, il a amélioré ses relations avec les milliardaires qui l’ont soutenu et boosté…) qui ne lâchera pas Buzin dont l’idéologie propharma est en symbiose avec la sienne. Bienveillance vous avez dit ? Alors si vous croyez encore au Père Noël en la matière libre à vous, mais moi, j’ai fait ma religion en la matière sans avoir besoin d’avoir lu les individus que vous avez cité et dont les nom ne se retrouvent pas dans l’article précité.

          Répondre
      1. MT
        En réponse à : akira

        Je trouve le texte remarquable de justesse. Ca résume vraiment bien la situation effectivement.
        Alain Soral, c’est une autre histoire…
        La vie est compliquée décidément!
        Faut-il vraiment choisir??
        Enfin, laissons le problème politique de côté, je rebondis sur une chose:

        Je trouve une information fort intéressante dans le texte que j’aimerais creuser:
        Au Japon, ils ont relevé l’âge de la vaccination de 3-5 mois en 1975 à 2 ans et la mortalité infantile a en parallèle baissé; ils en concluent que la mortalité infantile est liée à l’âge de la première vaccination puisqu’elle aurait baissé de façon concordante.
        Il faudrait connaitre les facteurs confondants car il doit y en avoir, pas simple…
        Ils parlent des USA, comme l’a fait MDL dans l’un de ses billets qui vaccinent bcp et très tôt et qui ont un taux de mortalité infantile énorme.
        Je n’ai pas encore eu le temps de chercher mais je m’interroge.
        Si le japon a le troisième taux de mortalité infantile au monde, il serait intéressant de savoir à quel âge on vaccine les enfants dans les 2 premiers pays ayant le plus faible taux de mortalité infantile et si passé 2 ans, ils vaccinent bcp.
        Car il y a 2 choses:
        - l’âge de la première vaccination (MDL pense comme moi et pleins d’autres que passé 2 ans, ça serait moins grave)
        - le nombre d’antigènes injectés, que ce soit avant ou après 2 ans car on peut imaginer que plus on en injecte, pire c’est.
        On ne peut pas en conclure formellement un lien, mais si ces 2 pays à faible taux de mortalité infantile vaccinent tard et peu, ça serait quand même une donnée importante à mon sens.

        Répondre
      2. Stéphane
        En réponse à : akira

        Les anti-vax = sectes, E&R = fachos, je crains qu’il ne reste plus grand monde de fréquentable pour s’opposer aux vaccins ! Mais, à l’image de la censure à l’égard de Jacques Sapir sur Hypothèses, « ils » trouveront toujours quelque chose pour vous discréditer, soyez-en sûrs, ou, plus facile, détourner l’attention de ce que vous dites, comme ils font avec Mélenchon. Même en évitant l’antifascisme, vous vous ferez avoir autrement. Ils peuvent être très subtils, comme dit MdL.

        Répondre
        1. Akira
          En réponse à : Stéphane

          Tu remarqueras que je ne suis pas alle jusque la. Simplement ils ont des positions extremes sur ces sujets. Je ne suis pas sur qu’il soit opportun de polariser sur ces sujets (antisionisme/antisemistisme). Le sujet vaccinal est assez complique et polemique pour vouloir ne pas preter le flanc a d’autres critiques faciles.
          Pour Sapir, je vois avec interet qu’on partage certaines lectures ;-)

          Répondre
          1. joss
            En réponse à : Akira

            Ce n’est pas parce qu’un personnage est dénoncé par Soral qu’il (le personnage) est nécessairement pardonné, même s’il est juif (ou appartenant à toute autre minorité…ou majorité). Toute vérité ne doit pas nécessairement être énoncée par le Pape pour être acceptée comme vraie. Ce n’est pas la source qui importe mais les faits. Je ne dis pas que Soral est un ange.
            Ne soyons pas influencé par l’emballage, même si c’est tellement tentant. Sachons faire la part des choses, séparer le bon grain de l’ivraie dans les faits (pas la source). Toute info provenant des médias « mainstream » n’est pas fausse ou vraie de part la nature de la source. Ce serait bien trop facile ;-) C’est pareil pour les études cliniques.

          2. Akira
            En réponse à : Akira

            Comment osez vous envisager que je pardonne quoi que ce soit à une personne car il serait juif ? La seule personne assez abjecte pour essentialiser la religion d’un adversaire pour le dégrader est soral et pas moi. Ne renversez pas ici les faits !

        2. Francoise C.
          En réponse à : Stéphane

          Mais Stephane,… il y a nous !!!! Les petites gens (et pardon si vous ne considérez pas que vous en faites partie…). C’est nous qui avons le pouvoir aussi ; a-t-on absolument besoin de ces relais,… si nous les considérons suspects ?

          Répondre
          1. Stéphane
            En réponse à : Francoise C.

            @Françoise : on pourrait se passer de ces célébrités sulfureuses, mais sans accès aux grands médias ni aux médias alternatifs (Soral, c’est quand même + de 100 000 vues à chaque vidéo), il devient difficile de se faire entendre.

            @Akira : Sapir est aussi plus ou moins lié aux extrêmes, par exemple il passe sur Tv Libertés qui est la web TV officieuse du Front National, dont il sert par ailleurs de caution universitaire sur le plan économique. A son détriment, certes, mais en entendant, ça lui a donné une audience considérable, bien qu’invisible parce que souterraine. En Italie, c’est le parti populiste Cinque Stelle, de gauche mais anti-immigration, qui a joué un rôle considérable dans la lutte contre les obligations vaccinales. En ligne et en dehors des médias traditionnels. On n’a pas encore en France des médias alternatifs suffisamment puissants pour contrebalancer l’influence du mainstream.

          2. akira
            En réponse à : Francoise C.

            Peut etre. Mais les these vehiculees par Soral et ceux qu’il soutient sont pas loin d etre aussi dangereuses que les histoires de vaccins. Alors je ne pense pas que ca soit un progres que de s’associer avec ces gens la.
            Pour ce qui est de Sapir, ca n a pas grand chose a voir. Par exemple, il est aujourd hui heberge par Berruyer et pas ar Soral. Ca fait une sacree difference, non ?
            Et si on veut de l audience internet, je pense qu’il est preferable de tenter du cote de Berruyer. On se compromet nettement moins (enfin c’est mon point de vue …).

          3. Francoise C.
            En réponse à : Francoise C.

            @Stephane
            Je persiste aussi à croire qu’on peut se passer des personnes « sulfureuses », comme vous dites.
            Pour être honnête et développer… J’ai même un avis plus sévère! Je crois profondément que certaines personnes « sulfureuses » investiguent des dossiers sensibles tels que celui des vaccins aussi (surtout ?) pour afficher un semblant d’image recevable…. Donc, perso, je ne reçois pas, et pas du tout même! Plus de 100000 vues à chaque vidéo… et combien de gens qui trouveront que c’est discréditant de s’allier avec pareils xxxxx xxx xxxx (censuré, le et les termes qui me viennent ne s’écrivent pas et je n’en trouve aucun autre) ?
            Je suis consciente que ma position est radicale… (trop?) en tous cas, je ne saurais penser autrement…
            Bon week-end à Vous et à tou.te.s.

          4. Ricomart
            En réponse à : Francoise C.

            Stéphane nous ferait-il une « oursite des neiges » aiguë ? Cette même dépendance à la « massification » ? Cette même fascination pour le médiatique ? Cette même certitude que la propagande dame le pion à l’intelligence ? Aurait-il oublié, dans son goût du spectaculaire, que le meilleur de notre MdL, en terme médiatique, fut fait sur une chaîne « élitiste » par les talents d’une cinéaste ? Est-il prêt, au nom de l’efficacité, à se lier avec le pire pour prétendre faire triompher ce qui serait notre cause ? Ce qui, toujours, a fait triompher les meilleures idées, c’est ce qu’elles ont d’universel ! Le doute qu’eurent nos concitoyens lors de la campagne de vaccination H1N1 est la marque de la défiance de ceux-ci à la vaccination de masse. Si nous faisons de notre point de vue une pensée qui résonne aux oreilles de nos contemporains, nous aurons la meilleure publicité qui ne fut faite de la critique de l’obligation vaccinale. Penser qu’à la propagande il faut opposer la contre-propagande c’est faire montre d’un prodigieux manque de stratégie et c’est oublier que toujours le masque cynique de la propagande tombe sous les coups répétés de l’intelligence. Faire confiance à quelques aventuriers ou politiciens en manque de légitimité dans l’espoir d’une audience plus large est assurément suicidaire. Argumenter et construire une position critique est certainement une autre affaire qui ne répond pas à la facilité de s’en remettre à quelques démagogues et autres récupérateurs. Bon courage !

          5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Ricomart

            « toujours le masque cynique de la propagande tombe sous les coups répétés de l’intelligence »

            Ah Bon Dieu ! Qu’elle phrase magique (avec orthographe farpaite) nous octroie encore ce génie littéraire de rico… Je pâme en pâmoison comme Charlotte quand elle connaitra l’animal… le Samedi 13 janvier à Lyon !

          6. Stéphane
            En réponse à : Francoise C.

            OK si Berruyer est anti-vaccins, ce que je ne pense pas. Il y a très peu de gens qui osent être anti-vaccins, à part les marginaux à la Soral. Quand on est anti-vaccins, on est blacklisté partout. Il faut avoir la trempe de Soral pour oser. On ne peut pas lui reprocher de savoir prendre des coups (en plus il est boxeur). Sapir et Berruyer ne sont pas blacklistés, ils sont à mon avis juste un peu à la marge du système. Être russophile peut coûter cher, la présidence à Fillon, par exemple. Mais ça n’est pas synonyme d’exclusion. En revanche, être anti-vaccins…

          7. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Stéphane

            « la trempe de Soral » ?
            Nous n’en avons que peu à faire !
            Nous sommes trempés à l’AIMSIB ! Même pas peur ! De vrais cowboys, tous comme vince le gros du Nord !

          8. Francoise C.
            En réponse à : Francoise C.

            @Stephane
            Les idées que nous défendons, tout ce en qui nous croyons méritent décidément mieux que des ambassadeurs tels que Soral (euh… ‘la trempe de Soral’ ?!… bof ! ) et autres tristes sires du genre….
            @RicoMart
            C’est tellement beau c’que vouz’écrivez ! J’ai dû me concentrer et lire attentivement pour -ouoouffff ! – constater que je pensais tout pareil que Vous (mais formulé beaucoup plus basiquement, pour ce qui me concerne).
            @MdeL
            Yeeeees, on a peur de rien, ni de personne à l’AIMSIB !
            (… sauf peut-être d’aller chercher des « alliés » -tu parles!- tels qu’A.S. et autres opportunistes ?).

          9. Stéphane
            En réponse à : Francoise C.

            Françoise : « et combien de gens qui trouveront que c’est discréditant de s’allier avec pareils xxxxx xxx xxxx »
            Pour moi, cela n’a pas d’importance. Ils vous piégeront quoi que vous disiez ou fassiez, de toute façon. Avec un petit coup de Décodeurs si besoin. L’antifascisme, c’est l’invention du siècle ! C’est l’étoile jaune à l’envers. Une fois que vous êtes marqués, vous êtes finis ! Maintenant, comme ça commence à moins bien marcher (60% d’abstention au second tour de la présidentielle même avec la peste brune), ils passent aux fake news. Vous n’êtes plus fachos, mais vous êtes complotistes. Ils vous discréditent de la même façon. Avec parfois un feu croisé, par exemple les trumpistes suprémacistes, fake news + nazis, ou bien si vous êtes russophiles, comme J. Sapir, fake news + poutiniste. Regardez l’IPSN, bien connu ici, qui est accusé de fake news. Ils sont marqués, c’est fini ! Si vous vous renseignez sur eux sur Google, vous verrez tous les sites de hoax buster qui leur tombent dessus. Il leur suffit de très peu, une propagande sur un policier victime de voyous et abandonné par l’Etat, des récupérations d’email, un tract, un pseudonyme.

            L’intelligence, oui, pourquoi pas ? Mais c’est déjà fait, ça. Il y a d’excellents livres au sujet des vaccins depuis des années. Est-ce que ça fait avancer les choses ? Pas autant que l’antifascisme ou les fake news, qui ont permis aux labos de porter l’estocade en propulsant un banquier à la tête de l’Etat, avec la bénédiction de certains ici-même !!!

          10. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Stéphane

            Les « certains d’ici-même » (moi sans doute) ont préféré effectivement celui-là, avec tous ses défauts et faiblesses, aux zotres zozos…
            Même si son indigne faiblesse vis-à-vis de sa Ministre de la Santé est coupable [mais vous noterez la quasi unanimité de la classe politique et académique !], la messe n’est pas dite : l’atteinte aux libertés dans un pays comme la France finit toujours par se payer très cher…
            Quant à la Ministre, nous allons faire en sorte que l’Histoire la retienne comme celle qui nous aura privé d’une liberté fondamentale !

          11. Stéphane
            En réponse à : Francoise C.

            Oui, vous, Rico, Françoise, pour ceux dont je me souviens.

            Qui ne voit pas que tout ceci est le résultat d’une tactique ? Côté politique : affaires sorties dans le bon tempo et la bonne célérité durant la présidentielle. Fillon mis en examen, Marine Le Pen épargnée pour être au second tour à la place de Mélenchon, infiniment plus dangereux pour Macron, parce que pas soupçonnable d’anti-fascisme. Côté médias : mise en scène de la jeunesse, de la beauté, de l’espoir, et bien sûr de l’antifascisme dans l’entre-deux tours, Macron ayant fait tous les lieux mémoriels qu’il pouvait. Côté labos : invention de la pénurie de DTP, ce qui provoque une plainte auprès du Conseil d’Etat, d’où l’obligation vaccinale comme seul recours juridique. Comme tout cela converge bien ! Franchement, ils sont forts, très forts ! Chapeau bas ! Ah oui, bien sûr, il faut rajouter, cerise sur le gâteau, la campagne pro-vaccination, à laquelle tous les médias, détenus par 9 milliardaires et soutiens de Macron, ont participé d’une seule voix. Ils ont même placé un de leurs pions dans le service public, l’indéboulonnable docteur Cymiesque, qui, même en tant que « mâle blanc de + de 50 ans », ne risque pas de perdre sa place, comme Lepers ou Sabatier !

          12. akira
            En réponse à : Francoise C.

            @Stephane :
            Et voila, E&R et Soral ont trouve un juif qui defend la vaccination (Michel Cymes) et c’est reparti pour l’antisemitisme bien gras.
            https://www.egaliteetreconciliation.fr/Vaccins-l-animateur-communautaire-Michel-Cymes-defend-la-politique-d-Agnes-Buzyn-47951.html

            Soral se fiche completement des vaccins, ca sert simplement a s afficher une fois de plus antisysteme. Cherchez n importe quelle position mainstream (qu’elle soit juste ou pas, peu importe), prenez l’oppose et vous etes sur de l’y trouver : le changement climatique, la theorie de l’evolution, etc … En plus il a reussi a trouver un juif dans les supporters des vaccins, c est le jackpot. Le juif, c’est son dada !

            Je ne comprends pas comment vous on peut envisager de se compromettre avec ce genre de personnage. Ca sent pas le souffre, c’est bien pire !!

          13. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : akira

            Ne nous disputons pas.
            Qu’il s’agisse de vaccins ou d’hormones thyroïdiennes, de façon générale, les politiciens et les médias s’en foutent et ne comprennent rien…
            Le citoyen et le médecin ? Pas tellement mieux…
            Par contre, les politiciens et les médias (de droite comme de gauche) utilisent les vaccins ou les hormones thyroïdiennes pour se faire voir ou pour faire les beaux (parleurs) ; faut bien faire quelque chose entre les reps en attendant les prochaine campagnes électorales ! La Société du Spectacle décrite par tonton Guy il y a 50 ans…
            Je ne sais pas pourquoi (j’ai même un peu honte), j’ai tendance à préférer les cons de gauche aux crétins de droite ; et sans honte cette fois-ci, je préfère carrément l’idiot utile d’extrême gauche au cynique sadique salaud d’extrême droite ; probablement pakeu j’ai trop lu l’histoire de la seconde guerre mondiale et aussi celle de l’entre-deux guerres ; j’en suis resté marqué ; mais c’est vrai aussi, pour clore ce chapitre d’histoire, que j’ai du mal à ne pas haïr le « petit père des peuples » ; mais j’ai trop lu Soljenitsyne qui était épouvantablement de droite, peut-être même d’extrême droite : autres temps, autres mœurs !
            Ceux d’aujourd’hui, avec leurs vaccins et autres conneries, c’est quand même autre chose : je préfère le présent pour la simple raison que si nous étions hier, je serais au Goulag ; et la plupart d’entre vous aussi !

          14. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : phil

            Merci d’abandonner cette sorte de chose sans intérêt : « nous sommes tous de juifs, allemands, français, bretons et savoyards » ; si y en a un qui a dit quelque d’intelligent dan sa vie d’écrivain-barricadier, c’est bien ça !

          15. Stéphane
            En réponse à : Francoise C.

            @Akira : cet article est très intéressant… à propos de l’antifascisme. Mais bon sang de bois, vous ne voyez pas qu’il y a 2 postures qui se font face ? Le système, qui se maintient grâce à l’évocation de la Shoah, parce qu’avec les électeurs seuls, ils ne font même pas 10%, et Soral, qui se présente en anti-système, donc avec son antisémitisme déguisé en antisionisme, parce que même lui ne peut pas se permettre de faire l’apologie de la Shoah (sauf à inviter Faurisson ou faire une quenelle devant le mémorial de Berlin).

            @MdL : je ne suis pas d’accord avec l’idée que les médias utilisent les vaccins pour se faire voir. Les médias ont une fonction commerciale, ce sont les VRP du système. Certes, la mode est de faire le guignol, comme Cymès, mais c’est pour mieux vous manger, mon enfant ! L’ORTF était de la propagande, aujourd’hui, ça ne passerait plus tel quel, il faut l’enrober. Ou, pour prendre une autre référence littéraire, le Diable se présente masqué.

            En revanche, oui, c’est vrai, on n’utilise plus de nos jours la violence policière contre les dissidents, mais attendez de voir ce qui va se passer quand ce système qui ne tient plus qu’avec des artifices va s’effondrer (sous le poids des dettes), attendez de voir de quoi est capable un Etat en faillite. La fin des libertés a déjà commencé. Déjà 100 ans de droits du travail balayés, l’obligation vaccinale, ça n’est qu’un début. L’ultra-libéralisme est un système d’une violence incroyable, c’est Mad Max, comme dit G. Filoche.

          16. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Stéphane

            Bon !
            1) on arrête la politique de « café du commerce » ; les visiteurs de ce blog dans leur majorité veulent savoir comment survivre à un infarctus, comment manger, comment échapper aux obligations vaccinales…
            2) la confusion entre « antisémitisme et antisionisme » est une des catastrophe du siècle et on n’a pas fini de le payer…
            3) comme les espagnols n’ont pas fini de payer la connerie de leurs dirigeants espagnols droitistes…

      3. Francoise C.
        En réponse à : akira

        Pareil que vous, Akira !
        Je ne veux aussi dans les références que je partage moi-même ou les gens qui m’inspirent que des personnes très claires et nettes. Exit aussi, toutes celles qui ont une éthique discutable. Sans doute sommes-nous trop sélectifs… mais je partager votre avis : on trouve bien tous ces arguments ailleurs, aussi !

        Répondre
          1. Akira
            En réponse à : Akira

            Je continue a me repondre et a repondre a MT :
            La suede est seconde plus faible taux de mortalite infantile. Pourtant son calendrier de vaccination est tres classique avec plethore de vaccinations avant un an :
            https://www.folkhalsomyndigheten.se/the-public-health-agency-of-sweden/communicable-disease-control/vaccinations/vaccination-programmes/
            http://venice.cineca.org/documents/sweden_ip.pdf
            Idem pour Singapore :
            https://www.kkh.com.sg/HealthPedia/Pages/ChildhoodIllnessesVaccinations.aspx

            Il semble dont tres difficile de correler l’age de vaccination avec la mortalite infantile en regardant les trois premiers de la liste.

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Akira

            Effectivement.
            D’ailleurs je ne travaille pas sur cette piste.
            la mortalité infantile (laquelle ?) c’est compliqué ; et je crains que la toxicité vaccinale n’arrive après la bataille : les « ceux qui devaient mourir » sont déjà morts…

        1. MT
          En réponse à : Akira

          @MDL
          Sans vouloir vous contredire (je cherche juste à comprendre, je précise bien ma démarche pour ne pas être prise pour une enquiquineuse querelleuse ou je ne sais quoi)
          Dans votre billet
          INFLUENZA… « LASCIA CH’IO PIANGA… E CHE SOSPIRI LA LIBERTÀ.
          Vous disiez:

          « La mortalité infantile par pays est directement corrélée aux nombres de doses vaccinales administrées. La corrélation est linéaire et très forte suggérant une relation de causalité !

          D’autant que les facteurs de confusion possibles sont répartis aux deux extrêmes de la droite : en bas à gauche la Suède et en haut à droite les USA ! »

          Vous admettiez alors que la relation de causalité n’était pas démontrée mais que…
          Bref.
          Vous avez changé d’avis ou on ne parle pas de la même chose?
          Ou vous avez tout simplement abandonné cette idée car trop de facteurs confondants pour prouver quoique ce soit?
          J’ai plusieurs fois entendu parler d’un lien possible entre MSN et vaccin, pour ne donner qu’un exemple.

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : MT

            Je n’ai pas changé d’avis ni abandonné cette idée…
            Mais je n’ai pas le temps de retourner à cette intéressante théorie d’autant que les arguments d’Akira, ce diable, sont recevables.
            Désolé, je manque de temps !

        2. MT
          En réponse à : Akira

          @ Akira

          Non malheureusement!
          Vous avez déjà travaillé plus que moi!
          Je regarde à nouveau le billet de MDL
          INFLUENZA… « LASCIA CH’IO PIANGA… E CHE SOSPIRI LA LIBERTÀ. »
          avec cette référence:
          Hum Exp Toxicol. 2011 Sep;30(9):1420-8.

          Et je réfléchis mais plus je réfléchis moins j’y comprend quelque chose!

          Répondre
    2. Emilio
      En réponse à : expert

      @Expert : Après lecture attentive de l’article publié sur le site de Soral, j’ai juste envie de dire que cet article est un résumé foireux (incluant une promotion de Mr Joyeux, je ne commente pas) de ce que d’autres gens disent depuis fort longtemps dans l’indifférence générale.

      En quoi cet article apporte quelque chose concernant la menace la plus immédiate qui est un élargissement des obligations vaccinales ?

      Répondre
      1. MT
        En réponse à : Emilio

        Bon je passe sur l’origine de l’article (Soral), parlons du fond.
        Imaginons que ce texte ait été publié dans le grand journal Le Monde (ouarf!) ou Libé.
        Cet article apporte, à mon sens, de l’information générale (tout n’est pas complètement exact peut-être mais nous ne détenons pas LA vérité) et peut participer à une prise de conscience sur la question vaccinale dans son ensemble.

        Quel impact a ce type d’article sur un français moyen qui ne s’est jamais posé aucune question sur les vaccins à votre avis? (soit environ 99% des français)
        Je rappelle que l’obligation vaccinale n’est pas nouvelle en France.
        Pour la majorité des français, le DTP obligatoire n’a jamais été perçu comme une atteinte à la liberté individuelle et j’admet moi-même n’en avoir pris conscience que depuis peu.
        Alors pour les gentils français qui pensent que c’est normal que le DTP soit obligatoire puisqu’il l’est depuis des décennies à l’indifférence de tous, passer à 11 vaccins obligatoires, quel est le problème puisque les vaccins c’est bon pour protéger la santé des petits?

        Alors, peut-être qu’ils auraient pu faire un copié collé du texte de Georget, ça aurait été plus classe mais dans l’absolu, qu’est-ce que ça change?

        Ce qui me chiffonne, Emilio, c’est que la seule chose qui importe à vos yeux, c’est VOTRE « combat » contre l’obligation vaccinale et uniquement ça. Du coup, ça doit être le seul et unique sujet à débattre, tout le reste est à jeter. Il y a un grand manque de tolérance je trouve dans votre attitude et un poile de mépris envers tous ces gens qui n’ont rien compris (j’admet avoir ce travers moi-aussi mais j’essaie de le combattre, c’est dur!).
        Votre combat contre l’obligation vaccinale devient un combat contre presque tout ce qui ne colle pas à 100% avec vos priorités.
        Vous vous êtes enfermé dans votre discours et n’êtes plus capable d’ECOUTER, c’est dommage.
        VOUS avez lu Michel georget, Marc Girard.
        Vous avez un esprit critique.
        Les autres qui n’ont pas cet esprit critique et cette connaissance, comment font-ils? Ils se démerdent pour devenir du jour au lendemain contre l’extension des vaccins obligatoires.

        Répondre
        1. Emilio
          En réponse à : MT

          Vous avez raison MT, l’obligation vaccinale m’obsède, c’est vrai.

          Il est vrai aussi que ça m’agace d’entendre dire qu’il est nécessaire de débattre gentiment de la vaccination.

          Pour le reste, J’ai déjà expliqué en quoi l’obligation vaccinale était une problématique POLITIQUE et SOCIÉTALE. C’est la violence institutionnalisé. C’est la négation de l’humanité des individus, la destruction de la confiance envers le système de santé, envers les personnages publics. L’élargissement est une « provocation-test » dont le seul but est de tester les capacités d’acceptation des individus à se soumettre au monde médical y compris sans son consentement. L’obligation vaccinale est un point de départ pour rendre obligatoire la consommation de médicament « préventif » (type statine).

          Rendre obligatoire un vaccin rend tous débat sur l’utilité ou pas de ce vaccin absolument idiot… puisque quelque-soit l’opinion que l’on a de ce vaccin, on a plus la possibilité de le refuser.

          Qui a vraiment envie de débattre de l’intérêt de payer ses impôts ?

          Je ne suis pas atteint de « mutité » et je vous invite à relire les 2 article de mon idole :

          - Élargissement des obligations vaccinales : quels inconvénients en fait ? (Marc Girard)

          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article382

          - Élargissement des obligations vaccinales : mystérieuse épidémie chez les lanceurs d’alerte (Marc Girard)

          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article385

          Et tant qu’à faire, dans la mesure où c’est mon idole qui a le mieux exploré ce sujet de l’obligation (peut être avant la publication du livre de mon autre idole), lisez également ces articles :

          - Y a-t-il des raisons objectives de se méfier des vaccins ? (Marc Girard)

          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article316

          (Version plus courte de cet article « Vaccins et vaccinations : ce qu’il vaudrait mieux savoir  » : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article319 )

          - Politique vaccinale et obligations (Marc Girard) :

          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article359

          - Gardasil : Eléments pour un vrai débat (Marc Girard) :

          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article311

          Répondre
Commentaires : page 2 sur 5«12345»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.